Vous êtes sur la page 1sur 34

' !

' i

SYNDICAT D'ASSAINISSEMENT DE LA REGION D'INGWILLER


Mairie 67340 Ingwiller
:0388894720 03888941 72

Marché Public de Travaux

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES


PARTICULIERES

(Pièce n°4)

SYNDICAT DES EAUX ET DE L'ASSAINISSEMENT DU BAS-RHIN


Pièce n=4 - Cahier des Clauses Adminis ratives Pafticulières
Ensemble dans i exigence SDENBEEIGK./250190/28 avril 2006
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiUer Construction d'une station dëpuration à Menchhoffen

SOMMAIRE

ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE - DISPOSITIONS GENERALES ................................................................. 4

1.1. Objet du marché ....................................................................................................................... 4

1.2. Décomposition en tranche ........................................................................................................ 4

1.3. ContrEle technique ................................................................................................................... 4

1.4. Coordonnateur de sëcurité ......................................................... ............................................. 4

ARTICLE 2 : PIECES CONSTtTUTIVES DU MARCHE .................................................................................. 4

2.1. Pièces particurières .......................... . ....................................................................................... 5

2.2. Pièces générales ........ . ............................................................................................................. 5

2.3. Pièces établies par le titulaire du marché ................................................................................. 5

• ARTICLE 3 : PRIX - VARIATION DANS LES PRIX - REGLEMENT DES COMPTES ...... ; ............... ..................... 6

3.1. Répartition des paiements ......................................................................................................... 6

3.2. Contenu des prix - Règlement des comptes - Travaux annexes - Travaux en régie ............... 6
3.2.1. Contenu des prix ............................................................................................................................. 6

3.2.2. Forfait ............................................................................................................................................. 7


37 TF ï au
....... 3-.2
n ê-×êd hEi's- foïfàit E.C::.: :Z .:. .;:T... .__.....% .: .: Z _:7.% ..E.: «_ zc.: :: ::: ::::: .:»..:;.: =::,«:::::: 6
3.2.4. Travaux en régie ....... : .................................................................. . ................................................. 8

3.3. Variation dans les prix .............................................................................................................. 9,

3.3.1. Modalité de révision des pdx ......................................................................................................... 9


3.3.2. Application de la Taxe à la Valeur Ajoutée ................................................................................... 10

3.4. Paiement des co-traitants et des sous-traitants ..................................................................... 10

3.4.1. Désignation des sous-traitants lors de la conclusion ou en cours de marché .............................. .10
3.4.2. Modalités de paiement direct des co-traitants et sous-traitants, ................................................... 11
3.5. Formes particulières de l'envoi des projets de décomptes mensuels et finaux ..................... 12
ARTICLE 4 : DELAIS D'EXECUTION - PENALITES ET PRIMES .............................. :. ................................... 12

4.1, Délais d'exécution des travaux ........................................... : ................................................... 12

4.2. Prolongation du dé/ai d'exécution ............................................ i .............................................. 13

4.3. Pénalités - Réfactions - Primes ............................................................................................. 13

4.3.1. Retard dans l'exécution du marché et la construction de l'installation .......................................... 13


4.3.2, Retard dans la fourniture des documents visés à l'article 8.1 ........................................................ 13

4.3.3. Retard dans la fourniture das documents visés à l'article 9.6 ........................................................ 13

4.3.4. Pénalitês relatives aux caractédstiques techniques ...................................................................... 13

4.3.5. Repliement des installations de chantier et remise en état dea lieux ............................................ 14
4.3.6. Pénalités pour absence aux réunions de chantier ....................................................................... 14

4.3.7. Prime d'avance .............................................................................................................................. 14

4.4. Retenues ................................................................................................................... L ........... 14

ARTICLE 5 : CLAUSES DE FINANCEMENT ET DE SECURITE .................................................................... 14

5.1. Cautionnement ...................................................

SDENBEE/GKJ250190/28 avril 2006 Page 2 sur 34


Pièce n°4 - Cahier des Clauses Administratives Padiculiëres
Syndicat d'Assainissement de la Région d'fngwiller Construction d'une station dëpuration à Menchhoffen

8.4.5. Stipulations relatives aux travaux en régie .................................................................................... 22


ARTICLE 9 : CONTROLE ET RECEPTION DES TR. VAUX- GARANTIES ..................................................... 23

9. 1. Essais et contr51e des ouvrages en cours d'exécution .......................................................... 23

9.2. Essais avant mise en route de l'installation ...........................................


................................ 23
9.3. Réception - Refus des installations ........................................................................................ 24

9.3.1. Constat d'achèvement de la construction ..................................................................................... 24

9.3.2. Mise en route de Mnstallation ......................................................................................................... 24

9.3.3. Date d'achèvement des travaux- Réception ................................................................................ 26

9.3.4. Réception (opërations prëalables) ................................................................................................. 27

9.3.5. Essais de garantie ......................................................................................................................... 28


9.3.6. Refus des installations ................................................................................................................... 29

9.3.7. Clauses de sauvegarde ................................................................................................................. 29

9.4. Délai de garantie .................................................................................................................... 30

9.5. Instructions sur le fonctionnemenL .......... , .............................................................................. 31

9. 6. Documents à remettre par l'entrepreneur ........................................ 31

9.6.1. Dossier de récolement ................................................................................................................... 31

9.6.2. Dossier d'exploitation .................................................................... ................................................ 31


9; 7. Garanties particulières .....: ...............
..................................................................................... 32

9. 8. Assurances- Responsabilité ................................................................................................. 32

9.8.1. Assurance à signature du marché ................................................................................................. 32

9.8.2. Assurance en cours de travaux ..................................................................................................... 33

• .AR%!CLE :'1Q :.DERQGATIONS AUX DOCUMENTS.GENERAUX ................................................................... 34

SDEA/BEE/GK/250190/28 avril 2006 Page 3 sur 34


Pièce n°4 - Cahier des Clauses Administratives parUculières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE - DISPOSITIONS GENERALES

1.1.0biet du marché

Les stipulations du présent Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP)


concernent la construction d'une station d'épuration des eaux usées, domestiques,
industrielles et pluviales de la région d'lngwiller, à exécuter pour le compte du Syndicat
d'Assainissement de la région d'lngwiller (SARI), Maître d'Ouvrage.

A défaut d'indication dans l'acte d'engagement du domicile élu par l'entrepreneur à proximité
des travaux, les notifications se rapportant au marché seront faites au siège du Maître
d'Ouvrage selon les modalités définies à l'article 2.22 du CCAG.

1.2.Décomposition en tranche

Le marché comporte une tranche définie dans l'acte d'engagement.

1.3.Contrôle technique

Un bureau de contrôle est désigné et rémunéré par le Maître d'Ouvrage (Qualiconsult à


Oberhausbergen). Les missions qui lui sont confiées sont relatives à la stabilité et la solidité
des ouvrages et des équipements indissociables futurs (L) et existants (LE), à la sécurité
des personnes dans les bâtiments industriels (STI), à la sécurité des personnes dans les
c0ristructions en cas de séismes (PS) et au diagnostic de l'amiante sur les bâtiments et
ouvrages existants (DIAG AMIAN).

Les différentes phases de la mission de contrôle seront, pendant l'exécution du projet, les
suivantes :
• contrôle de la conception,
• contrôle des documents d'exécution,
• contrôle de la réalisation,
• vérifica{ion finale.

L'entrepreneur est tenu de laisser le contrôleur technique pénétrer sur le chantier et de lui
communiquer tous les documents nécessaires (plans, notes de calcul...) afin qu'il puisse
mener à bien la mission qui lui a été confiée.

1.4.Coordonnateur de sécurité

Les travaux faisant l'objet du présent marché sont soumis à la coordination en matière de
sécurité et de protection de la santé au sens de la loi n°93-1418 du 31 décembre 1993.

Le coordonnateur SPS (ADC-Est à Eckbolsheim) est chargé par le Maître d'Ouvrage d'une
mission de coordination en matière de sécurité et de santé de niveau I1.

ARTICLE 2 : PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE

Les pièces constitutives du marché sont les suivantes, par ordre de priorité :

SDENBEE/GK/250190/28 avril 2006 Page 4 sur 34


Pièce ne4 - Cahier des Clauses Administratives Padiculières
Syndicat d'Assainissement de la Rêgion d'lngwiller Construction dune station d'épuration à Menchhoffen

2,1 .Pièces particulières

• Acte d'Engagement,
• Présent Cahier des Clauses Administratives Particulières,
• Cahier des Clauses Techniques Particulières (et programme fonctionnel),
• Plan Général de Coordination,

2.2.Pièces qénérales

Les documents applicables sont ceux en vigueur au premier jour du mois d'établissement
des prix, tel que ce mois est défini au paragraphe 3.4.1.

Les pièces générales sont les suivantes :

• Cahier des Clauses Techniques Générales (CCTG) applicables aux marchés publics
de travaux et en particulier :
._ -
ï.i rê.T ``{< e {i iï êï ë ê-c Jt] n-diïnst i a{ï s-
...........
ê-F-a-s-ci u ë
pur ti n
d'eaux usées »,
o le Fascicule 81 Titre I « Construction d'installations de pompages pour le
relèvement ou le refoulement d'eaux usées domestiques, d'effluents
industriels ou d'eaux de ruissellement de surfaces »,
o le Fascicule 70 Titre I « Ouvrages d'assainissement »
• Cahier des Clauses Techniques Générales (CCTG) applicables aux marchés de
travaux de b timents,
• Fascicules du C.P.C. applicables aux marchés de travaux publics relevant des
Sérvices du Ministère de l'Equipement ou des Services du Ministère de l'Agriculture,
• Cahier des Clauses Administratives Générales applicables aux marchés publics de
travaux annexé au décret n° 76-87 du 21.01.1976 modifiés par les décrets n° 76-625
du 07.07.1976, 81-99 du 03.02.1981, 81-271 du 18.03.1981 et 91-472 du
14.05.1991,
• Cahier des Charges des Documents Techniques Unifiés (DTU),
• Réglementation concernant l'hygiène et la sécurité des chantiers notamment le plan
hygiène et sécurité.

Les pièces générales ne sont pas jointes au marché mais ces documents sont supposés
parfaitement connus de l'Entrepreneur.

2.3.Pièces établies par le titulaire du marché

• Mémoire technique et justificatif du projet accompagné des documents, schémas et


notes de calculs pour apprécier le procédé de traitement et le mode de
fonctionnement de l'installation, y compris tableau des données numériques,
• Liste des garanties sur lesquelles s'engage l'entreprise,
• Le bilan annuel prévisionnel d'exploitation,
• Devis descriptif des travaux de génie civil et de bAtiment,
• Devis descriptif des équipements mécaniques, électriques, de mesure, de
régulation ....
• La décomposition du prix forfaitaire faisant apparaître pour chaque ouvrage, le
montant des travaux de génie civil et d'équipement,
• Le bordereau des prix unitaires pour d'éventuels travaux supplémentaires,
• La décomposition des données numériques prévues pour le projet,

SDENBEEIGKI250190128 avril 2006 Page 5 sur 34


Piëce n°4 - Cahier des Clauses Administratives Particuliêres
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

• La note explicative relative au phasage des travaux (maintien des accès pendant les
phases chantier, mise en service successive des différents ouvrages, phasage des
travaux, ...),
= Le calendrier prévisionnel de réalisation des études (remise de plans), des travaux
de génie civil et d'équipement,
• Plan de masse au 1/500e, plan des VRD, plans et coupe des ouvrages au 1/50e
nécessaires à la bonne compréhension du projet, du mode de construction des
ouvrages et du fonctionnement du matériel, coupe hydraulique suivant le fil d'eau,
synoptique général,
• Notes de calcul pour le dimensionnement des appareillages et de l'installation
électrique accompagnés des graphiques de fonctionnement, caractéristiques des
pompes, compresseurs, aérateurs et autres appareils,
• Notice explicative permettant d'apprécier la fiabilité des installations,
• Perspective g nérale permettant d'apprécier l'intégration architecturale et paysagère:

En cas de contradiction entre ces documents, l'ordre de priorité sera l'ordre sus-indiqué.

-ARTICLE3 :-PRIX --VARIATION -DANS LES-PRIX w-REGLEMENT DES


COMPTES

3.1 .Répartition des paiements

L'acte d'engagement indique ce qui doit être réglé respectivement à l'entrepreneur titulaire et à
ses sous-traitants, ou à l'entrepreneur mandataire, à ses cotraitants et à leurs sous-traitants.

3.2.Contenu des prix - Rèqlement des comptes - Travaux annexes - Travaux en

3. 2.1. Contenu des prix

Le prix comprend toutes les études, main-d'oeuvre, fourniture, énergie, outillages nécessaires à
l'exécution jusqu'à achèvement complet des installations dont les descriptions et les
spécifications techniques sont indiquées dans le Cahier des Clauses Techniques Particulières.

Les prix du marché seront établis :


• en considérant comme normalement prévisibles les intempéries et autres phénomènes
naturels habituels tant qu'ils ne dépassent pas les limites (durée, intensité)
habituellement constatées dans la région de Menchhoffen,
en tenant compte des sujétions suivantes :
o environnement du chantier,
o risque de vol,
o exécution simultanée d'ouvrages extédeurs au présent marché,
o marges diverses, impSts, taxes, salaires, primes, achats de fournitures,
o marge du titulaire en cas de défaillance éventuelle d'un sous-traitant, .
o dépenses communes de chantier, .
o travaux en régie et imprévus.

Ces prix devront couvrir en outre les frais de coordination et de contr61e par l'entrepreneur de
ses cotraitants ou sous-traitants ainsi que les conséquences de leurs défaillances éventuelles.
Les prix indiqués seront expdmés hors TVA.

SOENBEE/GK/256190/28 avril 2006 Page 6 sur 34


Pièce n°4- Cahier des Clauses Administratives ParUculières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

3.2.2.Forfait

Pour chaque tranche de travaux, les installations font l'objet d'un prix global et forfaitaire qui
englobe l'ensemble des études, fournitures, travaux et prestations nécessaires à la réalisation du
projet et à la mise en service des installations, conformément aux prescriptions du présent CCAP
et CCTP.

Une omission quelconque ne saurait donner droit à une majoration du prix forfaitaire.

Le prix forfaitaire rémunère toutes les dépenses qui sont la conséquence directe ou indirecte des
• travaux, à l'exception des sujétions ou fournitures qui en sont formellement exclues par l'acte
d'engagement ou le présent CCAP.
- =,
Le titulaire du marché est réputé connaître la situation des lieux, la nature du terrain et les
vadations du niveau de la nappe souterraine.

Sont notamment compris :


...... I' .!Ç sbÇa!!s#tiqo, I#s .pan neau ç dg çhaBtier et.]'établ.!ssemènt__çles_ç!ôtures., prov]soir..es,
conformément à l'article R 324.1 du Code du Travail et aux prescriptions du Conseil
« Général du Bas-Rhin et de l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse ; sur les panneaux devront
également figurer les noms et loges des Maître d'Ouvrage et Maître d'Oeuvre,
• les terrassements en terrain de toute nature, y compris le rocher,
• les travaux visant à améfiorer la portance du sol support (purges, substitution,
...) ainsi qu'à assurer un faible tassement (colonnes ballastées,...),
• le dessouchage éventuel de l'ensemble du terrain retenu pour la construction,
• les épuisements, quels qu'ils soient et quel que soit le niveau de la nappe
souterraine,
• les frais d'architecte et de démarches administratives nécessaires à l'obtention du
permis de construire,
• les frais résultant des essais et contr61es en cours d'exécution,
• l'ensemble des frais résultant de la continuité de service (dérivations de
conduites, by-pass, alimentations é/ectriques, ...),
• les frais de mise en route de l'installation,
• les frais résultants de la vidange et du nettoyage des ouvrages à démolir ou à
réhabiliter (le cas échéant),
• les frais de démontage, d'enlèvement et d'élimination (dans le respect de la
réglementation en vigueur) des équipements non réutilisés (y compris les
éventuels déchets contenant de/'amiante),
• la démolition des ouvrages non réutilisés (y compris les éventuels déchets
contenant de l'amiante),
• les frais du CONSUEL,
• la fourniture du mobilier, du matériel et de l'outillage décrit à J'article 40 du CCTP,
ainsi que les containers métalliques destinés aux résidus du traitement,
• les réparations d'erreurs ou de malfaçons imputables à l'entrepreneur,
• les arrêts de chantier pour cause d'intempéries décidés par le Maître d'Oeuvre,
même si ces arrêts donnent lieu à un prolongement du délai d'exécution,
• tous les frais d'ëclairage, de balisage et de signalisation de chantier, de mise en
décharge des terres excédentaires, des résidus dé démolition ....
• tous droits, taxes, imp5ts, bénéfice de l'entreprise, à l'exclusion de la TVA,
• les sujétions résultants des encombrements de circulation et des mesures de police
et frais de maintien en bon état de propreté des voies utilisées,
• les sur-épaisseurs de matériaux qu'il serait nécessaire de prévoir pour compenser les
malfaçons qui se traduiraient par un dépassement des tolérances fixées,
• les travaux que l'entrepreneur pourrait avoir à effectuer en garantie de bonne
exécution des ouvrages,

SDENBEEIGKI250190128 avril 2006 Page 7 sur 34


Pièce n°4- Cahier des Clauses Administratives Padiculières
Syndicat d'Assainissement de la R gion d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

- le nettoyage du chantier,
* la fourniture des consommables, réactifs, énergie pendant la période de mise en
route,
• tous les frais d'assurance,
• le Schéma Organisationnel du Plan d'Assurance Qualité,
• la réalisation des réseaux secs et réseau eau potable à partir des différents
points de livraison,
• /'aménagement d'un chemin d'accès en enrobés.

Ne sont notamment pas compris :


• la fourniture des compteurs d'eau et d'énergie,
• les frais dëtudes concernant le contr61e technique et le coordonnateur sécurité,
déclen( hés par le Maître de l'Ouvrage,

Le prix forfaitaire est décomposé en évaluations séparées correspondant aux différentes


tranches de travaux, aux différentes parties de l'installation et aux différentes natures de
travaux, dans le tableau de décomposition du prix forfaitaire du marché.

3.2.3. Travaux annexes hors forfait

Sans objet.

3.2.4. Travaux en r#gie

Le règlement des travaux en régie est effectué en prenant en considération dans les décomptes :

0 pour la main d'oeuvre mise à la disposition du maître d'œuvre par l'entrepreneur :

o les salaires majorés de 111%,


o les indemnités de panier et de petits déplacements ainsi que les primes de
.transport majorés de 88 %,
o les indemnités de grand déplacement majorés de 6 %,

• pourles fournitures :

o leur prix d'achat H.T. majorés de 11%,

• pour les locations de matériels déjà présents sur le chantier :

o les sommes résultant des locations journalières en jours ouvrés seront proposés
par les entreprises et négociés avec le Maître d'Oeuvre.

Les coeflïcients majorateurs ci-dessus sont réputés tenir compte des charges accessoires aux
salaires, des frais généraux, ainsi que des imp6ts et taxes autres que la TVA.

L'obligation pour l'entrepreneur d'exécuter des travaux en régie cesse lorsque le montant total
des dro ts à rembou[sement atte nt 3 (trois) % du montant du marché.

3.3.5. Acomptes

Le paiement des travaux est effectué sur situations mensuelles conformément à l'article 13
du CCAG.

SDENBEEIGKI250190128 avril 2006 Page 8 sur 34


Pièce n°4- Cahier des Clauses Administratives Partlculières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

Pour chaque poste élémentaire du cadre de décomposition des prix forfaitaires, les
situations mensuelles prennent en compte, après achèvement de la phase d'exécution
concernée, les pourcentages maximum suivants :

a) Terrassements :

ouverture des fouilles 60 %


remblaiement, mise en forme des talus et évacuation des
matériaux éventuellement excédentaires 100 %

b) Génie civil des ouvrages essentiellement en béton armé :

• .. fourniture des plans d'exécution (art 8.4. du présent CCAP) 5%


• drainage et béton de propreté 10 %
• coffrages, ferraillage, bétons, décoffrages 75 %
• formes de pente, enduits et revêtements 90 %
• petits travaux divers, scellement et finitions 95 %
............. *_. :.rèception.(art. 9.3.3._et 9.3.4. du présent CCAP) ............................ t 00 % .....

c) Génie civil des ouvrages constitués essentiellement de


b&timents :

• fourniture des plans d'exécution (art. 8.4. du présent


CCAP) 5%
• drainage ou Vide sanitaire, fondation et plancher bas 15 %
o. maçonnerie, gros œuvre en élévation 35 %
• couverture, y compris étanchéité 50 %
• cloisons intérieures, enduits et revêtements de sols 70 %
• menuiserie, sanitaires, électricité 90 %
• peinture et finitions 95 %
• réception (art. 9.3.3. et 9.3.4. du présent CCAP) 100 %

d) Equipement- Conduites :

• fourniture des plans d'exécution et des pièces prévues


à l'article 6.2. du présent CCAP pour le matériel 5%
d'équipement
• présentation d'un certificat de propriété pour les
matériels fabriqués en usine ,., 55 %.
• livraison sur le chantier et présentation de factures
acquittées 65 %
• montage du matériel, pose des conduites 95 %
• réception (art. 9.3.3. et 9.3.4. du présent CCAP) 100 % '

Pour les aménagements et les équipements généraux, les situations mensuelles prennent
en compte les pourcentages d'exécution sur la base d'un métré sommaire.

3.3.Variation dans les prix

3.3.1.Modalité de révision des prix

Les prix sont fermes et non révisables pendant un an.

SDEN8EEIGKI250190128 avril 2006 Page 9 sur 34


P ece n°
4 - Cah er des• Clauses
,
Adm n s ra wes Parttcu =eres
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwi!ler Construction d'une station dëpuration à Menchhoffen

Les prix du présent marché sont réputés établis sur les bases des conditions économiques
en vigueur au mois comprenant le jour de la remise des offres.

Au delà d'une année à partir de la date de remise des offres, ils sont révisés en appliquant le
coefficient de révision Cn donné par la formule suivante :

( TP02
Cn = 0,15 + 0,85 x l
• .TP02o,

dans laquelle TP02 et TP020 sont les valeurs prises par l'index (publié au Bulletin Officiel de
la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes de la République
Française) respectivement au mois d'exécution des prestations et au mois d'établissement
des prix du marché.

Il est spécifié expressément qu'en cas de retard dans l'exécution, Iorsqu'il est imputable à
l'entrepreneur et seulement si les prix sont en augmentation, tous les travaux exécutés
postérieurement au délai prescrit ne seront plus susceptibles de majoration.

Les prix d'application pour les travaux restant à exécuter après expiration du délai sont :

, dans le cas de hausse, bloqués aux valeurs atteintes à la fin du délai,


• dans le cas de baisse, révisés selon la formule de révision.

3.3.2.Application de la Taxe à la Valeur Ajoutée

Les montants des acomptes mensuels et de l'acompte pour solde sont calculés en appliquant les
taux de T.V.A. en vigueur lors de l'établissement des pièces de mandatement. Ces montants
sont éventuellement rectifiés en vue de l'établissement du décompte général en appliquant les
taux de T.V.A. en vigueur lors des encaissements.

3.4.Paiement des co-traitants et des sous-traitants

3.4.1.Désignation des sous-traitants lors de la conclusion ou en cours de marché

Les sous-traitants seront désignés dans l'acte d'engagement.


+

L'acceptation d'un sous-traitant et l'agrément des conditions de paiement du contrat de sous


traitance sont constatés par un avenant ou un acte spécial par la personne responsable du
marché et par l'entrepreneur qui conclut le contrat de sous-traitance ; si cet entrepreneur est un
ce-traitant, t'avenant ou l'acte spécial est contresigné par le mandataire des entrepreneurs
groupés.

SDEA/BEE/GK/250190/28 avril 2006 Page 10 sur 34


Pièce n°4 - Cahier des Clauses Adrninistratives Particulières
Syndicat d'Assainissem#nt de la Région d'lngwiller Construction d'une station dëpuràtion à Mencl hoffen

L'avenant ou l'acte spécial indique :

• la nature et le montant des prestations sous-traitées,

® le nom, la raison ou la dénomination sociale et l'adresse du sous-traitant,

* les conditions de paiement du contrat de sous-traitance, à savoir :

o la date (ou le mois) d'établissement des prix,


o les modalités de calcul et de versement des avances et accomptes,
o les modalités de révision de prix,
o les stipulations relatives aux délais, pénalités, primes, réfactions et retenues
diverses,

• la personne habilitée à donner les renseignements prévus à l'article 108 du Code des
Marchés Publics,

.... ° Iëco
I tablë a signatàirë-dës-paÎêniëï ts; ........................................... : .......

• si le sous-traitant est payé directement, le compte à créditer.

3.4.2.Modalités de paiement direct des co-traitants et sous-traitants

Co-traitants :

En cas de groupements d'entrepreneurs solidaires, la signature du projet de décompte par le


mandataire vaut acceptation par celui-ci de la somme à payer éventuellement à chacun des
entrepreneurs solidaires, compte tenu des modalités de répartition des paiements prévues
dans le marché.

En cas de groupements d'entrepreneurs conjoints, la signature du projet de décompte par le


mandataire vaut, pour chaque co-traitant, acceptation du montant d'acompte ou de.solde à
lui payer directement, déterminé à partir de la partie du décompte afférente au lot assigné à
ce co-traitant.

Sous-traitants :

Par dérogation à l'article 13-51 du CCAG, les dispositions prévues pour le règlement des
sous-traitants payés directement sans que le marché ne leur assigne un lot, sont applicables
à l'ensemble des sous-traitants payés directement.

Par dérogation à l'article 13-54 du CCAG, les dispositions du dernier alinéa de cet article ne
sont pas applicables.

Pour les sous-traitants, le titulaire joint en double exemplaire, au projet de décompte une
attestation indiquant la somme à régler par le Maître d'Ouvrage à chaque sous-traitant
concerné ; cette somme tient compte d'une éventuelle révision ou actualisation des prix
prévus dans le contrat de sous-traitance et inclut la TVA.

SOENBEE/GK/250190/28 avril 2006 Page 11 sur 34


Piëce n*4 - Cahier des Clauses Administratives Particulières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration Menchhoffen

3.5.Formes particutières de t'envoi des projets de décomptes mensuels et finaux

L'entrepreneur envoie au Ma tre d'Oeuvre, par lettre recommandée avec avis de réception postal
ou lui remet contre récépissé dûment daté et inscrit sur un registre tenu à cet effet, son projet de
décompte accompagné d'une demande de paiement sur papier à en-tête comportant les
indications suivantes :

• la référence à l'ar'dcle 89 du Code des Marchés Publics,


• la désignation des parties contractantes du marché (titulaire et Maître d'Ouvrage) et,
le cas échéant, celle des co-traitants et des sous-traitants payés directement (nom et
prénoms, s'il s'agit d'une personne physique ou raison sociale complète s'il s'agit
d'une personne morale),
• les. références du marché et, ventuellement, de chacun des avenants et actes
spéciaux (numéro et date),
• l'objet succinct du marché,
• la période au cours de laquelle ont été exécutés les travaux qui font l'objet de la
- : '-demande de paiement. - .............................................................................................

ARTICLE 4 : DELAIS D'EXECUTION - PENALITES ET PRIMES

4.1 .Délais d'exécution des travaux

Ces délais sont précisés ci-après :

Premier délai : Epuration des eaux

Durée du chantier : est appelée ainsi la période comprise entre l'ordre de service et le
constat de fin de chantier ; elle est préCisée dans l'acte d'engagement par l'entrepreneur et
comprend les durées :
• d'établissement des plans d'exécution par l'entrepreneur,
• de la vérification de ces plans par le Maître d'Oeuvre,
• de la réalisation des travaux en usine et sur chantier,
• de la vérification des ouvrages préalables au constat de fin de chantier,
soit une durée totale maximale des travaux de 14 mois.

• Délai de mise au point de l'épuration : 2 mois maximum. "\ , r


• Délai de mise en observation : 1 mois maximum, i
• Essais de fonctionnement et observation de l'épuration : 1 mois maxi, «/

soit un délai total maximum de 4 mois pour mise au point, observationset essais.

Le délai d'exécution fixé pour l'achèvement de tous les travaux prévus incombant à
l'Entrepreneur, y compris le règlement des installations de chantier, est fixé à l'article 3 de
l'acte d'engagement.

Contrairement aux. clauses de l'article 19-11 du CCAG., le délai contractuel part de la


notification de l'ordre de service prescrivant le commencement des travaux.

Le délai contractuel comprend la période de préparation prévue à l'article 28-1 du CCAG.


Celle-ci aura un durée de 2 mois.

SDEA/BEE/GK/250190/28 avril 2006 Page 12 sur 34


Pièce n°4- Cahier des Clauses Administratives Particulières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station dëpurátion à Menchhoffen

4.2.Prolonqation du délai d'exécution

En application de l'article 19.22 du C.C.A.G., le délai d'exécution est prolongé d'un nombre
de jours égal à celui pendant lequel un au moins des phénomènes naturels ci-après
dépassera l'intensité limite figurant au tableau suivant :

:.::ii,i,i!:: OFq#ntsme de reférence,.;:.: ! ::

Pluie 15 mm/24 heures


Station météorologique du lieu
des travaux Neige 5 cm
Température _ 5oc

4.3.Pénalités - Réfactions - Primes

4.3. f.Retard dans l'exécution du marché et la construction de l'installation

Pour chaque tranche de travaux, si la réception ne peut être prononcée à l'expiration de l'un
ou des délais d'exécution définis à l'article 4.1. du fait de l'entrepreneur, celui-ci est passible,
sans mise en demeure préalable, d'une pénalité égale à un trois millième du montant total
hors taxes de la tranche concernée, par jour calendaire de retard, pour chaque délai non
respecté.

4.3.2.Retard dans la fourniture des documents visés à l'article 8. 1

Si le dossier de demande de permis de construire n'est pas fourni dans un délai de un mois
après la date de notification du marché, une pénalité égale à un dix millièmes du montant
total hors taxes du marché, par jour calendaire de retard, est appliquée sans mise en
demeure préalable.

4.3.3.Retard dans la fourniture des documents visés à l'article 9.6

Si le dossier de récolement et le dossier d'exploitation ne sont pas fournis dans un délai de


deux mois après la date de constat de fin de travaux, une pénalité égale à un cinq millièmes
du montant total hors taxes du marché, par jour calendaire de retard, est appliquée sans
mise en demeure préalable.

4.3.4.Pénafités relatives aux caractéristiques techniques

Si les caractéristiques techniques garanties ne sont pas atteintes lors des essais, il est appliqué
une pénalité de la forme :

• p=PX[Cg-(Cm+t)]/Cg si Cg >(Cm + t)
• p=PX[(Cm-t),Cg]/Cg siCg<(Cm-t)

avec :
P : prix contractuel de la partie d'ouvrage, de l'ouvrage ou des ouvrages concemés,
Cg : caractéristique garantie,
Cm : caractéristique mesurée,
t : tolérance de mesure adoptée qui est de 10 % de Cg.

Les différentes pénalités sont individuellement plafonnées à 10 % de P.

SDEA/BEE/GI</250190/28 avril 2006


p, o ...... Page 13 sur 34
lece n 4 - Cahier des Causes Adm n stratwes Pad culteres
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

Si "p" est supedeur au plafond, la réception peut être refusée à défaut d'accord sur une réfaction,
en exécution de t'article 41.7 du CCAG.

Le total des pénalités est également plafonné à 10 % du montant du marché.

Si ce total est supérieur au plafond, la réception peut, de même, être refusée à défaut d'accord
sur une réfaction en exécution dudit article 41.7.

4.3.5.Repliement des installations de chantier et remise en état des lieux

Le repliement des installations de chantier et la remise en état des lieux ne sont pas compris
dans le délai "durée des travaux" défini à l'article 4.1.

Dans un délai d'un mois (trente jours) à compter de la date de constat de fin de chantier,
l'entrepreneur doit avoir fini de procéder au dégagement, nettoiement et remise en état des lieux.

En cas de retard, ces opérations sont faites aux frais de l'entrepreneur, aprës mise en demeure
p irOidrë dë Sëhïice; ahspréjudicëd'unepënalité égaie à-undix millième du montantH:T: de
la tranche concernée par jour de retard.

4.3.6.Pénalités pour absence aux réunions de chantier

Toute entreprise appartenant au groupement ou sous-traitant et ayant été dQment


convoquée doit être représentée par Un des responsables défini lors du début des travaux.
En cas d'absence de celui-ci, une pénalité de 150 Euros (cent cinquante euros) est
appliquée.

4.3. 7.Prime d'avance

Il n'est pas prévu de prime d'avance.

4.4.Retenues

Si les documents visés à l'article 9.6. ne sont pas fournis avant la demande de mise en
observation de l'épuration de l'eau, il est appliqué d'office une retenue provisoire égale à cinq dix
millièmes du montant hors taxes de la tranche concernée.

Cette retenue sera payée après la remise de la totalité desdits documents.

ARTICLE 5 : CLAUSES DE FINANCEMENT ET DE SECURITE

5.1 .Cautionnement

Le titulaire est dispensé de constituer un cautionnement.

5.2.Retenue de qarantie

Conformément aux articles 99 et suivant du Code des Marchés Publics, une retenue de garantie
de 5 % du montant initial du marché sera prélevée et restituée, au plus tard un mois après
l'expiration du délai de garantie de parfait achèvement des travaux.

SDEAISEEIGKI250190128 avril 2006 Page 14 sur 34


Pièce n°4 - Cahier des Clauses Administratives Particuliëres
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station dëpuration à Menchhoffen

La retenue de garantie peut être remplacée au gré du titulaire par une garantie à première
demande.

Le remplacement de la retenue de garantie par une caution personnelle et solidaire ne sera pas
acceptée.

Si des réserves ont été notifiées au titulaire du marché et si elles n'ont pas été levées avant la
date d'expiration du délai de garantie, la retenue de garantie sera remboursée au plus tard un
mois après leur levée.

5.3.Avance

Les avances forfaitaires seront réglées conformément aux dispositions de l'article 87 du code
des Marchés Publics.

Le titulaire du marché pourra renoncer au versement des avances forfaitaires.

5.4.Dispositions liées à l'unité monétaire

Le marché sera conclu en Euros (cf. article 3 du règlement particulier de la consultation). En


conséquence, les garanties à 1è'e demande et les situations de travaux seront établies en Euros,
ainsi que l'ensemble des pièces relatives au paiement de l'entreprise.

En cas de sous-traitance, les pièces transmises pour le paiement direct devront être établies
dans la même unité monétaire que celle du marché.

ARTICLE 6 : PROVENANCE, QUALITE ET CONTROLE DES MATERIAUX ET


MATERIELS

6.1 .Provenance des matériaux et matériels

Le C.C.T.P. fixe la provenance de ceux des matériaux et matériels dont le choix n'est pas laissé
à l'entrepreneur ou n'est pas déjà fixé par les pièces générales constitutives du marché ou
déroge aux dispositions desdites pièces. L'utilisation de matériel de réemploi est interdit.

6.2.Caractéristiques, vérifications, essais et épreuves des matériaux et matériels

Le C.C.T.P. définit les compléments et dérogations à apporter aux dispositions du C.C.A.G. et du


C.C.T.G. concernant les caractéristiques et qualités des matériaux, produits et composants de
construction à utiliser dans les travaux, ainsi que les modalités de leurs vérifications, essais et
épreuves, tant qualitatives que quantitatives.

Les propositions du constructeur concernant les matériaux et matériels constitutifs des ouvrages
et les matér'els d équipement de vent être faites au Maître d'Oeuvre au plus tard 1 mois avant la
date prévue pour leur mise en œuvre.

Ces propositions doivent être accompagnées de pièces justificatives (confOrmité aux normes
existantes, agrément d'organismes officiels, références d'utilisation garanties, marque C.E.,
conformément au Code du Travail; etc...).

SDEAIBEEIGKI250190128 avril 2006 Page 15 sur 34


Pièce n°4 - Cahier des Clauses Administratives Particulières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

Pour le matériel d'équipement, sont fournis :

• les caractéristiques techniques de chaque appareil avec leurs courbes de


fonctionnement,
• les schémas électriques avec la nomenclature de l'appareillage utilisé,
• les plans de pose des câbles d'alimentation électrique avec leur section et
spécifications.

Le maître d'Oeuvre peut exiger, avant de se prononcer, tous essais complémentaires qui lui
paraîtraient nécessaires, tous calculs justificatifs, toutes interventions d'organismes de
contrôle, etc..., aux frais de l'Entrepreneur.

Dans le cas où des résultats d'essais donnent lieu à des contestations, une nouvelle série
d'essais est confiée un organisme spéc a ement désigné à cet effet ; les frais relatifs à ces
derniers essais sont à la charge de la partie à laquelle leur résultat donne tort.

Tous les matériaux et matériels dont le constructeur prévoit l'emploi ne peuvent être utilisés
qu'après -avoir. reçu l accord du Maître d'Oeuvre ..........................................................

6.3.Conformité aux normes - Cas d'absence de normes

Les qualités, les caractéristiques, les types, dimensions et poids, les procédés de
fabrication, les modalités d'essais, de marquage, de contrôle et de réception des matériaux
et produits fabriqués, doivent être conformes aux normes françaises homologuées ou
étrangères, reconnues équivalentes par rAFNOR, ou réglementairement en vigueur au
moment de la remise de l'offre.

L'entrepreneur est réputé connaître ces normes.

En cas d'absence de normes, d'annulation de celles-ci ou de dérogation justifiées


notamment par des progrès techniques, et à défaut d'indication du C.C.T.P., les propositions
de l'entrepreneur sont soumises à l'accord du Maître d'Oeuvre.

6.4.Réception et épreuves en usine

Les appareils de manutention et de traitement, les moteurs, et, d'une manière générale, les
appareils qui sont montés en usine, l'appareillage de commande, de protection, de contrôle
et de mesure, subissent dans les usines des fabricants et par leurs soins, au cours du cycle
normal de la fabrication, les diverses épreuves définies par les normes françaises.

Le Maître d'Oeuvre se réserve le droit de déléguer aux usines des fabriquants un agent
réceptionnaire pour contrôler les fabrications et procéder aux essais et réception en plate
forme, en présence de l'entrepreneur et à ses frais.

Il est dressé, au cours de chaque réception, un procès-verbal qui est soumis pour
acceptation à l'entrepreneur.

6.5.Matériels et matériaux de type nouveau

Si l'entrepreneur propose, dans son offre, d'utiliser des matériaux ou matériels de type
nouveau, il doit en fQurnir une énumération claire en annexe à l'acte d'engagement.

SDEA/BEE/GK/250190/28 avril 2006 Page 16 sur 34


Pièce n 4 - Cahier des Clauses Administratives Particulières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

ARTICLE 7 : IMPLANTATION DES OUVRAGES

Le piquetage général et le piquetage spécial des ouvrages Souterrains ou enterrés sont


effectués contradictoirement, entre l'entreprise, le Maître d'Ouvrage et le Maître d'Oeuvre
avant le commencement des travaux.

L'entrepreneur confectionne 2 repères de nivellement maçonnés, conforme au plan-type


fourni par le Maître d'Oeuvre et en assure la conservation pendant toute la durée des
travaux.

Les altitudes de ces repères sont arrêtés contradictoirement avec le Maître d'Oeuvre.

Le piquetage spécial des ouvrages souterrains ou enterrés, tels lue canalisations ou c bles,
sera effectué après le piquetage général, avec les services ou propriétaires concernés
dQment convoqués par l'entrepreneur.

Le piquetage et les éventuels sondages seront effectués par l'entrepreneur et à ses frais.

Toute information, plan ou document qui seraient donnés à l'entrepreneur par le maître
J
d'ouvrage ou le maître d'œuvre n'ont qu'une valeur indicative et ne sauraient engager leur
responsabilité vis à vis de l'entrepreneur.

ARTICLE 8 : PREPARATION COORDINATION ET EXECUTION DES


TRAVAUX

8.1 .Période de préparation - Proçlramme d'exécution des travaux

8.1.1.Permis de construire - Dossier complémentaire d'impact

Dans un délai de un mois à compter de la notification du choix du lauréat, l'entrepreneur


fournira, en cinq exemplaires, le dossier de permis de construire, et prendra à sa charge les
frais de l'architecte dont l'intervention résulte des dispositions réglementaires.

8.1.2.Période de préparation

Il est fixé une période de préparation de 2 mois à compter de l'ordre de service d'exécuter les
travaux pendant laquelle l'entrepreneur doit ;
• fournir un programme d'exécution assorti du projet des installations de chantier et du
Plan Particulier de Sécurité et de la Santé (PPSPS), conformément aux articles 28.2 et
28.3 du CCAG,
• fournir un Plan d'Assurance Qualité,
• soumettre à l'agrément du Maître d'Oeuvre le bureau d'études retenu pour
l'établissement des plans de ferraillage et notes de calcul de béton armé,
• mettre en place les installations de chantier,
• mettre en place les panneauxde chantier,
• effectuer les raccordements provisoires nécessaires au chantier (eau »otable,
assainissement, électricité, téléphone, etc...),
• établir et remettre au Maître d'Oeuvre en 3 exemplaires :
o le plan d'ensemble à réchelle au 1/100eme sur lequel figurent :
• les cotes du terrain fini et des chaussées,
• les canalisations avec leur diamètre et la cote de leur fil d'eau,
• les ouvrages projetés avec leurs cotes de niveau.

SDENBEE/GK/256190/28 avril 2006 Page 17 sur 34


Pièce n°4 - Cahier des Clauses Adrninistratives Particulières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

o le profil hydraulique de la station sur lequel figure les plans d'eau extrêmes de
l'exutoire, accompagné de la note de calcul correspondante,
o l'étude des mouvements de terre,
o un dossier géotechnique si les sondages de reconnaissance effectués par
l'entrepreneur infirment les données du dossier de concours.
• établir et soumettre au visa du Maître d'Oeuvre, les plans guides et plans d'exécution
nécessaires à l'ouverture du chantier, selon les modalités précisées à l'article 8.2.
• établir et présenter au visa du coordonnateur de sécurité, les plans particuliers de
sécurité et de protection de la santé prévus au décret n° 94-1159 du 26 décembre 1994.

La période de préparation est comprise dans la durée des travaux précisée par l'entrepreneur
dans l'acte d'engagement.

8.1.3.Programme d'exécution

Le programme d'exécution prévu à l'article précédent fait ressortir, par semaine, le calendrier des
études et de réalisation des travaux et précise les matériels et méthodes utilisés.

L'ën-trëpi' rïëùr+ poesëtïtë 6ëns Ìëllëi:nënt aLi-M ïî êd'Oëi.iWëlëï iïïi ë i ]oiJ "-du-d lëïidriërdë
réalisation des travaux.

Dans le cas d'entrepreneur groupés conjoints, le programme d'exécution indique les


dispositions prévues par le mandataire pour assurer la coordination des t ches incombant aux
autres entrepreneurs

8.2.Plan guide - Plan d'exëcution - Note de calcul - Visas

Chaque ouvrage fait l'objet d'un plan-guide précisant notamment :


• toutes les caractéristiques dimensionnelles du génie civil, à l'exception des épaisseurs de
béton si celles-ci doivent être déterminées dans la phase "plans d'exécution",
• les caractéristiques dimensionnelles de matériels d'équipement,
+ la position et.les dimensions des réservations à prévoir, des gaines à poser, etc...
Ce plan guide est soumis, en deux exemplaires, au visa du Maître d'Oeuvre.

Les observations du Maître d'Oeuvre sont notifiées à l'entrepreneur dans un délai' de 15 jours.
Après mise au point éventuelle, le plan guide visé par le Maître d'Oeuvre, sert de base à
l'établissement des plans d'exécution (plans de coffrage, plans de ferraillage, plans de détail).

Les plans d'exécution en deux.exemplaires, accompagnës d'un exemplaire des notes de calcul
de béton armé, sont présentés au Maître d'Oeuvre au plus tard trois semaines avant le début
prévisionnel des travaux, tel qu'il ressort du programme d'exécution éventuellement mis à jour.

Les observations du Maître d'Oeuvre sont notifiées à l'entrepreneur dans un délai de 10 jours.
Après mise au point éventuelle, quatre exemplaires des plans d'exécution sont transmis au
Maître d,Oeuvre pour visa, deux d'entre eux sont visés et retournés à l'entrepreneur:

Aucun ouvrage ne fait I+objet d'un début de réalisation tant que les plans d!exécution ne sont pas
visés par le Maître d'Oeuvre.

Le programme d'exécution défini à l'article précédent fait apparaître les dates de présentation
des plans guides au Maître d'Oeuvre, compte tenu des délais prévus au présent article et des
délais nëcessaires à l'établissement des plans d'exécution et des notes de calcul des différents
ouvrages.

Les plans de ferraillage et notes de calcul de béton armé sont établis par un bureau d'étude
préalablement agréé par le Maître d'Oeuvre.

SDENBEE/GK/250190/28 avril 2006 Page 18 sur 34


Pièce n e4 - Cahier des Clauses Administratives Particulières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station dëpuration à Menchhoffen

Le Maître d'Ouvrage fait intervenir un contr61eur technique pour les ouvrages ou parties
d'ouvrages pour lesquels il le jugera nécessaire. L'entrepreneur est tenu de transmettre un
exemplaire des plans guide, plans d'exécution et des notes de calcul de béton armé à Ce
contrêleur, Iorsqu'il les transmet au Maître d'Oeuvre.

L'entrepreneur est tenu d'apporter, à ses frais, toutes les modifications demandées par le
contrêleur technique.

L'entrepreneur est tenu de transmettre un exemplaire des plans guide et des plans des
équipements au coordonnateur sécurité.

Tous les documents doivent être mis, le cas échéant, en conformité avec les modifications
demandées par le permis de construire, sans frais supplçmentaires, pour le Maître d'Ouvrage.

8.3.Mesures d'ordre social - Application de la réqlementation du travail

_ _L_a_..P=_r p_o#ion rnax!.=mçl_e dçs._ .ouvriçrs d'apt!tudes physigues restreintes, rémunérés au-dessous
du taux normal des salaires par rapport au nombre total des ouvriers de la même catégorïe
employés sur le chantier ne peut excéder 10% et le maximum de réduction possible de leur
salaire est fixé à 10 %.

L'entrepreneur prend des dispositions pour respecter la réglementation en vigueur relative à la


lutte contre le travail clandestin.

L'entrepreneur est tenu de respecter l'ensemble des dispositions Iégislatives et réglementaires


du Code du Travail.

8.4.Or.qan sat on, sécurité et hyqiène des chantiers

8. 4. 1. Organisation

Dès que commence à courir le délai contractuel d'exécution, la totalité du terrain destiné à la
construction de la station d'épuration est mise à la disposition de l'entrepreneur pour ses
installations de chantier et dépêts provisoires de matériels et matériaux.

En fin de travaux, les lieux sont aménagéS en espaces verts, conformément à l'article 42 du
C.C.T.P., dans le délai prévu pour le repliement des installations de chantier.

Tous les raccordements provisoires nécessaires au chantier (eau potable, assainissement,


électricité, téléphone, etc..) sont à la charge de l'entrepreneur. Les consommations d'eau et
d'énergie enregistrées jusqu'à la réception finale lui sont facturées. L'entrepreneur doit se
soumettre aux conditions que certains services publics jugeraient nécessaires d'imposer à titre
spécial, tant en vue de la sécurité en général que dans le but d'éviter des troubles dans le
fonctionnement de ces services.

La responsabilité de l'entrepreneur ne fait pas obstacle à ce qu'en cas de péril, le Maître


d'Oeuvre puisse ordonner et faire prendre, aux frais de l'entreprise immédiatement avisée, des
mesures de sécurité pour suppléer à celles qui feraient défaut.

Les installations de chantier comprennent un local éclairé et chauffé, d'une surface minimum de
10 m2, destiné aux réunions de chantier.

SDENBEE/GK/250190/28 avril 2006 Page 19 sur 34


Pièce n°4 - Cahier des Clauses Administratives Particulières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

Outre les renseignements rendus obligatoires par l'arrêté du 30 Mai 1975 relatifs à la publicité du
permis de construire, le panneau de chantier prévu à l'article 3.3.2. du présent C.C.A.P. doit
notamment indiquer :

• la capacité de l'installation,
• la date prévue pour la mise en service,
• les communes raccordées,
• le Maître d'Oeuvre,
• le contrSleur technique,
• le coordonnateur-sécurité,
• les organismes participant financièrement aux travaux,
° les entreprises.

Des panneaux annexes de chantier conformes aux prescriptions de l'Agence de l'Eau Rhin
Meuse et du Conseil Général du Bas-Rhin devront également être fournis par l'entreprise.

L'entrepreneur est tenu d'assister aux réunions de chantier provoquées par le Maître
d'Oëùvrë- (ï de délëguer un agent ayant pouvoirpour-engager l'entreprise et donner sur-le
champ des ordres nécessaires aux agents de l'entreprise présents sur le chantier, comme
prévu à l'article 4.3.6.. Le Maître d'Ouvrage se réserve le droit d'inviter aux réunions toutes
les entreprises intervenant sur le chantier.

Chaque réunion de chantier fera l'objet d'un compte rendu ; toute réclamation concernant ce
compte rendu devra obligatoirement être formulée au plus tard à l'ouverture de la réunion de
chantier suivante.

L'entrepreneur ne pourra se prévaloir de l'ignorance des dispositions consignées au compte


rendu de la réunion de chantier, dans les conditions prévues aux alinéas précédents.

En cas de difficulté ou événement particulier et en l'absence du Maître d'Oeuvre sur le site,


l'entreprise devra informer ce dernier, dans les meilleurs délais (au maximum une ou deux
heures), par téléphone, des mesures qu'elle aura été amenée à prendre.

8.4.2.Hygiène et sécurité

8.4.2.1. Dispositions générales

Pendant la période de préparation visée à l'article 8.1., chaque entrepreneur devra nommer
par écrit un représentant et un suppléant choisis parmi les salariés de l'entreprise présents
en permanence sur le chantier. Ce représentant (ou son suppléant) sera l'interlocuteur du
coordonnateur de sécurité et sera chargé, à ce titre, de l'accompagner sur le chantier, à sa
demande.

Il devra faciliter l'intervention du coordonnateur de sécudté en exigeant notamment de tous


les salariés de l'entreprise et des sous-traitants, le strict respect des dispositifs adoptés pour
la santé et la sécurité des travailleurs.

8.4.2.2. Locaux pour le personnel

Le projet des installations de chantier indique notamment la Iocalisation sur plan des locaux
pour le personnel et leur accès à partir de l'entrée du chantier, leur desserte par les réseaux
d'eau, d'électricité et d'assainissement et leurs dates de réalisation ; ces dates doivent être

SDEA/BEEIGK/250190/28 avd12006 Page 26 sur 34


Pièce n°4 - Cahier des Ctauses Admieistratives ParUculiêres
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiger Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

telles que les conditions d'hébergement et d'hygiène sur le chantier soient toujours adaptées
aux effectifs.

Ces locaux regroupent des vestiaires, des douches, des sanitaires et des lieux de
restauration dont les normes sont au moins égaies en nombre et en qualité à celles des
règlements et des conventions collectives en vigueur. Ils doivent bénéficier de l'éclairage
naturel.

Les accès aux locaux du personnel doivent ëtre assurés depuis l'entrée du chantier dans
des conditions satisfaisantes, en particulier du point de vue de la sécurité.

8.4.2.3. Plan Général de Coordination en matière de sécurité et de protection de


la santé

Le chantier est soumis aux dispositions de la section 4 du décret n° 94-1159 du 26


décembre !994- concernant le plan •général de-coordination en matière de-sécurité et de
protection de ta santé.

L'entrepreneur devra remettre ce plan à ses éventuels sous-traitants en vue de l'élaboration


par ceux-ci du Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé dans les délais fixés
à l'article R 238-30 du Code du Travail.

8.4.2.4. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (PPSPS)

Le P.P.S.P.s. remis au Maître d'Ouvrage, au Maître dlOeuvre et au Coordonñateur de


Santé et de Sécurité, dans les conditions prévues au 8.2. indique de façon précise et
détaillée :
• les mesures prévues pour intégrer la sécurité à l'égard des principaux risques courus
par le personnel tant dans les modes opératoires lors de leur définition que dans les
différentes phases d'exécution des travaux ; il explicite, en particulier, en fonction du
procédé de construction et du matériel utilisé, les moyens de prévention coqcernant
d'une part les chutes de personnel et de matériaux, d'autre part les circulations
verticales et horizontales des engins,
•JJ • les mesures prévues pour les premiers secours aux accidentés et aux malades,
• les mesures concourant à une bonne hygiène du travail et notamment en
complément du projet d'installations de chantier, la consistance et la qualité des
locaux pour le personnel.

Le P.P.S.P.S. est tenu à jour par l'entrepreneur qui en signale les modifications au Maître
d'Oeuvre.

Il est communiqué, ainsi que ses m'ses a jour, à l'Organisme Professionnel de Prévention du
B9timent et des Travaux Publics (OPPBTP).

8.4.2.5. Registre journal de la coordination

Le coordonnateur fait viser les observations ou notificafions qu'il juge nécessaires de faire
au Martre d'Ouvrage, au Maître d'Oeuvre ou à tout autre intervenant sur le chantier, avec la
réponse du ou des intéressés.

SDENBEE/GK/250190/28 avril 2006 Page 21 sur 34


p. ° ....
ece n 4 - Cah er des Clauses Admmlstratlves Part=cu leres
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

L'entrepreneur doit prendre toutes les dispositions nécessaires pour respecter ses
obligations en matière de sécurité et de protection de la santé et notamment tes consignes
formulées par le coordonnateur Sécurité et Protection de la Santé.

En cas d'inobservation par l'entrepreneur des prescriptions ci-dessus, l'entrepreneur fera


l'objet des pénalités suivantes : 762 par jour de retard pris sur le respect des dispositions
nécessaires.

Sans préjudice des sanctions décrites ci-dessus, le Maître d'Oeuvre pourra prendre les
mesures nécessaires aux frais de l'entrepreneur dans le cadre des pouvoir conférés à lui par
l'article 31.44 du C.C.A.G. applicable aux marchés de travaux.

En cas d'urgence ou de danger et en l'absence du Maître d'Oeuvre, le coordonnateur se


substitue à celui-ci pour exercer lesdits pouvoirs et notamment arrêter le chantier et faire
prendre aux entreprises concernées les mesures conservatoires qu'il juge nécessaires.•

8.4.3.Protection de la nappe phréatique

Aucun stockage ou déversement d'hydrocarbures ou de produit polluant de toute nature ne


devra être opéré par l'entrepreneur dans l'enceinte du chantier sans précaution particulière.
Le stockage des hydrocarbures, l'alimentation des engins de chantier et leur entretien ne
pourront avoir lieu sur le chantier même, que s'ils sont exécutés sur une aire étanche munie
d'un canal d'écoulement et d'un puisard récepteur des eaux polluées de capacité suffisante
et de dispositifs de protection efficaces contre l'incendie.

8.4.4.Exécution de travaux sur l'emprise ou à proximité de voies de c rculation

La signalisation des chantiers dans les zones intéressant la circulation sur la voie publique
est réalisée par l'entrepreneur sous le contrôle du gestionnaire de cette voirie.

Les déviations d'itinéraires sont réalisées, sous le même contrôle que ci-dessus,
l'entrepreneur ayant à sa charge la signalisation correspondante.

Durant le délai de garantie de deux ans, les réfections que le Maître d'Oeuvre jugera utile
d'effectuer sur les parties de chaussées reconstituées sont à la charge de l'entrepreneur.
Faute par celui-ci d'y procéder dans un délai d'un mois après l'injonction qui lui aura été
adressée, le Maître d'Oeuvre se réserve d'y pourvoir d'office aux frais de l'entrepreneur
dûment averti huit jours à l'avancepar lettre recommandée avec accusé de réception.

8 4.5 Stipulations relatives aux travaux en régie

Pendant toute la durée des éventuels travaux en régie, l'entrepreneur conserve la


responsabilité de l'employeur Vis-à-vis du personnel détaché et celle du propriétaire vis-à-vis
des matériaux fournis.

La responsabilité du Maître d'Ouvrage ne peut être recherchée en aucune façon à l'occasion


des accidents dont les ouvriers occupés par lui en régie sont victimes dans leur travail.
L'entrepreneur supporte seul les obligations résultant de la loi n° 46-2426 du 30 octobre
1946.

SDEA/BEE/GK/250190/28 avril 2006 Page 22 sur 34


Pièce n°4- Cahier des Clauses Administratives Particulières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

ARTICLE 9 : CONTROLE ET RECEPTION DES TRAVAUX - GARANTIES

9.1 .Essais et contrôle des ouvraqes en cours d'exécution

Les essais et contrêtes des travaux en cours d'exécution, prévus au C.C.T.G. et à l'article 58
du C.C.T.P. sont exécutés sous la surveillance du Maître d'Oeuvre, entièrement aux frais de
l'entrepreneur.
Le prix forfaitaire est réputé prendre en compte toutes les sujétions résultant de l'exécution
de ces essais et contrôles, notamment :

• la fourniture des quantités de béton nécessaires aux essais de béton,


• les dispositions de nature à assurer la conservation des éprouvettes réalis( es par le
laboratoire de contrôle, "
• la fourniture de l'eau, du matériel, dela main d'œuvre nécessaires à la réalisation
des essais étanchéit(} des cuves, bassins et collecteurs,
• les frais de remplissage et de Vidange, éventuellement répétés, de ces ouvrages,
....... • ._. Les fr.ais co[responda_nt.& uDe_ yer)tuellç çeprise des te_rres.n .écessitée, par !es essais._

Les essais d'étanchéité des cuves et réservoirs seront menés à l'eau claire préalablement à
tout essai de traitement conformément à l'article 59 du Fascicule 81 Titre II du C.C:T.G..
Ces essais pourront être réalisés ouvrage par ouvrage dans un délai minimal de 28 jours
suivant le coulage du dernier élément en béton armé du volume testé.
Le remblaiement des fouilles pédphériques ne sera réalisé qu'après constat d'étanchéité des
ouvrages.

Les conduites faisant l'objet du marché devront satisfaire de manière concluante aux
épreuves prévues au CCTG et au CCTP :

• contrôle caméra,
• contrôle de compactage des tranchées et du lit de pose,
• contrôle d'étanchéité.

Le Maître d'Oeuvre peut décider de faire exécuter des essais et vérifications en sus de ceux
prévus ; dans ce cas :

• s'ils sont effectués par l'entrepreneur, ils sont rémunérés en dépenses contrôlées,
• s'ils sont effectuëS par un tiers, ils Sont rémunérés par le Maïtre d'Ouvrage.

Dans le cas où des résultats d'essais donnent lieu à des contestations, une nouvelle série
d'essais est confiée à un organisme spécialement désigné à cet effet. Les frais relatifs à ces
derniers essais sont à la charge de la partie à laquelle leur résultat donne tort.

9.2.Essais avant mise en route de l'installation

Lorsque les conditions de fonctionnement prévues ne permettent pas d'envisager l'exécution


complète des essais de garantie définis à l'article 9.3.5. du présent C.C.A.P., ceux-ci sont
complétés ou remplacés, en tout ou partie, par des essais avant mise en route de
l'installation.

Ces essais sont prescrits par ordre de service notifié à l'employeur.•

SDEA/BEE/GK/25019g/28 avril 2006 Page 23 sur 34


Pièce n°4 - Cahier des Clauses AdministraUves Particulières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construct on d'une station d'épuration à Menchhoffen

9.3.Réception - Refus des installations

9. 3. 1. Constat d'achèvement de la construction

L'entrepreneur informe le Maître d'Oeuvre, par lettre recommandée, de la fin des travaux de
construction. Il est alors procédé, dans un délai de 15 jours, à une visite des installations par
les représentants du Maître d'Ouvrage, du Maître d'Oeuvre et de l'exploitant en présence de
l'entrepreneur en vue de vérifier leur bonne exécution et leur conformité au projet.

Cette visite s'effectue en deux temps :

1er temps :

• vérification de la station vide, les revêtements et peintures de protection étant


entièrement achevés,
• mise en ordre par l'entrepreneur des défauts constatés ne pouvant être repris sous
eau.

2ême temg_ :

:7
L'entrepreneur remplit, à ses frais, la station d'eau claire et fournit le matériel nécessaire au
contrôle et le Maïtre d'Oeuvre assiste au contrôle de :
• l'étanchéité des cuves, bassins et canalisations,
• le fonctionnement de la robinetterie et son sens de fermeture,
• la marche des installations hydrau!iques et des équipements électromécaniques
(débit des pompes, capacités d'oxygénation des aérateurs, programmation,
simulation d'une panne de secteur...).

Après la mise en ordre par l'entrepreneur des défauts constatés ne pouvant être repris après
la mise en service de la station, le Maître d'Oeuvre dresse le constat de fin de chantier. Le
cas échéant, celui-ci mentionne les omissions, imperfections ou malfaçons constatées.
L'ordre de service, notifiant le constat, prescdt alors le délai dans lequel l'entrepreneur est
tenu d'exécuter ou de terminer les travaux incomplets ou de remédier aux imperfections et
malfaçons.

Il est procédé, dans les mêmes conditions que ci-dessus, à des constats de fin de chantier
pour chacune des tranches de travaux.

9. 3. 2. Mise en route de l'installation

9.3.2.1. Période de mise au point

Après réception du constat de fin de chantier, l'entrepreneur raccorde la station au collecteur


d'amenée des eaux brutes ainsi qu'au collecteur de rejet des eaux traitées et procède à la
mise en marche des installations.

Après achèvement de ce travail, le Maître d'Ouvrage fournit le personnel d'exploitation afin


que celui-ci soit mis au courant par les soins de l'entrepreneur pendant toute la durée
s'écoulant jusqu'à la réception finale..

Pendant toute cette période, le fonctionnement des installations s'opère enUèrement sous
l'autorité et la responsabilité de l'entrepreneur. Toutes les mises au point, réparations,
modifications nécessaires sont effectuées par ses soins et à ses frais. U effectue
notamment, à ses frais, une campagne de prélèvement d'au moins 3 jours afin d'évaluer la

SDEA/B EE/GK/250190128 avril 2006 Page 24 sur 34


Pièce n°4 - Cahier des Clauses Administratives Padiculières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

charge de pollution reçue à la station et d'en faciliter le réglage. Les résultats de cette
campagne sont communiqués au Maître d'Oeuvre.

9.3.2.2. Période d'observation

Lorsque l'installafion ou une phase de traitement (eaux, boues) fonctionne en régime


permanent d'une façon satisfaisante, l'entrepreneur peut déclarer la station en état de
fonctionnement et demander par écrit la mise en observation de cette dernière, sous
réserve:
• qu'il ait bien instruit le personnel du Maïtre d'Ouvrage,
• qu'il ait remis au Maître d'Oeuvre les documents énumérés à l'article 9.6.

Sauf objections valables, le Maître-d'Ouvrage prononce, dans un délai de 15 jours, la mise


en observation de la phase eau ou boue, laquelle donne lieu à un procès-verbal. La date de
mise en observation est la date designature de ce procès-verbal.

La période d'observation n'a pas pour but de vérifier les performances de l'installation qui
serontdéterminéespar le Maïtre-d'Oeuvre au.ours des-ëssaisdegárantie, tntii doit
permettre de constater que l'installation fonctionne sans révéler aucune défectuosité d'ordre
hydraulique, mécanique., électrique et sans présenter de diffïcultés d'exploitation.

Essais de fonctionnement

Jusqu'à la fin de la période d'observation, la conduite de l'installation est assurée sous


l'autorité et la responsabilité de l'entrepreneur. Par dérogation à l'article 63.3 du Fascicule 81
Titre II du CCTG., l'entrepreneur aura à sa charge les dépenses de fonctionnement, y
compris la consommation d'énergie électrique. Seul le personnel est à la charge du Maître
d'Ouvrage. A l'issue de cette période d'observation les frais sont à la charge du Maître
d'Ouvrage.

Si une télésurveillance est nécessaire lors des phases de mise en observation, l'astreinte
sera paramétrée et gérée par l'entreprise et ce jusqu'à la réception finale.

Pendant la période d'observation, l'entrepreneur réalise, à ses frais, toutes les mesures
permettant d'analyser le fonctionnement de l'installation (qualité des eaux usées, des eaux
traitées, des boues, rendement ...). 11 conserve jusqu'à la réception la faculté de procéder à
ses frais aux ultimes modifications, mises au point ou réglages qu'il juge nécessaires, eu
égard toutefois aux nécessités de l'exploitation.

Si les essais devaient être retardés pour une cause indépendante de l'entrepreneur, le
Maître d'Ouvrage ou son exploitant deviendrait responsable du gardiennage des ouvrages et
installations à partir de l'achèvement et jusqu'à la mise en route effective des essais. Le
Maître de l'Ouvrage veillera pendant cette période à ce qu'aucune dégradation ne se
produise.

Toi rances

Si au cours des essais de fonctionnement des insuffisances sont constatées sur les
garanties souscrites, l'installation sera refusée ou des pénalités seront appliquées.

En cas de dépassement des tolérances admises et en cas de non respect des garanties
pour lesquelles aucune tolérance n'est admise, tout résultat d'essai non conforme aux
garanties imposées par l'Administration ou souscrites par l'entrepreneur, entraînera d'office
l'ajournement de la réception et l'application automatique des pénalités pour retard pendant
le temps nécessaire à la mise au point.

SDEA/BEE/GK/250196/28 avril 2006 Page 25 sur 34


Piêce n'4 - Cahier des Clauses Administratives Particulières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

Si cette mise au point ne peut être obtenue, l'installation pourra faire l'objet d'un refus total
ou partiel, selon la garantie en cause avec les conséquences de droit qui en découlent.

• Insuffisance de débits d'eau traitée

o Tolérance sans pénalité : écart jusqu'à 5 % (inclus)


o Tolérance avec pénalité : écart entre 5 (exclu) et 10 % (inclus)
o Refus : écart au-delà de 10 %

La pénalité sera calculée sur la base du montant total du marché avec un taux de un pour
cent (1%) par point d'écart au-delà de 5% d'insuffisance (écart total en % diminué de 5%).

• Excédents de consommation de réactifs par mètre cube

o Tolérance sans pénalité : écart jusqu'à 10 % (inclus)


o Tolérance avec pénalité : écart entre 10% (exclu) et 20% (inclus)
o Refus : au-delà de 20%

La pénalité sera calculée sur la base du montant total du marché avec un taux de deux pour
mille (2%0) par Point d'écart au-delà de 10% d'insuffisance (écart total en % diminué de
. "y
10%).

• Exactitude des débits des pompes

o Tolérance sans pénalité : -5 % et +5 % (bornes excluses)


o Tolérance avec pénalité : -10% et +10 % (bornes excluses)
o Refus : au-delà de - 10% et +10 %

La pénalité sera calculée sur la base du montant du poste "pompage" du lot "équipement"
avec un taux de un pour cent (1%) par point d'excédent au-delà du seul de tolérance sans
pénalité.

• Excédents de consommation d'énerqie

Le tableau ci-après précise les écarts limites donnant lieu à application de pénalités ou à
refus :

P> 100 4 8 8
15 < P_< 100 5 10 10
3 < P _< 15 10 20 20
3 _< P 15 30 30

La pénalité sera calculée sur la base du montant du poste "pompage" du lot "équipement"
avec un taux de cinq pour mille (5%0) par point d'écart au-delà du seuil de tolérance sans
pénalité.

9.313.Date d'achèvement des travaux- Réception

La date d'achèvement des travaux est celle du 30ê= jour de la dernière période
d'observation continue.

SDEA/BE E/GK/250190/28 avd12006 Page 26 sur 34


Pièce n°4 - Cahier des Clauses Adminislralives Parliculières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station dëpuràtion à Menchhoffen

En cas de réception partielle par partie-d'ouvrage, la date d'achèvement des travaux retenue
sera celle du 30ème jour de la dernière période d'observation continue de l'ensemble de
l'ouvrage.

Lorsque la phase de mise en observation de la filière eau ne coîncide pas avec celle de la
filière boue, l'entrepreneur pourra demander la réception partielle de la filière achevée. Les
réceptions partielles ne seront prononcées que pour une filière complète (filière eau ou filière
boues).

Le constat d'achèvement des travaux pourra valoir fin du délai d'exécution, sous réserve de
n'être assorti d'aucune réserve, ou à la rigueur de réserves de faible importance, à
• l'appréciation du Maître d'Ouvrage et du Maître d'Oeuvre.

A partir de cette date, le Maître d'Ouvrage aura la faculté d'exploiter les installations. Cette
exploitation n'entraînera pas ipso facto leur réception qui restera subordonnée au résultat
des essais.

.................................. ..........................................................................................................

9.3. 4. Réception (opérations préalables)

Il sera procédé aux opérations préalables à la réception après constatation de la conformité


des installations au projet et d'un fonctionnement ne révélant ni défectuosité d'ordre
• hydraulique, mécanique ou électrique, ni difficulté d'exploitation, ni nuisance anormale.

L'entrepreneur sera tenu d'y assister QU de s'y faire représenter.

La visite des installations sera• réalisée par un agent de la C.R.A.M.. L'entreprise devra
remédier aux travaux de mise en conformité réglementaire.

Le Maître d'Oeuvre se réserve la possil ilité de déclencher tous les phénomènes qu'il jugera
utiles pour s'assurer du bon fonctionnement des dispositions de commande, de contr61e et
de protection et cela aussi fréquemment qu'il lui paraîtra nécessaire.

Si les diverses conditions imposées sont satisfaisantes, et si les opérations préalables à la


réception ne donnent pas lieu à réserves, la date d'effet de la réception sera la date
d'achèvement des travaux.

Dans le cas contraire, l'entrepreneur effectue immédiatement, à ses frais exclusifs, les
rectifications nécessaires.

Il en sera de même si les premiers essais ont provoqué des modifications de structure

La réception sera prononcée sous réserve de l'exécution concluante des essais de garantie
ultérieurs concernant la qualité des eaux rejetées et des boues.

En cas de défaillance ou de refus de la nouvelle installation, il sera fait application de l'article


49 du CCAG, relatif aux mesures coercitives.

Les modifications ou remplacements successifs ne pourront en aucun cas entraîner des


dépenses supplémentaires de quelque nature que ce soit pour le Maître d'Ouvrage ; de plus,
ce dernier se réserve la possibilité de demander toutes indemnités et dommages-intérëts
pour le préjudice causé du fait que l'installation n'est pas conforme.

La remise officielle des installations au Maître d'Ouvrage ou à son exploitant pourra avoir
lieu après les opérations préalables à la réception.

SDEAIBEEIGKI250190128 avril 2006 Page 27 sur 34


Pièce n°4 - Cahier des Clauses Administratives Particulières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration a Menchhoffen

Pour la remise officielle des installations, valant réception globale, l'entrepreneur est tenu de
produire le dossier des ouvrages exécutés visés à l'article 9.6.

Jusqu'à la réception finale, tous les frais d'exploitation, dont la fourniture d'énergie
électrique, sont à la charge de l'entreprise, y compris les dépenses supplémentaires rendues
nécessaires par les essais, ainsi que tous les produits consommables nécessaires au
fonctionnement, notamment :
* les réactifs,
o les lubrifiants,
• les combustibles,
° les carburants ....

9.3.5.Essais de garantie

Les essais de garantie ont pour but de déterminer les capacités de traitement, la qualité du
traitement, les consommations et rendements des différents appareils dans les conditions de
marche normale.

Pendant le délai de garantie et après au moins trois mois de fonctionnement normal de


l'installation, il est procédé contradictoirement aux essais de garantie prévus en régime de
marche normale.

Les modalités d'exécution et la durée des essais de garantie sont arrêtés par le Maître
d'Oeuvre, en accord avec l'entrepreneur, conformémerit aux prescriptions des articles 64 et
65 du fascicule 81 Titre II du CCTG.

La conduite de l'installation pendant les essais est assurée par l'entrepreneur, avec le
personnel normal d'exploitation.

Les essais de garantie sont réalisés par un organisme de contrôle désigné par le Maître
d'Ouvrage et sont à la charge de ce dernier.

Les résultats des essais•sont notifiés sans délai à l'entrepreneur. Quand la totalité des
résultats est satisfaisante, un procès-verbal de conformité des essais est joint.

Dans le cas où des résultats d'essais donnent lieu à des contestations, une nouvelle série
d'essais est confiée à un organisme tiers spécialement désigné à cet effet. Les frais relatifs à
ces derniers essais sont à la charge de la partie à laquelle leur résultat donne tort.

La vérification de la qualité s'effectuera conformément à l'article 64.2. du fascicule 81 Titre I


du CCTG.

Les tolérances suivantes sont applicables :

• Insuffisance sur la qualité de l'eau tra#ée :

Les tolérances suivantes s'appliquent aux concentrations et rendements précisés dans le


programme, chaque paramètre étant pris isolément.

Pour les rendements :

o Tolérance sans pénalité : 0 à - 5 % (bornes excluses)


o Tolérance avec pénalité : -5% à - 10 % (bornes excluses)
o Refus : au-delà de- 10%

SDEA/BEEIGK/250190/28 avriï 2006 Page 28 sur 34


Pièce a°4 - Cahier des Clauses Administratives Particuliêres
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration & Menchhoffen

Pour les concentrations :

o Tolérance sans pénalité : 0 à +10 % (bornes excluses)


o Tolérance avec pénalité : +10 à +20 % (bornes excluses)
o Refus : au-delà de +20 %

Les pénalités seront calculées sur la base du montant du lot "équipement" avec un taux de
cinq pour mille (5 %0) par point d'excédent au-delà du seuil de tolérance sans pénalité.

• Insuffisance sur la quafité des boues :

Les tolérances suivantes s'appliquent à la siccité des boues et sont exprimées en point de
siccité.
o Tolérance sans pénalité i- 2 % (bornes excluses)
o Tolérance avec pénalité : -5 % (bornes excluses)
o Refus : au-delà de-5%

Les pénalités :seront calcul es-sur-la base du mont nt du I t "ëqUipërñëht" a ïëc ïrï taïJ dë
cinq pour mille (5 %0) par point d'excédent au-delà du seuil de tolérance sans pénalité.

9.3. .Refus des installations

Si dans un délai de 12 mois à dater du constat de fin des travaux, l'entrepreneur n'a pas
réussi à satisfaire aux conditions permettant la réception, le Maître d'Ouvrage peut refuser
définitivement les installations défaillantes et appliquer à l'entrepreneur les mesures
coercitives prévues à l'article 39 et 49 du CCAG.

9.3. 7. Clauses de sauvegarde

Lorsque par le fait du Maître d'Ouvrage, la mise en service et les essais ne peuvent être
effectués conformément aux prescriptions qui précèdent, les dérogations suivantes sont
apportées à l'article 9.3.2. indépendamment de la neutralisation des retards correspondants
dans l'application éventuelle des pénalités prévues à l'article 4.3.

Si 3 mois après le constat d'achèvement de la construction, le début des essais n'a pu avoir
lieu, pour des raisons indépendantes de sa volonté, l'entrepreneur peut vaiablement à cette
date, demander que le transfert de propriété ait lieu. Après transfert de propriété, la garde de
l'installation est assurée par le Maître d'Ouvrage à ses frais et sous sa responsabilité.

De même, l'entrepreneur peut demander que soit prononcée la réception de l'installation si,
dans un délai de 6 mois après le constat d'achèvement de la construction, les essais n'ont
pu débuter pour des causes indépendantes de la volonté de l'entrepreneur.

La réception prend alors effet à la date d'achèvement de la construction sous réserve que le
DOE ait été produit.

L'entrepreneur reste tenu d'assurer la mise en route de l'installation même après expiration
du délai de garantie, sauf droit à indemnité pour les charges extra-contractuelles qui
pourraient résulter pour lui de cette prolongation de ses obligations.

Les dispositions qui précèdent supposent que l'entrepreneur n'est responsable quant à lui
d'aucun retard postérieurement à la date prévue pour le commencement des travaux. Dans
le cas contraire, les dates limites définies ci-dessus seront reculées d'une durée égale au
retard imputable à l'entrepreneur.

SDEAIBEEIGKJ250190128 avril 2006 Page 29 sur 34


Pièce n°4 - Cahier des Clauses Administratives Particulières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station dëpuration à Menchhoffen

9.4.Délai de çlarantie

En dérogation à l'article 44.1. du CCAG, le délai de garantie est de 2 ans, à compter de la


date d'effet de la réception finale globale.

Pendant le délai de garantie, l'entretien et l'exploitation des installations sont entièrement à


la charge du Maître d'Ouvrage ; l'entrepreneur peut retirer son personnel d'encadrement,
mais sous condition de son retour immédiat sur demande motivée du Maître d'Oeuvre,
jusqu'à la fin du délai de garantie.

L'entrepreneur devra, jusqu'à la fin du délai de garantie, prendre connaissance


régulièrement des rapports et " compte rendus de prélèvements, analyses,
consommations,...établis par le personnel d'exploitation ou les organismes publics et
formuler ses observations sur ces documents ou Signifieç l'absence d'observation de sa part.

Il devra en cas d'anomalie ou d'irrégularité prolongée de fonctionnement, détacher


gratuitement un agent qualifié pour en étudier rodgine et apporter toute modification rendue
nécessaire ......................... ï ...................................................................................

Le Maître d'Ouvrage se réserve le droit de procéder, pendant les deux années de garantie,
à toute nouvelle constatation qu'il jugerait opportune, et de poursuivre en toute saison de
nouvelles sénes d'essais après en avo'r "nformé l'entrepreneur.

Il y sera amené notamment lorsque la qualité de l'eau brute à l'époque des premiers essais,
n'aura pas permis d'apprécier pleinement les performances des installations fonctionnant
dans les conditions plus délicates..

L'entrepreneur devra, pendant les périodes correspondantes, se mettre en mesure de


poursuivre les constatations indispensables.

En effet, si l'une des séries d'essais ne donnait pas satisfaction, le délai de garantie pourrait
être ajourné jusqu'à l'obtention des garanties au cours d'une période où les caractéristiques
de l'eau brute seraient analogues à celles où les garanties n'auraient pas été satisfaites.

L'entrepreneur restera responsable des installations jusqu'à l'expiration du délai de garantie.


Cette responsabilité entraïnera la remise en état ou le remplacement de toutes parties
d'ouvrages ou de toutes pièces qui seraient reconnues défectueuses, soit par vice de
construction, défaut de matière ou de pose, soit par l'insuffisance dans les dimensions ou la
puissance. Par contre, l'entrepreneur ne sera pas rendu responsable des bris de matériel ou
du fonctionnement défectueux d'appareils qui seraient la conséquence d'erreurs matérielles
ou de fausses manœuvres du personnel chargé de la conduite des installations, ou de
malveillance, ou tout autre cas de force majeure régulièrement constaté.

Il est précisé que les avaries provoquées par le froid ne seront en aucun cas considérées
comme résultant d'un événement de force majeure, sauf si les installations de chauffage ou
de protection contre le froid n'étaient pas incluses dans les travaux et fournitures incombant
à l'entrepreneur.

L'entrepreneur assumera en outre, à partir de la réception, en tant qu'architecte et


entrepreneur, la responsabilité prévue aux articles 1792 et 2270 du Code Civil.

Réserve est faite au profit du Maître d'Ouvrage de l'action en garantie prévue par les articles
1792 et 2270 du Code Civil. Le délai pour cette action en garantie court à partir de la date
d'effet de la réception finale globale.

SDENBEE/GK/250190/28 avril 2006 Page 30 sur 34


Pièce n"4 - Cahier des Clauses Administratives Particulières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

9.5. Instructions sur le fonctionnement

Lors des opérations préatables à la réception, l'entrepreneur remettra au Maître d'Ouvrage


et au Maître d'Oeuvre des instructions écrites concernant la mise en marche, le
fonctionnement, l'arrêt et le démontage des divers appareils, les graissages à effectuer, les
précautions à prendre et, en général, toutes les mesures nécessaires pour assurer te parfait
fonctionnement de l'ensemble, et de chaque organe de l'installation.

Il remettra de plus, les schémas des installa'dons électriques et hydrauliques, les


Iogigrammes des automatismes, ainsi qu'un tableau de pannes prévisibles et de remèdes à
apporter.

9.6.Documents à remettre par l'entrepreneur

Après notification du constat de fin de chantier et avant de demander la mise en observation


de l'épuration de l'eau, l'entrepreneur remet au Maître d'Ouvrage les dossiers suivants :

9. 6.1. Dossier de récolement


ç
:\ :

• 1 contre-calque, 4 tirages et 1 jeu de disquettes des pièces suivantes, conformes à


l'exécution :
o plan masse coté au 1/200eme
o plan coté en altimétrie et planimétrie des réseaux enterrés (canalisations,
c bles électriques...)
o plans d'exécution des ouvrages
o schémas électriques avec numérotation des circuits
o programme automate
• 4 exemplaires des notices des matériels d'équipement comprenant les courbes
caractéristiques, les schémas de montage, les plans de dé!ails, les références de
fournisseurs,...

9. 6. 21Dossier d'exploitation

4 exemplaires et un jeu de disquettes seront fournis. Ce dossier comprend :


• une notice détaillée donnant les consignes d'exploitation de la station par temps
normal et par temps de gel (y compris les courbes d'étalonnage des pompes,
notamment pour celles équipées d'un variateur de vitesse),
• un dossier d'intervention ultérieur sur les ouvrages comprenant notamment :
o une notice précisant les travaux d'entretien nécessaires (graissage,
nettoyage,...)
o une notice de dépannage et de réparation permettant :
- l'exécution des opérations simples par le personnel du Maître
d'Ouvrage,
• le recours aux fournisseurs et constructeurs pour les interventions
exceptionnelles.

Toutes les notices sont accompagnées des plans, tableaux et schémas nécessaires à une
parfaite compréhension.

Tous les documents sont entièrement libellés en français.

SDEAIBEEIGKI250190128 avril 2006


Pièce n°4 - Cahier des Clauses Administralives Part[culières Page 31 sur 34
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuration à Menchhoffen

9.7.Garanties particulières

Outre la garantie décennale, l'entrepreneur garantit :


• étanchéité des bassins pendant un délai de 10 ans,
• un degré maximum d'enrouillement des structures métalliques, Re3 correspondant
au cliché n°7 de l'échelle européenne de degrés d'enrouillement, après un délai de
10 ans,
• la bonne tenue de l'ensemble des voiries pendant un délai de 3 ans,
• la bonne tenue des systèmes extérieurs de protection sur bois et des peintures sur
maçonnerie et enduit pendant un délai de 3 ans
• la bonne tenue des peintures et systèmes de protection sur bois intérieurs pendant
un délai de 3 ans,
• le bon fonctionnement et la bonne tenue des équipements mécaniques, électriques,
électrom, caniques et hydrauliques de toute nature pendant un délai de 2 ans,
• la pérennité des arbres et plantations pendant deux périodes végétatives à compter "
de la date d'effet de la réception,
• le bon fonctionnement et la bonne tenue des matériels et matériaux de type nouveau
......... Pe_.n__dg_ t_u d éla!.de3 an -_ ..............................................................................

Tous les délais sont comptés à partir de la date d'effet de la réception générale des travaux.
Cette garantie engage l'entrepreneur, pendant le délai fixé, à effectuer ou faire effectuer, à
ses frais, sur simple demande du Maître d'Oeuvre, toutes les réparations, réfections ou
remplacement de pièces qui s'avéreraient nécessaires pour remédier aux défauts constatés,
que ceux-ci soient imputables à la mauvaise qualité des matériels ou matériaux employés,
aux conditions d'exécution ou à une erreur de conception.

• 9.8.Assurances - Responsabilité

9.8.1.Assurance à signature du marché

L'entrepreneur, ou les entrepreneurs groupés solidaires, et les sous-traitants éventuels


seront entièrement responsables des matériaux utilisés, des procédés de construction
employés et du matériel qu'ils nécessitent. Ils devront exercer la plus grande surveillance, se
soumettre à tous les règlements en vigueur et aux ordres qui pourraient leur faire être
donnés par l'Administration au point de vue de la sécurité publique, le tout sans indemnité,
attendu que les prix seront établis en tenant compte implicitement de tous faux frais et
dépenses occasionnés par les mesures dont il s'agit.

Les travaux susceptibles de porter atteinte aux installations établies sur la voie publique ne
pourront être exécutés qu'après accord des services compétents.

Dans un délai de 15 jours à compter de la notification du marché et avant tout


commencement d'exécution, l'entrepreneur ainsi que les co-traitants et les sous-traitants
désignés dans le marché doivent justifier qu'ils sont titulaires :

• d'une assurance garantissant les tiers en cas d'accidents ou de dommages causés


par l'exécution des travaux,

• d'une assurance décennale couvrant les responsabilités résultant des principes dont
s'inspirent les articles 1792 et 2270 du Code Civil.

Cette attestation devra indiquer le montant de plafond de la garantie générale par année
d'assurance, le montant de plafond de la garantie par sinistre par année d'assurance, et la
nature précise des activités garanties.

SDENBEE/GK/250190/28 avril 2006 Page 32 sur 34


Pièce n°4 - Cahier des Clauses Administratives ParUculières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une statbn dëpurat on a Menchhoffen

Le Maître d'Ouvrage subordonnera la signature du marché à la fourniture, par l'entrepreneur


attributaire, des copies de toutes les polices d'assurance.

Tout versement d'acompte sur situation de travaux pourra être différé si l'entrepreneur ne
peut fournir au Maître d'Ouvrage une attestation par laquelle il s'engage pendant 10 ans à
maintenir la garantie subséquente en cas de cessation d'activité, ainsi qu'une attestation de
son assureur justifiant de la garantie décennale afférente au chantier.

9.8.2.Assurance en cours de travaux

L'entrepreneur devra souscrire une police "tout risquechantier", couvrant les garanties
suivantes: ..

9.8.2.1. Pendant la période de construction

A compter du déchargement effectué sur le site et jusqu'à réception sont garantis, y compris
pendant les essais, toutes pertes ou dommages à l'ouvrage et aux matériaux destinés à devenir
partie intégrante dans la construction, sous réserve des exclusions stipulées au contrat.

Les risques couverts sont notamment : incendie et explosions, dég&ts des eaux, accidents de
manutention, vols sous certaines limites, événements naturels, y compris ceux dépassant les
valeurs définies à l'article 3.3.2., actes de malveillance,, sabotage, attentats, bris de machine,
dommages dus à des vices de conception et de matière, ainsi que des erreurs de montage,
effondrement, menace grave et imminente d'effondrement.

9.8.2.2. Pendant le délai de garantie (y compris garanties particulières)

Sont garantis toutes pertes ou dommages à l'ouvrage provenant du retour des entreprises
sur le site ou d'une cause antérieure à la réception de l'ouvrage.

Sont exclus pendant cette période, les dommages relevant des articles 1792 et suivants du
Code Civil.

9. 8. 2. 3. Assurances Responsabilité Civile Professionnelle

• •Chaque intervenant à l'acte de construire devra fournir au Maître d'Ouvrage une attestation
d'assurance valable au moment de la déclaration d'ouverture de chantier, faisant apparaître
la nature et le montant des garanties et les franchises applicables ainsi que les éléments
justifiant que l'entreprise est à jour dans ses cotisations.

SDEN8EEIGKJ25019012S avd12006 Page 33 sur 34


Piëce n°4 - Cahier des Clauses Administratives Particulières
Syndicat d'Assainissement de la Région d'lngwiller Construction d'une station d'épuçation à Menchhoffen

ARTICLE 10 : DEROGATIONS AUX DOCUMENTS GENERAUX

Articles du CCAP dérogeant aux articles :

4.1 19.1 du CCAG


3.4 13.51 et 13.54 du CCAG
9.4.1 .t. 44.1 du CCAG
9.3.2.2 63 du CCTP

Fait à Schiltigheim, le 28 avril 2006

Lu et accepté

[
IIçrI 1

X-"

II " « .o388P 0_o


03.B6r77 26 15

SDEAIBEEIGW250190128 avril 2006 Page 34 sur 34


Piëce n=4 - Cahier des Clauses Administratives Particulières