Vous êtes sur la page 1sur 4

LES SOLDES INTERMEDIAIRES DE Ratio d’endettement :

GESTION :
CPC : état de synthèse qui permet de déterminer le Dettes totales / Passif total
résultat de l’activité de l’entreprise.
Etat des soldes de gestion Ratio d’endettement décliné (relative)
C’est un tableau qui a pour objectif l’analyse de
l’activité principal de l’entreprise.
Dettes de financement / totales passif
Ratio de marge brute : Dettes de passif circulant / totales passif
Marge brute / vente de marchandises Dettes de trésorerie / totales passif

Part relative de l’activité commerciale : Ratio de liquidité général :


Ventes de marchandises / chiffre d’affaire
(A.C + T.A) / (P.C+ T.P)
Chiffre d’affaire
ce ratio est supérieur à 1 donc l’entreprise est
Ventes de biens et services produits + ventes
solvable donc il est en équilibre financier et le FRF
de marchandises est positive.

Contribution de l’activité commerciale à la valeur Ratio de liquidité réduite :


ajoutée
Marge brut / valeur ajoutée [(A.C – stock) + T.A] / (P.C + T.P)

Le ratio d’intégration Ratio de liquidité immédiate:


La valeur ajoutée / production de l’exercice
T.P / (P.C + T.P)
Marge industrielle
EBE / valeur ajoutée Ce ratio doit être le plus petit possible et doit tenir
compte de l’objectif de la trésorerie
Ratio de financement : Les concepts de l’équilibre financier
Le fonde roulement fonctionnel (FRF): il est
Financement permanent / actif immobilisé utilise pour le financement de l’exploitation.
Financement permanent – actif immobilisé
Le ratio est supérieur à 1 donc FRF est positif donc il y Le besoin de financement global(BFG) : représente
a un équilibre financier. l’ensemble des biens dont on a besoin pour
l’exploitation qui ne sont pas financés par les dettes
Ratio de couverture des besoins d’exploitation : il du passif circulant.
mesure la proportion d’activité finance par le fond de Actif circulant – passif circulant
roulement
FRF / BFG La trésorerie nette (TN):
Trésorerie actif – Trésorerie passif
Ratio du fond de roulement : FRF – BFG
- TN > 0 :
(FRF / CA. HT) * 360  L’entreprise dispose un excédent de trésorerie
 Elle dispose des moyens de financement non
Ratio d’indépendance financière : utilises
- TN < 0 :
Capitaux propres / dettes de financement l’entreprise est en situation de besoin de
financement ; il a financé son activité en ayant
recourt aux crédits bancaires.
Ratio d’autonomie financière :
TN = 0 : c’est une tendance vers laquelle
l’entreprise inspire pour placer les excédents.
Capitaux propres / financement permanent
1
2- Le stock minimum : il s’agit d’une partie de
La capacité d’autofinancement : stock que l’entreprise garde de manière permanente pour
se prémunir contre les risques de rupture de stock ;
 Méthode soustractif :
- En retranche la valeur du stock minimum de la
EBE
rubrique stock. Et On ajoute à l’actif immobilisé à
+ Transfert de charge d’exploitation l’immobilisation corporelle.
+ Autre produits d’exploitation ((+) Imm.Corp ; (-) stock)
- Autres charges d’exploitation 3- Les actifs à plus ou moins d’un an : c.à.d. dans
+ Produit financiers (1) une rubrique à long terme ; on a une partie qui arrive à
- Charges financiers(2) l’échéance sur 2 ou 3 mois. Cette partie doit être
+ Produits non courants(3) retranchée de la rubrique à long terme et ajouter à la
- Charges non courantes(4) rubrique à court terme concernée.
- Impôts sur les bénéfices - Les prêts immobilisés qui arrivent à échéance
((+) Creance.A.C ; (-) immob.financiere)
- dotations d’exploitation du bilan - Les créances client durent plus d’un an
- dotations financières du bilan ((-) Creance.A.C ; (+) immob.financiere)
- dotations non courantes du bilan 4- Les immobilisations en crédit bail : le bilan
financier les considère comme une dette de financement.
+ reprises d’exploitation du bilan
((-) IM.corp ; (+) dettes. Financement)
+ reprises financières du bilan 5- Les titres de valeurs de placement : les titres qui
+ reprises non courantes du bilan arrivent à échéance on la considèrent comme de la
trésorerie. ((-) T.V.P ; (+) T.Active)
CAF 6- Les encarts de conversion active : il s’agit d’une
- (1) :(-) reprises financières perte ; une diminution de créance et une augmentation de
- (2) :(-) dotations financières dettes
- (3) :(-) PCI ; (-) Reprises sur subventions  Si une provision est constitué le résultat est
investissement ; (-) Reprises non courantes. touché de manière réel par conséquent aucun
= Autres produits non courantes + subventions retraitement n’est affichée.
d’équilibre  Si une provision n’est pas constitué ; le bilan
- (4) : (-) dotations non courantes ; (-) VNA. financier élimine de l’actif la même valeur et la
= Autres produit non courantes + Subventions retranche du passif.
accordés ((-) ECA ; (-) Cap.Propres)
 Méthode additif : 7- Le capital souscrit non libéré : c’est une partie
Résultat net de l’exercice du capital non libérée le bilan financier le retranche
+ dotation d’exploitation (1) des capitaux propres et la même valeur à retrancher
+ dotation financière (1) de l’actif.
+ dotation non courante (1) ((-) Im. Fin ; (-) Cap.Propres)
- Reprises d’exploitation (2) 8- Le résultat mise en distribution :
- Reprises financières (2) dividendes ; c’est une partie distribuée aux
- Reprises non courantes(2) (3) actionnaires et le bilan financier le retranche des
- Produits des cessions d’immobilisation capitaux propres et il a considéré comme une dette à
+ VNA court terme.
CAF ((+) Dettes.P. Circ ; (-) Cap.Propres)
- (1) : à l’exclusion des dotations relatives au 9- L’impôt différée : c’est un impôt qui sera payé
Bilan ultérieurement ; on calcule l’impôt au taux de 30%,
- (2) : à l’exclusion des reprises relatives au on déduit les capitaux propres assimilés et on les
Bilan considère comme une dette à court terme
- (3) : y compris reprises sur subventions ((+) D.pass.Circ ; (-) Cap.Prop.Ass)
d’investissement 10- Les dettes à plus ou moins d’un an : le même
- que l’actif
11- Les encarts de conversion passive :
Le Bilan financier
il s’agit d’un gain de change caché qui se manifeste soit
par une augmentation de créance ou bien une diminution
1- Les immobilisations en non valeurs :
de dette ; on le retranche de l’écart de conversion du
((-) IM.N.V ; (-) Cap.Propres) le bilan financier
passif et on l’ajoute aux capitaux propres.
conformément aux principes de revalorisation
((-) E.C.P ; (+) Cap.Propres)
de l’entreprise ; élimine les non valeurs de l’actif et les
mêmes valeurs est à éliminer du passif en capitaux propres.
2
Le besoin en fond de roulement normatif
Le tableau de financement
Le BFR prévisionnel = (BFR / CA.ht) *360 Le tableau de synthèse des masses du bilan

Généralisation : masses A B Variation A-B


Exercice Exercice
N N-1 E R
(Poste du bilan / CA.ht) * 360
Financement
+
permanent
La durée d’écoulement Actif
+
immobilisé
(Poste du bilan / PCC) * 360 Fonds de
+
roulement (a)
PCC : Poste du CPC Correspondant Actif
+
circulant
Le coefficient de pondération Passif
+
circulant
PCC/CA.ht Besoin de
Le poste du bilan et son correspondant au CPC financement +
global (b)
Poste du bilan (BFR) Poste du CPC correspondant Trésorerie
nette (a-b)
+
Le compte client Chiffre d’affaire TTC
Le compte fournisseur Achat TTC
Le tableau d’emploi-ressources
Stock de marchandise Achat revendus de Mse
 Les dividendes :
Achat consommés de
Stock de matière = résultat N-1 - ∆ réserves
matières
Stock de produit finis Vente de biens et services  La C.A.F
- Résultat N
Dettes sociales Charges du personnel
+ dotations (∑dotations amortissements +
TVA (pour achat)
Achat hors taxe ∑ dotations des provisions)
récupérable
- Reprise
TVA pour vente
Chiffre d’affaire - PCI
facturée
+ VNA (dotations – diminutions) des
amortissements
= CAF

Les ressources stables de l’exercice

Autofinancement CAF – dividendes


CAF
Distribution des dividendes
Cession réduction d’immobilisation = (1) + (2) + (3) +(4)
Cession d’immob. Incorp (1)Prix de cession
Cession d’immob. Corp. (2) Prix de cession
Cession d’immob. Financière (3) Prix de cession
Récupération sur créances immob (4) récupération créances prêts
Augmentation des capitaux propres et assimilés (Capital N- Capital N-1) + ∆ prime d’émission
+Subventions d’investissements
Augmentation du capital
Subvention d’investissement
Augmentation des dettes de financement Augm DF= DFN – DF N-1 + Remb DF
3
Total ressources stables

Les emplois stables de l’exercice

Acquisition et augmentation d’immobilisation = (1) + (2) + (3) +(4)


Acquisition d’immobilisation incorporelle (1)Augmentation d’immob. Incorp
Acquisition d’immobilisation corporelle (2) Augmentation d’immob. Corp.
Acquisition d’immobilisation financière (3) Augmentation d’immob. Financières
Augmentation des créances immobilisées (4) récupération créances prêts
Remboursement des capitaux propres
Remboursement des dettes de financement
Emploi en non valeurs
Total emplois stable
∆ B.F.G
∆ de la trésorerie

Le choix d’investissement - Détermination des Cash Flow

- La technique d’évaluation du projet sans actualisation Résultat avant impôt:


= CA - Amortissement
∑ CF = I0 1- Amortissement = I0 /n
 Le délai de récupération 2- CA= (qte * prix) – ( charge * qte )
Exemple : Résultat net :
I0= 1000
Résultat avant impôt - impôts
Pour n=2 on a ∑ CF=900 ; pour n=3 on a ∑ CF= 1200
Le délai = 1+2+ (1000-900 / 1200-900) *12 Cash flow
= 2 ans et 4 mois
CF= Résultat net + Amortissement
- La technique d’ actualisation
- Le taux interne de rendement
 La valeur actuelle nette
C’est le taux d’actualisation qui annule la VAN
-n
VAN = - I0 + ∑ CF (1+i)
I0 = ∑ CF (1+i)-n
i : le taux d’actualisation Exemple :
n : la durée de vie de l’investissement VAN19% = - 1 000 +300(1,19)1 +500(1,19)2 +650(1,19)3 = - 9,10
VAN18% = - 1 000 +300(1,18)1 +500(1,18)2 +650(1,18)3 = + 8,94
1 % : 8,94 / 18,04 = 0,495 %
 La VAN au CF identiques donc, l’interpolation linéaire obtenue pour le TRI est égale à :
18 % + 0,495 % = 18,495 %
VAN = - I0 + (1-(1+i)-n / i) * CF
 L’indice de profitabilité

Ip = ∑ CF act / I0
- Ip > 1 donc VAN > 0