Vous êtes sur la page 1sur 17

Diagnostic Développement Durable

Diagnostic Développement Durable

Afin d'aider les établissements à mieux appréhender les questions du Développement Durable mais aussi de répondre aux exigences de la Haute Autorité de Santé (référence...), le Réseau Énergie Environnement des
Hôpitaux de Picardie a proposé à ses membres de construire, une grille de diagnostic adaptée aux contraintes d'un établissement de soins.

Cette version 0 est présentée ci-dessous. Elle est amenée à être testée dans des établissements volontaires - certains critères ou le système de cotation pourront être modifiés.

PRÉSENTATION DE LA GRILLE COTATION


Cette grille, construite par un groupe de travail du Réseau Énergie Environnement des Hôpitaux de Picardie, propose un Pour chaque critère, se coter de 0 (aucune démarche
diagnostic selon 5 thèmes principaux : engagée) à 3 lorsque l'établissement estime avoir le
niveau "amélioration".

Si l'établissement n'est pas concerné par un critère,


1 Pratiques managériales laisser la cellule vide.
1 - 1 - Engagement de la direction La moyenne pour chaque partie se calcule
1 - 2 - Stratégie, politique et objectifs automatiquement et est reportée dans la feuille
COTATION dans un radar.

2 Enjeux transversaux
2 - 1 - Politique d'achats
2 - 2 - Transports internes
2 - 3 - Transports extérieurs

3 Performance économique

4 Responsabilité sociétale
4 - 1 - Conditions de travail
4 - 2 - Équité
4 - 3 - Emplois / compétences
4 - 4 - Hygiène / santé / sécurité
4 - 5 - Responsabilité sociale et sociétale de l'établissement

5 Responsabilité environnementale CH Hospitalier :


5 - 1 -Eau - Consommation
5 - 2 - Eau - pollution Diagnostic réalisé le :
5 - 3 - Déchets Par :
5 - 4 - Air : pollution et GES
5 - 5 - Autres nuisances
5 - 6 - Biodiversité

1/17 481074828.xlsGRILLE - version 0


Diagnostic Développement Durable
Éléments
Critères d'appréciation Éléments de cotation
indicatifs

N0 - aucune
COTATION Références et sources
démarche N1 - Initiation N2 - Réalisation N3 - Amélioration Commentaires
RETENUE documentaires
engagée
N0 = 0 / N1 =
1 / N2 = 2 / N3
=3
1 - Pratiques managériales Non
concerné =
vide
1-1 - Engagement de la direction

Engagement de la direction couvrant les La politique fait l'objet d'une évaluation.


PE
Pas d'engagement ou engagement 3 piliers. Des ressources sont allouées à La politique DD s'intègre et/ou participe
1-1-1 La politique DD est formalisée CPOM
Autre document ? limité à certains aspects cet effet. aux orientations définies par les
Volet DD dans le CPOM et/ou le PE collectivités territoriales.

Une structure de pilotage a été


constituée - la (ou les) Composition Un comité de pilotage et/ou une Le comité de pilotage s'appuie sur une
1-1-2 personne(s) chargée(s) de la Fonction du Pas de structuration de la démarche personne chargée de la politique DD est démarche participative (pluridisciplinaire
politique DD est (sont) responsable identifiée et multisectorielle)
identifiée(s)

Personne n'a été formé mais cette Des référents sont formés. (% de Les membres du comité de pilotage
Les membres de la structure de Nombre de
1-1-3 personnes formées
formation est inscrite au plan de personnes formées dans le la structure sensibilisent ou forment le personnel ou
pilotage sont formés au DD
formation de pilotage) les membres de groupes de travail.

Charte
Une charte développement Son mode de Une réflexion est engagée sur la La charte est rédigée et diffusée en La charte est portée à la connaissance
1-1-4 diffusion
durable est en place et connue rédaction de la charte interne des parties prenantes.
(patients/personnels)

1-2 - Stratégie, politique et objectifs

INTERNE
Patients/usagers
Instances
Pôles
personnel
EXTERNE
fournisseurs/prestataires de CH partenaires
Les parties prenantes sont services Les parties prenantes au sein de Toutes les parties prenantes internes actions de
Certaines parties prenantes externes
1-2-1 identifiées et associées à la collectivités l'établissement sont partiellement sont identifiées et associées, notamment sensibilisation et
réseaux sont identifiées et associées
démarche identifiées les instances formations actives et
tutelles
assurances
créatives
associations
professionnels libéraux
Pôle emploi
...

La mise en œuvre du programme


Le programme pluriannuel DD a CPOM Des actions sont initiées sur les 3
1-2-2 PAQ Le programme pluriannuel est formalisé. pluriannuel est évalué ; le programme fait
été rédigé, validé et mis en œuvre Autre document... aspects du DD
l'objet de réajustements.

2/17 481074828.xlsGRILLE - version 0


Éléments
Critères d'appréciation Éléments de cotation
indicatifs

N0 - aucune
COTATION Références et sources
démarche N1 - Initiation N2 - Réalisation N3 - Amélioration Commentaires
RETENUE documentaires
engagée

Le programme pluriannuel est porté à la


Journal interne, Le programme pluriannuel est porté à la
Seuls les représentants du personnel connaissance du personnel à travers des
Le programme pluriannuel est notes de service, connaissance du personnel à travers
1-2-3 réunions aux instances ont connaissance du réunions, des conférences,
connu des personnels des supports écrits (notes de services,
d'information programme pluriannuel manifestations… favorisant les échanges
JI, intranet…)
et la remontée d'informations

Consommations
énergie / eau -
recours aux EnR
Production de
déchets
Nombre de filières
de déchets
nombre de marchés Les indicateurs servent à évaluer le
Il existe quelques indicateurs mais ne Des indicateurs pour les 3 aspects du
1-2-4 Des indicateurs sont mis en place intégrant des programme pluriannuel et font l'objet
clauses DD concernant pas les 3 aspects du DD DD sont en place.
d'une communication.
Pourcentage de
personnes
sensibilisées /
formées
...

Des outils de communication sont en


Le projet DD de l'établissement Non formalisée / place (page Internet, charte fournisseurs L'information est réactualisée et des
Une réflexion est engagée sur les
1-2-5 fait l'objet d'une communication structurée externes, articles dans la presse actions sont renouvelées à périodicité
Semaine DD… moyens et les cibles
externe locale…) définie.

Description de cette
communication :
Une communication participative chartes de bonnes Des outils de communication sont en
Une réflexion est engagée sur les L'efficacité et la pertinence de la
1-2-6 et des mécanismes d'incitation au pratiques pour les place
personnels et les moyens et les cibles communication sont évaluées.
changement sont en place
patients/résidents
boîtes à idées

Agenda 21 des
Les actions DD des parties collectivités L'établissement a entrepris des Les actions DD des parties prenantes
L'établissement est associé à certaines
1-2-7 prenantes sont connues de Politique DD des démarches pour identifier les actions DD sont connues et permettent une
fournisseurs actions des parties prenantes.
l'établissement des parties prenantes. meilleure coordination des actions.

Note pour la partie PRATIQUES MANAGERIALES #DIV/0!

3/17 481074828.xlsGRILLE - version 0


Éléments
Critères d'appréciation Éléments de cotation
indicatifs

N0 - aucune
COTATION Références et sources
démarche N1 - Initiation N2 - Réalisation N3 - Amélioration Achats publics durables Commentaires
RETENUE :documentaires
engagée http://www.ecologie.gouv.f
r/IMG/pdf/PNAAPD.pdf
2 - Enjeux transversaux Site du ministère des
finances (guides et
2-1- Politique d'achats recommandations):
http://www.minefi.gouv.fr/d
irections_services/daj/guid
e/gpem/table.html
Guide de l’achat public
ex: durable – Achats de
Achats de produits produits, matériel et
et/ou services socio prestations de nettoyage –
et éco responsables GEM DD (date de
Réflexion sur les Une politique d'achat est formalisée et publication : juillet 2009)
Les achats prennent en compte la circuits Les personnels concernés sont formés intègre des critères DD efficaces (prise Les cahiers des charges comportent des Guide de l’achat public
2-1-1 d'approvisionnement durable – Achats de
notion de DD . aux achats éco et socio responsables en compte du cycle de vie des exigences DD.
conditions de travail produits…) produits, matériel et
chez les fournisseurs prestations de nettoyage –
Eco labels GEM DD (date de
% de marchés avec publication : juillet 2009)
critères DD Guide de l’achat public
durable -  Achat de
vêtements - GEM DD
(date de publication :
juillet 2009)
Recommandation sur la
référence aux Eurocodes
dans les marchés publics
Prise en compte des relatifs aux ouvrages de
La réflexion est généralisée sur construction – GEM OTM
cibles de la Haute Les cahiers des charges comportent des l'ensemble des cibles de la HQE®.
Qualité Les personnels concernés sont formés à (date de publication :
Les travaux prennent en compte exigences sur la qualité Des objectifs ambitieux (au-delà de la juillet 2009)
2-1-2 Environnementale la qualité environnementale des
la notion de DD. dans les travaux environnementale du bâtiment réglementation thermique) sont fixés
bâtiments
Certification (construction et exploitation) dans les projets de rénovation ou
construction.

CERTVEA
2-2- Transports internes

Directive 2009/33/CE
Un plan de renouvellement des véhicules
Les véhicules à faible émission relative à la promotion
Pas de gestion du Les cahiers des charge d'achat de Pour les véhicules neufs, la majorité du anciens est en place - en tenant compte
de GES ( transports de de véhicules de
2-2-1 parc véhicules (hors utilitaires) intègrent des parc automobile (hors utilitaires) est non des kilométrages.
personnes ou de marchandises) transport routier
Parc ancien critères d'émissions maximales éco taxée Les véhicules à énergie propre sont pris
sont privilégiés propres et économes
en compte.
en énergie

La formation à l'éco conduite est


Des formations à l'éco conduite Une action de formation à l'éco conduite La formation à l'éco conduite est http://www.ecoconduite
2-2-2 effective pour les conducteurs effectuant
sont programmées. est proposée proposée à l'ensemble du personnel .fr/
le plus grand nombre de kilométrage

Certains déplacements sont modifiés


Une réflexion sur les itinéraires et Un recensement exhaustif des circuits Le recensement donne lieu à des
2-2-3 (horaires et itinéraires) afin de les
circuits logistiques est en œuvre. est effectué et centralisé actions d'amélioration
rationaliser.

Un inventaire des domaines


Des solutions alternatives aux Des indicateurs sont en place pour
potentiellement concernés est effectué.
déplacements (télémédecine, évaluer l'utilisation des matériels (nombre
2-2-4 Les solutions techniques disponibles Des équipements sont acquis et utilisés.
vidéoconférence, travail à de réunions sans déplacements, nombre
sont proposées aux utilisateurs
distance…) sont envisagées. de km évités…)
concernés.

4/17 481074828.xlsGRILLE - version 0


Éléments
Critères d'appréciation Éléments de cotation
indicatifs

N0 - aucune
COTATION Références et sources
démarche N1 - Initiation N2 - Réalisation N3 - Amélioration Commentaires
RETENUE documentaires
engagée
2-3- Transports extérieurs

Les différents types de déplacements Diverses actions sont mises en place


L'impact des déplacements sur Divers indicateurs sont mis en place
externes sont recensés et quantifiés (information, formations,
2-3-1 l'environnement et l'économie est (comptages, formations, enquêtes sur les
(nombres / kilométrages / moyens de sensibilisation…) pour optimiser les
pris en compte. pratiques…).
transport) . déplacements

Informations /
description du PDE :
Des solutions alternatives à la
Des actions sont en place (création L'ensemble des actions en faveur des http://www2.ademe.fr/s
voiture individuelle (vélo, à pied, Des actions de sensibilisation sont
2-3-2 d'une plate-forme co-voiturage, box à déplacements sont formalisées dans un ervlet/KBaseShow?
transports en commun, organisées périodiquement
vélo…). PDE sort=-
covoiturage…) sont privilégiées.
1&cid=96&m=3&catid=
14263
Note pour la partie ENJEUX TRANSVERSAUX #DIV/0!

5/17 481074828.xlsGRILLE - version 0


Éléments
Critères d'appréciation Éléments de cotation
indicatifs

N0 - aucune
COTATION Références et sources
démarche N1 - Initiation N2 - Réalisation N3 - Amélioration Commentaires
RETENUE documentaires
engagée

3 - Performance économique Éléments de cotation

Groupements
d'achats
Des partenariats (groupements…) partenariats avec
des sociétés privées Les possibilités de partenaires sont Des opérations de partenariat sont en L'établissement recherche
sont recherchés pour améliorer la Partenariats avec
identifiées. place. systématiquement un partenariat
performance économique. des associations
Partenariat avec
collectivités…

définition du coût global


(site
Lorsque le coût global est pris en ecoresponsabilite.enviro
compte, il intègre systématiquement la fin Retour sur
nnement.gouv)
Le coût global est utilisé pour les Pour certains marchés, les cahiers des des vie (recyclage, déconstruction…) des Investissement
L’acheteur public (Return doit
Les responsables de marchés sont On Investissements
examiner, au titre du
choix des équipements - charges et critères de choix prennent en produits.
formées à la notion du coût global ROI)
critère- définition MAINH
prix, l’ensemble
bâtiments… compte le coût global. Le pourcentage de cahiers des charges
L'outil
des coûtsROI ainhérents
pour vocation aux
intégrant la notion de CG est connu. d'accompagner
produits : les
acquisition,
établissements de santéUn
utilisation, élimination.
(publics
produit ou privés) dans de
respectueux la
mise en oeuvre d'un
l’environnement peutoutil
être
d'évaluation
plus cher qu’un financier produit
d'une
ordinaireopération
à l’achat mais
d'investissement.
moins cher sur L'outil le long a
été
terme.conçuExemple.
dans le cadre Une
d'une
ampoule réflexion conduite
classique de 100
par la MAINH
W éclaire sur et
1 an le retour
coûte
sur
1,25investissement
euros. En revanche (ROI)
du
unePlan Hôpital
ampoule 2007. Le fluo
Les responsables de marchés sont modèle
compacte ROI definancier
20 W coûtelocal
formés à la notion de retour sur a
12été pensééclaire
euros, dans ses pendant
Le retour sur investissement dans Pour certains domaines le calcul du Les estimations de retour sur fondements
8 ans etthéoriques consomme
investissements.
les projets (travaux notamment) retour sur investissements est une aide investissements sont systématiquement afin de permettre unemoins
beaucoup
Les domaines dans lesquels le retour transposition
d’électricité. à tous les Bilan,
est pris en compte. à la décision. comparées à la réalité.
sur investissements est pertinent sont investissements
l’utilisateur dépense 29,6
recensés. hospitaliers
euros au lieu qu'ils
de 98soient
euros
inclus ou non dans le
sur 8 ans.
plan. Ce modèle de
mesure ROI financier des
opérations
d'investissement vient en
complément des outils
existants suggérés par les
circulaires applicables en
matière de construction
Note pour la partie PERFORMANCES ECONOMIQUES #DIV/0! hospitalière. Il s'inscrit
dans la continuité des
outils existants dans une
démarche de progrès,
d'approfondissement et
d'amélioration qualitative.
http://www.mainh.sante.go
uv.fr/

6/17 481074828.xlsGRILLE - version 0


Éléments
Critères d'appréciation Éléments de cotation
indicatifs

N0 - aucune
COTATION Références et sources
démarche N1 - Initiation N2 - Réalisation N3 - Amélioration Commentaires
RETENUE documentaires
engagée

4 - Responsabilité sociétale Éléments de cotation

Le dialogue social permet


Le volet social du projet d'établissement
d'aborder des thèmes spécifiques Le plan d'actions est évaluée à
est rédigé et donne lieu à un plan Le plan d'actions est engagé.
(éthique, violences verbales, périodicité définie.
d'actions
maltraitance, stress…).

4-1- Conditions de travail

Fiches de poste
mise en cohérence Les postes ont fait l'objet d'une analyse
Une analyse des postes est Tous les postes ont fait l'objet d'une
4-1-1 avec les Les fiches de poste sont rédigées. (conditions de travail, ergonomie,
réalisée. compétences. analyse et sont réévalués régulièrement.
contraintes, sécurité…)
Utilisation des EPI

Les postes à risque ont fait l'objet d'une Tous les postes à risque ont fait l'objet
Les postes à risque sont analysés Les postes à risque sont identifiés analyse (EPI, conditions de travail, d'une analyse et sont réévalués
ergonomie, contraintes, sécurité…) régulièrement.

Le turn-over est évalué et fait Le turn-over est évalué au moins Le turn over est analysé plus Des actions sont mises en œuvre pour
4-1-2
l'objet d'une analyse. annuellement. fréquemment si besoin. maîtriser le turn-over en cas de besoin.

L'absentéisme est évaluée et fait L'absentéisme et ses causes sont L'absentéisme est analysé plus Des actions sont mises en œuvre pour
4-1-3
l'objet d'une analyse évalués au moins annuellement. fréquemment si besoin. maîtriser l'absentéisme en cas de besoin.

L'organisation du travail donne


lieu à une réflexion Le recensement des besoins des
Les besoins des patients et les
pluridisciplinaire et patients est organisé (patients, Certains besoins donnent lieu à des
4-1-4 organisations mises en place sont
multisectorielle, au sein de représentants d'associations, modifications des organisations.
réévaluées à périodicité définie.
l'établissement, en tenant compte entourage…).
des besoins des patients
L'organisation du travail donne
lieu à une réflexion
Certaines attentes donnent lieu à des
pluridisciplinaire et Le recensement des attentes et des Les attentes des employés et les
modifications des organisations,
4-1-5 multisectorielle, au sein de besoins des employés est organisé organisations mises en place sont
lorsqu'elles sont compatibles avec les
l'établissement, en tenant compte (boîtes à idées, enquêtes…). réévaluées à périodicité définie.
missions de l'établissement.
des attentes et besoins des
employés.

L'établissement met en place des crèche, aides aux


Le recensement des besoins et attentes Une évaluation des actions mises en
4-1-6 dispositifs facilitant la vie personnes âgées, Des solutions sont recherchées.
repassage… est effectué. œuvre est effectuée à périodicité définie.
quotidienne des employés

4-2- Équité

Les discriminations sont Cette thématique est intégrée dans la


L'établissement promeut des actions L'établissement évalue sa politique et
4-2-1 identifiées (hommes/femmes, politique de recrutement de
d'adaptation au travail, de réinsertion… ses actions.
handicaps, racisme…). l'établissement et/ou le volet social.

La politique de notation (pour les agents La politique de notation (pour les agents
Les écarts de pratiques sont identifiés et
La politique de rémunération et titulaires), de calculs de primes et de titulaires), de calculs de primes et de
4-2-2 analysés ; cela donne lieu à d'éventuels
de primes est connue. rémunération (agents contractuels) est rémunération (agents contractuels) est
réajustements.
formalisée. diffusée et accessible.

7/17 481074828.xlsGRILLE - version 0


Éléments
Critères d'appréciation Éléments de cotation
indicatifs

N0 - aucune
COTATION Références et sources
démarche N1 - Initiation N2 - Réalisation N3 - Amélioration Commentaires
RETENUE documentaires
engagée

Le diagnostic
Accessibilité d'accessibilité des ERP
Adaptation des (catégories 1 à 4),
postes de travail L'exhaustivité du sujet est examinée à
L'établissement a réalisé le diagnostic périodicité définie ; les mises aux normes initialement fixé à fin
Travail des Un plan d'actions pluriannuels est défini. 2010, est avancée à :
d'accessibilité handicapés. sont planifiées et/ou effectuées.
L'établissement prend en compte personnes - 30 juin 2009 pour les
4-2-3 handicapées par le
les handicaps dans son activité biais des clauses Des solutions de prise en charge sont établissements
Les situations handicapantes sont Les solutions mises en œuvre sont
d'insertion proposées. recevant plus 1500
identifiées. évaluées.
Travaux réalisés par personnes
des ESAT - 31 décembre 2009
pour les établissements
recevant entre 700 et
1500 personnes
- 31 décembre 2010
pour les autres

4-3- Emploi, compétences, formation


Le plan de formation est évaluée.
Le plan de formation institutionnel Les besoins en formation sont recensés La qualité des formations est évaluée.
4-3-1 Les formations sont mises en œuvre.
est formalisé et hiérarchisés. Le budget formation est supérieur au
minimum légal.

La formation professionnelle
participe au maintien de La politique formation de l'établissement Les responsables de service ont
Des bilans de compétences concourent à
4-3-2 l'employabilité des employés intègre le maintien de l'employabilité des connaissance des principes de gestion
l'amélioration des plans de formation.
(visant le double intérêt employés. des emplois et compétences.
entreprise/employés)

Les besoins individuels en L'encadrement est formé et des


Une information sur le Droit Individuel à
formation sont évalués lors entretiens sont en place. La formation dans le cadre du DIF est
4-3-3 la Formation a été menée auprès de
d'entretiens annuels et alimentent Des actions individuelles de formation évaluée.
tous les agents.
le plan de formation sont engagées.
4-4- Hygiène, santé, sécurité

Des groupes de travail pour


Les thèmes hygiène, sécurité, Des formations aux règles d'hygiène, l'amélioration des conditions de travail
Le personnel a été sensibilisé sur ces
4-4-1 santé au travail sont pris en santé et sécurité ont lieu. (hygiène, santé, sécurité).
thèmes
compte dans l'établissement Un système de management de la santé
et de la sécurité au travail est en place.

4-5- Responsabilité sociale et sociétale de


l'établissement

Mettre en avant
La responsabilité sociale et toute action avec L'établissement mène une réflexion sur
Le diagnostic RSE est un outil de
4-5-1 sociétale de l'établissement a fait associations la réalisation d'un diagnostic en L'établissement a réalisé un diagnostic.
(EMMAUS, insertion, management des RH
l'objet d'un diagnostic responsabilité sociale
PED…)

Note pour la partie RESPONSABILITE SOCIETALE #DIV/0!

8/17 481074828.xlsGRILLE - version 0


Éléments
Critères d'appréciation Éléments de cotation
indicatifs

N0 - aucune
COTATION Références et sources
démarche N1 - Initiation N2 - Réalisation N3 - Amélioration Commentaires
RETENUE documentaires
engagée
5 - Responsabilité
environnementale
5-1- Eau / consommation

Le suivi des consommations d'eau


Mousseurs, L'établissement effectue un suivi Les consommations sont suivies (sous
Les consommations d'eau sont donne lieu à des actions d'amélioration
5-1-1 détecteurs de comptable (factures) des comptage) par activité, par bâtiment… et
suivies par activités présence…. hiérarchisées (sensibilisation,
consommations d'eau. font l'objet d'une analyse (ratios).
modifications techniques…).

Le carnet sanitaire et les schémas de


principe sont connus et mis à jour.
Au moins un technicien maîtrise les
La connaissance des différents réseaux
aspects liés à la maintenance et à
Le réseau d'eau est connu et Le carnet sanitaire existe mais n'est pas permettent d'optimiser les usages de
5-1-2 l'optimisation des réseaux. Un plan
systématiquement actualisé systématiquement tenu à jour. l'eau. Les plans d'actions sont suivis et
d'actions a été établi ; les interventions
évalués.
réalisées sur le réseau, les résultats
d'analyse, les consommations sont
suivies.

Des réflexions autour de process


permettant le recyclage de l'eau Les modifications techniques sont suivies
Les installations et process permettant le
(notamment et font l'objet d'optimisation.
5-1-3 Les process sont identifiés. recyclage de l'eau ou une diminution de
blanchisserie/stérilisation) sont Les économies d'eau sont quantifiées et
consommation sont privilégiées.
menées dans les secteurs où font l'objet d'une communication.
c'est possible

L'impact des actions de sensibilisation


est évalué - des actions sont menées à
Des messages de sensibilisation Des actions de sensibilisation et
Les agents ont été sensibilisés périodicité définie.
5-1-4 Recherche des fuites occasionnels sur la consommation d'eau formation sont formalisées dans un plan
aux gestes économes en eau Les nouveaux arrivants sont informés
sont diffusés. d'actions.
des actions menées autour de la gestion
de l'eau.

Des actions de sensibilisation sont L'impact des actions de sensibilisation


Des messages de sensibilisation
Les patients ont été sensibilisés formalisées dans la procédure d'accueil est évalué - des actions sont menées à
5-1-5 occasionnels sur la consommation d'eau
aux gestes économes en eau (politique, communication, livret périodicité définie.
sont diffusés.
d'accueil, charte…).

5-2- Eau / pollution

circuits
choix des produits Le plan d'actions comporte des
sensibilisation au Un bilan des différents effluents indicateurs de suivi qualitatif et
Les différents effluents sont identifiés. La
Les effluents font l'objet d'une respect du dosage (qualité/quantité) est réalisé. quantitatif. Il donne lieu à des actions
5-2-1 pour le bio nettoyage réglementation sur les effluents est
gestion adaptée. L'application de la réglementation donne d'amélioration (choix des produits,
Produits connue.
lieu à un plan d'actions. respect du dosage, formations des
biodégradables personnels…).

Énergie

Un suivi de la consommation et L'établissement a un suivi "comptable" Le suivi énergétique est réalisé grâce à Le suivi énergétique donne lieu à des
du coût des différentes énergies (factures) de ses consommations des sous comptages (par bâtiments ou actions d'amélioration en fonction su
est réalisé énergétiques. secteurs d'activités). contexte.

9/17 481074828.xlsGRILLE - version 0


Éléments
Critères d'appréciation Éléments de cotation
indicatifs

N0 - aucune
COTATION Références et sources
démarche N1 - Initiation N2 - Réalisation N3 - Amélioration Commentaires
RETENUE documentaires
engagée

Actions possibles :
sous comptage
réhabilitation
isolation Le diagnostic énergétique donne lieu à
énergies des actions d'amélioration.
Un diagnostic énergétique a été réalisé
Un diagnostic énergétique a été renouvelables Des objectifs de réduction des
détecteurs de
Le diagnostic énergétique est prévu. par un prestataire spécialisé pour
réalisé par l'établissement consommations sont fixés, notamment
présence l'établissement.
pour satisfaire les objectifs du Grenelle
régulation de Environnement.
température
équipements peu
énergivores

solaire
bois La réflexion sur les énergies L'impact environnemental des
L'établissement a recours aux
pompe à chaleur renouvelables est formalisée dans le Des installations sont en place. installations d'énergies renouvelables est
énergies renouvelables éolienne projet d'établissement. évalué.

L'impact des actions de sensibilisation


est évalué - des actions sont menées à
Des messages de sensibilisation Des actions de sensibilisation et
Les agents ont été sensibilisés périodicité définie.
occasionnels sur la consommation formation sont formalisées dans un plan
aux gestes économes en énergie Les nouveaux arrivants sont informés
énergétique sont diffusés. d'actions.
des actions menées autour de la maîtrise
de l'énergie.

Des messages de sensibilisation L'impact des actions de sensibilisation


Les patients ont été sensibilisés Des actions de sensibilisation sont
occasionnels sur la consommation est évalué - des actions sont menées à
aux gestes économes en énergie formalisées dans le procédure d'accueil.
énergétique sont diffusés. périodicité définie.

5-3-Déchets

Les différents types de déchets sont


identifiés. Le plan d'actions comporte des
Le stockage des déchets est réalisé indicateurs de suivi qualitatif et
Un bilan des différents déchets
dans des conditions conformes à la quantitatif. Il donne lieu à des actions
Les déchets font l'objet d'une (qualité/quantité) est réalisé. Les filières
5-3-1 réglementation et en adéquation avec d'amélioration (achats et réduction à la
gestion adaptée. en place sont identifiées et connues.
les capacités de stockage de source, circuits, filières, formations des
l'établissement. personnels…). Le recyclage et la
Une veille réglementaire est en place. valorisation des déchets sont favorisés.
Un"référent" déchets est identifié.

Une réflexion sur la réduction, à la Cette réflexion est menée sur l'ensemble
Les personnels sont formés à la
Les personnels sont informés des source de la production de déchets est des services et fait l'objet
5-3-2 gestion des déchets générés
différentes filières en place. menée avec différents services (service d'accompagnement et d'actions de
dans leur activité professionnelle.
des achats par exemple) formations.

10/17 481074828.xlsGRILLE - version 0


Éléments
Critères d'appréciation Éléments de cotation
indicatifs

N0 - aucune
COTATION Références et sources
démarche N1 - Initiation N2 - Réalisation N3 - Amélioration Commentaires
RETENUE documentaires
engagée
5-4- Air : pollution atmosphérique et gaz à
effet de serre

Un bilan des différents rejets


Le plan d'actions comporte des
atmosphériques (qualité/quantité) est
indicateurs de suivi qualitatif et
Les rejets atmosphériques Les différents types de rejets sont réalisé.
quantitatif. Il donne lieu à des actions
5-4-1 (effluents gazeux) font l'objet identifiés. La réglementation sur les rejets
d'amélioration (politique développement
d'une gestion adaptée. atmosphériques est connue. Son
durable, réduction des GES, PDE,
application donne lieu à un plan
PNAQ…).
d'actions.

Certaines préconisations du Bilan


L'établissement a réalisé un Bilan Carbone ont été planifiées. Leur impact
5-4-2 Le Bilan Carbone est planifié. Le Bilan Carbone a été réalisé.
Carbone environnemental (en terme de réduction
de GES) est évalué.

La qualité de l'air intérieur est prise en


compte lors de choix techniques
(revêtements, choix de mobiliers, Une campagne de mesures sur la
La qualité de l'air intérieur fait La réglementation est connue et
5-4-3 produits, équipements…). composition de l'air intérieur est menée
l'objet d'une réflexion. appliquée au moins partiellement.
Un plan de maintenance préventive et donne lieu à des plans d'actions.
(entretien de la ventilation …) est en
place.

5-5 Autres nuisances

Des actions de réduction des nuisances


sonores sont menées :
- horaires de certains passages
- roues de chariots
- revêtements de sols intérieurs et
extérieurs
Les nuisances sonores sont évaluées et
Les nuisances sonores (en Le suivi des nuisances sonores internes - localisation des activités bruyantes
font l'objet d'études de satisfaction à
5-5-1 interne et en externe) sont prises et externes est inscrit dans la politique (garages, moteurs…)
l'attention des patients, des visiteurs,
en compte. environnementale de l'établissement. - réseaux…
des riverains et des personnels.
Les nuisances sonores sont prises en
compte lors d'opérations d'achats et
d'investissements.

11/17 481074828.xlsGRILLE - version 0


Éléments
Critères d'appréciation Éléments de cotation
indicatifs

N0 - aucune
COTATION Références et sources
démarche N1 - Initiation N2 - Réalisation N3 - Amélioration Commentaires
RETENUE documentaires
engagée
La biodiversité est le
5ème des 13 domaines
5-6- Biodiversité d'action de la première loi
Grenelle.

Le personnel est sensibilisé à la


Des actions sont menées pour limiter les biodiversité.
Le respect de la biodiversité est L'établissement est sensibilisé à la impacts négatifs de l'activité de Des partenariats avec des organismes
5-6-1 pris en compte dans les projets biodiversité et à l'impact de son activité l'établissement sur la faune et la flore engagés dans la protection de la faune et
de l'établissement sur la faune et la flore. (espaces verts, produits de nettoyage, la flore sont mis en place pour certains
pesticides…). projets.

Une étude globale sur l'origine de l'eau


de boisson est menée : prise en compte Les résultats de l'étude donnent lieu à
Une réflexion sur l'eau de boisson
5-6-2 des risques infectieux, coût global (main des modifications de l'approvisionnement
est en œuvre.
d'œuvre, maintenance équipements, en eau de boisson le cas échéant.
élimination des bouteilles…).

Note pour la partie RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE #DIV/0!

12/17 481074828.xlsGRILLE - version 0


Diagnostic Développement Durable
Hôpital xxxxx
CH Hospitalier :

Diagnostic réalisé le :

2011 2012 2013


Trimestres 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4
Pratiques managériales

Performance économique

Responsabilité sociétale

Responsabilité environnementale
Diagnostic Développement Durable
Tableau d'indicateurs
Pratiques manageriales Nombre de personnes du comité de pilotage formée au DD %
Nombre de parties prenantes identifiées
Nombre de réunion du COPIL
Nombre de groupes de travail

rédaction d'une charte


Nombre de manifestations annuelles sur le DD (expositions, articles…)

Enjeux transversaux Nombre de personnes formées au marchés durables


clauses ou coût global ou
Pourcentage de marchés avec clauses DD % calcul du retour sur
investissement
Le plus important étant le
Pourcentage de véhicules à faible émission %
kilométrage
Pourcentage de personnes formées à l'éco conduite %
Pourcentage de réunions en visio Nombre de km évités
% marche / % vélo / %
Enquête sur les déplacements de personnes % voiture / % transports en
commun…
% de km en covoiturage %

Performance économique

dialogue social Turn-over %


Nombre d'actions / turn over
Absentéisme %
Nombre d'actions/absentéisme
Nombre d'enquêtes patients (besoins)
Nombre d'enquêtes employés (besoins)
Enquête sur l'équité (H/F, "ethnies", handicap…)
Handicaps % de postes aménagés ou investissements ou ???
Primes ???
budget formation sup de XX% au miniumum légal
Nombre de bilan de compétences réalisés ou %
Ralisation d'un diag RSE ??

Environnement EAU
Suivi consommations d'eau en prenant une fréquence pertinente (pas à l'année !!)
Ratios pertinents
D'où évaluation des économies réalisées
Nombre d'actions de sensibilisation sur les économies d'eau

ENERGIE
Suivi consommations d'énergie en prenant une fréquence pertinente (pas à l'année !!)
Ratios pertinents
D'où évaluation des économies réalisées
Nombre d'actions de sensibilisation sur les économies d'énergie
Part des EnR dans le consommation globale %

EFFLUENTS
Nombre d'effluents suivis

DECHETS
Nombre filières de tri
Indicateurs DASRI

BRUIT
Une action d'évaluation (avec sonomètre pe)
Diagnostic Développement Durable
COTATION GLOBALE

CH Hospitalier : PRATIQUES MANAGERIALES #DIV/0!


ENJEUX TRANSVERSAUX #DIV/0!
Diagnostic réalisé le : 11/16/2009 PERFORMANCES ECONOMIQUES #DIV/0!
RESPONSABILITE SOCIETALE #DIV/0!
RESPONSABILITE ENVIRONNEMENTALE #DIV/0!

VISUALISATION "RADAR" DU DIAGNOSTIC DEVELOPPEMENT DURABLE

PRATIQUES MANAGERIALES
3
RESPONSABILITE ENVIRONNEMENTALE ENJEUX TRANSVERSAUX
-1

RESPONSABILITE SOCIETALE PERFORMANCES ECONOMIQUES

REEHP Grille DD - version 1 sept. 09


RESPONSABILITE SOCIETALE PERFORMANCES ECONOMIQUES

RESPONSABILITE SOCIETALE RESPONSABILITE ENVIRONNEMENTALE

Conditions de travail #DIV/0! Eau / consommation #DIV/0!


Equité #DIV/0! Eau / pollution #DIV/0!
Emploi, compétences, formation #DIV/0! Energie #DIV/0!
Hygiène, santé, sécurité #DIV/0! Déchets #DIV/0!
Responsabilité sociale et sociétale #DIV/0! Air : pollution atmosphérique et GES #DIV/0!
Autres nuisances #DIV/0!
Biodiversité #DIV/0!

RADAR : RESPONSABILITE SOCIALE ET SOCIETALE RADAR : ENVIRONNEMENT

Conditions de travail Eau / consommation


3 Biodiversité 10 Eau / pollution
Responsabilité sociale et sociétale Equité 5
-1 0
Autres nuisances Energie
Hygiène, santé, sécurité Emploi, compétences, formation
Air : pollution atmosphérique et GES Déchets

ENJEUX TRANSVERSAUX

Politique d'achat #DIV/0!


Transports internes #DIV/0!
Transports extérieurs #DIV/0!

RADAR ENJEUX TRANSVERSAUX

REEHP Grille DD - version 1 sept. 09


RADAR ENJEUX TRANSVERSAUX

Politique d'achat
3

-1

Transports extérieurs Transports internes

REEHP Grille DD - version 1 sept. 09