Vous êtes sur la page 1sur 35

Evaluation de la fonction musculaire:

Les tests de détente verticale

Olivier Girard
Maxime Herzogh
JPaul Micallef
PLAN

A) Aspects théoriques

Généralités sur les qualités de détente verticale

Les Tests

Les outils de mesure

Les paramètres mesurés

B) Aspects pratiques

Plan
Performance sportive et systèmes énergétiques
Immédiate : système ATP-PCr

Non-oxydative : système glycolytique

ATP-PCr Oxydative : système oxydatif


Énergie/Puissance

S
a 10 ANAÉROBIE
u 0
t m
s 400 m AÉROBIE
3000 m

Marathon

10s 30s 60s 3min 15min+

Temps

Chaque système se définit par le(s) substrat(s) dégradé(s), son délai


d’intervention, sa puissance, son endurance et ses facteurs limitants

1. Généralités sur les qualités de détente verticale 1


Performance sportive et systèmes énergétiques
Le système ATP-PCr
• Puissance très élevée
• Capacité très faible
• Temps d’atteinte puis. max (immédiat)
• Puissance et capacité max. (~8 – 12s?)
• Facteur limitant: faibles réserves
ATP-PCr
Énergie/Puissance

S
a 10 ANAÉROBIE
u 0
t m
s 400 m AÉROBIE
3000 m

Marathon

10s 30s 60s 3min 15min+

Temps
1. Généralités sur les qualités de détente verticale 1
Les qualités anaérobies
PERFORMANCE

FILIERE ANAEROBIE
++ pour sauter, lancer, accélérer, sprint final ..

Tests de détente ➩ Evaluation indirecte de la


puissance au cours de gestes sportifs
1. Généralités sur les qualités de détente verticale 2
Tests de détente
FILIERE ANAEROBIE

++ pour sauter, lancer, accélérer, sprint final ..

= Evaluation de la puissance
au cours de geste sportifs

Tests de détente ➩ Filière anaérobie alactique (< qq. sec)

Equerre graduée Optojump Tapis de Bosco

1. Généralités sur les qualités de détente verticale 3


Les régimes de contraction
Lorsque la force interne (musculaire) est supérieure à la force externe (résistance),
le muscle peut mobiliser les pièces osseuses sur lesquelles sont attachés les tendons et
il y a rapprochement des segments autour d’une articulation donnée. En d’autres termes,
le muscle se contracte tout en se raccourcissant : il s’agit d’une contraction
concentrique.

Poussée (course, saut)


1. Généralités sur les qualités de détente verticale 6
Les régimes de contraction

Lorsque la force interne est inférieure à la force externe, la première ne peut


s’opposer à la seconde, et ce malgré le fait que le muscle est contracté de façon
maximale. Le muscle va alors être contracté tout en étant allongé. On qualifie cette
contraction d’excentrique.

Freinage, changement de direction

1. Généralités sur les qualités de détente verticale 8


Efficience locomotrice
La locomotion économique grâce au Cycle étirement-raccourcissement

η en course à pied = 20-30% > autres types de locomotions

Préactivation Etirement Raccourcissement

U EE
IT
EST
R
EE

EXCENTRIQUE CONCENTRIQUE

Pour accumuler de l’énergie élastique


1. Généralités sur les qualités de détente verticale 11
Relations force-vitesse / puissance-vitesse

F P
Fmax Pmax
Relation Relation
hyperbolique Parabolique

Vmax V Vopt Vmax V

Expérimentalement on mesure la vitesse de Muscle isolé


raccourcissement lors d’une stimulation maximale
d’un muscle soumis à des charges de masses
différentes (conditions anisométriques mais ∆Longueur
isotoniques) M
(Vitesse)
1. Généralités sur les qualités de détente verticale 10
Approche mécanique

Vitesse PUISSANCE
(°/s ou m/s)
* Force
(N.m ou N)
=
(Watts)

1
1. Généralités sur les qualités de détente verticale
Standardisation des tests
Pour être fiables les tests doivent être effectués en respectant un protocole
très précis surtout en ce qui concerne:
(2) l’utilisation des bras

(1) les conditions de réception

CMJ CMJ avec les bras (CMJb)

Hauteur saut (cm)


Impulsion bras (+10%)
+Ee +Ee

Si bonne coordination entre


membres sup. et inf. !

Jambes tendues Jambes fléchies SJ CMJ CMJb


Index de puissance musculaire
+ habiletés de coordination
1
1. Généralités sur les qualités de détente verticale
Les tests de détente verticale

2. Les tests de détente verticale 1


Squat Jump (SJ)
Détente verticale Test non-pliométrique
concentrique (détente
“sèche/pure”) a . Départ en position demi-squat

Evaluation de la - Genoux fléchis à 90°


contractilité
- Tronc légèrement penché en avant

- Regard au loin
Action musculaire
concentrique - Position maintenue 2-3 s

b. Extension rapide des mbres inf.

c. Saut vertical le plus élevé possible

d. Atterrissage équilibré

- Debout

- Au point de départ

2. Les tests de détente verticale 1


Contremouvement jumps (CMJ)
Action musculaire
Test pliométrique
Détente verticale de pliométrique
type pliométrique
a . Départ en position debout
Evaluation de
- Jambes tendues
l’ élasticité
- Regard au loin

b. Flexion-extension (90°) rapide et


enchaînée des jambes

c. Saut vertical le plus élevé possible


Phases du mouvement

n d. Atterrissage équilibré
io
Fl

ns
ex

te
oni

Ex

- Dans la position initiale


Actions musculaires
Utilisation de
e

- Au point de départ
Ex

l’Energie Elastique
u
iq
ce

tr

(cycle Etirement-
nt

en
ri

détente)
nc
qu

Co
e

2. Les tests de détente verticale 2


CER

2. Les tests de détente verticale 3


Comment optimiser l’utilisation de l’énergie élastique ?
a => b : accroître l’accumulation de l’Ee

Si Faible vitesse de flexion Si Grande vitesse de flexion


=> faible nécessité de freinage => forte nécessité de freinage
=> faible accumulation d’Ee => forte accumulation d’Ee

b => c : la retransmettre au mieux !


Maintenir la position (b) nécessite peu de force ... (cf pétanque)

Si la transition b => c dure trop ..

Les muscles extenseurs se relâchent


=> Les tendons sont moins étirés => perte d’Ee

Nécessité d’un enchaînement rapide EXC => CONC

2. Les tests de détente verticale 4


Drop Jumps (DJ)
Action musculaire = saut en contre bas
Détente verticale de pliométrique accentuée
type pliométrique a . Départ en position debout à une
accentuée hauteur comprise entre 20 et 60 cm
Evaluation de
- Jambes tendues
l’ élasticité
- Regard au loin

b. Le sujet se “laisse tomber”

c. Flexion-extension (90°) rapide et


Phases du mouvement enchaînée des jambes

n
io
Fl

d. Saut vertical le plus élevé possible


ns
ex

te
oni

Ex

Actions musculaires e. Atterrissage équilibré


e
Ex

- Debout
u

Utilisation de
iq
ce

tr

l’Energie Elastique
nt

en
ri

nc
qu

Co
e

2. Les tests de détente verticale 5


Multi-Rebonds Verticaux (MRV)

Tests de réactivité
a . Départ en position debout

- Jambes tendues
- Regard au loin
- Main sur les hanches

b. Une série de 6 sauts avec


rebonds maximaux

- Genoux aussi raides que possible


(sauts “en cheville”)

- Temps de contact au sol le plus bref


possible

Les tps de vol et de contact - Fréquence libre


de 6 sauts sont enregistrés
c. Atterrissage équilibré
- Debout
Evaluation de la raideur neuromusculaire
2. Les tests de détente verticale 6
Multi-Rebonds Verticaux (MRV)

Tests de puissance
a . Départ en position debout
15 à 60 s
- Jambes tendues
- Regard au loin
- Main sur les hanches

b. Une série de sauts avec rebonds


maximaux pendant 15 s

- Flexion-extension (90°) rapide


et enchaînée des jambes

- Temps de contact au sol le plus bref


possible
- Fréquence libre

c. Atterrissage équilibré
La hauteur moyenne des sauts est enregistrée - Debout

2. Les tests de détente verticale 7


Evaluation de la puissance avec une
plate-forme de force
Exemple d’un CMJ

3. Les outils de mesure 1


Sargeant test

Le sujet doit sauter sur place,


Simple et peu chère
bras levé, le long d’un mur.
(une craie et un mètre)

On mesure la hauteur atteinte lors du saut en mesurant la distance entre la marque de


départ (bras dressé) et le point le plus haut atteint par la main.
3. Les outils de mesure 2
Dispositif ERGOTESTER

Tapis de BOSCO

Boîtier Ergotester

Système composé d’un tapis au sol muni de contacteurs qui évaluent lorsque le
sujet est en contact avec le tapis et quand il est en suspension.

3. Les outils de mesure 3


Dispositif OPTOJUMP

Barre réceptrice

Barre émettrice

Système composé de deux barres de rangées de cellules photo-électriques qui


mesurent les temps de suspension et de contact au sol.

3. Les outils de mesure 4


Dispositif OPTOJUMP
Principe:
Enregistrer les temps de suspension/vol et de contact au sol pour en déduire la détente,
la puissance, la raideur ...

Le système contient 2 barres constituées par des


rangées de cellules photo-électriques.

Quand l’athlète est au sol il coupe les cellules (mesure du


temps de contact) quand il est en l’air il n’intervient pas
sur les cellules (temps de suspension)

Avantages:

- Utilisation du sol habituel de l’athlète (plancher, piste, pelouse, glace)


- Les chaussures utilisées peuvent être celles de compétition (pointes par exemple)

- Possibilité de mettre des systèmes optojump en séries (10, 20, 30 m ...) pour
mesurer au cours de la course: les tps de contact & d’appuis, la longueur et la
fréquence de foulée.
3. Les outils de mesure 5
Variables mesurées et calculées

Hauteur
g (Tv)2
H (cm) = où g représente la gravitation et Tv le temps de vol (s)
8

SJ, CMJ, DJ
Puissance

Puissance (W) = 61,9 x H + 36 x P - 1822 où H est la hauteur de saut (cm) et P le poids du


sujet (kg)

Raideur neuromusculaire
Multi-rebonds verticaux

π (Tv + Tc)
K (N.m.kg) = où K est la raideur neuromusculaire, Tv le temps
Tv + Tc Tc
(Tc) 2 de vol (s) et Tc le temps d contact (s)
π 4

4. Variables mesurées et calculées 1


Variables mesurées et calculées

Puissance moyenne relative


(pour n sauts)
g2 x Tf x T
Puissance moyenne (W/kg) =
4 x n x Tc

Tf: Durée totale des phases aériennes

Tc: Durée totale des phases de contact

T: Durée totale du test (Tf + Tc) de 5 à 60 s)


g: accélération de la gravité
n: nombre de sauts

Multi-rebonds verticaux

Ce test est utilisé pour évaluer la puissance mécanique développée par les membres
inférieurs au cours d’une succession de sauts (CMJ) sur des périodes pouvant varier
de 15 à 60 secondes.

4. Variables mesurées et calculées 2


SJ & CMJ: effet de l’âge
Le muscle se caractérise par deux composantes qui peuvent être évaluées par
deux tests :
La contractilité (production de force) L’élasticité (transmission de la force)
Test du Squat Jump (SJ) Test du Contre Mouvement Jump (CMJ)

Élasticité

Contractilité

4. Variables mesurées et calculées 3


Effets de l’activité pratiquées et du sexe

ACTIVITE SEXE
Détente verticale (cm)

Détente verticale (cm)


50 ± 7 50 ± 7
32 ± 5 38 ± 4

Sprinters Marathonien Hommes Femmes

4. Variables mesurées et calculées 4


Tests avec surcharge
Rappel: P(W) = F(N) x V(m.s)

Test de détente avec poids de corps sur les épaules Gilets lestés

Comparaison de 2 sujets (S1 et S2) avec des charges variant de 0 à 30 kg

Comparaison du test avec charge et du test sans charge =>


déduction des orientations de l’entraînement

- Un athlète ayant de bons résultats aux 2 tests est “fort et rapide”

- Un athlète bon sans charge et faible dans son résultat avec charge est un athlète qui
manque de force (un travail de musculation lui sera bénéfique)
- Un athlète faible sans charge et bon dans son résultat avec charge est un athlète qui
manque de vitesse (un travail pliométrique s’impose à lui)
4. Variables mesurées et calculées 5
Pliométrie et endurance

Tests détente = paramètres indispensables dans le contrôle de l’entraînement


4. Variables mesurées et calculées 6
•MYOTEST
•Mesure du temps de vol par
Accéléromètre
Applications
A partir de la mesure de l’accélération, le Myotest calcule la force, la vitesse et
la puissance d'un geste sportif.

Le capteur enregistre les accélérations (variations de vitesse au cours du


temps) lors d'un geste sportif.

En indiquant le poids de corps ou de la charge, selon l'exercice, le Myotest


calcule automatiquement la force développée en Newton (masse x
accélération).

L'intégrale de l'accélération fournit la vitesse [cm/s] et le produit force vitesse


donne la puissance en Watt [w].

Myotest est un appareil de terrain, en situation réelle et en tout temps, les


données sont exportables sur ordinateur pour assurer le suivi des sujets.

Vous aimerez peut-être aussi