Vous êtes sur la page 1sur 6

Chapitre 8: Les portiques et les cadres

[PI PO : Passages Supérieurs et I nférieurs en Portique Ouvert]

[PI CF : Passages Supérieurs et I nférieurs en Cadre Fermé]

1- Introduction :

Ces éléments sont utilisés pour les ouvrages de faible portée pour lesquels ils
sont plus rentables que les piles et culées. I ls ne soient pas dissociés du tablier.
Dans ce cas, les piles sont appelés ‘’piédroits’’. I ls viennent d soulager le travail
de flexion de la dalle.

2- Choix entre portique et cadre :

- Le choix entre portique et cadre se fait en fonction de la portée :

De 5m à 10m : cadres

De 10m à 20m : portiques

- Le choix peut, ainsi, se fait en fonction de la nature du solde fondation. En


effet, les cadres peuvent se contenter d’un sol de fondation de piètre (très
mauvaise) qualité mais ne peuvent pas être rentablement fondées sur pieux.

Remarque :

A partir de 15m de portée, on peut utiliser des portiques dou bles ; c.-à-d. avec
implantation d’un appui central. Dans ce cas, on obtient le dimensionnement
suivant :

Portée
De 5 à 10m De 10 à 15m De 15 à 20m (peut aller à 22m)
biaise

Mauvais sol cadres Portiques sur pieux Portiques doubles sur pieux

Cadres Portiques sur semelles (à


Bon sol Portiques doubles sur semelles
(jusqu’à 8m) partir de 8m)

Enseignant : M. CHAKHARI Page 10


3- Pré-dimensionnement

Figure 3 : Section transversale d’un PICF

 Piédroits

- Hauteur et longueur sont définies dans les cahiers de charge

- Epaisseur : de 30 à 35 cm pour une portée minimale de 8m et peut


aller de 65 à 75 cm pour une portée maximale de 22m

 Traverses

- Elancement : h/l = 1/20 à 1/25 si les traverses sont encastrées dans


les piédroits à l’aide de goussets

Avec h : épaisseur de la traverse / l : largeur de la traverse

- Epaisseur minimale : de même que les piédroits avec hmin = 30cm

Remarque :

- Du point de vue esthétique, on utilise un rapport h/l du portique ou cadre


entre 0,6 et 0,7 sachant que le nombre d’or est 0,618 (h : hauteur de
l’ouvrage et l : largeur de l’ouvrage).

- Il faut éviter des hauteurs de remblai supérieures à 2m.

Enseignant : M. CHAKHARI Page 11


4- Principe de ferraillage 5

 PICF (figure 4-a) :

- Puisque l’ouvrage est chargé de l’extérieur, les moments sont


importants au niveau de la travée (partie basse) de la traverse
supérieure et à l’extérieur des appuis. De ce fait, les aciers
principaux sont placés dans ces zones.

Figure 4-a : Ferraillage d’un PICF

 PIPO (figure 4-b) :

Le principe de ferraillage des PI PO est le même que les PI CF , sauf


que l’on a des semelles superficielles ou des pieux à la place du
radier. D’autre part, il y a une possibilité d’avoir un appui
intermédiaire dans le cas des POD.

5
Ces ouvra ges (PIPO ;PICF ; POD) bénéfi ci ent de progra mmes de ca l cul a utoma ti que crées pa r l e SETRA

Enseignant : M. CHAKHARI Page 12


Figure 4-b : Ferraillage d’un PIPO

5- Système constructif

 PICF (figure 5-a) :

- Coulage du béton de propreté en fond de fouille

- Coulage du radier et des goussets des piédroits

- Exécution des piédroits jusqu’au niveau inférieur des goussets de


jonction avec la traverse supérieure (le coulage doit se faire sans
reprise de bétonnage et l’épaisseur minimale est de 30cm)

- Coulage de la traverse supérieure soutenue par un étaiement

Enseignant : M. CHAKHARI Page 13


Figure 5-a : Phases de bétonnage d’un PICF

 PIPO (figure 5-b) :

La méthode de construction est la même que celle du PI CF, sauf


que l’on a des semelles superficielles ou des pieux à la place du
radier. D’autre part, il y a une possibilité d’avoir un appui
intermédiaire dans le cas des POD.

Figure 5-b : Phases de bétonnage d’un PIPO

Enseignant : M. CHAKHARI Page 14


6- Exercice d’application

- Décrire le principe de construction d’un pont à portique ouvert


double (POD) : coffrage, phase de bétonnage, reprise de
bétonnage, schéma de ferraillage, les aciers en attente ?

Enseignant : M. CHAKHARI Page 15