Vous êtes sur la page 1sur 27

G.C.

T I SET MAHDIA

J’ai l’honneur d’exprimer mes profondes gratitudes et mes vifs remerciements à toute
personne qui m’a aidé durant cette période de stage au sein de ce fameux GCT .

Mes remerciement sont adressées au premier lieu :

 Mr. TALMOUDI HAFEDH  : le chef service électrique et instrumentation de l’usine


DAP
 Mr. JEMAA MIMOUN  : qui m’a encadré et pour ses précieux conseils

Finalement, mes chaleureuses reconnaissances sont adressées à toutes l’équipe de service


électrique et instrumentation pour toutes les information et pour leur précieux qu’ils m’ont
offert.

Sommaire
1
G.C.T I SET MAHDIA

Introduction

Apérçue genéral

Chapitre 1 : Présentation de les défirents services de l’usine :

- Introduction
- Présentation de l’usine :

 Unité utilité
 Unité sulfirique
 Unité phosphorique
 Unité DAP

Chapitre 2 : La distribution énérgitique :

- Introduction
- Alimentation :

 Schéma unifilaire
 Alimentation par le groupe turbo-alternateur
 Alimentation par les lignes STEG
 Distribution de l’énergie électrique

Chapitre 3 : La protection

- Les transformateurs :

 Définition
 Les types des transformateurs
 Connexion et groupe de couplage

- Les moteurs :

2
G.C.T I SET MAHDIA

 Définition
 Caractéristique d’un moteur électrique
 Démarrage des moteurs
 Protection des moteurs
 Contrôle des moteurs
 Les avantages et les inconvénients d’un moteur électrique

- Etudes d’un variateur de vitesse :

 Définition
 Constitution
 Etude de cas d’un variateur de vitesse

3
G.C.T I SET MAHDIA

Introduction

le groupe chimique tunisien offre aux étudients l’occasion d’effectuer des stages à différents

niveau afin d’ enrichir connaissances et leurs compétences techniques.

Ce stage entre dans le cadre de notre formation pratique au sien de groupe chimique

tunisien et plus précisément dans le servise phosporique de l’usine DAP me permet de

s’adapter à la vie industrielle et professionnelle.

Aperçue général

Le groupe chimique tunisien se site aujourd’hui parmi les principaux fournisseurs d’engrais
dans le monde .En effet , la Tunisie s’oriente vers la transformation et la valorisation du
phosphate brut par l’imlantation d’une industrie de production d’acide phosphorique.

4
G.C.T I SET MAHDIA

- 1952 : Création de l’usine « TSP » à Sfax sous le nom de la Société


Industrielle d’Acide Phosphorique et d’Engrais (SIAPE) (SIAPE est un
Brevet Tunisien).
- 1972 : Création d’une Usine d’Acide Phosphorique à Gabès sous le
nom d’Industries chimiques Maghrébines (ICM).
- 1979 : Création de l’Usine de DAP à Gabès sous le nom de la Société
Arabe des Engrais Phosphatés et Azotés (SAEPA).
- 1984 : Démarrage d’une Usine d’ammonitrate par la « SAEPA ».
- 1985 : Création d’une nouvelle usine sous le nom de « Industrie
chimique de Gafsa » ICG pour la production de TSP.
- 1988 : Création de l’Usine de SKHIRA pour la production d’acide
- 1989 : Absorption des sociétés ICM, EG et ICG par la SIAPE.
- 1992 : Fusion de la SIAPE et de la SAEPA et création du GCT.
- 1994 : Unification de la Direction Générale de la CPG et du GCT par la
nomination d’un seul P.D.G.
- 1996 : Fusion des structures commerciales de la CPG et du GCT

Fig.1 : Groupe Chimique Tunisie

Chapitre 1 : Présentations de les différents services de l’usine

-INTRODUCTION

Le Groupe Chimique Tunisien de Gabes se compose de trois usines qui sont :

5
G.C.T I SET MAHDIA

 Usine de D.A.P
 Usine d’acide phosphorique.
 Usine d’ammonitrate.

Mon stage a eu lieu dans l’usine de DAP qui a été installée en 1979 sur le port de
Ghannouch pour produire les engrais chimique.

En 1993, elle devenue purement tunisienne en s’intégrant dans le GCT.

Usine DAP produit :

 Acide sulfurique : 3000 t/jour.


 Acide phosphorique : 2400 t/jour.
 Ammoniac de phosphate : 1500 t/jour.

Elle se compose de quatre unités qui sont :

 Unité acide sulfurique.


 Unité acide phosphorique.
 Unité DAP.
 Unité utilité.

DAP
(Di Ammonium de phosphore)
djdededePhosphore)

Production DER BER SAF Entretien


G.C.T I SET MAHDIA
Utilités SEI (Service Entretien
électrique Instrumentation)

Sulfurique SEM (Service Entretien


Mécanique)

Phosphorique BM (Bureau Méthode)

DAP A/B

Fig 2 : Organigramme de l’usine

- PRÉSENTATION DES UNITES

L’usine de DAP se compose de quatre unités principales ; utilités, sulfurique,


phosphorique, DAP.

Elle se charge e produire l’acide sulfurique, l’acide phosphorique et le DAP, tous


doivent être stockés avant d’être commercialisés soit dans le marché tunisien ou à
l’étranger.

7
G.C.T I SET MAHDIA

 UNITE UTILITE 
Cette unité se charge de gérer tout ce qu’il faut aux services de production.

Elle met en évidence de la vapeur, de l’air comprimé, eau distillée, eau industrielle et
essentiellement de l’énergie électrique.

 UNITE SULFURIQUE 
L’usine sulfurique a pour but de produire l’acide sulfurique (H2SO4).

Le soufre solide fondu en présence d’un excès d’air sec, la combustion du soufre se fait à une
te l’oxygène atmosphérique sous une pression de 0,3 bars nous donne l’anhydre sulfureux
suivant la réaction suivante :

S+O2 SO2

SO2+1/2O2 SO3

SO3+H2O H2SO4

Enfin c’est la réaction d’absorption avec le H2SO4 pour obtenir l’acide sulfurique.

La vapeur produite par la chaudière au cours de cette réaction est utilisée pour entraîner un
groupe turbo – alternateur produisant l’énergie électrique.

 UNITÉ PHOSPHORIQUE 

Les matières primaires pour la production d’acide phosphorique sont : phosphate humide
provenant de Gafsa et l’acide sulfurique. Le procédé consiste à faire réagir le phosphate
humide avec l’acide sulfurique dans des conditions de températures et des concentrations en
P2O5 et en H2SO4 tel que le sulfate de calcium résultant précipite sous forme de gypse.

Le produit de la réaction est formé d’une phase solide en suspension

dans une solution phosphorique voie humide contenant 27 % à 29% poids de P2O5, 0 à
20g/litre de H2SO4 libre à une température de  80°C

 UNITÉ DAP:

Le rôle de cette unité est la neutralisation de l’acide phosphorique 40%(P2O5) avec


l’ammoniac (NH3)

8
G.C.T I SET MAHDIA

P2O5+NH3 MAP+DAP.

MAP: phosphate monomaniacal.

DAP: phosphate diammoniac

Puis on injecte au produit de nouveau l’ammoniac (NH3), on obtient finalement presque


100%du DAP qui doit être. séché et stocké pour la vente.

CHAPITRE 2 : LA DISTRIBUTION ENERGITIQUE

Chapitre 2 : La ditrubition énérgitique

-INTRODUCTUON

En marche normale, l’usine DAP a besoin de 20 MVA qui devraient être théoriquement
disponible .De ce fait l’usine est équipée d’une installation d’auto production d’énergie

9
G.C.T I SET MAHDIA

électrique assuré par un groupe turbo-alternateur de puissance 25MVA sous une tension
5.5KV.

Le démarrage de l’usine est assuré par le réseau national STEG, cette source alimente l’usine
par l’intermédiaire d’un poste de bouclage 31KV dont la tension est transformée en 5.5KV
par l’intermédiaire d’un transformateur abaisseur/élévateur TR31000 de puissance 17.5MVA
équipé d’un régleur en charge.

-ALIMENTATION

Pour assurer la continuité d’alimentation en énergie électrique, l’usine DAP est alimentée à
partir de deux sources différentes :

- le Groupe Turbo Alternateur (GTA)

- les deux lignes STEG

Les conditions de couplage réseau actionné automatiquement par un synchro coupleur qui
vérifie les paramètres suivants:

 Même fréquence

 Même tension

 Même concordance de phase

 Schéma Unifilaire 

Il s’agit d’une représentation graphique du réseau de distribution de l’énergie électrique de


l’usine DAP depuis la production, à travers les diverses phases de transformation vers les sites
d’exploitation. :

ARRIngénieur Chef Production


ARRIVEE STEG ARRIVEE
02 ICM 1/2ARRIVEE ICM 3
IVEE STEG 01
10
G.C.T I SET MAHDIA

THDirec
TH310S TIngSec teur
ecrétai rétaire 35Ingén
re BO ieur TH3601 TH3602 TH3701 DAP A DAP B
ICM3
Produc Adm. & CheDir
tion Fin. ecteur
01 1002 on
01

 Alimentation par le Groupe Turbo Alternateur :

Le turboalternateur est une dynamo géante (vaut environ 40 Tonne), il est en court
terme un turbogénérateur qui transforme de la vapeur HP venant de la chaudière en
énergie électrique.

11
G.C.T I SET MAHDIA

L’énergie électrique fournit par le GTA est consommée partiellement ou totalement


par les différentes unités de production

Le schéma de production du GTA est le suivant :

Chaudière 5700tr/min 1500tr/min


Turbine

Réducteur Turbo Alternateur Excitatrice


Vapeur HP
(60 bars)

MP BP 5.5KV

- caractéristiques du turbo-alternateur :

- tension active 5.5 KV


- puissance active 20MW
- fréquence 50 Hz
- facteur de puissance 0.8
- vitesse de rotation 1500tr/min

-Turbine :

C’est une simple machine dont la seule partie mobile importante est le rotor, elle
transforme l’énergie hydraulique de vapeur en énergie mécanique, la turbine possède un
équipement annexe nécessaire à son fonctionnement autre que le rotor, tel que les deux
paliers dont l’un supporte l’arbre et l’autre le positionne d’une manière axiale, le système à
huile pour assurer le graissage des paliers

-Alternateur :

Le rôle de l’alternateur est de transformer l’énergie mécanique fournie par la turbine en


énergie électrique.

12
G.C.T I SET MAHDIA

L’alternateur est constitué d’un rotor et un stator, le rotor est fixé à la turbine, en faisant
tourner la turbine elle entraîne le rotor, le champ magnétique de ce dernier crée dans le
stator un courant très important. C’est le principe de production de l’énergie électrique dans
le GTA

-Réducteur :

Le rôle de réducteur est de réduire la vitesse de rotation d’un arbre à un autre

-Excitatrice :

L’excitation de l’alternateur est assurée par une excitatrice (alternateur fonctionnant en


inverse) à courant alternatif redressé par des diodes tournantes, montée en bout d’arbre de
l’alternateur côté opposé d’accouplement.

Fig. 3 : Le schéma éclaté d’un turbo-alternateur

 Alimentation par les deux lignes STEG :

Les deux lignes STEG sont utilisées soit pour le démarrage des usines, soit comme une
source de secours en cas de déficit ou d’excèdent du bilan énergétique. L’usine DAP a besoin
d’une puissance apparente de 25MVA et d’une tension 5.5 kV, mais le départ de la ligne coté
STEG est soumis à une tension de 31 KV d’où la nécessité d’un transformateur abaisseur
31/5.5 KV .Le groupe TA est couplé coté usine en 5,5 KV (aval transfo) et en 31Kv avec les
autres arrivées (amont transfo).

13
G.C.T I SET MAHDIA

Les caractéristiques de l’alimentation STEG sont :

- puissance apparente : 17.5 MVA


- tension départ : 31KV
- tension arrivée : 5.5 KV
 Distribution de l’énergie électrique :

Comme le montre le schéma unifilaire HT/BT de la distribution de l’énergie électrique,


Les deux sources STEG et TA-31351(25 MVA) alimentent un jeu de barre du tableau TH31000
qui à son tour alimente un autre jeu de barre de 8 départs TH qui sont repartis comme suit :

TH 3501  unité sulfurique

TH 31001  unité centrale

TH 31002 chloration eau de mer

TH 3901  unite DAP A

TH 3601  unité phosphorique

TH 3602  filtration soufre

TH 3701  unité phosphorique (concentration)

TH 3902  unité DAP B

Chaque tableau ou sous tableau de commande est équipé par un ensemble des
disjoncteurs qui commandent la mise hors tension, le déclenchement et le fonctionnement
des relais de protection.

L'alimentation du jeu TH31001 assure l'alimentation des moteurs MT et un


transformateur abaisseur TR 31000 :5500V/380V ; 2000KVA ce dernier alimente un autre jeu
de barre TB 31011 a travers un disjoncteur général basse tension.

Le TB31001permet aussi l'alimentation:

 Des motrices basses tensions (BT)

14
G.C.T I SET MAHDIA

 Des auxiliaires tels que prise de courant


 D'un transformateur abaisseur TR3120: 380V/220V
 Le courant continu est fourni par un chargeur batteries équipé par un transformateur
abaisseur
(380/ 110v) .Cette tension est redressée par un circuit à thyristors

Ce chargeur alimente :

- Le circuit de commandes et de contrôles.

- Le circuit d'éclairage secourt.

CHAPITRE 3 : LA PROTECTION

 Les transformateurs :

 Définition

15
G.C.T I SET MAHDIA

Le transformateur : c’est un instrument électrique qui converti un système de


tensions et de courants en un autre, sans changer la fréquence. Un transformateur se
compose d'une bobine de fil placée à proximité d'une ou de plusieurs autres bobines et,
utilisées pour coupler des circuits de courant alternatif, au moyen d'une induction entre
les bobines. La bobine primaire est la bobine connectée à la source d'énergie et les
autres bobines sont des bobines secondaires

 Les types des transformateur

Les transformateurs à refroidissement naturel dans l’air : ils sont bien utilisés
dans les transformations de 380/220v.

Fig. 4 : Transformateur dans l’air

Les transformateurs immergés : dans lesquels le circuit magnétique et les enroulements


sont immergés dans un diélectrique liquide isolant qui est un fluide caloporteur évacuant les
calories dégagées par les pertes du transformateur ils sont utilisés dans la moyenne tension et
la haute tension (dans l’usine DAP on les utilise dans la transformation de 31/5.5KV et

16
G.C.T I SET MAHDIA

5500/400V) ils ont une masse et encombrement au sol bien remarquable. Ce type de
transformateur exige un maximum de surveillance et d’entretien.

Fig. 5 : Transformateur immergés

 Connexions et groupe de couplage :


Un transformateur triphasé comporte trois enroulements primaires et trois autres
secondaires. Les enroulements primaires ainsi que les secondaires peuvent être connectés
entre eux de manière différente, par exemple en triangle ou en étoile.

Il existe alors des transformateurs aux couplages triangle –étoile, triangle –triangle, étoile -
triangle, étoile –étoile

17
G.C.T I SET MAHDIA

Fig. 6 : Plaque signalétique d’un trasformateur

 Les moteurs :

 Définition :
Les moteurs électriques transforment l’énergie électrique en énergie mécanique. Un moteur

électrique est un assemblage d’un rotor et d’un stator, étant parcouru par un courant

électrique un champ magnétique se crée ainsi une force prend lieu et le rotor se met en

rotation.

On a trois types de moteurs : moteurs synchrones, moteurs asynchrones et moteurs à courant

continu ils sont très utilisés, on les utilise pour l’entraînement des

pompes, agitateur, filtre, ventilateur…

18
G.C.T I SET MAHDIA

 Caractéristique d’un moteur électrique :

Un moteur électrique est caractérisé par sa puissance, sa tension nominale, sa vitesse

de rotation, son mode de fixation, son ambiance de travail, ses matériaux de fabrication, son

isolation…

Par suite, la mise en marche d’un moteur est en fonction de ces paramètres. Dans le

DAP, les moteurs utilisés pour l’entraînement des différentes machines (pompes, agitateurs,

ventilateurs, broyeurs…) sont alimentés soit par la moyenne tension (5,5 KV) soit par la basse

tension (380V), selon la charge entraînée.

 Démarrage des moteurs :

Dans le DAP plusieurs modes sont utilisés pour faire le démarrage des différents moteurs
électrique.

 Démarrage étoile triangle : C’est le mode le plus utilisé qui n’a pour but qu’atténuer le
choc que subit le moteur à cause des courants important de démarrage.
 Démarrage à l’aide des démarreurs électrique 
 Démarrage statorique : Ce dernier se fait par éliminations de résistances pour démarrer
le moteur à vitesse progressive.
 Démarrage par autotransformateur.

 Protection des moteurs :


La protection du moteur est basée sur l’association de dispositifs assurant les 3 fonctions de
base de sécurité.

 LE SECTIONNEMENT :

Son rôle est d’isoler du réseau tous les conducteurs actifs, afin de permettre au personnel
d’entretien, l’intervention sans danger sur le moteur.

 LA PROTECTION CONTRE LES COURTS–CIRCUITS :

19
G.C.T I SET MAHDIA

Détection, et coupure le plus rapide possible, des courants élevés de courts–circuits pour
éviter la détérioration de l’installation.

 LA PROTECTION CONTRE LES SURCHARGES :

Détection des courants de surcharge et coupure du départ, avant que l’élévation de


température du moteur et des conducteurs n’entraîne la détérioration des isolants.

 Contrôle des moteurs :


 Le contrôle du temps de démarrage.
 Le contrôle de la température du bobinage du stator.
 Le contrôle de la température des paliers.
 Le contrôle du niveau de vibration .

 Les avantages et les inconvénients d’un moteur triphasé :


 Les avantages :
 Comparé au moteur shunt, le moteur asynchrone a l’avantage d’être alimenté directement par

le réseau triphasé. Son prix d’achet est moins élevé, il est beaucoup plus robuste car il ne
Nécessite pratiquement pas d’entretien. 
    Ses deux qualités fondamentales (prix et solidité) résulte du fait qu’il n’a pas de collecteur.

En effet, le collecteur est un organe coûteux et fragile qui nécessite un entretien fréquent  :

Changement des balais

 Les inconvénients :

 A l’exception du démarrage et de l’inversion du sens de marche que l’on peut résoudre de


façon satisfaisante, le moteur asynchrone a des performances très médiocres par rapport à
celles du moteur shunt. En effet jusqu'à ces dernières années, l’entraînement idéal était réalisé
par le léonard formé un moteur shunt alimenté par un convertisseur de tension .

20
G.C.T I SET MAHDIA

Fig.7 :Un moteur triphasé

Fig.8 : plaque signalétique d’un moteur triphasé

 Etude d’un variateur de vitesse :

21
G.C.T I SET MAHDIA

 Définition :
Un variateur électronique de vitesse est un dispositif destiné à régler la vitesse et le moment
d'un moteur électrique à courant alternatif en faisant varier la fréquence et la tension,
respectivement le courant, délivrées à la sortie de celui-ci.
Leurs applications vont des plus petits aux plus grands moteurs, comme ceux utilisés par
les perceuses. Alors qu'environ un quart de la consommation d'électricité mondiale provient
des moteurs électriques utilisés par l'industrie, les variateurs de vitesse ne restent que peu
répandus, alors qu'ils permettent des réductions de consommation d'énergie conséquente.
 Constitution :
Les variateurs de vitesse sont constitués principalement d'un convertisseur statique et d'une
électronique de commande. Les variateurs récents contiennent aussi un étage de correction du
facteur de puissance afin de respecter les normes de compatibilité électromagnétique.
En général, le convertisseur statique est un hacheur ou un onduleur.
L'électronique de commande réalise la régulation et l'asservissement de la machine à travers
le convertisseur statique de sorte que l'utilisateur puisse commander directement une vitesse.

Fig.9 : Un variateur de vitesse

 Etude de cas d’un variateur :

22
G.C.T I SET MAHDIA

Problème :

il nous est demandé d'installer un variateur de vitesse sur la bande transporteuse (co3918)

qui selon une consigne doit maintenir un débit de produit (DAP) dans la boucle de production

en jouant sur la vitesse de la bande .

 caractéristique du moteur :

 P = 5,5 kW .

 U = 380 V .

 In = 11 A .

 n = 1500 tr/mn .

 caractéristique du variateur de vitesse disponible :

Branchement du variateur de vitesse avec un moteur :


23
G.C.T I SET MAHDIA

24
G.C.T I SET MAHDIA

 Paramètres du variateur :

Désignation Code Réglage


Consigne de fréquence F01 2: entrée courant (C1\11)
Mode de fonctionnement F02 1: pilotage par signaux
externes .
Paramétre de moteur P02 5,5 kw

(puissance nominal)
Tension nominal F05 380 V
Paramétre de moteur P03 11 A

(courant nominal)
Fréquence nominal F04 50 Hz
Limite de fréquence F16 20 Hz

inférieure
Limite de fréquence F15 60 Hz

superieure

Remarque :

Ces codes de paramétres sont les plus nécessaires puisqu’il y a plusieurs autre

codes ( freinage, temps de coupure, vitesse, regulation…).

25
G.C.T I SET MAHDIA

 Bande transporteuse (co3918) :

Conclusion

Durant, cette durée de stage, j’ai eu une occasion d’enrichir mes connaissances concernant la

26
G.C.T I SET MAHDIA

vie industrielle et professionnelle, ainsi qu’il m’a permis de voir de près le travail collectif

Dans une industrie.

De plus, j’ai senti la concordance entre la théorie et la pratique en industrie.

Enfin, ce stage m’a permis de découvrir le domaine de l’électricité dans cette usine comme il

Donne une bonne occasion de faire un contact avec une équipe de travail de haute
qualification qui m’a soutenue et m’a bien encadré afin de réussir.

27