Vous êtes sur la page 1sur 128

Mooc  Explorer la 5G 

Supports de cours
8 juin 2020
Xavier Lagrange

IMT Atlantique
Bretagne-Pays de la Loire
École Mines-Télécom
Table des matières

Semaine 1 : Services et architectures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2


S1V1 : Types de services et performances requises . . . . . . . 3
S1V2 : Présentation des services 5G . . . . . . . . . . . . . . . . 11
S1V3 : Sous-réseaux 5G . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
S1V4 : Architecture d'un réseau 5G . . . . . . . . . . . . . . . . 25
S1V5 : Virtualisation des fonctions réseaux . . . . . . . . . . . . 31
S1V6 : Autres fonctions réseaux (architecture complète) . . . . 37

Semaine 2 : Interface radio NR . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43


S2V1 : Division fréquentielle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
S2V2 : Division temporelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
S2V3 : Réseaux d'antennes et formation de faisceaux . . . . . . 57
S2V4 : Systèmes MIMO . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65
S2V5 : Architecture en couches de l'interface radio . . . . . . . 75

Semaine 3 : Gestion des ux de données et de la mobilité . . . . . . . . . . . . . . 81


S3V1 : Séparation des plans contrôle et usager (CUPS) . . . . 81
S3V2 : Protocole PFCP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
S3V3 : Etablissement de session avec CUPS . . . . . . . . . . . 91
S3V4 : Initialisation d'un terminal 5G . . . . . . . . . . . . . . 95
S3V5 : Gestion de la sporadicité des ux . . . . . . . . . . . . . 99
S3V6 : Etat RRC-Inactive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105
S3V7 : Mobilité et état RRC-inactive . . . . . . . . . . . . . . . 111
Glossaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123
S1V1 : Types de services et performances requises

TYPES DE SERVICES
ET PERFORMANCES REQUISES
VIDÉO 1

POURQUOI UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE


RÉSEAU MOBILE ?

3
Transfert de fichiers
3

Service 1 : chargement de films


• 5 giga-octets = 4 1010 bits 0 serveur
vidéo
• Fichier découpé en paquets 100
Si chaque paquet est reçu 100 ms après son 200
émission, durée totale de chargement 300
• À 10 Mbit/s, 4 000,2 secondes (1,1 heure)
• À 1 Gbit/s, 40,2 secondes
400

Débit perçu par l’utilisateur (User experienced
data rate) 39 800
• Nombre de bits correctement reçus par le 39 900
destinataire pendant une durée donnée en 40 000
condition moyenne de réception 40 100
40 200
4G = 10 Mbit/s t (ms)
SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

Usine du futur
4

Service 2 : automatisation d’une usine


• Un paquet de 56 octets de contrôle-commande toutes les
2 ms
Débit utilisateur : 224 kbit/s 0
1
Latence : durée entre l’envoi par la source
2
d’un (petit) paquet et la réception par le
3
destinataire 4
• 100 ms n’est pas possible (même si on a 100 Gbit/s) 5
• Objectif : 1 ms
6
t (ms)

4G ≥ 10 ms

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

4
5
Systèmes de transport « intelligent », véhicules connectés

Service 3 : communication V2X (véhicule à


autre véhicule, serveur, etc.)
• Assistance en cas d’intersection sans visibilité
Fiabilité (reliability) : probabilité de transmettre
correctement X octets dans un délai donné
Exemple : 99,999% pour une transmission de
32 octets en moins de 3 ms

4G = 99.9% à 50 ms (typ.)

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

Objets connectés
6

Service 4 : boîte-à-lettres connectée


• Quelques courts messages chaque jour
Un message peut être remis en 10 secondes
Prévision d’une explosion du nombre d’objets
► Vêtements connectés
► Maison connectée
► Containers connectés
► Agriculture

Densité de connexion (Connection Density) : nombre


total d’équipements par unité de surface (km2) avec
une certaine qualité de service
Exemple : 106 devices/km2
4G = 105 dev/km2
SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

5
Conclusion
7

Tous les services n’ont pas les mêmes contraintes en terme de


performance
• Transfert de fichier : débit perçu par l’utilisateur
• Processus industriels : latence
• Communications véhiculaires : fiabilité
• Objets connectés massivement déployés : densité de connexion
Un service donné peut combiner plusieurs contraintes
Un système universel peut-il répondre à ce besoin ?

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

QUELLES SONT LES PERFORMANCES VISÉES POUR


LA 5G ?

UN SYSTÈME UNIVERSEL EST-IL POSSIBLE ?

6
Présentation des services 5G
9
Types d’usage et services
Source : figure 2 of ITU-R, “IMT Vision –
Framework and overall objectives of the
Variété des future development of IMT for 2020 and
beyond”, M.2083-0, sept 2015
• Services
• Contraintes
• Environnements

Identification de plusieurs indicateurs clés de performance


(KPI, Key Performance Indicators)
SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

Les 8 indicateurs clés de départ


10
+ 1 indicateur important
User experienced
Peak data rate
8 KPIs (défini en 2015 par l’ITU-R data rate (Mbit/s)
(Gbit/s)
dans le document M.2083-0) 20 100
• Service vu par l’utilisateur final
2
Area 10
• Nombre de terminaux traffic
• Performances pour l’opérateur capacity 10 Spectrum
3x efficiency
(Mbit/s/m 2) 1 1x
• Développement durable 0.1 (bit/s/Hz/station)

+ 1 indicateur (parmi d’autres)


rajouté ultérieurement 1x 350
10x 400
Network 100x 500
99.9% Mobility
energy (km/h)
efficiency
99.99% 1/10 ms
105

106 1/1
Connection 99.999% 1/Latency
density Reliability
(ms)
(device/km2) (percent)
SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

7
Approche pour le système 5G
11

User experienced
Peak
Objectifs 5G data rate
data rate
(Mbit/s)
• Performances élevées (Gbit/s)
20 100

Chimère 5G
Area 2 10
• UN système UNIVERSEL traffic 1
4G
capacity 10 Spectrum
Approche 5G (Mbit/s/m 2) 1x 3x efficiency
1 (bit/s/Hz/station)
0.1
 Système multi-facette
(polymorphe)
 Rendu possible par la 1x 350
virtualisation des réseaux 10x 400
Network 100x 500
99.9% Mobility
energy (km/h)
efficiency
99.99% 1/10 ms
105

106 1/1
Connection 99.999% 1/Latency
density Reliability
(ms)
(device/km2) (percent)
SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

EMBB
12

User experienced
Peak
Très haut débit mobile data rate
data rate
(Mbit/s)
• eMBB, enhanced Mobile (Gbit/s)
20 100
BroadBand eMBB
• Spécifié dans la release 15 Area 2 10
traffic
(2018) capacity 10 Spectrum
(Mbit/s/m 2) 1x 3x efficiency
1 (bit/s/Hz/station)
0.1

1x 350
10x 400
Network 100x 500
99.9% Mobility
energy (km/h)
efficiency
99.99% 1/10 ms
105

106 1/1
Connection 99.999% 1/Latency
density Reliability
(ms)
(device/km2) (percent)
SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

8
mMTC
13

User experienced
Peak
Communications data rate
data rate
(Mbit/s)
massives entre machines (Gbit/s)
20 100
• mMTC, Massive Machine Type
Area 2 10
Communication
traffic
• Spécifié dans la release 16 capacity 10 Spectrum
(2020) (Mbit/s/m 2) 1x 3x efficiency
1 (bit/s/Hz/station)
0.1
Déjà possible en 4G
• LTE-M
• NB-IoT 10x
1x 350
400
Network 100x 500
energy
mMTC 99.9% Mobility
(km/h)
efficiency
99.99% 1/10 ms
105

106 1/1
Connection 99.999% 1/Latency
density Reliability
(ms)
(device/km2) (percent)
SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

URLLC
14

User experienced
Peak
Système ultra-fiable à data rate
data rate
(Mbit/s)
basse latence (Gbit/s)
20 100
• URLLC, Ultra Reliable Low
Area 2 10
Latency Communication
traffic
• Spécifié dans la Release 16 capacity 10 Spectrum
(2020) (Mbit/s/m 2) 1x 3x efficiency
1 (bit/s/Hz/station)
0.1

1x 350
10x 400
Network 100x 500
99.9% Mobility
energy URLLC (km/h)
efficiency
99.99% 1/10 ms
105

106 1/1
Connection 99.999% 1/Latency
density Reliability
(ms)
(device/km2) (percent)
SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

9
Conclusion
15

La 5G n’est pas seulement un réseau sans fil mais un moyen de répondre


aux besoins d’une société ultra-connectée
• “L’objectif principal pour le système 5G est d’être capable de favoriser des
nouveaux scénarios de déploiement pour répondre à des segments de marchés
très divers” (Introduction de [22.261])
Diversité
• De services, d’usage, de commercialisation
Définition d’un ensemble d’indicateurs clés ou KPI, Key Performance
Indicators
3 déclinaisons principales
• eMBB => principalement traité dans le cours
• mMTC
• URLLC
SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

10
S1V2 : Présentation des services 5G

S2, VIDÉOS 1, DIVISION


FRÉQUENTIELLE SUR
L’INTERFACE RADIO NR

Vidéo 1a
POURQUOI LA 5G PEUT-ELLE OFFRIR
UN DÉBIT PLUS ÉLEVÉ ?
• Présentation des numérologies

11
Nouvelle interface radio, une révolution ?

Interface radio appelée New Radio (NR)


Un évolution de LTE
• Basée sur l’OFDM, Orthogonal Frequency Division Multiplexing
• Transmission en parallèle sur de multiples sous-porteuses
Plus de flexibilité
• et donc… plus de complexité

INTERFACE RADIO NR

Transmission OFDM avec NR


frequency frequency frequency frequency

198 MHz 3299


49,5 MHz 3299
99 MHz 3299

3298
3297 … 11

18 MHz 1198
1199 12
1197 one sub-carrier 11

30 kHz 10 60 kHz 5
15 kHz 15 kHz
9
… …
8 4
7

12 …
12 6 …3
11 11
10 10 5
9 9
8 8 4 2
7 7
6 6 3
5 5
4 4 2 1
3 3
2 2 1
1 1
0 0 0 0

LTE #0 #1 #2
5G, New Radio (NR)
...
Numérologie : choix d’une largeur bande de sous-porteuses
• #015 kHz (LTE), #12×15=30 kHz, #24×15=60 kHz,… 240 kHz
• Espacement plus grand => bande passante totale plus grande => plus haut débit

INTERFACE RADIO NR

12
Vidéo 1b
POURQUOI LA 5G PEUT-ELLE OFFRIR
UN DÉBIT PLUS ÉLEVÉ ?
• Présentation des numérologies
• Numérologie et bande de fréquences

Influence de l’espacement entre sous-porteuses dans le


domaine temporel
f
CP = Cyclic Prefix
CP
#0 15 kHz
t
0 4,69s 71,36s
f
T=1/f

#1 30 kHz f
t
0 2,35s 35,68s
f

#2 60 kHz 17,84s
t
0 1,17s

Largeur de bande plus grande => durée de symbole plus court


Choix du 3GPP : constance du ratio durée du préfix cyclique/durée symbole

INTERFACE RADIO NR

13
Influence de l’espacement entre sous-porteuses dans le
domaine temporel
Relative Mean Power

0 Exemple de réponse
0 dB
1 impulsionnelle en intérieur
-10 dB
2 
-20 dB 3

-30 dB
1s s s s s

#0 Cyclic Prefix ...

#1 Cyclic Prefix ...

Cyclic Prefix ...


#2

#3 Cyclic Prefix ...

Règle : pour éviter l’interférence inter-symbole, le préfixe cyclique doit être


plus long que le plus grand retard (significatif)

INTERFACE RADIO NR

Influence de l’espacement entre sous-porteuses dans le


domaine temporel
Relative Mean Power

0 1 Exemple de réponse impulsionnelle


0 dB 2 3
-10 dB 4 5
dans une ville (extérieur)
-20 dB
-30 dB
1s s s s s

#0 Cyclic Prefix ...

#1 Cyclic Prefix ...

Cyclic Prefix ...


#2

#3 Cyclic Prefix ...

Règle : pour éviter l’interférence inter-symbole, le préfixe cyclique doit être


plus long que le plus grand retard (significatif)
• Utiliser certains espacements entre sous-porteuses n’est pas possible dans certains environnements
INTERFACE RADIO NR

14
Numérologie 5G et bande de fréquences

Définition de 2 gammes de fréquences


• De 450 MHz à 6 GHz
• De 24,25 à 52,6 GHz
Taille de cellule et bande de fréquences
• Plus la fréquence est haute, plus l’atténuation à une même distance est grande
► Moyennes à grandes cellules de 450 MHz à 6 GHz
► Petites cellules de 24,25 à 52,6 GHz
• Plus de bande disponible à haute fréquence
Numérologies
• 0-2, soit f = 15 à 60 kHz pour gamme 450 MHz à 6 GHz
► pour les grandes cellules (mobilité moyenne à haute), largeur de bande modérée
• 2-3, soit f = 60 à 120 kHz pour gamme 24,25 à 52,6 GHz
► pour les petites cellules (faible mobilité), très grande largeur de bande
• Numérologie 4 (240 kHz) définie mais non utilisée pour les données

INTERFACE RADIO NR

Vidéo 1c
POURQUOI LA 5G PEUT-ELLE OFFRIR UN DÉBIT PLUS
ÉLEVÉ ?
• Présentation des numérologies
• Numérologie et bande de fréquences
• Modulations

15
Rythme symbole
f
CP = Cyclic Prefix
CP
#0 15 kHz
t
0 4,69s 71,36s
f
T=1/f

#1 30 kHz f
t
0 2,35s 35,68s
f

#2 60 kHz 17,84s
t
0 1,17s

Transmission d’un symbole sur chaque sous-porteuse


à chaque durée (1/f) + préfixe cyclique

INTERFACE RADIO NR

Modulation en 5G

Modulations
• BPSK, QAM, 16-QAM, 64-QAM and 256-QAM
• 8 bit/symbol avec 256-QAM
• Borne supérieure du débit (sans MIMO)
► Numérologie 3 : 3300 × 120× 66,67/71,56 ×8 = 2 951 917 kbit/, soit 3 Gbit/s

BPSK QAM 16-QAM 64-QAM 256-QAM

1 bit/symbol 2 bits/symbol 4 bits/symbol 6 bits/symbol 8 bits/symbol

INTERFACE RADIO NR

16
Augmentation de la bande passante pour la transmission

Agrégation de porteuses (CA, Carrier Aggregation)


• Transmission simultanée sur plusieurs porteuses
• Possibilité de mixer les gammes
4G
• Jusqu’à 5 porteuses
• Jusqu’à 20 MHz par porteuse
• Bande maximale = 100 MHz
5G
• Jusqu’à 16 porteuses
• Jusqu’à 400 MHz par porteuse (dans gamme 24,25 à 52,6 GHz)
• Bande maximale théorique = 6 400 MHz !

INTERFACE RADIO NR

Conclusion

Transmission basée sur l’OFDM


• comme en 4G
Par rapport à la 4G,
• Un nombre plus grand de sous-porteuses
► Large bande : jusqu’à 400 MHz (contre 20 MHz en 4G)
• Modulation 256-QAM : jusqu’à 8 bit/symbole (au lieu de 6 bit/symbole en 4G)
• Une agrégation d’un grand nombre de sous-porteuses
Conséquences: très haut débit envisageable
Plus de flexibilité en 5G
• Un jeu de largeurs de sous-porteuses => concept de numérologie
• Certaines numérologies ne sont possibles que pour certaines gammes de fréquences
► De 450 MHz à 6 GHz, numérologies 0 à 2, bande maximale = 100 MHz
► De 24,25 GHz à 52,6 GHz, numérologies 2 à 3, bande maximale = 400 MHz

INTERFACE RADIO NR

17
S1V3 : Sous-réseaux 5G

VIRTUALISATION
DES FONCTIONS RÉSEAUX
VIDÉO 5

QU’EST CE QUE SIGNIFIE


« VIRTUALISATION DES
FONCTIONS RÉSEAUX » EN
PARTICULIER POUR LA 5G ?

19
Virtualisation des fonctions réseaux
3

1990-2010 : commutateurs, base de données => serveur


• Hardware spécialisé et fonctions logicielles
2020
• Hardware générique et fonctions logicielles
• Developpement des techniques de virtualisation
► Plusieurs « machines » peuvent tourner en parallèle sur le même matériel
► Elasticité : : capacité à démarrer et arrêter une machine quand c’est nécessaire (conditions
de charge)
Dans un réseau 5G, toutes les entités sont des fonctions
• AMF, SMF, UPF, UDM, etc.
• Elles peuvent correspondre à des machines virtuelles sur des matériels génériques
• Concept de NFV, Network Function Virtualisation

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

4
Un exemple simple d’élasticité rendue possible par NFV

Infrastructure
physique
C

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

20
5
Un exemple simple d’élasticité rendue possible par NFV

Pendant la journée : C

charge moyenne à forte


UPF
UPF

AMF R
UPF
AMF

UPF

UPF

UPF

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

6
Un exemple simple d’élasticité rendue possible par NFV

Pendant la nuit : C

charge faible

AMF R
UPF
AMF

UPF

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

21
Facilitateurs (Enabler) de la virtualisation des fonctions 7
réseaux

L’élasticité impose
• Orchestrateur
► Démarrer et arrêter des instances

Orchestrator
L’élasticité est facilitée par SMF
• Serveurs sans état AMF
► Eviter les long et coûteux transferts de contexte
quand on désactive une entité fonctionnelle UPF

Virtualisation fréquemment utilisée pour les


serveurs http dans le web
Choix pour la 5G
• « service based interface » (SBI) sauf les interfaces avec le gNB et l’interface SMF-UPF et entre
les UPF
• Utilisation d’http 2.0

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

Interfaces SBI et les autres


8

http, service based interfaces AUSF


UDM

AMF SMF

specific interfaces

data
UE
UPF UPF network
gNB

gNB

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

22
9
Virtualisation des fonctions réseaux, un cran plus loin

NFV découple l’architecture physique et les entités fonctionnelles


Network slicing ou « tranchage » de réseau
• Plusieurs réseaux virtuels
• Sur une infrastructrure physique commune
Chaque tranche (slice) peut être dédiée à une service spécifique
• Exemple : 1 tranche pour eMBB, 1 tranche pour uRLLC
• slice for uRLLC
Besoin d’une nouvelle entité fonctionnelle
• NSSF, Network Slice Selection Function

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

10
Exemple de mise en œuvre de tranches ou slices

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

23
11
Conclusion

Un réseau 5G est un ensemble d’entités fonctionnelles (NF, network


functions)
• Une fonction est un ensemble cohérent de tâches qui peuvent s’exécuter dans des machines
virtuelles sur un matériel générique
• L’instance d’une fonction peut être démarrée ou éteinte en fonction de la demande, de
l’environnement, etc.
• Des interfaces basées services (SBI, Service Based Interfaces) sont spécifiées entre les entités
fonctionnelles
Avec le slicing, un opérateur peut déployer plusieurs réseaux virtuels
visant chacuns des KPIs spécifiques

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

24
S1V4 : Architecture d'un réseau 5G

ARCHITECTURE 5G
PRINCIPES DE GESTION DES FLUX ET
PRINCIPALES FONCTIONS DANS LE
RÉSEAU COEUR
VIDÉO 4

VIDÉO 4
QUELLE EST L’ARCHITECTURE
D’UN RÉSEAU 5G ?

25
Principes de base de l’architecture
3

Le réseau coeur 5GC est basé sur un réseau IP


• Blocs de données ou PDU (paquet IP, trame Ethernet, autres) transportés dans des paquets IP
Même gestion de flux qu’en 4G
• Mise en tunnel : encapsulation des PDUs dans un paquet IP
• Utilisation du protocole GTP-U, GPRS Tunneling Protocol in the User plane

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

Architecture du réseau 5G
4
Présentation générale de l’UPF

4G 5G
eNB gNB
SGW, PGW UPF

UPF, User Plane Function


• Commutation des blocs de données utilisateurs (PDU)
Possibilité d’avoir plusieurs UPF le long du chemin de données

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

26
Architecture du réseau 5G
5
Tâches de l’UPF, User plane function

4G 5G
PDU session
eNB gNB
data
UE
UPF UPF network
SGW, PGW UPF gNB
N3 N9 N6

Point d’interconnexion avec le réseau de données


• Ancre de mobilité
Routage et relayage (forwarding) des paquets
 Application du tunneling : ajouter/retirer les en-têtes liés au tunnel, relayer les
paquets
Inspection des paquets
• Détection d’application en fonction d’un gabarit de flux
Application de la politique de QoS dans le plan utilisateur

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

Architecture du réseau 5G
6
Présentation générale de l’AMF et du SMF

4G 5G
eNB gNB
SGW, PGW UPF AMF
N11
SMF
MME AMF+SMF
N2
N1
N4

N3 data
UE
UPF network
Uu gNB N6

 AMF, Access and Mobility management Function


• Dialogues NAS : UE<->AMF (via le gNB)
 SMF, Session Management Function
• Contrôle des sessions PDU

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

27
Fonctions de contrôle
7
AMF, Access and Mobility Management function

Echange de signalisation avec l’UE, gestion de


• Enregistrement
• Mobilité
• Connexion
• Joignabilité de l’UE
Chiffrement et gestion de l’intégrité des messages de signalisation NAS
Authentification d’accès et autorisation des accès
Transport pour les autres services, comme le service de géolocalisation
Notification des événements de mobilité d’un UE

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

Fonctions de contrôle
8
SMF, Session Management function

Echange de signalisation avec l’UE via l’AMF (et le gNB)


Gestion de session
• Etablissement, modification et libération des sessions PDU
Gestion d’adresses
• Allocation de l’adresse IP aux UE

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

28
Architecture du réseau 5G
9
Présentation générale de l’AUSF et de l’UDM
N12 N13
4G 5G AUSF
UDM
N8
eNB gNB N10

SGW, PGW UPF


AMF

MME AMF+SMF N11


SMF

HSS AUSF+UDM N1
N2
N4

N3 data
UE
UPF network
Uu gNB N6

AUSF, Authentication Server Function


• Authentification des UE et gestion du « matériel de clés »
UDM, Unified Data Management function
• Gestion de l’identification des utilisateurs et des abonnements
SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

Fonctions de contrôle
10
UDM, Unified Data Management

Un peu comme un frontal qui permet d’accéder à toutes les données liées
à l’abonnement
• Gestion d’abonnement
• Génération des informations d’authentification
Gestion de l’identité des utilisateurs
• Stockage et gestion du SUPI de chaque abonné
Autorisation d’accès en fonction des données d’abonnement
• Restrictions sur le roaming
Mémorisation
• De l’AMF qui gère chaque UE
• Du ou des SMFs qui gère les sessions PDU des UE
• De la passerelle SMS qui gère l’UE

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

29
Conclusion
11

Même gestion des flux de données en 4G et en 5G avec GTP-U


Fonctions du MME découpées en 2 :
• Gestion de l’accès et de la mobilité (AMF)
• Gestion des session (SMF) N12
AUSF
N13
UDM
N8
N10

AMF
N11
SMF

N2
N1
N4

N3 data
UE
UPF UPF network
Uu gNB N9 N6
Xn

gNB
SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

30
S1V5 : Virtualisation des fonctions réseaux

VIRTUALISATION
DES FONCTIONS RÉSEAUX
VIDÉO 5

QU’EST CE QUE SIGNIFIE


« VIRTUALISATION DES
FONCTIONS RÉSEAUX » EN
PARTICULIER POUR LA 5G ?

31
Virtualisation des fonctions réseaux
3

1990-2010 : commutateurs, base de données => serveur


• Hardware spécialisé et fonctions logicielles
2020
• Hardware générique et fonctions logicielles
• Developpement des techniques de virtualisation
► Plusieurs « machines » peuvent tourner en parallèle sur le même matériel
► Elasticité : : capacité à démarrer et arrêter une machine quand c’est nécessaire (conditions
de charge)
Dans un réseau 5G, toutes les entités sont des fonctions
• AMF, SMF, UPF, UDM, etc.
• Elles peuvent correspondre à des machines virtuelles sur des matériels génériques
• Concept de NFV, Network Function Virtualisation

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

4
Un exemple simple d’élasticité rendue possible par NFV

Infrastructure
physique
C

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

32
5
Un exemple simple d’élasticité rendue possible par NFV

Pendant la journée : C

charge moyenne à forte


UPF
UPF

AMF R
UPF
AMF

UPF

UPF

UPF

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

6
Un exemple simple d’élasticité rendue possible par NFV

Pendant la nuit : C

charge faible

AMF R
UPF
AMF

UPF

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

33
Facilitateurs (Enabler) de la virtualisation des fonctions 7
réseaux

L’élasticité impose
• Orchestrateur
► Démarrer et arrêter des instances

Orchestrator
L’élasticité est facilitée par SMF
• Serveurs sans état AMF
► Eviter les long et coûteux transferts de contexte
quand on désactive une entité fonctionnelle UPF

Virtualisation fréquemment utilisée pour les


serveurs HTTP dans le web
Choix pour la 5G
• « service based interface » (SBI) sauf les interfaces avec le gNB et l’interface SMF-UPF et entre
les UPF
• Utilisation d’HTTP 2.0

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

Interfaces SBI et les autres


8

http, service based interfaces AUSF


UDM

AMF SMF

specific interfaces

data
UE
UPF UPF network
gNB

gNB

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

34
9
Virtualisation des fonctions réseaux, un cran plus loin

NFV découple l’architecture physique et les entités fonctionnelles


Network slicing ou « tranchage » de réseau
• Plusieurs réseaux virtuels
• Sur une infrastructrure physique commune
Chaque tranche (slice) peut être dédiée à une service spécifique
• Exemple : 1 tranche pour eMBB, 1 tranche pour uRLLC
• slice for uRLLC
Besoin d’une nouvelle entité fonctionnelle
• NSSF, Network Slice Selection Function

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

10
Exemple de mise en œuvre de tranches ou slices

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

35
11
Conclusion

Un réseau 5G est un ensemble d’entités fonctionnelles (NF, network


functions)
• Une fonction est un ensemble cohérent de tâches qui peuvent s’exécuter dans des machines
virtuelles sur un matériel générique
• L’instance d’une fonction peut être démarrée ou éteinte en fonction de la demande, de
l’environnement, etc.
• Des interfaces basées services (SBI, Service Based Interfaces) sont spécifiées entre les entités
fonctionnelles
Avec le slicing, un opérateur peut déployer plusieurs réseaux virtuels
visant chacuns des KPIs spécifiques

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

36
S1V6 : Autres fonctions réseaux (architecture complète)

AUTRES FONCTIONS RÉSEAUX


(NETWORK FUNCTIONS) EN 5G
VIDÉO 6

EST-CE QUE L’ARCHITECTURE


RÉSEAU EST VRAIMENT SI
SIMPLE ?

37
Architecture 5G simplifiée
3

N12 N13
AUSF
UDM
N8 N10

NSSF
N22
AMF
N11
SMF

N2
N1
N4

N3 data
UE
UPF UPF network
Uu gNB N9 N6
Xn

gNB

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

Architecture d’un réseau 5G


4
SMS

SMSF, Short Message Service N20


SMSF N21
Function N12
AUSF
N13
UDM
• Protocoles d’échange de SMS N8 N10
avec l’UE (via l’AMF et l’UE)
• Passerelle NSSF
pour les SMS N22
AMF
N11
SMF

N2
N1
N4

N3 data
UE
UPF UPF network
Uu gNB N9 N6
Xn

gNB

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

38
Architecture d’un réseau 5G
5
Quality of service

PCF: Policy Control Function N20


SMSF
N12 N21 N13
• Gestion de la QoS AUSF
UDM
AF: Application Function N8 N10
• Gestion
NSSF
particulière des AF
flux de données N22 N15
AMF N5
N11
SMF N7
PCF
N2
N1
N4

N3 data
UE
UPF UPF network
Uu gNB N9 N6
Xn

gNB

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

Architecture des réseaux 5G


6
NRF

NRF, Network-function Repository Function


• Service d’annuaire N20
SMSF N21
N12 N13
AUSF
UDM
N8 N10
NRF
NSSF
AF
N22 N15
AMF N5
N11
SMF N7
PCF
N2
N1
N4

N3 data
UE
UPF UPF network
Uu gNB N9 N6
Xn

gNB
SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

39
Architecture of 5G networks
7
NEF
Open to 3rd-party
NEF, Network Exposure NEF
N20
Function SMSF N21 N13
N12 AUSF
UDM
N8
NRF N10

NSSF
AF
N22 N15
AMF N5
N11
SMF N7
PCF
N2
N1
N4

N3 data
UE
UPF UPF network
Uu gNB N9 N6
Xn

gNB
SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

Cas de l’itinérance (Roaming)


8
Itinérance avec flux via le réseau nominal (Home routed scenario)

N20
SMSF N21
N12 N13
AUSF
UDM
N8
N10
NSSF
AF
N22 N15
AMF
N11 N16 N5
SMF N7 hSMF
vPCF N24 hPCF
N2
N1
N4 N4 N4

N3 data
UE
UPF UPF UPF network
Uu gNB N9 N9 N6
Xn

gNB Visited network Home network

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

40
Cas de l’itinérance (Roaming)
9
Routage local - local breakout

Source : adapted from Figure N20


SMSF N21
4.2.4-6 of TS 23.501 N12 N13
AUSF
UDM
N8 http, service based
N10
interfaces
NSSF
AF
N22 N15
AMF
N11 N5
SMF N7
vPCF N24 hPCF
N2
N1
N4 N4

N3 data
UE
UPF UPF network
Uu gNB N9 N6
Xn

gNB Visited network Home network


SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

Conclusion
10

Beaucoup d’entités fonctionnelles en 5G


Open to 3rd-party
• Principales fonctions (eMBB) NEF
N20 SMSF
► gNB, UPF, AMF, SMF, AUSF, UDM N12
N21
AUSF
N13
UDM
• Pour la QoS, PCF et AF NRF
N8
N10

• Pour messages courts SMSF NSSF


N22
AF
AMF N15
• Pour ouvrir en toute sécurité le réseau
N5
N11
SMF N7
à des tiers, NEF N2
PCF
N1
• Pour la gestion de slice, NSSF N4

• Pour le fonctionnement interne, NRF UE


Uu gNB
N3
UPF
N9
UPF N6
data
network
Xn

2 configurations possibles pour l’itinérance gNB

• Trafic cantonné au réseau visité, Local Break-Out


• Routage via le réseau nominal, Home routed

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

41
Cas de l’itinérance (Roaming)
11
Routage local - local breakout

Quand un UE est à l’étranger


• Réseau nominal ou Home network : là où le client a son abonnement
• Réseau visité ou Visited network : où se trouve l’UE
Local Break-Out (LBO)
• La session PDU reste locale au réseau visité
Fonctions de sécurité assurées par le réseau nominal

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

Cas de l’itinérance (Roaming)


12
Itinérance avec flux via le réseau nominal (Home routed scenario)

Quand un UE est à l’étranger


• Réseau nominal ou Home network : là où le client a son abonnement
• Réseau visité ou Visited network : où se trouve l’UE
Routage par le réseau nominal (home routing scenario)
• Le réseau nominal est impliqué dans la session PDU
• 2 SMFs dans la session PDU
► vSMF = visited SMF
► hSMF = home SMF

Deux PCFs
Dans le réseau nominal :
• services spécifiques dans l’AF
• Gestion de la sécurité et de l’abonnement

SERVICES ET ARCHITECTURE DES RÉSEAUX 5G

42
S2V1 : Division fréquentielle

S2, VIDÉOS 1, DIVISION


FRÉQUENTIELLE SUR
L’INTERFACE RADIO NR

Vidéo 1a
POURQUOI LA 5G PEUT-ELLE OFFRIR
UN DÉBIT PLUS ÉLEVÉ ?
• Présentation des numérologies

43
Nouvelle interface radio, une révolution ?

Interface radio appelée New Radio (NR)


Un évolution de LTE
• Basée sur l’OFDM, Orthogonal Frequency Division Multiplexing
• Transmission en parallèle sur de multiples sous-porteuses
Plus de flexibilité
• et donc… plus de complexité

INTERFACE RADIO NR

Transmission OFDM avec NR


frequency frequency frequency frequency

198 MHz 3299


49,5 MHz 3299
99 MHz 3299

3298
3297 … 11

18 MHz 1198
1199 12
1197 one sub-carrier 11

30 kHz 10 60 kHz 5
15 kHz 15 kHz
9
… …
8 4
7

12 …
12 6 …3
11 11
10 10 5
9 9
8 8 4 2
7 7
6 6 3
5 5
4 4 2 1
3 3
2 2 1
1 1
0 0 0 0

LTE #0 #1 #2
5G, New Radio (NR)
...
Numérologie : choix d’une largeur bande de sous-porteuses
• #015 kHz (LTE), #12×15=30 kHz, #24×15=60 kHz,… 240 kHz
• Espacement plus grand => bande passante totale plus grande => plus haut débit

INTERFACE RADIO NR

44
Vidéo 1b
POURQUOI LA 5G PEUT-ELLE OFFRIR
UN DÉBIT PLUS ÉLEVÉ ?
• Présentation des numérologies
• Numérologie et bande de fréquences

Influence de l’espacement entre sous-porteuses dans le


domaine temporel
f
CP = Cyclic Prefix
CP
#0 15 kHz
t
0 4,69s 71,36s
f
T=1/f

#1 30 kHz f
t
0 2,35s 35,68s
f

#2 60 kHz 17,84s
t
0 1,17s

Largeur de bande plus grande => durée de symbole plus court


Choix du 3GPP : constance du ratio durée du préfix cyclique/durée symbole

INTERFACE RADIO NR

45
Influence de l’espacement entre sous-porteuses dans le
domaine temporel
Relative Mean Power

0 Exemple de réponse
0 dB
1 impulsionnelle en intérieur
-10 dB
2 
-20 dB 3

-30 dB
1s s s s s

#0 Cyclic Prefix ...

#1 Cyclic Prefix ...

Cyclic Prefix ...


#2

#3 Cyclic Prefix ...

Règle : pour éviter l’interférence inter-symbole, le préfixe cyclique doit être


plus long que le plus grand retard (significatif)

INTERFACE RADIO NR

Influence de l’espacement entre sous-porteuses dans le


domaine temporel
Relative Mean Power

0 1 Exemple de réponse impulsionnelle


0 dB 2 3
-10 dB 4 5
dans une ville (extérieur)
-20 dB
-30 dB
1s s s s s

#0 Cyclic Prefix ...

#1 Cyclic Prefix ...

Cyclic Prefix ...


#2

#3 Cyclic Prefix ...

Règle : pour éviter l’interférence inter-symbole, le préfixe cyclique doit être


plus long que le plus grand retard (significatif)
• Utiliser certains espacements entre sous-porteuses n’est pas possible dans certains environnements
INTERFACE RADIO NR

46
Numérologie 5G et bande de fréquences

Définition de 2 gammes de fréquences


• De 450 MHz à 6 GHz
• De 24,25 à 52,6 GHz
Taille de cellule et bande de fréquences
• Plus la fréquence est haute, plus l’atténuation à une même distance est grande
► Moyennes à grandes cellules de 450 MHz à 6 GHz
► Petites cellules de 24,25 à 52,6 GHz
• Plus de bande disponible à haute fréquence
Numérologies
• 0-2, soit f = 15 à 60 kHz pour gamme 450 MHz à 6 GHz
► pour les grandes cellules (mobilité moyenne à haute), largeur de bande modérée
• 2-3, soit f = 60 à 120 kHz pour gamme 24,25 à 52,6 GHz
► pour les petites cellules (faible mobilité), très grande largeur de bande
• Numérologie 4 (240 kHz) définie mais non utilisée pour les données

INTERFACE RADIO NR

Vidéo 1c
POURQUOI LA 5G PEUT-ELLE OFFRIR UN DÉBIT PLUS
ÉLEVÉ ?
• Présentation des numérologies
• Numérologie et bande de fréquences
• Modulations

47
Rythme symbole
f
CP = Cyclic Prefix
CP
#0 15 kHz
t
0 4,69s 71,36s
f
T=1/f

#1 30 kHz f
t
0 2,35s 35,68s
f

#2 60 kHz 17,84s
t
0 1,17s

Transmission d’un symbole sur chaque sous-porteuse


à chaque durée (1/f) + préfixe cyclique

INTERFACE RADIO NR

Modulation en 5G

Modulations
• BPSK, QAM, 16-QAM, 64-QAM and 256-QAM
• 8 bit/symbol avec 256-QAM
• Borne supérieure du débit (sans MIMO)
► Numérologie 3 : 3300 × 120× 66,67/71,56 ×8 = 2 951 917 kbit/, soit 3 Gbit/s

BPSK QAM 16-QAM 64-QAM 256-QAM

1 bit/symbol 2 bits/symbol 4 bits/symbol 6 bits/symbol 8 bits/symbol

INTERFACE RADIO NR

48
Augmentation de la bande passante pour la transmission

Agrégation de porteuses (CA, Carrier Aggregation)


• Transmission simultanée sur plusieurs porteuses
• Possibilité de mixer les gammes
4G
• Jusqu’à 5 porteuses
• Jusqu’à 20 MHz par porteuse
• Bande maximale = 100 MHz
5G
• Jusqu’à 16 porteuses
• Jusqu’à 400 MHz par porteuse (dans gamme 24,25 à 52,6 GHz)
• Bande maximale théorique = 6 400 MHz !

INTERFACE RADIO NR

Conclusion

Transmission basée sur l’OFDM


• comme en 4G
Par rapport à la 4G,
• Un nombre plus grand de sous-porteuses
► Large bande : jusqu’à 400 MHz (contre 20 MHz en 4G)
• Modulation 256-QAM : jusqu’à 8 bit/symbole (au lieu de 6 bit/symbole en 4G) (comme en 4G)
• Une agrégation d’un grand nombre de sous-porteuses
Conséquences: très haut débit envisageable
Plus de flexibilité en 5G
• Un jeu de largeurs de sous-porteuses => concept de numérologie
• Certaines numérologies ne sont possibles que pour certaines gammes de fréquences
► De 450 MHz à 6 GHz, numérologies 0 à 2, bande maximale = 100 MHz
► De 24,25 GHz à 52,6 GHz, numérologies 2 à 3, bande maximale = 400 MHz

INTERFACE RADIO NR

49
S2V2 : Division temporelle

S2, VIDÉO 2, DIVISION


TEMPORELLE SUR
L’INTERFACE RADIO NR

COMMENT EST-IL POSSIBLE DE RÉDUIRE LA


LATENCE EN 5G ?

51
Rappel sur la 4G

Radio Frame = 10 ms

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Sub-frame
1 ms
f 2x7
Concept de paire de blocs de
ressource
• 2x7 symboles successifs sur 12 sous-
porteuses Pair of
• Les données sont transmises sur au moins 12
une paire de blocs de ressource
Resource
• La durée d’une paire de blocs de ressources Blocks
est appelée une sous-trame (sub-frame)
t
• Durée d’une sous-trame : 1 ms
1 ms
INTERFACE RADIO NR

Trame de base et sous-trame (sub-frame) en NR

Sous-trame (sub-frame) de 1 ms pour toutes les numérologies


Trame radio de 10 ms
Radio Frame = 10 ms

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Sub-frame
1 ms

INTERFACE RADIO NR

52
Concept de bloc de ressource ou PRB, Physical Resource
Block
f n
PRB Physical Resource Block
• n symboles successifs sur 12 sous-porteuses
• Les données sont transmises sur au moins un PRB
• Valide pour toutes les numérologies
• Durée variable !

f n f n
12 PRB
12
PRB
12
PRB
t t t
INTERFACE RADIO NR

Différents intervalles de temps ou Time slots en NR

frequency slot slot slot


1/4 ms 1 ms 1/2 ms
Intervalle de temps ou Time slot
• Toujours 14 symboles successifs PRB
PRB
• Durée fonction de la numérologie
• De 1 ms à 1/16 ms (62,5 ms) f 14

f 14
12 …
12

t t
slot slot

1 ms 1 ms 1 ms 1 ms time
subframe

Cas avec des PRB à 14 symboles successifs


INTERFACE RADIO NR

53
Mode FDD

Duplex fréquentiel ou FDD, Frequency Division Duplex


• Une fréquence porteuse pour sens descendant : gNB=>UE
• Une fréquence porteuse pour sens montant: UE->gNB

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 f1

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 f2

Partage statique du spectre

INTERFACE RADIO NR

Mode TDD

Duplex temporel ou TDD, Timen Division Duplex


slot 1/2 ms
• Même fréquence
dans les sens montants 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
et descendants
10 slots

gNB -> UE flexible UE -> gNB

Partage très flexible et dynamique du spectre sur une période de 5, 10 ou


15 intervalles de temps (slots)
• 5 intervalles de temps en numérologie 3 : 0,625 ms
• Trois catégories
► Durée réservée à transmission descendante
► Durée réservée à transmission montante
► Durée disponible pour les deux sens

• Durées exprimées en nombre de symboles


INTERFACE RADIO NR

54
Conclusion

Découpage temporel en slots, sous-trames et trames


• Durée d’une trame (frame) toujours égale à 10 ms
• Durée d’une sous-trame (sub-frame) toujours égale à 1 ms
• Durée d’un slot : 1/2n pour numérologie n
► 1 ms pour la numérologie 0 (idem 4G)
► 0,125 ms pour la numérologie 3

Concept de bloc physique de ressource ou PRB, Physical Resource


Block,
• Avec un nombre quelconque de symboles OFDM sur 12 sous-porteuses
• Durée d’un PRB éventuellement inférieure à un slot
Possibilité de TDD ou FDD
• Partage flexible en TDD des voies montantes et descendantes au sein d’une période minimale
de 0,625 ms pour la numérologie 3
Conséquences : latences sur voie radio inférieures à 1 ms possibles
INTERFACE RADIO NR

Tableau récapitulatif

Nu- Durée Largeur Nombre de Nombres Nombre Largeur max Bande Durée Durée Gamme
méro- préfixe sous- sous min-max max de de bande occupée de slot min de fré-
logie cyclique por- porteuses de PRB sous-por- (exact) de trans. quences
teuse par PRB teuses avec acq.
(TDD)
0 4,69 ms 15 kHz 12 25-270 3240 48,6 MHz 50 MHz 1 ms 5 ms < 6 GHz
1 2,34 ms 30 kHz 12 11-273 3276 98,28 MHz 100 MHz 0.5 ms 2.5 ms < 6 GHz
2 1,17 ms 60 kHz 12 11-135 1620 97,2 MHz 100 MHz 0.25 1.25 < 6 GHz
66-264 3168 190,08 MHz 200 MHz ms ms > 24 GHz
3 0,59 ms 120 12 32-264 3168 380,16 MHz 400 MHz 0.125 0.625 > 24 GHz
kHz ms ms
4 0,29 ms 240 kHz 12 24-138 1656 397.44 MHz 400 MHz 0.0625 0.3125 > 24 GHz
ms ms

Note : Possibilité d’un préfixe cyclique étendu de durée 4,17 ms en numérologie 2 (12 symboles OFMD par slot au lieu de 14)

INTERFACE RADIO NR

55
S2V3 : Réseaux d'antennes et formation de faisceaux

VIDÉO 3 : INTRODUCTION
AUX RÉSEAUX D’ANTENNES
ET À LA FORMATION
DE FAISCEAUX

EST-IL POSSIBLE D’ACCROITRE LA PUISSANCE


REÇUE À UN RÉCEPTEUR SANS AUGMENTER LA
PUISSANCE DE TRANSMISSION ?

57
Exemple considéré

At time t At point x1
E1
E l

x2 t

D>>

propagation x1
of the wave

INTERFACE RADIO NR

Influence d’un petit déplacement

Déplacement le long du front d’onde


E1
E l
x1
x22 t

E2

propagation x1 /2 t
of the wave x2
P

INTERFACE RADIO NR

58
Transmission avec 2 antennes

Amplitude de chaque champ divisée par 2


E1
l/2

E2 t

t
2l/2
E1 + E2
/2 t
x
P/2
P/2 Puissance reçue en x multipliée par 2

INTERFACE RADIO NR

Influence d’un petit déplacement

Déplacement perpendiculaire au front d’onde


/2 y1 E1
y2 l

t
propagation
of the wave

E2

INTERFACE RADIO NR

59
Transmission avec 2 antennes

Amplitude de chaque champ divisée par 2


y E1
l/2

E2 t

t
E1 + E2

/2 t

P/2
P/2 Puissance reçue en y voisine de 0

INTERFACE RADIO NR

Transmission avec 2 antennes et contrôle de la phase

Modification de la phase du signal sur une antenne


E1
l/2

E2 t

t
E1 + E2

/2 t
x
P/2 
P/2 Puissance reçue en x voisine de 0

INTERFACE RADIO NR

60
Transmission avec 2 antennes et contrôle de la phase

Modification de la phase du signal sur une antenne


y E1
l/2

E2 t

t
E1 + E2

/2 t

P/2 
P/2 Puissance reçue en y multipliée par 2

INTERFACE RADIO NR

Transmission avec 2 antennes et contrôle de la phase

E1
x
E2 t

t
E1 + E2
a
/2 t
P/2

En ajustant le décalage de phase F, on
P/2
peut contrôler l’angle de direction a
(steering angle)
INTERFACE RADIO NR

61
Transmission avec 2 antennes et contrôle des phases

x
E1
t
n
Ei
a
/2
t
2
1

P/n n
En ajustant le décalage de phase sur chacune
P/n 3 des n antennes,
P/n 2
• La direction a est contrôlée (steering angle)
P/n 1
• La puissance dans la direction sélectionnée est
multipliée par n
INTERFACE RADIO NR

Diagramme de rayonnement avec N antennes

Diagramme de rayonnement d’une Diagramme de rayonnement avec 2


antenne omnidirectionnelle antennes omnidirectionnelles (en phase)

INTERFACE RADIO NR

62
Diagramme de rayonnement avec N antennes

Diagramme de rayonnement avec 4 Diagramme de rayonnement avec 16


antennes omnidirectionnelles antennes omnidirectionnelles

INTERFACE RADIO NR

Diagramme de rayonnement avec N antennes

Formation de faisceau ou Beam-forming : choix des décalages de phase


pour focaliser le rayonnement dans une direction donnée

16 antennes

INTERFACE RADIO NR

63
Formation de faisceau ou Beam-Forming
Conclusions

Réseau d’antennes = ensemble d’antennes distantes de /2


• 8 antennes à 1800 MHz => 67 cm
• 8 antennes à 26 GHz => 4,6 cm
• Possible avec tout type d’antennes (e.g. antennes directionnelles)
Formation de faisceau (beamforming)
• Contrôle de la phase du signal sur chaque antenne
► Analogique: même faisceau sur toutes les sous-porteuses
► Numérique : possibilité de différents faisceaux pour différentes sous-porteuses
■ Contrainte sur la puissance de calcul

Avantages
• Energie focalisée sur la direction d’intérêt
• Moins d’énergie perdue dans les autres direction => moins d’interférence
Inconvénient : consommation électrique
Réseau d’antennes peut fonctionner en réception
INTERFACE RADIO NR

64
S2V4 : Systèmes MIMO

VIDÉO 4 : INTRODUCTION
AU MIMO

EST-IL POSSIBLE D’ACCROITRE LA CAPACITÉ D’UN


RÉSEAU MOBILE AVEC DES RÉSEAUX D’ANTENNES ?

65
De la formation de faisceau au MIMO

Formation de faisceau
• Contrôle de la phase du signal sur chaque antenne
• Signal électromagnétique focalisé dans la direction
sélectionnée
Intérêt
• Accroissement de la puissance du signal reçu
• Bruit de fond inchangé
• Interférence réduite
Accroissement du rapport signal sur
interférence et bruit
• Augmentation du débit
Encore plus ?

INTERFACE RADIO NR

De la formation de faisceau au MIMO

En cas de séparation spatiale des utilisateurs


• Plusieurs transmissions simultanées (même fréquence) possible vers ou depuis différents UEs
Avec n antennes à la station de base and 1 antenne
sur chaque UE
• Jusqu’à n flux simultanés
MU-MIMO
• Multi-User Multiple Input
Multiple Output

INTERFACE RADIO NR

66
Vocabulaire

Input Output

Propagation
Emission channel Reception
(black box)

Bilan sur le nombre d’antennes


• SISO: Single Input Single Output
• MISO: Multiple Input Single Output (e.g. formation de faisceaux)
• SIMO: Single Input Multiple Output (e.g. diversité de réception)
• MIMO : Multiple Input Multiple Output

INTERFACE RADIO NR

Vocabulaire
Cas de la transmission MU-MIMO
Data Base station UE 1 Data
symbol 1 Signal symbol 1
Propagation channel processing
Signal
Data UE 2 Data
processing
symbol 2 Signal symbol 2
Propagation channel
processing

Exemple of MU-MIMO pour la voie descendante


• Station de base : ensemble d’antennes
• Différents UEs : ensemble d’antennes (1 per UE)

INTERFACE RADIO NR

67
Possibilité d’utiliser le MU-MIMO

MU-MIMO n’est pas toujours possible

INTERFACE RADIO NR

Propagation en vue directe (line-of-sight)

Propagation en vue directe ou LOS, line-of-sight = pas d’obstacle entre


l’émetteur et le récepteur et alentour
Transmitter

Propagation en espace libre


• Valide dans le vide et en environnement dégagé
• Exemple: zone rurale (La Beauce en France)
Rarement vrai !

INTERFACE RADIO NR

68
Présence d’une composante en vue directe

Transmitter

Trajet direct non obstrué


• La puissance reçue par ce trajet est le plus souvent dominante

INTERFACE RADIO NR

Présence d’une composante en vue directe

Transmitter

Direction du faisceau selon le trajet direct

INTERFACE RADIO NR

69
Absence du trajet direct

NLOS, Non Line-of-sight


propagation
Transmitter

 Quel est la meilleure direction ?

INTERFACE RADIO NR

Propagation multitrajet : ami ou ennemi ?

Ennemi : complexité
• Identification des déphasages
► Nécessité de symboles de référence pour caractériser le canal
► Variations rapides à cause de la mobilité

Ami
• Conditions de propagation très différentes pour un très faible déplacement
• Transmissions simultanées possibles

INTERFACE RADIO NR

70
Exemple simple sur l’influence de la propagation multitrajet

Sans trajets multiples, même phase pour le signal A et C (sur même


front d’onde)
A B C
E1 E1 E1
t t t

C
A B

INTERFACE RADIO NR

Exemple simple sur l’influence de la propagation multitrajet

Avec trajets multiples, fort probabilité d’avoir une variation de phase et


d’amplitude pour un petit déplacement (typ l/2) quelle que soit la
direction
A B C
E1 E1 E1
t t t
E2 E2 E2
t t t
E1 + E 2 E1 + E 2 E1 + E2

t t t

C
A B

INTERFACE RADIO NR

71
Effet de la propagation multitrajet

Avec n antennes à l’émission et p à la réception, il est possible d’avoir


jusqu’à min(n,p) flux en parallèle
• Etroitement dépendant des condition de propagation
• Espace libre : seulement un flux

Data Data
symbol 1 symbol 1
Multi-path
Signal propagation Signal
Data Data
processing processing
symbol 2 channel symbol 2

l/2 l/2

INTERFACE RADIO NR

MIMO
Conclusions
MIMO = n antennes (n>1) du côté émission et p du côté
réception.
• MU-MIMO = Multi-user
► Ensemble d’antennes, ensemble des UEs
• SU-MIMO = Single-user
► Ensemble d’antennes dans une UE
• Coexistence possible des 2 modes
Nombre maximum de flux en parallèle : min(n,p)
• Exemple : 4 antennes à la station de base et 2 dans l’UE
► Jusqu’à 2 flux (2 couches) par UE et 2 UEs servis

Forte dépendance par rapport au canal de propagation


• Nécessité d’une estimation périodique du canal => symboles de référence

INTERFACE RADIO NR

72
MIMO
Conclusions
Massive MIMO
• Un grand nombre d’éléments d’antenne (256) sur la station de base
► Typiquement sur un carré (ou un cylindre)
► Faisable surtout au dessus de 6 GHz (16 antennes, 9.2 cm)
• Faisceaux très étroits
• Les systèmes cellulaires ne sont plus ne sont plus limités par les interférences

=> Changement majeur de paradigme


• Nombre modéré de flux en parallèles (8)
Difficultés majeures
• Complexité, puissance de calcul
• Consommation d’énergie électrique
• Impératifs sanitaires (limite du champ électromagnétique)

INTERFACE RADIO NR

73
S2V5 : Architecture en couches de l'interface radio

VIDÉO 5 : ARCHITECTURE
EN COUCHES
DE L’INTERFACE
RADIO NR

QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES ENTRE


L’INTERFACE RADIO NR ET LTE ?

ACCÈS

PILE PROTOCOLAIRE

75
Allocation de ressources en 5G NR

A chaque slot, transmission (ou non) d’un bloc sur plusieurs PRB
Le réseau alloue à chaque UE un RNTI, Radio Network Temporary Identifier
Frequency domain Time domain Modulation
Plus de resource
assignment
resource
assignment
and
Coding RNTI
flexibilité Scheme Slot DOWNLINK
qu’en 4G Down, PRB, time, MCS 65535

resource blocks
Down, PRB, time, MCS 65
(domaine …
temporel)
Up, PRB, time, MCS 65
Up, PRB, time, MCS 62
Downlink Control Information time
UPLINK

resource blocks
61 62 63 64 65
RNTI of the terminal
INTERFACE RADIO NR

Allocation de ressources en 5G NR et formation de faisceaux

Messages d’allocation DCI, Downlink control information


• Peuvent être diffusés Downlink Control
dans toute la cellule Information f Slot

...

User data

• Peuvent-être ciblés f Slot


dans une direction particulière

...

Downlink Control
Information
and user data t

INTERFACE RADIO NR

76
Allocation de ressources en 5G NR et accès initial

Des slots sont périodiquement ouverts à tous les UE


• Accès aléatoire
• Transmission d’un préambule
UE gNB
• Echange en 4 étapes pour Random choice
résoudre les éventuelles of the preamble MAC Random Access Preamble
collisions (4-step
Assign temporary
handshake) MAC Random Access Response RNTI
(index of sent preamble, temporary RNTI)
store RNTI
any message + non ambiguous identity of the UE
any message + echo of the non ambiguous identity of the UE
Validation
of the RNTI
any message + non ambiguous identity of the UE
Validation
... of the RNTI

INTERFACE RADIO NR

Couche physique

Services fournis par la couche physique


• Transmission de blocs de transport (transport block)
► Adaptation dynamique du schéma de modulation et de codage et du nombre de
ressources allouées
• Fonctions de traitement du signal : formation de faisceau, MIMO, modulation,
codage correcteur
• Code correcteur d’erreur
► 4G = turbo-codes
► 5G = LDPC (Low Density Parity Check) pour les données
codes polaires pour les messages de signalisation
• Certains éléments de ressource sont réservés pour les signaux de référence
Phys.

INTERFACE RADIO NR

77
Medium access control

Services fournis par la couche MAC, medium access


control
• Hybrid Automatic Repeat reQuest (HARQ)
• Semblable à LTE mais plus de flexibilité
► Pas de durée fixe (4ms) entre le bloc de données et l’acquittement (Ack/Nack)
• Une seule instance MAC (par bande de fréquence)
• Fourniture d’un canal de transport

MAC
Phys.
0 1 2 3 4 5 6 7 8 …
Data block

Ack/Nack Ack/Nack Ack/Nack

INTERFACE RADIO NR

Radio Link Control

Services fournis par la couche RLC, Radio Link Control


• Trois modes (comme LTE) : transparent, sans acquittement
(unacknowledged), avec acquittement (acknowledged)
• Pas de concaténation
• Pas de re-séquencement en réception : blocs délivrés aux couches
supérieures au fur et à mesure de leur arrivée (cf latence)
Possibilité de plusieurs instances de RLC simultanées sur
une même instance MAC RLC
Fourniture d’un ou plusieurs canaux logiques MAC
Phys.

INTERFACE RADIO NR

78
Packet data convergence Protocol

Services fournis par la couche PDCP, Packet Data


Convergence Protocol
• Sécurité (chiffrement et contrôle d’intégrité)
• Possibilité de duplication à l’émission (pour meilleure fiabilité) et d’élimination
des duplicata à la réception
• Re-séquencement PDCP
• Compression et décompression d’en-tête
RLC
Possibilité de plusieurs instances de PDCP simultanées
MAC
Phys.

INTERFACE RADIO NR

Service Data Adaptation Protocol

Services fournis par la couche SDAP, Service Data


Adaptation Protocol
• Correspondance entre
► un flux de données (data radio bearer)
► et un flux QoS (QoS flow) SDAP
• Mise en œuvre des règles de priorité
• Gestion du marqueur de QoS (QoS flow Identifier)
PDCP
Possibilité d’avoir plusieurs instances SDAP simultanément RLC
Seulement dans le plan de données (user plane) MAC
Phys.

INTERFACE RADIO NR

79
Vue globale des blocs de données aux différentes couches

IP, Ethernet,... Header Data Header Data Header Data

QoS flow 1 QoS flow 2 QoS flow 3 RRC messages


SDAP SDAP SDAP
SDAP Head. Header Data Head. Header Data Head. Header Data RRC msg

Radio bearer 1 Radio bearer 2


PDCP
PDCP PDCP C&C H
PDCP
PDCP PDCP
PDCP
PDCP PDU Header H Data Header H Data Head H
Header Data Header
Head
RRC msg MAC

RLC SDU

RLC RLC PDCP RLC PDCP RLC PDCP RLC PDCP


PDCP
RLC PDU Header Header H Data Header Header H Data Header Header H Data Header Header
Head
RRC msg MAC

MAC SDU MAC SDU MAC SDU MAC SDU


MAC MAC RLC PDCP MAC RLC PDCP MAC RLC PDCP RLC PDCP
PDCP
MAC PDUs Header Header Header H Data Header Header Header H Data Header Header Header H Data RRC msg
Header Header
Head MAC

Phy. RNTI transport block CRC

INTERFACE RADIO NR

Conclusion

Pile protocolaire assez semblable à la 4G


• Phy/MAC/RLC/PDCP
• Pas de révolution conceptuelle
Nouvelle couche pour gérer simplement différents niveaux
SDAP
de QoS : SDAP
PDCP
Plus de flexibilité dans l’allocation de ressources
RLC
MAC
Phys.

INTERFACE RADIO NR

80
S3V1 : Séparation des plans contrôle et usager (CUPS)

GESTION DES FLUX DE


DONNÉES ET DE LA MOBILITÉ
EN 5G

VIDÉO 1 : SÉPARATION DES


PLANS CONTRÔLES ET
UTILISATEURS

81
COMMENT RENDRE PLUS SOUPLE LE RÉSEAU CŒUR
DES RÉSEAUX MOBILES ?

Mélange des plans dans l’architecture 4G traditionnelle

Mélange du plan de données (User Plane) et du plan de commande


(Control Plane) dans les SGW-PGW
• Entre SGW et PGW
► GTP-U : GPRS Tunnel Protocol in the User Plane
► GTP-C ; GPRS Tunnel Protocol in the Control Plane
• Exemple de mélange : PGW
► passerelle pour données utilisateurs => User Plane
► allocation adresse IP à l’UE => Control Plane

GTP-C protocol

Signalling (control plane)

SGW Tunnel PGW

Difficulté à virtualiser

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

82
Principes de CUPS

CUPS : Control and User Plane Separation


• Séparation des plans de données et de commande 4G
Plan utilisateur
• Relayage des paquets (Forwarding)
• Inspection des paquets P/SGW-C Control Plane
• Mise en application d’une politique
de gestion de qualité de service
(QoS enforcement) Signalling

SGW-U Tunnel PGW-U User Plane

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

CUPS en 5G

Plan de commande
• SMF, Session Management Function 5G
Plan utilisateur
• UPF, User Plane Function
► Relayage des paquets (Forwarding)
► Inspection des paquets
SMF Control Plane
► Mise en application d’une politique
de gestion de qualité de service
(QoS enforcement)
Signalling

UPF Tunnel UPF User Plane

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

83
Principaux objectifs de CUPS

Localisation et redimensionnement des ressources UP et CP


• Indépendantes l’une de l’autre
• Dynamique (élasticité)
Possibilité de déployer une instance UPF proche de l’utilisateur
• Réduction de la latence

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Exemple de traitement dans un UPF

data
TEID 1 Tunnel TEID 2 UPF network
UE gNB

... ...
src UPF IP address CN IP address
dest gNB IP address UE IP address
Outer Forwarding
... Action Packet Detection Rule
header
port numbers Rule
+ Headers Payload

TEID 1

...
CN IP address
UE IP address
...

Payload
GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

84
Autre exemple de traitement dans un UPF

data
TEID 1 Tunnel TEID 2 UPF network
UE gNB

... ...
src gNB IP address UE IP address
dest UPF IP address CN IP address
Outer
header ... Forwarding
port numbers Action
Payload
Rule
= remove
TEID 2 headers
Packet Detection Rule
...
CN
UE IP address
UE
CN IP address
...

Payload
GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Exemple de tables d’actions

Table in the UPF


193.137.99.99
Packet Detection Forwarding Action Rule
102 16538 Rule Apply Parameters
UPF
Action
UE 10.1.1.2 10.1.1.5

IP=10.1.1.5 TEID=16538 Forward Outer Header Removal

Outer Header Creation


UE IP Address Forward
IP+TEID
=193.137.99.99
= 10.1.1.2 / 102

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

85
Règles possibles

 PDR : Analyse des paquets  URR : pour facturation


 FAR : ajout/suppression d’en-têtes  BAR : gestion de file d’attente
 QER : application d’une politique
de priorité
 Multiples règles possibles pour un même flux : ordre de priorité
Packet Detection Forwarding Action QoS Enforcement Usage Reporting Buffering Action
Rule (PDR) #0 Rule (FAR) Rule (QER) Rule (URR) Rule (BAR)

Packet Detection Forwarding Action QoS Enforcement Buffering Action


Rule (PDR) #1 Rule (FAR) Rule (QER) Rule (BAR)

Packet Detection Forwarding Action Buffering Action
Rule (PDR) #n Rule (FAR) Rule (BAR)

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Conclusion sur CUPS

 CUPS = Control and User Plane Separation


 Possible
• Dans le réseau coeur 4G
• Dans le réseau coeur 5G
 Téléchargement par le SMF d’un ensemble de règles dans l’UPF
 Mise en application par l’UPF des règles

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

86
S3V2 : Protocole PFCP

VIDEO 2 : PROTOCOLE PFCP

COMMENT UN SMF CONTRÔLE-T-IL UN UPF ?

87
Protocole PFCP

Principales fonctions de PFCP SMF


• Association entre un SMF et un UPF
• Définition ou modification de règles pour une session PDU PFCP
• Rapports d’événements dans le plan utilisateur Packet Forwarding
Control Protocol
Choix d’utiliser UDP, User Datagram Protocol
• Pas de fiabilité, perte possible de paquet mais pas retard additionnel
induit par UDP
UPF
• Gestion des acquittements et des retransmissions en cas de perte au
sein de PFCP

PFCP PFCP
UDP UDP
IP IP
Layer 2 Layer 2
Layer 1 Layer 1
GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ
N4

Procédure d’association

Etablissement d’une association (Association Setup)


• Généralement déclenchée à l’initiative du SMF
• A la fin de la procédure, chaque nœud connait
► L’identité unique de l’autre noeud
► Ses caractéristiques
• Multiples associations possibles
Procédures voisines SMF
UPF
• Mise à jour d’association
(Association Update)
PFCP Association Setup Request
• Fin d’association {SMF ID, list of optional features of the C-plane}
(Association Release)
PFCP Association Setup Response
{UPF ID, list of optional features of the U-plane,}

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

88
Identification des sessions

Multiples tunnels aboutissant à un UPF


Nécessité d’identifier chaque session PDU
Indépendance par rapport au plan utilisateur
Définition d’un Session Endpoint Identifier (SEID)
SMF
• A chaque extrémité
SMF SEID
• Localement unique Règles pour
• Codé sur 64 bits une session PDU
localement identifiée
par un SEID

UPF SEID

Tunnel TEID UPF

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Gestion de session PDU

Etablissement de session PDU (Session Establishment)


• Exemple avec choix du TEID par l’UPF
SMF
UPF

Selects UPF
Choose rules
Choose SEIDS
N4 Session Establishment Request
{SEIDS, descript of rules}

Choose SEIDU
Choose TEIDU
Enforce Rules
Procédures voisines
N4 Session Establishment Response{SEIDS, SEIDU,}
• Modification de session (Session Modification)
• Libération de session (Session Deletion)

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

89
Conclusion sur PFCP

 Packet Forwarding Control Protocol (PFCP)


 Protocole entre le SMF et l’UPF
 Au dessus d’UDP mais intègre un mécanisme de fiabilisation des
échanges
 Association entre un SMF et un UPF
 Procédure d’établissement, de modification et de libération de
sessions PDU

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

90
S3V3 : Etablissement de session avec CUPS

VIDEO 3: ETABLISSEMENT
D’UNE SESSION AVEC CUPS

COMMENT UNE SESSION PDU EST-ELLE ÉTABLIE EN


5G ?

91
Etablissement d’une session PDU

Etat initial
AMF SMF

gNB
(RAN)
UE
UPF

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Etablissement d’une session PDU

Etat final visé


AMF SMF

gNB
(RAN)
UE TEID U
TEID RAN Tunnel UPF

TEID RAN TEIDU TEID U  TEID RAN

Hypothèse : choix du TEID par le SMF

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

92
Etablissement d’une session PDU dans un réseau 5G
TEID choisi par le SMF

gNB
UE (RAN) AMF SMF
UPF
Access of the terminal, authorisation
and authentication, selection of SMF
Selects UPF
Choose SEIDS, TEIDU
N4 Session Establishment Request {SEIDS, descript of rules, TEIDU}

Choose SEIDU
Enforce Rules
N4 Session Establishment Response{SEIDS,SEIDU,}
N2 PDU Session Resource Setup Request {TEIDU}
RRC Connection
Reconfiguration
packet data flow packet data flow

Choose TEIDRAN

N2 PDU Session Resource Setup Response {TEIDRAN}


N4 Session Modification Request{SEIDU, TEIDRAN}
Enforce
complete Rules
N4 Session Modification Response{SEIDS}

packet data flow packet data flow

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Conclusion

 Etablissement de session PDU


• Contrôlé par le SMF
• Implique le gNB qui conserve des fonctions
► Dans le plan de commande (Control Plane)
► Dans le plan de données (User Plane)

 Mise en place du tunnel gNB-UPF en 2 phases


• Établissement du sur demande du SMF (TEID côté UPF)
• Modification par le SMF (indication TEID côté gNB)

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

93
S3V4 : Initialisation d'un terminal 5G

VIDEO 4: INITIALISATION
D’UN TERMINAL
DANS LE RÉSEAU 5G

COMMENT UN TERMINAL S’ATTACHE-T-IL AU


RÉSEAU 5G ?

95
Procédure d’enregistrement (Network Registration)

N12 N13
AUSF
Etat initial : UDM
N8
RM-Deregistered N10

RM =Registration Management

AMF
N11
SMF

N2
N1
N4

N3 data
UE
UPF network
Uu gNB N6

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Procédure d’enregistrement (Network Registration)

AMF SMF AUSF UDM


RAN
UE
NAS-MM REGISTER REQUEST
(UE IDENTITY)
Selects AMF

NAS-MM REGISTER REQUEST

AKA procedure AKA procedure


(Authentication and Key Agreement) (Authentication and Key Agreement)

Nudm_UECM_Registration
Yes or No

Nudm_SDM_Get
User profile

Nudm_SDM_Subscribe
Yes or No
NAS-MM REGISTRATION ACCEPT (5G-GUTI)

NAS-MM REGISTRATION COMPLETE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

96
Procédure d’enregistrement (Network Registration)

N12 N13
AUSF
Etat final UDM
N8
N10

Context :
RM state
RM-registered AMF 5G-GUTI,...,
N11
SMF

N2
N1
RM-registered N4

N3 data
UE
UPF network
5G-GUTI Uu gNB N6

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Revisite de l’établissement de session PDU


AMF SMF UDM
UE UPF
gNB (RAN)
NAS MESSAGE [NAS-SM PDU SESSION
ESTABLISHMENT REQUEST {5G-GUTI})
Selects SMF
Nsmf_PDUSession_CreateSMContext Request
Nudm_SDM_Get

Nudm_SDM_Subscribe

Nsmf_PDUSession_CreateSMContext Response
Selects UPF
Choose IP address
N4 Session Establishment Request{rules}
Enforce Rules
N4 Session Establishment Response
Namf_Communication_N1N2MessageTransfer
{TEIDU, NAS-SM PDU Session Establishment Accept(IP address)]}

N2 PDU Session Resource Setup Request


{TEIDU, {NAS-SM PDU Session Establishment Accept(IP address)} }

NAS-SM PDU Session Establishment Accept(IP address)


N2 PDU Session Resource Setup Response(TEIDRAN )

Nsmf_PDUSession_UpdateSMContext Request(TEIDRAN )
N4 Session Modification Request(TEIDRAN )

packet data flow packet data flow packet data flow


N4 Session Modification Response
Nsmf_PDUSession_UpdateSMContext Response

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

97
Etat à la fin de la procédure d’établissement de session

N12 N13
AUSF
UDM
N8
N10

Context :
RM-registered RM/CM states
CM-connected AMF 5G-GUTI,...,
N11 Context :
SMF PDU session

N2
RM-registered N1
N4
CM-connected

N3 data
UE
UPF network
5G-GUTI gNB N6
Uu bearer
user radio Data Tunnel

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Conclusion

 En 5G
• Procédure d’enregistrement dans le réseau
• Procédure d’établissement de session PDU
• Allocation adresse IP par le SMF
 Même philosophie générale qu’en 4G
• Plus de messages échangés du fait de la séparation AMF-SMF
• Contrôle de l’UPF par le SMF (principe CUPS)

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

98
S3V5 : Gestion de la sporadicité des ux

VIDÉO 5
GESTION DE LA SPORADICITÉ
DES FLUX EN 5G

LA GESTION DE LA SPORADICITÉ DES FLUX EST-


ELLE IDENTIQUE EN 5G ET EN 4G ?

99
Tunnels et connexions dans l’état ECM-connected (4G)

ECM-CONNECTED MME Etat ECM_Connected


- Tunnels et connexion établis

IMSI/TMSI
IP address

signalling radio bearer tunnel for control

user radio bearer data tunnel SGW data tunnel PGW


UE
Radio context
ECM-CONNECTED

RRC connected RRC connected


GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Tunnels et connexions dans l’état ECM-idle (4G)

ECM-IDLE MME
Connexion radio, tunnels et
connexions liés à l’eNB
libérés

IMSI/TMSI
IP address

tunnel for control

SGW data tunnel PGW


UE
ECM-IDLE Aucun contexte
lié à l’UE
RRC idle
GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

100
Transitions entre états

Changement d’état
• après une période d’inactivité (RRC-connected/ECM-connected -> RRC-idle/ECM-idle)
• Lorsqu’il y a des données à échanger (RRC-idle/ECM-idle -> RRC-connected/ECM-connected)
• Signalisation => charge sur le MME, le SGW

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Evolution de l’usage des terminaux mobiles

 Tendance générale
• Beaucoup d’applications en tâche de fond dans le terminal
• Interactions terminal-réseau très fréquentes => charge élevée sur le MME
3 mn

1 hour
1990

2005
10-20 min

10-300s
2020

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

101
Gestion des tunnels et connexions en 5G : état RRC-connected

CM-CONNECTED

AMF SMF

ection
onn
Gc
dN
iate
soc
-as
UE

signalling radio bearer


Data Tunnel Data Tunnel PDN
user radio bearer UPF UPF
GW
UE
Tunnel de donnée et une connexion
RRC-CONNECTED RRC-CONNECTED gNB-AMF associée à l’UE
Mobilité contrôlée par le réseau
CM-CONNECTED
• Choix du gNB sur lequel l’UE est connecté
GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Gestion des tunnels et connexions en 5G : état RRC-idle

CM-IDLE

AMF SMF

Data Tunnel PDN


UPF UPF
GW
UE
Pas de tunnel entre gNB et UPF
RRC-idle Pas de connexion associée à l’UE
Mobilité contrôlée par l’UE
CM-IDLE
• L’UE choisit le gNB qu’il écoute
GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

102
Gestion des tunnels et connexions en 5G : état RRC-inactive

CM-CONNECTED

AMF SMF

ection
onn
Gc
dN
iate
soc
-as
UE

Data Tunnel Data Tunnel PDN


UPF UPF
GW
UE
Nouvel état : RRC-inactive
RRC-INACTIVE RRC-INACTIVE • Pas de connexion radio mais tunnels et connexions dans
le réseau
CM-CONNECTED • Accès plus rapide, réduction de la signalisation
Mobilité contrôlée par l’UE
GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Conclusion

 En 5G, il y a 3 états RRC pour un UE


• RRC-connected (CM-connected) : toutes les connexions et tunnels sont établis
• RRC-idle (CM-idle) : pas de connexion sur l’accès
• RRC-inactive (CM-connected) : pas de connexion radio mais les autres
connexions et tunnels sont maintenus
 Mobilité contrôlée par l’UE dans les états RRC-idle et RRC-inactive
 Inactivité courte : RRC-connected -> RRC-inactive
 Inactivité longue : RRC-connected -> RRC-inactive -> RRC idle
 Avantages
• Connectivité de bout en bout plus rapide à établir après une période d’inactivité
courte, par rapport à la 4G
• Moins de charge de signalisation sur l’AMF, SMF et l’UPF (en général)

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

103
S3V6 : Etat RRC-Inactive

VIDÉO 6 :
ETAT RRC-INACTIVE

COMMENT EST GÉRÉ UN UE


EN ÉTAT RRC-INACTIVE ?

105
Etat RRC-connected

SUPI/5G-GUTI
CM-CONNECTED
Context Couplé avec l’état CM-
for the UE
connected
AMF
• Semblable à 4G

ion
Le gNB connait sur

ect
onn
l’UE

Gc
dN
• Les caractéristiques radios
iate
c
du terminal
sso
-a

• Le RNTI, Radio Network


UE

signalling radio bearer


Temporary Identifier
user radio bearer Data Tunnel
UPF
• Ni le 5G-GUTI, ni le SUPI
SUPI/5G-GUTI
UE
IP address
RNTI

RRC-CONNECTED RRC-CONNECTED

RNTI
CM-CONNECTED Context
for the UE
GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Etat RRC-inactive

SUPI/5G-GUTI
CM-CONNECTED
Context Etat RRC-inactive
for the UE
• Tunnels et connexions entre
AMF gNB et AMF et UPF maintenus
• Libération de la connexion
ion

radio
ect
onn

=> plus de RNTI


Gc
dN

Nécessité de garder un
iate
c
sso

contexte dans le gNB


-a
UE

Data Tunnel
Comment le gNB peut-il
SUPI/5G-GUTI
UPF
identifier l’UE ?
UE
IP address

RRC-INACTIVE RRC-INACTIVE

CM-CONNECTED Context
for the UE
GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

106
Concept de I-RNTI

SUPI/5G-GUTI
CM-CONNECTED
Context I-RNTI Inactive-RNTI
for the UE
• Intermediary-RNTI ?
AMF • Garder la capacité d’identifier
chaque UE dans le gNB

ion
• Codé sur 40 bits

ect
onn
Gc
Plage d’identités de
dN
ciate réserve
sso
-a

Pas d’échange radio


UE

Data Tunnel
UPF immédiatement possible
UE
SUPI/5G-GUTI avec seulement
IP address
I-RNTI un I-RNTI
RRC-INACTIVE RRC-INACTIVE

I-RNTI
CM-CONNECTED Context
for the UE
GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Passage de RRC-connected à RRC-inactive

ECM-CONNECTED
Inactivité de l’UE
AMF • Décision par le gNB de le passer
en état RRC-inactive
g

1- libération de la
a l li n
ig n

connexion radio avec


ds
a te

transmission par le gNB


oci
ass

RRC Release(I-RNTI)
d’un I-RNTI
UE

signalling radio bearer


UE user radio bearer Data Tunnel
RNTI UPF

RRC-CONNECTED RRC-CONNECTED

RNTI, I-RNTI
ECM-CONNECTED Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

107
Passage de RRC-connected à RRC-inactive

ECM-CONNECTED
Inactivité de l’UE
AMF • Décision par le gNB de le passer
en état RRC-inactive

g
1- libération de la

a l li n
ig n
connexion radio avec
ds
a te
oci
ass
transmission par le gNB
d’un I-RNTI
UE

UE Data Tunnel
2- passage en état RRC-
UPF
I-RNTI inactive
RRC-INACTIVE RRC-INACTIVE

I-RNTI
ECM-CONNECTED Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Procédure RRC-connection resume

ECM-CONNECTED
UE initialement en état
AMF RRC-Inactive
Scénario : données à
g
lin

envoyer par l’UE


nal
sig
ted

1- accès radio standard pour


a
oci
ass

Random access obtenir un RNTI


UE

to get a new RNTI

UE Data Tunnel
I-RNTI UPF
RNTI’

RRC-INACTIVE RRC-INACTIVE

I-RNTI
ECM-CONNECTED Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

108
Procédure RRC-connection resume

CM-CONNECTED
UE initialement en état
AMF RRC-Inactive
Scénario : données à

g lin
envoyer par l’UE

nal
sig
ted
1- accès radio standard pour
a
oci
ass

RRC Resume Request obtenir un RNTI


UE

(I-RNTI)
2- transmission par l’UE du
UE Data Tunnel
I-RNTI UPF I-RNTI pour permettre au
RNTI’
gNB de retrouver le contexte
RRC-INACTIVE RRC-INACTIVE

I-RNTI
CM-CONNECTED Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Procédure RRC-connection resume

ECM-CONNECTED
UE initialement en état
AMF RRC-Inactive
Scénario : données à
g lin

envoyer par l’UE


nal
sig
ted

1- accès radio standard pour


a
oci
ass

obtenir un RNTI
UE

signalling radio bearer


2- transmission par l’UE du
UE user radio bearer Data Tunnel
RNTI’ UPF I-RNTI pour permettre au
gNB de retrouver le contexte
RRC-CONNECTED RRC-CONNECTED
3- UE en état RRC
ECM-CONNECTED
RNTI’
Context
connected
for the UE
AMF et UPF non sollicités
GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

109
Conclusion

Pour identifier chaque UE en état RRC-inactive au sein du gNB


• Définition du I-RNTI
Définition de procédures internes au réseau d’accès radio
• De libération de la connexion radio avec passage en état RRC-inactive avec allocation
d’un I-RNTI
• De reprise de la connexion (RRC Resume)
Par rapport aux procédures de passage RRC-Connected/ECM-Connected
vers RRC-idle/ECM-idle
• Moins de messages
• Plus de rapidité
• … sans tenir compte de la mobilité

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

110
S3V7 : Mobilité et état RRC-inactive

VIDÉO 7
MOBILITÉ ET
ÉTAT RRC INACTIVE

QUE SE PASSE-T-IL QUAND UN UE EN ÉTAT RRC-


INACTIVE CHANGE DE CELLULE ?

111
Concept de RNA, RAN-based Notification area

Reprise du concept de zone de localisation


• RNA, RAN-based Notification Area (RAN = Radio Access Network) = groupe de cellules
• L’UE change de RNA : procédure de reprise (temporaire) de connexion avec mise à jour
• L’UE reste dans la même RNA
► Pas de mise à jour
► Possibilité de mise à jour périodique
AMF

g n
alli
ign
RNA

ds
a te
oci
ass
UE
UE Data Tunnel
UPF
I-RNTI

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Changement de RNA en état RRC-inactive

ECM-CONNECTED Terminal en état


RRC-inactive
AMF
• I-RNTI alloué à l’UE
g
a ll i n
ig n
ds
ate
oci
ass
UE

UE Data Tunnel
UPF
I-RNTI

RRC-INACTIVE RRC-INACTIVE

I-RNTI
ECM-CONNECTED Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

112
Changement de RNA en état RRC-inactive

ECM-CONNECTED Resume Request avec I-


RRC Resume Request
RNTI
AMF
(I-RNTI, Update)
3 possibilités

g
• Garder l’UE en état RRC-

a ll i n
UE

ig n
inactive

ds
I-RNTI

ate
• Mettre l’UE en état RRC-idle

oci
ass
RRC-INACTIVE • Mettre l’UE en état RRC-
UE connected
ECM-CONNECTED Data Tunnel
UPF

RRC-INACTIVE

I-RNTI
Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Changement de RNA en état RRC-inactive avec maintien de l’état

ECM-CONNECTED Resume Request:


• Scénario: UE gardé en état


AMF
RRC-inactive
1) Récupération du
g
a ll i n

Xn-AP
UE Retrieve
ig n

contexte auprès de
ds

I-RNTI UE Context
l’ancien gNB
ate

Request
oci

(I-RNTI)
ass

RRC-INACTIVE
UE

ECM-CONNECTED Data Tunnel


UPF

RRC-INACTIVE

I-RNTI
Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

113
Changement de RNA en état RRC-inactive avec maintien de l’état

ECM-CONNECTED Resume Request:


• Scénario: UE gardé en état


AMF
RRC-inactive
1) Récupération du

g
a ll i n
Xn-AP
UE Retrieve

ig n
contexte auprès de

ds
I-RNTI UE Context
l’ancien gNB

ate
Response

oci
(context)

ass
RRC-INACTIVE
UE
ECM-CONNECTED Data Tunnel
UPF

RRC-INACTIVE

I-RNTI
Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Changement de RNA en état RRC-inactive avec maintien de l’état

ECM-CONNECTED Resume Request:


I-RNTI
Context • Scénario: UE gardé en état
for the UE AMF
RRC-inactive
1) Récupération du
g
a ll i n

UE
ig n

contexte auprès de
ds

I-RNTI
l’ancien gNB
ate

RRC-INACTIVE
oci
ass

RRC-INACTIVE
UE

ECM-CONNECTED Data Tunnel


UPF

I-RNTI
Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

114
Changement de RNA en état RRC-inactive avec maintien de l’état

CM-CONNECTED Resume Request:


I-RNTI
Context Path switch • Scénario: UE gardé en état
for the UE AMF
RRC-inactive

Vi
a
1) Récupération du

SM
a ll i n

F
UE

ig n
contexte auprès de

ds
I-RNTI
l’ancien gNB

ate
RRC-INACTIVE

oci
ass
RRC-INACTIVE 2) Mise à jour des tunnels
UE
CM-CONNECTED
et de la connexion
Data Tunnel
UPF associée à l’UE

I-RNTI
Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Changement de RNA en état RRC-inactive avec maintien de l’état

CM-CONNECTED Resume Request:


I-RNTI
Context • Scénario: UE gardé en état
RRC Release for the UE ction
AMF
RRC-inactive
(I-RNTI) NG conne
ed
sociat
UE-as 1) Récupération du
UE
I-RNTI
contexte auprès de
Da
RRC-INACTIVE ta T
unn l’ancien gNB
Xn-AP el
RRC-INACTIVE UE Context 2) Mise à jour des tunnels
Release (I-RNTI)
CM-CONNECTED
et de la connexion
UPF associée à l’UE
3) Libération du contexte
dans l’ancien gNB
I-RNTI
Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

115
Changement de RNA en état RRC-inactive avec maintien de l’état

ECM-CONNECTED •Resume Request:


I-RNTI
Context • Scénario: UE gardé en état
for the UE ion AMF
nnect RRC-inactive
ted NG co
socia
UE-as 1) Récupération du
UE
I-RNTI
contexte auprès de
Da
RRC-INACTIVE ta T
unn l’ancien gNB
el
RRC-INACTIVE 2) Mise à jour des tunnels
ECM-CONNECTED
et de la connexion
UPF associée à l’UE
3) Libération du contexte
dans l’ancien gNB
Durée de la procédure :
quelques dizaines de ms
GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Mobilité au sein d’un RNA en état RRC-inactive

ECM-CONNECTED Etat initial


• UE en état RRC-inactive
AMF
RNA
ng
a ll i
ig n
ds
ate
oci
ass
UE

UE Data Tunnel
UPF
I-RNTI

RRC-INACTIVE RRC-INACTIVE

I-RNTI
ECM-CONNECTED Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

116
Mobilité au sein d’un RNA en état RRC-inactive

ECM-CONNECTED Etat initial


• UE en état RRC-inactive
AMF
Changement de cellule de

l’UE dans même RNA

ng
a ll i
UE

ig n
ds
I-RNTI Action ?

ate

oci
RRC-INACTIVE • Rien !
ass
UE
ECM-CONNECTED
Data Tunnel
UPF

RRC-INACTIVE

I-RNTI
Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Mobilité au sein d’un RNA en état RRC-inactive, arrivée paquet

CM-CONNECTED 1) Arrivée d’un paquet,


routage vers ancien gNB


AMF
2) Stockage du paquet par

ng

ancien gNB
a ll i

UE
ig n
ds

I-RNTI
ate


oci

RRC-INACTIVE
ass
UE

CM-CONNECTED UE IP ad
Data Tunnel IP
UPF
Packet
Buffering

RRC-INACTIVE

I-RNTI
Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

117
Mobilité au sein d’un RNA en état RRC-inactive, arrivée paquet

CM-CONNECTED 1) Arrivée d’un paquet,


routage vers ancien gNB


AMF
Paging (I-RNTI)
2) Stockage du paquet par

ng
Xn-AP ancien gNB

a ll i
UE RAN

ig n
ds
Paging
I-RNTI 3) Paging géré par le

ate

(I-RNTI)

oci
RRC-INACTIVE réseau d’accès (les gNB)
ass
Paging
(I-RNTI) UE
CM-CONNECTED
Data Tunnel
UPF

UE IP ad
RRC-INACTIVE IP
Packet
I-RNTI
Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Mobilité au sein d’un RNA en état RRC-inactive, arrivée paquet

CM-CONNECTED 4) Reprise de la

RRC Resume Request


connexion par l’UE
AMF
(I-RNTI)
5) Récupération du

ng

contexte depuis l’ancien


a ll i

UE
ig n

Retrieve
gNB
ds

I-RNTI UE Context
ate
oci

RRC-INACTIVE
ass
UE

CM-CONNECTED
Data Tunnel
UPF

UE IP ad
RRC-INACTIVE IP
Packet
I-RNTI
Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

118
Mobilité au sein d’un RNA en état RRC-inactive, arrivée paquet

CM-CONNECTED 4) Reprise de la

RNTI
Context connexion par l’UE
for the UE AMF
5) Récupération du

ng
contexte depuis l’ancien

a ll i
UE

ig n
RNTI gNB

ds
ate
I-RNTI

oci
RRC-CONNECTED 6) Connexion radio avec
ass

UE nouveau gNB
CM-CONNECTED
Data Tunnel
UPF

UE IP ad
RRC-INACTIVE IP
Packet
I-RNTI
Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Mobilité au sein d’un RNA en état RRC-inactive, arrivée paquet

CM-CONNECTED 7) Etablissement d’un


RNTI
Context tunnel entre les deux gNB
for the UE AMF
pour transmettre les
paquets en attente
ng
a ll i

UE
ig n

RNTI RRC-CONNECTED (similaire à handover X2)


ds
ate
oci
Da

RRC-CONNECTED
ass
ta

UE
Tu
n
ne

CM-CONNECTED
l

Data Tunnel
UPF

UE IP ad
RRC-INACTIVE IP
Packet
I-RNTI
Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

119
Mobilité au sein d’un RNA en état RRC-inactive, arrivée paquet

RNTI
ECM-CONNECTED 7) Etablissement d’un

Context tunnel entre les deux gNB


for the UE AMF
pour transmettre les

Vi
a
paquets en attente

ng

SM
a ll i

F
UE

ig n
RNTI RRC-CONNECTED (similaire à handover X2)

ds
ate
oci
8) Etablissement des
Da

RRC-CONNECTED

ass
ta

UE
tunnels et connexions via
Tu
n
ne

ECM-CONNECTED le nouveau gNB


l

Data Tunnel
UPF

RRC-INACTIVE

I-RNTI
Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Mobilité au sein d’un RNA en état RRC-inactive, arrivée paquet

RNTI
ECM-CONNECTED 7) Etablissement d’un

Context tunnel entre les deux gNB


for the UE ction
AMF
conne pour transmettre les
ed NG
sociat
UE-as paquets en attente
UE
RNTI RRC-CONNECTED (similaire à handover X2)
I-RNTI Da
ta T
un n 8) Etablissement des
Da

RRC-CONNECTED el •
ta

tunnels et connexions via


Tu
n
ne

ECM-CONNECTED le nouveau gNB


l

UPF

RRC-INACTIVE

I-RNTI
Context
for the UE

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

120
Mobilité au sein d’un RNA en état RRC-inactive, arrivée paquet

ECM-CONNECTED 7) Etablissement d’un



RNTI
Context tunnel entre les deux gNB
for the UE ction
AMF
conne pour transmettre les
ed NG
E- as sociat
U paquets en attente
UE
RNTI (similaire à handover X2)
Da
RRC-CONNECTED ta T
RRC-CONNECTED
un n
el 8) Etablissement des

tunnels et connexions via


ECM-CONNECTED le nouveau gNB
UPF
9) Libération des anciens

tunnels, connexions,
contextes
Etat final : RRC-connected

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

Conclusion sur mobilité et RNA

 Gestion de mobilité d’un UE en état RRC-inactive


• RNA, RAN Notification Area (principe similaire aux zones de suivi ou Tracking
Area)
• Pas de signalisation en cas de mobilité au sein d’un RNA
► En cas de paquet de données à destination de l’UE, reroutage du paquet vers le
gNB servant l’UE et transfert des tunnels et connexions
► En cas de paquet de données venant de l’UE, transfert des tunnels et connexions
• Procédure de reprise (RRC-resume) en de changement de RNA
 Configuration des RNAs et des temporisations et choix des
stratégies sont importants
• Pour minimiser la signalisation
• Pour minimiser la consommation de l’UE
• Pour optimiser la latence

GESTION DES FLUX ET DE LA MOBILITÉ

121
Glossaire
List of some 5G acronyms

C
C/I Carrier-to-Interference Power Ratio
CA Carrier Aggregation
16-QAM 16-state Quaternary Amplitude CAPIF Common API Framework (for 3GPP
Modulation northbound APIs)
1xCSFB Circuit Switched Fallback to 1xRTT CC Component Carrier
3D Three Dimensional CG Cell Group
3GP 3GPP file format CIF Carrier Indicator Field
3GPP Third Generation Partnership Project CIoT Cellular Internet of Things
5G Fifth Generation CMAS Commercial Mobile Alert Service
5G-AN 5G Access Network CMC Connection Mobility Control
5GC 5G Core Network CoMP Coordinated Multi Point
5G-EIR 5G-Equipment Identity Register CP Cyclic Prefix
5G-GUTI 5G Globally Unique Temporary CP Control Plane
Identifier C-plane Control Plane
5GS 5G System CQI Channel Quality Indicator
5G-S-TMSI 5G S-Temporary Mobile CRC Cyclic Redundancy Check
Subscription Identifier CRE Cell Range Extension
5QI 5G QoS Identifier C-RNTI Cell RNTI
CRS Cell-specific Reference Signal
CSA Common Subframe Allocation
A CSG Closed Subscriber Group
A/S Actuator/sensor CSI Channel State Information
AAA Authentication, Authorization and CSI-IM CSI interference measurement
Accounting CSI-RS CSI reference signal
ABS Almost Blank Subframe CUPS Control and User Plane Separation
AC Access Category
ACK Acknowledgement
ACLR Adjacent Channel Leakage Ratio
D
ADC Application Detection and Control DC Dual Connectivity
AES Advanced Encryption Standard DCCH Dedicated Control Channel
AF Application Function DCI Downlink Control Information
AKA Authentication and Key Agreement DCN Dedicated Core Network
AM Acknowledged Mode DDoS Distributed Denial of Service
AMBR Aggregate Maximum Bit Rate DEI Drop Eligible Indicator
AMF Access and Mobility Management DeNB Donor eNB
Function DFTS-OFDM Direct Fourier Transform Spread –
AN Access Network OFDM
ANDSF Access Network Discovery and DHCP Dynamic Host Configuration
Selection Function Protocol
ANR Automatic Neighbour Relation diff-serv Differentiated services
APN Access Point Name DL Downlink
AR Augmented Reality DMTC Discovery Signal Measurement
ARP Allocation and Retention Priority Timing Configuration
ARPF Authentication Credential Repository DN Data Network
and Processing Function DNAI DN Access Identifier
ARQ Automatic Repeat Request DNN Data Network Name
AS Access Stratum DNS Domain Name System
AUSF Authentication Server Function DRS Discovery Reference Signal
DRX Discontinuous Reception
DSCP Differentiated services code point
B DTCH Dedicated Traffic Channel
BAR Buffering Action Rule DTX Discontinuous Transmission
BBU Base-Band Unit (DRoF context) DwPTS Downlink Pilot Time Slot
BCCH Broadcast Control Channel
BCH Broadcast Channel
BL Bandwidth reduced Low complexity
E
BPSK Binary Phase Shift Keying E2E End to End
BR-BCCH Bandwidth Reduced Broadcast EAB Extended Access Barring
Control Channel EBI EPS Bearer Identity
BSF Binding Support Function ECGI E-UTRAN Cell Global Identifier
BSR Buffer Status Report

123
E-CID Enhanced Cell-ID (positioning HO Handover
method) hPCF home Policy Control Function
ECM EPS Connection Management HPLMN Home Public Land Mobile Network
eFMSS Enhancement to Flexible Mobile HR Home Routed (roaming)
Service Steering HRPD High Rate Packet Data
eIMTA Enhanced Interference Management HSDPA High Speed Downlink Packet Access
and Traffic Adaptation hSMF home Session Management Function
EMM EPS Mobility Management http hyptertext transfer protocol
eMBB enhanced Mobile BroadBand
eMPS enhanced Multimedia Priority
Service I
eNB E-UTRAN NodeB
EPC Evolved Packet Core ICIC Inter-Cell Interference Coordination
EPDCCH Enhanced Physical Downlink Control ICP Internet Content Provider
Channel ID Identification
en-gNB 5G base station with LTE interface IDC In-Device Coexistence
ePDG evolved Packet Data Gateway IMS IP Multimedia System
EPS Evolved Packet System IMSI International Mobile Subscriber
E-RAB E-UTRAN Radio Access Bearer Identity
ETWS Earthquake and Tsunami Warning IOPS Isolated E-UTRAN Operation for
System Public Safety
E-UTRA Evolved UTRA IoT Internet of Things
E-UTRAN Evolved UTRAN IP Internet Protocol
IP-CAN IP-Connectivity Access Network
IPv4 Internet Protocol version 4
F IPv6 Internet Protocol version 6
FAR Forwarding Action Rule I-RNTI Intermediate RNTI
FDD Frequency Division Duplex ISM Industrial, Scientific and Medical
FDM Frequency Division Multiplexing
FMSS Flexible Mobile Service Steering J
FQDN Fully Qualified Domain Name
F-SEID Fully Qualified SEID
F-TEID Fully Qualified TEID K
KPAS Korean Public Alert System
G KPI Key Performance Indicator
GBR Guaranteed Bit Rate
GERAN GSM EDGE Radio Access Network L
GFBR Guaranteed Flow Bit Rate LAA Licensed-Assisted Access
GMLC Gateway Mobile Location Centre LADN Local Area Data Network
gNB 5G Node Base station LB Load Balancing
GNSS Global Navigation Satellite System LBO Local Break Out (roaming)
GP Guard Period LBT Listen Before Talk
GPRS General Packet Radio System LCG Logical Channel Group
GPSI Generic Public Subscription LCR Low Chip Rate
Identifier LCS LoCation Service
GRE Generic Routing Encapsulation LDPC Low Density Parity Check
G-RNTI Group RNTI L-GW Local Gateway
GSM Global System for Mobile LHN ID Local Home Network ID
communication LHN Local Home Network
GTP GPRS Tunnelling Protocol LIPA Local IP Access
GTP-C GPRS Tunnelling Protocol in the LMF Location Management Function
Control plane LMISF LI Mirror IMS State Function
GTP-U GPRS Tunnelling Protocol in the LMU Location Measurement Unit
User plane LOS Line-Of-Sight
GUAMI Globally Unique AMF Identifier LPPa LTE Positioning Protocol Annex
GUMMEI Globally Unique MME Identifier LRF Location Retrieval Function
GUTI Globally Unique Temporary LTE Long Term Evolution
Identifier LWA LTE-WLAN Aggregation
GWCN GateWay Core Network LWAAP LTE-WLAN Aggregation Adaptation
Protocol
H LWIP LTE WLAN Radio Level Integration
with IPsec Tunnel
H-SFN Hyper System Frame Number
LWIP-SeGW LWIP Security Gateway
HeNB Home eNB
HARQ Hybrid ARQ
HCS Hierarchical Cell Structure

124
M NPDCCH Narrowband Physical Downlink
Control channel
MAC Medium Access Control NPDSCH Narrowband Physical Downlink
MAC Message Authentication Code Shared channel
(security context) NPRACH Narrowband Physical Random
MBB Mobile BroadBand Access channel
MBMS Multimedia Broadcast Multicast NPRS Narrowband Positioning Reference
Service Signal
MBR Maximum Bit Rate NPSS Narrowband Primary
MBSFN Multimedia Broadcast multicast Synchronization Signal
service Single Frequency Network NPUSCH Narrowband Physical Uplink Shared
MCC Mobile Country Code channel
MCCH Multicast Control Channel NR Neighbour cell Relation
MCE Multi-cell/multicast Coordination NR New Radio
Entity NRF Network Repository Function
MCG Master Cell Group NRT Neighbour Relation Table
MCH Multicast Channel NSI ID Network Slice Instance Identifier
MCS Modulation and Coding Scheme NSSAI Network Slice Selection Assistance
MCX Mission Critical Service Information
MDBV Maximum Data Burst Volume NSSF Network Slice Selection Function
MDT Minimization of Drive Tests NSSP Network Slice Selection Policy
MeNB Master eNB NSSS Narrowband Secondary
MFBR Maximum Flow Bit Rate Synchronization Signal
MGW Media Gateway NWDAF Network Data Analytics Function
MIB Master Information Block
MICO Mobile Initiated Connection Only
MIMO Multiple Input Multiple Output O
MIoT Massive Internet of Things O&M Operations & Maintenance
MISO Multiple Input Single Output OFDM Orthogonal Frequency Division
MME Mobility Management Entity Multiplexing
mMTC massive Machine Type OFDMA Orthogonal Frequency Division
Communication Multiple Access
MMTEL Multimedia telephony OPI Offload Preference Indicator
MNO Mobile Network Operator OTDOA Observed Time Difference Of Arrival
MPDCCH MTC Physical Downlink Control (positioning method)
Channel
MPS Multimedia Priority Service P
MSA MCH Subframe Allocation
MSI MCH Scheduling Information PA Power Amplifier
MSP MCH Scheduling Period PAPR Peak-to-Average Power Ratio
MTC Machine-Type Communications PBCH Physical Broadcast CHannel
MTCH Multicast Traffic Channel PBR Prioritised Bit Rate
MU-MIMO Multi User MIMO PCC Policy and Charging Control
MVNO Mobile Virtual Network Operator PCC Primary Component Carrier
PCCH Paging Control Channel
PCEF Policy and Charging Enforcement
N Function
N3IWF Non-3GPP InterWorking Function PCell Primary Cell
NACK Negative Acknowledgement PCF Policy Control Function
NAI Network Access Identifier PCFICH Physical Control Format Indicator
NAS Non-Access Stratum CHannel
NB-IoT Narrow Band Internet of Things PCH Paging Channel
NCC Next Hop Chaining Counter PCI Physical Cell Identifier
NEF Network Exposure Function PCP Priority Code Point
NF Network Function PCRF Policy and Charging Rule Function
NFV Network Function Virtualisation PDCCH Physical Downlink Control CHannel
ng-eNB new generation eNB (4G access PDCP Packet Data Convergence Protocol
network but New Radio Interface) PDI Packet Detection Information
NGAP Next Generation Application PDN Packet Data Network
Protocol PDR Packet Detection Rule
NG-RAN New Generation (5G) Radio Access PDSCH Physical Downlink Shared CHannel
Network PDU Protocol Data Unit
NH Next Hop key PEI Permanent Equipment Identifier
NLOS Non Line-Of-Sight PER Packet Error Rate
NNSF NAS Node Selection Function PFCP Packet Forwarding Control Protocol
NPBCH Narrowband Physical Broadcast PFD Packet Flow Description
channel PGW (or P-GW) PDN Gateway

125
PGW-C PDN Gateway Control plane function RQA Reflective QoS Attribute
PGW-U PDN Gateway User plane function RQI Reflective QoS Indication
PHICH Physical Hybrid ARQ Indicator RRC Radio Resource Control
CHannel RRH Remote Radio Head
PHY Physical layer RRM Radio Resource Management
PLMN Public Land Mobile Network RU Resource Unit
PMCH Physical Multicast CHannel
PMK Pairwise Master Key S
PPD Paging Policy Differentiation
PPF Paging Proceed Flag S1-MME S1 for the control plane
PPI Paging Policy Indicator S1-U S1 for the user plane
PPPP ProSe Per-Packet Priority S8HR S8 Home Routed
PRACH Physical Random Access CHannel SA NR Standalone New Radio
PRB Physical Resource Block SAE System Architecture Evolution
P-RNTI Paging RNTI SAP Service Access Point
ProSe Proximity based Services SBA Service Based Architecture
PSA PDU Session Anchor SBCCH Sidelink Broadcast Control Channel
PSBCH Physical Sidelink Broadcast CHannel SBI Service Based Interface
PSC Packet Scheduling SCC Secondary Component Carrier
PSCCH Physical Sidelink Control CHannel SCell Secondary Cell
PSCell Primary SCell SC-FDMA Single Carrier – Frequency Division
PSDCH Physical Sidelink Discovery CHannel Multiple Access
PSK Pre-Shared Key SCG Secondary Cell Group
PSM Power Saving Mode SCH Synchronization Channel
PSSCH Physical Sidelink Shared CHannel SC-MCCH Single Cell Multicast Control
pTAG Primary Timing Advance Group Channel
PTW Paging Time Window SC-MTCH Single Cell Multicast Transport
PUCCH Physical Uplink Control CHannel Channel
PUSCH Physical Uplink Shared CHannel SC-N-RNTI Single Cell Notification RNTI
PWS Public Warning System SC-PTM Single Cell Point To Multiploint
SC-RNTI Single Cell RNTI
SCTP Stream Control Transmission
Q Protocol
QAM Quadrature Amplitude Modulation SD Slice Differentiator
QCI QoS Class Identifier SDAP Service Data Adaptation Protocol
QER QoS Enforcement Rule SDF Service Data Flow
QFI QoS Flow Identifier SDMA Spatial Division Multiple Access
QoE Quality of Experience SD-RSRP Sidelink Discovery Reference Signal
QoS Quality of Service Received Power
SDU Service Data Unit
R SEAF Security Anchor Functionality
SEES Service Exposure and Enablement
(R)AN (Radio) Access Network Support
RAC Radio Admission Control SeGW Security Gateway
RACH Random Access Channel SEID Session Endpoint Identifier
RA-RNTI Random Access RNTI SeNB Secondary eNB
RAT Radio Access Technology SEPP Security Edge Protection Proxy
RB Radio Bearer SFN System Frame Number
RB Resource Block SGW (or S-GW) Serving Gateway
RBC Radio Bearer Control SGW-C Serving Gateway Control plane
RCLWI RAN Controlled LTE-WLAN function
Interworking SGW-U Serving Gateway User plane function
RF Radio Frequency SI System Information
RIBS Radio-interface based SIB System Information Block
synchronization SIMO Single Input Multiple Output
RIM RAN Information Management SIP Session Initiation Protocol
RLC Radio Link Control SIPTO Selected IP Traffic Offload
RMTC RSSI Measurement Timing SIPTO@LN Selected IP Traffic Offload at the
Configuration Local Network
RN Relay Node SI-RNTI System Information RNTI
RNA RAN-based Notification Area SISO Single Input Single Output
RNC Radio Network Controller SL-BCH Sidelink Broadcast Channel
RNL Radio Network Layer SL-DCH Sidelink Discovery Channel
RNTI Radio Network Temporary Identifier SL-RNTI Sidelink RNTI
ROHC Robust Header Compression SL-SCH Sidelink Shared Channel
R-PDCCH Relay Physical Downlink Control SMF Session Management Function
CHannel

126
SMS Short Message Service URSP UE Route Selection Policy
SMSF Short Message Service Function USIM Universal Subscriber Identity Module
S-NSSAI Single Network Slice Selection UTRA Universal Terrestrial Radio Access
Assistance Information UTRAN Universal Terrestrial Radio Access
SON Self Organised Network Network
SPID Subscriber Profile ID for
RAT/Frequency Priority V
SR Scheduling Request
SRB Signalling Radio Bearer V2I Vehicle-to-Infrastructure
S-RSRP Sidelink Reference Signal Received V2N Vehicle-to-Network
Power V2P Vehicle-to-Pedestrian
SSC Session and Service Continuity V2V Vehicle-to-Vehicle
SST Slice/Service Type V2X Vehicle-to-Everything
sTAG Secondary Timing Advance Group VID VLAN Identifier
STCH Sidelink Traffic Channel VLAN Virtual Local Area Network
SU Scheduling Unit vPCF visited Policy Control Function
SU-MIMO Single User MIMO VR Virtual Reality
SUCI Subscription Concealed Identifier VRB Virtual Resource Block
SUPI Subscription Permanent Identifier vSMF visited Session Management
SX3LIF Split X3 LI Interworking Function Function

T
W
TA Tracking Area
TAG Timing Advance Group WiFi Wireless Fidelity
TB Transport Block WLAN Wireless Local Area Network
TCP Transmission Control Protocol WT WLAN Termination
TDD Time Division Duplex
TDF Traffic Detection Function X
TDF-C Traffic Detection Function Control X2 GW X2 GateWay
plane function X2-C X2-Control plane
TDF-U Traffic Detection Function User X2-U X2-User plane
plane function Xw-C Xw-Control plane
TDM Time Division Multiplexing Xw-U Xw-User plane
TEID Tunnel Endpoint Identifier
TFT Traffic Flow Template
TM Transparent Mode Z
TMGI Temporary Mobile Group Identity Z Zorro ou Zorglub selon votre culture
TNL Transport Network Layer
TNLA Transport Network Layer Association
ToS Type of Service
TSP Traffic Steering Policy
TSSF Traffic Steering Support Function
TTI Transmission Time Interval

U
UAV Unmanned Aerial Vehicle
UDM Unified Data Management
UDP User Datagram Protocol
UDR Unified Data Repository
UDSF Unstructured Data Storage Function
UE User Equipment
UHD Ultra High Definition
UICC Universal Integrated Circuit Card
UL CL Uplink Classifier
UL Uplink
UM Unacknowledged Mode
UMTS Universal Mobile
Telecommunication System
UP User Plane
UPF User Plane Function
U-plane User plane
UpPTS Uplink Pilot Time Slot
URLLC Ultra Reliable Low Latency
Communication
URR Usage Reporting Rule

127
128

Vous aimerez peut-être aussi