Vous êtes sur la page 1sur 5

Ecole Nationale d’Ingénieurs Juin 2009

de Monastir Energétique 1

EXAMEN DE THERMODYNAMIQUE APPLIQUÉE


(SESSION DE CONTRÔLE)
NB. Les résultats obtenus sont à rapporter dans les deux tableaux 1 et 2.
On se propose d’analyser le fonctionnement d’une machine frigorifique à
compression mécanique de vapeur représentée sur la figure ci-jointe.
On donne :
 Température d’évaporation : TE = -25°C ;
 Température de condensation : Tc = 40°C ;
 Surchauffe à la sortie de l’évaporateur : 10°C ;
 Surchauffe totale à l’aspiration du compresseur : 40°C ;
 Rendement isentropique du compresseur : ηC = 0.80 ;
 Sous refroidissement à la sortie du condenseur : 5°C ;
 Puissance frigorifique : 10 kW.
 Condenseur refroidi à l’air ambiant à T0 = 30°C ;
 Congélateur maintenu à une température moyenne TF = -15°C.

A. Variante à R134a
Dans cette partie, on considère comme fluide de travail le réfrigérant R134a.
1. Déterminer les pressions de condensation, PC, et d’évaporation, PE ;
2. Tracer l’allure du cycle de fonctionnement de la machine dans les
diagrammes enthalpique (P–H) et entropique (T–S).
3. Porter dans tableau 1 les propriétés thermodynamiques du réfrigérant en
chaque point du cycle.
4. On demande de déterminer :
 le débit massique du fluide frigorigène en circulation, ṁ ;

1
 charge thermique Q̇ Cd du condenseur et la puissance à fournir au
compresseur Ẇ C  ;
 le COP de la machine ;
 l’efficacité E de l’échangeur HX ;
 la réduction relative, ∆ m%
˙ , du débit massique dû e à l’incorporation de

l’échangeur de chaleur HX dans l’installation ;


 la génération d’entropie, l’irréversibilité et le rendement exergétique de
l’installation.

B. Variante à ammoniac
Dans cette deuxième partie, le fluide de travail retenu pour le fonctionnement de
la machine est l’ammoniac NH3. La compression dans ce cas est bi-étagé avec
refroidissement intermédiaire à une température de 40°C. Les deux points
intermédiaires seront dénotés 10 et 11. Le rendement isentropique des deux
étages de compression est le même, ηC = 0.80. Les taux de compression des deux
étages sont égaux.
5. Déterminer les pressions de condensation, PC, et d’évaporation, PE, ainsi
que la pression intermédiaire P10 = P11.
6. Tracer l’allure du cycle de fonctionnement de la machine dans le
diagramme enthalpique (P–H) et entropique (T–S).
7. Porter sur tableau 2 les propriétés thermodynamiques du réfrigérant en
chaque point du cycle ;
8. On demande de déterminer :
 le débit massique du fluide frigorigène en circulation, ṁ ;
 la charge thermique Q̇ Cd du condenseur et la puissance à fournir au
compresseur Ẇ C  ;
 le COP de la machine ;
 le COP de la machine dans le cas d’une compression effectué e en un seul
étage. Comparer avec le cas de la compression bi-étagée et commenter ;

2
 la génération d’entropie, l’irréversibilité et le rendement exergétique de
l’installation.

C. Comparaison des deux variantes


9. Comparer les débits massiques en circulation dans les deux variantes
(R134a et NH3) et commenter.
10. Comparer les COP correspondants et commenter ;
11. Comparer les rendements exergétiques et commenter.

2
Compresseur, C
E1

3 Condenseur, Cd
Echangeur, HX

1
Détendeur, D

6 Evaporateur, E

Figure 1. Schéma de l’installation frigorifique.

3
Tableau 1. Résultats de calcul de la partie A.
Pression d’évaporation Pe = ………............ bar

Pression de condensation PC = ………............ bar

Point T (°C) P (bar) H (kJ/kg)

2S

Débit massique ṁ=¿ ……………….. g/s

Production calorifique Q̇ Cd =¿ ………………. kW

Puissance mécanique Ẇ C =¿ ………………. kW

Coefficient de performance COP = ……………………..

Efficacité de HX E = …………………….

Réduction de débit massique ∆ m%=¿


˙ ………………%

Création d’entropie Ṡcrée =¿ …………...W/K

Irréversiblité İ =¿ ………………… kW

Rendement exergétique ηEx = ……………………


Le point 2S est le refoulement d’une compression isentropique.

Tableau 2. Résultats de calcul de la partie B.


4
Pression d’évaporation PE = ………............ bar
Pression de condensation PC = ………............ bar
Pression intermédiaire P10 = ……………… bar
Point T (°C) P (bar) H (kJ/kg)
1
10S
10
11
2S
2
3
4
5
6
Débit massique ṁ=¿ ……………….. g/s

Production calorifique Q̇ Cd =¿ ………………. kW

Puissance mécanique Ẇ C =¿ ………………. kW

Coefficient de performance COP = ……………………..


COP compres. mono-étagée COP1 = ……………………

Création d’entropie Ṡcrée =¿ …………...W/K

Irréversiblité İ =¿ ………………… kW

Rendement exergétique ηEx = ……………………


Les points 2S et 10S sont les refoulements des compressions isentropiques.