Vous êtes sur la page 1sur 41

Mise en service

des stations Ethernet


750-341 et 750-841

Note d’application

a44110d, Français
Version 1.4.0
21/09/2007
ii • General

Copyright  2001 by WAGO Kontakttechnik GmbH


Tous droits réservés.

WAGO Kontakttechnik GmbH


Hansastraße 27
D-32423 Minden
Phone: +49 (0) 571/8 87 – 0
Fax: +49 (0) 571/8 87 – 1 69
E-Mail: info@wago.com
Web: http://www.wago.com

Technical Support
Phone: +49 (0) 571/8 87 – 5 55
Fax: +49 (0) 571/8 87 – 4 30
E-Mail: support@wago.com

WAGO Contact SA
Paris Nord 2
BP 50 065
95947 Roissy-Ch.-de-Gaulle Cedex
Tel. : +33 (0) 1 48 17 25 90
Fax : +33 (0) 1 48 63 25 20
E-Mail : info-fr@wago.com
Web: http://www.wago.com

Support technique
Tel. : +33 (0) 1 48 17 25 90
Fax : +33 (0) 1 48 17 25 92
E-Mail : support.fr@wago.com

Toutes les mesures imaginables ont été prises pour garantir l'exactitude et la
complétude de la présente documentation. Comme il est impossible, malgré un
travail consciencieux, d'éviter toutes les erreurs, nous recevrons avec gratitude
vos remarques et suggestions.

Nous attirons votre attention sur le fait que dans ce manuel, les désignations
de logiciels et de matériels et plus généralement les noms de marques des
entreprises concernées sont soumis à une protection des marchandises, à une
protection des marques ou à une protection liée aux droits de brevet.

Note d’application
a44110d
Sommaire • iii

SOMMAIRE

1 Informations importantes ......................................................................... 2


1.1 Bases juridiques ..................................................................................... 2
1.1.1 Protection des droits d’auteur ................................................................ 2
1.1.2 Qualification du personnel..................................................................... 2
1.1.3 Utilisation dans le cadre prévu .............................................................. 2
1.2 Domaine de validité ............................................................................... 3
1.3 Symboles................................................................................................ 3

2 Description.................................................................................................. 4

3 Matériel requis ........................................................................................... 4

4 Câblage........................................................................................................ 5
4.1 Liaison directe PC / Station WAGO...................................................... 5
4.2 Connexion de la station à un réseau Ethernet ........................................ 5

5 Configuration ............................................................................................. 6
5.1 Configuration de la carte Ethernet ......................................................... 6
5.1.1 Accès aux paramètres TCP/IP ............................................................... 6
5.1.2 Configuration des paramètres TCP/IP ................................................... 7
5.2 Affectation de l’adresse IP de la station ................................................ 8
5.2.1 Affectation via le câble de configuration............................................... 8
5.2.2 Affectation via le réseau ETHERNET................................................. 11

6 Vérification de la communication .......................................................... 13

7 Paramétrage ............................................................................................. 15
7.1 Paramétrage avec WAGO Ethernet settings :..................................... 15
7.1.1 Mettre l’horloge interne à l’heure :...................................................... 15
7.1.2 Désactivation des requêtes bootP ........................................................ 17
7.1.3 Paramétrage avancé ............................................................................. 17
7.2 Paramétrage avec un navigateur WEB ................................................ 20
7.2.1 Mettre l’horloge interne à l’heure........................................................ 20
7.2.2 Désactivation des requêtes bootP ........................................................ 21
7.2.3 Sécurité ................................................................................................ 22

8 Utilisation de l’application ModScan32................................................. 25

9 Explications techniques ........................................................................... 29


9.1.1 Connection Watchdog.......................................................................... 29
9.1.2 Modbus Watchdog ............................................................................... 29

10 En cas de problème .................................................................................. 36

Note d’application
a44110d
2• Informations importantes

1 Informations importantes
Pour assurer à l'utilisateur une installation et une mise en service rapides des
appareils décrits dans ce manuel, il est nécessaire de lire et de respecter
scrupuleusement les informations et les explications suivantes.

1.1 Bases juridiques


1.1.1 Protection des droits d’auteur
Ce manuel, y compris toutes les illustrations qui s'y trouvent, est protégé par la
législation sur les droits d'auteur. Toute autre utilisation de ce manuel
s'écartant de la réglementation concernant les droits d'auteur est interdite. Sa
reproduction, sa traduction dans une autre langue, de même que son archivage
et modification électronique et phototechnique nécessitent une autorisation
expresse écrite de WAGO Kontakttechnik GmbH, Minden. Toute infraction
fera l’objet d’une demande de dommages et intérêts.

WAGO Kontakttechnik GmbH se réserve le droit d’effectuer des


modifications autorisées par le progrès technique. Dans le cas d’établissement
d’un brevet ou d’une protection légale des brevets, tous les droits sont réservés
par WAGO Kontakttechnik GmbH. Les produits d’autres fabricants sont
toujours nommés sans faire référence aux droits de propriétés industrielles.
L’existence de tels droits ne peut donc être ignorée.

1.1.2 Qualification du personnel


L'utilisation des produits telle qu'elle est décrite dans ce manuel s'adresse
exclusivement à des personnes possédant une formation dans la
programmation d'un API, à des personnes formées en électricité ou à des
personnes placées sous la responsabilité de personnes formées en électricité, et
qui de plus sont familiarisées avec les normes en vigueur. WAGO
Kontakttechnik GmbH décline toute responsabilité pour des mauvaises
manipulations ou des dommages causés sur des produits WAGO ou des
produits tiers, dus au non-respect des informations contenues dans ce manuel.

1.1.3 Utilisation dans le cadre prévu


Les composants sont livrés depuis l'usine pour chacun des cas d'application
avec une configuration fixe, matérielle et logicielle. Les modifications ne sont
permises que dans le cadre des possibilités contenues dans les manuels. Toute
autre modification sur les matériels et logiciels, de même qu'une utilisation
non conforme à la réglementation entraîne l'exclusion de la responsabilité de
la société WAGO Kontakttechnik GmbH.

Veuillez vous adresser directement à la société WAGO Kontakttechnik GmbH


pour toute demande de modification, voire de nouvelle configuration.

Note d’application
a44110d
Informations importantes •3

1.2 Domaine de validité


Cette note d’application est basée sur des versions logicielles et matérielles
spécifiques, ainsi que sur la documentation s’y référant. La validité de cette
note d’application est donc limitée à l’installation décrite. De nouvelles
versions logicielles et matérielles pourraient donner lieu à des manipulations
différentes.

Veuillez respecter les descriptions détaillées dans les manuels respectifs.

1.3 Symboles
Danger
Respecter impérativement ces informations afin de préserver toute personne
d’un éventuel dommage

Avertissement
Respecter impérativement ces informations afin de préserver l’appareil de
tout dommage matériel

Attention
Respecter impérativement les conditions additionnelles permettant d’assurer
un fonctionnement sans erreur

ESD (Electrostatic Discharge – Décharge électrostatique)


Attention aux composants sensibles aux décharges électrostatiques. Respecter
les mesures de précaution pour le maniement des composants à risques.

Remarque
Procédures ou conseils pour une utilisation efficace de l’appareil et pour une
optimisation logicielle

i
Informations complémentaires
Renvoi à des références de littérature supplémentaires, manuels, fiches
techniques, et pages INTERNET

Note d’application
a44110d
4• Description

2 Description
Cette note d'application décrit la mise en service des stations WAGO Ethernet
750-341 et 750-841, de la configuration de la carte réseau jusqu'à la
visualisation des entrées / sorties.

3 Matériel requis
Fabriquant Référence Description
750341 Coupleur Ethernet Modbus TCP/IP / Ethernet IP 10/100
Mbauds
Contrôleur programmable Ethernet Modbus TCP/IP / Ethernet
750-841
IP 10/100 Mbauds
750-xxx Bornes d’entrées / sorties

750-600 Borne d’extrémité finale de bus

Note d’application
a44110d
Câblage •5

4 Câblage
4.1 Liaison directe PC / Station WAGO
Dans le cas d’une liaison directe entre le PC et le coupleur/contrôleur, le câble
à utiliser est un câble RJ 45 croisé .

4.2 Connexion de la station à un réseau Ethernet


Dans le cas d’une connexion à un HUB ou un switch Ethernet, les câbles à
utiliser sont des câbles RJ45 parallèles.

Note d’application
a44110d
6• Configuration

5 Configuration
5.1 Configuration de la carte Ethernet
5.1.1 Accès aux paramètres TCP/IP
5.1.1.1 Windows® 98

- Cliquer sur Démarrer \ Paramètres \ Panneau de configuration \ Réseau


- Cliquer sur le protocole TCP/IP de la carte réseau

- Cliquer sur Propriétés

5.1.1.2 Windows® NT 4

- Cliquer sur Démarrer \ Paramètres \ Panneau de configuration \ Réseau


- Cliquer sur l’onglet Protocole
- Cliquer sur Protocole TCP/IP
- Cliquer sur Propriétés

Note d’application
a44110d
Configuration •7

5.1.1.3 Windows® 2000 / XP

- Cliquer sur Démarrer \ Paramètres \ Connexions réseau et accès à distance


\ Connexion au réseau local
- Cliquer sur Propriétés
- Cliquer sur Protocole Internet (TCP/IP)
- Cliquer sur Propriétés

5.1.2 Configuration des paramètres TCP/IP

Noter l’adresse IP du PC et le masque de sous-réseau.

Si le PC est relié sur un réseau local, contacter l’administrateur réseau pour


obtenir une adresse IP disponible.

L’adresse du coupleur/contrôleur sera dans le même sous-réseau que l’adresse


du PC. Dans notre exemple, le masque de sous-réseau est 255.255.255.0, ce
qui impose que les trois premiers octets des deux adresses IP soient
identiques.

Dans cet exemple, l’adresse IP du PC est 192.192.4.108. Nous choisirons


d’affecter au coupleur/contrôleur l’adresse IP suivante :

192.192.4.120

Note d’application
a44110d
8• Configuration

5.2 Affectation de l’adresse IP de la station


On remarque que la LED I/O clignote en rouge, car la station n’a pas encore
d’adresse IP (code d’erreur 6 – 4).

Pour affecter l’adresse IP, il y a deux solutions :

Affecter l’IP par la liaison série via le câble de configuration référence 750-
920 (câble fourni avec le logiciel de programmation WAGO IO PRO CAA)

Ou bien l’affecter en utilisant le réseau Ethernet et le protocole BootP.

5.2.1 Affectation via le câble de configuration


- Mettre votre nœud sous tension, relier le câble de liaison série 750-920 au
coupleur/contrôleur et au port COM1 ou COM2 de votre PC.

- Démarrer le logiciel WAGO Ethernet Settings

- Cliquer sur COM1

Note d’application
a44110d
Configuration •9

- Sélectionner le port de COM utilisé

- Cliquer sur le bouton OK

- Cliquer sur Identify.

Différents paramètres sont affichés comme le numéro de l’article, sa


description, le numéro du firmware, la MAC adresse…

- Cliquer sur l’onglet TCP/IP.

Note d’application
a44110d
10 • Configuration

- Cocher Use following addresses.

- Rentrer l’adresse IP dans le champ IP-Adress, le masque de sous réseau


dans le champ Subnet Mask et éventuellement la passerelle dans le champ
Gateway.

- Cliquer sur le Bouton Write, le message ‘Parameters successfully


adjusted’ doit apparaître dans la fenêtre State.

Attention
Si vous ne connaissez pas les paramètres à affecter, contacter l’administrateur
réseau du site.

Remarque
L’utilisation d’une adresse fixe désactive le Bootp.
Pour changer l’adresse IP : WAGO Ethernet Settings ou l’explorateur Web
(cf chap 7.1.2)

Note d’application
a44110d
Configuration • 11

5.2.2 Affectation via le réseau ETHERNET


Le logiciel à utiliser pour affecter une adresse IP à la station Ethernet WAGO
est le logiciel ‘WAGO BootP Server’. Ce logiciel est téléchargeable sur le site
Internet de WAGO, à l’adresse :
http://www.wago.com/wago_electronicc/downloads/BootPSer.zip

- Avant de lancer cette application, relever l’adresse hardware (MAC-ID) de


la station WAGO. Le MAC-ID est écrit sur l’étiquette collée sur le côté
gauche du coupleur/contrôleur, et sérigraphié sur le côté droit.

- Lancer l’application ‘WAGO BootP Server’

L’écran suivant apparaît :

- Cliquer sur le bouton Edit Bootptab. Le Bloc-notes s’ouvre :

Toutes les lignes commençant par ‘#’ sont des lignes de commentaires.

Note d’application
a44110d
12 • Configuration

Pour cet exemple, la ligne suivante sera saisie :


CTRL:ht=1:ha=0030DE00077A:ip=192.192.4.120:sm=255.255.255.0:

Voici la description des variables utilisées :

Champ Description
CTRL Nom affecté à la station. N’importe quel nom peut être attribué, dans la
limite de 80 caractères (tous les caractères sauf : )
ht Spécification du réseau. Pour Ethernet, cette valeur doit être fixée à 1
ha Adresse hardware de la station (MAC-ID)
ip Adresse IP à affecter à la station
sm Masque de sous réseau

Remarque
Si une passerelle doit être utilisée, son numéro doit être placé en fin de ligne.
Ce numéro doit être converti en hexadécimal et placé derrière un champ T3.
Par exemple, si le numéro de passerelle est 192.192.4.200, la ligne de données
sera :
CTRL:ht=1:ha=0030DE00077A:ip=192.192.4.120:sm=255.255.255.0:T3=
C0.C0.4.C8:

Une fois tous ces paramètres édités :

- Sauvegarder le fichier
- Fermer le Bloc-notes
- Cliquer sur le bouton Start
- Eteindre la station puis la rallumer

L’écran suivant apparaît :

Note d’application
a44110d
Vérification de la communication • 13

Remarque
1) Sous Windows® 95, 98 et NT, des messages d’erreur
‘Error udp/bootps : unknown service – assuming port 67’
et ‘Error udp/bootpc : unknown service – assuming port 68’
peuvent apparaître. Ils n’ont pas d’incidence sur le bon déroulement de la
procédure.

2) Lors du redémarrage, vérifier que l’ensemble des équipements (switchs,


hubs…) s’initialise sur le réseau avant le contrôleur. Le cas échéant, ne
redémarrer que le contrôleur Wago.

La ligne ‘found 192.192.4.120(CTRL)’ indique que l’adresse IP a bien été


affectée.

- Fermer l’application ‘WAGO BootP Server’

6 Vérification de la communication
- Lancer l’invite de commandes MS-DOS.
Démarrer\Exécuter et taper cmd

Saisir la commande ping, suivie de l’adresse IP affectée à la station, de la


manière suivante :

ping [espace] xxx.xxx.xxx.xxx (adresse IP)

Exemple : ping 192.192.4.120

Attention
Veillez à ce que le PC et la station WAGO soient bien dans le même sous
réseau ! (voir page 8)

Note d’application
a44110d
14 • Vérification de la communication

Si la communication est valide, l’écran suivant apparaît :

La réponse indique que la station a bien reçu les 4 « paquets » envoyés par le
PC. On a également une estimation du temps de transmission de chacune des
trames.

Si le message d’erreur « Timeout » ou « Délai d’attente de la demande


dépassé » apparaît au lieu de l’écran précédant, vérifier l’adresse IP saisie
après la commande ping. Si cette adresse est bien l’adresse affectée à la station
WAGO, recommencer la procédure d’affectation de l’adresse IP au chapitre
précédant, en vérifiant le Masque de sous-réseau et les éventuelles adresses de
passerelle.

Si la réponse de la station est correcte, fermer l’invite de Commandes MS-


DOS en saisissant la commande ‘exit’.

Note d’application
a44110d
Paramétrage • 15

7 Paramétrage
Maintenant que la station possède une adresse IP, nous allons pouvoir accéder
au serveur WEB. Ainsi, nous pourrons accéder aux différents paramètres du
contrôleur : leur utilité et comment les affecter.

Il existe encore une fois 2 solutions :

Utiliser la liaison série et le logiciel WAGO Ethernet settings 2 ou bien


paramétrer via le réseau Ethernet en utilisant un navigateur WEB.

7.1 Paramétrage avec WAGO Ethernet settings :


7.1.1 Mettre l’horloge interne à l’heure :
Le contrôleur Ethernet 750-841 possède une horloge interne : RTC (Real
Time Clock). Cette horloge est sauvegardée en cas de coupure de
l’alimentation pendant 6 jours environ. Au-delà de ces 6 jours, la pile est dé-
chargée et la LED I/O le signale par un code erreur 1-10.

Ce code erreur indique à l’utilisateur qu’il doit remettre à jour l’horloge in-
terne. Elle ne perturbe pas le fonctionnement normal du contrôleur.

Remarque
Lorsque la pile est totalement déchargée, il est nécessaire de laisser le
contrôleur alimenté pendant au moins 15 minutes pour la recharger

- Ouvrir le logiciel WAGO Ethernet Settings.

- Cliquer sur Identify.

- Cliquer sur l’onglet Real Time Clock.

Note d’application
a44110d
16 • Paramétrage

Sur l’encadré de gauche apparaît l’heure du PC, et sur l’encadré de droite


apparaît l’heure du contrôleur.

Pour mettre à jour la RTC, cliquer sur le bouton bleu du milieu.

Pour avancer ou reculer l’heure du contrôleur par rapport à l’heure du PC,


pour les changements d’heure d’hiver ou d’été, cliquer sur la flèche au niveau
de la zone TZ de l’encadré de droite.

- Cliquer sur Exit.

Note d’application
a44110d
Paramétrage • 17

7.1.2 Désactivation des requêtes bootP


Action à effectuer si l’adresse IP a été fixée par un serveur BootP ou DHCP, si
l’IP a été affecté par WAGO Ethernet settings 2, les requêtes sont déjà
désactivées.

Il faut maintenant désactiver les requêtes bootP, en effet si l’on réinitialise le


contrôleur, celui-ci va émettre des requêtes ce qui exposera le contrôleur au
problème suivant :

Si un serveur (bootP ou DHCP) lui répond il peut éventuellement lui affecter


une adresse différente, entraînant un problème d’identification.

Sinon, dans le cas où aucun serveur ne lui répond, le contrôleur passera en


erreur : code 6 – 4. : Pas de réponse du serveur bootP, cela oblige donc
l’utilisateur à désactiver cette fonctionnalité de manière à éviter le problème
précédemment cité..

- Cocher Use following addresses.

- Cliquer sur le bouton Write

L’envoi de requêtes bootP est ainsi désactivé, la station est désormais mise en
service.

7.1.3 Paramétrage avancé


Dans ce paragraphe nous allons expliquer les différentes configurations
possibles :

- Bouton Format

Note d’application
a44110d
18 • Paramétrage

En appuyant sur ce bouton, tout le système de fichier est effacé, c'est-à-dire


que vous ne pourrez plus accéder au serveur WEB.

- Bouton Extract

En appuyant sur ce bouton, les fichiers par défaut sont réinstallés dans le
système de fichier.

En ce qui concerne la configuration des ports de communication :

Les paramètres ci-dessus dont les cases sont cochées sont actifs par défaut,
explications :

Webserver : En décochant cette case, on n’aura plus accès à la station par le


protocole http, c'est-à-dire que l’on aura plus accès au serveur WEB.

Authentification : L’accès à certaines pages du serveur WEB nécessite une


authentification de l’utilisateur lorsque cette case est cochée.

HTTP-Port : Spécifie le numéro du port du serveur http, par défaut ce port


est 80 comme sur tous les serveurs http.

FTP : Le serveur FTP est activé, le système de fichier est accessible par FTP
(numéro de port 21) lorsque cette case est cochée.

Modbus TCP : Le protocole de communication réseau Modbus TCP (numéro


de port 502) est activé lorsque cette case est cochée.

Modbus UDP : Le protocole de communication réseau Modbus UDP (numéro


de port 502) est activé lorsque cette case est cochée.

Note d’application
a44110d
Paramétrage • 19

SNTP : Le protocole SNTP (Simple Network Time Protocol) est activé


lorsque cette case est cochée.

SNMP : Le protocole SNMP (Simple Network Management Protocol) est


activé lorsque cette case est cochée.

Ethernet/IP : Le protocole de communication réseau Ethernet/IP est activé


lorsque cette case est cochée.

Ce bouton permet de réinitialiser le contrôleur.

Ce bouton permet de réinstaurer les paramètres d’usine, c'est-à-dire


tous les paramètres par défaut, il faudra recommencer la mise en service
depuis le début.

C’est ici que l’on ajuste la valeur du Timeout relatif au watchdog sur les
sockets serveurs Modbus TCP. (pour plus d’informations concernant ce
paramètre, se reporter au chapitre 9)

Pour que les paramètres soient ajustés :

- Cliquer sur le Bouton Write

Note d’application
a44110d
20 • Paramétrage

7.2 Paramétrage avec un navigateur WEB


- Démarrer votre navigateur WEB

- Se connecter à l’adresse IP de votre contrôleur en rentrant directement


l’adresse IP dans le champ adresse de votre navigateur, la page HTML
suivante apparaît :

7.2.1 Mettre l’horloge interne à l’heure


- Cliquer sur le lien Clock

- On vous demande de vous identifier, par défaut utiliser le login admin et


le mot de passe wago. (voir 7.2.3 Sécurité)

- Cliquer sur OK

Note d’application
a44110d
Paramétrage • 21

- Rentrer l’heure avec la syntaxe indiquée dans le champ Time on device in


24 hour format. Exemple : 13 :48 :23

- Rentrer la date avec la syntaxe indiquée dans le champ Date on device.


Exemple : 02.03.04

7.2.2 Désactivation des requêtes bootP


Action à effectuer si l’adresse IP a été fixée par un serveur BootP ou DHCP, si
l’IP a été affecté par WAGO Ethernet settings 2, les requêtes sont déjà
désactivées.

Il faut maintenant désactiver les requêtes bootP, en effet si l’on réinitialise le


contrôleur, celui va émettre des requêtes ce qui exposera le contrôleur au
problème suivant :

Si un serveur (bootP ou DHCP) lui répond il peut éventuellement lui affecter


une adresse différente, entraînant un problème d’identification.

Sinon, dans le cas où aucun serveur ne lui répond, le contrôleur passera en


erreur : code 6 – 4. : Pas de réponse du serveur bootP, cela oblige donc
l’utilisateur à désactiver cette fonctionnalité de manière à éviter le problème
précédemment cité.

- Cliquer sur le lien Port

Note d’application
a44110d
22 • Paramétrage

- Décocher les cases BootP et DHCP

- Cliquer sur SUBMIT

L’envoi de requêtes bootP est ainsi désactivé, la station est désormais mise en
service.

7.2.3 Sécurité
Pour que votre système de fichier ou votre serveur WEB soit correctement
protégé, il dispose d’une protection du type login + mot de passe, cette
protection est activée par défaut, cependant le mot de passe par défaut est :
wago, il est donc préférable de le changer.

- Cliquer sur le lien Security (cette page est protégée mais si on vient
d’effectuer l’étape 7.2.1, on est déjà identifié, sinon il faut s’identifier de
nouveau comme au 7.2.1)

Note d’application
a44110d
Paramétrage • 23

Cette page permet de configurer l’accès au serveur WEB, les permissions de


modification des paramètres et les changements de mot de passe des différents
logins.

Pour protéger le serveur WEB, c'est-à-dire rendre inaccessibles par le public


les pages que vous auriez créées puis insérées sur le serveur, ainsi que les
pages affichant les paramètres de configuration. Il faut que la case Webserver
authentification state soit cochée sinon toute personne pourra visualiser
chaque page et modifier les paramètres de configuration de la station.

Il est donc recommander de cocher cette case (c’est le cas par défaut)

Il y a 3 types de login, chacun donnant accès à des droits différents :

Guest est le login possédant le moins de droit : Il peut cependant visualiser


tous les paramètres de configuration ainsi que d’éventuelles pages
supplémentaires insérées sur le serveur WEB.

User possède les droits de Guest et peut en plus modifier les paramètres de
configuration du contrôleur.

Admin possède tous les droits, c'est-à-dire qu’il possède ceux de user et il est
de plus le seul habilité à modifier les mots de passe de chacun des 3 logins et
le seul à pouvoir désactiver ou activer la protection du serveur.

Donc pour modifier un mot de passe :

Note d’application
a44110d
24 • Paramétrage

- Sélectionner le login sur lequel on veut effectuer la modification dans la


liste User :

- Insérer le nouveau mot de passe dans les champs Password et Confirm


Password

- Cliquer sur Submit

Il faut s’être loggé en tant qu’administrateur, sinon une nouvelle fenêtre


d’authentification apparaît, s’identifier en tant qu’administrateur.

Le nouveau mot de passe est en fonction.

Note d’application
a44110d
Utilisation de l’application ModScan32 • 25

8 Utilisation de l’application ModScan32


Une version d’essai de l’application ModScan32 est téléchargeable sur le site
www.win-tech.com . Ce logiciel permet d’émettre des trames Modbus/TCP.

- Lancer l’application ModScan32


- Valider les deux écrans de démarrage

L’écran suivant apparaît :

Voici une brève description des différents champs :

Champ Description
Address Adresse du premier mot/bit à lire/écrire
Length Nombre de mots/bits à lire/écrire
Device Id Numéro d’esclave Modbus (uniquement lors de communications avec
une passerelle Modbus/TCP vers Modbus)
MODBUS Point Type de données à lire :
Type 01 : Coil Status ! Lecture de l’état des entrées/sorties digitales
02 : Input Status! Lecture de l’état des entrées digitales
03 : Holding Register! Lecture des mots d’ entrées/sorties
04 : Input Register! Lecture des mots d’entrée
Number of Polls Nombre de requêtes émises du PC vers la station
Valid Slave Nombre de réponses correctes de la station
Responses
Reset Ctrs Remet les compteurs de requêtes et de réponses à 0

Note d’application
a44110d
26 • Utilisation de l’application ModScan32

Remarques
1. Sous Modscan 32, la première adresse est 001
2. Les stations WAGO Ethernet stockent dans des registres l’état des sorties.
Il est donc possible de relire l’état d’une ou plusieurs sorties, en ajoutant à
l’adresse de la sortie un décalage de 512 (0x200). Par exemple, la première
sortie est accessible en écriture à l’adresse 001 et en lecture à l’adresse 513
(0x201)

Pour établir la communication, entrer dans le menu Connection\Connect.


L’écran suivant apparaît :

- Dans le Combobox Connect Using, choisir Remote TCP/IP Server

- Dans la section IP Address, saisir l’adresse IP affectée à la station WAGO

- Saisir 502 dans le champ Service Port

- Valider cette fenêtre en cliquant sur le bouton OK.

Le dialogue commence alors entre le PC et la station WAGO. On peut ensuite


changer l’adresse de début, ainsi que le nombre d’entrées / sorties à visualiser.

Il est également possible de changer le type de fonction utilisé pour visualiser


soit les mots, soit les bits.

Note d’application
a44110d
Utilisation de l’application ModScan32 • 27

ModScan32 permet de forcer l’état des sorties logiques et analogiques.

- Cliquer sur Setup\Extended\Force Coils.

L’écran ci-dessous apparaît.

- Remplir l’adresse de départ ainsi que le nombre de sorties à modifier.

Comme précédemment, le numéro d’esclave n’a pas d’influence.

- Cliquer sur OK.

L’écran suivant apparaît :

- Choisir les valeurs à affecter aux sorties,puis cliquer sur le bouton Update

Le PC envoie alors une trame d’écriture vers la station WAGO, et les sorties
se mettent dans l’état sélectionné.

Note d’application
a44110d
28 • Utilisation de l’application ModScan32

Le système fonctionne de manière identique pour les sorties analogiques :

- Cliquer sur Setup\Extended\Preset Regs.

Un premier écran permet de sélectionner le numéro d’esclave, l’adresse de


début, et le nombre de sorties à modifier. En cliquant sur OK, l’écran suivant
apparaît :

- Modifier les champs correspondants aux sorties à forcer

- Cliquer sur Update

Une trame d’écriture mots est alors émise et on retourne à l’écran principal.

L’application ModScan32 propose également d’autres options comme la


capture des données (enregistrement des valeurs dans un fichier texte, avec
l’heure système correspondant à chaque mesure). Cette fonction se trouve
dans le menu Setup\Text Capture.

Il est également possible de choisir le temps entre l’émission de 2 trames dans


le menu Setup\Data Definition. Cette durée est exprimée en millisecondes
dans la section Scan Rate et doit être comprise entre 5 et 10 000.

Note d’application
a44110d
Explications techniques • 29

9 Explications techniques
9.1.1 Connection Watchdog
Les communications avec les coupleurs/contrôleurs Ethernet reposent sur les
protocoles TCP et IP (Transmission Control Protocol / Internet Protocol).
Lorsqu’un équipement souhaite dialoguer avec un autre équipement, il doit
établir une connexion. L’équipement qui émet la demande de connexion est
appelé client. L’équipement auquel le client s’adresse est appelé serveur.
Pour établir la connexion, le client doit ouvrir une socket sur le serveur.

Les serveurs ont un nombre limité de sockets. Les coupleurs et contrôleurs


Ethernet du WAGO-I/O-SYSTEM 750 disposent de 15 sockets Modbus/TCP.
Ils peuvent donc supporter 5 connexions simultanées en Modbus/TCP. En
fonctionnement normal, un client doit refermer la socket qu’il a ouvert sur un
serveur, afin qu’elle soit de nouveau disponible pour d’autres clients. Si le
client ne le fait pas, ou s’il est dans l’impossibilité de le faire, la socket serveur
reste ouverte inutilement et n’est donc pas disponible pour d’autres clients. Si
les 15 sockets Modbus/TCP d’un coupleur/contrôleur n’ont pas été refermées
par le(s) client(s), le coupleur/contrôleur se retrouve dans l’impossibilité de
dialoguer.

La société WAGO a donc implémenté dans les coupleurs et les contrôleurs


Ethernet un mécanisme de surveillance de l’activité des sockets. Un temps
appelé ‘Modbus/TCP-Connection Timeout’ est paramétrable. Si une socket a
été ouverte et si au bout de ce temps il n’y a aucun échange sur cette socket,
elle est automatiquement refermée par le serveur. La valeur du timeout peut
être fixée entre 100 et 65500 millisecondes.

Attention
Par défaut, cette fonctionnalité est activée : la valeur est 60000 ms.

9.1.2 Modbus Watchdog


Pour surveiller l’activité entre le maître et l’esclave, il est possible de mettre
en route un chien de garde ou WATCHDOG. Le Watchdog mesure le temps
qui s’écoule entre deux requêtes. Lorsque ce temps défini est dépassé les
sorties sont mises dans un état prédéfini.

Dans le mode prédéfini les sorties TOR ou digitales sont remises à FALSE et
les sorties analogiques à la valeur 0.

Il existe deux types de WATCHDOG :


- Standard
- Alternative

Note d’application
a44110d
30 • Explications techniques

La différence de ces deux Watchdog apparaît au réarmement.

Dans le cas du Watchdog Standard, si le temps de Watchdog a expiré, les


sorties deviennent inaccessibles. La communication ne pourra reprendre
qu’après écriture dans un registre spécifique. Il sera nécessaire de le
réarmer par l’envoi d’une trame d’écriture dans le registre spécifique.

Le Watchdog alternatif a quant à lui pour vocation de rendre automatique


le pilotage des sorties à la reprise de la communication. Une fois la liaison
rétablie, les sorties redeviennent opérationnelles.

9.1.2.1 Paramétrage du Watchdog par requête Modbus/TCP

Le paramétrage du Watchdog par requête Modbus/TCP peut se faire depuis


une supervision ou un utilitaire simple comme Modscan32 (son utilisation
est détaillée dans le chapitre 8).

Attention, il n’est pas possible d’accéder à plus d’un registre interne à la


fois.

L’accès n’est possible qu’avec une requête Lecture/Ecriture 1 mot.

9.1.2.1.1 Activation du Watchdog

Après une mise sous tension le Watchdog est au repos.

La première étape consiste à écrire la valeur désirée de la durée du


WATCHDOG dans le registre WD_TIME(0x1000) à l’adresse 4096+1
(car Modscan fait débuter ses adresses à 1).
Attention cette valeur est exprimée en multiple de 100 ms.

Note d’application
a44110d
Explications techniques • 31

Spécifier ensuite le type de Watchdog à utiliser. L’écriture de la valeur ‘1’


dans le registre à l’adresse 0x100A (4107) active le Watchdog alternatif.
Par défaut, le Watchdog standard est activé (Valeur 0).

Avec la première requête Modbus, le Watchdog alternatif est démarré.

Le Watchdog standard requiert par contre un démarrage par l’écriture


dans le registre de masque des fonctions à l’adresse 4098 WDFCM_1_16
(0x1001) la valeur 0xFFFF (65535).

Le Watchdog standard peut également être déclenché en écrivant ‘1’ dans


le registre WD_TRIGGER en 4104 (0x1008).

9.1.2.1.2 Surveillance du Watchdog

L’activité du WATCHDOG pourra être surveillé avec le registre


WDAC_TRG_TIME en 4101(0x1004). En effet ce registre contient la valeur
du plus petit temps restant avant le déclenchement du Watchdog.

Pour obtenir une nouvelle valeur, il faut écrire la valeur 0xFFFF (65535), la
prochaine lecture donnera l’état actuel du compteur du Watchdog.
Tant que la valeur de ce registre n’est pas à zéro, cela signifie que le temps du
Watchdog n’a pas été dépassé.

Le registre WD_Running à l’adresse 4013 (0x1006) permet également de


statuer sur l’état du Watchdog :
Note d’application
a44110d
32 • Explications techniques

0x0000: Watchdog inactif.


0x0001: Watchdog actif.
0x0002: Watchdog expiré.

Une fois le Watchdog Standard arrivé à expiration, il est possible de le


réactiver. Il est réinitialisé en écrivant ‘1’ dans le registre WD_RESTART en
4104 (0x1007).
Le Watchdog Alternatif est réactivé automatiquement à la reprise de la
communication.

9.1.2.1.3 Arrêt du Watchdog

Lorsque le Watchdog est en fonctionnement, il est possible de l’arrêter par


l’écriture successive des valeurs 0xAAAA (43690) et 0x5555 (21845) dans le
registre WD_AC_STOP MASK en 4102 (0x1005) ou bien en écrivant
directement 0x55AA (21930) dans le registre WD_AC_STOP_SIMPLE à
l’adresse 4105 (0x1008).

9.1.2.2 Paramétrage du Watchdog par le logiciel WAGO Ethernet Settings

Le logiciel WAGO Ethernet Settings est téléchargeable sur le site Internet de


WAGO, à l’adresse :
http://www.wago.com/wago_electronicc/downloads/WAGOEthernetSettings_
V3.0.6.zip

Lancer WAGO Ethernet Settings. Cliquer sur le bouton Identify et


sélectionner l’onglet MODBUS.

L’écran ci-dessous apparaît :

Note d’application
a44110d
Explications techniques • 33

- Spécifier le type de Watchdog à utiliser, Standard ou Alternative.

- Saisir la valeur désirée pour la durée de Watchdog.

- Modifier les registres de masque si nécessaire.

- Cliquer sur le bouton Write pour la prise en compte des nouveaux


paramètres.

9.1.2.3 Paramétrage du Watchdog par un navigateur WEB

- Démarrer votre navigateur WEB

- Se connecter à votre contrôleur en rentrant directement l’adresse IP dans le


champ adresse de votre navigateur, la page HTML suivante apparaît :

Note d’application
a44110d
34 • Explications techniques

- Cliquer sur le lien Watchdog

- On vous demande de vous identifier, par défaut utiliser le login admin et


le mot de passe wago. (voir 7.2.3 Sécurité)

- Cliquer sur OK

Note d’application
a44110d
Explications techniques • 35

Le premier champ vous renseigne sur l’état du Watchdog à savoir si ce dernier


a été activé ou pas.

- Spécifier le type de Watchdog à utiliser, Standard ou Alternative.

- Saisir la valeur désirée pour la durée de Watchdog.

- Modifier les registres de masque si nécessaire.

- Cliquer sur le bouton Submit pour la prise en compte des nouveaux


paramètres.

Attention
Les nouveaux paramètres ne seront pris en compte qu’après un redémarrage
du contrôleur.

Note d’application
a44110d
36 • En cas de problème

10 En cas de problème
Description Solution

Clignotement Code 4-x Erreur sur le bus interne


de la led I/O en
rouge. ⇒ Vérifier que la station possède au
moins une borne d’E/S.

⇒ Vérifier la présence de la borne


finale de bus (750-600)

Code 6-4 Erreur dans la configuration du


réseau.
Le contrôleur ne possède pas
d’adresse IP.

⇒ Affecter une adresse IP.


Cf. chapitre 5

Code 6-x Problème de configuration du réseau

⇒ Vérifier les paramètres réseau.

⇒ Vérifier qu’il n’existe pas un


autre équipement avec la même
adresse IP

⇒ Défaut d’initialisation d’un


élément du réseau (routeur,
switch….)

Clignotement ⇒ Contacter le support technique


de la led I/O en
orange

Communication Le coupleur/contrôleur ⇒ Vérifier l’alimentation du


PC-Automate ne répond à aucune contrôleur (Led A allumée en
commande à travers la face avant)
prise console
⇒ Vérifier le raccordement côté
automate et PC.

⇒ Vérifier que le port série du PC


ne soit pas utilisé par un autre
logiciel

Note d’application
a44110d
En cas de problème • 37

Communication Le coupleur/contrôleur ⇒ Vérifier l’alimentation du


PC-Automate ne répond à aucune contrôleur (Led A allumée en
commande à travers la face avant)
liaison Ethernet
⇒ Vérifier que le module soit bien
connecté au réseau (led LINK
allumée)

⇒ Vérifier qu’une adresse IP a bien


été affectée.
Cf. chapitre 5

⇒ Vérifier que le PC et le
coupleur/contrôleur ont des
adresses IP et qu’elles sont dans
le même sous réseau

Impossible d’affecter ⇒ Vérifier la configuration de la


l’adresse IP avec carte réseau
BootPServer
⇒ Désactiver l’antivirus

Impossible d’accéder ⇒ Vérifier que la LED LINK est


au serveur web allumée

⇒ Vérifier que le PC et le
coupleur/contrôleur ont des
adresses IP et qu’elles sont dans
le même sous réseau

⇒ Vérifier la configuration du
navigateur ()

⇒ Vérifier que l’option Webserver


soit bien activée sous
WagoEthernetSettings (Onglet
Protocol).

⇒ Faire un Format/Extract (logiciel


WagoEthernetSettings) afin de
rétablir le système de fichiers si
ce dernier a été endommagé.

Note d’application
a44110d
38 • En cas de problème

Communication Impossible de piloter ⇒ Vérifier la présence du 24V côté


PC-Automate les entrées/sorties. champs.

⇒ Si un programme a été chargé,


consulter la note d’application
a47010df (Définition de la
configuration matériel).

Fonctionnement Le contrôleur perd son ⇒ Décocher la case BootP sur la


automate adresse IP après une page Port du serveur Web
mise hors tension

Après coupure du 24V, ⇒ Vérifier que le programme a bien


le programme ne été flashé.
tourne plus. Cf. note d’application a47010df.
(Contrôleur
uniquement). ⇒ Vérifier que le switch, placé sous
la trappe en face avant, est en
position haute

Note d’application
a44110d
WAGO Kontakttechnik GmbH
Postfach 2880 • D-32385 Minden
Hansastraße 27 • D-32423 Minden
Phone: 05 71/8 87 – 0
Telefax: 05 71/8 87 – 1 69
E-Mail: info@wago.com

Internet: http://www.wago.com