Vous êtes sur la page 1sur 23

Projet 3

Aquacorp-cropwat

Élaboré par : Khalil Ghodhbani


Abderrahmen El Afsa

Spécialité :Génie rural, eaux et forets


Table des matières
CROPWAT :........................................................................................3
Définition...........................................................................................3
Mode d’utilisation.............................................................................4
Méthodologie de travail avec le logiciel Cropwat........................4
Fonctionnalités CROPWAT 8.0..................................................5
Exemple............................................................................................6
Installation de Climwat 2.0 :...........................................................6
Exportation des données Climwat 2.0 :........................................7
Installation de Cropwat 8.0 :..........................................................8
Importation des données Climatiques de CLIMWAT 2.0 :........9
Aquacrop............................................................................................16
Définition.........................................................................................16
Applications pratiques...................................................................16
Les limites de l’Aquacorp..............................................................17
Les données d’entrer....................................................................18
CROPWAT 

Définition
CROPWAT est un outil d'aide à la décision développé par la
Division de la mise en valeur des terres et des eaux de la FAO.

CROPWAT 8.0 pour Windows est un programme informatique


pour le calcul des besoins en eau des cultures et des besoins
en irrigation en fonction des données du sol, du climat et des
cultures.
En outre, le programme permet l'élaboration de calendriers
d'irrigation pour différentes conditions de gestion et le calcul de
l'approvisionnement en eau du programme pour différents
modèles de cultures.
CROPWAT 8.0 peut également être utilisé pour évaluer les
pratiques d’irrigation des agriculteurs et pour estimer les
performances des cultures dans des conditions pluviales et
irriguées.

Figure1 : Graphe à
partir de CROPWAT
8.0
Cropwat accepte d'entrer jusqu'à 20 cultures au même temps,
existants dans une même parcelle d'un hectare pour donner les
besoins en eau d'un hectare moyen (All crop) et le
graphe cropping pattern de l'ensemble des cultures entrées.
Mais si l'assolement des cultures entrées est complexe,
le cropping pattern obtenue sera faux.

Mode d’utilisation
Toutes les procédures de calcul utilisées dans CROPWAT 8.0
sont basées sur les deux publications de la FAO de la série
« Irrigation and Drainage », à savoir le n ° 56
"Evapotranspiration des cultures - Lignes directrices pour le
calcul des besoins en eau des cultures" et le n ° 33 intitulé
"Réponse de rendement à l'eau".

CROPWAT 8.0 est à utiliser uniquement lorsque les données


locales ne sont pas disponibles, il inclut des données standard
sur les cultures et les sols. Lorsque des données locales sont
disponibles, ces fichiers de données peuvent être facilement
modifiés ou de nouveaux peuvent être créés.
De même, si les données climatiques locales ne sont pas
disponibles, elles peuvent être obtenues pour plus de 5 000
stations dans le monde auprès de CLIMWAT, la base de
données climatique associée.
Le développement des calendriers d'irrigation dans CROPWAT
8.0 est basé sur un équilibre sol-eau quotidien utilisant diverses
options définies par l'utilisateur pour les conditions
d'approvisionnement en eau et de gestion de l'irrigation.
L'approvisionnement en eau est calculé selon le modèle de
culture défini par l'utilisateur, qui peut inclure jusqu'à 20
cultures.

Méthodologie de travail avec le logiciel Cropwat

1. Collecte, analyse des données utilisées par le logiciel et leur


homogénéisation : 

- températures moyennes mensuelles min et max (°C),

- précipitation moyenne mensuelle (mm),

- humidité relative moyenne mensuelle (%),

- vitesse de vent moyenne mensuelle (m/s),

- durée d'insolation moyenne mensuelle (heure/j).

2. Modification et création de fichiers crops dans le Cropwat :


introduction de nouvelles cultures (pérennes).

3. Entrée des données (les 5 données climatiques).

4. Calcul automatique par le Cropwat de :

- ET0
- pluie efficace.

5. Entrée des données relatives à chaque culture : date de


semis; % de superficie pour le Calcul des besoins en eau et
calendrier d'irrigation :

- Culture par culture on considérant la superficie de 100 %.

- L'ensemble des cultures (groupées en 13 classes à l'aide de


l'option "Next de copping pattern") avec leurs pourcentages de
superficies respectives pour obtenir le "All crops" c'est - à dire
le besoin de l'hectare moyen et le graphe de copping pattern.

6. Transfert des résultats sorties (tableaux des besoins en eau


et de calendrier d'irrigation) par le Cropwat vers Logiciel : Excel,
pour le calcul du bilan.

Fonctionnalités CROPWAT 8.0

CROPWAT 8.0 est un programme Windows basé sur les


versions DOS précédentes. Outre une interface utilisateur
entièrement repensée, CROPWAT 8.0 comprend une multitude
de fonctionnalités mises à jour et nouvelles, notamment:
 Saisie mensuelle, décennale et quotidienne des données
climatiques pour le calcul de l'évapotranspiration de
référence (ETo).
 Compatibilité descendante pour permettre l'utilisation des
données de la base de données CLIMWAT.
 Possibilité d'estimer les données climatiques en l'absence
de valeurs mesurées.
 Décennie et calcul quotidien des besoins en eau des
cultures sur la base d'algorithmes de calcul mis à jour, y
compris l'ajustement des valeurs des coefficients de
culture.
 Calcul des besoins en eau des cultures et planification de
l'irrigation pour le riz paddy et le riz pluvial, en utilisant une
procédure nouvellement développée pour calculer les
besoins en eau, y compris la période de préparation des
terres.
 Programmes d'irrigation interactifs réglables par
l'utilisateur.
 Tableaux de rendement du bilan hydrique quotidien du sol.
 Enregistrement et récupération faciles des sessions et des
programmes d'irrigation définis par l'utilisateur.
 Présentations graphiques des données d'entrée, des
besoins en eau des cultures et des calendriers d'irrigation.
 Importation / exportation facile des données et des
graphiques via le presse-papiers ou les fichiers texte
ASCII.
 Routines d'impression étendues, prenant en charge toutes
les imprimantes Windows.
 Système d'aide contextuel.
 Interface et système d'aide multilingues: anglais, espagnol,
français et russe.

http://www.fao.org/land-water/databases-and-
software/cropwat/en/
https://www.memoireonline.com/12/09/3003/m_Determination-
des-besion-en-eau-des-cultures-a-laide-de-logiciel-cropwat-43-
dans-l5.html

Exemple

Installation de Climwat 2.0 :


Exportation des données Climwat 2.0 :
Sélectionner les stations météo situées à l’intérieur des
frontières d’un pays.

Sélectionnez le pays (country) dans la liste « …or choose a


country fromlist. »

Nous allons sélectionner «tunisia» dans la liste « … or choose


a country from the list. »

 . Cliquez sur le bouton « Display all stations withinselected


country ».
La fenêtre se compose de deux parties :

 Les stations disponibles sont localisées par des points


blancs sur la carte du pays.
 La liste des stations disponibles ainsi que leurs
coordonnées
 Sélectionnez l’ensemble des stations météorologiques
disponibles en cliquant sur la première ligne. Tout en
maintenant la touche « Shift » du clavier enfoncée cliquez
sur la dernière ligne de la liste des stations météorologiques
disponibles. Au final, l’ensemble des lignes doit être colorée
en bleu comme illustré à la figure ci-dessus.

 Cliquez sur « Export Selected Stations » dans la barre de


menu principal
Installation de Cropwat 8.0 :

Importation des données Climatiques de CLIMWAT 2.0 :


 Cliquez sur l’icône « Climat/ETo » situé dans la barre de
données

Remarque :

Sélectionnez la station météo « KELIBIA »

La fenêtre d’encodage illustrée ci-dessous se complète


automatiquement. Voir Figure ci-dessous
 Cliquez ensuite sur le l’icône « Précipitations » situé dans la
barre de données :

La fenêtre d’encodage des données de précipitations apparaît


également. Voir Figure ci-dessous.
 Cliquez ensuite sur le l’icône « Culture » situé dans la barre
de données

La fenêtre d’encodage des données relatives aux cultures hors


riz apparaît également. Voir Figure cidessous.
 Cliquez ensuite sur le l’icône « Sol » situé dans la barre de
données

La fenêtre d’encodage des données relatives aux cultures hors


riz apparaît également. Voir Figure cidessous.

Cette fenêtre contient les informations suivantes :

 Le nom du sol
 L’eau disponible totale (CC-PF) : c’est- à-dire la teneur en
eau entre la capacité au champ et le point de flétrissement
exprimée en mm/mètre de sol
 Le taux d’infiltration maximum de l’eau de pluie. Ce
paramètre peut être mesuré par des essais au double
anneau sur le terrain.
 La profondeur maximum d’enracinement. C’est-à-dire la
profondeur ou se trouve un horizon de sol imperméable ou
la roche mer. Ce paramètre permet de limiter la
profondeur racinaire de la culture si la profondeur
d’enracinement est inférieure à la profondeur racinaire de
la culture.
 L’épuisement de la teneur en eau initiale (en % de RU
(TAM)). L’eau disponible initiale est automatiquement
calculée en fonction du % d’épuisement de RU. Ce
paramètre permet de commencer la simulation sur un
teneur en eau différente de la capacité au champ.

 Cliquez ensuite sur le l’icône « Besoins en eau » situé dans


la barre de données

Une fenêtre contenant les besoins en eau de la culture s’ouvre.


Voir Figure ci-dessous
 Cliquez ensuite sur le l’icône « Calendrier » situé dans la
barre de données.

La fenêtre « Calendrier d’irrigation des cultures » s’ouvre. Voir


Figure ci-dessous.
Calendrier irrigation
Bilan hydrique journalière

 Cliquez ensuite sur le l’icône « Assolement » situé dans la


barre de données.

La fenêtre d’encodage des données relatives à l’assolement


apparaît également. Voir Figure ci-dessous

 Cliquez ensuite sur le l’icône « Périmètre » situé dans la


barre de données.
Aquacrop

Définition
AquaCrop est un modèle développé par la Food and Agriculture
Organization (FAO), branche pour l’agriculture des Nations
Unies. C’est un outil d’aide à la décision qui vise la planification
stratégique via l’amélioration de la productivité de l'eau dans les
productions agricoles (céréalière, maraichère ou fruitière). Il met
en lumière la relation physiologique entre la croissance de la
biomasse et le volume d’eau transpirée par les végétaux. Ainsi,
la biomasse aérienne est calculée par le produit de la
productivité de l’eau (Water productivity) et du volume total
d’eau transpirée par la plante au cours de son développement
(∑Tr). Finalement, le rendement correspond au produit de cette
biomasse par l’indice de récolte (partie commercialisable de la
plante) (Raes et al., 2011). Ce modèle a été choisi, car il
combine les avantages d’être simple à manier et d’afficher des
résultats complets. Il requiert peu de données d’entrée et fournit
une large série de résultats. De plus, ce modèle a été
paramétré et testé pour de nombreuses cultures telles : les
céréales comme l’orge (Alemie&Kebede, 2010), le blé dur
(Benabdelouahab, 2015), le maïs (Oiganji, 2016) ou du
maraichage comme le chou (Wellens et al., 2014) et ce, pour
une large gamme de conditions climatiques. Ces études
révèlent que le modèle simule de façon assez précise
l’évolution de la biomasse aérienne, le rendement en grain, les
mouvements et le bilan de l’eau dans le sol (Toumia et al.,
2015).

Applications pratiques
AquaCrop peut être utilisé comme un outil de planification et
pour aider les décisions de gestion dans l'agriculture irriguée
et pluviale. AquaCrop est particulièrement utile pour:

 Comprendre les réponses des cultures aux changements


environnementaux (c.-à-d. comme outil éducatif).
 Comparer les rendements réalisables et réels dans les
champs, les fermes et les régions
 Identifier les contraintes à la production agricole et à la
productivité de l'eau (par exemple comme outil d'analyse
comparative).
 Elaborer des calendriers d'irrigation pour une production
maximale (par exemple, stratégies saisonnières et prise
de décision opérationnelle, et pour les scénarios
climatiques)
 Elaborer des stratégies dans des conditions de déficit
hydrique pour maximiser la productivité de l'eau par:
- stratégies d'irrigation (par exemple irrigation déficitaire)
- cultures et pratiques de gestion (par exemple, ajustement
des dates de plantation, sélection des cultivars, gestion
de la fertilisation, utilisation de paillis et collecte des
eaux de pluie)
 Etudier l'effet du changement climatique sur la production
alimentaire (par exemple en exécutant AquaCrop avec les
conditions météorologiques historiques et futures)
 Analyser les scénarios utiles aux administrateurs et
gestionnaires de l'eau, aux économistes, aux analystes
des politiques et aux scientifiques (c.-à-d. à des fins de
planification)
 Soutenir la prise de décision sur les allocations d'eau et
d'autres politiques de l'eau.

Les limites de l’Aquacorp


AquaCrop a certaines limitations qui sont les suivantes:

AquaCrop peut simuler la production quotidienne de biomasse


et les rendements finaux des cultures herbacées avec des
cycles de croissance uniques.
AquaCrop est conçu pour prédire les rendements des cultures à
l'échelle d'un seul champ (simulations ponctuelles).
Le champ est supposé uniforme sans différences spatiales
dans le développement des cultures, la transpiration, les
caractéristiques du sol ou la gestion.
Seuls les flux d'eau entrants verticaux (précipitations, irrigation
et remontée capillaire) et sortants (évaporation, transpiration et
percolation profonde) sont pris en compte.
Les données d’entrer
AquaCrop utilise un nombre relativement petit de paramètres
explicites et de variables d'entrée élargies intuitives qui sont soit
largement disponibles, soit peuvent être déterminées à l'aide de
méthodes simples. Les intrants comprennent les données
graphiques, les caractéristiques des cultures et des sols et les
pratiques de gestion qui définissent l'environnement dans
lequel la culture se développera. Les caractéristiques du sol
sont divisées en profil du sol et en caractéristiques des eaux
souterraines, et les pratiques de gestion sont classées en
pratiques de gestion sur le terrain ou de gestion de l'irrigation.
Figure : Interface graphique du modèle AquaCrop