Vous êtes sur la page 1sur 4

Fiche de révision – TECHNOLOGIE GYMNASTIQUE

Les auteurs :
 R.Carrasco :  il divise les éléments gymniques en schèmes d’action :
- au niveau de la ceinture scapulaire : antépulsion (lever les bras), rétropulsion (baisser les bras),
impulsion épaules, répulsion (extension des bras).
- au niveau de la ceinture pelvienne : ouverture, fermeture de l’angle bas-tronc, impulsion jambes.
- au niveau du bassin : antéversion (os iliaque bascule vers l’avant  position de marche),
rétroversion (os iliaque basculé vers l’arrière).
- mouvements annexes : flexion/extension de la tête, flexion des bras, flexion des jambes.
 il propose le circuit training et le mini-circuit comme méthode de travail.

 P.Goirand :  il modélise l’activité gymnique autour de 4 verbes d’action : se déplacer, voler,


tourner, se renverser.
 il veut faire de la gym une pratique de groupe.

 J.Leguet :  il caractérise l’activité gym en 12 actions que l’on peut coordonner par anticipation :
se recevoir (s’équilibrer), tourner sur soi-même, se balancer en appuis, se balancer en
suspension, passer en appui renversé, passer en suspension renversée, se déplacer de
façon bipède, tenir une attitude, passer au sol, faire un va-et-vient, cercler, sauter.
 la gym est aussi une activité éducative car elle développe plusieurs capacités : agir,
créer, montrer, aider, évaluer, organiser.

 L.Thomas et collectif :
 il définit les principes fondamentaux en gym : l’attitude gymnique (gainage),
le placement des segments (sensibilité kinesthésique), la capacité à faire des
impulsions et des réceptions efficaces, la coordination et le rythme, la capacité à
passer du statique au dynamique et inversement.
 il définit une progression par étapes progressives.

Risque/sécurité :
Il y a 2 types de risques qui influent sur l’action motrice par des réactions affectives et psychologiques :
le risque objectif, réel, et le risque subjectif, la peur.

 manipulation = action manuelle sur le corps du gymnaste dans le but de la placer dans une situation
nouvelle pour l’aider à percevoir les différentes phases du mouvement et le renforcer musculairement.

 aide = action pour faciliter le geste.

 parade = action produite pour prévenir un risque d’accident.

Echauffement – Préparation physique :


Echauffement = rentrée progressive dans l’activité gymnique sur les plans physique et mental.

481000576.doc -1-
Biomécanique :
Facteurs qui tiennent à la dynamique :
 apesanteur = force attractive appliquée au centre de gravité du corps.

 inertie = tendance qu’a un corps à résister à la force qui lui est appliquée.

 énergie cinétique = énergie que possède un corps en mouvement.

 énergie potentielle = stocke d’énergie que l’on possède grâce à une position élevée.

 point d’appui dynamique = on crée un point d’appui dynamique par blocage de l’extrémité d’un
segment, ce qui permet un transfert d’énergie au reste du corps (ex : au saut de main).

 poussée excentrique = poussée en dehors du centre de gravité (ex : au flip).

 vitesse angulaire = variation d’angle accomplie par unité de temps.

 moment d’inertie = durée de la rotation ; plus le rayon est petit, plus la rotation est rapide.

Il y a différentes manières de créer de la rotation :


- par blocage de l’extrémité d’un segment, si et seulement si le corps est gainé.
- par poussée excentrique.
- par blocage d’un mouvement rectiligne ( rotation + élévation).
On augmente la vitesse de rotation en groupant la masse du corps (menton-poitrine, genoux-poitrine).

Analyse de mouvements :

 Sol :

Roulade avant : - poussée excentrique, complète des jambes


- élévation du bassin
- enroulement de la colonne vertébrale (menton-poitrine, genoux-poitrine)

Roulade arrière : - poussée excentrique vers l’arrière


- enroulement de la colonne vertébrale
- répulsion bras dynamique
- antépulsion

Salto avant : - course d’élan préparatoire


- sursaut d’élan long et rasant, jambes serrées
- lancé-blocage des bras pour créer de la rotation ou de l’élévation
- groupé genoux-poitrine, talons-fesses
- dégroupé
- blocage ; stabilisation ou enchaînement

481000576.doc -2-
Salto arrière : - généralement après une rondade pour donner de l’élan
- impulsion jambes dynamique et complète
- lancé-blocage des bras
- groupé genoux-poitrine, talons-fesses
- dégroupé
- blocage ; stabilisation ou enchaînement

ATR : - élan par fente avant


- gainage du tronc et des épaules
- poussée complète sur la jambe d’appel pour faire monter le bassin
- pose des mains loin devant, corps tendu
- jambes tendues au-dessus des mains, équilibration par les doigts
- retour en fente

Roue : - élan par fente avant


- poussée sur la jambe avant et tirade de la jambe arrière
- bascule du corps tendu en engageant un quart de tour
- pose des main alternative, alignée sur les pieds
- passage à l’ATR
- retour en fente en conservant l’alignement bas-tronc

Rondade : - sursaut d’élan long et rasant


- gainage pour créer un alignement jambe arrière – bras
- poussée sur la jambe avant
- bascule du corps vers l’avant pour poser les mains le plus loin possible
- pose des mains dans l’axe des pieds ou de chaque côté
- tirade de la jambe arrière
- impulsion épaules
- courbette pendant la phase de suspension
- réception jambes serrées, corps tonique pour pouvoir enchaîner

Saut de mains : - sursaut d’élan long et rasant


- fente avant
- poussée de la jambe d’appel et tirade de la jambe libre
- pose des mains loin devant
- grandir les épaules et conserver l’alignement
- impulsion épaules
- arrivée debout

Flip avant : - élan généralement par un saut de mains


- impulsion des 2 jambes
- fouetté du tronc vers l’avant = courbette avant
- pose des main en conservant l’angle bas-tronc ouvert
- impulsion épaules au passage à la verticale
- corps reste en ouverture complète pendant la phase d’envol
- réception jambes tendues, corps gainé

Flip arrière : - poussée excentrique des jambes vers l’arrière pour créer de la rotation et de l’élévation
- fouetté du tronc vers l’arrière (ouverture) en conservant la tête dans l’axe du corps
- projection-blocage des bras vers l’arrière
- pose des mains en conservant l’angle bras-tronc ouvert
- impulsion épaules pour renforcer la rotation
- arrivée en fente

481000576.doc -3-
 Saut de cheval :

4 phases dans le saut de cheval :


- phase d’élan : course athlétique d’environ 25m.
- impulsion : dynamique sur le tremplin.
- phase d’appuis : par renversement ou par redressement.
- réception : stabilisation sur les 2 pieds, redressement.

Saut de lune : - vitesse d’élan progressivement accélérée sur 25m au maximum


- bond de pré-appel long et rasant, prise d’avance des appuis, oblique arrière
- sur le tremplin, impulsion jambes dynamique et excentrique pour créer de la rotation et de
l’élévation
- tirade de talons pour créer un point d’appui dynamique et de la rotation
- phase d’appui : impulsion épaules pour créer de la rotation et de l’élévation
- fouetté du tronc pour diminuer le moment d’inertie et ainsi augmenter la rotation
- réception, blocage, absorption de l’énergie cinétique par contraction des jambes

481000576.doc -4-

Vous aimerez peut-être aussi