Vous êtes sur la page 1sur 10

LA

PROMESSE Les promesses de Dieu


F3 aujourd’hui
But : Montrer en quoi Dieu est toujours le Dieu des promesses pour nous aujourd’hui.

A) EXPLICATION DE LA FICHE-PARTICIPANT

1) Héritiers de la promesse
"Dans la Bible, la promesse est une sorte d’alliance, de convention ou d’engagement qui a des effets positifs pour le bénéficiaire. La
promesse est une prophétie dont l’homme fidèle est sûr de voir l’accomplissement."1
"Si toutes les promesses divines ont été réalisées en Christ, cela ne veut pas dire que le chrétien n’ait plus rien à attendre. Au contraire,
il est porté par l’espérance (Rom 8 : 24-25)."2

1. Un lieu
Pour Abraham : un pays (Gen 12 : 1 ; 17 : 8).

"Déjà" pour nous :


Depuis la venue du Christ, le Royaume est inauguré (Matt 12 : 28). Nous pouvons déjà vivre les valeurs de ce Royaume.

"Pas encore" pour nous


Le Nouveau Testament nous parle de la promesse d’ "un lieu" nouveau pour nous.
> La véritable patrie (Hébreux 13 : 14)
> Le Royaume (Jacques 2 : 5) Il reviendra pour établir le royaume ! (Actes 1 : 11)
> Les nouveaux cieux et la nouvelle terre (2 Pierre 3 : 13)
Cette promesse ne s’est pas encore accomplie pour les chrétiens : ils sont encore comme Abraham "pèlerins et voyageurs sur la terre"
(Héb 11 : 16) et attendent une patrie meilleure.

2. Une famille
Pour Abraham : une descendance (Gen 12 : 2, Gen 17 : 9).

"Déjà" pour nous


La paternité d’Abraham ne se limite pas à sa descendance physique. Il est aussi le père des croyants en vertu des promesses que Dieu
lui a faites : "toutes les nations de la terre seront bénies en toi". L’appel de Pierre en Actes 2, évoque cette promesse (Actes 2 : 39).
En Romains 4 : 1-12, Abraham est le père de tous ceux qui croient en Jésus-Christ, quelle que soit leur origine, parce qu’il était considéré
comme juste non à cause d’un signe dans sa chair (la circoncision) mais à cause de sa foi (Gen 15 : 6).
Pour Paul, la descendance physique d’Abraham était nécessaire à la réalisation de la promesse mais elle n’était que provisoire jusqu’à
ce que Dieu vienne en Jésus-Christ assurer un salut universel, un salut qui n’est plus seulement réservé au peuple juif.

Dans les chapitres 3 et 4 de la lettre aux Galates, Paul parle de la promesse et de l’héritage accordé à ceux qui croient. Abraham a
été déclaré "juste" parce qu’il a cru à la promesse que Dieu lui avait faite, il a démontré sa foi par son obéissance. De même, ceux qui
croient à l’œuvre rédemptrice du Christ, sont déclarés justes et sont justifiés par cette même foi.
C’est en vertu de l’œuvre rédemptrice de Christ sur la croix que les croyants de l’Ancien Testament ont pu être "par avance" déclarés
justes. Abraham a été justifié par la foi, par anticipation (Jean 8 : 56 et Hébreux 11 : 13).
"Il en est ainsi typiquement du régime de la promesse. Abraham fixe son regard sur un jour lointain, et il est révélé qu’il entre déjà dans
la bénédiction de ce jour-là (justification par la foi)."3

Sous le régime de la grâce / de la promesse, l’homme est justifié par la foi.


Matthieu 1 : 1-2 et Luc 3 : 34 nous montrent que Jésus, le Messie attendu, descend de la postérité d’Abraham. "Christ a rendu possible
l’accomplissement des promesses en faveur de ceux qui croient et constituent l’unique descendance d’Abraham" (Note Bible Semeur
2000, Galates 3 : 16).
Abraham était le bénéficiaire d’une promesse bien particulière, car c’est de la lignée de son fils Isaac, enfant de la promesse qu’est issu
le Messie.

Nous sommes par la foi, des enfants d’Abraham, et Dieu fait ainsi de nous ses héritiers, ses fils adoptifs.
L’adoption : Nous avons déjà mentionné deux textes importants (Rom 8 : 15 ; Gal 4 : 5) où il est fait référence du statut de fils adoptif,
pour celui qui croit. Henri Blocher souligne que Paul lie étroitement l’adoption à la promesse de l’héritage4.

1. Nouveau Dictionnaire Biblique, Editions Emmaüs, Bible Online 2004, Ed. Clé.
2. Idem.
3. Ibid., p. 126. p. 127 : "Cette grâce déjà accessible avec cet Abraham qui a cru à la promesse".
4. H. BLOCHER, Doctrine du péché et de la rédemption, (Vaux-sur-Seine, Edifac, 2000), p. 298.

1
"Je t’adopte comme fils, et tout ce que je possède, considère-le comme tien" était une formule typique du monde antique… de plus, la
coutume grecque disait que "l’adoption était irrévocable ; un fils engendré pouvait être déshérité, mais non pas un fils adoptif"5.
Ephésiens 2 : 12 - 3 : 6 :
"Nous étions jadis étrangers aux alliances de la promesse, en Christ nous sommes devenus participants à la promesse" (Eph
3 : 6). Paul développe dans Ephésiens 2 : 12 - 3 : 6 comment le Christ a réuni les juifs et les non-juifs en une seule famille
(Eph 2 : 19). La question de la "vraie postérité" se pose : quel rapport établir entre le peuple d’Israël et les chrétiens (issus du paganisme) ?
H. Blocher répond à cette problématique : "Ces textes ne disent pas : il y a une postérité spirituelle à côté de la postérité charnelle ; ils
disent : la postérité charnelle est une fausse postérité, la seule qui mérite en vérité le nom de postérité d’Abraham, c’est celle de la foi."6
Cependant, des promesses particulières sont données pour le peuple juif en Romains 11.

"Pas encore" pour nous :


Mais nous attendons encore "la révélation finale des fils de Dieu" (Rom 8 : 18-25), c’est-à-dire le jour où nous serons avec le Père !
Nous attendons le jour où tous ceux qui ont cru en Jésus seront réunis autour du trône de Dieu (Apoc 7 : 9).

3. Des biens
Pour Abraham : une bénédiction (Gen 12 : 2b et 3, Gen 17 : 7)

L’œuvre du Christ :
La vie éternelle (Jean 3 : 16 ; Tite 1 : 2)

"Déjà" pour nous :


C’est par la foi que nous recevons la bénédiction promise à Abraham. Paul l’identifie en Galates au don de l’Esprit (Esaïe 44 : 3 ; Jean
14 : 16). Nous sommes enrichis de tous les dons (1 Cor 1 : 4- 9). Ainsi, nous avons les prémices (en français courant "première part")
des dons promis par Dieu (Rom 8 : 23), mais nous attendons encore la délivrance totale (Rom 8 : 25).

"Pas encore" pour nous :


Nous attendons toujours le moment où le Christ, fidèle à sa promesse, apparaîtra et nous donnera la couronne de vie (Jacques 1 : 12).
Nous sommes héritiers de Dieu (Romains 8 : 15-17), des fils d’adoption, par la grâce. Grâce à Jésus, nous sommes justifiés et sommes
devenus héritiers de la vie éternelle et du salut (Hébreux 1 : 14). Cet héritage qui nous est réservé dans les cieux ne peut "ni se cor-
rompre, ni se souiller, ni flétrir" (1 Pierre 1 : 3-4).

4. Une identité
Pour Abraham : Un nouveau nom.

"Déjà" pour nous


Mais si quelqu’un souffre parce qu’il est chrétien, qu’il n’en ait pas honte; qu’il remercie plutôt Dieu de pouvoir porter ce nom.
(1 Pierre 4 : 16).

"Pas encore" pour nous :


"A celui qui vaincra", Dieu offre un nouveau nom.

Le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob est celui qui agit dans l’histoire et qui donne un sens à notre destin. Celui qui continue son
œuvre sans relâche, nous maintient fermes jusqu’au bout.

2) Les promesses de Dieu pour nous


Quelles sont nos espérances, nos aspirations profondes ?

Dieu a connu les aspirations d’Abraham (le désir d’un fils) et il a accompli bien plus que ce qu’Abraham souhaitait ! Les promesses de
Dieu pour chacun d’entre nous ont pour objectif de nous bénir, c’est à dire de nous faire du bien.
La Bible regorge de promesses de Dieu pour nous ! C’est Dieu lui-même qui nous promet tout cela, nous pouvons donc être sûrs et
certains que nous pouvons en bénéficier. Nous devons le croire et saisir ces promesses ! (Hébreux 4 : 1) Ces promesses ne concernent
pas seulement la vie éternelle et l’espérance que nous avons de vivre un jour dans le "Royaume des Cieux", mais elles concernent
chaque domaine de notre vie chrétienne, dans les moindres détails. Dieu veut se manifester à nous à travers chacune d’entre elles. Le
croyant peut s’appuyer dans ses prières sur les promesses de Dieu : Psaume 119 : 41, 49, 50, 58, 81-82, 169-170 et Psaume 130 : 5.

Voici quelques exemples de choses que Dieu nous promet de nous accorder :
• 1 Jean 1 : 9 : Dieu pardonne les péchés.
• Jean 14 : 27 : Dieu nous donne la paix.

5. Ibid. , p. 299.
6. Ibid. , p. 113.

2
LA
PROMESSE Les promesses de Dieu
F3
aujourd’hui suite...
• Matthieu 7 : 11 : Dieu nous bénit, prend soin de nous.
• Psaume 23 : 1-6 : Dieu nous dirige et nous conduit.
• Matthieu 28 : 20 ; Hébreux 13 : 5 : Dieu ne nous délaisse pas.
• 1 Jean 5 :14-15 ; Jean 14 : 13-14 : Il répond à nos prières.
• 1 Corinthiens 10 : 13 ; 2 Thessaloniciens 3 : 3 : Il nous aide à vaincre la tentation.
• Jean 10 : 10 : Il nous donne la vie en abondance.

3) Ma réponse aux promesses de Dieu


Notre réponse à Dieu est d’abord la confiance que nous lui manifestons. Notre foi en ses promesses et nos choix en dépendent.

Des questions aux choix multiples permettent aux participants de se situer vis-à-vis des principales promesses citées plus haut.
Chacune des quatre promesses à Abraham est actualisée pour les jeunes.

En théorie, le choix semble facile mais en pratique, c’est autre chose ! Voyez comment Pierre promet à Jésus de le suivre partout… et
comment il le renie à la première occasion.
Heureusement les promesses de Dieu sont déjà une aide pour que nous puissions tenir nos propres promesses.

B) DÉMARCHES PROPOSÉES
I. Le tableau de la promesse
1) Héritiers de la promesse
Préparer un tableau vide à remplir par les promesses de Dieu, depuis Adam jusqu’à nous, comme sur la fiche-participant.
Former quatre équipes : chacune d’elles remplira une série de cases horizontales du tableau en se basant sur les références bibliques
que vous lui fournirez.

Promesses Adam et Abram et Au départ Alliance avec Œuvre du Pour nous Pour nous
Eve Sara d’Abram Abraham Christ déjà pas encore

Un lieu

Une
famille

Des biens

Une
identité

3
2) Les promesses de Dieu pour nous
Comment définir "l’avenir prometteur" ?
Quelles sont les promesses de Dieu pour nous ? Lire les passages bibliques et compléter la fiche-participant.

3) Ma réponse aux promesses de Dieu


Dieu fait beaucoup de promesses (2 Pierre 1 : 4), il s’en souvient (2 Pierre 3 : 9)
Il est fidèle à ses promesses (Hébreux 10 : 23), il les accomplit (2 Corinthiens 1 : 18-20)
Ses promesses se réalisent toujours (1 Rois 8 : 56)

Discussion :
Et moi, qu’en est-il des promesses que je fais aux autres ?
Est-ce que je suis du genre à tenir ma parole, à être quelqu’un qui fait ce qu’il promet ?
Ou bien est-ce que je promets beaucoup sans rien accomplir ?

L’attitude de Dieu vis-à-vis de ses promesses, nous place devant notre propre attitude ! Notre oui est-il vraiment un oui, et notre non,
vraiment un non ! Comment nous engager, comment choisir ?
Comment dire un "oui" sur lequel les autres peuvent compter ou savoir dire "non" sans avoir peur des réactions des autres ?

Réflexion personnelle :
Comment me situer face aux différents choix qui s’offrent à moi ?
Le choix d’Abraham peut-il m’aider à faire le bon choix ou les bons choix ?
Répondre personnellement au questionnaire à choix multiples de la fiche.

S’inspirer des réponses pour le moment de prière final.

II . Jeu de "Promopoly"

But du jeu : réunir le maximum de cartes "promesses" d’une même couleur. Contrairement au Monopoly, les couleurs sont dispersées
tout autour du plateau.
> Les cases "lieu" n° 1, 6, 11, 16, 21, 26, 31 et 36 seront colorées en vert symbole du "pays promis" (ou auront une gommette verte).
Les cartes promesses qui leur correspondent seront elles aussi vertes (ou auront une gommette verte).

> Les cases "famille" n° 2, 7, 12, 17, 22, 27, 32, 37 seront colorées en rouge ou rose (symbole de la descendance promise). Les
cartes promesses seront également marquées de rouge ou de rose.

> Les cases "biens" n° 3, 8, 13, 18, 23, 28, 33, 38 seront colorées en jaune (symbole de la bénédiction promise). Les cartes pro-
messes qui leur correspondent seront également marquées de jaune.

> Les cases "identité" n° 4, 9, 14, 19, 24, 29, 34, 39 seront colorées en bleu (symbole de l’identité, du nom, du titre promis).

> Enfin les cases grisées, sont les cases de transition, elles donnent le droit d’accéder aux bonus de la "pioche" au centre du pla-
teau. Il s’agit de promesses supplémentaires de différentes couleurs correspondant à chacun des quatre aspects de la promesse
et qui constituent des "jokers" qui remplacent les promesses "manquantes".

Les joueurs utiliseront un dé pour progresser sur le plateau à l’aide de pions classiques de différentes couleurs ou formes.
Six à huit joueurs peuvent se déplacer en même temps. Au-delà, former des équipes de deux ou trois.
Lorsqu’on arrive sur une case, on demande la carte correspondante au joueur qui s’occupe de la banque des promesses. On reçoit la
carte gratuitement mais on doit lire la promesse qu’elle contient. Lorsqu’on tombe sur une case déjà prise, on peut proposer un échange
de promesses avec le joueur qui détient la carte que l’on souhaite (mais il faut se souvenir de la personne qui est déjà tombée sur cette
case) : si cette personne n’a pas la carte demandée, le joueur pourra piocher dans les promesses supplémentaires de différentes couleurs
qui se trouvent au milieu du plateau.
Lorsqu’un joueur aura réuni les huit cartes numérotées d’une même couleur, il essaiera, soit de réunir huit autres cartes d’une autre cou-
leur, soit il recherche les cartes complémentaires de sa propre couleur. Le jeu se termine lorsque toutes les cartes ont été distribuées.
A la fin, on fait les comptes. Celui qui a le plus de cartes d’une même couleur ou le plus de séries de huit cartes a gagné !

4
LA
PROMESSE Les promesses de Dieu
F3
aujourd’hui suite...
Préparer un plateau de jeu carré de 4 X 10 cases comme un plateau de Monopoly.
Dans l’angle en haut à gauche : écrire « départ ».

Dans la première rangée de cases du haut

1 2 3 4 5 6 7 8 9
Lieu : Famille : Biens : Identité : Adam Eve : Retour à la Adam,
DEPART Eden "soyez Alliance Adam RUPTURE chassé Grossesses poussière père de
féconds" d'Eden difficiles l'humanité
pécheresse

A droite préparer la colonne à coller à droite

10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
Abram Saraï Abram Abram Un pays Une Une Un nom
APPEL sans pays stérile âgé sans titre PROMESSE descen- bénédic-
DE DIEU dance tion

Sur la rangée de cases en bas

29 28 27 26 25 24 23 22 21 20
Jésus = Christ Jésus, Royaume Œuvre du "Abraham" Alliance Isaac Canaan ALLIANCE
"Dieu garantit fils d’ annoncé CHRIST éternelle
sauve" l’alliance Abraham

Enfin sur la colonne de gauche les 9 dernières cases

30 31 32 33 34 35 36 37 38 39
Venue du Royaume Nous, Dons du Une FIN DES Patrie Révéla- Vie Un nom
SAINT- de justice postérité St Esprit nouvelle TEMPS céleste tion des éternelle nouveau
ESPRIT spirituelle identité enfants
d’Abraham de Dieu

Agencement

5
Les cartes "promesses"
Les promesses de la création :

LIEU / 1 FAMILLE / 2 BIENS / 3 IDENTITE / 4


Ensuite le Seigneur Dieu Puis il les bénit en leur Il lui fit cette recomman- L’homme, Adam, nomma sa
planta un jardin au pays disant : dation : "Tu peux manger femme Ève, c’est-à-dire Vie,
d’Éden, là-bas vers l’est, les fruits de n’importe quel car elle est la mère de tous
pour y mettre l’être humain "Ayez des enfants, devenez arbre du jardin, sauf de les vivants.
qu’il avait façonné. nombreux, peuplez toute la l’arbre qui donne la con- (Gen 3 :20)
(Gen 2 : 8) terre et dominez-la ; soyez naissance de ce qui est bon
les maîtres des poissons ou mauvais. Le jour où tu
dans la mer, des oiseaux en mangeras, tu mourras."
dans le ciel et de tous les (Gen 2 : 16-17)
animaux qui se meuvent sur
la terre."
(Gen 1 : 28)

Les paroles de Dieu à Adam et Eve

LIEU / 6 FAMILLE / 7 BIENS / 8 IDENTITE / 9


Le Seigneur Dieu renvoya "Je rendrai tes grossesses "Tu gagneras ton pain Adam : Père de l’humanité
donc l’homme du jardin pénibles, à la sueur de ton front, pécheresse.
d’Éden, pour qu’il aille cul- tu souffriras pour mettre au jusqu’à ce que tu retournes (Rom 5 : 12)
tiver le sol dont il avait été monde tes enfants…" à la terre
tiré. (Gen 3 : 23) (Gen 3 : 16) dont tu as été tiré.
"Je mettrai l’hostilité entre la Car tu es fait de poussière,
femme et toi, et tu retourneras à la pous-
entre sa descendance et sière."
la tienne. La sienne (la (Gen 3 : 19)
descendance de la femme)
t’écrasera la tête, tandis
que tu la mordras au talon."
(Gen 3 : 15)

La situation d’Abraham

LIEU / 11 FAMILLE / 12 BIENS / 13 IDENTITE / 14


Abram était sans pays : Abram est sans descen- Abram est vieux sans Abram descendant de Sem.
dance : avenir : (Gen 11 : 10-32)
"Téra emmena son fils "Saraï n’avait pas d’enfant,
Abram et son petit-fils Loth, elle était stérile." (Gen 11 : "Abram, qui était âgé de
fils de Haran. Il emmena 30) soixante-quinze ans, accep-
aussi sa belle-fille Saraï, ta de quitter Haran comme
femme d’Abram. Il quitta le lui ordonnait le Seigneur."
avec eux Our en Chaldée (Gen 12 : 4)
pour aller au pays de
Canaan. Ils voyagèrent
jusqu’à Haran et s’y installè-
rent." (Gen 11 : 31)

6
LA
PROMESSE Les promesses de Dieu
F3
aujourd’hui suite...
Les promesses à Abraham

LIEU / 16 FAMILLE / 17 BIENS / 18 IDENTITE / 19


Un pays : Une descendance : je te bénirai … Tu seras ... et je rendrai ton nom
une bénédiction pour les célèbre.
Le Seigneur dit à Abram : Je ferai naître de toi une autres. (Gen 12 : 2 b)
"Quitte ton pays, ta parenté grande nation. (Gen 12 : 2c et 3)
et la maison de ton père et (Gen 12 : 2a)
va dans le pays que je te
montrerai."
(Gen 12 : 1)

Les promesses lors de l’alliance avec Abraham

LIEU / 21 FAMILLE / 22 BIENS / 23 IDENTITE / 24


Canaan : Isaac : Alliance unilatérale perma- "Père d’une multitude" :
nente :
"A toi et à tes descendants, Dieu dit: "Non! Ta femme "On ne t’appellera plus
je donnerai le pays où tu Sara te donnera un fils "Je maintiendrai mon allian- Abram, mais Abraham, car
séjournes en étranger, tout que tu appelleras Isaac. Je ce avec toi, puis, après toi, je ferai de toi l’ancêtre d’une
le pays de Canaan. Il sera maintiendrai mon alliance avec tes descendants, de foule de nations. Je t’accor-
leur propriété pour toujours avec lui et avec ses des- génération en génération, derai un si grand nombre
et je serai leur Dieu." (Gen cendants après lui. Ce sera pour toujours : ainsi je serai de descendants qu’ils cons-
17 : 8) une alliance pour toujours." ton Dieu et celui de tes des- titueront des nations; il y
(Gen 17 : 19) cendants après toi." (Gen aura même des rois dans ta
17 : 7) postérité." (Gen 17 : 5-6)

Les promesses réalisées par la venue de Jésus

LIEU / 26 FAMILLE / 27 BIENS / 28 IDENTITE / 29


Le royaume inauguré : Eh bien, Dieu a fait ses Dieu, source de la paix, a Il a voulu que, pour honorer
promesses à Abraham et à ramené d’entre les morts le nom de Jésus, tous
En réalité, c’est par l’Esprit son descendant. L’Écriture notre Seigneur Jésus, les êtres vivants, dans les
de Dieu que je chasse les ne déclare pas: « et à ses devenu le grand berger des cieux, sur la terre et sous la
esprits mauvais, ce qui descendants », comme s’il brebis grâce au sang de terre, se mettent à genoux,
signifie que le Royaume de s’agissait de nombreuses son sacrifice, qui garantit et que tous proclament, à
Dieu est déjà venu jusqu’à personnes ; elle déclare: « l’alliance éternelle. la gloire de Dieu le Père :
vous. (Matt 12 : 28) et à ton descendant », en (Héb 13 : 20) "Jésus est le Seigneur !".
indiquant par là une seule (Phil 2 : 9-11)
personne, qui est le Christ.
(Gal 3 : 16)

7
Les promesses déjà réalisées pour nous

LIEU / 31 FAMILLE / 32 BIENS / 33 IDENTITE / 34


En effet, le Royaume de Nous sommes la postérité La promesse que Dieu a Il nous a marqués à son
Dieu n’est pas une affaire spirituelle d’Abraham par faite par les prophètes est nom et il a répandu dans
de nourriture et de boisson; la foi : pour vous, et vous avez nos cœurs le Saint-Esprit
il consiste en la justice, la "Si vous appartenez au part à l’alliance que Dieu a comme garantie des biens
paix et la joie que donne le Christ, vous êtes alors les conclue avec vos ancêtres qu’il nous réserve.
Saint-Esprit. (Rom 14 : 17) descendants d’Abraham quand il a dit à Abraham: (2 Cor 1 : 22)
et vous recevrez l’héritage "Je bénirai toutes les
que Dieu a promis." (Gal familles de la terre à travers
3 : 29) tes descendants."
(Act 3 : 25)

Les promesses pas encore réalisées pour nous

LIEU / 36 FAMILLE / 37 BIENS / 38 IDENTITE / 39


En réalité, ils désiraient une Nous attendons la révéla- Nous sommes ses enfants, De celui qui aura rem-
patrie meilleure, c’est-à- tion des fils de Dieu : donc nous aurons aussi porté la victoire, je ferai une
dire la patrie céleste. C’est part aux biens que Dieu a colonne dans le temple de
pourquoi Dieu n’a pas honte "La création entière attend promis à son peuple, nous mon Dieu et il n’en sortira
d’être appelé leur Dieu; en avec impatience le moment y aurons part avec le Christ; plus jamais. J’inscrirai sur
effet, il leur a préparé une où Dieu révélera ses car si nous souffrons avec lui le nom de mon Dieu
cité. (Héb 11 : 16) enfants." (Rom 8 : 19) lui, nous serons aussi avec et le nom de la ville de
lui dans sa gloire. mon Dieu, la nouvelle
(Rom 8 : 17) Jérusalem qui descend du
ciel, envoyée par mon Dieu.
J’inscrirai aussi sur lui mon
nom nouveau.
(Apoc 3 : 12)

8
LA
PROMESSE Les promesses de Dieu
F3
aujourd’hui suite...
Les cartes "Joker"
Vertes :

LIEU LIEU LIEU


Écoutez, mes chers frères: Jésus leur dit: "Je vous Dieu nous a laissé la pro-
Dieu a choisi ceux qui le déclare, c’est la vérité: messe que nous pourrons
sont pauvres aux yeux du si quelqu’un quitte, pour entrer dans le repos qu’il
monde pour qu’ils devien- nous a préparé. Prenons
le Royaume de Dieu, sa
nent riches dans la foi et donc bien garde que per-
reçoivent le Royaume maison, ou sa femme, sonne parmi vous ne se
qu’il a promis à ceux qui ses frères, ses parents, trouve avoir manqué l’occa-
l’aiment. ses enfants, il recevra sion d’y entrer. (Héb 4 : 1)
(Jacq 2 : 5) beaucoup plus dans le
temps présent et dans le
monde futur il recevra la
vie éternelle."
(Luc 18 : 29-30)

Roses :

FAMILLE FAMILLE FAMILLE FAMILLE


Ainsi, la promesse a été C’est-à-dire: ce ne sont pas Par l’esprit de Jésus nous Voici ce secret: par le
faite à cause de la foi, afin les enfants nés conformé- devenons une seule moyen de la Bonne
que ce soit un don gratuit ment à l’ordre naturel qui famille : Par conséquent, Nouvelle, les non-Juifs sont
de Dieu et qu’elle soit sont les enfants de Dieu ; vous les non-Juifs, vous destinés à recevoir avec
valable pour tous les des- seuls les enfants nés con- n’êtes plus des étrangers, les Juifs les biens que Dieu
cendants d’Abraham, non formément à la promesse des gens venus d’ailleurs ; réserve à son peuple, ils
pas seulement pour ceux de Dieu sont considérés mais vous êtes maintenant sont membres du même
qui obéissent à la loi mais comme les vrais descen- concitoyens des membres corps et bénéficient eux
aussi pour ceux qui croient dants. (Rom 9 : 8) du peuple de Dieu, vous aussi de la promesse que
comme Abraham a cru. appartenez à la famille de Dieu a faite en Jésus-
Abraham est notre père à Dieu. Christ. (Eph 3 : 6)
tous. (Rom 4 : 16) (Eph 2 : 19)

9
Jaunes :

BIENS BIENS BIENS


Mais pas seulement la Ainsi, tu n’es plus esclave, Or, Dieu a voulu montrer
création: nous qui avons mais enfant; et puisque tu encore plus clairement à
déjà l’Esprit Saint comme es son enfant, Dieu te don- ceux qui devaient recevoir
première part des dons de nera l’héritage qu’il réserve les biens promis que sa
Dieu, nous gémissons aussi à ses enfants. (Gal 4 : 6-7) décision était irrévocable;
intérieurement en attendant c’est pourquoi il ajouta un
que Dieu fasse de nous ses serment à la promesse.
enfants et nous accorde (Héb 6 : 17)
une délivrance totale.
(Rom 8 : 23)

Bleues :

IDENTITE IDENTITE
Mais si quelqu’un souffre Ils verront sa face, et son
parce qu’il est chrétien, nom sera inscrit sur leurs
qu’il n’en ait pas honte; qu’il fronts. (Apoc 22 : 4)
remercie plutôt Dieu de
pouvoir porter ce nom.
(1 Pi 4 : 16)

10

Vous aimerez peut-être aussi