Vous êtes sur la page 1sur 11

Banc de dynamique des fluides

TP1 – Etude des pertes de charge régulières

1. But de la manipulation

Il s’agit d’étudier les pertes de charge régulières dans des différents types de tuyauteries (DN15-
DN25) présentes sur la maquette expérimentale. Pour ce faire, on va mesurer ces pertes de charge et voir leur
variation en fonction du type de la tuyauterie et de son diamètre. On finira par comparer les résultats
expérimentaux par ceux théoriques.

2. Etude théorique

Entre deux points séparés par une longueur L , dans un tuyau de diamètre D apparaît une
perte de charge exprimée sous l’une des deux formes suivante :

ΔΡ= λ
ρ u L
2 D (4)
2

ΔΗ= λ
u L
2g D (5)

λ est un coefficient sans dimension appelé coefficient de perte de charge linéaire.

Dans les relations (4) et (5), les pertes de charge sont exprimées respectivement en pression Pa et
en mètres de colonne de fluide ( mCF ) .

Il est alors immédiat de voir que ∆ P ou ∆ H est proportionnel à la vitesse moyenne U et donc au
débit q (massique/volumique), ainsi qu'à la viscosité (dynamique/cinématique) μ ouϑ .

Le calcul des pertes de charge repose entièrement sur la détermination du coefficient λ selon le
régime d’écoulement.

a. Ecoulement laminaire

Dans ce cas le coefficient λ est uniquement fonction du nombre de Reynolds, les autres
paramètres tels que l’état de la surface n’interviennent pas et on a :

64
λ=
Re (6)

Re est le nombre de Reynolds et il est donné par la relation suivante :

U ×D
Re=
υ (7)

Dans ce cas le débit volumique est proportionnel à la perte de charge selon la formule de Poiseuille :
1
4
π r
q v = 8μ ( ΔPL ) (8)

D
r= h
2

Fig. 1

On peut alors montrer que le coefficient de pertes de charge λ peut être déduit expérimentalement,
connaissant q v et Δ P ,puisqu’il s’écrit comme étant :

π 2 D5
λ=Δ P .
8 ρ q 2v L

b. Ecoulement turbulent
Les phénomènes d'écoulement sont beaucoup plus complexes et la détermination du coefficient de

perte de charge λ résulte de mesures expérimentales. C'est ce qui explique la diversité des formules
anciennes qui ont été proposées pour sa détermination.

En régime turbulent l'état de la surface devient sensible et son influence est d'autant plus grande que
le nombre de Reynolds Re est grand. Tous les travaux ont montré l'influence de la rugosité et on s'est
attaché par la suite à chercher la variation du coefficient λ en fonction du nombre de Reynolds Re et
de la rugosité ε du tuyau.

La formule de Colebrook est actuellement considérée comme celle qui traduit le mieux les
phénomènes d'écoulement en régime turbulent. Elle est présentée sous la forme suivante :

1
√λ
=−2 log 3.ε71 + Re2. 51
10 ( √λ
r
) (9)

Avec
ε = Dε
r
est la rugosité relative de la paroi défini par le rapport de sa rugosité absolue ε sur son
diamètre D .

On fait souvent appel à des formules empiriques plus simples valables pour des cas particuliers et dans
5

un certain domaine du nombre de Reynolds, par exemple pour des tuyaux lisses et 2000<Re< 10 on
utilise la Formule de Blasius :

2
λ=0.316 R−0.25
e (10)

Tableau I : Rugosité relative de quelques matériaux

Rugosité absolue ε
Matériau Qualité
(mm)

Acier Inox lisse 0,03

PVC lisse 0,03

Aluminium lisse 0,03

Acier galvanisé à joint spiral moyennement lisse 0,09

Acier galvanisé à joint


moyennement lisse 0,15
longitudinal

Fibre de verre moyennement rugueux 0,9

Flexible rugueux 3

3. Protocole expérimental
a. Mise en service du banc
 Tournez le sectionneur général d’alimentation électrique en position horizontale ;
 Le voyant blanc s’allume. Dans le cas contraire, vérifiez l’alimentation de la prise électrique du bâtiment
ou les disjoncteurs dans le coffret. (l’ouverture du coffret électrique doit être réalisée par une personne
habilitée électriquement).
 Déconnectez les raccords de mesure du manomètre et du capteur de pression ;
 Ouvrez toutes les vannes du circuit hydraulique ;
 Pressez le bouton vert marche pompe. Le circuit se remplit et l’air en surplus est évacué ;
 Stoppez la pompe.
 Connectez les raccords rapides du capteur de pression différentielle sur l’élément à tester, en ayant soin
de respecter les polarités à savoir le raccord (+) en amont (arrivée de l’eau), le raccord (-) en aval.
 Pressez le bouton vert « Marche pompe ». l’eau circule dans la tuyauterie.
 Purgez l’air contenu dans les flexibles de prise de pression en ouvrant les deux vannes de purge. Les
refermer.
 Procédez au zéro de la chaine de mesure de pression différentielle comme suit :
o Fermez progressivement la vanne à boisseau sphérique située sur le retour à la cuve ;
o Le débit est nul, la pression différentielle réelle l’est aussi. L’indicateur indique,
néanmoins, une valeur Xmbar différente du zéro. Celle –ci est due à la valeur de
pression atmosphérique du moment, l’incertitude de reproductibilité du zéro du
capteur, etc.
o Il est donc important de noter cette valeur X afin de la retrancher à celle relevées
durant les essais.
 Ouvrir de nouveau la vanne boisseau sphérique et ajuster le débit souhaité à l’aide d’une des vannes de
réglage. Notez la pression différentielle correspondant à ce débit.

3
b. Etude de la tuyauterie d32-DN 25 (P1-P2)

P 22

P 20 P 21

 Effectuez les P 19 P 18 P 17

mesures de perte de
charge pour P 7
P 8
P 9 P 10
P 11 P 12
P 13 P 14 P 15

différents débits
(500, 1000, …, 3500
P 6 P 5 P 4 P 3
l/h) ;
 En déduire pour P1 P 2

chaque mesure, le
coefficient de perte
de charge linéique
ΔP
J= (en Pa/m).
L
 On donne :
o Diamètre réel de la conduite : D=26.8 mm ;
o Section du tube : S=5.610−4 m 2 ;
o Longueur du tube : L=1.5 m  ;
o Rugosité relative du tube : ε r=1.5 10−2  ;
o Pour l’eau à 20°C :
 La viscosité cinématique est : υ=10−6 m 2 /s  ;
 La masse volumique est : ρ=999 kg /m 3.
 Complétez alors le tableau ci-dessous :

Paramètres mesurés
Débit volumique : q v ¿
Pertes de charge : Δ Pexp ( mbar)

Paramètres Calculés
Débit volumique : q v ¿
Vitesse moyenne : V ¿
Nombre de Reynolds : Re
Coefficient de perte de charge : λ
Pertes de charge : Δ Pth (Pa)
Perte de charge linéique : J
5
N’oubliez pas que pour des tuyaux lisses et 2000<Re<10 on utilise la Formule de Blasius :

λ=0.316 R−0.25
e

c. Traçage de courbes et interprétations


 Sur un même graphe (figure 1), tracez les deux courbes ( Δ Pth=f ( q v ) ¿ et ( Δ Pexp =f ( qv ) ¿ ;
 Comparez les résultats expérimentaux avec celles théoriques et commentez-les.

4
Figure 1

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

d. Etude de la tuyauterie d20-DN 25 (P18-P19)

P 22

P 20 P 21

P 19 P 18 P 17

P 8 P 11 P 12
P 7 P 9 P 10 P 13 P 14 P 15

P 6 P 5 P 4 P 3

P1 P 2

5
 Effectuez les mesures de perte de charge pour différents débits (500, 1000, …, 3500 l/h) ;
ΔP
 En déduire pour chaque mesure, le coefficient de perte de charge linéique J= (en Pa/m).
L
 On donne :
o Diamètre réel de la conduite : D=17.3 mm  ;
o Section du tube : S=2.3510−4 m 2 ;
o Longueur du tube : L=1.5 m  ;
o Rugosité relative du tube : ε r=1.5 10−2  ;
o Pour l’eau à 20°C :
 La viscosité cinématique est : υ=10−6 m 2 /s  ;
 La masse volumique est : ρ=999 kg /m 3.
 Complétez alors le tableau ci-dessous :

Paramètres mesurés
Débit volumique : q v ¿
Pertes de charge : Δ Pexp ( mbar)

Paramètres Calculés
Débit volumique : q v ¿
Vitesse moyenne : V ¿
Nombre de Reynolds : Re
Coefficient de perte de charge : λ
Pertes de charge : Δ Pth (Pa)
Perte de charge linéique : J

 Sur un même graphe (figure. 2), tracez les deux courbes ( Δ Pth =f ( q v ) ¿ et ( Δ Pexp =f ( qv ) ¿ ;
 Comparez les résultats expérimentaux avec celles théoriques et commentez-les.

Figure 2
6
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

e. Etude de la tuyauterie d20-DN 15 (P20-P21)

P 22

P 20 P 21

P 19 P 18 P 17

P 8 P 11 P 12
P 7 P 9 P 10 P 13 P 14 P 15

P 6 P 5 P 4 P 3

P1 P 2

 Effectuez les mesures de perte de charge pour différents débits (500, 1000, …, 3500 l/h) ;
ΔP
 En déduire pour chaque mesure, le coefficient de perte de charge linéique J= (en Pa/m).
L
 On donne :
o Diamètre réel de la conduite : D=17.3 mm  ;
o Section du tube : S=2.3510−4 m 2 ;
o Longueur du tube : L=1.5 m  ;
o Rugosité relative du tube : ε r=2.31 10−2 ;
o Pour l’eau à 20°C :
 La viscosité cinématique est : υ=10−6 m 2 /s  ;
 La masse volumique est : ρ=999 kg /m 3.
 Complétez alors le tableau ci-dessous :

Paramètres mesurés
Débit volumique : q v ¿
Pertes de charge : Δ Pexp ( mbar)

Paramètres Calculés
7
Débit volumique : q v ¿
Vitesse moyenne : V ¿
Nombre de Reynolds : Re
Coefficient de perte de charge : λ
Pertes de charge : Δ Pth (Pa)
Perte de charge linéique : J
 Sur un même graphe (figure. 3), tracez les deux courbes ( Δ Pth =f ( q v ) ¿ et ( Δ Pexp =f ( qv ) ¿ ;
 Comparez les résultats expérimentaux avec celles théoriques et commentez-les.

Figure 3

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

8
f. Etude de la tuyauterie d32-DN 25 (P22)

P 22

P 20 P 21

P 19 P 18 P 17

16
P
P 8 P 11 P 12
P 7 P 9 P 10 P 13 P 14 P 15

P 6 P 5 P 4 P 3

P1 P 2

 Effectuez les mesures de perte de charge pour différents débits (500, 1000, …, 3500 l/h) ;
ΔP
 En déduire pour chaque mesure, le coefficient de perte de charge linéique J= (en Pa/m).
L
 On donne :
o Diamètre réel de la conduite : D=26.8 mm ;
o Section du tube : S=5.610−4 m 2 ;
o Longueur du tube : L=1.5 m  ;
o Rugosité relative du tube : ε r=2.31 10−2 ;
o Pour l’eau à 20°C :
 La viscosité cinématique est : υ=10−6 m 2 /s  ;
 La masse volumique est : ρ=999 kg /m 3.
 Complétez alors le tableau ci-dessous :

Paramètres mesurés
Débit volumique : q v ¿
Pertes de charge : Δ Pexp ( mbar)

Paramètres Calculés
Débit volumique : q v ¿
Vitesse moyenne : V ¿
Nombre de Reynolds : Re
Coefficient de perte de charge : λ
Pertes de charge : Δ Pth (Pa)
Perte de charge linéique : J

 Sur un même graphe (figure. 4), tracez les deux courbes ( Δ Pth =f ( q v ) ¿ et ( Δ Pexp =f ( qv ) ¿ ;
 Comparez les résultats expérimentaux avec celles théoriques et commentez-les.
9
Figure 4

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

4. Valeurs expérimentales
Les valeurs tracées ci-dessous sont celles données par le constructeur ; tracez sur un même graphe, les
deux courbes ( Δ Pth =f ( q v ) ¿ et ( Δ Pexp =f ( qv ) ¿ ; Comparez ces valeurs avec celles théoriques et
commentez-les.

 la tuyauterie d32-DN 25 (P1-P2)

Paramètres mesurés
Débit volumique : q v ¿ 500 1000 1500 2000 2500 3000 3500 4000

Pertes de charge : Δ Pexp ( mbar) 6 8 10 11 13 16 18 25

Paramètres Calculés
Débit volumique : q v ¿
Vitesse moyenne : V ¿
Nombre de Reynolds : Re
Coefficient de perte de charge : λ

10
Pertes de charge : Δ Pth (Pa)
Perte de charge linéique : J

 la tuyauterie d20-DN 25 (P18-P19)

Paramètres mesurés
Débit volumique : q v ¿ 500 1000 1500 2000 2500 3000 3500 4000

Pertes de charge : Δ Pexp ( mbar) 12 25 41 62 92 124 163 202

Paramètres Calculés
Débit volumique : q v ¿
Vitesse moyenne : V ¿
Nombre de Reynolds : Re
Coefficient de perte de charge : λ
Pertes de charge : Δ Pth (Pa)
Perte de charge linéique : J

 la tuyauterie d20-DN 15 (P20-P21)

Paramètres mesurés
Débit volumique : q v ¿ 500 1000 1500 2000 2500 3000 3500 4000

Pertes de charge : Δ Pexp ( mbar) 14 33 65 116 178 254 338 429

Paramètres Calculés
Débit volumique : q v ¿
Vitesse moyenne : V ¿
Nombre de Reynolds : Re
Coefficient de perte de charge : λ
Pertes de charge : Δ Pth (Pa)
Perte de charge linéique : J

11

Vous aimerez peut-être aussi