Vous êtes sur la page 1sur 4

 Définition :

L’enthalpie de dissolution c’est l’inverse de l’enthalpie de formation :


ΔHf0 +ΔHd = 0 => ΔHd = -ΔHf0
 La quantité de chaleur :
C’est l’énergie échangée par l’échange de réaction irrégulière pour les molécules du
pouvoir avec les molécules du milieu extérieur.
 Chaleur de dissolution :
C’est la chaleur de dissolution d’une réaction inversé pour réaction de formation :
ΔHf°+

 Etude de l’expérience :
1.But :
Déterminer la chaleur de dissolution (ΔHd) de l’acide sulfurique (H2SO4).
2.Principe :
Ce travail se base sur le principe de conservation de l’énergie ΣQi=0 appliqué aux
systèmes isolés thermiquement.
3.Appareils et matériel :
- Calorimètre - Bain marie – Thermomètre - Balance
- Eprouvette graduée - Erlenmayer – Tube à essai avec bouchon
- Acide sulfurique – Eau.
Au thermomètre il fau éviter les chocs physiques et thermiques.
4.Introduction :
Les bases de la dynamique de la chaleur connaît que l’univers ce compose de deux
partie : le pouvoir et le milieu extérieur ou il peut y avoir entre eux de différent échange
tels que :
-Des échanges de quantité de chaleur.
-Des échanges de travail.
-Des échanges de matière.
L’accord des signaux par rapport aux échange, ou il désigne avec le positif (+) tous ce
qui reçois le pouvoir et le négative (-) tous ce qui perd le pouvoir.

5.Modes opératoires :
Désigne la valeur de l’eau pour le calorimètre :
Mettre 80 ml de l’eau dans un tube graduée et le mettre dans le calorimètre après l’aide
du thermomètre donné la valeur de la température (T1) pendre 80 ml d’eau à l’aide de
l’éprouvette graduée, mettre cette quantité dans un erlenmayer, fait le chauffé à l’aide
d’un bain marie ou plaque chauffante, ensuite mesure la température de l’eau chaude
(T2).
Verser l’eau (le contenu) dans le calorimètre (cette partie doit être rapide), après une
courte durée, donné la valeur de la température d’équilibre (Teq).
6.Détermination de la chaleur de dissolution de l’acide :
1. Prendre un volume d’acide sulfurique concentré ( H2SO4), en utilisant l’éprouvette
graduée. Mettre cette quantité dans un tube à essai, fermer ce dernier avec le bouchon.
2. Peser le tube, donner la masse (m1).
3. Verser le contenu du tube dans le calorimètre. Attendre l’équilibre, mesurer la
température (Teq’) d’équilibre (acide et eau). On donne la température de l’acide avant
de le versé dans le calorimètre TH2SO4=22°C.
4. Peser le tube à essai vide avec son bouchon. Donner la valeur (m2).

Solution :
1. Le tableau de mesure :
Température T1 eau froid T2 eau chaude Teq TH2 SO4 Teq’
Unité (c°) 20 80 45 22 52
Masse m1 m2 m
Unité (g) 32,93 24,82 8,11

m1 : la masse de tube remplie.


m2 : la masse de tube vide.
m : la masse de l’acide.

1. calcule la valeur en eau du calorimètre : (μe)


On a:
0,04 L → x
1 L → 1000 g
M1= m2 = 0,04 L x 1000 g / 1 L = 40g
On applique le principe de conservation de l’énergie ∑Qi = 0 qui applique au système
isolé thermiquement.
D’après la remarque :
Q=C.ΔT=Q(H2SO4)= m H2SO4.(ΔHd).
Cp (H2O)l =1cal/(gr.deg).

Q = CΔT = Q (H2 SO4) . (ΔHd).


Cp (H2O)l = l cal / (gr.deg).
∑Qi = 0
Q1+ Q2 + Qcal = 0
m1 Cp (H2O)l (Teq – T1) + m2 Cp (H2O)l (Teq – T2) + μe Cp (H2O)l (Teq –T1) = 0
80 . l .(45-20) + 80 . l . (45-80) + Me . l . (45-20) = 0
μe = -[40(25)+40(-35)] / 25 = -(-17)
μe = 17g

2
2. calculer la masse (m) de l’acide dissoute dans l’eau en grammes :
2-1 la masse de l’acide utilisé (m H2 SO4) :
m1 = 37.26g
m2 = 33.63g
m1 = m H2 SO4 + m2 => m H2 SO4 = m1 – m2
= 37.63 – 33.26 = 4.37
m H2 SO4 = 4.37 g
2-2 la masse de l’acide dissoute dans l’eau en gramme : (m)
H2 SO4 + 2H2O → 2 H3O⁻ + SO⁻²
1 mole (H2 SO4) → 2 mole (H3O)
(m H2 SO4) 98g → (M H3O⁻) 38g
(m H2 SO4) 8,89g → m
m = 4.37 . 38 / 98 = 1.694g
M = 1.694 g

3. Lorsque on verse l’acide dans l’eau, on remarque :


La vapeur monte par ce que la réaction H2O avec H2SO4 provoque dissoute de liaison
H2-SO4.

4. la réaction de dissolution est-elle endothermique ou bien


exothermique  :
La Réaction est exothermique ce la revient a l’énergie dégagé a travers la dissoute de
liaison H2-SO4.

5. calcule la chaleur de la dissolution (ΔHd) H2 SO4 en (cal/gr) et


(cal/mol) :
5.1en (cal/gr) :
On a trouvé dans l’expérience Teq’ = 52 C°
∑Qi = 0
∑Qint = Q( H2 SO4) + Q1 + Q2 +Qcal = 0
m H2 SO4 . Hd + m1 Cp (H2O)l (Teq’-Teq) + m2 Cp (H2O)l (Teq’-Teq) +Me Cp
(H2O)l (Teq’-Teq) = 0

ΔHd = - [m1 Cp (H2O)l (Teq’-Teq) + m2 Cp (H2O)l (Teq’-Teq) + Me Cp (H2O)l


(Teq’-Teq)] / m H2 SO4
ΔHd = - [80.1. (52-45) + 80.1. (52-45)+ 1. (52-45)] / 4.37= -258,21 cal/g
ΔHd = -258,21 cal/g

5.2 en (cal/mol) :

3
ΔHd = -258,21 x 98 = -25305,08 cal/mol
ΔHd = -25305,08 cal/mol

6. définitions de la chaleur de dissolution (ΔHd) :


Une dissolution est phénomène physique au cours duquel un solide passe en solution
aqueuse. Elle s’explique par la dissociation des ions du solide dissous. Une dissolution
est donc accompagnée d’un transfert d’énergie thermique rentre le soluté et le solvant.
On appelle chaleur de dissolution l’énergie thermique dégagé ou cours d’une
dissolution de liaison de deux composantes chimique.

7. la différance entre la chaleur de dissolution et l’énergie de liaison :


La chaleur de dissolution et l’énergie de liaison se sont égaux dans la valeur mais
│l’énergie de liaison │ = │l’énergie de dissolution │ en valeur absolue l’énergie de
liaison = - l’énergie de dissolution ΔHf° = ΔHd°

8. déduire l’énergie de liaison en (cal/gr) et (cal/mol) :


8-1/ en (cal/gr) :
L’énergie de liaison : ΔHf° = - ΔHd° = 0
ΔHd° = - ΔHf°
= - (-258,21) cal/g
= 258,21 cal/g

8-2/ en (cal/mole):
L’énergie de liaison = ΔHf° = - ΔHd° = - (-258,21) (98) = 25305,08 cal/mole

ΔHd = 25305,08 cal/mole

Conclusion :
On a conclu dans cette expérience que les liaisons chimiques sont dotées d’une
énergie thermique qui se dégage quand elle se sépare et on a la même valeur
absolue qui est nécessaire pour sa liaison. Et dans cette expérience on trouve le
principe de la conservation de l’énergie interne ∑Qint = 0.