Vous êtes sur la page 1sur 10

ECOLE MAROCAINE DES SCIENCES DE

L’INGENIEUR

LES PONTS
3GC2

Réalisé par :
NASSIM HMIMSA
REDA LEHILALI
LES PONTS

Plan:
I. Introduction :
II. PONT :
i. Définition :
ii. Principaux éléments constitutifs d’un pont :
III. Les étapes de construction :
i. Les fondations :
ii. La réalisation des appuis :
iii. L’assemblage et le lançage du tablier :
iv. Le coulage de la dalle :
v. Les finitions :
IV. Les types des ponts :
V. Conclusion :

4GC3 Page 1
LES PONTS

Introduction :

La conception d’un pont est une démarche itérative dont


l’objectif est l’optimisation technique et économique de
l’ouvrage projeté vis-à-vis de l’ensemble des
contraintes.

Elle est menée par une équipe multidisciplinaire


regroupant : hydrologue, hydraulicien, géotechnicien,
géologue, ingénieur structures, ingénieur génie civil,
architecte,…

4GC3 Page 2
LES PONTS

PONT :
i. Définition :
 C’est un ouvrage destiné à franchir un
obstacle naturel (ravin, rivière) ou à
franchir une autre voie de circulation
terrestre, fluviale ou maritime.

ii. Principaux éléments constitutifs d’un


pont :
 Le tablier : est la partie quasi
horizontale située sous la voie portée :

4GC3 Page 3
LES PONTS

 Les appuis : ce sont les culées (appuis de


rive)et les piles (appuis intermédiaires) .

 Les fondations : qui peuvent être


superficielles ou profondes.
 Les équipements : sont des éléments
indispensables à l’utilisation au
fonctionnement et à la durabilité du pont :

4GC3 Page 4
LES PONTS

appareils d’appui, garde-corps, joints,


gargouilles etc...

Les étapes de construction :


i. Les fondations :
Les fondations superficielles : ces fondations sont privilégiées pour les ponts
dont le niveau est proche de celui du terrain car dans ce cas les ouvrages sont
soumis à des contraintes réduites par rapport à la prise au vent et à leur pesanteur.

Les fondations profondes : Ce type de fondation est plus adapté dès lors que le
pont commence à prendre de la hauteur. Dans ce cas il arrive régulièrement que le
sol révèle une couche plus résistante en profondeur.

ii. La réalisation des appuis :


Quel que soit le nombre d’appuis (culées et piles) nécessaire à la construction du
pont, elles seront toutes montées de façon simultanée de part et d’autre des rives.
Généralement réalisés en béton, ces appuis sont soit coulés en place, soit
préfabriqués en usine puis assemblés sur site.

iii. L’assemblage et le lançage du tablier :

iv. Le coulage de la dalle :

4GC3 Page 5
LES PONTS

v. Les finitions :
Pour finaliser l’ouvrage, après plusieurs mois, voire années de chantier,
l’ultime étape consiste à poser l’enrobé sur la route. L’enrobé est un
type très spécialisé de bitume dont ses caractéristiques intrinsèques lui
permettent de résister aux dilatations du tablier.

Les types des ponts :

4GC3 Page 6
LES PONTS

4GC3 Page 7
LES PONTS

4GC3 Page 8
LES PONTS

Conclusion :

4GC3 Page 9