Vous êtes sur la page 1sur 2

Université Abdelmalek Essaadi 2019/2020

Faculté Polydisciplinaire de Larache SMP-S6

Travaux dirigés de Mécanique des Fluides

Série N° 2

Exercice 1:
Déterminer les composantes du vecteur vitesse en termes des variables lagrangiennes et eulériennes
pour les mouvements décrits par les relations suivantes:
1) x = x0 + γ(t)y0 , y = y0 et où z = z0 où 𝛾(𝑡) est une fonction du temps t
[(x0 +y0 )et + (x0 −y0 )e−t ] [(x0 +y0 )et − (x0 −y0 )e−t ]
2) x = 2
, y= 2
et z = y0

Où (x, y, z) sont les coordonnées d’une particule P à un instant t et (x0 , y0 , z0 ) celles à l’instant initial.

Exercice 2:
Déterminer les lignes de courant et les trajectoires d’un fluide dont le mouvement est défini par le
champ des vitesses : u = (V0 t + x)/T, v = (V0 t − y)/T et w = 0
Où V0 et T sont des constantes.

Exercice 3:
On considère l’écoulement défini par le champ des vitesses : V1 = ωx2 et V2 = −ωx1 + aω2 t, où a et
𝜔 sont des constantes.
1) Déterminer les lignes de courant et les trajectoires
2) Déterminer l’accélération 𝛾⃗ d’une particule quelconque en utilisant une description lagrangienne.
3) Retrouver ce résultat en utilisant une description eulérienne.

Exercice 4:
Soit l’écoulement d’un fluide défini par le champ des vitesses : u = V0 x/h, v = −V0 y/h et w = 0 où
V0 et h sont des constantes.
1) Montrer que le milieu est incompressible et que l’écoulement est irrotationnel
2) Quels sont les points du champ de vitesse V0 .
3) Représenter la distribution des vitesses dans le cadrant (𝑥 ≥ 0, 𝑦 ≥ 0) en considérant les lieux
remarquables.

1
4) Déterminer les lignes de courant. En déduire les trajectoires.
5) Déterminer le champ des accélérations 𝛾⃗. Quel est le lieu des points de même accélération 𝛾.
6) Déterminer le tenseur des taux de déformation [D]. Calculer Tr ([D]). Ce résultat est-il prévisible?

Exercice 5:
Soit l’écoulement d’un fluide réel dans une conduite cylindrique de rayon R dont le profil des vitesses
r 2
est donné par : v(r) = αR2 [1 − (R) ], où α est une constante réelle positive.

1) Déterminer l’expression de la vitesse moyenne V de l’écoulement sur une section droite.


2) Sachant que le fluide est incompressible et il passe d’une conduite de rayon R1 à une conduite de
rayon R 2 (R 2 < R1 ):
a) Exprimer la vitesse moyenne V2 dans la deuxième conduite en fonction de celle dans la première
conduite V1 . Comparer les vitesses maximales dans les deux conduites
b) Représenter qualitativement les profils de vitesse dans les deux conduites.

Vous aimerez peut-être aussi