Vous êtes sur la page 1sur 127

fin

MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

Notions de base
CINEMATIQUE

DEFORMATIONS

CONTRAINTES

Loi de comportement MECANIQUE DES


ELASTICITE

Méthodes de résolution
MILIEUX CONTINUS
METHODES SEMI-INVERSES
R. FORTUNIER
METHODES ENERGETIQUES

METHODES NUMERIQUES

Applications
APPLICATION AUX POUTRES

Compléments
CALCUL TENSORIEL
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général

Equilibre et continuité
Équilibre d ’un solide
Continuité de la matière
Description d’une transformation
Configuration
Description lagrangienne
Description eulérienne

CINEMATIQUE
Ligne d’émission
Transport de quantités
Tenseur gradient d’une transformation
Transport d’un vecteur élémentaire
Transport d’un volume élémentaire
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
Dérivées particulaires
Conservation de la masse
Exemples
1 - Cisaillement simple
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général

Equilibre et continuité
Équilibre d ’un solide
Continuité de la matière
Description d’une transformation
v
Configuration
Description lagrangienne u P
Description eulérienne
Ligne d’émission
Transport de quantités
P
Tenseur gradient d’une transformation
Transport d’un vecteur élémentaire
Transport d’un volume élémentaire
x
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
Dérivées particulaires
X
Conservation de la masse
Exemples
1 - Cisaillement simple

P : point « matériel »
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général

Equilibre et continuité
Équilibre d ’un solide
Continuité de la matière
Description d’une transformation
Configuration
Description lagrangienne
Description eulérienne
Ligne d’émission
Transport de quantités
Tenseur gradient d’une transformation
Transport d’un vecteur élémentaire
Transport d’un volume élémentaire
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
Dérivées particulaires
Conservation de la masse
Exemples
1 - Cisaillement simple

Le solide est en équilibre sous l’action des forces extérieures

forces extérieures) = variation de la quantité de mouvement


moments) = variation du moment de quantité de mouvement
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général

Equilibre et continuité
Équilibre d ’un solide
Continuité de la matière
Description d’une transformation
Configuration
Description lagrangienne
Description eulérienne
Ligne d’émission
Transport de quantités
Tenseur gradient d’une transformation
Transport d’un vecteur élémentaire
Transport d’un volume élémentaire
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
Dérivées particulaires
Conservation de la masse
Exemples
1 - Cisaillement simple

Des forces de cohésion assurent la continuité de la matière

* vision macroscopique
* « masse » d’un élément de volume : dm =  dv
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général

Equilibre et continuité
Équilibre d ’un solide
Continuité de la matière C(t)
Description d’une transformation C0
Configuration
Description lagrangienne
Description eulérienne
Ligne d’émission
Transport de quantités
Tenseur gradient d’une transformation
Transport d’un vecteur élémentaire
Transport d’un volume élémentaire
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
Dérivées particulaires
Conservation de la masse
Exemples
1 - Cisaillement simple

C0 : description lagrangienne
configuration de référence :
C(t) : descrition eulérienne
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général

Equilibre et continuité
Équilibre d ’un solide
Continuité de la matière
Description d’une transformation C0 v
Configuration
Description lagrangienne P
Description eulérienne
Ligne d’émission
Transport de quantités
P
Tenseur gradient d’une transformation
Transport d’un vecteur élémentaire
Transport d’un volume élémentaire
x
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
Dérivées particulaires
X
Conservation de la masse
Exemples
1 - Cisaillement simple

coordonnées d'un point : x = ( X , t ) avec ( X , 0 )


=X
vitesse d'un point : v = dx / dt =  / t
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général

Equilibre et continuité
Équilibre d ’un solide
Continuité de la matière C(t)
Description d’une transformation
v
Configuration
Description lagrangienne
P
Description eulérienne
Ligne d’émission
Transport de quantités
P
Tenseur gradient d’une transformation
Transport d’un vecteur élémentaire
Transport d’un volume élémentaire
x
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
Dérivées particulaires
X
Conservation de la masse
Exemples
1 - Cisaillement simple

vitesse d'un point : v( x , t)

coordonnées d'un point : x = X à t=0, puis dx = v(x,t)dt


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général
maquette du Concorde
Equilibre et continuité
(document ONERA) cargo échoué
Équilibre d ’un solide
Continuité de la matière
Description d’une transformation
Configuration
Description lagrangienne P
Description eulérienne
Ligne d’émission
Transport de quantités
Tenseur gradient d’une transformation
Transport d’un vecteur élémentaire
Transport d’un volume élémentaire
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
Dérivées particulaires
ligne d'émission du point P trace produite sur la mer
Conservation de la masse
(ligne d'émission du cargo)
Exemples
1 - Cisaillement simple
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général

Equilibre et continuité
Équilibre d ’un solide
Continuité de la matière
Description d’une transformation
Configuration
Description lagrangienne u P
Description eulérienne
Ligne d’émission
P
Transport de quantités
Tenseur gradient d’une transformation
Transport d’un vecteur élémentaire
Transport d’un volume élémentaire
x
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
X
Dérivées particulaires
Conservation de la masse
Exemples
1 - Cisaillement simple

* déplacement du point P : u ( X, t) = x - X

* déplacement autour du point P : grad(u) = grad(x) – I = F(X,t) - I

tenseur gradient de la transformation


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général

Equilibre et continuité
Équilibre d ’un solide
Continuité de la matière
Description d’une transformation
Configuration
Description lagrangienne u P
Description eulérienne dx
Ligne d’émission dX
P
Transport de quantités
Tenseur gradient d’une transformation
Transport d’un vecteur élémentaire
Transport d’un volume élémentaire
x
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
X
Dérivées particulaires
Conservation de la masse
Exemples
1 - Cisaillement simple

x=X+u dx = (I + grad(u) ).dX = F.dX


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général

Equilibre et continuité
Équilibre d ’un solide
Continuité de la matière
Description d’une transformation
Configuration
Description lagrangienne
P
Description eulérienne dv
Ligne d’émission dV
P
Transport de quantités
Tenseur gradient d’une transformation
Transport d’un vecteur élémentaire
Transport d’un volume élémentaire
x
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
X
Dérivées particulaires
Conservation de la masse
Exemples
1 - Cisaillement simple

dV = [dX, dY, dZ]

dv = [dx, dy, dz] = [F.dX, F.dY, F.dZ] = J dV avec J = det(F)


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général

Equilibre et continuité
Équilibre d ’un solide
Continuité de la matière n
Description d’une transformation
Configuration
Description lagrangienne
P
Description eulérienne N ds
Ligne d’émission
P
Transport de quantités
Tenseur gradient d’une transformation
Transport d’un vecteur élémentaire dS
Transport d’un volume élémentaire
x
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
X
Dérivées particulaires
Conservation de la masse
Exemples
1 - Cisaillement simple

dS = NdS et dV = dS.dZ

ds = nds et dv = ds.dz = JdV, avec dz = F.dZ

ds = J(F-1)t.dS avec J = det(F)


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général

Equilibre et continuité
Équilibre d ’un solide
Continuité de la matière
Description d’une transformation
v
Configuration
Description lagrangienne
P
Description eulérienne
Ligne d’émission
P
Transport de quantités
Tenseur gradient d’une transformation
Transport d’un vecteur élémentaire
Transport d’un volume élémentaire
x
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
X
Dérivées
Dérivées
particulaires
particulaires
Conservation de la masse
Exemples
1 - Cisaillement simple

Évolution d’une grandeur physique « f ( x, t) » au cours du temps ?

df / dt = f / t + f / xi . dxi / dt = f / t + v.grad(f)


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général

Equilibre et continuité
Équilibre d ’un solide
Continuité de la matière
Description d’une transformation
v
Configuration
Description lagrangienne
P
Description eulérienne
Ligne d’émission
P
Transport de quantités
Tenseur gradient d’une transformation
Transport d’un vecteur élémentaire
Transport d’un volume élémentaire
x
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
X
Dérivées particulaires
Conservation de la masse
Exemples
1 - Cisaillement simple

m= dm =  dv = cste d / dt +  div(v) = 0
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CINEMATIQUE

Cadre général

Equilibre et continuité a
Équilibre d ’un solide
2
Continuité de la matière
Description d’une transformation
Configuration
Description lagrangienne
Description eulérienne
P u P
Ligne d’émission
Transport de quantités
Tenseur gradient d’une transformation
X
Transport d’un vecteur élémentaire
Transport d’un volume élémentaire x
Transport d ’une surface élémentaire
Équations de bilan
Dérivées particulaires
Conservation de la masse a1
Exemples
1 - Cisaillement simple
Description lagrangienne : Description eulérienne :

x1 = X1 + 2tX2 v1 = x2
x2 = X 2 v2 = 0
x3 = X 3 v3 = 0
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

DEFORMATIONS

Cadre général

Formulation eulérienne en vitesses


Tenseur gradient des vitesses de déplacement
Tenseurs taux de déformation et de rotation
Intégration dans le temps

Formulation en déplacements
Tenseur des dilatations
Dilatation dans une direction
Angle entre deux directions
Tenseur des déformations de Green-Lagrange
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi
DEFORMATIONS
Hypothèse des petites perturbations
Tenseur gradient des déplacements
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique
Équations de compatibilité
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan
Résumé
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

DEFORMATIONS
Comment décrire la transformation de ce solide ?

Cadre général

Formulation eulérienne en vitesses


Tenseur gradient des vitesses de déplacement
Tenseurs taux de déformation et de rotation
Intégration dans le temps

Formulation en déplacements
Tenseur des dilatations
Dilatation dans une direction
Angle entre deux directions
Tenseur des déformations de Green-Lagrange
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi

Hypothèse des petites perturbations


Tenseur gradient des déplacements
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique
Équations de compatibilité
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan
Résumé
Il faut utiliser : - un déplacement de corps solide
- une déformation
- une rotation
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

DEFORMATIONS

Cadre général

Formulation eulérienne en vitesses


Tenseur gradient des vitesses de déplacement
Tenseurs taux de déformation et de rotation C(t)
Intégration dans le temps C0 v v+dv
Formulation en déplacements
P
Tenseur des dilatations
Dilatation dans une direction
Angle entre deux directions P
Tenseur des déformations de Green-Lagrange
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi

Hypothèse des petites perturbations


Tenseur gradient des déplacements
x
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique X
Équations de compatibilité
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan
Résumé
vitesse d'un point : v( x , t)
.
vitesse autour du point P : dv = gradX(v).dX = gradX(v).F-1.dx = F.F-1.dx
.
Tenseur gradient des vitesses de déplacement : L = F.F-1
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

DEFORMATIONS

Cadre général
Tenseur « taux de déformation »
Formulation eulérienne en vitesses
Tenseur gradient des vitesses de déplacement
Tenseurs taux de déformation et de rotation D = ½ (L+Lt)
Intégration dans le temps

Formulation en déplacements
Tenseur des dilatations L = D+
Dilatation dans une direction
Angle entre deux directions
Tenseur des déformations de Green-Lagrange Tenseur « taux de rotation »
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi

Hypothèse des petites perturbations


Tenseur gradient des déplacements
 = ½ (L-Lt)
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique
Équations de compatibilité
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan
Résumé
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

Comment intégrer dans le temps les tenseurs


DEFORMATIONS
taux de déformation et de rotation ?
Cadre général

Formulation eulérienne en vitesses


Tenseur gradient des vitesses de déplacement
Tenseurs taux de déformation et de rotation
Intégration dans le temps

Formulation en déplacements
Tenseur des dilatations
Dilatation dans une direction
Angle entre deux directions
Tenseur des déformations de Green-Lagrange
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi

Hypothèse des petites perturbations C0


Tenseur gradient des déplacements
Déformation et rotation de corps solide C(t)
Dilatation volumique
C(2t)
Équations de compatibilité
Mesure des déformations etc…
Conditions aux limites

Bilan
La configuration est actualisée à la fin de chaque incrément de temps
Résumé

Configuration « lagrangienne réactualisée »


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

DEFORMATIONS

Cadre général

Formulation eulérienne en vitesses


Tenseur gradient des vitesses de déplacement
Tenseurs taux de déformation et de rotation C(t)
Intégration dans le temps C0
dy dx
Formulation en déplacements
Tenseur des dilatations P
Dilatation dans une direction
dY
Angle entre deux directions P
Tenseur des déformations de Green-Lagrange
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi dX
Hypothèse des petites perturbations
Tenseur gradient des déplacements
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique
Équations de compatibilité
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan
Résumé dx . dy = dX . Ft.F . dY

C : tenseur des dilatations


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

DEFORMATIONS

Cadre général

Formulation eulérienne en vitesses


Tenseur gradient des vitesses de déplacement
Tenseurs taux de déformation et de rotation C(t)
Intégration dans le temps C0
Formulation en déplacements dx
Tenseur des dilatations P
Dilatation dans une direction
Angle entre deux directions P
Tenseur des déformations de Green-Lagrange
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi NX
dX
Hypothèse des petites perturbations
Tenseur gradient des déplacements
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique
Équations de compatibilité
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan
Résumé Dilatation  (ou changement de longueur) dans la direction NX :

(NX) = dx / dX = NX.C.NX


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

DEFORMATIONS

Cadre général 


Formulation eulérienne en vitesses
Tenseur gradient des vitesses de déplacement
Tenseurs taux de déformation et de rotation C(t)
Intégration dans le temps C0
NY dy dx
Formulation en déplacements
Tenseur des dilatations P
Dilatation dans une direction dY
Angle entre deux directions P
Tenseur des déformations de Green-Lagrange
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi
dX
Hypothèse des petites perturbations
Tenseur gradient des déplacements
Déformation et rotation de corps solide NX
Dilatation volumique
Équations de compatibilité
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan
Résumé Glissement (ou changement d’angle ) entre les directions NX et NY :

cos((NX, Ny)) = dx . dy / dx dy = NX.C.NY / (NX) (NY)


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

DEFORMATIONS

Cadre général

Formulation eulérienne en vitesses


Tenseur gradient des vitesses de déplacement
Tenseurs taux de déformation et de rotation C(t)
Intégration dans le temps C0
dy dx
Formulation en déplacements
Tenseur des dilatations P
Dilatation dans une direction
dY
Angle entre deux directions P
Tenseur des déformations de Green-Lagrange
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi dX
Hypothèse des petites perturbations
Tenseur gradient des déplacements
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique
Équations de compatibilité
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan
Résumé dx . dy = dX . C . dY = dX . dY + 2dX . E . dY

tenseur de Green-Lagrange : E = ½ (C-I) = ½ (FtF-I)


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

DEFORMATIONS

Cadre général

Formulation eulérienne en vitesses


Tenseur gradient des vitesses de déplacement
Tenseurs taux de déformation et de rotation C(t)
Intégration dans le temps C0
dy dx
Formulation en déplacements
Tenseur des dilatations P
Dilatation dans une direction
dY
Angle entre deux directions P
Tenseur des déformations de Green-Lagrange
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi dX
Hypothèse des petites perturbations
Tenseur gradient des déplacements
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique
Équations de compatibilité
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan
Résumé dx . dy = dX . C . dY = dX . dY + 2dx . e . dy

tenseur d’Euler-Almansi : e = ½ (I-C-1) = ½ (I-F-tF-1)


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

faibles changements de forme : F-1  I – grad(u)


F = I + grad(u) .
DEFORMATIONS identification de C0 et C(t) : F  gradX(v)

Cadre général
a2 état courant
Formulation eulérienne en vitesses
Tenseur gradient des vitesses de déplacement
Tenseurs taux de déformation et de rotation
d11 = 0
Intégration dans le temps

Formulation en déplacements d12 > 0


Tenseur des dilatations
d21 = 0
Dilatation dans une direction
Angle entre deux directions
d22 = 0
Tenseur des déformations de Green-Lagrange a1
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi

Hypothèse des petites perturbations


Tenseur gradient des déplacements
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique
état initial
Équations de compatibilité
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan
Résumé L = gradX(v) d = gradX(u) ou dij = ui,j

évolution de la composante ui du déplacement le long de la


direction xj de l ’espace
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

 = ½ (d+dt) : tenseur des déformations


d+  avec
DEFORMATIONS
 = ½ (d-dt) : tenseur des rotations
Cadre général
a2
Formulation eulérienne en vitesses
Tenseur gradient des vitesses de déplacement
état courant
Tenseurs taux de déformation et de rotation
Intégration dans le temps

Formulation en déplacements
Tenseur des dilatations
Dilatation dans une direction
Angle entre deux directions
Tenseur des déformations de Green-Lagrange a1
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi

Hypothèse des petites perturbations


Tenseur gradient des déplacements
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique
état initial
Équations de compatibilité
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan - symétrique - antisymétrique


Résumé
- diagonal - « rotation »
Tenseur des Tenseur des
dans le repère des axes
déformations rotations
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

d = grad( u )  F = I+d
DEFORMATIONS

Cadre général

Formulation eulérienne en vitesses


Tenseur gradient des vitesses de déplacement
Tenseurs taux de déformation et de rotation C(t)
Intégration dans le temps C0
Formulation en déplacements
P
Tenseur des dilatations
Dilatation dans une direction dv
Angle entre deux directions P dV
Tenseur des déformations de Green-Lagrange
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi

Hypothèse des petites perturbations


Tenseur gradient des déplacements
x
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique X
Équations de compatibilité
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan
Résumé dv = det(F)dV = det(I+d)dV  (1+tr())dV

En tout point du solide, la variation de volume est donnée


par la trace du tenseur des déformation
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

Une transformation est caractérisée par


DEFORMATIONS un tenseur gradient des déplacements d = 

Cadre général

Formulation eulérienne en vitesses


Tenseur gradient des vitesses de déplacement
 (symétrique) donné est-il toujours le tenseur
Tenseurs taux de déformation et de rotation
de déformation d’une ou de plusieurs transformations ?
Intégration dans le temps

Formulation en déplacements

Tenseur des dilatations
Dilatation dans une direction d =+
Angle entre deux directions
Tenseur des déformations de Green-Lagrange
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi

Hypothèse des petites perturbations


Tenseur gradient des déplacements
doit être tel que : d.dX = du
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique
où du est une différentielle
Équations de compatibilité totale
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan 
Résumé

ki,jl+ jl,ik = kj,il + il,kj


6 équations de compatibilité
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

DEFORMATIONS

Cadre général

Formulation eulérienne en vitesses


Tenseur gradient des vitesses de déplacement
Tenseurs taux de déformation et de rotation 0° 45°
Intégration dans le temps

Formulation en déplacements
Tenseur des dilatations
Dilatation dans une direction
Angle entre deux directions
90°
Tenseur des déformations de Green-Lagrange
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi

Hypothèse des petites perturbations


Tenseur gradient des déplacements
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique
Équations de compatibilité
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan
Résumé

différents points de mesure


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

DEFORMATIONS

Cadre général

Formulation eulérienne en vitesses


Tenseur gradient des vitesses de déplacement
Tenseurs taux de déformation et de rotation
Intégration dans le temps

Formulation en déplacements
Tenseur des dilatations
Dilatation dans une direction
Angle entre deux directions
Tenseur des déformations de Green-Lagrange
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi

Hypothèse des petites perturbations


Tenseur gradient des déplacements
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique
Équations de compatibilité
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan
tous les déplacements le vecteur déplacement
Résumé
sont imposés nuls sur est imposé ici (chargement
cette ligne de la structure)

 u
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

DEFORMATIONS

Cadre général
Déformations
Formulation eulérienne en vitesses
Tenseur gradient des vitesses de déplacement Hypothèse des petites
Tenseurs taux de déformation et de rotation perturbations
Intégration dans le temps

Formulation en déplacements
vecteur déplacement : u( X ,t)
Tenseur des dilatations
Dilatation dans une direction
tenseur des déformations :
Angle entre deux directions  = ½ (grad(u) + grad(u)t)
Tenseur des déformations de Green-Lagrange
Tenseur des déformations d’Euler-Almansi
équations de compatibilité :
ki,jl + lj,ik = kj,il + li;jk
Hypothèse des petites perturbations
Tenseur gradient des déplacements
Déformation et rotation de corps solide
Dilatation volumique conditions aux limites :
Équations de compatibilité
u = U sur u
Mesure des déformations
Conditions aux limites

Bilan
Résumé
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CONTRAINTES

Cadre général

Tenseur des contraintes


Hypothèses de base
Théorème de l’action et de la réaction
Signification physique du vecteur contrainte
Différents tenseurs des contraintes

Signification physique des contraintes


Contraintes normale et tangentielle
Conditions aux limites en pression
Contraintes dans un repère orthonormé

Équations d’équilibre
CONTRAINTES
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
Équilibre des moments

Utilisation du tenseur des contraintes


Contraintes principales
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan
Résumé
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CONTRAINTES
Comment décrire les efforts auxquels est soumis ce solide ?

Cadre général

Tenseur des contraintes


Hypothèses de base
Théorème de l’action et de la réaction
Signification physique du vecteur contrainte
Différents tenseurs des contraintes

Signification physique des contraintes


Contraintes normale et tangentielle
Conditions aux limites en pression
Contraintes dans un repère orthonormé

Équations d’équilibre
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
Équilibre des moments

Utilisation du tenseur des contraintes


Contraintes principales
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan
Résumé Il faut utiliser le tenseur des contraintes
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CONTRAINTES

Cadre général

Tenseur des contraintes


Hypothèses de base
Théorème de l’action et de la réaction
t

Signification physique du vecteur contrainte

A
Différents tenseurs des contraintes

Signification physique des contraintes


Contraintes normale et tangentielle F
Conditions aux limites en pression
Contraintes dans un repère orthonormé

Équations d’équilibre
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
Équilibre des moments

Utilisation du tenseur des contraintes


Contraintes principales
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan
Résumé Efforts de cohésion dans A Efforts de  sur A
(dus à la déformation) (provoquant la déformation)
Densité volumique de forces F Densité surfacique de forces t
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CONTRAINTES

Cadre général

Tenseur des contraintes


Hypothèses de base
Théorème de l’action et de la réaction C(t) t 
Signification physique du vecteur contrainte
Différents tenseurs des contraintes
P
A
Signification physique des contraintes F
Contraintes normale et tangentielle
Conditions aux limites en pression
Contraintes dans un repère orthonormé

Équations d’équilibre
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
x
Équilibre des moments

Utilisation du tenseur des contraintes


Contraintes principales
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan
 
F dv = t ds F = div() Tenseur des contraintes
 
Résumé A  A
t = .n Vecteur contrainte

  Le tenseur des contraintes


Fx dv = t x ds  = t est symétrique
 
A  A
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CONTRAINTES

Cadre général

Tenseur des contraintes


Hypothèses de base
Théorème de l’action et de la réaction
Signification physique du vecteur contrainte
Différents tenseurs des contraintes n t
Signification physique des contraintes df
Contraintes normale et tangentielle
Conditions aux limites en pression
Contraintes dans un repère orthonormé

Équations d’équilibre
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
Équilibre des moments

Utilisation du tenseur des contraintes


Contraintes principales
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan
Résumé Le vecteur contrainte
df n ’est pas forcément
t = lim
ds -> 0 ds porté par la normale
à cette surface.
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

df = .ds
CONTRAINTES

Cadre général

Tenseur des contraintes


Hypothèses de base C(t) Cauchy (eulérien, symétrique) C(t)
Théorème de l’action et de la réaction
Signification physique du vecteur contrainte
Différents
Différents
tenseurs
tenseurs
des contraintes
des
contraintes
Signification physique des contraintes
Contraintes normale et tangentielle
Conditions aux limites en pression C0 Piola-Kirchhoff (lagrangien, symétrique) C0
Contraintes dans un repère orthonormé

Équations d’équilibre
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
Équilibre des moments
C(t) Piola-Lagrange C0
Utilisation du tenseur des contraintes
Contraintes principales
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan
Résumé

vecteur contraintes surface


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

Contrainte normale Contrainte tangentielle


CONTRAINTES

Cadre général

Tenseur des contraintes


Hypothèses de base n t
Théorème de l’action et de la réaction
Signification physique du vecteur contrainte n
Différents tenseurs des contraintes

Signification physique des contraintes


Contraintes
Contraintes
normale
normale
et tangentielle
et

t
tangentielle
Conditions aux limites en pression b
Contraintes dans un repère orthonormé

Équations d’équilibre ds
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
Équilibre des moments

Utilisation du tenseur des contraintes


Contraintes principales
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan
Résumé t = t . b = ij bi nj
n = t . n = ij ni nj ou

t b = t -  n n
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CONTRAINTES

Cadre général

Tenseur des contraintes


n
T
Hypothèses de base
Théorème de l’action et de la réaction T
Signification physique du vecteur contrainte
Différents tenseurs des contraintes

Signification physique des contraintes



Contraintes normale et tangentielle
Conditions aux limites en pression
Contraintes dans un repère orthonormé

Équations d’équilibre 
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
Équilibre des moments

Utilisation du tenseur des contraintes


Contraintes principales
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan
Résumé
Vecteur contrainte T connu
t=T .n = T
sur la partie T de 
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CONTRAINTES Dans un repère orthonormé (Oxyz) :

Cadre général

Tenseur des contraintes


0
Hypothèses de base
Théorème de l’action et de la réaction n 0 zz t
Signification physique du vecteur contrainte 1
Différents tenseurs des contraintes
xz yz
zy
Signification physique des contraintes

zx
Contraintes normale et tangentielle
Conditions aux limites en pression
Contraintes dans un repère orthonormé yy
Équations d’équilibre yx xy
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
xx
Équilibre des moments

Utilisation du tenseur des contraintes


Contraintes principales
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

xx xy xz


Bilan
Résumé

= yx yy yz


zx zy zz
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CONTRAINTES

Cadre général

Tenseur des contraintes


Hypothèses de base
Théorème de l’action et de la réaction 
Signification physique du vecteur contrainte

A
Différents tenseurs des contraintes

Signification physique des contraintes


Contraintes normale et tangentielle
Conditions aux limites en pression
Contraintes dans un repère orthonormé

Équations d’équilibre
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
Équilibre des moments

Utilisation du tenseur des contraintes


Contraintes principales
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan
Résumé - vecteur contrainte t
actions sur A par le
milieu extérieur
- forces de volume fv
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CONTRAINTES
  
tds + fv dv = dv
Cadre général   
Tenseur des contraintes   A A A
Hypothèses de base
Théorème de l’action et de la réaction
Signification physique du vecteur contrainte
Différents tenseurs des contraintes

Signification physique des contraintes


Contraintes normale et tangentielle
Conditions aux limites en pression
Contraintes dans un repère orthonormé

Équations d’équilibre
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
Équilibre des moments

Utilisation du tenseur des contraintes


Contraintes principales
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan

 (div() + f )dv =  dv


Résumé

div() + fv = 

v

A A
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

   
t  x ds + fv x dv = dv
x
  
CONTRAINTES
  A A A
Cadre général

Tenseur des contraintes


Hypothèses de base
Théorème de l’action et de la réaction
Signification physique du vecteur contrainte
Différents tenseurs des contraintes

Signification physique des contraintes


Contraintes normale et tangentielle
Conditions aux limites en pression
Contraintes dans un repère orthonormé

Équations d’équilibre
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
Équilibre des moments

Utilisation du tenseur des contraintes


Contraintes principales
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan

 (div() + f -  ) x dv  t
dv
Résumé

v + ( - =0
 
A A
équilibre des forces symétrie du tenseur
des contraintes
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CONTRAINTES

Cadre général

Tenseur des contraintes


Hypothèses de base  = t Dans le repère « principal » :
Théorème de l’action et de la réaction
Signification physique du vecteur contrainte

I
Différents tenseurs des contraintes
0 0
Signification physique des contraintes
Contraintes normale et tangentielle
Conditions aux limites en pression
= 0 II 0
Contraintes dans un repère orthonormé
0 0 III
Équations d’équilibre
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
Équilibre des moments

Utilisation du tenseur des contraintes


Contraintes principales
Contraintes principales
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan
Résumé
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CONTRAINTES

Cadre général
contrainte moyenne :
Tenseur des contraintes
Hypothèses de base 11 12 13
Théorème de l’action et de la réaction
Signification physique du vecteur contrainte = 21 22 23  m = 1 tr ()
Différents tenseurs des contraintes 3
Signification physique des contraintes 31 32 33
Contraintes normale et tangentielle
Conditions aux limites en pression
déviateur des contraintes :
Contraintes dans un repère orthonormé

11 - m 12 13


Équations d’équilibre
Forces extérieures agissant sur un volume
symétrique
21 22 - m 23
Équilibre des forces
S=
Équilibre des moments
de trace nulle
Utilisation du tenseur des contraintes
Contraintes principales
31 32 33 - m
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan
Résumé
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CONTRAINTES

Cadre général
contrainte équivalente de von Mises :
Tenseur des contraintes
Hypothèses de base
Théorème de l’action et de la réaction
3
Signification physique du vecteur contrainte
Différents tenseurs des contraintes
= Sij Sij
2
Signification physique des contraintes
Contraintes normale et tangentielle
Conditions aux limites en pression
Contraintes dans un repère orthonormé
contrainte équivalente de Tresca :
Équations d’équilibre
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
Équilibre des moments  = Sup(|I -II|, |II -III|, |I -III|)
Utilisation du tenseur des contraintes
Contraintes principales
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan
Résumé
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CONTRAINTES

Cadre général
Contraintes
Tenseur des contraintes
Hypothèses de base Hypothèse des petites
Théorème de l’action et de la réaction perturbations
Signification physique du vecteur contrainte
Différents tenseurs des contraintes vecteur contrainte : t ( X, n, t)
Signification physique des contraintes
Contraintes normale et tangentielle
tenseur des contraintes :
Conditions aux limites en pression
t =  . n avec  =  ( X, t)
Contraintes dans un repère orthonormé

Équations d’équilibre équations d’équilibre :


ij,j + fvi = i
Forces extérieures agissant sur un volume
Équilibre des forces
Équilibre des moments

Utilisation du tenseur des contraintes


conditions aux limites :
Contraintes principales .n=T sur T
Contrainte moyenne et déviateur
Contraintes équivalentes

Bilan
Résumé
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

ELASTICITE

Cadre général

Historique
Résistance des solides
Relation contrainte-déformation

L’essai de traction
Courbe force-allongement
Tenseur des contraintes
Tenseur des déformations
Courbe contrainte-déformation
Domaine d’élasticité

Loi de comportement élastique linéaire


ELASTICITE
Loi de Hooke généralisée
Énergie de déformation élastique
Symétrie cubique
Comportement élastique linéaire isotrope

Bilan
Résumé
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

ELASTICITE

Cadre général
Déformations Contraintes
Historique
Résistance des solides Hypothèse des petites Hypothèse des petites
Relation contrainte-déformation perturbations perturbations
L’essai de traction
Courbe force-allongement
vecteur déplacement : u( X ,t) vecteur contrainte : t ( X, n, t)
Tenseur des contraintes
Tenseur des déformations
tenseur des déformations : tenseur des contraintes :
Courbe contrainte-déformation  = ½ (grad(u) + grad(u)t) t =  . n avec  =  ( X, t)
Domaine d’élasticité

Loi de comportement élastique linéaire équations de compatibilité : équations d’équilibre :


ki,jl + lj,ik = kj,il + li;jk ij,j + fvi = i
Loi de Hooke généralisée
Énergie de déformation élastique
Symétrie cubique
Comportement élastique linéaire isotrope conditions aux limites : conditions aux limites :
Bilan u = U sur u .n=T sur T
Résumé

Loi de comportement du matériau


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

ELASTICITE
Galilée (1638) : Discorsi e Demonstrazioni matematiche

Cadre général traction flexion


Historique
Résistance des solides
Relation contrainte-déformation

L’essai de traction
Courbe force-allongement
Tenseur des contraintes
Tenseur des déformations
Courbe contrainte-déformation
Domaine d’élasticité

Loi de comportement élastique linéaire


Loi de Hooke généralisée
Énergie de déformation élastique
Symétrie cubique
Comportement élastique linéaire isotrope

Bilan
Résumé
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

ELASTICITE

Cadre général

Historique
Résistance des solides
Relation
Relation
contrainte-déformation
contrainte- Hooke (1660) :
déformation
L’essai de traction
Courbe force-allongement
Tenseur des contraintes Relation
Tenseur des déformations entre
Courbe contrainte-déformation déformations
Domaine d’élasticité
et
Loi de comportement élastique linéaire contraintes
Loi de Hooke généralisée
en
Énergie de déformation élastique
Symétrie cubique
élasticité
Comportement élastique linéaire isotrope

Bilan
Résumé

Mariotte (1680) : même loi, appliquée aux expériences de Galilé


(fibres tendues et conprimées en flexion)
Young (1807) : notion de module d ’élasticité
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

ELASTICITE

Cadre général

Historique
Résistance des solides
Relation contrainte-déformation

L’essai de traction
Courbe force-allongement
Tenseur des contraintes
Tenseur des déformations
Courbe contrainte-déformation
Domaine d’élasticité

Loi de comportement élastique linéaire


Loi de Hooke généralisée
Énergie de déformation élastique
Symétrie cubique
Comportement élastique linéaire isotrope

Bilan
Résumé

localisation
homogène
partie utile

élasticité

Plasticité
élasticité
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

ELASTICITE

Cadre général

Historique
Résistance des solides
Relation contrainte-déformation 0 0 0

=
L’essai de traction
Courbe force-allongement 0 0 0
Tenseur des contraintes
Tenseur des déformations 0 0 F/S
section S
Courbe contrainte-déformation
Domaine d’élasticité

Loi de comportement élastique linéaire


Loi de Hooke généralisée

Pour passer de F à , il faut connaître


Énergie de déformation élastique
Symétrie cubique
Comportement élastique linéaire isotrope
la section courante S de la partie utile
de l ’éprouvette
Bilan
Résumé
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

X1(1-t) -x1/(1-t)
cinématique : x= X2(1-t) v= -x2/(1-t)
ELASTICITE
X3(1+t) x3/(1+t)
Cadre général
lagrangien (Green-Lagrange) :
Historique
Résistance des solides -  t + ½ 2 t 2 0 0
Relation contrainte-déformation
E= 0 -t + ½2t2 0
L’essai de traction
Courbe force-allongement
0 0 t + ½2t2
Tenseur des contraintes
Tenseur des déformations
eulérien (Euler-Almansi) :
Courbe contrainte-déformation
Domaine d’élasticité 1- 1 0 0
Loi de comportement élastique linéaire (1-t)2
Loi de Hooke généralisée
E= 0 1- 1 0
(1-t)2
Énergie de déformation élastique
Symétrie cubique
Comportement élastique linéaire isotrope
0 0 1- 1
Bilan
(1+t)2
Résumé

ln (1-t) 0 0
En pratique, intégration
du champ de vitesses = 0 ln (1-t) 0
de déformation
0 0 ln (1+t)
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

ELASTICITE

Cadre général

Historique
Résistance des solides
Relation contrainte-déformation

L’essai de traction
Courbe force-allongement
Tenseur des contraintes
Tenseur des déformations
33=F/S
Courbe contrainte-déformation

33= ln(1+t)=ln(l/l0)
Domaine d’élasticité

Loi de comportement élastique linéaire


Loi de Hooke généralisée
Énergie de déformation élastique
Symétrie cubique
Comportement élastique linéaire isotrope

Bilan
Résumé
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

ELASTICITE Module d ’Young Coefficient de Poisson

Cadre général

Historique
Résistance des solides
Relation contrainte-déformation

L’essai de traction
33= E33
Courbe force-allongement
Tenseur des contraintes
Tenseur des déformations
E
Courbe contrainte-déformation
Domaine d’élasticité

Loi de comportement élastique linéaire


Loi de Hooke généralisée
Énergie de déformation élastique
Symétrie cubique
Comportement élastique linéaire isotrope

Bilan
Résumé

0 0 0 - 0 0

 = 33 0 0 0  = 33 0 - 0

0 0 1 0 0 1
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

ELASTICITE

Cadre général
= C: Tenseur des rigidités Ordre 4
Historique
81 termes !!
Résistance des solides
Relation contrainte-déformation
= S: Tenseur des complaisances

11 11
L’essai de traction
Courbe force-allongement C1111 C1122 C1133 C1123 C1113 C1112

22 22
Tenseur des contraintes
Tenseur des déformations C2211 C2222 C2233 C2223 C2213 C2212

33 33
Courbe contrainte-déformation
Domaine d’élasticité C3311 C3322 C3333 C3323 C3313 C3312
=
Loi de comportement élastique linéaire
Loi de Hooke généralisée
23 C2311 C2322 C2333 C2323 C2313 C2312 223
Énergie de déformation élastique
Symétrie cubique
13 C1311 C1322 C1333 C1323 C1313 C1312 213
Comportement élastique linéaire isotrope
12 C1211 C1222 C1233 C1223 C1213 C1212 212
Bilan
Résumé

36 coefficients !!!!
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

Travail mécanique fourni : .d Taux de chaleur reçu : Tds


ELASTICITE

Cadre général
Par unité de volume en cours de transformation :
Historique
Résistance des solides
de = w + q
Relation contrainte-déformation

L’essai de traction
Courbe force-allongement
Tenseur des contraintes
Tenseur des déformations
Courbe contrainte-déformation
Domaine d’élasticité

Loi de comportement élastique linéaire


Loi de Hooke généralisée
Énergie de déformation élastique
Symétrie cubique
Comportement élastique linéaire isotrope

Bilan
Résumé

w 2w
ij = = Cijklkl Cijkl = Cijkl = Cklij
 ij ij kl
Le tenseur des rigidités a 6x7/2 = 21 composantes indépendantes !!!
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

ELASTICITE

Cadre général

Historique même comportement dans trois directions orthogonales


Résistance des solides
Relation contrainte-déformation

L’essai de traction
Courbe force-allongement 11 C11 C12 C12 0 0 0 11
Tenseur des contraintes
Tenseur des déformations 22 C12 C11 C12 0 0 0 22
Courbe contrainte-déformation
Domaine d’élasticité 33 C12 C12 C11 0 0 0 33
=
23 223
Loi de comportement élastique linéaire
Loi de Hooke généralisée 0 0 0 C44 0 0

13 213
Énergie de déformation élastique
Symétrie cubique 0 0 0 0 C44 0
Comportement élastique linéaire isotrope
12 0 0 0 0 0 C44 212
Bilan
Résumé

Le tenseur des rigidités a trois composantes


indépendantes (C11C1111, C12 C1122, C44 C1212)
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

ELASTICITE

Cadre général

Historique même comportement dans toutes les directions


Résistance des solides
Relation contrainte-déformation

L’essai de traction
Courbe force-allongement 11 +2   0 0 0 11
Tenseur des contraintes
Tenseur des déformations 22  +2  0 0 0 22
Courbe contrainte-déformation
Domaine d’élasticité 33   +2 0 0 0 33
=
23  223
Loi de comportement élastique linéaire
Loi de Hooke généralisée 0 0 0 0 0
Énergie de déformation élastique
Symétrie cubique 13 0 0 0 0  0 213
Comportement élastique linéaire isotrope
12 0 0 0 0 0  212
Bilan
Résumé

Le tenseur des rigidités a deux composantes


indépendantes ( = C11,  = C44) : les coefficients de Lamé

Quel est le lien entre les coefficients de Lamé (, ) et les paramètres (E, ) ?
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

ELASTICITE

Cadre général
Déformations Contraintes
Historique
Résistance des solides Hypothèse des petites Hypothèse des petites
Relation contrainte-déformation perturbations perturbations
L’essai de traction
Courbe force-allongement
vecteur déplacement : u( X ,t) vecteur contrainte : t ( X, n, t)
Tenseur des contraintes
Tenseur des déformations
tenseur des déformations : tenseur des contraintes :
Courbe contrainte-déformation  = ½ (grad(u) + grad(u)t) t =  . n avec  =  ( X, t)
Domaine d’élasticité

Loi de comportement élastique linéaire équations de compatibilité : équations d’équilibre :


ki,jl + lj,ik = kj,il + li;jk ij,j + fvi = i
Loi de Hooke généralisée
Énergie de déformation élastique
Symétrie cubique
Comportement élastique linéaire isotrope conditions aux limites : conditions aux limites :
Bilan u = U sur u .n=T sur T
Résumé

Comportement élastique linéaire isotrope

ij = 2ij + tr()ij


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES SEMI-INVERSES

Résumé
Inconnues et équations

Équations de base

Approches en déplacements et en contraintes

Résolution en déplacements

METHODES
Résolution en contraintes

Le tube sous pression

Géométrie et cinématique

Contraintes et déformations

Résolution en déplacements
SEMI-INVERSES
Résolution en contraintes

Conditions aux limites

Résultats
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES SEMI-INVERSES

Déformations Contraintes
Résumé
Hypothèse des petites Hypothèse des petites
Inconnues et équations
perturbations perturbations
Équations de base

Approches en déplacements et en contraintes vecteur déplacement : u( X ,t) vecteur contrainte : t ( X, n, t)


Résolution en déplacements
tenseur des déformations : tenseur des contraintes :
Résolution en contraintes
 = ½ (grad(u) + grad(u)t) t =  . n avec  =  ( X, t)
Le tube sous pression

Géométrie et cinématique équations de compatibilité : équations d’équilibre :


Contraintes et déformations
ki,jl + lj,ik = kj,il + li;jk ij,j + fvi = i
Résolution en déplacements

Résolution en contraintes conditions aux limites : conditions aux limites :


Conditions aux limites u = U sur u .n=T sur T
Résultats

Loi de comportement :
 ij = 2  ij +  tr()  ij
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES SEMI-INVERSES

Déformations Contraintes
Résumé
Hypothèse des petites Hypothèse des petites
Inconnues et équations
perturbations perturbations
Équations de base

Approches en déplacements et en contraintes vecteur déplacement : u( X ,t) vecteur contrainte : t ( X, n, t)


Résolution en déplacements
tenseur des déformations : tenseur des contraintes :
Résolution en contraintes
 = ½ (grad(u) + grad(u)t) t =  . n avec  =  ( X, t)
Le tube sous pression

Géométrie et cinématique équations de compatibilité : équations d’équilibre :


Contraintes et déformations
ki,jl + lj,ik = kj,il + li;jk ij,j + fvi = i
Résolution en déplacements

Résolution en contraintes conditions aux limites : conditions aux limites :


Conditions aux limites u = U sur u .n=T sur T
Résultats

Loi de comportement :
 ij = 2  ij +  tr()  ij
15 inconnues 15 équations
(champs) (EDP)
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES SEMI-INVERSES

Déformations Contraintes
Résumé
Hypothèse des petites Hypothèse des petites
Inconnues et équations
perturbations perturbations
Équations de base

Approches
Approches
en déplacements
en déplacements
et en contraintes
et en vecteur déplacement : u( X ,t) vecteur contrainte : t ( X, n, t)
contraintes
Résolution en déplacements
tenseur des déformations : tenseur des contraintes :
Résolution en contraintes
 = ½ (grad(u) + grad(u)t) t =  . n avec  =  ( X, t)
Le tube sous pression

Géométrie et cinématique équations de compatibilité : équations d’équilibre :


Contraintes et déformations
ki,jl + lj,ik = kj,il + li;jk ij,j + fvi = i
Résolution en déplacements

Résolution en contraintes conditions aux limites : conditions aux limites :


Conditions aux limites u = U sur u .n=T sur T
Résultats

Loi de comportement :
 ij = 2  ij +  tr()  ij
Approche en Approche en
déplacements contraintes
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES SEMI-INVERSES équations d ’équilibre (en statique) :

div(  ) + f v = 0
Résumé utilisation de la loi de comportement et de la définition des déformations :
Inconnues et équations
div() =  div( grad(u) + grad(u) t ) +  div( tr() I)
Équations de base

Approches en déplacements et en contraintes

Résolution
Résolution
en déplacements
en
déplacements  ( u ) + (+) grad( div( u ) ) + f v = 0
Résolution en contraintes

Le tube sous pression

Géométrie et cinématique

Contraintes et déformations déformation pure ( u = grad(  ) ) :

( +2 ) ( u ) + fv = 0
Résolution en déplacements

Résolution en contraintes

Conditions aux limites matériau incompressible ( div( u ) = 0 ) :

 ( u ) + fv = 0
Résultats

thermo-élasticité linéaire ( gradients thermiques ) :

fv --> fv - ( 3+2 )  grad( t )


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES SEMI-INVERSES
équations de compatibilité :

() + grad(grad( tr())) = grad(div()) + grad(div())t


Résumé
Inconnues et équations loi de comportement :
Équations de base 1 
Approches en déplacements et en contraintes
= - tr(  ) I
Résolution en déplacements 2 2 ( 3 + 2 )
Résolution en contraintes 2( +)
Le tube sous pression
() + grad(grad( tr()))
3 + 2
Géométrie et cinématique
t

Contraintes et déformations + grad(fv)+grad( fv) - div( fv) I= 0
Résolution en déplacements
 + 2
Résolution en contraintes

Conditions aux limites forces volumiques homognènes (indépendantes de X) :


Résultats

2( +  )
(  ) + grad( grad( tr(  ) ) ) = 0
3 + 2
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES SEMI-INVERSES

Résumé
Inconnues et équations

Équations de base pression p0 pression p1


Approches en déplacements et en contraintes

Résolution en déplacements

Résolution en contraintes

Le tube sous pression

Géométrie et cinématique

Contraintes et déformations

Résolution en déplacements
r0 r1 r
Résolution en contraintes

Conditions aux limites

Résultats

u(r)

coordonnées cylindriques : u(r,,z) = 0


0
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES SEMI-INVERSES

Résumé
Inconnues et équations
u’ 0 0
Équations de base

Approches en déplacements et en contraintes = 0 u/r 0


Résolution en déplacements

Résolution en contraintes
0 0 0 gradient en coordonnées
cylindriques !!!
Le tube sous pression

Géométrie et cinématique

Contraintes et déformations
(+2)u’+u/r 0 0
Résolution en déplacements

Résolution en contraintes
= 0 (+2)u/r+u’ 0
Conditions aux limites

Résultats
0 0 u/r+u’
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES SEMI-INVERSES

Résumé ( (+2)u’+u/r )’ + 2( u’-u/r) /r = 0


Inconnues et équations

Équations de base
div(  ) = 0 0=0
Approches en déplacements et en contraintes

Résolution en déplacements
0=0
Résolution en contraintes

Le tube sous pression


divergence en coordonnées cylindriques !!
Géométrie et cinématique

Contraintes et déformations

Résolution
Résolution
en déplacements
en
déplacements
Résolution en contraintes u’’ + u’/r - u/r 2= 0
Conditions aux limites

Résultats

u = ar + b/r
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES SEMI-INVERSES

Résumé
Inconnues et équations

Équations de base

Approches en déplacements et en contraintes Expressions très complexes


Résolution en déplacements ( ) et grad( grad( tr( ) ) ) ? en coordonnées cylindriques !!
Résolution en contraintes

Le tube sous pression

Géométrie et cinématique On estime  en fonction du champ de déplacements : u = ar+b/r :


Contraintes et déformations

Résolution en déplacements
2(+)a-b/r2 0 0
Résolution en contraintes

Conditions aux limites


= 0 2(+)a+b/r2 0
Résultats

0 0 2a
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES SEMI-INVERSES

Résumé -1 p0
Inconnues et équations
face interne (r = r0) : n = 0 t = 0
Équations de base
0 0
Approches en déplacements et en contraintes n
Résolution en déplacements
t .n = t
Résolution en contraintes -rr (r=r0) = p0
(p0) (p1)
Le tube sous pression

Géométrie et cinématique 2(+)a-2b/r02 = -p0


Contraintes et déformations
1 -p1
Résolution en déplacements
r0 r1 r
Résolution en contraintes face externe (r = r1) : n = 0 t = 0
0 0
Conditions aux limites
n
Résultats t .n = t
rr (r=r1) = -p1
2(+)a-2b/r12 = -p1
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

2(+)a-2b/r02 = -p0
METHODES SEMI-INVERSES

Résumé
2(+)a22b/r12 = -p1 r1
2
Inconnues et équations
1- 0 0
Équations de base

Approches en déplacements et en contraintes


r2
(p1=0) r0 2 r12 0
Résolution en déplacements
 = p0 0 1+
Résolution en contraintes
r12 -r0 2 r2
Le tube sous pression

Géométrie et cinématique
0 0
Contraintes et déformations
+
Résolution en déplacements

Résolution en contraintes
T
Conditions aux limites

Résultats

r0 2 r1
2
T = 2p0
r12 -r0 2 r2

r0 r1
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES ENERGETIQUES

Résumé

Principe des puissances virtuelles


Cadre général
Axiomes d’objectivité et d’équilibre
Équations de base
Principe des travaux virtuels – CCA et CSA

Formulation variationnelle
Approche en déplacements – énergie potentielle
METHODES
ENERGETIQUES
Approche en contraintes – énergie complémentaire
Encadrement de la solution

Exemple : allongement d ’une barre


Géométrie et cinématique
Approche en déplacements
Approche en contraintes
Encadrement de la solution
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES ENERGETIQUES

Déformations Contraintes
Résumé
Hypothèse des petites Hypothèse des petites
Principe des puissances virtuelles perturbations perturbations
Cadre général
Axiomes d’objectivité et d’équilibre vecteur déplacement : u( X ,t) vecteur contrainte : t ( X, n, t)
Équations de base
Principe des travaux virtuels – CCA et CSA tenseur des déformations : tenseur des contraintes :

Formulation variationnelle
 = ½ (grad(u) + grad(u)t) t =  . n avec  =  ( X, t)
Approche en déplacements – énergie potentielle
Approche en contraintes – énergie complémentaire équations de compatibilité : équations d’équilibre :
Encadrement de la solution
ki,jl + lj,ik = kj,il + li;jk ij,j + fvi = i
Exemple : allongement d ’une barre
Géométrie et cinématique conditions aux limites : conditions aux limites :
Approche en déplacements
Approche en contraintes
u = U sur u .n=T sur T
Encadrement de la solution

Loi de comportement :
 ij = 2  ij +  tr()  ij
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES ENERGETIQUES

Comment estimer la rigidité de ce ressort ?


Il faut le déformer un peu !!!
Résumé

Principe des puissances virtuelles


Cadre général l0+l
Axiomes d’objectivité et d’équilibre
Équations de base -Fdl +W=0
Principe des travaux virtuels – CCA et CSA
l0

Formulation variationnelle
Approche en déplacements – énergie potentielle
Travail des
Approche en contraintes – énergie complémentaire l0 Travail des
forces
Encadrement de la solution
forces intérieures
extérieures
Exemple : allongement d ’une barre
Géométrie et cinématique
Approche en déplacements F(x) = k(l-l0)
Approche en contraintes
Encadrement de la solution x l
W = 1/2 k(l)2
Mouvement virtuel
(il ne sert qu à estimer k)
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES ENERGETIQUES

Résumé OBJECTIVITE
Principe des puissances virtuelles
La puissance
Cadre général virtuelle des efforts
Axiomes d’objectivité et d’équilibre intérieurs associés
Équations de base à tout mouvement
Principe des travaux virtuels – CCA et CSA
de corps rigide est
Formulation variationnelle
nulle
Approche en déplacements – énergie potentielle
Approche en contraintes – énergie complémentaire
Encadrement de la solution

Exemple : allongement d ’une barre EQUILIBRE


Géométrie et cinématique La puissance
Approche en déplacements virtuelle des efforts
Approche en contraintes
intérieurs (Pi) et
Encadrement de la solution
extérieurs (Pe) est
égale à celle des
accélérations (Pa)
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES ENERGETIQUES

Pi = div().vdv - (.n).vdv = -:grad(v)dv


Résumé  d 
Principe des puissances virtuelles
Cadre général
Pi + Pe = Pa avec Pe = f.v dv + t.v ds
d
Axiomes d’objectivité et d’équilibre
Équations de base
Pa =  .v dv
Principe des travaux virtuels – CCA et CSA

Formulation variationnelle
Approche en déplacements – énergie potentielle
Approche en contraintes – énergie complémentaire v, (div() + f - ).v dv + (t-.n).v dv = 0
Encadrement de la solution  
Exemple : allongement d ’une barre
Géométrie et cinématique
Approche en déplacements Equations d’équilibre OU Définition de 
Approche en contraintes
Encadrement de la solution
v,  :grad(v) dv - f.v dv + .v dv - t.v dv = W(,v) = 0
   

Fonctionnelle à annuler
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES ENERGETIQUES

u,  :grad(u) dv - f.u dv + .u dv - t.u dv = 0


   
Résumé

W(, u) : fonctionnelle à annuler


Principe des puissances virtuelles
Cadre général
Axiomes d’objectivité et d’équilibre
Équations de base
Principe
Principe
des
des
travaux
travaux
virtuels
virtuels
– CCA
– CCAet et
CSA
CSA

Formulation variationnelle
Approche en déplacements – énergie potentielle

u = U sur U
Approche en contraintes – énergie complémentaire
Encadrement de la solution u C.C.A.
Exemple : allongement d ’une barre

div() + f = 
Géométrie et cinématique

 C.S.A.
Approche en déplacements
Approche en contraintes
Encadrement de la solution
.n = T sur  T
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES ENERGETIQUES

u = u0 + u avec u C.C.A. et u0 solution réelle

Résumé  = (u) = C : grad(u)


Principe des puissances virtuelles
Cadre général
Axiomes d’objectivité et d’équilibre  p
Équations de base
W = W(u,u) = . u = 0
Principe des travaux virtuels – CCA et CSA
u
Formulation variationnelle
Approche en déplacements – énergie potentielle t
Approche en contraintes – énergie complémentaire  p(u) = (1/2) grad(u):C:grad(u) dv - f.u dv - T.u ds
Encadrement de la solution
   T
Exemple : allongement d ’une barre
Géométrie et cinématique
Approche en déplacements
Approche en contraintes
Encadrement de la solution

Energie potentielle (minimale !!)


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES ENERGETIQUES

 = 0 -  avec  C.S.A. et 0 solution réelle


grad(u) = S : 
Résumé

Principe des puissances virtuelles


Cadre général
Axiomes d’objectivité et d’équilibre  c
Équations de base
W = W(,) = :  = 0
Principe des travaux virtuels – CCA et CSA

Formulation variationnelle

c () = - (1/2) :S: dv +


Approche en déplacements – énergie potentielle
Approche en contraintes – énergie complémentaire (.n).U ds
Encadrement de la solution   U
Exemple : allongement d ’une barre
Géométrie et cinématique
Approche en déplacements
Approche en contraintes
Encadrement de la solution
Energie complémentaire (maximale !!)
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES ENERGETIQUES

Résumé

Borne supérieure
Principe des puissances virtuelles u(X,t) C.C.A. p(u)
Cadre général
Axiomes d’objectivité et d’équilibre
Équations de base
Principe des travaux virtuels – CCA et CSA
p(u0)
Formulation variationnelle u0(X,t), 0(X,t) solution réelle
Approche en déplacements – énergie potentielle
Approche en contraintes – énergie complémentaire  c ( 0 )
Encadrement de la solution

Exemple : allongement d ’une barre

(X,t) C.S.A.  c ( )
Géométrie et cinématique
Approche en déplacements Borne inférieure
Approche en contraintes
Encadrement de la solution
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES ENERGETIQUES

Problème uniaxial (u(x)) :


Résumé

Principe des puissances virtuelles


Cadre général
 xx=  = u’(x)
Axiomes d’objectivité et d’équilibre 0
Équations de base
Principe des travaux virtuels – CCA et CSA
xx =  = E u’(x)
Formulation variationnelle
Solution réelle :
Approche en déplacements – énergie potentielle
Approche en contraintes – énergie complémentaire
Encadrement de la solution
div() = Eu’’(x) = 0
Exemple : allongement d ’une barre u(0) = 0
Géométrie et cinématique
Approche en déplacements
L u(L) = U
Approche en contraintes
Encadrement de la solution U

x u(x) = (U/L)x
(x) = E(U/L)
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES ENERGETIQUES

0
Résumé

Principe des puissances virtuelles


Cadre général Recherche d ’un C.C.A. u(x) ?
Axiomes d’objectivité et d’équilibre
Équations de base u(x) = U (x/L)n
Principe des travaux virtuels – CCA et CSA

L
Formulation variationnelle
Approche en déplacements – énergie potentielle
U
Approche en contraintes – énergie complémentaire
Encadrement de la solution x
Exemple : allongement d ’une barre
Energie potentielle associée p ?
Géométrie et cinématique
L
Approche en déplacements ESU2 n2
Approche en contraintes  p (n) = (1/2)  dv =
Encadrement de la solution 2L 2n-1
S 0

Minimum de l ’énergie potentiel ?


d p
=0 n=1
dn
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES ENERGETIQUES

0
Résumé

Principe des puissances virtuelles Recherche d ’un C.S.A. (x) ?


Cadre général
Axiomes d’objectivité et d’équilibre
Équations de base
=a
Principe des travaux virtuels – CCA et CSA

L
Formulation variationnelle
Approche en déplacements – énergie potentielle
U
Approche en contraintes – énergie complémentaire
Encadrement de la solution x

Energie complémentaire associée c ?


Exemple : allongement d ’une barre
Géométrie et cinématique
Approche en déplacements L
SL 2
c(a)= -(1/2) dv + Uds
Approche en contraintes
2
Encadrement de la solution =SaU- a
S 0 S 2E
Maximum de l ’énergie complémentaire ?
d c EU
=0 a=
da L
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES ENERGETIQUES

Résumé p
Principe des puissances virtuelles
Cadre général
Axiomes d’objectivité et d’équilibre
Équations de base
c
Principe des travaux virtuels – CCA et CSA

Formulation variationnelle
ES 2 ES 2
Approche en déplacements – énergie potentielle 1/2
L
U 1/2 U
Approche en contraintes – énergie complémentaire L
Encadrement de la solution

Exemple : allongement d ’une barre


n a
Géométrie et cinématique
1/2 1 EU
Approche en déplacements
Approche en contraintes L
Encadrement de la solution

Rigidité de la barre !
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES NUMERIQUES

Cadre général

démarche
Modèle physique
Théorème des résidus pondérés
Formulation intégrale faible

METHODES
Approximation de Galerkine

Méthode des éléments finis


Discrétisation
Assemblage
Résolution

Exemple : barre sous son poids


NUMERIQUES
Solution analytique
Discrétisation
Assemblage
Résolution
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES NUMERIQUES

Comment se déforme chaque ressort ?


R?
Cadre général u1=0 Il faut faire le bilan des forces sur
différents points !!
démarche
Modèle physique k1
Théorème des résidus pondérés Bilan au point 1 :
Formulation intégrale faible
k1.u2 - R = 0
Approximation de Galerkine
u2 ?
k2 Bilan au point 2 :
Méthode des éléments finis
Discrétisation - k1.u2 + k2.(u3-u2) = 0
Assemblage
Résolution Bilan au point 3 :
P u3 ?
Exemple : barre sous son poids P - k2.(u3-u2) = 0
Solution analytique u
Discrétisation P/k1+P/k2
Assemblage
Résolution -k1-k2 k2 u2 0
R=P
= P/k1
k2 -k2 u3 -P
0

Point 1

Point 2

Point 3
R = k1.u2
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES NUMERIQUES

On fait une approche en déplacements


Cadre général (on cherche u(X) C.C.A. tel que ...)
démarche
Modèle physique
Théorème des résidus pondérés
Formulation intégrale faible
Approximation de Galerkine

Méthode des éléments finis
Discrétisation
Assemblage
Résolution

Exemple : barre sous son poids


Solution analytique
Discrétisation
Assemblage
Résolution
R(u) = div(u) + f = 0 dans 
u = U sur U
(u).n = T sur T
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES NUMERIQUES

Cadre général

R(u) = div(u) + f = 0 dans 


démarche
Modèle physique

u = U sur U
Théorème
Théorème
des résidus
des résidus
pondérés
pondérés
Formulation intégrale faible
Approximation de Galerkine
(u).n = T sur T
Méthode des éléments finis
Discrétisation
Assemblage
Résolution v.(div(u) + f)dv = 0

Exemple : barre sous son poids
Solution analytique u = U sur  U
Discrétisation
Assemblage (u).n = T sur  T
Résolution

Fonctions de pondération
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES NUMERIQUES

Théorème de la divergence + v = 0 sur U


Cadre général

démarche
Modèle physique
Théorème des résidus pondérés
Formulation intégrale faible v.(div(u) + f)dv = 0
Approximation de Galerkin

Méthode des éléments finis u = U sur  U C.L. « naturelles »
Discrétisation
Assemblage (u).n = T sur  T
Résolution

Exemple : barre sous son poids


Solution analytique
Discrétisation v.fdv + v.Tds - grad(v):udv = 0
Assemblage   T 
Résolution

u = U sur  U
v = 0 sur  U
C.L. « essentielles »
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES NUMERIQUES

Trouver u(X) C.C.A. tel que pour tout v(X) nul sur U :

Cadre général
v.fdv + v.Tds - grad(v):udv = 0
démarche   T 
Modèle physique
Théorème des résidus pondérés
Formulation intégrale faible
Approximation de Galerkin

Méthode des éléments finis


Discrétisation
Assemblage
Choix de fonctions identiques
Résolution
et particulières pour u(X) et v(X)
Exemple : barre sous son poids
Solution analytique
Discrétisation
Assemblage
Résolution
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES NUMERIQUES

Cadre général

démarche
Modèle physique
Théorème des résidus pondérés
Formulation intégrale faible
Approximation de Galerkine

Méthode des éléments finis


v(x) = P1(x)v1 + P2(x)v2 + P3(x)v3
Discrétisation
Assemblage
Résolution grad(v(x)) = grad(P1(x))  v1
+ grad(P2(x))  v2
Exemple : barre sous son poids
Solution analytique + grad(P3(x))  v3
Discrétisation
Assemblage
Résolution Pei f dv + Pei T ds
M Ne e  e
 
e=1 i=1
vei . T
=0
- grad(Pei ).udv
e
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES NUMERIQUES

Pei f dv + Pei T ds
M Ne e  e
Cadre général  
e=1 i=1
vei . T
=0
e
démarche
- grad(P i ).udv
Modèle physique
Théorème des résidus pondérés e
Formulation intégrale faible
Approximation de Galerkine

e N

Méthode des éléments finis
Discrétisation Ti (u) vi . Ri (u) = 0
Assemblage i=1
Résolution

M
A
Exemple : barre sous son poids
e
Solution analytique
Discrétisation
Ri (u) = e=1 (Ti (u))
Assemblage
Résolution

Trouver un champ de déplacements u(X),


càd des vecteurs u1, …, uN, tels que :

Ri (u1, …, uN) = 0 si ui inconnu


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES NUMERIQUES

Trouver un champ de déplacements u(X),


càd des vecteurs u1, …, uN, tels que :
Cadre général

démarche Ri (u1, …, uN) = 0 si ui inconnu


Modèle physique
Théorème des résidus pondérés
Formulation intégrale faible R
Approximation de Galerkine

Méthode des éléments finis


Discrétisation
Pb : calcul et inversion
Assemblage
Résolution
de la matrice tangente !

Exemple : barre sous son poids


Solution analytique
Discrétisation
Assemblage
Résolution

u
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES NUMERIQUES
 xx=  = u’(x)
0
xx =  = E u’(x)
Cadre général

démarche
Modèle physique f = g div() = Eu’’(x) = -g
Théorème des résidus pondérés
Formulation intégrale faible u(0) = 0
Approximation de Galerkine

(L) = 0
Méthode des éléments finis
Discrétisation
Assemblage L gL
Résolution u(x) = E (1-x/2L)x
x
Exemple : barre sous son poids
(x) = gl(1-x/L)
Solution analytique
Discrétisation
gL2
Assemblage 2E
Résolution
gL u


x
L
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES NUMERIQUES
0 nœud 1 (u1 = 0)

Cadre général
1 élément 1 (1 ?)
démarche
L/2
Modèle physique nœud 2 (u2 ?)
Théorème des résidus pondérés

2
Formulation intégrale faible
Approximation de Galerkine élément 1 (2 ?)

Méthode des éléments finis


Discrétisation
L nœud 3 (u3 ?)
Assemblage x
Résolution

Exemple : barre sous son poids Calcul des résidus nodaux élémentaires (pour une section unité) :
Solution analytique
Discrétisation
P 1 gL gL
Assemblage T = P1 (x)gdv -
1 1 1 (x))dv = +1 T1 =
2
+2
Résolution
1
x 4 4
 

P 1 gL gL
T2 = P2 (x)gdv -
1 1 2
(x))dv = - 1 T2 =
2
-2
x 4 4

 

fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES NUMERIQUES
résidus nodaux :
0 nœud 1 (u1 = 0)
gL
Cadre général
1 R1 = T1 =
1
+1
élément 1 (1 ?) 4
démarche
Modèle physique
L/2
gL
Théorème des résidus pondérés nœud 2 (u2 ?) R2 = T21+ T12 = -1+2
Formulation intégrale faible 2
2 gL
Approximation de Galerkine
élément 1 (2 ?)
R3 = T2 =
2
-2
Méthode des éléments finis
4
Discrétisation
Assemblage
L nœud 3 (u3 ?)
Résolution x
Exemple : barre sous son poids
Solution analytique Equations à résoudre :
Discrétisation
Assemblage u1 = 0 1 = 1(u1, u3, u3)
Résolution
R2 = 0 avec
R3 = 0 2 = 3(u1, u3, u3)

Equilibre Loi de comportement


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

METHODES NUMERIQUES Elasticité linéaire :


0 nœud 1 (u1 = 0) 1 =2E/L(u2-u1)
=Eu’(x) 2 =2E/L(u3-u2)
Cadre général 1 élément 1 (1 ?)
démarche
-2 1 u2 gL -2
Modèle physique L/2 nœud 2 (u2 ?) =
2E/L 4 -1
Théorème des résidus pondérés
Formulation intégrale faible 1 -1 u3
Approximation de Galerkine
2 élément 1 (2 ?)
Méthode des éléments finis Matrice de rigidité K Vecteur sollicitation F
Discrétisation L nœud 3 (u3 ?) u1 = 0
Assemblage gL2
Résolution x u2 = 3/4 =
Exemple : barre sous son poids u3 =  2E
Solution analytique u gL 
Discrétisation 
Assemblage
Résolution 3/4 3gL/4

gL/4
x x
L/2 L L/2 L
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

APPLICATION AUX POUTRES

Cadre général

Cinématique
Géométrie
Hypothèse de Navier

Contraintes et déformations

APPLICATION
Torseur des déformations
Torseur des efforts
Loi de comportement élastique linéaire

AUX POUTRES
Méthode de résolution
Calcul des efforts internes
Calcul des déplacements et des rotations

Poutre à plan moyen chargée dans son plan


Équations générales
Exemple
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

APPLICATION AUX POUTRES

Cadre général

Cinématique
Géométrie
Hypothèse de Navier

Contraintes et déformations
Torseur des déformations
Torseur des efforts
Loi de comportement élastique linéaire

Méthode de résolution
Calcul des efforts internes
Calcul des déplacements et des rotations

Poutre à plan moyen chargée dans son plan


Équations générales
Exemple

Cette structure est un assemblage de poutres !!! Il faut utiliser la RdM


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

APPLICATION AUX POUTRES

- section : S = ds = dx2dx3

Cadre général
- moments d ’ordre 1
Cinématique
Géométrie
Hypothèse de Navier x2ds = x3ds = 0
Contraintes et déformations
Torseur des déformations
- moments d ’ordre 2
Torseur des efforts
Loi de comportement élastique linéaire
quadratique : I2= x32dsI3= x22ds
Méthode de résolution
Calcul des efforts internes
Calcul des déplacements et des rotations
produit : I23 = x2x3 ds
Poutre à plan moyen chargée dans son plan
Équations générales
Exemple
- section S massive et droite - moments de giration
- longueur L >> les autres
- courbure de L faible I = I 2 + I3
- profil sans discontinuité
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

APPLICATION AUX POUTRES

Cadre général

Cinématique
Géométrie
Hypothèse de Navier

Contraintes et déformations
Torseur des déformations
Torseur des efforts
Loi de comportement élastique linéaire

Méthode de résolution
Calcul des efforts internes
Calcul des déplacements et des rotations
Degrés de liberté : Vecteur déplacement au point M :
Poutre à plan moyen chargée dans son plan
- trois déplacements u1, u2, u3 uM = u + r  GM
Équations générales
Exemple
- trois rotations r1, r2, r3

u
Au cours de la déformation,
la section S reste droite. = torseur des déplacements
r
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

Vecteur déplacement au point M :


APPLICATION AUX POUTRES
uM = u + r  GM

M complètement déterminé à partir de 11, 12 et 13


Cadre général

Cinématique
Géométrie
Hypothèse de Navier

Contraintes et déformations 11


Torseur des déformations
Torseur des efforts
Loi de comportement élastique linéaire
On introduit le vecteur eM = 212
Méthode de résolution
Calcul des efforts internes 213
Calcul des déplacements et des rotations

eM = e +   GM
Poutre à plan moyen chargée dans son plan
Équations générales
Exemple

e
= torseur des déformations

fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

APPLICATION AUX POUTRES

Cadre général

Cinématique
Géométrie
Hypothèse de Navier

Contraintes et déformations
Torseur des déformations
Torseur des efforts

11
Loi de comportement élastique linéaire

12
Méthode de résolution
Calcul des efforts internes
Vecteur contrainte au point M sur un élément de S : tM =
Calcul des déplacements et des rotations
13
Poutre à plan moyen chargée dans son plan
Équations générales
Exemple
- force résultante : R = tMds
R
= torseur des efforts
M
- moment résultant : M = GMtMds
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

APPLICATION AUX POUTRES

ES 0 0 0 0 0 e1
R1 e2
Cadre général
R2
0 S 0 0 0 0
Cinématique
R3
0 0 S 0 0 0
.
e3
=
Géométrie
M1
0 0 0 I 0 0 1
Hypothèse de Navier 0 0 0 0 EI2 -EI23
M2 0 2
Contraintes et déformations
0 0 0 -EI23 EI3
Torseur des déformations
Torseur des efforts
M3 3
Loi de comportement élastique linéaire

Méthode de résolution
Calcul des efforts internes
R
Calcul des déplacements et des rotations
= torseur des efforts
Poutre à plan moyen chargée dans son plan M
Équations générales
Exemple

e
= torseur des déformations

fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

APPLICATION AUX POUTRES

Cadre général

Cinématique - force répartie : p = fvds


Géométrie
Hypothèse de Navier

Contraintes et déformations
- couple réparti : c = GMfvds
Torseur des déformations
Torseur des efforts
Loi de comportement élastique linéaire

Méthode de résolution
Calcul des efforts internes
Calcul des déplacements et des rotations

Poutre à plan moyen chargée dans son plan


Équations générales Equilibre des forces :
Exemple R’ + p = 0

Equilibre des moments : R


= torseur des efforts
M’ + x1R + c = 0
M
Conditions aux limites :
R et M aux extrémités
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

APPLICATION AUX POUTRES

R1 ES 0 0 00 0 e1
R2 0 S 0 00 0 e2
R3
0 0 S 00 0 e3
Cadre général
= 0 0 0 I 0 0 .
M1 0 1
0 EI2 -EI23
Cinématique
0 0
Géométrie
Hypothèse de Navier
M2 0 0 0 0 -EI23 EI3 2
M3
Contraintes et déformations 3
Torseur des déformations
Torseur des efforts
Loi de comportement élastique linéaire
Efforts internes Caractéristiques Déformations
Méthode de résolution calculés par les de la poutre calculées
Calcul des efforts internes équations (matériau et par inversion
Calcul des déplacements et des rotations
d’équilibre géométrie) du système
Poutre à plan moyen chargée dans son plan
Équations générales Courbure :
Exemple r’ = k
u
Déformation :
= torseur des déplacements
u’ + x1r = e
r
Conditions aux limites :
u et r aux extrémités
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

Effort Effort Moment


normal tranchant de flexion
APPLICATION AUX POUTRES

y N 0
R= T M= 0
Cadre général R u 0 M
Cinématique
Géométrie
Hypothèse de Navier
u 0
M, r
Contraintes et déformations
x u= v r= 0
Torseur des déformations
0 r
Torseur des efforts
Loi de comportement élastique linéaire

Méthode de résolution Déplacement Flèche Rotation


Calcul des efforts internes normal
Calcul des déplacements et des rotations

Poutre à plan moyen chargée dans son plan N’ + px = 0


Équations générales
Exemple Equations d’équilibre : T’ + py = 0

M’ + T + cz = 0

r’ = kz
Equations cinématiques : u’ = ex

v’-r = ey
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

y 0 Diagramme du moment
APPLICATION AUX POUTRES R0 F= -P x
0
M0 M0
M(x)
Cadre général
x
L
Cinématique
Diagramme de
Géométrie
l ’effort tranchant
Forme de la section x
Hypothèse de Navier y
de la poutre :
Contraintes et déformations
 S et Iz R0 T(x) F
Torseur des déformations
x
Torseur des efforts
Loi de comportement élastique linéaire Matériau constituant
la poutre :
z
 E et 
Méthode de résolution
Calcul des efforts internes
Calcul des déplacements et des rotations

Poutre à plan moyen chargée dans son plan Efforts internes : Déplacements et rotations :
Équations générales Contribution
N’ = 0 r’ = M/EIz
Exemple du moment
T’ = 0 u’ = 0
M’ + T = 0 v’ - r = T/S Contribution
N=0 de l’effort
r = -(Px/2EIz)(2L-x) tranchant
T = -P u=0
M = -P(L-x) v = -(Px2/6EIz)(3L-x) -Px/S
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CALCUL TENSORIEL

Notions de base (cas euclidien)


Espace vectoriel et espace dual
Covariance et contravariance
Le tenseur métrique
Algèbre tensorielle
Les tenseurs euclidiens
Composantes mathématiques d ’un tenseur
Composantes physiques d ’un tenseur

CALCUL
Opérations sur les tenseurs
Géométrie différentielle
Repère naturel

TENSORIEL
Symboles de Christoffel
Différentielle absolue, dérivée covariante
Expression de quelques opérateurs
Accélération d’un point
Gradient, divergence
Exemple 1 : coordonnées polaires
Tenseur métrique
Accélération d’un point
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CALCUL TENSORIEL

Notions de base (cas euclidien)


Espace vectoriel et espace dual
Covariance et contravariance
Le tenseur métrique
Algèbre tensorielle
Les tenseurs euclidiens
Composantes mathématiques d ’un tenseur
Composantes physiques d ’un tenseur
Opérations sur les tenseurs
Géométrie différentielle
a2
Repère naturel
a2 u
Symboles de Christoffel
Différentielle absolue, dérivée covariante
Expression de quelques opérateurs
a1
Accélération d’un point
Gradient, divergence
a1
Exemple 1 : coordonnées polaires
Tenseur métrique
Accélération d’un point

E : e.v. sur un corps K E* : formes linéaires de E vers K

u = xi ai u*(e) = u.e xi= u*(ai) = u.ai

identification de E et de E*
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CALCUL TENSORIEL

Notions de base (cas euclidien)


Espace vectoriel et espace dual
Covariance et contravariance
Le tenseur métrique
Algèbre tensorielle
Les tenseurs euclidiens
Composantes mathématiques d ’un tenseur
Composantes physiques d ’un tenseur
Opérations sur les tenseurs
Géométrie différentielle
Repère naturel
a2 u
Symboles de Christoffel b2
Différentielle absolue, dérivée covariante
Expression de quelques opérateurs
a1
Accélération d’un point
Gradient, divergence
b1
Exemple 1 : coordonnées polaires
Tenseur métrique
Accélération d’un point

E : e.v. sur un corps K

u = xi ai = yi bi xi = u . ai et yi = u . bi

Composantes « contravariantes » Composantes « covariantes »


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CALCUL TENSORIEL

Notions de base (cas euclidien)


Espace vectoriel et espace dual
Covariance et contravariance
Le tenseur métrique
Algèbre tensorielle
Les tenseurs euclidiens
Composantes mathématiques d ’un tenseur
Composantes physiques d ’un tenseur
Opérations sur les tenseurs
Géométrie différentielle y
Repère naturel
a2 x
Symboles de Christoffel
Différentielle absolue, dérivée covariante
Expression de quelques opérateurs
a1
Accélération d’un point
Gradient, divergence
Exemple 1 : coordonnées polaires
Tenseur métrique x.y = xi yi = xi yi = gij xi yj = gij xi yj
Accélération d’un point

gij = ai .aj
x . y = xiyi = xiyi = gijxiyj = gijxiyj
g =g
ij
ij
-1

g : tenseur métrique caractérisant le système de coordonnées


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CALCUL TENSORIEL

Notions de base (cas euclidien)


produit tensoriel = produit des composantes
Espace vectoriel et espace dual
Covariance et contravariance
Le tenseur métrique
exemple :
Algèbre tensorielle
3 -1 4
Les tenseurs euclidiens
Composantes mathématiques d ’un tenseur
1 3
6 -2 8
Composantes physiques d ’un tenseur
u 2 v -1 =
Opérations sur les tenseurs
Géométrie différentielle 3 4 9 -3 12
Repère naturel
Symboles de Christoffel
Différentielle absolue, dérivée covariante
Expression de quelques opérateurs Tenseur d ’ordre N = élément de EEE … E
Accélération d’un point
Gradient, divergence
Exemple 1 : coordonnées polaires N fois
Tenseur métrique
Accélération d’un point
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CALCUL TENSORIEL

Notions de base (cas euclidien)


Espace vectoriel et espace dual
Covariance et contravariance
Si u  E, alors u = ui ai = ui ai
Le tenseur métrique
Algèbre tensorielle
Les tenseurs euclidiens
Composantes mathématiques d ’un tenseur Si T  EE, alors T = Tij ai  aj = Tij ai  aj = Tij ai  aj = Tij ai  aj
Composantes physiques d ’un tenseur
Opérations sur les tenseurs
Géométrie différentielle
Repère naturel
Symboles de Christoffel
Composantes Composantes Composantes
Différentielle absolue, dérivée covariante
Expression de quelques opérateurs
contravariantes covariantes mixtes
Accélération d’un point
Gradient, divergence
Exemple 1 : coordonnées polaires
Tenseur métrique
Accélération d’un point
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CALCUL TENSORIEL

Notions de base (cas euclidien)


Espace vectoriel et espace dual
Covariance et contravariance Composantes « physiques » d ’un tenseur
Le tenseur métrique
=
Algèbre tensorielle
Les tenseurs euclidiens
projection sur les axes de coordonnées
Composantes mathématiques d ’un tenseur
Composantes physiques d ’un tenseur
ai
Opérations sur les tenseurs
Si u  E, alors uI= u .
Géométrie différentielle
 ai 
Repère naturel
Symboles de Christoffel
Différentielle absolue, dérivée covariante ai  aj
Expression de quelques opérateurs Si T  EE, alors TIJ = T:
Accélération d’un point  ai  aj 
Gradient, divergence
Exemple 1 : coordonnées polaires
Tenseur métrique
Accélération d’un point
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CALCUL TENSORIEL

Notions de base (cas euclidien)


X et Y deux tenseurs d’ordre 2 (c’est-à-dire sur EE)
Espace vectoriel et espace dual
Covariance et contravariance
Le tenseur métrique
Algèbre tensorielle
Les tenseurs euclidiens
Composantes mathématiques d ’un tenseur
Z = X+Y : ordre 2 (somme des composantes de même type)
Composantes physiques d ’un tenseur
Opérations sur les tenseurs
Z = X-Y : ordre 2 (différence entre des composantes de même type
Géométrie différentielle
Repère naturel
Z = XY : ordre 4 (produit des composantes)
Symboles de Christoffel
Différentielle absolue, dérivée covariante
Z = X.Y : ordre 2 (produit contracté)
Expression de quelques opérateurs
Accélération d’un point
Z = X:Y : ordre 0 (produit doublement contracté)
Gradient, divergence
Exemple 1 : coordonnées polaires
Tenseur métrique
Accélération d’un point
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CALCUL TENSORIEL

Notions de base (cas euclidien) Repère naturel Lignes de coordonnées


Espace vectoriel et espace dual
Covariance et contravariance
Le tenseur métrique (x2)
Algèbre tensorielle
Les tenseurs euclidiens
Composantes mathématiques d ’un tenseur
a2
Composantes physiques d ’un tenseur
M a1
Opérations sur les tenseurs
(x1)
Géométrie différentielle
Repère naturel
Symboles de Christoffel
Différentielle absolue, dérivée covariante
Expression de quelques opérateurs
Accélération d’un point O
Gradient, divergence
Exemple 1 : coordonnées polaires
Tenseur métrique
Accélération d’un point

Tenseur
OM
En chaque point M de l ’espace : ai = métrique
xi local (gij)
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CALCUL TENSORIEL

Notions de base (cas euclidien)


Espace vectoriel et espace dual
Covariance et contravariance
Le tenseur métrique (x2)
Algèbre tensorielle
Les tenseurs euclidiens
Composantes mathématiques d ’un tenseur
a2
Composantes physiques d ’un tenseur
M a1
Opérations sur les tenseurs
(x1)
Géométrie différentielle
Repère naturel
Symboles de Christoffel
Différentielle absolue, dérivée covariante
Expression de quelques opérateurs
Accélération d’un point O
Gradient, divergence
Exemple 1 : coordonnées polaires
Tenseur métrique
Accélération d’un point

ai
= ikj aj
x k

Symboles de Christoffel
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CALCUL TENSORIEL

Notions de base (cas euclidien)


Espace vectoriel et espace dual
Covariance et contravariance
Le tenseur métrique (x2)
Algèbre tensorielle u+du
Les tenseurs euclidiens
Composantes mathématiques d ’un tenseur
a2
Composantes physiques d ’un tenseur
M a1
Opérations sur les tenseurs
u (x1)
Géométrie différentielle
Repère naturel
Symboles de Christoffel
Différentielle absolue, dérivée covariante
Expression de quelques opérateurs
Accélération d’un point O
Gradient, divergence
Exemple 1 : coordonnées polaires
Tenseur métrique
Accélération d’un point

du = (u)k ak = duk ak + uk dak = (duk + kji uj dxi) ak

(u)k = uk,i dxi


uk

uk,i = + kji uj Terme « convectif » dû au


xi système de coordonnées
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CALCUL TENSORIEL

Notions de base (cas euclidien) Trajectoire


Espace vectoriel et espace dual
(courbe paramétrée)
Covariance et contravariance
Le tenseur métrique (x2)
Algèbre tensorielle
Les tenseurs euclidiens
Composantes mathématiques d ’un tenseur
a2
Composantes physiques d ’un tenseur
M a1
Opérations sur les tenseurs
v (x1)
Géométrie différentielle
Repère naturel
Symboles de Christoffel
Différentielle absolue, dérivée covariante
Expression de quelques opérateurs
Accélération d’un point O
Gradient, divergence
Exemple 1 : coordonnées polaires
Tenseur métrique
Accélération d’un point
dOM OM dxi
Vitesse d ’un point v= = = vi ai
dt xi dt Terme « convectif »
dv dvi
Accélération d ’un point  = i = + ikl vk vl
dt dt
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

CALCUL TENSORIEL

Notions de base (cas euclidien)


u = ui ai
Espace vectoriel et espace dual
Covariance et contravariance A = Aij ai  aj
Le tenseur métrique (x2)
Algèbre tensorielle
Les tenseurs euclidiens u
Composantes mathématiques d ’un tenseur
a2
Composantes physiques d ’un tenseur
M a1
Opérations sur les tenseurs
(x1)
Géométrie différentielle
Repère naturel
Symboles de Christoffel
Différentielle absolue, dérivée covariante
Expression de quelques opérateurs
Accélération d’un point O
Gradient, divergence
Exemple 1 : coordonnées polaires
Tenseur métrique
Accélération d’un point

Gradient : Divergence :

grad(u) = ui,j ai  aj div(u) = ui,i

grad(A) = Aij,k ai  aj  ak div(A) = Aij,j a i


fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

cos() -r sin()
Repère naturel : a1 a2
CALCUL TENSORIEL sin() r cos()

Notions de base (cas euclidien) u


Espace vectoriel et espace dual (r)
Covariance et contravariance
a2
Le tenseur métrique
 a1
Algèbre tensorielle
Les tenseurs euclidiens x2 M u = ui ai (contravariantes)
Composantes mathématiques d ’un tenseur
Composantes physiques d ’un tenseur ui = u.ai (covariantes)
Opérations sur les tenseurs
Géométrie différentielle
Repère naturel
O x1
Symboles de Christoffel
Différentielle absolue, dérivée covariante
Expression de quelques opérateurs
x1 = r cos()
Accélération d’un point OM
Gradient, divergence
x2 = r sin()
Exemple 1 : coordonnées polaires
Tenseur
Tenseur
métrique
métrique
Accélération d’un point

1 0 1 0
Tenseur métrique : [gij] = [gij] =
0 r2 0 1/r2

ur = u1 = u1
Composantes physiques de u :
u = u2 /r = r u2
fin
MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS

1 0 0 1/r
Symboles de Christoffel : [1ij] = [2ij] =
CALCUL TENSORIEL 0 -r 1/r 0

Notions de base (cas euclidien) u


Espace vectoriel et espace dual (r)
Covariance et contravariance
a2
Le tenseur métrique
 a1 Tenseur métrique :
Algèbre tensorielle
Les tenseurs euclidiens x2 M
Composantes mathématiques d ’un tenseur 1 0 1 0
Composantes physiques d ’un tenseur [gij] = [gij] =
Opérations sur les tenseurs 0 r2 0 1/r2
Géométrie différentielle
Repère naturel
O x1
Symboles de Christoffel
Différentielle absolue, dérivée covariante
Expression de quelques opérateurs
x1 = r cos()
Accélération d’un point OM
Gradient, divergence
x2 = r sin()
Exemple 1 : coordonnées polaires
Tenseur métrique
Accélération d’un point
dv1 dvr
Accélération radiale d’un point : r =  =
1 + 1kl vk vl = - r (v /r)2
dt dt

vr = 0  r = - v  / r

Vous aimerez peut-être aussi