Vous êtes sur la page 1sur 2

FICHE N°12 : LES IDENTITÉS

1/ DÉFINITIONS

L’identité individuelle est l’ensemble des caractéristiques singulières, des rôles et des valeurs que la
personne s’attribue.

L’identité collective est la manière dont les individus se définissent et sont définis par autrui sur la base
d’appartenances sociales assignées et/ou revendiquées : profession, âge, genre, religion, ethnie, territoire,
famille …

L’identité sociale est la combinaison de l’identité individuelle et de l’identité collective.

2/ NOTIONS AFFÉRENTES

Socialisation : Processus par lequel un individu intériorise les normes et les valeurs d’une collectivité

Acculturation : Processus d’acquisition par un individu ou un groupe de traits culturels appartenant à un


autre groupe à travers un contact direct et continu

Groupe d’appartenance/de référence : Le groupe d’appartenance est le groupe dans lequel s’opère les
interactions qui conduisent à l’acquisition de normes et de valeurs dans un cadre statutaire donné
(profession, famille…) ; le groupe de référence est le groupe dont un individu vise à acquérir les normes,
les valeurs et éventuellement le statut qui leur est associé en vue de construire son identité sociale. Le
groupe de référence peut être assimilé au groupe d’appartenance ou alimenter des tensions avec ce dernier

Institutions : Ensemble de normes et des pratiques durables qui visent à assurer la cohésion et la
régulation sociale. Elles sont transmises par la socialisation, se rattachent le plus souvent à un groupe
(famille, école…) et participent à la construction d’une identité prescrite (professeur, élève dans
l’institution scolaire)

Classes sociales (fiche 2), Conflits sociaux (fiche 7), Action collective (fiche 10), Mouvements sociaux
(fiche 11)

3/ PROBLÉMATIQUES

1/ Remise en cause de l’identité de classe au profit d’identités plurielles et conflictualité (cf. fiches 7 et
11)

2/ Les conflits d’aujourd’hui sont-ils devenus identitaires ? (à lier au chapitre « Mondialisation,


évolutions sociales et culturelles et régulation »)
4/ MÉCANISMES

1/ Processus de socialisation et construction des identités

L’identité est le produit des socialisations successives associant déterminisme et interaction. Acceptation
ou rejet par rapport aux groupes d’appartenance et aux institutions (identités prescrites). Identification
possible aux groupes de référence. En rappel du cours de première

2/ Identité collective et conflit

De façon générale, l’identité collective « se pose en s’opposant » (Bourdieu, Melucci). Les revendications
identitaires visant à construire ou à reconstruire une identité sont au cœur des nouveaux mouvements
sociaux. (cf. le renversement du stigmate et la construction d’identité positive dans le mouvement
homosexuel).Parallèlement, l’affaiblissement des identités professionnelles et des identités de classe
serait à l’origine du déclin des conflits du travail.

En retour, le conflit joue un rôle central dans la construction de certaines identités collectives.

De l’identité collective au conflit (2)