Vous êtes sur la page 1sur 2

ITEM 69

SOINS PALLIATIFS PLURIDISCIPLINAIRES CHEZ UN MALADE


EN FIN DE VIE.
ACCOMPAGNEMENT D’UN MOURANT ET DE SON ENTOURAGE
- Identifier une situation relevant des soins palliatifs.
- Argumenter les principes de la prise en charge globale et pluridisciplinaire d’un malade en fin de vie et de son entourage.
- Aborder les problèmes éthiques posés par les situations de fin de vie.
Zéros 1. Introduction :
- Approche globale Définition - Soins actifs, continus, évolutifs, pratiqués par une équipe pluri-professionnelle
physique, psychique, - Les soins curatifs et palliatifs coexistent et ne sont pas mutuellement exclusifs
sociale et spirituelle - Approche pluridisciplinaire, globale et individualisée
- Prévention ou soulagement de la douleur, mais aussi des autres symptômes
- Prise en charge de - Prise en compte des besoins psychologiques, sociaux et spirituels
la douleur Principes - Respect de la dignité de la personne soignée
- Confort, qualité de - Eviter les investigations et les traitements déraisonnables
vie - Pas de provocation intentionnelle de la mort
- Patient est considéré comme un être vivant et la mort comme un processus naturel
- Respect de la - Décision pluridisciplinaire en accord avec le patient et les accompagnants
dignité et des Patients - Patients atteints de maladies graves évolutives, mettant en jeu le pronostic vital
croyances concernés ou en phase avancée et terminale
- Accompagnement - Patient dont la vie prend fin dans le grand âge
psychologique : - Les soins palliatifs concernent aussi les proches du patient
patient et famille
2. Prise en charge :
- Pas de geste invasif
Prise en charge coordonnée par les Equipes Mobiles de Soins Palliatifs
ni d’examen abusif,
Orientation - A domicile (HAD) avec les unités mobiles de soins palliatifs
pas d’acharnement
- Hospitalisation en soins palliatifs
thérapeutique
- Caractérisation de la douleur : cf. item 66
- Nursing : - Privilégier la voie orale et la dose minimale efficace
kinésithérapie, Douleur - Antalgiques adaptés à l’EVA : palier III ++
prévention des - Place des co-antalgiques : corticoïdes, anti-spasmodiques… Cf. item 66
escarres, soins de - Prévention des douleurs liées aux soins
bouche… Asthénie - Réaménagement des horaires pour alterner activités et temps de repos
- Traitement symptomatique : corticoïdes et amphétamines
- Hydratation,
alimentation Anorexie - Présentation attrayante des repas avec prise en charge diététique
- Compléments alimentaires hyperprotidiques et hypercaloriques
- Anxiolytique Déshydratation - La réhydratation parentérale n’est pas systématique
- Elle est proposée en cas de symptômes gênant de la déshydratation
- Traitement de
l’encombrement Anxiété - Favoriser l’écoute et les techniques de relaxation : massage
bronchique : - Traitement benzodiazépines de courte durée
scopolamine Troubles du - Confort de l’environnement et respect des rites d’endormissement
sommeil - Traitement symptomatique hypnotique non systématique
- Respect de la - Soins de bouches : bains de bouche et humidification
volonté du malade, - Lutte contre les escarres : cf. item 50
directives anticipées, Inconfort - Toux : Aérosols hydratants et kinésithérapie respiratoire
personne de Antitussif opiacé en cas de toux sèche
confiance - Hoquet : anti-acides, neuroleptiques en cas d’échec
Légal : loi - Dysphagie : Trouble de la déglutition : alimentation mixée et eau gélifiée
Léonetti : Obstruction : corticoïdes forte dose voire dilatation endoscopique
Digestif Alimentation par SNG ou gastro-stomie en derniers recours
- Lutte contre - Nausées : prokinétiques, neuroleptiques en 2ème intention
l’obstination - Constipation : Règles hygiéno-diététiques : fibres et activité physique
déraisonnable Laxatifs osmotiques
Urinaire - Sondage à demeure en cas d’échec des mesures médicamenteuses
- Désignation
- Recherche des signes de gravité
d’une personne de
- Position demi-assise
confiance
Dyspnée - Oxygénothérapie en cas d’hypoxie prouvée
- Respect de la - Symptomatique : 2-mimétiques, corticoïdes…
volonté du malade Opioïdes à faibles doses et scopolamine en fin de vie
et des directives Dépression - Prévention du risque suicidaire
anticipées - Traitement antidépresseur si persistance des symptômes > 2 semaines
(valables 3 ans) Psychologique - Ecoute attentive, disponibilité et empathie
- Soutien psychologique avec acceptation progressive de la mort
- Double effet :
traitement - Ecoute, disponibilité et soutien psychologique
symptomatique Accompagnant - Informations régulières
qui peut entrainer - Préparation au décès et prise en charge après la survenue de celui-ci
la mort Social - Prise en charge à 100%
3. Phase terminale et agonie :
Principes Définition - Agonie : 48-72h qui précèdent la mort
éthiques : - Troubles de conscience : coma entrecoupé de périodes de lucidité
- Troubles respiratoires (râles agoniques)
- Humanité Clinique - Troubles circulatoires : hypotension artérielle, cyanose des extrémités
- Dignité - Syndrome confusionnel
- Myoclonies, dyskinésies, contractures, voire convulsions
- Bienveillance - Elévation de la température corporelle et d’une asthénie extrême
- Soins d’hygiène (toilette, rasage) et soins de bouche à assurer jusqu’au bout
- Non malfaisance
Prise en - Alimentation parentérale plus nécessaire à ce stade
- Autonomie charge - Maintien d’une hydratation parentérale à discuter selon l’intensité des symptômes
- La douleur doit être soulagée jusqu’au bout même chez un patient dans le coma
- Justice
4. Problèmes éthiques posés par les situations de fin de vie