Vous êtes sur la page 1sur 5

DROIT DE LA NATIONALITÉ

ET DES É TRANGERS
Master 1 Droit international et européen - Master 1 Droit privé – Master 1 Droit
pénal 2019-2020
Professeure Estelle Gallant
Université Toulouse 1 Capitole

INTRODUCTION

PREMIÈRE PARTIE - LA NATIONALITÉ FRANÇAISE


CHAPITRE PRÉLIMINAIRE - DONNÉES GÉNÉRALES DU DROIT DE LA
NATIONALITÉ
Section 1 - La notion de nationalité
§1 - L’approche exclusivement juridique
§2 - Le dépassement de l’approche exclusivement juridique
A. La conception sociologique
B. La conception politique
Section 2 - Les conséquences de la nationalité
§1 - Conséquences de la nationalité en droit international public
§2 - Les conséquences de la nationalité en droit international privé
A. Nationalité et conflits de lois
B. Conflits de juridictions
§3 – Conséquences de la nationalité en droit européen
Section 3 – Les sources du droit de la nationalité
§1 - Les sources internationales
A. Signification du principe de liberté
B. Conséquences du principe de liberté
1°) Les conflits négatifs de nationalités
2°) Les conflits positifs de nationalités
a/ Solution traditionnelle
b/ Solutions issues du droit de l’Union européenne
§2 - Les sources internes du droit de la nationalité
A. Du Code civil au Code la nationalité
B. Du Code de la nationalité aux législations modernes
C. L’époque moderne

CHAPITRE 1 - L’ATTRIBUTION DE LA NATIONALITÉ FRANÇAISE


D’ORIGINE
Section 1 - L’attribution de la nationalité française en raison de la filiation
§1 – La nationalité française du ou des parents
A. L’enfant né de deux parents français
B. L’enfant dont un seul des parents est français
C. L’enfant adopté plénièrement par des français
§2 - L’établissement de la filiation attributive de la nationalité
A. La date d’établissement de la filiation
B. La loi applicable à l’établissement de la filiation
1°) La solution antérieure à la loi de 1973
2°) La solution du droit positif
C. Saga jurisprudentielle concernant l’indication du nom dans l’acte de naissance
Section 2 : L’attribution de la nationalité française en raison de la naissance en
France
§1 - L’enfant né en France sans attribution d’une autre nationalité
A. La naissance en France de parents inconnus
B. Naissance en France de parents apatrides ou de parents étrangers dont la nationalité
n’est pas transmise à l’enfant
§2 - Enfant né en France d’un parent qui lui-même y est né
A. Les justifications du double-droit du sol
B. Les modalités d’application
C. L’exclusion du double droit du sol

CHAPITRE 2 - L’ACQUISITION DE LA NATIONALITÉ FRANÇAISE


Section préliminaire - Les règles communes à tous les cas d’acquisition de la
nationalité française
§1 - Les obstacles à l’acquisition de la nationalité française
§2 - Notion de résidence en France
§3 - Effets de l’acquisition de la nationalité française
Section 1 - L’acquisition de plein droit de la nationalité française
§1 – L’effet collectif de l’acquisition par les parents de la nationalité française
A. Conditions tenant à l’enfant
B. Conditions tenant à la filiation
C. Effets de l’effet collectif
§2 - L’acquisition en raison de la naissance et de la résidence en France
A. Les conditions d’acquisition
B. Les obstacles
Section 2 - L’acquisition par déclaration de la nationalité française
§1 - Règles communes à toutes les déclarations de nationalités
§2 - Déclaration en raison de la naissance et de la résidence en France
§3 - Déclaration en raison du mariage avec un ou une Française
A. Les conditions tenant au mariage
1°) L’exposé des conditions
a/ La validité du mariage
b/ La persistance du mariage
c/ La transcription du mariage célébré à l’étranger
2°) Les différents moyens de lutte contre les mariages de complaisance
a/ Les moyens préventifs
b/ Les moyens a posteriori
B. Les conditions de délai
C. La communauté de vie
D. La nationalité française du conjoint
§4 - Déclaration par l’enfant adopté simplement, recueilli ou élevé en France
A. Les différents cas d’acquisition de la nationalité
1°) L’enfant ayant fait l’objet d’une adoption simple par un Français
2°) L’enfant étranger confié aux services de l’aide sociale à l’enfance
3°) L’hypothèse de l’enfant recueilli et élevé par une personne de nationalité
française
4°) L’enfant recueilli et élevé en France dans des conditions lui ayant permis de
recevoir pendant 5 ans au moins une formation française
B. Les conditions de délai et de capacité
§5 - Déclaration en raison de la possession d’état
§6 - Déclaration aux fins de réintégration
Section 3 - L’acquisition de la nationalité française par décision de l’autorité publique
§1 - La naturalisation
A. conditions de recevabilité et d’opportunité
1°) Condition d’âge et de capacité
2°) Condition de résidence
3°) Condition de moralité
4°) Condition d’assimilation.
5°) Condition liée à la santé
B. Les formalités
§2 - La réintégration par décret

CHAPITRE 3 - LA PERTE ET LA DÉCHÉANCE DE LA NATIONALITÉ


FRANÇAISE
Section 1–Les différentes hypothèses
§1 - La perte de la nationalité française pour absence d’effectivité
A. Perte par déclaration
B. Perte de la nationalité française par décret pris par le gouvernement
C. Perte par jugement
§2 - La perte pour comportement indigne ou déloyal
1°) La perte de l’article 23-7 du Code civil.
2°) La perte de l’article 23-8 du Code civil.
§3 - La déchéance de la nationalité
Section 2 – Les conséquences de la perte de la nationalité française

CHAPITRE 4 - LA PREUVE DE LA NATIONALITÉ FRANÇAISE


§1. Règle de principe
§2. Règle particulière
Section 2 – Charge de la preuve
§1- Le principe
§2 – L’exception
Section 3 – Modes de preuve de la nationalité française
§1 – Preuve par l’état civil
§2 – Preuve par filiation
§3 – Preuve préconstituée
§4 – Le certificat de nationalité française

DEUXIÈME PARTIE – DROIT DES ÉTRANGERS


INTRODUCTION AU DROIT DES ÉTRANGERS
Section 1 – Terminologie
Section 2 – Les sources du droit des étrangers
§1 – Droit international
§2 – Droit européen
§3 – Droit français

CHAPITRE 1 – LES PROBLÉMATIQUES DU DROIT DES ÉTRANGERS


Section 1 – L’entrée des étrangers sur le territoire
§1 - Les restrictions à la liberté d’entrée
A. Le droit d’accès des ressortissants de l’UE
B. Le droit d’accès des ressortissants d’États tiers
1°) Les visas
2)° Les autres documents
§2 - Le contrôle des frontières, le refus d’entrée et le maintien en zone d’attente
A. La surveillance des frontières
B. Le refus d’entrée
C. Le placement en zone d’attente
Section 2 – Le séjour des étrangers sur le territoire
§1 - Les différents titres de séjour
§2 - La procédure d’octroi des titres de séjour
A. Les démarches.
B. Le refus de titre de séjour
§3 - L’étranger en situation irrégulière
A. Le délit de situation irrégulière
B. Le délit de solidarité
C. Les politiques de régularisation
Section 3 – L’éloignement
§1 - Principe
§2 - Exception
Section 4 – L’asile
§1 - Données générales du droit d’asile
A. Les sources du droit d'asile
1°) sources constitutionnelles du droit d'asile
2°) Les sources internationales du droit d'asile
3°) L’européanisation du droit d'asile
a/ Droit du Conseil de l’Europe
b/ Droit de l’Union européenne
B. Notion de droit d'asile
C. institutions de l’asile
§2 – La demande d’asile
A. Principe de non refoulement
1°) L’entrée sur le territoire
2°) L’admission au séjour sur le territoire
B. Les conditions de la protection du demandeur d’asile
1°) Les conditions de fond
a/ Les motifs de protection
b/ Les autorités impliquées
c/ Les cas d’exclusion
2°) Les conditions de procédure
a/ Procédure normale
b/ Procédure accélérée
§3 - Le dispositif Dublin III
A. Architecture générale
B. Les clauses discrétionnaires
1°) « Clause de souveraineté ».
2°) « Clause humanitaire ».

CHAPITRE 2 – COUP DE PROJECTEUR SUR LA SITUATION DE


L’ENFANT MIGRANT
Section 1 – Le parcours du mineur non accompagné
§1. L’accueil (provisoire) de l’enfant
§2. La détermination de l’âge de l’enfant
A. Les actes d’état civil
B. Les tests osseux
1°) Les garanties légales entourant les tests osseux
2°) Les critiques
§3. – La détermination de l’isolement de l’enfant
Section 2 – Un exemple concret…
§1. Procédure d’évaluation
§2. La demande d’asile