Vous êtes sur la page 1sur 73

DOC07-010.

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 1 / 73
IMP42012.01 (doc)

Soldata
Parc de l’Ile, Rédigé par MLL Vérifié par SHE Validé par MLL Date 05/05/2014
21 rue du port
92022 NANTERRE cedex- FRANCE
Tel : (33) 1 41 44 85 00
Fichier
Destinataire Interne Echelle NA Archivé OUI
Fax : (33) 1 41 44 85 11 TACT V4 Manuel utilisateur Fr DOC07-010.I.docx
* Si documentation sur produit informatique, indiquer la version concernée

TACT
_______________________
Tact 4.1
Manuel utilisateur

TACT 4.1
Ajout fonctionnalité UpdateLearn, ajout possibilité de récupération du niveau de batterie
I 05/05/2014 MLL et du reboot théo par le module Labjack piloté depuis TACT, modifications sur la
sauvegarde des jobs, les logs et le spy.
Liste personnelle de Nomads enregistrée, Corrections mineures, gestion Leica
H 25/11/2013 MLL TM50 /MS50, fonctionnalité « ATR Preicsion mode »
Correspond à la traduction de TACT User Manual DOC05-012.H
Ajout TACT NOMAD et Signal Scan 3.4.21 et plus récent), ajout infos target propeties
G 17/07/2013 MLL (5.4), SDPrepaLearn
F 02/05/2012 MLL Ajout theo type Sokkia dans version 3.4, détails mode de visibilité centrage prisme
E 01/02/2011 MLL Modification titre : Cette documentation s’applique à toute la famille Tact 3.2
Nouveau chapitre 4.2.7 Acquisition distante de l’image temps-réel vue par la station
D 08/01/2010 MLL totale
Chapitre 3.1 : ajout liste des appareils pilotables dans TACT
+ Modification chapitre 4 (interface du learn), chapitres 5.4 et 6.3 (target properties) :
Modifications Nouveaux paramètres de cibles : "Search with reduced field of view", "Retry search
C 01/12/2009 MLL changing visib. mode", "Default visibility mode", "Distancemeter Precision Mode"
Chapitre 3 : ajout fonctionnalité « User defined request »
Chapitre 2.3 : ajout répertoires de fichiers jobs différents pour les cas de TACT multiples
sur la même machine
Ajout sur l'import de cibles à partir d'un fichier texte,
Ajouts sur le calcul MultiShoot, Ajout sur le Spy
B 18/01/2008 MLL
Ajouts généraux dont surtout sur les paramètres de Organisation, Cycle, Timer et le
fonctionnement de l’Autorun
A 20/09/2007 SSL 1ère version : En cours de rédaction
Version Date Modifié par Note
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 2 / 73
IMP42012.01 (doc)

Sommaire

1. Introduction ................................................................................................................................................... 5
2. Interface ........................................................................................................................................................ 5
2.1. Généralités ................................................................................................................................................................... 5
2.2. Gestion de la licence Prologec ........................................................................................................................................ 6
2.3. Multiplicité des stations................................................................................................................................................. 6
2.4. Fonctionnement en mode NOMAD (Remote Piloting) ........................................................................................................ 7
2.5. Menu « Files » .............................................................................................................................................................. 9
2.5.1. Job ................................................................................................................................................................... 9
2.5.2. Autre configuration .......................................................................................................................................... 10
2.5.3. Sauvegarde Nomad .......................................................................................................................................... 10
2.6. Menu « Autorun »........................................................................................................................................................ 12
2.7. Menu « Go » ............................................................................................................................................................... 12

3. System .............................................................................................................................................. 13
3.1. Configuration de la Station – Paramètres généraux.......................................................................................................... 14
3.2. Configuration de la Station - Paramètres de communication série et socket ....................................................................... 16
3.3. Configuration de la Station – Configuration NOMAD ....................................................................................................... 18
3.4. Détail sur la communication TACT DESKTOP <> TACT NOMAD ......................................................................................... 20
3.5. V0 ............................................................................................................................................................................. 21
3.6. Total station model accuracies (read only) ...................................................................................................................... 23
3.7. Compensator .............................................................................................................................................................. 24
3.8. Distance correction ..................................................................................................................................................... 24
3.9. User Defined Request .................................................................................................................................................. 24
3.10. Power Supply (Alimentation) .................................................................................................................................. 25

4. Learn ................................................................................................................................................. 25
4.1. Apprentissage des cibles .............................................................................................................................................. 26
4.1.1. Mode d’acquisition de la cible à apprendre .......................................................................................................... 26
4.1.2. Identification des cibles à apprendre................................................................................................................... 27
4.1.3. Ajout d’une cible par une visée ........................................................................................................................... 27
4.1.4. Ajout de cible manuellement ............................................................................................................................. 29
4.1.5. Ajout de cibles à partir d’un fichier texte ............................................................................................................. 29
4.1.6. SDPrepaLearn .................................................................................................................................................. 31
4.1.7. Joystick ........................................................................................................................................................... 32
4.1.8. Acquisition distante de l’image temps-réel vue par la station totale ........................................................................ 33
4.2. Liste des cibles (« Target list ») ...................................................................................................................................... 34
4.2.1. Tri des cibles ................................................................................................................................................... 34
4.2.2. Gestion de la liste de cibles ............................................................................................................................... 35
4.2.3. Positionnement sur une cible............................................................................................................................. 35
4.2.4. Nouvel apprentissage d’une cible ....................................................................................................................... 36
4.2.5. Export de la liste de cibles ................................................................................................................................. 36
4.2.6. Export of learn data to a formatted text file .......................................................................................................... 36
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 3 / 73
IMP42012.01 (doc)

4.2.7. Mise à jour du learn à partir d’un fichier texte formatté ......................................................................................... 37
4.3. Site view .................................................................................................................................................................... 38
4.3.1. Principe .......................................................................................................................................................... 38
4.3.2. Création d’une couche (layer) ............................................................................................................................. 38
4.3.3. Ajout d’un fichier en fond de plan ....................................................................................................................... 39
4.3.4. Ajout de la station ............................................................................................................................................ 39
4.3.5. Ajout des cibles ................................................................................................................................................ 40

5. Organisation ...................................................................................................................................... 41
5.1. Groupement de cibles ................................................................................................................................................. 41
5.2. Tri des cibles .............................................................................................................................................................. 42
5.3. Détermination des cibles de fermeture .......................................................................................................................... 43
5.4. Propriétés propres à la cible ......................................................................................................................................... 43

6. Cycles ................................................................................................................................................ 45
6.1. Gestion des cycles....................................................................................................................................................... 45
6.2. Redémarrage de la station totale ................................................................................................................................... 45
6.3. Paramètres généraux ................................................................................................................................................... 46
6.3.1. Météo et inclinaison ......................................................................................................................................... 46
6.3.2. Réduction du cercle horizontal avec les cibles de fermeture .................................................................................. 46
6.3.3. Acquisition dans les 2 cercles ............................................................................................................................ 48
6.4. Paramètres par défaut pour les cibles ............................................................................................................................ 50
6.4.1. Multiples pointés et nouvelles tentatives ............................................................................................................ 50
6.4.2. Précision du distancemètre ............................................................................................................................... 52
6.4.3. Recherche de prisme ........................................................................................................................................ 53
6.4.4. Divers ............................................................................................................................................................. 59
6.5. Paramètres d’export .................................................................................................................................................... 59
6.6. Ordre des réductions ................................................................................................................................................... 63
6.7. Paramètres d’envoi de fichiers ...................................................................................................................................... 63

7. Timers ............................................................................................................................................... 64
7.1. Gestion des timers ...................................................................................................................................................... 64
7.2. Paramètres délimitant la plage de fonctionnement du timer ............................................................................................. 65
7.3. Paramètres de fréquence journalière du timer ................................................................................................................ 65
7.4. Paramètres de fréquence horaire du timer dans la journée ............................................................................................... 66

8. Autorun ............................................................................................................................................. 67

9. Spy .................................................................................................................................................... 68
9.1. Pilotage en direct ........................................................................................................................................................ 68
9.2. Pilotage distant (NOMAD) ............................................................................................................................................ 69

10. Détails sur le calcul des tolérances ............................................................................................................... 70


10.1. Calcul des tolérances dans Tact ............................................................................................................................. 70
10.2. Paramètres du théodolite ...................................................................................................................................... 70
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 4 / 73
IMP42012.01 (doc)

10.3. Tolérances angulaires Ta ....................................................................................................................................... 72


10.4. Tolérance sur les distances Td ............................................................................................................................... 72
10.5. Exemple pour un Leica 2003 .................................................................................................................................. 72
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 5 / 73
IMP42012.01 (doc)

1. Introduction
Les théodolites sont des instruments de mesure d’angles horizontaux et verticaux. Associé à un distancemètre (EDM), on
parle de tachéomètre. En version électronique, motorisé, avec un système de reconnaissance automatique du centre d’un
prisme, avec des programmes intégrés à l’appareil et la possibilité de stocker électroniquement les mesures, on parle alors
de station totale.
Dans les travaux topométriques classiques, un géomètre utilise une station totale manuellement. Mais, pour des travaux
continus et répétés, des opérations manuelles deviennent trop lourdes et trop chères. Ainsi, pour ses travaux d’auscultation
automatique, SolData utilise des appareils automatisés.
Dans le but d’être plus indépendant des constructeurs et d’éviter d’avoir plusieurs logiciels de pilotage selon les modèles
d’appareil, SolData a décidé en 2000, de créer son propre logiciel de pilotage, avec la collaboration de l’IGN : il s’agit de TACT
(Target Acquisition Controlled by Theodolite).

2. Interface
2.1. Généralités

TACT possède une interface en anglais.


La barre de navigation de gauche permet d’accéder aux différents groupes
« Configuration », « Autorun », « Exports » et « Tools ». Les 2 principaux sont
« Configuration » pour déterminer les paramètres des cycles d’acquisition à réaliser et
« Autorun » pour visualiser les résultats du déroulement des cycles d’acquisition.
Le groupe « Configuration » comporte les boutons permettant d’accéder aux différents
écrans de configuration. L’ordre des boutons (« System », « Learn », « Organisation »,
« Cycles » et « Timers ») a été défini pour respecter un ordre logique et faciliter la
configuration d’un chantier. On commencera en général par « System » puis on suivra les
boutons en descendant.
Excepté les paramètres de communication et de planification qui sont inaccessibles dès
que l’autorun est en cours, tous les autres paramètres peuvent être modifiés pendant que
le job est en cours de réalisation. Toute modification sera prise en compte dans le prochain
cycle, après une sauvegarde (File/Save).
En version NOMAD, ceci n’est pas vrai. Il faut arrêter l’autorun pour envoyer les nouvelles
instructions au TACT NOMAD.

La barre de statut donne les informations principales :


Remaining days = Nombre de jours restants (licence). Passe en caractères rouge si la licence expire dans moins de 15j et
devient complètement rouge si la licence est expirée.
I Max : donne la dernière inclinaison maxi mesurée
Status : indique l’état courant de Tact (commande en cours, autorun lancé, erreurs…)
Barre de progression : indique l’avancement du cycle courant.
La barre d’outil affiche les boutons correspondant à l’écran courant.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 6 / 73
IMP42012.01 (doc)

Lorsque l’on minimise l’application, une icône TACT vient se placer dans la barre des tâches, àcôté de l’heure

« Tray icon »
Icône Tact

En double cliquant sur l’icône Tact, l’application retrouve sa taille d’origine. Un clic droit sur l’icône affiche le menu suivant :

On peut arrêter, mettre en pause ou stopper un cycle en cours ou quitter l’application.

2.2. Gestion de la licence Prologec


Tact est protégé par une clé logicielle « Prologec ».

Lorsque la licence Prologec n’est pas définie, le champ « Remaining days » de la barre de statut est en rouge et indique 0 au
lieu du nombre de jours restant (224 dans l’exemple) et on ne peut charger un job. Si un cycle est lancé au moment de
l’expiration de la licence, ce dernier est stoppé.
Pour entrer une licence, aller dans le menu « Tools, Expand licence ».

Rq : L’information Remaining Days peut être exportée dans les fichiers shoot avec la mention %RD (voir format des fichiers
d’export).
Important : La licence concerne TACT.exe. Avec TACT Nomad, le nombre de jours exporté vers Geoscope sera toujours 0.

2.3. Multiplicité des stations


On peut lancer plusieurs itérations de l’application Tact.exe sur la même machine (à partir du même exe ou de plusieurs exe).
La limite d’utilisation dépend du nombre de ports sur la machine (nombre de ports COM dans le cas d’appareils utilisant un
protocole de communication par port COM) ou des capacités du serveur lui-même (dans le cas d’appareils dont le pilotage
utilise un serveur de fonctions).
Mais chaque itération de Tact.exe, avec son job, correspond à une seule station, identifiée par le champ « Station Name ».
LES JOBS DOIVENT ETRE STOCKES DANS DES REPERTOIRES DIFFERENTS. (Sinon, il y a un risque de mélange des jobs s’ils
contiennent des cycles de même nom ; en effet la sauvegarde du job crée des fichiers .ins au nom du(des) cycle(s) qui
contient(nent) les instructions à réaliser par l’autorun. On pourrait se retrouver à lancer l’autorun d’un job qui finalement
réalise la liste de cibles d’un autre job !)
Dans la barre des tâches, on peut alors voir autant d’icône à côté de l’heure machine que de TACT lancés, chaque icône
rappelant le nom de station qui lui est rattaché.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 7 / 73
IMP42012.01 (doc)

2.4. Fonctionnement en mode NOMAD (Remote Piloting)


DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 8 / 73
IMP42012.01 (doc)

2.4.1. Architecture en configuration NOMAD


Quand on est en mode « Pilotage distant » = « Remote piloting », TACT se compose de 3 composants :
La partie interface, avec la visualisation des paramètres d’acquisition et le déroulement en temps réel des acquisitions en
cours, est conservée dans ce qui devient TACT DESKTOP, alors que le séquenceur qui réalise les cycles en « autorun » est
passé dans un nouveau composant TACT NOMAD (incluant un outil FTP UPLOADER qui est chargé des envois de fichiers par
ftp).
Pour communiquer, ils passent par l’intermédiaire d’un serveur unique TACT CLOUD SERVER. Non seulement, TACT CLOUD
SERVER est garant de la communication entre n utilisateurs TACT DESKTOP et n unités d’acquisition TACT NOMAD mais il
est aussi en charge du stockage des fichiers jobs. L’utilisateur qui veut consulter la configuration en cours d’un NOMAD n’a
donc pas à posséder le job à l’avance, le serveur le lui enverra.
L’utilisation d’un serveur intermédiaire est aussi nécessaire pour permettre l’accès aux machines NOMAD qui peuvent être
inaccessibles selon les fournisseurs d’accès internet qui empechent qu’on appelle une machine en externe. Seule la machine
peut appeler à l’extérieur.
Rq : Il est possible d’installer plusieurs TACT CLOUD SERVER dans Soldata Group. Il est recommandé d’installer un unique
serveur au moins à l’intérieur d’un même chantier ou d’une même filiale. Un unique serveur permet en effet de simplifier la
maintenance : un seul backup à faire, une seule adresse à utiliser pour les personnes qui se connectent aux Nomad à
distance… Mais ce serveur doit être surveillé car c’est un point critique de l’architecture vu que tous les NOMAD passent par
lui.
Il est plus pratique d’avoir déjà le TACT CLOUD SERVER en route quand on fait l’installation d’une nouvelle position de
CYCLOPS. Mais, pour le learn sur site, ou par exemple pour une acquisition semi-automatique (utilisation de TACT mais sans
envoyer les données vers une chaîne MC automatique…) : si la liaison vers le CLOUD SERVER n’est pas opérationnelle (liaison
réseau/internet non effective, TACT CLOUD SERVER pas encore installé…), il est possible d’installer le TACT CLOUD SERVER
sur le pc portable qui contient TACT DESKTOP. Au point de vue matériel, il est juste nécessaire d’avoir un routeur connecté
au PC portable.
2.4.2. Interface et automatisation du démarrage en configuration NOMAD
Pour l’utilisateur final, l’interface TACT DESKTOP change très peu par rapport à l’utilisation en mode de connexion direct (non
« Pilotage distance »). Seuls certains modèles de stations totales peuvent être pilotés à distance : Leica TCRA1200 et Leica
TM30/TM50/MS50.
TACT NOMAD est donc le noyau autonome d’acquisition et fonctionne comme un service (nommé « tactcli »). L’utilisateur ne
voit pas d’interface de TACT NOMAD. Il ne peut tourner que sur un pc Linux, sur lequel il est lancé automatiquement au
démarrage de la machine Linux. En cas de crash de TACT NOMAD ou en cas de coupure d’alimentation, un script (« Guardian »)
s’occupe de vérifier que TACT NOMAD est lancé sinon il le relance automatiquement.
Sur le pc site sous Linux, il n’est donc pas besoin d’avoir un écran, clavier et pointeur, ni d’accéder au pc site par une Connexion
Bureau à distance. Seules les informations sont échangées et TACT DESKTOP assure l’interface de présentation des
paramètres et acquisitions. Dès que l’utilisateur a terminé sa consultation distante, il peut refermer l’application TACT
DESKTOP sur sa machine, TACT NOMAD continue à tourner à distance.
Rq : TACT DESKTOP peut toujours fonctionner en mode précédent, avec une station totale directement connectée au PC qui
le supporte. Dans ce cas, TACT DESKTOP doit rester ouvert pour que les acquisitions continuent.
2.4.3. Gestion de la licence Prologec en configuration NOMAD
TACT NOMAD n’est pas protégé. Seul TACT DESKTOP l’est. Donc la licence exportée est à 0 ; pas la peine de configurer une
alerte.
2.4.4. Multiplicité des stations en configuration NOMAD
En mode NOMAD, il n’est pas possible de piloter plusieurs stations totales depuis le même mini PC Linux ; en effet, il n’y a
qu’un port COM et TACT NOMAD ne reçoit pas le numéro de port à utiliser en paramètre, il utilise le 1er port COM disponible.
TACT DESKTOP ne peut afficher que la liste des ports sur le PC qui supporte TACT NOMAD, pas les ports du PC site distant.
Il n’est pas non plus possible de lancer plusieurs TACT DESKTOP sur la même machine, chacun connecté à un NOMAD
différent. TACT CLOUD SERVER assure qu’un TACT DESKTOP - et un seul - est connecté à un seul TACT NOMAD à la fois.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 9 / 73
IMP42012.01 (doc)

2.5. Menu « Files »


2.5.1. Job
Le paramétrage dans TACT tourne autour de la notion de job : toutes les données concernant une position de station sont
déclarées dans un ensemble de fichiers de paramétrages dit « job ».
Pour créer un nouveau job ou modifier un job existant, il faut aller dans le menu « Files ».

ou bouton
Permet de créer un nouveau job en prenant comme paramètres par défaut les valeurs définies dans le job modèle (Template).

ou bouton
Permet de charger un job existant. Charge les paramètres d’acquisition et charge (pour affichage) la liste des dernières
acquisitions dans la partie Autorun.

ou bouton

ou bouton
Sauve le job courant. Si c’est la première fois que le job est sauvegardé, ou lorsque l’utilisateur choisit le contrôle « Save job
as », un choix de répertoire et de nom de job est demandé.

Sauve toutes les valeurs courantes du job courant dans le modèle. Lorsque l’on crée un nouveau job, les paramètres de ce
modèle sont pris par défaut. (Fichiers TactDefault.*)

Si un job a déjà été sauvé (le fichier du job existe), cette fonction génère un raccourci dans le menu démarrage pour lancer
automatiquement le job en mode « Autorun ».

Les options en ligne de commande de ce raccourci Tact sont les suivantes :


/run : lance l’autorun
/job : entrée du fichier job avec son nom complet
Example de raccourci :
"C:\Program Files\SolData\Tact\bin\Tact4.exe" "/job:D:\Tact\Protos\Test Jobs\PT-C13.tct" /run
Cet exemple charge le job “PT-C13.tct” et lance l’autorun.
Remarque : Le job doit être chargé pour que l’option « /run » fonctionne.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 10 / 73
IMP42012.01 (doc)

Les fichiers constitutifs d’un job sont les suivant :


• .tct : contient les paramètres système ; c’est le fichier principal du job. Rq : quand on double clique sur un fichier
.tct, TACT se lance mais ne charge pas ce job. Pour cela il faut créer un raccourci avec paramètre "/job:… comme
indiqué au-dessus.
• .tor : contient la description des cibles et mention des groupes auxquels elles appartiennent,
et la description des cycles avec la méthode d’acquisition et les options d’export de fichiers
• .tsc : contient la description des planificateurs (schedulers)
• .ttkgp : paramètres pour la partie vue en plan SIG dans le module Learn
Pour information, ces fichiers peuvent être ouverts via un editeur (NodePad ou autre).
• Quand on sauve le job, un fichier NomCycle.ins est créé à partir des paramètres en cours dans
les fichiers .tct, .tor, .tsc et .ttkgp, avec NomCycle le nom du Cycle à réaliser (N fichiers .ins si n cycles configurés).
Quand un job est en mode Autorun (déroulement du cycle d’acquisition), TACT recharge le fichier .ins à chaque début
de cycle. Ainsi, toute modification est prise en compte pour le cycle suivant. Rq : si un job est déplacé sans les fichiers
.ins associés, il sera impossible d’ouvrir le job et de lancer l’autorun directement ; il faut d’abord resauver le job pour
recréer les fichiers .ins qui seront chargés au démarrage de l’autorun et de tout nouveau cycle.

En simplifiant : Les fichiers job contiennent le groupe de cibles P1 P2 associé à la méthode d’acquisition indiquant
NbShoot = 2 et ChangeFace=true, AtEnd=true et activant l’export en .shoot. Le fichier .ins correspondant au cycle
contient les instructions résultantes : P1 P1 P2 P2 ChangeFace P2 P2 P1 P1 ChecksC1C2 Export.

2.5.2. Autre configuration

ou bouton
Ce bouton permet d’ouvrir un éditeur de texte directement avec le fichier Tact4.sch. Certains paramètres généraux de TACT
sont en effet sauvegardés dans le fichier Tact4.sch qui se trouve dans le répertoire de l’application :
• Paramètres de connexion au serveur TACT CLOUD SERVER pout utilisation connexion Nomad.
• Paramètres d’import de fichier dans le module Learn

2.5.3. Sauvegarde Nomad


Utilisée dans le cadre d’une utilisation en mode Remote Piloting avec TACT NOMAD déporté, la sauvegarde n’est accessible
que lorsque TACT DESKTOP est bien connecté au TACT NOMAD (Cf Module System).

ou bouton

ou bouton
Sauve le job courant sur le pc local de l’utilisateur (.tct, .tor, .tsc, éventuel .ttkgp, .ins). Lorsque l’utilisateur choisit le contrôle
« Save job as », un choix de répertoire et de nom de job est demandé. (Si c’est la première fois que le job est sauvegardé en
local lors de la connexion, alors le nom du job est automatiquement « TactNomad_id.tct » créé dans un sous répertoire
TactNomad_id du répertoire de l’application.)
+ Envoi une copie du job vers TACT CLOUD SERVER.
+ Envoi le contenu des instructions (compilées par TACT DESKTOP) vers TACT NOMAD
La sauvegarde des jobs sur le TACT CLOUD SERVER permet de limiter les données échangées.

Note : Si la sauvegarde du job par TACT CLOUD SERVER échoue, l’envoi des instructions vers TACT NOMAD est annulé. Si la
sauvegarde du job par TACT CLOUD SERVER réussit mais que l’envoi des instructions vers TACT NOMAD échoue, alors le job
avant modification est rétabli en local et renvoyé vers TACT CLOUD SERVER pour assurer la synchronisation des informations
entre TACT CLOUD SERVER et TACT NOMAD.

Permet d’initialiser les paramètres d’un Nomad :


- Vide le job stocké par TACT CLOUD SERVER
- Vide les instructions stockées par TACT NOMAD
Note : Si l’une des étapes échoue, l’autre est tout de même tentée.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 11 / 73
IMP42012.01 (doc)
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 12 / 73
IMP42012.01 (doc)

2.6. Menu « Autorun »

Ce menu gère l’arrêt et le démarrage du déroulement des cycles.

ou bouton
Démarre ou reprend un cycle. Un job doit être chargé et les timers doivent être correctement configurés.
Si le job était en Pause, alors l’autorun reprend où il s’était arrêté ; si le job était arrêté, alors l’autorun reprend au début d’un
nouveau cycle.
Cette option est désactivée :
• si la clé logicielle n’est pas valable
• si un cycle et déjà lancé
• si aucun job n’est chargé

ou bouton
Met en pause le cycle. Cette option est active si un cycle est démarré.

ou bouton
Stoppe le cycle en cours. Cette option est active si un cycle est démarré.

En mode pilotage distant (NOMAD), Start et Stop respectivement démarre/arrête l’autorun du TACTNOMAD distant. Pause
n’est pas applicable.

2.7. Menu « Go »

Ce menu gère la navigation dans les différents écrans de configuration.


DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 13 / 73
IMP42012.01 (doc)

3. System
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 14 / 73
IMP42012.01 (doc)

3.1. Configuration de la Station – Paramètres généraux

Station name Nom de la station


Le nom de station apparaît dans la barre des taches. Cela permet de différencier les différentes instances de Tact lancée sur
une même machine :

L’icône change de couleur lorsque l’Autorun est lancé ou arrêté.

Theodolithe type Type de théodolite


Cette liste déroulante permet de choisir le théodolite utilisé. D’une part, ce choix permet de déterminer quel driver va être
utilisé pour les fonctions de pilotage. D’autre part, ce choix permet d’afficher automatiquement les paramètres de l’appareil
sélectionné dans les zones « Distance accuracy » et « Angle accuracy ».
Chaque nouvel appareil supporté par TACT est ajouté dans cette liste. Les fonctions de TACT disponibles sont fonction des
capacités du nouvel appareil (exemple : possibilité de faire des acquisitions Direct…)
Liste des appareils pilotables depuis TACT version 3.4:

Le théodolite « Test – Random » permet de simuler un théodolite. Il ne dispose pas de paramètres de communication. Le
principe d’utilisation ce théodolite est le suivant :
• Création d’un learn avec un théodolite classique ou chargement d’un fichier de cibles
• Changement du théodolite (« Test – Random »
• Lancement d’un autorun.
Pour simuler des visées, les paramètres du learn vont être aléatoirement modifiés dans des proportions raisonnables et des
erreurs vont être artificiellement générées.
Ce théodolite permet de tester les paramètres des cycles, des timers, des exports etc…
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 15 / 73
IMP42012.01 (doc)

Test communication Test de la communication


Ce bouton teste la communication avec le théodolite. Il passe en vert si le test réussi :

Succès

Echec
Remarque : en mode connexion directe, il est inutile de connecter le théodolite avant d‘effectuer une action nécessitant une
communication avec le théodolite, comme faire un learn ou lancer l’autorun. La connexion est automatique si l’appareil n’est
pas connecté au préalable.
Ceci n’est pas vrai en mode de pilotage distant avec TACT NOMAD pour les commandes directes. Sur le pc distant, TACT
NOMAD ne fait pas de « switch on » préalable à une commande directe. Si la station totale connectée n’est pas allumée,
l’utilisateur devra d’abord l’allumer avec le bouton « Switch On », puis il pourra utiliser des commandes directes. Par contre,
avant tout cycle d’autorun, si la station est off, TACT NOMAD allume autormatiquement l’instrument.

Connect Init Connecter Initialiser


Ce bouton fait une connexion avec avec le théodolite suivi d’une initialisation. Il passe en vert si le test réussi :

Succès

Echec

Switch on by theo Démarrage du theodolite


Allume le théodolite en envoyant une trame sur le port, si l’appareil supporte cette fonction.

Switch off Extinction du théodolite


Eteint le théodolite en envoyant une trame sur le port, si l’appareil supporte cette fonction.

Station position Position de la station


Permet de configurer la position du théodolite en X, Y, Z ainsi que la hauteur de l’appareil.
Remarque : la position en X et Y est prise en compte dans le tracé de la vue du site (« Site view ») pour placer correctement
le théodolite sur le fond de plan.
Z et la hauteur du théodolite ne sont pas pris en compte pour le moment.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 16 / 73
IMP42012.01 (doc)

3.2. Configuration de la Station - Paramètres de communication série et socket


• Pour les instruments utilisant une communication série (Leica, Topcon-Sokkia…), la zone de saisie des paramètres
série est visible.

Les paramètres de communication indiqués dans cette partie doivent correspondre aux paramètres internes de la machine
à piloter.

Port Number Choix du port COM


Cette liste déroulante liste les ports COM disponibles sur la machine et permet de sélectionner le port relié au théodolite.
La liste est créée au démarrage de l’application. Un port ajouté une fois l’application lancée ne sera pas listé (ajout d’un port
série USB par exemple).
Le chargement d’un job configuré pour un port n’existant pas effacera la sélection erronée.
Note : Non pris en compte si Remote Piloting (TACT NOMAD) est activé car on ne connaît pas le nom du port COM sur le PC
distant contenant TACT NOMAD. Pour l’instant, le module TACT NOMAD ne sait gérer qu’un seul port sur la machine, il prend
son premier port COM disponible.

Baud rate Vitesse


Vitesse de communication.

Data bits Bits de données


Nombre de bits de données.

RS 485
Active le mode RS485. Utile si un port RS485 est directement utilisable sur la machine. En général, ce mode est désactivé
pour les convertisseurs externes. Il est désactivé en permanence pour les ports RS232.

Stop bits Bits d’arrêt-


Nombre de bits d’arrêt.

Parity Parité
Type de parité
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 17 / 73
IMP42012.01 (doc)

• Pour les instruments utilisant une communication socket (Trimble S8…), la zone de saisie des paramètres socket est
visible.

Les paramètres de communication indiqués dans cette partie doivent correspondre aux ports utilisés par le serveur
intermédiaire appelé (exemple : ports définis dans TDCM pour Trimble S8).

Sockket server Serveur socket


Adresse du serveur socket.

Request port Port pour les requêtes


Port du serveur socket pour l’envoi de requêtes de l’instrument (via le serveur intermédiaire).

Response port Port pour les réponses


Port du serveur socket pour l’écoute des réponses de l’instrument (via le serveur intermédiaire).

• Pour les instruments utilisant une communication type série ou socket

Timeout Theo communication part Part du délai d’attente maximum pour la communication théo
Délai d’attente maximum en milli secondes pour la réception d’une trame attendue.
Remarque : pour certaines commandes, ce délai peut ne pas être pris en compte par le programme.

En mode pilotage direct : concerne communication entre TACT DESKTOP et la station totale
En mode pilotage distant : concerne communication entre TACT NOMAD et la station totale
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 18 / 73
IMP42012.01 (doc)

3.3. Configuration de la Station – Configuration NOMAD

Remote Piloting (TACT NOMAD) Pilotage distant (TACT NOMAD)


Activation du pilotage distant, via le module TACT NOMAD déporté et le TACT CLOUD SERVER intermédiaire.
Dès que l’utilisateur clique sur cette boîte à cocher, certains contrôles deviennent accessibles à la configuration, d’autres au
contraire deviennent grisés et non modifiables et les accès à chaque Nomad ID de la liste de l’utilisateur sont testés avec
TACT CLOUD SERVER.

User Nomad ID’s Identifiant du NOMAD


Identifiant du NOMAD auquel on veut connecter TACT DESTKOP. Cet identifiant doit être unique par NOMAD.
Par convention interne, il est décidé d’utiliser les numéros de série des PC site comme identifiant NOMAD.
Pour se souvenir des NOMAD ID souvent utilizes, l’utilisateur peut gérer sa proper liste de NOMAD IDs. Ils sont sauvés dans
le fichier Tact4.sch.
Dans la liste déroulante, l’utilisateur peut voir les NOMAD IDs, un commentaire personnel dans la colonne de droite and le
résultat de la dernière tentative d’accès dans la colonne du milieu.
• On-line (En ligne) : ce NOMAD ID interroge régulièrement TACT CLOUD SERVER, demandant s’il y a de nouvelles
taches à réaliser; ce NOMAD ID est connu de TACT CLOUD SERVER
• Not registered (Non enregistré) : ce NOMAD ID interroge pas TACT CLOUD SERVER ; ce NOMAD ID est inconnu de
TACT CLOUD SERVER.
Note : Même s’il interrogeait encore TACT CLOUD SERVER il y a 1 heure, un NOMAD ID peut être considéré comme
“Not registered” dès qu’il n’interroge plus TACT CLOUD SERVER depuis plus d’1 minute.
• ??? : impossible de contacter TACT CLOUD SERVER pour vérifier si ce NOMAD ID l’interroge régulièrement.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 19 / 73
IMP42012.01 (doc)

Permet de mettre à jour les détails de la liste déroulante testant l’accès à chaque NOMAD ID de la liste utilisateur,
auprès de TACT CLOUD SERVER

Permet d’ajouter/Supprimer un NOMAD ID dans la liste utilisateur et teste une première fois son accès.
Server Address Adresse du server
Adresse DNS de la machine supportant TACT CLOUD SERVER. (L’utilisation de l’adresse IP ne fonctionne que pour les
utilisateurs se connectant depuis le réseau où se trouve la machine de TACT CLOUD SERVER).

Server Port Port du server


Port utilisé pour l’envoi de requêtes et la réception des réponses entre TACT DESKTOP et TACT CLOUD SERVER, pour atteindre
les NOMAD déportés.

TACT Desktop ID Identifiant du DESKTOP


Identifiant du DESKTOP qui va se connecter au TACT NOMAD via TACT CLOUD SERVER. Cet identifiant doit être unique
par DESKTOP. Il est très important que 2 utilisateurs, 2 sessions de connexion, 2 différents logiciels (TACT / MC
module UpdateLearn) aient toujours des Tact Desktop ID différents.
Par convention interne, il est décidé d’utiliser la date et heure précise d’établissement de la connexion comme identifiant
DESKTOP. Cette valeur est lue à chaque démarrage de TACT et recréée quand une nouvelle session de connexion débute; elle
n’est enregistrée dans aucun fichier.

Server socket Timeout part Part du délai d’attente maximum pour la communication socket Server
Délai d’attente maximum défini pour la partie de communication socket entre TACT DESKTOP et TACT CLOUD SERVER.

Server query maximum tries Part du délai d’attente maximum pour la communication socket Server
Nombre maximum d’interrogations du TACT CLOUD SERVER par TACT DESKTOP, lorsque TACT DESKTOP a envoyé une
demande pour un NOMAD et qu’il attend sa réponse.

Server query interval (ms) Intervalle de requête Server (ms) communication socket Server
Délai entre 2 interrogations du TACT CLOUD SERVER par TACT DESKTOP
Le produit du « Server query maximum tries » par « Server query interval » représente le délai d’attente maximum (timeout)
défini pour la partie de communication entre TACT NOMAD et TACT CLOUD SERVER.
TACT NOMAD aura peut-être renvoyé sa réponse au-delà de ce délai mais TACT DESKTOP ne viendra plus redemander cette
information qui sera perdue.
Remarque : Au final, le délai d’attente maximum utilisé lors du pilotage entre TACT DESKTOP et TACT NOMAD sera égal à la
somme du Timeout entre TACT NOMAD et le théo + Timeout entre TACT CLOUD SERVER et TACT NOMAD + Timeout entre
TACT DESKTOP et TACT CLOUD SERVER.

Nomad Connection Connexion NOMAD


Permet de lancer la connexion au TACT NOMAD déporté via TACT CLOUD SERVER.

Close Fermer
Clôture de la connexion au TACT NOMAD déporté. Il faudra relancer la connexion via le bouton « Nomad connection » pour
se reconnecter. Rq : on peut fermer l’application TACT DESKTOP sans faire un « Close » de la connexion au TACT CLOUD
SERVER.

Cf 2.5.2. Autre configuration (accès à la configuration des Nomad ID’s de l’utilisateur dans un éditeur de texte).
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 20 / 73
IMP42012.01 (doc)

3.4. Détail sur la communication TACT DESKTOP <> TACT NOMAD


3.4.1. Principe de la communication NOMAD :
TACT DESKTOP considère le module TACT NOMAD déporté comme un théodolite virtuel avec lequel on communique via
l’utilisation d’un driver.
TACT DESKTOP ne communique pas en direct avec TACT NOMAD car les adresses IP des PC site ne sont pas forcément
accessibles (cachées derrière un firewall). On passe alors par le TACT CLOUD SERVER, mais même lui ne connaît pas les
adresses IP des NOMAD. Ce sont les TACT NOMAD et TACT DESKTOP qui appellent le serveur pour passer une requête ou
demander si une réponse est arrivée. TACT CLOUD SERVER est unique.
TACT CLOUD SERVER gère une table d’association TACT DESKTOP – TACT NOMAD.
A chaque fois qu’un TACT DESKTOP envoie une requête au TACT CLOUD SERVER à destination de tel NOMAD, TACT CLOUD
SERVER vérifie d’abord s’il n’y a pas un autre TACT DESKTOP qui serait associé à ce TACT NOMAD là. Si c’est le cas, l’utilisateur
se voit notifié d’un message et a la possibilité de demander de forcer l’accès à ce NOMAD. A ce moment là, TACT CLOUD
SERVER change le TACT DESKTOP qui est associé à tel TACT NOMAD. Ceci permet de s’assurer de la synchronisation des
paramètres et données d’acquisitions de TACT NOMAD affichés sur un TACT DESKTOP.
Les demandes de TACT DESKTOP sont envoyées au TACT CLOUD SERVER qui les stocke jusqu’à ce que TACT NOMAD se
connecte pour demander sa prochaine tache à exécuter. Pendant que TACT NOMAD réalise la demande, TACT DESKTOP
demande déjà régulièrement au TACT CLOUD SERVER si un retour est disponible. Tant qu’on lui répond que rien n’est arrivé,
il patiente puis revient demander à intervalles réguliers. Lorsque TACT NOMAD a terminé la demande, il renvoie sa réponse
à TACT CLOUD SERVER qui la stocke jusqu’à ce que TACT DESKTOP vienne redemander si un retour est disponible pour sa
demande. Dès que TACT DESKTOP a récupéré sa réponse, le buffer sur TACT CLOUD SERVER est vidé.
Les échanges entre TACT DESKTOP et TACT CLOUD SERVER sont réalisés par une communication socket.
Ces principes de communication engendrent des temps de communication plus longs qu’un pilotage en direct. Pour patienter
et vérifier qu’une demande est bien en cours, l’utilisateur est informé par des messages du type :

Il peut également suivre les échanges entre TACT DESKTOP et TACT CLOUD SERVER dans le spy.

Toute cette communication est enregistrée dans le fichier Nomad_LogString.txt dans le répertoire de Tact4.exe.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 21 / 73
IMP42012.01 (doc)

3.4.2. Séquence de connexion à un NOMAD :


Lorsque l’utilisateur clique sur « Nomad connection », TACT DESKTOP :
• Envoie un premier test de communication vers TACT CLOUD SERVER : permet de vérifier que le server répond bien,
d’enregistrer le TACT DESKTOP dans la liste de TACT CLOUD SERVER, de vérifier que le NOMAD ID demandé existe
bien et qu’aucun autre TACT DESKTOP ne lui est associé.
• Si TACT CLOUD SERVER répond qu’un autre TACT DESKTOP est connecté au NOMAD ID demandé, il propose à
l’utilisateur de forcer l’accès à ce NOMAD ID. Au final, l’association est établie.
• TACT DESKTOP commence par demander au TACT CLOUD SERVER de lui envoyer le job du NOMAD ID, il l’affiche sur
l’interface et le sauve en local. Si un job était préalablement affiché, il est remplacé par le job distant récupéré.
• Puis TACT DESKTOP demande au TACT NOMAD de lui indiquer son statut Autorun (démarré/arrêté…) ainsi que de lui
envoyer toutes les acquisitions des cycles passés, il les affiche sur le module Autorun puis lance si besoin l’autorun
en local.
• Si le NOMAD n’avait encore aucun job associé, alors TACT DESKTOP envoie le job en cours d’affichage (le job par
défaut si on vient d’ouvrir TACT DESKTOP) au TACT CLOUD SERVER pour stockage et envoie les instructions
correspondantes au TACT NOMAD. On sait alors que l’autorun est arrêté.
La connexion est alors établie : on a bien l’interface synchronisée avec les données du NOMAD distant, le NOMAD
est prêt à recevoir des commandes directes (Search targets, Set V0…) ou un lancement ou écoute ou arrêt de
l’Autorun. Les boutons de commandes directes au théos deviennent alors accessibles.
• Si l’utilisateur modifie des paramètres sur l’interface, ils ne seront appliqués côté Nomad que lorsqu’il lancera la
commande pour sauver le job. Penser à sauver toute modification avant de lancer l’autorun.
• Si l’autorun du NOMAD distant est en cours, alors TACT DESKTOP va enchaîner avec, à intervalle régulier, la demande
au TACT NOMAD des dernières acquisitions Autorun réalisée, et il les affiche au fur et à mesure.

Lors de la connexion, lors d’une commande directe ou pendant l’Autorun, dès qu’un message indiquant qu’un autre DESKTOP
s’est connecté au NOMAD en cours, alors la connexion est coupée pour le DESKTOP précédent et il devra se reconnecter s’il
veut reprendre la main.

3.5. V0

V0 = Hz0 = Angle horizontal 0 interne au théodolite.


Le V0 permet de fixer la position 0 du cercle horizontal. On peut donner une valeur différente de zéro dans la zone d’édition
« H Angle ». L’origine en sera déduite.
La direction (Hz=0) représente l’axe Y du système de coordonnées dans lequel travaille le théodolite.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 22 / 73
IMP42012.01 (doc)

Fixer le V0 permet :
• d’orienter le système de coordonnées : ainsi, si on vise dans une direction perpendiculaire à un bâtiment et qu’on
fait un Set V0 » avec « H angle » = 0, alors les coordonnées X et Y, calculées par la suite par MC et la méthode des
moindres carrés, permettront de suivre directement les mouvements longitudinaux et transversaux du bâtiment.

Point de surveillance

X
Station

• de recaler un appareil sur les valeurs apprises : lorsqu’on change un théodolite, le nouvel appareil n’a pas le même
angle horizontal 0 interne. Donc, si on lance directement l’autorun, il ne trouvera pas les cibles avec les valeurs
Hz V D apprises par le théodolite précédent ; avant de lancer l’autorun, il faut viser manuellement un prisme et
forcer le Hz dans cette direction en indiquant le Hz enregistré pour cette cible pour le théodolite précédent (dans
la partie Learn).

Search target Recherche d’une cible


Permet de se positionner au centre d’une cible pour l’utiliser. La cible doit être au préalable dans le champ de vision de
l’appareil.

Succès

Echec
Quand une cible est trouvée, les champs H, V et D sont renseignés. Cela peut être utile pour vérifier que la référence du cercle
horizontal est bien calée, en comparant le Hz actuel avec le Hz attendu. Cela sert aussi à bien identifier la cible trouvée.

H Angle Valeur Hz
Valeur sur le cercle horizontal que l’on veut affecter à la position courante du théodolite.

Set V0 Forcer V0
Affecte la valeur définie dans « H angle » à la position courante horizontale du théodolite.

Succès

Echec
Remarque : Lorsque le recalage est effectué, il n’est plus possible de revenir en arrière.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 23 / 73
IMP42012.01 (doc)

3.6. Total station model accuracies (read only)

Cette partie récapitule les paramètres de précision du théodolite sélectionné. Ces champs sont en lecture seule..

Distance Absolute Précision absolue sur les distances D


Partie fixe de la précision constructeur du distancemètre en m
IR pour les mesures infra rouges (sur prisme)
DR pour les mesures dites Direct Reflex (sans prisme)
LO pour les mesures longues portées (sur prismes)

Distance Relative Précision relative sur les distances D


Partie relative de la précision constructeur du distancemètre en ppm (partie par million 1 mm à 1 km)

Angle Absolute Précision absolue sur les angles Hz V


Précision constructeur sur la lecture des angles horizontaux et verticaux en gon ou grade*
H pour les angles horizontaux
V pour les angles verticaux

Angle Relative (centering) Précision relative sur les angles Hz V


Précision constructeur sur la reconnaissance automatique du centre du prisme au niveau horizontal en m
Remarque : nous n’avons actuellement qu’un jeu de précisions sur les distances. Pour les appareils permettant des mesures
avec et sans prisme, nous utilisons les précisions constructeur sur prismes. Vu que pour les mesures sans prisme, nous
n’utilisons pas de reconnaissance automatique du centre du prisme, alors les valeurs Hz V sont forcément proches entre
cercles 1 et 2.
Ces précisions servent de base au calcul des tolérances. Pour plus de détails sur le calcul des tolérances, se reporter au
chapitre Détail sur le calcul des tolérances.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 24 / 73
IMP42012.01 (doc)

3.7. Compensator

Compensator Compensateur
Gère l’activation du compensateur (inactif, toujours actif, uniquement pendant la mesure).
Le compensateur mesure sans cesse la position de l’appareil par rapport à la verticale et à l’horizontale et applique les angles
mesurés à toutes les mesures Hz V fournies. Le bullage sert à approximer au maximum la mise à la verticale et le
compensateur affine les écarts. Il doit être toujours activé.

3.8. Distance correction

Offset Correction
Permet de configurer un décalage en ppm à appliquer a posteriori sur toutes les mesures de distance. (N’applique pas une
correction en interne de l’appareil).
Rappel : 1 ppm = 1 partie par million = 1 mm à 1 km

3.9. User Defined Request

Test User Defined Request Test d’une trame personnalisée


Invite l’utilisateur à entrer une trame particulière et renvoi en retour la réponse de la station totale.
Accessible seulement pour certains modèles.
Utile seulement pour des tests poussés d’appareil, sur conseil du support technique SolData ou support technique du
fournisseur.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 25 / 73
IMP42012.01 (doc)

3.10. Power Supply (Alimentation)

Battery reading type Type de lecture de la batterie


Permet de sélectionner si le niveau de batterie lu et exporté par TACT est renvoyé par le theodolite lui-même ou par le labjack.
Le choix By Labjack est accessible seulement en Remote Piloting mode (Cyclops Nomad).

Check battery by theo Vérifier la batterie renvoyée par le théo


Permet de récupérer le niveau de la batterie renvoyé par la station totale. Accessible en mode Remote ou Direct Piloting.

Restart now by labjack Redémarrer maintenant par le Labjack


Permet d’éteindre et de relancer l’alimentation via le Labjack. Accessible seulement en Remote Piloting mode (Cyclops
Nomad).

4. Learn
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 26 / 73
IMP42012.01 (doc)

4.1. Apprentissage des cibles


4.1.1. Mode d’acquisition de la cible à apprendre

Avant de lancer un apprentissage de la cible, il faut déterminer le mode de visée pour la cible, notamment pour savoir quel
distancemètre utiliser (infrarouge, laser, …) et pour savoir s’il faut inclure une recherche automatique du centre du prisme
avant de faire la mesure.

Target Mode Mode de la cible à apprendre


4 modes sont disponibles pour pré-configurer le mode d’acquisition de la cible à apprendre.
• Cibles passives IR : prismes avec a cquisition infra rouge.
• Cibles passives LO : prismes avec acquisition laser, à réserver exclusivement pour les prismes à longue portée
(>1000m). : pour acquisition avec méthode de centrage = signal scan.
• Cibles actives : similaires aux prismes IR, surmontés ou surmontant un élément renvoyant un faisceau lumineux.
Elles sont donc alimentées électriquement.
• Direct : visée directe = sans prisme. Aucun réflecteur nécessaire. Acquisition laser.
Selon les modèles de théodolites, seuls certains modes sont accessibles.

Avant de lancer un apprentissage de la cible, il faut déterminer la méthode de recherche pour la cible (seulement pour les
modes Passive IR, Passive LO et Active)

Prism Centering method Méthode de centrage sur le prisme


2 méthodes sont disponibles pour pré-configurer le mode de recherche
• Automatic target centering : centrage automatique du prisme (« Automatic Target Recognition » pour les modèles
Leica, « Fine Lock » pour les modèles Trimble, « Auto-pointing » pour les modèles Sokkia Net …). Le positionnement
sur le centre du prisme se fait en une requête unique via un algorithme interne à l’instrument, propre à chaque
fournisseur, généralement basé sur une analyse d’image.
• Signal intensity centering : centrage selon l’intensité du signal (« Signal Scan » pour les modèles Leica). Le
positionnement sur le centre du prisme se fait par un algorithme implémenté dans TACT.
Non applicable si utilisation via pilotage distant (NOMAD).
Voir détails dans les propriétés du cycle.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 27 / 73
IMP42012.01 (doc)

4.1.2. Identification des cibles à apprendre

Name Entrée manuelle du nom de la cible à apprendre


Sert à pré-configurer un texte pour le nom de la cible à apprendre.

Comment Commentaire sur la cible à apprendre


Sert à pré-configurer un commentaire pour la cible à apprendre.

4.1.3. Ajout d’une cible par une visée


Pour apprendre une cible par une visée, il faut tout d’abord diriger le théodolite manuellement vers d’une cible. Etre
physiquement derrière l’appareil et diriger la lunette de sorte à voir la cible voulue dans la lunette. Il n’est pas nécessaire de
viser précisément si on enchaîne par une recherche de la cible.

Search Target Recherche de la cible

Le bouton permet de lancer une mesure dans la direction en cours définie par Hz V.
Dans le cas d’une cible en mode « Active » ou « Passive » (avec prisme), la fonction « Search Target » commence par lancer
une recherche fine du centre de la cible par le théodolite (chez Leica, on parle d’« ATR : Automatic Target Recognition »; chez
Trimble, on parle de « FineLock »). Quand un prisme est trouvé et que l’appareil est centré dessus, il lance une mesure de
distance (en infra rouge) et remesure Hz V.
Dans le cas d’une cible en mode Direct (sans prisme), la fonction « SearchTarget » lance directement une mesure de distance
(laser) dans la direction Hz V en cours.

Si la recherche aboutit (avec ou sans centrage automatique), le bouton devient vert et la boîte de dialogue
suivante s’affiche :

On voit les champs « Name », « Comment » et « Target mode » comme pré-configurés auparavant. Il est possible de modifier
ces champs dans la boîte de dialogue.
En validant par « OK », la cible nouvellement apprise apparaît dans la liste « Targets list ».
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 28 / 73
IMP42012.01 (doc)

Search Area dH dV Zone de recherche de l'instrument


La recherche de prisme s’effectuera dans la fenêtre définie par les paramètres dH et dV en gon. Ces angles définissent une
fenêtre complète (et non une demie fenêtre).
Remarque : certains théodolites ne disposent pas d’une fenêtre de recherche paramétrable et ces paramètres ne servent
pas.

Search with reduced field of view Recherche avec champ de vue réduit
Si le champ « Search with reduced field of view » est coché, la recherche d'effectuera avec un champ de vue réduit pour
l'analyse d'image qui sert à la localisation du prisme. Cette fonctionnalité permet de mieux distinguer des cibles alignées ou
du moins proches l'une de l'autre et d'éviter les cas où l'appareil ne réussit pas le centrage sur prisme pour la raison de
multiples cibles dans le champ de vision.
Par contre, l'activation de cette fonctionnalité peut-être source de problème pour les cibles proches du théodolite car alors,
l'appareil ne réussit pas le centrage sur prisme pour la raison que la cible est trop grosse pour analyse d'image.
Selon les modèles de théodolites, cette fonction est accessible ou grisée.

Distance filter Filtre sur la distance


Si le champ « Enable » est coché, la fonction « Search Target » s’effectuera en validant la mesure trouvée par une comparaison
de sa distance avec le paramètre « D », à +/- « dD ».
Cette fonction permet d’être sûr de voir la bonne cible lorsqu’il y a plusieurs cibles proches. Si cette fonction n’est pas activée,
on peut toujours vérifier si on a la bonne cible dans la boîte de dialogue d’enregistrement de la cible et choisir « Cancel » en
cas de problème.

Retry search changing visib. mode Nouvelle tentative en modifiant le mode de visibilité
Default visibilité mode Mode de visibilité par défaut
Dans le cas d’une cible en mode « Active » ou « Passive » (avec prisme), la fonction « Search Target » commence par lancer
une recherche fine du centre de la cible dans le mode de visibilité spécifié par "Default visibility mode". Si la recherche
échoue, et si l'option "Retry changing visib. Mode" est activée, l'appareil enchaîne sa 1ère tentative de learn par une
modification automatique du mode de visibilité utilisé pour le centrage et une 2nde tentative de learn.
La visibilité est paramétrable de « Low » (par temps de pluie, brouillard…) à « High » (très fort éblouissement dans la direction
de la cible et possible utilisation également pour des prismes à courte distance).
Selon les modèles de théodolites, cette fonction est accessible ou grisée.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 29 / 73
IMP42012.01 (doc)

4.1.4. Ajout de cible manuellement


Il est possible d’enregistrer une cible en entrant manuellement ses paramètres : nom, mode et valeurs Hz V D.

Add Target Ajout d’une cible

Le bouton ouvre la même boîte de dialogue pour le bouton .

De nouveau, on voit les champs « Name », « Comment » et « Target mode » comme pré-configurés. Il est possible de modifier
ces champs dans la boîte de dialogue. Les champs « Hz », « V » et « D » sont vides. Il faut les modifier manuellement. La seule
contrainte est que la distance entrée ne doit pas être nulle.
En validant par « OK », la cible nouvellement apprise apparaît dans la liste « Targets list ».

4.1.5. Ajout de cibles à partir d’un fichier texte

On peut importer un fichier de cibles avec la fonction « Import targets text file », accessible par le bouton dans la barre
d’outils. Pour voir ce bouton, il faut être obligatoirement dans la partie Learn.
Note : il est aussi possible d’exporter la liste de cibles du job en cours dans un fichier texte au même format, avec la fonction

« Export targets to text file », accessible par le bouton .


Exemple :
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 30 / 73
IMP42012.01 (doc)

Le format des fichiers texte est décrit dans le fichier « Tact4.sch » qui se trouve dans le répertoire de Tact4.exe.

Il possible d’utiliser le bouton ou menu « Open Tact .sch config file » pour ouvrir automatiquement ce fichier.

Par défaut, le fichier « .sch » permet d’importer des fichiers au format suivant :
TargetName;Date;Time;H;V;D;TargetMode;Comment
Exemple : P1;20/06/2012;15:28:47;1.0;20.0;32.25;0;’This is P1’ ou P1;;;1.0;20.0;32.25
• Seuls le nom, Hz, V et D sont obligatoires.
• Les fichiers shoot commençant par TargetName;Date;Time;H;V;D sont donc acceptés.
• Par défaut, les commentaires doivent avoir 50 caractères maximum.
• Le mode d'acquisition peut être passive=0, active=1, direct=2.
Attention : si une cible a le même nom qu’une cible déjà présente, la cible ajoutée aura un suffixe « [Copy n] ».
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 31 / 73
IMP42012.01 (doc)

4.1.6. SDPrepaLearn
Pour aider l’utilisateur à générer un fichier liste de Hz V D pour les points à acquérir, il est possible d’utiliser l’outil Soldata
SDPrepaLearn, externe à TACT (répertoire « Tools »). Pour plus de détails, voir la documentation associée à SDPrepaLearn.

• Méthode 1 : Calcul des Hz V D learn pour des points intermédiaires réguliers, connaissant les HzVD de 2
points à l’extrémité d’une ligne.

• Méthode 2 : Calcul des Hz V D learn pour une liste de cibles et la station connues en XYZ
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 32 / 73
IMP42012.01 (doc)

• Méthode 3 : Calcul des Hz V D learn pour une liste de points centraux connus en HzVD

4.1.7. Joystick

La partie Joystick permet d’effectuer quelques fonctions unitaires de pilotage de l’appareil, pour aider à la recherche d’une
cible, vérifier la bonne orientation Hz de l’instrument ou pour vérifier le bon fonctionnement de la communication avec
l’appareil.

Flèches
Les quatre flèches permettent de déplacer l’instrument sur son cercle vertical ou horizontal, en mouvement relatif par rapport
à la position actuelle, selon un angle défini par le champ « Increment » exprimé en grade (ou gon).

ChangeFace Double retournement


Lance un retournement de l’instrument de 200 grades verticalement et horizontalement.

Goto Se positionner sur


Cette fonction permet de déplacer l’instrument sur une position absolue définie par les champs « Go H » et « Go V » en grades.

GetPosition Donner la position courante


Cette fonction interroge l’instrument pour récupérer ses positions d’angles horizontal et vertical actuelles.

Remarque : pour connaître la distance courante sur un prisme, utiliser le bouton .


DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 33 / 73
IMP42012.01 (doc)

4.1.8. Acquisition distante de l’image temps-réel vue par la station totale


Caméra ATR
Certains instruments permettent d’acquérir une image par la camera ATR coaxiale à la ligne de visée et d’afficher, sur le PC
distant, ce qu’ils sont en train de viser dans leur position Hz V courante. Cette fonctionnalité peut être utile lors de
l’apprentissage d’une nouveau point ou quand vous désirez vérifier pourquoi une cible n’est pas bien acquise pendant le
cycle d’acquisition. Depuis le pc de pilotage distant, il est possible de voir si la station totale est bien orientée ou s’il y a un
obstacle cachant une cible. L’image n’est pas très nette et il n’est pas possible de zoomer mais cela peut éviter un
déplacement physique sur le chantier.
Attention: cette fonctionnalité n’est applicable que :
• pour les instruments Leica TM30 / TS30
• si l’instrument a une licence GeoCOM Imaging valide (différente de la licence GeoCOM Extended); sinon,
l’appareil renvoie le message d’erreur « Imaging RPC’s require valid GeoCOM imaging license key for successful
execution ».
• et si une carte mémoire Compact Flash est continuellement insérée dans l’instrument (cette carte est utilisée
comme mémoire tampon entre la capture d’image et son transfert vers le pc distant).
Si la licence Imaging n’est pas installée sur l’instrument TM30 / TS30 à sa livraison, demander le fichier licence .key (un fichier par
numéro de série) à SolData Nanterre ou au support Leica et suivre les étapes ci-dessous pour charger le fichier licence .key dans
l’instrument :
1. Copier le fichier .key sur la carte Compact Flash dans le répertoire E:\System\..
2. Insérer la carte Compact Flash dans l’instrument et allumer l’appareil
3. Depuis le menu principal, sélectionner 6 (Outils ou Tools) - 6 (Options sécurité ou Licence Keys) – et affecter méthode sur “Fichier
licence” ou “Upload Key Fil” et appuyer sur CONT
La licence est désormais chargée dans l’instrument et le message "Upload sucessfully completed" doit s’afficher (dans la zone grise au
dessus de ALL/DIST/REC)
En attendant le développement de la nouvelle fonctionnalité directement dans TACT, vous pouvez utiliser un utilitaire externe
fourni par Leica : GeoComDllSample.exe pour déclencher une capture d’image et transférer un fichier d’image. (Cet outil est
présent sur le CD-ROM Leica livré avec l’appareil et est désormais inclus dans le setup TACT).
Leica mentionne qu’il peut être nécessaire d’installer the paquet Microsoft Visual C++ 2005 Redistributable Package (x86) sur votre
ordinateur si vous n’avez pas Visual C++ 2005 installé. Ce paquet Microsoft Visual C++ 2005 SP1 Redistributable Package (x86) installe
des composants runtime de la librairie Visual C++ et peut être téléchargé depuis le site Microsoft.
D’un côté, vous pouvez utiliser TACT pour positionner à distance l’instrument (avec le Joystick ou le menu Set Position pour
aller sur une cible spécifiée).

D’un autre côté, sans fermer TACT, vous pouvez lancer l’utilitaire Leica TCC Image Grabber (GeoComDllSample.exe) pour
lancer l’acquisition de l’image de Caméra Télescopique.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 34 / 73
IMP42012.01 (doc)

Utiliser le bouton Com Port Settings pour sélectionner les paramètres de communication (Port, Baudrate, Mode) et lancer
l’acquisition avec le bouton Grab Image. L’image est d’abord stockée sur la carte (sauvée en format compressé jpeg dans le
répertoire \Images directory) et est ensuite transférée vers le PC.
Il est possible de configurer les paramètres de communication du port COM, le niveau d’exposition et la qualité d’image via
le niveau d’échantillonnage et le facteur de compression JPeg.
Il n’est pas possible de zoomer, ou de faire la mise au point sur un plan précis. Il n’est pas possible de sauvegarder l’image.
Camera couleur grand angle et caméra coaxiale, Vidéo
Certains modèles de stations totales (Leica TM50I, TS50I, MS50) ont de nouvelles possibilités d’imagerie qui permettent
d’avoir une meilleure définition de l’image, une image couleur, des zooms et une caméra coaxiale permettant une visée
précise, et même une acquisition de vidéo. Egalement sujet à une licence valide.
Ces images ne sont actuellement pas récupérable dans TACT mais pourrait l’être.

4.2. Liste des cibles (« Target list »)

Cette grille liste toutes les cibles actuellement apprises (« learnées ») ou importées.

4.2.1. Tri des cibles


Les cibles peuvent être réorganisées en modifiant l’ordre de tri en cliquant sur l’entête des colonnes

Exemple de tri sur H


DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 35 / 73
IMP42012.01 (doc)

On peut également faire du « drag and drop » (glisser/déposer) d’une cible vers un emplacement choisi (symbolisé par une
ligne bleu horizontale). Pour cela, faire un clic gauche sur les cibles sélectionnées, et déplacer la sélection en maintenant le
bouton gauche de la souris enfoncé. Relâcher à la position choisie (la barre bleue apparaît si la souris se trouve à gauche des
images).

4.2.2. Gestion de la liste de cibles

Edit targets… Edition de la cible


Dans la liste des cibles, il est possible de modifier les valeurs de learn d’une cible manuellement. Pour cela, il faut faire un
clic droit sur la cible et choisir le menu « Edit Target… »

On retrouve la boîte de dialogue avec les propriétés qu’on peut modifier : nom, commentaire, mode, Hz V D.
Cela peut aussi servir pour copier le Hz d’une cible lorsqu’on veut faire un « Set V0 » et qu’on doit remplir le champ « H
angle ».

Delete targets Suppression de cible


Pour supprimer une (ou plusieurs) cible(s) apprise(s), sélectionner la (ou les) cible(s), faire un clic droit et choisir le menu
« Delete targets ».

4.2.3. Positionnement sur une cible

Set Position Positionnement sur une cible


Pour positionner l’appareil dans la direction Hz V d’une cible, il faut sélectionner la cible, faire un clic droit et choisir le menu
« Set Position ».
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 36 / 73
IMP42012.01 (doc)

4.2.4. Nouvel apprentissage d’une cible

Re learn Nouvel apprentissage


Plutôt que de supprimer une cible et de la recréer (avec ses paramètres « Name », « Comment » et « TargetMode », on peut
sélectionner la cible, faire un clic droit et choisir le menu « Re learn ». Cela équivaut au bouton « Search Target » avec
rechercher du centre du prisme si on est en mode Active ou Passive et mesure de Hz V D dans la position trouvée. On retrouve
la boîte de dialogue demandant de valider les paramètres.

4.2.5. Export de la liste de cibles


Il est possible d’exporter la liste de cibles vers une application externe, type Microsoft Excel ou NotePad, en sélectionnant
les cibles voulues et en faisant un « drag and drop » (glisser – déposer)

4.2.6. Export of learn data to a formatted text file

De même que pour l’import à partir d’un fichier texte contenant les informations sur les cibles, il est possible d’exporter les
cibles dans un fichier texte, selon le format décrit dans « Tact .sch », situé dans le même répertoire que Tact .exe, grâce à la

fonction « Export targets to text file », avec le bouton .


DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 37 / 73
IMP42012.01 (doc)

4.2.7. Mise à jour du learn à partir d’un fichier texte formatté

Grace à la fonction « Update from text file », avec le bouton dans la barre d’outils ou le bouton
, il est possible de mettre à jour les données Hz V D, de même que le mode de cible et la
description, pour plusieurs points en même temps, à partir d’un fichier texte.
Le format du fichier texte est décrit dans le fichier « Tact .sch », situé dans le même répertoire que Tact.exe.

Voir les details d’utilisation de « Tact .sch » dans la description de la fonction « Import target text file ».
Alors que la fonction Import permet de créer de nouvelles cibles, la fonction Update ne permet que la mise à jour de cibles
existantes.
Pour générer le fichier source:
• Soit créer le fichier manuellement dans l’application Excel, en respectant le format indiqué dans « Tact .sch » (par
défaut : TargetName;Date;Time;H;V;D;TargetMode;Comment )
• Soit utiliser le module MC UpdateLearn et son bouton « Update Learn local file » pour demande de mise à jour du
learn dans un fichier local. Cette méthode permet donc la mise à jour des positions de learn à partir des résultats des
calculs moindres carrés.

Le format décrit dans mc.ini doit être le même que celui donné dans « Tact .sch » (au moins pour la position des
champs Nom, Hz, V et D).
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 38 / 73
IMP42012.01 (doc)

4.3. Site view


C’est la vue en plan du chantier, accessible via l’onglet « Site View » de la partie « Learn ». Elle permet de visualiser la
localisation et la répartition de la station et des points.

4.3.1. Principe
On crée des couches (layers). Sur chaque couche, on peut ajouter la position du théo, ajouter des cibles ou mettre un fond de
plan (DXF par exemple).
On règle éventuellement le V0 pour faire une rotation de la vue.
On n’est pas obligé de mettre un fond de plan. Par défaut, la direction du V0 est horizontale.
On peut zoomer avec la molette pour agrandir ou réduire la vue. On peut faire un clic droit pour accéder aux menus
permettant un zoom général, un zoom fenêtre, un zoom centré ou se déplacer le plan.

On peut désactiver les couches en cochant/décochant le nom des couches.

Remarque : il est conseillé de ne mettre qu’un élément par layer (un pour la station, un pour les cibles et plusieurs pour les
fonds).

4.3.2. Création d’une couche (layer)


Pour créer une nouvelle couche, dans la zone de gauche, faire un clic droit et choisir « Add Layer ».
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 39 / 73
IMP42012.01 (doc)

F2 permet de renommer une couche.


Pour supprimer une couche, faire un clic droit et choisir « Delete layer ».

4.3.3. Ajout d’un fichier en fond de plan


Copier les fichiers vectoriels dans un sous répertoire du job courant, ou dans le répertoire du job (les chemins relatifs du job
seront pris en compte pour ouvrir les fonds de plan).

Faire un clic droit sur une couche et choisir « Choose file layer ». Sélectionner un fichier. Privilégier les DXF et éviter les
bitmaps car le géo-référencement des bitmaps n’est pas encore géré.
Le système de coordonnées du DXF sera conservé.

4.3.4. Ajout de la station

Faire un clic droit sur la couche et choisir « Add station ». Le logo de la station sera inséré à la position définie par les
coordonnées définies dans l’onglet « System » (« Station position ».
Si un fond de plan contient des coordonnées, il est conseillé de renseigner les valeurs X et Y du théo. Ces valeurs peuvent
être réactualisés. La position de la station est répercutée sur la couche.

On peut modifier la couleur et la taille du logo :

L’orientation de la station est guidée par le V0. On peut modifier directement sur le plan la position du V0 si un fond de plan
vectoriel a été défini :
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 40 / 73
IMP42012.01 (doc)

• Choisir comme layer contenant un fichier vectoriel.


• Faire un clic droit sur le plan et choisir le mode « Set V0 »

Le curseur de la souris devient

Glisser le carré rouge. Il suivra automatiquement le tracé du layer courant.

Les cibles suivront la nouvelle direction.

4.3.5. Ajout des cibles

Choisir une couche. Faire un clic droit et cliquer sur « Add targets »
Si un filtre a été défini (« Target filter » par défaut = * ), on peut n’inclure que certaines cibles (« P* » par exemple ne mettra
que les cibles commencant par P).
Remarque : Une modification du filtre après avoir ajouté des cibles réactualise le plan.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 41 / 73
IMP42012.01 (doc)

5. Organisation
Dans cette partie, les cibles peuvent être rassemblées en groupe d’acquisition.
Les groupes permettent par exemple de pouvoir :
• faire des cycles d’acquisition plus courts, et donc plus stables
• avoir des groupes qui ont des fréquences d’acquisition différentes les unes des autres, en rattachant les groupes
à des cycles et timers différents (exemple : les points sur prismes plus souvent que les points sans prisme)
• trier l’ordre des cibles
• créer des groupes temporaires pour générer un jeu de valeurs sur de nouvelles cibles
(Non applicable en mode pilotage distance (NOMAD) qui ne traite qu’un seul timer)

5.1. Groupement de cibles


Pour mettre une ou plusieurs cibles dans un groupe :
- Cliquer sur le groupe en question dans la liste « Groups »

- Sélectionner la ou les cible(s) en question


• Soit faire un clic droit et choisir « Add to current group »

• Soit faire un glisser – déposer de la sélection vers la droite


DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 42 / 73
IMP42012.01 (doc)

Quand les cibles sont insérées, elles apparaissent sur la partie droite et le champ Groups est renseigné automatiquement

Pour ajouter ou supprimer un groupe, utiliser les boutons « Add group » et « Delete group ».
Pour renommer un groupe, faire F2.
Pour retirer des cibles d’un groupe, sélectionner les cibles dans la partie droite, faire un clic droit et choisir « Delete from
current group »

5.2. Tri des cibles

Pour trier les cibles et établir un ordre de déroulement d’un cycle d’acquisition, il faut déterminer l’ordre dans la partie droite.
On peut faire des glisser-déposer des cibles sur elles-mêmes dans la liste. On peut aussi tout simplement cliquer sur les
entêtes de colonnes pour trier les cibles selon une colonne.
Il est ainsi intéressant de trier selon Hz pour optimiser le cycle en temps et en bruit.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 43 / 73
IMP42012.01 (doc)

5.3. Détermination des cibles de fermeture


La partie Organisation sert aussi à affecter quelles cibles sont des cibles de fermeture. Pour passer une cible en type Closure
Target, faire un clic droit sur la cible et choisir « Closure targets »

On voit alors que l’icône change dans la colonne « Type ».


Il est possible - et même recommandé - de définir plusieurs cibles de fermeture.
Pour revenir en arrière, remettre un type « Normal targets ».
Remarque : Même si la cible désignée comme cible de fermeture n’est pas placée en début de liste, elle sera tout de même
acquise en début et fin de cycle. Cette acquisition en début et fin de cercle ne sera réalisée que si l’option correspondante
(« Use closure targets) est activée dans les paramètres du cycle.

5.4. Propriétés propres à la cible


Dans la liste des cibles d’un groupe, on peut déterminer si la cible hérite ses propriétés d’acquisition du cycle dont elle dépend
(le champ Properties vaut « Cycle » et les propriétés héritées seront celles qui apparaissent dans la partie Cycle onglet Target
Properties) ou si elle a des propriétés propres (le champ Properties vaut alors « Target » et on peut voir les propriétés propres
en faisant un clic droit dans la liste des listes disponibles sur la gauche et en sélectionnant « Target properties ».)
Une fenêtre s’ouvre pour permettre d’indiquer les propriétés voulues.

Après modification du champ Properties, on voit que l’icône a changé.


Affecter la valeur Target au champ Properties peut servir pour changer des propriétés seulement pour certaines cibles. Par
exemple, si on veut 2 acquisitions ou plus de retry sur des cibles de référence, pour avoir plus de précision ou plus de chance
d’avoir au moins une donnée.
Remarque : il est possible de sélectionner plusieurs cibles à la fois dans la partie gauche, d’ouvrir la boîte de dialogue Target
Properties et d’affecter des paramètres à plusieurs cibles en même temps.
Les champs qui ne sont pas communs pour les différentes cibles apparaissent en fond bleu, et avec la mention « Varied ».
Toute modification sera affectée à l’ensemble des cibles sélectionnées.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 44 / 73
IMP42012.01 (doc)

Voir la partie Cycle / Target properties pour le détail des champs.


Champ spécifique lors de la configuration des propriétés par cible : « User Tolerance » (Tolérance utilisateur) :
Plutôt que de configurer les tolérances par un facteur multiplicatif de la précision constructeur, il est ici possible
d’activer l’option « User tolerance » dans la partie « General » et d’accéder aux contrôles « H (gon) » ou « V (gon) » pour
configurer les tolérances en entrant directement des valeurs angulaires requises. Non applicable pour les tolérances sur les
distances car elles ne dépendent pas de facteurs et sont donc indépendantes du fait que le champ « Properties » de la cible
soit « Target » ou « Cycle ».
Par défaut, les premières valeurs de « H (gon) » et « V (gon) » proposées valent la tolérance pour la cible en cours (à telle
distance) avec un facteur de 1. Elles peuvent être modifiées manuellement a posteriori. Elles sont indépendantes des facteurs
en cours propres pour la cible.
Exemple : TM30/TM50 avec Acc Angle Abs = 0.00015 gon et Acc Angle Rel = 1mm, pour une cible à 50m, facteur 1
Par défaut « H (gon) » et « V (gon) » valent = 0.001282 gon.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 45 / 73
IMP42012.01 (doc)

6. Cycles
Dans cette partie, on définit comment doivent être acquis les groupes de cibles précédemment définis.

6.1. Gestion des cycles


Pour ajouter ou supprimer un cycle, utiliser les boutons « Add cycle » et « Delete cycle ».
Pour renommer un cycle, faire F2.
Un cycle doit toujours être affecté à un et un seul groupe (voir champ « Linked group »).

6.2. Redémarrage de la station totale

Reboot type Type de redémarrage


Permet de sélectionner si le redémarrage de la station totale est réalisé par des trames Switch Off / Switch On envoyées à
l’instrument ou par le labjack qui coupe totalement l’alimentation. Le choix By Labjack est accessible seulement en Remote
Piloting mode (Cyclops Nomad).

Reboot after N cycles Redémarrage après N cycles


Cette option permet d’entrer une fréquence de cycles selon laquelle l’autorun éteint et rallume la station totale en fin de
cycle.
D’une manière générale, le redémarrage de la station totale à intervalle régulier peut permettre d’initialiser les paramètres
internes de l’instrument.

Reboot after N COM error(s) Redémarrage après N erreurs COM


Cette option permet d’entrer un nombre d’erreurs COM successives (codes 1 “Unknown error, result unspecified.” ou 3087
“Call interrupted.”) au bout desquelles le cycle est arrêté et la station totale redémarrée. Cette option est accessible seulement
en Remote Piloting mode (Cyclops Nomad).

Note : pour un gain de consommation après plusieurs cycles, utiliser l’option « Switch off at end » dans la configuration des
timers. (Accessible seulement en Remote Piloting mode (Cyclops Nomad) avec Labjack connecté au PC Nomad).
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 46 / 73
IMP42012.01 (doc)

6.3. Paramètres généraux


6.3.1. Météo et inclinaison

Do a meteo measure Faire une mesure des données météorologiques


Cette option active la mesure de données météorologiques (Pression et Température), en début ou en fin de cycle, selon
l’option cochée.
Avec TACT FULL DESKTOP directement connecté au théo, cette option demande au théo de lire et renvoyer les valeurs
mesurées par les capteurs internes. Mais aucun modèles courants de théo n’a cette capacité ! (Seuls de vieux modèles
l’avaient.) (pas de pilotage du Labjack).
Avec TACT NOMAD, cette option lit les données météo du capteur externe connecté au Labjack (pas de lecture par les stations
totales supportant la lecture de capteurs météorologiques internes).
Unités : P en hPa (=mar) et T en °C.
Ces informations météorologiques pourront être exportées dans le fichier shoot avec les mentions %P1, %T1 (si valeurs
acquises en début de cycle) ou %P2, %T2 (si valeurs acquises en fin de cycle). Elles servent à corriger ou interpréter les
données de distances car les conditions météorologiques influencent sur les mesures de distances.

Do an inclination measure Faire une mesure de l’inclinaison


Cette option active la mesure de l’inclinaison de l’appareil, en début ou en fin de cycle, selon l’option cochée. Les valeurs
généralement renvoyées par l’appareils son l’inclinaison longitudinale et transversale et TACT calculera le maximum
d’inclinaison et la direction de ce maximum.
Unité : inclinaison et direction du max en gon = grades.
Ces informations d’inclinaison peuvent être exportées dans le fichier shoot avec les mentions %IMAX1 et %IHZ1 (si valeurs
acquises en début de cycle) ou %IMAX2 et %IHZ2 (si valeurs acquises en fin de cycle). Elles servent à surveiller l’état de
l’appareil car le compensateur des appareils a une plage de travail à respecter.

6.3.2. Réduction du cercle horizontal avec les cibles de fermeture


DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 47 / 73
IMP42012.01 (doc)

Cette partie concerne les réductions de cercle horizontal (ou réduction du tour d’horizon), notamment pour compenser les
problèmes de débullage de l’appareil au cours du cycle d’acquisition. Utile surtout pour des cycles longs et comme contrôle
des mesures.
Principe général :
Ayant une liste de cibles à acquérir et une ou plusieurs cibles dite de fermeture du cercle (« Closure Target ») : on reprend les
cibles de fermeture à la fin du cycle d’acquisition. On observe un écart entre la visée sur la même cible entre le début et la
fin du cercle (c’est la « fermeture » du cercle horizontal).

P2 P3
Visée sur P1 à
l’ouverture
Pn
P1
Visée sur P1 à
la fermeture
Fermeture f
Station

On doit vérifier que cet écart respecte une certaine tolérance et, si c’est le cas, on applique la moitié de cet écart à l’ensemble
des valeurs Hz observées dans le cycle pour le cercle en cours.
Lorsqu’on définit plusieurs cibles de fermeture, si la 1ère cible de fermeture n’est pas vue ou si l’écart de fermeture est hors
tolérance pour cette cible, on utilise alors la 2ème cible de fermeture, etc. Si aucune des cibles de fermeture n’est satisfaisante,
l’ensemble des mesures du cycle d’acquisition est rejeté.
Remarque : Même si la cible désignée comme cible de fermeture (dans la partie Organisation) n’est pas placée en début de
liste, elle sera tout de même acquise en début et fin de cycle.
Remarque : Si les acquisitions se font dans les 2 cercles, alors on fait une acquisition sur les cibles de fermeture en début et
fin de cercle 1, puis en début et fin de cercle 2. La réduction du cercle se fait séparément entre cercle 1 et cercle 2 et on
applique des corrections différentes aux Hz selon qu’on est en cercle 1 ou 2.

Reduce Circle Réduire le cercle


Cette option active la réduction du tour d’horizon : vérifie la fermeture et applique une correction sur les angles horizontaux.
Fermeture sur la cible référence = f = Hz ferm – Hz ouv
Si « Reduce Circle » est coché alors « Use closure targets » doit être logiquement coché.

Use Closure targets Utiliser les cibles de fermeture


Cette option active la mesure des cibles désignées comme Closure Targets en début et fin de cycle. Si cette option est
décochée, alors, même si on a désigné des cibles comme Closure Target, ces cibles ne seront pas acquises en début et fin
de cercle.
Si « Use closure targets » est coché alors « Reduce Circle » doit être logiquement coché.

Reduce method Méthode de réduction


Cette option active la correction des mesures Hz en fonction de la fermeture observée.
En mode « At zero », la réduction des Hz se fait à la référence (référence = cible de fermeture = 1ère et dernière cible du tour
d’horizon), de sorte à affecter à la référence la valeur zéro. Pour la méthode « At zero », on soustrait aux Hz de toutes les
cibles, la valeur moyenne des 2 Hz sur la référence :
• Moy sur la cible référence = Hz moy ref = (Hz ouv + Hz ferm) / 2
• Valeur Hz réduite pour chaque cible = Hz non réduite - Hz moy ref
• Valeur Hz ref = 0
En mode « Normal », on calcule :
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 48 / 73
IMP42012.01 (doc)

• Correction à appliquer = c = f / 2 = (Hz ferm – Hz ouv) / 2


• Valeur Hz réduite pour chaque cible = Hz non réduite + c
La méthode « At zero » est risquée pour les acquisitions tout automatique type Cyclops, surtout dans le cas où on utilise
plusieurs cibles de fermeture. Selon la cible retenue, les Hz seront complètement différents et seront rejetés lors du test
DecodeTheo/last.bin.

Closure factor Facteur de tolérance pour la fermeture horizontale


Facteur multiplicatif des précisions constructeur pour obtenir la tolérance sur la fermeture calculée sur la cible de fermeture
Voir le paragraphe Tolérances pour plus de détails.

Nb good targetsNombre minimal de bonnes cibles


Pour autoriser la réduction, on se fixe un nombre minimum de bonnes cibles de fermeture (une bonne cible est une cible vue
en début et fin de cercle). Ceci fonctionne seulement dans le cas où on a défini plusieurs cibles de fermeture.

6.3.3. Acquisition dans les 2 cercles

Cette partie concerne la réduction des données lorsqu’on fait des acquisitions dans les 2 cercles.

Principe général :
Les mesures faites avec un théodolite seraient parfaites si ses axes étaient parfaitement perpendiculaires et si le
compensateur était parfaitement réglé. Or, avec les conditions météorologiques, après des chocs ou de longues périodes de
non utilisation ou de longues périodes de travail, les composants physiques de l’appareil peuvent bouger très légèrement. Il
y a donc sans cesse des erreurs internes sur la perpendicularité des axes et sur le réglage du compensateur.
Il est possible de mesurer les erreurs en cours par la procédure de calibration interne de l’appareil. Les mesures Hz V fournies
par l’appareil sont alors automatiquement corrigées de ces erreurs
Pour éliminer automatiquement les erreurs internes, il est conseillé de faire des acquisitions dans 2 positions de l’appareil,
après un double retournement horizontal et vertical. Les erreurs sont géométriquement annulées. On bascule alors du cercle
1 au cercle 2. On dit qu’on change de cercle ou qu’on « change de face ».
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 49 / 73
IMP42012.01 (doc)

Détails sur la vérification et la réduction entre C1 et C2


• Pour les angles horizontaux :
On commence par ramener la valeur annoncée en cercle 2 dans une version comparable avec la valeur cercle 1 : Hz2i
est transformé en (Hz2i +/- 200). Puis on regarde l’écart entre (Hz2i +/- 200) et Hz1i. Si cet écart est dans la tolérance,
alors on accepte les valeurs pour cette cible et on réduit en prenant la moyenne entre les valeurs C1 et C2 :
Hzi « processed » = ( Hz1i + (Hz2i +/- 200 ) / 2)
• Pour les angles verticaux :
Pour chaque cible acquise, on commence par ramener la valeur annoncée en cercle 2 dans une version comparable
avec la valeur cercle 1 : V2i est transformé en (400-V2i).
Puis, on calcule, sur l’ensemble des cibles, la valeur « Z0 » (erreur angulaire de position de l’index du cercle vertical
par rapport à la verticale du centre du cercle) : demi écart entre (400 - V2i) et V1i :
Z0i = ( 400 – V2i – V1i) / 2
On calcule un Z0 général = moyenne / médiane / moyenne des médianes de tous les Z0i. Puis on regarde, pour
chaque cible, l’écart entre Z0i et Z0général. Si cet écart est dans la tolérance, alors on accepte les valeurs pour cette
cible et on réduit en prenant la moyenne entre les valeurs C1 et C2 :
Vi « processed » = ( V1i + (400 – V2i) ) / 2)

Remarque : Détails sur les méthodes Moyenne / Médiane / Moyenne des médianes
• La moyenne de n valeurs x1, x2, … xn est (x1+x2+… + xn) / n
• La médiane de n valeurs est la valeur centrale après avoir trié le jeu de valeurs par ordre croissant
• La moyenne des médianes de n valeurs est la médiane des valeurs si on a un nombre impair de valeurs, ou la
moyenne des 2 valeurs centrales après avoir trié le jeu de valeurs par ordre croissant si on a un nombre pair de
valeurs
Exemple :
• Moyenne de {4 ; 3 ; 8} = 15 / 3 = 5
• Médiane de {4 ; 3 ; 8} = valeur centrale de {3 ; 4 ; 8} après tri = 4
• Moyenne des médianes de {4 ; 3 ; 8} = 4 mais Moyenne des médianes de {7 ; 4 ; 3 ; 8} = Moyenne des 2 valeurs
centrales {4 ; 7} = 5.5

ChangeFace Changement de face


Cette option active les mesures avec double retournement

At end Changement de face à la fin du cercle


Cette option active la mesure avec double retournement en fin de cercle : on fait toutes les visées en cercle I puis toutes les
visées en cercle II.
Si cette option est décochée, on alterne sans cesse Cercle I, Cercle II, Cercle I, Cercle II, etc
Activer cette option est un tout petit peu moins précis que de faire le double retournement de suite mais on gagne en bruit
et en temps.

H factor / V factor Facteur de tolérance pour les écarts C1C2 sur Hz et V


Facteur multiplicatif des précisions constructeur pour obtenir la tolérance entre les valeurs Cercle I et Cercle II
Voir le paragraphe Tolérances pour plus de détails.

Check D Vérifier D
Cette option active la vérification des distances entre cercle I et cercle II.
La tolérance est directement la valeur de la précision constructeur. Voir le paragraphe Tolérances pour plus de détails.

V factor method Méthode d’utilisation du facteur sur V


Ce paramètre indique comment est calculée la valeur d’erreur d’index vertical générale à l’ensemble des cibles « Z0 »:
moyenne / médiane / moyenne des médianes.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 50 / 73
IMP42012.01 (doc)

6.4. Paramètres par défaut pour les cibles


Cet onglet rassemble les propriétés d’acquisition concernant les cibles. Définies au niveau du cycle, ce sont les propriétés dont
héritent par défaut les cibles du cycle sélectionné. Elles seront utilisées pour les cibles qui ont été définies avec un type « Cycle »
et non « Target » dans l’onglet « Organisation ».

6.4.1. Multiples pointés et nouvelles tentatives

Cette partie concerne le nombre de pointés et de nouvelles tentatives autorisées.

Principe général :
Afin d’augmenter statistiquement la précision des valeurs et de confirmer qu’il n’y a pas d’erreur dans les mesures, il est
possible de multiplier les pointés et de les vérifier entre eux.
La vérification est calculée après chaque série de shoots sur une cible (si on a choisi un nombre de shoots supérieur à 1). Pour
l’ensemble des Hz, V, D mesurés, on calcule les valeurs centrales Hzc, Vc, Dc (moyenne / médiane / moyenne des médianes).
Puis on regarde, pour chaque cible, l’écart entre Hzi, Vi, Di et ces valeurs centrales Hzc, Vc, Dc. Si un des écarts n’est pas dans
la tolérance, alors on rejette la cible.
Parmi les shoots corrects, on garde le dernier chronologiquement. On ne moyenne / médiane donc pas les N shoots corrects
pour obtenir une valeur finale. Nous gardons une valeur réelle. Good Shoot est donc un champ important.
Le paramètre Nb Shoots, associé à Good shoot, nous permet de nous assurer que le shoot retenu est confirmé par N autres
shoots. (Mais on n'augmente pas la précision de la mesure d'une manière statistique par l'augmentation du nombre de
shoots)
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 51 / 73
IMP42012.01 (doc)

Exemple : NbShoots = 3, Méthode = Average, Nb Good Shoot = 1, soit par ex Tol = 3 mgon en angle et 5 mm en distance
• Target Hz V D Hz-moyHz V-moyV D-moyD
• P1a 223.1234 100.1111 15.151 -0.0023 -0.0002 0.000
• P1b 223.1300 100.1112 15.152 0.0043 -0.0001 0.001 Hors tol Hz
• P1c 223.1237 100.1115 15.150 -0.0020 0.0002 -0.001
• P1moy 223.1257 100.1113 15.151
• P1b est considérée comme hors tolérance. Il reste P1a et P1c correctes.
• La valeur « Processed » renvoyée dans le fichier shoot est P1c directement (la dernière). (Pas de moyenne P1a
P1c)
• Si on avait mis Good Shoot = 3 : Comme nous n'avons que 2 shoots sur 3 corrects, alors on aurait eu un statut en
erreur dans le fichier shoot Processed et aucune valeur fournie.
Afin d’augmenter les chances d’avoir une donnée pour un point, il est possible de définir un nombre d’essais supplémentaires
en cas d’échec. Par exemple, si un camion est temporairement situé entre la station et un prisme, attendre 10s peut permettre
que le camion parte que la visée supplémentaire passe.

NbShoots Nombre de visées


Cette valeur représente le nombre de visées que l’on recherche par point. Les N visées sont effectuées d’affilée.

Nb Retry Nombre d’essais supplémentaires


Cette valeur représente le nombre de nouveaux essais permis pour tenter d’obtenir la visée voulue. La nouvelle tentative est
effectuée de suite après l’échec. Il n’est pas possible de la faire en fin de cycle (ou fin de cercle).

Remarque : Si Nb Shoots = 3 avec Nb Good Shoots = 2 et NbRetry = 2 :


TACT fait d’abord les 3 shoots, puis la vérification de ces multiples shoots entre eux avec les « H factor » et « V factor », puis, si
les 3 shoots étaient mauvais ou si le check multi shoots a conclu que l’acquisition est rejetée, alors, si un retry est demandé,
TACT refera l’ensemble des 3 shoots + check shoots.
On a donc besoin de retry si cibles non vues ou si elles sont vues mais hors tol checkshoots.

Wait (s) Temps d’attente


Il s’agit du temps d’attente en s, après un échec d’une visée, avant d’essayer de nouveau de faire l’acquisition (Entre Shoot et
Retry)
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 52 / 73
IMP42012.01 (doc)

H factor / V factor Facteurs de tolérance sur Hz et V entre plusieurs visées successives


Facteur multiplicatif des précisions constructeur pour obtenir la tolérance entre les 2 shoots successifs dans un même cercle
Voir le paragraphe Tolérances pour plus de détails.

Check D Vérifier D
Cette option active la vérification de la distance entre shoots successifs.
La tolérance est directement la valeur de la précision constructeur. Voir le paragraphe Tolérances pour plus de détails.

GoodShoots Nombre minimum de bonnes visées


Pour vérifier la qualité des mesures et confirmer les observations entre elles, on se fixe un nombre minimum de bonnes cibles
successives (une bonne cible est une cible dont l’écart à la valeur centrale de toutes les visées reste dans les tolérances) Ceci
fonctionne seulement dans le cas où on a défini NbShoots > 1.

Method Méthode
Il s’agit de la méthode pour déterminer la valeur centrale à laquelle on compare les multiples visées : moyenne, médiane, ou
moyenne des médianes (voir la partie Acquisition dans les deux cercles pour plus de détails).

6.4.2. Précision du distancemètre

EDM Precision Mode Mode de précision de l’EDM (distancemètre électronique)


Mode utilisé pour la mesure de distance : précis/standard. Option accessible ou grisée selon les modèles d’instruments.
Il est à noter que le mode le plus précis apporte une meilleure précision mais peut nécessiter plus de temps de mesure.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 53 / 73
IMP42012.01 (doc)

6.4.3. Recherche de prisme

Principe général :
Les parties « Search area », « Search visibility mode » et « Centering » permettent de paramétrer la recherche de prisme:
- zone dans laquelle l’appareil recherche la cible, centrée sur les Hz V apprises, dimensionnée selon dH et dV
- champ de vue utilisé pour l'analyse du centrage sur prisme
- type de visibilité utilisé dans l'analyse du centrale sur prisme automatique
- type de centrage : par analyse d’image automatique ou utilisation de l’intensité du signal retourné

Champ de
Hauteur zone de vision normal
recherche

Champ de
vision réduit

Largeur zone de
recherche Hz V appris= Centre de la zone de
recherche
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 54 / 73
IMP42012.01 (doc)

Whole dH / dV search window dH / dV de la fenêtre de recherche


Largeur et hauteur de la fenêtre de recherche en gon = grades
Une fenêtre trop grande sera une perte de temps pour les cibles qui sont totalement cachées. On perdra trop de temps à
parcourir la fenêtre plutôt que de passer à la cible suivante.
Une fenêtre doit être tout de même suffisamment grande pour permettre à l’appareil de retrouver une cible même s’il a lui-
même bougé sur son support, au bout de quelques semaines ou mois.

Use learned distance filter Utiliser la distance du learn pour la vérification


Cette option active la vérification de la distance mesurée par rapport à la distance du learn, distance attendue. Permet de
détecter des valeurs aberrantes, cibles prises à la place d’une autre…, comme le filtrage réalisé par DecodeTheo/Last.bin (qui
utilise ses propres valeurs de références, différentes du learn).

dD Tolérance sur distance


Tolérance en m pour la vérification de la distance décrite ci-dessus.

Search with reduced field of view Recherche avec champ de vue réduit
Si le champ « Search with reduced field of view » est coché, la recherche d'effectuera avec un champ de vue réduit pour
l'analyse d'image qui sert à la localisation du prisme.
Cette fonctionnalité permet de mieux distinguer des cibles alignées ou du moins proches l'une de l'autre et d'éviter les cas
où l'appareil ne réussit pas le centrage sur prisme pour la raison de multiples cibles dans le champ de vision.
Par contre, l'activation de cette fonctionnalité peut-être source de problème pour les cibles proches du théodolite car alors,
l'appareil ne réussit pas le centrage sur prisme pour la raison que la cible est trop grosse pour analyse d'image.
Selon les modèles de théodolites, cette fonction est accessible ou grisée.

Retry search changing . mode Nouvelle tentative en modifiant le mode de visibilité


Default visibilité mode Mode de visibilité par défaut
Pour les prismes « Actif » ou « Passif », en mode de centrage automatique, la recherche et le centrage sur prisme commencent
dans le mode de visibilité spécifié par "Default visibility mode" de la 1ère cible du cycle.
Si la recherche échoue, et si l'option "Retry changing visib. Mode" est activée, l'appareil enchaîne sa 1ère tentative de centrage
par une modification automatique du mode de visibilité utilisé pour l'analyse et une 2nde tentative de centrage. (Seul le
centrage est repris, pas l'ensemble de l'acquisition du point comme le « Retry »)
La visibilité par défaut est paramétrable de « Low » (par temps de pluie, brouillard…) à « High » (très fort éblouissement dans
la direction de la cible et possible utilisation également pour des prismes à courte distance), en passant par « Normal ».
Le changement automatique de mode se fait de high ou low vers normal, de normal vers low.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 55 / 73
IMP42012.01 (doc)

Normal et Low sont les modes les plus usités. High est très exceptionnellement recommandé.
Sur les modèles Leica : En mode Low , l’instrument augmente le signal envoyé pour la recherche ATR et diminue la détection
du signal retour.
Si 10 cibles d'affilée dans le même cycle ne sont pas passées dans le 1er mode par défaut, mais sont passées dans le 2d
mode, alors le 2d mode devient le nouveau mode par défaut et toutes les cibles suivantes seront tentées dans ce nouveau
mode de visibilité.
Selon les modèles de théodolites, cette fonction est accessible ou grisée.

Prism Centering Method Méthode de centrage sur prisme


• Automatic target centering : centrage automatique du prisme (« Automatic Target Recognition » pour les modèles
Leica, « Fine Lock » pour les modèles Trimble, « Auto-pointing » pour les modèles Sokkia Net …). Le positionnement
sur le centre du prisme se fait en une requête unique via un algorithme interne à l’instrument, propre à chaque
fournisseur, généralement basé sur une analyse d’image.
• Signal intensity centering : centrage selon l’intensité du signal (similaire au Signal Scan pour les modèles Leica).
Le positionnement sur le centre du prisme se fait par un algorithme implémenté dans TACT, en utilisant différents
seuils d’intensité du signal.

ATR Precision mode Mode de précision ATR


Mode utilisé pour la recherche ATR avec centrage automatique sur la cible : précis/standard. Option accessible ou grisée
selon les modèles d’instruments.
Il est à noter que le mode le plus précis apporte une meilleure précision mais peut nécessiter plus de temps de mesure.

Signal triggering init search Intensité de signal déclenchant une recherché initiale
Utilisé pour la méthode « Signal Intensity centering ». Intensité du signal minimum pour faire la détection des bords du
prisme ; si cette intensité n’est pas atteinte, une approche du prisme en spirale est d’abord réalisée.

Signal stopping init search Intensité de signal stoppant la recherché initiale


Utilisé pour la méthode « Signal Intensity centering ». Intensité du signal minimum pour arrêter l’approche du prisme en
spirale ; dès que cette intensité est atteinte, on passe à la détection des bords du prisme.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 56 / 73
IMP42012.01 (doc)

Signal for big relative movement to go out of prism Intensité de signal induisant un grand pas de déplacement
relatif lors de la recherche de sortie de prisme
Utilisé pour la méthode « Signal Intensity centering ». Intensité du signal permettant de décider si on utilise un pas de 0.01
gon ou 0.02 gon lors du déplacement relatif pour détecter la sortie du prisme.

Signal stopping relative movement to go out of prism Intensité de signal stoppant le déplacement relatif lors de
la recherche de sortie de prisme
Utilisé pour la méthode « Signal Intensity centering ». Intensité du signal minimum pour arrêter le déplacement relatif pour
détecter la sortie du prisme.

Signal stopping relative movement to go back into prism Intensité de signal stoppant le déplacement relatif
pour revenir à l’intérieur du prisme
Utilisé pour la méthode « Signal Intensity centering ». Intensité du signal minimum pour arrêter le déplacement relatif inverse
pour détecter la nouvelle entrée dans le prisme.

Principe général Automatic target centering :


L’instrument reconnaît et mesure la position d’un prisme grâce à une matrice CCD. Un rayon laser est envoyé et le rayon réfléchi
est reçu par la matrice CCD interne. Le système calcule la position du centre de la tache reçue par rapport au centre du CCD. Les
décalages calculés sont utilisés pour corriger les angles horizontal et vertical, ainsi que pour contrôler les moteurs de
déplacement de l’instrument et centrer le réticule sur le prisme. (LEICA)
Cette méthode est interne à la station totale.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 57 / 73
IMP42012.01 (doc)

Principe général Signal intensity centering :


Au-delà de la portée du système de centrage par analyse sur matrice CCD, le centrage peut être réalisé par analyse de l’intensité
du signal retourné dans différentes positions (par le rayon infra rouge IR ou le rayon laser LO). L’idée maîtresse est de considérer
qu’on détecte un bord de prisme quand l’intensité du signal change brutalement : quand l’intensité baisse, on est sorti du prisme,
quand l’intensité remonte, on est re-rentré dans le prisme.
C’est une méthode de centrage moins précise et plus gourmande en temps mais permettant de travailler pour de plus longues
portées. A faible portée, cette méthode ne fonctionne pas et il faut utiliser le centrage par matrice CCD. Généralement, on ne
présentera au client dans Geoscope que les variations de la distance observée sur le centre du prisme, donc selon l’axe de visée
(comme pour les radars sol), et non les coordonnées XYZ calculées avec les angles et distances observés, qui sont trop mauvaises.
Contrairement à la 1ère méthode, cette méthode-ci n’est pas interne à la station totale et c’est TACT qui contient l’algorithme de
centrage. Le principe est le suivant :
• TACT déplace l’appareil sur la position Hz V learn de la cible.
• Après quelques initialisations, une 1ère mesure d’intensité du signal est réalisée.
• Si le signal est trop bas, en dessous de « Signal triggering init search », TACT réalise une approche du prisme, qui consiste
en une recherche en spirale : à partir de la position H V Learn de la cible, TACT déplace la lunette de l’instrument en
relatif par pas de 0.01 gon, alternant déplacement horizontal et vertical, et remesurant chaque fois l’intensité du signal.
TACT continue ces déplacements jusqu’à ce que l’intensité dépasse le seuil « Signal stopping init search ». La recherche
en spirale est limitée à la zone de recherche spécifiée dans TACT par les paramètres « dH » / « dV » dans « Search Area ».
Cette étape est donc optionnelle et n'a pas lieu si la 1ère mesure de signal était au dessus du 1er seuil.
• Après de nouvelles initialisations, TACT désactive le compensateur et récupère la position courante Hz V de la lunette.
Cette position Hz V sera la position de départ pour la recherche du 1er bord du prisme. On considère qu’on vise
actuellement quelque part à l’intérieur du prisme.
• TACT commence à déplacer la lunette dans un sens, avec un grand pas angulaire (si le niveau de signal qu’on avait au
départ dépassait le seuil « Signal for big relative movement to go out of prism », l’incrément est ici de 0.01 gon; si le
niveau était en dessous du seuil, le retour était moins fort donc prisme plus loin, l’incrément est ici de 0.02 gon). TACT
remesure chaque fois l’intensité du signal, et continue ces déplacements relatifs jusqu’à ce qu’on perde le signal, c'est-
à-dire que l’intensité passe en dessous du seuil « Signal stopping relative movement to go out of prism » . La lunette
est alors sortie du prisme, on a passé le 1er bord.
• TACT ramène ensuite la lunette en arrière, avec un pas angulaire plus faible, fixé à 0.005 gon, jusqu’à ce qu’on remesure
une intensité minimum de signal : au-delà de « Signal stopping relative movement to go back into prism ». La lunette
est alors re-rentrée dans le prisme, on a re-passé le 1er bord. On considère que la position Hz V quand on vient de
repasser le bord est la position Hz V du bord.
• Les 2 étapes précédentes sont répétées 4 fois pour trouver les 4 bords du prisme :
o Déplacement Hz + à partir de la position HzV initiale pour trouver Bord droit
o Déplacement Hz - à partir de la position HzV initiale pour trouver Bord gauche
o Ayant la position Hz des bords droit et gauche, TACT calcule la moyenne entre les 2 Hz. Ce sera le Hz du centre
du prisme et sera utilisé comme position initiale en Hz pour la recherche des bords haut et bas. Cette position
Hz sera aussi la position en Hz pour la mesure de la distance finale.
Rq : on ne s’intéresse pas ici à la position en V ; pendant les recherches bords gauche et droit, on ne fait que
des déplacements relatifs en Hz et jamais en V.
o TACT positionne la lunette à la position suivante : Hz = moyenne des bords gauche et droit et V = valeur initiale
de l’algorithme de centrage.
o Déplacement V - à partir de la position Hzmoy/Vinitiale pour trouver Bord haut
o Déplacement V + à partir de la position Hzmoy/Vinitiale pour trouver Bord bas
o Ayant la position V des bords haut et bas, TACT calcule la moyenne entre les 2 V. Ce sera le V du centre du
prisme et sera utilisé comme position en V pour la mesure de la distance finale.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 58 / 73
IMP42012.01 (doc)

• TACT positionne la lunette à la position suivante : Hz = moyenne des bords gauche et droit et V = moyenne des bords

Position courante de la lunette

Champ de vision de la lunette de station totale

Prisme déjà à peu près centré

Lunette centrée sur le prisme


Mesure de la distance
haut et bas.
• TACT active le compensateur et lance la mesure de distance. D reste dans la mémoire interne du théo. TACT
demande à l’instrument de lui renvoyer les valeurs Hz V et D courantes. Hz et V sont relues sur les cercles donc peuvent
varier légèrement par rapport à ce qui a avait été calculé comme moyennes des bords
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 59 / 73
IMP42012.01 (doc)

6.4.4. Divers

MoveTheo Bouger le théo


Option pour activer un dépointage de l’appareil entre 2 visées successives sur la même cible.
Cela initialise l’ATR entre les 2 visées.

dH / dV dH / dV
Valeur de dépointage sur Hz et V, exprimée en gon

Target constant Constante de prisme


Constante de prisme : Décalage à appliquer à toutes les distances
De type flottant, exprimé en mètre.
Peut servir à corriger une mauvaise constante de prisme entrée dans l’appareil.

Check internal prism constant Vérification de la constant de prisme interne


Ce bouton permet de d’envoyer une requite à la station totale pour récupérer la constant de prisme active.

6.5. Paramètres d’export


DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 60 / 73
IMP42012.01 (doc)

Path Répertoire
Chemin destination pour les fichiers shoot à créer On peut sélectionner le chemin avec le bouton
Non applicable en mode pilotage distant car le répertoire sur le mini pc NOMAD est fixe (/media/card/tact).

Auto filename Nom de fichier automatique


Option qui active la génération automatique du nom de fichier shoot. Utile si est indiqué un masque pour le nom du fichier,
avec des variables. Si le nom est fixe, le fichier sera écrasé à chaque fois.
Ce champ peut indiquer un nom en dur ou bien utiliser des champs variables comme défini dans la partie Shoots / Lines.
(Disponible : %NB pour une chaîne GUID identifiant unique , %SN pour numéro de série, %YY pour année, %MM pour mois…)
Le nom aura une extension « .shoot ».
Il est possible de mixer des champs variables et des informations complémentaires écrites en dur : par exemple pour le nom
de station puisque %SN n’est pas possible dans le nom du fichier shoot.

Filename Nom de fichier


Nom de fichier utilisé dans le cas où Autofilename n’a pas été coché

Export Export
Option pour activer l’export des données dans des fichiers shoot

Add to file Ajout au fichier


Option pour activer le fait que les nouvelles données en fin de cycle sont toujours écrites dans un même fichier (Ajout au
fichier).
Si cette option est décochée, alors les données sont écrites dans un nouveau fichier à chaque cycle. Lors de l’acquisition
temps réel, ceci fonctionne dans le cas où le champ « Auto filename » contient des variables qui permettent d’identifier le
fichier d’un cycle sur l’autre (dateheure de fin de cycle par exemple ou identifiant unique). Si « Auto filename » contient un
nom fixe, le fichier sera écrasé à chaque fois.

Logs process Suivi des calculs


Option pour activer l’écriture d’informations dans un fichier Log (historique) concernant les détails des calculs lors des checks
et réductions.
Le fichier log est créé dans le répertoire du job et se nomme NomCycle.log avec NomCycle le nom du cycle en cours.
En plus des informations de démarrage de nouveaux cycles, seuls les problèmes sont indiqués dans le fichier Log (pas d’infos
lorsque tout se passe bien).
Exemples :
• Pas de cible détectée
• Détails sur le calcul des tolérances et le rejet d’une visée
• Détails si on n’a pas atteint le nombre de visées valables minimum
• …etc
Non accessible en mode pilotage distant (NOMAD), pour ne pas prendre trop d’espace disque sur le mini pc NOMAD.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 61 / 73
IMP42012.01 (doc)

Exemple fichier Log :

Logs spy Suivi de l’espion


Initialement dédiée au mode pilotage distant (NOMAD). Option pour activer l’écriture des trames échangées entre TACT
NOMAD et la station totale (par exemple, sur port COM) dans un fichier Log (historique).
En mode pilotage distant (NOMAD), le spy affiche les échanges entre TACT DESKTOP et TACT CLOUD SERVER. L’utilisateur
ne voit plus les échanges sur le port de communication avec l’instrument. Activer cette option permet donc de créer un
fichier sur le mini pc dédié au NOMAD avec les traces des requêtes et réponses reçues.
Finalement non accessible en mode pilotage distant (NOMAD) car non opérationnel.

Backup last shoot file Sauvegarde dernier fichier shoot


Option pour activer la création d’une sauvegarde du dernier fichier shoot créé (s’il est spécifié d’avoir un nom de fichier fixe,
on écrase sans cesse la précédente sauvegarde ; s’il est spécifié un nom généré automatiquement, par exemple en fonction
de la date heure et du numéro de série, tous les fichiers générés seront archivés).
Non accessible en mode pilotage distant (NOMAD) pour ne pas prendre trop d’espace disque sur le mini pc NOMAD. Dans
ce cas, utiliser l’option Backup Shoot du module MC DecodeTheo.

Header En-tête
Option pour mettre une ligne d’entête dans le fichier shoot. Si l’option est activée, la ligne d’entête est insérée, correspondant
au champ noté juste à droite.
Attention : il faut que l’application utilisant le fichier shoot soit compatible avec cette entête (en général, pas d’entête du
tout).

Lines Lignes
Masque des lignes du fichier shoot
Chaque champ est représenté par 2 initiales précédées de %. Le séparateur de champ est celui utilisé dans la case « Lines ».

Si on clique sur le bouton , une nouvelle fenêtre s’ouvre pour paramétrer ce masque :
• Liste des champs disponibles à cocher ou décocher
• Paramètres de formatage : séparateur décimal, format décimal, format des dates heure, valeurs pour le statut,
charactère si pas de valeur disponible…

Attention : il faut que l’application utilisant le fichier shoot (exemple : calcul Moindres Carrés) soit compatible avec ce format.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 62 / 73
IMP42012.01 (doc)

Type Type
Paramètre indiquant le type de données à écrire dans le fichier shoot :
Soit Raw = données brutes, sans réduction (on aura autant de lignes que de visées par point)
Soit Processed = données réduites multiples visées, fermeture sur cible de fermeture, acquisition en C1C2 (il n’y a plus qu’une
ligne par point). Voir chapitre Ordre des réductions.
Non applicable en mode pilotage distant car TACT NOMAD ne fait que des exports de données réduites (processed).

Target filter Filtre sur les cibles


Filtre sur le nom des cibles à exporter

Shooots filter Filtre sur les shoots


Filtre sur les visées réalisées à exporter
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 63 / 73
IMP42012.01 (doc)

6.6. Ordre des réductions


Voici l’ordre appliqué pour les différentes réductions des observations pour passer des données « Raw » aux données
« Processed » :
1) Choix du meilleur pointé en cas de multiples acquisitions successives
Cette vérification / réduction se fait en cours de cycle, au fur et à mesure des visées. En cas de problème, on jette la cible
à problème.
2) Pour chaque cercle, fermeture du tour d’horizon avec la 1ère bonne cible de fermeture (si acquisition dans les 2 cercles,
la cible de fermeture doit être vue à l’ouverture et à la fermeture des 2 cercles)
Cette vérification / réduction se fait fin de cercle. En cas de problème sur une cible de fermeture, on essaie avec les
autres éventuelles cibles de fermeture, et si encore problème, on jette l’ensemble des cibles du cercle. Si on ne peut
réduire en cercle 1, on n’essaie même pas de faire l’acquisition en cercle 2.
3) Réduction C1C2
Cette vérification / réduction se fait fin de cycle. En cas de problème, on jette la cible à problème.

6.7. Paramètres d’envoi de fichiers


Activable seulement en mode pilotage distant (NOMAD).
Sur le mini pc Linux, TACT NOMAD inclut une fonctionnalité d’envoi des fichiers shoot par ftp. Ses instructions (server,
utilisateur et mot de passe de connexion) sont reçues depuis TACT DESKTOP lors de la sauvegarde du job par l’utilisateur
distant. D’un côté, TACT NOMAD crée ses fichiers shoot en fin de cycle dans un répertoire, et en parallèle, ces fichier sont
scannés et envoyés vers le serveur ftp spécifié. En cas de coupure de communication, les fichiers s’accumulent sur le mini
PC, l’autorun continue de tourner ; dès que la communication est rétablie, tous les fichiers sont envoyés sans interrompre
l’autorun en cours.
Remarque : ceci remplace l’utilisation d’un outil supplémentaire pour l’envoi ftp comme Fling ou CommClient…

Upload exported files Envoyer les fichiers exportés


Option pour activer l’envoi ou dépôt des fichiers générés en fin de cycle vers un serveur ftp.

FTP Server Serveur FTP


Adresse du serveur FTP vers lequel envoyer automatiquement les fichiers TACT en fin de cycle.

FTP Login Login FTP


Nom utilisateur à utiliser pour l’envoi FTP des fichiers TACT en fin de cycle.

FTP Password Mot de passe FTP


Mot de passe utilisateur à utiliser pour l’envoi FTP des fichiers TACT en fin de cycle.
Attention :C’est directement le fichier « .shoot » qui est envoyé et non un fichier « .bin » donc l’entrée dans la chaîne MC
devra contenir autant de modules DecodeTheo que de position de CYCLOPS. Pour chaque job TACT, l’adresse du server FTP
indiquée ici doit concerner un répertoire différent par station name.
Important : si on laisse tourner l’Autorun en mode « Add To File », il faut désactiver l’option « Upload exported files » ; sinon,
les données ne s’accumulent jamais dans le même fichier car le fichier est de suite envoyé par ftp.
Si besoin de N cycles pour initialisation des MC : « AddToFile » coché / « Upload exported files » décoché
Si envoi cycle par cycle vers MC : « AddToFile » décoché / « Upload exported files » coché
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 64 / 73
IMP42012.01 (doc)

7. Timers
Dans cette partie, on planifie quand doit être lancé le cycle d’acquisition préalablement défini.
Remarque : la modification des paramètres timers ne peut pas se faire tant que l’Autorun est en train de tourner. Il faut
d’abord arrêter l’Autorun.

Les timers permettent par exemple de :


• Arrêter un instrument la nuit pour éviter de faire trop de bruit pour les habitants à proximité
• Alterner des cycles et groupes de cibles différents, acquis à des fréquences différentes (par exemples les prismes
acquis plus régulièrement que les points sans prisme)
• Limiter la consommation électrique du CYCLOPS en demandant une planification de seulement X occurrences
de cycles pour une certaine fréquence journalière (et demander l’arrêt de la station totale après ces X
occurrences)..
• …

7.1. Gestion des timers


Pour ajouter ou supprimer un timer, utiliser les boutons « Add timer » et « Delete timer ». Pour renommer un timer faire F2.
Un timer toujours être affecté à un et un seul cycle (voir champ « Linked cycle ») mais plusieurs timers peuvent être associés
au même cycle.

En mode pilotage distant (NOMAD),


• un seul timer peut être géré par TACT NOMAD : ce sera le 1er timer activé et lié à un cycle qui sera pris en compte
par TACT NOMAD
• un seul type de planification (« schedule type ») peut être géré par TACT NOMAD : « Daily » / « Every week day »
• « Start date time » et « End date time » sont gérés mais pas les autres type « End ».
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 65 / 73
IMP42012.01 (doc)

7.2. Paramètres délimitant la plage de fonctionnement du timer

Start Date/Time Départ / Date/Heure


Indique la date minimale de démarrage du timer

End / Never, Event count, Day count, Date Fin / Jamais, compteur évènement, compteur jour, date
Indique si le timer s’arrêtera jamais, au bout d’1 cycle, au bout d’1 jour, à une date donnée.

7.3. Paramètres de fréquence journalière du timer

Schedule Type Type de planification


Indique la fréquence journalière du timer : 1 seule fois, journalier, hebdomadaire, mensuel, annuel

Every week day / Every… Tous les jours de la semaine / Tous les…
Indique l’échantillonnage du timer type Journalier : tous les jours de la semaine ou tous les N jours

Every… weeks Tous les…


Indique l’échantillonnage du timer type Hebdomadaire : toutes les N semaines

Monday Tuesday… Lundi Mardi…


Indique l’échantillonnage du timer type Hebdomadaire : quel jour de la semaine sont activés
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 66 / 73
IMP42012.01 (doc)

Day… of every…month(s) Le Nème jour de chaque Kème mois


Indique l’échantillonnage du timer type Mensuel : le Nème jour de chaque Kème mois

The … … of every … month(s) Le Nème … … de chaque Jème mois


Indique l’échantillonnage du timer type Mensuel : Le Nème jour ou jour de la semaine ou jour du weekend ou lundi ou mardi…,
de chaque Jème mois

On… of … of every…year(s) Le jour n°… du mois de … chaque … année


Indique l’échantillonnage du timer type Annuel : Le jour n°… du mois de … chaque … année(s)

The … … of … of every … year(s) Le Nème … du mois de … chaque Jème année


Indique l’échantillonnage du timer type Annuel : Le Nème jour ou jour de la semaine ou jour du weekend ou lundi ou mardi…,
du mois de … de chaque Jème année

7.4. Paramètres de fréquence horaire du timer dans la journée

Daily frequency Fréquence journalière


Indique la sous-fréquence du timer dans la journée : seulement une fois at telle heure, X occurrences à telle fréquence (toutes
les N millisecondes ou secondes ou minutes ou heures) , entre telle heure et telle heure,,ou toujours en continu

Between… and … Entre… et…


Indique les plages horaires adéquates

Labjack switch off at end Extinction par le Labjack à la fin


En mode pilotage distant (NOMAD) : si on paramètre un timer avec réalisation de X occurrences de cycles toutes les N heures
(ou minutes…etc), et qu’on active « Labjack Switch off at end », alors on pourra réduire la consommation électrique du
CYCLOPS car la station totale sera éteinte en fin de période après la réalisation des X occurrences en attendant le démarrage
de la nouvelle série.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 67 / 73
IMP42012.01 (doc)

8. Autorun

Lancement / arrêt des cycles d’acquisition automatique par les boutons suivants :

Stop

Pause

Démarrer

Les acquisitions se succèdent en respectant les paramètres définis pour le timer, pour le cycle, pour le groupe d’acquisition.
La barre de progression permet de suivre l’avancée du cycle.
La grille se présente sous forme d’une arborescence, avec des nœuds qui peuvent être développés ou réduits.
En début de cycle, on voit le numéro de cycle, la mesure de l’inclinaison, et éventuellement la mesure des conditions
météorologiques.
Puis on voit les différentes acquisitions.
• Icône en blanc : on est en train de mesurer la cible (les valeurs affichées sont celles du learn)
• Icône en vert : la mesure a réussi
• Icône en rouge : la mesure a échoué. Dans le cas d’un échec, un sous-nœud se crée pour indiquer la source du
problème
Au fur et à mesure des visées, ou bien en fin de cercle, ou bien en fin de cycle, TACT fait les réductions et crée le fichier
d’export. Tous les problèmes rencontrés sont notés dans le nœud « Cycle errors log ». Si un fichier log a été demandé, les
problèmes sont aussi notés dans ce fichier historique.
Les colonnes peuvent être retaillées ou inversées les unes par rapport aux autres. Si vous ne comprenez pas un message
d’erreur, vous êtes invités à contacter le Service Informatique Soldata à Nanterre.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 68 / 73
IMP42012.01 (doc)

Afin de faciliter la navigation dans cette grille, sans arrêter l’autorun, on peut utiliser le bouton suivant qui stoppe le
défilement automatique des lignes. L’utilisateur a alors la main pour naviguer dans la grille.

Active/désactive le déroulement de la grille automatique

Quand on arrête l’autorun, les boutons suivants deviennent accessibles et jouent sur le contenu de la grille :

Vide la grille

Développe ou réduit les nœuds de la grille

Pour limiter le nombre de cycles présents dans la grille, configurer le paramètre NbCyclesMax
- dans le fichier tct du job (section Cycles).
[Cycles]
NbCyclesMax=10
Ou configurez le dans le module System

9. Spy
9.1. Pilotage en direct
Le Spy est l’espion de la communication entre l’application de pilotage TACT et l’appareil (pour des trames sur un port COM
ou des trames de communication avec un serveur de fonctions).
Il est accessible par le menu « Go » / « Spy » ou depuis le groupe « Tools ». Il apparaît comme une fenêtre supplémentaire
mais peut être inclus dans la fenêtre Autorun de TACT par un glisser-déposer de la fenêtre.

Stop

Pause

Lance le spy
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 69 / 73
IMP42012.01 (doc)

Il affiche les « trames » (ou « packets ») échangées :

%R1Q Indique une requête de la part de TACT

%R1P Indique une réponse de la part de l’appareil


Il permet essentiellement de confirmer que la communication se passe bien : si on voit bien des trames dans les 2 sens.
Il peut également permettre à un spécialiste de vérifier les paramètres échangés dans les trames et d’interpréter des
messages d’erreurs.
Attention : La fermeture de la fenêtre du Spy n’arrête pas le processus d’espionnage. Pour cela, il faut toujours faire un « Stop »
avant de fermer la fenêtre, sinon le processus continue d’utiliser de la mémoire. Actuellement, pas de limitation automatique
du nombre de lignes.

9.2. Pilotage distant (NOMAD)


En mode pilotage distant avec TACT DESKTOP / TACT NOMAD, le Spy est l’espion de la communication entre les composants
TACT DESKTOP et TACT CLOUD SERVER (qui transmet à TACT NOMAD).

L’espionage de la communication entre TACT NOMAD et l’appareil (pour des trames sur un port COM ou des trames de
communication avec un serveur de fonctions) n’est pas disponible.
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 70 / 73
IMP42012.01 (doc)

10. Détails sur le calcul des tolérances


10.1. Calcul des tolérances dans Tact

TACT vérifie si les visées respectent des tolérances fixées à plusieurs niveaux :
• Tolérance de la distance par rapport à la distance attendue (distance apprise dans le learn)
• Tolérance de fermeture du tour d’horizon
• Tolérance entre plusieurs pointés d’affilée (si Nb Shoots >1)
• Tolérance entre les deux cercles
Les tolérances dépendent :
• de la précision de l’appareil sur Hz V D : elles comportent chacune un terme relatif, et un terme absolu (pour les
angles, la partie relative correspond à la précision de l’ATR)
• d’un facteur multiplicatif pour les tolérances angulaires
• d’un seuil fixe pour la tolérance de la distance par rapport au learn
Les paramètres de précision constructeur sont pré-configurés pour chaque type de théodolite et ne peuvent être modifiés.
On pourra donc modifier les tolérances en changeant le facteur f (sauf pour les distances). On pourra modifier
indépendamment les facteurs f (parfois différents entre horizontal et vertical), pour les checks des pointés (Shoots tolerance),
la vérification Cercle1/2 (Circle tolerance), et la vérification de la fermeture horizontale (Closure tolerance).
Pour la tolérance sur la distance par rapport au learn, on peut modifier l’écart maximum autorisé.
Chaque cible peut avoir une tolérance propre (ou plutôt des facteurs de tolérance propres) en lui affectant des propriétés du
type Target Properties plutôt que Cycle Properties, dans la partie Organisation. Sauf pour la tolérance de fermeture qui n’est
liée qu’au cycle.
Le détail du calcul des tolérances et de l’acception ou rejet d’une visée peut être visualisé dans le fichier Log, lorsque la
création de celui-ci est activée (option Log dans la partie Cycle / Export).

10.2. Paramètres du théodolite


La précision de l’appareil se configure dans la partie « System ».
Voici un tableau qui récapitule les valeurs des différents appareils.

Leica TCA 1800 Leica TCA 2003 Leica TCA 1200 Leica TM30
Absolute distance accuracy 0.001 m 0.001 m 0.002 m 0.001m
Relative distance accuracy 2 ppm 1 ppm 2 ppm 1ppm
Absolute distance accuracy DR - - 0.003 m 0.001m
Relative distance accuracy DR - - 2 ppm 1ppm
Absolute distance accuracy LO - - 0.005 m 0.001m
Relative distance accuracy LO - - 2 ppm 1ppm
Absolute H angle accuracy 0.00030 gon 0.00015 gon 0.00030 gon 0.00015 gon
Relative H angle accuracy 0.001 m 0.001 m 0.002 m 0.001 m
Absolute V angle accuracy 0.00030 gon 0.00015 gon 0.00030 gon 0.00015 gon
Relative V angle accuracy 0.001 m 0.001 m 0.002 m 0.001 m
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 71 / 73
IMP42012.01 (doc)

Trimble (Zeiss) Trimble 5600 Trimble S6-S8


EltaS10
Absolute distance accuracy 0.001 m 0.002 m 0.001 m
Relative distance accuracy 2 ppm 2 ppm 2 ppm
Absolute distance accuracy DR - 0.003 m 0.002 m
Relative distance accuracy DR - 2 ppm 2 ppm
Absolute distance accuracy LO - - -
Relative distance accuracy LO - - -
Absolute H angle accuracy 0.00030 gon 0.00030 gon 0.00030 gon
Relative H angle accuracy 0.002 m 0.002 m 0.001 m
Absolute V angle accuracy 0.00030 gon 0.00030 gon 0.00030 gon
Relative V angle accuracy 0.002 m 0.002 m 0.001 m

Topcon 8000A Sokkia Net05 Sokkia Net1


Absolute distance accuracy 0.003 m 0.0008 m 0.0015 m
Relative distance accuracy 2 ppm 1 ppm 1 ppm
Absolute distance accuracy DR 0.005 m 0.001 m 0.001 m
Relative distance accuracy DR 2 ppm 1 ppm 3 ppm
Absolute distance accuracy LO - - -
Relative distance accuracy LO - - -
Absolute H angle accuracy 0.00030 gon 0.00015 gon 0.0003 mgon
Relative H angle accuracy 0.001 m 0.001 m 0.001 m
Absolute V angle accuracy 0.00030 gon 0.00015 gon 0.0003 mgon
Relative V angle accuracy 0.001 m 0.001 m 0.001 m

Leica TM50 1’’ Leica TM50 0.5’’ Leica MS50


Absolute distance accuracy 0.0006 m 0.0006 m 0.001 m
Relative distance accuracy 1 ppm 1 ppm 1.5 ppm
Absolute distance accuracy DR 0.002 m 0.002 m 0.002 m
Relative distance accuracy DR 2 ppm 1 ppm 2 ppm
Absolute distance accuracy LO 0.003 m 0.003 m -
Relative distance accuracy LO 1 ppm 1 ppm -
Absolute H angle accuracy 0.00030 gon 0.00015 gon 0.0003 mgon
Relative H angle accuracy 0.001 m 0.001 m 0.001 m
Absolute V angle accuracy 0.00030 gon 0.00015 gon 0.0003 mgon
Relative V angle accuracy 0.001 m 0.001 m 0.001 m
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 72 / 73
IMP42012.01 (doc)

10.3. Tolérances angulaires Ta

AccRe l × 200 2
t a = f * Acc Abs + (
2
)
d ×π
• ta étant la tolérance angulaire en gon,
• f un facteur que l’on choisi (par défaut 3),
• AccAbs la tolérance absolue en gon,
• AccRel la tolérance relative en m
• d la distance du learn en m.
Utilisée pour la tolérance Hz de fermeture du tour d’horizon, tolérance Hz V entre les deux cercles, et tolérance Hz V entre
plusieurs pointés d’affilée.

10.4. Tolérance sur les distances Td

t d = Acc Abs + d × Acc Re l × 1e −6


• td étant la tolérance sur les distance en m,
• f un facteur que l’on choisi (par défaut 3),
• AccAbs la tolérance absolue en m,
• AccRel la tolérance relative en pmm
• d la distance du learn en m.
Utilisée pour la tolérance D entre les deux cercles et tolérance D entre plusieurs pointés d’affilée.

t dD = dD
• tdD étant la tolérance sur les distance en m,
• dD l’écart maximal autorisé
Utilisée pour la tolérance D de la distance par rapport à la distance attendue (learn).

10.5. Exemple pour un Leica 2003

Leica TCA 2003


Absolute distance accuracy 0.001 m
Relative distance accuracy 1 ppm
Absolute distance accuracy DR -
Relative distance accuracy DR -
Absolute distance accuracy LO -
Relative distance accuracy LO -
Absolute H angle accuracy 0.00015 gon
Relative H angle accuracy 0.001 m
Absolute V angle accuracy 0.00015 gon
Relative V angle accuracy 0.001 m
DOC07-010.I

TACT Manuel Utilisateur Fr


Page 73 / 73
IMP42012.01 (doc)

Pour une cible à 76 m :


Tolérance Ta, pour un facteur de 3 :

0.001 × 200 2
t a = 3* 0.00015 2 + ( )
76 × π
t a = 0,0025 gon
t a = 2,5 mgon

Pour une cible à 10 m et un facteur de 3 :

0.001 × 200 2
t a = 3* 0.00015 2 + ( )
10 × π
t a = 0,019 gon
t a = 19 mgon

Tolérance Td :
t d = 1 * ( 0.001 + 76 × 0.001 × 1e −6 )
t d = 0,00100007 6 m
t d = 1.000076 mm
t d ≈ 1.0 mm