Vous êtes sur la page 1sur 4

Pratique Neurologique – FMC 2011 ; 2 : 94-97 Vasculaire

Épidémiologie des accidents


vasculaires cérébraux :
quelles leçons du passé et
quelles cibles pour le futur ?
Stroke epidemiology: Past lessons and
future targets

M. Girouda,b,c

a
 Registre Dijonnais des AVC, faculté de médecine, 3, rue du Faubourg-Raines, 21033 Dijon cedex, France
b
 Service de neurologie, CHU de Dijon, 3, rue du Faubourg-Raines, 21033 Dijon cedex, France
c
 EA 4184 « centre d’épidémiologie de population », faculté de médecine, 7, boulevard Jeanne-d’Arc, 21033 Dijon
cedex, France

Introduction de santé au niveau d’un pays (Hallström et Mots clés


al., 2008 ; Truelsen, 2010). • Accidents Vasculaires
L’accident vasculaire cérébral (AVC) Cérébraux
est un cas d’école dans le domaine de • Épidémiologie
Épidémiologie des accidents • Incidence
la santé car il cumule plusieurs positions vasculaires cérébraux : ses • Mortalité
dominantes : il est fréquent (150 000 cas aspects pratiques
chaque année), grave (seconde cause de Keywords
mortalité après le cancer), curable avec Les études épidémiologiques de • Stroke
la fibrinolyse dans l’infarctus, accessible cohortes constituent l’un des instruments de • Epidemiology
à la prévention grâce à des facteurs de référence de la recherche en santé publique. • Incidence
risque connus et traitables, et il est à l’ori- Elles permettent l’étude de la distribution • Mortality
gine de lourdes séquelles handicapantes temporospatiale des taux d’incidence et de
(première cause de handicap moteur et mortalité et elles permettent de les relier
seconde cause de démence). à des déterminants biologiques, écono-
Ainsi, l’AVC mobilise les filières d’ur- miques, sociaux et environnementaux. À
gence en phase aiguë, structurantes pour terme, elles permettent d’évaluer et d’opti-
les hôpitaux et les régions, mais il concerne miser les pratiques professionnelles et les
aussi le handicap chronique mobilisant le politiques de santé.
système médicosocial. La prise en charge Framingham et le Réseau Monica ont Correspondance
de l’AVC reflète ainsi la qualité du système permis d’avoir les premières données maurice.giroud@chu-dijon.fr

© 2011 Publié par Elsevier Masson SAS.


doi:10.1016/j.praneu.2011.02.004
L’AVC : une priorité de santé publique Vasculaire

d’épidémiologie descriptive des AVC amenant Une interprétation peut être suggérée.
à la découverte des facteurs de risque Le niveau de prise en charge sociale des
neurovasculaires (hypertension, tabagisme) maladies des pays occidentaux s’est rap-
(Caplan, 2011). Puis la précision des données proché de celui du modèle français en terme
de masse s’est améliorée avec le premier d’accès aux soins et de leur prise en charge
registre hospitalier informatisé, le Harvard médicosociale, mais sans l’atteindre (Béjot et
Stroke Registry, puis le premier registre al., 2007). En revanche, les taux d’incidence
hospitalier avec scanner dans les années en France restent les plus bas d’Europe mais
1980  a permis d’identifier le mécanisme ils ne baissent plus comme si un seuil pour
ischémique et ses sous-types (80 à 90 % l’instant difficilement améliorable avait été
des cas), et le mécanisme hémorragique atteint (Heuschmann et al., 2010). On peut
(10 à 20 % des cas) (Caplan, 2011). ainsi se demander si le French Paradox pour
Les registres de population se sont alors les AVC n’était pas une French Advance.
développés sur tous les continents démon- En revanche, si les taux d’incidence ne
trant un gradient décroissant Est-Ouest pour bougent plus en France, l’âge de survenue
les taux d’incidence et de mortalité (Feigin des AVC a reculé à Dijon de cinq ans chez
et al., 2009 ; Kulesh et al., 2010), des diffé- l’homme et de huit ans chez la femme en
rences selon le sexe (Reeves et al., 2008) au 25 ans, suggérant que la prévention primaire
détriment de la femme, selon les ethnies avec est efficace, en faisant reculer l’âge de sur-
un excès d’incidence et de mortalité chez les venue des AVC, allongeant ainsi l’espérance
noirs et les hispaniques (Feigin et al., 2009 ; de vie sans AVC, ce qui pour l’individu et la
Lavados et al., 2007), et le rôle du niveau collectivité est un progrès important (Béjot
socioéconomique avec un excès d’incidence et Giroud, 2009). Enfin, contrairement à une
et de mortalité dans les populations précaires idée reçue, l’incidence des AVC est supé-
et les dénutris (Feigin et al., 2009). rieure à celle des infarctus du myocarde
(Rothwell et al., 2005 ; Gentil et al., 2009)
Les taux d’incidence : La prévention est efficace à un autre
augmentation dans les pays niveau car si on évalue les AVC par sous-
sous-développés, baisse dans types, on constate qu’en 25 ans, la propor-
les pays industrialisés, stabilité tion des AVC hémorragiques et des infarctus
en France cardio-emboliques a baissé de façon signi-
ficative, illustrant le rôle préventif du dia-
L’existence d’un gradient décroissant gnostic et du traitement précoce de l’HTA
Est-Ouest pour les taux d’incidence en et de la plus large utilisation des AVK dans
Europe (Heuschmann et al., 2010 ; Kulesh la prise en charge de l’arythmie cardiaque
et al., 2010) confirme le rôle du niveau (Béjot et al., 2009).
socioéconomique et la part du Produit Cinq facteurs de risque sont en nette
Intérieur Brut dans le domaine de la santé. augmentation dans tous les pays, et ils sont
Parallèlement, la même observation est faite de véritable variables d’ajustement discrimi-
pour les taux d’incidence dans les Dom-Tom nantes entre pays en termes de prévention :
(Béjot et al., 2010) plus élevés que ceux l’hypertension artérielle, le diabète, l’hyper-
de la métropole, et dans les zones rurales cholestérolémie, le tabagisme expliquant
par rapport aux zones urbaines (Feigin et l’augmentation du nombre d’infarctus lacu-
al., 2009) mettant en lumière la place des naires, et l’arythmie cardiaque. La baisse de
facteurs de risque, l’accès à l’information, à la proportion du tabagisme dans les pays
la prévention et aux traitements des AVC. occidentaux reflète la responsabilité du
Les pays occidentaux, ayant un système comportement individuel dans le contrôle
de santé proche de celui de la France, voient des facteurs de risques.
leur incidence baisser alors qu’en France La responsabilité de nouveaux facteurs
celle-ci est stable depuis 25 ans, du moins de risque, comme les apnées du sommeil
à Dijon (Béjot et al., 2007). (Chan et al., 2010), la pollution atmosphérique

95
Vasculaire M. Giroud

nouveaux facteurs de risque et la survenue


Points essentiels d’AVC comme le syndrome métabolique,
le niveau socioéconomique, la dépression
• L’épidémiologie des accidents vasculaires cérébraux (Howard et Feigin, 2008), la protéine-C-réac-
(AVC) nous apprend que l’AVC est un cas d’école dans le tive, les glucocorticoïdes (Truelsen, 2010) et
domaine de la santé car il reflète la qualité de l’organisation le rôle de la génétique surtout chez le sujet
hospitalière d’un pays, son niveau socioéconomique et sa jeune (Chamarro et Romain, 2011).
politique de prévention et d’éducation à la santé. L’épidémiologie permettra d’évaluer de
• Il existe un gradient décroissant Est-Ouest, zone rurale nouveaux mécanismes comme la place
– zone urbaine, femme – homme, précarité – abondance, de l’intracranial atherosclerotic disease
population noire – population caucasienne, pour les taux (ICAD) (Arenillas, 2011). Il s’agit d’une autre
d’incidence et de mortalité dépendant de trois facteurs complication athéromateuse des facteurs
essentiels : l’HTA, le tabagisme et l’accès aux soins. de risque neurovasculaires après la sténose
• La France se caractérise par des taux d’incidence et de de carotide.
mortalité parmi les plus faibles au monde et tend à être L’épidémiologie permettra aussi
rejointe par les autres pays occidentaux. Par contre, d’enrichir nos connaissances sur de
seule la France a fait reculer l’âge d’apparition des AVC, nouveaux facteurs biologiques et
allongeant l’espérance de vie sans AVC, illustrant l’impact environnementaux, sur l’imagerie et sur des
de la prévention. données socioéconomiques. L’épidémiologie
• Le French Paradox pour les AVC serait, en fait, une French permettra d’étudier des cohortes plus ciblées
Advance. comme l’enfant, la femme enceinte, le patient
• L’avenir portera sur la validation du poids de la pollution très âgé, le suivi pharmacoépidémiologique et
atmosphérique dans la survenue des AVC chez des le suivi de la sécurité de certains traitements
patients à risque, du niveau socioéconomique, du stress et comme la fibrinolyse.
de la génétique. Elle évaluera en population de nouvelles
• Malgré les nombreux progrès médicaux préventifs et curatifs stratégies de reperfusion (Molina, 2011) avec
récents, le vieillissement de la population est à l’origine de nouvelles molécules thrombolytiques, les
d’une augmentation du nombre absolu d’AVC, posant des thrombectomies mécaniques, les techniques
problèmes d’accueil en phase aiguë et chronique. combinées de thrombolyse intraveineuse et
intra-artérielle et de thrombolyse-thrombec-
tomie, et la sonosthrombolyse.
par l’ozone (Henrotin et al., 2010), le rôle Le développement de l’éducation théra-
déclenchant du stress sont confirmés à la peutique de masse devra être promue pour
fois pour l’infarctus du myocarde mais aussi avoir un impact fort en prévention primaire et
pour l’AVC. secondaire des AVC.
Malgré ces progrès, à cause du vieillis-
Les taux de mortalité sement de la population occidentale, toutes
les projections laissent envisager une aug-
La diminution du taux de mortalité dans
mentation du nombre d’AVC (Hallström et
les pays occidentaux contraste avec l’aug-
al., 2008).
mentation du taux de mortalité dans les pays
de l’Est, dans les pays sous-développés, et Conflit d’intérêt
dans les Dom-Tom. La prévention, l’accès en Aucun.
urgence aux soins spécifiques, les défauts
structurés des réseaux de santé expliquent
ce différentiel (Feigin et al., 2009). Références
Arenillas JF. Intracranial atherosclerosis: current
Les cibles pour le futur concepts. Stroke 2011;42(S1):S20–3.
Béjot Y, Bénatru I, Rouaud O, Fromont A, Besancenot
Les études en population permettront JP, Moreau T, et al. Epidemiology of stroke in Europe:
de générer de nouvelles hypothèses et de geographic and environmental difference. J Neurosci
nouveaux résultats sur la relation entre de 2007;262:85–8.

96
L’AVC : une priorité de santé publique Vasculaire

Béjot Y, Ben Salem D, Osseby GV, Couvreur G, Durier J, Henrotin JB, Zeller M, Lorgis L, Cottin Y, Giroud M, Béjot
Marie D, et al. Epidemiology of ischemic stroke from atrial Y. Evidence of the role of short-term exposure to ozone on
fibrillation in Dijon, France, from 1985 to 2006. Neurology ischaemic cerebral and cardiac events: the Dijon Vascular
2009;72:346–53. Project (DIVA). Heart 2010;12:1–7.
Béjot Y, Giroud M. Mean age at stroke onset: an ins- Heuschmann PV, Wiedmann S, Wellwood I, Rudd A,
tructive tool from epidemiological studies. Eur J Neurol Di Carlo A, Béjot Y, et al. Three-month stroke outcome.
2009;16(1):e3. The European Registers of stroke (EROS) Investigators.
Béjot Y, Aouba A, De Peretti C, Grimaud O, Aboa-Eboule Neurology 2010;76:1–7.
C, Chin F, et al. Time trends in hospital-referred stroke and Howard G, Feigin V. Advances in population studies
transient ischemic attack: results of a 7-year nationwide 2007. Stroke 2008;39:283–5.
survey in France. Cerebrovasc Dis 2010;30:346–54. Kulesh SD, Filina NA, Frautava NM, Zhutko NL,
Caplan LR. Stroke classifications: a personal view. Kastsinevich TM, Khiatskova LA, et al. Incidence and case-
Stroke 2011;42(S1):S3–6. fatality of stroke on the East border of the European Union.
Chamarro A, Romain GC. Proceedings of recent develo- The Grodno Stroke Study. Stroke 2010;41:2726–30.
pments and future directions in stroke management and pre- Lavados PM, Hennis AJM, Fernandez JG, Medina
vention symposium. Preface. Stroke 2011;42(S1):S1–2. MT, Legetic B, Hoppe A, et al. Stroke epidemiology,
Chan W, Coutts SB, Hanly P. Sleep apnea in patients prevention, and management strategies at a regional
with transient ischemic attack and minor stroke: oppor- level: latin America and the Caribbean. Lancet Neurol
tunity for risk reduction of recurrent stroke? Stroke 2007;6:362–72.
2010;12:2973–6. Molina CA. Reperfusion therapies for acute ischemic
Feigin VL, Lawes CMM, Bennett DA, Barker-Collo SL, stroke: current pharmacological and mechanical approa-
Parag V. Worldwide stroke incidence and early case-fata- ches. Stroke 2011;42(S1):S16–9.
lity reported in 56 population-based studies: a systematic Reeves MJ, Bushrell CD, Howard G, Gargans JW,
review. Lancet Neurol 2009;8(4):355–69. Duncon PW, Lynch G, et al. Sex differences in stroke: epide-
Gentil A, Béjot Y, Lorgis L, Durier J, Zeller M, Osseby miology, clinical presentation, medical care, and outcomes.
GV, et al. Comparative epidemiology of stroke and acute Lancet Neurol 2008;08:935–47.
myocardial infarction: the Dijon Vascular Project (DIVA). J Rothwell PM, Coull AJ, Silver LE, Fairhead JF, Giles
Neurol Neurosurg Psychiatry 2009;80:1006–11. MF, Lovelock CE, et al. Population-based study of event-
Hallström B, Jöncson A-C, Nerbraud C, Norrving B, rate, incidence, case fatality, and mortality for all acute
Lindgren A. Stroke incidence and survival in the beginning vascular events in all arterial territories (Oxford Vascular
of the 21st century in southern Sweden. Comparisons with Study). Lancet 2005;366:1773–83.
the late 20th century and projections into the future. Stroke Truelsen T. Advances in population-based studies.
2008;39:10–5. Stroke 2010;2:e99–e101.

97