Vous êtes sur la page 1sur 4

Angle Swirl: Les gaz de combustion ne coule pas exactement parallèle à l'axe de la machine tandis

que la turbine est en marche à cause de diverses raisons comme, écart de IGV des conditions ISO, les
changements de vitesse, etc. Ces changements provoquent les gaz d'échappement pour quitter la
dernière turbine de scène un angle différent de celui où ils sont entrés dans la première étape. Ceci
est communément appelé le "angle swirl". La cause la plus commune pour une grande diffusion est
limitée injecteurs de carburant. Dirt, de carbone et d'autres dépôts branchent les orifices de buse de
carburant en réduisant le débit de carburant et donc la faible température correspondant à celle
chambre de combustion, appelé point froid. Sur une unité combustible liquide tiré, cette condition
est plus facile de confirmer ou d'infirmer en examinant les pressions de buse de carburant. Un
injecteur de carburant branché aura une pression plus élevée que les buses restantes en raison de la
restriction du débit volumétrique et causerait un point froid. Vice versa est également vrai sens
qu'une pointe de la buse de carburant érodée ou la pointe de gaz en vrac ou un pilote d'huile brûlée
se traduirait par des points chauds. La source de problème pourrait également inclure le diviseur de
débit, porcs de gaz de queue passepoils, clapets anti-retour (carburant et purge), pièce de transition
joints d'extrémité ou un élément majeur contribuant comme chemise de combustion, pièces de
transition ou des aubes de compresseur cassées. Les étapes suivantes peuvent être d'orientation
dans la compréhension du comportement alors qu'il est un fait que la peine précise de tir expertise a
besoin d'expérience. Vs Load du disque TTX aux étapes dites FSNL, 25%, 50%, 75% et la base des
lectures de pression de charge de la ligne de carburant (carburant liquide)

Regardez pour Cold spot ou Hot Spot. Est-ce que le point chaud ou point froid tournent avec la
charge?

Si elle tourne avec la charge, la buse de carburant est le problème, sinon la propagation est causé
ailleurs où dans la turbine.

Utilisez ces informations (points chauds / froids) à dos tracer la chambre de combustion
correspondante provoquant ce point chaud / froid en utilisant l'angle de tourbillonnement

Spots froids sont normalement en raison de cokéfaction dans les passages de carburant vanne de
purge fuit (de contournement de carburant) de fin TP Buses soupapes joint désengagement de
contrôle calaminés / carburant Burnt des tubes à feu croix, etc.

Hot Spots sont dues à la pointe desserré de gaz atomisant Usé air cône combustible brûlé trous
d'huile, etc.

Il y a une demande faite prêt disponible pour GE fabriquons des machines qui peuvent donner une
idée juste du nombre de chambre de combustion à partir des détails de propagation.

DIRECTIVES POUR ECHAPPEMENT TEMPERATURE PROPAGATION turbines à gaz

Nombre de thermocouples est prévu dans la paroi arrière du plénum d'échappement pour mesurer
les températures d'échappement de 360 ° autour de toutes les chambres de combustion des turbines
à gaz. Le nombre dépend de la taille et la configuration de la taille de trame (TT-XD-thru 13 ou 1 18
ou 24). Ces thermocouples sont câblés sur les trois <RST> contrôleurs dans le panneau de commande
Speedtronic pour fournir des intrants aux fonctions moniteur de combustion et d'échappement
contrôle de la température, alarme et de déclenchement. Il est très important que les températures
d'échappement de la turbine à gaz contrôlées avec précision et correctement interprétées. De
préférence, la différence entre les températures les plus basses le plus élevé et généralement appelé
«écart de température d'échappement" est maintenue aussi minimale que possible. Bien qu'il soit
idéal pour faire fonctionner l'unité avec des spreads d'échappement minimum, il est acceptable de
faire fonctionner l'unité avec moins de 51 ° C Frame 6001B & 9001E. On peut noter que les écarts
élevés Tx sont préjudiciables à gaz chaud de pièces de chemin vie et doivent être traitées
immédiatement pour assurer la fiabilité future de l'unité et pièces vie. Un point important en ce qui
concerne la propagation de la température d'échappement est que le «changement dans la
propagation sur une période de temps / saut soudain dans la propagation est plus précieux que
l'ampleur globale de la propagation". Problèmes de combustion généralement ne se produisent pas
instantanément, mais se développent sur une période de temps en fonction de la nature du
problème. Cette détérioration peut être capté grâce à la surveillance de la propagation de la
température des gaz d'échappement. Il est également de la valeur de noter comment la température
d'échappement propager des changements après:

1. une première mise en service

2. un arrêt

3. un arrêt d'entretien

«Étendre» se réfère à une différence entre la plus haute et la plus basse température des gaz
d'échappement (à savoir échappement température du gaz spread) Il y a des limites sur cette valeur
en tant que grande diffusion est révélateur des problèmes de combustion; la turbine se déclenche si
la limite admissible est dépassée pendant une période de temps.

Le GE cadre 9, la limite de propagation admissible (TTXSPL) est calculée sur la base de la valeur
moyenne la température des gaz d'échappement, refoulement du compresseur temp et des
constantes; La valeur doit être comprise dans les limites supérieures et inférieures. Il peut changer
un peu au cours des opérations transitoires (par exemple le démarrage, le changement de carburant
sur etc) mais quand la turbine est l'état d'équilibre devrait rester assez constante (max admissible est
normalement d'environ 60C)

Les écarts mesurés sont TTXSP1 (différence entre la plus haute et la plus basse température
d'échappement), TTXSP2 (différence entre le plus élevé et le deuxième plus bas température
d'échappement) et TTXSP3 est la différence entre la plus haute et troisième plus faible température
d'échappement. Ces valeurs mesurées sont utilisées en fonction de contrôle de combustion ainsi que
la limite de diffusion afin de déterminer si les problèmes sont présents.

L'angle de tourbillon ne se propage pas d'échappement, mais un angle qui est utilisé pour indiquer
que la combustion peut est à l'origine de la température élevée ou faible, et donc une propagation
accrue de la température. L'angle est nécessaire que l'écoulement de gaz à travers la machine ne
sont pas droites, mais tourne lorsqu'elle passe à travers; l'angle généralement change avec la charge
et est une unité spécifique.
angle Swirl et sa relation à laquelle la combustion peut pourrait être la cause du problème sur GE
industriel, à gaz, machines est un peu un mythe urbain. Oui l'angle de tourbillon va changer avec la
charge et est une bonne indication que vous avez un problème de combustion plutôt que d'un
problème d'échappement du thermocouple. Pour essayer de cerner effectivement laquelle le
carburant buse est à l'origine du problème en regardant l'angle de tourbillon et d'essayer de
travailler ce retour à une buse de carburant ou même un secteur de buses, je ne l'ai jamais trouvé
pour être concluante. Même si elle était, un seul changeout de buse sur un GE industriel est pas
recommandé que les buses sont un flux ensemble apparié. Meilleur correctif dans une situation de
grande diffusion est de remplacer l'ensemble complet et retester et réparer l'ensemble retiré. Bien
que le coût est élevé, un ensemble de rechange de buses d'écoulement testé est un must andwill
vous rembourser en perte de temps d'arrêt dans le long terme. Il y a effectivement eu des dispositifs
coulissant circulaire de type de règle de calcul d'angle tourbillon produites par diverses personnes et
moi avons concluante leur avérée inutile. S'il vous plaît ne me souviens que nous envisageons peut
système de combustion annulaire sur les industriels de GE, aéro-dérivés sont un animal totalement
différent et, oui, je suis d'accord que l'angle de tourbillon peut être beaucoup plus prévisible. Une
discussion intéressante

Les thermocouples sont montés dans l'échappement où seule la pointe des couples sera exposé aux
gaz chauds. la pointe est entourée par un tuyau qui protège la pointe et diminue les interférences de
rayonnement possible des éléments chauds ou froids près de la pointe.

D'abord, les thermocouples sont placés dans un tableau (TTXD1_n) sur la position dans
l'échappement, à savoir le numéro de thermocouple.

Deuxièmement, ils sont court-circuités sur temeperature et mis en réseau (TTXD2_n), et leur
localisation sont stockées dans JXD_n. Exemple: TT-XD-9 = 1000 ° F et a les résultats les plus élevés de
température dans JXD_1 = 9. Information sur l'emplacement TTXD2_1 = 1000 ° F et est utilisé dans le
moniteur de propagation de la combustion.

Troisièmement les valeurs de thermocouple défectueux sont retirés avant la moyenne. cela se fait en
comparant les valeurs de thermocouple à la température la plus élevée, mais une (TTXD2_2) moins
TTKXCO (500 ° F). Si un thermocouple est en dessous de cette valeur, il est rejeté à partir de la
moyenne. thermocouples cassés auront une valeur négative, et les valeurs de thermocouple d'un
ordinateur éteint sont mis à zéro.

DIRECTIVES POUR ECHAPPEMENT TEMPERATURE PROPAGATION turbines à gaz

Nombre de thermocouples est prévu dans la paroi arrière du plénum d'échappement pour mesurer
les températures d'échappement de 360 ° autour de toutes les chambres de combustion des turbines
à gaz. Le nombre dépend de la taille et la configuration de la taille de trame (TT-XD-thru 13 ou 1 18
ou 24). Ces thermocouples sont câblés sur les trois <RST> contrôleurs dans le panneau de commande
Speedtronic pour fournir des intrants aux fonctions moniteur de combustion et d'échappement
contrôle de la température, alarme et de déclenchement. Il est très important que les températures
d'échappement de la turbine à gaz contrôlées avec précision et correctement interprétées. De
préférence, la différence entre les températures les plus basses le plus élevé et généralement appelé
«écart de température d'échappement" est maintenue aussi minimale que possible. Bien qu'il soit
idéal pour faire fonctionner l'unité avec des spreads d'échappement minimum, il est acceptable de
faire fonctionner l'unité avec moins de 51 ° C Frame 6001B & 9001E. On peut noter que les écarts
élevés Tx sont préjudiciables à gaz chaud de pièces de chemin vie et doivent être traitées
immédiatement pour assurer la fiabilité future de l'unité et pièces vie. Un point important en ce qui
concerne la propagation de la température d'échappement est que le «changement dans la
propagation sur une période de temps / saut soudain dans la propagation est plus précieux que
l'ampleur globale de la propagation". Problèmes de combustion généralement ne se produisent pas
instantanément, mais se développent sur une période de temps en fonction de la nature du
problème. Cette détérioration peut être capté grâce à la surveillance de la propagation de la
température des gaz d'échappement. Il est également de la valeur de noter comment la température
d'échappement propager des changements après:

1. une première mise en service

2. un arrêt

3. un arrêt d'entretien