Vous êtes sur la page 1sur 73

Directeur de la publication : Edwy Plenel Samedi 20 Juin www.mediapart.

fr

Sommaire
François Ruffin: «La République se situe plus dans la
manifestation “Adama” que chez Castaner»
LE SAMEDI 20 JUIN 2020 | PAR JOSEPH CONFAVREUX ET PAULINE GRAULLE

p. 8 El Toro TV, la télé qui se rêve en Fox News p. 35 En Guyane, EDF veut construire une centrale au
espagnole fioul d’un autre temps
PAR LUDOVIC LAMANT PAR JADE LINDGAARD
p. 9 Serbie: Vucic veut un plébiscite avant de p. 38 En Italie, l’extrême droite impatiente de tourner
négocier avec le Kosovo la page de l’épidémie
PAR JEAN-ARNAULT DÉRENS PAR CÉCILE DEBARGE
p. 10 A Dijon, des habitants en colère face à l’inaction p. 40 Loi Avia contre la haine en ligne: la gifle du
des forces de l’ordre Conseil constitutionnel
PAR NEJMA BRAHIM PAR GÉRALDINE DELACROIX
p. 13 «À l’air libre»: Farida C., l’infirmière p. 41 Lutte contre le racisme: la CNCDH pointe les
violemment interpellée à Paris, se livre insuffisances françaises
PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART PAR CAMILLE POLLONI
p. 14 Accusations de harcèlement: LREM fait bloc p. 43 Onfray, un proudhonisme de droite?
pour protéger ses députés PAR ROMARIC GODIN
PAR DAVID PERROTIN p. 49 Stéphane Simon, l’homme d’affaires derrière
p. 17 Harcèlement moral: le cas Garriaud-Maylam Michel Onfray
embarrasse Gérard Larcher PAR LUCIE DELAPORTE
PAR ANTTON ROUGET p. 52 Les députés votent une drôle de sortie de l’état
p. 21 Le management glaçant de la sénatrice Espagnac d’urgence sanitaire
PAR ANTTON ROUGET PAR JÉRÔME HOURDEAUX
p. 24 Au Ségur de la santé, des idées, mais pas p. 54 Mort d’Angelo Garand, tué par le GIGN: ce que
«d’argent magique» dit le dossier judiciaire
PAR CAROLINE COQ-CHODORGE PAR MATTHIEU SUC
p. 26 Données de santé: le «oui mais» du Conseil p. 56 Mort d’Angelo Garand: la contre-enquête du
d’Etat au Health Data Hub sociologue Didier Fassin
PAR JÉRÔME HOURDEAUX PAR LUCIE DELAPORTE
p. 29 Pour les confiner, des patients en psychiatrie p. 58 Enfants migrants enfermés: la grande hypocrisie
enfermés à double tour PAR LEÏLA MIÑANO (INVESTIGATE EUROPE)
PAR MATHILDE GOANEC p. 62 Douceurs et douleurs: Bei Dao se souvient de son
p. 30 Catastrophe sociale: comment le gouvernement enfance à Pékin
tâtonne PAR LISE WAJEMAN
PAR DAN ISRAEL p. 64 Elections municipales: les enjeux d’un scrutin
p. 33 «Gilets jaunes»: une nouvelle plainte vise le atypique
préfet de police Lallement PAR FABIEN ESCALONA ET ELLEN SALVI
PAR MICHEL DELÉAN p. 67 Aux municipales, le nombre de recours en forte
p. 34 Allô Place Beauvau: que fait (vraiment) la police hausse
des polices? PAR ROMAIN BIZEUL (MEDIACITÉS)
PAR DAVID DUFRESNE p. 68 A Tours, le maire sortant accusé de faire
campagne sur le dos du Covid
PAR PAULINE GRAULLE

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.1/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
2

p. 71 A Marseille, un militant de la droite locale est


autorisé à recueillir des procurations depuis des
années
PAR JEAN-MARIE LEFORESTIER (MARSACTU)

engagé sans compter dans le mouvement des « gilets jaunes »


François Ruffin: «La République l’an dernier, se montrerait, estiment certains, un rien pusillanime
se situe plus dans la manifestation quand il s’agit d’épouser la cause des classes populaires issues de
l’immigration.
“Adama” que chez Castaner»
LE SAMEDI 20 JUIN 2020 | PAR JOSEPH CONFAVREUX ET PAULINE
Au moment où le meurtre de George Floyd par la police
GRAULLE américaine a déclenché une onde de choc mondiale, et alors que
la gauche, notamment La France insoumise, peine à définir une
ligne claire sur des thématiques telles que le « privilège blanc » ou
le « racisme systémique », Mediapart a proposé au « député-
reporter » de clarifier ses prises de position.
Si François Ruffin témoigne de son soutien sans ambiguïté à la
lutte antiraciste, il continue de considérer que la question sociale
est toujours prééminente pour faire avancer l’égalité et reculer les
discriminations raciales.
François Ruffin en juin 2019. © Jérémie Lusseau / Hans Lucas via AFP
Si chez lui « les questions de classe dominent », le député de La
France insoumise François Ruffin revient sur son rapport à la lutte
antiraciste et aux violences policières. Il propose la création d’une
chambre de tribunal spécialisée dans les rapports entre la police
et la population.
Comment François Ruffin aurait-il été accueilli s’il s’était rendu
à la manifestation parisienne organisée par le comité Adama
samedi 13 juin ? Beaucoup de militants des quartiers populaires se
souviennent de sa rencontre, en septembre 2017, avec la famille
d’Adama Traoré.
À l’époque, l’élu de La France insoumise avait tenté d’expliquer
qu’il voulait attendre que soit réalisée « l’enquête » sur le
décès de cet habitant de Beaumont-sur-Oise – mort des suites
de l’intervention des gendarmes – avant de se « positionner ».
Depuis, les images du député refusant d’enfiler le T-shirt « Vérité
et justice pour Adama » sur l’estrade de cette salle sombre
du Havre ont créé pas mal d’émoi dans le petit milieu de
François Ruffin en juin 2019. © Jérémie Lusseau / Hans Lucas via AFP
l’antiracisme.
Vous êtes l’auteur d’un récent rapport parlementaire sur les
Trois ans plus tard, le député de la Somme fait un début de mea-
violences policières où vous suggérez la mise en place d’états
culpa. S’il s’interroge toujours sur les circonstances, encore non
généraux « pour une police de confiance ». Pourquoi n’êtes-
éclaircies, de la mort d’Adama Traoré, il reconnaît dans un rapport
vous pas allé au rassemblement à l’appel du comité Adama,
parlementaire sur les violences policières publié en mars – et
samedi dernier ?
passé inaperçu pour cause de Covid-19 – sa « prudence, voire [s]a
nullité » dans cette l’affaire. François Ruffin: J’ai appelé à soutenir ce rassemblement, et si un
rassemblement de ce type avait eu lieu à Amiens, où j’habite, où
Parfois soupçonné par une partie de la gauche de vouloir fermer
j’avais mes enfants ce week-end – et ces temps avec mes gosses
les yeux sur la question raciale, François Ruffin pâtit d’un petit
sont sacralisés dans mon agenda, et comme, maintenant, avec les
« passif » : son livre sur les quartiers nord d’Amiens, paru
violences, je ne me sens plus de les emmener en manif… –, j’y
en 2006, qui fut mal reçu par les premiers concernés, mais
serais allé.
aussi, plus récemment, son absence remarquée à la manifestation
contre l’islamophobie. L’instigateur de Nuit debout, qui s’est

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.2/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
3

Maintenant, je voudrais dire une chose sur cette manifestation : Quelque part, l’adage dit : « Quand un sage montre la lune,
pour moi, la République était là, bien davantage que chez Castaner l’imbécile regarde le doigt », et je craignais qu’en regardant trop
ou Lallement. Eux en affichent les insignes, mais juste pour la matraque et le bouclier, on ne critique pas les politiques à
mieux l’évider, tandis que les manifestants incarnent un élan l’œuvre derrière.
pour l’égalité. Cette manifestation renoue avec la Marche pour Alors, j’ai fait des articles dans Fakir, mais qui traitaient plutôt des
l’égalité, en 1983, avant que les médias ne la rebaptisent « Marche dysfonctionnements de la police – de type « bavure », opérations
des beurs », et, à mon avis, cet élan va aujourd’hui bien au-delà ultra-médiatiques –, plutôt que du fonctionnement. Et c’est toute
des violences policières : il s’agit d’un élan vers l’égalité devant la différence. Ensuite, à l’Assemblée nationale, je suis intervenu
l’éducation, devant l’emploi, devant le logement… sur les contrôles d’identité, et la probabilité 10 ou 20 fois (selon
Que ça surgisse post-confinement n’est, pour moi, pas un hasard : le Défenseur des droits) supérieure de se faire contrôler quand on
l’inégalité est apparue, flagrante. Qui, à Paris, a continué à est noir ou arabe… Là, déjà, c’était une critique systémique.
travailler ? Le « 9-3 », les femmes de ménage, les caristes des Quand on a vu les lycéens, à Mantes-la-Jolie [en décembre
plateformes logistiques, les vigiles, les habitants des quartiers 2018 – ndlr], à genoux et mains sur la tête, encadrés par des
populaires, dans des transports en commun bondés, et avec une policiers qui ironisaient sur cette « classe bien sage », et que,
inégalité devant les soins : les hôpitaux de Seine-Saint-Denis derrière, il n’y a pas eu de réaction politique, pas de sanction, j’ai
débordaient, tous les malades n’étaient pas pris en charge. trouvé ça hallucinant ! Cette image trahissait un ordre social.
Finalement, les statistiques ont rendu visible une inégalité devant Mais comme pour beaucoup, c’est le mouvement des « gilets
la mort. Et peut-être même une inégalité devant la beauté, quand jaunes » qui a allumé le voyant. Ça devenait évident : quand, dans
on loge entre des tours et une autoroute… Ces manifestations, une démocratie, tu enregistres cinq mains arrachées, 25 éborgnés,
pour moi, sont la soupape de tout ça. Elles disent : « On a le droit plus de 300 crânes ouverts, et que le ministre applaudit, que le
à l’égalité. » président laisse faire !
J’ajouterai quelque chose : quand j’entends les réactions Est-ce votre regard qui a alors changé ou les pratiques
médiatiques, ensuite, qui viennent chercher des noises avec des policières qui sont devenues plus violentes ?
propos qui auraient été entendus mais qui ont été désavoués par
les organisateurs, notamment par Assa Traoré, je trouve ça nul. Les deux, je crois. Il faut l’admettre, reconnaître une semi-cécité :
Ça signifie : « On ne veut pas de vous. On trouvera toujours un le regard change aussi parce que les mêmes pratiques touchent,
prétexte pour vous rejeter. » désormais, et gravement, des manifestants blancs, des campagnes
bien souvent. Du coup, on relit autrement ce qui se passait dans
Moi, au contraire, je ressentais l’inverse : « Vous êtes une part de les banlieues, comme moins accidentel, plus structurel. Et il faut
la France… Vous faites partie de la République… Vous participez se centrer sur la responsabilité du politique : « Il n’y a pas de
de la vitalité démocratique… Vous écrivez une page de notre mauvais chiens, il n’y a que des mauvais maîtres. » Le premier
histoire… » coupable, pour moi, c’est, derrière la matraque, celui qui tient le
Au-delà de cette manifestation, n’avez-vous pas tardé à vous bras. Celui qui permet tout ça.
intéresser aux violences policières, et donc à les dénoncer ? En commission, mon collègue Les Républicains Guillaume
C’est vrai, et je ne le nie pas, je l’explique même dans mon Larrivé, avec qui je ne partage pas grand-chose, l’a énoncé lui
rapport. Il y a plusieurs raisons à cela. La première, c’est que aussi : ce dont souffre le plus la police, c’est d’un manque
policier est un métier compliqué, qui se confronte à la violence, à de direction politique, d’une absence de doctrine claire, de
la folie, à la délinquance. C’est plus facile de le critiquer devant flottements dans la chaîne de commandement. Et quand je vois
son écran d’ordinateur que de le faire sur le terrain. une espèce d’autonomisation des policiers, qui font la loi eux-
La seconde, il faut le dire : je suis un Blanc qui vit en centre-ville. mêmes, qui menacent devant la moindre réformette, avec un
Et même si, dans ma vie d’avant, j’ai vécu quelques contrôles ministère de l’intérieur qui se couche devant les syndicats de
pas marrants, avec une pointe d’humiliation, ce n’est pas mon policiers, je suis inquiet pour mon pays.
quotidien. Semi-cécité
Enfin, il y a une raison plus politique. Quand j’écrivais mon livre, Lisez-vous la décision de revenir sur la décision d’interdire,
Quartier nord (Fayard, 2006), durant mes deux années à traîner à prétendument provisoirement, la clé d’étranglement comme
Amiens nord, je voyais bien que les jeunes focalisaient leur colère la manifestation que le pouvoir policier s’impose au pouvoir
sur la police, et en un sens elle servait, selon moi, de paratonnerre. politique ?
Je me demandais : « Quand est-ce que leur colère va tomber sur
En exergue de mon rapport, j’ai mis une phrase d’une syndicaliste
les boîtes d’intérim ? Sur Goodyear, Magnetti-Marelli ? »
policière, qui dit, en gros : « Qui a sauvé votre pouvoir quand vous
faisiez n’importe quoi avec les gilets jaunes ? Qui vous a exfiltré
aux Bouffes du Nord ? Alors, maintenant, vous avez une dette. »

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.3/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
4

J’ai ajouté une citation d’Antonio Gramsci qui dit la même chose les soins, devant le logement, etc. Maintenant, avant l’idéal, la
mais différemment. Il écrit que «la crise moderne est liée à ce que question est de savoir comment on parvient à vivre ensemble,
l’on appelle “crise d’autorité”. Si la classe dominante a perdu aujourd’hui, au présent, sans se haïr, sans se taper dessus.
le consentement, c’est-à-dire si elle n’est plus “dirigeante”mais Ce n’est pas viable, pour moi, une société où la police et la
seulement “dominante”, et seulement détentrice d’une pure force population – même une partie de la population – se détestent
de coercition, cela signifie précisément que les grandes masses se et se craignent. D’où le cap que je fixe : pour une police de la
sont détachées des idéologies traditionnelles, qu’elles ne croient confiance. Avec des réformes nécessaires : du modèle d’autorité,
plus en ce qu’elles croyaient auparavant ». de la formation, du contrôle externe…
C’est la maxime qui me guide, dans le temps long, depuis 2005 au Le comité Adama lie les violences policières et l’antiracisme.
moins : le détachement de l’idéologie traditionnelle, « croissance, Vous parlez avant tout des violences policières. Faut-il lier ces
concurrence, mondialisation », des mots qui ne font plus envie, deux problématiques ?
devenus repoussoirs. Et du coup, la classe dominante qui tient
désormais par la « force de coercition », le bâton. Le pouvoir Il y a deux questions : le fonctionnement de la police, le racisme
politique se trouve dépendant du pouvoir policier, qu’il doit donc dans la société, et avec une zone où les deux se croisent, le racisme
choyer. Même sur une technique comme la clé d’étranglement, dans la police. Les contrôles d’identité en sont le symptôme,
dont la gendarmerie se passe pourtant déjà dans sa doctrine, le non pas juste de quelques policiers racistes, ou même de milliers
ministre recule à la moindre protestation… de policiers racistes, mais d’un racisme systémique, mécanique,
inscrit dans des pratiques.
Maintenant, sans se lancer dans de la sociologie compréhensive
– mais c’est un plaisir qu’apporte le fait d’être député, comparé Comment fait-on pour en sortir ? D’abord, il faut établir le
à quand j’étais journaliste à Fakir –, j’ai pu, à l’occasion de constat : la France est un pays qui recourt énormément au contrôle
l’écriture de mon rapport, interviewer – on dit « auditionner » – d’identité, seule l’Espagne fait mieux – ou pire. Mais surtout, en
des collectifs de victimes, des ONG, des chercheurs, mais aussi France, ces contrôles d’identité massifs sont nettement plus ciblés
des syndicalistes policiers, et même la hiérarchie. qu’ailleurs, ciblés évidemment sur les minorités. Ce sont des faits,
tout cela, statistiques, scientifiques, démontrés, pas contestés.
Au fond, mon hypothèse, c’est que la corporation policière affiche Maintenant, il faut que l’État, jusqu’à son sommet, sorte du déni.
d’autant plus une puissance, une intolérance vers l’extérieur On ne peut pas changer une réalité si on la nie. Or, aujourd’hui,
qu’elle est minée de l’intérieur par une grande fragilité. La police Castaner, Philippe, Macron demeurent dans le déni.
ne va pas bien. Les policiers ne vont pas bien. Les équipes
sont démembrées, la hiérarchie intermédiaire écrasée, le temps Ensuite, il ne faut plus considérer le contrôle d’identité comme un
compté, la solidarité émiettée… Le doute est là. Et le doute tient, acte anodin. Quand on le subit, on s’en rend compte : c’est un acte
notamment, à l’absence de cap. qui contient, en germe, un sentiment d’humiliation car il apparaît
comme une sanction sans raison. Or cette pratique est tellement
Du temps de Jospin, un cap était fixé : la police de proximité. ancrée dans la routine policière qu’en rentrant au commissariat,
Avec Sarkozy, changement de cap, mais un cap toujours : faire les agents ne s’en expliquent même pas à leur hiérarchie. Le
du chiffre. Ce qui donne la « bâtonnite », m’a expliqué un récépissé promis par Hollande, défendu par La France insoumise,
agent, c’est-à-dire qu’il vaut mieux interpeller deux « shiteux » est bien sûr une option…
plutôt qu’un gros trafiquant. C’est la tarification à l’activité (T2A)
hospitalière appliquée aux commissariats. Ça n’a pas de sens, et Enfin, le sociologue Sebastian Roché parle, chez le policier
c’est tout le sujet : le sens du métier. Quel est le cap, aujourd’hui ? français, d’une « infirmité relationnelle ». Durant sa trop brève
Aucun. La police est laissée à vau-l’eau… formation, on lui apprend la loi, toute la loi, rien que la loi, et
qu’il incarne la loi, mais pas comment on s’adresse à des jeunes,
Je veux ajouter deux choses : comme dirait Clemenceau, la police comment c’est ressenti en face, comment on instaure la confiance.
est une chose trop sérieuse pour être laissée aux seuls policiers. Comment, aussi, on met en œuvre une réflexivité, un retour sur
Mais aussi : on ne changera pas la police sans les policiers, voire les pratiques : qu’est-ce qui me pousse à contrôler en priorité des
contre eux. personnes typées ?
Des transformations dans les techniques d’interpellation Dans votre rapport, vous vous centrez sur les violences
et de la clarification dans la doctrine ou les chaînes de policières, mais vous évoquez aussi des violences judiciaires…
commandement peuvent-elles changer les choses si la police
demeure le bras armé d’une classe qui ne serait plus Elles en sont le corollaire, mais peut-être la partie la plus
dirigeante mais dominante ? terrible. La justice, c’est une évidence, ne traite pas aujourd’hui
les violences policières comme d’autres dossiers. La suspicion
L’idéal, évidemment, et je lutte pour ça, c’est d’offrir un cap plane, légitime, avérée. Une consanguinité existe avec les
à la police, mais pour un nouveau cap dans la société. Et la procureurs qui, bien souvent, s’empressent d’enterrer l’affaire
matraque ne doit pas cacher la forêt des inégalités, qui n’existent avant l’enquête, comme c’est le cas pour Adama Traoré. Les
pas seulement devant la police mais aussi devant la justice, devant

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.4/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
5

victimes, ou leurs familles, doivent affronter un parcours du Autrement dit, quand Christophe Guilluy, avec Christophe Noyé,
combattant, avec en général le néant au bout. Et c’est bien plus a révélé dans Le Nouvel Atlas des fractures sociales la France
destructeur pour elles, pour la société, que la violence policière aphone du périurbain, j’en étais heureux, parce que je la voyais,
elle-même. et elle était niée. En revanche, quand, plus tard, il a ajouté – je
Aussi, je voudrais faire une proposition : la création d’une résume – que les banlieues sont en fait favorisées et les campagnes
chambre spécialisée dans les rapports police/population, tout défavorisées, là, je ne l’ai plus suivi. Et je ne veux pas aujourd’hui
basculer en sens inverse. Ceux qui, l’an dernier, ont revêtu le
comme nous en bénéficions, nous, journalistes, avec la 17e gilet jaune, dans ma région et ailleurs, souffrent eux aussi d’un
chambre sur le droit de la presse. Toute affaire qui concerne la sentiment de relégation, de ne pas compter, et je n’ai pas envie
police devrait être dépaysée auprès de magistrats spécialisés, pour de dire si c’est plus ou moins que les Noirs ou les Arabes des
atténuer les sentiments d’injustice, pour rétablir une confiance. quartiers.
Pensez-vous que la contestation des violences policières puisse
réunir politiquement les banlieues et les villes ? Gauche morale, gauche sociale
Je ne pense pas que ce soit un thème assez large. Chez les Mais est-ce que cette prééminence ne vous rend pas, sinon
militants, oui, mais au-delà, je suis dubitatif. Aujourd’hui, un aveugle, du moins négligent vis-à-vis des problèmes raciaux ?
tiers des salariés se sentent menacés de perdre leur boulot. Les C’est possible. En tout cas, que je ne les place pas au premier plan,
inquiétudes pour l’avenir, sociales, écologiques, sont immenses… mais sans les nier. Quand l’emploi se resserre dans l’industrie, par
Alors, ce n’est pas un débat sur la police qui rouvrira une exemple, quand il faut du piston pour entrer à la chaîne, je l’ai
espérance dans le pays. dit, écrit : les personnes d’origine immigrée sont les premières
Vous reconnaissez du retard sur votre prise de conscience des éliminées. Cela vaut pour les diplômés aussi, comme pour mon
violences policières. Diriez-vous la même chose vis-à-vis des copain Liévin, Rwandais, bac +5, qui est le seul de sa promo à qui
revendications de l’antiracisme politique ? on n’a pas proposé de boulot. Chez moi, à Amiens, on a parqué les
rapatriés d’Algérie, et on n’a offert à leurs enfants que des CAP
Je ne pense pas. J’ai mené plein de combats avec des gens, de chaudronnerie…
pour des gens, sans regarder leur couleur de peau, mais tout en
sachant qu’elle contribuait à l’injustice qu’ils subissaient. Dans N’est-ce pas parce que la gauche s’est focalisée, depuis 30 ans,
le cas de Bernard Loubota [père d’Hector, 19 ans, mort après sur les problématiques sociales qu’elle a pris du retard sur les
l’effondrement d’un mur sur un chantier d’insertion en 2002 – questions raciales…
ndlr], je sais que la mairie, la presse, la justice n’auraient pas traité Où avez-vous vu, depuis 30 ans, une gauche sociale ? Pardonnez-
le décès de son fils avec tant de légèreté s’il n’avait pas été noir, moi de m’énerver, mais de mon vivant, je ne l’ai jamais vu
arrivant du Congo, s’il appartenait à une bonne famille amiénoise. gouverner la gauche sociale ! Ce n’est pas ma gauche ! Celle qui
Quand je passe au cimetière Saint-Pierre, dans les allées du a signé tous les traités de libre-échange ? Celle qui privatise à tour
carré musulman, que je vois tant de morts jeunes, aux dates de bras ? Celle qui fait l’Europe de la concurrence libre et non
rapprochées, je sais que la société aurait réagi, aurait agi, si la faussée ? C’est ça, la gauche sociale ? Non, c’est la gauche morale.
même hécatombe avait frappé des fils de médecins. Sur les questions d’immigration, de racisme, jamais je n’ai vu
Le champ de l’antiracisme politique vous reproche la gauche sociale. Mais j’ai toujours entendu la gauche morale,
précisément de ne pas vous poser la question de la couleur de qui vient nous vendre les derniers accords de l’OMC avec du
peau. Et dans le livre dont vous parlez, vous évoquez les fils multiculturalisme plein la bouche, qui vient dire aux ouvriers qui
de « bonne famille » et les enfants des quartiers, mais vous ne se font jeter de leur usine que le protectionnisme, c’est pas gentil.
les désignez pas comme blancs ou arabes. La question raciale Celle qui les abandonne, sciemment, consciemment, au vote Front
est-elle soluble dans la question sociale ? national.

C’est vrai, c’est vrai que chez moi les questions de classe Alors, moi je dis oui à la gauche sociale. Qu’on essaie, car on
dominent. Politiquement, qu’est-ce que je cherche à faire ? À n’a pas essayé. Ça veut dire mettre la question de l’égalité, qui
construire un bloc social, celui classique à gauche qui a éclaté est au centre du triptyque républicain, au cœur. C’est pourtant
dans les années 1980, qui a connu un double divorce. Entre elle qui est abandonnée. Égalité devant le travail, égalité devant
les classes diplômées et les classes populaires d’une part. Et l’éducation, égalité devant les soins, égalité devant la justice,
à l’intérieur des classes populaires, entre les quartiers, avec égalité quand l’ascenseur ne marche plus dans son immeuble…
des enfants d’immigrés, et les zones plus rurales, on va dire Qu’on vienne offrir ça aux quartiers populaires : le respect,
« blanches » de l’autre. Et je ne veux pas hiérarchiser, voire la dignité, l’égalité, et ce sera l’essentiel pour eux, j’en suis
opposer, deux versants d’une même souffrance sociale. convaincu. Et ça fait un socle commun, possible, avec les classes
populaires des campagnes.
Que pensez-vous de la notion de « privilège blanc » ?

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.5/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
6

Je ne peux pas utiliser ce mot. Pour moi, mâle, quadra, éduqué, manifestation, qui réagissait à un attentat anti-musulman commis
je veux bien : je cumule les privilèges, même. Mais Géraldine, à Bayonne, ait été stigmatisée par les macronistes comme
agent d’entretien au Centre hospitalier universitaire d’Amiens, via « séparatiste », alors que le souci, justement, c’est que la
Onet, qui se lève à 5 heures du matin pour attraper un bus, avec République avait réagi séparément, c’est-à-dire que ni le ministre
même pas le Smic à la fin du mois, quel « privilège » elle a ? Si je de l’intérieur, ni le premier ministre, ni le président ne s’étaient
dis ça aujourd’hui à Mediapart, il faut que je puisse dire, demain, rendus à Bayonne : ils avaient considéré l’attentat comme un non-
la même chose à Flixecourt. événement. Alors que le traitement, politique, médiatique, aurait
Chez moi, je vais me retrouver devant tous ces gens, brisés par le été tout différent si une autre religion avait été attaquée, si les
chômage ou le boulot, qui vivent durement, qui peinent à remplir musulmans avaient été non pas victimes mais meurtriers. Une fois
leur cuve de fioul pour l’hiver... et vous pensez que je peux encore, il faut l’égalité.
leur dire : vous avez un privilège blanc ? Cela revient à couper, Distinguez-vous un antiracisme politique qui revendique
à instaurer un mur à l’intérieur des classes populaires. Il faut l’égalité réelle d’un indigénisme dont le projet serait in
pourtant tenir ensemble Flixecourt et Paris, sinon on est sûrs de fine« séparatiste », pour s’exprimer comme Emmanuel
perdre. Et c’est toute l’intelligence du comité Adama d’avoir vite Macron ?
rallié les gilets jaunes, et pour Youcef Brakni [membre du comité C’est une galaxie que je connais assez peu. Je suis fait de mes
Adama – ndlr] d’être venu dans mon coin à Abbeville... expériences concrètes : les mosquées d’Amiens, des discussions
La campagne de La France insoumise, en 2017, qui voulait avec le comité Adama, des camarades musulmans évidemment…
convaincre les « fâchés pas fachos » n’a-t-elle pas mis en En revanche, tout le discours : « La République, c’est pas
sourdine les questions raciales ? la mienne… Le drapeau tricolore, c’est pas le mien… La
Marseillaise, non merci… », ça me fait mal. Ça me blesse.
Je ne crois pas. En tout cas, quand on observe les résultats
de Mélenchon à la présidentielle, il cartonne dans les quartiers Sentimentalement, d’abord. Je suis Français. Je suis attaché à ce
populaires. En revanche, il est à la ramasse dans le rural. Et à mon pays, et même à ses symboles. J’ai grandi avec Michel Platini
sens, pour la suite, d’un point de vue électoral, il y a là une réserve et le maillot bleu. C’est dans mon cœur. Ensuite, politiquement,
de voix possible. ça me paraît catastrophique. C’est la coupure, le fossé acté.
La réconciliation entre les campagnes et les banlieues, avec ce
Surtout, je ne voudrais pas qu’on laisse entendre qu’il y aurait eu discours, elle est fichue à jamais !
le moindre compromis, de ma part, ou de La France insoumise, sur
ces questions. J’ai passé mon temps, et aujourd’hui encore, à lutter Notre histoire a ses zones d’ombre, ses hontes même, de
sur ça : « Qui est votre adversaire ?, je demandais sur le parking l’esclavage jusqu’à la guerre du Rwanda. Il faut regarder ces
de Whirlpool. Les immigrés ou votre PDG ? Les réfugiés ou les pages en face, ne serait-ce que pour ne pas les reproduire.
actionnaires ? » Vous savez, c’est du boulot de raccommoder les D’ailleurs, la IIIe République, que l’on poursuit, a produit la
deux bouts : dans les campagnes, on te parle des Arabes d’Amiens colonisation, mais elle est aussi née sur les monceaux de cadavres
nord, et à Amiens nord, des beaufs des campagnes. Il faut œuvrer de la Commune. Et même, au-delà du passé, il faut regarder le
à dépasser ça : « Vous souhaitez la même chose, vivre décemment, présent en face : quand j’allume la lumière, c’est quoi ? C’est
pour vous, pour vos enfants. Et avec des hirondelles ! » l’uranium du Niger, les mineurs qui saignent de partout, les eaux
Qu’est-ce qui dérange, selon vous, une partie de la gauche polluées, aucune maladie professionnelle reconnue…
dans l’antiracisme dit « politique » : d’abord la crainte que les Mais notre histoire, c’est aussi des élans magnifiques, la grande
questions raciales ne scindent les classes populaires ou plutôt Révolution, 1830, 1848, 1871, autant de tremblements en Europe,
la critique virulente de la République, et, notamment, de la le Front populaire, etc. Qu’est-ce que je souhaite ? Simplement,
laïcité ? qu’on soit fiers, demain, des pages qu’on va écrire ensemble, de
Quand je vois la manifestation de samedi dernier, où la foule, la place qu’occupera notre pays dans l’ordre mondial, non pas par
diverse, crie, unie : « C’est nous la France ! », je n’ai pas sa grandeur et son PIB, mais par la voie d’espérance, de liberté,
l’impression qu’on distingue un antiracisme « politique » d’une qu’elle ouvrirait à l’humanité… Au conditionnel.
autre forme d’antiracisme. Je me dis au contraire que des « Il faut connaître sa honte et soutenir sa gloire », disait Lao Tseu.
retrouvailles sont possibles. On ne fait rien de beau, ni individuellement, ni collectivement,
Diriez-vous la même chose de la manifestation contre sans s’appuyer sur un peu de fierté.
l’islamophobie de l’automne dernier, à laquelle il vous a été Comment défendre le drapeau et revendiquer une
reproché de ne pas avoir participé ? souveraineté nationale sans se faire dire, comme l’a fait le
Je suis mal à l’aise avec l’irruption du fait religieux dans Comité invisible, qu’il y a « des nostalgiques de la grandeur
la vie publique, je ne peux pas le nier. J’éprouve d’instinct nationale partout, à droite comme à gauche, de Soral à
un mouvement de recul. Mais j’ai été dégoûté que cette Ruffin » ?

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.6/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
7

C’est bien, les avant-gardes. Mais ce qui m’intéresse, c’est Je crois que lorsqu’un pays dit « non », et même lorsqu’il
comment vivent les hommes, dans leurs quartiers ou dans les s’agit de l’Islande, la petite île, tout là-haut, ça ouvre une brèche
campagnes. Surtout, sur le fond, je ne suis pas nostalgique d’une d’espérance ailleurs. Alors oui, quand même, si c’est la France
grandeur nationale. En revanche, je crois à la force du « non ». qui dit « non », qui ouvre cette brèche…

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.7/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
8

El Toro TV, la télé qui se l’exécutif de coalition depuis janvier, vendredi, et cela fait je ne sais combien
qualifié tout à la fois d’« immondice », de jours que l’on est enfermés. On tient le
rêve en Fox News espagnole d’« incompétent », ou de « racaille ». coup, avec une envie folle de sortir. Mais il
PAR LUDOVIC LAMANT
LE SAMEDI 20 JUIN 2020 Sans surprise, Santiago Abascal, le y a au moins quelque chose de positif dans
patron de Vox, a, lui, droit à de tout cela : plus cela dure, plus il y aura
À la tête de la formation néo-franquiste longs entretiens, tout comme Esperanza de gens conscients du fait que des gens
Vox, Santiago Abascal s’est appuyé sur Aguirre, l’ex-patronne de la droite [le gouvernement – ndlr] sont en train de
une chaîne de télé ultra-réactionnaire, El madrilène, qui incarnait un temps l’aile prendre des libertés, au détriment de celles
Toro TV, pour tenter de s’imposer comme la plus conservatrice du Parti populaire des autres. »
l’opposant numéro un au gouvernement de (l’aile qu’a fréquentée, jusqu’en 2014, Dans le sillage d’El Toro TV, d’autres
gauche en place à Madrid. Abascal). émissions de l’alt-right espagnole ont
Sur la gauche de l’écran figure un ruban, Quant aux titres des émissions, ils sont fait parler d’elles durant l’épidémie, à
une partie en noir, en signe de deuil évocateurs : « L’immense minorité », l’instar d’« Estado de Alarma » (« état
pour les victimes du Covid, une autre animée les soirs de la semaine par d’urgence »), diffusée uniquement sur
aux couleurs du drapeau espagnol. Dans Fernando Paz (lequel avait dû se retirer Youtube. Ces tertulias – des débats télé
l’angle opposé, le logo de la chaîne : un des listes de Vox l’an dernier, en entre éditorialistes – ancrées très à droite
taureau en train de charger. Bienvenue sur raison de déclarations homophobes et torpillent chaque soir le gouvernement en
El Toro TV, la télé espagnole au service négationnistes), ou encore « Debería ser relayant les thèses de Vox, et n’hésitent
de Vox, ce parti néo-franquiste devenu noticia » (« Ça devrait faire les gros pas non plus à jouer sur le registre de
la troisième force du pays, après les titres », sous-entendu : tout ce dont les la telenovela, mettant en scène la vie
élections de novembre 2019. médias traditionnels évitent de parler). privée de leurs animateurs. Là encore,
Depuis des semaines, des intervenants Santiago Abascal a utilisé ce canal
Dans certaines régions, El Toro TV, pour communiquer en longueur, durant la
d’El Toro TV accusent le chef du qui se rêve en Fox News espagnole,
gouvernement Pedro Sánchez (socialiste) pandémie (vidéo ci-dessous).
n’est disponible qu’en accès payant. Mais
de cynisme, pour avoir laissé mourir les l’intégralité de ses contenus est aussi en Dans le paysage télé espagnol, El Toro TV
plus âgés, en les enfermant à dessein. ligne sur YouTube. Et comme beaucoup n’est pas une nouveauté. C’est le nouveau
Ils relaient aussi la thèse selon laquelle de médias durant le confinement, elle a vu nom, depuis l’an dernier, d’Intereconomía
les manifestations féministes du 8 mars ses audiences grimper, selon le journal El TV, chaîne à la ligne ultra-conservatrice,
dernier – les défilés des « fémi-nazis » – Español: + 95 % d’audience en mars 2020 du groupe du même nom, dirigé par Julio
ont accéléré la propagation du virus par rapport à mars 2019, + 250 % de pages Ariza, aujourd’hui considéré comme un
dans le pays. vues sur YouTube, + 27 % de visites sur le proche d’Abascal (voir l’entretien fleuve
Les éditorialistes de la chaîne vont jusqu’à site de la chaîne. entre les deux, diffusé en amont des
défendre la gestion de l’épidémie par le législatives de novembre 2019).
Brésilien Jair Bolsonaro, et s’en prennent Le groupe, né en 1995, compte aussi
aux visées de Bill Gates ou de George un quotidien, devenu journal en ligne
Soros en ces temps de pandémie. (La Gaceta), et deux chaînes de radio.
Longtemps confidentiel, Intereconomía,
déclaré en faillite en 2015, espère profiter
des retombées du succès de Vox.
«El gato al agua», talk show vedette de la Aux côtés d’Ariza, il faut citer celui qui
chaîne, à la ligne éditoriale ultra-conservatrice.
fut longtemps son numéro deux, Juanjo
En mai, El Toro TV a alimenté la
Aizcorbe, un avocat connu pour avoir
colère d’habitants des quartiers riches
défendu à plusieurs reprises la famille des
de Madrid, excédés par la gestion de
Franco. À l’été 2019, il est devenu le porte-
l’épidémie par le gouvernement. Ces
Santiago Abascal, leader de Vox, le 23 mai à parole de Vox à la mairie de Madrid, avant
derniers ont bravé les consignes de
Madrid, lors d'une « caravane pour l'Espagne et d’être élu député, sur les listes de Vox en
pour la liberté », contre les mesures de confinement sécurité, pour manifester en fin de journée,
du gouvernement. © AFP / Javier Sorano
Catalogne.
à pied ou au volant de leur voiture.
Mais leur adversaire favori est sans doute Kiko Méndez Monasterio, autre dirigeant
Le 24 avril, l’animateur du « El gato
le « communiste » Pablo Iglesias, le d’Intereconomía et intervenant régulier
al Agua », le talk-show vedette de la
patron de Podemos, vice-président de sur les plateaux, est aujourd’hui considéré
chaîne, ouvrait son émission, flanqué
comme l’homme de confiance d’Abascal
d’un drapeau espagnol : « Nous sommes

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.8/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
9

(certains le comparent au « Malraux de gouverne aujourd’hui en coalition avec tromperie », explique Robert Kozma, du
De Gaulle », dans l’entourage d’Abascal, les socialistes, l’émission la plus connue Front citoyen de Subotica, une ville du
selon le site El Confidencial). Sa sœur, (« La Tuerka », « l’écrou ») continue de nord du pays.
Lourdes Méndez Monasterio, ex-députée diffuser sur la télé du site Público, mais
PP, a réalisé le meilleur score de Vox aux les entretiens menés directement par Pablo
deux dernières législatives, dans la région Iglesias (« Otra Vuelta de Tuerka »)
de Murcie (sud de Valence). semblent être à l’arrêt.
Autre illustration de ces vases Serbie: Vucic veut un
communicants, des journalistes licenciés
d’Intereconomía se sont aussi recyclés plébiscite avant de négocier
chez Vox, à l’instar du chef du service avec le Kosovo
de presse du parti, Juan E. Pflüger, ancien PAR JEAN-ARNAULT DÉRENS À Belgrade, le canard jaune de l'opposition pour appeler
journaliste de La Gaceta, le quotidien en LE SAMEDI 20 JUIN 2020 au boycott des élections. © Andrej Isakovic / AFP
ligne du groupe. L’extrême porosité entre Les arguments sont vite listés : pas
Vox et Intereconomía contraste avec la d’accès aux médias pour l’opposition,
stratégie de Vox de constituer, par ailleurs, pas de contrôle des listes électorales,
une liste noire de journalistes à qui figure omniprésente d’Aleksandar Vucic,
leurs députés ne doivent pas parler (dont président de la République depuis 2017,
El País, El Mundo ou El Diario), et et chef du Parti progressiste serbe (SNS),
d’émissions télé auxquelles ils ne doivent quasi assuré d’un nouveau triomphe. Bref,
jamais participer : « Ce sont des activistes « aucune condition n’est remplie pour
qui parleront toujours mal de nous », avoir des élections libres et justes. Elles
s’était justifiée une cadre du parti. A Belgrade, le canard jaune de l'opposition pour appeler serviront juste à renforcer la dictature en
au boycott des élections © Andrej Isakovic / AFP
train de se mettre en place ». Presque
Le rapprochement entre les deux À peine sortie de l’état d’urgence sanitaire,
toutes les forces d’opposition représentées
entités, Intereconomía et Vox, n’est la Serbie retourne aux urnes le 21 juin
dans le Parlement sortant appellent au
pas dénué d’arrière-pensées économiques. pour un double scrutin, législatif et local,
boycott, du Parti démocrate (DS, centre
Kiko Méndez Monasterio s’est allié boycotté par l’opposition. Aleksandar
gauche) au mouvement d’extrême droite
avec l’un des fils de Julio Ariza dans Vucic espère un plébiscite, alors que les
Dveri. Mais de nouvelles formations
une entreprise de communication qui a négociations doivent très vite reprendre
sont apparues, comme le mouvement
notamment organisé les derniers congrès avec le Kosovo.
« antispéciste » Levijatan, qui mêle la
annuels de Vox, à Madrid. Un autre fils Un énorme canard gonflable jaune prenait défense des animaux aux diatribes racistes
du même Ariza détient des parts dans ses aises, jeudi soir, devant le Parlement contre les réfugiés, à la lutte contre les
la société qui réalise le site Internet du de Serbie. Cette figurine est le symbole vaccins et autres fadaises complotistes. En
parti d’extrême droite, écrit également du mouvement citoyen « Ne da(vi)mo tout, 21 listes se présentent, permettant au
El Confidencial. Beograd » (« Ne noyons pas Belgrade »), régime de désamorcer les critiques sur le
Depuis l’effondrement de la bulle créé pour s’opposer au pharaonique projet manque de représentativité des élections.
immobilière à partir de 2007, l’Espagne immobilier Belgrade Waterfront, qui a
Certains animateurs du mouvement de
connaît un bouillonnement médiatique défiguré le centre de la capitale serbe. Le
contestation citoyenne qui a fait défiler
incessant. Des sites d’information, plutôt mouvement achevait ainsi, avec d’autres
des dizaines de milliers de Serbes
ancrés à gauche, ont bousculé le paysage, à groupes citoyens dans tout le pays, sa
contre le régime durant toute l’année
l’instar d’El Diario, InfoLibre (partenaire campagne pour le boycott des élections
2019 ont aussi choisi de participer aux
de Mediapart) ou Contexto. En 2015, législatives et municipales de dimanche.
élections, en reprenant à leur compte le
un ancien journaliste vedette d’El Mundo « Depuis la fin du confinement, nous avons
hashtag des manifestations, #1od5miliona,
a lancé El Español, un site d’enquête organisé des dizaines de rencontres dans
#1sur5millions, lancé quand Aleksandar
réputé proche de l’aile dure de Ciudadanos tout le pays, et les gens comprennent
Vucic avait déclaré qu’il ne changerait pas
(droite libérale). que ces élections sont une immense
de politique, « même si cinq millions de
Parallèlement, la dynamique du Podemos Serbes descendaient dans la rue ». Ce
des premières années, ce mouvement « ralliement » a été très sévèrement jugé :
anti-austérité surgi en 2014 qui bataillait « Ils nous ont trahis et n’auraient jamais
contre « la caste », s’appuyait en pu recueillir les signatures requises pour
partie sur un laboratoire de débats déposer une liste sans un coup de pouce
politiques sur Internet. Alors que Podemos du régime lui-même, qui se fabrique ainsi

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.9/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
10

une opposition sur mesure », assure Mira d’un néolibéralisme effréné, Aleksandar par l’opposition. Les considérations
(prénom d’emprunt), partisane du boycott. Vucic ne devrait pas voir son pays touché géopolitiques et la perspective d’un accord
Beaucoup soupçonnent le régime d’avoir par la récession, et promet des salaires qui « stabiliserait » la région assurent le
aussi favorisé l’accès des mouvements moyens « à 800 euros, et même 1 000 maître de Belgrade de pouvoir compter sur
d’extrême droite aux élections, afin de euros à Belgrade d’ici 2025 », soit le un nouveau blanc-seing international.
pouvoir apparaître, par contraste, comme double de leur niveau actuel. Et si la participation est faible, le
plus « modéré ». En réalité, le pays se vide de sa régime pourra toujours l’expliquer par
L’opposition démocratique ne prendra population, affecté par un dramatique les craintes liées à la situation sanitaire.
part au scrutin que dans les trois seules mouvement d’exode, que la pandémie est Les militants rassemblés autour du canard
communes du pays qu’elle contrôle seulement venue bloquer pour un temps. géant estiment pourtant que « le boycott
encore, afin de ne pas abandonner au Beaucoup de Serbes qui travaillent à est la seule arme qui reste aux mains des
SNS le contrôle de toutes les institutions. l’étranger avec des visas de court séjour, citoyens ».
Nebojsa Zelenovic, le maire de Sabac, notamment en Allemagne, ont dû revenir
une grande ville de l’ouest de la Serbie, précipitamment au pays au mois de mars,
explique que si les conditions pour mais tous n’attendent que la réouverture A Dijon, des habitants en
organiser des élections libres « ne sont des frontières de l’Union européenne aux colère face à l’inaction des
pas remplies au niveau national », elles ressortissants non communautaires pour
le seront dans sa commune. Mais il repartir à l’étranger.
forces de l’ordre
PAR NEJMA BRAHIM
risque fort d’être balayé par la « machine LE VENDREDI 19 JUIN 2020
de guerre » du SNS, qui dispose d’un
électorat discipliné. Dans le quartier des Grésilles à
Prévu le 12 avril, le scrutin a été remis Dijon comme au Mail à Chenôve,
au 21 juin en raison de la pandémie, qui l’incompréhension domine depuis les
a relativement épargné la Serbie mais qui violents heurts qui ont opposé membres de
connaît un inquiétant rebond depuis une la communauté tchétchène et jeunes des
dizaine de jours, ce qui n’a pas empêché quartiers. Certains habitants disent s’être
le ministre des affaires sociales de sauter
Le ministre des affaires étrangères russe Sergueï « sentis seuls, comme si on ne valait rien ».
Lavrov et le président serbe Aleksandar Vucic le 18
dans la foule réunie à un meeting, au juin. © Milos Miskov/ Anadolu Agency via AFP «C’était impressionnant, on aurait dit une
mépris de toutes les règles sanitaires. table néanmoins sur un nouveau plébiscite, guérilla », lâche Mourad* en prenant une
La campagne avait été lancée par une pour renforcer sa position en vue gorgée de café. Mardi soir, soit quatre
spectaculaire visioconférence du président des négociations qui doivent très vite jours après les faits, il n’en revient toujours
Vucic, s’adressant à des centaines de reprendre sur le Kosovo. Samedi 27 juin, pas. À 39 ans, celui qui pensait avoir à
sympathisants réunis derrière leurs écrans. le président serbe se rendra à la Maison peu près tout vu en étant issu d’un quartier
Les images, abondamment relayées dans Blanche avec son homologue kosovar, populaire avoue n’avoir jamais vu ça. « Je
les médias, ont été disséquées par les Hashim Thaçi, « convoqués » par Richard ne suis pas originaire des Grésilles mais
opposants, qui assurent que le nombre Grenell, l’émissaire spécial du président j’y vis depuis cinq ans. On s’est installés
d’écrans connectés a été gonflé, selon Trump pour le « dialogue » entre le là, mon épouse et moi, pour les loyers
les bonnes vieilles méthodes de retouche Kosovo et la Serbie. L’Union européenne modérés proposés dans le neuf. »
des photos qui permettaient de multiplier n’a pas été invitée à participer aux Depuis des années, les Grésilles, quartier
le nombre des participants aux meetings négociations. Les États-Unis veulent un prioritaire de la politique de la ville,
du régime… « Le coronavirus a été accord « rapide », et la Russie ne devrait fait l’objet d’une rénovation urbaine
une aubaine pour tous les dirigeants pas s’y opposer : en visite jeudi à Belgrade, importante. L’immeuble de Mourad fait
autoritaires comme Vucic, qui ont pu le ministre russe des Affaires étrangères partie de ceux qui ont donné un nouveau
s’attaquer aux libertés publiques au Serguei Lavrov a assuré que son pays ne visage au quartier. Il donne face au parking
nom de l’urgence sanitaire », dénonce s’opposerait pas à un accord qui serait qui a été le théâtre de violences, le
l’historienne Dubravka Stojanovic. accepté par la Serbie. week-end dernier, entre membres de la
L’épidémie a en effet accéléré la Divisée sur le sujet, l’Union européenne communauté tchétchène et habitants.
dérive autoritaire du régime et le semble plus à la peine, mais l’émissaire Jeudi matin, six Tchétchènes ont été
culte de la personnalité de son chef. européen Miroslav Lajcák est attendu interpellés à Dijon et ailleurs en France
Entré au gouvernement en 2012, devenu dès lundi à Belgrade. Il est bien dans le cadre de l’enquête préliminaire
premier ministre en 2014 et président peu probable qu’il remette en cause
de la République en 2017, adepte la légitimité de ce scrutin boycotté

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.10/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
11

ouverte au parquet de Dijon et confiée Mercredi matin aux Grésilles, c’est encore Yacine*, un autre habitant de l’immeuble
à la sûreté départementale et à la police la sidération. Ali*, la soixantaine, fait dont l’appartement est en rez-de-jardin,
judiciaire de Dijon. quelques achats et s’arrête pour discuter est réveillé en panique par sa femme qui
Tout a commencé vendredi soir, au Black avec l’épicier et deux jeunes. « Tout ça, entend le vacarme dehors. Le trentenaire
Pearl, place de la République à Dijon. c’est voulu, ce n’est pas possible qu’on évoque une « scène de film ». « Je devenais
Dans ce bar à chicha situé au centre-ville, laisse des gens terroriser tout un quartier fou, je ne savais plus quoi faire pour
Sherine* et Samia*, 18 et 17 ans, sont pendant trois jours sans réagir ! », lance protéger ma femme et mes enfants. J’ai
attablées avec six amis lorsqu’elles sont le père de famille, qui vit ici depuis plus de fini par les emmener chez un voisin au
confrontées à « l’horreur ». vingt ans. troisième étage. » Depuis trois jours, il a
« La police était présente dès vendredi et lâché son travail de nuit pour éviter de se
« Il était 23 h 20 »,note Samia en mettre en danger.
prenant comme repère un SMS qu’elle il y a des caméras partout, ajoute un autre
venait d’envoyer. Ses doigts jouent en les pointant du regard. Ils n’ont arrêté Près de l’Agence régionale de santé
nerveusement avec la lanière de son sac personne, ils ont laissé faire. » Ce soir- (ARS), Fatima* et Lina* discutent,
à mesure que les images lui reviennent. là, après le bar à chicha, la place de la debout, des récents événements. « On a
« Une cinquantaine de Tchétchènes ont République aurait été barricadée par les vécu 72 heures de chaos sans que la police
déboulé en hurlant et se sont mis à frapper forces de l’ordre pour protéger le centre- n’intervienne », s’indigne la première.
les garçons. Ils ont cassé les miroirs ville. Mais plusieurs témoins affirment « On a été insécurisés dans notre propre
et bouteilles en verre pour s’en servir que le boulevard Georges-Clemenceau quartier alors que la vie est paisible
d’armes. » – menant aux Grésilles – serait resté d’ordinaire ici. Je peux me promener à
accessible. 2 heures du matin sans problème ! »
Au départ, la jeune femme pense à
un attentat. « Je les entendais crier À 40 et 25 ans, elles ont toujours vécu ici
Allahou akbar, j’ai cru qu’on allait tous et ne supportent pas de voir l’image de
mourir. Ça a dû durer cinq minutes mais leur quartier salie. « On a été pointés du
j’avais l’impression qu’une heure s’était doigt avec des soi-disant bandes rivales
écoulée. » Avant d’arriver à se cacher dans et trafics de drogue, alors qu’il s’agissait
la cuisine, son amie Sherine entrevoit des d’une bagarre. On ne cautionne pas ces
battes de baseball et des barres de fer. conflits, mais on n’a rien à voir là-
dedans », regrette Lina. Et sa voisine
Lorsqu’elle en ressort, elle découvre une d’ajouter : « Pour sauver l’honneur d’une
Mercredi soir, après plusieurs jours de violences
scène d’horreur. « Il y avait du sang dans l’agglomération dijonnaise, les CRS et la police personne, ils ont bafoué celui de tout un
partout… L’un de mes amis avait un bout patrouillaient dans le quartier des Grésilles. © NB
quartier. »
de miroir enfoncé dans le crâne. J’ai tout À minuit, entre 150 et 200 membres de la
de suite cherché Samia, pour qui j’étais Si Fatima reconnaît l’existence d’une
communauté tchétchène ont pris d’assaut
très inquiète. » Celle-ci a reçu quelques petite délinquance, « comme partout », elle
le quartier dans ce qui ressemblait à une
coups de meuble mais va bien. Toutes aime à rappeler qu’il s’agit d’une minorité.
expédition punitive pour venger l’un des
deux appellent les secours et la police tout « 90 % des habitants sont honnêtes. On
leurs. « Ils n’ont rien cassé ou brûlé, note
en aidant les blessés. est allés sur les bancs de l’école française,
Mourad, réveillé par le bruit et les cris. Ils
on travaille et on est des citoyens comme
En quittant le bar, Sherine et Samia voulaient retrouver le commanditaire de
les autres. » Pour elles, c’est certain, cela
aperçoivent les Tchétchènes, en voiture, l’agression d’un jeune Tchétchène un jour
se serait passé autrement dans un quartier
ainsi que la police. « Ils nous ont suivies plus tôt. »
« plus cossu ».
et nous ont prises en photo. Quand on Depuis la fenêtre de son salon, où il
demandait à la police d’intervenir, ils « On s’est sentis seuls, délaissés, comme si
préfère ne pas allumer la lumière, le père
répondaient : “Qu’est-ce que vous voulez on ne méritait pas la protection des forces
de famille aperçoit 150 personnes dont
qu’on fasse, ils sont trop nombreux !”», se de l’ordre et qu’on ne valait rien. C’est
les voitures envahissent le parking. « Ils
souvient Sherine. Elle retrouve son sac à une forme de racisme », dénonce Lina, qui
avaient des battes de baseball, des barres
main par terre, dans la rue, vidé de tous jure qu’elle ne verra plus la police de la
de fer et des armes à feu. Un homme a
ses effets personnels. « Ils me l’avaient même façon. Toutes deux vivent dans la
été passé à tabac en bas de chez nous, ça
pris dans le bar. Je n’avais même plus mes crainte que cela recommence. Fatima, qui
aurait pu être moi », confie-t-il, ajoutant
clés pour rentrer chez moi. » Elles seront travaille le soir pour arrondir ses fins de
que son métier lui impose parfois des
hébergées par un ami pour la nuit. mois, se fait raccompagner depuis deux
astreintes le faisant rentrer tard le soir.
jours. « Je suis sous phytothérapie pour me
calmer. On a tellement eu peur qu’on n’a
pas dormi de la nuit. »

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.11/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
12

À 17 heures, Rachid H. et Nabil s’attablent présent sur les lieux ce jour-là. « On voit chercher la bonne position. « J’ai surtout
au café place Galilée, au centre des bien qu’il ne fonce pas sur la droite pour été touché au dos », relève-t-il, le regard
Grésilles. Le duo connaît bien le quartier : viser les Tchétchènes », complète Nabil. plongé dans le vide.
le premier y est né et y a grandi, le second À Dijon, depuis deux jours, une Sur la table repose une copie du procès-
est originaire du Mail à Chenôve (dans la rumeur circule selon laquelle des verbal de la plainte qu’il a déposée samedi
banlieue sud-ouest de Dijon) mais a été « représentants » de la communauté après son passage à l’hôpital. Sans aucune
entraîneur de football durant des années tchétchène et du quartier des Grésilles raison sauf peut-être son origine, Rachid
ici. Entre « passivité » et « complicité » se seraient réconciliés à la mosquée – et A. a été tabassé par les Tchétchènes
des forces de l’ordre, le duo interroge la a été confirmée par Marianne. « On vendredi soir, alors qu’il était avec cinq
responsabilité du préfet. ne comprend pas bien qui sont ces amis aux Grésilles.
« Pour moi, c’est volontaire. Il y représentants, soupire Rachid. Il paraît
a quatre portes d’entrée à Dijon, ils que des moutons ont été offerts en guise
auraient pu les empêcher d’arriver d’excuses. On n’est pas au Moyen Âge ! Il
jusqu’à nous »,commente Rachid H., qui faut du droit, on ne règle rien ainsi. »
attend que le préfet reconnaisse ce qu’il En fin d’après-midi mercredi, un défilé
perçoit comme un « gros manquement » à de camions de CRS et de voitures de
ses obligations. police défile aux Grésilles. « Les CRS ont
Sur de nombreuses vidéos, des fourgons de l’air de surveiller… Mais qui ? Ça sert
police et de CRS apparaissent le long de à quoi maintenant qu’ils sont partis ? Ils Rachid, 37 ans, a été frappé par des membres
l’avenue Champollion et du boulevard des n’ont rien fait quand on en a eu besoin », de la communauté tchétchène vendredi soir aux
Grésilles, alors qu’il était avec des amis sur le
Martyrs de la Résistance, deux artères qui souligne une commerçante de la place parking de l’ancien marché. Le père de famille
prennent en étau le quartier des Grésilles. Galilée au moment de rentrer chez elle en n’avait rien à voir avec leurs conflits. © NB
Dans une vidéo que Mediapart s’est voiture. « On était sur le parking quand on a vu dix
procurée, tournée dimanche, pas moins de Alors que la nuit tombe, un groupe de voitures arriver. » Ils n’ont pas le temps
six fourgons de CRS sont stationnés place femmes est installé sous le porche du de réagir. Rachid A. revoit encore la barre
Galilée. marché. Elles sont une dizaine, âgées de de fer au-dessus de lui. « Ils nous ont
« Je me suis demandé qui étaient ces 43 à 76 ans, et ont pour habitude de attaqués sans chercher à savoir qui on
milices et j’ai d’abord cru que l’extrême passer un moment ensemble ici chaque était. Ils étaient à 6 ou 10 contre chacun de
droite venait pour nous lyncher. On aurait jour. Toutes se disent « traumatisées » de nous… C’est leur chef, qu’ils appelaient
dit une purge. Au final, le plus effrayant ce qu’il s’est passé. « On a été plusieurs à el-Hadj, qui leur a crié “stop” au bout de
n’est pas l’action des Tchétchènes mais appeler la police, soit ils nous ont répondu dix minutes. »
bien l’inaction des forces de l’ordre », qu’ils étaient au courant, soit ils nous ont Mais alors qu’il croit son calvaire terminé,
poursuit-il. raccroché au nez. » Yamina, la plus âgée, un autre l’interpelle. « J’ai crié que je
s’est terrée chez elle durant trois jours.
Quatre gardes à vue prolongées « Je suis handicapée, imaginez ce qu’ils
n’étais pas d’ici mais de Chenôve. Il m’a
vendredi demandé de quelle origine j’étais et quand
auraient pu me faire si j’étais tombée sur j’ai dit marocain, il m’a mis un coup de
Très vite, ils évoquent l’impressionnante eux. » poing et m’a insulté. Leur chef m’a escorté
vidéo où l’on voit une voiture foncer Certaines d’entre elles ont choisi de se plus loin puis m’a dit : “Vas-y, casse-toi.
sur l’ancienne place du marché, samedi confiner tandis que les autres sont allées Et ne frappez plus le petit !” Je ne savais
après-midi. Si certains tendent à dire se réfugier chez des proches en dehors des même pas de quoi il parlait. »
que cet habitant cherchait à faucher les Grésilles. « On est en France ici, il y a des
Tchétchènes regroupés sur le parking, Rachid A. ne voit pas ses amis. Il s’enfuit
lois ! S’il y a eu une agression, ils peuvent et téléphone à un proche qui habite tout
d’autres affirment qu’il aurait en fait été porter plainte ! On n’a rien à voir là-
pris de panique et aurait cherché à s’enfuir près. C’est lui qui l’emmène à l’hôpital,
dedans », grogne Soumya avant d’appeler où les victimes du bar à chicha sont
par l’avenue des Grésilles. ses enfants pour rentrer à la maison. aussi présentes. Huit jours d’incapacité de
« On connaît bien le conducteur, c’est Le lendemain matin dans le quartier du travail, les os de la gencive cassés, le dos
un gars tranquille. Il avait bossé toute la Mail à Chenôve, une commune voisine brisé… « J’ai eu de la chance par rapport
journée et avait un peu bu. Il s’est retrouvé de Dijon, Rachid A. est assis dans le aux autres. Un habitant des Grésilles a
au milieu de cette guérilla et il a essayé salon marocain de son appartement. Le pris une balle, mes amis ont reçu des coups
de sauver sa peau », explique Rachid H., trentenaire se tord de douleur, se penchant de barre de fer dans le crâne. »
tantôt à droite, tantôt à gauche pour

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.12/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
13

Son épouse et leur fils aîné sont en état qui ont semé la terreur durant trois jours, Une partie des habitants de ces quartiers
de choc, ils n’en dorment plus la nuit. mais qui ne viendront pas au rendez-vous. envisagent d’organiser un rassemblement
Sa femme Hanane, qui a repris le travail « Il y avait les snipers du Raid sur les toits pacifique au centre-ville de Dijon, samedi,
lundi, a fait une crise de panique. Son de la place Galilée », racontent plusieurs pour dénoncer les violences subies.
responsable l’a raccompagnée chez elle et témoins.
l’a mise en arrêt une semaine.
Boite noire
De nombreuses interrogations persistent
Dans le salon, BFM TV tourne en boucle. dans cette affaire. Comment des groupes * Le prénom a été modifié.
Le couple ne comprend pas pourquoi il de 100 à 150 personnes ont-ils pu entrer
aura fallu attendre six jours pour que les à Dijon et s’y déplacer sans encombre
autorités procèdent à des interpellations. durant trois jours, d’un quartier à l’autre ?
«À l’air libre»: Farida C.,
« Après ce qu’on a vécu, les Tchétchènes Et où ont-ils passé la nuit ? Des photos l’infirmière violemment
ont continué d’attaquer des innocents prises par des habitants de Chenôve interpellée à Paris, se livre
durant trois jours. Ils sont d’ailleurs venus montreraient, sans certitude, un camp de PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART
à Chenôve dimanche soir », rappelle Tchétchènes installé au parc de la Combe LE VENDREDI 19 JUIN 2020
Hanane. à la Serpent, près de Chenôve.
Derrière chez eux, rue des Tamaris, mais Le secrétaire d’État Laurent Nuñez s’est
aussi du côté du collège Édouard-Herriot. rendu à Dijon mardi mais n’est pas
Rachid, Hotman et Bilal ne parlent que allé aux Grésilles où il devait rencontrer
de ça depuis. Tous les trois habitent les habitants. Le ministre de l’intérieur
Chenôve. « On nous a prévenus qu’ils Christophe Castaner a appelé à une «
arrivaient. Une cinquantaine de voitures, réponse ferme ».
dont les plaques d’immatriculation étaient Dans un communiqué, le procureur de © Mediapart
cachées », détaille Bilal. Et Rachid la République de Dijon a indiqué que Au programme de notre émission en
A. B. de compléter : « Ils étaient « cinq gardes à vue avaient débuté » jeudi accès libre : le témoignage de l’infirmière
accompagnés de six camions de CRS. matin. « Elles sont destinées à vérifier les Farida C., violemment interpellée lors de
Quand on a essayé de s’échapper, un flic premiers éléments de l’enquête », ouverte la manifestation des hospitaliers mardi à
m’a dit “Rentrez chez vous, ils arrivent ! pour « tentative de meurtre en bande Paris, et un focus sur les municipales en
Je vais leur donner ton adresse !” » organisée, association de malfaiteurs et Seine-Saint-Denis.
Là aussi, plusieurs personnes auraient participation à un groupement armé », «À l’air libre » depuis le studio de
été blessées et les Tchétchènes auraient poursuit Eric Mathais. Mediapart : en distanciation sociale mais
investi les cages de certains immeubles, Dès 14 heures jeudi, une vingtaine de toujours informé !
dont un où des funérailles avaient lieu. Tchétchènes se sont rassemblés devant le Au menu :
« J’ai rencontré le maire ce matin et il commissariat de Dijon pour marquer leur • L’infirmière Farida C. parle : «
dénonce ce que la population a vécu », soutien aux membres de leur communauté On nous a promis beaucoup, et
confie Hotman. interpellés le jour même. « Nos maris ont maintenant on nous fait manger de la
« C’est pour ça qu’on s’est rebellés lundi. été interpellés dans la violence ce matin boue »
Ils ont attaqué les Grésilles et le Mail alors qu’on a des enfants en bas âge, Valentine Oberti a rencontré Farida C.,
alors que l’agression du jeune concernait indiquent deux femmes. Ils n’ont rien fait, l’infirmière violemment interpellée lors de
quelqu’un de Quétigny. La police n’a pas ils ont juste tenté d’apaiser les choses. » la manifestation des hospitaliers, mardi, à
réagi, on a dû se défendre comme on Sherine et Samia, les victimes du bar à Paris.
pouvait », justifie Bilal, du haut de ses chicha, étaient également présentes pour
• L’artiste : Hervé
21 ans. Selon lui, une centaine de jeunes, porter plainte.
• Municipales : focus sur la Seine-
mais aussi des pères de famille armés de Vendredi matin, le parquet a précisé que Saint-Denis
bâtons, seraient allés prêter main forte aux deux des interpellés avaient été mis hors
habitants des Grésilles cet après-midi-là. Fabien Escalona reçoit Pauline Graulle
de cause tandis que les gardes à vue de de Mediapart et Ilyes Ramdani du Bondy
Ils décident de brûler des poubelles pour quatre personnes avaient été prolongées. Blog.
bloquer les routes menant au quartier. Des Une vaste opération de perquisitions
voitures sont aussi brûlées, notamment mobilisant 140 CRS a été menée aux > Pour revoir toutes nos émissions « À
au Mail, endommageant la façade d’un Grésilles et au Mail. l’air libre » en accès libre, rendez-vous ici.
immeuble. Cagoules et armes en tout
genre, ils veulent en découdre avec ceux

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.13/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
14

Les députés restent aussi très silencieux Auprès de L’Obs enfin, une autre attachée
lorsqu’il s’agit de dénoncer certains de parlementaire évoque des « conditions de
Accusations de leurs collègues. travail infernales », puis un licenciement
harcèlement: LREM fait brutal au bout de seulement quelques
semaines de collaboration fin 2018. Elle
bloc pour protéger ses dit elle aussi avoir alerté Gilles Le Gendre
députés sans qu’il ne décide de lui répondre.
PAR DAVID PERROTIN
LE SAMEDI 20 JUIN 2020 Contacté par Mediapart, le cabinet du
patron des députés dément : « Florence
Malgré une volonté affichée par le Granjus avait informé il y a plusieurs
président de l’Assemblée ou le président mois le groupe d’un contentieux avec
de groupe Gilles Le Gendre de lutter Gilles Le Gendre, patron du groupe LREM ses collaborateurs, qui avaient saisi les
contre le harcèlement sexuel ou moral, à l'Assemblée nationale, semble indifférent prud’hommes. Ses collaborateurs ne nous
à la problématique du harcèlement. © AFP
dans plusieurs affaires, les élus LREM ont pas saisis. »
ferment les yeux ou mettent en place À plusieurs reprises, Gilles Le Gendre
D’après nos informations pourtant, l’une
des stratégies pour protéger des députés a par exemple été alerté par des
des anciennes collaboratrices de Florence
accusés. collaborateurs accusant leurs députés-
Granjus a bien sollicité son cabinet sans
employeurs de harcèlement ou faisant état
Officiellement, le discours d’En Marche obtenir de réponse. Une autre l’avait alerté
de souffrance au travail. Mais à chaque
ne souffre aucune ambiguïté. Le par courriel d’une situation problématique.
fois, son cabinet choisit de ne pas donner
harcèlement sexuel ou moral n’a pas « Les questions touchant au droit du
suite.
sa place dans la société et encore travail concernent les seuls salariés du
moins à l’Assemblée. C’est ainsi que Dernier exemple en date avec la députée
groupe », insiste l’entourage de Gilles
le président du Palais-Bourbon, Richard de Paris Laetitia Avia et nos révélations
Le Gendre, pour préciser que celui-ci n’a
Ferrand, promettait en janvier 2019 une en mai dernier sur les accusations de cinq
pas à s’en mêler. « Nous ne sommes
« lutte accrue » contre le harcèlement de ses ex-collaborateurs. « On ne nie pas
nullement légitimes pour intervenir dans
après avoir assuré s’être « pleinement saisi du tout qu’il y ait un litige professionnel
cette relation, si ce n’est pour vérifier
des enjeux de harcèlement dès septembre dans [l’équipe de Laetitia Avia], mais nous
que les instances officielles habilitées
2018 ». ne pouvons pas jouer les médiateurs, nous
à accompagner les collaborateurs et
respectons le droit du travail », défendait
« Toute attitude de harcèlement est les députés en cas de conflits ont été
l’entourage de Gilles Le Gendre pour
intolérable, et encore plus dans un haut correctement saisies : la déontologue en
justifier son inaction.
lieu de la République comme l’Assemblée premier lieu et, depuis le mois de février
nationale », disait-il deux ans plus tôt. Et d’après nos informations, le patron des dernier, la cellule anti-harcèlement. »
« La justice doit punir implacablement les députés a aussi choisi de ne pas réagir
Dans l’affaire Florence Granjus, un autre
coupables de harcèlement et d’agressions dans une autre affaire, celle de la députée
élément interpelle. La députée a produit en
sexuelles », déclarait aussi Stanislas des Yvelines Florence Granjus accusée par
justice une vingtaine de témoignages pour
Guerini, patron du parti. deux collaborateurs de harcèlement moral,
réfuter ces accusations de harcèlement.
qui passera devant les prud’hommes en
Récemment pourtant, plusieurs exemples Parmi ces attestations que nous nous
septembre prochain.
révélés par la presse montrent que sommes procurées, dix ont été rédigées
cette volonté affichée par le parti En avril 2019, L’Express révèle en par ses collègues députés LREM. Mais
est rarement suivie d’effets. Dans la effet que Nathalie et Éric, deux de ses les collaborateurs qui se disent victimes
plupart des cas où des collaborateurs collaborateurs, l’accusent notamment de de la députée évoquent des « faux
parlementaires accusent leur député « sollicitations incessantes […] pendant témoignages » et « une stratégie mise en
employeur de harcèlement, une même les congés, le week-end, et la nuit » place par les élus LREM » pour protéger
mécanique s’opère : le patron des députés et d’humiliations. Si l’affaire semble leur collègue accusée.
Gilles Le Gendre, celui du parti Stanislas complexe et que la députée a porté
Dans ces attestations versées au dossier
Guerini et celui de l’Assemblée Richard plainte pour diffamation, le site Capital
des prud’hommes – le procès se
Ferrand sont alertés mais ne réagissent pas. en rajoute une couche quelques jours après
tiendra le 28 septembre prochain –, les
en révélant de nouveaux témoignages.
témoignages sont plus ou moins similaires.
Plusieurs salariés de Pôle emploi passés
Les dix députés insistent tous sur les
sous les ordres de Florence Granjus
qualités supposées de Florence Granjus.
lorsqu’elle y travaillait dénoncent le même
Mais ils vont aussi parfois plus loin
type de « harcèlement ».

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.14/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
15

en pointant l’absence de situation de Granjus à l’Assemblée nationale, je n’ai Delphine Bagarry jure être restée
harcèlement ou en dévalorisant le travail jamais observé de tels faits ni de tels « factuelle », mais regrette toutefois
des collaborateurs. comportements de sa part », ajoute Audrey d’avoir mis en avant sa qualité de médecin.
« Je peux témoigner de la pleine Dufeu, députée de Loire-Atlantique. « Je ne me rappelais plus avoir évoqué mes
inclusion de ses deux collaborateurs à Outre le fait que le harcèlement se décèle compétences médicales, mais c’est vrai, ce
l’organisation de son équipe. J’ai pu rarement dans les couloirs de l’Assemblée n’était pas une chose à faire. »
échanger avec eux à de nombreuses ou lors de réunions publiques, l’une des Si les autres députés concernés n’ont
reprises […]. Ils témoignent à chaque fois collaboratrices en question qui accuse pas souhaité nous répondre, l’une d’entre
de la très bonne ambiance qui régnait au Florence Granjus assure à Mediapart ne elles qui a travaillé avec Florence Granjus
sein du bureau de Florence Granjus », jamais avoir travaillé avec la majorité lors de la préparation de la loi Asile et
écrit par exemple la députée LREM des d’entre eux. immigration révèle, à condition de rester
Yvelines Aurore Bergé. « Je ne connais pas 90 % de ces députés. anonyme, avoir témoigné sans connaître
« Je suis responsable Ressources Aurore Bergé et Michèle Peyron, je ne leur ses collaborateurs.
humaines (jusqu’en juin 2017) et je ai jamais adressé la parole par exemple. « J’ai fait ce témoignage car Florence
sais déceler ce genre de choses. Si ses Donc leurs témoignages sont totalement Granjus m’a tannée pour le faire. Elle
deux collaborateurs avaient été harcelés, factices », dénonce Nathalie. « J’ai croisé nous a tannés pour le faire. Elle n’arrêtait
je l’aurais bien remarqué », renchérit une fois, à une réunion qui comprenait de pas de nous appeler, de dire faites-moi
la députée de Seine-et-Marne Michèle multiples participants, Martine Wonner. ci, faites-moi ça. Au bout de deux mois
Peyron. Et la députée Annie Vidal Son témoignage est d’autant plus grave je pense, j’ai fini par dire oui pour
d’attester : « À aucun moment, je n’ai qu’elle met en avant son métier de qu’elle me lâche, mais je ne connaissais
entendu de dénigrement de ses équipes psychiatre pour parler d’une situation pas la situation », admet cette députée
et encore moins de cris ou de propos qu’elle n’a pu aucunement appréhender », LREM. « Aujourd’hui si c’était à refaire,
blessants à leur encontre. » ajoute-t-elle. je ne le referais jamais. C’était une
Certains mettent même en avant leurs Sollicitée par Mediapart, Aurore Bergé erreur de début de mandat. Et je ne
qualités médicales pour récuser la dément tout faux témoignage. « Je l’ai pense pas que mes collègues qui ont
possibilité qu’il y ait une situation de vue dans des réunions communes avec témoigné connaissaient véritablement les
harcèlement derrière les murs du bureau de ses collaborateurs en circonscription et collaborateurs en question. Moi je ne les
l’élue. « Je suis certes députée, mais je ne à l’Assemblée. Ce que dit cette ex- connaissais pas, je les avais vus une ou
peux aussi m’empêcher d’être aussi et en collaboratrice est faux », précise-t-elle, deux fois seulement », poursuit-elle.
permanence à l’écoute et en observation sans pouvoir se souvenir ni des lieux ni des Le cas Stéphane Trompille
des personnes qui m’entourent tant le moments où elle a pu les croiser.
Une autre députée que nous avons voulu
bien-être des autres m’importe en tant que D’après elle, il n’y a pas non plus de interroger sur son attestation a refusé de
psychiatre », précise la députée ex-LREM problème éthique à ce qu’un député assure nous répondre. Mais fait plus étonnant,
Martine Wonner. n’avoir pas été témoin de situation de sa propre attachée parlementaire nous
« À aucun moment, je n’ai perçu des harcèlement sans travailler régulièrement a rappelés pour livrer une confidence
difficultés ou la moindre souffrance chez avec la personne en question : « On a toute similaire : « Ma députée ne souhaite pas
le collaborateur de Mme Granjus. Par liberté de pouvoir témoigner. Je n’aurais vous rappeler pour évoquer ce sujet. Mais
contre, je trouvais que cette dernière pas témoigné si je ne connaissais pas la je peux vous dire qu’elle ne connaissait
n’était pas suffisamment accompagnée députée ou ses collaborateurs. » pas les collaborateurs de Mme Granjus.
par son collaborateur en comparaison du Même défense pour Martine Wonner Elle a pu les croiser une fois ou deux
travail important fourni par le mien », qui dit avoir simplement voulu évoquer en réunion de travail, mais rien de
ajoute l’élue récemment exclue du groupe « l’ambiance ». Dans son attestation, suffisant pour apprécier une situation de
LREM pour n’avoir pas respecté une elle juge pourtant insuffisant le travail harcèlement. »
consigne de vote. d’un attaché parlementaire qui n’est pas Sollicitée par Mediapart, Florence Granjus
« Je n’ai pas remarqué de signes le sien. « J’ai fait une remarque sur assure pourtant qu’il n’y a « aucun faux
de souffrance morale […], j’y étais son collaborateur car moi j’ai toujours témoignage ». « Ces députés-là voyaient
particulièrement sensible en tant que eu des collaborateurs qui ne comptaient régulièrement mes collaborateurs. Ce
médecin », affirme de son côté l’élue pas leurs heures. Ils savent très bien sont des députés qui m’ont proposé
des Alpes-de-Haute-Provence Delphine quand ils s’engagent à quoi ils doivent spontanément leur témoignage. Je n’en
Bagarry. « De formation soignante et s’attendre. Même si je respecte le droit à ai demandé aucun », affirme-t-elle.
travaillant en collaboration avec Mme la déconnexion évidemment. » Questionnée sur le fait qu’une députée

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.15/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
16

avoue ne pas connaître ses collaborateurs, sur une ancienne collaboratrice par le Français quand on maintient dans nos
elle s’agace : « Si cette personne a dit conseil de prud’hommes de Bourg-en- rangs une personne condamnée pour
ça, on peut retirer son témoignage. Je Bresse. ce genre de faits. C’est cautionner la
ne veux pas rentrer là-dedans, mais ce possibilité aux députés d’agir de la sorte
serait très grave car un faux témoignage, avec les collaborateurs. Pour moi, c’est
c’est 15 000 euros d’amende et 1 an impossible. »
d’emprisonnement », poursuit-elle en Elle dit aussi ne pas savoir si des
admettant finalement qu’elle a pu solliciter instructions ont été données aux députés
certains élus. LREM pour faire profil bas. « Je dois être
Du côté des syndicats, on y voit une un électron libre car je n’attends pas les
énième stratégie qui va à l’encontre de directives pour condamner ce genre de
tous les discours affirmant vouloir mieux Stéphane Trompille, condamné pour harcèlement faits, mais il faut leur demander à eux »,
protéger les attachés parlementaires. sexuel sur une ancienne collaboratrice par le conseil ajoute-t-elle.
de prud'hommes de Bourg-en-Bresse. © AFP
Pour Laurence de Saint-Sernin, secrétaire Justement, parmi les députés engagés sur
générale du syndicat Solidaires à « S’il y a condamnation, il faudra réagir
ces questions, certains ont exprimé leur
l’Assemblée, cette pratique ne serait pas fermement », promettait une élue LREM
réticence en interne, mais ont choisi de ne
inédite. « Qu’ils interviennent pourquoi lors des révélations de ces accusations
pas la rendre publique. C’est le cas par
pas, à partir du moment où ils disent en novembre dernier. Mais contre toute
exemple d’Aurore Bergé. « Je l’ai dit sur
la vérité. Mais manifestement, certains attente, Gilles Le Gendre a décidé de
toutes les boucles Telegram, je ne l’ai pas
députés peuvent mentir pour en couvrir un ne pas l’exclure du groupe et s’est
dit publiquement car on ne me l’a pas
autre. Cela ne m’étonne pas car j’ai déjà contenté de demander une simple « mise
demandé. Et je ne vais pas tweeter tous
vu des cas d’attestations fausses de A à Z. » en retrait ». « Évidemment si cette
les deux jours », balaie-t-elle pour justifier
condamnation devenait définitive, nous en
Astrid Morne, secrétaire générale son silence. « Mais je peux vous dire que
tirerions toutes les conséquences », a-t-il
adjointe du syndicat des collaborateurs/ l’on a eu des débats très virulents sur le
ajouté, précisant que Stéphane Trompille
collaboratrices parlementaires (Unsa- sujet en interne pour dire que lorsqu’il
avait annoncé faire appel de la décision.
USCP), estime que ce genre de pratiques y avait condamnation, ce n’était plus du
empêche les collaborateurs de se sentir « Malgré une affaire jugée sur le fond soupçon. Un certain nombre de collègues,
suffisamment soutenus pour signaler en première instance, le patron des en l’occurrence des femmes, l’ont aussi
certaines dérives. « Ils ont peur aussi députés LREM lui demande de se mettre demandé. »
de perdre leur boulot et de ne pas en seulement en retrait. Cela ne veut rien
« Le fait qu’il ne soit pas exclu m’évoque
retrouver derrière. Car il y a un tel dire. Demain, Stéphane Trompille va
beaucoup de peine car on a fait de la
sentiment d’impunité et un système qui signer les amendements du groupe LREM
lutte des violences contre les femmes la
protège les députés », regrette-t-elle. et les propositions de loi… ce n’est pas
première cause de notre quinquennat »,
acceptable », déplore Astrid Morne. À
Astrid Morne juge aussi « scandaleux » le ajoute la députée de la Manche Sonia
travers cette décision, d'autres dénoncent
fait pour un député de défendre Krimi, qui explique n’avoir pas réagi car
aussi le silence des élus LREM qui ne l’ont
publiquement un collègue mis en cause. elle a « découvert cette condamnation dix
pas remise en cause publiquement..
De fait, c’était le cas par exemple jours après ».
avec l’élu du Val-de-Marne Guillaume En effet, si certains députés ont pris
Joint par Mediapart, le cabinet de
Gouffier-Cha qui avait évoqué des la parole de manière anonyme pour
Stanislas Guerini précise qu’en novembre
calomnies à propos du témoignage de cinq critiquer ce choix, une seule élue LREM,
dernier, après les révélations sur Stéphane
anciens collaborateurs de Laetitia Avia. seulement, a exprimé sa désapprobation
Trompille, une « cellule de signalement »
« Je veux bien qu’on se drape derrière de manière publique. « J’affirme que
anti-harcèlement interne au parti a été
la présomption d’innocence, mais dans ce la justice ayant établi la culpabilité de
créée. Néanmoins, il justifie son inaction
cas-là, on se tait, on attend que justice Stéphane Trompille, notre groupe ne doit
car le parti n’a pas à réagir « lorsque
passe et on ne prend pas parti d’office plus trembler et l’exclure de nos rangs »,
le cadre concerne les députés et leur
pour un député accusé. » a ainsi tweeté la députée Laurence
travail à l’Assemblée nationale ». Et nous
Vanceunebrock.
Pourtant même lorsque la justice passe, renvoie vers le cabinet du président de
les députés et les dirigeants d’En Marche Contactée par Mediapart, elle déplore l’Assemblée nationale.
refusent encore de prendre des positions ce silence d’un groupe qui ne cesse
Mais là encore, le président
fermes. C’est le cas par exemple avec le pourtant d’affirmer vouloir lutter contre
de l’Assemblée nationale n’intervient
député Stéphane Trompille, condamné le le harcèlement : « Je ne comprends
presque jamais. Il a ignoré des
20 mai dernier pour harcèlement sexuel pas quelle image on veut renvoyer aux

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.16/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
17

accusations de violences sexuelles dans une liste d’une vingtaine de noms de LE VENDREDI 19 JUIN 2020

le cas du député Pierre Cabaré visé députés « problématiques » circulerait


par une plainte. Dans l’affaire de la officieusement.
députée Laetitia Avia par exemple, « On est vraiment dans un cercle vicieux
alerté par courriel, Richard Ferrand avait où si le collaborateur est viré après avoir
choisi de ne pas répondre. À chaque dénoncé sa situation, il sait qu’il ne sera
fois, son entourage précise qu’il est pas de nouveau embauché », regrette
incompétent pour le faire. « Lorsqu’on Astrid Morne. « Et si derrière on n’a pas
l’alerte sur des questions, il se défausse une parole forte des groupes politiques
en disant que cela n’est pas de son et de la présidence, on n’aura pas la Joëlle Garriaud-Maylam, lors d’un séminaire
ressort », dénonce Laurence de Saint- possibilité de briser ce cercle vicieux. » de l’Otan en Turquie en avril 2019. ©
Sernin. « Même lorsqu’on lui signifie qu’il Mustafa Ciftci / Anadolu Agency via AFP
a une responsabilité politique, il refuse Marianne Darmon, ancienne coprésidente Depuis 2004, cette sénatrice LR a employé
cela et s’en lave les mains. » du cercle des collaborateurs et attachés plus de 40 collaborateurs différents. L’un
parlementaires, estime que seul « le d’entre eux vient de l’attaquer aux
Pour le président du Palais-Bourbon, il politique peut contrôler le politique ».
s’agit de ne pas s’immiscer dans les prud’hommes pour dénoncer des faits de
« C’est triste, mais c’est un fait et harcèlement moral. Un courrier montre
relations entre le député employeur et cela dépend de l’action des présidents
le collaborateur. Même silence au Sénat, que le président Gérard Larcher était
de groupes et surtout du président de informé de dysfonctionnements dès 2016.
où le président Gérard Larcher avait l’Assemblée nationale puisque tout le
pourtant admis en 2016, dans un courrier monde sait que la déontologue ne peut pas Dans les couloirs du Sénat, une histoire
consulté par Mediapart, que si « les grand-chose », analyse-t-elle. « Il faudra circule sous le manteau comme une
relations de travail entre un sénateur et ses sans doute de nouveaux scandales pour légende dont on finit par croire qu’elle a
collaborateurs parlementaires relèvent du qu’il y ait une véritable volonté. » été inventée de toutes pièces : en 2016, une
contrat qui les lie [...] cette relation directe collaboratrice parlementaire au bout du
ne saurait à mes yeux conduire le Sénat à En attendant, les syndicats demandent rouleau se serait carrément effondrée dans
négliger le cadre général dans lequel ces que la cellule anti-harcèlement puisse son bureau, avant d’être prise en charge
contrats de travail s’exécutent ». saisir la justice elle-même et que des par les pompiers.
formations sur les risques psychosociaux,
À l’Assemblée, ce serait du ressort de la le droit du travail et le harcèlement, Cette histoire est authentique, et cette
déontologue et de la toute récente cellule soient proposées à tous les collaborateurs collaboratrice existe vraiment : il s’agit
anti-harcèlement mise en place en février et les députés. Mais la présidence de d’Hélène*, 48 ans, qui a effectivement
dernier. Deux instances qui ne servent qu’à l’Assemblée nationale a déjà prévenu : ce été hospitalisée, le 17 novembre 2016,
conseiller et accompagner les victimes ne sera pas avant la prochaine mandature. après avoir fait un malaise « causé par le
possibles de harcèlement. harcèlement » dont elle était alors victime,
Outre l’écoute et les conseils qu’elle peut ainsi que l’a écrit, dans sa déclaration
donner, la déontologue propose parfois de Harcèlement moral: le d’accident du travail, l’Association de
gestion des assistants de sénateurs (Agas).
contacter l’auteur supposé de harcèlement cas Garriaud-Maylam
pour lui faire part de la situation, voire Jusqu’ici resté sous le boisseau, l’épisode
d’organiser une confrontation entre la
embarrasse Gérard plonge aujourd’hui dans l’embarras, plus
victime et l’auteur, en sa présence. Larcher de trois ans après les faits, les caciques
Mais dans son dernier rapport publié PAR ANTTON ROUGET du Sénat. La raison ? Le procès à
en 2019, la déontologue Agnès Roblot- venir d’une sénatrice, la représentante
Troizier reconnaît elle-même que « le Les Républicains (LR) des Français
plus souvent », les attachés parlementaires de l’étranger, Joëlle Garriaud-Maylam,
« ne souhaitent pas » utiliser cette accusée par un de ses collaborateurs
démarche, par peur des représailles de leur de « harcèlement moral ». Une
employeur. procédure qui fait ressurgir les démons
« À l’époque, on nous a seulement proposé du passé : Joëlle Garriaud-Maylam
un rendez-vous avec la déontologue était justement l’employeur d’Hélène,
et Laetitia Avia… À quoi bon, elle l’assistance retrouvée allongée dans son
nous l’aurait fait payer derrière », bureau en 2016.
expliquait d’ailleurs l’une des victimes
à Mediapart. D’après les syndicats,

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.17/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
18

Cet épisode rappelle aussi de biens les difficultés rencontrées par [Hélène] et de l’estime et de l’empathie pour elle et
mauvais souvenirs au président Gérard pour éviter que ce type de situation se j’ai toujours veillé à l’aider », ajoute la
Larcher, qui avait alors dû reconnaître répète à l’avenir ». sénatrice.
l’incapacité du Sénat de protéger cette Épuisée, Hélène dit pour sa part ne
collaboratrice. Le 8 novembre 2016, le pas avoir osé attaquer en justice son
médecin du travail des assistants du Sénat, employeur, qu’elle avait servi cinq
qui avait placé en arrêt une première fois mois seulement, malgré les attestations
Hélène, avait en effet émis une alerte sur produites par six collaborateurs qui
son état de santé, incitant les autorités à travaillaient alors au même étage qu’elle
prévenir les risques psychosociaux liés à pour d’autres sénateurs. Ce sont eux
son retour au travail. En vain. qui ont retrouvé leur collègue allongée
Le 24 novembre, une semaine après le dans son bureau et déclarent avoir appelé
malaise d’Hélène, Gérard Larcher avait Joëlle Garriaud-Maylam, lors d’un séminaire les pompiers, direction les urgences de
été obligé d’admettre l’échec cuisant de de l’Otan en Turquie en avril 2019. © l’hôpital Cochin. « Faux ! », rétorque
Mustafa Ciftci / Anadolu Agency via AFP
l’institution qu’il préside, dans un courrier Joëlle Garriaud-Maylam, en mettant en
envoyé au représentant de l’Association Pendant les premiers mois de sa cause la crédibilité de ces témoignages
des collaborateurs du Sénat (ACS). convalescence, Hélène a bien reçu des concordants : « C’est moi qui ai appelé
« Force est de constater que ce suivi n’a coups de fil réguliers du cabinet de Gérard les secours, qui se sont montrés très
pas permis d’éviter un nouvel incident Larcher pour prendre des nouvelles. rassurants quant à son état de santé. »
dont on ne peut sous-estimer la gravité », Dans le même temps, un groupe de « Nous l’avons découverte gisant au
écrivait alors le patron de la chambre travail a aussi été créé, débouchant sur sol. Elle était prise d’impressionnants
haute dans cette missive, consultée par l’élaboration d’un guide à destination des tremblements et était en difficulté
Mediapart. Gérard Larcher entendait alors sénateurs et de leurs collaborateurs, mais respiratoire », a décrit, dans un
répondre aux inquiétudes exprimées par aussi d’une cellule de lutte contre le témoignage rédigé quatre jours après
plusieurs collègues et fonctionnaires, sous harcèlement, qui a officiellement vu le l’incident, une collaboratrice d’un autre
le choc de l’épisode. jour en 2018. Pour un résultat encore bien élu. Avant d’exposer sa version des faits :
Le président reconnaissait ainsi que, si maigre à ce jour. Joëlle Garriaud-Maylam, « visiblement
« les relations de travail entre un sénateur Pour Hélène, d’abord, dont très agitée », qui entre dans le bureau
et ses collaborateurs parlementaires l’accompagnement s’est délité au fur de son assistante en claquant « très
relèvent du contrat qui les lie », « cette et à mesure de son éloignement de violemment » la porte ; Hélène qui
relation directe ne saurait à [s]es yeux l’institution. En arrêt de travail, l’ancienne insiste : « Calmez-vous, Joëlle » ; puis un
conduire le Sénat à négliger le cadre assistante a mis près de neuf mois à « hurlement » qui traverse les murs.
général dans lequel ces contrats de se relever, à raison de trois séances de Dans le couloir, la sénatrice aurait
travail s’exécutent ». Aussi, ajoutait M. psychothérapie par semaine, avant de se ensuite « tenté de donner des
Larcher en réponse à l’ACS, « vous avez reconvertir dans le privé. Aujourd’hui explications confuses sur le malaise
raison de souligner que les responsabilités encore, « je ne me remets pas de cette de sa collaboratrice », a aussi attesté
qui incombent aux autorités du Sénat expérience », confie-t-elle, expliquant, les une autre collaboratrice parlementaire.
doivent conduire à préciser rapidement les yeux embués : « C’est dur, très dur, j’ai Joëlle Garriaud-Maylam nie pour sa part
modalités de prévention et de traitement aussi perdu des capacités cognitives. » toute tension avec son employée : selon
des situations de harcèlement, de quelque Interrogée par Mediapart, Joëlle Garriaud- son récit, elle souhaitait « simplement
nature qu’elles puissent être ». Maylam « réfute toute accusation de lui annoncer l’arrivée d’une nouvelle
Sans pour autant porter l’affaire en justice, “harcèlement moral” » sur son ancienne collaboratrice pour l’épauler ».
le patron du Sénat déclarait alors qu’il collaboratrice : « Je n’étais quasiment Sur mediapart.fr, un objet graphique
prendrait « rapidement »« toutes les jamais présente au bureau pendant est disponible à cet endroit.
dispositions nécessaires » pour « traiter qu’elle-même y était, entre le mois
d’août et le jour de son malaise le La sénatrice traînait déjà une sulfureuse
17 novembre. » Selon elle, Hélène réputation derrière elle en 2016. « Je peux
« souffrait de dépression » pour des attester de la souffrance au travail des
raisons personnelles et familiales, sans le précédents collaborateurs se succédant au
moindre lien avec son travail. « J’avais service de cet employeur », a expliqué
le 21 novembre 2016, dans un courrier
à Gérard Larcher, la secrétaire générale

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.18/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
19

de l’Union syndicale des collaborateurs ans] », se souvient Hélène. Un chiffre été fixée le 24 juin, avant d’être repoussée
parlementaires du Sénat et de l’Assemblée que ne conteste pas Joëlle Garriaud- à décembre pour cause d’agenda décalé
nationale, rattachée à l’Unsa. Le syndicat Maylam, même si elle lui donne une par le Covid-19.
expliquait même, par écrit, au président tout autre signification. « La plupart de En arrêt maladie depuis le mois d’août,
du Sénat « redouter que ces difficultés ces postes étaient des CDD, destinés Philippe, 50 ans, a dans un premier temps
se traduisent un jour par le suicide d’un à de jeunes étudiants ou des premiers saisi, par l’entremise de son avocate, la
salarié ». emplois, afin de leur permettre, au travers cellule d’accueil et d’écoute des victimes
« Cette lettre formule des accusations de missions temporaires, d’acquérir une de harcèlement du Sénat le 6 décembre.
mensongères à mon égard », réagit toute première expérience professionnelle. Le courriel, envoyé à midi, a été adressé
Joëlle Garriaud-Maylam, en se disant J’ai toujours aimé enseigner et former, en copie à Joëlle Garriaud-Maylam.
« stupéfaite » de ne pas avoir été et c’était une fierté pour moi de mettre Quelques instants plus tard, à 16 h 55
immédiatement informée de son contenu le pied à l’étrier à ces jeunes et de précisément, la sénatrice postait une lettre
par Gérard Larcher. leur faire découvrir le Sénat et le travail de convocation à un entretien préalable
parlementaire », justifie-t-elle. au licenciement. S’agissait-il de répondre
« Nous observons, depuis des années,
une valse des collaborateurs auprès de La sénatrice rejette aussi la faute sur le en urgence à la saisine de la cellule anti-
cette sénatrice. Tous nous ont fait part Sénat : « Des méthodes devraient être harcèlement ? « Bien sûr que non ! »,
de leur détresse », attestait également mises en place pour le recrutement des conteste la sénatrice.
à l’époque une autre collaboratrice. Un assistants, avec l’appui d’un cabinet de L’élue attaque même son collaborateur en
témoignage complété par le récit d’une ressources humaines qui permettrait une l’accusant d’avoir pris les devants après
autre collègue, assurant : « Les difficultés sélection plus adaptée aux besoins du avoir « de toute évidence » compris,
rencontrées par Hélène* avec Madame parlementaire, ainsi qu’une vérification en accédant aux mails de l’élue, qu’elle
Garriaud-Maylam ne sont pas nouvelles et des CV ou des tests de personnalité ou souhaitait le licencier. Une version que
sont malheureusement connues depuis très d’orthographe… », estime-t-elle. conteste la partie adverse : Philippe a
longtemps. » « coupé tout lien avec le travail dès son
Ce qui n’a pas empêché la commission arrêt maladie. Il en allait de sa survie
d’investiture des Républicains, dans psychologique. Il n’a donc jamais consulté
laquelle siègent Gérard Larcher et le la boîte courriel de son employeur depuis
patron du groupe LR Bruno Retailleau, son arrêt maladie », dit son avocate.
également informé des difficultés Selon cette dernière, son client « a vécu
rencontrées par Hélène, de renouveler sa un calvaire » pendant plusieurs mois :
confiance en l’élue quelques mois plus « Mme Garriaud-Maylam lui fixait des
tard. En 2017, le parti a en effet confié Sénatrice des Français de l’étranger depuis
exigences irréalisables, en donnant des
2004, Joëlle Garriaud-Maylam était tête de liste
à Joëlle Garriaud-Maylam, 65 ans, la tête LR lors des sénatoriales de 2017. © OTAN ordres et contre-ordres incessants et lui
de la liste dans la circonscription des faisant des reproches constants », dénonce
Français de l’étranger, lui assurant ainsi sa « Mon client pense être le 43e ou le
Me Carole Biot-Stuart. « La sénatrice
réélection. 44e collaborateur de Madame Garriaud-
n’hésite pas non plus à insulter ses
Sollicités, Gérard Larcher et Bruno Maylam. La sénatrice est notoirement
collaborateurs, à dénigrer leur travail,
Retailleau n’ont pas retourné nos connue au Sénat pour la succession
à leur faire des reproches indus ou à
demandes d’explications sur leur gestion interminable de ses collaborateurs
les rabaisser », ajoute l’avocate. « Ce
du dossier. parlementaires », explique pour sa part Me commentaire est totalement outrancier et
Carole Biot-Stuart, avocate de Philippe*. mensonger. [Philippe] était un ami, c’est
Plus de 40 collaborateurs depuis
Ce dernier, un proche de l’ancien du moins ce que je croyais, qui ne s’est
2004 jamais plaint une seule fois auprès de moi,
ministre Frédéric Lefebvre, militant
Un seul élément aurait pourtant suffit à d’Agir (droite macroniste) pour les bien au contraire », rétorque la sénatrice.
les interpeller depuis longtemps : le turn- Français de l’étranger, a été recruté en Dans plusieurs messages versés dans la
over exceptionnel des collaborateurs de la mars 2019 par la sénatrice. Un an plus procédure prudhommale, Joëlle Garriaud-
sénatrice depuis sa première élection en tard, il a attaqué son employeur devant Maylam s’adresse de la manière suivante
2004. les prud’hommes de Paris en l’accusant de à son équipe : « Je me demande vraiment
« Lors de mon embauche [en 2016], « harcèlement moral ». Une audience avait à quoi mes collaborateurs passent leur
j’ai appris que j’étais la 37e ou la journée » ; «Je suis sidérée par ce manque
38e collaboratrice consécutive [sur douze de professionnalisme élémentaire […].

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.19/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
20

J’ai franchement honte pour vous ». Ou ce matin trouvent de bonnes excuses pour coordonnées de chaque invité », explique
encore : « Je ne sais si c’est de la paresse, jouer les prolongations… Comme je les la stagiaire, alors qu’une agence extérieure
de l’incompétence, de l’irresponsabilité comprends… » s’occupait du reste de l’organisation.
ou du je-m’en-foutisme. Mais je crois « Ce message insinue clairement que
vraiment rêver. J’ai eu dans le passé des l’arrêt maladie de mon client n’était qu’un
assistants qui n’étaient pas très pros, mais prétexte pour prendre des vacances »,
là c’est le record des records. »
s’indigne Me Biot-Stuart. Il s’agit d’une
Dans un courrier envoyé à Philippe en « interprétation erronée et malveillante »,
juillet 2019, l’élue lui a aussi écrit répond Garriaud-Maylam, pour qui le
à deux reprises : « Tu me donnes message ne le concernait pas. Dans ses
souvent l’impression que tu n’as jamais échanges avec Mediapart, la sénatrice ne Tous les ans, la sénatrice organise au Quai d’Orsay le
travaillé un seul jour de ta vie. » Avant se prive en revanche pas de répéter que Grand Prix du rayonnement français. © joellegarriaud.com
d’enchaîner : « Je me demande bien ce « 15 % des arrêts maladies sont des faux Porté par une association loi 1901
que tu as pu faire de ta journée » ; avérés ». que préside Joëlle Garriaud-Maylam –
« Franchement, c’est exaspérant. Encore son amie Marie-France Marchand-Baylet,
une fois, je sais que tu es de bonne volonté, Plusieurs anciens collaborateurs ayant
patronne du groupe La Dépêche et femme
qu’il s’agit sans doute d’un trait de ton travaillé pour Mme Garriaud-Maylam en
de l’ancien ministre des affaires étrangères
caractère (négligence, nonchalance ?) ». même temps que Philippe ont attesté, en
Laurent Fabius en est la vice-présidente –,
appui de sa plainte, de son investissement
Des citations « à replacer dans un contexte le Grand Prix du rayonnement français, qui
dans son travail. L’employé, qui « prenait
où [elle] réagi[t] à des insuffisances se tient en octobre, n’a a priori pas grand-
véritablement son emploi à cœur », se
graves », selon Joëlle Garriaud-Maylam, chose à voir avec les activités du Sénat.
souvient l’un d’eux, « arrivait au bureau
qui pointe les « mensonges » de Interrogée sur ce point, Garriaud-Maylam
chaque matin, le plus souvent entre
son collaborateur. Dans sa défense aux déclare que le « rayonnement et l’image
7 heures et 8 heures, afin de réaliser
prud’hommes, la sénatrice s’appuie sur de la France à l’étranger sont parties
une veille d’actualité et d’avancer sur
neuf attestations de collaborateurs et intégrantes de [s]on travail et de [s]a
les sujets du jour avant que l’activité
stagiaires soutenant sa manière d’agir. mission d’élue au Sénat ». Mais aussi que
au bureau ne s’intensifie avec les très
À la fin de l’été, la sénatrice a semblé nombreux ordres et contre-ordres de la Philippe « ne faisait pas grand-chose ».
esquisser une forme d’autocritique, tout journée, donnés par messages, mails, Pourquoi ne pas avoir dès lors mis fin à
en continuant à mettre en cause le travail appels téléphoniques ou oralement en sa période d’essai ou même l’avoir averti
de son collaborateur : « J’espère aussi présence de la sénatrice ». pour « insuffisance professionnelle » ?
que tu ne m’en veux pas de m’être un « J’avais de l’amitié pour lui et,
Une stagiaire explique aussi qu’au mois
peu énervée sur des questions de travail optimiste de nature, j’espérais qu’il se
d’août 2019, le collaborateur « semblait
pas fait ou mal fait. Tu me connais, j’ai perfectionnerait », justifie la sénatrice.
surmené, fatigué, parfois accablé par les
tendance à stresser et à être peut-être un
propos de Madame la sénatrice. Il disait
peu exigeante sur le travail Sénat… », Au contact de Mme Garriaud-Maylam,
souvent qu’il avait vraiment besoin de
écrivait-elle dans un SMS, le 27 août 2019. Hélène, la collaboratrice de 2016, avait
repos et de prendre du recul ».
« Je travaille beaucoup », complète l’élue elle aussi ressenti une immense perte
auprès de Mediapart, avant d’ajouter : Une première collaboratrice « de confiance : « J’avais une solide
« Peut-être que je travaille trop et que laminée » expérience mais Joëlle m’a complétement
je ferais mieux de faire comme certains déstabilisée. »« Elle vous donne des
collègues… » Pendant cette période de vacances ordres, des contre-ordres en permanence.
parlementaires, le collaborateur travaillait Un jour elle vous dit que vous êtes
La veille du 27 août, alors que son notamment sur l’organisation du Grand
collaborateur était en arrêt maladie, la formidable, le lendemain elle vous
Prix du rayonnement français, que Joëlle réprimande en disant que vous ne savez
sénatrice avait aussi publié ce message Garriaud-Maylam célèbre tous les ans
sur son compte Facebook : « Un Sénat même pas ouvrir un mail », témoigne-t-
depuis 2009 au ministère des affaires elle.
désespérément vide aujourd’hui… en étrangères. « Il fallait d’une part faire la
dehors de quelques agents/fonctionnaires liste des invités et de l’autre vérifier les Hélène se souvient par exemple de la
consciencieux qui font une permanence… gestion des courriers, qu’elle rédigeait
[…] Il faut dire qu’avec ce soleil mais que la sénatrice mettait ensuite
magnifique sur toute la France, même « 15 jours à faire valider » : « D’un coup,
ceux qui auraient dû être au travail dès elle prenait le courrier. Et là, schlack ! Il
y avait toujours quelque chose qui n’allait

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.20/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
21

pas, même une virgule, elle s’énervait, arrêts maladies de Françoise Delagrave Boite noire
refermait violemment le parapheur, et entre 2006 et 2008 du fait d’un « état
Les prénoms des collaboratrices et
disait que tout est à refaire Vous avez d’anxiété invalidant ».
collaborateurs marqués d’un astérisque
40 ans et vous finissez par vous dire La liste des reproches de Françoise ont été modifiés. À leur demande, ils ont
que vous ne savez même plus rédiger un Delagrave est longue et accablante : une pu relire et valider par écrit leurs récits.
courrier. » Quelques semaines seulement « désorganisation totale du travail », « des
après son embauche, Hélène appelait sa Nous nous sommes entretenus avec Joëlle
tâches demandées au dernier moment
mère : « C’était la première fois que je lui Garriaud-Maylam pendant 2 h 39 lundi 15
ou pour rien », « pas de directives
disais : “Maman, je ne sais pas combien juin. La sénatrice a ensuite répondu à nos
claires ou totalement contradictoires d’un
de temps je vais tenir.” » questions par mail.
jour à l’autre », « des revirements
« Je ne me souviens certainement pas de inexplicables », « une dévalorisation
lui avoir dit qu’elle ne savait pas ouvrir un constante du travail accompli » et « une Le management glaçant de
mail, cela ne me ressemble pas », réplique masse de travail inextricable ».« Très
la sénatrice, en ajoutant toutefois : « Par vite on ne sait plus comment s’y prendre, la sénatrice Espagnac
contre, il est vrai qu’elle ne voyait pas malgré l’expérience qu’on a acquise, à PAR ANTTON ROUGET
LE VENDREDI 19 JUIN 2020
toujours des mails qui arrivaient dans la quoi on sert et même si on peut servir
messagerie. » à quelque chose dans un tel système Absence de consignes, communication
« Que j’aie parfois mis du temps à valider erratique », dénonce-t-elle. floue par SMS, finances opaques :
un courrier, c’est possible », complète-t- Interrogée, Joëlle Garriaud-Maylam se dit plusieurs anciennes collaboratrices de la
elle. Idem pour la rédaction des lettres : « stupéfaite de telles accusations » et sénatrice PS des Pyrénées-Atlantiques
« Que j’aie trouvé qu’un courrier destiné à tacle son ancienne collaboratrice : « Je témoignent de ses méthodes de
plusieurs personnes, corrigé déjà deux ou peux comprendre qu’ayant travaillé de management particulières. Une employée
trois fois et reproduisant d’autres erreurs, nombreuses années pour un sénateur porte l’affaire devant les prud’hommes.
et que j’aie dit qu’il faille donc tous les charmant mais pas très actif, le contraste à Comment, en plein hiver, une
recommencer, c’est possible. » mon arrivée devait être assez important. » parlementaire peut-elle laisser travailler
Même sentiment pour Françoise L’assistante déclare, elle aussi, avoir une de ses collaboratrices dans le froid
Delagrave, la toute première collaboratrice subi les « plaintes constantes » de la parce qu’elle n’a pas payé le chauffage
de la sénatrice des Français de l’étranger, sénatrice. Elle se souvient par exemple du bureau, alors qu’elle dispose d’une
qui dit avoir vécu une rude épreuve de Joëlle Garriaud-Maylam lui disant enveloppe d’argent public prévue à
de 2004 à 2008. Elle avait pourtant un jour : « Mes collègues ont des cet effet ? C’est l’une des questions
de la bouteille avant de prendre ses assistants formidables, ils ont de la auxquelles devra répondre la sénatrice
fonctions. « Durant mes 23 années chance, j’aimerais bien les avoir dans Frédérique Espagnac devant la justice.
au Sénat avant d’entrer au service mon équipe, on ne s’en sort pas… » Comme son homologue LR Joëlle
me
de M Garriaud-Maylam, mon travail La sénatrice, elle, ne s’en souvient pas : Garriaud-Maylam (lire ici), l’élue
a toujours donné satisfaction à mes « J’ai souvent senti le besoin d’étoffer mon socialiste des Pyrénées-Atlantiques est
employeurs. Je n’ai rencontré aucun équipe […]. Mais ce n’était certainement visée par une plainte d’une de ses
problème relationnel, n’ai jamais pris un pas dans un but de dénigrement du travail collaboratrices, qui réclame devant les
seul congé maladie […]. Mon expérience de mes collaborateurs. Si Françoise prud’hommes la résiliation judiciaire de
et mes états de service auraient dû Delagrave l’a perçu comme cela, je le son contrat de travail, ainsi qu’une
me permettre de poursuivre au Sénat regrette profondément », réagit-elle. reconnaissance du « harcèlement moral »
jusqu’à ma retraite », précise l’ancienne Finalement, Françoise Delagrave a qu’elle déclare avoir subi pendant
assistante, aujourd’hui âgée de 72 ans. négocié un départ en rupture plusieurs années.
« [Mais] à partir d’octobre 2004 conventionnelle, dès la mise en œuvre du La plainte, révélée par France Bleu
et pendant quatre ans jusqu’à mon dispositif par Nicolas Sarkozy en 2008. Béarn en 2019, a été déposée par
départ volontaire du Sénat, j’ai été « J’avais 60 ans et pas d’espoir de trouver Isabelle*, militante socialiste et élue locale
professionnellement laminée, jour après un nouveau poste au Sénat. J’ai perdu cinq de 49 ans, qui est l’assistante de Frédérique
jour, jusqu’à en tomber malade et années d’annuités pour ma retraite. Mais Espagnac dans sa permanence locale de
être dans l’incapacité de poursuivre ma santé mentale et physique comptait Pau depuis mars 2016.
cette collaboration », rappelle-t-elle, en plus que tout », justifie-t-elle, en estimant
Sollicitée par Mediapart, l’assistante n’a
décrivant un « processus pernicieux » que ce qu’elle a vécu était un « signe
pas souhaité répondre à nos questions
l’ayant finalement déboussolée. Son avant-coureur de ce qu’il se passerait
avant que le dossier ne soit étudié par
médecin traitant a attesté des différents ensuite ».

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.21/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
22

la justice. « Isabelle était enthousiaste à ensuite été réélue royalement au Sénat en des injonctions contradictoires, ce que
l’idée travailler aux côtés de Frédérique 2017, arrivant à la surprise générale en tête nous faisions n’allait jamais, mais elle ne
Espagnac, qu’elle connaissait. Elle dans le fief de François Bayrou. nous disait pas clairement pourquoi. Nous
pensait qu’il y avait plein de choses à faire étions dans un état de stress permanent »,
mais en fait, elle n’a jamais réussi à mettre raconte l’ancienne assistante.
en place de méthode de travail », raconte L’absence de suivi collectif empêchait en
un de ses proches, qui explique que la plus une bonne répartition des tâches,
collaboratrice est en arrêt de travail depuis selon Élodie : « Parfois, Frédérique ne
avril 2019. donnait même pas suite à des choses
Interrogée sur quinze points précis qu’elle nous avait demandé de faire.
de notre enquête, Frédérique Espagnac, C’était toujours compliqué d’avoir des
48 ans, n’a pas souhaité commenter. « J’ai Élue depuis 2011, Frédérique Espagnac réponses. »
toujours agi de façon éthique, dans le strict siège à la commission des finances
du Sénat. © Twitter / @FEspagnac « Tout au long des quatre mois où j’ai
respect de la loi », nous a-t-elle seulement travaillé pour elle, j’ai été confrontée
répondu, vendredi 19 juin. Initialement Un élément central est mis en cause
par plusieurs ex-collaborateurs dans le à de la maladresse. L’ambiance de
programmée le 17 juin, l’audience des travail ne respirait pas la clarté, ni la
prud’hommes a été renvoyée à février management de Frédérique Espagnac :
sa désorganisation, couplée à sa méthode précision », déplore aussi Flora, tout en
2021, compte tenu de l’engorgement de la expliquant n’avoir pas souffert de cette
juridiction. de communication avec ses équipes,
qui passe quasi exclusivement par situation. La jeune femme, collaboratrice
L’épisode est un coup dur pour Frédérique des SMS. À titre d’exemple, depuis d’octobre 2013 à février 2014, avait 25 ans
Espagnac, qui a incarné la régénération du la réélection de Frédérique Espagnac quand elle a été recrutée par Frédérique
PS lors de son élection surprise au Sénat en septembre 2017, des collaboratrices Espagnac : « J’étais détachée, mais c’était
en 2011. L’élue faisait alors partie de ces interrogées par Mediapart déclarent tout de même difficile de travailler avec
nouvelles têtes qui ont contribué à faire n’avoir pu échanger directement avec elle. À cela s’ajoutait le fait que je
basculer à gauche la chambre haute pour leur employeuse qu’à quelques reprises travaillais dans un bureau de la mairie
l’unique fois de son histoire, pour un court seulement, et encore plus rarement sur le de Pau, dont elle était certes conseillère
intermède de trois ans, de 2011 à 2014. fond des dossiers. municipale mais qui n’était pas lié au
Pendant le quinquennat de François Sénat. »
Le reste du temps, alors que la sénatrice
Hollande, auprès duquel elle avait enchaîne les allers-retours entre les Flora déclare aussi n’avoir pas été déclarée
commencé sa carrière en tant qu’attachée Pyrénées-Atlantiques et Paris, tout se gère pendant les deux premiers mois : « Je
de presse, Frédérique Espagnac jouait par téléphone et surtout par des textos. trouve que c’est révélateur de la façon
aussi de son influence à l’Élysée, Écrits à la va-vite, ces messages sont dont elle entreprend les choses, elle peut
même si elle n’a jamais été nommée souvent mal rédigés, ponctués de points se sentir au-dessus des réalités », ajoute-
ministre, malgré des rumeurs récurrentes à d’exclamation, ce qui peut leur donner t-elle.
chaque remaniement. Devenue « Macron- une tonalité agressive, aux yeux de leurs Selon un proche, Isabelle a pour sa part
compatible », la sénatrice PS, qui partage destinataires. recensé tous les travaux pour lesquels
par ailleurs la vie du secrétaire d’État elle dit n’avoir pas eu de retour de son
au tourisme Jean-Baptiste Lemoyne, a Aux dires de ses anciennes collaboratrices,
ce mode de fonctionnement a fortement employeuse, ce qui correspond à 43 projets
contribué à dégrader les relations de de courriers de soutien de dossiers,
travail. « On n’avait pas de réunion 35 projets de courriers de félicitations,
pour poser les choses. Les demandes 15 propositions de questions écrites et
passaient toutes par SMS, et elles étaient orales, ou encore 125 projets de courriers
souvent trop floues et ambiguës », déplore d’attribution « Région ». Depuis 2015,
l’une d’entre elles. Frédérique Espagnac est en effet élue
dans la majorité socialiste de la région
« Lorsqu’on lui demandait de préciser Nouvelle-Aquitaine. Sur ce point non plus,
la consigne, cela provoquait des crises l’élue n’a pas souhaité commenter.
de colère par téléphone ou rafales de
SMS », ajoute Élodie*, une fonctionnaire
territoriale ayant travaillé pour la sénatrice
de 2014 à 2017. « Je suis sortie détruite de
ces trois années de travail. Nous recevions

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.22/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
23

De multiples relances pour des elle écrit à sa sénatrice : « Ça y est, le gaz ainsi en circonscription sans jamais voir
impayés a été coupé. » Ce qui n’incite toujours pas sa supérieure plusieurs semaines durant »,
Frédérique Espagnac à agir. explique la jeune femme.
Un épisode a particulièrement marqué les
esprits, y compris dans les couloirs du Cette organisation a, selon la
Sénat : à cause d’impayés auprès d’Engie, collaboratrice, eu un impact indéniable sur
le gaz de la permanence à Pau a été l’activité de la sénatrice. « Quand je suis
coupé en octobre 2018, privant Isabelle de arrivée au Sénat, des élus et fonctionnaires
chauffage pendant plusieurs semaines de m’ont fait des blagues sur les absences
novembre et décembre. de mon élue », relève-t-elle. Sur le site
nossenateurs.com, Frédérique Espagnac,
Travaillant dans un bureau à 14 °C, ce Frédérique Espagnac aux côtés de Bruno Le membre de la prestigieuse commission des
qui l’oblige à garder son blouson avec une Maire en août 2018. © Twitter / @FEspagnac
finances, fait partie des 100 élus du Sénat
bouteille d’eau chaude, la collaboratrice Le 13 décembre, la collaboratrice met les moins actifs sur de nombreux critères :
envoie un courrier recommandé à son en demeure sa propre employeuse par présence en commissions, interventions,
employeuse. Elle en adresse aussi courrier recommandé, envoyé à Paris, propositions de lois, questions orales.
une copie à Patrick Kanner, chef du avec accusé de réception pour qu’elle
groupe socialiste au Sénat, qui reçoit la Pour le vote de la loi Pacte, en février
régularise cette situation. Isabelle en
collaboratrice. 2019, Amandine rédige à la demande de
profite pour lui rappeler qu’elle est
la sénatrice son discours de dix minutes
Le courrier fait état des nombreuses dans l’attente de remboursement de frais
pour la discussion générale. « Elle m’a
relances, pendant des mois, pour cet personnels (hôtel de 2017 et taxis de 2018)
pressée par SMS et appel téléphonique
impayé de quelques dizaines d’euros et qu’elle paye sur ses deniers personnels
pour que je le fasse », explique la
seulement, pris en charge par l’enveloppe les produits d’entretien et ramettes de
collaboratrice. Mais, au moment de
de frais mensuel attribué par le Sénat à papier de la permanence.
travailler le fond, malgré ses « relances
chaque parlementaire. Le 27 avril 2018, Ce n’est que le 23 janvier, au cours répétées », l’assistante dit n’avoir « jamais
Isabelle rappelle par SMS que la facture d’un échange par SMS sur un tout autre eu aucune orientation d’écriture ».
a quelques jours de retard : « Engie : sujet, que l’employeuse demande à sa Finalement, elle a calé le texte sur
92,70 euros à payer pour le 24/4. » Elle salariée : « Tout est rétabli pour le la « ligne défendue par le groupe socialiste
renvoie le même message le 9 mai, le chauffage ? »« Oui, répond Isabelle, durant les auditions » pour adresser à
21 mai, le 25 mai, le 28 mai, le 1er juin. depuis le 15. Je te l’ai dit par texto le Frédérique Espagnac une première version
Sans la moindre réponse, toujours. jour même ou le lendemain. » Interrogée, du discours « au moins 6 jours avant son
Le 4 juin, Isabelle prévient : « Relance Frédérique Espagnac n’a pas souhaité passage dans l’hémicycle ».
avant poursuite. » Même SMS le 8 juin, livrer sa version des faits.
N’ayant eu aucun retour, Amandine
le 15 juin (« deuxième relance avant Au même moment, à Paris, une autre déclare avoir appris le jour J que la
poursuite »), le 22 juin... Et ainsi de collaboratrice a aussi quitté le navire. À sénatrice s’était excusée auprès de la
suite toutes les semaines, jusqu’à la fin son arrivée fin 2018, Amandine*, 28 ans, réunion de groupe « pour retravailler son
septembre : « Dernière relance avant a été « particulièrement marquée » par le discours à la bibliothèque ». « J’étais dans
coupure. » Isabelle n’obtient aucune mode de fonctionnement de la sénatrice l’embarras pour elle et notre équipe, car
réponse à ces demandes de paiement, alors des Pyrénées-Atlantiques. cela laissait entendre auprès du reste des
qu’une facture d’électricité est elle aussi En arrivant au palais du Luxembourg, élus et collaborateurs que nous n’avions
en souffrance depuis avril. Le 26 octobre, elle découvre, selon son récit, un bureau pas préparé son intervention et que je
empoussiéré et au matériel informatique n’avais pas fait mon travail. » Après
en mauvais état. Amandine est aussi son discours, « elle m’a aussi fait des
étonnée par l’absence de planning. reproches sur le contenu du discours,
notamment l’orientation politique que je
« Avec les précédentes élues pour
lui avais donnée », se souvient Amandine.
lesquelles j’ai travaillé, nous faisions des
réunions de travail hebdomadaires pour Quelques jours plus tard, la collaboratrice
fixer l’agenda de travail. Or, avec Mme se sent « fatiguée » et « stressée ».
Espagnac, il fallait se battre pour réussir Comme en atteste une source syndicale
à avoir des arbitrages. Je n’ai jamais l’ayant accompagnée dans ses démarches,
réussi à comprendre comment il était Amandine sollicite, le 18 février,
possible pour ma collègue de travailler l’Association pour la gestion des assistants
des sénateurs (Agas) pour prendre rendez-

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.23/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
24

vous avec le médecin du travail des Les acteurs de la santé réunis au Ségur a vécu un ascenseur émotionnel et on est
collaborateurs. Mais, le 19 février, de la santé dessinent, dans un certain dans la descente. Les gens vont mal, il
Frédérique Espagnac, informée de ce consensus, une vaste réforme du système y a de nombreux arrêts maladie. Et on
rendez-vous, interroge sa collaboratrice. de santé. Mais tous s’impatientent : la commence à entendre la petit musique :
Deux jours plus tard, le 21 février, la promesse d’un investissement « massif » 'cela a coûté tellement cher, il va falloir
sénatrice met fin à sa période d’essai. faite par le président de la République n’a se serrer la ceinture'. On ne se sent
L’élue n’a pas souhaité revenir sur toujours pas pris corps. C’est ce qu’ont pas capables de retrouver les mêmes
cet épisode. Idem pour le président de réclamé, encore une fois, mardi 16 juin, contraintes qu'avant, voire pire. »
l’Agas, le sénateur Jean-Marc Gabouty, des dizaines de milliers de manifestants
qui n’a même pas retourné nos demandes hospitaliers à Paris et dans plus de 200
d’explication. villes en France (lire notre reportage ici).
« On a l’impression de travailler
Boite noire dans un brouhaha, rien n’est sur la
Les prénoms des collaboratrices, marqués table concernant les salaires et les
d’un *, ont été modifiés. À leur demande, investissements », a même tancé mercredi
les citations ont été relues et validées par Frédéric Valletoux, le président de la
écrit. Fédération hospitalière de France, qui La manifestation des personnels de santé à Paris,
Interrogée par écrit sur l’ensemble des représente les directions des hôpitaux le 16 juin. © Karine Pierre / Hans Lucas via AFP
publics. • Des augmentations de salaires et des
points de notre enquête, Frédérique
embauches
Espagnac nous a répondu, par courriel, La négociation est très large, articulée
vendredi 19 juin : « J’ai toujours agi de autour de quatre piliers : la revalorisation C’est la plus grande attente du monde
façon éthique, dans le strict respect de la des salaires et des carrières, le financement hospitalier et le cœur de la négociation.
loi. » de la santé, la simplification des Au printemps 2019, les paramédicaux des
organisations et l’organisation territoriale services d’urgences se sont mobilisés pour
Le sénateur Jean-Marc Gabouty, président
de la santé. Les débats sont animés réclamer 300 euros d’augmentation de
de l’Agas (Association pour la gestion des
par l’ancienne secrétaire générale de la salaire, des embauches et la réouverture
assistants des sénateurs), n’a pas retourné
CFDT Nicole Notat. Mais « elle n’a de lits d’hôpitaux. La revendication a
nos demandes d’explications.
aucun mandat de négociation, rappelle été reprise par les syndicats puis par le
Christophe Prudhomme, porte-parole de collectif Inter-Hôpitaux. Il y a désormais
Au Ségur de la santé, des la CGT Santé. Nous voulons parler au un consensus sur le salaire très faible des
ministre de la santé ». infirmières, et derrière elles de tous les
idées, mais pas «d’argent paramédicaux.
Olivier Véran s’est finalement présenté au
magique» Ségur ce jeudi soir et ce vendredi matin, Les revalorisations sont la clé de la
PAR CAROLINE COQ-CHODORGE
LE VENDREDI 19 JUIN 2020 à l’occasion d’un « point d’étape » après négociation, car c’est la seule manière de
quatre semaines de travail. « Il a écouté, redonner de l’attractivité à l’hôpital public,
mais il n’a rien annoncé. Tout est une qui ne parvient plus à recruter. Dans les
question d’argent, et le gouvernement ne grandes villes, où le coût de la vie est le
dit rien à ce sujet. Les gens commencent plus élevé, ce sont les paramédicaux, en
à s’énerver », constate Julie Bourmaleau, particulier les infirmières, qui manquent.
cadre supérieure de santé à la Pitié- À l’Assistance publique-Hôpitaux de
Salpêtrière, qui participe au Ségur pour le Paris, fin 2019, 400 postes d’infirmières
Collectif Inter-Hôpitaux (CIH). étaient vacants, 900 lits étaient fermés
Le Ségur doit s’achever dans la première faute de personnel. Ailleurs en France,
La manifestation des personnels de santé à Paris,
quinzaine de juillet, avant le 14, quand ce sont les médecins qui manquent
le 16 juin. © Karine Pierre / Hans Lucas via AFP
le président de la République mettra à cruellement : début 2018, 27,4 % des
Depuis quatre semaines, les acteurs de
l’honneur le monde de la santé au cours du postes de praticiens hospitaliers à temps
la santé discutent d’une vaste réforme.
défilé parisien. plein étaient vacants.
Et ils s’impatientent désormais, car le
gouvernement ne s’est toujours pas engagé « S’il ne sort rien de ce Ségur, c’est « L’augmentation des salaires peut
financièrement. Sans revalorisations dramatique, prévient Julie Bourmaleau, empêcher les gens de partir, et si elle
salariales rapides, l’hôpital public éreinté qui dirige un service de 100 lits à la Pitié- s’accompagne d’une amélioration des
pourrait vaciller. Salpêtrière, à Paris. Avec le Covid-19, on conditions de travail, elle peut donner aux
gens l’envie de revenir », abonde Thierry

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.24/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
25

Godeau, médecin hospitalier et président faire hospitaliser leurs patients, qui restent un directeur paramédical », explique
de la Conférence nationale des présidents pendant des heures, des jours parfois, sur Julie Bourmaleau, pour le collectif Inter-
de commission médicale d’établissement des brancards, dans les couloirs. Hôpitaux. Les usagers devraient aussi voir
des centres hospitaliers. « On sent qu’il y leur place renforcée.
a des volontés, poursuit-il, mais rien sur la Le professeur François-René Pruvot,
table, pas de chiffres. Et on reste prudents, président de la Conférence des présidents
cela fait des années qu’on nous promet de commission médicale d’établissement
plein de choses. » des CHU, est plus prudent : si les
Qui sera concerné par les revalorisations ? médecins devraient avoir plus de pouvoir
« On parle de 1,2 million d’agents du à l’hôpital, « les directeurs restent
public. Mais le privé fait aussi pression, réticents à l’idée qu’ils votent le budget.
on monterait alors à 2 millions de © DREES Ils craignent que le fonctionnement des
personnes. » Ces revalorisations pèsent La politique de fermeture de lits est hôpitaux soit bloqué ». Le médecin se
donc plusieurs milliards d’euros. notamment portée par le Copermo dit aussi convaincu de la « nécessité
« 300 euros pour tous à l’hôpital (Comité interministériel de la performance de trouver des lieux d’échanges avec
public », c’est 6 à 8 milliards d’euros, et la modernisation de l’offre de soins les personnels non médicaux sur le
estime Christophe Prudhomme, pour la hospitaliers). Lorsqu’un hôpital doit recrutement, l’investissement, le projet
CGT Santé. Et s’il faut aussi embaucher engager de lourds investissements comme d’établissement ».
« 100 000 personnes à l’hôpital et une rénovation et une reconstruction, il • La tarification à l’activité
200 000 dans les Ehpad, on monte à se tourne vers l’État pour les financer. C’est un autre serpent de mer de
15 milliards d’euros. Ce ne serait pas Le Copermo est chargé d’étudier les l’hôpital. L’hôpital est payé à l’acte,
possible alors que l’aéronautique vient de dossiers mais pose des conditions de dans le système de la tarification à
recevoir un plan d’aide de 15 milliards ? », restructuration drastiques. l’activité (lire notre article ici). S’il paraît
s’interroge-t-il. Du côté du collectif Inter- À Nantes, par exemple, la reconstruction simple, ce système est particulièrement
Hôpitaux, Julie Bourmaleau évalue les de l’hôpital, validée par le Copermo, vicieux, dans un contexte de restrictions
besoins à « 10 milliards d’euros environ ». prévoit la suppression de 362 lits sur 1 612. budgétaires. Depuis 10 ans, le budget
La Fédération hospitalière de France « Le Copermo impose des effectifs d’une de l’hôpital augmente moins vite que
(FHF) réclame de son côté 6 à 7 infirmière pour 15 lits, c’est délirant, tance l’activité, porté par le progrès technique
milliards d’euros, dont 5,5 milliards le médecin Thierry Godeau. Il faut arrêter et le vieillissement. Dans ce contexte, les
fléchés vers le personnel non médical, ça. » tarifs de l’hôpital ont baissé année après
avec des augmentations de salaires de 130 • La « gouvernance » de l’hôpital année. En 2019, ils ont augmenté, mais de
euros pour les personnels techniques et Avec la loi Hôpital, patients, santé, 0,1 % seulement.
administratifs, et de 250 euros par mois territoire de 2009, Nicolas Sarkozy a La tarification à l’activité paraît cependant
pour les infirmières, les aides-soignants ou imposé un « patron à l’hôpital », toujours adaptée pour les actes techniques,
les manipulateurs radio. à savoir le directeur d’hôpital. Les en chirurgie, radiographie, etc. En
• L’arrêt de la fermeture des lits instances qui l’assistent, le conseil de revanche, elle est très inadaptée pour les
Toutes les parties prenantes réclament surveillance souvent présidé par un élu ou soins complexes, par exemple pour la prise
la fin de la restructuration permanente la Commission médicale d’établissement, en charge du diabète.
de l’hôpital, guidée par une politique de qui représente le corps médical, ne Seulement, si tout le monde est convaincu
fermeture des lits d’hôpitaux : il y en avait donnent que des avis consultatifs sur de la nécessité de changer de système,
468 000 en 2003, il y en a 400 000 en le budget ou le projet d’établissement. personne ne sait très bien par quoi le
2017. Le manque de lits est devenu le De nombreux établissements connaissent remplacer. Sont sur la table des paiements
principal dysfonctionnement de l’hôpital de vifs conflits entre les directions et au parcours de soins, partagés entre
et en particulier des urgences, engorgées les médecins. « Mais c’est surtout la plusieurs acteurs de santé. Un paiement
car elles ont de plus en plus de difficultés à contrainte budgétaire qui envenime les à la performance est même envisagé :
choses. À l’hôpital, on ne parle plus que les acteurs de santé seraient mieux payés
des suppressions de postes et de lits », si l’état de santé du patient s’améliore.
tempère Thierry Godeau. Seulement, ce système a un autre travers :
Le collectif Inter-Hôpitaux milite expérimenté aux États-Unis, il pousse
pour une gouvernance largement à sélectionner les patients les mieux
partagée : « Nous voulons un directeur portants.
administratif, un directeur médical et

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.25/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
26

Au cours du Ségur a aussi été évoqué En 1996 ont été créées la Caisse Le Conseil d’État a également ordonné
un paiement « à la responsabilité d’amortissement de la dette sociale au Health Data Hub de modifier les
populationnelle », en fonction de l’état (Cades) et la Contribution pour le informations diffusées sur son site pour
de santé de la population, localement. remboursement de la dette sociale indiquer « le possible transfert de données
Les personnels des établissements qui (CRDS), chargée de l’éponger. Avant la en dehors de l’Union européenne, compte
doivent prendre en charge des populations crise du Covid, la Cades devait s’éteindre tenu du contrat passé avec son sous-
en plus mauvaise santé seraient mieux en 2024. Les 9 milliards d’euros annuels traitant » Microsoft à qui a été confié
payés, notamment pour développer de la de la CRDS auraient donc pu être l’hébergement des données via sa solution
prévention. réaffectés au financement de la santé et de de cloud « Azure ».
• Une dette sociale abyssale à la charge la dépendance. Mais ce n’est pas le choix Le juge administratif avait été saisi par un
de l’État fait par le gouvernement (lire notre article référé liberté déposé par une quinzaine de
En temps de crise, la Sécurité sociale ici). personnalités et d’organisations dont des
est mise à très forte contribution, Emmanuel Macron a exclu tout nouvel associations et éditeurs de logiciels libres
d’abord parce que ses recettes baissent, impôt pour faire face à cette crise. Reste déjà à l’origine d’un courrier envoyé au
puisqu’elles sont largement assises sur à comprendre comment il compte financer mois de mars au ministère de la santé
les cotisations sociales, salariales et un plan massif et pérenne pour le système demandant l’ouverture d’une enquête pour
patronales. Le dernier plongeon des de santé. Il y a deux ans, il expliquait à une « favoritisme » sur le choix fait, par le
comptes remonte à 2010, à la suite de infirmière du CHU de Rouen qu’il n’avait gouvernement, de confier l’hébergement
la crise financière de 2008 : le déficit « pas d’argent magique » pour l’hôpital. du Health Data Hub à la société américaine
a alors atteint la somme record de 23,9 Microsoft.
milliards d’euros. La crise de l’hôpital a
germé à cette époque : il a depuis fait les Données de santé: le «oui
frais de plans d’économies successifs pour mais» du Conseil d’Etat au
redresser les comptes sociaux, coûte que
coûte. Health Data Hub
PAR JÉRÔME HOURDEAUX
En 2020, les comptes de la Sécurité LE VENDREDI 19 JUIN 2020
sociale reviennent dans le rouge, plus
violemment encore. La commission des La haute juridiction administrative donne © Capture d'écran

comptes de la Sécurité sociale a dévoilé cinq jours à la plateforme de santé Ils avaient été rejoints par le collectif
un premier scénario, très incertain puisque pour préciser comment elle compte InterHop, composé de professionnels du
le virus rôde encore et que de nouvelles « pseudonymiser » les données et indiquer secteur de la santé et de l’informatique
mesures de confinement ne peuvent être sur son site que celles-ci pourront être médicale, mobilisé depuis près d’un
exclues. Il est sombre : un déficit de transférées hors de l’UE. Selon nos an contre le projet mais également
31,1 milliards d’euros pour l’assurance- informations, le Health Data Hub négocie par le médecin Didier Sicard, ancien
maladie, 52 milliards d’euros de déficit un avenant à son contrat avec Microsoft président du Comité national consultatif
toutes branches confondues. afin de régulariser cette situation. d’éthique, le professeur Bernard Fallery,
Le Conseil d’État a refusé, dans une spécialiste des systèmes d’information, le
décision rendue vendredi, de suspendre Syndicat national des journalistes (SNJ), le
le déploiement du Health Data Hub, la Syndicat de la médecine générale (SMG),
plateforme devant héberger l’intégralité l’Union française pour une médecine libre
des données de santé des Français, mais (UFML), la représentante des usagers
© DSS
tout en lui enjoignant, sous cinq jours, de du conseil de surveillance de l’AP-
Cette crise économique sans précédent préciser certains points. HP, l’Observatoire de la transparence
permet de toucher du doigt les limites Le gouvernement devra tout d’abord dans les politiques de médicaments,
des équilibres budgétaires passés : la fournir à la Commission nationale de l’Union générale des ingénieurs, cadres
Sécurité sociale ne peut plus équilibrer l’informatique et des libertés (Cnil) et techniciens CGT (UGICT-CGT) et
seule des comptes sociaux affectés par « tous éléments relatifs aux procédés l’Union fédérale médecins, ingénieurs,
les crises. L’État doit prendre sa part de pseudonymisation utilisés, propres à cadres, techniciens CGT Santé et Action
du fardeau. C’est ce que demande la permettre à celle-ci de vérifier […] que les sociale (UFMICT-CGT Santé et Action
Fédération hospitalière de France. mesures prises en la matière […] assurent sociale).
une protection suffisante des données de
santé ».

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.26/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
27

Les requérants, représentés par Me Il autorise le Health Data Hub, ainsi que La Cnil s’inquiétait par ailleurs également
Jean-Baptiste Soufron, demandaient la la Caisse nationale de l’assurance-maladie de la manière dont sont gérées les
suspension d’un arrêté publié le 21 avril (Cnam), à collecter, « aux seules fins clefs de chiffrement, permettant de
dernier accélérant, au nom de l’état de faciliter l’utilisation des données de déchiffrer les données, dont une copie
d’urgence sanitaire, le déploiement du santé pour les besoins de la gestion de sera conservée « par l’hébergeur au sein
Health Data Hub afin d’y intégrer des l’urgence sanitaire et de l’amélioration d’un boîtier chiffrant, ce qui a pour
données de suivi de l’épidémie. des connaissances sur le virus Covid-19 », conséquence de permettre techniquement
un nombre considérable de données. à ce dernier d’accéder aux données »,
Créé par la loi santé du 24 juillet ainsi que d’un manque d’encadrement des
2019, le Health Data Hub doit remplacer L’arrêté permet également le transfert
à la plateforme des données de suivi procédures d’accès des administrateurs de
l’actuel SNDS qui centralise déjà les la plateforme.
principaux fichiers de santé, dont celui de l’épidémie issues des fichiers SIDEP,
de l’assurance-maladie, tout en élargissant centralisant les données des laboratoires, « Un signal fort envoyé contre le
considérablement sa portée. À terme, toute et ContactCovid, regroupant celles des projet Health Data Hub »
donnée collectée dans le cadre d’un acte enquêtes épidémiologiques.
Les requérants se fondaient sur cet avis
remboursé par l’assurance-maladie sera Ce passage en force n’avait pas été du
de la Cnil pour demander la suspension
centralisée dans le Health Data Hub, des goût de la Cnil qui avait rendu public,
de l’arrêté du 21 avril au motif qu’il
données des hôpitaux à celles du dossier le 23 avril, un avis particulièrement
« porte une atteinte grave et sûrement
médical partagé ou celles des logiciels sévère. La mise en place du Health irréversible aux droits de 67 millions
professionnels utilisés par les médecins et Data Hub faisait l’objet d’« un plan d’habitants de disposer de la protection de
les pharmaciens. d’action conséquent de mise en œuvre leur vie privée notamment celle de leurs
Dans un avis rendu sur la loi santé, de mesures de sécurité s’étalant sur une données parmi les plus intimes, protégées
la Cnil avait émis certaines craintes période de plusieurs mois », y rappelait de façon absolue par le secret médical :
et soulignait que de nombreux aspects la Commission qui s’interrogeait « donc leurs données de santé ».
du projet, notamment techniques, étaient sur les conditions de démarrage anticipé
de la solution technique dans un contexte D’une manière générale, le Conseil d’État
absents du texte. « Le projet de loi ne
où la plateforme de données de santé a juge cette accusation non fondée. Il
comporte aucune description ni élément
dû accomplir en quelques semaines des estime ainsi que la mise en place
de cadrage de l’architecture technique de
opérations, dont certaines structurantes, anticipée de la plateforme est « une
la plateforme technologique des données
pour garantir la sécurité des données mesure nécessaire et proportionnée aux
de santé, compte tenu des options restant
traitées, qui étaient prévues pour s’étaler risques sanitaires encourus et appropriée
actuellement en discussion », écrivait-elle.
sur plusieurs mois ». aux circonstances de temps et de lieu,
Ces points devaient être précisés dans un compte tenu, tout à la fois, de l’urgence
décret à venir. Or, la commission estimait Plus gênant, l’avis révélait que, s’attachant à la conduite du projet
« indispensable que le décret, pris après contrairement à ce qui était jusqu’alors
et de l’absence de solution technique
avis de la Cnil et auquel elle accordera affirmé, des données confiées à Microsoft
alternative satisfaisante permettant d’y
une attention particulière, précise pourront bien être transférées aux États-
procéder dans les délais utiles ».
l’architecture globale et technique, dont Unis dans certains cas. Jusqu’à présent, les
données devaient être stockées dans des Mais les recours soulignaient également,
le cadrage sera réalisé en collaboration
serveurs gérés par le géant américain, mais à la suite de la Cnil, que la
avec l’Agence nationale de la sécurité des
localisés dans l’Union européenne. Selon législation américaine, à laquelle est
systèmes d'information (Anssi) ».
la Cnil, qui a pu consulter le contrat liant soumise Microsoft, permet aux agences
Depuis, et en attendant la publication de le Health Data Hub à Microsoft, celui-ci de renseignement d’accéder à des données
ce décret, la mise en place du Health prévoit bien une localisation par défaut des personnelles pour des raisons de sécurité
Data Hub devait se faire de manière données au sein de l’UE. nationale. De plus, depuis 2018, un
progressive, sous le contrôle de la Cnil et nouveau texte, le « CLOUD Act »,
de l’Anssi censées travailler main dans la En revanche, « cette localisation ne
autorise les autorités américaines à exiger
main avec l’équipe en charge du Health s’applique qu’aux données “au repos”, la transmission de données personnelles
Data Hub. alors même que le contrat mentionne
à toute entreprise basée sur son sol, et
l’existence de transferts de données en
Mais le 21 avril dernier en pleine épidémie ce même si ses serveurs sont situés à
dehors de l’Union européenne dans
de Covid-19, l’État a pris par surprise l’étranger, sans avoir besoin de recourir à
le cadre du fonctionnement courant une demande d’entraide judiciaire.
ses partenaires en publiant un arrêté de la plateforme, notamment pour
accélérant au nom de l’état d’urgence les opérations de maintenance ou de
sanitaire le déploiement de la plateforme. résolution d’incident ».

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.27/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
28

Ce risque d’un transfert des données de “au repos” soient bien situées dans la projet. Le Conseil d’État estime que ce
santé des citoyens français n’a cependant zone sélectionnée par le contractant », a dispositif « n’apparaît pas manifestement
pas été considéré comme suffisant par répondu Stéphanie Combes. inapproprié au regard des exigences » de
le Conseil d’État pour justifier une La directrice du Health Data Hub a la loi.
suspension du projet. « La circonstance cependant défendu la sécurité de la Cependant, il rappelle également que
que cette société relève du droit américain plateforme d’un point de vue technique. la Cnil, dans son avis du 20 avril,
et puisse être amenée, pour les opérations La solution Microsoft Azure « est intégrée avait expliqué ne pas disposer d’assez
d’administration de la solution technique dans une architecture technique » qui d’informations pour pouvoir se prononcer
qu’elle propose, à transférer des données comporte « une dizaine de partenaires sur l’intégralité du dispositif et avait
aux États-Unis […] ne peut être regardée, techniques », a-t-elle expliqué. « Et que souligné des failles possibles dans
à la date de la présente ordonnance et en c’est grâce à cette architecture technique la gestion des clefs de chiffrement
l’état de l’instruction, comme portant une que l’on est capables de contrôler où permettant de déchiffrer la table de
atteinte grave et manifestement illégale sont réalisés les traitements dans les correspondances des identifiants attribués
aux libertés fondamentales », explique-t- machines virtuelles qui sont déployées à lors des trois étapes.
il. des fins d’analyses. La difficulté, c’est « Compte tenu de la sensibilité des
Ce rejet emporte cependant une petite que ça relève de l’ordre de l’architecture données traitées, des incertitudes existant
victoire pour les requérants. Jusqu’à technique, et non du contrat. Donc d’un sur la possibilité de transferts de
présent, les autorités contestaient le fait point de vue juridique, effectivement, ce données hors de l’Union européenne,
que certaines données pourraient être n’est pas inscrit dans le contrat. » […] et de l’urgence dans laquelle les
transférées aux États-Unis. Interrogée au Stéphanie Combes a ensuite expliqué à mesures organisationnelles et techniques
mois de mai par Mediapart, la directrice l’assemblée générale que le Health Data nécessaires ont dû être adoptées pour
du Health Data Hub, Stéphanie Combes, Hub discutait actuellement avec Microsoft permettre l’utilisation des données de
avait démenti les affirmations de la Cnil. pour savoir s’ils « sont capables de faire santé aux fins de suivi et de recherche dans
« Nous ne sommes pas alignés sur cette un avenant au contrat pour aller plus loin le contexte d’épidémie », le Conseil d’État
phrase de l’avis. Le contrat prévoit en effet et que l’on soit capables, juridiquement du demande au Health Data Hub de fournir
que des données peuvent être transférées coup, d’affirmer la même chose que ce que à la Cnil dans un délai de cinq jours à
par l’hébergeur dans certains cas, sauf l’on affirme techniquement ». compter de la notification de la présente
indication contraire. Or, nous avons bien ordonnance, tous éléments relatifs aux
spécifié que les données ne devaient pas Elle a par ailleurs également écarté un
recours, dans l’immédiat, à un autre procédés de « pseudonymisation » utilisés
sortir du territoire français », expliquait- afin de pouvoir se prononcer en ayant tous
elle. hébergeur comme le français OVH.
« C’est un sujet pour le Health Data les éléments à sa disposition.
Dans sa décision le Conseil d’État, qui a Hub mais en fait c’est un sujet qui Dans un communiqué diffusé peu
pu accéder à certains éléments de l’accord va bien au-delà puisque les cloudeurs après la publication de la décision
avec Microsoft, confirme qu’un transfert français, si on prend OVH par exemple,
est bien possible. En conséquence, il du conseil d’État, le cabinet de Me
ne s’engagent pas plus que Microsoft au- Soufron se félicitait de celle-ci malgré
ordonne au Health Data Hub d’indiquer, delà du stockage des données au repos,
sous cinq jours et sur son site, que le rejet de sa demande principale. « À
a affirmé Stéphanie Combe. Un cloudeur l’issue d’une instruction particulièrement
des données pourront être transférées en français comme OVH est mondialisé en
dehors de l’Union européenne. poussée, d’une audience de plus de
réalité puisqu’il a une activité sur le trois heures, et alors que plusieurs
Ce potentiel transfert de données vers sol américain et même des actionnaires des conventions en cause n’ont été
les États-Unis a par ailleurs été, selon étrangers. » régularisées en catastrophe qu’après
nos informations, explicitement reconnu La décision du Conseil d’État inquiète sur l’audience, le Conseil d’État a finalement
par Stéphanie Combes qui a indiqué un autre point particulièrement sensible : ordonné à la plateforme des données de
négocier actuellement avec Microsoft la possibilité de ré-identifier des malades santé, Health Data Hub, de se mettre en
pour corriger cette faille juridique. Lors à partir de leurs données. Il rappelle tout conformité », écrivent les requérants qui
d’une assemblée générale du Health Data d’abord que les données font l’objet d’une annonçent d’autres actions.
Hub qui s’est tenue cette semaine, sa triple opération de « pseudonymisation
directrice a été interrogée sur l’avis de la « Cette décision de 16 pages
» : un identifiant non signifiant leur particulièrement motivée, poursuit le
Cnil. « Ce qu’ils soulignent, et qui est est attribué lors de leur transmission
tout à fait exact, c’est que d’un point de communiqué, est un signal fort envoyé
à la plateforme, puis un autre durant contre le projet Health Data Hub.
vue purement contractuel, Microsoft ne leur stockage, et un troisième lors
s’engage qu’à ce que les données dites Elles révèlent que par-delà un discours
qu’elles sont mises à la disposition d’un consistant à s’alarmer au nom d’une crise

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.28/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
29

sanitaire – qui d’ailleurs touche à sa fin l’autorité administrative. Le CGLPL que, dans le contexte du Covid-19, où
– pour forcer le cadre légal, les garanties ignore si cette patiente souhaitait se « l’intérêt collectif prime sur l’intérêt
attendues en termes de protection des donner la mort par défenestration ou si, individuel, il pourra malheureusement
données de santé ne peuvent être bafouées. plus probablement, elle ne désirait que être nécessaire de confiner le résident/
» recouvrer sa liberté de mouvement. » patient dans sa chambre. […] En fonction
Comme dans un autre rapport, sur de la tolérance de ce confinement, des
l’hôpital psychiatrique du Rouvray à moyens de contention chimique et/ou
Pour les confiner, des Rouen, quelques mois plus tôt, le physique supplémentaire pourront être
patients en psychiatrie document, publié au Journal officiel, relate envisagés ».
enfermés à double tour au passage les conditions de vie de ces Illustration dans cet Ehpad
PAR MATHILDE GOANEC patients enfermés, « habillés d’un pyjama d’Aubervilliers, racontée dans une autre
LE VENDREDI 19 JUIN 2020 en tissu déchirable », et dont « les sous- enquête de Mediapart, où un directeur
vêtements avaient été retirés à certains a été mis à pied, notamment pour avoir
d’entre eux ». Des chambres où la toilette voulu changer les serrures des résidents,
se fait au lavabo, sans télévision, sans afin de les enfermer de l’extérieur.
radio, sans horloge, et où l’air circule mal. La dérive des notions de contention
Cette manière de fonctionner relève d’une et d’enfermement a même motivé une
« confusion absolue entre les notions note du Comité consultatif national
de confinement sanitaire et d’isolement d’éthique pour les sciences de la
psychiatrique », poursuit le CGLPL. Des vie et de la santé, rendue publique
Dans l'hôpital psychiatrique d'Évreux,
patients ont été enfermés à clé 24 h sur 24 le 30 mars, entièrement dédiée aux
le 19 juin 2019. © Pierre Michel Jean sans que leur état clinique psychiatrique Ehpad, et remise aux autorités sanitaires.
Un hôpital psychiatrique du Val-d’Oise le justifie, sans décision médicale écrite « Les mesures envisagées à l’échelle
se voit rappeler à l’ordre pour avoir émanant d’un psychiatre ni traçabilité et, des établissements doivent tenir compte
enfermé des patients dans leur chambre, au surplus, dans des espaces dangereux d’exigences sanitaires pour les personnes
au motif d’empêcher la circulation du car non aménagés à cet effet ». Depuis la résidentes et leur entourage, ainsi que
Covid-19 pendant le confinement. Une visite des contrôleurs, cette situation aurait d’exigences éthiques et humaines fortes,
dérive qui rappelle le poids croissant du cessé. également essentielles », relevait le
soin sous contrainte, en France, dans les Le cas du Val-d’Oise n’est pas isolé. comité, qui y renouvelait son alerte sur les
établissements en santé mentale. D’après des documents consultés par structures collectives.
Le Covid-19 ne peut pas tout justifier, Mediapart, le directeur d’un établissement En psychiatrie comme dans le
rappelle en substance le Contrôleur en santé mentale dans le Val-de-Marne médicosocial, le manque de moyens
général des lieux de privation de liberté proposait lui aussi, fin mars, « compte explique en partie ces décisions : le secteur
(CGLPL), dans une recommandation tenu du niveau 3 de la pandémie a perdu des milliers de lits ces dernières
rendue vendredi, après la visite en urgence Covid-19 »,« d’isoler strictement les années, sans que l’ambulatoire ne soit
de l’hôpital psychiatrique Roger-Prévot de patients à l’admission afin de prévenir taillé pour les compenser. Le personnel
Moisselles dans le Val-d’Oise. une contagion potentielle dans le service, n’y est pas assez nombreux, ni formé, les
Alerté par l’un des psychiatres de même si cela doit limiter la liberté psychiatres sont devenus une denrée rare
l’établissement, l’une de ses équipes d’aller et venir, de façon strictement que l’on s’arrache.
s’est rendue sur place il y a un mois. proportionnée ». En les maintenant en Avec la pénurie de masques et
De nombreux patients, testés positif « chambre fermée », et s’ils résistaient et d’équipements de protection, qui a touché
au Covid-19 ou non, certains venant montraient de l’agressivité, « en chambre ce « parent pauvre » comme le reste de
d’arriver, étaient alors enfermés à double d’isolement ». l’hôpital public (lire à ce sujet l’enquête
tour dans leur chambre depuis plusieurs Dans cet article, publié en pleine crise du Poulpe à Rouen), les foyers de
jours, avec des conséquences parfois sanitaire, Mediapart révélait également contamination étaient inévitables et se sont
dramatiques. des pratiques posant question sur le plan vite développés.
« Une patiente hébergée dans une unité éthique, pourlimiter la déambulation des Mathieu Bellahsen, le psychiatre ayant
“entrants”, au deuxième étage, avait été patients âgés, présentant des troubles saisi le CGLPL au sujet de son propre
gravement blessée et admise aux urgences psychiques ou cognitifs, au sein des établissement dans le Val-d’Oise, très
après être sortie par la fenêtre de sa Ehpad. Certaines agences régionales de engagé dans le mouvement du Printemps
chambre qu’elle avait brisée, détaille santé, dans des protocoles envoyés aux de la psychiatrie, explique ce qui a
établissements, ont en effet préconisé

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.29/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
30

motivé son signalement : « Nos difficultés l’absence, malgré des initiatives locales, indemnisera 630 000 personnes de plus
quotidiennes sont évidentes. Mais mon de « volonté politique » de la limiter que fin 2019, passant de 2,8 millions à
rôle de médecin ce n’est pas de gérer et davantage. 3,4 millions de chômeurs indemnisés – qui
d’accepter la pénurie. Si on ne veut pas Vendredi 19 juin, une autre décision ne représentent qu’environ la moitié des
fermer les portes à clé, il n’y a pas de est venue enfoncer le clou sur ce inscrits à Pôle emploi.
secret, il faut plus de monde auprès des diagnostic. Le Conseil constitutionnel, Ces estimations catastrophiques jettent
patients, pour parler, pour expliquer ce sollicité sur la loi du 26 janvier une lumière crue sur les choix du
qui est en train de se passer. » 2016 « de modernisation du système gouvernement en matière de protection
Plus fondamentalement, le médecin de santé » au sujet des conditions des demandeurs d’emploi. Et éclairent
dénonce l’habituel « fond asilaire » de d’isolement et de contention lors d’une avec intensité un document que Mediapart
la psychiatrie française.« Les médecins et prise en charge dans un établissement s’est procuré. Il s’agit d’un mail
les soignants décident continuellement à assurant des soins psychiatriques sans professionnel, envoyé dans la nuit du 3
la place des patients. Et tout cela n’est pas consentement, a rappelé que ces mesures au 4 mai par Antoine Foucher, directeur
si grave, finalement, ce qui compte c’est doivent être « réduites dans le temps, de cabinet de la ministre du travail Muriel
de protéger du virus… Mais on n’est pas notifiées par un psychiatre, et restaient Pénicaud, à Jean Bassères, le directeur
obligé de faire n’importe quoi ! » soumises au contrôle du juge judiciaire ». général de Pôle emploi, et à Bruno
« Il y a la paupérisation de la Épidémie de Covid-19 ou pas. Lucas, qui dirige la Délégation générale à
psychiatrie qui renforce les isolements l’emploi et à la formation professionnelle
et la contention, mais elle ne suffit pas (DGEFP), le service du ministère du
à tout expliquer, poursuit le psychiatre.
Catastrophe sociale: travail chargé des politiques d’emploi dans
Pourquoi les gens ont des serrures dans la comment le gouvernement l’Hexagone.
tête ? Pourquoi, au cœur de la formation tâtonne Cet échange est certes privé, mais il
en psychiatrie, il n’y a pas cette notion PAR DAN ISRAEL apporte suffisamment d’informations sur
de liberté ? Pourquoi notre démocratie LE VENDREDI 19 JUIN 2020 le pilotage de la crise sanitaire et de ses
sanitaire est à ce point-là défaillante, sans conséquences pour que nous ayons jugé
contre-pouvoir ? C’est aussi toute une utile de le rendre public. Il permet de
culture et des imaginaires alternatifs qui comprendre comment le gouvernement a
font défaut. » hésité sur la façon dont il allait traiter
L’enfermement des malades mentaux est certains de ceux qui ont été le plus
en effet une « tendance lourde », depuis durement touchés par le confinement : les
25 ans, relève un autre rapport publié le demandeurs d’emploi et les intermittents
17 juin par le même CGLPL, alors que le du spectacle.
mandat de l’actuelle contrôleuse générale, Le mail d’Antoine Foucher souligne
La ministre du travail Muriel Pénicaud et son directeur de
Adeline Hazan, touche à sa fin. Au cabinet Antoine Foucher, le 9 juin. © Thomas Coex / AFP aussi les rapports entretenus par le
terme de plus de 200 contrôles, l’hôpital La France comptera fin 2020 630 000 gouvernement avec la direction de
psychiatrique y est bel et bien décrit chômeurs de plus qu’un an plus tôt. Un Pôle emploi, théoriquement autonome de
comme un lieu de privation de liberté, où chiffre catastrophique qui éclaire crûment l’exécutif : son conseil d’administration
la contention et l’isolement ne sont pas des les choix du gouvernement en matière est certes composé de cinq représentants
exceptions, alors qu’augmente de manière de protection des plus précaires. Un mail de l'État, mais aussi de cinq représentants
vertigineuse le soin sans consentement. du directeur de cabinet du ministère du des syndicats et de cinq du patronat, ainsi
« Même si les textes affirment que travail, révélé par Mediapart, illustre les que de deux envoyés des régions et des
les soins libres doivent être privilégiés hésitations de l’exécutif. départements.
lorsque l’état de santé de la personne Rapport après rapport, prévision après Cela n’empêche pas Antoine Foucher dans
le permet, dans la pratique, la part prévision, le cataclysme social causé par son message de s’adresser à Jean Bassères
des soins sous contrainte dans les la crise sanitaire et le confinement se exactement sur le même ton qu’au haut
admissions croît de façon préoccupante, précise. Dans ses dernières prévisions fonctionnaire de la DGEFP, qui est, lui,
atteignant le quart des admissions et financières, rendues publiques jeudi 18 placé sous sa responsabilité hiérarchique.
représentant 40 % d’entre elles dans juin, l’Unédic, l’organisme qui gère Le directeur de cabinet transmet aux deux
certains établissements », note Adeline l’argent des allocations chômage, prévoit hommes une proposition qu’il a élaborée
Hazan dans ce document et regrette un bond jamais vu du nombre de pour prendre en compte la période du
demandeurs d’emploi en France. Elle confinement pour les intermittents et les
estime que fin 2020, l’assurance-chômage chômeurs, et l’assortit de cette commande

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.30/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
31

digne d’un manager à ses équipes : travail avait envisagé d’être plus généreux Mais aucun bonus calqué sur leur activité
« Pourriez-vous regarder d’un point de avec les chômeurs que ce qui a été de la même période en 2019 ne leur sera
vue financier, opérationnel et juridique finalement décidé ; et que d’autre part il versé, contrairement aux préconisations du
l’idée ci-dessous ? Ça serait bien que ce souhaitait l’être beaucoup moins pour les ministère du travail.
soit possible, pour tout dire… » intermittents du spectacle, avant de se voir Quant à la prolongation des droits des
Un ton plutôt comminatoire, qui passe contredit par Emmanuel Macron. chômeurs, décidée pour leur permettre de
mal auprès de la CGT et de la CFE- Antoine Foucher résume ainsi l’« idée/ passer le confinement et qui a bénéficié à
CGC, les deux syndicats qui ont accepté de conviction » qu’il demande à Jean 240 000 personnes selon l’Unédic, elle est
commenter le message pour Mediapart – la Bassères de valider : « Il faut “en même terminée ou sur le point de s’achever : les
CFDT et FO n’ont pas souhaité le faire ; temps” protéger les chômeurs et tenir chômeurs dont les droits ont été épuisés
le ministère et Pôle emploi non plus, ne compte de la spécificité, incontestable, en mars ont eu droit à trois mois de
voulant pas discuter de ce qui relèverait des intermittents. » Une position qu’il prolongation, pas plus. Ceux dont les
d’« une correspondance privée ». a détaillée et testée quelques minutes droits se sont achevés en avril ont eu droit
« Ce mail montre qu’Antoine Foucher auparavant auprès d’un aréopage de à deux mois supplémentaires, et ceux dont
décide de beaucoup de choses. Pôle conseillers ministériels et élyséens : Anne les droits finissaient en mai, à un seul mois.
emploi a un conseil d’administration ? de Bayser, la secrétaire générale adjointe La prolongation de la période
On s’en fiche.L’Unédic a un conseil de l’Élysée, Rima Abdul-Malak, la de couverture de l’assurance-chômage
d’administration ? On s’en fiche aussi », conseillère culture d’Emmanuel Macron, s’achèvera donc début juillet au plus tard,
critique Denis Gravouil, le négociateur Thomas Fatome, le directeur de cabinet comme le confirme le texte de loi négocié
de la CGT sur l’assurance-chômage, adjoint du premier ministre, Maïa Wirgin par l’Assemblée nationale et le Sénat en
également secrétaire général de la CGT et Nicole Da Costa, ses conseillères commission mixte paritaire le 2 juin. Et
Spectacle. « Dans ce gouvernement, culture, et Franck Morel, son conseiller c’est bien ce qu’acte le projet de décret,
il y a un réel mépris des corps social, ainsi que Lucie Munesia, la dévoilé par la CGT. Le texte devrait être
intermédiaires, poursuit le syndicaliste. directrice de cabinet du ministre de la publié d’ici la fin du mois. « C’est un
Sur les intermittents, nous avons eu des culture Franck Riester. scandale, dénonce Denis Gravouil, de la
“concertations” qui se sont résumées à L’idée est simple : au-delà de la CGT. La crise aura des effets bien au-delà
deux réunions pour nous mettre devant le prolongation des droits des chômeurs des trois mois de confinement ! »
fait accompli, dont une où on ne nous a pas arrivés en fin de droits en mars, avril et Le ministère du travail a perdu l’arbitrage
remis les textes officiels qui étaient prêts. » mai, il s’agissait de « créditer pour tous sur les intermittents
L’analyse est la même pour François les chômeurs le même nombre d’heures
de travail que celui de l’année dernière ». Les députés et les sénateurs se sont
Hommeril, le dirigeant de la CFE-CGC : en revanche mis d’accord pour être
« Ce mail explicite ce que tout le monde Autrement dit : « On fait comme si vous
aviez travaillé autant que l’année dernière plus généreux avec les intermittents du
sait sans le dire : le gouvernement spectacle, qui verront leurs droits actuels
ne fait plus confiance aux partenaires entre le 1er mars et le 1er juin, même prolongés jusqu’à la fin du mois d’août
sociaux. Et il existe un lien direct entre si vous n’avez pas du tout travaillé cette 2021 (et après cette date, le calcul du
l’exécutif et la direction de Pôle emploi, année à cause du confinement. » montant de leur allocation se fera en
ce qu’aucun gouvernement n’a souhaité Un tel système était jugé par Antoine fonction des contrats et des cachets qu’ils
remettre vraiment en question. » Foucher « juste et équitable », « très auront touchés pendant cette période).
protecteur » et qui plus est « facilement Ce geste en direction des intermittents
explicable », par exemple « chez [Jean- est la concrétisation de la promesse
Jacques] Bourdin », le présentateur vedette d’Emmanuel Macron, qui avait annoncé
de la matinale de BFMTV et RMC. Mais le 6 mai qu’il leur attribuerait une « année
le directeur de cabinet de Muriel Pénicaud blanche ».
n’a finalement pas été suivi. Cette décision est contraire aux
Comme le détaille l’Unédic, ceux qui préconisations du ministère du travail :
ont été au chômage entre le 1er mars et dans son mail, Antoine Foucher plaidait
La ministre du travail Muriel Pénicaud et son directeur de pour que les intermittents se voient eux
cabinet Antoine Foucher, le 9 juin. © Thomas Coex / AFP
le 31 mai sans pouvoir travailler verront
seulement la période du confinement aussi « injecter » dans le calcul de leurs
Voilà pour la forme. Sur le fond, suspendue dans le calcul de leurs droits droits l’équivalent de ce qu’ils avaient
le message d’Antoine Foucher en dit futurs. S’ils ont travaillé, les jours avec travaillé pendant la même période l’année
également beaucoup, puisqu’il permet de contrat de travail seront pris en compte. précédente. Une proposition qui permettait
constater que, d’une part, le ministère du

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.31/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
32

« de prendre en compte la spécificité se montrer compréhensif avec eux, l’a Le second volet de la réforme devait
des intermittents, et de répondre à leur finalement emporté. « Franck Riester s’appliquer le 1er avril, mais il a été décalé
demande sur l’année blanche, mais de et son cabinet ont mouillé la chemise
au 1er septembre, pour qu’il n’arrive pas
façon juste et proportionnée », expliquait pour obtenir que les prolongements de
en plein confinement. Il devrait acter une
le directeur de cabinet, dont il est de droits aillent jusqu’au 31 août 2021, et
redéfinition sévère des règles de calcul
notoriété publique qu’il ne porte pas dans pas seulement jusqu’au 31 août 2020 »,
des indemnités. Au lieu d’être définies
son cœur le régime des intermittents du concède Denis Gravouil.
(comme elles le sont depuis 40 ans) à partir
spectacle. La CGT Spectacle déplore néanmoins d’une moyenne des salaires touchés les
« Le système permet de couvrir tous ceux qu’il existe encore des « trous dans jours travaillés par un salarié pendant un
qui travaillent beaucoup habituellement la raquette » : cette année, ceux qui an, elles le seront à partir de son revenu
l’été, mais sans donner une année auraient dû entrer dans le régime (estimés mensuel moyen, qu’il ait travaillé ou non,
blanche à tout le monde, y compris chaque année à environ 10 % des quelque et sur une période pouvant aller jusqu’à
à ceux qui font habituellement leurs 110 000 intermittents) ne le pourront pas. deux ans. Les conséquences de ce nouveau
heures en hiver ou à l’automne. » Et plusieurs cas apparaissent de femmes mode de calcul seront très sévères : selon
Avantager des travailleurs qui n’exercent dont la fin des droits est tombée durant le l’Unédic, le nouveau mode de calcul fera
habituellement pas beaucoup au printemps congé maternité ou de personnes revenant chuter les droits de 850 000 nouveaux
ou durant l’été aurait été « inique », d’arrêt longue maladie, qui n’auront pas chômeurs, et des plus précaires d’entre
voire « illégal si le principe d’égalité droit à cette extension, car elle nécessite eux : ceux qui alternent périodes chômées
a un sens dans notre pays », assurait un réexamen de leur situation… qui doit et périodes travaillées.
Antoine Foucher, évoquant un choix « s’appuyer sur au moins un contrat de
Les appels à abroger les deux volets de
immaîtrisable politiquement » travail.
la réforme se multiplient de toutes parts.
« Franck Riester et son cabinet Vers une annulation partielle de la réforme Les syndicats sont unanimes. « Il faut
ont mouillé la chemise » de l’assurance-chômage ? revenir sur les règles du premier volet
Le message d’Antoine Foucher cache et du deuxième volet. Le passage à six
Cette tonalité n’étonne guère François
enfin un dernier sujet brûlant, sur lequel mois est une folie, au vu de ce qu’il
Hommeril, de la CFE-CGC : « Le
l’exécutif phosphore encore actuellement : va se passer pour les jeunes », a ainsi
ministère, et Antoine Foucher en
le système proposé par le ministère estimé Laurent Berger, dirigeant de la
particulier, décide souvent de ce qui serait
du travail permettait « de préserver CFDT, devant les journalistes spécialisés
juste et équitable, et de ce qui ne le serait
les règles d’assurance-chômage, et de l’Ajis, le 11 juin. « Tout ce qui a été
pas. Par exemple, il m’a expliqué il y a
notamment notre réforme qu’on a déjà fait par décret va se révéler totalement
quelques jours qu’il était normal de faire
payée politiquement », écrivait le directeur obsolète. Il n’y a qu’une seule réponse à
disparaître définitivement une protection
de cabinet. Le gouvernement a en effet ça : tout abroger », a approuvé dans la
des représentants du personnel : s’il veut
essuyé une tempête lorsqu’il a dévoilé sa foulée François Hommeril.
les mettre en chômage partiel, l’employeur
doit leur demander leur accord. Le réforme en deux volets, et fait ce qu’il L’association Solidarités nouvelles contre
ministère considère que ce n’est pas juste peut pour ne pas la jeter intégralement aux le chômage a demandé la même chose
par rapport aux autres salariés. Moi je oubliettes. le 18 juin, appuyée par la CFDT, l’Unsa
constate surtout qu’on a suspendu cette Le premier volet, en vigueur depuis le 1er et de nombreuses autres associations
protection au prétexte de la crise sanitaire, novembre, demande aux chômeurs d’avoir comme ATD quart-monde et le Secours
et qu’on tente maintenant de la supprimer travaillé pendant six mois sur une période catholique. De son côté, le Mouvement
du droit commun. » de 24 mois (et non plus quatre mois sur national des chômeurs et précaires a
28 mois comme aujourd’hui) pour avoir lancé un manifeste« pour une nouvelle
Quoi qu’il en soit, sur les intermittents,
droit au chômage. L’Unédic avait calculé réforme de l’assurance-chômage » avec
c’est Matignon qui a tranché en défaveur
que cette mesure toucherait négativement de nombreux collectifs de travailleurs
du ministère du travail, selon nos
710 000 personnes sur les 12 premiers précaires.
informations. Ce sujet a donné lieu à
des tractations intenses entre membres mois de son application, à commencer Depuis plusieurs semaines, le
du gouvernement, juste avant l’annonce par les plus jeunes. Depuis novembre, les gouvernement laisse entendre qu’il
d’Emmanuel Macron le 6 mai. salariés ayant touché un salaire de plus pourrait toucher un peu à sa réforme, sans
de 4 500 euros brut voient aussi leur la renier entièrement. « Si on changeait
Deux pétitions rassemblant plus de
allocation chômage diminuer de 30 % à tout, ça voudrait dire que les salariés qui
200 000 signatures réclamaient une
partir du septième mois de chômage. démissionnent pour créer leur entreprise
« année blanche » pour les intermittents.
n’auraient plus droit à l’assurance-
Et le ministère de la culture, qui souhaitait
chômage, que les indépendants, dont

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.32/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
33

beaucoup sont fragilisés, n’auraient pas à l’université Paris-Nanterre, Claire Alors que sa doctrine du maintien de
droit à l’assurance-chômage », expliquait Vives, sociologue au Cnam, et l’ordre est de plus en plus critiquée,
Muriel Pénicaud le 8 juin. l’économiste Jérome Deyris, doctorant le tout-puissant préfet de police de
Elle défendait là les deux mesures à Paris-Nanterre. Tous trois ont étudié Paris, Didier Lallement, est visé par une
positives que le gouvernement essaye de les réformes menées entre 1979 et 2019, nouvelle plainte pénale. Deux figures du
faire passer pour des compensations à et établi qu’en 40 ans, avait été mise mouvement des « gilets jaunes », Priscillia
ses coupes sévères dans les droits des en œuvre « une inversion complète de Ludosky et Faouzi Lellouche, ont chargé
demandeurs d’emploi. Mais la ministre la hiérarchie de l’indemnisation » : leur avocat, Guillaume Martine, de
a opportunément oublié l’évaluation de « Alors que ceux qui étaient les plus saisir la justice des événements du
l’Unédic, qui estime que, fin février, exposés au chômage en 1979 étaient les 16 novembre 2019 dans la capitale, selon
seulement 200 indépendants et 630 plus indemnisés, c’est l’inverse qui se des informations obtenues par Mediapart.
démissionnaires ont pu bénéficier de ces produit en 2019 : leur indemnisation est Une plainte contre Didier Lallement et
nouveaux dispositifs. À l’inverse, de d’autant plus forte que leur chômage est contre X a été déposée jeudi 18 juin au
novembre à février, l’Unédic a observé faible », constatent les chercheurs. Ils parquet de Paris pour des faits d’« atteinte
« une baisse d’environ 25 000 par mois estiment que le dispositif d’indemnisation arbitraire à la liberté individuelle
des ouvertures de droits », dont « 20 000 du chômage relève pour ces salariés les par une personne dépositaire de
rejets d’ouvertures de droits par mois pour plus fragiles « désormais moins d’une l’autorité publique », « entrave à la
cause d’affiliation insuffisante ». logique d’assurance face à un risque que liberté d’expression, de réunion et de
de celle d’un compte d’épargne ou d’une manifestation », et « mise en danger
La ministre avait néanmoins ouvert la prime pour l’emploi ».
voie à quelques concessions, en accordant d’autrui par la violation manifestement
que « la réforme a été faite dans un L’étude établit aussi sans le moindre délibérée d’une obligation particulière
contexte de grande reprise de l’emploi » et doute que « la réforme de 2019 est de prudence ou de sécurité ». Mediapart
qu’« évidemment, le contexte a changé : la constitutive d’un effondrement historique a pu prendre connaissance de ce document.
crise économique et sociale va durer, elle de l’indemnisation pour les salariés à Le samedi 16 novembre 2019, pour le
va être longue, elle va être difficile, ça peut l’emploi discontinu ». Il ne tient qu’au premier anniversaire du mouvement des
amener à modifier le curseur ». gouvernement de corriger le tir. gilets jaunes, plusieurs manifestations,
En sortant du ministère le 15 juin, parfois émaillées d’incidents, avaient
eu lieu sur tout le territoire. À Paris,
Yves Veyrier, dirigeant de FO, et Cyril «Gilets jaunes»: une la manifestation dûment déclarée par
Chabanier, celui de la CFTC, ont indiqué
que le gouvernement leur avait laissé
nouvelle plainte vise le Priscillia Ludosky et Faouzi Lellouche,
entendre être prêt à revenir sur le passage préfet de police Lallement devait démarrer de la place d’Italie à
des quatre à six mois de travail pour PAR MICHEL DELÉAN 14 heures, le rassemblement commençant
obtenir une indemnisation, et que, s’il LE VENDREDI 19 JUIN 2020 dès 10 heures.
ne souhaitait pas toucher à la nouvelle Mais après quelques dégradations
formule de calcul des droits, il pourrait commises dans la matinée par de petits
néanmoins réduire la période sur laquelle groupes vêtus de noir et un gazage
ils sont calculés, en passant des 24 mois massif des manifestants par la police, avec
prévus à seulement 12 mois. usage de grenades de désencerclement,
Ce serait un geste, mais qui ce ne serait de le cortège avait été bloqué sur la place,
toute façon pas suffisant pour compenser et les gilets jaunes s’y étaient retrouvés
l’ampleur du choc social qui s’annonce « nassés ». Des incidents assez violents
dans les mois à venir. Qui plus est avaient alors opposé les plus décidés
La charge des policiers place d'Italie, le 16
quand, année après année, les réformes novembre 2019. © Yann Lévy/Hans Lucas
successives de l’assurance-chômage ne Priscillia Ludosky et Faouzi Lellouche
sont allées que dans un sens : la portent plainte contre Didier Lallement
réduction continuelle de l’indemnisation après le blocage de la manifestation du
des travailleurs les plus précaires. 16 novembre 2019 place d’Italie, à Paris,
sans interdiction notifiée. Ils imputent la
Ce constat a été dressé dans une étude de
responsabilité des incidents au préfet de
grande ampleur que viennent de rendre
police.
publique trois chercheurs, le sociologue
Mathieu Grégoire, enseignant-chercheur

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.33/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
34

des manifestants aux policiers, notamment anniversaire des gilets jaunes. Ils me alors qu’il discutait avec des proches. Il a
équipés d’un canon à eau, faisant plusieurs demandaient : on fait quoi ? Et je n’avais porté plainte contre le préfet Lallement.
blessés, dont un homme éborgné. aucune information à leur donner. » La Coordination des premiers secours
avait pris en charge 140 personnes ce jour-
là, dont 29 traumatismes à la tête, sans
compter les évacuations effectuées par les
pompiers, dont 13 vers les urgences.
La doctrine de maintien de l’ordre
très particulière du préfet Lallemant –
« nasser », « aller au contact »,
« impacter » et utiliser la force sans
Charge de policiers place d’Italie, à Paris, le Le préfet de police de Paris Didier Lallement. © Reuters
retenue, là où d’autres pays jouent
16 novembre 2019. © Yann Lévy/Hans Lucas
Déclarée auprès de la préfecture de l’apaisement et la désescalade –, est une
Première anomalie pointée par les fois de plus sur la sellette. « Les pratiques
police, la manifestation a été bloquée
plaignants, le dispositif policier mis illégales de maintien de l’ordre impulsées
place d’Italie, mais elle n’a fait l’objet
en place dans la matinée n’était pas par monsieur le préfet de police de
d’aucun arrêté d’interdiction, dénoncent
adapté, et même défaillant. Au lieu de Paris sont particulièrement dangereuses
par ailleurs les plaignants. Sur place,
déployer autour de la place d’Italie des puisqu’elles exposent les manifestants à
à 13 h 17, Faouzi Lellouche s’est
forces spécialisées dans le maintien de des risques de blessures et de mort liés
entendu dire par un officier de liaison :
l’ordre (CRS et gendarmes mobiles) pour notamment à l’usage disproportionné par
« Manifestation interdite, annulée. Trop
encadrer la manifestation, la préfecture les forces de police de gaz lacrymogènes
de dégâts, trop de problèmes, c’est
de police avait envoyé des brigades et de tirs de LBD », conclut la plainte.
annulé. » À 15 h 07, le préfet Didier
anticriminalité (BAC), des compagnies de
Lallement annonçait lors d’une conférence Sollicité par Mediapart, l’avocat des deux
sécurisation et d’intervention (CSI), et des
de presse sa décision d’interdire la gilets jaunes souligne que le sujet est
brigades de répression de l’action violente
manifestation et de la « fixer » place d’intérêt général. « Au-delà du débat
motorisées (BRAV-M), une résurgence
d’Italie. Mais aucun arrêté d’interdiction nécessaire sur ce que devrait être un
des « voltigeurs » de Charles Pasqua et
n’a été publié et les codéclarants n’ont pas maintien de l’ordre raisonnable, il y a
Robert Pandraud, dissous après la mort de
été avisés officiellement. aussi le problème juridique posé par
Malik Oussekine en 1986.
Autre cible des plaignants : l’encagement des actes contraires aux dispositions
Non formés au maintien de l’ordre, ces élémentaires du code pénal. Du point de
des manifestants place d’Italie jusqu’à
petits groupes de policiers étaient disposés vue de la loi, ces pratiques sont-elles
16 heures, plutôt que de laisser le cortège
au centre de la place et aux alentours, ce conformes au droit interne et européen ?
défiler ou de demander aux manifestants
qui a eu pour conséquence d’attiser les », demande Guillaume Martine. C’est au
de se disperser. Cette nasse policière a eu
tensions et de déclencher des incidents, parquet de Paris qu’il revient maintenant
pour conséquence d’empêcher tous ceux
des affrontements et des mouvements de d’apporter un début de réponse.
qui voulaient quitter la place d’Italie de le
foule, expose la plainte, qui se fonde
faire, en violation des libertés publiques et
notamment sur le rapport effectué sur ces
individuelles. Une détention arbitraire qui
événements par l’Observatoire parisien
a duré plusieurs heures. Cet encagement Allô Place Beauvau: que
des libertés publiques.
a créé des tensions et des mouvements fait (vraiment) la police des
Autre choix critiquable, à partir de de panique dangereux, et il est en outre
13 heures, un lourd dispositif policier avait
polices?
contraire à la réglementation, comme PAR DAVID DUFRESNE
bloqué tous les axes menant à la place l’avait démontré Mediapart.
d’Italie. « Je n’ai même pas pu rejoindre
La plainte dénonce par ailleurs un recours
la manif, alors que j’en étais l’un des
à la force exercé de manière injustifiée
codéclarants. J’ai été repoussée à chaque
et disproportionnée par les policiers.
fois que j’ai voulu entrer dans la nasse,
Des manifestants, secouristes, journalistes
témoigne Priscillia Ludosky, sollicitée par
avaient été brutalisés sans justification,
Mediapart. Je me suis retrouvée avec tous
certains policiers auteurs de violences
ces gens qui venaient de loin, qui avaient
étant par ailleurs dépourvus des insignes
posé des congés, fait garder leurs enfants
permettant de les identifier. Manuel, un
pour venir à Paris célébrer le premier
gilet jaune venu de Valenciennes, avait été
éborgné par un tir de grenade lacrymogène

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.34/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
35

LE MERCREDI 17 JUIN 2020 Depuis mars 2020, s’ajoute une série de que le pays démarrait le déconfinement
cas emblématiques de pratiques policières de son économie : « permettre que la vie
qui posent question, soit d’un point de redémarre, mais pas le CO2 ».
vue déontologique, soit de l’usage de la
force. Pour d'évidentes raisons techniques
et humaines, ces signalements ne sauraient
être exhaustifs. Ils sont répertoriés par la
rédaction de Mediapart, en raison de leur
valeur symbolique.
© Mediapart
Allô Place Beauvau a permis pendant plus Comment l’IGPN travaille-t-elle
d’un an de signaler, vidéos à l’appui, les concrètement ? Quelles sont ses
violences policières lors du mouvement conclusions d’enquête ? Ses motifs, ou
des « gilets jaunes ». La plateforme non, de classer une plainte ? Auditionne- Extrait de la « raison d'être » d'EDF en juin 2020. © DR
s’élargit et intègre à présent ces violences t-elle toujours les victimes et les policiers L’électricien s’apprête pourtant à construit
hors manifestations ainsi que la façon dont mis en cause ? Cette compilation d’études une centrale électrique au fioul sur 24
elles sont traitées par l’IGPN, la police des de cas, régulièrement mise à jour et hectares de mangrove en Guyane, non loin
polices. fondée sur nos signalements Allô Place de Cayenne, près du port de Larivot. Pour
• Rendez-vous ici pour consulter le site « Beauvau, constitue la première plongée acheminer le combustible, un oléoduc de
Allô Place Beauvau ». jamais effectuée en profondeur dans les 14 km doit être fabriqué et creusé à travers
Parce que la police est une force arcanes de l’institution. Allô IGPN met à trois communes, en dépit des risques
publique, au service de tous et soumise jour ce que certains appellent une : sa de fuites que ce type d’infrastructure
au regard de tous, Mediapart propose de capacité de (sous-)traiter les affaires liées comporte.
datavisualiser une partie de ses pratiques. aux accusations de violences policières.
• Rendez-vous ici pour consulter le site « Le fioul est l’une des sources les plus
Avec Allô Place Beauvau, il s’agit polluantes et émettrices de gaz à effet de
de documenter les pratiques policières Allô Place Beauvau ».
serre : sa combustion rejette 840 g de
dans le cadre du maintien de l’ordre CO2 par kWh produit, à comparer avec 24
de manifestations revendicatives (« gilets
jaunes », retraites, pompiers, lycéens)
En Guyane, EDF veut g/kWh pour l’hydraulique, 12 g pour le
nucléaire et 11 g pour l’éolien, selon les
mais aussi un certain nombre de cas de construire une centrale au estimations d’EDF.
violences policières avérées ou suspectées fioul d’un autre temps La France s’est fixé l’objectif de zéro
hors manifestation. Allô IGPN est une PAR JADE LINDGAARD émission nette de CO2 d’ici 2050, dans la
radiographie du travail de la police des LE SAMEDI 20 JUIN 2020
foulée de la signature des Accords de Paris
polices.
sur le climat, en 2015. En novembre 2018,
lors de la présentation des grands axes
de sa politique énergétique, Emmanuel
Macron avait assuré qu’« il faut nous
désintoxiquer des énergies fossiles ». Un
Visualisation de la future centrale à
fioul de Larivot, en Guyane. © DR
engagement réitéré devant l’Assemblée
© Mediapart
Une mégacentrale thermique doit être générale de l’ONU en novembre 2019 :
Depuis le début du mouvement des « construite sur 24 hectares de mangrove, « Il faut que les grands pays de ce
gilets jaunes », en novembre 2018, le complétée d’un oléoduc de 14 km, en monde arrêtent de financer de nouvelles
documentariste David Dufresne a compilé dépit des alertes et avis défavorables installations polluantes dans les pays en
surson fil Twitterles violences policières de toutes les instances environnementales voie de développement. »
survenues dans les manifestations consultées. La Guyane se trouve bien sur le
(retraites, lycéens, journée internationale Une « boussole » et un « garde-fou » : c’est territoire national, mais de l’autre côté de
des femmes, etc). Plusieurs centaines le rôle attribué par la loi Pacte à la « raison l’Atlantique, loin de la métropole et des
de faits regroupés et contextualisés. Un d’être », un texte définissant l’utilité mises en scène médiatiques du pouvoir.
travail devenu référence pour l’ONU, sociale d’une entreprise. Le groupe EDF a Dénommé « Prométhée », comme la figure
le Conseil de l'Europe, le Parlement inscrit la sienne dans ses statuts lors de son mythologique ayant volé le feu sacré de
européen et la presse française et assemblée générale du 7 mai 2020, alors l’Olympe pour l’offrir aux humains, la
internationale.
future centrale électrique de Larivot doit

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.35/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
36

entrer en fonctionnement en 2023, date la préfecture,« il s’agit d’aller plus L’enquête publique sur la centrale s’est
de la fermeture d’une vieille unité de loin pour assurer l’énergie pour tous ». tenue du 15 mai au 15 juin, alors
production trop polluante pour respecter L’autorisation d’exploiter a été signée par que la Guyane était encore partiellement
les normes environnementales actuelles Nicolas Hulot en juin 2017. confinée. Pas de réunion publique,
mais bénéficiant de dérogations pour Mais au sein d’EDF, ce projet à rebours impossible de rencontrer un commissaire-
continuer à tourner. des engagements publics de l’entreprise enquêteur. Les 4 175 pages du dossier
a tellement heurté certaines personnes n’étaient consultables que par Internet,
qu’une alerte éthique a été lancée. Sans et ont été dépubliées dès la procédure
réponse à ce jour, selon nos informations. achevée, comme c’est la pratique sur
Interrogé par Mediapart, le groupe répond d’autres dossiers. Jointe par Mediapart,
que « le choix du terrain a fait l’objet une personne vivant à proximité explique :
d’une recherche de plusieurs années » « Je suis tout petit, ils sont grands. Ils
et avance que « la mangrove n’est pas s’installent à côté. Vous croyez que j’ai
impactée par le projet et a volontairement intérêt à les combattre ? C’est le pot de
été évitée par EDF afin de préserver ce terre contre le pot de fer. »
milieu ». « La rivière de Cayenne est un
Cette affirmation est contredite par les avis lieu de pêche traditionnel »
de toutes les instances environnementales En dehors de ces problèmes de principe
qui ont étudié le dossier. Selon l’industriel, déjà substantiels, le projet de centrale
« cette installation a été dimensionnée « Prométhée » soulève dans le détail toute
pour pallier aux [sic] besoins du une série de questions.
territoire dans les périodes de sécheresse
• Les impacts sur la biodiversité ont-ils
ou de moindre ensoleillement et aux
été pris en compte ?
Vue cadastrale de la future centrale besoins énergétiques du territoire en
d'EDF à Larivot, en Guyane. © DR forte croissance. La centrale de Larivot Environ un an après la parution du
Le gestionnaire du réseau d’électricité en est inscrite dans la programmation rapport de l’Ipbes alertant sur le risque
Guyane, filiale du groupe EDF, estime que pluriannuelle énergétique (PPE) de d’extinction pesant sur un million
la production thermique est indispensable Guyane validée en 2017 par l’État et la d’espèces, les impacts de cette centrale
à la sûreté du réseau d’électricité. La Collectivité de Guyane ». sur la biodiversité pourraient être majeurs.
collectivité territoriale de Guyane a choisi L’emplacement choisi pour la construire
Le Conseil national de la protection de la
l’emplacement de la future centrale. Un est composé d’une forêt – « secondaire »
nature (Cnpn) et le Conseil scientifique
terrain de 100 hectares a été acheté 15 insiste EDF dans ses documents – et d’une
régional du patrimoine naturel (Csrpn) ont
millions d’euros à la Société sucrière mangrove.
tous deux rendu des avis défavorables
et agricole de Guyane, une entreprise au projet. L’Autorité environnementale – Y vivent des espèces protégées telles que
historiquement liée à la colonisation par une administration d’État – prévient que le toucan toco et le milan à long bec,
la France, qui a exploité des champs de « les impacts sur les milieux naturels et un rapace des forêts marécageuses. Le
canne à sucre à partir de 1927 et créé les zones humides sont très forts » et site est également un corridor écologique,
des comptoirs servant alors aux Galeries conditionne l’autorisation de la centrale à grâce à la présence des marais Leblond.
Lafayette et à Felix Potin (voir ici l’article des « mesures complémentaires ». Mais Chaque année, des milliers d’hectares
du site Guyaweb). aucun de ces garde-fous institutionnels n’a sont déforestés en Guyane au profit de
Classé Seveso seuil bas, compte- été véritablement écouté. l’agriculture, des mines, de l’urbanisation.
tenu des risques qu’il représente pour Dans son mémoire de réponse à leurs La loi oblige l’industriel à compenser le
l’environnement, l’équipement sera situé critiques, l’industriel concède quelques défrichage qu’il va causer. La principale
en zone littorale inondable. Il nécessite mesures compensatoires additionnelles, mesure compensatoire adoptée est la
donc, pour être érigé, le déversement de tout en contestant une partie « sanctuarisation » de 80 hectares de
225 000 m3 de remblais. desdites critiques. Pour Guyane nature forêts sur le terrain du site. Selon EDF, «
environnement, membre du réseau au total, afin de compenser les 24 hectares
Dans cette région de Cayenne où de terrain impactés par le projet, 150
l’urbanisation est en pleine expansion, association de FNE, « après la COP21,
les rapports du Giec et le consensus sur hectares de zones naturelles à haute
l’emplacement de la future centrale est valeur patrimoniale seront sanctuarisés
classé constructible, en dépit de sa l’urgence absolue de la lutte contre le
nature forestière et marécageuse. Pour changement climatique, la mise en place
d’un tel projet est insensée ».

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.36/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
37

et confiés en gestion au Parc naturel L’édile demande : « Comment éviter les environnement. « Qu’entend-on par
régional de Guyane, avec lequel EDF a risques de pollution du milieu naturel biomasse liquide si ce n’est de l’huile de
mis en place un partenariat ». par les hydrocarbures, tenant compte du palme importée ? »
Le problème est que « la compensation phénomène des marées remontant jusqu’à
ne consiste pas à apporter une mesure plusieurs kilomètres à l’intérieur des
de protection sur un site non dégradé à terres ? »
proximité mais à compenser les impacts • Un bilan carbone catastrophique
engendrés par le projet sur la biodiversité, dissimulé par du greenwashing ?
Visualisation de la future centrale à
par exemple en restaurant une mangrove La future centrale de Larivot est décrite fioul de Larivot, en Guyane. © DR
similaire dégradée », analyse le comité par EDF comme « hybride » car elle • Des alternatives ont-elles été
français de l’Union internationale pour peut en théorie fonctionner aussi avec étudiées ?
la conservation de la nature, l’une des du gaz – même si aucune information Pour EDF, il n’y a pas d’alternative au
principales ONG de biodiversité dans le précise n’est donnée à ce sujet, note thermique, et donc au fioul domestique.
monde. l’Autorité environnementale. Surtout, elle Pourtant, les technologies sur les capacités
Autre source d’inquiétude : les rejets est complétée d’un site de panneaux de stockage (notamment à l’hydrogène)
d’eaux usées dans la mangrove. Jusqu’à photovoltaïques, d’une puissance estimée progressent fortement pour accompagner
de 10 Mégawatts (MW). Une énergie
90 m3 d’effluents susceptibles de contenir les installations d’éoliennes et de
renouvelable mais installée sur une surface panneaux photovoltaïques, et ainsi pallier
des hydrocarbures seront déversés chaque
très étendue : 11 hectares, soit près de leur irrégularité de production. Bien des
jour, sur la base d’une étude conduite à
la moitié du site de la centrale, et autant toitures de bâtiments à Cayenne restent
Mayotte indiquant que les mangroves sont
de surface déforestée, pour ne produire encore à équiper en panneaux solaires,
capables de le supporter.
que moins de 10 % de ses capacités en selon un chercheur vivant sur place joint
Mais il n’existe « aucune espèce de électricité. pour cet article.
palétuvier en commun entre Mayotte
C’est d’autant plus problématique que Le lac de rétention du barrage de Petit-Saut
et la Guyane, le fonctionnement
cette centrale photovoltaïque est située pourrait peut-être accueillir une centrale
de l’écosystème est différent (marée,
principalement sur un espace naturel de solaire flottante. Des groupes électrogènes
sédimentologie, saisonnalité…), et notre
conservation durable, selon le schéma mobiles servent déjà à remplacer les
étude concernait des eaux usées
d’aménagement régional – comme le équipements défectueux de la vieille
domestiques prétraitées, ce qui
pointe l’Autorité environnementale. centrale actuelle. Ne pourraient-ils pas
signifie entre autres sans résidus
d’hydrocarbures », explique le chercheur Par ailleurs, l’industriel entrouvre la voie constituer une alternative astucieuse à la
qui a conduit pendant dix ans l’étude sur à l’utilisation, à terme, de « biomasse destruction de 25 hectares de mangrove ?
l’île de l’océan Indien, François Fromard, liquide » pour faire tourner la centrale de C’est aussi la position du Groupement
directeur de recherche émérite au CNRS. Larivot. « Des essais sont actuellement des entreprises en énergie responsables de
en cours dans une autre centrale Guyane (Generg) : mettre en place des
Maire de Montsinéry-Tonnégrande,
similaire, explique EDF. Les filières groupes électrogènes mobiles de secours,
commune proche de la future centrale,
d’approvisionnement les plus pertinentes pouvant être retirés au fur et à mesure
et président du Comité de l’eau et
d’un point de vue environnemental de l’installation de nouvelles sources
de la biodiversité en Guyane, Patrick
et social pour le territoire seront renouvelables.
Lecante a expliqué dans sa contribution
privilégiées, en totale conformité avec les Une centrale d’électricité est construite
à l’enquête publique que « la rivière de
directives européennes. » pour plusieurs décennies. Si le projet
Cayenne est un lieu de pêche traditionnel
et un vivier d’espèces endémiques Mais « si une conversion est réalisée, de Larivot est mené à son terme, il
emblématiques telles que le mérou et le l’agro-carburant serait obligatoirement enferme le système énergétique guyanais
tarpon, et compte en amont l’unique zone importé », analyse Guyane nature dans la dépendance aux énergies fossiles
ostréicole de Guyane ». pour 30 ans. Une source massive de
pollution, et un obstacle au développement
L’huître de Montsinéry, représentée sur
des sources renouvelables, s’inquiètent
les armoiries de la commune, qui croît
des entreprises locales. D’autant que la
en eau saumâtre, accrochée aux racines
programmation pluriannuelle de l’énergie
des palétuviers, est très sensible aux
s’est fixé pour objectif de produire 100 %
variations de la qualité de l’eau. Or elles
de son électricité à partir de sources
sont un enjeu économique majeur pour
renouvelables d’ici 2030.
les pêcheurs et restaurateurs du territoire.

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.37/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
38

Guyane nature environnement, membre l’autonomie énergétique de la Guyane En août 2019, déjà, il avait démissionné de
du réseau association de FNE, s’inquiète qui est en jeu », indique Guyane nature son poste de ministre de l’intérieur et tenté
par ailleurs du surdimensionnement de environnement. un passage en force. Résultat : aucune
« Prométhée » par rapport à l’actuelle élection anticipée et la formation d’un
centrale : « 48 MW de plus, un
Boite noire gouvernement d’alliance, sans la Ligue,
sacré bond en avant à l’heure des Pour cet article, j’ai envoyé des questions entre le Mouvement Cinq Étoiles (le M5S
économies d’énergie. » Pour l’ONG, par courriel à EDF jeudi 18 juin après- de Conte) et le Parti démocrate. Cette fois,
« EDF nous présente un faux dilemme : le midi et reçu les réponses le lendemain il invoque la santé économique du pays et
blackout énergétique ou une mégacentrale matin. J’ai joint par téléphone et par l’énorme plan de relance qui attend l’Italie.
thermique ». courriel plusieurs personnes de Guyane
« Que le Parti démocrate et le Mouvement
Mais l’industriel conteste cette lecture : nature environnement entre le 16 et le
Cinq Étoiles fassent un examen de
« La puissance prévue de 120 MW 18 juin. J’ai pu récupérer une copie des
conscience, comme je l’ai fait, lorsque
est équivalente à l’ensemble des moyens 4 000 pages de dossier d’enquête publique
j’ai mis un terme à mon expérience de
thermiques présents actuellement sur le dépubliées après la clôture officielle de la
gouvernement en comprenant que tout
site de Dégrad des Cannes [où se trouve la procédure, le 15 juin dernier.
était bloqué », a exhorté le chef de file du
centrale actuelle – ndlr]. » parti d’extrême droite dans un entretien
• Un coût supportable en pleine crise au quotidien turinois La Stampa.
économique et sociale ?
En Italie, l’extrême droite
Dans sa croisade contre le gouvernement
EDF-PEI (Production électrique
impatiente de tourner la de Giuseppe Conte, Matteo Salvini peut
insulaire), une filiale à 100 % du groupe page de l’épidémie compter sur Giorgia Meloni, à la tête
créée en 2006, estime à environ 500 PAR CÉCILE DEBARGE du parti d’extrême droite Fratelli d’Italia,
LE VENDREDI 19 JUIN 2020
millions d’euros le coût total de la centrale mais aussi sur Antonio Tajani, ancien
de Larivot. Le modèle économique de président du Parlement européen qui,
cette exploitation diffère de celui des malgré ses 66 ans, reste le poulain de
installations opérées en métropole. En Silvio Berlusconi au sein de Forza Italia.
outre-mer, les investissements dans les Les trois chefs de file de ce que les
installations de production d’électricité Italiens continuent d’appeler « le centre
bénéficient de dispositifs de soutien droit » se sont réunis la semaine dernière
particuliers : le taux de rémunération afin de discuter des scrutins de l’automne.
nominal du capital immobilisé pour ces Repoussées en raison de l’épidémie de
équipements est très élevé : 11 %, bientôt Antonio Pappalardo, fondateur du « mouvement des gilets Covid-19, ces élections auront lieu dans
révisé à 7 %. orange », le 30 mai à Milan. © AFP / Alessandro Bremec sept régions appelées à renouveler leur
« Le gain d’EDF repose sur Privée de ses thèmes de prédilection président mais aussi dans plus de mille
l’amortissement des capitaux investis et durant la crise sanitaire du Covid-19, communes à travers le pays.
non sur son utilisation première », pointe l’extrême droite italienne traverse une
passe difficile. Surtout, Matteo Salvini se Mais la crise sanitaire du Covid-19
Guyane nature environnement, selon qui a changé les rapports de force du
« cette infrastructure, une fois installée, fait bousculer sur sa droite par Fratelli
d’Italia, mais aussi par un nouveau paysage politique italien. Giuseppe Conte,
devra être amortie sur les 25 prochaines omniprésent pendant la gestion de la crise,
années. Cela risque de ponctionner mouvement, les « gilets orange ».
semble avoir bénéficié d’un fort soutien de
les fonds publics dédiés aux énergies Palerme (Italie), de notre l’opinion publique, en particulier au cours
renouvelables ». correspondante.– Il rêve d’un nouveau des premières semaines de confinement.
Les interlocuteurs joints par Mediapart coup de poker pour faire taire ceux À l’inverse, la rhétorique bien huilée de
en Guyane semblent partagés entre la qui, ces dernières semaines, décrivent Matteo Salvini s'est trouvée privée de
sidération et l’accablement face à ce son inexorable perte de vitesse. Alors son principal fonds de commerce : les
projet. Plusieurs irrégularités juridiques que la date des élections municipales migrants.
ont été identifiées et des recours sont et régionales de l’automne doit encore
être fixée, le chef de file de la Ligue, « Les propositions politiques de la Ligue
à l’étude. « Si ce projet climaticide ne de Salvini semblent évanescentes, face à
bouge pas d’une ligne, notamment sur le Matteo Salvini, exige la tenue d’élections
générales anticipées pour mettre un terme l’urgence engendrée par le Covid-19 »,
choix du site et le dimensionnement, alors analyse Gianluca Passarelli, politologue
bien sûr nous envisageons sérieusement au gouvernement de Giuseppe Conte.
à l’université romaine La Sapienza, dans
des poursuites judiciaires, car c’est une tribune récente intitulée « Salvini

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.38/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
39

s’effondre dans les sondages : le Covid entreprises et les familles, des écoles Florence samedi 20 juin pour « sauver
fait plus peur que les arrivées de ouvertes et sûres », a expliqué Matteo la Constitution » – manière pour eux de
bateaux ». « La disparition du thème Salvini pour expliquer le refus de la Ligue, garder leurs distances avec les actions
de l’immigration prive la propagande de de Fratelli d’Italia et de Forza Italia de organisées par Antonio Pappalardo.
Salvini de son eau et son oxygène. Il paie répondre favorablement à l’invitation du Âgé de 73 ans, cet ancien général des
le prix d’avoir transformé la Ligue en un gouvernement à des « États généraux de carabiniers n’en est pas à son coup
parti mono-thématique (one issue party) », l’économie », ouverts depuis le 13 juin. d’essai. Il avait fait parler de lui pour
poursuit-il. L’enjeu sera de décider du fléchage des 80 sa proximité avec les « Forconi » [«
Surtout, les restrictions de déplacements milliards d’euros alloués à la relance de ceux qui brandissent les fourches »], un
imposées par le confinement ont privé le l’économie italienne. mouvement spontané contre la « caste
chef de file de la Ligue de sa meilleure « Nous sommes disponibles pour échanger politique » au début des années 2010.
tribune : les places des villes, les rues, avec le gouvernement, preuve en est : Il avait été l’un des instigateurs d’une
les plages, ces endroits de l’espace public les dizaines et dizaines de propositions révolte de routiers qui a paralysé en 2011
où il rencontre et réunit inlassablement que nous avons présentées au Parlement, une partie des routes italiennes. Il s’était
ses sympathisants, avec une stratégie de s’est expliquée Giorgia Meloni.Mais ces aussi présenté en 2017 devant le Quirinal,
campagne électorale permanente. États généraux présentent un problème siège de la présidence de la République,
Salvini et ses alliés ont donc tenté de de méthode. Pour échanger avec nous, il pour remettre un mandat d’arrêt contre
reprendre la main dès le 2 juin, jour faut le faire depuis les institutions, pas le président Sergio Mattarella, coupable
de la fête de la République italienne dans des villas. » Au risque d’oublier selon lui de « délit d’usurpation du
et veille du début de la « phase 3 », que la villa Pamphilj où sont organisés pouvoir politique ».
qui autorisait notamment les déplacements ces États généraux est l’un des sièges Sur son site, le Mouvement des gilets
entre les régions : les trois chefs de de représentation de la présidence du orange énumère quelques-unes de ses
file du soi-disant « centre droit » ont Conseil. Mais dans un climat social priorités : fin du gouvernement non
organisé un grand rassemblement Piazza particulièrement tendu, les symboles sont élu par le peuple, institution d’une
del Popolo, à Rome, au mépris des règles forts. assemblée constituante, retour à la lire,
de distanciation toujours en vigueur dans Sur mediapart.fr, un objet graphique et gouvernement provisoire. La couleur
le pays (voir la vidéo ci-dessous). est disponible à cet endroit. orange ? « Elle rappelle les oranges du
Masques aux couleurs du tricolore italien Le mécontentement gronde dans le pays. Sud, ce Sud qui deviendra un protagoniste
sur le visage ou sous le menton, ils Une scène l’a rappelé, le 30 mai dans la nouvelle Italie à construire. »
ont défendu les « Italiens oubliés ». dernier, à Milan. Dans la capitale de la Après le meeting milanais, le même
Un thème cher à Giorgia Meloni qui région la plus touchée par l’épidémie de Pappalardo a encore réuni le 2 juin, à
ne cesse de dénoncer les manquements Covid-19, le général Antonio Pappalardo Rome, quelques centaines de personnes,
du gouvernement sur les questions hurlait, mégaphone à la main, devant une dont de nombreux sympathisants du parti
économiques. La stratégie est payante : sa foule compacte massée Piazza Duomo. Il néofasciste CasaPound, avec lesquels il
popularité n’a jamais été aussi élevée. réclamait la fin du gouvernement de Conte avait promis de « marcher sur Rome ».
« Nombreux sont ceux au sein du parti et le retour à la lire italienne. « Ceux qui porteront un masque
à considérer que Salvini est coupable Pappalardo, fondateur d’un nouveau prendront des claques, on a déjà eu des
d’avoir abandonné les thèmes chers à la mouvement, celui des « gilets orange », hospitalisations pour usage excessif de
Ligue », poursuit le politologue Gianluca est persuadé que le gouvernement italien masques ! », prévient-il. Le mélange des
Passarelli. Parmi ces thèmes : la liberté profite de l’épidémie pour « tromper » genres, cet après-midi-là, est détonnant :
d’entreprise et le soutien aux PME, les citoyens, refuse l’usage des masques et un ecclésiaste qui fait brûler une photo de
véritables piliers du tissu économique du les pratiques de distanciation physique, et Bill Gates accusé d’être l’antéchrist, des
nord du pays, particulièrement mises à s’oppose aux vaccins. pancartes qui demandent « Rendez-nous
mal par les restrictions du confinement. notre dignité ! », des appels, pêle-mêle, à
Le Mouvement 3V – Nous voulons une nouvelle loi électorale, à la dissolution
Si le gouvernement a promis des aides, la vérité – s’était présenté en début
beaucoup d’entre elles n’ont encore rien du Parlement, à la fin du gouvernement
d'année aux élections régionales en Conte, au boycott de Matteo Salvini, des
reçu et s’impatientent. Émilie-Romagne afin de défendre la insultes contre « ceux qui collaborent
« Les Italiens n’ont pas besoin d’autres liberté de choix en matière de vaccination. avec Satan » et toutes sortes de théories
shows et de défilés, il faut tout de suite Très critiques, eux-aussi, sur la gestion du complot autour de « l’épidémie qui
le chômage technique pour des millions de la crise du Covid-19 dans le pays, n’existe pas »…
de travailleurs, des vrais sous pour les ils ont appelé à une manifestation à

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.39/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
40

« Le Mouvement Cinq Étoiles a échoué Le Sénat avait combattu pied à pied la contenus manifestement illicites et celle de
comme mouvement anti-caste et ils sont proposition de loi, rejetant à deux reprises retrait en une heure de contenus à caractère
devenus un mouvement de gouvernement, son article 1 qui obligeait au retrait en terroriste ou pédo-pornographique.
donc le général Pappalardo tente de 24 heures de contenus « manifestement L’institution consacre au passage le
couvrir ce vide politique, avec des moyens illicites ». droit à s’exprimer sur l’internet, les
très douteux », expliquait Pietro Senaldi, réseaux sociaux, les plateformes de
le directeur du quotidien libéral milanais communication, comme un élément
Libero, dans un récent entretien. constitutif de la liberté d’expression :
Quelques jours plus tard, le 6 juin, autour « En l’état actuel des moyens
du Circo Massimo à Rome, ce sont les de communication et eu égard au
ultras et d’autres mouvances d’extrême développement généralisé des services
droite parmi lesquelles Forza Nuova de communication au public en ligne
qui s’étaient donné rendez-vous sous la ainsi qu’à l’importance prise par ces
bannière des « Ragazzi d’Italia » pour La députée Laetitia Avia (LREM), à l'Assemblée nationale, services pour la participation à la vie
dénoncer la politique du gouvernement. en juillet 2019. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP démocratique et l’expression des idées
Rapidement, le rassemblement a dégénéré « Pour le gouvernement, c’est une lourde et des opinions », la liberté d’expression
et s’est soldé par des violences. défaite », a réagi la Quadrature du Net : « implique la liberté d’accéder à ces
« Il a perdu sa crédibilité pour défendre services et de s’y exprimer ».
ses autres projets de censure au niveau On ne peut que savourer, après un an
Loi Avia contre la haine en européen. » L’association de défense des de surdité gouvernementale, le rappel
ligne: la gifle du Conseil libertés en ligne avait été en pointe de la de l’article 11 de la Déclaration des
lutte contre ce texte.
constitutionnel droits de l’homme et du citoyen de 1789
PAR GÉRALDINE DELACROIX Dans son rapport annuel rendu aujourd’hui selon lequel « la libre communication
LE JEUDI 18 JUIN 2020 même (lire notre article), la Commission des pensées et des opinions est un des
nationale consultative des droits de droits les plus précieux de l’homme : tout
Les deux principales dispositions du texte, citoyen peut donc parler, écrire, imprimer
l’homme (CNCDH) critiquait une
soit le retrait en 24 heures des contenus librement, sauf à répondre de l’abus de
loi « inadéquate et disproportionnée ».
haineux et celui, en une heure, des cette liberté dans les cas déterminés par la
Suggérant de « réfléchir à une
contenus à caractère terroriste ou pédo- loi ».
législation européenne commune »,
pornographique, sont censurées. L’atteinte
l'autorité indépendant recommande plutôt Sur le fondement de l’article 34 de la
à la liberté d’expression n’est pas «
de « maintenir la place du juge judiciaire Constitution, il est loisible de légiférer
proportionnée au but poursuivi ».
dans le processus de retrait des contenus pour faire cesser des abus de l’exercice de
et de sanction », de « créer une instance la liberté d’expression, souligne le Conseil
de régulation spécifique », de renforcer constitutionnel. Cependant, « la liberté
l’éducation à la citoyenneté numérique, d’expression et de communication est
de faciliter les plaintes en ligne et de d’autant plus précieuse que son exercice
créer une application mobile pour Pharos est une condition de la démocratie et
(plateforme de signalements). l’une des garanties du respect des autres
Des pistes dont le gouvernement pourrait droits et libertés. Il s’ensuit que les
La députée Laetitia Avia (LREM), à l'Assemblée nationale, s’inspirer, si toutefois il devait poursuivre atteintes portées à l’exercice de cette
en juillet 2019. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP ses travaux... Dans la soirée, il annonçait liberté doivent être nécessaires, adaptées
Le gouvernement, en soutenant la par communiqué qu’il « étudiera(it) la et proportionnées à l’objectif poursuivi ».
proposition de loi de la députée LREM possibilité de retravailler ce dispositif », Ce n’est pas le cas du texte qui lui était
Laetitia Avia contre « les contenus sans doute définitivement ruiné. soumis.
haineux sur internet », voulait obliger les Dans une décision qui réduit à néant le D’abord, le cas des contenus à caractère
sites à prendre en charge la censure de texte adopté par le parlement, le Conseil terroriste ou pédo-pornographique. Pour
la parole publique. C’est lui qui a été constitutionnel renvoie le gouvernement bien marquer qu’il ne défend ni les
censuré, jeudi 18 juin, par une décision dans ses cordes en censurant les premiers ni les seconds, le Conseil
retentissante du Conseil constitutionnel, deux principales dispositions de la loi, constitutionnel juge que « la diffusion
saisi par des sénateurs et sénatrices LR. l’obligation de retrait en 24 heures de d’images pornographiques représentant
des mineurs, d’une part, et la provocation
à des actes de terrorisme ou l’apologie

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.40/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
41

de tels actes, d’autre part », constituent « L’obligation de retrait s’impose à Le combat peut repartir de plus belle.
bien de « graves abus » de la liberté l’opérateur dès lors qu’une personne lui Bruno Retailleau, chef de file des
d’expression. Pour autant, le Conseil a signalé un contenu illicite en précisant sénateurs LR, a salué en ces termes
constitutionnel censure le paragraphe I son identité, la localisation de ce contenu la victoire de son camp : « Cette
de l’article 1er de la loi permettant à et les motifs légaux pour lesquels il censure est un désaveu pour tous ceux
l’autorité administrative de demander aux est manifestement illicite », constate le qui font profession de bien-pensance et
hébergeurs ou aux éditeurs de retirer Conseil en premier lieu. « Il appartient qui ne cessent de faire la morale aux
dans l’heure certains contenus à caractère donc à l’opérateur d’examiner tous les Français en voulant leur dicter ce qu’ils
terroriste ou pédo-pornographique. contenus qui lui sont signalés, aussi doivent penser. » Laetitia Avia, quant
nombreux soient-ils, afin de ne pas risquer à elle, réaffirme sa « détermination à
Actuellement, rappelle le Conseil d’être sanctionné pénalement. » lutter contre les discours de haine » et
constitutionnel, « l’autorité administrative salue « une feuille de route pour améliorer
peut demander aux hébergeurs » de retirer En deuxième lieu, il déplore les
« nombreuses qualifications pénales un dispositif que nous savions inédit
ces contenus et, « en l’absence de retrait et donc perfectible ». Pourquoi n’avoir
dans un délai de vingt-quatre heures justifiant le retrait » auxquelles le
texte de la loi fait référence, et écouté personne ?
», ce sont les « fournisseurs d’accès à
internet qui doivent alors sans délai en souligne que l’examen d’un contenu
« ne doit pas se limiter au motif
empêcher l'accès ». Il regrette que dans la
indiqué dans le signalement ». Comme
Lutte contre le racisme:
loi votée par les députés, la contestation
d’un retrait ne soit pas suspensive. Il l’avaient souligné les opposants au projet la CNCDH pointe les
souligne que « le délai d’une heure laissé de loi, c’est beaucoup demander aux insuffisances françaises
à l’éditeur ou l’hébergeur pour retirer opérateurs, confirme le Conseil, alors PAR CAMILLE POLLONI
ou rendre inaccessible le contenu visé ne même que certains cas « peuvent présenter LE JEUDI 18 JUIN 2020

lui permet pas d’obtenir une décision du une technicité juridique ou, s’agissant
juge », d’autant que l’hébergeur est sous notamment de délits de presse, appeler
la menace d’une peine d’emprisonnement une appréciation au regard du contexte
d’un an et de 250 000 euros d’amende, d’énonciation ou de diffusion des contenus
qui n’incite pas à prendre le temps de la en cause ».
réflexion. Tout cela en 24 heures ? Compte tenu
Le Conseil souligne également le danger de ces difficultés, « et du risque de
de confier « à la seule appréciation de signalements nombreux, le cas échéant
l’administration » la détermination « du infondés, un tel délai est particulièrement
Jean-Marie Burguburu, président de la CNCDH. © CNB
caractère illicite des contenus en cause bref ». D’autant que, poursuit le Dans son rapport annuel, la Commission
», sans que ce caractère soit forcément Conseil constitutionnel, en « l’absence nationale des droits de l’homme demande
manifeste. N’importe quel fonctionnaire de cause spécifique d’exonération de aux autorités d’agir avec plus de vigueur
de police aurait donc pu obtenir sans autre responsabilité, les dispositions contestées contre les discriminations systémiques.
forme de procès le retrait en une heure de ne peuvent qu’inciter les opérateurs de
plateforme en ligne à retirer les contenus Chaque année, la Commission nationale
n’importe quel contenu.
qui leur sont signalés, qu’ils soient ou non consultative des droits de l’homme
Ainsi, le Conseil constitutionnel « juge manifestement illicites ». Ce risque de sur- (CNCDH) remet au gouvernement un
que le législateur a porté à la liberté censure avait été abondamment souligné rapport aux allures de bible : il dresse
d’expression et de communication une au cours des débats parlementaires, et à un état des lieux précis, circonstancié et
atteinte qui n’est pas adaptée, nécessaire longueur de tribunes par les opposants critique sur le racisme, l’antisémitisme et
et proportionnée au but poursuivi ». au texte. Des heures durant, députés la xénophobie dans le pays. Il se penche à
Le même sort est fait aux conditions et sénateurs avaient débattu autour de la fois sur la diffusion des préjugés dans la
de retrait des contenus « manifestement l’expression « manifestement illicite ». population, les actes violents ou injurieux,
illicites en raison de leur caractère Le Conseil constitutionnel donne raison à les discriminations du quotidien (accès au
haineux ou sexuel », qui devaient tous ceux qui soulignaient la difficulté à logement, à l’emploi) et les effets des
aux termes de la loi être retirés par les juger à la volée tel ou tel contenu. politiques publiques.
hébergeurs en moins de 24 heures sous L’atteinte à la liberté d’expression n’est
peine de sanction pénale, et le Conseil ni nécessaire, ni adaptée ni proportionnée,
constitutionnel censure le paragraphe II de conclut le Conseil constitutionnel.
l’article 1er.

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.41/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
42

soutien financier des études et autres


opérations de testings visant à mieux
mesurer ce phénomène, d’ores et déjà
établi.
D’autre part, la CNCDH se penche sur
« la haine en ligne », régulée tant
bien que mal par les réseaux sociaux,
la plate-forme publique de signalement
Jean-Marie Burguburu, président de la CNCDH. © CNB Indice longitudinal de tolérance © CNCDH Pharos et la loi Avia adoptée en mai.
La livraison 2019 a eu du retard. Comme La CNCDH examine aussi les statistiques Critique sur cette nouvelle loi, jugée
l’expliquait Jean-Marie Burguburu du ministère de l’intérieur et du ministère « inadéquate et disproportionnée », la
début mai, il n’était pas aisé, en plein de la justice sur les infractions à caractère Commission propose plutôt de « réfléchir
confinement, de mettre la main sur raciste, sujettes à une « sous-déclaration à une législation européenne commune »,
le premier ministre pour lui présenter massive ». Alors que chaque année, dans « maintenir la place du juge judiciaire
officiellement le rapport. Sa remise les enquêtes de victimation, plus d’un dans le processus de retrait des contenus
intervient finalement ce jeudi matin, alors million de personnes disent avoir subi et de sanction », « créer une instance
que la France s’empoigne depuis bientôt une atteinte à caractère raciste en France, de régulation spécifique », renforcer
un mois sur le racisme dans la police, seules 5 730 plaintes ont été déposées en l’éducation à la citoyenneté numérique,
les enjeux mémoriels et la mesure des 2019 (+ 11 %), tandis que le ministère de la faciliter les plaintes en ligne et créer une
discriminations. justice enregistre 6 603 affaires à caractère application mobile Pharos.
Parmi les outils sur lesquels s’appuie la raciste. Souvent « difficiles à prouver » Au fil de ce rapport apparaissent
CNCDH, le « baromètre du racisme » par les victimes ou à « caractériser » de nombreux reproches adressés aux
permet de voir évoluer, depuis trente ans, pour la justice (comme l’ont déjà montré autorités, accusées de ne pas en faire
« l’indice de tolérance » au sein de la des travaux sociologiques), ces affaires assez pour lutter contre le racisme et les
population, à partir d’un sondage. En donnent lieu à peu de condamnations : 393 discriminations. Malgré « l’exemplarité
2019, cet indice atteint le score de 66, en l’an dernier. attendue des pouvoirs publics en la
baisse d’un point par rapport à l’année Cette année, le rapport insiste sur deux matière, tant dans les mots que dans
précédente. Une société dépourvue de points. D’une part, le cas particulier les actes », les efforts, bien que salués,
racisme et de stéréotypes sur les groupes des personnes noires, qui subissent « la ne sont pas suffisants. « L’action des
minoritaires serait notée 100. Ce chiffre prégnance de biais racistes issus de la services placés sous la responsabilité
global est accompagné d’une analyse très période coloniale » et restent l’une des des autorités publiques se révèle parfois
détaillée des facteurs explicatifs (âge, minorités « les plus discriminées ». « Qu’il contraire au droit, voire discriminatoire.
catégorie socio-professionnelle, niveau s’agisse de l’accès au logement [32 % de De façon systémique, et malgré le principe
de diplôme, positionnement politique, chances en moins – ndlr] ou encore du d’égalité entre citoyens, les membres de
sensibilité à différentes thématiques), travail [où 49,9 % des personnes noires certaines minorités visibles se retrouvent
commentée par des universitaires. déclarent avoir subi des discriminations – mal traités : plus souvent en échec
Malgré une amélioration de long terme, ndlr], les différences de traitement sont scolaire, plus souvent contrôlés / arrêtés
tendant à montrer que le racisme serait flagrantes. (…) Si l’égalité est au cœur par la police, moins bien logés, en moins
de moins en moins enraciné dans les des valeurs républicaines, les personnes bonne santé, etc. »
esprits, la CNCDH constate la persistance noires occupent encore trop souvent une La CNCDH se montre également sévère
de « préjugés » sur telle ou telle catégorie place subalterne dans la société française. avec « les interventions publiques
de population : 34 % des sondés estiment » de certains responsables politiques »,
ainsi que « les Juifs ont un rapport « Le combat contre le racisme envers qualifiées de « toxiques » quand
particulier à l’argent », 44,6 % que « la minorité noire nécessite une prise de « elles mêlent les problématiques de la
l’islam est une menace pour l’identité de conscience du phénomène par la société laïcité et de l’appartenance religieuse,
la France », 59 % que « de nombreux dans son ensemble, une décolonisation du terrorisme et de l’asile, associent
immigrés viennent en France uniquement des esprits », estime la CNCDH. Mais la délinquance et immigration » et «
pour profiter de la protection sociale » Commission attend aussi « une réponse trop souvent amplifiées par des acteurs
et 60 % que « les Roms exploitent très de l’État » pour « surmonter le sentiment médiatiques peu préoccupés d’éthique ».
souvent les enfants ». de défiance ressenti par une partie de Tout l’intérêt – et la difficulté – d'un
cette population à l’égard de l’autorité bilan réside dans cette articulation fine
publique ». Elle appelle notamment au entre le racisme « individuel », pouvant

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.42/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
43

donner lieu à des situations injustement mesure de l’urgence et de la gravité discriminations et encourage la France à
pénalisantes, et les discriminations de la situation et agisse en conséquence repenser son droit, ou à défaut, la mise en
systémiques. La CNCDH pointe la », conformément à ses engagements œuvre de son droit, afin que soit intégrée la
responsabilité des pouvoirs publics, internationaux. notion d’intersectionnalité. » Elle appelle
par leurs discours, leurs actes et Les stéréotypes visant les Roms, « aussi les juridictions à « favoriser des
leur absence de volontarisme, dans la forme de racisme la plus banalisée et peines à vertu plus pédagogique » que
persistance d’inégalités en défaveur des qui suscite le moins de réprobation » celles qui font référence à la prison.
minorités. Et leur adresse cette année dans la population, s’accompagnent d’un Dans le monde du travail enfin, les
59 recommandations pour améliorer les désintérêt manifeste des pouvoirs publics. discriminations fondées sur l’origine
choses. Malgré des « rappels à l’ordre » visant « touchent autant l’emploi privé que
De façon générale, la CNCDH demande la France, « aucune action spécifique n’a l’emploi public », souligne la CNCDH,
à l’État de mieux sensibiliser ses été impulsée par l’État », tandis que les tandis que l’administration peine encore
agents à toutes ces questions – en expulsions répétées de bidonvilles et de à « se saisir véritablement de cette
particulier les enseignants, magistrats, squats « viennent alimenter des préjugés problématique ». Estimant que « la
policiers et gendarmes – à travers sur l’association entre Roms et pauvreté, prévention du racisme passe par le
des formations obligatoires. Avec un mais également sur la non-légitimité dialogue social », la Commission «
double objectif : minimiser les préjugés voire l’illégalité de leur présence sur le note avec inquiétude les effets de la
susceptibles d’affecter leur comportement territoire ». récente réforme du code du travail et des
envers les usagers, mais aussi mieux En ce qui concerne l’action de la police, ordonnances Macron », qui ont entraîné
prendre en charge les victimes de le rapport mentionne sans surprise les un « appauvrissement de la négociation
racisme et de discrimination lorsqu’elles contrôles d’identité, dont le caractère collective ».
se présentent à eux. discriminatoire est documenté de longue
L’école républicaine n’est pas exempte date. Regrettant que les pouvoirs publics
de critiques. Outre les programmes aient rejeté à plusieurs reprises la
Onfray, un proudhonisme
de l’Éducation nationale, qui « tout création d’un récépissé, la CNCDH estime de droite?
en condamnant le racisme, peuvent que les solutions « censées pallier toute PAR ROMARIC GODIN
LE JEUDI 18 JUIN 2020
néanmoins véhiculer des éléments de dérive » ne conviennent pas. Les caméras-
racisme, d’antisémitisme et de xénophobie piétons sont « avant tout utilisées dans le
par la façon d’aborder certaines questions but de protéger le policier », tandis que
», la CNCDH rappelle que « l’expérience « le non-port du RIO par les forces de
scolaire des enfants d’origine étrangère l’ordre, lors d’une opération de maintien
ou perçus comme tels peut être marquée de l’ordre, est une pratique courante qui
par d’importantes discriminations ». alimente la suspicion de la population
Certaines sont « produites par le système envers le ministère de l’Intérieur ».
scolaire » lui-même, notamment en ce qui La Commission insiste aussi sur la
concerne l’orientation des élèves, dans le marge de progression dans l’accueil Michel Onfray, en octobre 2018. © JOEL SAGET / AFP
secondaire comme à l’université. et l’accompagnement des victimes Michel Onfray se revendique de Pierre-
La CNCDH s’attarde sur certains « profils d’infraction à caractère raciste ou Joseph Proudhon pour ses combats
particuliers » – enfants roms ou perçus discriminatoire, tout au long de la politiques. Mais quelle est la valeur
comme tels, enfants du voyage, vivant procédure judiciaire. Comme les victimes de cette revendication ? Et comment
en bidonville ou en squats, en situation de violences faites aux femmes, elles alors comprendre le rapprochement avec
de handicap, mineurs non accompagnés, se heurtent à « des refus de dépôt la droite souverainiste ? Tentatives de
enfants vivant dans les Outre-mer, en plainte », trop souvent transformées en réponse.
particulier en Guyane et à Mayotte. Sur la main courante, voire se retrouvent « Michel Onfray ne cesse de se revendiquer
base de « critères prohibés », une pratique confrontées à une forme de racisme dans de Pierre-Joseph Proudhon. Le fondateur
« par définition discriminatoire », des la justification de ces refus ». de Front populaire l’a ainsi proclamé dans
milliers se voient refuser l’accès à l’école Les investigations, difficiles et nécessitant ses réponses adressées au journaliste du
par des maires. « La violation de ce droit d’être « approfondies », débouchent Monde qu’il a publiées sur le site de la
fondamental à l’éducation en France est rarement sur des poursuites. « La future revue, le 24 mai dernier. À la
dénoncée depuis de nombreuses années CNCDH recommande à la France de question, « Comment vous définissez-vous
par la CNCDH », rappelle la Commission, s’engager dans une réflexion sur une politiquement ? », le philosophe répond :
demandant « que l’État prenne enfin la application juste et efficace des critères de « Comme un anarchiste proudhonien ».

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.43/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
44

Puis il précise : comme un « anarchiste pour reprendre une formule de Friedrich (la Commune a d’ailleurs fini par créer son
français », prenant bien soin de distinguer Engels, qui a cependant été employée propre Comité de salut public), que Michel
cette tradition supposément nationale de en 1870 à propos de la guerre franco- Onfray vomit tant.
celle des anarchistes allemands comme allemande et non de la Commune. Cette récupération de la Commune
Max Stirner et russes comme Bakounine. Dès lors, le proudhonisme est à l’abri est assez obscène puisque Proudhon,
Déjà, en 2017, dans sa préface au livre de de toutes les avanies de l’Histoire. Il ne décédé en 1865, n’a pas connu le
Thibault Isabel, Pierre-Joseph Proudhon, peut être mis en cause dans les désastres mouvement et qu’un de ses plus
l’anarchie sans le désordre, Michel du XXe siècle, tant du fascisme que proches collaborateurs, Henri Tolain, son
Onfray proclamait que, contre Marx, du « socialisme réel » ou encore du représentant à l’Internationale, a été
« Proudhon devait être d’aujourd’hui capitalisme. Inexistant dans les débats Versaillais, un reproche que l’on ne
pour être de demain ». Mais quel peut qui ont agité ces années sombres, il ne peut guère faire à aucun marxiste…
être le lien entre le penseur bisontin et la peut être accusé de rien. Il est donc Cette mise en scène d’une Commune
réunion des « souverainistes des deux rives nécessairement innocent de tout, ce qui lui purement proudhonienne est cependant
et d’ailleurs », pour reprendre l’intitulé de permet de réunir dans un lieu « neutre » les utile politiquement : elle permet
l’ambition de la revue ? opinions les plus contradictoires. de construire l’image d’un Proudhon
• Un « perdant magnifique », symbole doublement victime des bourgeois de
de l’antisystème Et comme Proudhon était isolé, il s’était Thiers et des socialistes marxistes. Elle
fâché avec tout le monde. Avec les permet donc de rejeter en bloc droite et
Le proudhonisme n’a jamais vraiment capitalistes et les libéraux, bien sûr, qui
été un mouvement politique, pas gauche autour d’un Proudhon qui était,
ne lui pardonnaient pas son fameux « la lui, un homme du peuple, vrai ouvrier et
davantage d’ailleurs qu’un mouvement propriété, c’est le vol », proclamé au début
philosophique durable. Non que Proudhon fils de paysan, contre un Marx apatride et
de Qu’est-ce que la propriété ?, paru en intellectuel oisif. Bref, relever Proudhon,
soit un penseur sans intérêt ou qu’il n’ait 1840. Mais aussi avec les marxistes qui
pas eu d’influence (celle sur Marx, par c’est glorifier l’image d’un peuple victime
en sont restés à la violente attaque de des élites de tous les bords.
exemple, n’est pas négligeable), mais sa Karl Marx contre Proudhon dans Misère
pensée complexe et son peu de goût pour de la philosophie, publié en 1846 en Détesté des gouvernants, des patrons et
l’organisation politique ont fait de ce réponse à l’ouvrage Philosophie de la des socialistes, et incapable de donner
philosophe une personnalité isolée. misère. Il peut donc se revendiquer d’une naissance à aucun système politique
détestation de toutes les puissances d’hier cohérent, Proudhon a donc tout du penseur
et d’aujourd’hui. « antisystème ». Il peut aussi bien plaire à
ceux qui voient dans la CGT un pouvoir
Dans son texte déjà cité de 2017, marxisant néfaste pour la France qu’à ceux
Michel Onfray met en scène les supposés qui critiquent le pouvoir étatique et le
« bourrages d’urnes » de Marx dans fonctionnement du capitalisme néolibéral.
l’Internationale contre les proudhoniens C’est donc un parfait étendard pour ceux
et les réjouissances tout aussi supposées qui veulent « en finir » avec l’existant, sans
des marxistes devant l’écrasement de la vouloir renoncer à une forme d’éternité
Commune. « Ces vingt mille cadavres du peuple français que l’homme de
ont contribué au plus grand bonheur Besançon, victime des internationalistes et
de Marx et des marxistes », écrit-il. Et des mondialistes, incarnerait.
Pierre-Joseph Proudhon. © DR
qu’importe s’il n’en fut rien, si Marx, le • Les fondements de la philosophie
L’influence qu’il a eue sur le mouvement 13 mai 1871, écrivait à Varlin que « la proudhonienne
ouvrier français, entre 1840 et 1870, est classe ouvrière était avec la Commune
depuis le début » – s’il a pu critiquer la Mais on aurait tort de ne voir dans
certes majeure, mais elle correspondait
Commune, cette critique était permanente ce caractère d’attraction des contraires
très largement à la structure de la
au sein même de la Commune, comme le qu’une simple tactique politique. C’est
classe ouvrière d’alors, encore formée
met magistralement en lumière le récit de en réalité le fondement même de la
d’artisans qui voyaient dans Proudhon le
Pierre-Olivier Lissagaray –, et si, enfin, pensée de Proudhon qui justifie ces
bon équilibre entre le désir de maintenir
au sein de la Commune, les proudhoniens accords entre des positions jugées a
leur indépendance et celui de résister au
étaient fort empreints de ce bakouninisme priori contradictoires. Pour le saisir, il
capitalisme industriel naissant.
que Michel Onfray déteste tant, et si l’un faut remonter à la métaphysique de
La Commune de 1871 fut très marquée des courants dominants était celui des Proudhon, qui est parfois assez nébuleuse,
par un certain proudhonisme et sa défaite Jacobins fascinés par la révolution de 1793 comme l’était la métaphysique française
sonne le « glas du proudhonisme », de cette époque, mais fort instructive.

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.44/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
45

Le fondement de la pensée de Proudhon, Quelles conclusions tirer de cette brève présence dans Front populaire de Michel
c’est précisément l’équilibre permanent de présentation ? Que Proudhon ne craint Onfray et d’Alain de Benoist comme de la
forces contraires. C’est ce qu’il appelle la pas les antagonismes, y compris ceux qui correspondance de Proudhon avec Marx et
« dialectique sérielle ». Pour faire (très) pourraient apparaître comme de simples Engels, avec lesquels il s’opposait sur bien
simple, Proudhon voit la nature comme contradictions. Il y voit, au contraire, une des points, entre 1843 et 1846, résumée par
un ensemble d’antinomies qui créent des force de progrès dès lors qu’ils restent le premier dans ces mots : « Cherchons
tensions permanentes. La principale de ces dans une position d’équilibre conflictuel. ensemble, si vous voulez, les lois de la
tensions est entre l’unique et le multiple, ce Cet équilibre est à rechercher à la fois société, le mode dont ses lois se réalisent,
qui se traduit en l’homme par une tension en dedans, au sein des individus et le progrès selon lequel nous parvenons à
entre la subjectivité et l’objectivité. Mais des communautés, et en dehors, dans les découvrir. » C’est donc une démarche
dans tous les concepts de Proudhon cette les relations entre individus et entre intellectuelle permettant de dégager une
contradiction est présente : la concurrence communautés. Dans sa vie, Proudhon a synthèse répondant aux rapports de force
ou la propriété peuvent être chacune la clairement agi de la sorte, cherchant chez du temps. Ce serait en cela qu’elle est
meilleure ou la pire des choses. ses ennemis des appuis à ses idées, tantôt politique.
La méthode de Proudhon est alors celle auprès des penseurs socialisants, comme • Un moment proudhonien ?
de trouver un équilibre dans ce conflit avant 1848, tantôt auprès du pouvoir La démarche de Michel Onfray pourrait
permanent. Et la force qui construit cet étatique, lorsque, après 1851, il cherche à donc être proche de celle de Proudhon.
équilibre, c’est la liberté des individus convaincre (vainement) le futur Napoléon C’est celle d’un acteur isolé cherchant à
guidés par la justice et la morale. III de soutenir sa Banque du peuple peser, sans passer par une organisation
C’est donc un équilibre toujours précaire, dans son pamphlet en forme d’invitation politique. Proudhon ne rechignait certes
toujours à construire et qui ne peut l’être pour le chef de l’État La Révolution pas à faire de la politique, mais sa crainte
que par la confrontation permanente, la sociale démontrée par le coup d’État du 2 permanente de nier les équilibres en
« paix belliciste » qu’il revendiquera décembre. défendant un camp l’a clairement éloigné
dans son traité La Guerre et la Paix de Dans ce cadre, la démarche de Front de tous les mouvements politiques. En mai
1861. Marx avait beau jeu de voir en populaire se comprendrait mieux : 1846, dans une réponse devenue célèbre à
Proudhon un hégélien qui n’avait pas lu dans l’opposition que Michel Onfray la proposition de Karl Marx de créer un
Hegel : la dialectique proudhonienne n’est juge structurante de l’époque entre réseau d’activistes dans toute l’Europe (ce
pas hégélienne, elle ne repose pas sur le souverainistes et proeuropéens, ou, selon qui deviendra la Ligue des communistes),
dépassement des contradictions mais sur ses propres termes, entre « populistes » Proudhon décline en ces termes : « Ne
leur équilibre fragile, et c’est cet équilibre et « populicides », il lui faut chercher songeons point à notre tour à endoctriner
qui crée le mouvement historique. Et c’est ce double équilibre : réaliser une le peuple, ne nous faisons pas les chefs
là une différence majeure : le progrès synthèse ad hoc entre souverainistes d’une nouvelle intolérance. »
se fait par la recherche permanente de divers et apporter la contradiction aux Le 4 juin 1848, il est élu député à
l’équilibre, pas par le triomphe d’une proeuropéens. La lecture de Proudhon l’Assemblée constituante, mais c’est une
réalité nouvelle sur une réalité ancienne. permet aussi de comprendre pourquoi la personnalité isolée. Seul socialiste de
Cette vision permet à Proudhon de position du philosophe peut se modifier renom à ne pas être emprisonné au
mettre en garde contre toute rupture de en permanence : luttant contre Jean-Marie moment de l’insurrection de fin juin,
l’équilibre : lorsque l’on met l’accent Le Pen en 2002 et recevant les éloges il joue sa propre partition, celle d’une
sur une seule partie de l’antagonisme, de sa fille 18 ans plus tard. Dans une proposition de crédit gratuit organisé par
si, en quelque sorte, on fait triompher vision proudhonienne, il lui est impossible l’État pour favoriser la consommation
un des principes en conflit, alors on d’écraser le souverainisme d’extrême et organiser le travail. Il conçoit cette
menace l’homme, le monde et la société droite, sauf à affaiblir l’équilibre avec les proposition comme celle d’un équilibre
de destruction. D’où sa méfiance vis- proeuropéens et donc à les faire triompher. entre capital et travail, même si, dans la
à-vis d’un État, démocratique ou non, La lutte, au sens proudhonien du terme, fureur bourgeoise d’alors, l’idée est rejetée
qui, précisément, impose les vues de la revient donc à créer le maintien permanent par 691 voix contre 2 en question préalable
majorité ou d’un souverain, ou de l’Église, de ces oppositions. le 31 juillet 1848. Tout en condamnant le
qui impose le pouvoir unilatéral d’une Dès lors, Michel Onfray peut massacre de juin, Proudhon n’aura pas de
divinité sur la société. Proudhon n’est effectivement hausser les épaules mots assez durs pour les socialistes de son
certes pas athée, sa pensée est pétrie de lorsqu’on lui reproche de « faire le jeu » époque et refusera par la suite encore toute
mysticisme et de métaphysique, mais il de l’extrême droite. Dans une logique action commune avec le reste de la gauche,
s’oppose aux Églises. proudhonienne, cela n’a effectivement pas par ailleurs en lambeaux.
de sens. Finalement, il en irait de la

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.45/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
46

Après son échec de séduction de Napoléon le point de perdre leurs petites propriétés Or, la pensée proudhonienne répond
III, il jouera toujours sa propre partition, et leur indépendance pour aller grossir les précisément à cette angoisse sur le
tentant (là encore en vain) d’influencer rangs des usines. plan économique. Le fondement de cette
par Henri Tolain la jeune Association L’évolution du capitalisme d’alors a pris organisation, c’est « l’échange libre entre
internationale des travailleurs, l’AIT, de vitesse ce rêve. La partie était alors égaux », le « mutuellisme ». Il s’appuie
ou Première Internationale, en 1864. perdue et donnait raison à ceux qui sur un système de crédit gratuit qui permet
Mais Proudhon ne construira jamais de voyait déjà la nécessité d’organiser l’étape d’offrir à chacun l’accès au capital et donc
courant politique structuré ou même d’après, comme Marx et Bakounine : à la production, permettant cet échange
d’école de pensée. Ses disciples vont poser la solidarité entre les travailleurs libre. La propriété « voleuse », celle qui
perdre de l’influence sur le mouvement pour retrouver la liberté, plutôt que génère ce que Marx appelait la survaleur,
ouvrier par leurs positions abstentionnistes de s’appuyer sur les individus libres est ainsi abolie ; seule subsiste la propriété
radicales ou, comme Tolain, par leur pour construire la solidarité. Dès lors, qui permet de produire et d’échanger ses
opportunisme. L’anarchisme français fut le mouvement ouvrier ne pouvait plus produits. De même, la concurrence n’est
rapidement beaucoup plus influencé par devenir proudhonien, tandis que la petite pas supprimée, elle a, pour Proudhon, un
Blanqui et Bakounine, deux ennemis de bourgeoisie préférait les espoirs des aspect positif important, mais on limite
Proudhon. Mais, bien sûr, Proudhon a été délices promis par le libéralisme. toute possibilité de monopole.
une figure intellectuelle de son temps et Ce projet a tout pour plaire, sur le papier,
Michel Onfray peut espérer réussir là où Michel Onfray peut penser que le
balancier de l’histoire est revenu dans aux classes moyennes d’aujourd’hui : on
son modèle a échoué. préserve la propriété et la concurrence
le sens de Proudhon, ce qui, au
reste, correspondrait à une conception auxquelles elles sont attachées comme
proudhonienne de l’histoire. La défaite « fruit de leur travail », mais on en détruit
du « socialisme réel » et des les aspects d’exploitation. Bref, on garantit
mouvements communistes occidentaux les positions des « petits » contre les
a réduit l’influence du marxisme dans « gros ».
une population ouvrière qui s’identifie Pour Proudhon, les unités de production
ou rêve de s’identifier désormais à la libres sont les premiers piliers de la
« classe moyenne ». Ce terme est d’ailleurs rénovation politique. Pour se coordonner
largement utilisé par Proudhon, qui y et gérer ce qui les dépassent, ils doivent
voyait le centre de la synthèse sociale, se « fédérer », autrement dit trouver
notamment parce qu’elle est très attachée par la discussion antagoniste, ce fameux
à sa liberté. « équilibre » que l’on a décrit plus haut.
Mais la violence néolibérale a, Cette fédération remonte progressivement
parallèlement, fragilisé la classe une pyramide pour toucher aux questions
laborieuse en précarisant les emplois et les plus générales, selon le principe
en faisant pression sur les revenus d’une de subsidiarité. Comme cet équilibre
partie de cette même classe moyenne ou est toujours à refaire, on a recours
de ceux qui espèrent en faire partie. Dès à des mandats impératifs et à des
lors, ce « peuple » se révolte à la fois référendums ad hoc, ce qui rejoint
L'ouvrage sur Proudhon préfacé quelques revendications majeures des
en 2017 par Michel Onfray. © DR contre l’État taxateur et contre le grand
capital, au nom de la « démocratie », « gilets jaunes », par exemple.
Car le succès a correspondu à la crise
c’est-à-dire cette capacité de reprendre Bref, ce schéma, que Michel Onfray décrit
du petit artisanat travaillant souvent à
le contrôle d’un destin qui semble lui brièvement dans sa réponse au Monde,
la tâche et à domicile, et soumis de
être confisqué par l’État et le capital. La serait bien in fine son objectif. Profiter
plus en plus à la concurrence de la
situation ne semble alors pas très éloignée de ce moment propice pour fonder un
fabrique. Le rêve de Proudhon d’organiser
de celle des années 1850 : une masse consensus autour de ces idées, y compris
la société autour de fédérations de petites
d’indépendants attachés à leurs libertés en créant un équilibre avec une partie de la
unités de production en concurrence,
sont menacés d’une prolétarisation qu’ils droite nationaliste et identitaire.
mais néanmoins contraintes de coopérer,
refusent et qui est favorisée par l’État. Mais ce qui semble étonnant, si l’objectif
indépendantes mais incapables de se muer
Sauf que, cette fois, l’ère de l’usine est est bien la dissolution du capitalisme
en monopole, rencontrait les aspirations de
passée et que l’évolution du capitalisme dans le socialisme proudhonien, c’est
ces classes en voie de prolétarisation, sur
semble aller dans l’approfondissement de de ne pas insister sur ce point, sur
cette situation. l’organisation sociale et notamment sur

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.46/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
47

l’organisation des entreprises. Pourtant, ce collaboration entre le capital et le travail comme « le représentant du socialisme »,
débat existe, même s’il est peu visible qui a longtemps été aussi l’apanage de la mais il ne fait aucune concession aux
depuis les grands médias. L’économiste droite et de l’extrême droite, qui voyaient autres écoles : le socialisme, c’est
Benoît Borrits propose ainsi, par exemple, précisément dans la nation la médiation Proudhon ou ce n’est rien. Le Bisontin
dans son ouvrage Au-delà de la propriété, nécessaire à ce conflit : on se réconciliait critique toute intolérance, mais, dans les
une transition vers un dépassement de pour renforcer la nation. faits, ne tolère que sa pensée.
la propriété et une forme de fédéralisme • La haine de la gauche
moderne (on peut le voir dans cette Ce n’est certes pas la seule voie
vidéo). Il mène des débats assez serrés possible pour le proudhonisme, mais
avec d’autres figures intellectuelles de c’est celle qu’a choisie Michel Onfray
gauche et il ne tiendrait qu’à notre en insistant non pas sur l’organisation
philosophe normand d’entrer dans la sociale, quitte à en déduire une forme
discussion et de porter cette nouvelle de souverainisme, mais en partant du
organisation sociale qui est, au fond, au souverainisme comme condition sine qua
cœur du projet proudhonien. non. Dans une perspective proudhonienne,
Mais il y a aussi une autre voix. la logique n’est alors pas la même :
Celle qui insiste sur les éléments trouver un équilibre autour de la question
les plus conservateurs de la vision européenne après avoir bâti un accord
sociale proudhonienne. La droite française sur la question sociale ne revient pas au
d’aujourd’hui n’est plus celle de 1848, même que construire un équilibre sur la
qui se gaussait du crédit gratuit de question sociale en partant d’un accord sur
Proudhon et de son insistance sur la question nationale.
l’importance de la consommation. Entre- Mais ce n’est pas là non plus le
temps, elle a su transformer ses valeurs fruit du hasard. Michel Onfray s’inscrit
pour les rendre acceptables aux masses. ici aussi dans une certaine lecture
La base sociologique possible du nouveau de Proudhon. La question nationale à Édition originale de "Misère de la
proudhonisme pourrait ainsi rejoindre, en l’époque ne se pose certes pas dans philosophie" de Karl Marx. © DR
partie, celle de la droite nationaliste. les mêmes termes qu’aujourd’hui, ce Et d’ailleurs, Proudhon est profondément
L’individualisme et la défense des petits qui fait que le philosophe bisontin n’a hostile à ce que l’on appelait alors les
producteurs ne déplaisent pas à la droite jamais réellement frayé avec la droite, si « coalitions d’ouvriers », autrement dit
radicale française, qui a fait de la défense l’on excepte sa tentative vite avortée de les syndicats, et à leurs actions comme la
des « petits » contre les « gros » un rapprochement avec Napoléon III. Mais, grève. L’idée est toujours la même : la
de ses thèmes favoris, notamment pour pour autant, Proudhon est un des plus confrontation vise l’écrasement de l’une
concurrencer la lutte de classes et la féroces pourfendeurs de la gauche de son ou de l’autre des parties, ce qui brise
remplacer par le combat de vaillants époque, notamment de la gauche radicale. l’équilibre au lieu de le trouver.
petits propriétaires français victimes des On connaît évidemment son anti- Dans Misère de la philosophie, Marx met
multinationales aveugles. Cela a été marxisme à partir de la violente polémique d’ailleurs en lumière cette hostilité au
le terreau sur lequel les populations de 1846 qui le conduira à voir dans mouvement chartiste anglais et à la grève,
d’artisans, de petits commerçants ou de le penseur de Trèves le « ténia du et en profite pour préciser le concept de
petits cadres ont pu voter longtemps pour socialisme ». Mais, en vérité, cette attitude lutte des classes. En niant l’existence de
une droite dure (de Poujade dans les est la même envers les autres socialistes l’aliénation dans le travail, le fédéraliste
années 1950 au RPR de la fin des années de cette époque. Proudhon détestait Louis nie au fond la capacité émancipatrice de
1970), dont les souverainistes de droite Blanc, la grande figure du socialisme la lutte sociale. Et c’est pour cette raison
sont aujourd’hui les héritiers. français d’avant 1848, mais aussi tous que Proudhon, quoique ouvrier lui-même,
D’ailleurs, le proudhonisme préfère ceux que Marx appellera plus tard les a rapidement été oublié par les ouvriers,
trouver une médiation à la lutte des classes, « utopistes » : Fourier, Saint-Simon, Cabet même anarchistes. Lorsque le courant
plutôt que de prendre parti en son sein. ou Leroux. À cela s’ajoute une détestation anarcho-syndicaliste pensait la grève
L’opposition entre capital et travail est de la gauche jacobine et de la gauche générale comme moyen d’émancipation,
reconnue, mais Proudhon veut la régler en « activiste » à la Blanqui. Certes, lors de la pensée du Bisontin était contre eux, non
construisant une synthèse entre les deux, son discours à l’Assemblée constituante avec eux.
plutôt qu’en donnant le pouvoir à un des du 31 juillet 1848, Proudhon se présente,
deux camps. Cela conduit à une idée de un mois après les massacres de juin,

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.47/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
48

Mais, dans sa réponse au Monde, les forces jouer pour qu’elles trouvent leur distincts ». Les ensembles fédérés ne
Michel Onfray insiste bien sur cet point d’équilibre. Le danger, c’est la force connaissent pas de frontières, ils coopèrent
« anarchisme français », qu’il réduit unilatérale, par exemple étatique, qui n’a nécessairement entre eux.
d’ailleurs excessivement à Proudhon pas d’opposition et peut donc tout écraser. La détestation de l’État ne se
et qui, précisément, s’oppose à ces Il faut donc faire droit à la force. « Si marie d’ailleurs guère avec l’idée de
courants plutôt issus de Bakounine et de le droit de la force est méconnu, on souveraineté et particulièrement avec
Kropotkine. Chez le penseur normand, aura la force sans le droit », résume l’usage par l’État d’un état d’exception
le mouvement syndical est réduit à un Proudhon. Il y a là une vision quasiment dont celui de 1848 a été pour lui
agent du chaos organisé au profit d’une nietzschéenne, une autre grande référence un traumatisme. C’est un point de
bureaucratie, en opposition avec des gilets de Michel Onfray, qui amène Proudhon divergence central avec le souverainisme
jaunes qui, eux, auraient la capacité à faire l’éloge de la guerre comme contemporain, qui, dans la tradition de
d’accepter un ordre juste individualiste et « jugement vrai ou fictif de la force ». Carl Schmitt, fait de cet état d’exception le
fondé sur l’harmonie des classes. Si Marx établit la lutte de classes, c’est cœur de la souveraineté de l’État.
À cela s’ajoute chez Michel Onfray la pour démonter le mécanisme au cœur Pourtant, Proudhon insiste sur la
violence de la charge contre le marxisme, de la violence sociale et, précisément, construction volontaire de collectivités
dont il nie l’aspect émancipateur et qu’il pour donner la perspective d’une société réduites, d’origine économique. Le plus
réduit à une simple violence. La charge apaisée parce que sans classes. Si la petit ensemble doit toujours primer sur
anti-marxiste du texte déjà cité de 2017 est violence révolutionnaire est inévitable, le plus élevé et le penseur de Besançon
sans ambiguïté : le goulag se trouve dans elle est le reflet de la violence propre au est fasciné par les petites nations, dont il
Marx, qui s’est inspiré de Robespierre. Le capitalisme. Mais, chez Proudhon, la force craint la disparition. Dans le cadre de l’UE,
marxisme est réduit à un léninisme qui, et la guerre sont des principes permanents, cela peut évidemment conduire à favoriser
lui-même, est intrinsèquement stalinien. sur lesquels la société doit se construire. l’échelon inférieur, l’État, sur l’échelon
C’est le règlement de comptes final de la On comprend alors qu’une telle vision a communautaire, surtout quand ce dernier
polémique de 1846 qui permet en réalité tout pour plaire à une droite nationaliste tend à prendre plus d’importance. En
de passer par la fenêtre l’essentiel de la qui s’est forgée autour du rejet de théorie, l’UE est fondée sur le principe de
tradition ouvrière française, mais aussi la 1793 et de la révolution russe, et dont subsidiarité, qui est au cœur de la pensée
tradition non autoritaire du marxisme, de Michel Onfray reprend régulièrement la proudhonienne. Mais lorsque l’échelon
Rosa Luxemburg à Anton Pannekoek ou doxa. La nécessité d’un « ordre juste », supérieur gagne du poids, alors, il faut
Paul Mattick. qui s’opposerait tant au chaos porté défendre l’échelon inférieur.
Tout cela est cohérent : la vision marxiste par la gauche socialiste (et anarchiste En théorie, cela ne conduit pas au
de la lutte des classes vise à l’émancipation dans la tradition bakouniniste) qu’au « nationalisme » stricto sensu, mais
des travailleurs par la prise du pouvoir libéralisme politique et économique, peut y conduire de facto lorsque cette
de ces derniers. Parce que le prolétariat est aussi un des discours fondateurs défense devient si centrale que l’on doive
est la classe de la production, il a le du courant réactionnaire et nationaliste se définir comme « souverainiste ». Et
pouvoir de fonder une société sans classes français. Comme les proudhoniens, finalement, cet attachement à l’ensemble
et sans propriété, en réorganisant sa propre les conservateurs nient profondément proche est une opposition radicale avec
production débarrassée de l’obligation du l’aliénation et l’exploitation du travail. les courants internationalistes. C’est bien
profit. Pour Proudhon, le dépassement Et logiquement, le cadre dans lequel cet ce que rappelle Michel Onfray lorsqu’il
n’est pas possible. Il faut donc construire « ordre juste » pourrait se réaliser serait vante, dans son texte de 2017, l’ancrage
des « synthèses » avec les classes le cadre national, qui s’opposerait aux populaire français contre un Marx
existantes, ce qui a amené Proudhon à deux internationalismes, celui de la gauche d’origine juive, fils d’un converti marié à
préserver la propriété et la concurrence. marxiste et bakouniniste (à l’origine de une Hollandaise, et qui s’est marié avec
L’idée d’émancipation est donc ici encore l’AIT) et celui de la mondialisation une aristocrate allemande. Le fédéralisme
une fois au cœur du problème. néolibérale. C’est un point de jonction ici est évidemment impossible avec des gens
Et c’est, au reste, amusant de voir le assez évident entre ces « proudhoniens de comme Marx. Il faut donc des gens ancrés
marxisme réduit à un éloge de la violence, droite » et la droite nationaliste. dans un territoire et dans une nation. La
alors même que Proudhon place « la • Moralisme et nationalisme priorité devient alors la souveraineté.
force » au centre de sa pensée. Cette Certes, Proudhon n’est pas nationaliste. Finalement, les points de jonction d’une
force est en effet le principe réel des Dans Du principe fédératif, publié en certaine tradition proudhonienne avec la
antinomies, c’est donc elle qui permet de 1863, il prédit que, dans le cadre fédératif, droite radicale ne sont pas si rares. On
construire les équilibres. Dans la logique la France retrouvera les contours de en retrouve un autre dans le rejet du
de « paix belliqueuse », il faut donc laisser « douze ou quinze peuples parfaitement libéralisme de mœurs. La « morale »

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.48/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
49

est un concept central de la pensée à amener les peuples colonisés à la proudhonienne de confrontation des
proudhonienne : c’est par la morale que morale occidentale, jugée seule capable de antinomies. Mais elle peut aussi permettre
la justice, autrement dit le bon équilibre, construire la justice. C’est un discours qui de construire un débat autour de ce que
est trouvée. Cette morale est donnée à ne peut que ravir ceux qui se sont faits l’extrême droite et le proudhonisme ont
l’homme comme finalement l’impératif les défenseurs de la colonisation. Dans le en commun. Et, dans ce cas, l’équilibre
catégorique kantien. Elle ne se discute texte de 2017, Michel Onfray prétend que trouvé pourrait bien ne pas jouer en faveur
pas. Aussi, toute tentative de construction son penseur fétiche « n’a jamais fait de de l’auto-organisation des travailleurs,
d’une autre morale est violemment rejetée. génuflexion devant la guillotine », mais il mais bien en faveur d’un retour de l’ordre
Car, comme Kant, Proudhon place la en a fait devant l’esclavage, dont il était moral, racial et national.
morale bourgeoise de son temps à un un ardent défenseur. Karl Marx, qui, au
niveau quasiment métaphysique, ce que reste, ne s’est jamais agenouillé devant la
Marx rejetait profondément. On retrouve figure de Robespierre, avait dans Misère Stéphane Simon, l’homme
cette morale suprême chez Michel Onfray, de la philosophie vu le lien essentiel d’affaires derrière Michel
qui l’oppose à la « moraline », qui est entre esclavage et capitalisme. Et il a, lui,
finalement la morale d’un camp, celle qui soutenu la libération des esclaves noirs
Onfray
PAR LUCIE DELAPORTE
ne serait pas propre à l’humanité. étasuniens et celle des serfs en Russie. Il LE JEUDI 18 JUIN 2020
Un exemple reste très parlant à ce a aussi analysé le lien entre capitalisme et
propos : le rejet profond par Proudhon colonialisme. Le producteur de télé qui a travaillé
du féminisme, qui est là aussi repris Globalement, c’est la conception vingt ans dans l’ombre de Thierry
par Michel Onfray. Et c’est ici un point proudhonienne de l’histoire qui rapproche Ardisson est le véritable architecte du
de jonction fondamental avec la droite ce penseur de la droite. Comme projet de « média participatif »Front
radicale contemporaine, qui voit dans le on s’en souvient, à la différence populaire, qu’il lance cette semaine avec
féminisme une forme de décadence, une de la dialectique hégéliano-marxiste, le philosophe. Se disant tout à la fois
« pornocratie » pour reprendre le titre l’histoire proudhonienne n’est pas faite « anarchiste » et « gaulliste », l’homme
de son ouvrage publié à titre posthume de dépassements, mais de nouveaux qui cultive ses amitiés à la droite de la
en 1875, en plein « ordre moral » équilibres construits à partir de l’existant. droite, est avant tout un businessman.
réactionnaire : La Pornocratie ou Les Il y a donc une persistance du passé Dans les locaux de Téléparis à Levallois-
Femmes dans les temps modernes. en tant que tel. « Les progrès de Perret (Hauts-de-Seine), la boîte de
Les positions ouvertement réactionnaires l’humanité ne sont que le rajeunissement production qu’il détient à moitié avec
de Proudhon sur le sujet soulèveront de ses traditions », écrit-il. Dès lors, Thierry Ardisson, sont alignés les
une vague de protestations dans les il y a un attachement chez Proudhon à souvenirs des émissions réalisées avec
milieux anarchistes français et ne vont pas une grande partie de ces traditions qui l’animateur « Rive droite, rive gauche »,
peu contribuer à affaiblir son influence. s’appuient sur une forme de nostalgie qui « 93 Faubourg Saint-Honoré »…
Ironie du sort, le mot « libertaire » est aujourd’hui un moteur de la droite À 53 ans, c’est la première fois que
sera inventé par Joseph Déjacque, un extrême, celle-ci idéalisant, notamment, Stéphane Simon, qui a travaillé près de
anarchiste français émigré aux États-Unis, les Trente Glorieuses, comme jadis les vingt ans dans l’ombre de l’animateur, se
pour se distinguer de l’anarchisme de ultras idéalisaient l’Ancien Régime. Cette met en avant pour promouvoir la revue
Proudhon sur la question des mœurs et conception de l’histoire est une des Front populaire qu’il lance ce mercredi
de l’émancipation des femmes. Déjacque raisons, avec sa prudence politique, qui avec Michel Onfray.
voit dans Proudhon un simple « libéral » avaient amené Karl Marx à fustiger l’esprit
petit-bourgeois de Proudhon. Elle ne peut, Pendant le confinement, il a diffusé
qui veut bien de la liberté tant qu’elle ne presque chaque semaine des vidéos pour
touche pas au désir et ne concerne pas les en tout cas, que plaire à des réactionnaires
qui cherchent l’inspiration dans un retour tenir au courant les « abonnés » de
femmes. l’avancée du projet. « C’est un contrat de
du passé.
Le même constat peut être fait au regard confiance avec ceux qui nous soutiennent.
de la vision quasiment suprémaciste de La figure de Proudhon est complexe. Il était difficile que ce soit Michel qui
Proudhon à l’égard des Noirs, de l’éloge Fondée sur des contradictions, sa pensée le fasse, il est dans d’autres sphères »,
de la colonisation ou de la haine des est elle-même contradictoire. Elle peut explique celui qui se présente comme « le
juifs, classiquement assimilés à un peuple donc aisément s’inscrire dans des cadres géomètre de l’aventure ».
capitaliste. Marx lui-même n’est pas fort différents, celui de la transformation
sociale ou celui d’une vision plus Front populaire, le « média participatif »
toujours à l’abri de ce type de critique, qu’il lance ce 18 juin, marque une
il est vrai, mais il y a chez Proudhon réactionnaire. La démarche de Michel
Onfray peut s’inscrire dans une stratégie nouvelle étape de la collaboration entamée
un caractère systématique qui consiste depuis quatre ans avec Michel Onfray,

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.49/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
50

dont il produit la webtélé. Alors que du PAF, Simon avait commencé en bric-à-brac, est composé de chaînes qui
sa boîte de production a perdu, au fil 2015 à investir dans des webtélés, sur vivotent « Goldnadel.tv », la chaîne de
des ans, la plupart de ses émissions le modèle florissant des chaînes de l’avocat d’extrême droite Gilles-William
phares (celle avec Guillaume Durand, avec youtubeurs prisées par les ados d’alors : Goldnadel, celle d’Élisabeth Lévy, «
Franz-Olivier Giesbert et plus récemment Norman, Cyprien… Quand il lance RéacnRoll », ou encore « Komodo.tv », la
celle avec Thierry Ardisson), Stéphane « MichelOnfray.com » en 2016, Stéphane chaîne antispéciste d’Aymeric Caron, une
Simon sait que les grandes heures de la Simon est convaincu que le philosophe webtélé sur le vin…
télévision, avec ses budgets confortables, cathodique est une marque qui fera À part « MichelOnfray.com », aucune
sont derrière lui. Il est impératif de revoir vendre. Onfray vient alors de subir une ne marche vraiment, assure son associé
tous les modèles. douloureuse campagne de dénigrement à Téléparis Thierry Ardisson. « On ne
après un tweet particulièrement maladroit gagne pas d’argent avec ça. Qui va payer
sur les attentats de 2015 qui laissait cinq euros par mois pour voir Natacha
entendre que la France n’avait eu que ce Polony ? », raille le présentateur.
qu’elle méritait. « Après cela, il n’était
plus invité sur les plateaux de télé que « Cela ne rapporte pas d’argent mais on
face à des snipers », se souvient-il. Avoir préempte un modèle. On prend des parts
sa propre chaîne s’avère sans doute le de marché », rétorque Stéphane Simon
meilleur moyen de limiter la contradiction. revendiquant une vision à long terme alors
Stéphane Simon présente « Front populaire » sur le site que la grande révolution numérique qui a
de Michel Onfray. © Extrait vidéo/ Front populaire « On a fait la première webtélé d’un balayé déjà tant de médias traditionnels ne
philosophe au monde », affirme-t-il fait que commencer.
Celui qui incarne avec Ardisson l’ère des
fièrement. De fait, le produit prend auprès
émissions où sont savamment orchestrés L’avantage de sa petite galaxie
des nombreux fans et attire rapidement
les clashs, les rencontres improbables et web est aussi qu’elle entretient un
12 000 abonnés. Onfray y livre de petits
les « Sucer, c’est tromper ? » lancés à réseau d’affinités qui a largement relayé
éditos vidéo sur des sujets aussi variés,
Michel Rocard, joue les sages nostalgiques ces dernières semaines le lancement de
ces derniers jours, que « Que pensez-
devant l’état du paysage audiovisuel Front populaire : Marianne, dirigé par
vous du lynchage du professeur Raoult ? »
français. « Ce que je regrette c’est Natacha Polony, et Causeur, par Élisabeth
ou « Peut-on être épicurien et stoïcien à
que la télé ait lâché sur le plan de Lévy, ont offert une belle couverture
la fois ? »… La formule a ses adeptes.
l’éducation. Aujourd’hui, on a glissé vers médiatique à Michel Onfray.
« C’est une petite économie : trois-quatre
le divertissement, on privilégie de plus
personnes y travaillent. » Aujourd’hui, sa société Téléparis est à un
en plus la rigolade sur la réflexion »,
La revue Front populaire sera donc tournant. Selon nos informations, Thierry
ose celui qui aime se présenter comme
une déclinaison écrite de la chaîne du Ardisson, qui attend l’issue du procès avec
« un enfant de la télé de Michel Polac et
philosophe, la seule webtélé lancée par C8 après l’arrêt de son émission, s’apprête
d’“Apostrophes” ».
Simon qui marche aujourd’hui. Avant à reprendre ses parts (49 %). La relation
Il est vrai que sur le plan de la subversion, entre les deux hommes s’est peu à peu
même sa parution, la revue a déjà
la télé trash a, ces dernières années, poussé distendue. « À un moment, il s’est lancé
engrangé, grâce à 26 000 abonnements,
les curseurs toujours plus loin. « Il ne me dans des webtélés douteuses. Lorsqu’il a
près d’un million d’euros.
semble pas que Thierry Ardisson et Cyril lancé “RéacnRoll”, je lui ai demandé de
Hanouna ce soit pareil ; il ne me semble Un succès d’autant plus appréciable que faire un communiqué aux médias pour
pas que Thierry ait jamais mis des nouilles Le Magasin numérique, la boîte qui préciser que je n’avais rien à voir là-
dans le slip d’un chroniqueur », riposte- abrite toutes les webtélés de Stéphane dedans », raconte l’animateur de télé.
t-il quand on lui rappelle la marque de Simon, indépendante de Téléparis, n’a
pas encore tout à fait trouvé son modèle. L’évolution de son producteur le surprend.
fabrique de ses émissions destinées à créer
« Polony.tv », la chaîne construite « Stéphane a commencé à France-Soir
le buzz par tous les moyens.
autour de Natacha Polony, et lancée au et je l’ai embarqué dans Entrevue.
Avec Front populaire, il veut retrouver du À l’époque, je me souviens que la
moment où elle était évincée d’Europe
fond, faire « de l’éducation populaire »… politique ne l’intéressait pas beaucoup.
1 et alors que l’émission produite par
Et accessoirement retrouver un business Je crois que sa seule ambition était de
Stéphane Simon sur Paris Première était
rentable. Il y a un an, l’arrêt de devenir riche et célèbre », se souvient-
arrêtée, n’a jamais vraiment fonctionné.
l’émission « Salut les terriens » de il, visiblement sceptique sur ses choix
Il l’a d’ailleurs vendue à Marianne, dont
Thierry Ardisson sur C8, qui représentait récents. « J’ai l’impressionqu’il s’est
Natacha Polony est devenue directrice de
80 % du chiffre d’affaires de Téléparis, radicalisé politiquement ces dernières
la rédaction. Le reste du catalogue du
l’a obligé à accélérer son changement années », ajoute l’animateur.
« Magasin », qui tient à première vue du
de modèle. Face au bouleversement

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.50/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
51

« L’appareil s’est mobilisé pour ennemi le mâle blanc hétérosexuel. beaucoup d’amis à la droite de la
comme un seul homme pour Pour preuve que nous sommes dans droite. « Je le connais depuis quinze
un régime communautariste et racialiste ans », reconnaît ainsi le directeur du
dire : ce sont des nazis »
anti-blanc, autrement dit un apartheid magazine d’extrême droite et conseiller
Alors que le premier numéro de la revue inversé. » de longue date de Marion Maréchal.
est en voie de finalisation, Stéphane Simon Thierry Ardisson se souvient d’ailleurs
De toute façon, Stéphane Simon n’a
se dit meurtri par l’accueil médiatique fait que Stéphane Simon a voulu lui présenter
qu’une ligne : tout ce qui ne tombe pas
jusqu’ici à son projet avec Michel Onfray. le journaliste royaliste plus d’une fois.
sous le coup de la loi doit pouvoir être dit.
En se voyant campé en acolyte de « la « Je suis monarchiste, mais je n’ai
nouvelle coqueluche de l’extrême droite », Le cas de la chaîne de Gilles-William rien à voir avec l’extrême droite. Je
selon les termes du Monde dans un récent Goldnadel et André Bercoff qu’il a suis pour une monarchie constitutionnelle
article, l’homme assure tomber des nues. produite, « La France libre » – un comme en Angleterre, en Espagne, au
« L’appareil s’est mobilisé comme un nom pour le moins osé pour un média Benelux ou en Scandinavie et pour une
seul homme pour dire : ce sont des d’extrême droite –, est à ce titre France multiculturelle. “Monarchiste” ne
nazis », soupire-t-il. Le quotidien pointait emblématique de la grande ouverture veut pas dire “maurrassien” », affirme
les soutiens au projet marqués à l’extrême d’esprit de Stéphane Simon. Si la chaîne l’animateur.
droite : le couple Ménard, l’identitaire de « réinformation » s’est distinguée en
invitant tout le ban et l’arrière-ban de Interrogé sur son lien avec le directeur du
Philippe Vardon, le théoricien Alain de
l’extrême droite française, allant jusqu’à magazine de L’Incorrect, Simon, comme
Benoist…
faire la promotion des Bobards d’or, toujours, botte en touche. « Je connais
Un procédé malhonnête, à l’entendre. Marion Maréchal. De même que j’ai
« événement » organisé par Jean-Yves
« Ils considèrent que les abonnés et les connu son père que j’ai croisé. Mais je
Le Gallou, Simon n’y voit là encore aucun
contributeurs, c’est la même chose. Nous, connais tous les hommes politiques à peu
problème. « Gilles-William, je travaille
dans une démarche de transparence, on de choses près et je connais plus Raquel
avec lui depuis trois ans. Je ne l’ai jamais
affiche les 20 000 personnes qui ont pris Garrido et Alexis Corbière que Jacques
vu prendre un procès », se justifie-t-il
un abonnement chez nous. Ils ont trouvé de Guillebon », affirme celui qui a fait
en rappelant que l’avocat polémiste, qu’il
cinq noms sur 20 000 », s’énerve-t-il. « On venir l’ancienne porte-parole de La France
produit désormais sur « Goldnadel.tv »,
ne va pas refuser aux gens de s’abonner. insoumise chez Thierry Ardisson.
intervient aussi dans « Les Grandes
Ce serait même un délit de refus de vente »,
Gueules » de RMC, au Figaro, à Valeurs « Stéphane est d’abord un producteur,
poursuit-il.
actuelles. je n’ai jamais constaté en lui l’âme
Sur le fond, le producteur de télé crie d’un militant », prévient Raquel Garrido
Pour sa défense, le producteur de
au procès d’intention. « Est-ce qu’on qui assure avoir « toujours apprécié la
télévision plaide la grande diversité des
ne peut pas nous faire grâce d’attendre diversité des plateaux d’Ardisson/Simon,
émissions qu’il a produites. « J’ai amené
un peu ce qu’il y a d’écrit dans le et plus largement la tonalité assez critique
Mouloud Achour sur Canal et je l’ai
journal ?, s’étrangle-t-il. Michel Onfray sur Macron. Ils ont quand même été
produit pendant trois ans. J’en suis très
n’a jamais appelé à la destruction d’un les premiers à donner la parole à une
fier », nous précise-t-il… Le classer à la
peuple. Comment peut-on nazifier les gens Insoumise après la vague dégagiste de
droite de la droite relèverait, selon lui, du
comme ça ? » 2017. Si je devais le qualifier, je dirais
« fantasme journalistique ».
Les propos du philosophe sur Marx et qu’il est anarchiste de droite, si tant est
En homme de télé, Stéphane Simon qu’on puisse le qualifier politiquement ».
Proudhon, repris dans le même article, aux
revendique d’avoir rencontré des gens de
relents violemment antisémites ? Il ne les À entendre la manière dont Stéphane
tous les bords et se targue de ne pas
a pas lus. Les attaques répétées d’Onfray Simon annonce le lancement de la revue
avoir d’œillères. « Ce que les gens ne
sur l’islam, lui qui juge le livre Soumission Front populaire, on croit pourtant souvent
comprennent pas, c’est que les choses ne
de Houellebecq prémonitoire ? « Michel entendre le lancement d’un parti politique.
se font pas de manière idéologisée. Elles
n’a jamais été condamné que je sache », La plateforme des abonnés est appelée à
se font par des rencontres », avance-t-il.
répond-il sèchement. devenir, selon son expression, « une sorte
Celui qui faisait la fête dans sa jeunesse à de Parlement perpétuel », « un endroit
Qu’importe pour le producteur qu’Onfray
Nantes avec Pascal Praud et Éric Brunet, pour coconstruire avec nous, bâtir un
adopte désormais la rhétorique de l’ultra-
comme le rappelle un sympathique avenir meilleur », explique-t-il dans la
droite, version grand remplacement,
portrait de lui dans L’Incorrect, le vidéo du 28 avril. Mais capter la soif
comme lorsqu’il déclare dans un récent
magazine de Jacques de Guillebon, d’expression des abonnés est peut-être
éditorial publié sur le pré-site de Front
l’ami que partage Stéphane Simon avant tout un business model pour ce
populaire : « Nous sommes en régime
avec Marion Maréchal, a en tout cas producteur politiquement peu structuré.
communautariste et racialiste qui a choisi

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.51/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
52

Parler politique avec Stéphane Simon peut s’emparer avec Front populaire d’une de pouvoirs exceptionnels prévus par
en effet donner le tournis. Quand on marque porteuse, un point c’est tout. l’état d’urgence sanitaire : la possibilité
demande à celui qui se revendique de Business is business. de réglementer l’accès aux transports
« l’anarchisme proudhonien », comme en commun, d’imposer des mesures
Michel Onfray, quelle figure politique
Boite noire sanitaires ou de fermer des établissements
il admire le plus, il répond sans ciller Le titre initial de l'article du Monde recevant du public et enfin la possibilité
« le général de Gaulle ». L’anarchisme auquel fait référence Stéphane Simon était d’interdire des rassemblements ou des
gaulliste, un oxymore politique bien "Michel Onfray, nouvelle coqueluche des manifestations. Les seules mesures de
en phase avec le chaos d’une époque milieux d'extrême-droite". l’état d’urgence sanitaire à ne pas être
confusionniste à qui il entend offrir un prolongées sont la possibilité d’ordonner
nouveau média. un confinement général de la population,
S’il déteste Mélenchon, il trouve qu’il y
Les députés votent une celle de réquisitionner des personnes, des
a « plein de gens super à La France drôle de sortie de l’état biens ou des services, de contrôler les prix
de certains biens ou de mettre à disposition
insoumise », mais n’aime pas trop l’idée d’urgence sanitaire certains médicaments.
que l’État se mêle de tout. « Je suis pour PAR JÉRÔME HOURDEAUX
replacer l’individu et l’initiative privée LE JEUDI 18 JUIN 2020 Un amendement introduit à l’Assemblée
en avant, plutôt que de l’écraser sous exclut de ce dispositif Mayotte et la
Alors que l’état d'urgence sanitaire
de l’administration, c’est le propre du Guyane, où le virus est encore très actif.
se termine le 10 juillet, l’Assemblée
girondisme », explique-t-il. L’état d’urgence sanitaire y est prolongé
nationale a adopté en première
Celui qui s’apprête donc à lancer une jusqu’au 30 octobre.
lecture un projet de loi prorogeant
revue avec un Onfray qui explique que jusqu’au 30 octobre certains pouvoirs Lors du passage en commission des lois,
le principal danger aujourd’hui est le exceptionnels accordés au premier les députés de la majorité ont sensiblement
« racisme anti-blanc », assure n’avoir ministre, et notamment celui d’interdire adouci le texte du gouvernement présenté
« pas de problème avec la diversité ». « Ce des manifestations. le mercredi 10 juin. Ils ont tout
qui me gêne, c’est le communautarisme. d’abord raccourci la durée de validité
Les députés ont adopté, mercredi 17 juin
Je suis pour l’assimilation des citoyens de ces pouvoirs exceptionnels qui
dans la soirée, le projet de loi prorogeant
français. L’immigration, si c’est pour prendront fin au 30 octobre au lieu du
certaines mesures de l’état d’urgence
offrir une toile de tente à La Chapelle... 10 novembre, date initialement souhaitée
sanitaire au-delà de la fin officielle de
Je n’invite pas chez moi quelqu’un si je ne par le gouvernement.
celui-ci, après le 10 juillet prochain.
suis pas capable de le nourrir. C’est être La commission des lois a également
nazi ça ? », s’inquiète-t-il. Le texte « La sortie de l’état d’urgence
modifié la mesure sans doute la plus
sanitaire » a été adopté à main levée
Pourquoi avoir choisi d’appeler la liberticide permise par le projet de loi : la
par les élus LREM, MoDem et Agir,
revue Front populaire, un nom aussi possibilité d’interdire les rassemblements
l’ensemble de l’opposition votant contre.
emblématique de l’histoire de la gauche et les manifestations. Dans sa version
française ? Stéphane Simon répond en L’état d’urgence sanitaire « prendra fin initiale, le gouvernement permettait au
publicitaire : « On voulait l’appeler Le le 11 juillet prochain », a expliqué premier ministre de conserver le droit,
Populaire et puis on s’est dit que Front aux députés le ministre de la santé inscrit dans la loi d’état d’urgence
populaire ça parlait aux gens. Dans Olivier Véran. « Mais cette sortie sanitaire, de « limiter ou interdire les
Front populaire, il y a “Front"”et il y a de l’état d’urgence sanitaire doit être rassemblements sur la voie publique ainsi
“populaire”. “Front” pour le refus. Et organisée parce que la vigilance reste que les réunions de toute nature ».
“populaire” parce que l’on cherche à de mise et que de nombreuses mesures
Mais, samedi 13 juin, le Conseil d’État
redonner la parole au peuple », détaille- restent nécessaires dans les prochains
a adressé un sévère avertissement au
t-il. Revendiquer ce symbole de la gauche mois. Notre position doit être une
gouvernement en estimant, dans une
dans une revue qui va, pour l’essentiel, position de responsabilité, a-t-il poursuivi.
décision, que celui-ci avait abusé de
donner la parole à la droite de la droite, L’état d’urgence n’est plus justifié dans
ce pouvoir en interdisant de manière
a dû paraître délicieusement transgressif son intégralité mais ne pas conserver
générale tous les rassemblements sur le
au producteur d’Ardisson. Si la figure de certaines mesures, ce serait faire comme si
territoire. Le juge administratif avait été
Blum ne lui inspire visiblement pas grand- les risques de redémarrage de l’épidémie
saisi en référé par la Ligue des droits de
chose, comme pour « La France libre » n’existent pas. Or ces risques existent. »
l’homme (LDH) et plusieurs syndicats qui
de Goldnadel, Simon a senti qu’il pouvait Le projet de loi prévoit d’accorder au contestaient le décret du 31 mai, pris sur
premier ministre le droit de continuer à le fondement de l’état d’urgence sanitaire,
user jusqu’au 30 octobre de trois types qui interdisant « sur l’ensemble du

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.52/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
53

territoire », « tout rassemblement, réunion mais de les « réglementer » et de les est dangereuse pour nos libertés. Elle est
ou activité sur la voie publique ou dans « soumettre à autorisation au regard de la aussi inutile », a résumé le député Libertés
lieu ouvert au public, mettant en présence mise en œuvre des gestes barrières ». et territoires (ex-LREM), Paul Molac.
simultanée plus de dix personnes ». La commission des lois a ajouté L’opposition a également encore alerté sur
Dans sa décision, le Conseil d’État quelques autres garde-fous, par exemple les risques d’une pérennisation de l’état
souligne l’amélioration de la situation en précisant que les mesures prises devront d’urgence sanitaire dans le droit commun.
sanitaire en France, avec des indicateurs l’être « aux seules fins de lutter contre « On ne peut pas supporter de prolonger
qui « ne témoignent pas d’une reprise l’épidémie ». Elle a précisé dans le texte l’état d’exception et de transformer un
de l’épidémie, cette évolution s’inscrivant qu’elles pourront faire l’objet d’un recours état d’urgence en loi commune. Point
dans un contexte de baisse de la en référé devant le Conseil d’État. barre. C’est un principe et on y tient »,
circulation du virus en France depuis plus Malgré ces quelques modifications, a notamment lancé le député France
de neuf semaines ». S’il reconnaît « que le gouvernement a été une nouvelle insoumise Éric Coquerel.
la situation sanitaire continue de justifier fois accusé d’instrumentaliser le risque Ces inquiétudes ont également été
des mesures de prévention, au nombre sanitaire dans un but politique et exprimées par la Commission nationale
desquelles figurent dites “barrières” », de vouloir, en réalité, étouffer toute consultative des droits de l’homme
le juge conteste le fait que, comme contestation à venir. « Tout le monde sait (CNCDH) dans un communiqué diffusé
l’affirme le gouvernement, la mise en que socialement la rentrée va être difficile lundi 15 juin et dénonçant « une sortie
place de ces gestes barrières lors de et vous nous proposez un texte qui va être de l’état d’urgence sanitaire en trompe-
rassemblements « serait impossible en susceptible d’être utilisé afin d’interdire, l’œil ». Cette loi, estime la commission,
toute circonstance, sur l’ensemble du réduire. […] C’est un grand sens politique « tend à normaliser une approche
territoire de la République ». que de faire cela ! », a ainsi lancé le député policière de la santé publique, alors que
En conséquence, le Conseil a suspendu centriste Charles de Courson. les cas de contamination sont en net recul,
l’alinéa du décret du 31 mai interdisant Plusieurs parlementaires ont également et que les personnes contaminées peuvent
les manifestations. L’organisation de souligné que, en cas de nouvelle menace bénéficier d’une prise en charge médicale
celles-ci devait donc retomber dans le droit sanitaire, le gouvernement disposait déjà appropriée ».
commun de l’article L 211-1 du code de de plusieurs outils juridiques dans le droit « Cette reconduction d’une partie des
la sécurité intérieure prévoyant comme commun pour y faire face. Il peut tout pouvoirs exorbitants de l’état d’urgence
seule obligation une déclaration préalable d’abord recourir à l’article L 3131-1 sanitaire s’accompagne, en outre, du
auprès de la préfecture, avec la possibilité du code de la santé publique qui régime de sanctions qui lui est associé,
pour celle-ci d’interdire le rassemblement permet au ministre de la santé « toute alors même que sa conformité à la
pour des motifs d’ordre public. mesure proportionnée aux risques courus Constitution pose question », poursuit la
Le gouvernement a tenté de corriger cette et appropriée aux circonstances de temps CNCDH qui, « dans sa mission de conseil
faille par un nouveau décret en date et de lieu afin de prévenir et de limiter les des pouvoirs publics pour les droits de
du 14 juin introduisant un dispositif conséquences des menaces possibles sur l’homme, appelle à rétablir au plus vite les
d’autorisation préalable, accordée à la la santé de la population ». principes de l’État de droit ».
condition que les organisateurs présentent À l’occasion du vote de la loi du 11 mai Mardi 16 juin, un collectif réunissant
un plan de respect des gestes barrières. dernier prolongeant l’état d’urgence des associations (dont la LDH, Action
Ainsi, les manifestations « sont autorisées sanitaire, un alinéa avait même été ajouté Droits de musulmans, CCIF, Pas sans
par le préfet de département si les à cet article afin de permettre au ministre nous), des syndicats (le Syndicat des
conditions de leur organisation sont de la santé de « prendre de telles mesures avocats de France et le Syndicat de
propres à garantir le respect » après la fin de l’état d’urgence sanitaire la magistrature) et des universitaires a
des mesures de protection sanitaire. […] afin d’assurer la disparition durable publié un communiqué dénonçant« une
Concrètement, les organisateurs devront de la situation de crise sanitaire ». reconduction des mesures d’exception
accompagner leur déclaration préalable attentatoires aux libertés ».
« des conditions d’organisation » du De plus, en cas de résurgence de
rassemblement. « Cette déclaration tient l’épidémie, le gouvernement peut toujours « La gouvernance par l’urgence et
lieu de demande d’autorisation », précise déclarer, par un simple décret, un nouvel l’exception, au nom de la sauvegarde de la
le décret. état d’urgence sanitaire, et ce jusqu’au société, s’intensifie et met en péril l’État
21 avril 2021, date à laquelle la loi de de droit, estiment les signataires. Si ce
La loi de sortie de l’état d’urgence 23 mars 2020 devra être révisée. « Cette loi projet de loi était adopté, l’état d’urgence
sanitaire s’inscrit dans la droite ligne de ne serait plus vraiment exceptionnel et
ce décret. Plus question désormais de ne répondrait plus à des “circonstances
« limiter ou interdire les rassemblements »

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.53/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
54

particulières”. Nous serions condamnés à de prolongation qui seraient fixées Laissant pendante, d’ici là, une question
la gestion de crise permanente avec de par décret, et donc échappant au qui résonne avec l’actualité : comment
graves conséquences sur l’exercice de nos débat parlementaire, n’apparaissent apprécier en droit la légitime défense
libertés publiques ». pas conformes non plus à l’enjeu quand les critères pour la retenir reposent
L’autre point de discorde du projet, démocratique que représente pour les essentiellement sur les témoignages des
ayant fait l’objet de vives discussions citoyens ce débat important, affirme membres des forces de l’ordre mis en
à l’Assemblée, concerne la prolongation le communiqué. Il est d’autant plus cause ?
de la durée de conservation des données incompréhensible que le gouvernement
collectées dans le cadre du suivi de étende le champ de conservation des
l’épidémie. Dans le cadre des premières données au moment même où, à partir de
mesures de déconfinement, mises en place données épidémiologiques confirmant le
le 11 mai, le gouvernement avait créé recul de la pandémie, il légifère sur la fin
deux nouveaux fichiers. Le premier, le de l’urgence sanitaire. »
Sidep (pour Service intégré de dépistage Le projet de loi organisant la sortie de
et de prévention) regroupe toutes les l’état d’urgence sanitaire doit maintenant
données nominatives sur les personnes être transmis aux sénateurs qui entameront
ayant réalisé un test de contamination par son examen lundi 22 juin.
Reconstitution, par l'Identification criminelle, de la
le Covid-19. Le second, ContactCovid, remise où Angelo Garand a trouvé la mort. © DR
regroupe les données issues des enquêtes Rappel des faits. À l’issue d’une
épidémiologiques menées auprès des Mort d’Angelo Garand, tué permission de sortie de 24 heures accordée
contacts des personnes contaminées et par le GIGN: ce que dit le fin septembre 2016, Angelo Garand
est géré par l’assurance-maladie via son ne réintègre pas le centre pénitentiaire
application AmeliPro.
dossier judiciaire de Poitiers-Vivonnes (Vienne). Il y
PAR MATTHIEU SUC
Alors que ces données devaient être LE JEUDI 18 JUIN 2020 purgeait une peine de deux ans et trois
détruites à l’issue de l’état d’urgence mois d’emprisonnement pour une affaire
sanitaire, la loi de sortie prévoit la de violences et d’outrage à l’encontre
possibilité de les conserver jusqu’au d’une personne dépositaire de l'autorité
30 octobre « pour la seule finalité » publique.
de lutter contre l’épidémie dans des Le 29 mars 2017, les gendarmes qui
conditions devant être définies par un pourchassent l’évadé pensent le localiser
décret. Les personnes dont les données ont dans un secteur compris entre Blois, où
été collectées devront être informées de résidait sa concubine, et Amboise (Indre-
cette prolongation. et-Loire). Accompagné de Charlie, son
Dans un communiqué publié lundi 15 juin,
Reconstitution, dans le cadre de l'information judiciaire, fils âgé de 16 ans, il circule à bord d'un
des gestes ayant conduit à la mort d'Angelo Garand. © DR
le Conseil national de l’ordre des véhicule Citroën C5 blanc. Afin de limiter
Alors que la Cour de cassation vient
médecins s’est indigné de ce revirement, les risques d’interpellation, Angelo passe
de reporter sa décision, retour sur les
tout en rappelant les engagements du rarement deux nuits au même endroit.
conditions qui ont conduit à la mort
gouvernement lors de la mise en place d’Angelo Garand. Le GIGN était supposé Le 30 mars au matin, les enquêteurs
de ces fichiers. « Lors de la discussion venir interpeller ce fugitif au domicile de ont la certitude que le fugitif se trouve
parlementaire, l’Ordre des médecins avait ses parents un jour de mars 2017. au domicile de ses parents à Seur,
obtenu du gouvernement et des députés dans le Loir-et-Cher. Une antenne du
Un homme est mort. Abattu par les
et des sénateurs les garanties nécessaires GIGN est mobilisée pour procéder à
gendarmes venus l’arrêter. Il s’appelait
à la mise en place de ces fichiers, en son arrestation. Aux membres du groupe
Angelo Garand. Voilà ce dont on est sûr.
particulier pour ce qui concerne leur d’intervention d’élite qui s’apprêtent
durée de conservation. C’est notamment Pour tout le reste, comme à chaque fois à agir, le chef d’enquête brosse le
à cette condition qu’il avait engagé les qu’il est question d’une potentielle bavure, portrait d’un Angelo Garand, issu de
médecins à contribuer à la mise en place les versions divergent. Et on n’en saura pas la communauté des gens du voyage,
des dispositifs de santé publique mis en plus. Du moins pas tout de suite. « très défavorablement connu de la justice,
œuvre », écrit-il. La Cour de cassation devait se prononcer, probablement armé et sous l'emprise de
Aujourd’hui, il « exprime aujourd’hui mercredi 17 juin, sur le pourvoi formé par drogues dures ».
sa vive inquiétude face au revirement les avocats de la famille de la victime. La
du gouvernement ». « Les modalités décision a été reportée au 2 septembre.

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.54/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
55

Ce n’est pas faux. Vingt-sept mentions pour « violences ayant entraîné la mort Garand présentes sur le site ont entendu les
le concernant au fichier relatif au sans intention de la donner et ce avec coups de feu mais n’ont pas vu ce qui se
traitement des antécédents judiciaires, usage ou menace d'une arme ». passait à l’intérieur de la remise.
souvent à l’encontre des forces de Le premier, l’adjudant Benoît D., confie
l’ordre, comme le feront opportunément
« Les gendarmes sont venus me
qu’on leur avait expliqué que « l’objectif» dire qu’il faudrait que ce soit en
remarquer les gendarmes. Là encore, détenait une arme à feu.
un classique des affaires pouvant être discrétion totale... »
qualifiées de violences policières, le Selon son récit, muni de son gilet pare-
Au bout d’un an d’instruction, le
moindre manquement à la loi de la victime balles, d’un casque à visière blindée,
procureur de la République rendait un
est versé dans le dossier judiciaire en le gendarme entendait en entrant dans
réquisitoire de non-lieu. Suivi quelques
cours, quand il n’alimente pas la presse. la remise un de ses collègues crier
« couteau » et découvrait Angelo Garand, mois plus tard d’une ordonnance de
Qu’importe, Angelo Garand n’est pas un torse nu, dos au mur au fond de la non-lieu signée du juge d’instruction
ange, c’est entendu. Son fils confirmera qui retient que, « comme le démontrent
dépendance, faisant face à ses collègues.
que son père était consommateur les témoignages des militaires présents
Touché à deux ou trois reprises par des
d’héroïne et de Subutex, qu’il était armé dans la grange, la réponse graduée […]
décharges de Taser, le forcené arrachait
d’un couteau Douk-Douk et n’hésitait pas les ardillons. L’adjudant aurait alors vu apportée par les militaires, qui ont tenté,
à s’en servir. Son ex-compagne le décrira un de ses camarades tomber au sol, crier en vain, d'interpeller Angelo Garand sans
comme « très anxieux et mal dans sa « touché », tandis qu’Angelo continuait dommage. Les militaires ont fait usage de
peau », miné par les dettes et animé du leurs armes afin de neutraliser leur cible
d’avancer. Constatant « une fenêtre de
sentiment d’avoir gâché sa vie. tir », l’adjudant du GIGN faisait feu et qui ne se laissait pas appréhender. […] Le
Le portrait esquissé par le directeur touchait sa cible au plexus. Une expertise recours à la force meurtrière apparaissait
absolument nécessaire pour la défense de
d’enquête aux membres du GIGN avant déterminera que le gendarme était alors à
leur intervention n’est pas faux mais il 70 centimètres d’Angelo Garand. leur vie et de celle de leurs collègues ».
campe tout de même une ambiance. « La La légitime défense, qui ne peut être
Interrogé en garde à vue, Benoît D.
dangerosité de l’individu [fait] courir admettait ne pas avoir entendu de retenue pour les forces de l'ordre qu’en
des risques aux militaires lors de son sommation avant le premier tir et ne pas cas d’absolue nécessité et d’un usage de
interpellation », résumera-t-il plus tard. Et la force strictement proportionnée aux
en avoir effectué à son tour. Il expliquait
c’est avec cette précision en tête que les n’avoir vu le couteau d’Angelo qu’une fois buts recherchés, s’applique en l’espèce,
militaires du GIGN pénètrent dans le corps celui-ci mort. selon les magistrats du parquet et
de ferme des parents d’Angelo Garand. de l’instruction. Une lecture confirmée,
Le second militaire mis en cause, le 7 février 2019, par la chambre
Interpellé à bord du Citroën CS, Charlie a l’adjudant Ali B., assurait avoir entendu de l’instruction d’Orléans. Les deux
eu le temps de crier « les christés sont là un collègue s’adresser à Garand « gendarmes auraient bien « agi dans le
» afin d’avertir son père de l’arrivée des Gendarmerie ! Gendarmerie ! Sors de là ! cadre et le respect de la loi en faisant
gendarmes. », puis le même collègue crier « Couteau ! usage de leurs armes ».
Plusieurs membres de la famille Garand Couteau ! », l’adjudant B. avait alors mis
sont également appréhendés en train en joue le fugitif. Fin de l'histoire ?
de préparer un barbecue. Les différents Mais, selon lui, Angelo Garand, rentré Pas vraiment. Par la voix de leur avocate,
bâtiments et caravanes sont fouillés. En « dans une rage » après avoir reçu Me Louise Tort, les membres de la famille
vain. Reste une petite remise de 16 mètres deux décharges de Taser, se ruait sur les Garand réclament que les deux gendarmes,
carrés, peu éclairée et encombrée d’objets. militaires, pointant son couteau à hauteur auteurs des coups de feu ayant tué Angelo,
C’est là que se cache Angelo et que seront de la gorge de l’un d’eux. Ali B. ouvrait soient jugés par une cour d’assises aux
tirés les coups de feu. alors le feu puis chutait après avoir reçu motifs qu’ils n'étaient nullement en état de
Le corps du fugitif gît allongé sur le dos un choc au menton, non sans tirer une légitime défense au moment des faits.
au milieu de la remise, les yeux ouverts, le dernière fois avant de perdre connaissance. Lorsqu’ils avaient été entendus au début
teint livide. Dans le prolongement de son Au total, Ali B. a fait feu à sept reprises. de l’enquête, les Garand présents ce jour-
bras droit, un couteau Douk-Douk. Angelo Entendus comme témoins, les trois autres là à la ferme familiale avaient tous évoqué
Garand allait avoir 38 ans. membres du GIGN, présents dans la des propos prononcés par les gendarmes :
Une information judiciaire est ouverte grange confirmaient les déclarations des « Engrenadez-le ! » , « Cessez le feu ! »,
contre X une semaine plus tard. Et les deux mis en cause. Les membres de la famille etc. Mais aucun n’évoque les sommations
membres du GIGN sont mis en examen d’usage que certains militaires jurent avoir
effectuées.

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.55/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
56

Aujourd’hui, ces proches d’Angelo invoqué par les gendarmes justifie-t-elle Angelo Garand a été tué, le 30 mars 2017,
accusent les gendarmes de l’avoir que le forcené, armé d’un couteau (mais par des militaires du GIGN, dans une
assassiné, parlent d’ « une exécution ». dont son usage n’est pas avéré durant les remise de la ferme de ses parents où il
Paroles de parties civiles dont les faits), finisse avec cinq balles dans la peau, s’était caché. L’homme, qui était en cavale
souvenirs sont brouillés par l’émotion ? ayant provoqué, selon le légiste, « des depuis six mois, a reçu cinq balles dans le
Peut-être. Sans doute. Mais alors pourquoi lésions des deux poumons, du cœur, du foie thorax.
seraient-ils moins audibles que celles et du rein droit » ?
des gendarmes mis en cause ? D'autant Selon un arrêt en date du 9
plus que l’un des tireurs a évoqué septembre 2015, la Cour de cassation a
un « débriefing » de la part de sa jugé que la légitime défense ne permet
hiérarchie avec tous ceux présents dans le pas de justifier un coup de feu tiré par
cabanon. Et pourquoi cette phrase « les un policier envers un individu non armé
militaires décrivant son état de furie, voire se jetant sur un de ses collègues. Pour
de transe » à laquelle se réfèrent les expliquer pourquoi il a fait feu à huit
magistrats dans plusieurs documents pour reprises, dont quatre ayant atteint leur
justifier la légitime défense aurait-elle plus cible, l’adjudant Ali B. précise qu’Angelo
de portée juridique que les témoignages de Garand n’a pas porté de coup de couteau
simples citoyens ? sur lui mais qu’il a « fait des gestes
Et puis, il y a cet enregistrement, troublant, circulaires avec son couteau en notre
d’un médecin du Samu qu’on entend dire direction à Fabrice [un autre gendarme]
lors de son appel au médecin régulateur du et moi-même ». Interrogé, ledit collègue
Smur après le drame : « Le gars, il n’était répondra qu’« apparemment » le forcené
pas armé… Je pense, je ne sais pas. […] ne lui a pas porté de coup de couteau.
Ils [les gendarmes – ndlr] sont venus me « Mais sur le moment, j’ai pensé qu’il
© Seuil
voir et me dire qu’il faudrait que ce soit en allait m’en porter un »…
Mort d’un voyageur, une contre-enquête
discrétion totale… » Influencés par le profil qui leur avait été (Seuil, 2020) de Didier Fassin est
Pourtant, le juge d’instruction, qui a fait d’Angelo Garand, cinq professionnels une tentative de cerner, dans toutes
entendu le médecin du Samu, écarte de aguerris du GIGN ont-ils paniqué ? La ses dimensions, ce que recouvre cet
manière elliptique ce témoignage qui, justice va devoir trancher pour savoir si la événement, rapidement remisé au rayon
selon lui, « ne peut mettre en doute la légitime défense doit être retenue ou non « faits divers » de la presse. Lorsque
loyauté de l’enquête ». au profit des deux tireurs. Mais, quelle que le sociologue, interpellé par la famille
soit la décision de la Cour de cassation, d'Angelo, commence son travail, « la
la vérité d’une situation restera tapie dans vérité judiciaire » au sujet de la mort
l’ombre d’une remise de 16 mètres carrés. de ce membre de la communauté du
voyage de Seur, dans le Loir-et-Cher, a
été dite. L’ordonnance de non-lieu a été
Mort d’Angelo Garand: confirmée par la cour d’appel d’Orléans, le
la contre-enquête du 7 février 2019, la justice considérant que
sociologue Didier Fassin les gendarmes du GIGN ont bien agi en
PAR LUCIE DELAPORTE
état de légitime défense face à un individu
LE JEUDI 18 JUIN 2020 menaçant, armé d’un couteau.
Reconstitution, dans le cadre de l'information judiciaire, Mais que s’est-il réellement passé ce jour-
des gestes ayant conduit à la mort d'Angelo Garand. © DR Trois ans après la mort d’Angelo Garand
là ? Didier Fassin, qui a recueilli des
La partie civile souligne par ailleurs tué par le GIGN, et alors qu’un non-
témoignages sur place et a eu accès aux
que l’entrée unique de la remise (et lieu a été rendu dans cette affaire, Didier
divers éléments du dossier, a tenté de
donc l’impossibilité de fuir pour Angelo Fassin rouvre le dossier. Pointant des
saisir une vérité que n’épuise pas le non-
Garand) permettait une autre solution témoignages occultés et des éléments
lieu judiciaire. Parce que quelque chose
que l’assaut. Surtout, il y a les décisifs de l’enquête jamais pris en
a bien eu lieu et qu’un homme a bien
questions de l’absolue nécessité et de compte, il veut faire la démonstration
été mortellement touché par cinq tirs au
la proportionnalité, les deux conditions qu’une bavure a bien eu lieu ce jour-là
thorax, le sociologue s’est patiemment
requises et cumulatives pour retenir la contre un homme de la communauté des
employé à réunir les pièces éparses du
légitime défense : l’existence du danger gens du voyage.
puzzle.

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.56/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
57

« La vérité est un miroir tombé de la récit subjectif assumé qui ne produit Il fait droit au récit du père, de la mère,
main de Dieu et qui s’est brisé. Chacun aucun fac-similé, n’emploie jamais les de la sœur d’Angelo, présents ce jour-
en ramasse un fragment et dit que toute la guillemets. Inutile d’utiliser ces béquilles là à quelques mètres de la remise où
vérité s’y trouve », affirme le poète perse du faire-vrai qui peuvent si facilement Angelo a été tué, mais aussi à celui du
Djalâl al-Dîn Rûmi, cité en exergue du discréditer, explique-t-il, la parole des médecin urgentiste arrivé le premier sur
livre. témoins en reproduisant leurs maladresses place, tout comme il adopte le point de
D’emblée, le sociologue assume une d’expression. vue du procureur, du journaliste local, et
démarche inhabituelle, qui représente un Didier Fassin aborde « l’affaire Angelo restitue la version des faits des premier et
pas de côté par rapport à ses précédentes Garand » en sociologue. Il interroge le deuxième adjudants qui ont ouvert le feu
enquêtes ethnographiques sur la prison choix de faire appel ce jour-là au GIGN, sur « la cible ».
(L’Ombre du monde, une anthropologie de pour appréhender un petit délinquant qui La « contre-enquête » de Didier Fassin
la condition carcérale, Seuil), sur la police n’a jamais utilisé une arme pour résister suit à maints égards le chemin d’une
(La Force de l’ordre, une anthropologie à une interpellation, « pas même le canif instruction classique qui prend le temps
de la police des quartiers, Seuil) ou la qu’il avait toujours dans sa poche », d’entendre les témoins – tous les témoins
justice (Juger, réprimer, accompagner. note-t-il. Une décision que l’auteur de – mais s’appuie aussi sur les éléments
Essai sur la morale de l’État, Seuil). La Force de l’ordre replace dans la matériels du dossier.
Si ce livre suit bien la logique d’une militarisation croissante de la police ces Escamoté au cours de l’instruction
enquête, ce n’est pas – démine-t-il dès dernières années. judiciaire, l’enregistrement de l’appel
le prologue – pour se poser en justicier, Il questionne aussi les préjugés dont radio du médecin urgentiste qui explique
pour mimer ou rejouer le travail de la pâtissent les gens du voyage, tant chez à son collègue, immédiatement après les
justice qui aurait failli. Il sait – pour les les forces de l’ordre que dans le monde faits, que l’homme dont il n’a pu que
avoir souvent décrits – les biais inhérents judiciaire ou chez les journalistes. Car constater le décès n’était pas armé reprend
à cette institution : la vie ramenée à un dans cette affaire, insiste-t-il à la lumière ainsi la place que mérite cet élément clé.
casier judiciaire, le crédit porté a priori du dossier, toutes les paroles n’ont pas eu Le rapport d’autopsie, dont la lecture
à la parole des forces de l’ordre contre la même valeur. minutieuse par Didier Fassin, médecin de
celle des familles, surtout lorsqu’il s’agit La version des membres du GIGN, qui ont formation, montre à quel point il contredit
comme ici des gens du voyage… plaidé la légitime défense en expliquant la version des gendarmes, est aussi une des
En dehors de la vérité judiciaire, plaide- qu’Angelo les avait menacés avec son pièces à conviction les plus importantes de
t-il, le sociologue peut essayer d’établir canif, a d’emblée bénéficié d’un crédit que sa démonstration.
un autre régime de vérité. « On pourrait n’a jamais eu celle des autres témoins. Le lecteur qui suit la progression de
ici parler d’instruction sociologique qui C’est leur récit qu’adopte le procureur l’enquête au fil des pages ne peut
se distingue de celle judiciaire par le fait lorsqu’il communique aux journalistes ses que s’interroger : comment comprendre
qu’elle ne se limite pas à des individus mis conclusions provisoires immédiatement que l’instruction n’ait pas creusé les
en examen, mais élargit le questionnement après les faits. C’est cette version qui incohérences manifestes des différents
aux conditions sociales de possibilité s’imposera donc dans la presse : Angelo a récits des gendarmes du GIGN ? L’homme
des événements en cause », écrit-il en refusé de se rendre malgré les sommations, abattu dans la remise leur faisait-il face,
préambule, conscient que sa démarche a menacé les gendarmes avec un couteau menaçant, au moment du tir, le rapport
pourra dérouter ou choquer ceux qui après avoir reçu deux coups de Taser qui d’autopsie et la trajectoire des balles
estiment que la justice doit avoir le dernier l’ont littéralement fait enrager. Ils ont fait rendant cette version impossible ? Était-
mot. feu devant ce danger imminent. il vociférant ou muet ? Pourquoi la parole
Didier Fassin se défend aussi de vouloir Mort d’un voyageur invite le lecteur à du père ou celle de la mère qui étaient
simplement faire le récit des vaincus suivre pas à pas le cheminement de sa à quelques mètres et assurent n’avoir
contre celui des vainqueurs, en choisissant « contre-enquête » en reprenant tout du entendu aucune sommation avant la rafale
par un biais symétrique et propre aux début. La scène de l’interpellation qui se de tirs des hommes du GIGN n’ont-elles
sciences sociales la voix des dominés termine par la mort d’Angelo se rejoue pas été prises en compte dans l’enquête ?
contre celle des dominants, la version de la donc d’abord plusieurs fois, diffractée, L’incroyable audace du livre de Didier
famille contre celle de la police. à travers les différents témoignages Fassin est de ne pas laisser le lecteur avec
Très original sur la forme, Mort d’un auxquels Didier Fassin tente de rendre, toutes ces questions. Il propose en effet
voyageur n’est pas non plus une enquête même lorsqu’ils se contredisent, leur à la fin du livre un récit des faits qui se
journalistique dont Fassin n’épouse cohérence interne. sont, selon lui, réellement déroulés ce jour-
volontairement aucun code. C’est un là. Sa conclusion, dans une narration qui

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.57/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
58

adopte alors un point de vue omniscient, Mehdi et Ahmad, 16 et 17 ans, bonnets il est possible d’enfermer un enfant seul et
est sans appel : les militaires appelés enfoncés sur les oreilles, s’assoient côte de l’expulser. Les mineurs de 0 à 18 ans
ce jour-là ont bien commis une bavure à côte. Les deux Marocains qui se sont peuvent être bloqués là entre 1 et 20 jours
qu’ils ont sciemment décidé de masquer rencontrés il y a un an sont devenus sans voir un éducateur1. Ils sont livrés à
en maquillant la scène du crime, et en inséparables. À l’époque, les orphelins eux-mêmes avec pour seule compagnie les
s’accordant à la hâte sur une version des s’étaient rapprochés sur le port de Melilla, agents de la PAF et leur « administrateur
faits légitimant l’usage de leur arme. l’enclave espagnole sur la côte africaine, ad hoc », un représentant légal nommé par
Au-delà de cette enquête qui semble car ils partageaient le même rêve : « la l’État, autorisé à leur rendre visite.
parfaitement implacable, la grande force belle vie, en Europe ou en France ».
Mais la solitude n’est parfois que le cadet
de ce livre, qui n’est donc pas que le récit Après plusieurs tentatives infructueuses – de leurs soucis. D’une zone à l’autre,
d’un homicide, est de restituer sa dignité dont une à la nage avec des bouteilles les conditions de vie des mineurs sont
à Angelo Garand, en faisant apparaître vides attachées à leur torse –, à la fin du très variables. À Montgenèvre (Hautes-
l’homme qu’il a été. Didier Fassin, qui mois d’octobre 2019, les deux comparses Alpes), c’est un préfabriqué avec une
réfléchit ces dernières années à ce qui parviennent à se glisser dans un bateau cour grillagée « où les conditions
fait une vie, sa valeur, son prix (voir de marchandises dont ils ignorent la sont inhumaines », estime Laure Palun,
son dernier livre La Vie, mode d’emploi destination. Ils se cachent au fond d’une la présidente de l’Anafé, l’association
critique, Seuil, 2018), dresse ainsi le cale, collés l’un à l’autre pour se tenir nationale d’assistance aux frontières pour
portrait d’un homme dont l’existence ne chaud entre une grosse corde et une plaque les étrangers. En tout cas, « il n’y a pas de
saurait se résumer à son seul parcours métallique. Mais au bout de trois jours, lits, peu de nourriture, une madeleine ou
de délinquant. Un homme à la trajectoire affamés, ils sortent de leur planque et se une salade de thon à manger, des toilettes
certes chaotique mais qui avait une font attraper par l’équipage. chimiques peu nettoyées». Plus loin des
compagne, qui a été un père aimant pour regards, le sort des personnes enfermées
ses enfants, qui aimait à faire découvrir les dans les zones d’attente des DOM-TOM
étoiles à sa petite sœur. semble moins enviable encore : « À
Un homme qui a le droit à la justice. Mayotte, on a eu des situations avec
des personnes (mineures et majeures)
enfermées dans des cages, poursuit la
Enfants migrants enfermés: responsable. En Guadeloupe, ils étaient
la grande hypocrisie abandonnés sur des lits de camps dans des
PAR LEÏLA MIÑANO (INVESTIGATE EUROPE)
Mehdi et Ahmad, sur le port de Marseille. © LM halls, sans douche et sans téléphone. »
LE JEUDI 18 JUIN 2020 Mehdi, désespéré, lance aux marins qu’ils Interrogé sur la présence d’enfants dans
préfèrent « sauter à l’eau que de retourner ces lieux fermés inadaptés, le cabinet du
Promise depuis deux ans, une proposition
au pays ». Le capitaine se contente de ministre de l’intérieur semble gêné aux
de loi LREM prétend « encadrer
suivre la procédure : il appelle la police entournures : « Il s’agit d’une question
strictement » la rétention des mineurs
aux frontières (PAF) et débarque les délicate, nous écrit-il, recouvrant des
étrangers. Dans les faits, les États
jeunes passagers à sa prochaine escale, situations diverses et qui fait l’objet d’une
européens, France en tête, enferment des
Marseille. Un exercice de routine pour vigilance particulière des services de
enfants des jours durant pour mieux
l’unité spécialisée : une semaine plus tôt, l’État.» Vigilance ? Beauvau répond en
expulser des familles. Et l’examen du texte
les agents de la PAF sont venus chercher effet qu’en zone d’attente, «les mineurs
a encore été repoussé.
six mineurs tunisiens et libyens âgés de non accompagnés disposent d’espaces
14 à 17 ans, qui avaient failli mourir dédiés et équipés ». Et de citer l’espace
asphyxiés dans un conteneur à bord d’un « mineurs isolés » de l’aéroport de
cargo en provenance de Tunisie. Roissy où « des médiateurs de la Croix-
Mehdi et Ahmad sont conduits en «
zone d’attente », un mot trop tendre pour
désigner les centres où sont enfermées
les personnes interpellées aux frontières
Mehdi et Ahmad, sur le port de Marseille. © LM
et interdites de territoire. Installés à
l’intérieur des aéroports (ou à proximité),
Il est 17 heures devant la préfecture, à des ports et des gares ouvertes au trafic
Marseille. Le soleil se couche doucement international, ces 95 lieux de privation de
sur les pavés de la vieille place respectable. liberté sont les seuls endroits en France où

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.58/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
59

Rouge française spécifiquement formés Les deux amis s’ennuient à mourir. développement et l’avenir des enfants,
sont présents en permanence et veillent sur Comme «il n’y a même pas un stylo pour même s’il s’agit de périodes courtes et
eux en leur offrant des activités ». dessiner», pour passer le temps, Mehdi et d’infrastructures adaptées ».
Ahmad ainsi que les six autres enfants- À sa sortie de l’hôpital, le juge des enfants
migrants interpellés dans le conteneur finit par « libérer » Aïcha et par la confier à
tunisien observent la vie des adultes l’Aide sociale à l’enfance de Seine-Saint-
enfermés de l’autre côté du grillage. Denis. Ahmad et Mehdi ont moins de
Au Canet, les heures passent lentement. Le chance : ils passent 15 jours derrière les
discret Ahmad tient le coup, mais le moral grillages du Canet. Une durée si longue
du volubile Mehdi décline rapidement. qu’elle viole la Convention européenne
«Il ne dormait plus, il a commencé à des droits de l’homme dont la France est
L'espace des mineurs en zone d'attente à arrêter de manger, raconte son comparse, signataire. « Au-delà d’une semaine, la
Roissy, géré par la Croix-Rouge. © NB
il avalait seulement les yaourts et le Cour considère que le seuil de gravité
Les communicants de Christophe Castaner pain.» Mehdi se rappelle l’angoisse qui est passé, nous explique la juriste belge
oublient cependant de préciser qu’à monte dans la gorge à mesure que les chargée du suivi de la France auprès de la
Roissy, ce traitement de faveur n’est jours passent, l’inquiétude qu’il ressent à juridiction internationale, Chantal Gallant.
réservé qu’aux six premiers petits l’approche des policiers qui ferment et L’État se rend coupable de traitements
« maintenus » (le terme administratif ouvrent les portes, « le prennent en photo dégradants envers les enfants. » Les deux
pour désigner les personnes privées de sans lui parler » et refusent de lui dire s’il orphelins ont écopé du double.
liberté en zone d’attente). Une fois le va être renvoyé au Maroc. Mais dans leur malheur, Ahmad et Mehdi
quota passé, les suivants seraient enfermés
L’orphelin l’ignore, mais à peu près ont eu la chance de croiser la route
« avec les majeurs », affirme Laure Palun
au même moment, à l’autre bout du d’un collectif d’avocates marseillaises
de l’Anafé. L’accusation est sérieuse.
pays, dans la zone d’attente de Roissy, spécialistes qui ont pu empêcher leur
À cause de l’extrême vulnérabilité des
une petite fille de 4 ans a comme lui expulsion. D’autres mineurs n’ont pas
enfants notamment à l’exposition aux
arrêté de se nourrir et de dormir. Aïcha, eu cette opportunité. D’après l’Anafé, 77
violences sexuelles, la loi française
Ivoirienne, séparée brutalement de l’adulte enfants ont été renvoyés « seuls » en 2018
comme les conventions internationales et
qui l’accompagnait et enfermée seule dans et 15 au premier trimestre 2019. Au total,
européennes2 interdisent rigoureusement la zone vitrée de l’aéroport, était plus 225 mineurs « avérés » (reconnus comme
l’enfermement des mineurs avec les fragile que lui. Trois jours de ce régime tels par les autorités) ont été enfermés en
adultes. À Marseille, sa collègue Charlène d’angoisse ont eu raison de sa santé : à la zone d’attente en 2018 et 152 au premier
Cuartero-Saez qui a suivi le dossier de fin du mois d’octobre 2019, elle a dû être trimestre 2019.
Mehdi et d’Ahmad fait pourtant le même transportée d’urgence à l’hôpital car elle
constat : « Dans la région, nous avons eu D’après un rapport publié en novembre
avait développé une otite avec de la fièvre. 2019 par les Nations unies sur les enfants
plusieurs cas où ils n’ont pas été séparés »,
confie-t-elle, écœurée. Insomnies et anorexie, les pathologies privés de liberté, comme Mehdi et Ahmad,
développées par Aïcha et Mehdi sont 330 000 enfants sont détenus (c’est le mot
Mehdi et Ahmad ne connaissent pas le parmi les plus observées par les médecins employé par l’ONU) à travers le monde,
nom administratif de l’endroit où les qui se sont penchés sur la situation des en raison de leur statut de migrant. Sans
policiers les ont conduits. Ils ne racontent mineurs migrants, les plus vulnérables en surprise, les États-Unis arrivent largement
pas la « zone d’attente du Canet » mais détention. « Des symptômes de dépression en tête du classement avec plus de 100 000
« la prison ». Comment pourraient-ils et d’anxiété, des problèmes de sommeil et mineurs derrière les barreaux. On se
l’appeler autrement ? Ils sont enfermés de cauchemars, des troubles alimentaires souvient sans peine des images montrant
dans un bâtiment encerclé « par des ainsi que des problèmes émotionnels la séparation des familles à la frontière
murs blancs et des caméras », poussés et comportementaux apparaissent chez États-Unis/Mexique au printemps 2018,
derrière « une porte rouge » que des eux », note ainsi une étude de mars des clichés qui avaient provoqué un
policiers ouvrent et ferment avec une carte 2019 réalisée par Initiative for children véritable choc dans l’opinion publique
magnétique, autorisés à jouer au football in migration, un regroupement d’ONG internationale.
sur une terrasse avec « un grillage au- européennes spécialistes des migrations.
dessus de leur tête, vers le ciel ». Les Le porte-parole du gouvernement français
Plus inquiétant encore, d’après les d’alors, Benjamin Griveaux, clame au
agents en uniforme leurs servent des repas scientifiques, la détention «peut avoir des
trois fois par jour. Aucun éducateur ne leur nom de la France et de l’Europe, que
impacts négatifs à long terme sur le « nous n’avons pas le même modèle de
rend visite, seulement leur administrateur
ad hoc, « deux fois ». civilisation ». « À l'évidence, claironne-t-
il, nous, nous sommes là pour défendre un

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.59/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
60

idéal européen qui est un idéal de paix et Une disposition qui ne s’applique plus aux raconté Mediapart, le gouvernement les
de liberté. » Un idéal qui se traduit peu frontières terrestres et à Mayotte depuis a baptisées « unité familiale » ; en
dans les faits. 2018. Hongrie, ce sont les « zones de transit » ;
Car la France n’a que peu de leçons à 2. Article 37 c) de la CIDE, en Italie, les « hotspots » ; en Grèce, « les
donner. Elle est le pays qui enferme le Règles de Beijing, Point 59.1 des zones sécurisées ». Autant d’euphémismes
plus les mineurs dans toute l’UE et, selon règles européennes pour les délinquants que de pays européens. Ces endroits
mineurs. Implicitement pour les mineurs privatifs de liberté n’ont parfois pas de
l’ONU, le 3e dans le monde (après le nom, comme en Allemagne où on les
Mexique et les États-Unis). Avec 1 661 en général : art. 11 et 20-2 de
l’ordonnance du 2 février 1945, etc. désigne comme « les procédures aéroports
mineurs emprisonnés en 2018, soit 1 221 ». Une manière pour « les États de
en rétention à Mayotte, 208 dans les CRA La France condamnée six fois déguiser le fait qu’il s’agit de détention »,
(centres de rétention administrative) de la
depuis 2012 juge Manfred Nowak.
métropole, et 232 dans les zones d’attente
(d’après des chiffres des associations En dépit de cette Convention, l’UE Certains d’entre eux frisent carrément le
Anafé et Cimade que le service de presse n’interdit pas la rétention des enfants. La déni. L’Allemagne considère par exemple
du ministère de l’intérieur n’a pas souhaité directive « retour » de 2008 l’autorise qu’elle ne détient pas d’enfants. Et
commenter), « notre civilisation » arrive comme « dernier ressort quand aucune pourtant, comme Investigate Europe a
même loin devant la Hongrie de l’anti- autre mesure coercitive n’est possible pu le constater, il existe bien une zone
migrants notoire Victor Orbán. Manfred pour mener à bien la procédure de retour fermée à l’aéroport de Berlin dont les murs
Nowak, expert désigné par l’ONU pour », nous précise le commissaire européen sont bardés de dessins réalisés par les
diriger l’étude mondiale, insiste sur la chargé de la migration. « L’Europe a enfants demandeurs d’asile et/ou en phase
situation dramatique des enfants sur l’île toujours eu pour priorité la protection d’expulsion. Étant donné que les familles
française de Mayotte dans l’océan Indien des enfants en migrations », explique sont libres de grimper dans un avion et de
(1 221 mineurs en CRA en 2018). « Bien Dimítris Avramópoulos. Seulement, la quitter le pays quand elles le souhaitent, il
sûr que la France est responsable, nous Commission européenne semble avoir un ne s’agit pas de détention, défend Berlin.
répond-il. Quand les enfants arrivent à objectif plus important : garantir les Même logique pour le gouvernement
Mayotte, ce qu’ils veulent, c’est aller en expulsions. « Une interdiction absolue hongrois qui enferme les mineurs dans les
France. » ne permettrait pas aux États membres zones de transit à la frontière. Comme ils
d’assurer pleinement les procédures de sont libres de repartir dans l’autre sens,
Mais le rapporteur spécial ne pointe pas on ne peut parler à proprement parler de
retour, affirme le commissaire, car cela
seulement le gouvernement français : pour prison, répète l’exécutif dans ses prises de
permettrait la fuite des personnes et donc
lui, c’est dans toute l’Europe qu’il y a parole publiques.
l’annulation des expulsions. » De là à dire
un « double standard » entre les enfants
que la Commission propose de retenir les L’invisibilisation ne s’arrête pas là. Le
européens qu’on ne peut emprisonner en
enfants pour mieux expulser les parents, il nombre d’enfants enfermés est l’un des
dessous d’un certain âge, et les migrants
n’y a qu’un pas. rares phénomènes que l’UE ne chiffre pas.
pour lesquels il n’y a pas de limite.
Une pratique qui, d’après lui, viole la Il s’agit pourtant, d’après notre estimation,
Convention internationale des droits de de plusieurs milliers de mineurs (au
l’enfant (CIDE), signée il y a 30 ans par moins). Le phénomène serait même en
tous les États européens. Cette dernière augmentation en Europe « depuis que
prévoit clairement que l’emprisonnement les États membres ont commencé à
des enfants ne peut-être qu’une «mesure rétablir les contrôles aux frontières et
de dernier ressort ». C’est-à-dire qu’elle à prendre des mesures plus dures, y
doit être réservée « aux enfants très compris dans des pays où la détention des
dangereux », dit-il, et non à ceux qui Un centre où sont enfermés des mineurs en enfants avait été totalement abandonnée
Pologne. © Vojciech Ciesla (Investigate Europe)
sont entrés illégalement dans un pays ou au profit de méthodes alternatives »,
n’ont pas de titre de séjour en règle. Par Toutefois, rares sont les États de l’UE constate Tsvetomira Bidart, chargée des
conséquent, tranche-t-il, « le seul pays de à assumer publiquement. Des enfants questions de migrations pour l’Unicef.
l’UE qui ne viole pas la convention en derrière les barreaux, c’est rarement bon
En dépit de son insistance, même l’agence
Europe, c’est l’Irlande car elle ne détient pour l’image. L’immense majorité d’entre
spécialisée des Nations unies n’est pas
pas les enfants migrants ». eux cachent la réalité derrière les noms
parvenue à se procurer des statistiques
fleuris qu’ils inventent pour désigner les
1. Concernant les mineurs, la loi française précises sur le nombre d’enfants enfermés
prisons où sont enfermés des milliers de
impose qu’un délai d’« un jour franc » dans l’UE. Et pour cause, précise
mineurs en Europe (seuls ou avec leurs
au moins soit respecté avant l’expulsion. Bidart, « la réglementation européenne
parents). En Norvège, comme l’a déjà

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.60/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
61

n’impose pas de fournir ces statistiques ». la Hongrie n’en a pas) et une violation mineurs sauvés du conteneur logés au
Qui plus est, certains États membres probable de la Convention européenne des même endroit, eux, ont disparu dans la
procéderaient « à des détentions illégales droits de l’homme. « Ce que je peux nature, selon leurs avocates. Ont-ils fugué
d’enfants » et donc – logique – ne les dire, c’est que la durée de 90 jours ne pour rejoindre des proches ? Ont-ils fait de
comptabiliseraient pas. Quoi qu’il en soit, me semble pas en conformité avec la mauvaises rencontres dans les rues de la
il existe un véritable chiffre noir et jusqu’à jurisprudence de la Cour, précise Chantal Cité phocéenne ? Personne ne sait ni ne
aujourd’hui, aucune volonté politique de Gallant. Nous considérons qu’au-delà de semble s’en préoccuper.
sortir ces enfants de l’ombre où on les 7 jours de rétention, le traumatisme créé Mehdi et Ahmad, eux, n’ont aucune
a placés. « Publier des statistiques de chez l’enfant est difficile à réparer. » intention de mettre les voiles. Les deux
qualité, conclut l’experte, c’est la clef de La situation est-elle en train de changer ? orphelins de Melilla n’ont qu’une hâte :
la visibilité. » Le 3 juin, le député Florent Boudié reprendre le chemin de l’école, l’un pour
Le gouvernement français semble, lui, (LREM) a été désigné rapporteur d’une devenir plombier, l’autre coiffeur. Ils ne
tenir des statistiques, seulement il rechigne proposition de loi sur le sujet, en sont qu’au début du chemin mais, pour
à fournir ses chiffres à la Cour européenne gestation depuis deux ans, véritable l’heure, ils veulent croire que « la belle
des droits de l’homme (CEDH), comme arlésienne de l’Assemblée nationale. En vie » commence enfin.
nous l’a révélé la juriste responsable janvier, l’assistante du parlementaire nous
du suivi de la France auprès de la faisait encore part d’« un problème
Boite noire
juridiction internationale. Chantal Gallant d’écriture sur cette question délicate »… Cette enquête a été réalisée au début
intervient une fois que le pays est Alors que de nombreux élus de la majorité de l’année 2020, avant la pandémie de
condamné en s’assurant que les autorités poussaient pour plafonner la rétention des Covid-19. Retrouvez l’ensemble de la
prennent bien des mesures pour que mineurs à 48 heures, la version déposée le série ici.
les violations des droits humains ne se 12 mai reste scotchée à cinq jours tout de Investigate Europe est un collectif de
reproduisent pas. La France étant le pays même. Et son examen, envisagé un temps journalistes basés dans plusieurs pays
de l’UE le plus condamné concernant pour le 10 juin en commission des lois, d’Europe, travaillant sur des enquêtes en
les conditions de détention des mineurs n’est toujours pas inscrit à l’ordre du jour commun. Mediapart en a déjà publié
migrants, elle a du pain sur la planche. officiel. « La reprogrammation est prévue plusieurs, ici et là.
Déjà six fois depuis 2012… Si l’on en pour l’automne dans la “niche” LREM »,
croit la juriste, les dernières données promet désormais Florent Boudié. Pour ce projet intitulé « Mineurs
fournies par la France dateraient de 2016. migrants en détention », ont collaboré :
En l’état, elle ne vaudrait pas pour le Ingeborg Eliassen (Norvège), Stavros
Quatre ans. D’après elle, la Cour les a département français de Mayotte, visé
réclamées à plusieurs reprises, sans que Malichudis (Grèce), Maria Maggiore
par un régime dérogatoire « compte tenu (Italie), Nico Schmidt (Allemagne),
ses interlocuteurs français – le ministère du contexte de fortes tensions sociales, Vojciech Ciesla (Pologne), Paulo Pena
des affaires étrangères et la représentation économiques et sanitaires ». Surtout, elle (Portugal) et Juliet Ferguson (Royaume-
française au Conseil de l’Europe – ne ne concerne que les centres de rétention Uni). Leurs articles ont été notamment
donnent suite. et non les zones d’attente. Les enfants publiés dans le Tagesspiegel, Diário de
Chantal Gallant confesse toutefois comme Aïcha, Ahmad et Mehdi pourront Noticias, Il Fatto Quotidiano, Der Falter,
« qu’elle a mis de côté le dossier » toujours être enfermés jusqu’à 20 jours Klassekampen, Aftenposten, Newsweek
depuis août 2018, car ses interlocuteurs consécutifs en violation des conventions Polska, Huffington Post (UK).
lui avaient certifié que la France allait internationales signées par la France.
Pour baptiser son projet, Investigate
limiter la rétention des mineurs en CRA À l’heure où nous écrivions ces lignes Europe a choisi à dessein le mot
(ces centres où sont enfermés les sans- (avant le confinement lié au Covid-19), « détention » – bien qu’il recouvre des
papiers en vue de leur expulsion) à 5 jours, les deux orphelins marocains avaient
au moment du débat sur la loi « asile et réalités juridiques diverses. Le collectif
été confiés par le juge des enfants à a en effet retenu la même terminologie
immigration » de Gérard Collomb. Cela l’Aide sociale à l’enfance. « Le jour
n’a pas été fait, bien au contraire : le que l’Étude mondiale sur les enfants
où on nous a libérés, j’étais si content privés de liberté, publiée par l’ONU
Parlement a décidé alors de doubler la que j’ai failli partir en oubliant mes
durée de rétention maximale, y compris en novembre 2019 et réalisée par
affaires ! », s’esclaffait Mehdi, assis à la l’expert indépendant Manfred Novak,
des familles avec enfants (il n’y a jamais terrasse du café. Comme la plupart des
de mineurs isolés), la faisant passer de selon laquelle la « détention », s’agissant
mineurs isolés âgés de plus de 15 ans, des enfants migrants, désigne « tout lieu
45 à 90 jours, son record historique. ils ont été placés dans un hôtel du centre
Une durée parmi les plus importantes au sein duquel des enfants sont privés de
de Marseille avec un carnet de Ticket- liberté pour des raisons liées à leur statut
d’Europe (l’Angleterre est à 24 heures, Restaurant en poche. La moitié des six migratoire ou à celui de leurs parents,

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.61/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
62

quel que soit le nom donné à ce lieu ou la compte-moi comme le mille et unième. » fidèle du poète, qui avait déjà traduit, entre
raison fournie par l’État afin de justifier la Réponse (« Huida ») est devenu au fil autres, Paysage au-dessus de zéro (Circé,
privation de liberté de ces enfants ». des décennies un hymne de résistance en 2004).
Ce rapport recense tous les noms Chine. Le poème a d’abord retenti pendant
administratifs donnés à ces lieux de le mouvement du 5 avril 1976, contre la
privation de liberté à travers le monde. En bande des quatre, il est surtout devenu le
la matière, les États font preuve de la plus chant de la revendication démocratique,
grande créativité pour éviter d’assumer scandé par les manifestants de la place
« littéralement » qu’ils enferment des Tian’anmen, en 1989. En 2020, il est
enfants qui n’ont pourtant commis aucun réapparu sur les réseaux sociaux en
crime. Aux États-Unis par exemple, ces mémoire de Li Wenliang, le médecin qui
lieux ont été baptisés « les refuges de avait tenté d’alerter sur les dangers du
l’âge tendre », en Turquie « les maisons Covid-19 avant de succomber lui-même
d’hôtes pour étrangers », en Espagne au virus.
« les centres pour le séjour contrôlé des Aujourd’hui l’auteur de Réponse, le
étrangers » (voir la liste page 437). Les poète Bei Dao, icône de la poésie
« zones d’attente » et « centres de rétention chinoise contemporaine, régulièrement
administrative » français font partie de la proposé pour le prix Nobel de littérature,
liste. vit en exil à Hong Kong. En 1989,
Bei Dao portant le manteau en peau
S’agissant de la France, Mediapart alors que le soulèvement étudiant prenait
de mouton de son père (1970). © DR
a toutefois choisi d’éviter le terme de l’ampleur, Bei Dao était en voyage Bei Dao est le nom de plume de Zhao
« détention », qui renvoie, en droit, à Berlin ; les autorités ne l’ont pas Zhenkai. L’adoption d’un pseudonyme
à une réalité précise, distincte de laissé revenir. Il n’a pu retourner pour visait à éviter au jeune poète les ennuis
la « rétention » par exemple, afin la première fois en Chine qu’en 2001, avec la censure, mais son choix est
d’éviter toute confusion dans l’esprit du « au terme d’une longue absence de treize éloquent ; il signifie « l’île du Nord »,
lecteur. Nous avons privilégié les termes ans ». évoquant la provenance de l’écrivain, sa
« enfermement » ou « privation de C’est sur le rappel de cet exil forcé que solitude, mais aussi son écriture. Dans les
liberté », qui permettent d’englober des commence S’ouvrent les portes de la ville, années 1970, Bei Dao est le promoteur
situations diverses entraînant des droits dont le sous-titre, Pékin 1949-2001, mène d’un courant qu’on a appelé « poésie
variables pour les enfants concernés (des de l’année de naissance du poète à celle obscure » : une poésie hermétique, c’est-
centres de rétention aux « zones d’attente » de son retour dans la capitale. Il y évoque à-dire une poésie dont le sens ne se donne
de Roissy, en passant par les zones de sa ville (que les Français n’appelaient pas qu’à celui qui veut en faire l’expérience,
« mise à l’abri » de la frontière franco- encore Beijing) et sa vie. Le livre paraît autrement dit une poésie critique, qui lutte
italienne). ces jours-ci chez l’éditeur Ypsilon, dans pour se dégager de la langue officielle du
une traduction de Chantal Chen-Andro, régime.
Douceurs et douleurs: Bei En 1978, Bei Dao fonde avec le poète
Mang Ke la revue Aujourd’hui (Jintian).
Dao se souvient de son Dans le premier numéro figure une
enfance à Pékin traduction du manifeste que Heinrich Böll
PAR LISE WAJEMAN avait publié en 1952, sur la « littérature
LE JEUDI 18 JUIN 2020
des ruines » : au sortir de la Seconde
Les opposants au régime chinois Guerre mondiale, l’écrivain allemand
entonnent depuis près de cinquante ans un revendiquait l’importance de décrire le
de ses poèmes en signe de révolte. Avec réel, contre les fictions de reconstruction
S’ouvrent les portes de la ville, l’écrivain qui visaient à ensevelir des pans entiers de
Bei Dao revient sur son enfance dans le l’histoire dans l’oubli.
Pékin de la Révolution culturelle. Pour les jeunes écrivains d’Aujourd’hui,
«Je te le dis, monde, qui ont connu le mouvement des gardes
rouges – Bei Dao s’est enrôlé avec
je – ne – crois – pas ! enthousiasme en 1966 –, mais aussi la
et si sous tes pieds ils sont mille à te défier rééducation idéologique – le poète déçu

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.62/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
63

sera contraint, de 1969 à 1980, de travailler d’une ville étincelante, alors que le Pékin Quichotte, je compris brusquement que sa
comme ouvrier du bâtiment –, il s’agit, de l’enfance du poète était plongé dans folie lui était certainement venue à force
comme pour Böll, de prendre acte de une demi-obscurité permanente, propice d’aller assis à dos de cheval. »
ce que l’on voit, de se débarrasser de aux jeux de cache-cache), sur les odeurs,
l’idéologie : de s’extraire de la Chine de les bruits, avant d’en venir aux objets
la Révolution culturelle, de parler à cœur (« Jouets et jeux », « Disques vinyles ») et
ouvert de ce qu’il a fallu taire et cacher si aux activités (« La pêche », « La nage »,
longtemps. « Lire »). Chaque chapitre rassemble
Déjouer « l’histoire objective » promue des fragments discontinus, associés sur
par les autorités suppose d’opérer un le mode de la rêverie – mais dans une
changement de langue, de revendiquer composition évidemment très soignée, qui
une écriture singulière, mais aussi de produit des rapprochements saisissants.
changer de point de vue : le regard sera Petites poires acides et morts
arrimé à un « je », et non au « nous » tragiques
de rigueur dans l’épopée officielle. Ce
rapport au sujet singulier est fondateur Il y a, pour un lecteur français, quelque
pour la littérature chinoise moderne (on chose de très proustien dans cette
considère que le premier texte chinois collection de sensations ; le goût sucré que
dans lequel s’exprime un « je », sous l’imagination prête à la neige poudreuse,
la forme d’un journal intime, date de le plaisir de se barbouiller de tomates
1918). Il est repris et porté par les dévorées sur le chemin de retour de la
poètes d’Aujourd’hui : revendiquer une piscine, en portant sur la tête son slip
individualité devient un choix politique. de bain mouillé, ou encore l’élan donné Couverture de l'édition originale chinoise
La revue sera interdite dès 1980. par la bicyclette, la découverte qu’une de «Vagues» roman sur la «génération
perdue» de la Révolution culturelle (trad. fr.
dynamique peut avoir des implications
S’ouvrent les portes de la ville hérite de politiques considérables :
par Ch. Chen, éd. Philippe Picquier, 1993).

tout cela : le livre, publié en chinois en Mais le livre ne cultive pas seulement
2010, raconte le retour d’un homme sur les « Le plaisir causé par la vitesse, voilà une tendresse pleine d’humour pour
lieux de son enfance, alors qu’il approche ce que ne pouvait éprouver la masse l’enfance perdue. Dans chaque récit
de la vieillesse et que son propre père est des élèves qui allaient à pied. Sur mon singulier affleure la violence de l’histoire,
en train de mourir ; sa prose limpide est vélo, j’avais accès au grand courant de et c’est le très grand talent de Bei Dao que
celle d’un écrivain qui s’est formé dans la révolution, je ne me considérais plus de savoir reconstituer, par une succession
l’exigence et la rigueur de la composition comme étranger à lui, je me forgeais même impressionniste de petites touches, de
poétique. Le livre a quelque chose d’une l’illusion que j’appartenais à la force notations concrètes, un paysage plus large,
forme de sagesse tranquille ; son auteur a principale. Quand plus tard je lus Don et terrible.
traversé bien des soubresauts de l’histoire, Car les conditions de vie sont dures :
il s’est battu avec l’intensité du verbe, il le chapitre sur les odeurs raconte
revient à des formes simples. essentiellement des souvenirs liés à la
On connaît ce trajet d’artistes qui ont grande famine, officiellement « les trois
porté haut une exigence radicale et qui, années difficiles », de 1958 à 1961,
passé le mitan de leur vie, renouent alors que le jeune homme est en pleine
avec des formes plus classiques, mais croissance. « Je me suis mis à manger en
sans tentation réactionnaire. Au contraire, cachette tout ce qu’il pouvait y avoir de
les expériences extrêmes antérieures ont mangeable à la maison, depuis les petites
donné une liberté telle à l’écrivain billes de microalgues dans l’aquarium
qu’il peut se réapproprier un répertoire à la lécithine gluante que mes parents
commun, pour le rendre vif à nouveau. recevaient rationnée. »
À cet égard, la première moitié du livre de Mais c’est surtout que tout est toujours
Bei Dao est une splendeur. Organisée par duplice. Le moindre objet, le moindre
chapitres thématiques, elle fait se succéder geste, la moindre parole, tout peut toujours
des considérations sur les lumières de la s’avérer dangereux : une invitation à
ville (en commençant par la découverte, un tournoi de ping-pong est un prétexte
en 2001, depuis le hublot de l’avion, pour suggérer aux enfants de dénoncer

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.63/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
64

leur père, une plaisanterie lancée à capacité à s’enraciner localement après


un petit frère suscite une enquête de le « séisme politique » de 2017,s’est
police, sans compter qu’un vers, un transformé en un « boulet » – dixit
tableau, un disque ou un livre peuvent un ministre – dont Emmanuel Macron a
bien sûr être considérés comme contre- cherché à se débarrasser au plus vite.
révolutionnaires. En maintenant le premier tour des
Et gare à celui chez qui les lumières municipales le 15 mars, alors que les
clignotent : « Yifan développait ses photos écoles, les cafés et les restaurants étaient
à la maison, les lueurs de la lampe rouge déjà fermés, et que des voix plaidaient
et celle utilisée pour l’exposition furent pour un report, le pouvoir a scellé le sort
prises à tort pour des signaux faits par un du scrutin. Le résultat : une abstention
espion ; du coup les policiers vinrent faire massive – moins de 45 % des électeurs
une perquisition, par malchance, tous les inscrits se sont déplacés –, la colère d’élus
disques furent confisqués, y compris le et militants atteints par le Covid-19,
Capriccio italiano […] de Tchaïkovski, et l’inquiétude d’avoir participé à une
un soixante-dix-huit tours de la maison élection « criminelle ».
Columbia en Bakélite noire. » Il reste que plus de 20 millions de
Les gestes les plus quotidiens, les Bei Dao, S’ouvrent les portes de la personnes se sont déplacées aux urnes.
souvenirs les plus anodins, tout est pris ville, traduit du chinois par Chantal Chen- Dans 30 048 communes, leur vote a permis
dans ce double mouvement : chaque détail Andro, Ypsilon, 304 p., 19 € de reconduire ou d’élire de nouveaux
concret se déploie dans la richesse des conseils municipaux. Le contexte sanitaire
émotions de l’enfance, mais en même ayant rendu possible l’organisation du
temps se rétracte pour dévoiler une ombre Elections municipales: second tour dans les 4 922 communes
en arrière-fond, celle de la violente histoire les enjeux d’un scrutin restantes, ce dernier a été repoussé au 28
chinoise du siècle dernier. juin. Les listes qui s’y affronteront ont
atypique finalement eu jusqu’au 2 juin pour être
Le plaisir du récit n’est pas complet, PAR FABIEN ESCALONA ET ELLEN SALVI
hélas : la deuxième moitié du texte est plus LE JEUDI 18 JUIN 2020
déposées.
linéaire, suivant la scolarité de l’élève qu’a Le Conseil constitutionnel a validé ce
été Bei Dao, et sa lecture plus difficile calendrier en estimant, dans sa décision
si l’on n’est pas familier des événements rendue publique mercredi 17 juin, que «
relatés ; le texte est parfois répétitif, parfois le report du second tour des e#lections
délibérément allusif, traversé d’une ironie municipales au plus tard en juin 2020 ne
subreptice qu’on n’est pas toujours sûr de me#connai#t ni le droit de suffrage, ni le
saisir. principe de since#rite# du scrutin, ni celui
Mais reste l’émotion sensible que suscite d’e#galite# devant le suffrage ».
le livre, celle-là même qu’a apprise Bei
© AFP
Dao dans son versant douloureux, alors
À dix jours du second tour, de nombreuses
qu’il explorait, enfant, la cachette réservée
questions et incertitudes subsistent
par ses parents aux « livres interdits » :
à propos des élections municipales.
« La trappe était profonde, mes bras petits.
Entre-deux-tours à rallonge, abstention,
Au moindre écart, je tombais à la renverse
campagne à distance… Tour d’horizon
et m’en tirais avec le visage tuméfié. Lors
d’un scrutin perturbé par la crise sanitaire,
de cette expérience de la lecture dans
qu’Emmanuel Macron traîne comme un «
mon jeune âge, en plus de la distinction Panneaux électoraux à Paris. © AFP
boulet ».
que j’avais découverte entre public et En dépit de ces allures de grand ratage,
secret, orthodoxie et hétérodoxie, le fait le C’est une élection qui ne ressemble à
le premier tour de scrutin n’a pas été sans
plus marquant avait été l’expérience de la aucune autre. Une élection percutée par
enseignements. L’épidémie n’est pas seule
douleur physique. Je croyais que c’était le une pandémie mondiale, qui a un temps
en cause dans la baisse de la participation,
prix à payer pour lire les livres interdits. » mis sous cloche tous les sujets et bousculé
tendancielle depuis plusieurs décennies.
l’ensemble des calendriers politiques. Ce
Sa saturation de l’espace médiatique n’a
qui devait constituer un test pour le parti
pas empêché non plus que prédominent
présidentiel, lui permettant de mesurer sa

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.64/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
65

des enjeux locaux dans le choix des pointe encore cet élu LREM, qui y voit De fait, cet entre-deux-tours à rallonge
électeurs. Ce phénomène a plutôt conforté un très mauvais présage pour les futures a pu altérer des comportements et des
les élus en place, là où leur bilan était échéances électorales, à commencer par décisions au niveau de l’offre politique.
apprécié par leurs administrés. la présidentielle de 2022. Dans plusieurs À Montpellier, par exemple, le premier
Dans les grandes villes, le Rassemblement grandes villes, dont Paris, Rennes et réflexe de l’écologiste dissidente Clothilde
national (RN) l’a payé par un recul sévère Nantes, les écologistes et les socialistes ont Ollier fut d’appeler à voter pour le
de ses suffrages, que n’ont pas compensé effectivement fait alliance pour le second candidat en tête des oppositions de
les bons scores de ses sortants. Si la tour, laissant les marcheurs se débrouiller gauche, le socialiste Michaël Delafosse.
gauche est restée stable par rapport à avec la droite. Aujourd’hui, pourtant, elle se retrouve
2014, le rapport de forces interne a évolué À dix jours de son organisation, de avec l’humoriste Rémi Gaillard et la
en faveur d’Europe Écologie-Les Verts nombreuses questions et incertitudes municipaliste Alenka Doulain dans un
(EELV), dont les listes ont connu une subsistent à propos d’un scrutin qui accord-surprise avec l’homme d’affaires
poussée inédite à ce type de scrutin. s’annonce à nouveau atypique. Certaines Mohed Altrad, destiné à barrer la route de
La droite, grande gagnante du scrutin de sont pendantes depuis le mois de mars, la mairie au même Delafosse.
2014, a quant à elle légèrement reculé. s’agissant notamment de la légitimité On peut aussi se demander si, à Lyon,
La stratégie de La République en marche des édiles parvenus au pouvoir dans des Gérard Collomb aurait eu le temps de
(LREM) de brouiller les cartes en conditions aussi dégradées. D’autres ont négocier l’accord avec LR qui lui a
investissant ou en soutenant des listes émergé plus récemment, dans un entre- valu le retrait de l’investiture LREM. Ce
d’union – la plupart du temps avec la deux-tours exceptionnellement long qui a qui est sûr, c’est que lorsque les deux
droite LR – a permis au parti présidentiel forcément eu des effets. Tour d’horizon. tours sont rapprochés d’une semaine, la
d’obtenir des scores non négligeables • La longueur de l’entre-deux-tours probabilité d’événements perturbateurs de
en certains endroits. Mais les résultats Dès lors que l’exécutif avait décidé la campagne est réduite. Cette fois, en
obtenus sont cependant loin de ceux qu’on d’annuler le second tour des municipales trois mois, les Français auront vécu le
pourrait attendre d’une force majoritaire, initialement prévu le 22 mars, la déploiement d’une pandémie mondiale,
présidant aux destinées du pays. question de son report s’est posée. les débuts d’un choc social massif, une
Celui-ci devait-il concerner l’ensemble gestion chaotique de la crise sanitaire,
Les scores du 15 mars résume et un déconfinement progressif, rempli
l’électoraliste Pierre Martin dans des opérations électorales ou seulement
celles qui n’avaient pas pu se dérouler, d’inconnues.
Commentaire, ont ainsi traduit et généré
une double illusion : « Illusion du en conservant les résultats du premier Quelle qu’en soit l’incidence finale, le
pouvoir, croyant au transfert de ses tour ? Selon plusieurs juristes contactés contexte de leur choix électoral a donc
re#sultats aux e#lections nationales par Mediapart à l’époque, rien dans fortement évolué, plus que pour n’importe
sur des e#lections locales,[...], illusion la Constitution ne s’opposait strictement quel autre type de scrutin comparable. Les
e#galement des anciens partis de pouvoir, à cette deuxième éventualité, finalement discours des candidats, et a fortiori leurs
qui interpre#tent a# tort leur re#sistance choisie par l’exécutif, en accord avec le programmes, ont d’ailleurs été fortement
a# ces municipales comme un possible reste des forces politiques. adaptés aux crises sanitaires et sociales.
retour en gra#ce a# des e#lections Pour le professeur en droit public Romain • Quand l’abstention devient-elle un
nationales. » Rambaud, spécialisé en droit électoral, un problème ?

Les alliances de l’entre-deux-tours sont tel choix permettait à la fois de ne pas Si une abstention record pouvait être
venues confirmer l’orientation du parti s’asseoir sur les votes exprimés par des anticipée pour le premier tour, l’inconnue
présidentiel, bien souvent incapable de millions d’électeurs le 15 mars, tout en est forte concernant le second. La situation
fusionner avec des listes de gauche – ce fut reflétant un relatif consensus politique, sanitaire est meilleure et toutes les
le cas dans seulement 13,6 % des cas, selon précieux dans une situation hors norme. autorités se sont montrées rassurantes. L’«
le décompte des « Décodeurs » du Monde. Dominique Rousseau, professeur de droit effet coronavirus » devrait donc moins
« Comme on n’a pas envoyé beaucoup de constitutionnel à l’université Paris 1 peser sur la participation, notamment celle
signaux à la gauche depuis trois ans, on a Panthéon-Sorbonne, se disait quant à lui des personnes les plus âgées – celles qui
eu du mal à s’acheter ne serait-ce qu’une choqué de la désarticulation temporelle sont aussi les plus à risque en cas de
discussion », reconnaît un député de la d’un scrutin municipal pensé comme « contamination. À cet égard, les listes de la
majorité. un bloc », avec seulement 48 heures majorité et de la droite LR peuvent espérer
de négociations possibles entre les listes un surcroît de mobilisation en leur faveur.
« La recomposition de la gauche est restées en lice ou ayant le droit de
en train de se faire sans nous et elle Le 15 mars, la nouvelle baisse du niveau
fusionner. de la participation électorale par rapport
emporte une partie de nos électeurs »,
à 2014 s’est en effet accompagnée d’une

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.65/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
66

évolution de sa structure. L’écart entre la En soi, aucun seuil d’abstention n’existe bon nombre d’équipes ont tout de même
mobilisation des électeurs les plus âgés pour remettre en cause une élection, mais il repris leur campagne sur le terrain, en
et celle des plus jeunes a été réduit. peut être considéré dans les cas où certains tractant sur les marchés, en allant à
Le phénomène a joué en faveur des candidats en auraient subi des torts la rencontre des commerçants, ou en
écologistes, généralement surreprésentés flagrants. Contacté par Mediapart, Romain organisant des échanges autour de leur
auprès des segments à la fois les plus Rambaud remarque en tout cas que « programme, comme l’a fait le Printemps
jeunes et les plus diplômés de l’électorat, cette année, les contentieux électoraux Marseillais,le 15 juin, en présence de
mais en défaveur des forces attirant les seront anormalement longs », avec des l’eurodéputé EELV Yannick Jadot.
segments les plus conservateurs et riches requérants ayant eu des mois pour les Du côté de LR et LREM, dont l’électorat
en patrimoine. préparer, et les juges des mois pour statuer. est plus âgé, et donc potentiellement
Le 28 juin, c’est moins le risque sanitaire Les techniques et la sophistication de moins enclin à s’exposer, beaucoup
qui pourrait peser sur le niveau de l’argumentation pourraient s’en ressentir. communiquent sur les procurations,
participation que le caractère compétitif S’agissant du premier comme du second devenues l’un des outils clefs du scrutin.
ou non de l’élection dans chaque ville tour, la contestation politique des Candidate LR à Paris, Rachida Dati
concernée. Là où la victoire est quasiment municipales de 2020 est plus aisée. a même mis en placeune plateforme
assurée, comme à Grenoble où le maire Elle consiste à regretter une légitimité destinée à mettre en relation les personnes
sortant a rassemblé 46,7 % des suffrages, des conseillers municipaux encore plus qui ne pourront pas aller voter le 28 juin
laissant son premier concurrent 25 points abîmée qu’à l’ordinaire, puisqu’ils auront avec d’autres susceptibles de prendre leur
derrière lui, la motivation pour se déplacer été élus avec encore moins de voix procuration.
aux urnes pourrait être moins forte que d’habitude, et dans des contextes Mardi 16 juin, l’Assemblée nationale a
qu’à Marseille, où l’incertitude prédomine changeants entre le premier et le second adoptéles conclusions de la commission
quant aux résultats d’une élection très tour. mixte paritaire (CMP), réunie la veille
disputée, dont l’issue dépendra des Comme Fabien Desage le soulignait avant pour étudier le projet de loi relatif au
performances réalisées dans chacun des le premier tour, l’impression laissée par second tour des élections. Les sénateurs
secteurs de la ville. cette séquence pourrait être celle d’une et députés sont tombés d’accord pour
En définitive, c’est bien sur le premier classe politique focalisée sur les rituels de assouplir les dispositions prévues par le
tour que la contestation juridique vote dont elle dépend. D’un autre côté, code électoral, en permettant notamment
des municipales pouvait se concentrer. les partisans du report du second tour à chaque mandataire de disposer, sous le
L’argument consiste à pointer que les fin juin pourront faire valoir la continuité contrôle des maires, de deux procurations,
personnes les plus à risques ont subi une de la vie démocratique dans ce contexte, contre une seule actuellement.
contrainte ou du moins une incitation et les avantages de disposer dès cet Le texte prévoit aussi que « les personnes
forte à ne pas se déplacer, au-delà de été d’équipes municipales renouvelées, à qui, en raison de l’épidémie de Covid-19,
leur propre envie de participer ou non au même de prendre des décisions engageant ne peuvent pas comparaître devant les
scrutin. Autrement dit : en fonction de leur l’avenir. officiers et agents de police judiciaire
exposition au risque, les citoyens n’étaient • Une campagne, mais d’un peu plus loin habilités à établir les procurations ou
pas égaux face au choix d’user de leur droit Les règles ont été posées dès le 18 leurs délégués disposent du droit à
de vote ou non. mai. Dans un avis publié quelques jours ce que les autorités compétentes se
Saisi, le Conseil constitutionnel, dans sa avant que l’exécutif ne fixe la date du déplacent pour établir ou retirer leur
décision du 17 juin(lire notre article), second tour des municipalesau 28 juin, procuration ». « Chacun des 16,5 millions
n’y voit pas de raisons suffisantes pour le conseil scientifique assurait déjà que d’électeurs doit pouvoir s’exprimer le 28
remettre en cause les décisions du le scrutin pourrait se tenir à cette date- juin prochain, sans craindre pour sa santé
législateur. Selon sa lecture, ce dernier là à condition que la campagne soit « », a fait valoir le sénateur LR Philippe Bas,
aurait eu raison de préserver les suffrages profondément modifiée » et que les « rapporteur du projet de loi.
exprimés le 15 mars, tout en conditionnant actions des candidats ayant pour effet La question des procurations s’est
à la situation sanitaire le déroulé du second des rencontres ou des rassemblements également invitée dans la campagne
tour. Le juge constitutionnel laisse aux physiques (distribution de tracts, porte- marseillaise de Martine Vassal. Le 11
juges administratifs « le soin d’apprécier à-porte, réunions publiques, réunions juin, Marianne et France 2 révélaient
si le niveau d’abstention a pu ou non d’appartement) » soient exclues. quedes procurations illégales avaient été
altérer, dans les circonstances de l’espèce, Une petite semaine plus tard, le ministre réalisées par des colistières de la candidate
la sincérité du scrutin ». de l’intérieur invitait tous les candidats à LR, décrivant un système de collecte sans
« privilégier les campagnes numériques passer par le commissariat ou le tribunal.
». Si aucun meeting n’a été programmé, Le parquet de Marseille a immédiatement

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.66/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
67

ouvert une enquête préliminaire pour « LE MERCREDI 17 JUIN 2020 problème. Samedi 14 mars au soir, le
faux et usage de faux » et plusieurs premier ministre s’adresse aux Français et
perquisitions ont été menées. sème encore plus la confusion. D’un côté,
• Une prime aux sortants renforcée il annonce la fermeture des commerces «
Malgré des résultats biaisés par une non essentiels », et invite les Français à
abstention historique,le premier tour des rester chez eux, en particulier les plus «
municipales a tout de même conforté fragiles ». De l’autre, il incite chacun à
les majorités sortantes, pour la plupart faire son devoir électoral le lendemain.
issues de LR, du Parti socialiste (PS) « Ces enchaînements de déclarations
et du Parti communiste (PCF). Dans les Photo prise le 15 mars 2020, jour du premier
contradictoires ont engendré une panique
grandes villes qui n’ont pas encore élu de tour des élections municipales maintenu malgré dans la population, dénonce Jean-Yves de
maires, les socialistes sont en ballottage la pandémie. © Mathieu Menard / Hans Lucas Chaisemartin. Ça a surtout dissuadé une
favorable à Paris, Rennes, Nantes, Lille Le Conseil constitutionnel a validé catégorie de personnes, les plus âgées,
ou encore Clermont-Ferrand. LR, sortie mercredi 17 juin le calendrier des élections d’aller voter. »
grande gagnante en 2014, est en tête à municipales, après l’examen de deux
questions prioritaires de constitutionnalité C’est pourquoi l’association 50 millions
Nice, Limoges et Mulhouse. d’électeurs a engagé des actions
mettant en doute la sincérité du scrutin.
Assez logiquement, la crise pandémique Localement, les recours se multiplient. au niveau national, en plus des
devrait renforcer la prime aux sortants. recours déposés localement devant
Pendant deux mois, les édiles en place ont Marqué par la pandémie de Covid-19, les tribunaux administratifs. Cette
bénéficié d’une large visibilité, nombre le premier tour des élections municipales contestation nationale vise à remettre
d’entre eux mettant en scène les actions fait l’objet d’un nombre de recours en cause la loi du 23 mars validant
de la mairie en matière de protection anormalement élevé devant les tribunaux les résultats du premier tour, au
sanitaire dans un mélange des genres qui administratifs. En cause, une abstention travers de deux questions prioritaires
n’a pas échappé à leurs adversaires. Ce massive, signe selon certains élus et de constitutionnalité (QPC) soumises au
fut notamment le casà Montpellier, mais universitaires que la sincérité du scrutin Conseil d’État.
aussi à Tours et à Nice, où Christian serait gravement altérée.
L’une met en cause l’abstention
Estrosi s’est montré particulièrement C’est la base du combat de Renaud majoritaire observée au premier tour,
offensif. George, maire sortant de Saint-Germain- l’autre la longueur du report du second
Comme le reconnaissent plusieurs de nos au-Mont-d’Or, dans le Grand Lyon, défait tour. « C’est la première fois qu’on a une
interlocuteurs, cette situation n’a guère le 15 mars dernier. Il a créé l’association loi validant des résultats d’élections. Si on
de chance de profiter aux outsiders, qui 50 millions d’électeurs afin de coordonner se sent obligé de les valider, c’est qu’il y a
plus est dans une campagne excluant les la contestation et de parvenir à faire des doutes », soulève le spécialiste en droit
réunions publiques. Au sein de la majorité, annuler les élections municipales. Un constitutionnel et maire de Samois-sur-
certains nuancent toutefois ce constat. « Il mouvement qui a pris une réelle ampleur. Seine (Seine-et-Marne), Didier Maus. Un
y a une chose que les électeurs n’aiment « Cette année, nous en sommes déjà avis que partage visiblement le Conseil
pas, c’est qu’on les prenne pour des cons. à 3 200 recours, alors qu’il n’y en a d’État. Ce dernier a transmis les questions
La question des “maires javel” va se poser eu que 400 en 2014 », assure Jean- au Conseil constitutionnel.
», souligne un député en référence aux Yves de Chaisemartin, le maire sortant Mais, mercredi 17 juin, « les Sages » ont
édiles qui ont choisi de javelliser les rues de Paimpol (Côtes-d’Armor), membre de validé le calendrier électoral, estimant que
de leur ville en dépit du bon sens. 50 millions d’électeurs (dans son bilan le gouvernement avait agi en raison d’un «
annuel, le Conseil d’État recense 529 motif impérieux d’intérêt général ».
affaires de contentieux électoral en 2014,
Aux municipales, le nombre année d’élections municipales mais aussi De fait, le seul critère du taux
particulièrement élevé de l’abstention ne
de recours en forte hausse européennes). Lui a, pour sa part, été
suffit pas, aux yeux du Conseil, à
PAR ROMAIN BIZEUL (MEDIACITÉS) détrôné au premier tour avec 21 voix
de moins que son adversaire.« J’en remettre en cause le premier tour. Au
ai perdu des élections mais là, avec moment de décider de reporter ou non
cette abstention, j’ai un vrai sentiment les élections, les grandes forces politiques
d’injustice », déplore-t-il. du pays se sont en effet entendues
pour les maintenir. Ce qui les rend
Pour ces contestataires, ce sont surtout difficilement contestables pour Romain
les annonces contraires d’Emmanuel Rambaud, lui aussi professeur spécialiste
Macron et d’Édouard Philippe qui posent

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.67/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
68

du droit constitutionnel. « En France, la suppression de la règle. Mais la ci pèse moins de 15 % des électeurs
on a toujours respecté l’État de droit communication de crise ne doit pas être inscrits. Un procès en légitimité qui ne
et le consensus politique, remarque-t-il. considérée comme un levier de promotion convainc pas Romain Rambaud. « Même
C’est ce qui fait que pour les institutions des candidats », explique le porte-parole si on refait toutes les élections, certains
internationales, il n’y a pas de soucis avec de l’association, Benoît Cormier. trouveront toujours à redire. Car cette
cette situation. » « Même si toutes les règles de crise a de toute façon un impact », assure
Plus encore, les précédents manquent. communication électorale sont respectées, le spécialiste en droit constitutionnel.
Rien n’est prévu par la législation pour ce cela crée forcément un déséquilibre. C’est Boite noire
que nous vivons actuellement. « Jusqu’ici, une atteinte manifeste à la sincérité du
l’abstention n’a jamais été considérée scrutin », estime Jean-Denis Lefeuvre. De Mediacités est un journal en ligne
comme un facteur pouvant altérer la quoi anticiper une vague de recours sur ce d’investigation locale présent dans
sincérité du scrutin, poursuit-il. Ça n’a pas motif à l’issue du second tour. Ce ne sera plusieurs villes – Lille, Lyon, Toulouse
de valeur juridique. » pas le seul prétexte. La contestation pourra et Nantes –, qui a noué un partenariat
Au-delà, c’est l’invocation de la sincérité également se nourrir de la modification avec Mediapart, renforcé depuis les
du scrutin qui pose problème. Cette notion des conditions de campagne liée aux municipales, comme nous le faisons
clé vise à « assurer que le système contraintes sanitaires. avec d’autres équipes de journalistes en
a bien fonctionné et que le véritable De fait, la campagne se fait actuellement région (Marsactu à Marseille etLe Ravi,
choix conscient des électeurs a bien été surtout sur les réseaux sociaux. « Puisque mensuel satirique de la région PACA,
pris en compte », rappellent les Cahiers le second tour est maintenu, il faut pouvoir Le d’Oc dans le Grand Montpellier, Le
du Conseil constitutionnel. Son non- faire campagne normalement, et adapter Poulpe en Normandie), ou avec le Bondy
respect est régulièrement utilisé pour faire des précautions comme le mètre d’écart Blog (Seine-Saint-Denis) et Guyaweb
annuler des élections et nourrit toute une entre les personnes, pour permettre la (Guyane).
jurisprudence. Mais il y a un hic. « La tenue de meetings. Je considère que la
sincérité d’un scrutin se juge selon un liberté de propagande électorale doit
contexte local et non national », souligne l’emporter sur les précautions », juge A Tours, le maire sortant
Didier Maus. Didier Maus. accusé de faire campagne
Pour Romain Rambaud, « les principaux À Paimpol, Jean-Yves de Chaisemartin sur le dos du Covid
points faibles » du scrutin 2020 sont se dit optimiste sur l’annulation de PAR PAULINE GRAULLE
« l’entre-deux tours et les règles de l’élection qui l’a vu perdre, qu’importe LE MERCREDI 17 JUIN 2020
communication pré-électorale ». Pendant la décision du Conseil constitutionnel.
plus de deux mois, aucune campagne n’a Comme beaucoup, il compte sur le tribunal
été possible, la priorité étant à la crise et administratif qui devrait juger les élections
à sa gestion. Or, cette situation pourrait au cas par cas. Didier Maus est plus
avantager les maires sortants qualifiés prudent : « Étant donné que la majorité des
pour le second tour. « Il y a eu une recours concerne la sincérité du scrutin,
place prépondérante des exécutifs sortants si le Conseil constitutionnel dit qu’il n’y
tandis que les candidats opposants étaient a pas eu de problèmes, les tribunaux
réduits au silence, ce qui pose problème administratifs suivront. Il ne devrait, dans
», constate le juriste Jean-Denis Lefeuvre. ce cas, pas y avoir plus d’annulations que Christophe Bouchet (au centre) donne une conférence de
presse en février 2018. © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Et ce déséquilibre pourrait justifier des d’habitude. » L’association 50 millions
Christophe Bouchet (LR) a abondamment
recours en annulation. Surtout dans les cas d’électeurs se dit prête à saisir la Cour
communiqué sur sa gestion de l’épidémie
où certains élus se seraient un peu trop européenne des droits de l’homme si elle
pendant l’entre-deux-tours. Notamment
mis en avant en utilisant les moyens de n’obtient pas gain de cause.
sur la distribution de chèques-cadeau pour
communication de leurs collectivités (lire « Cela va entraîner des doutes sur la soutenir le commerce local. Son adversaire
notre reportage à Tours). légitimité des personnes élues, pointe dénonce du « clientélisme ».
Les maires des métropoles ont d’ailleurs Jean-Yves de Chaisemartin. On ne peut
C’est dans un grand flou juridique et
tenté d’anticiper le coup. France Urbaine, pas exercer son mandat sereinement en
politique que se tiendra, le 28 juin, le
l’association des grandes villes et des représentant si peu d’électeurs. Regardez
second tour des élections municipales.
agglomérations, a ainsi réclamé à Gérald Darmanin à Tourcoing ! » Le
Du fait du confinement, le report du
plusieurs reprises une réinterprétation ministre de l’action et des comptes publics
des règles de communication pré- a certes été élu avec une majorité de 60 %
électorale. « Nous ne demandons pas des voix dès le premier tour, mais celle-

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.68/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
69

second tour a en effet ouvert une « zone vers le deuxième tour des municipales. Dans l’édito du journal municipal Tours
grise » inédite : les maires sortants qui Elle pointe tout d’abord les interventions magazine de mai-juin 2020, Christophe
ont géré la crise pendant cet entre-deux- récurrentes du maire sortant sur Facebook Bouchet évoque aussi les initiatives prises
tours qui aura duré trois mois (et non où l’édile s’est mis en scène, face caméra, pendant l’épidémie :
une semaine, comme il est d’usage) ont- pour vanter les initiatives de la ville durant
ils instrumentalisé la période pour tenter la crise sanitaire.
de se faire réélire ? La crise sanitaire Le 10 mai, veille du déconfinement,
a-t-elle été l’occasion de mener une celui-ci apparaissait ainsi, très solennel,
campagne électorale qui ne disait pas son derrière un pupitre, estimant « que le
nom ? Aura-t-elle finalement avantagé les 11 mai 2020 sera le 8 mai 1945 de notre
maires sortants qui ont bénéficié d’une génération, […] le point de départ d’une
visibilité sans commune mesure avec leurs longue reconstruction, comme en 1945 »
adversaires ? et expliquant vouloir qu’un « lieu de
À Tours, le maire sortant, soutenu mémoire » soit créé et dédié à toutes « les
par Les Républicains (LR) et l’Union victimes de l’épidémie » et aux « héros du Mais la principale pomme de
des indépendants (UDI), semble avoir discorde entre la majorité et l’opposition
quotidien ». Le 1er juin, il présentait aux tourangelle est le plan « Étincelle » lancé
habilement joué sur tous les tableaux. internautes ses deux enfants et félicitaient
Depuis le début du confinement, début mai, par le maire. Sur le papier,
les Tourangeaux, « formidables pendant le les choses semblent simples : la mairie
Christophe Bouchet, qui n’est arrivé que confinement », avant de rappeler qu’« il y
second le 15 mars au soir – dix points distribue des chèques-cadeau de 50 euros
a les élections le 28 juin ». (non remboursables et pour une utilisation
derrière la liste conduite par les écologistes
et la gauche – n’a eu de cesse de mélanger à durée limitée) aux directeurs de
ses casquettes de maire et de candidat plusieurs structures et entreprises (CHU,
afin de tenter de conserver la mairie de la pompiers, Centre communale d’action
capitale tourangelle. sociale, supermarchés, associations ayant
apporté de l’aide bénévole durant la crise,
Saupoudrage de chèques-cadeau sur etc.). Ces directeurs les attribuent ensuite
la ville, communication redoublée – de manière discrétionnaire – aux salariés
sur les réseaux sociaux… Une ou aux bénévoles qui sont allés « au front »
« ultrapersonnalisation de la durant l’épidémie. Ces derniers peuvent
communication municipale » « ambiguë » ensuite les dépenser dans 200 magasins
et flirtant avec le « clientélisme », accuse DR partenaires de la ville.
aujourd’hui la liste de rassemblement de Le 8 juin encore, sur sa page de candidat,
la gauche et des écologistes conduite par Objectif ? Faire coup « triple ». Aider
il se félicitait une nouvelle fois de l’action « les plus démunis », remercier « les
Emmanuel Denis. de la mairie, évoquant la distribution par premiers de corvée », mais aussi, « sauver
Christophe Bouchet, lui, assure n’avoir courrier de 23 000 masques « pour les les 10 000 emplois générés par les
fait que répondre en « bon garçon » à plus de 65 ans », annonçant que les petits commerces », souligne Christophe
l’urgence de la crise sanitaire et sociale : mariages pourraient être organisés avec Bouchet. La mesure est évaluée à
« Quand on coule, on n’attend pas pour plus de 10 personnes, et évoquant « la 1,5 million d’euros pour 30 000 « bons »
lancer les bouées de sauvetage ! », campagne électorale, car sur cette place de 50 euros pièce.
plaide celui qui fut journaliste et président du Beaujardin, il y a eu le marché pendant
de l’OM avant d’embrasser une carrière le confinement […], un marché qui s’est Le 5 mai, en plein confinement, le conseil
politique. Il assure que les reproches qui très bien déroulé ». municipal vote le dispositif, à l’exception
lui sont adressés sont « anachroniques » : du groupe où siège Emmanuel Denis.
« Personne, pendant le confinement, ne Dans la salle de l’hôtel de ville, l’élu
savait que les élections se tiendraient fin dénonce un plan « paillettes », imposé
juin, et d’ailleurs, j’ai moi-même envoyé de manière non concertée, « dispendieux,
un texto à Édouard Philippe pendant la [mais] ni juste socialement, ni efficace
période pour lui demander de refaire les économiquement », et dont la seule finalité
deux tours au mois de mars 2021. » serait « la communication personnelle » du
candidat-maire.
L’opposition accuse pourtant Christophe
Bouchet d’avoir utilisé la séquence du
Covid-19 comme une rampe de lancement

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.69/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
70

Pour l’élu écolo, ces bons « Étincelle » « bon d’achat » – un peu à la manière des Ce jeudi-là, 14 mai, dans l’ambiance
ont en effet beaucoup d’inconvénients. jeux télévisés. La photo (ci-dessous) a été feutrée du « bureau des maires »,
D’abord, celui de vider la totalité de la diffusée sur les réseaux sociaux. qui précède le conseil métropolitain, un
ligne budgétaire destinée aux dépenses compromis est trouvé : puisque, raconte
imprévues – soit 1,5 million d’euros – un participant, les maires présents doutent
de la municipalité. Ensuite, ces chèques- à la fois de « l’efficacité économique »
cadeau n’ont, selon lui, à peu près rien mais aussi de « l’opportunité du moment
de « social ». Non seulement ils ne politique » pour mettre en place un
visent pas spécifiquement les personnes tel dispositif, les élus s’accordent pour
les plus en difficulté – allocataires du RSA, financer à hauteur de 2,50 euros par
chômeurs… –, mais les magasins engagés © DR habitant, soit 750 000 euros au total, un
dans le dispositif sont loin de vendre des Détail qui a son importance, aux yeux plan de relance destiné à l’ensemble des
produits de première nécessité. des opposants : le fond perdu du communes de la métropole.
Dans la liste des boutiques partenaires chèque et l’écriture qui apparaît sur les Quelques heures plus tard, devant la
– disponible sur le site Internet de la chèques géants rappellent les couleurs cinquantaine d’élus qui composent le
mairie – on trouve ainsi des librairies, de campagne de Christophe Bouchet (le conseil métropolitain, Christophe Bouchet
bijouteries, des coiffeurs et espaces « bien- bleu et l’orange). « Ce n’est pas moi tente néanmoins de revenir sur l’accord
être » (yoga, spa), des boutiques de qui ai choisi la couleur, et d’ailleurs, et propose un amendement pour doubler
cadeaux parfois haut de gamme comme l’orange que vous évoquez est en fait le montant attribué à ses chèques
la marque Geneviève Lethu, des magasins du doré », se défend l’édile, qui accuse « Étincelle ». La majorité de l’assemblée,
alimentaires plutôt chics, comme l’Atelier l’opposition de tenter de le discréditer composée de maires de gauche et de droite,
du Chocolat ou la Comtesse du Barry à vil prix. « Emmanuel Denis commet rejette l’amendement.
(épicerie fine)… une faute politique majeureà critiquer ce
Et ce conseil métropolitain houleux
plan destiné aux plus démunis et à la
« Nous avons enlevé du dispositif les restera dans les mémoires : avec
relance économique », veut ainsi croire
chaînes et les magasins ayant leur siège Wilfried Schwartz, maire Divers gauche
celui qui trouve que « ça aurait eu
social hors d’Indre-et-Loire pour éviter de La Riche, dénonçant « une mesure
de la gueule que l’ensemble du conseil
les effets d’aubaine, justifie Christophe électoraliste », et Christian Gatard, maire
municipal vote une mesure d’aide aux
Bouchet. Par ailleurs, si les gens utilisent ex-PS proche de La République en marche
plus démunis, au lieu de faire de la petite
les bons “Étincelle” pour changer leur de Chambray-lès-Tours et argentier de la
politique politicienne ».
façon de consommer, pour acheter du bio métropole, déclarant : « C’est l’honneur
par exemple, c’est tant mieux ! » « Nous avions proposé dès le d’une commune de ne pas faire de la
mois d’avril une ambitieuse stratégie communication sur la misère des gens
Circonstances particulières d’accompagnement social et économique »(lire ici le compte-rendu du conseil
Dernier grief, et non des moindres : la en lien avec la Région et la Métropole, métropolitain qu’en a fait La Nouvelle
communication faite par le maire sortant pour aider les personnes et les structures République).
sur son dispositif en plein entre-deux- vraiment en difficulté, rétorque Emmanuel
tours. Certes, les chèques-cadeau qui ont Denis. La faute politique, c’est de
été distribués ne visent pas spécifiquement saupoudrer de l’argent public sans
les personnes domiciliées à Tours. Mais recherche d’efficacité, avec un plan de
Christophe Bouchet n’a pas hésité à faire communication centré sur la mise en
sa « pub », en se faisant photographier, scène du candidat Bouchet qui a de quoi
le 9 juin, en train de brandir un énorme interpeller en période électorale. »
D’autant qu’il n’y a pas que l’opposition
municipale qui ait tiqué sur l’opération Christophe Bouchet (au centre) donne une conférence de
« Étincelle ». Le 14 mai, le maire de Tours presse en février 2018. © GUILLAUME SOUVANT / AFP
a ainsi tenté de faire financer le dispositif Interrogé par Mediapart, Christophe
par la Métropole. En vain : si un fonds Bouchet se dit victime de manœuvres
économique et social est créé pour faire « bassement politiques » ayant trait à « des
face aux conséquences du Covid, c'est la méfiances vis-à-vis de la ville-centre »,
Ville de Tours qui financera la totalité des mais aussi au fait que « la plupart des
bons.

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.70/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
71

autres maires étaient déjà élus au premier l’élection peut annuler une élection quand LE JEUDI 18 JUIN 2020

tour, et qu’ils se sont dit : “À quoi bon la différence de voix entre le vainqueur et
rendre service ?” » le vaincu est inférieure à 5 % des suffrages
Certains élus ou anciens élus s’interrogent exprimés. »
également sur la légalité du dispositif. Christophe Bouchet, lui, se targue d’avoir
C’est le cas de Philippe Lacaïle, ex- été une source d’inspiration pour les
directeur général des services de la maires d’Angers et Angoulême, qui se
Ville, ancien magistrat au tribunal seraient inspirés de son dispositif.
administratif, aujourd’hui soutien de la À Angoulême, le plan « Déclic »,
liste d’Emmanuel Denis : « Il y a financé par la municipalité, a en effet © Marsactu
certes la question de la confusion des été mis en place : 10 000 bons ont Selon l’enquête de notre partenaire
rôles, mais aussi des interrogations, été distribués sur le même principe qu’à Marsactu, un militant de la droite locale
qui semblent partagées, sur la légalité Tours (le maire, Xavier Bonnefont, n’a pas est habilité par la police et le tribunal
même de ce dispositif, explique Philippe retourné notre demande d’interview). À judiciaire à recueillir des procurations.
Lacaïle. Les aides directes en matière Angers, en revanche, un conseil municipal Un mélange des genres qui interpelle,
d’interventionnisme économique sont organisé le 29 juin arbitrera entre plusieurs alors qu'une enquête pénale est ouverte
encadrées par la loi, et ne sont possibles hypothèses, « dont celle de Tours ». sur des procurations frauduleuses rédigées
que dans le cadre d’un accompagnement par des colistiers de la candidate LR à la
des politiques régionales. La compétence En attendant, un dispositif de carte de municipale, Martine Vassal.
économique a été transférée en 2000 à réduction pour le personnel soignant a été
mis en place visant à aider, là aussi, le C’est l’un des nœuds de l’enquête
la Communauté d’agglomération devenue judiciaire qui vise la campagne de Martine
Métropole, et il y a un principe commerce local. Mais, dans l’entourage
du maire Christophe Béchu, on prend Vassal concernant une possible fraude
d’exclusivité. » aux procurations électorales. Comment
soin de préciser que « l’opération,
Le service de légalité de la préfecture à l’initiative d’Evolis [une entreprise les procurations récupérées par des
d’Indre-et-Loire n’a pas donné suite à angevine spécialiste de l’impression de colistiers de la candidate pouvaient-elles
notre demande de renseignements. cartes plastique – ndlr], est un travail être validées ? Le maire des 6e et
Sous couvert d’anonymat, une avocate commun entre la ville, la chambre de 8e arrondissements, Yves Moraine (LR),
qui conseille des collectivités avertit commerce et de l’industrie, la chambre des a avancé une première explication en
néanmoins que, vu le contexte métiers, et les quotidiens locaux », et non disant qu’ils espéraient une facilitation
d’urgence sanitaire, « l’aide directe aux une initiative associée au maire. législative liée à la crise du coronavirus.
commerces peut être considérée comme Mais le doute subsiste et les enquêteurs
une mesure exceptionnelle. Hors période
Boite noire
vont chercher à déterminer si l’équipe
Covid, la question se poserait de la L'avocate interrogée a requis l'anonymat de campagne de Martine Vassal aurait
légalité d’un tel dispositif. Mais la car elle travaille avec plusieurs pu bénéficier de complicités parmi les
jurisprudence relative aux circonstances collectivités locales. personnes chargées de valider les
exceptionnelles existe. Des communes ont Toutes les personnes citées ont été procurations, à savoir les officiers de
par exemple attribué des bons à hauteur interrogées par téléphone ou de visu mardi police judiciaire ou ceux agissant pour leur
de 150 euros pour l’achat alimentaire 9 juin. Christophe Bouchet a répondu à nos compte.
pour des personnes en grande difficulté questions par téléphone, mardi 16 juin. C’est ainsi que le cas Robert Gachon
pendant le confinement, afin d’aider
interpelle. La réputation à droite de
les commerces et les familles à faire
l’homme n’est plus à faire. Robert Gachon
manger les enfants. En cas de procédure A Marseille, un militant est un spécialiste des procurations et il
judiciaire, le juge administratif jugera au
regard des circonstances particulières ».
de la droite locale est ne s’en cache pas. Son compte Facebook
autorisé à recueillir des regorge de récits de ses journées de
À Tours, les écologistes et la gauche récupération de ces mandats, et ce,
ne veulent pas, pour l’heure, déporter le procurations depuis des depuis plusieurs élections. En théorie,
débat politique sur le terrain judiciaire. années il agit pour le compte et sur mission
L’avocate interrogée estime quant à elle PAR JEAN-MARIE LEFORESTIER (MARSACTU) expresse de la police dans les 6e, 8e
que plus le résultat sera serré le 28 juin,
plus les risques de voir le plan « Étincelle » et 9e arrondissements. Mais plusieurs
trouver des suites judiciaires sont grands :
« En matière électorale, le juge de

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.71/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
72

témoignages que nous avons recueillis officiers de police judiciaire (OPJ) et assure cette source. Chaque délégué part
pointent le fait qu’il a parfois fait preuve peut donc, comme lui, recueillir des ensuite en tournée à domicile ou au sein
d’une certaine souplesse. procurations des établissements d’hébergement pour
Robert Gachon milite de longue date au Retour en 2020 et aux municipales. Du personnes âgées dépendantes.
sein de la droite locale, décrit par plusieurs point de vue de la police et du tribunal Les fiches sont remplies devant la
sources comme un gaudiniste pur jus. judiciaire, qui a à nouveau agréé sa personne avec mention de l’identité du
Président d’une association de loisirs candidature, le 13 février 2020 pour les mandant et de son mandataire. « Puis
subventionnée par la Ville, l’homme a élections municipales, Robert Gachon est elles sont remises à l’officier de police qui
été embauché à la région du temps de ce qu’on appelle un tiers délégué. Les tiers vérifie si tout est correctement rempli »,
la présidence de Jean-Claude Gaudin. Il délégués sont des citoyens désignés par un explique-t-elle encore. Les documents
y travaille toujours et vient d’être promu OPJ pour opérer en ses lieu et place. Lors sont alors transmis à la mairie qui les
en début d’année. La double casquette des élections, ils s’adressent aux personnes vérifiera et les reportera sur les cahiers
interpelle. « Militant ? Ce n’est pas qui ne peuvent pas se déplacer. d’émargement pour le jour de l’élection.
vraiment quelqu’un qui colle des affiches Le profil de Robert Gachon est, dans Sur Facebook, Robert Gachon ne cache
mais je n’en disconviens pas », admet ce cadre, plutôt atypique. Sur des listes ni son obédience politique ni son rôle de
Yves Moraine. de délégués des OPJ dans d’autres délégué des OPJ, chargé des procurations.
départements, on s’aperçoit qu’il s’agit Il décrit avec précision celles-ci pour
le plus souvent de fonctionnaires de « éviter tout malentendu » dans un
commissariats de police ou de brigades de message quelques jours avant le premier
gendarmerie. Un spécialiste des questions tour :
électorales témoigne : « Pour moi, « Je tiens à apporter une précision
nommer à cette fonction un fonctionnaire importante pour éviter tout malentendu
territorial n’est pas une pratique courante. ou quiproquo. Je suis au service du
C’est la première fois dans ma carrière commissariat pour faire à domicile dans
© Marsactu que j’entends parler de quelqu’un qui les hôpitaux, maisons de retraite des
Lors des élections législatives des Français n’est ni un membre des forces de l’ordre en procurations et je ne fais pas de politique
de l’étranger en 2017, Robert Gachon retraite ni du personnel administratif des dans cette mission. D’ailleurs, pour
s’était même présenté, avec une autre commissariats. » exemple, j’ai fait des procurations pour
Marseillaise en suppléante, dans une Quand des électeurs sollicitent le la Corse, pour hors Marseille, etc. Je me
circonscription où votent notamment les commissariat pour une procuration à dois d’être neutre et impartial avec toutes
expatriés d’Asie, d’Océanie et d’Europe domicile, le délégué se présente pour les demandes qui me sont directement
orientale. Robert Gachon s’affiche alors les dispenser de déplacement et c’est lui transmises par les commissariats. »
comme un soutien d’Emmanuel Macron qui vérifie notamment l’identité de la
tout juste élu. Une candidature très peu Dans un autre message, il indique :
personne. Le système évite de mobiliser « Je suis à la disposition uniquement
compréhensible sauf dans une logique de des OPJ qui peuvent ainsi se consacrer à
parasitage de la candidate LREM Anne des commissariats et pour les personnes
d’autres tâches. La règle veut que toute âgées hospitalisées, maisons de retraite,
Genetet au profit de Thierry Mariani (LR opération doit être ensuite validée par
passé depuis au RN), un homme dont à domicile. » Mais, selon plusieurs
l’OPJ qui tamponnera les procurations, témoignages que nous avons recueillis,
les réseaux marseillais ne sont plus à les mettant officiellement dans le circuit
démontrer. il existerait un autre circuit. « À la
électoral.
mairie des 6e et 8e arrondissements,
Dans l’entourage de Genetet, finalement
Des formulaires pré-tamponnés et un nous orientions vers monsieur Gachon »,
élue, on se dit « quasiment sûr que
double circuit assure une ancienne employée de cette
la stratégie de Thierry Mariani a
Mais ce circuit comporte quelques mairie de secteur. Jean-Claude Tricoche,
été de multiplier les candidatures qui
curiosités. Ainsi, comme nous l’explique colistier de Martine Vassal et déjà épinglé
se revendiquaient du président de la
une personne qui connaît bien ses rouages, pour un courriel qui proposait de réaliser
République pour diviser les voix ». Robert
le coup de tampon n’intervient pas a des procurations sans passage par le
Gachon n’avait à l’époque recueilli que
posteriori mais a priori. Le commissariat commissariat, admet aussi « connaître »
0,5 % des suffrages. Sa suppléante était
« donne à chacun le nombre de fiches Robert Gachon. « J’ai fait une demande
alors une proche. En 2013, elle était
cartonnées qui correspond au nombre de d’intervention pour une personne âgée de
présentée comme membre du bureau de
personnes visées. Ce sont ces fiches en mon quartier et on m’a orienté vers Robert
son association de loisirs marseillaise.
blanc qui sont tamponnées par l’officier », Gachon », admet-il.
Elle aussi est aujourd’hui déléguée des

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.72/73
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
73

Quand nous interrogeons le maire de s’engagent. » L’élu précise ensuite : « Je Cet article a été écrit avec le concours de
secteur Yves Moraine sur le cas Robert pense que franchement, Robert Gachon Benoît Gilles.
Gachon, un léger embarras point. « Ce doit représenter cinquante procurations Marsactuest un journal en ligne sur
que je peux vous dire, c’est que monsieur sur 80 000 inscrits dans les 6e et 8e abonnement produisant enquêtes et
Gachon était déjà là quand je suis arrivé. arrondissements. » informations sur l’agglomération de
C’est le tiers délégué du 8e arrondissement Sur Facebook, l’intéressé a pourtant dans Marseille. Mediapart et l’équipe de
depuis des temps immémoriaux. Je vous des campagnes précédentes fait état de Marsactu ont noué de longue date un
fais remarquer que ce n’est pas moi qui ses opérations quotidiennes. Lors des partenariat éditorial (pour en savoir plus
l’ai choisi », note le numéro 2 derrière élections européennes, il indiquait ainsi lire ici nos explications), partenariat
Martine Vassal. intervenir sur « six arrondissements ». renforcé à l’occasion des prochaines
Yves Moraine admet passer directement Contacté par Marsactu, il n’a pas souhaité élections municipales, avec nos autres
par Robert Gachon : « J’ai déjà fait appel à s’exprimer. partenaires de Mediacités, Le d’Oc à
lui. Est-ce que les autres listes font pareil ? Montpellier, Le Poulpe en Normandie,
Évidemment que probablement ils ne le
Boite noire Guyaweb en Guyane ou le Bondy Blog en
font pas, mais ils peuvent toujours appeler Seine-Saint-Denis.
le commissariat pour que quelqu’un se Pour les lecteurs de Mediapart, retrouvez
déplace. Je tiens à dire qu’il a toujours les offres préférentielles d’abonnement à
fait un boulot énorme, et attention, il n’y nos partenaires en cliquant ici.
en a pas beaucoup des gens comme ça qui

Directeur de la publication : Edwy Plenel Conseil d'administration : François Bonnet, Michel Propriétaire, éditeur, imprimeur : la Société Editrice de
Direction éditoriale : Carine Fouteau et Stéphane Alliès Broué, Laurent Mauduit, Edwy Plenel (Président), Mediapart, Société par actions simplifiée au capital de 24
Le journal MEDIAPART est édité par la Société Editrice Sébastien Sassolas, Marie-Hélène Smiéjan, François Vitrani. 864,88€, immatriculée sous le numéro 500 631 932 RCS
de Mediapart (SAS). Actionnaires directs et indirects : Godefroy Beauvallet, PARIS, dont le siège social est situé au 8 passage Brulon,
Durée de la société : quatre-vingt-dix-neuf ans à compter du François Bonnet, Laurent Mauduit, Edwy Plenel, Marie- 75012 Paris.
24 octobre 2007. Hélène Smiéjan ; Laurent Chemla, F. Vitrani ; Société Abonnement : pour toute information, question ou conseil,
Capital social : 24 864,88€. Ecofinance, Société Doxa, Société des Amis de Mediapart, le service abonné de Mediapart peut être contacté par
Immatriculée sous le numéro 500 631 932 RCS PARIS. Société des salariés de Mediapart. courriel à l’adresse : serviceabonnement@mediapart.fr. ou
Numéro de Commission paritaire des publications et agences Rédaction et administration : 8 passage Brulon 75012 Paris par courrier à l'adresse : Service abonnés Mediapart, 4, rue
de presse : 1214Y90071 et 1219Y90071. Courriel : contact@mediapart.fr Saint Hilaire 86000 Poitiers. Vous pouvez également adresser
Téléphone : + 33 (0) 1 44 68 99 08 vos courriers à Société Editrice de Mediapart, 8 passage
Télécopie : + 33 (0) 1 44 68 01 90 Brulon, 75012 Paris.

Ce document est à usage strictement individuel et sa distribution par Internet n’est pas autorisée. Merci de vous adresser à contact@mediapart.fr si vous souhaitez le diffuser.73/73