Vous êtes sur la page 1sur 4

LYCEE SECONDAIRE IBN KHALDOUN

Devoir de Prof: khemili Lotfi


OUSSELTIA contrôle n°:1 en Classe: 4ème  Math
sciences physiques
13 novembre 2014 Durée: 2h

N.B : Le sujet comporte 3 pages et une feuille annexe à rendre


Chimie (7 points)
Exercice n° :1
On réalise l’oxydation des ions iodure I- par l’eau oxygénée H 2 O 2 en milieu acide selon la réaction totale
symbolisée par l’équation :
+¿ →I 2 +4 H 2 O ¿

H 2 O 2 +2 I −¿+2 H 3 O ¿

Trois expériences sont réalisées suivant les différentes conditions expérimentales précisées dans le tableau
suivant :
Numéro de l’expérience
1 2 3

Quantité initiale de H 2 O 2 en 10−3 mol n0 n0 n0

Quantité initiale de I −¿¿en 10−3 mol 40 80 80


+ ¿¿
Quantité initiale de H 3 O En excès En excès En excès

Température du milieu réactionnel en C°


20 40 20

A l’aide de moyens appropriés, on suit la variation du nombre de moles de diode formé en fonction du
temps t au cours de chacune des trois expériences. Les résultats obtenus sont représentés par le graphe de la
figure-1-.

1/a- Définir un catalyseur.


+ ¿¿
b- Dire, en le justifiant, si H 3 O joue le rôle de catalyseur ou de réactif dans chacune des expériences.
2/a-Qu’appelle-t-on avancement x d’une réaction chimique ?
b-Exprimer x en fonction du nombre de moles du diode formé à une date t.
c- Déduire graphiquement la valeur de l’avancement x f ds chacune de ces trois experiences
3/a-Montrer que H 2 O 2 est le réactif limitant dans chacune de ces trois expériences
b- Déduire la valeur de n0 .
4/a-A quel instant la vitesse de cette réaction est maximale ? Déterminer la valeur de cette vitesse dans
chacune de ces trois expériences.
b- Attribuer, en le justifiant, chaque courbe à l’expérience qui convient.
Exercice n° :2
Traite 2g de carbonate de calcium CaCo 3 par un volume V = 100 mL d’une solution d’acide
chlorhydrique de concentration molaire C=0,1 mol . L−1.
On observe la réaction lente et totale modélisée par l’équation :
2+ ¿+CO 2( g)+ 3H 2 O ¿

CaCO3 (sd) +2 H 3 O +¿→ Ca ¿

Le dioxyde de carbone est récupéré par un montage approprié dans les conditions de température de 25°C,
et de volume molaire V M =22,4 L . mol−1.On obtient le graphe:( figure-2-) feuille annexe.
1/ dresser le tableau descriptif d’évolution correspondant.
2/ a) Définir puis déterminer le temps de demi réaction t 1 .
2
b) Déterminer à cette date la masse restante de CaCO3 (sd)et la molarité des ionsCa2+¿ ¿ dans le mélange.
3/ a) Définir la vitesse instantanée d’une réaction chimique.
b) exprimer cette vitesse en fonction de V CO etV M . 2

c) La calculer à la date t = 0 s, et en déduire la date t 1 à la quelle la vitesse instantanée est


V (t=0)
V (t )= .
4
+ ¿¿ n
4/ a)Montrer que le nombre de mole de H 3 O restant vérifier la relation : +¿
H 3 O =C .V −2
V CO2
¿
VM

b) Tracer l’allure de la courbe n H 3


O+¿ =f (t )¿.

Physique(13 points) :
Exercice n° :1
A l’aide d’une bobine B d’inductance L et de résistance r.
On réalise les expériences suivantes :
Expérience :1
On approche rapidement le pole nord d’un aimant de la face A de la bobine.
1)a- Représenter le vecteur champ magnétique ⃗ Baà l’intérieur de la bobine.
b-La bobine est alors traversée par un courant électrique. Expliquer l’apparition de ce courant.
c-Représenter, en le justifiant, le sens de ce courant sur la figure-1-.

Expérience :2
On réalise le circuit de la figure-2- :
-G : générateur de tension de f.e.m. E.
-L1 et L2deux lampes identiques.
-R1 résistor de résistance R1 de même valeur que r.
-La bobine B d’inductance L et de résistance interne r.
- k interrupteur.
2) a-Dés qu’on ferme l’interrupteur K, les deux lampes ne s’allument pas simultanément :une lampe brille
instantanément , l’autre brille avec retard.
-Quelle lampe s’allume la première ?
-Expliquer pourquoi l’autre lampe s’allume-t-elle avec un retard.
- Que peut-on dire de la luminosité des lampes en fin d’expérience ? Justifier.
-Expliquer ce qui se passe si on remplace la bobine B par un condensateur C.
Expérience :3
On branche en série aux bornes d’un générateur G’ un conducteur ohmique de résistance R et la bobine B.
Le circuit est alors parcouru par un courant dont l’intensité varie en fonction du temps selon la figure-3-
La tension UL, aux bornes de la bobine, varie en fonction du temps selon la courbe : figure-4-f. annexe
3) a- Exprimer l’intensité du courant i en fonction du temps sur chacun des intervalles précédents.
b-Déterminer la tension UL aux bornes de la bobine pendant ces mêmes intervalles de temps.
c-En déduire les valeurs de l’inductance L de la bobine et de sa résistance r.

Exercice n° :2
On désire étudier l’évolution de la tension aux bornes d’un condensateur dont le but de déterminer sa
capacité C.
Pour cela on réalise le circuit série suivant figure-5-
formé d’un générateur de tension de f.e.m E
un conducteur ohmique de résistance R=100 Ω et un condensateur
de capacité C.

A t=0s on ferme l’interrupteur K. Un dispositif d’acquisition permet de suivre l’évolution de la tension U c


aux bornes du condensateur en fonction du temps, uc=f(t) voir figure-6-

1/a- De quel phénomène s’agit il ?


b-Déterminer a partir du graphe et en le justifiant
la valeur de la f.e.m E.
c- Déterminer la valeur de la constante du temps .
d- Déduire la valeur de la capacité C.

2/a- Dégager à partir de la courbe la durée t nécessaire pour charger complètement le condensateur la
comparer à .
b-Comment doit-on varier R pour charger rapidement le c condensateur C. justifier.
3/ a- Etablir l’équation différentielle en uc
b-sachant que uc (t)=E ¿) est solution de l’équation différentielle et en respectant l’orientation
d’intensité établir son expression i(t) et en déduire l’allure de la courbe i = f(t) ,
Feuille annexe à rendre avec la rédaction

Nom: …………………… Prénom: …………………………


CHIMIE :

Exercice :1 Exercice :2

PHYSIQUE :

Exercice :1

Exercice :2

Figure-6-