Vous êtes sur la page 1sur 3

Introduction

L'usinage CNC est souvent la dernière étape de la fabrication des métaux, ou parfois le seul processus impliqué.
Comparé à d'autres techniques de travail des métaux, l'usinage CNC est capable de respecter les tolérances les
plus strictes et de produire les produits les plus précis et les plus précis.

Pour comprendre les origines de l'usinage CNC, il est important de décomposer la phrase en trois parties:

Premièrement, «l'usinage», ou le processus d'enlèvement de métal à l'aide d'un équipement mécanique, existe
depuis des siècles. Les processus d'usinage comprennent: le tournage, le perçage, le fraisage, le façonnage, le
brochage et le meulage.

Ensuite, "NC" signifie "Numerical Control". Dans l'usinage traditionnel, un opérateur humain doit contrôler le
mouvement d'une machine-outil. La commande numérique, développée pour la première fois dans les années 40,
régit automatiquement le mouvement des machines, par le biais d'instructions définies.

Enfin, le "C" est ajouté. "Computer Numerical Control" désigne un processus par lequel un opérateur peut écrire,
ajuster et mettre en œuvre des instructions à l'aide d'une console d'ordinateur. Cet ajout, qui a eu lieu dans les
années 1950, est ce qui rend possible l'usinage moderne.

Structure générale des CNC


La constitution des machines à commande numérique par calculateur a connu un développent

continu et on peut dire que ces organes ont été complètement révolutionnés pour s’adapter à

l’accroissement permanent et exigeant de l’industrie moderne. La machine-outil à commande

numérique forme un ensemble comprenant :

 Une partie commande ;

 Une partie opérative ;

 Une carte de puissance ;

a-La partie opérative


C’est la partie qui contient les différente axes des mouvements, comprend principalement un ou
plusieurs mobiles, notée PO.

b-La partie commande


Regroupe les composants qui permettent le traitement de l’information, soit coté électronique ou
coté des logiciel, notée PO.
c-Carte de puissance
Elle permet de transmettre l’énergie électrique aux moteurs, en effectuant toutes les opérations de
conversion des différents signaux de puissance à fin d’obtenir le mouvement souhaité.

Les programmes d'usinage sont réalisés à partir d'une origine appelée « origine programme »

(OP) positionnée par le programmeur.

Le programme commande les déplacements relatifs entre le brut et les outils dans le but de réaliser
l'usinage de la pièce finale. Ces déplacements sont réalisés dans repère orthonormé normalisé basé
sur la structure de la machine.

L'axe de ce repère est un axe confondu avec celui de la broche de la machine — axe de rotation de la
fraise en fraisage, axe de rotation de la pièce en tournage. Le sens positif de cet axe est donné par le
sens d'éloignement de l'outil par rapport à la pièce.

La détermination de l'axe entre les 2 axes restants se fait en identifiant celui qui permet le plus
grand dé placement. Le sens positif de est déterminé par le sens logique d'éloignement de l'outil par
rapport à la pièce.

L'axe est déterminé à partir de x et y grâce à la règle du trièdre direct. [6]


[6] : http://www.fraiseuse.org/2015/01/commande-numerique-machine-fraiseuse-cnc/