Vous êtes sur la page 1sur 294

Registre réglementaire marocain santé et sécurité

GCR v1
Réglementation marocaine santé et sécurité:
synthèse des lois marocaines
Théme Sujet Texte Date Site

Les prescriptions générales à imposer aux


Arrêté du directeur général des travaux publics fixant les prescriptions
ateliers où l'on emploie des liquides
générales à imposer aux ateliers où l'on emploie des liquides inflammables.
inflammables.
12-Feb-35

La réglementation des établissements Dahir portant réglementation des établissements insalubres, incommodes ou
ETABLISSEMENT insalubres, incommodes ou dangereux dangereux.
INSALUBRE INCOMMODE 25-Aug-14
OU DANGEREUX (EIID)
Classement des établissements Arrêté viziriel portant classement des établissements insalubres,
insalubres, incommodes ou dangereux incommodes ou dangereux.
13-Oct-33
Arrêté du directeur général des travaux publics fixant les prescriptions
Dépôts de liquides inflammables de
générales à imposer aux dépôts de liquides inflammables de première
première catégorie
catégorie 12-Feb-35
Le règlement sur les appareils à pression
Dahir portant règlement sur les appareils à pression de gaz 12-Jan-55
de gaz
Arrêté du directeur de la production industrielle et des mines fixant certaines
Le règlement sur les appareils à pression
modalités d'application du dahir du 12 janvier 1955 portant règlement sur les 14-Jan-55
de gaz
APPAREILS A PRESSION appareils à pression de gaz.
DE GAZ
La construction et l'emploi des appareils à Arrêté du directeur de la production industrielle et des mines réglementant la
13-Jan-55
pression de gaz construction et l'emploi des appareils à pression de gaz.

Arrêté du sous secrétaire d'Etat au commerce et à l'industrie relatif aux


Appareils extincteurs d'incendie 11-Apr-57
appareils extincteurs d'incendie

Arrêté viziriel déterminant les mesures particulières de sécurité relatives aux


Les mesures particulières de sécurité
appareils de levage autres que les ascenseurs et monte-charge.
9-Sep-53
APPAREILS DE LEVAGE
Arrêté du directeur du travail et des questions sociales fixant les conditions
Les conditions de vérification de vérification des appareils de levage autres que les ascenseurs et monte-
charge. 3-Nov-53
La périodicité des vérifications des Arrêté du directeur du travail et des questions sociales fixant la périodicité
installations électriques des vérifications des installations électriques 31-Dec-51
La protection des travailleurs dans les
Arrêté viziriel concernant la protection des travailleurs dans les
établissements qui mettent en oeuvre des
établissements qui mettent en oeuvre des courants électriques.
courants électriques. 28-Jun-38
INSTALLATIONS
ELECTRIQUES Arrêté du délégué à la résidence générale fixant le texte des extraits de
L'affichage dans les locaux contenant des
l'arrêté viziriel du 28 juin 1938 concernant la protection des travailleurs dans
installations électriques de 2e ou de 3e
les établissements qui mettent en oeuvre des courants électriques, dont
catégorie.
l'affichage est obligatoire 28-Jun-38
Arrêté du directeur du travail et des questions sociales relatif aux circuits de
Les circuits de secours et de sécurité.
secours et de sécurité. 29-Dec-51
Arrêté viziriel déterminant les mesures générales de protection et de
Les mesures générales de protection et de
salubrité applicables à tous les établissements dans lesquels est exercée
salubrité
une profession commerciale, industrielle ou libérale. 4-Nov-52
HYGIENE ET SECURITE
AU TRAVAIL Dahir n° 1-03-194 portant promulgation de la loi n° 65-99 relative au Code
Le code du travail
du travail 11-Sep-03
Décret n° 2-04-568 fixant les conditions devant être mises en place pour
le travail de nuit des femmes
faciliter le travail de nuit des femmes. 29-Dec-04
Arrêté du ministre de l'emploi et de la formation professionnelle n° 345-05
fixant le modèle du rapport qu'il faut élaborer sur les circonstances de
Modèle du rapport de l'accident du travail
l'accident du travail, de la maladie professionnelle ou à caractère
professionnel. 9-Feb-05
Arrêté du délègue à la résidence générale fixant le texte de l'instruction sur
L'instruction sur les premiers soins à
les premiers soins à donner aux victimes des accidents électriques dont
donner aux victimes des accidents
l'affichage est obligatoire dans les locaux contenant les installations
électriques
électriques de 2e ou de 3e catég 28-Jun-38

Arrêté conjoint du ministre du travail, de l'emploi et de la formation


Le plan type du rapport médical annuel
professionnelle et du ministre de la santé publique n° 3-69 fixant le plan type
que doit établir le médecin du travail.
du rapport médical annuel que doit établir le médecin du travail.
24-Apr-70
L'application des dispositions des articles Décret n° 2-05-751 pris pour l'application des dispositions des articles 315 et
315 et 316 du code du travail. 316 de la loi n° 65-99 portant code du travail. 13-Jul-05
Les mesures particulières d'hygiène
Décret n° 2-70-185 déterminant les mesures particulières de prévention
applicables dans les industries où le
médicale et les règles d'hygiène applicables dans les établissements où le
personnel est exposé à l'intoxication
personnel est exposé, de façon habituelle, à l'intoxication saturnine.
saturnine 22-Jul-70

SANTE AU TRAVAIL
Arrêté conjoint du ministre du travail, de l'emploi et de la formation
la liste des travaux exposant le personnel,
professionnelle et du ministre du commerce, de l'industrie, des mines et de
de façon habituelle, à l'intoxication
SANTE AU TRAVAIL la marine marchande n° 268-70 du 21/08/1970 (21 août 1970) fixant la liste
saturnine.
des travaux exposant le personnel
21-Aug-70

La liste des examens médicaux à pratiquer Arrêté conjoint du ministre du travail, de l'emploi et de la formation
au cours des visites d'embauchage et de professionnelle et du ministre de la santé publique n° 269-70 fixant la liste
surveillance des travailleurs exposés au des examens médicaux à pratiquer au cours des visites d'embauchage et de
risque d'intoxication saturnine. surveillance des travailleurs ex
21-Aug-70

Les termes de l'avis indiquant les dangers Arrêté du ministre du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle n°
du saturnisme ainsi que les précautions à 270-70 fixant les termes de l'avis indiquant les dangers du saturnisme ainsi
prendre pour prévenir cette intoxication que les précautions à prendre pour prévenir cette intoxication.
21-Aug-70

Arrêté conjoint du ministre du travail, de l'emploi et de la formation


La surveillance des travailleurs exposés au professionnelle et du ministre de la santé publique n° 271-70 fixant les
risque d'intoxication saturnine termes des recommandations aux médecins chargés de la surveillance des
travailleurs exposés au risque d'intoxic
21-Aug-70

Arrêté conjoint du ministre du travail, de l'emploi et de la formation


La concentration maximale admissible en professionnelle, du ministre du commerce, de l'industrie, des mines et de la
plomb dans l'atmosphère marine marchande, et du ministre de la santé publique n° 272-70 fixant la
concentration maximale admissibl
21-Aug-70
L'installation, le fonctionnement et
l'entretien des ascenseurs et monte-charge Arrêté du directeur des travaux publics portant approbation du règlement concernant l'installation, le fonctionnement et l'entretien des
accompagnés. 9-Apr-53

Ascenseurs et montes
charges
Normes marocaines ascensseurs et
Arrêté conjoint du ministre de l'intérieur, du ministre du commerce, de l'industrie, des mines et de la marine marchande, du ministre d
monte-charge.

23-Jul-76
TEXTES REGLEMENTAIRES MAROCAINS RELATIFS A LA SECURITE INCENDIE

Exigences Staut Actions


N.art Articles applicabilté champs conformité Actions Responsable Date Avancement
Arrêté viziriel du 15 safar Section III : Mesures destinées à permettre l'évacuation rapide du
1372 (4 novembre 1952) personnel et de la clientèle.
déterminant les mesures Ateleir
Les établissements visés à l'article premier du dahir précité du 2 juillet
générales de protection et et
45 1947 (13 chaabane 1366) portant réglementation du travail, devront applicable
de salubrité applicables à locaux
posséder des issues et dégagements judicieusement repartis afin de
tous les établissements de travail
permettre en cas d'incendie une évacuation rapide du personnel et de
dans lesquels est exercée la clientèle.
une profession
commerciale, industrielle Ateleir
ou libérale. Les issues et dégagements devront être toujours libres et, notamment, et
45 applicable
n'être jamais encombrés de marchandises ou d'objets quelconques. locaux
de travail

Les issues des locaux ou bâtiments ne pourront être en nombre


Ateleir
inférieur à deux lorsqu'elles devront donner passage à plus de 100
et
45 personnes appartenant ou non au personnel de l'établissement. Ce applicable
locaux
nombre sera augmenté d'une unité par 500 personnes ou fraction de
de travail
500 personnes en sus des 500 premières.

Ateleir
Si la sécurité l'exige, le directeur du travail et des questions sociales
et
45 peut imposer un nombre de sorties supérieur à celui prévu aux alinéas
locaux
précédents.
de travail
Ateleir
et
45 La largeur des issues ne sera jamais inférieure à 80 centimètres. applicable
locaux
de travail

La largeur de l'ensemble des issues devant donner passage à un


nombre de personnes à évacuer compris entre 21 et 100 ne sera pas
Ateleir
inférieure à 1 m. 50. Pour un nombre de personnes compris entre 101
et
45 et 300, cette largeur ne sera pas inférieure à 2 mètres. Pour un nombre applicable
locaux
de personnes compris entre 301 et 500, elle ne sera pas inférieure à 2
de travail
m. 50. Elle s'augmentera de 50 centimètres par 100 personnes ou
fraction de 100 personnes en sus des 500 premières.

Dans les établissements visés par les arrêtés des pachas et caïds Ateleir
relatifs à la protection du public, le nombre de personnes susceptibles et
45
d'être présentes sera déterminé en ajoutant à l'effectif du personnel locaux
l'effectif du public calculé suivant les règles prévues par ces arrêtés. de travail

Les portes susceptibles d'être utilisées pour l'évacuation de plus de 20


Ateleir
personnes, et, dans tous les cas, les portes des locaux où sont
et
46 entreposées des matières inflammables du premier ou du deuxième applicable
locaux
groupe, ainsi que celles des magasins de vente, doivent s'ouvrir dans le
de travail
sens de la sortie, si elles ne donnent pas accès sur la voie publique.

5/294
Lorsqu'elles donnent accès sur la voie publique la prescription ci-
Ateleir
dessus peut être rendue applicable par décision de l'inspecteur du
et
46 travail lorsqu'elle est jugée indispensable à la sécurité. En cas de applicable
locaux
différend entre le chef d'établissement et l'inspection du travail, il est
de travail
statué par décision du directeur du travail et des questions sociales.
Ateleir
Les vantaux des portes ne doivent pas réduire la largeur des
et
46 dégagements au-dessous des dimensions minima fixées par le présent applicable
locaux
arrêté pour les issues, escaliers et passages.
de travail
Ateleir
Si une porte s'ouvre sur un escalier, celui-ci devra être précédé d'un
et
46 palier d'une longueur au moins égale à la largeur des ventaux, sans applicable
locaux
être inférieure à 80 centimètres.
de travail
Ateleir
Les portes à coulisse et les portes tournantes à tambour ne peuvent
non et
46 entrer en ligne de compte dans le calcul du nombre et de la largeur
applicable locaux
totale des issues.
de travail

Dans les locaux où sont entreposées ou manipulées des matières Ateleir


explosives ou inflammables, l'agent chargé de l'inspection du travail et
46 applicable
dans l'établissement pourra prescrire que les portes intérieures et les locaux
portes commandant les sorties vers l'extérieur soient métalliques. de travail

Ateleir
Lorsque l'importance d'un établissement ou la disposition des locaux
et
47 l'exige, des inscriptions bien visibles doivent indiquer le chemin vers la applicable
locaux
sortie la plus rapprochée.
de travail
Les portes de sortie qui ne servent pas habituellement de passage Ateleir
doivent, pendant les périodes de travail, pouvoir s'ouvrir très facilement et
47 applicable
et très rapidement de l'intérieur et être signalées par la mention " sortie locaux
de secours " inscrite en caractères bien lisibles. de travail
Ateleir
Les établissements visés au premier alinéa de l'article premier devront
et
47 disposer d'un éclairage de sécurité permettant d'assurer l'évacuation applicable
locaux
des personnes en cas d'interruption accidentelle de l'éclairage normal.
de travail
Il sera tenu compte pour l'installation et le fonctionnement de l'éclairage Ateleir
de sécurité de l'importance de l'établissement, de la disposition des et
47 applicable
locaux, de la nature des travaux effectués et de la composition du locaux
personnel. de travail

Section IV : Aménagement des escaliers, des passages et des couloirs.


Ateleir
Les locaux de travail situés aux étages ou en sous-sol devront toujours
et
48 être desservis par des escaliers. L'existence d'ascenseurs, monte- applicable
locaux
charge, chemins ou tapis roulants ne pourra justifier une diminution du
de travail
nombre ou de la largeur des escaliers.

Les escaliers devront être au nombre de deux au moins lorsqu'ils Ateleir


devront donner passage à plus de 100 personnes à évacuer et
48 applicable
appartenant ou non au personnel de l'établissement ; ce minimum sera locaux
augmenté d'une unité par 500 personnes en sus des 500 premières. de travail

Ateleir
Si la sécurité l'exige, le directeur du travail et des questions sociales
et
48 peut imposer un nombre d'escaliers supérieur à celui fixé aux alinéas
locaux
précédents.
de travail

6/294
Ateleir
Les emplacements des escaliers comptant dans le nombre minimum
et
48 fixé ci-dessus devront être choisis de manière à permettre une Applicable
locaux
évacuation rapide des bâtiments.
de travail
Les escaliers doivent être construits soit en matériaux incombustibles, Ateleir
soit en bois dur de 35 millimètres au moins d'épaisseur, hourdé plein en et
48 Applicable
plâtre sur 3 centimètres au moins d'épaisseur ou protégé par un locaux
revêtement d'efficacité équivalente. de travail
Ateleir
et
48 La largeur des escaliers ne sera jamais inférieure à 80 centimètres. Applicable
locaux
de travail
La largeur totale des escaliers devant assurer l'évacuation de 21 à 100
personnes ne pourra être inférieure à 1 m. 50. Si le nombre des
Ateleir
personnes à évacuer est compris entre 101 et 300, la largeur totale ne
et
48 pourra être inférieure à 2 mètres. Si ce nombre est compris entre 301 et Applicable
locaux
500, elle ne pourra être inférieure à 2 m. 50. Elle sera augmentée de 50
de travail
centimètres par 100 personnes ou fraction de 100 personnes en sus
des 500 premières.
Ateleir
Les largeurs minima fixées aux deux alinéas précédents seront non et
48
augmentées de moitié pour les escaliers desservant les sous-sols. applicable locaux
de travail
Ateleir
Les escaliers seront solides et munis des deux côtés, si nécessaire, de et
48 applicable
fortes rampes locaux
de travail
Ateleir
Les escaliers desservant les sous-sols ne devront pas être en non et
48
prolongement direct des escaliers desservant les étages supérieurs. applicable locaux
de travail
Ateleir
et
48 Tous les escaliers devront se prolonger jusqu'au rez-de-chaussée.
locaux
de travail
Dans les établissements ouverts au public, l'installation d'escaliers Ateleir
séparés pourra être imposée lorsque la sécurité du personnel l'exigera non et
48
pour permettre l'évacuation des locaux situés aux étages où le public applicable locaux
n'est pas admis. de travail
La largeur minimum des passages aménagés à l'intérieur des locaux et Ateleir
celle des couloirs conduisant aux escaliers doivent être déterminées et
49
d'après les règles fixées aux articles 45 et 48 pour la largeur des issues locaux
et des escaliers. de travail
Ateleir
Les passages devront être disposés de manière à éviter des culs-de- et
49 applicablle
sac ou impasses. locaux
de travail
Ateleir
et
49 Le sol des passages et couloirs devra être bien nivelé. applicablle
locaux
de travail

7/294
Ateleir
Les passages et couloirs ne devront pas être encombrés de
et
49 marchandises, matériel on objets quelconques pouvant en réduire la applicablle
locaux
largeur au-dessous des minima fixés ci-dessus.
de travail
Dans les établissements commerciaux ouverts au public et où plus de Ateleir
500 personnes sont susceptibles de se trouver réunies, il sera non et
50
aménagé des passages qui relieront directement entre eux les applicable locaux
escaliers. de travail
Ateleir
Si les étages de ces établissements sont desservis par plus de deux
non et
50 escaliers, des passages semblables devront réunir chacun d'eux aux
applicable locaux
deux escaliers les plus voisins.
de travail
Ateleir
Au rez-de-chaussée, il sera aménagé des passages réunissant les non et
50
arrivées des escaliers aux sorties les plus rapprochées. applicable locaux
de travail
Ateleir
non et
50 Chaque escalier sera réuni à deux sorties au moins.
applicable locaux
de travail
Section V : Mesures destinées à combattre tout commencement
Ateleir
d'incendie.
et
51 Les chefs d'établissement doivent prendre les mesures nécessaires applicable
locaux
pour que tout commencent d'incendie puisse être rapidement et
de travail
efficacement combattu.
Ateleir
Chaque établissement devra posséder un nombre suffisant
et
51 d'extincteurs en bon état de fonctionnement d'une puissance suffisante applicable
locaux
et utilisant un produit approprié au risque.
de travail

Il y aura un extincteur au moins par étage. Il sera procédé, au moins


Ateleir
une fois par an, à l'essai et à la vérification des extincteurs par une
et
51 personne qualifiée. Le nom et la qualité de cette personne, la date de applicable
locaux
l'essai et de la vérification et les observations auxquelles ceux-ci auront
de travail
donné lieu seront inscrits sur une fiche suspendue à chaque appareil.

L'agent chargé de l'inspection du travail pourra prescrire l'installation de


postes d'incendie alimentés en eau sous pression, comprenant une ou
plusieurs prises, avec tuyau et lance, des colonnes montantes
spéciales et des robinets de secours. Il sera procédé, au moins une fois
Ateleir
par an, et dans les mêmes conditions qu'à l'alinéa précédent, à l'essai
et
51 et à la vérification de ces installations. Les résultats en seront applicable
locaux
consignés sur un registre spécial qui devra être présenté à toute
de travail
réquisition des agents de l'inspection du travail. Le nom et la qualité de
la personne ayant procédé à l'essai et à la vérification, la date de ceux-
ci et les observations auxquelles ils pourront avoir donné lieu seront
inscrits sur ledit registre.

L'agent chargé de l'inspection du travail peut prescrire le dépôt à Ateleir


proximité des emplacements de travail de sable sec et de terre meuble non et
51
ainsi que des instruments nécessaires à leur emploi (seaux, pelles, applicable locaux
etc.). de travail

8/294
Dans les établissements où peuvent se trouver occupées ou réunies
normalement plus de 50 personnes, ainsi que dans ceux, quelle qu'en Ateleir
soit l'importance, où sont manipulées ou mises en oeuvre des matières et
52
inflammables appartenant au premier groupe, une affiche contenant les applicable locaux
consignes à observer en cas d'incendie, rédigée en français et en de travail
arabe, sera placée en évidence dans chaque local de travail.

Cette affiche indiquera notamment :


1° Le matériel d'extinction et de sauvetage se trouvant dans le local ou
à ses abords ;
2° Le personnel chargé de mettre en action ce matériel ;
3° Les personnes chargées pour chaque local de diriger l'évacuation du Ateleir
personnel et éventuellement du public ; et
52
4° Les personnes chargées d'aviser les pompiers dès le début d'un applicable locaux
incendie ; de travail
5° En très gros caractères l'adresse et le numéro d'appel téléphonique
du service des pompiers.
Elle rappellera que toute personne apercevant un début d'incendie doit
donner l'alarme.

II sera prévu des visites et essais périodiques du matériel et des Ateleir


exercices au cours desquels l'utilisation des moyens de premier et
52
secours et l'exécution des diverses manoeuvres nécessaires seront applicable locaux
enseignées au personnel. de travail
Ces exercices et essais périodiques devront avoir lieu au moins tous Ateleir
les trois mois. La date de leur exécution et les observations auxquelles et
52
ils pourront avoir donné lieu seront consignées sur un registre tenu à la applicable locaux
disposition de l'inspecteur du travail. de travail
Ateleir
Le chef d'établissement doit adresser copie des consignes pour le cas
et
52 d'incendie à l'inspecteur du travail dans les vingt-quatre heures de son Définition
locaux
affichage dans l'établissement.
de travail
Chapitre IV : Dispositions diverses. Ateleir
Des arrêtés du directeur du travail et des questions sociales pourront et
53 Définition
imposer l'affichage dans les locaux de tout ou partie des prescriptions locaux
du présent arrêté. de travail

Le directeur du travail et des questions sociales peut, par décision prise Ateleir
sur le rapport de l'agent chargé de l'inspection du travail, et lorsqu'il et
54 Définition
s'agit de mesures d'hygiène, après avis du directeur de la santé locaux
publique et de la famille, accorder à un de travail

Ateleir
Article premier (al. 3, 4 et 5) ; article 5 (al. 2, 7 et 8) ; article 6 ; article 10
et
54 (al. 1er et 2) ; article 16 (al. 1er) ; article 43 (al. 2) ; article 45 (al. 3, 5 et 6) Définition
locaux
; article 46 (al. 4) ; article 48 (al. 2, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11 et 12) ; article 4
de travail

La procédure de la mise en demeure prévue par l'article 32 du dahir Ateleir


précité du 2 juillet 1947 (13 chaabane 1366) est applicable aux et
55 Définition
prescriptions du présent arrêté énumérées au tableau ci-après ; ledit locaux
tableau fixe en même temps le délai minimum prévu à l de travail

9/294
Toutefois, lorsque l'exécution des mises en demeure exigera la création Ateleir
d'installations nouvelles et non pas seulement l'utilisation d'installations et
55 Définition
existantes, le délai minimum sera porté à quinze jours pour les mises locaux
en demeure fondées sur les dispositi de travail
Ateleir
Les dispositions du présent arrêté ne sont pas applicables aux
et
56 installations de surface, à ciel ouvert ou souterraines des exploitations Définition
locaux
minières.
de travail
Ateleir
Le présent arrêté entrera en vigueur le soixantième jour qui suivra sa
et
57 publication au Bulletin officiel. Il abrogera, à compter de la même date, Définition
locaux
l'arrêté viziriel susvisé du 25 décembre 1926 (19 joumada II 1345).
de travail
Arrêté du sous secrétaire Ateleir
d'Etat au commerce et à Sont soumis aux prescriptions du présent arrêté les appareils
et
l'industrie du 11/4/1957 (11 01 extincteurs d'incendie d'une capacité au moins égale à cinq litres et Définition
locaux
avril 1957) relatif aux fonctionnant sous pression.
de travail
appareils extincteurs
d'incendie. Les appareils extincteurs d'incendie sont classés en trois catégories :
Ateleir
Première catégorie : appareils autogénérateurs de pression ;
et
02 Deuxième catégorie : appareils à générateur auxiliaire de pression ; Définition
locaux
Troisième catégorie : appareils constitués par une capacité sous
de travail
pression permanente de gaz.
Ateleir
Tout appareil devra comporter une chambre d'expansion du gaz au
et
03 moins égale au dixième du volume total de l'appareil. Toutes indications
applicable locaux
utiles à cet effet devront être inscrites sur l'appareil.
de travail
Ateleir
Tout extincteur d'une capacité supérieure à quinze litres devra être
et
03 muni d'une soupape de sûreté ou d'un dispositif indéréglable limitant la
applicable locaux
pression intérieure aux deux tiers de la pression d'épreuve.
de travail
Pour les appareils des deux premières catégories, la valeur de la Ateleir
pression d'épreuve est ainsi fixée : et
04 Définition
1° appareils autogénérateurs de pression : 15 hectopièzes ; locaux
2° appareils à générateur auxiliaire de pression : 18 hectopièzes. de travail
Les appareils de la troisième catégorie et les capacités auxiliaires Ateleir
d'appareils de la deuxième catégorie seront éprouvés à une pression et
04 Définition
correspondant à la nature du produit contenu conformément aux locaux
dispositions de l'article 9 de l'arrêté du 14 janvier 1955 susvisé. de travail
Pour les appareils de la troisième catégorie et les capacités auxiliaires
Ateleir
d'appareils de la troisième catégorie, la réépreuve périodique ne sera
et
05 exigible qu'à l'occasion du premier rechargement faisant suite à
applicable locaux
l'expiration du délai normal de réépreuve prévu à l'article 8 de l'arrêté
de travail
précité du 14 janvier 1955.

10/294
Commentaires

11/294
12/294
13/294
14/294
15/294
16/294
TEXTES REGLEMENTAIRES MAROCAINS RELATIFS AUX APPAREILS A PRESSION DE GAZ

Exigences Statut Actions


N.art Article Applicabilité Champ Conformité Actions Responsable Date Avancement
Dahir du 18 joumada I
1374 (12 janvier 1955) Sont soumis aux prescriptions du présent dahir les appareils
portant règlement sur les à pression de gaz ci-après définis, autres que ceux placés à
appareils à pression de bord des bateaux ou des aéronefs :
gaz 1° compresseurs de gaz inflammables ou nocifs et
canalisations d'usine d'un diamètre intérieur supérieur à 8
millimètres y attenantes jusqu'au premier appareil
d'utilisation ou d'emmagasinage, lorsque la pression
effective dans ces compresseurs ou canalisations n'est pas Extincteurs
01 limitée à moins de 25 hectopièzes ; Définition et circuit air
2° extincteurs d'incendie fonctionnant sous pression si leur comprimé
volume intérieur est au moins égal à 5 litres ;
3° générateurs d'acétylène, à l'exclusion des appareils à
fonctionnement discontinu dont la charge en carbure de
calcium est limitée à, moins de 2 kilos ;
4° récipients d'emmagasinage de l'acétylène, lorsque la
pression effective n'est pas limitée à moins de 1 hectopièze
et demie, et quel qu'en soit le volume intérieur ;

5° tous appareils métalliques de production,


d'emmagasinage ou de mise en oeuvre de gaz comprimés,
liquéfiés ou dissous, lorsque la pression effective n'est pas
limitée à moins de 4 hectopièzes, et que le produit de la
pression effective maximum exprimée en hectopièzes par le
volume intérieur exprimé en litres excède le nombre 80, à
Extincteurs
l'exclusion des compresseurs de gaz et canalisations non
02 Définition et circuit air
visés à l'alinéa 1° ci-dessus, ainsi que des corps
comprimé
proprement dits dés moteurs et des pompes, mais y
compris les accumulateurs de gaz, les bouteilles de purge
ou de lancement et les autres capacités accessoires.
Les appareils à pression de gaz non désignés dans les
alinéas précédents ne sont soumis qu'aux prescriptions des
articles 12 et 13 ci-dessous.

Pour l'application du présent dahir, les appareils sont


classés en trois catégories suivant qu'ils sont fixes, mi-fixes
Extincteurs
ou mobiles.
03 Définition et circuit air
Sont considérés comme mi-fixes les appareils placés
comprimé
pendant leur utilisation sur des engins de transport ou
autres engins mobiles.
Aucun appareil neuf ne peut être livré ni mis en service
qu'après avoir subi avec succès une épreuve qui consiste à Extincteurs
03 soumettre l'appareil à une pression hydraulique définie par Applicable et circuit air
arrêté du directeur de la production industrielle et des comprimé
mines.
Lorsque l'appareil est construit au Maroc, l'épreuve doit être
faite chez le constructeur, sur sa demande. Toutefois, il Extincteurs
03 pourra être procédé à l'épreuve sur le lieu d'emploi dans les Applicable et circuit air
cas et aux conditions fixés par le directeur de la production comprimé
industrielle et des mines.
Tout appareil importé est, sauf dérogation accordée par le Extincteurs
03 chef du service des mines, éprouvé à la diligence de Applicable et circuit air
l'importateur. comprimé

Au cours de l'épreuve, toute la paroi extérieure de l'appareil Extincteurs


03 doit être à nu ; la pression d'épreuve est maintenue pendant Non applicable et circuit air
le temps nécessaire à l'examen de cette paroi. comprimé

L'épreuve est faite sous la direction et en présence d'un


ingénieur du service des mines ; toutefois, elle peut avoir
Extincteurs
lieu sous la direction et en présence d'un délégué d'un des
03 Non applicable et circuit air
organismes agréés par le directeur de la production
comprimé
industrielle et des mines et dans les conditions fixées par
celui-ci.
L'épreuve sera considérée comme effectuée avec succès si
l'appareil a supporté la pression d'épreuve sans fuite ni
Extincteurs
déformation permanente. Dans ce cas, l'agent chargé de
03 Applicable et circuit air
l'épreuve appose sur l'appareil des poinçons dans des
comprimé
conditions fixées par un arrêté du directeur de la production
industrielle et des mines.
Toutefois, si, au cours de l'examen de l'appareil ou des
documents qui lui sont communiqués à l'occasion de
Extincteurs
l'épreuve, l'agent chargé de l'épreuve constate soit un
03 Non applicable et circuit air
manquement aux dispositions du présent dahir, soit une
comprimé
défectuosité grave, il sursoit au poinçonnage et en rend
compte au chef du service des mines qui statue.

L'agent qui a procédé à une épreuve établit, quel qu'en soit


le résultat, un procès-verbal adressé en double exemplaire
Extincteurs
au chef du service des mines qui, après visa, en retourne
03 Non applicable et circuit air
un à la personne qui a demandé l'épreuve ou dont l'appareil
comprimé
a été éprouvé. Si l'épreuve n'est pas suivie de la pose du
poinçon, le procès-verbal en indique le motif.
Des arrêtés du ministre chargé des mines pourront, soit
pour tous les appareils définis à l'article premier ci-dessus,
soit pour certaines catégories d'entre eux :
1° prescrire aux propriétaires la déclaration des appareils
en service ;
2° prescrire, à la diligence des propriétaires, l'épreuve des
appareils autres que les appareils neufs ; Extincteurs
03 3° prescrire le renouvellement de l'épreuve à la diligence Définition et circuit air
des propriétaires, soit périodiquement, soit après réparation, comprimé
soit en cas de suspicion ;
4° définir les conditions relatives à l'exécution des épreuves
et notamment la valeur de la pression d'épreuve ;
5° Réglementer la construction, l'établissement, la
réparation, l'entretien, l'emploi et la mise à la réforme des
appareils.

Lorsque l'épreuve d'un appareil à pression de gaz est


exécutée sous la direction ou en présence d'un ingénieur ou Extincteurs
03 d'un contrôleur du service des mines, elle donne lieu à la Non applicable et circuit air
perception par le Trésor de taxes dont l'assiette et le taux comprimé
seront fixés par arrêtés de Notre Grand Vizir.
Elles sont recouvrées conformément aux dispositions en
vigueur en matière d'impôts directs, taxes assimilées,
produits et revenus domaniaux et autres créances Extincteurs
03 recouvrées par les percepteurs, au vu d'états de liquidation Non applicable et circuit air
dressés par le chef du service des mines, rendus comprimé
exécutoires par le visa du directeur des finances ou de
l'agent qu'il aura délégué à cet effet.
Les frais de l'épreuve sont à la charge de la personne qui l'a Extincteurs
03 demandée ou à qui elle a été imposée par application des et circuit air
règlements. comprimé
Toute personne qui présente un appareil aux épreuves
Extincteurs
prévues aux articles 3 et 5 ci-dessus est tenue de produire
03 Applicable et circuit air
un certificat attestant que l'appareil a été vérifié en vue de
comprimé
l'épreuve et décrivant les vérifications faites.
Pour les appareils neufs, les vérifications portent sur toutes
les parties de l'appareil, tant en cours de construction pour Extincteurs
03 celles qui seront insuffisamment visibles par la suite Non applicable et circuit air
qu'après achèvement du travail ; elles sont effectuées par le comprimé
constructeur.

Pour les appareils qui subissent une nouvelle épreuve à la


suite d'une réparation, elles portent sur toutes les parties
Extincteurs
visibles après mise à nu et démontage de tous les éléments
03 Non applicable et circuit air
amovibles, et, en outre, tant en cours de réparation
comprimé
qu'après achèvement, sur toutes les parties intéressées par
la réparation ; elles sont effectuées par le réparateur.
Dans les autres cas, elles portent sur toutes les parties Extincteurs
03 visibles après mise à nu et démontage de tous les éléments Non applicable et circuit air
amovibles. Elles sont effectuées par le propriétaire. comprimé

Les vérifications peuvent toutefois être effectuées par une


Extincteurs
personne désignée par le propriétaire, le constructeur ou le
03 Applicable et circuit air
réparateur, à la condition qu'elle n'ait pas coopéré à la
comprimé
construction ou à la réparation de l'appareil à vérifier.
Les certificats sont établis, datés et signés par la personne
qui a procédé aux vérifications. S'il a été usé de la faculté
Extincteurs
accordée à l'alinéa précédent, ils doivent, en outre, porter le
03 Applicable et circuit air
visa et le contreseing du constructeur, du réparateur ou du
comprimé
propriétaire. Ils devront être communiqués aux
fonctionnaires du service des mines, sur leur demande.
Toute réparation, même si elle n'entraîne pas l'obligation de
soumettre l'appareil à une nouvelle épreuve, doit être Extincteurs
03 accompagnée, pour les parties intéressées par la Applicable et circuit air
réparation, de vérifications effectuées dans les conditions comprimé
prévues à l'article 7 ci-dessus.
L'alimentation et le chargement des appareils sont effectués
sous la responsabilité du maître de l'oeuvre.
Celui-ci doit prendre toutes dispositions pour que la
Extincteurs
pression développée dans l'appareil ne dépasse pas une
03 Applicable et circuit air
limite dénommée " pression maximum en service ", dont la
comprimé
valeur, toujours inférieure à la pression d'épreuve, est fixée
par un arrêté du directeur de la production industrielle et
des mines.

Lorsqu'il résulte des constatations faites par le service des


mines, notamment à la suite d'un accident, qu'un type
d'appareil est, en raison de certaines de ses
caractéristiques, dangereux, le directeur de la production Extincteurs
03 industrielle et des mines pourra, le constructeur ou les Applicable et circuit air
propriétaires entendus, interdire le maintien en service de comprimé
tous les appareils présentant les mêmes caractéristiques,
même si ces appareils ne contreviennent pas aux
règlements en vigueur.

Les ingénieurs des mines et les fonctionnaires ou agents


sous leurs ordres à ce désignés sont chargés de la Extincteurs
03 surveillance des appareils à pression de gaz et du contrôle Définition et circuit air
de l'exécution du présent dahir et des textes réglementaires comprimé
pris pour son application.
Ils peuvent procéder à toutes constatations utiles :
a) dans les lieux publics ;
b) dans les locaux, chantiers ou dépendances des
établissements industriels ou commerciaux de toute nature, Extincteurs
03 dans lesquels libre accès leur est accordé à cet effet Définition et circuit air
pendant les heures de travail ; comprimé
c) en cas d'explosion, dans les lieux et locaux sinistrés,
quels qu'ils soient, où ils auront libre accès pour l'exécution
de l'enquête, même en cas de refus de l'utilisateur.

En cas d'explosion ou d'accident, ils pourront exiger des


Extincteurs
constructeurs, réparateurs, vendeurs, propriétaires et
03 Définition et circuit air
usagers des appareils, communication de tous
comprimé
renseignements utiles à l'enquête.
En cas d'accident ayant causé la mort ou des blessures, le
chef de l'établissement doit prévenir immédiatement le
Extincteurs
service des mines et les autorités locales. Un fonctionnaire
03 Applicable et circuit air
du service des mines se rend sur les lieux, dans le plus bref
comprimé
délai, pour visiter les appareils, en constater l'état et
rechercher les causes de l'accident.
En cas d'explosion, les constructions ne doivent pas être
Extincteurs
réparées et les fragments de l'appareil rompu ne doivent
03 Applicable et circuit air
pas être déplaces ou dénaturés avant la constatation de
comprimé
l'état des lieux par le fonctionnaire du service des mines,
En cas d'accident n'ayant causé ni mort ni blessures, les
prescriptions de l'article précédent s'appliquent ; toutefois, le Extincteurs
03 chef de l'établissement n'est tenu de prévenir que le service Applicable et circuit air
des mines. Celui-ci procède à une enquête comme dans le comprimé
cas précédent.
La répression des infractions aux dispositions du présent Extincteurs
03 dahir est de la compétence exclusive des juridictions Définition et circuit air
françaises du Maroc. comprimé

Est puni d'une amende de 12.001 à 120.000 francs :


1° tout fabricant au Maroc ou tout importateur qui a livré un
appareil sans que cet appareil ait été soumis aux épreuves
prescrites par les règlements, ou quiconque a omis de
soumettre aux épreuves réglementaires un appareil ayant
subi des changements ou réparations importants ;
2° quiconque met ou maintient en service un appareil sur Extincteurs
03 lequel | ne sont pas apposés les poinçons constatant que Définition et circuit air
cet appareil a subi avec succès les épreuves prescrites par comprimé
les règlements ;
3° quiconque met ou maintient en service un appareil dont
l'emploi lui a été interdit par le directeur de la production
industrielle et des mines.
4° quiconque alimente ou charge un appareil à une
pression supérieure à la pression maximum en service.
Quiconque a paralysé ou déréglé un appareil de sûreté
Extincteurs
réglementaire est puni d'une amende de 12.001 à 120.000
03 Définition et circuit air
francs et d'un emprisonnement de onze jours à un mois ou
comprimé
de l'une de ces deux peines seulement.
Est puni d'une amende de 12.001 à 300.000 francs et d'un
emprisonnement de onze jours à deux mois ou de l'une de
ces deux peines seulement, quiconque a donné l'ordre de
paralyser ou de dérégler un appareil de sûreté Extincteurs
03 réglementaire, à moins que l'auteur de l'ordre n'ait eu motif Définition et circuit air
légitime de le donner, qu'il n'ait pris au préalable toutes comprimé
précautions convenables et que, par la suite, il n'ait pris ou
provoqué toutes mesures pour la remise en état de
l'appareil dans le délai strictement indispensable.

Est punie comme l'auteur de l'ordre toute personne par la


faute de qui les mesures de remise en état n'ont pu être
exécutées.
Extincteurs
Les contraventions au présent dahir et aux textes
03 Définition et circuit air
réglementaires pris pour son application, autres que celles
comprimé
qui sont frappées de peines spéciales en vertu des alinéas
précédents, sont punies d'une amende de 1.000 à 12.000
francs.
En cas de récidive, l'amende et la durée d'emprisonnement
fixées à l'article 15 ci-dessus, peuvent être portées au Extincteurs
03 double du maximum prévu ; le tribunal pourra, en outre, Définition et circuit air
ordonner aux frais du contrevenant l'affichage du jugement comprimé
et son insertion dans les journaux.
Les contraventions sont constatées par les fonctionnaires
du service des mines et par tous les officiers de police
judiciaire, qui adressent un exemplaire de leurs procès- Extincteurs
03 verbaux au chef du service des mines. Ces procès-verbaux Définition et circuit air
font foi jusqu'à preuve du contraire. Le chef du service des comprimé
mines les transmet au procureur commissaire du
Gouvernement.
Les appareils d'origine étrangère qui ne satisfont pas aux
prescriptions du présent dahir ne pourront être utilisés, s'ils Extincteurs
03 sont conformes aux règles en vigueur dans leur pays Non applicable et circuit air
d'origine, que pour des opérations d'importation ou comprimé
d'exportation de gaz comprimés, liquéfiés ou dissous,
Les appareils servant au transport des gaz comprimés,
Extincteurs
liquéfiés ou dissous doivent, en outre, satisfaire aux
03 Applicable et circuit air
règlements spéciaux applicables au mode de transport
comprimé
utilisé.
Extincteurs
Des dérogations au présent dahir pourront être accordées
03 Définition et circuit air
par le directeur de la production industrielle et des mines.
comprimé
Sont abrogés :
Le dahir du 7 juin 1924 (3 kaada 1342) fixant les taxes à
percevoir pour les épreuves des récipients à gaz comprimés
ou liquéfiés en vue de leur transport par chemin de fer ;
Le dahir du 21 juin 1939 (3 joumada I 1358) fixant le tarif
des taxes à percevoir pour les épreuves d'appareils à
Extincteurs
pression de gaz ;
03 Définition et circuit air
Le dahir du 2 mars 1938 (29 hija 1356) réglementant les
comprimé
appareils à pression de gaz et les arrêtés pris pour son
application.
Demeurent toutefois en vigueur les dispositions de l'arrêté
du directeur de la production industrielle et des mines du 29
décembre 1953 relatif à certains récipients d'emmagasinage
d'hydrocarbures liquéfiés.

Arrêté du directeur de la Sont soumis aux prescriptions du présent arrêté les


production industrielle et appareils utilisés à la production, l'emmagasinage et la mise Extincteurs
des mines fixant 01 en oeuvre des gaz comprimés, liquéfiés ou dissous Définition et circuit air
certaines modalités assujettis à l'ensemble des dispositions du dahir susvisé du comprimé
d'application du dahir du 12 janvier 1955.
12 janvier 1955 portant
règlement sur les Titre Premier : Marques d'Identité et de Service.
appareils à pression de Les différentes capacités, autres que les tuyauteries, de tout
gaz. appareil neuf présenté à l'épreuve doivent porter soit dans
le métal, soit sur une plaque fixée au moyen de rivets ou de
soudure, les " marques d'identité " suivantes : nom du Extincteurs
02 constructeur, lieu, année et numéro d'ordre de fabrication, Applicable et circuit air
volume intérieur de l'appareil et pression de la première comprimé
épreuve précédée des lettres PE et exprimée, en
hectopièzes. Pour les tuyauteries, cette dernière marque est
seule exigée. Les appareils frettés devront, en outre, porter
l'indication " Fretté ".

Ces marques d'identité ne peuvent être modifiées. Elles ne


peuvent être apposées sur un appareil autre qu'un appareil Extincteurs
02 neuf qu'avec l'assentiment et sous la responsabilité du Applicable et circuit air
constructeur ; le poinçonnage n'en est fait, dans ce cas, que comprimé
sur son autorisation écrite.

En cas d'épreuve d'un appareil ancien ne portant pas


l'indication, prévue ci-dessus, de la pression de l'épreuve
exécutée chez le constructeur ou avec son autorisation, de
Extincteurs
même qu'en cas de nouvelle épreuve à une pression
02 Applicable et circuit air
inférieure d'un appareil portant cette indication, le chiffre de
comprimé
la pression d'épreuve, précédé de la lettre E et exprimé en
hectopièzes, sera apposé, soit dans le métal, soit sur une
plaque rapportée fixée au moyen de rivets ou de soudure.
Sur chaque appareil seront apposées des marques de
service indiquant :
a) la désignation du ou des gaz contenus et en outre, pour
l'acétylène dissous, la nature de la matière poreuse de
garnissage ;
Extincteurs
b) pour les appareils fixes ou mi-fixes, la pression maximum
03 Applicable et circuit air
en service précédée de la lettre S ;
comprimé
c) pour les appareils mobiles ou mi-fixes contenant des gaz
comprimés ou de l'acétylène dissous dans l'acétone, la
pression effective maximum de chargement à la
température de 15°C, précédée de la mention " C à 15° " et
exprimée en hectopièzes ;

d) en outre, mais seulement pour les récipients mobiles ou


mi-fixes dont le remplissage se contrôle au poids :
1° la tare, exprimée en kilogrammes et hectogrammes,
comprenant le poids de l'appareil vide et de tous
accessoires fixés à demeure ; et en sus, pour les récipients
d'acétylène dissous dans l'acétone, le poids de la matière Extincteurs
03 poreuse de garnissage et le poids maximum de l'acétone Applicable et circuit air
saturée d'acétylène à 15° C sous la pression comprimé
atmosphérique
2° la charge maximum exprimée en kilogrammes et
hectogrammes ; toutefois, l'inscription de la charge
maximum n'est pas exigée pour les récipients destinés à
contenir des hydrocarbures liquéfiés.

Ces marques devront être apposées dans le métal ou sur


une plaque rapportée à l'aide de rivets ou de soudure.
Extincteurs
Toutefois, dans le cas des récipients mobiles, la désignation
03 Applicable et circuit air
du gaz contenu peut, s'il s'agit d'un gaz permanent non
comprimé
inflammable ni nocif, être simplement portée à la soudure
sur le récipient.

Indépendamment des marques qui précèdent, les


récipients mobiles ou mi-fixes en acier contenant ou ayant
contenu du gaz obtenu par la distillation de combustibles
solides, doivent porter de manière apparente dans le métal
même l'inscription " G.D.V. ". Cette inscription qui a la valeur Extincteurs
04 de marque d'identité sera précédée et suivie du poinçon de Applicable et circuit air
l'expert chargé de l'épreuve et ; ne doit sous aucun prétexte comprimé
être oblitérée ou altérée.
En outre, pour les mêmes appareils, la pression maximum
en service sera rappelée par une inscription peinte sur le
corps du récipient.

Les marques d'identité et de service prescrites par les


articles 2, 3 et 4 ci-dessus, doivent être placées de façon à
Extincteurs
rester apparentes sur l'appareil en service ou tout au moins
05 Applicable et circuit air
de façon à être visibles lors des épreuves ou des
comprimé
vérifications et, pour les récipients mobiles, au cours des
transports.
II est interdit de remplir ou d'utiliser un appareil dans des Extincteurs
06 conditions non conformes aux marques qui y sont Applicable et circuit air
apposées. comprimé

Titre II : Epreuves.
Aucun appareil neuf ne doit être présenté à l'épreuve, ni
livré, sans être accompagné d'un état descriptif, certifié par
le constructeur, donnant, avec référence à un dessin
d'ensemble, la nature des matériaux et des traitements Extincteurs
07 thermiques éventuellement pratiqués, les formes, Non applicable et circuit air
dimensions et épaisseurs principales minima, la constitution comprimé
des assemblages, l'implantation, la nature des soudures et
toutes autres dispositions de construction, ainsi que le nom
du ou des gaz susceptibles d'y être contenus, la pression
effective maxima et les limites de température en service.

Dans le cas d'un appareil importé, l'importateur fournit un


certificat officiel visé par les autorités françaises du pays
d'origine attestant que la qualité des matériaux et le modèle
de construction sont conformes aux règles en vigueur dans Extincteurs
ce pays, et que les vérifications prescrites à l'article 7 du Non applicable et circuit air
dahir susvisé du 12 janvier 1955 ont été effectuées Ce comprimé
certificat ne dispense pas l'appareil de satisfaire aux
règlements pris en application du dahir susvisé du 12
janvier 1955.

Tout acquéreur d'un appareil dont la première épreuve est,


d'après sa marque d'identité, postérieure à la mise en
Extincteurs
vigueur du présent arrêté, doit exiger du vendeur la remise
Non applicable et circuit air
de l'état descriptif. A défaut, l'acquéreur doit en demander
comprimé
duplicatum au constructeur qui est tenu de le lui fournir ; il y
inscrit le nom du vendeur et la date de la vente.

Pour les appareils fixes, l'état descriptif doit être présenté


aux fonctionnaires du service des mines à toute réquisition, Extincteurs
ainsi qu'à l'agent chargé de l'épreuve. Pour les appareils mi- Non applicable et circuit air
fixes ou mobiles, l'état descriptif doit être communiqué, sur comprimé
leur demande, aux fonctionnaires du service des mines.

L'épreuve doit être renouvelée sur la demande du


Extincteurs
propriétaire au moins tous les cinq ans, sauf pour les
08 Non applicable et circuit air
appareils ci-après, pour lesquels le délai maximum de
comprimé
renouvellement de l'épreuve est fixé à :

a) un an pour les récipients mobiles ou mi-fixes en acier


contenant ou ayant contenu du gaz obtenu par la distillation
de combustibles solides, à moins qu'il ne puisse être justifié Extincteurs
08 que depuis leur mise en service l'acier a été et demeure Non applicable et circuit air
efficacement protégé contre l'action des condensats comprimé
susceptibles de se produire, auquel cas le délai de
renouvellement de l'épreuve est porté à trois ans ;
b) deux ans pour les appareils contenant les gaz suivants
Extincteurs
fluorure de bore, chlore, acide chlorhydrique, tétraoxyde
08 Non applicable et circuit air
d'azote, oxychlorure de carbone (phosgène), acide
comprimé
suilfhydrique ;

c) dix ans pour les appareils fixes contenant les gaz ci-après
: air, oxygène, azote, gaz rares de l'air, hydrogène,
hydrocarbures (exempts d'impuretés corrosives), gaz Extincteurs
08 ammoniac, anhydride carbonique, bromure ou chlorure de Non applicable et circuit air
méthyle, oxyde d'éthylène, éther méthylique, comprimé
monométhylamine, chlorure de vinyle, anhydride sulfureux
(récipients en cuivre), acétylène dissous dans l'acétone.

En outre, l'épreuve doit être renouvelée, sur la demande du


propriétaire :
a) pour les appareils fixes (ou parties d'appareils fixes) Extincteurs
08 ayant déjà servi, en cas d'installation nouvelle ; Non applicable et circuit air
b) en cas de modification ou de réparation notable ; comprimé
l'épreuve peut, dans ce cas, être limitée aux parties
modifiées ou réparées.

Par exception aux dispositions ci-dessus :


a) les récipients contenant de l'acétylène dissous dans
l'acétone ne sont soumis à une nouvelle épreuve qu'en cas
de réparation notable, ou, si la dernière épreuve remonte à
plus de dix ans, en cas de remplacement de la matière de
garnissage ;
Extincteurs
b) sont dispensés du renouvellement de l'épreuve, les
08 Non applicable et circuit air
appareils fixes dont l'explosion, en raison de l'éloignement
comprimé
ou des dispositifs de protection dont ils sont munis, ne
pourrait présenter de danger pour les personnes dans les
conditions normales de service, ainsi que certains éléments
tubulaires de liquéfaction des gaz fonctionnant à très basse
température dans lesquels l'introduction d'eau pour une
épreuve entraînerait une détérioration ultérieure.

La pression d'épreuve est fixée par la personne qui


Extincteurs
demande l'épreuve. Elle ne peut, en aucun cas, être
09 Non applicable et circuit air
supérieure à la pression d'épreuve définie par les " marques
comprimé
d'identité " apposées sur l'appareil.
Extincteurs
Pour les récipients d'acétylène dissous dans l'acétone, la
09 Non applicable et circuit air
pression d'épreuve ne peut être inférieure à 60 hectopièzes.
comprimé
Si la pression d'épreuve est supérieure à la pression de la
dernière des épreuves précédentes, toutes justifications Extincteurs
09 utiles devront être exigées par l'agent chargé de l'épreuve Non applicable et circuit air
sur le taux de travail et l'état de conservation des différentes comprimé
parties de l'appareil.
Extincteurs
Le chef de l'établissement où a lieu l'épreuve fournit la
10 Non applicable et circuit air
main-d'oeuvre et les appareils nécessaires.
comprimé
Dès qu'un appareil a été éprouvé avec succès, l'agent
chargé de ; l'épreuve appose, en regard de la marque
portant la pression d'épreuve, les chiffres indiquant la date Extincteurs
10 de l'épreuve, suivis de son poinçon. Il poinçonne Non applicable et circuit air
également, le cas échéant, soit les " marques d'identité ", comprimé
soit les rivets ou la soudure de fixation des plaques prévues
à l'article 2 ci-dessus.

En cas de nécessité, notamment pour les appareils de


fabrication, le chef du service des mines peut accorder,
pour une durée déterminée, un sursis au renouvellement de
l'épreuve lorsque le bon état de l'appareil est établi Extincteurs
11 notamment par les certificats délivrés par l'un des Non applicable et circuit air
organismes agréés par le directeur de la production comprimé
industrielle et des mines.
Le chef du service des mines peut prescrire à toute époque
le renouvellement de l'épreuve pour un appareil suspect.

Les dispositions du présent arrêté seront applicables dans


le délai de six mois à dater de sa publication.
Toutefois, les dispositions de l'article 7 ne seront
Extincteurs
applicables qu'aux appareils neufs présentés à l'épreuve
12 Non applicable et circuit air
après l'expiration de ce délai.
comprimé
Les appareils en service qui n'auraient jamais été éprouvés
doivent être soumis à l'épreuve moins de six mois après la
mise en application du présent arrêté.

Des dérogations au présent arrêté peuvent être accordées Extincteurs


13 par le directeur de la production industrielle et des mines, Non applicable et circuit air
après avis technique du chef du service des mines. comprimé

Les règles spéciales relatives aux générateurs d'acétylène Extincteurs


14 seront fixées par un- arrêté du directeur de la production Non applicable et circuit air
industrielle et des mines. comprimé
Titre III : Dispositions Spéciales aux Récipients Chargés de
Extincteurs
Butane
15 Non applicable et circuit air
L'emplissage des récipients dits "bouteilles 13 kg" est limité
comprimé
à une charge de 12 kg."
Les récipients définis à l'article 15 ci-dessus doivent subir
Extincteurs
une épreuve obligatoire après fabrication, puis des
16 Non applicable et circuit air
réepreuves obligatoires conformément au calendrier ci-
comprimé
après :
Extincteurs
16 1re réépreuve .....................à la 10e année Non applicable et circuit air
comprimé
Extincteurs
16 2e réépreuve .....................à la 20e année ; Non applicable et circuit air
comprimé
Extincteurs
16 3e réépreuve .....................à la 30e année ; Non applicable et circuit air
comprimé
Extincteurs
16 4e réépreuve .....................à la 35e année ; Non applicable et circuit air
comprimé
Extincteurs
Au-delà de la 40e année, les récipients ne peuvent plus
16 Non applicable et circuit air
servir et doivent être réformés. »
comprimé
Les récipients dits "bouteilles 3 kg" Sont dorénavant soumis
à une épreuve obligatoire après fabrication, puis à des
réépreuves obligatoires conformément au calendrier ci-
après à compter de leur date de fabrication : Extincteurs
17 1re réépreuve à la 10e année ; Non applicable et circuit air
2e réépreuve à la 20e année ; comprimé
3e réépreuve à la 25e année.
"Au-delà de la 30e année, les récipients ne peuvent plus
servir et doivent être réformés."

Les récipients rechargeables de capacité autres que celles


susvisées sont également soumis à des réepreuves
obligatoires selon la règle suivante : Extincteurs
18 - Les récipients munis d'un robinet sont soumis aux Non applicable et circuit air
dispositions de l'article 16 ; comprimé
- Les récipients munis d'un clapet sont soumis aux
dispositions de l'article 17.

Les réépreuves obligatoires s'effectuent dans les centres


emplisseurs soit en présence d'un agent délégué à cet effet
par le ministère de l'énergie et des mines, soit en présence Extincteurs
19 d'un inspecteur appartenant à un organisme de contrôle Non applicable et circuit air
agréé par la même autorité, qui doit poinçonner et apposer comprimé
la date de réépreuve de façon lisible et permanente sur
chaque récipient."

Les marques d'identité de service et de date des épreuves Extincteurs


20 que doit porter le récipient, doivent rester apparentes Non applicable et circuit air
pendant toute la durée de service dudit récipient. comprimé

Les centres emplisseurs sont tenus d'assurer, à la


réception, un tri des bouteilles d'une manière systématique. Extincteurs
20 Les bouteilles destinées à la réépreuve ou à la réforme Non applicable et circuit air
doivent être retirées du circuit d'emplissage et soumises au comprimé
contrôle de l'inspecteur habilité à cet effet. »
Les réformes des récipients sont constatées et prononcées
par les agents agréés prévus à l'article 19, pour les motifs
suivants : Extincteurs
21 - Limite d'âge ; Non applicable et circuit air
- Date de construction inexistante ou illisible ; comprimé
- Défaut à la réépreuve ;
- Déformation inacceptable."
Les propriétaires doivent être avisés, soit par fax soit à
défaut par lettre recommandée avec accusé de réception,
par les centres emplisseurs des lots de récipients qui ont
Extincteurs
été réformés. Ils disposent d'un délai de (15) quinze jours à
22 Non applicable et circuit air
compter de la réception de l'avis pour venir constater au
comprimé
centre emplisseur l'état des récipients qui ont été réformés
et éventuellement faire appel à un expert agréé de leur
choix pour procéder à une contre expertise.

En cas de contestation, il est demandé arbitrage à un


Extincteurs
représentant du ministère de l'énergie et des mines, nommé
22 Non applicable et circuit air
par le directeur du contrôle et de la prévention des risques
comprimé
et dont la décision n'est susceptible d'aucun recours.

Passé le délai de quinze jours visé à l'alinéa premier, le


centre emplisseur procède obligatoirement à la destruction
des récipients réformés dans les cas suivants : le
propriétaire a donné son acquiescement à la décision de Extincteurs
22 réforme ou n'a pas élevé de contestation dans le délai Non applicable et circuit air
précité ou la contestation a donné lieu à une décision comprimé
confirmative de la décision de réforme.
La destruction est effectuée en présence de l'un des agents
visés à l'article 19."

Dans tous les cas, les centres emplisseurs sont tenus de


refuser l'emplissage de récipients non conformes aux
Extincteurs
prescriptions des articles 16 à 20 ou présentant des
23 Non applicable et circuit air
déformations inacceptables.
comprimé
Ces récipients doivent rester dans les centres emplisseurs
et être présentés à un organisme de contrôle agréé."
Les centres emplisseurs doivent adresser mensuellement
au directeur du contrôle et de la prévention des risques les
statistiques suivantes par propriétaire et par type de Extincteurs
24 récipient : Non applicable et circuit air
- Nombre de récipients emplis ; comprimé
- Nombre de récipients rééprouvés ;
- Nombre de récipients réformés."
Les procès-verbaux de constatation de réépreuve et de
destruction des récipients réformés, établis par les Extincteurs
25 organismes de contrôle doivent être contresignés par le Non applicable et circuit air
directeur du contrôle et de la prévention des risques ou par comprimé
toute personne déléguée par lui »
Les robinets équipant les récipients dits " bouteilles 12 kg "
et les clapets équipant les récipients dits " bouteilles 3 kg " Extincteurs
26 doivent être munis d'un écrou, d'une capsule ou d'un Non applicable et circuit air
bouchon, dont la conception est agréée par le ministère de comprimé
l'énergie et des mines.
L'écrou, la capsule ou le bouchon doivent être en matière Extincteurs
26 résistante et conçue de telle sorte qu'ils garantissent Non applicable et circuit air
l'inviolabilité du contenu et l'étanchéité de la bouteille. comprimé
Extincteurs
L'écrou, doit être vissé à froid, et la capsule sertie à froid sur
26 Non applicable et circuit air
l'orifice de sortie du robinet de la bouteille 12 kg.
comprimé
Extincteurs
Le bouchon doit être vissé à froid sur le clapet de la
26 Non applicable et circuit air
bouteille 3 kg.
comprimé
Extincteurs
Ainsi fixés, l'écrou ou la capsule doivent résister à une
26 Non applicable et circuit air
pression de 20 bars. "
comprimé

Tout centre emplisseur est tenu d'acquérir le matériel


permettant de doter les récipients de gaz, de la capsule ou
de l'écrou qu'il aura fait agréer conformément à l'article 26
ci-dessus. Il est tenu d'effectuer cette opération d'une
Extincteurs
manière systématique sur toutes les bouteilles qu'il aura
27 Non applicable et circuit air
emplies.
comprimé
Une circulaire du directeur de l'énergie fixera pour chaque
centre emplisseur la couleur ou le numéro à adopter pour
l'écrou ou la capsule, de telle sorte à pouvoir identifier le lieu
d'emplissage des bouteilles de gaz. "

Les récipients dits " bouteilles 12 kg " doivent être munis


Extincteurs
d'un dispositif limiteur de débit incorporé soit à la bouteille,
28 Non applicable et circuit air
soit à son robinet. Ce dispositif doit être agréé par le
comprimé
ministère de l'énergie et des mines. "

Les robinets des récipients dits " bouteilles 12 kg " doivent Extincteurs
29 être protégés par un chapeau avec anse, vissé sur le corps Non applicable et circuit air
de la bouteille et peint de la même couleur que celle-ci. comprimé

Le chapeau doit être conçu de telle façon qu'une fois vissé


à fond sur la bouteille, les deux extrémités de l'anse soient à
Extincteurs
un centimètre au-dessus du volant du robinet.
29 Non applicable et circuit air
Il est interdit de manipuler (excepté lors de l'emplissage, et
comprimé
de transporter toute bouteille de 12 kg non munie de son
chapeau. "
Les centres emplisseurs sont tenus de refuser l'enlèvement Extincteurs
30 des récipients non conformes aux prescriptions des articles Non applicable et circuit air
28 et 29 ci-dessus. comprimé
Arrêté du directeur de la Sont soumis aux prescriptions du présent arrêté les
production industrielle et appareils utilisés à la production, l'emmagasinage et la mise Extincteurs
des mines du 13 janvier 01 en oeuvre des gaz comprimés, liquéfiés ou dissous, Non applicable et circuit air
1955 (13/01/1955) assujettis à l'ensemble des dispositions du dahir susvisé du comprimé
réglementant la 12 janvier 1955.
construction et l'emploi
des appareils à pression Titre Premier : Construction et Aménagements.
de gaz. Le choix des matériaux employés pour la construction et la
réparation des appareils à pression de gaz, la mise en
Extincteurs
oeuvre de ces matériaux, la constitution des assemblages,
02 Non applicable et circuit air
la détermination des formes, dimensions et épaisseurs, sont
comprimé
laissés, sous réserve des dispositions du présent arrêté, à
l'appréciation du constructeur ou du réparateur, sous sa
responsabilité.
Les matériaux entrant dans la construction des appareils Extincteurs
03 doivent opposer une résistance suffisante aux actions Non applicable et circuit air
chimiques des corps qu'ils sont appelés à contenir. comprimé
Si l'épaisseur du métal ne suffit pas à protéger
complètement un appareil des effets des actions chimiques Extincteurs
03 du corps contenu, des précautions spéciales devront être Non applicable et circuit air
prises telles que l'éloignement de l'appareil et comprimé
l'établissement d'un dispositif de protection.
Les joints, dispositifs de fermeture et soupapes, doivent
Extincteurs
pouvoir être rendus étanches et ne doivent comporter
03 Non applicable et circuit air
aucune matière susceptible de s'enflammer ou de détoner
comprimé
sous l'action des fluides contenus.
Les appareils contenant de l'acétylène ne doivent comporter Extincteurs
03 aucune pièce en cuivre, ni en alliage à plus de 70 % de Non applicable et circuit air
cuivre, pouvant entrer en contact avec le gaz. comprimé

Le métal doit être exempt de fragilité à la température


ordinaire.
Pour les parties en acier, les caractéristiques mécaniques
du métal, mesurées sur des éprouvettes prélevées en
direction des contraintes maxima, tous recuits, revenus ou
traitements thermiques éventuels terminés, devront
Extincteurs
satisfaire aux deux inégalités :
04 Non applicable et circuit air
RA 900
comprimé
A12 %, dans lesquelles R représente la résistance de
rupture à la traction, exprimée en myriapièzes, et A
l'allongement relatif, exprimé en centièmes rallongement
mesuré sur des éprouvettes dont la section droite S et la
distance entre repères L, exprimées dans le même système
d'unités répondent à la condition L² = 66,7 x S).

Le taux du travail du métal doit être inférieur au tiers de la


résistance à la rupture, sous la pression et la température
maxima susceptibles d'être atteintes en service. Extincteurs
04 En outre, pour les récipients mobiles ou mi-fixes en acier Non applicable et circuit air
destinés à l'emmagasinage du gaz obtenu par la distillation comprimé
de combustibles solides, le taux de travail de l'acier doit être
inférieur à 25 myriapièzes.
Les règles fixées par l'arrêté du directeur de la production
industrielle et des mines du 17 décembre 1953
Extincteurs
réglementant l'emploi de la soudure à bords fondus sur fer
05 Non applicable et circuit air
ou acier dans la construction ou la réparation des appareils
comprimé
à vapeur à terre, sont applicables aux appareils visés à
l'article premier ci-dessus.

Tous les appareils doivent être pourvus d'orifices suffisants


et convenablement disposés pour permettre le nettoyage
intérieur et l'évacuation des condensats éventuels. Extincteurs
06 Si la forme, les dimensions et les conditions d'emploi de Non applicable et circuit air
l'appareil le permettent, des orifices doivent être pratiqués comprimé
pour que la visite intérieure puisse être effectuée
efficacement.
Les dispositifs de remplissage et de vidange des récipients
mobiles doivent être constitués par des robinets à soupape
ou à pointeau. Toutefois, en ce qui concerne les Extincteurs
07 hydrocarbures liquéfiés, des robinets d'autres types, s'ils Non applicable et circuit air
présentent des garanties équivalentes de bon comprimé
fonctionnement et d'étanchéité, peuvent également cire
utilisés.

Tout appareil fixe, ou tout groupe d'appareils fixes connexes


ayant la même pression maximum en service, doit être en Extincteurs
08 communication permanente avec au moins un manomètre, Non applicable et circuit air
sur la graduation duquel une marque très apparente indique comprimé
la " pression effective maximum en service ".

Si la pression peut avoir des valeurs différentes dans les


Extincteurs
différentes parties de l'appareil ou du groupe d'appareils, le
08 Non applicable et circuit air
manomètre ou les manomètres, doivent être placés de
comprimé
façon indiquer toujours la plus élevée de ces valeurs.

Dans les appareils fixes, toute capacité, ou tout groupe de


Extincteurs
capacités connexes ayant la même pression maximum en
09 Non applicable et circuit air
service doit être garanti contre un excès de pression par un
comprimé
ou plusieurs organes de sûreté non sujets à déréglage.

Ne sont pas soumises à cette obligation les capacités dont


l'explosion ne pourrait, en raison de leur éloignement ou des Extincteurs
09 dispositifs de protection dont elles sont munies, présenter Non applicable et circuit air
de danger pour les personnes dans les conditions normales comprimé
de service.
Dans le cas d'une capacité unique, l'organe de sûreté est
Extincteurs
placé sur cette rapacité elle-même ; il peut toutefois, si
09 Non applicable et circuit air
l'excès de pression ne peut provenir que d'une canalisation
comprimé
d'alimentation, être placé sur cette dernière.
Dans un groupe de capacités connexes ayant la même
pression maximum en service, un organe de sûreté au
Extincteurs
moins doit être placé sur toute capacité qui peut, par suite
09 Non applicable et circuit air
des réactions chimiques, des variations de volume ou d'état
comprimé
physique, de l'élévation de la température, ou pour toute
autre cause, être à l'origine d'un excès de pression.
L'organe de sûreté doit laisser les gaz s'écouler dès que la
Extincteurs
pression atteint la pression maximum en service, et suffire l
09 Non applicable et circuit air
empêcher la pression de dépasser cette limite de plus de 10
comprimé
%.

L'organe de sûreté doit être disposé, et au besoin aménagé,


de façon que son fonctionnement ne comporte pas de
Extincteurs
risques pour le personnel. Notamment, si l'appareil contient
09 Non applicable et circuit air
des gaz inflammables ou nocifs, l'organe de sûreté doit être
comprimé
muni d'une gaine étanche, assurant l'évacuation éventuelle
du gaz jusqu'en un point où il cesse d'être dangereux.
Par exception aux dispositions précédentes, l'organe de Extincteurs
09 sûreté d'un appareil contenant des gaz corrosifs peut être Non applicable et circuit air
réduit à un avertisseur de pression ou de température. comprimé
L'appareil à éprouver, ou la canalisation de mise en Extincteurs
10 pression, doit être muni d'un ajutage destiné à recevoir le Non applicable et circuit air
manomètre vérificateur. comprimé
Lorsque la pression d'épreuve n'excède pas 45 Extincteurs
10 hectopièzes, cet ajutage se termine par une bride de 4 Non applicable et circuit air
centimètres de diamètre et de 5 millimètres d'épaisseur. comprimé

Lorsque la pression d'épreuve est supérieure à 45


hectopièzes l'ajutage comprend un orifice taraudé
intérieurement au diamètre de 27 millimètres et au pas de 3
millimètres (type S 1); cet orifice a 25 millimètres de
Extincteurs
profondeur ; le fond présente en son centre un logement
10 Non applicable et circuit air
cylindrique de 14 millimètres de diamètre et de 3 millimètres
comprimé
de profondeur, percé dans l'axe d'un trou de 6,5 mm de
diamètre pouvant être mis en communication avec l'intérieur
de l'appareil. En l'absence du manomètre vérificateur,
l'ajutage sera obturé par un bouchon.

Titre II : Entretien et Usage des appareils.


Les appareils en service et tous leurs accessoire; doivent
être constamment en bon état. Le propriétaire - est tenu
d'assurer en temps utile les nettoyages, réparations et
Extincteurs
remplacements nécessaires
11 Applicable et circuit air
Tout propriétaire ou utilisateur ou réparateur d'appareils à
comprimé
pression de gaz doit consulter préalablement le service
régional des mines dont il dépend, ou un organisme agréé,
avant de procéder à des réparations ou transformations sur
les appareils à pression de gaz.
II est formellement interdit d'entreprendre des réparations Extincteurs
11 sur un appareil que l'expert agréé ou l'ingénieur des mines Applicable et circuit air
aurait réformé. comprimé
Les propriétaires d'appareils à pression de gaz réformés
sont tenus de rendre ces appareils inutilisables dans les Extincteurs
11 plus courts délais en présence d'un représentant du service Applicable et circuit air
des mines ou d'un organisme agréé qui dressera procès- comprimé
verbal de l'opération.
Pour les appareils réformés d'emmagasinage de butane et
Extincteurs
de propane, il sera procédé au piochage de la jupe et des
11 Non applicable et circuit air
fonds et à l'enfoncement du col de façon très apparente à
comprimé
coup de masse. "
En plus des vérifications prescrites à l'occasion des
épreuves ou des réparations par les articles 7 et 8 du dahir
susvisé du 12 janvier 1955, tout appareil fixe ou mi-fixe doit
être vérifié extérieurement et intérieurement, aussi souvent
qu'il est nécessaire en raison des risques de détériorations
Extincteurs
spéciaux à chaque appareil, et sans que l'intervalle entre
12 Applicable et circuit air
deux vérifications consécutives excède trois ans, par une
comprimé
personne chargée par le propriétaire de reconnaître les
défauts de l'appareil et d'en apprécier la gravité. Si l'appareil
est en chômage à l'expiration du délai de trois ans ci-dessus
spécifié, la vérification peut être différée, mais elle doit
précéder la remise en service.

Le compte rendu de la vérification, daté et signé par la


Extincteurs
personne qui y a procédé, doit être établi dans les
12 Applicable et circuit air
conditions fixées à l'article 7 du dahir susvisé du 12 janvier
comprimé
1955.
Extincteurs
Les dispositions des alinéas précédents ne sont pas
12 Définition et circuit air
applicables aux récipients d'acétylène dissous.
comprimé
Avant chaque remplissage d'un appareil mobile, son bon Extincteurs
12 état extérieur doit être vérifié par une personne désignée à Applicable et circuit air
cet effet par le propriétaire de l'appareil. comprimé

Les appareils d'emmagasinage ou de mise en oeuvre de


l'air comprimé doivent être soigneusement purgés des corps Extincteurs
13 gras qui pourraient s'y accumuler, notamment lorsqu'ils ne Applicable et circuit air
sont pas soustraits aux élévations de température capables comprimé
de provoquer l'inflammation desdits corps.

Dans la production, l'emmagasinage ou la mise en oeuvre


de l'oxygène, du protoxyde d'azote ou du tétraoxyde Extincteurs
13 d'azote, toutes dispositions doivent être prises pour éviter le Non applicable et circuit air
contact du gaz sous pression avec un corps gras comprimé
quelconque, même à l'état de traces.
II est notamment interdit :
a) d'introduire ces gaz dans un appareil pouvant contenir
Extincteurs
des corps gras ;
13 Non applicable et circuit air
b) d'introduire des corps gras dans les appareils contenant
comprimé
ces gaz et d'en enduire les robinets, joints, garnitures,
dispositifs de fermeture ou soupapes.
Tout récipient contenant ces gaz ne doit être livré après Extincteurs
13 remplissage qu'avec une étiquette ou inscription très Non applicable et circuit air
apparente rappelant les interdictions ci-dessus. comprimé
Si l'introduction d'un gaz différent de ceux que l'appareil
aurait précédemment contenus est dangereux, le
Extincteurs
propriétaire doit taire procéder au préalable à une purge
14 Non applicable et circuit air
complète de l'appareil ; en particulier, si le nouveau gaz est
comprimé
comburant, toutes les matières combustibles et
spécialement les matières grasses doivent être éliminées,
L'agent responsable du chargement ou de l'alimentation
d'un appareil doit prendre toutes dispositions pour que la
pression développée dans l'appareil ne puisse, dans les
conditions normales d'emploi, dépasser la pression
maximum en service. Pour cela, il tiendra compte Extincteurs
15 notamment : Non applicable et circuit air
de la nature des fluides ; comprimé
des conditions d'alimentation et de chargement ;
des réactions chimiques ou des changements d'état
physiques ;
de la température maximum susceptible d'être atteinte.

Pour les appareils mobiles ainsi que pour les appareils mi- Extincteurs
15 fixes " d'un volume inférieur à 500 litres, la température sera Applicable et circuit air
" évaluée à au moins 50° C. " comprimé
Extincteurs
La pression maximum en service doit être au plus égale aux
16 Non applicable et circuit air
deux tiers de la pression d'épreuve.
comprimé
Toutefois, la pression maximum en service est limitée à la
moitié de la pression d'épreuve dans le cas de récipients
Extincteurs
mobiles ou mi-fixes en acier contenant ou ayant contenu du
16 Applicable et circuit air
gaz obtenu par la distillation de combustibles solides et dont
comprimé
les caractéristiques de construction ne satisfont pas aux
conditions énoncées à l'article 4 ci-dessus.

En outre, pour les gaz liquéfiés emmagasinés en récipients


mobiles ou mi-fixes, la charge devra être limitée de façon à Extincteurs
16 laisser ; subsister pour la phase gazeuse, à la température Applicable et circuit air
maximum susceptible d'être atteinte, un espace libre d'au comprimé
moins 3 % du volume intérieur du récipient.

Une consigne écrite doit préciser les conditions de


Extincteurs
l'alimentation ou du chargement et notamment la pression
17 Applicable et circuit air
ou la densité de chargement, en fonction de la température
comprimé
du ou des ; fluides.
Le personnel chargé de cette opération doit disposer des Extincteurs
17 moyens nécessaires à la mesure ou au contrôle de cette Applicable et circuit air
pression ou de cette densité. comprimé
Tout appareil mi-fixe ou mobile en communication avec une Extincteurs
18 source d'alimentation doit rester relié à un manomètre Applicable et circuit air
pendant tout le temps que cette communication est établie. comprimé
Tout appareil mi-fixe ou mobile doit être garanti pendant son
chargement contre un excès de pression éventuel, par un
organe de sûreté présentant les garanties de bon Extincteurs
18 fonctionnement et de sécurité prescrites à l'article 9, et Applicable et circuit air
construit et réglé de telle façon qu'à la température comprimé
maximum prévisible la pression n'excède pas la pression
maximum en service.
Le chef du service des mines peut, à la suite d'un accident
ou incident survenu à un appareil, prescrire l'abaissement
Extincteurs
de la pression maximum en service pour les appareils
19 Applicable et circuit air
exposés, en raison de leurs conditions de fabrication et
comprimé
d'emploi, à des risques analogues à ceux qu'aurait révélés
cet accident ou cet incident.

Titre III : Dispositions Spéciales aux Récipients d'Acétylène.


Extincteurs
Outre les dispositions précédentes, les récipient; destinés à
20 Non applicable et circuit air
l'emmagasinage de l'acétylène sont assujettis aux règle
comprimé
énoncées aux articles 21 à 23 ci-dessous.

L'emmagasinage de l'acétylène à une pression effective Extincteurs


21 supérieure à 1 hectopièze et demie n'est autorisé qu'en Non applicable et circuit air
solution dans l'acétone. comprimé
Le propriétaire d'un récipient doit, au moins une fois l'an,
assurer l'examen et l'entretien de la matière poreuse de Extincteurs
22 garnissage. Ce délai est porté à trois ans lorsque le Non applicable et circuit air
garnissage est constitué par une matière poreuse comprimé
cohérente.
Le chef du service des mines peut en outre ordonner, aux Extincteurs
22 frais du propriétaire, tous examens et essais portant sur les Non applicable et circuit air
récipient; qu'il désigne. comprimé

Le poids maximum d'acétone et la pression de chargement


doivent être tels que, après chargement et la température
étant supposée ramenée à 15° C : Extincteurs
23 1° le volume occupé par le gaz non dissous soit supérieur à Non applicable et circuit air
12 % du volume total du récipient vide de toute substance ; comprimé
2° la pression effective mesurée au manomètre n'excède
pas 15 hectopièzes.

Titre IV :Dispositions Diverses.


Extincteurs
Des dérogations au présent arrêté pourront être accordées
24 Définition et circuit air
par le directeur de la production industrielle et des mines,
comprimé
après avis technique du chef du service des mines.

Le présent arrêté sera applicable à tous les appareils; en


service dans le délai de six mois à compter de sa
Extincteurs
publication au Bulletinofficiel.
25 Définition et circuit air
Toutefois, les dispositions des articles 4 et 6 ne sont
comprimé
applicable qu'aux appareils neufs présentés à l'épreuve
après l'expiration de ce délai.
Les règles spéciales relatives aux générateurs d'acétylène Extincteurs
26 seront fixées par un arrêté du directeur de la production Définition et circuit air
industrielle et des mines. comprimé
Section V : Disposition des bouteilles contenant des gaz
comprimés ou dissous. Travaux de soudure autogène et
oxycoupage sur des récipients ayant contenu certains
Extincteurs
produits susceptibles de provoquer des mélanges
37 Non applicable et circuit air
détonants.
comprimé
Les bouteilles contenant des gaz comprimés ou dissous
seront soit placées sur chariot, soit immobilisées au poste
d'utilisation ou en parc.

Extincteurs
Les bouteilles vides seront couchées si elles ne sont pas
37 Non applicable et circuit air
immobilisées.
comprimé
Arrêté viziriel du 4
novembre 1952 Les ouvriers travaillant à la soudure autogène ainsi que
déterminant les mesures leurs aides, doivent, pendant l'exécution de ces travaux, Extincteurs
générales de protection 37 être munis de lunettes ou d'écrans spéciaux pour la vue, à Applicable et circuit air
et de salubrité verres teintés, ou de tout autre appareil de protection, comprimé
applicables à ts les équivalent et efficace, mis à leur disposition par l'employeur.
établissements dans
lesquels est exercée une Un avis, rédigé en français et en arabe, rappelant aux
Extincteurs
profession ouvriers et à leurs aides l'obligation d'utiliser lunettes ou
37 Applicable et circuit air
écrans pendant ces travaux, sera affiché de manière
comprimé
apparente dans le local où sont effectués ces travaux.

Les travaux de soudure autogène ou d'oxycoupage sur des


récipients ayant contenu des pétroles, essences et autres
produits susceptibles de dégager des vapeurs qui,
mélangées à l'air, peuvent former des mélanges détonants,
Extincteurs
ne pourront être effectués que si ces récipients sont
37 Non applicable et circuit air
presque entièrement remplis d'eau et comportent une poche
comprimé
d'air de faible volume au-dessous de l'endroit chauffé. Ce
dispositif de sécurité pourra être remplacé par tout autre
mesure reconnue équivalente par l'inspecteur divisionnaire
du travail.
DE GAZ

Commentaires
TEXTES REGLEMENTAIRES MAROCAINS RELATIFS AUX INSTALLATIONS ELECTRIQUES
Exigences Statut Actions
N. Article Article Applicabilité Champ Conformité Actions Responsable Date Avancement
Arrêté du directeur du travail Pour l'application du premier alinéa de l'article 37 bis de l'arrêté viziriel
installation
et des questions sociales du 01 susvisé du 28 juin 1938, les locaux des établissements assujettis sont Définition
électrique
31/12/1951 (31 décembre classés en trois groupes :
1951)
fixant la périodicité des Premier groupe
vérifications des 1° Locaux où existent des risques particuliers d'explosion ou de
installations électriques dégradation, visés aux articles 19 et 22 de l'arrêté viziriel précité du 28
juin 1938 ;
2° Locaux où sont entreposées ou manipulées les matières
inflammables des catégories suivantes : matières émettant des vapeurs
inflammables, matières susceptibles de brûler sans apport d'oxygène,
installation
01 matières dans un état physique de grande division, susceptibles de Définition
électrique
former avec l'air un mélange explosif ;
3° Installations provisoires de chantiers et emplacements de travail à
l'extérieur et à découvert ;
4° Locaux dans lesquels il existe des installations de deuxième ou
troisième catégorie, définies à l'article 2 de l'arrêté viziriel précité du 28
juin 1938, quel que soit le nombre de personnes qu'ils occupent ou qu'ils
sont susceptibles de recevoir.

Deuxième groupe
1° Locaux où sont entreposées ou manipulées des matières
inflammables des catégories suivantes : matières inflammables autres
que celles qui sont prévues au paragraphe 2° du " Premier groupe ", et installation
01 Définition
susceptibles de prendre feu presque instantanément au contact d'une électrique
flamme ou d'une étincelle et de propager rapidement l'incendie ;
2° Etablissements occupant ou susceptibles de recevoir plus de cent
personnes.

Troisième groupe
installation
01 Tous les autres établissements assujettis à l'arrêté viziriel précité du 28 Définition
électrique
juin 1938.

La périodicité des vérifications des installations électriques des locaux


installation
02 visés à l'article premier du présent arrêté est fixée comme suit : applicable
électrique
Locaux du premier groupe : un an ;

installation
locaux du deuxieme groupe trois ans Définition
électrique
installation
locaux du troisieme groupe dix ans Définition
électrique

Le point de départ de la périodicité visée à l'article 2 est la date de la


vérification initiale effectuée en application du premier alinéa de l'article installation
03 Définition
37 bis de l'arrêté viziriel précité du 28 juin 1938, ou, à défaut de électrique
vérification initiale, la date de mise en service de l'installation.
Les installations qui, à la date de publication du présent arrêté, n'auront
pas fait l'objet d'une vérification depuis plus d'un an, trois ans, ou dix
ans, suivant le groupe dans lequel elles se rangent, doivent être
installation
03 vérifiées dans un délai de : Définition
électrique
Six mois pour les installations du premier groupe ;
Dix-huit mois pour les installations du deuxième groupe ;
Cinq ans pour les installations du troisième groupe.
Arrêté viziriel du 29 rebia II
1357 (28 juin 1938) Section Première : Généralités
concernant la protection des Dans les établissements visés à l'article 1er du dahir précité du 13 juillet
travailleurs dans les 1926 (2 moharrem 1345) [les manufactures, fabriques, usines, chantiers,
établissements qui mettent ateliers, laboratoires, cuisines, caves et chais, magasins, boutiques,
en oeuvre des courants bureaux, entreprises de chargement et de déchargement, théâtres,
électriques. cirques et autres établissements de spectacle et leurs dépendances, de
quelque nature que ce soit, publics ou privés, laïques ou religieux, même
lorsque ces établissements ont un caractère d'enseignement
installation
01 professionnel ou de bienfaisance] Définition
électrique
qui mettent en oeuvre des courants électriques continus ou alternatifs de
fréquences industrielles, les chefs d'établissement, directeurs ou
préposés sont tenus, indépendamment des mesures générales
prescrites par l'arrêté viziriel du 25 décembre 1926 (19 joumada II 1345)
concernant les mesures générales de protection et de salubrité
applicables à tous les établissements industriels et commerciaux, de
prendre les mesures particulières de protection énoncées aux articles
suivants.

Toutefois, lorsque les travaux sous ou hors tension visés aux articles 32,
34 et 35 ou les travaux visés à l'article 36, alinéa 2, s'ils sont d'ordre
installation
01 électrique, sont confiés à des entreprises étrangères aux établissements Définition
électrique
où ils sont effectués, c'est à ces entreprises qu'il incombe de prendre les
mesures de protection prévues pour ces travaux.

En ce qui concerne les chantiers exploités sur cale, en cale sèche ou à


flot, pour la construction, l'aménagement, l'entretien ou la réparation de
tous navires de marine de guerre ou de commerce, les adaptations ou
installation
01 dérogations nécessaires seront accordées par l'inspecteur du travail Définition
électrique
lorsque le chef d'entreprise aura fait la preuve que certaines
prescriptions du présent arrêté ne peuvent être appliquées à son
exploitation ou partie d'exploitation.

En cas de contestation entre l'employeur et l'inspecteur, en ce qui


concerne l'application des prescriptions techniques du présent arrêté, le
différend devra être porté par le chef d'entreprise, dans un délai de
quinze jours à compter de la mise en demeure ou de l'observation, installation
01 Définition
devant le secrétaire général du Protectorat qui le soumettra à un comité électrique
de techniciens dont les membres seront désignés par arrêté du
secrétaire général du Protectorat. Ce comité jugera sans appel dans le
délai d'un mois.

Le présent arrêté ne s'applique pas aux distributions d'énergie électrique


réglementées, conformément aux prescriptions du dahir du 29 janvier
1918 (15 rebia II 1336) fixant les conditions relatives : 1° à la délivrance
des autorisations, permissions et concessions des distributions d'énergie installation
01 Définition
électrique ; 2° au fonctionnement et au contrôle desdites distributions, électrique
par l'arrêté viziriel du 28 mars 1935 (22 hija 1353) et par l'arrêté du
directeur général des travaux publics du 13 avril 1935, modifié par
l'arrêté du 30 juillet 1935.
Les installations électriques doivent comporter des dispositifs de sécurité
installation
02 en rapport avec la plus grande tension de régime existant entre les Définition
électrique
conducteurs et la terre.
Dans les installations triphasées, cette tension est évaluée par rapport
installation
02 au point neutre ; elle est représentée par la tension U étant la tension Définition
électrique
efficace entre phases.
Suivant leur tension ainsi définie, les installations électriques sont installation
02 Définition
classées en trois catégories : électrique
Première catégorie.
A. - En courant continu.
Les installations dans lesquelles la plus grande tension ne dépasse pas
600 volts.
installation
02 B. - En courant alternatif. Définition
électrique
B1. Celles pour lesquelles la plus grande tension efficace ne dépasse
pas 150 volts ;
B2. Celles pour lesquelles la plus grande tension efficace excède 150
volts sans dépasser 250 volts.

Les installations de première catégorie qui fonctionnent sous une


tension ne dépassant pas, soit 50 volts en courant continu, soit la valeur
efficace de 24 volts en courant monophasé, soit, en courant triphasé, la
valeur efficace de 24 volts entre phases si le neutre n'est pas mis à la installation
02 Définition
terre et de 42 volts entre phases si le neutre est mis à la terre et qui électrique
répondent d'autre part aux conditions fixées par le premier alinéa de
l'article 3, sont dites, pour l'application du présent décret, " à très basse
tension ".
Deuxième catégorie.
Les installations dans lesquelles la tension dépasse les limites ci-dessus installation
02 Définition
sans atteindre 60.000 volts en courant continu et 33.000 volts en courant électrique
alternatif.
Troisième catégorie.
installation
02 Les installations dans lesquelles la tension égale ou dépasse 60.000 Définition
électrique
volts en courant continu et 33.000 volts en courant alternatif.

Les installations dites à très basse tension ne doivent avoir aucun


conducteur sous tension câblé avec d'autres conducteurs actifs. Elles ne
doivent pas non plus être alimentées à partir de tensions plus élevées
installation
03 par l'intermédiaire de résistances ou d'autotransformateurs. Définition
électrique
Lesdites installations ne sont astreintes à aucune des prescriptions qui
suivent, à l'exception de celles des articles 8, 19 (alinéa 1er), 23, 24, 25
et 33.

Dans tout circuit électrique parcouru par des courants de deuxième


catégorie aboutissant à un appareil récepteur d'utilisation quelconque, le installation
04 Définition
courant doit pouvoir être coupé simultanément sur tous les pôles ou sur électrique
toutes les phases.

Il en est de même lorsqu'il s'agit d'un circuit électrique de première


catégorie :
1° Pour tout appareil récepteur autre qu'un appareil d'éclairage et
consommant une puissance supérieure à 500 watts ;
2° Pour tout appareil récepteur amovible, quelle que soit la puissance ou
installation
04 la nature de l'appareil. Définition
électrique
Dans tous les autres cas, les interrupteurs unipolaires seront admis, à
condition d'être toujours placés sur le conducteur de phase ou sur le
conducteur principal.
Les appareils d'interruption seront aisément reconnaissables et disposés
de manière à être facilement accessibles.
Section II : Isolement Des Installations Electriques.
Mises à La Terre.
En vue d'assurer la sécurité des personnes, l'isolement des installations installation
05 Applicable
électriques doit être aussi élevé que possible, cette disposition ne électrique
s'opposant pas à la mise à la terre éventuelle des points neutres ou des
conducteurs neutres.
II est interdit d'employer la terre comme partie d'un circuit, cette
disposition ne s'opposant pas, éventuellement, de même qu'il est prévu installation
06 Applicable
à l'article précédent, à la mise en communication avec le sol des points électrique
neutres ou des conducteurs neutres.

Dans les installations de 1re catégorie B2 et dans celles de 2° et 3°


catégorie, on doit relier à la terre :
1° Les bâtis et pièces conductrices des machines et appareils non
parcourus par le courant ;
2° Les armures et enveloppes métalliques des canalisations ;
installation
07 3° Les pylônes et poteaux métalliques ; Applicable
électrique
4° D'une façon générale, toutes les pièces conductrices, notamment les
pièces d'appareillage, les dispositifs métalliques de protection, qui
risquent d'être accidentellement soumises à la tension et qui ne seraient
pas hors de la portée de la main.
La mise à la terre doit être constamment maintenue en bon état.

Exception est faite, en dehors du cas où il s'agit des locaux très


conducteurs visés à l'article 20, pour les machines et appareils établis
sur un support isolant et entourés d'un plancher de service non glissant, installation
07 Applicable
isolé du sol et assez développé pour qu'il ne soit pas possible de toucher électrique
à la fois la machine ou appareil et un corps conducteur quelconque relié
au sol.

Toute installation reliée à un réseau comportant des lignes aériennes de


installation
08 plus de cinq cents mètres doit être suffisamment protégée contre les Applicable
électrique
décharges électriques.

Il en est de même dans les zones particulièrement exposées aux effets installation
08 Applicable
de la foudre, pour toute installation comportant des lignes aériennes. électrique

Les conducteurs de terre doivent avoir des sections appropriées aux


intensités des courants susceptibles de les traverser sans que ces installation
09 Applicable
sections puissent être inférieures à 28 millimètres carrés si les électrique
conducteurs sont en cuivre et à 50 millimètres carrés s'ils sont en fer.

installation
09 Ils doivent être mis à l'abri des dégradations mécaniques et chimiques. Applicable
électrique

Aucun fusible ou organe de disjonction automatique ne doit être installation


09 Applicable
intercalé sur le conducteur de terre. électrique
Les connexions du conducteur de terre avec la prise de terre doivent
installation
09 être faites de manière à ne pas risquer de se desserrer ou de se Applicable
électrique
détacher.

Quand les conducteurs de terre s'appuient à une paroi de bâtiment ou la installation


09 Applicable
traversent, ils doivent en être séparés par un support isolant. électrique
Les prises de terre, qui peuvent être simples ou multiples, doivent être
distinctes pour les mises à la terre respectives :
1° Des masses métalliques, des bâtis de machines, des pylônes, des fils installation
09 Applicable
de terre autres que le fil neutre, etc., pris dans leur ensemble ; électrique
2° Des parafoudres de chaque catégorie ;
3° Des points et conducteurs neutres de chaque catégorie.

Toutefois, lorsque la constitution de prises de terre distinctes pour les


différentes mises à la terre présentera des difficultés, les terres du i° et
celles des parafoudres 2° des diverses catégories pourront être
installation
09 réalisées à l'aide d'une ou plusieurs prises de terre communes, à Applicable
électrique
condition que les lignes de terre correspondant à chaque groupe dans
chaque catégorie soient maintenues séparées et isolées jusqu'à la prise
de terre commune.
Les prises de terre doivent être éloignées le plus possible les unes des
installation
09 autres, la distance des éléments de deux prises de terre ne devant Applicable
électrique
jamais être inférieure à 3 mètres.
Les prises de terre doivent être constituées par des plaques, tubes,
piquets, câbles, rubans, grillages ou autres conducteurs en métal de installation
09 Applicable
nature choisie et de dimensions suffisantes pour résister à l'action électrique
destructive du sol.
Les prises de terre ne doivent jamais être constituées par une pièce
métallique simplement plongée dans l'eau. Elles doivent toujours être, installation
09 Applicable
au moins partiellement, enfouies dans des terrains de préférence électrique
humides.
Leur résistance doit être aussi faible que possible et maintenue installation
09 Applicable
inférieure à une certaine limite appropriée à chaque cas. électrique
Dans tous les cas où l'installation comporte l'usage d'un conducteur
compensateur (dans les installations à courant continu) ou neutre (dans
les installations à courant alternatif), comme partie d'un circuit, ce
conducteur doit nettement être différencié des autres conducteurs par sa installation
10 Applicable
couleur ; les jonctions et prises de courant doivent être construites de électrique
manière à empêcher matériellement de relier ou de mettre en contact
par mégarde, ce conducteur avec l'un des conducteurs actifs
d'alimentation.
Section III : Canalisations
installation
11 Les enveloppes des conducteurs recouverts doivent être Définition
électrique
convenablement isolantes.
Les conducteurs de 2° et 3e catégorie doivent être suffisamment écartés
installation
11 des autres canalisations et des masses métalliques telles que piliers ou Applicable
électrique
colonnes, gouttières, tuyaux de descente.

Les conducteurs et leurs supports doivent avoir une résistance


installation
11 mécanique suffisante pour exclure tout danger de rupture, de Applicable
électrique
relâchement ou de chute des fils.

Les conducteurs établis à l'extérieur des bâtiments devront toujours se installation


11 Applicable
trouver à l'abri de tout contact fortuit. électrique
Dans les installations de 2° ou de 3e catégorie, les canalisations
souterraines doivent comporter une chemise en plomb sans soudure,
convenablement protégée contre les détériorations d'ordre mécanique,
soit par construction (armure d'acier par exemple), soit par le mode
installation
12 d'installation (caniveau, etc.) et leurs spécifications doivent être Applicable
électrique
conformes aux meilleurs modèles connus. Les câbles doivent, autant
que possible, être mis à l'abri de l'humidité. Ils doivent être
convenablement éloignés des canalisations d'eau, de gaz, d'air
comprimé, de téléphone ou autres canalisations.

Dans les cas exceptionnels où des conducteurs nus autres que des
lignes de terre, appartenant à une installation de 1re catégorie, sont
établis à l'intérieur de locaux et sont à portée de la main, ils doivent, être
signalés à l'attention par une marque bien apparente ; l'abord en est installation
13 Applicable
défendu par un dispositif de garde. Au cas où cette dernière mesure ne électrique
pourrait être appliquée (pour certaines lignes de contact par exemple),
les conducteurs nus doivent pouvoir être coupés de la distribution, si les
besoins du service obligent à s'en approcher de façon dangereuse.

Les conducteurs nus de 2e catégorie établis à l'intérieur de locaux


installation
13 doivent être protégés par un grillage ou par un écran placé à une Applicable
électrique
distance qui, en aucun cas, ne pourra être inférieure à 30 centimètres.

Cette protection sera établie pour toutes parties de conducteurs dont la


installation
13 distance, par rapport au sol, plancher ou passage, ne sera pas Applicable
électrique
supérieure à 2 mètres.
Toutefois, pour les installations existantes ou cette distance de 30
centimètres est irréalisable, elle pourra, en attendant leur reconstruction,
être réduite à 10 centimètres, si la tension des conducteurs, telle qu'elle
installation
13 est définie à l'article 2, ne dépasse pas 4.000 volts, à 15 centimètres, si Applicable
électrique
la tension excède 4.000 volts sans dépasser 10.000 volts et à 20
centimètres si la tension excède 10.000 volts sans dépasser 20.000
volts.
La largeur des passages d'accès ménagés entre les grillages ou écrans
installation
13 eux-mêmes, aussi bien qu'entre ceux-ci et les parois de la construction, Applicable
électrique
ne doit pas être inférieure à 80 centimètres.
Cependant, dans les installations existantes où cette largeur est
irréalisable, elle peut, en attendant leur reconstruction, être réduite à 75 installation
13 Applicable
centimètres, sous réserve que cette réduction de largeur ne se produise électrique
que sur des longueurs ne dépassant pas 30 centimètres.

Les conducteurs nus de 3e catégorie établis à l'intérieur de locaux et qui


ne sont pas situés à 4 mètres de hauteur au moins doivent être protégés installation
13 Applicable
par des garde-corps placés à une distance horizontale minimum en électrique
rapport avec la tension, mais jamais inférieure à 2 mètres.

V étant la tension, telle qu'elle est définie à l'article 2, exprimée en


kilovolts, la protection peut être réalisée, au lieu de garde-corps, par des
installation
13 grillages ou écrans, à condition que la distance minimum entre les Applicable
électrique
conducteurs nus et les grillages ou écrans, exprimée en centimètres, soit
au moins égale à 1,73 V.
La largeur des passages d'accès, ménagés entre les garde-corps eux-
installation
13 mêmes aussi bien qu'entre ceux-ci et les parois de la construction, ne Applicable
électrique
doit pas être inférieure à 1 mètre.
En cas d'emploi de grillages ou écrans comme dispositifs de protection, installation
13 Applicable
le minimum de largeur est fixé à 80 centimètres. électrique
A l'intérieur des locaux, il est interdit d'entreposer au voisinage des
installation
14 conducteurs nus sous tension, des objets de dimensions telles que leur Applicable
électrique
manipulation puisse créer des contacts dangereux.
Section IV : Machines, Transformateurs, Tableaux, Appareils, Lampes
Electriques. installation
15 Applicable
Les machines, transformateurs et appareils de 2e et de 3e catégorie ne électrique
doivent être accessibles qu'au personnel qui en a la charge.
Si ces machines, transformateurs et appareils sont installés dans un
local non gardé, ce local doit être fermé à clé et ne peut être ouvert que installation
15 Applicable
par ordre du chef de service ou par les préposés à ce désignés ; l'entrée électrique
doit en être interdite à toute autre personne.
S'ils se trouvent dans un local ayant en même temps une autre
destination, la partie du local qui leur est affectée est rendue, installation
15 Applicable
inaccessible par un garde-corps ou un dispositif équivalent ; une mention électrique
indiquant le danger doit être affichée en évidence.
Les pièces nues sous tension des machines ou appareils de 1re
catégorie B2, de 2° ou de 3° catégorie, situées à portée de la main, installation
15 Applicable
doivent être disposées ou protégées de façon à être soustraites à tout électrique
contact fortuit.

Sur les tableaux de distribution, les conducteurs doivent présenter les installation
16 Applicable
résistances d'isolement et les écartements propres à. éviter tout danger. électrique

En ce qui concerne les tableaux de distribution des installations de 2e ou


de 3e catégorie, il est pris en outre les dispositions suivantes :
Le plancher de service sur la face avant des tableaux (celle où se Non installation
16
trouvent les poignées de manoeuvre et les instruments de lecture) doit Applicable électrique
être isolé électriquement et établi dans les conditions prescrites par
l'article 7, dernier alinéa.
Quand des pièces métalliques sous tension sont établies à découvert
sur la face arrière du tableau, un passage entièrement libre de 1 mètre Non installation
16
de largeur et de 2 mètres de hauteur au moins est réservé derrière Applicable électrique
lesdites pièces métalliques.

L'accès de ce passage est défendu par une porte fermant à clé, laquelle
Non installation
16 ne peut être ouverte que par ordre du chef de service ou par ses
Applicable électrique
préposés à ce désignés ; l'entrée en est interdite à toute autre personne.

Si l'on a installé, sur la face arrière du tableau, des garde-corps, des


grillages ou des écrans pour protéger le personnel contre tout contact
accidentel avec des pièces métalliques sous tension placées à Non installation
16
découvert, les dispositions de l'article 13 sont applicables aux distances Applicable électrique
entre ces garde-corps, grillages on écrans et lesdites pièces métalliques
ainsi qu'à la largeur du passage libre.

A défaut de l'un de ces dispositifs de protection, un plancher de service Non installation


16
isolant et non glissant doit être établi sur la face arrière du tableau. Applicable électrique

Lorsque les tableaux comportent des cellules, il doit être apposé sur les
grillages ou écrans de fermeture de ces cellules, des inscriptions très
visibles mentionnant l'interdiction d'ouvrir tant que les conducteurs que Non installation
16
contiennent lesdites cellules sont sous tension ; à défaut de ce procédé, Applicable électrique
on doit faire emploi d'un autre procédé donnant une sécurité
équivalente.
Les dispositions des alinéas 3 et 4 du présent article sont applicables Non installation
16
aux tableaux de distribution des installations de 1re catégorie B2. Applicable électrique
Sur les tableaux de distribution. les conducteurs et appareils de 1re
catégorie B2, de 2e et de 3e catégorie, doivent être nettement Non installation
16
différenciés entre eux et des antres conducteurs et appareils par une Applicable électrique
marque très apparente, une couche de peinture par exemple.
Les parties sous tension des douilles et lampes à incandescence doivent
Non installation
17 être protégées contre tout contact accidentel avec les personnes,
Applicable électrique
lorsque ces lampes sont en place.
Dans les installations de la 1re catégorie B2, les douilles à interrupteur Non installation
17
sont interdites. Applicable électrique
Dans les douilles à vis, la pièce de contact centrale doit être raccordée
Non installation
17 au conducteur présentant normalement la plus grande différence de
Applicable électrique
potentiel par rapport au sol.

Lorsque les lampes suspendues comportent des réglages en hauteur, il Non installation
17
doit être utilisé à cet effet un système à contrepoids ou équivalent. Applicable électrique

Quand elles sont placées au-dessus de machines-outils et ne sont pas


Non installation
17 alimentées par du courant à très basse tension, elles doivent être
Applicable électrique
munies de douilles en porcelaine ou autres matières isolantes.
A titre transitoire, dans les installations existant à la date de
promulgation du présent arrêté, les conducteurs nus des lignes
alimentant les lampes suspendues à réglage horizontal doivent être
Non installation
17 placés à trois mètres au moins de hauteur. Les conducteurs alimentant
Applicable électrique
chaque lampe doivent être isolés et, en outre, réunis dans une gaine
isolante rigide. Ces installations peuvent toujours être interdites par
l'inspecteur du travail s'il ne les juge pas indispensables.
Toute installation de même nature que celle visée à l'alinéa précédent
Non installation
17 est interdite dans les établissements créés ou transférés après la date
Applicable électrique
de promulgation du présent arrêté.
Les salles des machines génératrices d'électricité et les sous-stations
Non installation
18 doivent être munies d'un éclairage de secours continuant à fonctionner
Applicable électrique
en cas d'arrêt du courant.

Section V Dispositions Particulières A Certains Locaux Et Emplacements


De Travail.
Dans les locaux spécialement destinés aux accumulateurs, dans les
ateliers qui contiennent des corps explosifs et dans ceux où il peut se
produire soit des gaz détonants, soit des poussières inflammables, il est
interdit d'établir des machines électriques à découvert, des lampes à Non installation
19
incandescence non munies de double enveloppe, des lampes à arc ou Applicable électrique
aucun appareil pouvant donner lieu à des étincelles, sans qu'ils soient
pourvus d'une enveloppe de sûreté les isolant de l'atmosphère du local.
Toutefois, cette dernière interdiction ne s'applique pas, dans les locaux
spécialement destinés aux accumulateurs, aux bancs de charge
destinés à charger des accumulateurs portatifs.

La ventilation des locaux spécialement destinés aux accumulateurs doit Non installation
19
être suffisante pour assurer l'évacuation continue des gaz dégagés. Applicable électrique

Les éléments d'accumulateurs doivent être isolés du bâti qui les


supporte et celui-ci de la terre par des isolants ne retenant pas
Non installation
19 l'humidité. Les batteries d'accumulateurs donnant plus de 150 volts
Applicable électrique
doivent être entourées d'un plancher de service isolant, établi dans les
conditions prescrites par l'article 7, dernier alinéa.
Sur les emplacements de travail découverts et dans les locaux où le sol
et les parois sont très conducteurs, soit par construction, soit par suite
Non installation
20 de dépôts salins résultant de l'exercice même de l'industrie ou par suite
Applicable électrique
de l'humidité, il est interdit d'établir, à la portée de la main, des
conducteurs nus ou des appareils placés à découvert.
Pour la manoeuvre des appareils, les ouvriers devront être Non installation
20
convenablement isolés du sol. Applicable électrique

Le support des douilles de lampes doit être entièrement en porcelaine


ou en matière isolante équivalente. Les douilles à interrupteur, même
dans les installations de la 1re catégorie B1, et les abat-jour métalliques Non installation
20
sont interdits, ainsi que les lampes suspendues comportant des réglages Applicable électrique
en hauteur. Si les lampes sont munies de grillages de protection, ceux-ci
doivent être fixés sur le support isolant des douilles.

Article 21 :Dans les locaux et sur les emplacements de travail visés à


Non installation
21 l'article précédent, les mises à la terre prescrites par l'article 7 sont
Applicable électrique
applicables même aux installations de la 1re catégorie B1.
Il en est de même dans les cuisines pour tout appareil de cuisine Non installation
21
électrique d'une puissance supérieure à 1 kilowatt . Applicable électrique
Par dérogation aux dispositions de l'article 9, la section des conducteurs
de terre sera :
a) Egale à celle des conducteurs d'alimentation lorsque ces derniers Non installation
21
auront une section inférieure ou égale à 28 millimètres carrés ; Applicable électrique
b) De 28 millimètres carrés lorsque les conducteurs d'alimentation auront
une section supérieure à 28 millimètres carrés.

Dans les locaux où, par suite de l'humidité, de l'imprégnation par des
liquides conducteurs ou du dégagement de vapeurs corrosives, il ne
serait pas possible de maintenir les installations électriques à un degré Non installation
22
d'isolement compatible avec la sécurité des personnes, il devra être fait Applicable électrique
usage de la très basse tension, au moins pour les parties de ces
installations qui présentent des conducteurs ou appareils accessibles.

Section VI : Mesures A Prendre Contre Le Danger D'incendie


Les canalisations doivent être construites selon les meilleures règles de installation
23 Applicable
l'Article, de telle façon que la densité de courant qui les traverse en électrique
chaque point ne puisse pas être dangereuse par leur échauffement.

Aucun appareil générateur ou récepteur fixe, y compris ses organes de


démarrage, ne doit être installé au voisinage immédiat de matières
installation
23 combustibles. Les appareils qui ne pourraient pas répondre à cette Applicable
électrique
condition devront être protégés par un coffrage en matière
incombustible.

Les lampes à incandescence placées à proximité de matières facilement


installation
23 inflammables doivent être pourvues de globes, treillis ou dispositifs Applicable
électrique
analogues empêchant leur contact accidentel avec ces matières.

Si la nécessité en est reconnue, peuvent être prohibés par l'inspecteur


du travail :
a) L'installation de machines électriques à découvert ;
b) L'emploi de lampes à arc et d'appareils pouvant donner lieu à des
étincelles sans que ces lampes et appareils soient pourvus d'une installation
23 Applicable
enveloppe de sûreté les isolant de l'atmosphère du local électrique
c) L'installation de conducteurs électriques gainés non placés dans un
tube métallique à fourreau isolant ou d'une protection équivalente ;
d) L'installation de conducteurs nus non protégés par des écrans
ignifugés.
Est interdite l'installation de canalisations établies sur des isolateurs installation
23 Applicable
insuffisants ou espacés. électrique
En cas de contestation entre le chef d'entreprise et l'inspecteur du
installation
23 travail, le différent sera porté devant, le comité de techniciens visé à Applicable
électrique
l'article premier.
Des dispositions doivent être prises pour éviter les effets d'échauffement
installation
24 anormal des conducteurs à l'aide de coupe-circuits ou autres dispositifs Applicable
électrique
équivalents.
Les fusibles ne doivent pas permettre la projection de matières en installation
24 Applicable
fusion. électrique
Les appareils de disjonction ne doivent pas pouvoir provoquer d'arcs installation
24 Applicable
permanents. électrique

Lorsqu'il est fait usage d'appareils électriques dans l'huile, toutes


dispositions doivent être prises, si une quantité importante d'huile est
susceptible de se répandre accidentellement, pour que, éventuellement,
l'huile répandue soit canalisée en vue de son évacuation rapide. Cette installation
24 Applicable
prescription ne s'applique pas aux rhéostats de démarrage et aux self- électrique
inductance équipés avec un relais thermique provoquant, en cas
d'échauffement dangereux, soit le débranchement de l'appareil, soit une
signalisation acoustique à portée du personnel.

Des sacs ou seaux remplis de sable propre et sec en quantité suffisante,


ou des extincteurs de nature et de capacité appropriée doivent être
installation
25 placés dans des endroits convenablement choisis pour que tout Applicable
électrique
commencement d'incendie d'origine électrique puisse être rapidement et
efficacement combattu, dans l'intérêt du sauvetage du personnel.

Section VII : Appareils Amovibles


Les appareils électriques amovibles (transformateurs, machines, lampes, installation
26 Non applicable
etc.), alimentés par des canalisations souples, ne peuvent être employés électrique
que dans les installations de la 1re catégorie.
Pour les machines-outils portatives à main, les prescriptions de l'article 7
relatives aux pièces conductrices à mettre à la terre sont applicables
sous toute tension autre que la très basse tension. Toutefois, par installation
26 Non applicable
dérogation aux prescriptions de l'article 9, alinéa 1er, la section des fils électrique
de terre pourra ne pas dépasser celle des fils d'alimentation, avec
minimum de un millimètre carré.
Pour toute installation fixe comportant à titre normal l'emploi de
machines-outils portatives à main, la mise à la terre visée à l'alinéa installation
26 Non applicable
précédent doit être réalisée automatiquement avant la mise sous électrique
tension.

Les lampes à main baladeuses doivent être munies d'un manche


isolant ; toutes les parties métalliques de la douille et la lampe elle-
installation
26 même doivent être soustraites à tout contact fortuit, par un organe Non applicable
électrique
protecteur suffisamment résistant et efficace ; cet organe protecteur doit
être fixé sur le manche isolant ou sur le support isolant de la douille.

Les conducteurs souples ne doivent pas avoir à subir d'efforts de


traction nuisibles ni être exposés, à leur point d'insertion dans les installation
26 Non applicable
appareils ou prises de courant, à subir des flexions de nature à en électrique
détériorer l'isolant. Ils ne doivent pas comporter d'armure métallique.
Les conducteurs souples pour lampes baladeuses et moteurs doivent
comporter une gaine de caoutchouc vulcanisé enrobant tous les
installation
26 conducteurs ; l'épaisseur et la qualité de cette gaine doivent être telles Non applicable
électrique
qu'elles en assurent la bonne conservation de l'isolement eu égard aux
conditions d'emploi.
Les dispositions des deux précédents alinéas sont applicables à la partie
normalement accessible des conducteurs utilisés pour la suspension des
installation
26 lampes mobiles d'atelier autres que les lampes à tirage. Si ces lampes Non applicable
électrique
comportent des réflecteurs métalliques ou des grillages de protection, ils
devront être fixés sur un support les isolant des douilles.

Pour les prises de courant, la partie femelle doit toujours être placée du
installation
26 côté du circuit d'alimentation et la partie mâle du côté de l'appareil Non applicable
électrique
amovible
Les prises de courant construites pour recevoir un fil relié à la terre ne
installation
26 doivent pas permettre de mettre en contact, par mégarde, ce fil avec l'un Non applicable
électrique
des conducteurs actifs d'alimentation.

L'emploi des lampes baladeuses et des machines-outils portatives à


main est interdit dans les endroits très conducteurs, à moins qu'il ne soit
fait usage de la très basse tension. Cette interdiction s'applique tout installation
27 Non applicable
particulièrement à la visite, à la réparation ou au nettoyage intérieur de électrique
chaudières et cuves métalliques ou autres travaux analogues qui
mettent l'ouvrier en contact avec de grandes masses métalliques.

Section VIII : Voisinage De Conducteurs D'énergie Electrique Avec Des


Lignes De Télécommunications.
installation
28 Le voisinage de conducteurs d'énergie électrique de 1re catégorie avec Non applicable
électrique
des lignes de télécommunication (lignes télégraphiques, téléphoniques
ou toute autre ligne de signalisation) doit, autant que possible, être évité.

Dans le cas de parallélisme, la distance des deux sortes de


canalisations doit être fonction de la tension. Aucun parallélisme ne doit
installation
28 être établi sur des parois combustibles ou conductrices, à moins que les Non applicable
électrique
canalisations soient très fortement isolées par rapport à la paroi qui les
supporte.
Les croisements doivent être réalisés selon les meilleures règles de installation
28 Non applicable
l'Article. électrique
Dans le cas de la 2e et de la 3e catégorie, le voisinage avec des lignes installation
28 Non applicable
de télécommunication doit être rigoureusement évité. électrique

Lorsque des lignes de télécommunication, établies en vue de la sécurité


de l'exploitation électrique, sont montées en tout ou en partie de leur
longueur sur les mêmes supports qu'une ligne électrique de 2e ou de 3e
installation
29 catégorie, elles doivent toujours être placées au-dessous des Non applicable
électrique
conducteurs d'énergie électrique ; elles sont soumises aux prescriptions
de l'article 11 (alinéas 2, 3, 4) et à celles des articles 32, 34, 35 et 36 en
tant qu'elles sont applicables aux installations de 2e et de 3e catégorie.

Les postes de communication, les appareils de manoeuvre et d'appel de


ces lignes, doivent être disposés de telle manière qu'il ne soit possible
de les utiliser ou de les manoeuvrer qu'en se trouvant dans les installation
29 Non applicable
meilleures conditions d'isolement par rapport à la terre, à moins que électrique
leurs appareils ne soient disposés de manière à assurer l'isolement de
l'opérateur par rapport à la ligne.

Section IX : Surveillance Et Entretiens Des Installations Electriques. --


Travaux A Proximité Des Conducteurs :
- Matériel D'isolement Pour Parer Aux Accidents :- Ecrans Spéciaux installation
30 Applicable
Pour La Vue. électrique
Les installations doivent être maintenues en bon état d'isolement et
d'entretien.
Les défauts d'isolement doivent être réparés aussitôt qu'ils se sont installation
30 Applicable
manifestés. électrique

Dans tout établissement dont les installations électriques comportent un


installation
31 personnel spécialisé, un agent compétent doit être expressément chargé Applicable
électrique
de la surveillance et de l'entretien de ces installations.

Tout incident survenu dans le fonctionnement des installations doit être installation
31 Applicable
porté sans retard à sa connaissance. électrique
Le nom et la qualité de cet agent doivent être inscrits sur le registre installation
31 Applicable
prévu à l'article 37, dernier alinéa. électrique
Aucun travail ne doit être exécuté sous tension, à moins que les
conditions d'exploitation ne rendent impossible la mise du circuit hors
tension. Les mesures ci-après sont alors obligatoires :
a) Employer un personnel compétent et avoir pris des précautions
installation
32 suffisantes pour assurer la sécurité de l'opérateur . Applicable
électrique
b) Dans les cas très exceptionnels où il s'agira d'installation de 2° ou de
3° catégorie, n'effectuer le travail que sur l'ordre exprès du chef de
service (qui sera donné par écrit, sauf en cas d'urgence) et en présence
d'un surveillant qualifié.

Le remplacement d'une lampe à incandescence ou d'un fusible de


première catégorie ne constitue pas un travail sous tension au sens du
présent article. Toutefois, sur les emplacements de travail découverts et
installation
32 dans les locaux très conducteurs visés à l'article 20, ce remplacement Applicable
électrique
doit se faire hors tension, sauf nécessité de service, et, dans ce cas, doit
donner lieu à toutes précautions d'isolement nécessaires à la sécurité de
l'opérateur.
Sauf dans le cas de force majeure, tout travail sous tension et même le
installation
33 simple remplacement d'une lampe ou d'un fusible, sont interdits dans les Applicable
électrique
locaux à danger d'explosion visés à l'article 19.
Les mesures qui sont imposées dans le cas de travaux sous tension
doivent être prises toutes les fois qu'il s'est produit un court-circuit ou un installation
34 Applicable
autre incident tel qu'on ne soit pas certain que les parties sur lesquelles électrique
on travaille soient mises hors tension.

Pour l'exécution de travaux hors tension, on doit avoir au 'préalable


coupé les lignes de part et d'autre de la section à réparer ou la
canalisation d'amenée de courant. La communication ne peut être
installation
35 rétablie que sur l'ordre exprès du chef de service ou de son préposé et Applicable
électrique
après que celui-ci s'est assuré personnellement ou a été dûment avisé
par chacun des chefs d'équipe que le travail est terminé et que tous les
ouvriers intéressés ont été prévenus que le courant allait être rétabli.

S'il s'agit d'installations de 2e ou de 3e catégorie, la coupure de la ligne


doit être maintenue, pendant toute la durée du travail, par un dispositif installation
35 Applicable
tel que le courant ne puisse être rétabli que sur l'ordre exprès du chef de électrique
service ou de son préposé.

II est interdit de faire exécuter des élagages ou des travaux analogues


pouvant mettre directement ou indirectement le personnel en contact
installation
36 avec des conducteurs de 2e ou 3e catégorie sous tension, sans avoir Applicable
électrique
pris des précautions suffisantes pour assurer la sécurité du personnel
par des mesures efficaces d'isolement.

Dans l'exécution de tous autres travaux au voisinage de conducteurs


installation
36 nus sous tension, des précautions appropriées doivent être prises pour Applicable
électrique
éviter un contact accidentel, direct ou indirect, avec ces conducteurs.
Un ordre de service doit imposer l'obligation :
a) Aux préposés à la conduite des machines et appareils électriques de
procéder fréquemment à l'examen des connexions des conducteurs de installation
37 Applicable
terre des bâtis et pièces conductrices des machines et à l'examen des électrique
conducteurs souples des appareils amovibles et de leurs fiches de prise
de courant ;
b) A un préposé expressément désigné à cet effet, dans les installations
de 1er catégorie où le neutre n'est pas à la terre et qui comportent des
moteurs d'une puissance totale de 5 kilowatts au moins, de vérifier
installation
37 journellement aux tableaux de distribution qu'il n'existe pas d'écart Applicable
électrique
anormal de tension entre chaque pôle ou phase et la terre, les appareils
destinés à ce contrôle ne devant être branchés que le temps strictement
nécessaire.
La continuité des conducteurs de terre doit être contrôlée aussi souvent installation
37 Applicable
qu'il sera utile. électrique
La vérification de la résistance des terres doit être faite au moins tous les installation
37 Applicable
ans par une personne qualifiée. électrique
Pour les installations électriques n'appartenant pas à la très basse
tension, établies dans des locaux où, par suite de l'humidité, de
l'imprégnation par des liquides conducteurs ou du dégagement de
installation
37 vapeurs corrosives, il est douteux qu'un isolement suffisant puisse être Applicable
électrique
maintenu, si ces installations présentent des conducteurs ou appareils
accessibles, leurs isolements par rapport à la terre sont vérifiés au moins
tous les six mois par une personne qualifiée.

Les résultats, tant des vérifications de la résistance des terres que des
vérifications d'isolement effectuées en vertu des deux précédents
alinéas, ainsi que la date de chaque vérification et les nom et qualité de
installation
37 la personne qui l'a effectuée, doivent être consignés sur un registre Applicable
électrique
spécial. En tête de ce registre doit être indiquée, avec croquis à l'appui,
la façon dont sont constituées les prises de terre et leur résistance
initiale.

Les chefs d'établissement, directeurs ou préposés sont tenus, dans


chacune des salles contenant des installations de 1er catégorie B2, de
installation
38 2° ou de 3e catégorie, de placer et de tenir prêts à servir pour parer aux Applicable
électrique
accidents électriques, des crochets à manche isolant et deux tabourets
de bois verni avec pieds isolants.

Les ouvriers travaillant à la soudure électrique des métaux, au réglage


des lampes à arc, ainsi que leurs aides, doivent, pendant l'exécution de
installation
39 ces travaux, être munis d'écrans spéciaux pour la vue, à verres teintés, Applicable
électrique
ou de tout autre appareil de protection équivalent et efficace, mis à leur
disposition par l'employeur.
Pendant l'exécution du travail des soudeurs électriques et de leurs
aides, l'employeur doit les isoler du reste du personnel par une cloison, installation
39 Applicable
mobile ou fixe, ou, après autorisation de l'inspecteur du travail, par tout électrique
autre procédé aussi efficace.

Un règlement d'atelier faisant obligation aux ouvriers d'utiliser les écrans


installation
39 pour la vue pendant les travaux ci-dessus énumérés sera affiché dans Applicable
électrique
un endroit apparent du local où sont effectués ces travaux.
Section X : Dérogation. - Affichage. - Contrôle.
Dans les ateliers de construction ou de réparation de matériel électrique
(machines, instruments, appareils, isolateurs, câbles et fils) où l'emploi
de tensions de la 2e ou de la 3e catégorie est nécessaire pour les essais
Non installation
40 du matériel en cours de fabrication, il peut être dérogé, en tant que de
Applicable électrique
besoin, pour ces essais, aux prescriptions du présent arrêté, à la
condition que les organes dangereux ne soient accessibles qu'à un
personnel expérimenté, désigné expressément par le chef
d'établissement, et que la sécurité générale ne soit pas compromise.

Une consigne spéciale réglementant ces essais doit être rédigée par le
Non installation
40 chef d'établissement, portée à la connaissance du personnel et tenue à
Applicable électrique
la disposition de l'inspecteur du travail.

Les chefs d'établissement, directeurs ou préposés sont tenus d'afficher


dans un endroit apparent des locaux contenant des installations de 2e
ou de 3e catégorie :
1er Un ordre de service indiquant qu'il est dangereux et formellement
interdit de toucher aux pièces métalliques ou conducteurs soumis à une
tension de la 2e ou de la 3e catégorie, même avec des gants en
Non installation
41 caoutchouc, ou de se livrer à des travaux sur ces pièces ou conducteurs,
Applicable électrique
même avec des outils à manche isolant ;
2° Des extraits du présent règlement, dont le texte sera fixé par arrêté
du secrétaire général du Protectorat, et une instruction sur les premiers
soins à donner aux victimes des accidents électriques, rédigée
conformément aux termes qui seront également fixés par un arrêté du
secrétaire général du Protectorat.

Les chefs d'établissement, directeurs ou préposés doivent adresser à


l'inspecteur du travail un schéma de leurs installations électriques de 2e
ou de 3e catégorie. Ce schéma indiquera l'emplacement des usines, Non installation
42
sous-stations, postes de transformation et canalisations, ainsi que de Applicable électrique
celles des installations qui sont soumises par le présent arrêté à des
dispositions spéciales.
Une note indiquera comment sont réalisées les prescriptions
réglementaires (mise à la terre des parties métalliques, etc.) et donnera
Non installation
42 les renseignements techniques nécessaires pour assurer le contrôle de
Applicable électrique
l'exécution du présent arrêté (nature du courant, tension des différentes
parties de l'installation, etc.).

Dans la première quinzaine de chaque année, le schéma et les


renseignements qui l'accompagnent sont complétés, s'il y a lieu, par le Non installation
42
chef d'établissement, directeur ou préposé et les modifications sont Applicable électrique
portées à la connaissance de l'inspecteur du travail.

En cas de modifications importantes ou d'installations nouvelles, leur


Non installation
42 schéma et les renseignements complémentaires sont adressés à
Applicable électrique
l'inspecteur du travail avant la mise en exploitation.
Pour les installations de la 1re catégorie, tous renseignements utiles
Non installation
42 doivent être tenus à la disposition des agents chargés de l'inspection du
Applicable électrique
travail.
Le registre spécial prévu à l'article 37, dernier alinéa, doit également être Non installation
42
tenu constamment à la disposition de ces agents. Applicable électrique
Section XI : Dispositions Diverses.
A titre transitoire, les installations fonctionnant sous une tension efficace
supérieure à 24 volts mais ne dépassant pas 32 volts en courant
monophasé ou, entre phases, en courant triphasé si le neutre n'est pas
mis à la terre et qui étaient en service avant la publication du présent Non installation
43
arrêté, sont assimilées, pour son application, aux installations à très Applicable électrique
basse tension définies à l'article 2. Le bénéfice de cette disposition
transitoire prendra fin au cas de réfection desdites installations ou de
renouvellement du matériel qu'elles comportent et, au plus tard, dans un
délai de dix ans à compter de la date du présent arrêté.

Le secrétaire général du Protectorat peut, par arrêté pris sur le rapport


de l'inspecteur du travail et après avis du comité de techniciens visé à
l'article 1er accorder dispense, pour un délai déterminé, des Non installation
44
prescriptions de l'article 28, alinéa 4, aux installations créées avant la Applicable électrique
publication du présent arrêté, à la condition que la sécurité du personnel
soit assurée par des mesures appropriées d'isolement.

Les prescriptions du présent arrêté pour l'application desquelles est


prévue la procédure de la mise en demeure, en exécution de l'article 26
du dahir du 13 juillet 1926 (2 moharrem 1345) portant réglementation du Non installation
45
travail dans les établissements industriels et commerciaux et le délai Applicable électrique
minimum prévu audit article pour l'exécution des mises en demeure, sont
fixées conformément au tableau ci-après :

Commentaire technique des dispositions de l'arrêté viziriel du 28 juin


1938 concernant la protection des travailleurs dans les établissements
qui mettent en oeuvre des courants électriques (ce commentaire
installation
reproduit en majeure partie le commentaire du ministre français du Définition
électrique
travail, en date du 20 août 1935, annexé au décret métropolitain du 4
août 1935, dont les dispositions sont Insérées en quasi-totalité dans
l'arrêté viziriel du 28 juin 1938).
Section I : Généralités installation
01
Cet article définit le champ d'application de l'arrêté du 28 juin 1938. électrique

Il s'étend à tous les établissements visés à l'article 1er du dahir du 13


juillet 1936 (2 moharrem 1345) portant réglementation du travail dans les
établissements industriels et commerciaux, qui mettent en oeuvre (c'est-
à-dire qui produisent, transforment ou utilisent) des courants électriques.
installation
01 L'alinéa 1er précise, en ce qui concerne les courants alternatifs, qu'il Définition
électrique
s'agit des courants de fréquence industrielle. Cette réglementation ne
s'applique donc pas aux parties des installations électriques qui seraient
parcourues par des courants de très haute fréquence, tels que ceux que
l'on emploie en radiologie et dans le domaine des ondes hertziennes.

Ce sont les exploitants dus installations électriques réglementées qui installation


01 Applicable
sont tenus de prendre les mesures de protection édictées. électrique
Toutefois, pour les travaux sous ou hors tension (art. 32, 34 et 35) et,
lorsqu'ils sont d'ordre électrique, pour les travaux effectués à proximité
de conducteurs nus sous tension (art. 36, alinéa 2), il est spécifié que
s'ils sont confiés à une autre entreprise, c'est à celle-ci qu'il incombe de
installation
01 prendre les précautions prévues. Comme il ne peut s'agir, étant donné la Applicable
électrique
nature des travaux visés, que d'une entreprise électrique, elle est en
effet qualifiée^ pour assurer elle-même, en pareil cas, l'application des
prescriptions en cause. Elle se trouve donc, pour l'exécution de ces
prescriptions, assujettie à l'arrêté.

Les travaux effectués au voisinage de conducteurs en charge


susceptibles de rentrer dans les prévisions de l'article 36, alinéa 2, installation
01 Définition
précité, sont notamment les travaux d'installations électriques nouvelles électrique
effectués à proximité d'installations préexistantes en service.

L'alinéa 3 prévoit pour les chantiers exploités sur cale, en cale sèche ou
a flot, pour la construction, l'aménagement, l'entretien ou la réparation
Non installation
01 de tous navires de marine de guerre ou de commerce que les
Applicable électrique
adaptations et dérogations nécessaires pourront être accordées par
l'inspecteur du travail.

Ces chantiers, plus particulièrement lorsqu'il s'agit de travaux


d'achèvement à flot de navire neuf ou de travaux de réparation effectués
sur un navire déjà en service, présentent, en effet, au point de vue Non installation
01
électrique, certaines conditions spéciales qui ont paru susceptibles de Applicable électrique
motiver des adaptations ou des dérogations à certaines prescriptions de
l'arrêté viziriel.
Le dernier alinéa dispose enfin que l'arrêté ne s'applique pas aux
distributions d'énergie électrique réglementées en vertu du dahir du 29 installation
01 Définition
janvier 1918 (15 rebia II 1336) et de l'arrêté viziriel du 28 mai 1935 (22 électrique
hija 1353).
installation
01 Il n'est rien innové à cet égard.
électrique
La classification des installations électriques au point de vue des
installation
02 dispositifs de sécurité qu'elles comportent est basée sur la plus grande Définition
électrique
tension de régime existant entre les conducteurs et la terre.

Cette tension est donnée directement par la simple lecture des appareils
de mesure dans les systèmes de distribution, où il y a, soit un point
maintenu au potentiel O (c'est le cas général pour les distributions en
courant continu à trois fils), soit un conducteur (généralement le négatif)
qui se maintient pratiquement à la tension du sol (cas des distributions installation
02 Définition
en courant continu à deux fils). A cette dernière catégorie, il y a lieu de électrique
rattacher le cas- d'ailleurs très rare - de la distribution en courant continu
à cinq fils, car on constate par expérience que, dans un tel système (qui
ne comporte pas de fil neutre), la terre se déplace constamment, mais
généralement c'est le fil négatif qui est à la terre.

Dans les installations en courant alternatif simple, ne comportant aucun


installation
02 point à la terre, la tension limite d'un des fils par rapport a la terre est. Définition
électrique
prise arbitrairement comme égale à la tension entre fils.
Dans le cas des installations en courant diphasé dont le point commun
des enroulements générateurs n'est pas relié à la terre, la tension limite Non installation
02
de chaque phase par rapport à la terre est égale à la tension mesurée Applicable électrique
entre phases opposées.
En ce qui concerne enfin les installations triphasées - de beaucoup les
plus répandues - le présent, article pose la règle spéciale que la plus
grande tension de régime entre les conducteurs et la terre est évaluée
par rapport au point neutre (que ce dernier soit ou non effectivement mis
à la terre). Or, la tension, par rapport au point neutre, est immédiatement
installation
02 connue dans les systèmes en étoile ; il n'en est pas de même dans les Définition
électrique
systèmes en triangle, où l'on ne peut mesurer que la tension entre
phases. Mais il existe une relation définie, toujours la même, entre la
tension entre phases (ou composée) et la tension par rapport au point
neutre (tension simple ou étoilée). Cette relation, rappelée par le décret,
est donnée par la formule très simple

dans laquelle V et U représentent respectivement la tension étoilée et la


installation
02 tension composée. En d'autres termes, la tension par rapport à la terre Définition
électrique
s'obtient en divisant par 1,73 la tension entre phases.
Il s'ensuit que, par exemple, aux tensions efficaces les plus usuelles
entre phases de 200 et 400 volts correspondent respectivement, pour installation
02 Définition
l'application de l'arrêté viziriel, les tensions efficaces par rapport à la électrique
terre de 115 et 230 volts.

La base de la classification des installations électriques étant ainsi


définie, l'article 2 procède à leur classification en trois catégories,
installation
02 conformément à la classification adoptée pour les distributions d'énergie Définition
électrique
électrique régies par le dahir du 29 janvier 1918 (15 rebia II 1336) et par
l'arrêté du directeur général des travaux publics du 30 juillet 1935.

Pour la première catégorie, la tension limite, en courant continu, est de


600 volts ; mais elle est de 250 volts en ce qui concerne le courant
alternatif. Il est toutefois prévu un palier à 150 volts, qui détermine deux
subdivisions dans les installations de première catégorie en courant
installation
02 alternatif : Définition
électrique
1° Celles pour lesquelles la plus grande tension efficace ne dépasse pas
150 volts (subdivision B1) ;
2° Celles pour lesquelles la plus grande tension efficace excède 150
volts, sans dépasser 250 volts (subdivision B2).

Les installations de la subdivision B2 présentant normalement des


risques supérieurs à celles de la subdivision B1, doivent être encore plus
installation
02 soignées et mieux protégées. C'est ainsi que le souci de ne pas affaiblir Définition
électrique
la sécurité nécessaire a conduit, en certains cas, à maintenir à leur
égard l'assimilation avec la haute tension.
Si les tensions de la subdivision B1 sont moins dangereuses que, les
précédentes, de nombreux accidents n'en prouvent pas moins que, dans installation
02 Définition
certaines conditions particulières de conductibilité, elles peuvent donner électrique
lieu à des électrocutions mortelles.
Seules sont considérées comme pratiquement inoffensives les
installations dites " à très basse tension ", dont la notion- très installation
02 Définition
intéressante, notamment au point de vue de l'emploi des lampes et électrique
appareils portatifs- est consacrée par le présent arrêté.
D'après la définition qui en est donnée par l'article 2, les installations à
très basse tension, au sens de l'arrêté, doivent répondre à deux ordres
de conditions :
En premier lieu, fonctionner sous une tension ne dépassant pas les
limites suivantes : soit 50 volts en courant continu, soit 24 volts en
courant monophasé ou, entre phases, en courant triphasé, si le neutre
n'est pas mis à la terre ; si le neutre est mis à la terre, cette tension peut
être portée à 42 volts (1). Par voie d'analogie, dans le cas du courant installation
02 Non applicable
diphasé, avec des appareils d'utilisation recevant effectivement les deux électrique
phases, la tension ne doit pas dépasser, soit 24 ou 48 volts, suivant que
le point commun des enroulements du secondaire du transformateur
n'est pas ou est mis à la terre.
En second lieu, satisfaire aux conditions d'établissement stipulées par
l'article 3, alinéa 1er et qui ont pour but d'empêcher que ces installations
soient exposées à être fortuitement soumises à une tension d'un autre
ordre. On reviendra ci-après sur ce second point.

Les installations dans lesquelles la tension dépasse les limites de la


première catégorie, au lieu de constituer, comme précédemment, une installation
02 Non applicable
catégorie unique, sont réparties en une deuxième et une troisième électrique
catégorie.
La deuxième catégorie comprend les installations dont la tension
installation
02 n'atteint pas 60.000 volts en courant continu et 33.000 volts en courant Non applicable
électrique
alternatif.
La troisième catégorie comprend toutes les autres installations. installation
02 Non applicable
Cette subdivision facilite la graduation des prescriptions préventives. électrique

Les installations à très basse tension ne donneraient évidemment qu'une


sécurité illusoire, si elles n'étaient garanties contre toute possibilité d'être
soumises accidentellement à une tension d'un autre ordre. C'est
pourquoi l'alinéa 1er du présent article prescrit qu'elles ne doivent avoir installation
03 Non applicable
aucun conducteur sous tension câblé avec d'autres conducteurs actifs. Il électrique
faut comprendre cette prescription comme interdisant même de câbler
ensemble des conducteurs appartenant à deux circuits distincts à basse
tension, par exemple l'un en courant continu, l'autre en courant alternatif.

Dans le même ordre d'idées, cet alinéa interdit, en outre, l'alimentation


des installations à très basse tension par l'intermédiaire de résistances
ou d'autotransformateurs. Ces dispositifs ne confèrent, en effet, qu'une
sécurité précaire. Il s'ensuit que dans le cas du courant alternatif, seuls
peuvent être utilisés les transformateurs à enroulements séparés ; ces
installation
03 transformateurs doivent d'ailleurs être spécialement soignés en ce qui Non applicable
électrique
concerne l'isolement entre enroulements. Tomberait notamment sous
l'interdiction d'emploi de résistances, le cas particulier d'une batterie
d'accumulateurs à très basse tension en tampon sous une tension
usuelle de 1re catégorie, pour l'alimentation de circuits téléphoniques, de
réseaux de signalisation, etc., etc.

(1) Ces chiffres, en ce qui concerne les installations à courant alternatif,


résultent de la définition de la très basse tension normalisée, telle qu'elle installation
03 Non applicable
a été adoptée au début de 1933 par l'Union internationale des électrique
producteurs et distributeurs d'énergie électrique,
Les interdictions édictées par le présent alinéa complètent, ainsi qu'on l'a installation
03 Non applicable
vu, la définition de la très basse tension au sens de l'arrêté viziriel. électrique
Les installations qui, tout en satisfaisant aux limites de tension requises,
ne répondraient pas par ailleurs à ces conditions, ne pourraient se
installation
03 réclamer des avantages conférés, au point de vue réglementaire, à la Non applicable
électrique
très basse tension et tomberaient sous le droit commun des installations
de 1re catégorie.
Les installations à très basse tension ainsi caractérisées étant réputées
pratiquement sans danger, ne sont astreintes, en principe, à aucune installation
03 Non applicable
autre disposition de l'arrêté. Les seules exceptions à cette règle sont électrique
énoncées au second alinéa.
Les dispositions du présent article relatives aux cas et conditions dans
lesquels doivent être établis des appareils d'interruption sur les circuits installation
04 Non applicable
aboutissant à un appareil récepteur sont élémentaires et se électrique
comprennent d'elles-mêmes.
La question s'étant posée de l'utilité d'étendre au fil neutre la règle
formulée par l'alinéa 1er, d'après laquelle la coupure du courant doit
pouvoir se faire simultanément sur tous les pôles ou sur toutes les
installation
04 phases, il a été reconnu que cette assimilation était discutable ; que si Non applicable
électrique
on ne doit jamais couper le fil neutre sans les fils de phase, la réciproque
n'est pas toujours vraie : c'est affaire de cas d'espèce. En conséquence,
la question a été résolue par la négative.

Il convient de noter que dans le cas des appareils récepteurs amovibles


(tels que lampes baladeuses, machines-outils à main), visés à l'alinéa 2, installation
04 Non applicable
2°, on doit considérer le dispositif de prise de courant de ces appareils électrique
récepteurs comme constituant l'interrupteur prescrit.

Au sujet de l'alinéa 3, qui subordonne l'emploi des interrupteurs


unipolaires, dans les cas où ils sont admis, à la condition qu'ils soient
toujours placés sur le conducteur de phase ou sur le conducteur installation
04 Non applicable
principal, il doit être précisé que cette obligation ne s'applique pas aux électrique
interrupteurs qui seraient placés sur des appareils amovibles, en raison
du dispositif de prise de courant que comportent déjà ces appareils.

Section II : Isolement Des Installations Electriques. Mises à La Terre.


Cet article se réfère à l'isolement général des installations électriques,
installation
05 c'est-à-dire de la totalité des circuits, machines et appareils. La mesure Définition
électrique
de résistance d'isolement de l'ensemble d'une installation permet de se
rendre compte de l'importance de la somme des courants de fuite.

Le bon isolement des installations électriques intéresse au premier chef


la sécurité des personnes. Il constitue, en effet, une protection
permanente, particulièrement efficace, car la résistance d'isolement, en installation
05 Applicable
cas de contact fortuit avec un conducteur sous tension, vient se placer électrique
en série avec celle du corps de la personne et diminue d'autant le
courant qui la traverse.

D'où la règle générale d'importance primordiale- inscrite dans le présent


installation
05 article : " En vue d'assurer la sécurité des personnes, l'isolement des Applicable
électrique
installations électriques doit être aussi élevé que possible. "

II faut d'ailleurs observer incidemment qu'au souci de la sécurité est ici


intimement lié, comme dans bien des cas, l'intérêt économique bien
compris de l'usager, puisque cette obligation d'isolement tend à réduire installation
05 Applicable
les pertes d'énergie et à assurer le bon fonctionnement de l'installation électrique
et la conservation des choses (en prévenant les risques d'incendie et les
effets d'électrolyse).
Pratiquement, il n'est toutefois pas possible, quelles que soient les
précautions prises, de réaliser et de maintenir un isolement absolu et on
devra seulement s'appliquer à réduire, autant que faire se peut,
l'importance des courants de fuite. L'obtention d'un bon isolement sera installation
05 Applicable
d'autant plus difficile à réaliser que la tension sera plus élevée, le réseau électrique
plus étendu et le milieu ambiant plus conducteur et notamment plus
humide. C'est donc par rapport à ces données de fait que l'état
d'isolement d'une installation doit être apprécié.

S'il s'agit de courant alternatif, la condition de l'isolement élevé n'entre


d'ailleurs plus seule en jeu ; il faut encore prendre en considération la
capacité du circuit, qui est une propriété intrinsèque et permanente des
conducteurs et dont le courant qui en résulte ne peut pas être réduit à
installation
05 volonté par un bon entretien de l'installation, comme c'est le cas pour les Définition
électrique
courants de fuite par défauts d'isolements. Or, ce n'est que pour les
petites installations et, les faibles tensions que le courant de capacité est
généralement négligeable ; ce courant peut, au contraire, prendre des
valeurs dangereuses dans les installations importantes.

Eu fait, dans les conditions ordinaires de la multitude des installations


électriques d'utilisation comportant des circuits de faible développement,
alimentés par des courants de tensions usuelles, la condition d'un installation
05 Définition
isolement élevé sans défaut direct pourra être aisément et devra électrique
toujours être remplie ; on vient de voir que de tels circuits, au cas de
courant alternatif, ne présentent, au surplus, qu'une capacité restreinte.

Il convient d'ajouter que l'emploi presque exclusif du courant alternatif, à


côté des dangers plus grands qu'il implique, donne des moyens très
installation
05 simples (réduction de tension et d'étendue des circuits d'utilisation) Définition
électrique
d'obvier, en certains cas particuliers, aux difficultés de réaliser un
isolement convenable.

Le principe posé par l'article 5 de l'isolement des installations, pris à la


lettre, serait incompatible avec toute mise à la terre intentionnelle ; mais installation
05 Définition
cet article ajoute expressément que cette disposition ne s'oppose pas à électrique
la mise à la terre éventuelle des points et conducteurs neutres.

Ainsi, contrairement à l'arrêté technique du directeur général des travaux


publics du 30 juillet 1935 qui a rendu applicable en zone française du
Maroc l'arrêté français, en date du 30 avril 1935, du ministre des travaux
publics et du ministre des postes, des télégraphes et des téléphones sur
installation
05 les distributions d'énergie électrique, qui rend obligatoire la mise à la Applicable
électrique
terre du point neutre jusqu'à 250 volts, le présent arrêté n'impose cette
mesure pour aucune tension, mais ne l'interdit pas non plus ; de sorte
qu'elle reste facultative dans les installations assujetties au présent
arrêté viziriel.

Cela ne signifie point qu'elle ne doive pas être réalisée, dans les cas où installation
05 Applicable
elle est jugée utile. électrique
Celles de ces installations qui sont directement branchées sur le
secondaire d'un réseau public - c'est-à-dire le plus grand nombre, mais
les moins importantes- ont, du reste, par cela même, leur neutre à la
installation
05 terre. Ce n'est donc, en principe, que pour les installations alimentées Applicable
électrique
par l'intermédiaire d'un transformateur de l'établissement et pour les
installations autonomes que la question de la mise à la terre du neutre
peut se poser.

Il a semblé prématuré d'imposer toute prescription positive à ce sujet, le


problème étant ici beaucoup plus complexe et ne se posant pas installation
05 Définition
exactement dans les mêmes termes que pour les distributions d'énergie électrique
électrique.

Toutefois, il est aujourd'hui unanimement reconnu que la mise à la terre


du point neutre des circuits secondaires constitue le procédé le plus
simple et le plus efficace de protection contre l'irruption de la haute
tension sur la basse. Les communications entre circuits de tensions
différentes sont particulièrement à redouter lorsque les installations des
deux tensions sont fixées sur les mêmes supports, qu'elles sont trop installation
05 Applicable
rapprochées dans les postes de distribution ou qu'elles sont en relation électrique
par des transformateurs. Mais c'est surtout dans les installations de
première catégorie, isolées seulement pour la tension de service et dont
les appareils sont susceptibles d'être manoeuvres fréquemment, que le
passage accidentel de tensions plus élevées peut avoir des
conséquences graves.

La mise à la terre du point neutre, en limitant, dans une certaine mesure,


installation
05 le potentiel du circuit à protéger par rapport au sol, réalise donc à ce Applicable
électrique
point de vue une amélioration non douteuse de la sécurité.

Néanmoins, on doit faire les plus expresses réserves quant à l'adoption


de ce dispositif dans tous les cas où de faibles résistances par rapport
au sol sont à craindre, par exemple dans les industries qui entraînent
installation
05 l'humidité constante des locaux ; dans de tels locaux, à défaut d'emploi Applicable
électrique
de la très basse tension, la sécurité est plutôt à rechercher dans un
isolement strict et une vérification fréquente des valeurs d'isolement des
phases.
Au cas où l'ensemble de l'installation électrique d'un établissement
comportant certains locaux très conducteurs aurait son point neutre à la
installation
05 terre, il serait d'ailleurs toujours facile, par le moyen de transformateurs Applicable
électrique
séparateurs, de déterminer pour ces locaux des circuits distincts avec
point neutre isolé.
Il est à peine besoin d'ajouter qu'en toute éventualité, la mise à la terre
du point neutre ne constituant qu'une mesure complémentaire de installation
05 Applicable
protection, ne saurait dispenser d'un isolement convenable des électrique
installations, ainsi qu'il a été indiqué ci-dessus.

A l'effet de compléter les données d'expérience sur certains points


encore controversés, touchant la valeur préventive de la mise à la terre
du neutre, il conviendrait, à l'occasion des enquêtes consécutives aux installation
05 Définition
accidents dus à des tensions de première catégorie, que les inspecteurs électrique
du travail relatent spécialement cette circonstance que le point ou
conducteur neutre était ou non relié à la terre.
Les pièces métalliques faisant partie des installations et non parcourues
par le courant ou situées à leur proximité peuvent être soumises
accidentellement à des différences de potentiel élevées, soit par rapport
au sol, soit par rapport à d'autres masses métalliques et constituer ainsi
installation
07 un danger grave- d'autant plus grave qu'on ne s'en méfie pas- pour les Définition
électrique
personnes qui viendraient à les toucher. C'est ce qu'on entend par
contact indirect avec une installation électrique par opposition au contact
direct avec les conducteurs normalement sous tension, envisagé ci-
dessus à propos de l'isolement des installations.

Les défauts de cette espèce peuvent provenir de charges par induction,


de l'effet de capacité, de communications fortuites avec des pièces sous installation
07 Définition
tension (par défaut d'isolement, par exemple), d'amorçage d'arc à des électrique
distances parfois considérables, etc.

Il est à remarquer que les mesures qui tendent à réduire les dangers des
contacts directs (maintien d'un isolement élevé, abaissement de la
tension de distribution) contribuent par cela même à diminuer ou même
à supprimer complètement le risque des contacts indirects ; mais, en
outre, il existe deux moyens dont le but spécial est de parer aux dangers installation
07 Applicable
du contact indirect, ce sont : électrique
1° La mise à la terre de tous les conducteurs voisins des circuits et non
parcourus par le courant ;
2° L'isolement des bâtis et pièces conductrices et des personnes. Ces
deux modes de protection sont en quelque sorte classiques.

Au point de vue de la tension, la faculté est laissée de choisir l'un ou


l'autre. (Ces prescriptions sont, en effet, déclarées applicables à partir
de la subdivision B2) En principe, c'est la mise à la terre qui est exigée ;
installation
07 le champ d'application de cette mesure est généralisé à toutes les Applicable
électrique
pièces conductrices qui risquent d'être accidentellement mises sous
tension et qui ne seraient pas hors de portée de la main ; l'énumération
qui est donnée des principaux cas à considérer n'est pas limitative.

La faculté de protection par isolement des machines et appareils,


entourés eux-mêmes d'un plancher de service isolant, est
concurremment prévue. Mais ce mode de protection nécessite
l'isolement parfait par rapport à la terre des bâtis, ce qui est très difficile installation
07 Applicable
à réaliser ; la nature et la constitution des planchers ou tapis isolants électrique
doivent, d'autre part être appropriées à la tension de régime et à la
nature des locaux. Il est enfin essentiel que les isolements soient
constamment maintenus en bon état.
En fait, la protection par isolement n'est guère employée que pour les
machines à courant continu à haute tension. C'est le système de
Non installation
07 protection par mise à la terre de tous les objets métalliques entourant les
Applicable électrique
circuits qui est généralement appliqué ; il est même imposé à titre
exclusif quand il s'agit de locaux fortement conducteurs.
IL faut enfin noter à ce propos, que dans ces locaux et sur les
emplacements de travail découverts, l'obligation de ces mises à la terre
installation
07 a été spécialement étendue à la subdivision B (art. 21) et qu'il en est de Définition
électrique
même dans tous les cas pour les bâtis des machines outils portatives à
main (art. 26, alinéa 2).
Le présent article prévoit des appareils de protection contre les
décharges atmosphériques, au cas où l'installation comporte des lignes Non installation
08
aériennes, ainsi que si les lignes aériennes ont une longueur de plus de Applicable électrique
500 mètres.
Il convient de remarquer que l'efficacité du ou des dispositifs de
protection adoptés pour l'application du présent article, devra être
installation
08 appréciée, dans chaque cas, en tenant compte également des Définition
électrique
conditions spéciales de conductance des locaux et d'accessibilité des
conducteurs ou appareils de l'installation considérée.
Cet article fixe les conditions techniques essentielles auxquelles doivent
installation
09 satisfaire les conducteurs et prises de terre et qui sont empruntées à la
électrique
réglementation des distributions d'énergie électrique.
On distingue, parmi les lignes et prises de terre :
1° Celles dites de protection, qui servent soit à réduire le potentiel par
rapport à la terre des masses métalliques des bâtis de machines, des
pylônes, etc., soit à éviter les différences de potentiel dangereuses entre
installation
09 corps conducteurs susceptibles d'être touchés simultanément ; Définition
électrique
2° Celles qui doivent écouler à la terre les décharges atmosphériques
passant par les parafoudres ;
3° Celles qui servent à mettre à la terre d'une façon permanente des
points ou conducteurs neutres.
L'importance du facteur de sécurité que constituent les mises à la terre,
installation
09 donne toute sa valeur à l'application rationnelle des prescriptions du
électrique
présent article.

La section des conducteurs de terre a été choisie parfois beaucoup trop


faible et il en est résulté des fusions par effet Joule. Il y a lieu de ne pas
descendre en dessous du minimum fixé par l'alinéa 1er suivant la nature
des conducteurs. Cette dimension minimum ne s'applique d'ailleurs installation
09 Définition
qu'aux conducteurs de terre proprement dits. Elle ne concerne pas les électrique
conducteurs qui relient aux masses métalliques principales d'autres
parties de l'installation, telles que bâtis de machines, enveloppes
d'appareils, etc.

La prescription de l'alinéa 5 relative à l'isolement des conducteurs de


terre par rapport à la paroi du bâtiment sur laquelle ils s'appuient ou
qu'ils traversent, ne s'applique pas aux conducteurs qui, à l'intérieur des
installation
09 bâtiments à ossature métallique, relient les masses métalliques Définition
électrique
principales, les bâtis de machines, etc., à l'ossature métallique des
bâtiments Implantés dans le sol et les mettent ainsi à la terre par
l'intermédiaire de cette ossature.
Les prises de terre peuvent être simples ou multiples ; c'est une
excellente mesure que de constituer la prise de terre en montant en installation
09 Applicable
parallèle des prises de terre élémentaires assez distantes l'une de l'autre électrique
pour qu'elles ne s'influencent pas réciproquement.

Il y a lieu, en principe, d'établir des prises distinctes pour les masses


installation
09 métalliques, pour les points et conducteurs neutres de chaque catégorie
électrique
ainsi que pour les parafoudres de chaque catégorie (alinéa 6).
Lorsque la séparation des prises de terre présentera des difficultés
exceptionnelles, on pourra réunir les prises de terre de protection des
masses métalliques et celles des parafoudres, à condition que les
conducteurs de terre correspondant à chaque groupe, dans chaque
catégorie, soient maintenus séparés et isolés jusqu'à la prise de terre
commune (alinéa 7). En aucun cas, les prises de terre des neutres qui
installation
09 resteront séparés par catégorie ne devront être reliées à un autre circuit
électrique
de terre ; cette disposition capitale a pour but d'empêcher qu'une
décharge provenant par exemple d'un circuit de 3° catégorie ne puisse,
soit directement, soit à travers un bâti de transformateur, passer dans la
terre du neutre et de là dans le circuit de 1re catégorie qui y serait relié ;
les accidents de ce genre sont surtout à redouter dans les zones
particulièrement exposées aux effets de la foudre.

L'avant-dernier alinéa interdit d'immerger simplement les prises de terre,


parce que, contrairement à une opinion trop répandue, les prises de
terre formées de plaques plongées dans les puits, les étangs et surtout
l'eau courante, ont souvent des résistances élevées. Il convient de les
installation
09 enfoncer dans des terrains aussi humides que possible. Il ne faut Définition
électrique
d'ailleurs pas hésiter à atteindre des couches profondes, si elles doivent
conserver une humidité permanente plutôt que de constituer une prise
de terre dans un terrain rocailleux où, durant les saisons sèches, elle
deviendrait dangereuse.

Le dernier alinéa dispose enfin que les prises de terre doivent avoir une
résistance aussi faible que possible et maintenue inférieure à une limite
installation
09 appropriée à chaque cas. Cette condition est en effet indispensable pour Applicable
électrique
qu'elles puissent avoir toute leur efficacité et que puissent être évitées
des différences de potentiel dangereuses.
Pour que leur résistance soit aussi faible et aussi constante que
possible, les prises de terre doivent être exécutées avec discernement,
installation
09 en tenant compte des conditions locales. Ainsi qu'il résulte de ce qui Applicable
électrique
précède, l'attention doit tout particulièrement se porter sur le facteur
résistivité du sol.
Comme une prise de terre, même bien conditionnée à l'origine, peut
prendre à un moment donné une résistance exagérée, il est en outre
installation
09 nécessaire que des vérifications périodiques de résistance soient Définition
électrique
effectuées : l'arrêté viziriel prescrit des vérifications au moins annuelles
(art. 37, alinéa 3).
Il n'a pas encore paru possible, dans l'état présent de la technique,
d'assigner par voie réglementaire des limites de résistance précises aux
prises de terre. Il appartiendra aux inspecteurs du travail, d'après les
installation
09 résultats des mesures de résistance consignés sur le registre ad hoc Applicable
électrique
(art. 37, alinéa final) et eu égard aux circonstances locales, d'apprécier,
dans chaque cas particulier, si les valeurs des résistances mesurées
sont acceptables.

Lorsqu'il s'agit de la protection par mise à la terre de masses métalliques


qui ne doivent pas normalement être sous tension, il y a lieu de se
donner comme objectif de réduire suffisamment la résistance de leur
connexion au sol pour que l'intensité du courant de dérivation installation
09 Applicable
susceptible de traverser le corps d'une personne en cas de contact ne électrique
puisse prendre une valeur dangereuse. (On verra ci-après que l'intensité
maximum que peuvent supporter sans danger les organes vitaux est
réputée de l'ordre de 25 milliampères en courant alternatif).
L'application de la loi d'Ohm montre que la condition de ne pas atteindre
pour le courant dérivé une intensité dangereuse, sera d'autant plus
difficile à réaliser que les résistances de contact de la personne, tant
avec les pièces métalliques qu'avec le sol, seraient plus faibles. Il
s'ensuit que les mises à la terre de protection doivent être de résistance installation
09 Applicable
tout particulièrement faible lorsque les contacts avec les pièces électrique
métalliques risquent de se produire, ainsi qu'il est fréquent, par de larges
surfaces d'épidémie (poignées et volants de manoeuvre, bâtis, etc.), et
lorsque le sol est fortement conducteur (cas des locaux mouillés
notamment). On reviendra plus loin sur ces dernières notions.

Enfin, comme contribution à la documentation expérimentale en la


matière, les circonstances de fait, au point de vue résistance des prises installation
09 Applicable
de terre, devront être soigneusement relevées, le cas échéant, à électrique
l'occasion des enquêtes d'accidents.
Section III : Canalisations
Cet article condense les prescriptions fondamentales concernant installation
10
l'établissement des lignes, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur des bâtiments, électrique
à l'exclusion des canalisations souterraines.
Il a paru suffisant de poser ici, en formules largement compréhensives,
les principes généraux de la protection, sans entrer dans le détail des installation
10
modalités d'exécution, ce qui eût donné à cette partie de l'arrêté viziriel électrique
un développement anormal.
Les installateurs trouveront, dans les prescriptions détaillées de l'arrêté
technique français sur les distributions d'énergie électrique en date du
30 avril 1935, rendu applicable en zone française du Maroc par l'arrêté
installation
10 du directeur général des travaux publics du 30 juillet 1935 les règles
électrique
dont ils auront à s'inspirer, et celles-ci constitueront de même, le cas
échéant, un critérium de contrôle tout indiqué pour les inspecteurs du
travail.

En rapprochant l'alinéa 1er du présent article, qui prescrit que " les
enveloppes des conducteurs recouverts doivent être convenablement
isolantes ", de l'article 5 ci-dessus visant l'isolement de l'ensemble de
l'installation, on constate que la réglementation a voulu mettre en
installation
10 évidence les deux notions distinctes de l'isolement : isolement général Applicable
électrique
de l'installation, isolement particulier des conducteurs. L'une des
conditions d'un bon isolement général est que les revêtements des
conducteurs isolés présentent et conservent une résistance d'isolement
suffisante.
Cet article, spécial à l'établissement des canalisations souterraines de
2e et de 3e catégorie, a le même caractère de principe que le précédent installation
12 Applicable
et doit être complété, au point de vue de son application pratique, dans électrique
les mêmes conditions.
Les dispositions de cet article visent spécialement les conducteurs installation
13 Applicable
établis à l'intérieur des locaux. électrique
En ce qui concerne les conducteurs de 1re catégorie, lorsqu'ils sont
isolés, ainsi qu'il est de règle très générale, ils sont normalement sans
installation
13 danger. Des dispositifs de protection ne sont exigés que clans les cas Applicable
électrique
exceptionnels où ces conducteurs sont nus et établis à portée de la
main.
Il était toutefois nécessaire de prévoir une dérogation expresse à
l'obligation de cette protection, pour le cas où elle serait irréalisable. Il
peut en être ainsi, en particulier, pour les fils de contact des trolleys de
chariots de ponts roulants. Il est très recommandable que le dispositif de Non installation
13
sectionnement du courant prescrit en pareil cas soit, autant que Applicable électrique
possible, à fonctionnement automatique, c'est-à-dire tel qu'on ne puisse
accéder au voisinage des conducteurs tant que le courant n'est pas
coupé.

Les autres prescriptions du présent article, empruntées à la


réglementation des distributions d'énergie électrique, visent les
conducteurs nus de 2° et de 3° catégorie : exception faite d'installations
installation
13 appartenant aux tensions inférieures de la 2e catégorie, ces
électrique
prescriptions n'ont guère d'application, en fait, que dans les locaux
d'exploitation électrique (usines génératrices, sous-stations, postes de
transformation).

Elles n'appellent pas d'explications spéciales. On notera simplement que


la légère tolérance prévue à l'alinéa 6 pour la largeur des passages
d'accès aux conducteurs nus de 2° catégorie dans les installations
Non installation
13 existantes, largeur qui peut être ramenée de 80 à 75 centimètres sur des
Applicable électrique
longueurs ne dépassant pas 30 centimètres correspond, pratiquement,
au cas où le passage se trouverait quelque peu rétréci par la présence
de colonnes ou de poteaux en ciment armé.

C'est un fait d'expérience que si, dans les installations d'utilisation, une
bonne partie des accidents est due à des contacts indirects par suite
surtout de défauts d'isolement, dans les installations à haute tension, la
cause la plus fréquente des électrocutions réside, au contraire, dans les
installation
13 contacts directs avec les conducteurs en charge. D'où l'importance qui
électrique
s'attache à ce que les présentes prescriptions soient exactement
observées. Grâce aux dispositions transitoires ménagées pour les
installations existantes, il n'est d'ailleurs pas à prévoir de difficulté
sérieuse dans leur application.

L'intérêt pratique de la prescription faisant l'objet de cet article, aux


termes duquel il est interdit d'entreposer au voisinage des conducteurs
installation
14 sous tension des objets de dimensions telles qu'au cours de leur
électrique
manipulation ils risquent d'entrer en contact avec ces conducteurs, est
attesté par divers accidents que cette précaution aurait évités.

Cet article ne s'applique qu'à l'intérieur des locaux, mais la même


mesure est impliquée, en tant qu'il y a lieu, à l'égard des conducteurs
installation
14 établis à l'extérieur, par la formule très générale de l'article 11, alinéa
électrique
final, d'après laquelle ces conducteurs doivent toujours se trouver à l'abri
de tout contact fortuit.

Section IV : Machines, Transformateurs, Tableaux, Appareils, Lampes


Electriques.
installation
15 Il a paru conforme aux données de la pratique, de soustraire à tout
électrique
contact fortuit les pièces nues sous tension des machines ou appareils
fie 1re catégorie B2, de 2e ou 3e catégorie située à portée de la main.

Il y a lieu d'observer que les dispositions du présent article et, en


particulier, celles de l'alinéa 4, sont applicables, le cas échéant, aux installation
15
appareils d'éclairage à tubes luminescents (notamment aux appareils au électrique
néon) dont l'usage est récent et tend à se répandre de plus en plus.

installation
16 Cet article réunit les dispositions spéciales aux tableaux de distribution.
électrique
L'alinéa 6 prévoit le cas où l'on a installé, sur la face arrière des
tableaux, des garde-corps, des grillages ou des écrans pour protéger le
personnel contre tout contact accidentel avec des pièces métalliques
sous tension de 2e ou de 3e catégorie placées à découvert. L'emploi de installation
16 applicable
ces dispositifs de protection reste facultatif, mais s'ils existent, ils doivent électrique
répondre aux règles fixées par l'article 13 concernant les distances entre
lesdits dispositifs et les pièces métalliques nues sous tension, ainsi que
la largeur du passage libre.

Il est nécessaire que les passages réservés derrière les tableaux de


distribution des installations de 2e ou de 3e catégorie (et dont la largeur
et la hauteur minima demeurent respectivement fixées à 1 mètre et à 2
installation
16 mètres) soient aussi grands, que le permettent les conditions applicable
électrique
économiques. Toutefois, même les passages largement calculés ne
suffiront pas toujours pour parer à tout contact fortuit, surtout si les
organes dangereux sont disposés de part et d'autre du passage.

Aussi, est-il désirable, dans toute la mesure où elle est pratiquement


possible, d'assurer la protection de ces organes par des mains installation
16 applicable
courantes ou des panneaux mobiles, ces derniers devant d'ailleurs être électrique
préférés comme étant plus sûrs.
A défaut de cette protection, un plancher de service isolant doit être
établi sur la face arrière du tableau (alinéa 7). Il va sans dire que ce installation
16 applicable
plancher doit assurer, pour être réellement efficace, un haut degré électrique
d'isolement.
Les prescriptions de cet article, relatives aux lampes électriques,
installation
17 édictent un minimum de mesures préventives et ne font que consacrer applicable
électrique
des règles techniques élémentaires.
A ces prescriptions d'ordre général s'ajoutent d'ailleurs diverses autres
prescriptions éparses dans l'arrêté et correspondant à certaines
installation
17 conditions spéciales d'emploi des lampes (locaux très conducteurs,
électrique
lampes portatives, etc.) desquelles résulte un risque particulier
d'accidents électriques.
Aux termes du 4e alinéa, lorsque les lampes suspendues comportent
des réglages en hauteur, il doit être utilisé, à cet effet, un système à
contrepoids ou équivalent (suspensions à tirage). Cette mesure a pour
installation
17 but d'éviter la pratique, encore trop répandue dans les ateliers, qui Applicable
électrique
consiste, suivant les besoins, à nouer ou à dénouer les fils de
suspension de la lampe, et qui peut être génératrice d'accidents par
l'usure rapide de l'isolant qu'elle provoque.
Les suspensions à tirage sont d'ailleurs elles-mêmes interdites, en
installation
17 raison d'inconvénients de même ordre, quoique bien moindres. dans les Applicable
électrique
locaux très conducteurs (art. 20, alinéa final).
Section V : Dispositions Particulières A Certains Locaux Ou installation
Emplacements De Travail Et A Certains Travaux électrique
Les locaux, emplacements de travail et travaux envisagés dans cette
section sont ceux qui exposent à un risque électrique aggravé et qui, par installation
conséquent, exigent un redoublement de précaution. Ils comprennent électrique
les trois catégories suivantes :
a) Locaux à danger d'explosion (art. 19) : Ce sont les locaux
spécialement destinés aux accumulateurs, les ateliers qui contiennent installation
des corps explosifs et ceux où il peut se produire soit des gaz détonants, électrique
soit des poussières inflammables.
L'article 19 reproduit à leur sujet les mesures préventives déjà en installation
vigueur et dont il est inutile de souligner le caractère strict. électrique
Une atténuation a toutefois dû être apportée, en ce qui concerne les
locaux d'accumulateurs, qui ne fait que consacrer un état de fait reconnu
pratiquement sans inconvénient : par dérogation à l'interdiction d'établir
Non installation
à découvert, dans ces locaux comme dans les autres locaux à danger
Applicable électrique
d'explosion, aucun appareil pouvant donner lieu à des étincelles, les
bancs de charge d'accumulateurs portatifs y sont expressément
autorisés.
Il y a lieu d'insister, à ce propos, sur le caractère essentiel, au point de
vue de la sécurité, d'une ventilation suffisamment efficace des locaux Non installation
d'accumulateurs pour assurer, ainsi qu'il est prescrit, l'évacuation Applicable électrique
continue des gaz dégagés.
Il est ajouté enfin, en ce qui concerne ces locaux, des prescriptions
spéciales d'isolement, rendues nécessaires par l'humidité qui y règne,
les vapeurs acides qui s'y dégagent et par les interventions fréquentes Non installation
du personnel que nécessite la surveillance des batteries Applicable électrique
d'accumulateurs. Les locaux d'accumulateurs se rattachent par là aux
deux catégories qui suivent.
b) Locaux très conducteurs (art. 20-21) : Ce sont les locaux où le sol et
les parois sont très conducteurs, soit par construction, soit par suite de Non installation
dépôts salins résultant de l'exercice même de l'industrie ou par suite de Applicable électrique
l'humidité.
A ces locaux, l'arrêté viziriel assimile les emplacements de travail à
découvert qui sont exposés aux intempéries, parfois établis sur un sol
humide ou même à proximité d'eau. Une assez forte proportion
Non installation
d'accidents est en effet due aux chantiers de construction ou autres
Applicable électrique
utilisant les moteurs électriques pour pompes, appareils de levage, etc.,
installations trop souvent négligées, en raison de leur caractère
temporaire.

L'article 21 étend l'obligation de la mise à la terre des bâtis et masses


métalliques même aux installations de la 1re catégorie B lorsqu'elles
sont établies dans des locaux très conducteurs et sur des emplacements
de travail à découvert. On remarquera que cette mesure est également
rendue applicable dans les cuisines, pour tout appareil de cuisine
électrique d'une puissance supérieure à 1 kilowatt. La raison d'être de Non installation
cette assimilation est que le câblage intérieur de ces appareils pour les Applicable électrique
puissances visées est en fil nu et que, d'autre part, les cuisines, sans
être en général des locaux dangereux au sens de l'article 20, n'en
présentent pas moins certaines causes d'aggravation du risque
électrique (conduites et robinets d'eau, pouvant être touches
simultanément avec le bâti des fourneaux, buées, etc.).

On a vu que le facteur résistance d'isolement domine le problème du


risque d'électrocution. Or, dans les locaux très conducteurs, d'une part,
les isolements sont difficiles à maintenir et ont une tendance à se
Non installation
détériorer rapidement ; d'autre part, les personnes qui séjournent dans
Applicable électrique
ces locaux offrent elles-mêmes une résistance de contact avec le sol et
souvent aussi avec les conducteurs (humidité des mains, etc.)
considérablement diminuée.
C'est sur ces notions fondamentales, devenues des axiomes de la
prévention, que reposent les prescriptions renforcées dont sont l'objet
Non installation
les locaux très conducteurs et emplacements de travail découverts,
Applicable électrique
prescriptions dont le développement (compte tenu de diverses
références, constitue une des principales caractéristiques de l'arrêté.
Il est de première importance, dans ces locaux et sur ces
emplacements, d'observer strictement l'interdiction d'établir, à la portée
de la main, des conducteurs ou des appareils placés à découvert (art. Non installation
20, alinéa 1er) ; quant à l'isolement des conducteurs et appareils Applicable électrique
accessibles, il doit être, ainsi qu'il a déjà été indiqué plus haut, tout
particulièrement soigné.

C'est également le lieu de rappeler qu'il faut être très prudent en


manoeuvrant les appareils électriques, notamment les interrupteurs,
lorsqu'on a les chaussures détrempées ou imprégnées de solutions
salines ou qu'on se trouve sur un sol mouillé, car alors la résistance de
contact des pieds devient extrêmement faible. Une disposition (art. 20, Non installation
alinéa 2), rend d'ailleurs obligatoire, dans les endroits fortement Applicable électrique
conducteurs, l'isolement des ouvriers par rapport au sol, pour la
manoeuvre des appareils. Cet isolement doit naturellement être en
rapport avec la tension de l'installation et le degré de conductibilité du
sol.

c) Locaux dans lesquels l'emploi de la très basse tension est obligatoire


(art. 22) : Les locaux dont 11 vient d'être question sont plus ou moins
conducteurs, et, par conséquent, plus ou moins dangereux, suivant leur Non installation
degré d'imprégnation par l'humidité ou des liquides salins, au point qu'il Applicable électrique
peut être pratiquement très difficile sinon impossible d'y maintenir un
isolement suffisant pour sauvegarder la sécurité des personnes.

II peut en être de même dans les locaux ou se dégagent des vapeurs


corrosives ou des émanations attaquant fortement les métaux et autres
matériaux utilisés dans les installations électriques. Tel est par exemple
Non installation
le cas dans certaines fabriques de produits chimiques, dans certains
Applicable électrique
ateliers de teinture et blanchissement, dans les salles d'accumulateurs,
de décapage, les caves de fermentation, etc. L'action de l'humidité
s'ajoute d'ailleurs souvent à celle des vapeurs corrosives.

On évitera, autant que possible, de placer dans ces divers locaux des
machines, appareils et canalisations électriques les desservant : lorsque Non installation
ce moyen ne pourra être employé, les conducteurs seront utilement Applicable électrique
protégés par des revêtements appropriés.
On peut aussi rechercher, le cas échéant, une amélioration des
Non installation
conditions d'isolement dans un fractionnement judicieux des circuits
Applicable électrique
établis dans ces locaux, à l'aide de transformateurs séparateurs.
Si, malgré les précautions prises, l'isolement de l'installation ne pouvait
être maintenu à un taux acceptable, le présent article impose l'usage de Non installation
la très basse tension, au moins pour les parties de ces installations qui Applicable électrique
présentent des conducteurs ou appareils accessibles.
Pour assurer l'application de cette prescription, des vérifications
périodiques d'isolement, sont prévues (art. 37, alinéa 4) en ce qui
concerne les installations établies dans des locaux où, par suite des Non installation
causes visées au présent article (humidité, imprégnation par des liquides Applicable électrique
conducteurs ou dégagement de vapeurs corrosives), il est douteux qu'un
isolement suffisant puisse être maintenu.
Ces vérifications posent la question de savoir au-dessous de quelle
valeur la résistance d'isolement des installations peut être considérée
comme insuffisante au point de vue de la sécurité des personnes. Le Non installation
principe est que cette résistance doit être telle que, mise en série avec Applicable électrique
celle du corps humain, elle empêche le courant de fuite d'atteindre une
valeur dangereuse.
Il a toutefois paru encore prématuré d'inscrire dans l'arrêté des règles
rigides à cet égard. La question est en effet très complexe et fait
Non installation
intervenir de multiples facteurs. On sait, au surplus, quelle prudence
Applicable électrique
s'impose encore dans l'interprétation des données expérimentales sur
les caractéristiques des courants dangereux pour l'organisme humain.

Il est néanmoins quelques données générales, considérées dans l'état


actuel de l'expérimentation comme à peu près acquises, sur lesquelles Non installation
on peut baser l'appréciation des résultats des mesures d'isolement et Applicable électrique
qu'il convient de rappeler sommairement ici.
On sait que la nocivité d'un courant pour l'organisme dépend de
l'intensité du courant qui traverse le corps et du trajet parcouru par le
courant. Il faut toutefois distinguer suivant la nature du courant. De Non installation
nombreuses expériences ont montré que le courant alternatif est plus Applicable électrique
dangereux que le continu et que la résistance opposée par le corps au
passage du courant est plus faible en alternatif qu'en continu.
Il est couramment admis que pour les personnes normales, la limite
d'intensité supportable sans danger (quoique déjà très douloureuse) se Non installation
place autour de 25 milliampères en courant alternatif et de 50 Applicable électrique
milliampères en courant continu.

Pour une tension donnée, l'intensité du courant qui traversera le corps


d'une personne est déterminée par la résistance qui est offerte au
passage de ce courant. Or, cette résistance est extrêmement variable
suivant les sujets et les circonstances. Elle dépend à la fois de la
résistance intérieure du corps et des résistances de contact, ces
Non installation
dernières étant elles-mêmes fonction, d'une part de la surface de contact
Applicable électrique
des électrodes avec l'épiderme et du fait que celui-ci peut être plus ou
moins mouillé ou en état de moiteur, d'autre part de la résistance de
contact de la personne avec le sol. C'est dans les locaux mouillés et
particulièrement dans les locaux imprégnés d'un électrolyte quelconque,
que cette dernière résistance est la plus faible.

On admet généralement que la résistance totale du corps humain est de


Non installation
l'ordre de 2.000 ohms et peut descendre jusqu'à 1.000 ohms et, même
Applicable électrique
au-dessous.

A ce chiffre de résistance de 1.000 ohms, conjugué avec les valeurs


Non installation
limites des intensités non dangereuses sus indiquées, correspond une
Applicable électrique
différence de potentiel de 25 volts en alternatif et 50 volts en continu.

C'est assez dire que le danger d'accidents graves par défaut d'isolement
existe, dans certaines conditions qui se rencontrent dans la pratique,
Non installation
pour tous les courants électriques usuels (abstraction faite de la très
Applicable électrique
basse tension), même à 110 volts - vérité d'expérience encore trop
souvent méconnue ou ignorée des intéressés.
Tels sont les principes généraux dont, le service devra s'inspirer pour
Non installation
l'application des dispositions, très importantes, de cette partie de l'arrêté
Applicable électrique
viziriel.
installation
Section VI : Mesures A Prendre Contre Le Danger D'incendie
électrique
Toutes les mesures prises en vue de donner un isolement aussi élevé
que possible aux installations, contribuent, ainsi qu'il a déjà été indiqué,
à éliminer le risque d'incendie. Il en est de même des dispositifs de
installation
23 à 25 protection contre les décharges atmosphériques dont doivent
électrique
obligatoirement être munies les installations comportant des lignes
aériennes de plus de cinq cents mètres, et dans les régions
particulièrement orageuses (art. 8).
Mais, en outre, la prévention des incendies d'origine électrique nécessite
installation
diverses mesures spéciales. Celles qui sont inscrites dans la présente
électrique
section se justifient d'elles-mêmes.
On remarquera que ces dispositions sont au nombre de celles qui, par
installation
exception, sont applicables aux distributions à très basse tension, le
électrique
danger pouvant résulter ici de l'intensité accrue du courant.
installation
Section VII : Appareils Amovibles
électrique

La présente section vise tous appareils amovibles - simplement mobiles


ou portatifs- reliés au circuit d'alimentation par une canalisation souple.
On peut citer notamment, dans cette catégorie, les petits
installation
26-27 transformateurs de sécurité, diverses sortes de machines-outils, à main
électrique
(perceuses, aléseuses, machines à meuler et à polir, tournevis, clés de
serrage, appareils à roder les soupapes, à détartrer les chaudières, etc.),
les lampes, appareils de chauffage, aspirateurs, etc.

Les appareils amovibles, y compris les conducteurs souples qui les


relient au circuit, sont plus exposés aux détériorations susceptibles
d'affecter leur isolement que ceux installés à demeure et, de ce fait, installation
26-27
présentent plus de risques d'accidents, surtout lorsqu'ils sont pris à électrique
pleine main pendant leur fonctionnement. D'où la nécessité des mesures
spéciales qui font l'objet des présentes dispositions.
Dans ces dernières années, l'emploi des machines-outils électriques à
main et des lampes électriques baladeuses a pris une grande extension.
installation
26-27 Des accidents répétés ont montré le danger de cet emploi, si les
électrique
précautions nécessaires ne sont pas prises. Ces accidents peuvent et
doivent disparaître.
L'article 26 (alinéa 1er) interdit d'employer tous appareils amovibles sous installation
26 applicable
d'autres tensions que celles de la première catégorie. électrique
Les prescriptions suivantes visent, d'une part, les machines outils
portatives à main et lampes mobiles (alinéas 2 à 4), d'autre part, les installation
26
conducteurs souples (alinéas 5 à 7) et dispositifs de prise de courant électrique
(alinéas 8 et 9).

En ce qui concerne les machines- outils portatives, souvent maniées


sans ménagement et soumises à un service très dur, le danger résulte
de ce que la carcasse et l'enveloppe, ordinairement métalliques, peuvent
être mises sous tension par suite d'un défaut d'isolement à l'intérieur de
ces appareils. Le moyen le plus efficace d'y parer consiste,
installation
26 indépendamment d'un isolement renforcé des enroulements, dans la applicable
électrique
mise à la terre du bâti soigneusement faite, réalisée automatiquement
avant la mise sous tension. Cette mise à la terre est rendue obligatoire
même en 1re catégorie B1. Elle se fera par un conducteur spécial de
terre câblé avec le conducteur souple d'alimentation et ne devra pas
pouvoir être interrompue tant que la machine sera sous tension.

Echappent toutefois à l'obligation du dispositif de mise à la terre


automatique, les cas où il s'agit d'installations tout à fait provisoires et
temporaires et ceux où l'emploi de machines-outils à main en un lieu de
installation
26 travail occasionnel n'est qu'exceptionnel et se fait, par exemple, par le applicable
électrique
moyen d'une douille de lampe électrique. Mais, même dans ces cas, la
mise à la terre du bâti de la machine reste naturellement exigée et il doit
y être apporté toute l'attention nécessaire.
On doit mettre sur le même pied que les machines-outils portatives les
installation
26 lampes baladeuses qui, plus répandues que les premières, donnent lieu applicable
électrique
à des accidents encore plus fréquents.
Ce sont des lampes mal conçues au point de vue de la sécurité qui,
ordinairement, sont responsables de ces accidents. Il ne devra plus
désormais être employé que des appareils satisfaisant aux conditions
installation
26 réglementaires. On trouve aujourd'hui couramment dans le commerce applicable
électrique
des modèles de baladeuses répondant entièrement à ces prescriptions.
Il y a donc lieu d'exiger rigoureusement la disparition, sans délai, des
appareils défectueux qui pourraient encore être on service.

Les conducteurs souples qui relient les appareils mobiles au circuit


d'alimentation sont également une cause permanente de danger, s'ils ne
sont l'objet de précautions spéciales. Ils sont en effet exposés, par suite
de leurs conditions d'emploi, à la dénudation et à la rupture des fils, aux
installation
26 points d'insertion dans les appareils et dans les fiches de prises de applicable
électrique
courant, ainsi- plus particulièrement lorsqu'il s'agît de machines-outils
portatives et de lampes baladeuses- qu'à l'usure et à la détérioration
rapide de leur isolant. Ce sont ces causes d'accidents que sont
destinées à prévenir les prescriptions des alinéas 5 et 6.

L'alinéa 7 vise une catégorie spéciale de lampes mobiles, parfois


employées dans les ateliers et qui, suspendues à un long conducteur.
peuvent se déplacer latéralement à la main, pour les besoins du travail ; installation
26 applicable
elles ne sont donc pas à confondre avec les lampes à tirage, réglables électrique
seulement en hauteur. Elles participent, dans une certaine mesure, aux
dangers des lampes baladeuses.
Quant aux prescriptions des deux derniers alinéas relatives aux prises installation
26 applicable
de courant, il n'est pas besoin d'en expliquer la raison d'être. électrique

En dépit des mesures imposées, le maniement des appareils portatifs


reste dangereux dans tous les cas où les ouvriers se trouvent de par leur
travail dans des conditions défavorables au point de vue de la résistance
du corps humain ou du contact avec la terre. C'est ainsi que le travail à
la perceuse électrique a souvent lieu dans une pièce de chaudronnerie
ou sur une charpente métallique, qui mettent ordinairement l'ouvrier en
installation
26 contact électrique intime avec le sol ; dans le même ordre d'idées, on applicable
électrique
sait de trop, par de nombreux accidents dus à l'emploi de lampes
baladeuses au cours de ce travail, combien sont sensibles au choc
électrique les ouvriers qui effectuent le nettoyage intérieur des
chaudières ; l'expérience enseigne également à quel point l'emploi des
machines ou lampes portatives peut être dangereux dans les endroits
humides.

Dans ces diverses circonstances, seule la très basse tension peut offrir
une sécurité complète. C'est pourquoi l'article 27 dispose que l'emploi
des lampes baladeuses et des machines-outils à main dans les endroits installation
26
très conducteurs (qu'ils soient situés à l'intérieur de locaux ou à électrique
l'extérieur) ne peut avoir lieu que s'il est fait usage de la très basse
tension.
Là encore, la technique a ouvert la voie à la réglementation et on n'a
aujourd'hui aucune difficulté à se procurer de petits transformateurs de
installation
26 sécurité à enroulements séparés, qui permettent, dans le cas général
électrique
d'emploi du courant alternatif, de satisfaire très simplement à cette,
prescription.
Il y a lieu de donner au terme " machine-outil ", pour l'application de cet
installation
26 article, un sens restrictif, qui exclut notamment les appareils de soudure
électrique
électrique.
Section VIII : Voisinage De Conducteurs D'énergie Electrique Avec Des installation
Lignes De Télécommunications électrique
Les lignes de télécommunication ne présentent généralement pas par
installation
28-29 elles-mêmes, non plus que leurs postes de communication, appareils de
électrique
manoeuvre et d'appel, de danger d'électrocution.
Ces lignes et installations ne pourraient éventuellement devenir
dangereuses que si elles- subissaient des surtensions accidentelles du installation
28-29
fait de leur mode d'alimentation, de décharges atmosphériques ou du électrique
voisinage de lignes d'énergie.
Aux deux premiers ordres de dangers, sont destinés à parer les articles
3, alinéa 1er (2° phrase), et 8. Aux risques de contact accidentel ou
d'effets d'induction dus au voisinage de lignes d'énergie correspondent
spécialement (indépendamment de la prescription finale de l'article 12 installation
28-29
relatif aux canalisations souterraines de 2e ou de 3e catégorie) les électrique
dispositions de la 1re phrase de l'article 3, alinéa 1er précité, et celles de
la présente section. C'est en considération de ces risques que doit être
interprétée ici l'expression " voisinage ".

Le développement des lignes diverses de télécommunication et en


particulier des lignes téléphoniques intérieures dans les établissements
importants est devenu tel, qu'il a paru nécessaire de formuler des
Non installation
28-29 prescriptions de principe contre les dangers pouvant résulter du
Applicable électrique
voisinage de ces lignes avec les conducteurs d'énergie électrique
servant à l'éclairage ou à la force motrice, ainsi que des parallélismes ou
des croisements mal faits (art. 28).

En ce qui concerne spécialement les lignes téléphoniques, il faut


considérer, en effet, que ces lignes ne sont pas toujours posées par le
personnel de l'administration des postes, des télégraphes et des
Non installation
28-29 téléphones et, de plus, il arrive souvent que des lignes d'éclairage ou de
Applicable électrique
force motrice, surtout à l'occasion d'adjonction ou de remaniement dans
les canalisations, soient posées au voisinage de lignes téléphoniques
préexistantes.

Le danger des contacts éventuels entre les deux sortes de lignes par
défaut d'isolement ou par écartement insuffisant, peut se traduire non
seulement par des risques d'incendie (ce qui rentre dans le cadre des
Non installation
28-29 mesures prescrites à la section VI) mais aussi par un danger pour le
Applicable électrique
personnel qui utilise le téléphone de l'établissement et qui est
accoutumé à penser que le contact des fils téléphoniques n'est pas
dangereux.

Section IX : Surveillance Et Entretien Des Installations Electriques :-


installation
Travaux A Proximité Des Conducteurs :- Matériel D'isolement Pour Parer
électrique
Aux Accidents :- Ecrans Spéciaux Pour La Vue.

D'une manière générale, toutes les mesures qui ont pour but d'assurer le
bon fonctionnement d'une installation électrique et d'éviter les causes
d'incendie, telles que le choix de matériaux de bonne qualité, les soins
apportés à l'exécution du montage, la protection mécanique des installation
30
conducteurs, la limitation de réchauffement des diverses parties des électrique
circuits, la construction rationnelle et la disposition judicieuse des
appareils d'interruption, de protection et autres, diminuent en même
temps les risques d'accidents directs ou indirects de personnes.

Mais il ne suffit pas que les installations électriques répondent


initialement aux meilleures règles de la technique ; la sécurité des
personnes est en outre intéressée au premier chef à leur maintien en installation
30
bon état d'isolement et d'entretien. C'est pour bien mettre en relief son électrique
importance préventive que l'obligation en est inscrite en tête de la
présente section.
Elle s'applique en particulier aux enveloppes de protection, aux
installation
30 planchers et tapis isolants, aux mises à la terre, aux engins et appareils
électrique
mobiles tels que perceuses, lampes portatives, etc.
Certaines mesures spéciales de contrôle et de vérification sont d'ailleurs installation
30
expressément prévues d'autre part (art. 37). électrique
Aux termes de l'alinéa 2 du présent article, les défauts d'isolement
doivent être réparés aussitôt qu'ils se sont manifestés. Il en sera ainsi,
notamment, à la suite de tout accident du travail d'ordre électrique, au
installation
30 sujet duquel un défaut d'isolement peut être incriminé. Il sera applicable
électrique
particulièrement intéressant, pour tirer de l'accident les enseignements
qu'il comporte, d'effectuer à cette occasion toutes mesurée de
résistances d'isolement utiles.
Cet article pose un principe nouveau, en matière de réglementation sur
l'hygiène et la sécurité des travailleurs : l'obligation de charger
installation
31 expressément un agent compétent de la surveillance et de l'entretien applicable
électrique
des installations électriques, dans tout établissement ou ces installations
comportent un personnel spécialisé.

Cette prescription procède de l'idée que les questions de prévention des


accidents du travail doivent faire l'objet, au sein même des
établissements d'une certaine importance, à la lumière des accidents
survenus, d'une étude méthodique permanente, confiée à un agent
averti, voire, si la nature ou l'importance de l'établissement le comporte,
installation
31 à un organisme spécialement constitué à cet effet. Cette méthode applicable
électrique
nouvelle, spontanément adoptée par un nombre toujours croissant
d'établissements, s'est déjà révélée particulièrement féconde. Or, il n'est
sans doute pas de catégorie d'accidents dont la prévention réclame
davantage des spécialistes qualifiés et des mesures bien coordonnées
que celle des accidents électriques.

Il y a donc tout lieu d'attendre de la disposition nouvelle, si elle est


installation
31 appliquée dans son esprit, qu'elle contribuera très efficacement à la applicable
électrique
recherche et à la réalisation des conditions optima de sécurité.
En vue de faciliter le contrôle de cette disposition, il est prescrit que le
nom et la qualité de l'agent préposé à la surveillance et à l'entretien des installation
31 applicable
installations seront inscrits (dans les cas où il est prévu) sur le registre électrique
spécial visé à l'article 37, alinéa final.
installation
32 Cet article est relatif aux travaux sous tension. applicable
électrique
En principe, ces travaux sont interdits, à moins que les conditions installation
32 applicable
d'exploitation ne rendent impossible la mise du circuit hors tension. électrique
Les travaux sous tension doivent naturellement avoir un caractère
d'autant plus exceptionnel et les précautions prises doivent être d'autant installation
32 applicable
plus strictes et mieux étudiées que la tension est plus élevée : ce sont électrique
ces données qui commandent les mesures prescrites.

Y a-t-il lieu d'assimiler aux travaux sous tension, au sens de ces


dispositions, le simple remplacement d'une lampe ou d'un fusible ?
L'alinéa 2 répond par la négative pour les tensions de première
catégorie. Il eût été excessif, en effet, d'imposer à cette opération des
mesures correspondant à des dangers que normalement elle ne installation
32 applicable
présente pas. Cela ne veut d'ailleurs pas dire qu'elle ne comporte pas un électrique
minimum de précautions élémentaires à observer, afin de prévenir tout
risque (éviter, par exemple, d'effectuer ce remplacement en ayant les
mains mouillées). Le mieux est, du reste, de couper le courant chaque
fois que possible.
Lorsqu'il s'agit d'emplacements de travail extérieurs ou de locaux très
conducteurs, cette mesure est même rendue obligatoire, sauf nécessité
de service, et, dans ce cas, il est prescrit que la sécurité de l'opérateur
doit être assurée par les mesures d'isolement nécessaires. Dans les installation
32 applicable
locaux imprégnés d'humidité ou de liquides conducteurs, en particulier, électrique
le remplacement sous tension d'une lampe ou d'un fusible expose, en
effet, à des dangers réels, ainsi qu'en témoignent les cas d'électrocution
survenus dans ces conditions et relatés par les statistiques.

Dans les locaux à danger d'explosion, l'interdiction de tout travail sous


tension est pour ainsi dire absolue, puisqu'il n'y peut être dérogé qu'en
cas de force majeure. Comme c'est l'éventualité de la production d'une installation
33 applicable
étincelle qui est ici spécialement en cause, il est stipulé que cette électrique
interdiction s'applique même au simple remplacement d'une lampe ou
d'un fusible.
Il est rappelé, d'autre part, que cet article est l'un de ceux auxquels sont installation
33 applicable
soumises les installations à très basse tension. électrique
Article 35 :L'exécution de travaux hors tension, théoriquement sans
danger, donne cependant lieu parfois à des accidents, par suite du installation
35 applicable
rétablissement intempestif du courant ou d'un isolement imparfait de la électrique
section à réparer.
Le présent article détermine les mesures propres à prévenir, de façon
installation
35 absolue, ces éventualités, à la condition d'être rigoureusement applicable
électrique
observées.
On remarquera que l'obligation, pour l'exécution de travaux hors tension,
d'avoir au préalable isolé la section à réparer, s'applique non seulement installation
35 applicable
à la haute tension, comme précédemment, mais aussi aux installations électrique
de première catégorie.

Pour les installations de 2e ou de 3e catégorie, il est exigé que la


coupure de la ligne soit maintenue, pendant toute la durée du travail, par
un dispositif tel que le courant ne puisse être rétabli que sur l'ordre du
chef de service ou de son préposé. Ce dispositif consistera, par
installation
35 exemple, dans le verrouillage, la mise sous coffre de l'appareil de applicable
électrique
coupure. Par surcroît de précaution, il est de pratique courante, surtout
si l'interrupteur se trouve à une certaine distance de l'endroit où se fait le
travail, de se garantir en outre par un second dispositif (mise à la terre et
en court-circuit des conducteurs) bien visible du lieu de travail.

La correcte exécution de ces mesures préventives dépend


essentiellement de la vigilance du chef de service compétent ou de son
préposé. C'est pourquoi il est apparu nécessaire que la responsabilité de installation
35 applicable
l'opération repose sur une personne unique, nommément désignée à cet électrique
effet dans chaque cas particulier, afin d'éviter toute possibilité de
malentendu.
Cet article se rapporte aux travaux exécutés à proximité de conducteurs installation
36 applicable
en charge. électrique
L'alinéa 1er est relatif aux travaux d'élagage ou autres analogues installation
36 applicable
effectués au voisinage de conducteurs de 2e et de 3e catégorie. électrique
La disposition de l'alinéa 2, qui étend le principe de la protection à tous
travaux, autres que ceux d'élagages ou analogues, effectués au
voisinage de tout conducteur nu sous tension, vise le cas où l'ouvrier,
installation
36 soit par l'intermédiaire d'un outil ou d'un objet quelconque, soit applicable
électrique
directement si son attention venait à être détournée, serait exposé à
entrer en contact avec une pièce sous tension. C'est, donc de dispositifs
de garde appropriés qu'il s'agit ici.
Naturellement, il est toujours préférable, pour autant que les conditions
installation
36 de l'exploitation le permettent, d'éliminer toute cause de danger en applicable
électrique
coupant le courant pendant l'exécution du travail.
Cet article prescrit divers contrôles et vérifications, ainsi que la tenue
installation
37 d'un registre spécial, sur lequel doivent être consignés les résultats de applicable
électrique
certaines mesures de vérification.

Les vérifications et examens prescrits par l'alinéa 1er sont élémentaires installation
37 applicable
et trouvent leur justification dans les considérations déjà développées. électrique

On ne saurait trop insister, eu particulier, sur la nécessité d'une


vérification systématique du bon étal des isolants des conducteurs
souples de tous appareils amovibles et plus spécialement des machines-
outils portatives, isolants fréquemment détériorés par suite des
installation
37 conditions d'emploi de ces conducteurs et de l'indifférence avec laquelle applicable
électrique
les traitent les ouvriers ignorant les choses de l'électricité. Ici, plus
encore que sur tout autre point, on peut dire que la continuité de la
protection dépend entièrement du bon entretien des conducteurs et de la
vigilance du contrôle.

Quant à la mesure journalière aux tableaux de distribution des


installations triphasées dont le point neutre ne serait pas mis à la terre,
de la tension entre chaque phase et la terre, elle constitue le installation
37 applicable
complément nécessaire de l'isolement du point neutre. Sont toutefois électrique
exonérées de cette obligation, les petites installations de force d'une
puissance inférieure à 5 kilowatts.
Les inspecteurs ne devront pas manquer de s'assurer que l'ordre de
service prévu pour l'exécution du présent alinéa a bien été pris et installation
37 applicable
d'appeler instamment l'attention des exploitants sur l'intérêt qui s'attache électrique
à ce qu'il soit effectivement observé.
L'obligation de vérifier aussi souvent qu'il est utile la continuité des
conducteurs de terre, ainsi qu'il est prescrit à l'alinéa 2, est tout
particulièrement impérieuse au cas où il s'agit de conducteurs souples
de machines-outils portatives dans lesquels est câblé le fil de mise à la
installation
37 terre, en exécution de l'article 26, alinéa 3. L'expérience montre, en effet, applicable
électrique
que ce fil peut être brisé, soit par suite d'un long usage, soit par
manutention brutale, et devenir inopérant. Cette rupture reste inaperçue
de l'usager et ne peut être déceler que par une vérification
soigneusement faite par une personne compétente.

Le portée de la vérification, au moins annuelle, de la résistance des


terres prévue par l'alinéa 3, ainsi que de la vérification, au moins
semestrielle, des isolements des installations électriques installation
37 applicable
particulièrement exposées aux causes de mauvais isolement et électrique
présentant des conducteurs ou appareils accessibles, prévue par l'alinéa
4, a déjà été définie au cours du commentaire.

Il importe de ne pas perdre de vue qu'en raison des difficultés fréquentes


de réaliser une bonne mise à la terre et des causes diverses qui peuvent
affecter son efficacité, cette mesure de protection, pour rigoureusement
indispensable qu'elle soit aux cas où elle est prévue, ne peut donner à
installation
37 elle seule le plus souvent qu'une sécurité relative. Cette sécurité pourrait applicable
électrique
même devenir complètement illusoire, si les mises à la terre n'étaient
l'objet, de toutes vérifications utiles, et en particulier de mesures
périodiques, aussi fréquentes que le comportent les conditions locales,
de la résistance des prises de terre.
En ce qui concerne l'obligation des mesures semestrielles d'isolement
prévue pour certaines installations, elle répond à la nécessité de
s'assurer périodiquement que ces installations conservent une
résistance d'isolement acceptable, malgré les conditions défavorables
installation
37 auxquelles elles sont soumises à cet égard. Il doit être bien entendu que applicable
électrique
si les mesures effectuées donnent des résultats insuffisants. l'article 22
exige l'emploi de la très basse tension. Ces mesures d'isolement
conditionnent donc, ainsi qu'il a déjà été marqué plus haut. l'application
de cet article.

De ce que la vérification des résistances d'isolement des installations


n'est rendue obligatoire que dans cette limite encore assez restreinte, il
ne s'ensuit point que cette vérification doive se borner, on pratique, aux
installations visées. Elle est. au contraire une son séquence normale de
la double obligation de donner à l'installation électrique un isolement
installation
37 aussi élevé que possible et de maintenir cet isolement en bon état. En applicable
électrique
fait, les industriels soucieux du bon état de leurs installations ne
manquent pas de faire procéder d'eux-mêmes, aussi souvent qu'il est
nécessaire, à toutes mesures d'isolement utiles et on ne peut que
souhaiter, du point de vue de la sécurité ouvrière, de voir se généraliser
cette pratique : elle est la plus sûre garantie contre les accidents.

Toutefois, en raison de la très grande diversité des installations


soumises à l'arrêté, tant au point de vue de leur nature et conditions
d'exploitation que de leur importance, il a paru convenir de limiter, quant
à présent, la sujétion légale aux installations dont l'isolement requiert
plus particulièrement l'attention. Par l'ensemble des vérifications et installation
37 applicable
contrôles déjà imposés, les exploitants seront peu à peu amenés à électrique
s'intéresser davantage au bon état de leurs installations et l'expérience
acquise permettra d'envisager ultérieurement. dans la mesure et suivant
les modalités qui seront jugées convenables, l'extension du champ des
mesures d'isolement obligatoires.

Il importe que les vérifications d'isolement, de même que la vérification


annuelle de la résistance des terres, soient effectuées avec grand soin installation
37 applicable
et que les résultats en soient dûment interprétés. C'est pourquoi il est électrique
prescrit qu'elles doivent être faites par une personne qualifiée.
Le préposé à ces vérifications pourra, bien entendu, se confondre avec
celui qui est chargé, d'autre part, de la surveillance et de l'entretien
général de l'installation électrique. Mais il n'appartiendra pas
nécessairement au personnel de l'établissement, ce qui d'ailleurs ne
installation
37 serait pas toujours possible. Il pourra, au surplus, être jugé plus applicable
électrique
expédient de confier, par exemple, ces vérifications, ainsi qu'il est déjà
d'usage fréquent, à un organisme ayant la surveillance des installations
électriques dans ses attributions spéciales et offrant, par conséquent, les
meilleures garanties de compétence.
Le contrôle d'exécution des vérifications périodiques est assuré par la
tenue d'un registre spécial, sur lequel doivent être consignés, aux installation
37 applicable
termes de l'alinéa final, la date de chaque vérification, le nom et la électrique
qualité de la personne qui l'a effectuée, ainsi que ses résultats.
Ce sont les résultats numériques des mesures de vérification qui doivent
être inscrits sur ce registre. Au cas où ces vérifications seraient opérées
pour le compte de l'établissement, par exemple par un organisme installation
37 applicable
spécial, on pourrait toutefois se dispenser de. transcrire sur le registre le électrique
rapport de vérification établi par cet organisme, en portant simplement la
mention que ce rapport est annexé au registre.
Ce dernier doit être tenu constamment à la disposition de l'inspection du
installation
37 travail (art. 42, alinéa final). Il est inutile de souligner combien sa tenue applicable
électrique
régulière importe à l'efficacité du contrôle.
Au reste, il y a un intérêt évident pour l'exploitant lui-même, à ce que les
installation
37 résultats des mesures successives soient ainsi conservés, afin de applicable
électrique
pouvoir faire l'objet de tous rapprochements utiles.

De nombreux accidents survenus au cours de travaux de soudure


installation
39 électrique ou de réglage de lampes à arc ont tait apparaître la nécessité applicable
électrique
de protéger la vue des ouvriers occupés à l'extension de ces travaux.

A cet effet, il est prescrit à l'employeur de mettre des écrans spéciaux à installation
39 applicable
la disposition de ses ouvriers et à ceux-ci de les utiliser. électrique
En outre, il est apparu indispensable de protéger également, à l'aide
d'une cloison qui sera évidemment mobile dans la plupart des cas en installation
39 applicable
raison des conditions du travail, les ouvriers occupés à proximité des électrique
soudeurs électriques.
installation
40 Section X : Dérogation. - Affichage. - Contrôle.
électrique
Le présent article prescrit notamment l'affichage, dans les locaux
contenant des installations de 2e ou de 3e catégorie d'un ordre de
service indiquant qu'il est dangereux et formelle. ment interdit de toucher
installation
40 aux pièces métalliques ou conducteurs soumis à une tension de l'une de applicable
électrique
ces catégories, même avec des gants en caoutchouc, ou de se livrer à
des travaux sur ces pièces ou conducteurs, même avec des outils à
manche isolant.
Cette interdiction a pour but de prévenir certaines imprudences
possibles de la part d'ouvriers insuffisamment conscients du danger.
Mais il va sans dire qu'elle ne s'oppose pas, le cas échéant, à l'exécution installation
40
de travaux sous tension sur des installations de 2e ou de 3e catégorie, électrique
dans les circonstances très exceptionnelles et sous les conditions visées
à l'article 32, alinéa 1er.

Les extraits de l'arrêté viziriel susvisé du 28 juin 1938 concernant la


protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en oeuvre
Arrêté du délégué à la résidence
des courants électriques, dont les chefs d'établissement, directeurs ou
générale du 28/06/1938 (28 juin préposés sont tenus, en exécution de l'article 41 dudit arrêté, d'afficher installation
01
1938) fixant le texte des extraits de le texte dans un endroit apparent des locaux contenant des installations électrique
l'arrêté viziriel du 28 juin 1938 de 2e ou de 3e catégorie, sont les suivants : sections I, II (sauf l'article
concernant la protection des
travailleurs dans les établissements 10), III, IV (sauf l'article 17), VI (sauf les alinéas 2 et 3 de l'article 23) et
qui mettent en oeuvre des courants IX.
électriques, dont l'affichage est
obligatoire dans les locaux
contenant des installations En outre, le texte de l'article 40 devra également être affiché dans les
électriques de 2e ou de 3e
catégorie. locaux où il est fait emploi de tensions de la 2e ou de la 3e catégorie non installation
01
pour les essais de matériel électrique en cours de fabrication ou de applicable électrique
réparation.

L'établissement, le fonctionnement et l'alimentation des circuits de


secours et de sécurité doivent être effectués en conformité des installation
01 applicable
prescriptions réglementaires relatives aux installations électriques et électrique
satisfaire de plus aux règles ci-après.
Section I : Circuits de Secours.
Constitue un circuit de secours l'installation électrique qui permet de installation
02 applicable
poursuivre l'exploitation d'un établissement lorsque le courant électrique électrique
fait défaut sur les circuits normalement en service.
Tout circuit de secours doit être établi de façon que son fonctionnement
installation
03 soit indépendant des avaries ou incidents qui peuvent troubler ou applicable
électrique
empêcher le fonctionnement des circuits normaux qu'il doit suppléer.

L'interruption de courant affectant les circuits normaux ne doit pas installation


03 applicable
entraîner une panne d'alimentation des circuits de secours. électrique
Si l'établissement est alimenté par une usine génératrice autonome, les
circuits de secours seront raccordés à une source indépendante ;
installation
03 toutefois, ils pourront être alimentés par une machine génératrice de applicable
électrique
ladite usine, à condition que cette machine ne soit pas interconnectée
avec les autres génératrices.
Si l'établissement est alimenté par une usine de distribution publique
d'énergie électrique, les circuits de secours peuvent être alimentés par la installation
03 applicable
même usine, à condition qu'ils lui soient raccordés par l'intermédiaire électrique
d'un branchement distinct.

Les circuits de secours et les circuits normaux ne doivent, en principe, ni


emprunter le même tracé, ni utiliser les mêmes supports, ni aboutir au installation
03 applicable
même tableau de distribution. Leur protection contre les surintensités ne électrique
doit pas être réalisée par les mêmes fusibles ou disjoncteurs.

Les circuits de secours peuvent être établis conformément aux


dispositions qui précèdent et utilisés en même temps que les circuits
normaux ou se substituer à eux en cas d'interruption de courant. Dans
installation
03 ce dernier cas, la substitution peut être manuelle ou automatique. applicable
électrique
Toutefois, lorsqu'il n'y a pas de personnel de garde au poste de
commande des circuits de secours, l'installation d'une commande
automatique peut être exigée.

Section II : Circuits de Sécurité.


Constitue un circuit de sécurité l'installation électrique qui assure
essentiellement la sécurité du personnel. L'installation de sécurité doit
pourvoir, en toutes circonstances : installation
04 applicable
D'une part, à l'éclairage de sécurité qui permet d'éviter la panique, de électrique
prendre les mesures de sécurité qui s'imposent et d'assurer l'évacuation
des personnes en cas d'interruption accidentelle de l'éclairage normal ;
D'autre part, à l'alimentation de tous autres circuits de sécurité.

Les circuits de sécurité doivent être tout spécialement protégés contre installation
05 applicable
les détériorations mécaniques. électrique
Ils doivent être établis de manière à résister à l'épreuve du feu ; à cet
effet, ils seront soit isolés par des matériaux résistant aux températures
élevées, soit placés dans des tubes, gaines ou caniveaux
installation
05 incombustibles. Toutefois, il peut être dérogé à cette prescription dans applicable
électrique
les cages d'ascenseurs et d'escaliers et dans les voies d'accès lorsque
celles-ci sont séparées des autres parties de l'établissement par des
parois à l'épreuve du feu.

Les circuits de sécurité doivent être distincts des canalisations


installation
05 électriques affectées à un autre usage. Ils ne peuvent emprunter les applicable
électrique
mêmes tubes, moulures, gaines, traversées de plancher ou de parois.

Il est interdit de faire pénétrer dans les locaux présentant des dangers
d'incendie des circuits de sécurité desservant d'autres locaux. De plus,
installation
05 la subdivision des circuits de sécurité sera effectuée en fonction de la applicable
électrique
disposition des locaux, chaque circuit desservant une issue et les voies
qui y conduisent.

Arrêté du directeur du travail


Le nombre des interrupteurs doit être réduit au minimum. En principe, il
n'en sera pas placé sur les dérivations. Dans les installations
Arrêté du directeur du travail importantes, des appareils de sectionnement devront être prévus afin de
et des questions sociales du faciliter, les travaux d'entretien ou de contrôle. La mise en service des installation
06 applicable
29/12/1951 (29 décembre circuits de sécurité s'effectuera au moyen d'un tableau spécial distinct électrique
1951) relatif aux circuits de des autres tableaux de distribution de l'établissement et situé dans un
secours et de sécurité. local d'accès facile, réservé au personnel qui en a la charge ; ce local
sera éclairé à l'aide de lampes branchées sur un circuit de sécurité.

Il ne sera pas placé de coupe-circuit, ni de disjoncteur sur les


dérivations. Les surcharges et les défauts seront décelés à l'aide installation
06 applicable
d'avertisseurs optiques ou acoustiques ; seule la source de courant sera électrique
protégée par un coupe-circuit ou disjoncteur général.
L'alimentation des circuits de sécurité doit être assurée
indépendamment de celle qui dessert normalement l'établissement. Elle
installation
07 peut être assurée notamment par une batterie d'accumulateurs, par un applicable
électrique
groupe électrogène ou par un réseau de distribution, dans les conditions
ci-après :

a) Batterie d'accumulateurs :
Celle-ci doit avoir une capacité suffisante pour assurer la pleine
alimentation des circuits de sécurité pendant le temps où ils sont
appelés à remplir leur fonction. La batterie devra être entretenue et
maintenue en bon état de charge sous la surveillance d'un agent
compétent qui en sera tenu pour responsable et sera muni du matériel installation
07 applicable
nécessaire pour la vérification de l'état de charge. électrique
b) Groupe électrogène :
Son bon état de marche devra être vérifié par des essais périodiques.
c) Réseau de distribution :
Le branchement et les canalisations intérieures du réseau de distribution
alimentant les circuits de sécurité doivent être réservés à cet usage.

Les circuits dont le fonctionnement intéresse la sécurité du personnel


installation
08 seront en service pendant tout le temps où le personnel occupe les applicable
électrique
emplacements de travail.

Section III : Dispositions Spéciales Concernant l'Eclairage de Sécurité.


Après extinction de l'éclairage artificiel normal, l'éclairage de sécurité
doit subsister pendant un temps suffisant pour permettre l'évacuation
des locaux.
Les circuits de sécurité, affectés à l'éclairage, doivent on outre remplir
installation
09 les conditions suivantes : applicable
électrique
L'éclairement qu'ils donnent doit être suffisant à lui seul pour permettre
de circuler dans les établissements et d'effectuer les manoeuvres de
sécurité. Les foyers lumineux ne doivent éblouir ni par la lumière directe,
ni par la lumière réfléchie. Les issues et changements de direction
doivent être signalés.

Les lampes doivent être enfermées dans des armatures assurant leur
installation
09 protection contre les chocs et leur conservation malgré une élévation de applicable
électrique
la température ambiante.
L'éclairage de sécurité doit être constamment maintenu en bon état de
fonctionnement. Il peut être exigé que l'éclairage de sécurité fonctionne installation
09 applicable
pendant toute la durée où un éclairage artificiel est nécessaire et où le électrique
personnel se trouve dans les locaux de travail.
L'alimentation de l'éclairage de sécurité peut être assurée au moyen de
batteries d'accumulateurs incorporées dans les appareils d'éclairage si
toutes précautions utiles sont prises pour que ces batteries se trouvent
constamment en l'état de charge leur permettant de fournir l'éclairage
pendant le temps nécessaire. Cette alimentation peut, en particulier, être
installation
09 réalisée à l'aide d'accumulateurs de faible capacité correspondant à la applicable
électrique
durée d'éclairage nécessaire pour l'évacuation du personnel augmentée
de dix minutes ; ces batteries fonctionneront normalement comme
batteries flottantes, leur charge étant assurée par le réseau d'éclairage
avec interposition d'une soupape ou d'un redresseur évitant leur
décharge dans la canalisation qui les alimente.

Dans les petits établissements où l'évacuation serait reconnue facile à


installation
10 assurer par le seul moyen des lampes électriques portatives, celles-ci applicable
électrique
pourront constituer l'éclairage de sécurité.
Les lampes portatives électriques devront être en parfait état de
installation
10 fonctionnement et devront toujours être entreposées sur les lieux du applicable
électrique
travail.
L'instruction sur les premiers soins à donner aux victimes des accidents
électriques, que les chefs d'établissement, directeurs ou préposés sont
tenus, en exécution de l'article 41 de l'arrêté viziriel du 28 juin 1938
concernant la protection des travailleurs dans les établissements qui installation
01 applicable
mettent en oeuvre des courants électriques, d'afficher dans un endroit électrique
apparent des locaux contenant des installations de 2e ou de 3e
catégorie, doit reproduire en caractères facilement lisibles, le texte
annexé au présent arrêté.

Annexe à l'arrêté du 28 juin 1938 fixant les termes de l'instruction sur les installation
premiers soins à donner aux victimes des accidents électriques. électrique

installation
Instructions
électrique
installation
Concernant les dangers présentés par les courants électriques.
électrique
installation
Tout contact avec des conducteurs électriques en charge est dangereux. Applicable
électrique
Même si la tension de régime entre conducteurs est faible, comme c'est
le cas des basses tensions des circuits d'utilisation, ce contact peut, installation
Applicable
dans des conditions spéciales de conductibilité, provoquer un accident électrique
mortel.
installation
Ces conditions, quoique spéciales, ne sont pas exceptionnelles.
électrique

Pour qu'elles se réalisent, il suffit que la résistance normale du corps au


installation
passage du courant électrique diminue sensiblement et qu'en même Applicable
électrique
temps se produise, à travers le corps, une dérivation à la terre.

Les mains moites, une forte transpiration, sont parmi les circonstances
qui agissent le plus fortement dans le premier sens ; un sol humide, un
installation
contact direct avec des outils ou des pièces métalliques reliés à la terre,
électrique
des robinets, des canalisations d'eau, de gaz, de vapeur, facilitent très
dangereusement la dérivation du corps à la terre.

Ne l'oubliez pas, tout particulièrement en maniant des lampes portatives, installation


applicable
des machines-outils ou des appareils électriques quelconques mobiles. électrique
Prenez toujours vos précautions en vous isolant convenablement du sol, installation
applicable
particulièrement s'il est humide. électrique
Les installations électriques doivent être fréquemment vérifiées ; c'est le installation
applicable
moyen le plus sur d'éviter les accidents. électrique
installation
Secours à donner aux personnes victimes d'accidents électriques.
électrique
Soustraire le plus rapidement possible la victime aux effets du courant
installation
en se conformant rigoureusement aux prescriptions ci-dessous applicable
électrique
indiquées pour ne pas s'exposer personnellement au danger.
Nota. - L'humidité rend le sauvetage particulièrement dangereux. Dans installation
applicable
tous les cas, prévenir un médecin. électrique
installation
I. - Tensions au plus égales à :
électrique
installation
Courant continu : 600 volts ;
électrique
installation
Courant alternatif simple : 250 volts ;
électrique
installation
Courant alternatif triphasé : 250/430 volts.
électrique
Ecarter immédiatement le conducteur de la victime, en prenant la
installation
précaution de ne pas se mettre en contact direct ou par l'intermédiaire applicable
électrique
d'un objet métallique avec le conducteur sous tension.
installation
II : Tensions supérieures aux précédentes et au plus égales à :
électrique
installation
Courant continu : 6.000 volts ;
électrique
installation
Courant alternatif simple : 6.000 volts ;
électrique
installation
Courant alternatif triphasé : 3.500/6.000 volts.
électrique
Arrêté du délègue à la Tenter de supprimer le courant, mais, si la victime est suspendue,
résidence générale installation
prévoir auparavant sa chute, en préparant sur le sol : matelas, bottes de applicable
28/06/1938 (28 juin 1938) électrique
paille, etc.
fixant le texte de l'instruction
sur les premiers soins à Tant que le courant ne sera pas supprimé, n'entreprendre le sauvetage installation
applicable
donner aux victimes des qu'en suivant les prescriptions suivantes : électrique
accidents électriques dont Ecartement des fils : Sans toucher la victime, écarter le fil avec des
l'affichage est obligatoire installation
crochets (1) à manches isolants prévus par l'article 38 de l'arrêté viziriel applicable
dans les locaux contenant électrique
du 28 juin 1938 ; ces crochets ne doivent pas être humides.
les installations électriques
de 2e ou de 3e catégorie Lorsque le fil est tombé sur le sol et touche la victime, se placer sur l'un
des tabourets (2) de bois verni avec pieds terminés par des pièces de installation
applicable
porcelaine ou de verre, tabourets prévus par l'article 38 de l'arrêté viziriel électrique
du 28 juin 1938.
Déplacement et dégagement de la victime : S'il est plus facile de
installation
déplacer la victime que d'écarter les fils, le faire en observant applicable
électrique
exactement les mêmes précautions.
Dans toutes ces opérations, éviter que le fil ne vienne toucher le visage installation
applicable
ou d'autres parties nues du corps. électrique
installation
III. - Tensions supérieures à :
électrique
installation
Courant continu : 6.000 volts ;
électrique
installation
Courant alternatif simple : 6.000 volts ;
électrique
installation
Courant alternatif triphasé : 3.500/6.000 volts.
électrique
installation
Supprimer le courant, sinon le sauvetage sera toujours très dangereux. applicable
électrique
Ne l'entreprendre alors qu'en respectant scrupuleusement les installation
applicable
précautions suivantes : électrique
Isoler le sauveteur à la fois du côté du courant et du côté de la terre :
installation
employer les crochets à manches isolants (1) prévus par l'article 38 de applicable
électrique
l'arrêté viziriel du 28 juin 1938.
Se placer sur l'un des tabourets de bois (2) verni avec pieds terminés
installation
par des pièces de porcelaine ou de verre, tabourets prévus par l'article applicable
électrique
38 de l'arrêté viziriel du 28 juin 1938.
Si la victime est suspendue, ne faire supprimer le courant qu'après avoir installation
applicable
prévu sa chute. électrique
installation
Premiers soins à donner en attendant l'arrivée du médecin. applicable
électrique
Donner à la victime, dès qu'elle a été soustraite aux effets du courant,
installation
les soins ci-après indiqués, même dans le cas où elle présenterait les applicable
électrique
apparences de la mort.
Transporter d'abord la victime dans un local aéré, où on ne conservera
installation
qu'un petit nombre d'aides, trois ou quatre, les autres personnes étant applicable
électrique
écartées.
Desserrer les vêtements et s'efforcer, le plus rapidement possible, de installation
applicable
rétablir la respiration et la circulation. électrique
Pour rétablir la respiration, on doit avoir recours à la respiration installation
applicable
artificielle. électrique
Chercher concurremment à ramener la circulation en frictionnant la
surface du corps, en flagellant le tronc avec les mains ou avec des installation
applicable
serviettes mouillées, en jetant de temps en temps de l'eau froide sur la électrique
figure, en faisant respirer de l'ammoniaque ou du vinaigre.

Les inhalations d'oxygène, quand on dispose de ce gaz, accélèrent le


installation
retour à la vie. Elles doivent être pratiquées par les voies respiratoires, applicable
électrique
dans les conditions qui auront été prescrites par le médecin présent.

installation
Il est interdit de faire respirer ce gaz sous pression. applicable
électrique
installation
Méthode de la respiration artificielle (Schafer). applicable
électrique
Coucher la victime sur le ventre, les bras étendus le long de la tête. Le
sauveteur se place à genoux, à cheval sur la victime, de manière à
pouvoir s'asseoir sur ses mollets ; il étend les bras et pose les mains
ouvertes sur le des du sujet au niveau des dernières côtes, les pouces
se touchant presque. Il appuie progressivement et de tout son poids sur installation
applicable
le thorax, de manière à provoquer l'expiration, puis il cesse de presser, électrique
tout en laissant ses mains en place ; l'inspiration se produit alors par
l'élasticité des côtes et de l'abdomen. Le sauveteur recommence les
mêmes pressions et continue ainsi à raison d'une quinzaine de
pressions par minute, réglées sur sa propre respiration.
Ces mouvements doivent être répétés jusqu'au rétablissement de la
installation
respiration naturelle, rétablissement qui peut demander plusieurs applicable
électrique
heures.
N'abandonnez jamais un électrocuté sans avoir des signes certains de installation
applicable
sa mort. électrique
IQUES

Commentaires
TEXTES REGLEMENTAIRES MAROCAINS RELATIFS AUX APPAREILS DE LEVAGE

Exigences Staut Actions


Commentaires
N.art Articles applicabilté champs conformité Responsable Date Avancement
Arrêté viziriel du 29 hija
1372 (9 septembre 1953)
déterminant les mesures
particulières de sécurité Les mesures prévues aux articles suivants doivent être observées dans
relatives aux appareils les établissements visés au premier alinéa de l'article premier du dahir
de levage autres que les susvisé du 2 juillet 1947 ,[1° Etablissements commerciaux, y compris les
ascenseurs et monte- succursales d'entreprises commerciales de vente au détail ou de
charge. coopératives de consommation dirigées par des gérants non salariés ;
2° Etablissements industriels.(Les employeurs exerçant une profession appareils
01 libérale ; Les notaires, les courtiers, commissionnaires, représentants ou de
agents d'assurances ;Les sociétés civiles, les syndicats, les associations levage
et les groupements, de quelque nature que ce soit ;Les établissements où
ne sont employés que les membres de la famille sous l'autorité soit du
père, soit de la mère, soit du tuteur, même lorsque l'activité de ces
établissements est exercée sur la voie, publique)] où il est fait usage
d'appareils de levage mus mécaniquement, autres que les appareils
élévateurs (tels que les ascenseurs et les monte-charge) dont la cabine ou
la plate-forme se déplace entre des glissières ou guides verticaux ou
sensiblement verticaux.

Les mesures prévues aux articles 2, 17 (2e alinéa), 18, 19, 23, 25 (1er
alinéa), 28 (1er et 2e alinéas) et 35 doivent être observées dans les
établissements où il est fait usage d'appareils de levage qui ne sont pas appareils
01 mus mécaniquement. " de
Ces mesures s'ajoutent aux mesures prescrites par l'article 30 du dahir levage
précité du 2 juillet 1947 (13 chaabane 1366) et des arrêtés viziriels
susvisés des 4 novembre 1952 (14 safar 1372) et 28 juin 1938 (29 rebia II
1357).

Titre Premier : Installation des Appareils et des Voies. appareils


02 Les appareils de levage et leurs supports doivent être assez solides pour Applicable de
résister aux contraintes résultant de leur usage et, s'il y a lieu, à la levage
poussée du vent.
Si l'appareil comporte une ou plusieurs passerelles accessibles, l'une ou
l'autre des mesures de sécurité énumérées ci-dessous doit être appliquée
afin de soustraire les travailleurs se trouvant sur ces passerelles au
danger résultant de la présence au-dessus de celles-ci d'objets fixes ou
mobiles : appareils
a) Une distance verticale de 2 mètres au moins doit séparer les Non
03 de
passerelles et tous objets susceptibles de se présenter au-dessus du trajet applicable
levage
suivi par l'appareil de levage ;
b) Un grillage ou une armature rigide, de résistance mécanique suffisante,
formant plafond et obligeant les travailleurs qui se trouvent sur la
passerelle à rester en dehors des zones dangereuses, doit être installé.
A défaut de l'une ou l'autre de ces mesures l'accès des passerelles doit
être interdit par des dispositifs appropriés aussi longtemps que l'appareil
se trouve en service.
Les prescriptions ci-dessus sont applicables lorsque deux appareils
doivent se mouvoir l'un au-dessus de l'autre. appareils
Non
03 Dans tous les cas, les opérations d'entretien, de réglage et d'essai pour de
applicable
l'exécution desquelles il est nécessaire d'accéder aux passerelles sont levage
effectuées conformément aux prescriptions de l'article 30.
Les extrémités des appareils situés au-dessus du sol ainsi que celles des
appareils
chemins de roulement doivent être munies de dispositifs destinés à Non
04 de
atténuer les chocs, soit en fin de course, soit en cas de rencontre avec un applicable
levage
autre appareil circulant sur la même voie.
appareils
Non
04 Ces dispositifs doivent être agencés de manière à éviter le déraillement et de
applicable
le renversement des appareils. levage
Les appareils de levage montés sur roues, tels que ponts, portiques
roulants, monorails, grues, seront immobilisés à l'arrêt par des moyens de appareils
calage, d'amarrage ou de freinage qui devront également, s'il y a lieu, Non
05 de
empêcher le déplacement de ces appareils sous l'action du vent. Il sera applicable
levage
tenu compte pour le choix et la mise en place de ces dispositifs des
poussées de vent les plus fortes à prévoir suivant les conditions locales.
Titre II : Installations Electriques.
appareils
A leur poste de travail ou sur le chemin qu'ils sont autorisés à prendre
06 Applicable de
pour s'y rendre, les travailleurs doivent être à l'abri de tout contact avec les levage
fils des lignes de prise de Courant.
Les dispositifs matériels utilisés à cette un doivent être capables de appareils
06 résister aux efforts auxquels ils peuvent être soumis, compte tenu du de
travail des manutentions et des transports usuels. levage
Toutes mesures seront prises et toutes consignes données afin qu'à
appareils
aucun moment, les organes des appareils de levage et les charges
07 applicable de
suspendues ne puissent entrer en contact direct avec les conducteurs nus levage
sous tension ou détériorer les conducteurs isolés.
Il sera placé entre le branchement et le trolley général un interrupteur ou
un disjoncteur permettant de couper toutes les phases ou tous les pôles. appareils
07 Cet appareil sera muni d'un dispositif permettant de le fixer dans la applicable de
position d'ouverture. Sa manoeuvre, si elle est effectuée à distance, devra levage
faire l'objet de consignes spéciales et être effectuée par un personnel
désigné à cet effet.
Un interrupteur ou un contacteur général permettant d'isoler tout l'appareil appareils
07 de la source d'énergie sera installé à l'arrivée de l'alimentation. Sa applicable de
commande devra être parfaitement accessible. levage
Dans les cabines d'appareils de levage, les pièces nues sous tension appareils
08 mettant en oeuvre d'autres courants que ceux dits à très basse tension, applicable de
doivent être soustraites à tout contact fortuit. levage

L'accès des ouvriers non qualifiés aux pièces sous tension et aux organes appareils
08 dont le réglage intéresse la sécurité doit être interdit par des dispositifs applicable de
matériels dont la solidité doit être en rapport avec les contraintes levage
auxquelles ils sont exposés.
appareils
08 Si ces dispositifs sont métalliques, ils doivent être reliés électriquement à applicable de
l'ossature de la cabine et de l'appareil de levage. levage
Les masses métalliques fixes ou mobiles devront être mises à la terre,
appareils
quelle que soit la tension d'alimentation.
09 applicable de
Cette mise à la terre ne devra pas se faire Uniquement par contact coulant levage
ou glissant sur une ligne spéciale.
Titre III : Cabines et Moyens d'Accès. appareils
10 Les cabines qui ne sont pas, en toutes circonstances, accessibles du sol, applicable de
doivent être construites en matériaux résistant au feu. levage
Elles seront disposées de telle manière que, de son poste de travail, le
appareils
machiniste puisse voir toutes les manoeuvres et que, même s'il doit se
10 applicable de
pencher au dehors pour les diriger, il ne soit pas obligé de se trouver dans levage
une position dangereuse.
Dans les ateliers où peuvent se produire des projections de matières
appareils
brûlantes ou corrosives, les cabines devront présenter toutes dispositions Non
10 de
de sécurité nécessaires contre les dangers qui peuvent en résulter pour applicable
levage
les travailleurs.
appareils
Non
10 Les conducteurs devront être à l'abri des rayonnements, fumées, gaz, de
applicable
vapeurs toxiques et autres émanations nuisibles. levage
Toutes mesures utiles seront prises pour que la vapeur d'échappement
appareils
provenant des engins de levage ne gêne pas la visibilité en tout lieu de
10 applicable de
travail occupé par le personnel en service dans la cabine ou aux abords levage
de l'appareil de levage.

Sur les appareils neufs, mis en service postérieurement à la date d'entrée appareils
11 en vigueur du présent arrêté, le plancher de service et les passerelles applicable de
devront être en matériaux résistant au feu. Les appareils en service à la levage
même date et sur lesquels cette prescription ne serait pas observée
devront être modifiés en conséquence dans les six mois de ladite date.
Si les planchers et passerelles sont constitués par des tôles perforées,
appareils
caillebotis ou tous autres matériaux ne formant pas une surface continue,
11 applicable de
les dimensions des perforations ou des interstices ne devront pas levage
dépasser 2 centimètres en tous sens.
L'accès des cabines doit être facile et sans danger. A défaut de
passerelles desservies par des escaliers munis de rampes, des échelles appareils
12 fixes avec rampes, ou crinolines ou dispositifs équivalents seront placées applicable de
de façon à donner accès à des paliers munis de garde-corps, au niveau et levage
en retrait dés cabines ou chemins de roulement.
II est interdit d'utiliser les chemins de roulement comme voie normale appareils
Non
12 d'accès. Seul le personnel chargé de l'entretien peut être autorisé à les de
applicable
utiliser. levage
Si le déplacement de la cabine ne permet pas d'utiliser la voie normale
appareils
d'accès, le personnel doit disposer d'une échelle lui permettant de quitter Non
12 de
facilement la cabine et sans qu'il ait à pénétrer dans un compartiment dont applicable
levage
l'accès est réservé au personnel d'entretien.
appareils
Non
12 Il ne doit exister aucun espace libre au-dessus du vide sur le trajet que de
applicable
parcourent normalement les ouvriers pour gagner leur poste de travail. levage
Les chemins de roulement, situés au-dessus du sol et accessibles
pendant quelles appareils sont en service, doivent être construits de appareils
manière à laisser un espace libre d'au moins 50 centimètres entre les Non
13 de
pièces les plus saillantes des appareils et les parois des bâtiments ou applicable
levage
entre les pièces les plus saillantes de deux appareils se déplaçant au
même niveau.
Des dispositifs matériels doivent, pendant que les appareils sont en
appareils
service, empêcher l'accès des chemins de roulement situés au-dessus du Non
13 de
sol et qui ne remplissent par les conditions fixées au paragraphe applicable
levage
précédent.
Toutefois, sur les installations existant à la date d'entrée en vigueur du
présent arrêté et où ces conditions ne pourraient être réalisées sans appareils
d'importantes transformations, il sera installé tous les 10 mètres au Non
13 de
maximum soit des refuges, soit des boutons très visibles permettant de applicable
levage
provoquer l'arrêt de la translation des appareils et d'actionner un signal
sonore.
Les chemins de roulement doivent être munis, du côté opposé au pont, appareils
Non
13 d'un garde-corps rigide de 1 mètre de hauteur composé d'une main- de
applicable
courante, d'une lisse et d'une plinthe de 15 centimètres. levage
appareils
Non
13 Si ce côté est constitué par un mur, celui-ci sera muni d'une main-courante de
applicable
rigide. levage
appareils
Non
14 Pendant la saison froide, les cabines doivent être chauffées, si de
applicable
l'abaissement de la température le justifie. levage
L'emploi des braseros et des résistances incandescentes est interdit.
appareils
L'emploi des poêles n'est autorisé que dans les cabines non suspendues Non
14 de
et à la condition qu'ils soient installés de façon rationnelle, bien entretenus applicable
levage
et correctement utilisés.
appareils
15 Tout emmagasinage de chiffons, déchets, huiles ou autres matières Applicable de
combustibles dans la cabine de manoeuvre, est interdit. levage
Des récipients métalliques fermés doivent être placés à l'extérieur des appareils
15 cabines pour recevoir les chiffons ou déchets ; ils seront vidés Applicable de
périodiquement. levage

appareils
Les cabines doivent être munies d'appareils extincteurs d'incendie d'une Non
16 de
puissance suffisante. applicable
levage
Le produit utilisé pour l'extinction doit être sans danger pour le personnel.
Titre IV : Moteurs, Chaînes et Câbles, Limiteurs de Course.
Toutes les pièces mobiles énumérées à l'article 30 du dahir précité du 2 appareils
Non
17 juillet 1947 (13 chaabane 1366) doivent être munies de protecteurs de
applicable
partout où leurs mouvements pourraient constituer un danger. Cette levage
prescription est applicable même dans les cas exclus par ledit article.
appareils
Non
17 Les galets de roulement doivent être munis de garde-roues, à moins que de
applicable
leur, agencement n'assure une sécurité équivalente. levage
Tous les organes mobiles des moteurs ou des commandes du pont, appareils
Non
17 montés on porte-à-faux, doivent être munis d'un carter ou d'une enveloppe de
applicable
métallique capable de les retenir en cas de chute. levage
Toutes mesures utiles seront prises pour éviter les chutes d'objets du haut
des appareils ou voies de roulement, ainsi que pour soustraire le appareils
Non
18 personnel aux dangers résultant de ces chutes. de
applicable
Les parties amovibles telles que couvercles, boîtiers, enveloppes, doivent levage
être reliées aux bâtis de façon à empêcher leur chute.
appareils
Non
19 Les crochets de suspension doivent être d'un modèle empêchant le de
applicable
décrochage accidentel des fardeaux. levage

Les élingues seront calculées, choisies, disposées et entretenues de appareils


façon telle qu'elles ne puissent pas se rompre, glisser ou être coupées. Non
19 de
Elles ne devront pas être en contact direct avec les angles vifs des applicable
levage
fardeaux qu'elles soutiennent. Les brins des élingues reliés aux crochets
devront former un angle tel qu'il ne puisse y avoir de risque de rupture.
Il est interdit de raccourcir les chaînes au moyen de noeuds. Toutes appareils
Non
19 précautions seront prisés pour qu'elles ne soient pas endommagées par de
applicable
frottement contre les arêtes vives. levage
Les oeillets et épissures des câbles métalliques devront comporter au
appareils
moins trois tours avec un toron entier du câble et deux tours avec la moitié Non
19 de
des fils coupés dans chaque toron. Toutefois, toute autre forme d'épissure applicable
levage
d'une efficacité équivalente pourra être utilisée.
Tous les appareils de levage mus mécaniquement seront pourvus de
appareils
freins ou de tout dispositif équivalent, capable d'arrêter la charge ou Non
20 de
l'appareil en toute position et susceptible de fonctionner même en cas applicable
levage
d'interruption de l'alimentation de l'appareil en énergie motrice.
Cette dernière prescription ne sera toutefois pas applicable en ce qui
appareils
concerne les mouvements de direction lorsque, toute action du vent Non
20 de
exclue, et la source d'alimentation étant brusquement coupée, l'organe applicable
levage
intéresse s'arrêtera de lui-même sur 50 centimètres.
Les dispositifs prévus au premier alinéa seront installés de façon à pouvoir
appareils
fonctionner automatiquement ou à être actionnés immédiatement et Non
20 de
directement de son poste de travail par la personne préposée à la applicable
levage
manoeuvre de l'appareil.
La descente des charges sous le seul contrôle d'un frein n'est autorisée
appareils
que si le mécanisme comporte un limiteur de vitesse et si, quelle que soit Non
21 de
la position des charges, le frein se trouve automatiquement serré dès que applicable
levage
le machiniste cesse de le contrôler.
L'adjonction du limiteur de vitesse au mécanisme de descente n'est exigée
appareils
ni pour la montée des charges, ni pour les grues à destination spéciale, Non
21 de
telles que les pelles de terrassement. La présence d'un frein normalement applicable
levage
serré n'est pas obligatoire sur ces grues.
Tous les appareils de levage doivent être munis de tous les dispositifs de appareils
Non
22 sécurité qui s'avèrent nécessaires tels que limiteurs de course, limiteurs de
applicable
de relevage et, éventuellement, limiteurs d'orientation. levage
appareils
Non
22 Ces dispositifs seront de construction robuste et, s'il y a lieu, de
applicable
réenclenchables de la cabine ou du poste de manoeuvre. levage
appareils
Non
22 Les limiteurs de course seront réglés pour éviter la rupture des chaînes ou de
applicable
des câbles. levage
Les poulies de mouflage devront être munies de dispositifs permettant de appareils
Non
23 les déplacer au moment de l'accrochage des charges sans que les de
applicable
ouvriers soient obligés de toucher les câbles ou les chaînes. levage
L'usage des appareils de préhension électromagnétique et des bennes appareils
Non
24 preneuses n'est autorisé que s'ils sont munis de dispositifs propres à de
applicable
éviter la chute de la charge. levage
L'emploi de ces dispositifs n'est pas obligatoire si des mesures efficaces appareils
Non
24 sont prises pour interdire au personnel l'accès des zones où des chutes de
applicable
peuvent se produire. levage
Titre V : Manoeuvres.
appareils
II est interdit de soulever avec un appareil une charge d'un poids supérieur Non
25 de
au poids maximum indiqué sur l'appareil, compte tenu des conditions de applicable
levage
son emploi.
Il est interdit de transporter habituellement des charges au-dessus du
personnel. Chaque conducteur d'appareil doit disposer d'un avertisseur appareils
sonore de puissance suffisante qu'il fera fonctionner avant tout Non
25 de
déplacement et à l'approche des zones dangereuses telles que applicable
levage
croisement ou superposition de ponts, portiques, monorails ou voies
ferrées.
Lorsqu'un appareil de levage est commandé d'une cabine suspendue, un
agent doit constamment assurer la liaison par signaux entre le conducteur
et les ouvriers occupés au sol que la charge est susceptible de appareils
Non
25 surplomber. Cet agent doit diriger l'amarrage, l'enlèvement, la translation, de
applicable
la dépose et le décrochage des charges, et veiller au respect par le levage
personnel de l'interdiction de monter sur les charges ou de se suspendre
aux crochets et aux élingues.
Lorsque la charge d'un appareil de levage croisera un passage, des appareils
Non
25 mesures efficaces devront être prises pour prévenir les dangers résultant de
applicable
de la chute éventuelle des charges. levage
appareils
Non
26 II est interdit d'utiliser les appareils de levage pour le transport des de
applicable
personnes. levage

Si plusieurs appareils fonctionnent dans des plans différents et


superposés, un ordre de manoeuvre devra être établi et toutes mesures appareils
convenables prises pour éviter le heurt des charges par les appareils Non
27 de
circulant dans les plans inférieurs. Les mêmes dispositions sont applicable
levage
applicables lorsque les voies de translation sont perpendiculaires. Dans
l'un et l'autre cas, des signaux sonores ou lumineux devront aviser les
pontonniers et amarreurs du passage de l'appareil ayant la priorité.
II est interdit de balancer les charges pour les déposer en un point qui ne
appareils
peut être atteint normalement par l'appareil de levage, sauf nécessité Non
28 de
absolue et sous la responsabilité d'un chef de manoeuvre, toutes applicable
levage
précautions étant alors prises pour éviter les accidents.
Dans le cas de tractions obliques, toutes dispositions seront prises pour appareils
Non
28 éviter le balancement. En aucun cas, le personnel ne devra exercer de
applicable
directement un effort sur les charges. levage
appareils
Non
28 Il est interdit d'utiliser les engins de levage pour la traction de quelque de
applicable
véhicule que ce soit. levage
Titre VI : Visite et Entretien.
appareils
II sera prévu des accès réservés au personnel chargé des opérations de Non
29 de
vérification, de graissage ou d'entretien, afin de lui permettre d'atteindre applicable
levage
sans danger les points de travail.
appareils
Non
30 Le graissage, le nettoyage, l'entretien et les réparations des appareils de
applicable
doivent être opérés à l'arrêt. levage
Lorsque des travaux de construction, d'installation, de réparation ou
appareils
d'entretien sont effectués à proximité d'un appareil de levage, tout Non
de
mouvement de cet appareil est interdit tant que des travailleurs se trouvent applicable
levage
occupés dans la zone dangereuse.
L'appareil peut toutefois être mis en mouvement hors de son service s'il appareils
Non
est nécessaire d'effectuer certains travaux spéciaux. Ces travaux doivent de
applicable
être exécutés sous la direction d'un surveillant qualifié. levage
Celle-ci est également obligatoire pour l'exécution de travaux nécessitant
appareils
l'accès au voisinage des conducteurs nus sous tension ou l'accès aux Non
de
chemins de roulement sur lesquels tous les appareils ne sont pas mis à applicable
levage
l'arrêt.
Les appareils seront éprouvés avant leur mise en service dans les appareils
Non
31 conditions fixées par un arrêté du directeur du travail et des questions de
applicable
sociales. levage
appareils
Non
31 de
applicable
Ils seront soumis à nouvelle épreuve dans les cas prévus par ledit arrêté. levage
Conformément à l'article 2 du présent arrêté, les appareils devront, dans appareils
Non
31 toutes leurs parties, résister sans rupture ni déformation permanente aux de
applicable
contraintes résultant de ces épreuves. levage
appareils
Non
32 indépendamment des épreuves mentionnées à l'article précédent, les de
applicable
appareils seront examinés à fond une fois au moins tous les douze mois. levage

Les chaînes, câbles, cordages, élingues, palonniers et crochets de appareils


Non
suspension seront vérifiés une fois au moins tous les douze mois. Ils de
applicable
seront vérifiés, en outre, avant d'être remis en service après un arrêt levage
lorsque la dernière inspection normale remontera à plus de trois mois.
appareils
Non
Ils seront également vérifiés lorsqu'ils auront subi des démontages ou des de
applicable
modifications. levage
Le chef d'établissement doit faire exécuter les épreuves, examens et
appareils
inspections par des techniciens qualifiés et spécialisés appartenant soit à Non
33 de
l'établissement lui-même, soit à un organisme autorisé à exercer cette applicable
levage
activité dans les conditions prévues à l'alinéa suivant.

L'inspecteur du travail peut prescrire au chef d'établissement de faire


procéder à l'épreuve, à l'examen ou l'inspection de tout ou partie dos
appareils de levage par un vérificateur ou par un organisme agréé choisi appareils
Non
par le chef d'établissement sur une liste dressée par le directeur du travail de
applicable
et des questions sociales. Un arrêté du directeur du travail et des levage
questions sociales fixera les conditions et modalités d'agrément de ces
vérificateurs ou organismes.
Les résultats des épreuves examens et inspections prévus aux articles
précédents, les dates de chacune de ces opérations ainsi que les noms, appareils
Non
34 qualités et adresses des personnes qui les ont effectuées doivent être de
applicable
consignés sur un registre ou carnet spécial sur lequel chaque appareil de levage
levage sera décrit, avec tous ses accessoires.
Les résultats des épreuves, examens et inspections prescrits par appareils
Non
l'inspecteur du travail devront être notifiés à celui-ci dans les quatre jours de
applicable
par le chef d'établissement. levage
Titre VII : Dispositions Diverses.
II est interdit de confier la conduite des appareils de levage à des ouvriers appareils
Non
35 que leur ignorance ou leur connaissance imparfaite des consignes et des de
applicable
manoeuvres, leur état de santé ou leurs aptitudes physiques rendent levage
impropres à remplir ces fonctions.
Des consignes seront établies par le chef d'établissement après accord de
l'inspecteur divisionnaire du travail.
Ces consignes prévoieront notamment :
1° Les mesures de sécurité à appliquer à l'occasion du service normal de
l'appareil et notamment l'interruption de l'alimentation en énergie lorsque
le conducteur quitte son poste de travail ;
2° Les précautions à prendre pour éviter les chutes d'objets transportés
par l'appareil de levage ou heurtés par celui-ci ou par sa charge au cours appareils
Non
36 de ses déplacements ; de
applicable
3° Les mesures de sécurité destinées à assurer la sauvegarde du levage
personnel participant aux opérations de visite, de graissage, de nettoyage,
d'entretien ou de réparation.

Les consignes seront affichées en français et en arabe dans les locaux ou appareils
Non
36 emplacements où chacune d'elles s'applique et dans la cabine de de
applicable
manoeuvre des appareils de levage. levage
appareils
Non
37 Chaque appareil devra porter l'indication du ou des poids maximums des de
applicable
charges qu'il peut mouvoir dans les différents cas d'emploi. levage
Les accessoires, chaînes, câbles, cordages, élingues, palonniers, appareils
Non
crochets de suspension doivent porter l'indication du poids maximum qu'ils de
applicable
peuvent soutenir. levage
Ces indications seront marquées en chiffres ou lettres bien lisibles sur appareils
l'appareil ou les accessoires eux-mêmes ou, à défaut, sur une plaque ou Applicable de
un anneau solidement fixé à ceux-ci. levage

Le directeur du travail et des questions sociales, peut, par arrêté pris


après enquête de l'agent chargé de l'inspection du travail, accorder à un appareils
38 établissement dispense permanente ou temporaire de tout ou partie des de
prescriptions du présent arrêté, si l'application de ces prescriptions est levage
impossible, et si la sécurité des travailleurs est assurée de façon suffisante
dans des conditions correspondant dans toute. la mesure du possible à
celles qui sont fixées par le présent arrêté.
Les épreuves prévues à l'article 31 de l'arrêté viziriel susvisé du 9
appareils
septembre 1953 comprendront une épreuve statique et une épreuve Non
01 de
dynamique. Ces épreuves seront effectuées sur l'appareil muni de tous applicable
levage
ses accessoires.

Si Pm désigne le poids maximum qu'il est permis de faire mouvoir par appareils
02 l'appareil, la charge d'épreuve sera au minimum égale à 1,5 Pm pour de
l'épreuve statique et 1,2 Pm pour l'épreuve dynamique. levage
Toutefois, ces charges d'épreuve minima seront réduites respectivement à
1,33 et 1,1 Pm pour les appareils des catégories ci-dessous énumérées :
a) Palans électriques d'une force maximum de 5 tonnes ;
b) Grues mobiles sur voies ferrées, grues sur wagons, les épreuves ayant
lieu alors que la voie n'est ni inclinée, ni surélevée, ni en dévers ;
e) Grues sur chenilles, sur pneumatiques ou sur camions, y compris les
appareils
pelles mécaniques lorsqu'elles sont équipées en grues, grues Non
02 de
télescopiques remorquées ; applicable
levage
d) Sapines fixes, sapines roulantes, grues à tours fixes, grues à tours
roulantes, grues pivotantes de chantiers fixes ou mobiles, petites grues,
potences ;
c) Petits portiques fixes ou roulants, ponts roulants à bras lorsque ces
divers appareils comportent un engin de levage mû mécaniquement ;
Elévateurs-gerbeurs mobiles.

L'épreuve statique d'un appareil consiste à lui faire. supporter la charge


appareils
d'épreuve, sans la faire mouvoir, pendant une heure au moins. Au cours Non
03 de
de l'épreuve, les flèches prises et les déformations subies par les applicable
levage
différentes parties de l'appareil seront mesurées.
L'épreuve dynamique, d'un appareil consiste à faire mouvoir la charge
d'épreuve de façon à placer cette charge dans toutes les positions qu'elle
appareils
peut occuper. Il n'est tenu compte ni de la vitesse ni de l'échauffement de Non
de
l'appareil. Les flèches et déformations dues à l'épreuve seront mesurées, applicable
levage
s'il y a lieu.
L'appareil doit subir ces deux épreuves sans défaillance.
Le résultat des épreuves et mesures susmentionnées doit être consigné appareils
03 sur le registre prévu à l'article 34 de l'arrêté viziriel susvisé du 9 septembre Applicable de
1953. levage
Les appareils seront éprouvés :
a) Avant leur mise en service dans l'établissement ;
b) A la suite d'un démontage suivi d'un remontage de l'appareil ; appareils
04 c) A la suite de tout accident provoqué par la défaillance d'un organe Applicable de
essentiel quelconque de l'appareil ; levage
d) Après toute réparation ou transformation importable intéressant les
organes essentiels de l'appareil.
Toutefois, les appareils de chantiers qui ne sont pas installés à demeure
appareils
Arrêté du directeur du et qui sont fréquemment déplacés seront dispensés des épreuves lorsque Non
04 de
travail et des questions leur déplacement exige un démontage suivi d'un remontage, à condition applicable
levage
sociales du 3 novembre d'être éprouvés au moins tous les six mois.
1953 (03/11/1953) Lorsqu'il a été procédé au changement de chaînes, câbles ou cordages
fixant les conditions de faisant partie, d'un appareil, il doit être, sur sa demande, présenté à appareils
vérification des Non
05 l'inspecteur du travail, une attestation établie avant la mise en service de de
appareils de levage applicable
l'élément de remplacement, soit par le fournisseur de l'élément, soit par la levage
autres que les personne ou l'organisme compétent ayant éprouvé ce dernier.
ascenseurs et monte-
charge.
appareils de levage
autres que les
ascenseurs et monte-
charge. Cette attestation doit comporter les mentions suivantes :
a) Pour les chaînes, le résultat des épreuves subies avant leur mise en
place ; ces épreuves devront révéler que ces chaînes satisfont, aux
appareils
normes qui ont été ou seront homologuées en application du décret du 24 Non
05 de
mai 1941 définissant le statut de la normalisation ; applicable
levage
b) Pour les câbles en acier, l'indication de la charge de rupture du câble,
avant sa mise en place, ainsi que la certification de l'homogénéité des fils
entrant dans la composition du câble.

Le rapport arithmétique entre cette charge de rupture et la force maximum appareils


Non
05 de traction qui résulte de l'application de la charge Pm à l'appareil, doit de
applicable
être au moins égal à cinq ; levage

c) Pour les cordages, le résultat des essais effectués sur le cordage avant appareils
Non
05 sa mise en place suivant les prescriptions de la norme G 36001, chapitre de
applicable
IV, homologuée par arrêté ministériel du 12 février 1947. levage

appareils
Cette attestation n'aura pas à être fournie si, avant la remise en service de Non
05 de
l'appareil celui-ci a subi les épreuves prévues aux articles 2 et 3 ci-dessus. applicable
levage

Les examens effectués à douze mois d'intervalle au plus en exécution de


l'article 32 de l'arrêté viziriel du 9 septembre 1953, porteront notamment
sur les parties des appareils ci-dessous énumérées :
a) Dispositifs de calage, amarrage et freinage, destinés à immobiliser dans
la position de repos les appareils montés sur roues (Article 5 dudit arrêté
viziriel) ;
b) Freins destinés à arrêter les charges ou les appareils dans toutes leurs
positions (Article 20 de l'arrêté viziriel) ; appareils
06 c) Dispositifs contrôlant la descente des charges (Article 21 de l'arrêté Applicable de
viziriel) ; levage
d) Limiteurs de course, limiteurs de relevage, limiteurs d'orientation (Article
22 de l'arrêté viziriel) ;
c) Poulies de mouflages (Article 23 de l'arrêté viziriel) ;
f) Appareils de préhension électromagnétique (Article 24 de l'arrêté,
viziriel).
Ces examens auront pour objet de vérifier l'état de conservation et, s'il y a
lieu, l'efficacité du fonctionnement de ces éléments.

Conformément à l'article 32 de l'arrêté viziriel du 9 septembre 1953 les


chaînes, câbles et cordages, élingues, palonniers ci crochets de
suspension seront inspectés : appareils
Non
07 1° En service normal, tous les douze mois au moins ; de
applicable
2° Lors d'une remise en service effectuée après une inspection remontant levage
à un délai de trois mois au plus ;
3° A la suite d'un démontage ou de toute modification.
Le présent arrêté entrera en vigueur le premier jour du quatrième mois qui
08 Définition
suivra sa publication au Bulletin officiel.
TEXTES REGLEMENTAIRES MAROCAINS RELATIFS AU COMITE DHYGIENE ET DE SECURITE

Exigences Staut Actions


Commentaires
N.art Articles applicabilté champs conformité Responsable Date Avancement
Dahir n° 1-03-194 du 14
rejeb 1424 (11
Chapitre V : Des comités de sécurité et d'hygiène
septembre 2003)
Les comités de sécurité et d'hygiène doivent être Toutes les
portant promulgation
créés dans les entreprises industrielles, activités,
de la loi n° 65-99 336 applicable
commerciales et d'artisanat, et dans les exploitations produits et
relative au Code du
agricoles et forestières et leurs dépendances qui services
travail
occupent au moins 50 salariés.

Le comité de sécurité et d'hygiène se compose :


- de l'employeur ou son représentant, président ;
- du chef du service de sécurité, ou à défaut, un
ingénieur ou cadre technique travaillant dans
l'entreprise, désigné par l'employeur ;
- du médecin du travail dans l'entreprise ;
- de deux délégués des salariés, élus par les
Toutes les
délégués des salariés ;
activités,
337 - d'un ou deux représentants des syndicats dans applicable
produits et
l'entreprise, le cas échéant.
services
Le comité peut convoquer pour participer à ses
travaux toute personne appartenant à l'entreprise et
possédant une compétence et une expérience en
matière d'hygiène et de sécurité professionnelle,
notamment le chef du service du personnel ou le
directeur de l'administration de la production dans
l'entreprise.

Le comité de sécurité et d'hygiène est chargé Toutes les


notamment : activités,
applicable
- de détecter les risques professionnels auxquels sont produits et
exposés les salariés de l'entreprise ; services

d'assurer l'application des textes législatifs et


réglementaires concernant la sécurité et l'hygiène ;
Toutes les
-de veiller au bon entretien et au bon usage des
activités,
338 dispositifs de protection des salariés contre les applicable
produits et
risques professionnels ;
services
- de veiller à la protection de l'environnement à
l'intérieur et aux alentours de l'entreprise ;
de susciter toutes initiatives portant notamment sur
les méthodes et procédés de travail, le choix du
matériel, de l'appareillage et de l'outillage
nécessaires et adaptés au travail ;
Toutes les
de présenter des propositions concernant la
activités,
réadaptation des salariés handicapés dans applicable
produits et
l'entreprise ;
services
de donner son avis sur le fonctionnement du service
médical du travail ;
de développer le sens de prévention des risques
professionnels et de sécurité au sein de l'entreprise.

Toutes les
Le comité de sécurité et d'hygiène se réunit sur
activités,
339 convocation de son président une fois chaque applicable
produits et
trimestre et chaque fois qu'il est nécessaire.
services
Toutes les
Il doit également se réunir à la suite de tout accident
activités,
ayant entraîné ou qui aurait pu entraîner des applicable
produits et
conséquences graves.
services
Toutes les
Les réunions ont lieu dans l'entreprise dans un local
activités,
approprié et, autant que possible, pendant les heures applicable
produits et
de travail.
services
Toutes les
Le temps passé aux réunions est rémunéré comme activités,
applicable
temps de travail effectif. produits et
services
Toutes les
Le comité doit procéder à une enquête à l'occasi on
activités,
340 de tout accident du travail, de maladie applicable
produits et
professionnelle ou à caractère professionnel.
services

L'enquête prévue à l'alinéa précédent est menée par


deux membres du comité, l'un représentant
l'employeur, l'autre représentant les salariés, qui Toutes les
doivent établir un rapport sur les circonstances de activités,
applicable
l'accident du travail, de la maladie professionnelle ou produits et
à caractère professionnel, conformément au modèle services
fixé par I'autorité gouvernementale chargée du
travail.

L'employeur doit adresser à l'agent chargé de


l'inspection du travail et au médecin chargé de Toutes les
l'inspection du travail, dans les 15 jours qui suivent activités,
341 applicable
l'accident du travail ou la constatation de la maladie produits et
professionnelle ou à caractère professionnel, un services
exemplaire du rapport prévu à l'article précédent.
Art 342Le comité de sécurité et d'hygiène doit établir
un rapport annuel à la fin de chaque année
grégorienne sur l'évolution des risques professionnels
dans l'entreprise. Toutes les
Ce rapport, dont le modèle est fixé par voie activités,
342 applicable
réglementaire, doit être adressé par l'employeur à produits et
l'agent chargé de l'inspection du travail et au médecin services
chargé de l'inspection du travail au plus tard dans les
90 jours qui suivent l'année au titre de laquelle il a été
établi.

Sont consignés sur un registre spécial qui doit être


tenu à la disposition des agents chargés de
l'inspection du travail et du médecin chargé de
l'inspection du travail : Toutes les
- les procès-verbaux des réunions du comité de activités,
343 applicable
sécurité et d'hygiène en cas d'accidents graves ; produits et
- le rapport annuel sur l'évolution des risques services
professionnels dans l'entreprise ;
- le programme annuel de prévention contre les
risques professionnels.

Toutes les
Le non respect des dispositions du présent chapitre activités,
344 Définition
est passible d'une amende de 2.000 à 5.000 dirhams. produits et
services

ci joint annexe 1 modele du rapport accident de travail


TEXTES REGLEMENTAIRES MAROCAINS RELATIFS A LA MEDECINE DE TRAVAIL

Exigences Statut Actions


N.art Articles Applicabilité Champs Conformité Actions Responsable Date
Dahir n° 1-03-194 du 14
rejeb 1424 (11 septembre Chapitre III : Des services médicaux du travail
2003) portant promulgation Un service médical du travail indépendant doit être créé
de la loi n° 65-99 relative au auprès :
Code du travail 1 - des entreprises industrielles, commerciales et d’artisanat
ainsi que des exploitations agricoles et forestières et leurs
Toutes les
dépendances lorsqu’elles occupent cinquante salariés au moins
activités,
304 ; Applicable
produits et
2 - des entreprises industrielles, commerciales et d’artisanat
services
ainsi que des exploitations agricoles et forestières et leurs
dépendances et employeurs effectuant des travaux exposant
les salariés au risque de maladies professionnelles, telles que
définies par la législation relative à la réparation des accidents
du travail et des maladies professionnelles.

Les entreprises soumises à l’obligation de créer un service Toutes les


médical du travail indépendant, conformément à l’article 304 ci- activités,
306 Applicable
dessus, doivent disposer d’un médecin du travail durant toutes produits et
les heures du travail. services

Le service médical indépendant ou inter-entreprises est


administré par le chef du service médical qui doit adresser
chaque année à l’agent chargé de l’inspection du travail, au
médecin chargé de l’inspection du travail et aux délégués des
Toutes les
salariés et, le cas échéant, aux représentants des syndicats
activités,
307 dans l’entreprise ou, lorsqu’il s’agit des entreprises minières Applicable
produits et
soumises au statut minier, aux délégués de sécurité, un rapport
services
sur l’organisation, le fonctionnement et la gestion financière du
service pendant l’année précédente.
Le modèle dudit rapport est fixé par l’autorité gouvernementale
chargée du travail.

Toutes les
Les frais d’organisation et de contrôle du service médical ainsi
activités,
308 que la rémunération du médecin du travail sont à la charge de Applicable
produits et
l’entreprise ou du service médical interentreprises.
services
Toutes les
Le fonctionnement des services médicaux du travail est assuré
activités,
309 par un ou plusieurs médecins dénommés “ médecins du travail Applicable
produits et
” qui doivent exercer personnellement leurs fonctions.
services
Les médecins du travail doivent être titulaires d’un diplôme Toutes les
attestant qu’ils sont spécialistes en médecine du travail. activités,
310 Applicable
Ils doivent être inscrits au tableau de l’Ordre des médecins et produits et
avoir l’autorisation d’exercer la médecine. services
Toute mesure disciplinaire envisagée par l’employeur ou le chef
Toutes les
du service médical inter-entreprises à l’encontre du médecin du
activités,
313 travail, doit être prononcée par décision approuvée par l’agent Applicable
produits et
chargé de l’inspection du travail, après avis du médecin
services
inspecteur du travail.
Le médecin du travail doit, en toutes circonstances, accomplir Toutes les
sa mission en toute liberté et indépendance, que ce soit envers activités,
314 Applicable
l’employeur ou les salariés. Il ne doit prendre en compte que les produits et
considérations dictées par sa profession. services
Les services médicaux du travail indépendants ou inter-
entreprises doivent également s’assurer, à temps complet, le
Toutes les
concours d’assistants sociaux ou d’infirmiers diplômés d’Etat
activités,
315 ayant reçu, conformément à la législation en vigueur, Applicable
produits et
l’autorisation d’exercer les actes d’assistance médicale et dont
services
le nombre est fixé par voie réglementaire en fonction de l’effectif
des salariés dans l’entreprise.

Dans chaque atelier où sont effectués des travaux dangereux,


deux salariés au moins recevront l’instruction relative aux
Toutes les
techniques et méthodes des premiers secours en cas
activités,
317 d’urgence. Applicable
produits et
Les secouristes ainsi formés ne pourront être considérés
services
comme tenant lieu des infirmiers prévus à l’article 315 ci-
dessus.

Le médecin du travail a un rôle préventif qui consiste à


procéder sur les salariés aux examens médicaux nécessaires,
Toutes les
notamment à l’examen médical d’aptitude lors de l’embauchage
activités,
318 et à éviter toute altération de la santé des salariés du fait de Applicable
produits et
leur travail, notamment en surveillant les conditions d’hygiène
services
dans les lieux de travail, les risques de contamination et l’état
de santé des salariés.

Le médecin du travail peut donner exceptionnellement, ses


soins en cas d’urgence, à l’occasion d’accidents ou de maladies
Toutes les
survenus dans l’établissement ainsi qu’à tout salarié victime
activités,
319 d’un accident du travail lorsque l’accident n’entraîne pas une Applicable
produits et
interruption du travail du salarié.
services
Toutefois, la liberté pour le salarié de faire appel à un médecin
de son choix ne doit en aucun cas être entravée.

Le médecin du travail est habilité à proposer des mesures Toutes les


individuelles telles que mutations ou transformations de postes, activités,
320 Applicable
justifiées par des considérations relatives, notamment, à l’âge, produits et
à la résistance physique ou à l’état de santé des salariés. services

Toutes les
Le chef d’entreprise est tenu de prendre en considération ces
activités,
320 propositions et, en cas de refus, de faire connaître les motifs qui Applicable
produits et
s’opposent à ce qu’il y soit donné suite.
services
Toutes les
En cas de difficulté ou de désaccord, la décision est prise par
activités,
320 l’agent chargé de l’inspection du travail après avis du médecin- Applicable
produits et
inspecteur du travail.
services
Le médecin du travail a un rôle de conseiller en particulier,
auprès de la direction, des chefs de service et du chef du
service social, notamment en ce qui concerne l’application des
mesures suivantes :
- la surveillance des conditions générales d’hygiène dans
l’entreprise ;
Toutes les
- la protection des salariés contre les accidents et contre
activités,
321 l’ensemble des nuisances qui menacent leur santé ; Applicable
produits et
- la surveillance de l’adaptation du poste de travail à l’état de
services
santé du salarié ;
- l’amélioration des conditions de travail, notamment en ce qui
concerne les constructions et aménagements nouveaux, ainsi
que l’adaptation des techniques de travail à l’aptitude physique
du salarié, l’élimination des produits dangereux et l’étude des
rythmes du travail.

Le médecin du travail doit être consulté :


Toutes les
1) sur toutes les questions d’organisation technique du service
activités,
322 médical du travail ; Applicable
produits et
2) sur les nouvelles techniques de production ;
services
3) sur les substances et produits nouveaux.
Le médecin du travail doit être mis au courant par le chef
d’entreprise de la composition des produits employés dans son Toutes les
entreprise. activités,
323 Applicable
Le médecin du travail est tenu au secret des dispositifs produits et
industriels et techniques et de la composition des produits services
employés.
Le médecin du travail est tenu de déclarer, dans les conditions
Toutes les
prévues par la législation en vigueur, tous les cas de maladies
activités,
324 professionnelles dont il aura connaissance ainsi que les Applicable
produits et
symptômes ou maladies pouvant avoir un caractère
services
professionnel.

Le médecin du travail tient une fiche d’entreprise qu’il actualise Toutes les
de manière régulière. Cette fiche comprend la liste des risques activités,
325 Applicable
et maladies professionnels, s’ils existent, ainsi que le nombre produits et
de salariés exposés à ces risques et maladies. services

Toutes les
Ladite fiche est adressée à l’employeur et au comité d’hygiène
activités,
325 et de sécurité. Elle est mise à la disposition de l’agent chargé Applicable
produits et
de l’inspection du travail et du médecin inspecteur du travail.
services

Le chef d’entreprise doit accorder toutes facilités au médecin du


travail pour lui permettre d’une part, de contrôler le respect des
conditions de travail dans l’entreprise, particulièrement en ce Toutes les
qui concerne les prescriptions spéciales relatives à la sécurité activités,
326 Applicable
et à l’hygiène, pour l’exécution des travaux dangereux visés à produits et
l’article 293 et d’autre part, de collaborer avec les médecins services
donnant leurs soins aux salariés ainsi qu’avec toute personne
pouvant être utile à sa tâche.
Dans les entreprises soumises à l’obligation de disposer d’un
service médical du travail, doit faire l’objet d’un examen médical
par le médecin du travail :
1° tout salarié, avant l’embauchage ou, au plus tard, avant
l’expiration de la période d’essai ;
2° tout salarié, à raison d’une fois au moins tous les douze
mois, pour les salariés ayant atteint ou dépassé 18 ans et tous
les six mois pour ceux ayant moins de 18 ans ;
3° tout salarié exposé à un danger quelconque, la femme
Toutes les
enceinte, la mère d’un enfant de moins de deux ans, les mutilés
activités,
327 et les handicapés suivant une fréquence dont le médecin du Applicable
produits et
travail reste juge ;
services
4° tout salarié dans les cas suivants :
- après une absence de plus de trois semaines pour cause
d’accident autre que l’accident du travail ou de maladie autre
que professionnelle ;
- après une absence pour cause d’accident du travail ou de
maladie professionnelle ;
- en cas d’absences répétées pour raison de santé.
Les modalités d’application des dispositions du présent article
sont fixées pour l’autorité gouvernementale chargée du travail.

S’il l’estime nécessaire, le médecin du travail peut demander


des examens complémentaires lors de l’embauchage. Ces
Toutes les
examens sont à la charge de l’employeur.
activités,
328 Il en est de même pour les examens complémentaires Applicable
produits et
demandés par le médecin du travail lors des visites d’inspection
services
lorsque ces examens sont nécessités par le dépistage de
maladies professionnelles ou de maladies contagieuses.

Toutes les
Le temps requis par les examens médicaux des salariés est activités,
329 Applicable
rémunéré comme temps de travail normal. produits et
services
Les conditions d’équipement des locaux réservés au service Toutes les
médical du travail sont fixées par l’autorité gouvernementale activités,
330 Applicable
chargée du travail, que les visites aient lieu dans l’entreprise ou produits et
dans un centre commun à plusieurs entreprises. services
Toutes les
Lorsque le service médical est suffisamment important pour
activités,
331 occuper deux médecins à temps complet, il doit y avoir un Applicable
produits et
second cabinet médical.
services

Chapitre IV : Le conseil de médecine du travail


et de prévention des risques professionnels
Il sera créé auprès de l'autorité gouvernementale chargée du
travail un conseil consultatif dénommé " Conseil de médecine
Toutes les
du travail et de prévention des risques professionnels ". Ce
activités,
332 conseil est chargé de présenter des propositions et avis afin de Définition
produits et
promouvoir l'inspection de la médecine du travail et les services
services
médicaux du travail. Il s'intéresse également à tout ce qui
concerne l'hygiène et la sécurité professionnelles et la
prévention des accidents du travail et des maladies
professionnelles.
Le Conseil de médecine du travail et de prévention des risques
professionnels est présidé par le ministre chargé du travail ou
son représentant. Il comprend des représentants de
Toutes les
l'administration, des organisations professionnelles des
activités,
333 employeurs et des organisations syndicales des salariés les Applicable
produits et
plus représentatives.
services
Le président du conseil peut inviter, pour participer aux travaux
du conseil, toute personne compte tenu de ses compétences
dans les domaines intéressant le conseil.
Toutes les
Un texte réglementaire fixera la composition du conseil, la
activités,
334 désignation de ses membres et les modalités de son Applicable
produits et
fonctionnement.
services
Décret n° 2-05-751 du 6
joumada II 1426 (13 juillet En application des dispositions de l'article 315 de la loi n° 65-99
2005) pris pour l'application susvisée, le nombre des infirmiers diplômés d'Etat ou
des dispositions des d'assistants sociaux, dont les services médicaux doivent
articles 315 et 316 de la loi s'assurer le concours à temps complet, est fixé au moins :
n° 65-99 portant code du 1 - Pour les entreprises et établissements de commerce et les
Toutes les
travail. entreprises et établissements d'artisanat à :
activités,
01 - un infirmier ou une infirmière si l'effectif des salariés dans Applicable
produits et
l'établissement ou l'entreprise varie entre 500 et 1000 ;
services
deux infirmiers ou infirmières si l'effectif des salariés dans
l'établissement ou l'entreprise varie entre 1001 et 1500.
Lorsque l'effectif des salariés dépasse 1500, il est fait appel au
concours d'un ou une assistant (e) sociale et d'un infirmier ou
une infirmière supplémentaires pour Chaque 1500 salariés.

2 - Pour les entreprises et établissements industriels, les


exploitations agricoles et forestières ou leurs dépendances et
les entreprises ou établissements effectuant des travaux
exposant les salariés à des risques particuliers à :
- un infirmier ou une infirmière si l'effectif des salariés dans
Toutes les
l'entreprise varie entre 200 et 800 ;
activités,
01 - un ou une assistant (e) sociale et deux infirmiers ou infirmières Applicable
produits et
si l'effectif des salariés dans l'entreprise varie entre 801 et
services
2000.
Lorsque l'effectif des salariés dépasse 2000, il est fait appel au
concours d'un assistant ou une assistante sociale et d'un
infirmier ou une infirmière supplémentaires pour chaque 1500
salariés.

En application des dispositions de l'article 316 de la loi n° 65-99 Toutes les


précitée, le service de garde médicale dans les entreprises et activités,
02 Applicable
les établissements est assuré par un infirmier ou une infirmière produits et
tel qu'il est prévu à l'article premier du présent décret. services
VAIL

Commentaires
Avancement
TEXTES REGLEMENTAIRES MAROCAINS RELATIFS A L HYGIENE ET AUX CONDITIONS DE
TRAVAIL
Exigences Statut Actions
Commentaires
N.art Article Applicabilité Champ Conformité Actions Responsable Date Avancement
Arrêté viziriel du 15 safar Chapitre II : Prévention des accidents.
1372 (4 novembre 1952) Section I : Mesures générales.
déterminant les mesures Les salles des machines génératrices et des machinés
générales de protection et Ateliers
motrices ne seront accessibles qu'aux ouvriers affectés
de salubrité applicables à 15 Applicable et locaux de
à la conduite et à l'entretien de ces machines. Une
tous les établissements travail
affiche, rédigée en français et en arabe, rappelant cette
dans lesquels est exercée
prescription, sera apposée de façon apparente à la porte
une profession
d'entrée de ces locaux.
commerciale, industrielle
ou libérale. Les passages entre les machines, mécanismes, outils Ateliers
15 mus mécaniquement, auront une largeur d'au moins Applicable et locaux de
quatre-vingt centimètres. travail
Ateliers
Le sol des salles et celui des passages seront nivelés et
15 Applicable et locaux de
ne devront pas être glissants. "
travail

Les cuves, bassins ou réservoirs doivent être construits,


installés de manière à assurer la sécurité des travailleurs
et à les protéger notamment contre les risques de chute,
Ateliers
de débordement, d'éclaboussures ainsi que contre les Non
16 et locaux de
dangers de déversement par rupture des parois des applicable
travail
cuves, bassins, réservoirs, touries et bonbonnes
contenant des produits susceptibles de provoquer des
brûlures d'origine thermique ou chimique.

Des visites périodiques destinées à s'assurer de l'état


Ateliers
des cuves, bassins et réservoirs contenant des produits Non
16 et locaux de
corrosifs doivent avoir lieu à intervalles n'excédant pas applicable
travail
un an.
Ateliers
Ces visites seront effectuées par un personnel qualifié Non
16 et locaux de
sous la responsabilité du chef d'établissement. applicable
travail
La date de chaque vérification et ses résultats seront Ateliers
Non
16 consignés sur un registre tenu à la disposition de et locaux de
applicable
l'inspecteur du travail. travail

Les passerelles, planchers en encorbellement, plates-


formes en surélévation ainsi que leurs moyens d'accès, Ateliers
Non
17 doivent être construits, installés ou protégés de façon et locaux de
applicable
telle que les travailleurs ne soient pas exposés à des travail
chutes.
Les échelles de service devront être disposées ou
fixées de façon à ne pouvoir ni glisser du bas, ni
basculer. Leurs échelons devront être rigides,
équidistants et soit encastrés, soit emboîtés dans les
montants. Une seule échelle ne pourra, à moins d'être
consolidée en son milieu, franchir plus de 5 mètres. Les
Ateliers
échelles reliant les étages devront être chevauchées et
18 Applicable et locaux de
un palier de protection sera établi à chaque étage.
travail
Seules pourront être utilisées des échelles solides et
munies de tous leurs échelons. L'emploi des échelles
sera interdit pour le transport de fardeaux pesant plus de
50 kilogrammes. Les montants des échelles doubles
devront pendant l'emploi de celles-ci être immobilisés ou
reliés par un dispositif rigide.

Les ponts volants ou les passerelles pour le chargement


Ateliers
ou le déchargement des navires ou bateaux devront être Non
18 et locaux de
munis de garde-corps des deux côtés. Leurs divers applicable
travail
éléments devront constituer un ensemble rigide.

Ateliers
Les règlements intérieurs devront interdire aux ouvriers Non
19 et locaux de
de coucher sur les fours à chaux, à plâtre et à briques. applicable
travail

Section VI : Aménagement des fosses pour la visite des


automobiles. Empilement de matériaux et objets divers.
Interdiction des vêtements flottants pour le travail.
Les fosses utilisées pour la visite et la réparation de tous
les véhicules automobiles seront pourvues d'un escalier
d'accès à chacune de leurs extrémités. Ces escaliers
seront entièrement dégagés quand les véhicules, quelles Ateliers
Non
38 que soient leurs dimensions, seront en place. Le et locaux de
applicable
véhicule en stationnement sur la fosse sera toujours travail
disposé de façon à pouvoir être déplacé rapidement en
cas de besoin. Un extincteur sera installé dans chaque
fosse. L'inspecteur du travail pourra autoriser
l'installation ou l'utilisation de fosses offrant des
garanties de sécurité équivalentes à celles prévues ci-
dessus.

Les empilements de caisses, sacs, planches, balles de


crin végétal, briques et autres matériaux ou objets, Ateliers
Non
39 seront conditionnés de manière à éviter toute chute des et locaux de
applicable
matériaux ou objets empilés ou tout effondrement des travail
piles.
Les ouvriers ne devront pas passer directement d'une
pile à l'autre, à moins que les piles ne se touchent. Cette Ateliers
non
39 prescription leur sera rappelée par un avis apparent et locaux de
applicable
rédigé en français et en arabe et affiché dans les locaux travail
où sont effectués les empilements.
Ateliers
Les plans inclinés d'accès aux piles seront constitués Non
39 et locaux de
par deux madriers au moins, soigneusement entretoisés. applicable
travail
La présence près des machines ou des pièces mobiles Ateliers
Non
40 de machines des ouvriers ne portant pas des vêtements et locaux de
applicable
ajustés et non flottants est interdite. travail

Chapitre Premier : Mesures d'hygiène générale.


Section I : Nettoyage et désinfection des locaux de
travail. Ateliers
01 Dans les établissements visés à l'article premier du dahir Applicable et locaux de
du 2 juillet 1947 (13 chaabane 1366) portant travail
réglementation du travail, les emplacements affectés au
travail seront tenus en étal constant de propreté.
Le sol sera nettoyé complètement au moins une fois par
jour. Dans les établissements ou parties d'établissement
Ateliers
où le travail n'est pas organisé d'une façon
01 Applicable et locaux de
ininterrompue de jour et de nuit, ce nettoyage sera
travail
effectué avant l'ouverture ou après la clôture du travail,
mais jamais pendant le travail.

Le nettoyage sera fait soit par aspiration, soit " par tous
Ateliers
autres procédés ne soulevant pas de poussières, tels
01 Applicable et locaux de
que le lavage, l'usage de brosses, sciure de bois ou
travail
linges humides. "

Ateliers
Les murs et les plafonds seront l'objet de fréquents
01 Applicable et locaux de
nettoyages.
travail
Les murs des locaux autres que ceux visés à l'article 2
Ateliers
du présent arrêté seront recouverts soit d'enduits ou de
01 Applicable et locaux de
peintures d'un ton clair, soit d'un badigeon au lait de
travail
chaux qui sera refait aussi souvent que nécessaire.

Dans les locaux où le sol est constitué par de la terre Ateliers


Non
01 battue, il sera procédé au nivelage du sol par damage ou et locaux de
applicable
tout autre procédé, aussi souvent qu'il sera nécessaire. travail

Dans les locaux où l'on travaille des matières organiques


altérables, où l'on manipule et où l'on trie des chiffons
ainsi que dans ceux où la nature des travaux qui y sont
effectués rend le sol constamment humide, le sol devra Ateliers
non
02 être imperméabilisé et nivelé et devra présenter une et locaux de
applicable
pente régulière de un millimètre par mètre au minimum travail
dans la direction de la conduite d'évacuation des eaux
de lavage ; les murs seront recouverts d'un enduit
permettant un lavage efficace.

Les murs et le sol seront lavés aussi souvent qu'il sera


nécessaire et lessivés au moins une fois par an avec
Ateliers
une solution désinfectante. Toutefois le lavage des
02 Applicable et locaux de
locaux où sont manipulés ou triés des chiffons pourra
travail
être effectué à l'aide d'appareils mécaniques
d'aspiration.
Les résidus putrescibles ne devront pas demeurer dans
les locaux affectés au travail et seront enlevés au fur et à
Ateliers
mesure, à moins qu'ils ne soient déposés dans des
02 Applicable et locaux de
récipients métalliques hermétiquement clos, vidés et
travail
lavés avec une solution désinfectante au moins une fois
par jour. "

Dans les locaux où la nature des travaux effectués rend


le sol constamment humide, les emplacements où les
ouvriers travaillent recevront des caillebotis ou planchers
Ateliers
analogues suffisamment élevés pour éviter que les pieds Non
02 et locaux de
des travailleurs soient en contact direct avec l'eau ou les applicable
travail
liquides répandus sur le sol. Toutefois, la présente
disposition ne sera pas applicable si les ouvriers sont
munis de sabots.

Section II : Evacuation des eaux résiduaires ou de


lavage.
L'atmosphère des ateliers et de tous autres locaux
affectés au travail sera constamment protégée contre les
Ateliers
émanations provenant d'égouts, fosses, puisards, fosses
03 Applicable et locaux de
d'aisances ou de toute autre source d'infection. En
travail
particulier, les conduits d'évacuation des eaux
résiduaires ou de lavage, les conduites de vidange des
cabinets d'aisances traversant les locaux de travail,
seront étanches ou entourés d'une maçonnerie étanche.

Dans les établissements qui déversent les eaux


Ateliers
résiduaires ou de lavage dans un égout public ou privé, Non
03 et locaux de
toute communication entre l'égout et l'établissement sera applicable
travail
munie d'un intercepteur hydraulique.

Ateliers
Cet intercepteur hydraulique sera fréquemment nettoyé Non
03 et locaux de
et abondamment lavé au moins une fois par jour. applicable
travail

Les éviers seront construits en matériaux imperméables


Ateliers
et bien joints ; ils présenteront une pente dans la
03 Applicable et locaux de
direction du tuyau d'écoulement et seront aménagés de
travail
façon à ne dégager aucune odeur.

Les travaux dans les puits, conduites de gaz, canaux de


fumée, fosses d'aisances, cuves ou appareils Ateliers
Non
03 quelconques pouvant contenir des gaz délétères, ne et locaux de
applicable
seront entrepris qu'après que l'atmosphère aura été travail
assainie par une ventilation efficace.

Section III : Aménagement des cabinets d'aisances.


Les cabinets d'aisance et les urinoirs ne devront pas
communiquer directement avec les locaux fermés où le Ateliers
04 personnel est appelé à séjourner. Ils seront aménagés et Applicable et locaux de
ventilés de manière à ne dégager aucune odeur. Un travail
intercepteur hydraulique sera toujours installé entre la
cabine ou l'urinoir et la fosse ou l'égout.
Les cabinets d'aisances seront couverts d'une toiture
fixée à demeure. La cabine sera munie d'une porte Ateliers
04 pleine ayant au moins 1 m. 50 de hauteur et pourvue de Applicable et locaux de
dispositifs permettant de la fermer aussi bien de travail
l'intérieur que de l'extérieur.
Lorsque l'établissement est ou peut être branché sur une
distribution, publique d'eau, chaque cabine de water-
closet devra être munie d'une chasse d'eau qui sera
Ateliers
maintenue en bon état de fonctionnement. Dans les
04 Applicable et locaux de
établissements occupant plus de vingt-cinq personnes,
travail
les cabinets devront être munis d'une chasse
automatique d'une capacité suffisante et
convenablement réglée.
Ateliers
04 Les cabinets d'aisances seront convenablement éclairés. Applicable et locaux de
travail
Ateliers
04 Le sol et les parois seront en matériaux imperméables. Applicable et locaux de
travail
Les parois ou parties de parois qui ne sont pas
Ateliers
recouvertes de carreaux de faïence ou de granito, seront
04 Applicable et locaux de
revêtues de peintures d'un ton clair ou d'un badigeon au
travail
lait de chaux.
Il y aura au moins un cabinet et un urinoir pour 25
hommes, un cabinet pour 25 femmes. Dans les Ateliers
04 établissements occupant plus de 50 femmes, des Applicable et locaux de
cabinets à siège seront installés pour être mis à la travail
disposition des femmes en état de grossesse.

Dans les établissements ou parties d'établissement qui


Ateliers
emploient un personnel mixte à l'exception des bureaux,
04 Applicable et locaux de
les cabinets d'aisances seront nettement séparés pour le
travail
personnel masculin et le personnel féminin.

Les cabinets d'aisance et les urinoirs seront


Ateliers
complètement nettoyés avec une solution désinfectante
04 Applicable et locaux de
aussi souvent que nécessaire et au moins une fois par
travail
jour. "

Les effluents seront, sauf dans le cas d'installations


temporaires telles que les chantiers, évacués soit dans Ateliers
04 les collecteurs d'égouts publics, soit dans des fosses Applicable et locaux de
septiques à deux compartiments, ou d'un modèle agréé travail
par le service local d'hygiène.
Ateliers
Non
04 L'emploi de puits absorbants est interdit. et locaux de
applicable
travail
Dans les établissements occupant plus de 100 Ateliers
04 travailleurs, un personnel sera spécialement affecté au Applicable et locaux de
nettoyage des cabinets d'aisances et des urinoirs. travail
Section IV : Aération, chauffage et éclairage des locaux
de travail. - Travail en entresol ou en sous-sol. Ateliers
05 Dans les locaux fermés affectés au travail, le cube d'air Applicable et locaux de
par personne employée ne pourra être inférieur à 7 travail
mètres cubes.

Le cube d'air sera de 10 mètres au moins par personne


employée dans les laboratoires, cuisines, chais ; il en
Ateliers
sera de même dans les magasins, boutiques, bureaux
05 ? et locaux de
ouverts au public, locaux en entresol et locaux en sous-
travail
sol, tels qu'ils sont définis au 10e alinéa du présent
article.
Ateliers
Un avis affiché dans chaque local de travail indiquera sa
05 ? et locaux de
capacité en mètres cubes.
travail

Les lieux de travail autres que les chantiers et terre-


pleins extérieurs de manutention devront être couverts
de toitures. Les murs, les cloisons, les poteaux, les
poutres, les chevrons, les lambourdes, les voûtes, les
dalles, les planchers et les plafonds et, d'une façon
générale, toutes les parties constituant la clôture et la
Ateliers
couverture des emplacements réservés au travail dans
05 Applicable et locaux de
les établissements visés à l'article premier du dahir du 13
travail
chaabane 1366 (2 juillet 1947) portant réglementation du
travail, devront être maintenus dans un état de solidité
suffisant pour garantir la sécurité du personnel. Les
toitures, les chêneaux, les gouttières et les tuyaux de
descente seront aménagés de telle sorte qu'il ne puisse
pleuvoir à l'intérieur des locaux.

Les locaux fermés affectés au travail seront aérés.


Ateliers
Pendant la saison froide, ils seront chauffés lorsque leur
05 Applicable et locaux de
exposition ou l'abaissement de la température extérieure
travail
rendra nécessaire le chauffage.
Le chauffage devra être assuré de telle façon qu'il Ateliers
05 maintienne une température convenable et ne donne Applicable et locaux de
lieu à aucune émanation délétère. travail
Les locaux de travail seront munis de fenêtres ou autres Ateliers
05 ouvertures à châssis mobile donnant directement sur le Applicable et locaux de
dehors. travail
Ateliers
L'aération sera suffisante pour empêcher une élévation
05 Applicable et locaux de
exagérée de la température.
travail
Il est interdit, à compter de la date d'entrée en vigueur du
présent arrêté, sauf autorisation de l'inspecteur
Ateliers
divisionnaire du travail, de diviser, dans le but d'y
05 Applicable et locaux de
aménager un entresol, un local d'une hauteur au plus
travail
égale à 6 mètres, à usage industriel, commercial ou de
bureau.
Il est interdit, à compter de la même date, sauf
autorisation de l'inspecteur divisionnaire du travail,
d'employer à un travail industriel, commercial ou de
bureau, des ouvriers, employés ou apprentis, dans un
local en sous-sol. Sont considérés comme locaux en
sous-sol, ceux qui, en totalité ou partie, sont situés de Ateliers
non
05 manière telle que le tiers au moins de leur hauteur, et locaux de
applicable
mesurée du sol au plafond, se trouve au-dessous du travail
point le plus haut du trottoir de la rue avoisinante ou du
terrain adjacent au local. Dans les locaux en sous-sol où
le travail aura été autorisé par l'inspecteur divisionnaire
du travail, il devra être introduit de l'air neuf à raison de
30 mètres cubes par heure et par personne

Les locaux fermés et affectés au travail, leurs Ateliers


05 dépendances et notamment les passages et escaliers, Applicable et locaux de
seront éclairés. travail
L'éclairage sera suffisant pour assurer la sécurité du Ateliers
05 travail et de la circulation. Il sera conditionné pour Applicable et locaux de
assurer l'hygiène du travail. " travail
Ateliers
Les gardiens de chantier devront disposer d'un abri et,
05 Applicable et locaux de
pendant l'hiver, de moyens de chauffage.
travail
Ateliers
Pendant les interruptions de travail, l'air des locaux sera
06 Applicable et locaux de
entièrement renouvelé.
travail
Section VI : Repas et boissons des travailleurs. - Sièges
Ateliers
pour le personnel féminin.
09 Applicable et locaux de
Il est interdit de laisser les ouvriers et les employés
travail
prendre leur repas dans les locaux affectés au travail.

Toutefois, l'autorisation d'y prendre les repas pourra être


accordée, en cas de besoin et après enquête, par
l'inspecteur divisionnaire du travail, sous réserve que :
a) L'employeur justifie que les travaux exécutés dans
Ateliers
ces locaux ne comportent pas l'emploi de substances
09 Applicable et locaux de
toxiques et qu'ils ne donnent lieu à aucun dégagement
travail
de gaz incommodes, insalubres ou toxiques, ni de
poussières ;
b) Les conditions générales d'hygiène soient
satisfaisantes.

Les chefs d'établissements mettront à la disposition du


personnel de l'eau de bonne qualité pour la boisson.
Lorsque cette eau ne proviendra pas d'une distribution
publique, l'agent chargé de l'inspection du travail dans Ateliers
09 l'établissement pourra mettre en demeure l'employeur de Applicable et locaux de
faire effectuer à ses frais l'analyse de cette eau. Les travail
résultats de cette analyse seront communiqués à l'agent
de l'inspection du travail qui a formulé la mise en
demeure.
Un règlement intérieur limitera les quantités de vin, de
bière, de cidre, de poiré, d'hydromel non additionnées Ateliers
non
09 d'alcool, qui pourront être introduites par les travailleurs et locaux de
applicable
non musulmans et déterminera les heures et conditions travail
auxquelles la consommation en sera autorisée.

Dans les établissements autres que ceux visés à l'article


37 du dahir précité du 2 juillet 1947 (13 chaabane 1366)
Ateliers
un siège approprié sera mis à la disposition de chaque
10 Applicable et locaux de
ouvrière ou employée à son poste de travail, dans tous
travail
les cas où la nature du travail sera compatible avec la
station assise continue ou intermittente.

Dans tous les autres cas, des sièges ou bancs en


nombre suffisant seront mis à la disposition collective
Ateliers
des ouvrières et des employées, à proximité des postes
10 Applicable et locaux de
de travail. Un règlement intérieur déterminera les heures
travail
et conditions auxquelles l'usage de ces sièges ou bancs
sera autorisé.
Les chefs d'établissement sont tenus de faire afficher le
Ateliers
règlement intérieur prévu aux articles 9 et 10 dans les
11 Applicable et locaux de
locaux où se font le recrutement et la paye du personnel
travail
et de veiller à son exécution.
Section VII : Vestiaires, lavabos, douches. Ateliers
12 Les chefs d'établissement mettront des vestiaires et des Applicable et locaux de
lavabos à la disposition de leur personnel. travail

Les lavabos devront être installés dans des locaux


spéciaux isolés des locaux de travail mais placés à leur
Ateliers
proximité, de préférence sur le passage de la sortie des
12 Applicable et locaux de
travailleurs. L'installation des vestiaires sera soumise
travail
aux mêmes prescriptions dans les établissements
commerciaux occupant au moins 10 travailleurs.

Ateliers
Le sol et les parois de ces locaux spéciaux seront en
12 Applicable et locaux de
matériaux imperméables.
travail
Ces locaux seront aérés et éclairés ; ils seront
Ateliers
convenablement chauffés en cas d'abaissement de la
12 Applicable et locaux de
température durant la période hivernale dans les régions
travail
froides.
Ateliers
Ils devront être tenus en état constant de propreté et
12 Applicable et locaux de
nettoyés au moins une fois par jour.
travail
Les parois ou parties de parois qui ne sont pas
Ateliers
recouvertes de carreaux de faïence ou de granito, seront
12 Applicable et locaux de
revêtues de peintures d'un ton clair ou d'un badigeon au
travail
lait de chaux.
Dans les établissements occupant un personnel mixte, Ateliers
12 les installations pour le personnel masculin et le Applicable et locaux de
personnel féminin seront séparées. travail
Les vestiaires seront pourvus d'un nombre suffisant de
sièges (bancs, chaises, tabourets) et d'armoires
individuelles fermant à clef ou à cadenas. Ces armoires
dont les portes seront perforées en haut et en bas, Ateliers
12 devront avoir une hauteur d'au moins 1 m. 80 (pieds non Applicable et locaux de
compris) et comporter une tablette pour la coiffure. Elles travail
seront munies d'une tringle porte-cintres et d'un nombre
suffisant de cintres. Les parois ne devront comporter
aucune aspérité.

Lorsque des vêtements de travail souillés de matières


salissantes ou malodorantes devront être rangés de Ateliers
Non
12 façon habituelle dans un vestiaire, les armoires de celui- et locaux de
applicable
ci devront présenter un compartiment réservé à ces travail
vêtements et muni de deux patères.

Ateliers
Les armoires seront complètement nettoyées au moins
12 Applicable et locaux de
une fois par semaine.
travail
Les chefs d'établissement qui feront assurer le
gardiennage permanent des vestiaires seront dispensés
de l'obligation de munir les armoires individuelles de
Ateliers
serrures ou de cadenas. Ils pourront également utiliser
12 Applicable et locaux de
comme vestiaires pour leur personnel marocain au lieu
travail
d'armoires, des cases en métal, en ciment ou en granito,
chaque case ne pourra recevoir les vêtements que d'un
seul travailleur.
Ateliers
Les lavabos seront à eau courante, à raison d'un robinet
12 Applicable et locaux de
ou orifice pour 5 personnes.
travail
Ateliers
Du savon et des serviettes propres seront mis à la
12 Applicable et locaux de
disposition des travailleurs.
travail
Dans les établissements industriels où sont employés
Ateliers
des ouvriers marocains musulmans, la cuvette des
12 Applicable et locaux de
lavabos sera placée à une hauteur permettant à ces
travail
ouvriers de se laver les membres inférieurs.

Dans les établissements où sont effectués certains


travaux insalubres ou salissants dont la liste sera fixée
Ateliers
par arrêté du directeur du travail et des questions Non
13 et locaux de
sociales, il sera installé des bains-douches qui seront applicable
travail
mis à la disposition du personnel dans les conditions
fixées par cet arrêté.
Le sol et les parois du local des bains-douches seront en Ateliers
13 matériaux imperméables. Les peintures seront d'un ton Applicable et locaux de
clair. travail
Ateliers
13 Le local devra être tenu en état constant de propreté. Applicable et locaux de
travail
Le temps passé à la douche évalué forfaitairement,
habillage et déshabillage compris, à un quart d'heure,
sera rémunéré au tarif normal des heures de travail mais
Ateliers
ne sera pas décompté dans la durée de travail effectif.
13 Applicable et locaux de
Dans le cas de travaux très salissants, la rémunération
travail
sera calculée d'après la durée effective de la douche
sans pouvoir toutefois jamais dépasser celle d'une heure
de travail.

Dans le cas où tout ou partie des dispositions prévues


aux articles 12 et 13 ne pourraient être appliquées,
Ateliers
l'inspecteur divisionnaire du travail pourra autoriser non
14 et locaux de
l'employeur à remplacer certaines des mesures prévues applicable
travail
par cet article par des dispositions assurant au personnel
des conditions d'hygiène suffisantes.

Section II : Mesures relatives à l'éclairage et au


chauffage.
II est interdit d'employer, pour l'éclairage et le
Ateliers
chauffage, tout liquide émettant au-dessous de 35
44 Applicable et locaux de
degrés centigrades des vapeurs inflammables, si
travail
l'appareil contenant le liquide n'est pas solidement fixé
pendant le travail et si la partie de cet appareil contenant
le liquide n'est pas parfaitement étanche.

Aux heures de présence du personnel, le remplissage


des appareils de chauffage à combustible liquide et des
Ateliers
appareils d'éclairage, soit dans les locaux de travail, soit non
44 et locaux de
dans les passages ou escaliers servant à la circulation, applicable
travail
ne peut être fait qu'à la lumière du jour et qu'à la
condition qu'aucun foyer ne s'y trouve allumé.

Les canalisations amenant les liquides ou gaz Ateliers


non
44 combustibles aux appareils fixes d'éclairage et de et locaux de
applicable
chauffage doivent être entièrement métalliques. travail
Les flammes des appareils de chauffage ou des
appareils d'éclairage portatifs devront être distantes de
toute partie combustible de la construction, du mobilier
ou des marchandises en dépôt, d'au moins 1 mètre Ateliers
Non
44 verticalement et 0 m. 30 latéralement ; ces distances et locaux de
applicable
pourront être réduites en cas de nécessité en ce qui travail
concerne les murs et plafonds si un écran incombustible
ne touchant pas la paroi à protéger est placé entre celle-
ci et la flamme.
Les appareils d'éclairage portatifs autres que les Ateliers
non
44 appareils d'éclairage électrique doivent avoir un support et locaux de
applicable
stable et solide. travail
Les appareils d'éclairage fixes ou portatifs doivent, si
l'agent chargé de l'inspection le juge nécessaire, être
Ateliers
pourvus d'un verre, d'un globe, d'un réseau de toile Non
44 et locaux de
métallique ou de tout autre dispositif propre à empêcher applicable
travail
la flamme d'entrer en contact avec des matières
inflammables.
Les appareils d'éclairage situés dans les passages ne Ateliers
44 doivent pas faire saillie sur les parois ou doivent être à 2 Applicable et locaux de
mètres du sol au moins. travail
Les poêles, appareils à feu nu, tuyaux et cheminées
Ateliers
seront installés de façon à ne pouvoir communiquer le non
44 et locaux de
feu à la construction, ni aux matières et objets placés à applicable
travail
proximité, ni aux vêtements du personnel.

Les chefs d'établissement doivent, en outre, se


conformer, le cas échéant, à toutes les prescriptions qui
Ateliers
sont ou seront édictées en vertu de l'arrêté viziriel du 28
44 Applicable et locaux de
juin 1938 (29 rebia II 1357) concernant la protection des
travail
travailleurs dans les établissements qui mettent en
oeuvre des courants électriques.

Dahir n° 1-03-194 du 14
rejeb 1424 (11 septembre TITRE IV : DE L’HYGIENE ET DE LA SECURITE DES
2003) portant promulgation SALARIES
de la loi n° 65-99 relative Chapitre premier : Dispositions générales
au Code du travail L’employeur doit veiller à ce que les locaux de travail
soient tenus dans un bon état de propreté et présenter
Ateliers
les conditions d’hygiène et de salubrité nécessaires à la
281 Applicable et locaux de
santé des salariés, notamment en ce qui concerne le
travail
dispositif de prévention de l’incendie, l’éclairage, le
chauffage, l’aération, l’insonorisation, la ventilation, l’eau
potable, les fosses d’aisances, l’évacuation des eaux
résiduaires et de lavage, les poussières et vapeurs, les
vestiaires, la toilette et le couchage des salariés.

L’employeur doit garantir l’approvisionnement normal en


Ateliers
eau potable des chantiers et y assurer des logements
281 Applicable et locaux de
salubres et des conditions d’hygiène satisfaisantes pour
travail
les salariés.
Les locaux de travail doivent être aménagés de manière Ateliers
282 à garantir la sécurité des salariés et faciliter la tâche des Applicable et locaux de
salariés handicapés y travaillant. travail
Les machines, appareils de transmission, appareils de
chauffage et d’éclairage, outils et engins doivent être
Ateliers
munis de dispositifs de protection d’une efficacité
282 Applicable et locaux de
reconnue et tenus dans les meilleures conditions
travail
possibles de sécurité afin que leur utilisation ne présente
pas de danger pour les salariés.
Il est interdit d’acquérir ou de louer des machines ou des
pièces de machines présentant un danger pour les Ateliers
283 salariés et qui ne sont pas munies de dispositifs de Applicable et locaux de
protection d’une efficacité reconnue dont elles ont été travail
pourvues à l’origine.
Les salariés appelés à travailler dans les puits, les
conduits de gaz, canaux de fumée, fosses d’aisances,
Ateliers
cuves ou appareils quelconques pouvant contenir des non
284 et locaux de
gaz délétères doivent être attachés par une ceinture ou applicable
travail
être protégés par un autre dispositif de sûreté, y compris
les masques de protection.
Les puits, trappes ou ouvertures de descente doivent
être clôturés. Les moteurs doivent être isolés par des
Ateliers
cloisons ou des barrières de protection. Les escaliers Non
285 et locaux de
doivent être solides et munis de fortes rampes. Les applicable
travail
échafaudages doivent être munis de garde-corps rigides
d’au moins 90 cm de haut.

Les pièces mobiles des machines telles que bielles,


volants de moteur, roues, arbres de transmission,
engrenages, cônes ou cylindres de friction, doivent être
Ateliers
munies d’un dispositif de protection ou séparées des
286 Applicable et locaux de
salariés. Il en est de même des courroies ou câbles qui
travail
traversent les lieux de travail ou qui sont actionnés au
moyen de poulies de transmission placées à moins de 2
mètres du sol.
Des appareils adaptés aux machines mis à la disposition Ateliers
286 des salariés doivent éviter le contact avec les courroies Applicable et locaux de
en marche. travail
Il est interdit à l’employeur de permettre à ses salariés
l’utilisation de produits ou substances, d’appareils ou de Ateliers
287 machines qui sont reconnus par l’autorité compétente Applicable et locaux de
comme étant susceptibles de porter atteinte à leur santé travail
ou de compromettre leur sécurité.
De même, il est interdit à l’employeur de permettre à ses
salariés l’utilisation, dans des conditions contraires à
Ateliers
celles fixées par voie réglementaire, de produits ou
287 Applicable et locaux de
substances, d’appareils ou de machines susceptibles de
travail
porter atteinte à leur santé ou de compromettre leur
sécurité.
L’employeur doit s’assurer que les produits utilisés
lorsqu’ils consistent en substances ou préparations Ateliers
288 dangereuses, comportent sur leur emballage un Applicable et locaux de
avertissement du danger que présente l’emploi desdites travail
substances ou préparations.
L’employeur doit informer les salariés des dispositions
légales concernant la protection des dangers que
peuvent constituer les machines. Il doit afficher sur les Ateliers
289 lieux de travail, à une place convenable habituellement Applicable et locaux de
fréquentée par les salariés, un avis facilement lisible travail
indiquant les dangers résultant de l’utilisation des
machines ainsi que les précautions à prendre.
Il est interdit à tout salarié d’utiliser une machine sans
que les dispositifs de protection dont elle est pourvue Ateliers
289 soient en place et ne doit pas rendre inopérants les Applicable et locaux de
dispositifs de protection dont la machine qu’il utilise est travail
pourvue.
Il est interdit de demander à un salarié d’utiliser une Ateliers
289 machine sans que les dispositifs de protection dont elle Applicable et locaux de
est pourvue soient en place. travail
Il est interdit de demander à un salarié d’effectuer le Ateliers
289 transport manuel des charges dont le poids est Applicable et locaux de
susceptible de compromettre sa santé ou sa sécurité. travail
Pour les travaux et emplois qui exigent un examen
médical préalable, l’employeur doit soumettre les Ateliers
290 salariés qu’il se propose de recruter à une visite Applicable et locaux de
médicale et leur imposer de renouveler ensuite travail
périodiquement cette visite.
Le temps passé par les salariés pour respecter les Ateliers
291 mesures d’hygiène qui leur sont imposées est rémunéré Applicable et locaux de
par l’employeur comme temps de travail. travail

L’autorité gouvernementale chargée du travail fixe les


mesures générales d’application des principes énoncés
Ateliers
par les articles 281 à 291 ci-dessus ainsi que, compte
292 Définition et locaux de
tenu des nécessités propres à certaines professions et
travail
certains travaux, les mesures particulières d’application
desdits principes.

Le fait pour les salariés, dûment informés selon les


modalités prévues par l’article 289 ci-dessus, de ne pas
se conformer aux prescriptions particulières relatives à la
sécurité ou à l’hygiène pour l’exécution de certains Ateliers
293 travaux dangereux au sens de la présente loi et de la Applicable et locaux de
réglementation prise pour son application, constitue une travail
faute grave pouvant entraîner le licenciement sans
préavis, ni indemnité de licenciement, ni dommages-
intérêts.

Les conditions de sécurité et d’hygiène dans lesquelles


s’effectuent les travaux dans les mines, carrières et Ateliers
Non
294 installations chimiques doivent garantir aux salariés une et locaux de
applicable
hygiène et une sécurité particulières conformes aux travail
prescriptions fixées par voie réglementaire.
Les règles d’hygiène applicables aux salariés travaillant
Ateliers
à domicile ainsi que les obligations qui incombent aux Non
295 et locaux de
employeurs faisant exécuter des travaux à domicile sont applicable
travail
fixées par voie réglementaire.
Sont punis d’une amende de 2.000 à 5.000 dirhams :
- le non respect des dispositions de l’article 281 ;
- le non aménagement des lieux de travail conformément Ateliers
296 aux dispositions de l’article 282 et la non mise en place Définition et locaux de
des moyens de sécurité prescrits par les articles 284 à travail
286 ;
- le non respect des dispositions de l’article 287.
Est puni d’une amende de 10.000 à 20.000 dirhams le Ateliers
297 non respect des dispositions des articles 283, 288, 289, Définition et locaux de
290 et 291. travail
En cas d’un jugement pour infraction aux dispositions
des articles 281, 282, 285 et 286, ce jugement fixe, en
outre, le délai dans lequel doivent être exécutés les
Ateliers
travaux à effectuer sans pouvoir excéder 6 mois à
298 Définition et locaux de
compter de la date du jugement.
travail
Aucune infraction pour les mêmes raisons n’est permise
pendant le délai fixé conformément aux dispositions de
l’alinéa précédent.
En cas de récidive, les amendes prévues pour les
infractions aux dispositions des articles précédents du Ateliers
299 présent chapitre sont portées au double, si une infraction Définition et locaux de
similaire est commise au cours des deux années suivant travail
un jugement définitif.

En cas de violation des prescriptions législatives ou


réglementaires relatives à la sécurité et à l’hygiène, que
la procédure de mise en demeure soit ou non applicable,
le tribunal peut prononcer une condamnation assortie de
Ateliers
la fermeture temporaire de l’établissement pendant une
300 Définition et locaux de
durée qui ne peut être inférieure à dix jours ni supérieure
travail
à six mois, la fermeture entraînant l’interdiction visée à
l’article 90 (2e alinéa) du Code pénal. En cas de non
respect de ces dispositions, les sanctions prévues par
l’article 324 dudit code sont applicables.

En cas de récidive, le tribunal peut prononcer la Ateliers


300 fermeture définitive de l’établissement conformément Définition et locaux de
aux articles 90 et 324 du Code pénal. travail
Pendant toute la durée de la fermeture temporaire,
l’employeur est tenu de continuer à verser à ses salariés Ateliers
301 les salaires, indemnités et avantages, en espèces ou en Applicable et locaux de
nature qui leur sont dus et qu’ils touchaient avant la date travail
de la fermeture.
Lorsque la fermeture devient définitive et entraîne le
Ateliers
licenciement des salariés, l’employeur doit verser les
301 Applicable et locaux de
indemnités qui leur sont dues dans le cas de rupture du
travail
contrat de travail, y compris les dommages-intérêts.
Ateliers
sont fixes comme suit les conditions devant etre mises
01 Applicable et locaux de
en place pour faciliter le travail de nuit des femmes
travail

metre a leur disposition en cas dabsence de moyens de Ateliers


01 transport public des moyens de transport de leurs lieux Applicable et locaux de
de residence vers le lieu de travail et vice vers ca. travail

leur accorder un repos dau moins une demie heure


Ateliers
apres chaque duree de travail continue de quatre
01 Applicable et locaux de
heures.la duree de ce repos est comptabilisee dans la
travail
duree de travail effectif
Décret n° 2-04-568 du 16
kaada 1425 (29 décembre Ateliers
2004) fixant les conditions 01 mettre a leur disposition des moyens de repos Applicable et locaux de
devant être mises en place travail
pour faciliter le travail de le ministre de lemploi et de la formation professionnelle Ateliers
nuit des femmes. 02 est charge de lexecution du present decret qui sera Définition et locaux de
publie dans le bulletion officiel. travail

Titre I : Protection des travailleurs contre le bruit


Article 1er du décret du 21 avril 1988 L'article R. 232-8
du code du travail est abrogé et remplacé par les
Ateliers
dispositions suivantes :
01 Applicable et locaux de
"Art. R. 232-8. - Principes généraux de prévention :
travail
L'employeur est tenu de réduire le bruit au niveau le plus
bas raisonnablement possible compte tenu
de l'état des techniques.
" L'exposition au bruit doit demeurer à un niveau Ateliers
01 compatible avec la santé des travailleurs. notamment Applicable et locaux de
avec la protection de l'ouïe. travail

Art. R. 232-8-1. - Contrôle de l'exposition au bruit :


"I. L'employeur procède à une estimation et, si besoin
est, à un mesurage du bruit subi pendant le
Ateliers
travail de façon à identifier les travailleurs pour lesquels
01 Applicable et locaux de
l'exposition sonore quotidienne atteint ou
travail
dépasse le niveau de 85 dB (A) ou pour lesquels la
pression acoustique de crête atteint ou dépasse le
niveau de 135 dB.

" L'employeur procède à une nouvelle estimation et, si


besoin est, à un nouveau mesurage tous les Ateliers
01 trois ans et lorsqu'une modification des installations on Applicable et locaux de
des modes de travail est susceptible travail
d'entraîner une élévation des niveaux de bruit.
" Un arrêté des ministres chargés du travail et de Ateliers
01 l'agriculture fixe la méthode et l'appareillage qui Définition et locaux de
doivent être utilisés pour le mesurage. travail
Le mesurage est prévu dans un document établi
l'employeur. Ce document est soumis pour avis Ateliers
01 au comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de Applicable et locaux de
travail, ou, à défaut, aux délégués du personnel, travail
ainsi qu'au médecin du travail
Ce document est réexaminé et éventuellement, adapté
Ateliers
par l'employeur, lors des modifications des
01 Applicable et locaux de
installations ou des modes de travail, ou sur proposition
travail
du médecin du travail.
Ce document et les avis prévus ci-dessus sont tenus à la
Ateliers
disposition de l'inspecteur du travail et des
01 Applicable et locaux de
agents du service de prévention des organismes de
travail
sécurité sociale.
Ils sont également tenus à la disposition des
représentants des organismes professionnels Ateliers
Non
01 d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail créés et locaux de
applicable
en application du 4° de l'article L 231-2 pour travail
les entreprises qui en relèvent.
Les résultats du mesurage sont tenus à la disposition
des travailleurs exposés, du médecin du
travail, des membres du comité d'hygiène, de sécurité et Ateliers
01 des conditions de travail ou, à défaut des Applicable et locaux de
délégués du personnel ainsi que de I'inspecteur du travail
travail et des agents du service de prévention des
organismes de sécurité sociale.
Ils sont également tenus à la disposition des
représentants des organismes professionnels d'hygiène, Ateliers
Non
01 de sécurité et des conditions de travail créés en et locaux de
applicable
application du 4° de l'article L 231-2 pour les travail
entreprises qui en relèvent.
Ateliers
Il est fourni aux intéressés les explications nécessaires Non
01 et locaux de
sur la signification de ces résultats. applicable
travail
Ateliers
Les résultats doivent être conservés dans l'entreprise
01 Applicable et locaux de
pendant dix ans.
travail

Art. R. 232-8-2. - Prévention technique collective :


"Lorsque l'exposition sonore quotidienne subie par un
travailleur dépasse le niveau de 90 dB (A) ou
lorsque la pression acoustique de crête dépasse le Ateliers
Non
01 niveau de 140 dB, l'employeur établit et met en et locaux de
applicable
oeuvre, dans les conditions prévues à l'article L 236-4, travail
un programme de mesures de nature
technique ou d'organisation du travail destiné à réduire
l'exposition au bruit.

Art. R. 232-8-3. - Protection individuelle :


"I. Lorsque l'exposition sonore quotidienne subie par un
Ateliers
travailleur dépasse le niveau de 85 dB (A) ou
01 Applicable et locaux de
lorsque la pression acoustique de crête dépasse le
travail
niveau de 135 dB, des protecteurs individuels
doivent être mis à sa disposition.
"Il. Lorsque l'exposition sonore quotidienne subie par un
travailleur dépasse le niveau de 90 dB (A) ou
Ateliers
lorsque la pression acoustique de crête dépasse le
01 Applicable et locaux de
niveau de 140 dB, l'employeur prend toutes
travail
dispositions pour que les protecteurs individuels soient
utilisés.
"III. Les protecteurs individuels doivent être fournis
gratuitement par l'employeur à chaque travailleur
exposé, les modèles étant choisis par l'employeur après Ateliers
01 avis des travailleurs concernés et du médecin Applicable et locaux de
du travail. Les modèles non jetables doivent être travail
attribués personnellement et entretenus à la charge
de l'employeur.
"Les protecteurs doivent être adaptés au travailleur et à
ses conditions de travail Ils doivent garantir
Ateliers
que l'exposition sonore quotidienne résiduelle est
01 Applicable et locaux de
inférieure au niveau de 85 dB(A) ou que la pression
travail
acoustique de crête résiduelle est inférieure au niveau
de 135 dB.
"IV. Lorsque le port des protecteurs individuels est
Ateliers
susceptible d'entraîner un risque d'accident, toutes Non
01 et locaux de
mesures appropriées, notamment l'emploi de signaux applicable
travail
d'avertissement adéquats, doivent être prises.
"Art. R. 232-8-4. - Surveillance médicale :
"I. Un travailleur ne peut être affecté à des travaux
comportant une exposition sonore quotidienne
supérieure ou égale au niveau de 85 dB (A), que s'il a
fait l'objet d'un examen préalable par le
Ateliers
médecin du travail et si la fiche d'aptitude établie en
01 Applicable et locaux de
application de l'article R.241-57 du code du travail
travail
ou de l'article 40-1 du décret n° 82-397 du 11 mai 1982
modifié s'il s'agit d'un salarié agricole, atteste
qu'il ne présente pas de contre-indication médicale à ces
travaux.
"II. Les travailleurs mentionnés au I font l'objet d'une
surveillance médicale ultérieure qui a notamment Ateliers
Non
01 pour but de diagnostiquer tout déficit auditif induit par le et locaux de
applicable
bruit en vue d'assurer la conservation de la travail
fonction auditive.
"III. Un arrêté des ministres chargés de travail et de
l'agriculture détermine les recommandations et Ateliers
01 fixe les instructions techniques que doit respecter le Définition et locaux de
médecin du travail lors de son contrôle, travail
notamment la périodicité et la nature des examens.
"IV. Le travailleur ou l'employeur peut contester les
mentions portées sur la fiche d'aptitude, dans les
quinze jours qui suivent sa délivrance, auprès de
Ateliers
l'inspecteur du travail. Ce dernier statue après avis
01 Définition et locaux de
conforme du médecin inspecteur régional du travail qui
travail
peut faire pratiquer, aux frais de l'employeur,
des examens complémentaires par les spécialistes de
son choix.

"V. Pour chaque travailleur mentionné au I, le dossier


médical prévu à l'article L. 241-56 ou à l'article
39 du décret n° 82-397 du 11 mai 1982 modifié, s'il s'agit
d'un salarié agricole, doit contenir :
"a) Une fiche d'exposition mentionnant les postes de
travail occupés, les dates et les résultats des
Ateliers
mesurages du niveau d'exposition sonore quotidienne et, Non
01 et locaux de
s'il y a lieu, du niveau de pression applicable
travail
acoustique de crête;
"b) Le modèle des protecteurs individuels fournis et
l'atténuation du bruit qu'ils apportent;
"c) Les dates et les résultats des examens médicaux
pratiqués en application des I et Il du présent
article.

"VI. Pour chaque travailleur mentionné au I, le dossier


médical est conservé pendant dix ans après la
cessation de l'ex-position. Si le travailleur change
d'établissement un extrait du dossier médical relatif
aux risques professionnels est transmis au médecin du
travail du nouvel établissement à la demande
du salarié. Ateliers
Non
01 "Si l'établissement cesse son activité, le dossier est et locaux de
applicable
adressé au médecin-inspecteur régional du travail travail
qui le transmet à la demande du salarié, au médecin du
travail du nouvel établissement où l'intéressé
est employé.
"Après le départ à la retraite du travailleur, son dossier
médical est conservé par le service médical du
travail du der-nier établissement fréquenté.

"VII. Chaque travailleur est informé par le médecin du Ateliers


01 travail des résultats des examens médicaux Applicable et locaux de
auxquels il a été soumis et de leur interprétation." travail
VIII. Les résultats non nominatifs des examens médicaux
sont tenus à la disposition des membres du
comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail
ou, à défaut, des
délégués du personnel ainsi que de l'inspecteur du Ateliers
01 travail, des agents du service de prévention des Applicable et locaux de
organismes de sécurité sociale et des représentants des travail
organismes professionnels d'hygiène, de
sécurité et des conditions de travail créés en application
du 4° de l'article L. 231-2 pour les entreprises
qui en relèvent.

Art. R. 232-8-5. - Information et formation


I. Lorsque l'exposition sonore quotidienne subit par un
travailleur dépasse le niveau de 85 dB (A) ou
lorsque la pression acoustique de crête dépasse le
niveau de 135 dB, les travailleurs concernés
reçoivent une information et une formation adéquates,
avec le concours du médecin du travail, en ce
qui concerne :
a) Les risques résultant, pour leur ouïe, de l'exposition
Ateliers
au bruit; Non
01 et locaux de
b) Les moyens mis en oeuvre pour prévenir ces risques, applicable
travail
notamment en application de l'article R. 232-
8-2;
c) L'obligation de se conformer aux mesures de
prévention et de protection prévues par le règlement
intérieur ou les consignes;
d) Le port et les modalités d'utilisation des protecteurs
individuels;
e) Le rôle de la surveillance médicale de la fonction
auditive.

Il. Les lieux ou emplacements de travail où l'exposition


sonore quotidienne subie par un travailleur ou
la pression acoustique de crête sont susceptibles de Ateliers
Non
01 dépasser respectivement les niveaux de 90 dB et locaux de
applicable
(A) et 140 dB font l'objet d'une signalisation appropriée. travail
L'employeur réglemente l'accès des lieux de travail
lorsque le risque d'exposition le justifie.

Art. R. 232-8-6. - Dispositions particulières à certains


travaux spécifiques
I. Pour l'application des articles R. 232-8 à R. 232-8-5 et
dans le cas où des travailleurs effectuent des
opérations entraînant une variation notable de
l'exposition au bruit d'une journée de travail à l'autre,
Ateliers
l'inspecteur du travail peut autoriser exceptionnellement, Non
01 et locaux de
après avis du applicable
travail
médecin du travail et du comité d'hygiène, de sécurité et
des conditions de travail
ou, à défaut, des délégués du personnel, à substituer la
valeur moyenne hebdomadaire des
expositions sonores quotidiennes à l'exposition sonore
quotidienne.
Il. Dans le cas où il n'est pas possible de réduire, par des
mesures techniques ou d'organisation du
travail, l'exposition sonore quotidienne subit par un
travailleur au-dessous du niveau de 90 dB (A) et
où les protecteurs individuels prévus à l'article R. 232-8-
3 ne peuvent assurer une exposition sonore
résiduelle conforme au III dudit article, l'inspecteur du
travail peut accorder des dérogations à cette
disposition pour une période ne dépassant pas trois ans.
Ces dérogations sont renouvelables. Ateliers
Non
01 Dans ce cas toutefois des protecteurs individuels et locaux de
applicable
procurant le plus haut degré de protection possible travail
doivent être fournis.
L'employeur transmet avec sa demande l'avis du
d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail
ou, à des délégués du personnel ainsi que celui du
médecin du travail.
Chacune de ces dérogations est assortie de conditions
garantissant, compte tenu des circonstances
particulières, que les risques supportés sont les plus
faibles possibles

Art. R. 232-8-7. - Mises en demeure :


I. L'inspecteur du travail peut mettre en demeure
l'employeur de faire procéder à un mesurage de
l'exposition au bruit par un organisme agréé choisi par
l'employeur sur une liste fixée par arrêté des
ministres chargés du travail et de l'agriculture.
Ateliers
L'employeur doit être en mesure de justifier qu'il a saisi
01 Définition et locaux de
l'organisme agréé dans les quinze jours
travail
suivant la date de mise en demeure et transmet à
l'inspecteur du travail les résultats qui lui sont
communiqués dans les dix jours qui suivent cette
communication.
Les modalités de I'agrément sont fixées par arrêté des
ministres chargés du travail et de l'agriculture.

Il. Les prescriptions des articles R. 232-8 à R. 232-8-6


donnent lieu à l'application de la procédure de Ateliers
01 mise en demeure prévue à l'article L 231-4. Le délai Définition et locaux de
minimum d'exécution est fixé à quinze jours pour travail
l'article R. 232-8-3 et à un mois pour les autres articles.
Titre II : Réduction du bruit des machines
Article 2 du décret du 21 avril 1988
Après l'article R. 233-104 du code du travail, il est inséré
un article ainsi rédigé :
"Art. R. 233-104-1. - Les machines et appareils doivent
être conçus, construits et équipés de telle
sorte que les risques résultant
de I'émission de bruit soient réduits au niveau le plus
bas raisonnablement possible, compte tenu de
l'état des techniques.
Ateliers
Une information sur le bruit émis dans des conditions de
02 Définition et locaux de
fonctionnement spécifiées doit être fournie
travail
lors des opérations énumérées au premier alinéa de
l'article L. 233-5.
Cette information doit figurer dans la notice d'instruction
prévue à l'article R. 233-105 accompagnant
chaque machine ou appareil.
Un arrêté des ministres chargés du travail et de
l'agriculture précise la nature de l'information à fournir,
les seuils de niveau sonore à partir desquels cette
information doit être donnée et la méthode de
mesurage."

Titre III : Dispositions finales


Article 3 du décret du 21 avril 1988
Les dispositions de l'article 1er du présent décret sur la
Ateliers
protection des travailleurs sont applicables à
03 Définition et locaux de
compter du 1er janvier 1989.
travail
Les dispositions de l'article 2 sur la réduction du bruit
des machines sont applicables à compter du 1er
Décret n° 88-405 du 21 avril janvier 1990.
1988 portant modification
du code du travail Article 4 du décret du 21 avril 1988
(deuxième partie : Le ministre des affaires sociales et de l'emploi et le
Ateliers
Décrets en Conseil d'Etat) ministre de l'agriculture sont chargés, chacun en
04 Définition et locaux de
et relatif à la protection des ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui
travail
travailleurs contre le bruit sera publié au Journal officiel de la
(JO du 22 avril 1988) République française
TEXTES REGLEMENTAIRES MAROCAINS RELATIFS AUX PRODUITS CHIMIQUES

Exigences Statut Actions


N.art Article Applicabilité Champ Conformité Actions Responsable Date Avancement
la formation Postes
professionnelle et " Recommandation "
utilisant les
du ministre de la Aux Médecins Chargés de la Surveillance des Travailleurs Définition
produits
santé publique n° Exposés au Risque de l'Intoxication Saturnine.
chimiques
271-70 du
21/08/1970 (21 août I- La visite médicale d'embauche ou d'affectation à un poste Postes
1970) fixant les exposé doit permettre d'écarter du travail au plomb tout sujet Non utilisant les
termes des dont l'état organique laisse présumer qu'il supportera mal applicable produits
recommandations l'imprégnation saturnine, chimiques
aux médecins
chargés de la Doivent être considérés comme inaptes, les sujets présentant
surveillance des une hypertension artérielle ou atteints des lésions suivantes : Postes
travailleurs exposés Lésions hépatiques ; Non utilisant les
au risque Lésions rénales ; applicable produits
d'intoxication Lésions sanguines ; chimiques
saturnine. Lésions nerveuses, centrales ou périphériques.

Postes
L'aptitude au travail au plomb d'un travailleur présumé n'avoir
Non utilisant les
jamais été exposé à l'imprégnation saturnine doit être confirmée
applicable produits
par les examens spécialisés suivants :
chimiques
Postes
1° Examens hématologiques :
Non utilisant les
Numération globulaire et hématocrite ;
applicable produits
Formule leucocytaire. chimiques
Postes
2° Examen biochimique du sang : Non utilisant les
Dosage de l'urée sanguine. applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
3° Examen des urines :
applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
Recherche de l'albumine.
applicable produits
chimiques
Par contre, l'aptitude au travail au plomb de tout travailleur qui a
déjà été employé aux travaux énumérés par l'arrêté conjoint du
ministre du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Postes
et du ministre du commerce, de l'industrie, des mines et de la Non utilisant les
01
marine marchande n° 2-68-70 du 21 août 1970 fixant la listedes applicable produits
travaux exposant le personnel, de façon habituelle, à chimiques
l'intoxication saturnine doit être confirmée par les examens
biologiques présents au point II.
II.- Les visites médicales de contrôle pratiquées la première un Postes
mois après le début de l'exposition au risque, la seconde trois Non utilisant les
01
mois après ce début et les autres tous les six mois doivent applicable produits
comporter les examens spécialisés suivants : chimiques
Postes
Non utilisant les
1° Examens hématologiques :
applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
Numération globulaire et hématocrite ;
applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
Formule leucocytaire ;
applicable produits
chimiques
Postes
Recherche et numération des hématies granulo-basiques, le
Non utilisant les
taux admissible étant au maximum de 2.000 hématies granulo-
applicable produits
basiques par million d'hématies normales ;
chimiques
Postes
Dosage de l'hémoglobine par la méthode à la
Non utilisant les
cyanméthémoglobine, le résultat étant exprimé en grammes par
applicable produits
100 millilitres de sang.
chimiques
Postes
Non utilisant les
2° Examens des urines :
applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
Recherche et dosage de l'albumine ;
applicable produits
chimiques
Postes
Recherche et dosage des coproporphyrines, le taux admissible
Non utilisant les
étant au maximum de 500 microgrammes par 24 heures (si
applicable produits
possible dosage de l'acide delta-aminolevulinique).
chimiques
Postes
En outre, un dosage de l'urée, sanguine doit être pratiqué Non utilisant les
annuellement. applicable produits
chimiques
Doivent être soumis à un dosage du plomb sanguin et, le cas Postes
échéant, placés sous surveillance médicale spéciale les Non utilisant les
travailleurs présentant un ou plusieurs des symptômes d'alarme applicable produits
suivants : chimiques
Postes
Non utilisant les
Liséré de Burton ;
applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
Troubles gastro-intestinaux ;
applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
Anémie hypochrome légère ;
applicable produits
chimiques
Postes
Présence dans le sang d'hématies granulo-basiques à un taux Non utilisant les
inférieur à 2.000 par million d'hématies normales. applicable produits
chimiques

Doivent être déclarés inaptes au travail au plomb, les travailleurs


présentant un ou plusieurs des signes d'intoxication suivants :
Hypertension artérielle ;
Postes
Lésions hépatiques ;
Non utilisant les
01 Lésions rénales ;
applicable produits
Lésions nerveuses, centrales ou périphériques ;
chimiques
Coliques de plomb récidivantes ;
Anémie hypochrome marquée au-dessous de 3 800.000
hématies ;

Postes
Taux de plomb sanguin supérieur à 600 microgrammes par litre Non utilisant les
déterminé par la méthode polarographique. applicable produits
chimiques

Les inaptitudes sont formulées pour une durée de trois mois.


Postes
Trois décisions successives d'inaptitude doivent entraîner une
Non utilisant les
01 exclusion de dures indéterminée du travail au plomb ;toute
applicable produits
reprise du travail au plomb est subordonnée au retour à la
chimiques
normale du résultat des différents examens ci-dessus indiqués.

L'arrêté du directeur du travail et des questions sociales du 10 Postes


septembre 1953 fixant les termes des recommandations pour Non utilisant les
02
les visites médicales ,du personnel exposé à l'intoxication applicable produits
saturnine est abrogé. chimiques
Dans les chantiers ou locaux où le personnel est exposé, de
Postes
façon habituelle, à l'intoxication saturnine, la concentration
Non utilisant les
01 maximale admissible en plomb dans l'atmosphère, sous forme
Arrêté conjoint du applicable produits
de vapeurs, fumées ou poussières est fixée à 0,2 milligramme
ministre du travail, de chimiques
l'emploi, de l'industrie, par mètre cube d'air du lieu de travail.
des mines et de la
marine marchande, et du
ministre de la santé
publique n° 272-70 du Le prélèvement, en vue de l'analyse, des vapeurs, fumées ou
21/08/1970 fixant la poussières doit être opéré à l'aide d'un appareil comportant,
concentration maximale Postes
pour les poussières, un filtre en papier fixé sur un support et
admissible en plomb ds Non utilisant les
02 pour les fumées ou vapeurs, un barboteur contenant de l'acide
l'atmosphère, sous applicable produits
forme de vapeurs, nitrique pour exempt de plomb. L'appareil de prélèvement doit
chimiques
fumées ou poussières et être muni d'un compteur volumétrique permettant de mesurer
précisant les méthodes
de prélèvement et
l'air aspiré.
d'analyse de ces
vapeurs, fumées ou
poussières Postes
L'analyse des vapeurs, fumées ou poussières doit être effectuée Non utilisant les
03
par l'une des méthodes à la dithizone ou par polarographie. applicable produits
chimiques

La formation Est fixée ainsi qu'il suit la liste des travaux exposant le
professionnelle et Postes
personnel, de façon habituelle, au risque minimum d'intoxication
du ministre du Non utilisant les
01 saturnine ;
commerce, de applicable produits
Extraction, chargement et déchargement des minerais
l'industrie, des chimiques
contenant du plomb et des résidus plombifères.
mines et de la
marine marchande Est fixée ainsi qu'il suit la liste des travaux exposant le
Postes
n° 268-70 du personnel, de façon habituelle, à des risques graves
Non utilisant les
21/08/1970 (21 août 02 d'intoxication saturnine :
applicable produits
1970) fixant la liste Traitement des minerais contenant du plomb et des résidus
chimiques
des travaux plombifères ;
exposant le
Postes
personnel, de façon
Non utilisant les
habituelle, à Récupération de vieux plomb ;
applicable produits
l'intoxication
chimiques
saturnine.
Postes
Métallurgie, affinage, fonte du plomb, de ses alliages et des Non utilisant les
métaux plombifères ; applicable produits
chimiques
Postes
Fabrication, charbage et polissage de tous objets en plomb ou Non utilisant les
en alliages ou composés de plomb ; applicable produits
chimiques
Postes
Industries polygraphiques notamment : fonte de caractères
Non utilisant les
d'imprimerie en alliage de plomb, conduite de machines à
applicable produits
composer, manipulation de caractères ;
chimiques
Postes
Non utilisant les
Fabrication et réparation des accumulateurs au plomb ;
applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
Trempe au plomb et tréfilage des aciers trempés au plomb ;
applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
Métallisation au plomb par pulvérisation ;
applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
Fabrication et manipulation des composés de plomb ;
applicable produits
chimiques
Postes
Préparation et application des peintures, vernis, laques, encres, Non utilisant les
mastics, enduits à base de composés de plomb ; applicable produits
chimiques
Postes
Polissage au moyen de limaille de plomb ou de potée plombifère Non utilisant les
; applicable produits
chimiques
Postes
Grattage, brûlage, découpage au chalumeau de matières Non utilisant les
recouvertes de peintures plombifères ; applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
Préparation et emploi des émaux contenant du plomb ;
applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
Composition de verres au plomb ;
applicable produits
chimiques
Postes
Glaçure et décoration des produits céramiques au moyen de Non utilisant les
composés du plomb ; applicable produits
chimiques
Postes
Fabrication et manipulation du plomb tétraéthyle, préparation
Non utilisant les
des carburants qui en renferment, nettoyage des réservoirs
applicable produits
contenant des carburants ;
chimiques
Postes
Fabrication de matières plastiques comportant des charges à Non utilisant les
base de plomb. applicable produits
chimiques
L'arrêté du directeur du travail et des questions sociales du 10 Postes
septembre 1953 fixant la liste des travaux industriels pour Non utilisant les
03
l'exécution desquels des mesures d'hygiène doivent être applicable produits
observées dans le but d'éviter l'intoxication saturnine est abrogé. chimiques

Arrêté du ministre Postes


du travail, de L'avis dont l'affichage est prévu par l'article 4 du décret susvisé
Non utilisant les
l'emploi et de la n° 2-70-185 du 18 joumada I 1390 (22 juillet 1970) doit être
applicable produits
formation conforme au texte annexé au présent arrêté.
chimiques
professionnelle n°
270-70 du L'arrêté du directeur du travail et des questions sociales du 10 Postes
21/08/1970 (21 août septembre 1953 fixant les termes de l'avis indiquant les dangers Non utilisant les
1970) fixant les du saturnisme ainsi que les précautions à prendre pour les applicable produits
termes de l'avis éviter est abrogé chimiques
indiquant les Le Saturnisme, ses Dangers, Moyens de Prévention.
dangers du Postes
Tout travail qui entraîne ,un contact habituel avec le plomb, ses
saturnisme ainsi utilisant les
alliages ou ses composés ou bien avec les substances Définition
que les précautions produits
contenant ces produits expose à une intoxication grave :
à prendre pour chimiques
l'intoxication saturnine ou " saturnisme ".
prévenir cette
intoxication. Dangers. Ces produits sont absorbés surtout par la bouche,
mais aussi par les poumons et par la peau sans que le
Postes
travailleur s'en aperçoive immédiatement ; ils adhèrent à la
utilisant les
peau, aux vêtements du travail, souillent les aliments et les Définition
produits
boissons non protégés et sont absorbés lorsque le travailleur
chimiques
mange, boit ou fume sans se nettoyer les mains, le visage et la
bouche.
Ces produits exposent le travailleur à une intoxication parfois
Postes
aiguë, trop souvent chronique et difficile à déceler. Cette
utilisant les
intoxication entraîne des troubles graves, voire mortels, tels que Définition
produits
coliques de plomb, hypertension artérielle, anémie, paralysie
chimiques
perte de la vue, etc.
Postes
II est donc instamment recommandé aux ouvriers de collaborer
utilisant les
avec le médecin du travail, qui cherche à les protéger et de lui applicable
produits
signaler immédiatement toute atteinte à leur santé.
chimiques
Postes
Certains sujets spécialement sensibles à l'action du plomb sont
utilisant les
particulièrement en danger, et, dans leur propre intérêt, doivent applicable
produits
absolument s'abstenir de travailler au plomb.
chimiques
Postes
utilisant les
Moyens de Prévention.
produits
chimiques
Postes
Un certain nombre de mesures, prises en faveur des travailleurs,
utilisant les
permettent de réduire notablement le danger à condition d'être Définition
produits
correctement appliquée.
chimiques
Postes
utilisant les
I- Mesures médicales de prévention : Définition
produits
chimiques
Postes
La protection médicale des travailleurs a pour but d'assurer la utilisant les
Définition
conservation de leur santé et leur aptitude au travail. produits
chimiques
Postes
Le médecin du travail les fera notamment bénéficier de visites
utilisant les
d'embauche et de visites périodiques, visites approfondies, applicable
produits
complétées par des examens du sang et des urines.
chimiques
Postes
utilisant les
II.- Mesures techniques de prévention :
produits
chimiques

Les fumées et les poussières du plomb ou de ses alliages ou de


ses composés doivent être aspirées et évacuées lorsqu'il ne Postes
sera pas possible d'utiliser des appareils rigoureusement clos utilisant les
applicable
pendant leur fonctionnement normal. Dans leur propre intérêt, produits
les ouvriers ne doivent en aucune manière supprimer les chimiques
dispositifs de sécurité ni en arrêter ni en entraver la marche.

Les fumées et poussières doivent être captées sur le lieu et au


moment même de leur production. L'efficacité des dispositifs de
Postes
captage est augmentée par le compartimentage des locaux où
utilisant les
sont effectués les travaux dangereux. Il y a lieu de créer une applicable
produits
introduction d'air de compensation, air pur prélevé à l'extérieur
chimiques
hors de toute pollution, convenablement diffusé, et réchauffé en
cas de besoin.

Postes
La manipulation des produits susceptibles de dégager des
utilisant les
poussières doit être faite à l'état humide chaque fois que cela applicable
produits
est techniquement possible.
chimiques
Postes
Les locaux où s'effectue la manipulation desdits produits doivent utilisant les
applicable
être pourvue de caillebotis. produits
chimiques
Dans les cas exceptionnels où les mesures collectives de
prévention seraient insuffisantes ou impossibles à installer, les Postes
travailleurs doivent être munis de masques respiratoires utilisant les
applicable
s'ajoutant aux vêtements et équipements du travail produits
(combinaison, gants, bottes, lunettes, coiffure) dont le port est chimiques
obligatoire.
Postes
utilisant les
III.- Mesures d'hygiène individuelle :
produits
chimiques
Postes
Appliquée constamment et avec soin, une benne hygiène du
utilisant les
corps, des vêtements, de l'alimentation est un excellent moyen applicable
produits
de défense contre l'intoxication professionnelle par le plomb.
chimiques
Postes
Tout travailleur soucieux de sa santé et de son avenir doit donc utilisant les
applicable
respecter les règles d'hygiène édictées dans son intérêt. produits
chimiques
A la fin du travail, l'ouvrier doit laisser ses vêtements de travail
Postes
au vestiaire de l'usine et procéder à un nettoyage corporel
Non utilisant les
comportant une douche avec savonnage général, cheveux
applicable produits
compris, brossage des mains et des ongles taillés courts et
chimiques
rinçage de la bouche et des narines.
Postes
Il est recommandé de se laver de nouveau les mains et de se Non utilisant les
rincer la bouche avant de se mettre à table. applicable produits
chimiques
Postes
utilisant les
Il ne faut ni manger, ni boire, ni fumer sur les lieux du travail. Applicable
produits
chimiques
Postes
La consommation d'alcool est dangereuse ; celle, même
utilisant les
quotidienne, de lait ne préserve en aucune façon de Définition
produits
l'intoxication, et ne la guérit pas.
chimiques
Postes
Le médecin du travail doit être alerté dès l'apparition du moindre utilisant les
Applicable
trouble, soigné ou non par un autre médecin. produits
chimiques
Les visites d'embauchage et de surveillance des travailleurs Postes
occupés aux travaux les exposant, de façon habituelle, à utilisant les
01 Définition
l'intoxication saturnine doivent comporter les examens médicaux produits
suivants : chimiques
Postes
Examen clinique comportant en particulier la recherche du liséré
utilisant les
de Burton, celle de l'hépatomégalie, et la prise de la tension Applicable
produits
artérielle.
chimiques
Postes
utilisant les
2° Examens hématologiques : Applicable
produits
chimiques
Postes
utilisant les
Numération globulaire et hématocrite ; Applicable
arrete n° 269-70 du produits
21/08/1970 (21 août chimiques
1970) fixant la liste
des examens
médicaux à
pratiquer au cours
arrete n° 269-70 du
21/08/1970 (21 août
1970) fixant la liste Postes
des examens utilisant les
médicaux à Recherche et numération des hématies granulo-basiques ; Applicable
produits
pratiquer au cours chimiques
des visites
d'embauchage et de Postes
surveillance des utilisant les
Formule leucocytaire ; Applicable
travailleurs exposés produits
au risque chimiques
d'intoxication Postes
saturnine. Dosage de l'hémoglobine par la méthode à la utilisant les
Applicable
cyanméthémoglobine. produits
chimiques
Postes
utilisant les
3° Examen biochimique du sang : Applicable
produits
chimiques
Postes
utilisant les
Dosage de l'urée sanguine. Applicable
produits
chimiques
Postes
utilisant les
01 4° Examen des urines avec recherche et dosage de l'albumine. Applicable
produits
chimiques
Décret n° 2-70-185
du 22 juillet 1970 Article Premier :Indépendamment des mesures générales de
déterminant les protection et de salubrité définies par les arrêtés viziriels
Postes
mesures susvisés des 15 safar 1372 (4 novembre 1952) et 17 hija 1356
utilisant les
particulières de (18 février 1938), les dispositions du présent décret sont Définition
produits
prévention applicables aux établissements industriels et commerciaux dans
chimiques
médicale et les lesquels le personnel effectue des travaux l'exposant, de façon
règles d'hygiène habituelle, à l'intoxication saturnine.
1
applicables dans
les établissements La liste desdits travaux sera fixée par arrêté conjoint du ministre
où le personnel est chargé du travail et du ministre chargé du commerce, de Postes
exposé, de façon l'industrie et des mines, après avis du ministre de la santé utilisant les
Définition
habituelle, à publique. Cet arrêté distinguera les travaux exposant au risque produits
l'intoxication minimum d'intoxication saturnine de ceux exposant à des chimiques
saturnine. risques graves
Postes
utilisant les
Chapitre premier : Surveillance médicale du personnel.
produits
chimiques
Postes
Article2 : Tout travailleur occupé, de façon habituelle, à des
utilisant les
travaux énumérés par l'arrêté prévu à l'article premier est Applicable
produits
soumis à des visites médicales périodiques.
2 chimiques
Les travailleurs occupés, de façon habituelle, à des travaux les
exposant au risque minimum d'intoxication saturnine doivent Postes
subir, au cours des visites médicales fixées par le décret susvisé Non utilisant les
n° 2-56-248 du 18 rejeb 1377 (8 février 1958), les examens applicable produits
prescrits par arrêté conjoint du ministre chargé du travail et du chimiques
ministre de la santé publique.

Les travailleurs occupés, de façon habituelle, à des travaux les


exposant à des risques graves d'intoxication saturnine doivent
subir, en sus des visites prévues à l'alinéa précédent, une Postes
première visite immédiatement avant l'exposition au risque Non utilisant les
saturnin, une seconde un mois après le début de l'exposition, applicable produits
une troisième trois mois après le début, les suivantes tous les chimiques
six mois. Ces visites doivent comporter les examens prescrits
par l'arrêté conjoint prévu à l'alinéa précédent.
En dehors des visites périodiques, les chefs des établissements
Postes
visés à l'article premier sont tenus de faire examiner tout salarié
utilisant les
qui se déclare indisposé par le travail auquel il est occupé ainsi Applicable
produits
que tout travailleur qui s'est absenté plus d'une semaine pour
chimiques
cause de maladie.
Article3 : II est interdit aux chefs des établissements visés à
Postes
l'article premier d'occuper dans des postes où le personnel est
Non utilisant les
exposé, d'une façon habituelle, à l'intoxication saturnine les
applicable produits
travailleurs reconnus inaptes au travail au plomb à la suite d'une
chimiques
3 visite médicale.
Postes
1° Le nom du médecin du travail chargé de procéder aux Non utilisant les
examens ainsi que l'indication des lieux et heures de visite ; applicable produits
chimiques
Postes
2° Un avis indiquant les dangers du saturnisme ainsi que les Non utilisant les
précautions à prendre pour prévenir cette intoxication. applicable produits
chimiques
Postes
Les termes de cet avis qui doit être constamment tenu en bon
Non utilisant les
état de lisibilité sont fixés par arrêté du ministre chargé du
applicable produits
travail, après avis du ministre de la santé publique.
chimiques
Postes
Article5 : Un registre spécial tenu constamment à jour doit Non utilisant les
mentionner pour chaque travailleur : applicable produits
5 chimiques
Postes
1° Les dates et durées des absences pour cause de maladie Non utilisant les
quelconque ; applicable produits
chimiques
Postes
2° Les dates des certificats présentés pour justifier ces Non utilisant les
absences ; applicable produits
chimiques
Postes
3° Les indications que pourraient contenir des certificats et les Non utilisant les
noms des médecins qui les ont délivrés. applicable produits
chimiques
Postes
Ce registre doit être tenu à la disposition du médecin inspecteur Non utilisant les
du travail et des agents chargés de l'inspection du travail. applicable produits
chimiques
Article6 : Un arrêté conjoint du ministre chargé du travail et du Postes
ministre de la santé publique fixe les termes des Non utilisant les
recommandations aux médecins chargés de la surveillance des applicable produits
6 travailleurs exposés au risque de l'intoxication saturnine. chimiques
Postes
Les chefs des établissements visés à l'article premier doivent
Non utilisant les
remettre auxdits médecins le texte de cet arrêté qui doit être
applicable produits
transcrit en tête du registre spécial prévu par l'article 5.
chimiques
Postes
utilisant les
Chapitre II : Règles d'hygiène.
produits
chimiques
Article7 : II est interdit d'introduire ou de laisser introduire ou Postes
consommer aucun aliment .ou aucune boisson, notamment du Non utilisant les
7
lait, dans les chantiers ou locaux où le personnel est exposé, applicable produits
d'une façon habituelle, à l'intoxication saturnine. chimiques
Postes
Non utilisant les
II est interdit également d'y fumer ou d'y laisser fumer.
applicable produits
chimiques

Article8 : Sans préjudice des dispositions de l'article 12 de


l'arrêté viziriel susvisé du 15 safar 1372 (4 novembre 1952), les Postes
ouvriers affectés aux travaux énumérés par l'arrêté prévu à Non utilisant les
l'article premier, doivent disposer de deux vestiaires séparés par applicable produits
une salle d'eau avec douches et lavabos, l'un étant réservé aux chimiques
vêtements de ville, l'autre aux vêtements de travail.
8
En sus des moyens de nettoyage, de séchage ou d'essuyage Postes
prévus par l'article 12 de l'arrêté viziriel précité du 15 safar 1372 Non utilisant les
(4 novembre 1952), chaque ouvrier doit être pourvu d'une applicable produits
brosse à ongles. chimiques
Article9 : Lorsque les conditions de travail le nécessitent, les
chefs des établissements visés à l'article premier peuvent être
mis en demeure, par l'agent chargé de l'inspection du travail, de
Postes
fournir à chaque travailleur exposé à l'intoxication saturnine, qui
Non utilisant les
sera tenu de les porter pendant le travail, une combinaison avec
applicable produits
serrage au cou, aux poignets et aux chevilles ainsi qu'une
chimiques
coiffure, des gants en matière imperméable et des bottes ou des
chaussures de travail .Les gants peuvent être remplacés par un
onguent protecteur d'efficacité reconnue.
9
Postes
Non utilisant les
Les employeurs doivent assurer le ben entretien de ces effets.
applicable produits
chimiques
Postes
Article10 :Il est interdit aux travailleurs exposés au risque de
Non utilisant les
l'intoxication saturnine d'emporter, hors de l'établissement, les
applicable produits
vêtements ayant été portés au cours du travail.
10 chimiques
Article 11 : Les chantiers dans lesquels sont exécutés des
travaux d'extraction susceptibles de dégager des poussières Postes
plombifères doivent être ventilés de manière telle que Non utilisant les
l'empoussiérage de l'atmosphère de ces chantiers soit inférieur applicable produits
à un taux limite fixé par décision du ministre chargé du chimiques
11 commerce, de l'industrie et des mines.
Les travaux de manutention, de triage ou de conditionnement du
minerai susceptibles de donner lieu à des dégagements de Postes
poussières plombifères doivent être effectués mécaniquement à Non utilisant les
l'air libre ou dans des locaux aérés munis de dispositifs efficaces applicable produits
permettant l'évacuation des poussières au fur et à mesure de chimiques
leur production.
Article12 : Les travaux susceptibles de donner lieu au
Postes
dégagement de vapeurs ou de fumées plombifères doivent être
Non utilisant les
effectués à l'air libre ou dans les locaux aérés et séparés des
applicable produits
autres ateliers. Ces locaux doivent être munis d'un dispositif
chimiques
12 d'aération " perdescensum ".
Postes
En outre, un dispositif efficace doit être installé au-dessus de
Non utilisant les
tout bain de plomb en fusion pour capter les vapeurs ou fumées
applicable produits
au fur et à mesure de leur production.
chimiques
Article13 : Les travaux susceptibles de donner lieu au Postes
dégagement de poussières plombifères doivent être effectués Non utilisant les
mécaniquement soit dans des appareils clos, et étanches, soit applicable produits
13 sur des matières à l'état humide. chimiques
Si, pour des raisons d'ordre technique, les prescriptions de
l'alinéa précédent ne peuvent être observées, ces travaux Postes
doivent être effectués à l'air libre ou dans des locaux séparés Non utilisant les
des autres ateliers et munis de dispositifs efficaces permettant applicable produits
l'évacuation des poussières au fur et à mesure de leur chimiques
production.
Le nettoyage des marbres de composition sur lesquels Postes
s'effectue la manipulation des caractères d'imprimerie doit être Non utilisant les
effectué avec un linge humide. Les casses doivent être applicable produits
dépoussiérées .par aspiration mécanique. chimiques
Postes
Article 14 : Les oxydes et autres composés du plomb, qu'ils
Non utilisant les
soient en poudre ou en pâte, en suspension ou en dissolution,
applicable produits
ne doivent pas être maniés ou employés à main nue.
14 chimiques
Postes
Les tables sur lesquelles ces produits sont manipulés doivent
Non utilisant les
être recouvertes d'une matière imperméable entretenue en
applicable produits
parfait état d'étanchéité.
chimiques
Postes
Le sol doit être légèrement incliné dans la direction d'un
Non utilisant les
dispositif d'évacuation ou de récupération des composés du
applicable produits
plomb.
chimiques
Postes
Les tables et le sol de l'atelier doivent être nettoyés Non utilisant les
journellement par lavage ou par aspiration mécanique. applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
Les murs doivent être nettoyés fréquemment de la même façon.
applicable produits
chimiques
Postes
Il est interdit de gratter et de poncer à sec ou de brûler à la Non utilisant les
lampe des peintures renfermant des composés de plomb. applicable produits
chimiques
Postes
Les instruments utilisés pour l'exécution des travaux visés par le
Non utilisant les
présent article doivent être nettoyés après usage et sans
applicable produits
grattage à sec.
chimiques
Article16 : II est interdit de tremper à main nue des poteries Postes
dans les bouillies contenant des composés de plomb. Il est Non utilisant les
interdit de vérifier l'étanchéité des travaux de plomberie et des applicable produits
16 poteries d'étain par soufflage ou pompage à la bouche. chimiques
Article17 : La concentration maximale admissible en plomb dans
l'atmosphère, sous forme de vapeurs, fumées ou poussières Postes
sera fixée par arrêté conjoint du ministre chargé du travail, du Non utilisant les
ministre chargé du commerce, de l'industrie et des mines et du applicable produits
ministre de la santé publique qui précisera les méthodes de chimiques
prélèvement et d'analyse des vapeurs, fumées ou poussières.
17
Article18 :Les chefs des établissements visés à l'article premier
peuvent être mis en demeure, par l'agent chargé de l'inspection
Postes
du travail, de fournir des masques protecteurs efficaces aux
Non utilisant les
travailleurs occupés à des tâches particulièrement dangereuses,
applicable produits
notamment sur les chantiers lorsque le taux d'empoussiérage
chimiques
atteint le taux limite fixé par la décision ministérielle prévue par
18 l'article 11.
Postes
Lors de l'exécution de ces tâches le port du masque est Non utilisant les
obligatoire. applicable produits
chimiques
Postes
utilisant les
Chapitre III : Dispositions finales.
produits
chimiques

Article19 : La procédure de la mise en demeure prévue par


l'article 30 du dahir susvisé du 13 chaabane 1366 (2 juillet 1947) Postes
est applicable en ce qui concerne les prescriptions du présent utilisant les
Définition
décret indiquées au tableau ci-après ; ledit tableau fixe en même produits
temps le délai minimum prévu à l'article 33 dudit dahir pour chimiques
l'exécution des mises en demeure :
19
Article20 : L'arrêté viziriel du 29 hija 1372 (9 septembre 1953)
Postes
déterminant les mesures particulières d'hygiène applicables
utilisant les
dans les entreprises d'extraction de minerai de plomb et dans Définition
produits
les industries où le personnel est exposé à l'intoxication,
chimiques
20 saturnine est abrogé.

Article21 : Le ministre du travail, de l'emploi et de la formation


Postes
professionnelle, le ministre du commerce, de l'industrie, des
utilisant les
mines et de la marine marchande et le ministre de la santé Définition
produits
publique sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de
chimiques
l'exécution du présent décret qui sera publié au Bulletin officiel.
21
Chapitre III : Prévention des incendies.
Section I : Entreposage et manipulation de matières
inflammables.
Pour l'application des dispositions du présent chapitre les
matières inflammables sont classées en trois groupes.
Le premier groupe comprend les matières émettant des vapeurs Postes
inflammables, les matières susceptibles de brûler sans apport utilisant les
41 Définition
d'oxygène, les matières dans un état physique de grande produits
division, susceptibles de former avec l'air un mélange explosif. chimiques
Le deuxième groupe comprend les autres matières susceptibles
de prendre feu presque instantanément au contact d'une
flamme ou d'une étincelle et de propager rapidement l'incendie.
Le troisième groupe comprend les matières combustibles moins
inflammables que les précédentes.

Les locaux où sont entreposées ou manipulées des matières Postes


inflammables du premier groupe ne peuvent être éclairés que Non utilisant les
42
par des lampes électriques munies d'une double enveloppe ou applicable produits
par des lampes extérieures derrière verre dormant. chimiques
Ils ne doivent contenir aucun foyer, aucune flamme, aucun Postes
appareil pouvant donner lieu à production extérieure d'étincelles Non utilisant les
42
ou présentant des parties susceptibles d'être portées à applicable produits
l'incandescence. chimiques
Postes
Non utilisant les
42 Ils doivent être parfaitement ventilés.
applicable produits
chimiques
Postes
Il est interdit d'y fumer ; un avis en français et en arabe en
Non utilisant les
42 caractères très apparents rappelant cette interdiction doit y être
applicable produits
affiché.
chimiques
Postes
Un arrêté du directeur du travail et des questions sociales
Non utilisant les
42 pourra interdire de manipuler et d'entreposer certaines matières
applicable produits
inflammables du premier groupe dans les locaux en sous-sol.
chimiques
Dans les locaux où sont entreposées ou manipulées des Postes
matières inflammables appartenant au premier ou au second utilisant les
43 Applicable
groupe, aucun poste habituel de travail ne doit se trouver à plus produits
de 10 mètres d'une issue. chimiques
Postes
Si les fenêtres de ces locaux sont munies de grilles ou de
utilisant les
Arrêté viziriel du 15 safar 43 grillages, ces grilles et grillages doivent pouvoir s'ouvrir sans Applicable
produits
1372 (4 novembre 1952) difficultés de l'intérieur.
déterminant les mesures chimiques
générales de protection
et de salubrité Il est interdit de déposer et de laisser séjourner des matières Postes
applicables à tous les inflammables du premier ou du deuxième groupe dans les utilisant les
43 Applicable
établissements dans escaliers, passages et couloirs ou sous les escaliers, ainsi qu'à produits
lesquels est exercée une chimiques
profession commerciale,
proximité des issues des locaux et bâtiments.
industrielle ou libérale.
applicables à tous les
établissements dans
lesquels est exercée une
profession commerciale,
industrielle ou libérale. Les récipients mobiles de plus de 2 litres contenant des liquides Postes
inflammables du premier ou du deuxième groupe doivent être utilisant les
43 Applicable
étanches ; s'ils sont en verre, ils seront munis d'une enveloppe produits
métallique également étanche. chimiques
Postes
Les chiffons, cotons, papiers, imprégnés de liquides
utilisant les
43 inflammables ou de matières grasses doivent être, après usage, Applicable
produits
enfermés dans des récipients métalliques clos et étanches.
chimiques

Section V : Evacuation des poussières, gaz, buées et vapeurs. Postes


Les poussières et les gaz incommodes, insalubres ou toxiques, Non utilisant les
07
seront évacués directement des locaux de travail, au fur et à applicable produits
mesure de leur production. chimiques

Postes
Pour les buées, vapeurs, gaz, poussières légères, il sera installé
utilisant les
07 des hottes avec cheminée d'appel ou tout autre appareil Applicable
produits
d'élimination efficace.
chimiques
Pour les poussières provoquées par les meules, les batteurs, les Postes
broyeurs et tous autres appareils mécaniques, il sera installé, utilisant les
07 Applicable
autour des appareils, des tambours en communication avec un produits
appareil de ventilation aspirante énergique. chimiques
Pour les gaz lourds, tels que les vapeurs de mercure, de sulfure Postes
de carbone, la ventilation aura lieu par descensum : les tables Non utilisant les
07
ou appareils de travail seront mis en communication directe applicable produits
avec le ventilateur. chimiques
Postes
La pulvérisation des matières irritantes et toxiques ou autres
Non utilisant les
07 opérations telles que le tamisage et l'embarillage de ces
applicable produits
matières, se feront mécaniquement en appareils clos.
chimiques
Postes
L'air des ateliers sera renouvelé de façon à rester dans l'état de utilisant les
07 Applicable
pureté nécessaire à la santé des ouvriers. produits
chimiques

Dans les cas exceptionnels où serait reconnue impossible


Postes
l'exécution des mesures de protection contre les poussières,
utilisant les
08 vapeurs ou gaz irritants ou toxiques, prescrites par l'article Applicable
produits
précédent, des masques et dispositifs de protection appropriés
chimiques
devront être mis à la disposition des travailleurs.

Le chef d'entreprise devra prendre toutes mesures utiles pour Postes


que ces masques et dispositifs soient maintenus en bon état de utilisant les
08 Applicable
fonctionnement et désinfectés avant d'être attribués à un produits
nouveau titulaire. chimiques
Arrêté du directeur
général des travaux I -Prescriptions applicables aux ateliers où l'on emploie des
publics 12/02/1935 Postes
liquides inflammables de première catégorie pour la fabrication
(12 février 1935) utilisant les
01 de mélanges ou de solutions, quand la préparation est faite à Définition
fixant les produits
froid et que la quantité des liquides inflammables réunie, même
prescriptions chimiques
temporairement, dans l'atelier est de moins de 100 litres.
générales à
imposer aux
ateliers où l'on Postes
L'atelier sera séparé des locaux habités ou occupés par des
emploie des utilisant les
01 personnes par des murs et planchers construits de façon à Applicable
liquides produits
s'opposer efficacement à la propagation d'un incendie.
inflammables. chimiques

Quand l'atelier sera situé en sous-sol, des mesures seront


prises pour y introduire de l'air neuf à raison de 30 mètres cubes
au moins par heure et par personne occupée et pour que le
volume de l'air ainsi introduit ne soit, en aucun cas, inférieur, par
heure, à deux fois le volume du local. Ces mesures doivent être
telles que l'air introduit dans le sous-sol soit, si besoin est,
Postes
préalablement épuré par filtration ou tout autre moyen efficace.
Non utilisant les
01 L'air usé et vicié ne sera pas évacué par les passages et
applicable produits
escaliers. Pour l'application de ces dispositions est considéré
chimiques
comme local situé en sous-sol, tout local dont le plancher bas
est situé à un niveau inférieur d'au moins un mètre à celui du sol
environnant, lorsqu'il n'est pas muni de fenêtres ou autres
ouvertures à châssis mobiles ouvrant directement sur le dehors
ou lorsque la partie mobile de ces ouvertures a une surface
totale inférieure au dixième de la superficie du local.

Postes
L'atelier ne commandera ni un escalier, ni un dégagement utilisant les
01 Applicable
quelconque, sauf ceux nécessaires à l'évacuation du personnel. produits
chimiques
Postes
Les portes d'évacuation s'ouvriront du dedans au dehors. Les utilisant les
01 Applicable
portes coulissantes devront être munies d'un portillon. produits
chimiques
Postes
Le sol sera imperméable et disposé de façon qu'en cas
utilisant les
02 d'incendie aucune partie des liquides inflammables ne puisse Applicable
produits
s'écouler au dehors.
chimiques
Postes
Les récipients où se fait la préparation seront clos aussi utilisant les
03 Applicable
complètement que possible, et étanches. produits
chimiques
Les récipients, quels qu'ils soient, dans lesquels les liquides
Postes
inflammables sont reçus et ceux qui contiennent les
utilisant les
04 approvisionnements de l'atelier seront clos et étanches et Applicable
produits
devront porter en caractères très lisibles la dénomination de la
chimiques
substance qu'ils renferment.
Postes
Si des liquides particulièrement inflammables sont employés
Non utilisant les
05 pour la préparation des produits fabriqués, tout éclairage
applicable produits
artificiel sera interdit.
chimiques

Dans les autres cas, l'éclairage pourra se faire, soit par des
lampes électriques à incandescence à double enveloppe, les
commutateurs et coupe-circuits étant placés au dehors, soit par
lampes ordinaires fixées à 2 mètres au-dessus du sol, pourvues
d'un verre, d'un globe, d'un réseau de toile métallique ou de tout
autre dispositif propre à empêcher la flamme d'entrer en contact Postes
avec des matières inflammables, et dont les flammes seront, Non utilisant les
05
distantes de toute partie combustible de la construction, du applicable produits
mobilier ou des marchandises du dépôt, d'au moins un mètre chimiques
verticalement et d'au moins 0 m. 30 horizontalement. (Des
distances moindres pourront être tolérées en cas de nécessité
en ce qui concerne les murs et plafonds moyennant
l'interposition d'un écran incombustible qui ne doit pas toucher la
paroi à protéger)

Postes
L'atelier ne pourra être chauffé avec des réchauds à essence, à utilisant les
06 applicable
pétrole et à alcool. produits
chimiques
S'il est fait usage de poêles, on entourera complètement ceux-ci Postes
d'un grillage pare-feu et on les disposera, dans le cas où ils Non utilisant les
06
seront placés sur un parquet, sur une plaque de tôle s'étendant applicable produits
à 0 m. 60 en avant du foyer. chimiques
S'il est fait usage d'appareils de chauffage au gaz, les tuyaux de Postes
conduite amenant le gaz aux appareils doivent être soit en Non utilisant les
06
métal, soit enveloppés de métal, soit protégés efficacement par applicable produits
une matière incombustible. chimiques
Postes
S'il est fait usage d'appareils de chauffage à l'électricité, ceux-ci
Non utilisant les
06 seront équipés de telle sorte que les résistances chauffantes ne
applicable produits
soient pas en relation directe avec l'atmosphère du local.
chimiques
Postes
Il est interdit d'apporter du feu ou des lumières dans l'atelier et utilisant les
06 Applicable
d'y fumer. produits
chimiques
Postes
L'établissement sera pourvu de moyens de secours contre
utilisant les
07 l'incendie en rapport avec sa situation et son importance et avec Applicable
produits
la nature des liquides inflammables mis en oeuvre.
chimiques

II -Prescriptions applicables aux ateliers pour le traitement ou Postes


l'emploi à chaud des liquides inflammables de la deuxième utilisant les
07
catégorie quand la quantité totale réunie dans l'atelier est produits
comprise entre 10 et 200 litres. chimiques
Postes
L'atelier sera séparé des locaux habités ou occupés par des
utilisant les
08 personnes par des murs et planchers construits de façon à Applicable
produits
s'opposer efficacement à la propagation d'un incendie.
chimiques

Quand l'atelier sera situé au sous-sol, des mesures seront


prises pour introduire de l'air neuf à raison de 30 mètres cubes
au moins par heure et par personne occupée et pour que le
volume de l'air ainsi introduit ne soit, en aucun cas, inférieur, par
heure, à deux fois le volume du local. Ces mesures doivent être
telles que l'air introduit dans le sous-sol soit, si besoin est,
Postes
préalablement épuré par filtration ou tout autre moyen efficace.
Non utilisant les
08 L'air usé et vicié ne sera pas évacué par les passages et
applicable produits
escaliers. Pour l'application de ces dispositions est considéré
chimiques
comme local situé en sous-sol tout local dont le plancher est
situé à un niveau inférieur à celui du sol environnant, lorsqu'il
n'est pas muni de fenêtres ou autres ouvertures à châssis
mobiles ouvrant directement sur le dehors et permettant de
renouveler l'air en quantité suffisante et de le maintenir dans
l'état de pureté nécessaire pour assurer la santé du personnel.

Postes
Les portes d'évacuation s'ouvriront du dedans au dehors. Les utilisant les
08 Applicable
portes coulissantes devront être munies d'un portillon. produits
chimiques
Postes
Le sol sera imperméable et disposé de façon qu'en cas
utilisant les
09 d'incendie aucune partie des liquides inflammables ne puisse Applicable
produits
s'écouler au dehors.
chimiques
S'il existe des foyers dans l'atelier, ils seront disposés de Postes
manière qu'ils ne puissent mettre le feu à l'approvisionnement Non utilisant les
10
de liquides inflammables ou aux vapeurs dégagées par ces applicable produits
liquides. chimiques
Postes
L'établissement sera pourvu de moyens de secours contre utilisant les
11 Applicable
l'incendie en rapport avec son importance et sa situation. produits
chimiques
Les récipients, quels qu'ils soient, dans lesquels les liquides
Postes
inflammables sont reçus et ceux qui contiennent les
utilisant les
12 approvisionnements de l'atelier seront clos et étanches et Applicable
produits
devront porter en caractères très lisibles la dénomination de la
chimiques
substance qu'ils renferment.
NB :liquide de 1ère catégorie: tous liquides dont le point d'éclair Postes
est inférieur à 55°C utilisant les
Définition
Lliquide 2ème catégorie: tout liquide dont le point d'éclair est produits
supérieur ou égal à 55°C et inférieur à 100°C chimiques
Arrêté du directeur
général des travaux I -Dépôts dans lesquels les liquides sont contenus Postes
publics du exclusivement dans des récipients métalliques hermétiquement Non utilisant les
01
12/02/1935 (12 fermés et ne doivent subir aucun transvasement et dont la applicable produits
février 1935) fixant capacité est comprise entre 300 et 2.000 litres. chimiques
les prescriptions
générales à Le dépôt de liquides inflammables devrait être installé dans un
imposer aux dépôts bâtiment, et placé au rez-de-chaussée. Toutefois pourront être Postes
de liquides placés à découvert et en plein air les dépôts constitué Non utilisant les
01
inflammables de exclusivement par des fûts fer de 200 litres construits en forte applicable produits
première catégorie tôle pourvus de deux cercles de roulement protégeant la bonde, chimiques
les fonds emboutis devant être solidement assujettis.
Si le dépôt se trouve à moins de dix mètres de constructions, soi
occupées par des tiers, soit renfermant des matières
Postes
combustibles, en sera séparé par un mur en maçonnerie
Non utilisant les
01 d'épaisseur suffisant pour s'opposer à une propagation
applicable produits
d'incendie et le local sera construit en matériaux résistant au
chimiques
feu, sans autres bois apparents que les grosses pièces de
charpente.

Si le dépôt est installé dans un bâtiment habité et occupé par


des personnes, il ne doit pas être placé sous un étage habité ;
toutefois, cette prohibition ne s'applique pas aux dépôts dont
l'approvisionnement n'excède pas 900 litres, les liquides Postes
emmagasinés quels qu'ils soient, étant comptés pour leur Non utilisant les
02
volume réel, lorsque les liquides de la première catégorie et les applicable produits
alcools sont conservés en récipients métalliques fermés, d'une chimiques
capacité de 10 litres au plu contenus dans des caisses de 50
litres au maximum d'où ils ne seront retirés qu'au fur et à mesure
des besoins.

Dans tous les cas, les murs ou planchers qui séparent le dépôt
Postes
des autres parties du bâtiment seront construits de façon à
Non utilisant les
02 s'opposer efficacement à la propagation d'un incendie. Ils seront
applicable produits
sans aucune ouverture. Le dépôt ne commandera ni un escalier
chimiques
ni un dégagement quelconque.
Le sol du local sera imperméable, incombustible, et disposé de Postes
façon à constituer une cuvette étanche afin qu'en cas de rupture Non utilisant les
03
de la totalité des récipients, les liquides inflammables ne applicable produits
puissent s'écouler au dehors. chimiques
Si le dépôt est à découvert en plein air et en fûts de 200 litres la Postes
cuvette de retenue pourra être creusée à même le sol ; elle doit Non utilisant les
03
être constituée de telle façon qu'en cas d'accident elle ne applicable produits
s'oppose pas la sortie rapide des fûts. chimiques
L'éclairage du dépôt ne pourra se faire que par de lampes
extérieures placées derrière des verres dormants en verre armé,
ou intérieurement par des lampes électriques à incandescence
Postes
sous globe étanche. Dans ce dernier cas les lampes et les
Non utilisant les
04 conducteurs seront installés suivant les règles de l'Article, et de
applicable produits
façon à éviter les court-circuits ; les commutateurs, plombs
chimiques
fusibles ou appareillage électriques susceptibles de donner des
étincelles, seront à l'extérieur et suffisamment éloignés du dépôt
et placés sous des dispositif étanches de sûreté.

Le local du dépôt ne recevra aucune affectation étrangère au Postes


service du dépôt lui-même ; en dehors de ce service, il sera Non utilisant les
05
fermé à clef, et celle-ci demeurera entre les mains d'un préposé applicable produits
responsable. chimiques
Postes
Dans le cas d'un dépôt en fûts en plein air, il sera
Non utilisant les
05 convenablement garanti, afin que ses abords soient interdits à
applicable produits
toute personne étrangère..
chimiques
Postes
Le dépôt ne sera pas chauffé, il est interdit d'allumer et d'y
Non utilisant les
06 apporter du feu ou des lumières, et d'y fumer. Cette interdiction
applicable produits
sera affichée en caractères apparents près de la porte d'entrée.
chimiques
Postes
Les portes du dépôt ne pourront pas s'ouvrir du dehors au- Non utilisant les
07
dedans. applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
08 Le dépôt sera soumis à une ventilation efficace.
applicable produits
chimiques
Le dépôt sera toujours maintenu en état de très grande
propreté; les espaces libres devront être débarrassés des Postes
chiffons et déchets imprégnés de liquide ou de matière Non utilisant les
09
inflammable. En attendant leur enlèvement, les dits chiffons et applicable produits
déchets devront être enfermés dans des récipients métalliques chimiques
clos et étanches.
Postes
Les abords du dépôt seront toujours dégagés, et, d'une manière
Non utilisant les
10 générale, on n'y constituera aucun dépôt du matière
applicable produits
combustible.
chimiques

Le dépôt sera pourvu d'une quantité de sable sec avec pelle de


Postes
projection et de moyens de secours contre l'incendie, en rapport
Non utilisant les
11 avec son importance et sa situation ; des extincteurs d'un bon
applicable produits
système, toujours maintenus en bon état de fonctionnement,
chimiques
pourront être exigés, si c'est reconnu nécessaire.
Les récipients, quels qu'ils soient, dans lesquels les liquides Postes
inflammables sont reçus et conservés devront porter, d'une Non utilisant les
12
façon apparente, la désignation de la nature des liquides qu'ils applicable produits
contiennent. chimiques
II -Dépôts dans lesquels les liquides ne sont pas contenus Postes
exclusivement dans des récipients métalliques hermétiquement Non utilisant les
12
fermés, ou doivent subir un transvasement, et dont la capacité applicable produits
est comprise entre 100 et 1.500 litres. chimiques
Le dépôt de liquides inflammables devra être installé dans un
bâtiment et placé au rez-de-chaussée. Toutefois, pourront être Postes
placés à découvert et en plein air les dépôts constitués Non utilisant les
13
exclusivement par des fûts fer de 200 litres construits en forte applicable produits
tôle, pourvus de deux cercles de roulement protégeant la bonde, chimiques
les fonds emboutis devant être solidement assujettis.
Si le dépôt se trouve à moins de dix mètres de constructions,
soit occupées par des tiers, soit renfermant des matières
Postes
combustibles, il en sera séparé par un mur une maçonnerie
Non utilisant les
13 d'épaisseur suffisante pour s'opposer à une propagation
applicable produits
d'incendie et le local sera construit en matériaux résistant au
chimiques
feu, sans autres bois apparents que les grosses pièces de
charpente.

Si le dépôt est installé dans un bâtiment habité ou occupé par


des personnes, il ne doit pas être placé sous un étage habité ;
Postes
toutefois, cette prohibition ne s'applique pas aux dépôts dont
Non utilisant les
14 l'approvisionnement n'excède pas 300 litres de liquides
applicable produits
inflammables, quels qu'ils soient, évalués en liquides de la
chimiques
première catégorie dans lesquels il est opéré des
transvasements.
Le sol du local sera incombustible, imperméable et disposé de Postes
façon à constituer une cuvette étanche, afin qu'en cas de Non utilisant les
15
rupture de la totalité des récipients, les liquides inflammables ne applicable produits
puissent s'écouler au dehors. chimiques
Si le dépôt est à découvert en plein air, et en fûts de 200 litres, Postes
la cuvette de retenue pourra être creusée à même le sol ; elle Non utilisant les
15
doit être constituée de telle façon qu'en cas d'accident elle ne applicable produits
s'oppose pas à la sortie rapide des fûts. chimiques

L'éclairage du dépôt ne pourra se faire que par des lampes


extérieures placées derrière des verres dormants en verre armé,
ou intérieurement par des lampes électriques à incandescence
Postes
sous globe étanche. Dans ce dernier cas, les lampes et les
Non utilisant les
16 conducteurs seront installés suivant les règles de l'Article, et de
applicable produits
façon à éviter les court-circuits ; les commutateurs, plombs
chimiques
fusibles ou appareillages électriques susceptibles de donner des
étincelles seront à l'extérieur, et suffisamment éloignés des
dépôts et placés sous dispositifs étanches de sécurité.
Le local du dépôt ne recevra aucune affectation étrangère au Postes
service du dépôt lui-même ; en dehors de ce service, il sera Non utilisant les
17
fermé à clef et celle-ci demeurera entre les mains d'un préposé applicable produits
responsable. chimiques
Postes
Dans le cas d'un dépôt en fûts en plein air, il sera
Non utilisant les
17 convenablement garanti, afin que ses abords soient interdits à
applicable produits
toute personne étrangère.
chimiques
Le dépôt ne sera pas chauffé. Il est interdit d'y allumer ou d'y Postes
apporter du feu, ou des lumières et d'y fumer. Cette interdiction Non utilisant les
18
sera affichée en caractères très apparents près de la porte applicable produits
d'entrée. chimiques
Postes
Les portes du dépôt ne pourront pas s'ouvrir du dehors au Non utilisant les
19
dedans. applicable produits
chimiques
Postes
Non utilisant les
20 Le dépôt sera soumis à une ventilation efficace.
applicable produits
chimiques

Le dépôt sera toujours maintenu en état de très grande propreté


Postes
; les espaces libres devront être débarrassés des chiffons et
Non utilisant les
21 déchets imprégnés de liquide ou matière inflammable. En
applicable produits
attendant leur enlèvement les dits chiffons et déchets devront
chimiques
être enfermés dans des récipients métalliques, clos et étanches.

Postes
Les abords du dépôt seront toujours maintenus facilement
Non utilisant les
22 accessibles ; d'une manière générale, on n'y constituera aucun
applicable produits
dépôt de matière combustibles.
chimiques
Tous les transvasements seront exclusivement faits à l'abri de Postes
l'air, les canalisations, les raccords, les pompes, et, en général, Non utilisant les
23
tout l'appareillage, seront étanches, et toujours entretenus en applicable produits
parfait état d'étanché1té. chimiques
Les appareils servant aux manipulations, jaugeages,
transvasements, etc., seront en matériaux résistant au feu ; Postes
toutefois, les jaugeurs dont la capacité est égale ou inférieure à Non utilisant les
23
a 5 litres, pourront être en verre, à la condition d'être bien applicable produits
protégés par des grillages métalliques, exception faite pour les chimiques
jaugeurs de 5 litres au maximum.
Les appareils de distribution mobiles ou chariots seront
Postes
également en matériaux résistant au feu ; ils comporteront un
Non utilisant les
24 réservoir d'une capacité maximum de 200 litres, constitué, soit
applicable produits
par un récipient spécial en tôle parfaitement étanche, soit par un
chimiques
fût directement placé sur le chariot.
L'appareil de distribution comportera des vases ou lanternes en Postes
verre de jaugeage d'une capacité maximum de 5 litres ; il sera Non utilisant les
24
raccordé au réservoir par un raccord d'une étanché1té applicable produits
satisfaisante. chimiques
Les chariots mobiles seront construits et aménagés de manière Postes
à pouvoir être facilement déplacés ; une stabilité suffisante pour Non utilisant les
24
éviter que les chariots soient facilement renversés, devra applicable produits
également être assurée. chimiques

Les appareils de distribution fixes ou mobiles seront placés dans


un endroit aéré, soit à l'intérieur de l'établissement, soit à l'air
Postes
libre sur un sol imperméable disposé en forme de cuvette pour
Non utilisant les
25 retenir les égouttures. Ils ne commanderont ni un escalier, ni un
applicable produits
dégagement quelconque. Ils seront convenablement éloignés
chimiques
des approvisionnements de matières combustibles quelconques
(huiles de graissage, hydrocarbures, etc).

Postes
Les appareils de distribution fixe auront leurs parties métalliques Non utilisant les
25
reliées électriquement au sol. applicable produits
chimiques
Postes
Les locaux dans lesquels sont placées les moto-pompes
Non utilisant les
26 électriques seront activement ventilés, de manière à éviter en
applicable produits
cas de fuite, la formation de mélanges explosifs.
chimiques
Ces locaux seront suffisamment isolés et éloignés des
approvisionnements de liquides inflammables et des postes de Postes
distribution pour qu'il ne puisse y avoir aucune possibilité Non utilisant les
26
d'inflammation par les étincelles électriques de l'appareillage, à applicable produits
moins que ce dernier ne soit convenablement garanti par des chimiques
dispositifs étanches de sûreté.
Des dispositifs appropriés (fusibles par exemple), assureront la Postes
rupture du courant électrique, et par suite, l'arrêt des pompes Non utilisant les
26
dès qu'un commencement d'incendie se déclarera aux appareils applicable produits
de distribution. chimiques
Postes
Cet arrêt des pompes pourra également être commandé
Non utilisant les
26 facilement en toutes circonstances à l'aide d'un dispositif
applicable produits
toujours accessible.
chimiques
La distribution de l'essence ne pourra être faite aux automobiles,
Postes
motocyclettes ou autres véhicules qu'après extinction des
Non utilisant les
27 phares ou lanternes à flammes et arrêt des moteurs. Cette
applicable produits
interdiction sera affichée en caractères apparents près des
chimiques
distributeurs.
Des caisses de sable sec avec pelles de projection et des
Postes
extincteurs d'un bon système toujours entretenus en parfait état
Non utilisant les
28 de fonctionnement, de capacité et de nombre en rapport avec
applicable produits
l'importance de l'installation seront placés dans des endroits
chimiques
proches et facilement accessibles.
UES

Commentaires
TEXTES REGLEMENTAIRES MAROCAINS RELATIFS A LA SECURITE DES MACHINES

Exigences Statut Actions


Commentaires
N.art Article Applicabilité Champ Conformité Actions Responsable Date Avancement
Arrêté viziriel du 15 safar
1372 (4 novembre 1952)
déterminant les mesures Section III : Protection de diverses pièces
générales de protection et mobiles et des câbles. Protection, disposition
de salubrité applicables à et utilisation de diverses machines.
tous les établissements Indépendamment des mesures de sécurité
dans lesquels est exercée prescrites à l'article 30 du dahir précité du 2
une profession juillet 1947 (13 chaabane 1366) portant machine
commerciale, industrielle 29 réglementation du travail et applicables, dans applicable et outil
ou libérale. tous les cas, aux pièces mobiles de machines, de travail
câbles, courroies, visés audit article, les autres
pièces mobiles de machines, ainsi que les
câbles et courroies, devront être munis de
dispositifs protecteurs, lorsqu'ils seront
reconnus dangereux.

Pour les machines-outils à instruments


tranchants tournant à grande vitesse, telles
que machines à scier, fraiser, raboter, machine
29 découper, hacher, les cisailles, coupe-chiffons applicable et outil
et autres engins semblables, la partie non de travail
travaillante des instruments tranchants devra
être protégée.

Les machines visées à l'alinéa précédent


devront être, en outre, disposées, protégées
machine
ou utilisées de telle façon que les ouvriers ne
29 applicable et outil
puissent, de leur poste de travail toucher,
de travail
même volontairement, la partie travaillante
des instruments tranchants.

Les presses à mouvement alternatif de tous


systèmes mues mécaniquement et utilisées à
des travaux automatiques, devront être
machine
disposées, protégées, commandées ou
30 applicable et outil
utilisées de façon telle que les opérateurs ne
de travail
puissent de leur poste atteindre, même
volontairement, les organes de travail en
mouvement.
En cas de réparation d'un organe mécanique
de la presse ou du dispositif de protection, de
commande ou d'utilisation, la machine devra
être mise à l'arrêt en l'isolant de la force qui
machine
l'anime et, chaque fois que la nature du travail
30 applicable et outil
ne s'y oppose pas, en bloquant l'embrayage
de travail
ou le volant ainsi que le coulisseau s'il y a lieu.
Les mêmes mesures doivent être appliquées
pour les opérations de nettoyage et de mise
en place des organes mécaniques à l'arrêt.

Chaque machine fera l'objet d'une visite


générale au moins une fois par trimestre.
machine
L'inspecteur du travail pourra imposer des
30 applicable et outil
visites plus fréquentes. Le nombre de ces
de travail
visites ne pourra toutefois être supérieur à une
par mois.

Les visites seront effectuées par un personnel machine


30 désigné à cet effet par le chef d'établissement applicable et outil
et sous la responsabilité de celui-ci. de travail

Le résultat des visites sera consigné sur un


registre dit " registre de sécurité " ouvert par le machine
30 chef d'établissement et tenu constamment à la applicable et outil
disposition des agents chargés de l'inspection de travail
du travail.

Sauf en cas de nécessité, aucun ouvrier ne


doit être occupé de façon habituelle à un
travail dans le plan de rotation ou aux abords
immédiats d'un volant, d'une meule ou de tout
autre engin pesant tournant à grande vitesse.
machine
Si la nature des travaux oblige un ou plusieurs non
31 et outil
ouvriers à être occupés habituellement dans applicable
de travail
le plan de rotation d'un engin tournant à
grande vitesse, des précautions seront prises
pour que ce personnel soit protégé contre les
dangers de rupture ou d'échappement de la
pièce.
Toute meule tournant à grande vitesse doit
être montée ou enveloppée de telle sorte,
qu'en cas de rupture ses fragments soient
retenus soit par les organes de montage, soit
par l'enveloppe. Lorsque les travaux exécutés
le permettent un porte-outils métallique sera
placé en avant et à deux millimètres de celle-
ci. Les employeurs doivent mettre à la machine
non
31 disposition de chaque ouvrier travaillant aux et outil
applicable
meules des lunettes bien conditionnées. Une de travail
affiche visible rédigée en français et en arabe,
prescrivant le port de ces lunettes pendant
l'exécution, des travaux doit être apposée à
proximité des meules. A défaut de lunettes, un
écran en matière transparente de résistance
suffisante doit être interposé entre la meule et
l'ouvrier. "

Une inscription très apparente, placée auprès


des volants, des meules et de tout autre engin machine
non
31 pesant et tournant à grande vitesse, indiquera et outil
applicable
le nombre de tours par minute qui ne doit pas de travail
être dépassé.
Les machines à travailler le bois, dites machine
non
32 dégauchisseuses, seront pourvues d'un arbre et outil
applicable
porte-lames à section circulaire. de travail
Les scies à tronçonner devront être munies machine
non
33 d'un dispositif évitant la rotation et le rejet de et outil
applicable
la pièce en cours de sciage. de travail
Les scies circulaires à table devront être
machine
munies d'un couteau diviseur réglable fixé non
33 et outil
immédiatement en arrière de la scie et dans le applicable
de travail
plan de celle-ci.
Les machines, meules et autres engins
machine
désignés à la présente section devront être
33' applicable et outil
installés de manière à éviter les vibrations
de travail
dangereuses. "
Section IV : Mise en train, arrêt de machines. -
Nettoyage et graissage de transmissions et de
mécanismes. machine
non
34 La mise en train et l'arrêt collectifs de et outil
applicable
machines actionnées par la même commande de travail
devront toujours être précédés d'un signal
convenu.
L'appareil d'arrêt des machines motrices sera
toujours placé en dehors de la zone machine
35 dangereuse et devra pouvoir être actionné applicable et outil
facilement et immédiatement par les de travail
conducteurs qui dirigent ces machines.
Les conducteurs de machines-outils, métiers,
etc., auront à leur portée un instrument leur
permettant de demander l'arrêt des moteurs ; machine
non
35 les contremaîtres ou chefs d'atelier et outil
applicable
disposeront également d'un moyen leur de travail
permettant de provoquer ou demander l'arrêt
des moteurs.

Chaque machine-outil, métier, etc., sera


machine
installé et entretenu de manière à pouvoir être
35 applicable et outil
isolé par son conducteur de la commande qui
de travail
l'actionne.

II est interdit d'admettre tout travailleur à


procéder pendant leur marche à la visite, à la
vérification ou à la réparation de
transmissions, mécanismes et machines
comportant des organes en mouvement. Les machine
36 opérations d'entretien, telles que nettoyage, applicable et outil
débourrage, essuyage, époussetage, de travail
graissage de ces transmissions, mécanismes
et machines comportant des organes en
mouvement, ainsi que l'application à la main
d'adhésifs sont également interdits.

L'interdiction ne s'applique pas aux opérations machine


36 qui constituent nécessairement des phases et outil
d'usinage ou de fabrication. de travail

Elle ne s'applique pas non plus lorsque les


parties mobiles des ensembles mécaniques
ci-dessus visés sont séparées par un obstacle machine
36 matériel des ouvriers ou hors de leur portée applicable et outil
ou bien encore lorsque ces parties sont de travail
complètement protégées par des dispositifs
permanents appropriés.
Lorsqu'il sera techniquement impossible
d'effectuer certains des travaux visés au
présent article soit à l'arrêt, soit dans les
conditions prévues au précédent alinéa, ils ne
pourront être exécutés que par un personnel
expérimenté spécialement désigné à cet effet
par le chef d'établissement ou son préposé. machine
36 Une consigne affichée dans les locaux de applicable et outil
travail précisera, en outre, la nature des de travail
opérations qui peuvent être entreprises dans
ce cas, l'ordre chronologique imposé pour leur
exécution et les précautions à prendre.
L'inspecteur du travail pourra à tout moment
interdire certains travaux visés par cette
consigne.

L'exécution à l'arrêt des travaux visés à


l'alinéa 1 n'est autorisée qu'après que les
mesures nécessaires auront été prises pour
empêcher la remise en marche inopinée des machine
36 transmissions, mécanismes et machines. En applicable et outil
outre, une pancarte libellée en français et en de travail
arabe, accrochée aux appareils de mise en
marche, manuels ou commandés, interdira
leur accès pendant la durée de ces travaux.
TEXTES REGLEMENTAIRES MAROCAINS RELATIFS AUX ASCENCEURS ET MONTES CHARGES

Exigences Statut Actions


Commentaires
N.art Articles Applicabilité Champs Conformité Actions Responsable Date Avancement
Arrêté du directeur des Ascenceurs
L'arrêté susvisé du directeur des travaux publics du 14 avril 1944 non
travaux publics du 9 avril 01 et montes
1953 (9/04/1953) portant est abrogé. applicable
charges
approbation du Est approuvé, tel qu'il est annexé au présent arrêté, le règlement Ascenceurs
règlement concernant non
02 concernant l'installation, le fonctionnement et l'entretien des et montes
l'installation, le applicable
ascenseurs et monte-charge accompagnés. charges
fonctionnement et
l'entretien des
ascenseurs et monte-
charge accompagnés. L'examen des projets, la réception et le contrôle des ascenseurs et
monte-charges accompagnés, sont obligatoirement exécutés par
des personnes ou organismes agréés. Ascenceurs
L'agrément de ces personnes ou organismes est accordé, pour une non
03 et montes
durée de deux ans par décision du ministre des travaux publics, de applicable
charges
la formation professionnelle et de la formation des cadres, dans les
conditions fixées ci-après :
1° Les demandes d'agrément sont adressées au ministre des
travaux publics, de la formation professionnelle et de la formation
des cadres.

A chaque demande doivent être jointes les pièces ci-après


a) Une note comportant les indications suivantes :
- S'il s'agit d'une personne physique, ses noms et prénoms,
nationalité, adresse ainsi que tous renseignements permettant
d'apprécier sa compétence théorique et pratique et notamment les
références relatives à son activité antérieure ; Ascenceurs
non
03 - S'il s'agit d'une personne morale, sa dénomination, sa forme et montes
applicable
juridique, son siège social ainsi que les noms et prénoms, charges
nationalité et domicile de chacun des administrateurs ou gérants et
des membres du personnel de direction ;
b) La liste nominative des personnes qui seront chargées de
procéder matériellement aux épreuves, examens ou inspections,
avec toutes indications permettant d'apprécier leur compétence
théorique et pratique, notamment les références relatives à l'activité
antérieure de chacune de ces personnes. Celles-ci devront être
liées au bénéficiaire de l'agrément par un contrat de travail ;
c) La liste du matériel possédé à la date de la demande d'agrément
et destiné à effectuer les épreuves, examens et inspections ;
d) Un engagement du demandeur de se conformer, en cas
d'agrément, aux dispositions du présent arrêté ;
e) Le tarif des honoraires qui seront perçus pour les épreuves,
examens ou inspections effectués. Ces honoraires qui devront être Ascenceurs
non
03 prévus pour des vacations d'une demi-journée et d'une journée et montes
applicable
comprendront tous les frais à l'exception des frais de déplacement charges
et de séjour remboursables sur justifications.
Les demandes de renouvellement d'agrément doivent, en outre,
être accompagnées de deux rapports établis au cours de la période
de douze mois précédant la date de la demande et ayant trait l'un à
une épreuve initiale, l'autre à un examen périodique.

2° L'agrément ne pourra être accordé ou renouvelé si les


personnes agréées, les administrateurs, le personnel de direction
des organismes agréés, ainsi que le personnel salarié auquel il est
fait appel pour le contrôle du matériel des installations :
- Font acte de commerce d'ascenseurs et monte-charges
accompagnés. Ascenceurs
- Effectuent des installations ou des réparations d'ascenseurs et non
03 et montes
monte-charges. applicable
charges
- Ont une attache quelconque avec les entreprises qui font acte de
commerce d'ascenseurs et monte-charges, ou qui exécutent ou font
exécuter des installations ou des réparations d'ascenseurs et
monte-charges.
- Imposent ou conseillent aux chefs d'établissements de recourir à
un constructeur ou installateur déterminé.
- Reçoivent des gratifications des établissements contrôlés.

3° Il est interdit aux personnes ou organismes agréés d'effectuer à Ascenceurs


non
03 la suite d'une mise en demeure prévue par l'article 2 du dahir du 6 et montes
applicable
novembre 1943 les épreuves, examens ou inspections de tout ou charges
partie d'ascenseurs et monte-charges qu'ils auront déjà contrôlés.

4° Au cours de la période d'agrément, les personnes ou


organismes agréés ne peuvent apporter des modifications à la liste
du personnel qu'ils emploient en vue de procéder matériellement
aux épreuves, examens ou inspections qu'après en avoir avisé le
ministre des travaux publics, de la formation professionnelle et de la Ascenceurs
non
03 formation des cadres par lettre recommandée avec accusé de
et montes
applicable
charges
réception.
Les organismes agréés sont, en outre, tenus d'informer le ministre
des travaux publics, de la formation professionnelle et de la
formation des cadres de tout changement survenant parmi leurs
administrateurs ou leur personnel de direction.

5° Les personnes ou organismes agréés ne peuvent prétendre à


d'autres prestations que celles figurant sur le tarif d'honoraires joint
à la demande d'agrément. Les modifications de ce tarif doivent être Ascenceurs
portées à la connaissance du ministre des travaux publics, de la non
03 et montes
formation professionnelle et de la formation des cadres et ne sont applicable
charges
applicables qu'à partir du deuxième jour qui suit la réception de la
lettre par laquelle le demandeur est informé de l'agrément donné à
la modification.
6° L'agrément peut être retiré à tout moment par décision du
Ascenceurs
ministre des travaux publics, de la formation professionnelle et de la non
03 et montes
formation des cadres prise en cas d'inobservation des dispositions applicable
charges
citées ci-dessus
Ascenceurs
Règlement concernant l'installation, le fonctionnement et l'entretien et montes
des ascenseurs et monte-charge accompagnés. charges

Chapitre Premier : Conditions Générales.


La construction et l'installation des ascenseurs et monte-charge
Ascenceurs
devront être conformes aux prescriptions édictées par la norme
01 applicable et montes
marocaine, NM n° 10.05 F010, homologuée par l'arrêté conjoint
charges
susvisé n° 894-76 du 24 rejeb 1396 (23 juillet 1976) et par les
normes AFNOR nos 82.202, 82.204, 82 205 et 82.206 annexées à
l'original du présent règlement.

Classement en catégories : En ce qui concerne la réglementation


des ascenseurs et des monte-charge, les locaux sont classés en
trois catégories :
1re catégorie :
Théâtres, établissements de spectacles et d'audition, cinémas,
cabarets, salles de concerts, salles de bals, de conférences,
magasins ouverts au public ; Ascenceurs
non
02 2e catégorie : et montes
applicable
Autres établissements ouverts au public et, en particulier : banques, charges
hôtels de voyageurs, restaurants, cafés, édifices du culte, musées,
piscines, établissements scolaires, établissements, hospitaliers,
cercles, patronages, immeubles d'habitation collective ou à l'usage
de plusieurs occupants ;
3e catégorie :
Immeubles privés d'habitation à l'usage d'un seul occupant et de
son entourage immédiat.

Dispositions particulières aux locaux de 1re catégorie. L'existence


d'ascenseurs et monte-charge ne pourra justifier une diminution
dans le nombre et les dimensions des escaliers ordinaires.
Ils ne pourront être manoeuvrés que par le personnel de
l'établissement.
Les travaux à exécuter sur ces engins et nécessitant l'emploi de Ascenceurs
non
03 foyer de chaleur, de bouteille de gaz, de liquides volatiles ou et montes
applicable
toxiques, seront interdits pendant les heures d'ouverture de charges
l'établissement au public.
En cas de nécessité dûment justifiée, le directeur ou gérant de
l'établissement demandera à l'autorité municipale ou locale
l'autorisation d'exécuter les travaux envisagés pendant les heures
d'ouverture; de l'établissement. Cette autorité statuera et précisera
les conditions de sécurité particulières à observer pour l'exécution
des travaux, notamment celles destinées à isoler le chantier du
reste de l'établissement.
Dispositions particulières aux locaux de 3e catégorie. - Des
dérogations au présent règlement pourront éventuellement être Ascenceurs
non
04 accordées par le ministre des travaux publics aux propriétaires et montes
applicable
intéressés, sur rapport justificatif d'un des organismes de contrôle charges
visés à l'article 10 ci-après.
Dispositions communes aux locaux des trois catégories : Les
canalisations posées à demeure doivent être protégées contre les Ascenceurs
non
05 détériorations mécaniques par une enveloppe métallique continue et montes
applicable
et robuste (tubes isolés en acier, à l'exclusion de tout autre charges
système).
Les pendentifs sous cabines ou bennes doivent comporter une Ascenceurs
non
05 enveloppe de protection en cuir ou en une matière de résistance et montes
applicable
équivalente à l'usure. charges
Dans les locaux ou cabines où les usagers ont accès, toute pièce
Ascenceurs
conductrice, portée par rapport à la terre (ou la masse) à une
05 applicable et montes
tension supérieure à 24 volts doit être placée hors d'atteinte des charges
usagers.
Si l'importance de l'installation d'ascenseurs et monte-charge le
justifie, l'autorité municipale ou locale pourra prescrire que Ascenceurs
05 l'exploitation et l'entretien en soient confiés à, un agent présent applicable et montes
dans l'établissement pendant tout le temps de son ouverture au charges
public. Tout incident survenu dans le fonctionnement sera porté
sans retard à la connaissance de cet agent.
Chapitre II : Fonctionnement et entretien des appareils.
Visites périodiques. Ascenceurs
Tout propriétaire d'appareil est tenu de charger une personne non
06 et montes
compétente : applicable
charges
1° De faire procéder périodiquement au graissage et au menu
entretien de toutes les parties de l'installation ;
2° De vérifier le plus souvent possible et au moins tous les quinze
Ascenceurs
jours, le fonctionnement des serrures et dispositifs d'immobilisation non
06 et montes
des portes palières, des portes de cabines et autres dispositifs applicable
charges
d'immobilisation ou de sécurité ;
Ascenceurs
non
06 3° De faire vérifier, au moins deux fois par an, les câbles de et montes
applicable
l'installation en vue d'en constater le bon état. charges

II est, en outre, tenu de faire vérifier par un des organismes habilités


énumérés à l'article 3 ci-dessus, et au moins une fois par an, le bon
état de fonctionnement de ces appareils. Cette vérification portera Ascenceurs
06 obligatoirement sur : applicable et montes
a) Le bon fonctionnement des parachutes ; charges
b) L'isolement des canalisations électriques entre fils de phase,
entre fils de phase et terre, entre fils de phase et neutre, et la
résistance de la (ou des) prises de terre.

Les constatations résultant de ces différentes visites seront inscrites Ascenceurs


06 sur le registre établi conformément à l'article 37 de l'arrêté viziriel du applicable et montes
28 juin 1938, concernant la protection des travailleurs dans les charges
établissements qui mettent en oeuvre des courants électriques ;
toutes les mesures faites seront consignées en chiffres.
Ce registre mentionnera, outre les modifications importantes
apportées à l'installation initiale, ainsi que les accidents et incidents Ascenceurs
06 de fonctionnement ayant pu survenir depuis sa mise en service ou applicable et montes
la dernière visite, l'indication des raison sociale et adresse de la charges
personne ayant effectué la visite.
Le registre devra pouvoir être présenté en tout temps par le
Ascenceurs
propriétaire de l'installation ou son préposé aux agents chargés par
06 applicable et montes
les gouverneurs des préfectures et provinces du contrôle de charges
l'application du présent règlement.
Immobilisation des appareils hors service : Les installations en Ascenceurs
07 service doivent être maintenues en bon état d'entretien et applicable et montes
d'isolement. charges
Tout appareil dont le fonctionnement est suspendu pour une durée
Ascenceurs
supérieure à une semaine devra être rendu inutilisable par
07 applicable et montes
démontage d'une pièce maîtresse, afin d'éviter une remise en route charges
intempestive.

Tout appareil présentant un danger quelconque pour les usagers


Ascenceurs
devra immédiatement être arrêté, en attendant que les réparations
07 applicable et montes
nécessaires puissent être effectuées. Il en sera ainsi, en particulier,
charges
en cas d'usure des câbles, mauvais fonctionnement des
parachutes, mauvais fonctionnement des dispositifs
d'immobilisation ou serrures, détérioration des protections, etc.

Mesures relatives aux dispositifs de sécurité. Les dispositifs de


coupure de courant et de protection devront être maintenus dans un Ascenceurs
08 état de fonctionnement correspondant à leurs caractéristiques applicable et montes
d'origine. Il est interdit de fausser ou de paralyser le jeu des charges
dispositifs de manoeuvre ou de sécurité, ainsi que de supprimer ou
de détériorer les appareils protecteurs.

Chapitre III : Installations et réparations.


Projet : Tout projet d'installation d'ascenseur ou de monte-charge Ascenceurs
non
09 devra être adressé, en deux exemplaires, au moins un mois avant et montes
applicable
le commencement des travaux, au chef des services municipaux charges
(ou à l'autorité locale de contrôle) intéressés, qui en transmettra un
exemplaire à l'organisme chargé de la vérification de l'installation.
Ce projet comportera :
Un plan coté détaillé de l'installation envisagée ; Ascenceurs
non
09 Une notice descriptive du matériel et de l'installation ; et montes
applicable
La désignation de l'organisme de contrôle agréé, choisi par le charges
pétitionnaire.

Vérification et réception des installations : La mise en service ne


pourra être effectuée qu'après vérification et réception de Ascenceurs
l'installation par un organisme de contrôle, agréé par le directeur non
10 et montes
des travaux publics, et après autorisation de l'autorité qualifiée pour applicable
charges
donner le permis d'habiter prévu par les règlements en vigueur.
Cette autorisation ne pourra être accordée que sur le vu de l'avis
favorable de l'organisme de contrôle.
Les organismes agréés fourniront dans le premier trimestre de
chaque année, au ministre des travaux publics, un rapport général
sur l'ensemble de leur activité répondant à l'objet du présent article, Ascenceurs
non
10 rapport faisant apparaître notamment le nombre d'installations et montes
applicable
visitées dans l'année écoulée. charges
Il en sera de même en cas de modification ou réparation importante
d'une installation existante.

Surveillance des installations : Dans le cas où il serait constaté que Ascenceurs


des appareils fonctionnent dans des conditions contraires à celles non
11 et montes
définies par le présent règlement, le directeur des travaux publics applicable
charges
pourra ordonner, aux frais du propriétaire, toutes réfections ou
modifications de l'installation existante qui paraîtraient nécessaires.

Adaptation des installations existantes.


Les installations existantes préalablement au 9 avril 1953 devront,
avant le 1er mai 1955, être rendues conformes aux stipulations de
ce règlement. Ascenceurs
non
12 Les propriétaires sont tenus de faire noter, avant le 1er octobre et montes
applicable
1954, sur le registre dont la tenue est prescrite par l'article 6 ci- charges
dessus et par un des organismes habilités énumérés à l'article 3 ci-
dessus, les modifications de l'installation qu'il sera nécessaire de
réaliser pour que soit respecté le présent règlement.

Sanctions : En cas de contravention au présent règlement, le


ministre des travaux publics pourra faire suspendre immédiatement Ascenceurs
13 le fonctionnement des appareils, sans préjudice de l'application des applicable et montes
sanctions prévues à l'article 2 du dahir du 6 novembre 1943 charges
autorisant le directeur des travaux publics à réglementer le
fonctionnement des ascenseurs et monte-charge accompagnés.

Ascenceurs
Les normes AFNOR nos 82-202, 82.204, 82.205 et 82.206 visées à définition et montes
l'article premier sont à la disposition des intéressés au ministère des charges
travaux publics et des communications (inspection générale).
Est homologué comme norme marocaine, le projet de norme
Ascenceurs
désigné ci-après annexé à l'original du présent arrêté.
01 définition et montes
10-05-F. 010 : ascenseurs et monte-charges électriques ou
charges
commandés électriquement.
Arrêté conjoint du
ministre de l'intérieur, du Ascenceurs
L'application de cette norme est obligatoire six mois après la
ministre du commerce, 02 définition et montes
publication du présent arrêté au Bulletin officiel.
de l'industrie, des mines charges
et de la marine
marchande, du ministre La norme visée ci-dessus est à la disposition des intéressés au
Ascenceurs
des travaux publics et ministère chargé de l'industrie (service de la normalisation
03 définition et montes
des communications et industrielle) ainsi que dans ses services extérieurs et dans les
charges
du ministre de chambres de commerce et d'industrie.
l'urbanisme, de l'habitat,
du tourisme et de
l'environnement n° 894-
76 du 24 rejeb 1396 (23
juillet 1976) portant
homologation de projet
de norme comme norme
marocaine.
des communications et
du ministre de
l'urbanisme, de l'habitat,
du tourisme et de
l'environnement n° 894-
76 du 24 rejeb 1396 (23
juillet 1976) portant
homologation de projet Ascenceurs
de norme comme norme 04 Le présent arrêté sera publié au Bulletin officiel. définition et montes
marocaine. charges

Arrêté viziriel du 15 safar


1372 (4 novembre 1952) Section II : Appareils élévateurs.
déterminant les mesures Les appareils élévateurs (tels que les ascenseurs et les monte-
générales de protection charge) dont la cabine ou la plate-forme se déplace entre des
Ascenceurs
et de salubrité glissières ou guides verticaux ou sensiblement verticaux, seront
20 applicable et montes
applicables à tous les installés, aménagés et pourvus de dispositifs appropriés afin que
charges
établissements dans les travailleurs ne soient exposés ni à tomber dans le vide, ni à être
lesquels est exercée une heurtés par un objet fixe ou mobile, ni, en cas de chute d'un objet, à
profession commerciale, être atteints par celui-ci.
industrielle ou libérale.

Les portes des cabines et des puits devront être aménagées afin de
ne pouvoir s'ouvrir lorsque l'appareil se trouve dans une position
exposant les ouvriers aux dangers énumérés à l'article précédent. A
cet effet, le fonctionnement de l'appareil devra satisfaire notamment
aux conditions suivantes :
1° En service normal, seule sera possible l'ouverture de la porte du
puits au niveau de laquelle la cabine de la plate-forme se trouvera
arrêtée ; Ascenceurs
21 2° La cabine ne pourra être mise en marche que si les portes du applicable et montes
puits aux divers étages ou paliers, ainsi que la ou les portes de la charges
cabine sont fermées ;
3° L'ouverture d'une quelconque de ces portes, pendant la marche
devra provoquer l'arrêt immédiat de l'appareil ;
4° Les portes du puits aux divers étages ou paliers autres que celui
au niveau duquel se trouve la cabine ou la plate-forme ne devront
pas pouvoir s'ouvrir, en service normal, pendant que l'appareil est
en mouvement.

Dans le cas d'installation de types spéciaux ne comportant pas de


portes ou dont les portes commencent à s'ouvrir automatiquement
un peu avant l'arrêt de la cabine ou ne commencent à se fermer
qu'au moment du départ de celle-ci, l'inspecteur divisionnaire du Ascenceurs
non
22 travail pourra, sur la demande du chef d'établissement, dispenser et montes
applicable
ce dernier de tout ou partie des obligations prévues à l'article 21, à charges
condition que les mesures nécessaires soient prises pour assurer
aux travailleurs des garanties de sécurité égales à celles prévues à
l'article 20.

Les contrepoids seront installés dans un puits distinct du puits de la


Ascenceurs
cabine ou, s'ils sont placés dans le même puits, guidés de manière non
23 et montes
à éviter tout risque de collision avec la cabine ou de chute sur celle- applicable
charges
ci.
Les moteurs, les organes de transmission, les dispositifs de
verrouillage et de sécurité ne seront accessibles qu'au personnel
qualifié chargé de leur fonctionnement et de leur entretien. L'accès
à ces appareils devra être facile et le personnel devra disposer Ascenceurs
non
24 d'une place suffisante pour y travailler. Il ne sera laissé à la et montes
applicable
disposition des usagers que les organes strictement nécessaires charges
pour actionner les appareils. A côté de ces organes sera affichée
une instruction précisant la façon de les utiliser et désignant
nommément, s'il y a lieu, le personnel préposé à la manoeuvre.

L'entrée dans les locaux, installations ou emplacements où il n'est


Ascenceurs
utile de pénétrer que pour réparer ou entretenir les appareils devra non
24 et montes
être interdite au personnel autre que celui qui est chargé de la applicable
charges
réparation ou de l'entretien.
Les accès des appareils et l'intérieur des cabines seront pourvus Ascenceurs
non
25 d'un éclairage suffisant pour assurer la sécurité des manoeuvres et et montes
applicable
de la circulation. charges

Le chef d'établissement devra, sous sa responsabilité, faire


examiner journellement l'état des dispositifs de sécurité et faire Ascenceurs
non
26 constater que les appareils fonctionnent dans les conditions et montes
applicable
prévues aux articles 20, 21 et 22. Le cas échéant, il ordonnera charges
l'arrêt du service jusqu'à la remise en état de marche des appareils.

Le chef d'établissement devra faire entretenir et graisser


régulièrement les appareils et faire vérifier tous les six mois au
moins les câbles et chaînes de levage et une fois l'an au moins les
organes de sécurité. Cet entretien et ces vérifications seront
effectués par un personnel spécialisé et qualifié, appartenant soit à Ascenceurs
non
26 l'établissement lui-même, soit à une entreprise exerçant et montes
applicable
régulièrement cette activité particulière. Le nom et la qualité des charges
personnes chargées de cet entretien, les dates des vérifications et
les observations auxquelles celles-ci auront donné lieu, seront
consignés sur un registre tenu à la disposition de l'inspecteur du
travail.

Lorsque des travaux d'entretien ou de réparation nécessiteront la


Ascenceurs
neutralisation des dispositifs de sécurité visés aux articles 20, 21 et non
26 et montes
22, ces travaux seront effectués en présence d'un surveillant applicable
charges
qualifié chargé d'assurer la sécurité.

Lorsque des appareils élévateurs seront utilisés par des personnes,


des dispositions seront en outre prises même s'il s'agit du personnel
accompagnant la charge que l'appareil transporte :
1° Pour prévenir la dérive et l'excès de vitesse de la cabine et, au
Ascenceurs
cas où ils se produiraient, empêcher toutes conséquences non
27 et montes
fâcheuses ; applicable
charges
2° Pour assurer une précision suffisante des arrêts ;
3° Pour assurer en fin de course ou en cas d'immobilisation de la
cabine l'arrêt complet de l'appareil, indépendamment du système
habituel de manoeuvre.
Lorsque l'appareil est exclusivement destiné au transport des
objets, il est interdit au personnel de l'utiliser. Une affiche rappellera
cette interdiction. En outre, les appareils de commande extérieure
Ascenceurs
devront être disposés de manière qu'il soit impossible de les non
27 et montes
actionner de la cabine ou de la plate-forme. L'inspecteur du travail applicable
charges
pourra, de plus, si la sécurité générale l'exige, prescrire l'application
de tout ou partie des dispositions définies aux paragraphes 1°, 2° et
3° de l'alinéa précédent.

Tous les appareils porteront visiblement l'indication du maximum de


poids, déclaré par le constructeur, que l'appareil peut soulever.
Cette indication sera exprimée en poids lorsque l'appareil est Ascenceurs
non
28 destiné exclusivement à la manutention d'objets ou d'après le et montes
applicable
nombre des usagers lorsqu'il est affecté exclusivement au transport charges
des personnes. En cas de destination mixte, les deux indications
seront données.
TEXTES REGLEMENTAIRES MAROCAINS RELATIFS AUX ETABLISSEMENTS CLASSEES
INCOMMODE INSALUBRE ET DANGEREUX

Exigences Statut Actions


Commentaires
N.art Articles Applicabilité Champs Conformité Actions Responsable Date Avancement
Dahir du 3 chaoual 1332 Toutes les
(25 août 1914) portant Les établissements qui présentent des causes d'insalubrité,
non activités,
réglementation des d'incommodité ou de danger sont soumis au contrôle et à la
applicable produits et
établissements surveillance de l'autorité/ administrative.
services
insalubres, incommodes
ou dangereux. 01 Toutefois, les établissements de cette nature appartenant à
l'autorité militaire ne sont pas soumis aux dispositions du présent Toutes les
dahir ; ces établissements devront cependant être installés de non activités,
manière à présenter, notamment en ce qui concerne la protection applicable produits et
du voisinage, toutes les garanties de sécurité requises pour les services
établissements civils de même catégorie.
Ces établissements sont divisés en trois classes suivant la nature
des opérations qui y sont effectuées ou les inconvénients qu'ils
Toutes les
présentent au point de vue de la sécurité, de la salubrité ou de la
non activités,
02 commodité publiques.
applicable produits et
La nomenclature et le classement desdits établissements seront
services
déterminés par arrêté de Notre Grand Vizir, sur la proposition du
directeur général des travaux publics (1).

Le directeur général des travaux publics peut suspendre, par voie


d'arrêté, la construction ou l'exploitation d'un établissement qui, bien
que non classé dans la nomenclature précitée, paraîtrait cependant
Toutes les
de nature à tomber sous l'application de l'article premier.
non activités,
03 Si, dans le délai de quatre mois, à dater de la notification dudit
applicable produits et
arrêté, le classement de l'établissement en cause et l'autorisation
services
du directeur général des travaux publics ne sont pas intervenus
dans les formes prévues aux articles 2, 4 et suivants, il peut être
passé outre par l'intéressé.

Les établissements rangés dans la première ou la deuxième classe


ne peuvent être ouverts sans une autorisation préalable. Cette
autorisation est délivrée par arrêté du pacha ou caïd, sur avis de Toutes les
l'autorité municipale ou locale de contrôle, pour les établissements non activités,
04
de la deuxième classe. Les établissements rangés dans la troisième applicable produits et
classe doivent faire l'objet, avant leur ouverture, d'une déclaration services
écrite adressée à l'autorité municipale ou locale de contrôle du lieu
où sera situé l'établissement.
Les demandes d'autorisation pour les établissements des deux
premières classes et la déclaration prévue pour les établissements
de la troisième classe, sont établies sur papier timbré. Elles sont
déposées, en double exemplaire, ainsi que les documents y
annexés, ou envoyés sous pli recommandé. Le requérant ou le
Toutes les
déclarant est tenu de fournir tous renseignements supplémentaires
non activités,
qui pourront lui être demandés pour l'instruction de sa requête, et
applicable produits et
de faire élection de domicile dans la circonscription administrative
services
où sera situé l'établissement. Les demandes concernant les
établissements de la première classe sont adressées au directeur
général des travaux publics, et celles relatives aux établissements
de la deuxième classe, à l'autorité de contrôle ou au chef des
services municipaux du lieu de l'établissement.

Les demandes d'autorisation doivent être accompagnées :


1° D'une note mentionnant :
Toutes les
a) les nom, prénoms et domicile du requérant, ou s'il s'agit d'une
non activités,
société, sa raison sociale ou sa dénomination, son siège social ainsi
applicable produits et
que la qualité du signataire de la demande ;
services
b) le caractère et la consistance de l'établissement envisagé ;
c) le nombre approximatif d'ouvriers à employer... ;
2° D'un plan exact de la situation de l'établissement dressé à Toutes les
l'échelle minimum de 0,02 m par mètre, faisant ressortir la non activités,
délimitation de l'emplacement à occuper et le nom des artères applicable produits et
voisines ; services

3° D'un plan de l'établissement et d'une notice précisant notamment


:
a) la disposition des locaux et leurs dimensions ;
b) la disposition et les dimensions des ouvertures prévues pour
l'évacuation des locaux et leur aération ;
c) le nombre approximatif d'ouvriers à employer ; l'emplacement,
Toutes les
ainsi que le mode et les conditions d'évacuation, d'utilisation ou de
non activités,
traitement des eaux résiduaires, des déchets et des résidus de
applicable produits et
l'exploitation ;
services
d) les moyens de prévention prévus pour la lutte contre l'incendie et
l'emplacement des postes de secours ;
e) le cas échéant, l'emplacement et la nature des moteurs,
générateurs, organes de transmission, machines-outils, appareils
cuves, bassins, réservoirs et puits, ainsi que la force et le mode
d'emploi des moteurs ;

Toutes les
4° D'une pièce justificative du versement prévu au sixième alinéa non activités,
de l'article 6 ci-après ; applicable produits et
05 services
05
5 ° Pour les établissements mettant en œuvre des courants
électriques :
a) d'un schéma de l'emplacement des usines, sous-stations, postes
Toutes les
de transformation, canalisations et installations soumises à des
non activités,
dispositions législatives spéciales ;
applicable produits et
b) d'une note indiquant dans quelles conditions sont réalisées les
services
prescriptions réglementaires, et donnant les renseignements
techniques indispensables pour assurer le contrôle de l'application
des dispositions spéciales en vigueur.

La déclaration exigée pour les établissements de la troisième classe


Toutes les
doit être accompagnée des documents prévus aux paragraphes
non activités,
1er, 2 et 3 ci-dessus, et, pour les établissements mettant en œuvre
applicable produits et
les courants électriques, du schéma et de la note visée au
services
paragraphe 5 ci-dessus.
Toutes les
La déclaration est communiquée avec les documents y annexés, à non activités,
l'inspecteur du travail de la circonscription. applicable produits et
services

L'autorité locale délivre récépissé de la déclaration aux intéressés


dans le délai de deux mois de la réception de celle-ci et adresse
copie de ce récépissé à l'inspecteur du travail de la circonscription
en y annexant une expédition des plans et copie des avis formulés
par les services intéressés. Elle notifie, en même temps, aux
déclarants une copie des prescriptions générales édictées dans les
arrêtés dont il est fait mention ci-après, applicables à
l'établissement, et une copie des observations formulées, le cas Toutes les
échéant, par l'inspecteur du travail. non activités,
L'autorité locale rappelle, en outre, les prescriptions légales et applicable produits et
réglementaires relatives à l'hygiène et à la sécurité des travailleurs. services
Aucun établissement de la troisième classe ne pourra fonctionner
avant que n'ait été délivré le récépissé de la déclaration, et tant qu'il
n'aura pas été tenu compte des observations de l'inspecteur du
travail. Si cet établissement doit être installé dans un quartier
indigène, son ouverture est subordonnée à la délivrance d'une
autorisation spéciale de l'autorité municipale ou locale du lieu où
son installation est projetée.

Des arrêtés du directeur général des travaux publics détermineront


Toutes les
les prescriptions générales à imposer aux établissements de la
non activités,
troisième classe. Lorsque des modifications seront apportées à ces
applicable produits et
arrêtés, elles seront applicables aux établissements antérieurement
services
ouverts.
Toutes les
Dans les quinze jours de la demande visant un établissement de la
non activités,
première classe, un arrêté du directeur général des travaux publics
applicable produits et
prescrit une enquête de commodo et incommodo.
services
L'arrêté indique la nature et l'importance de l'établissement projeté,
le nom du demandeur, ainsi que tous les renseignements qui
peuvent intéresser le public. Il détermine, dans un rayon de 1 000
mètres au moins autour du lieu choisi pour l'établissement, les
localités intéressées au projet et où l'enquête doit avoir lieu ; il
désigne notamment le lieu où le dossier de l'affaire doit rester Toutes les
déposé à la disposition des intéressés. Il fixe la durée de l'enquête, non activités,
laquelle ne peut être inférieure à un mois. applicable produits et
Il est procédé à l'enquête dans les localités ainsi désignées par les services
soins des pachas ou caïds et par l'intermédiaire de l'autorité
municipale ou locale de contrôle. L'arrêté est affiché en arabe et en
français au siège de ladite autorité et publié dans les marchés. Il
est, en outre, inséré au Bulletin officiel du Protectorat et dans les
journaux d'annonces légales de la situation dans les lieux.

Pendant la durée fixée pour l'enquête, les observations des Toutes les
intéressés sont reçues par les autorités chargées de l'enquête et non activités,
transmises au directeur général des travaux publics avec leur avis applicable produits et
et celui du chef de la région. services
S'il s'agit d'un établissement de la deuxième catégorie, l'enquête est
Toutes les
ordonnée par arrêté du pacha ou du caïd, pris dans les mêmes
non activités,
formes que le précédent, le rayon du périmètre auquel s'étend
applicable produits et
l'enquête pouvant être abaissé à 500 mètres, et la durée de cette
services
enquête à quinze jours au maximum.
06
Dans tous les cas, les frais résultant de l'enquête et, notamment,
les frais d'affichage et d'insertion seront à la charge du requérant
qui devra, à cet effet, verser à la caisse du Trésor, ou, si
l'établissement de la deuxième classe devant être installé à Toutes les
l'intérieur d'un périmètre municipal, à celle du receveur municipal, non activités,
une somme forfaitaire dont le montant sera fixé par ville, région ou applicable produits et
zone, selon le cas, par décision du secrétaire général du Protectorat services
prise sur la proposition du directeur général des travaux publics,
après avis du directeur général des finances et du directeur des
affaires politiques.

Avant de clore l'enquête, l'autorité locale chargée de procéder à


l'enquête pour les établissements de première ou de deuxième
catégorie, soumet pour examen la demande d'autorisation et les
Toutes les
pièces y annexées, ainsi que le dossier d'enquête, à l'inspecteur du
non activités,
travail de la circonscription et au médecin de la santé et de
applicable produits et
l'hygiène publiques chargé des questions d'hygiène et de salubrité
services
du centre de la situation de l'établissement (médecin directeur du
bureau municipal d'hygiène ou médecin régional de la santé et de
l'hygiène publiques).

Si cet examen fait apparaître que les dispositions matérielles


projetées pour l'établissement ne répondent pas à tout ou partie des
prescriptions édictées par les dahirs et arrêtés sur l'hygiène et la Toutes les
sécurité des travailleurs, l'autorité compétente pour délivrer non activités,
l'autorisation sursoit, par arrêté motivé, à la délivrance de applicable produits et
l'autorisation jusqu'à ce que le plan produit à l'appui de la demande services
ait été modifié de manière satisfaisante à ces prescriptions. Cet
arrêté est notifié à l'intéressé.
L'autorité compétente pour délivrer l'autorisation est tenue de
statuer dans un délai de deux mois à dater de la clôture d'enquête.
Toutes les
Les autorisations sont accordées sous réserve des droits des tiers.
non activités,
07 Une ampliation de tout arrêté concernant les établissements de la
applicable produits et
deuxième classe, une expédition des plans et une copie des avis
services
formulés par les services intéressés sont adressées à l'inspecteur
du travail de la circonscription par l'autorité locale compétente.

L'autorisation peut être refusée dans l'intérêt de la sécurité, de Toutes les


l'hygiène ou de la commodité publiques, ou subordonnée à une non activités,
08
modification de l'emplacement choisi ou des dispositions projetées. applicable produits et
Dans tous ces cas, la décision doit être motivée. services
Dans les villes municipales et leur banlieue, dans les centres
Toutes les
délimités, dans les zones périphériques des villes et des centres,
non activités,
les établissements de la première et de la deuxième classe ne
applicable produits et
peuvent être autorisés qu'à l'intérieur des secteurs industriels créés
services
à cet effet.

En outre, certaines industries qui seront limitativement désignées


par arrêté viziriel pourront être interdites à l'intérieur du périmètre
municipal, du périmètre d'un centre délimité ou de la zone
périphérique. Toutes les
En particulier, les dépôts d'os verts, os gras, os secs onglons, non activités,
sabots et autres déchets d'animaux, ainsi que les fabriques et applicable produits et
dépôts d'acide cyanhydrique ou ateliers où cet acide est mis en services
oeuvre, sont interdits à l'intérieur des périmètres municipaux et des
périmètres des centres urbains ainsi que de leurs zones
périphériques quand ceux-ci sont délimités par arrêtés viziriels. "

09 En dehors des périmètres définis ci-dessus, les établissements de


la première ou deuxième classe ne pourront être autorisés qu'à une Toutes les
certaine distance des agglomérations urbaines ou rurales, non non activités,
encore délimitées, dans ce cas, les autorisations d'installation applicable produits et
fixeront cette distance, qui ne sera en aucun cas inférieure à 500 services
mètres.

En ce qui concerne les établissements existant déjà dans les zones Toutes les
d'habitation, seules pourront être autorisées les modifications non activités,
apportées les conditions de leur exploitation qui n'aggraveraient pas applicable produits et
la gêne résultant de leur existence pour le voisinage. services

En outre, un arrêté de Notre Grand Vizir pourra déterminer ceux


Toutes les
des établissements de la troisième classe qui devront être assimilés
non activités,
aux établissements des deux premières classes en ce qui concerne
applicable produits et
l'application des alinéas précédents et dont l'ouverture est en
services
conséquence interdite dans toute zone d'habitation.
L'arrêté d'autorisation fixe la consistance de l'établissement et
l'importance des installations qu'il comporte. Il peut ordonner, dans
l'intérêt général, des prescriptions destinées à prévenir les Toutes les
incendies, les accidents de toute nature, à réduire les causes non activités,
d'insalubrité, odeurs ou émanations malsaines, à éviter notamment applicable produits et
la pollution des eaux, et, en général, toutes les mesures d'hygiène services
et de sécurité qui doivent être observées dans la construction des
bâtiments ou l'exploitation de l'industrie.

Les conditions ainsi fixées ne peuvent en aucun cas ni à aucune


époque faire obstacle à l'application des dispositions édictées par le
Toutes les
dahir du 13 juillet 1926 (2 moharrem 1345) portant réglementation
non activités,
du travail dans les établissements industriels et commerciaux, et
applicable produits et
des arrêtés pris pour son exécution, dans l'intérêt de l'hygiène et de
services
la sécurité des travailleurs, ni être opposées aux mesures qui
10 pourraient être régulièrement ordonnées dans ce but.

Toutes les
Ces dispositions sont rappelées, pour chaque établissement et
non activités,
suivant la nature de cet établissement, dans un titre spécial de
applicable produits et
l'arrêté d'autorisation.
services
L'arrêté peut, en outre, interdire toute construction dans une zone
Toutes les
déterminée autour de l'établissement à charge pour l'exploitant de
non activités,
supporter les indemnités qui pourraient être dues aux tiers du fait de
applicable produits et
cette servitude.
services
Ces prescriptions constituent le règlement de l'établissement.
Des arrêtés complémentaires, pris dans les mêmes formes que les
Toutes les
arrêtés d'autorisation, peuvent imposer ultérieurement toutes les
non activités,
mesures que la sauvegarde des intérêts du voisinage ou de la
applicable produits et
santé publique rend nécessaires ou atténuer celles des
services
prescriptions primitives dont le maintien n'est plus justifié.
Toutes les
L'autorisation prévue à l'article précédent est périmée si, dans le non activités,
délai d'un an, les travaux n'ont pas été entrepris. applicable produits et
services
Toutes les
Si un établissement rangé dans la troisième classe, ouvert après
non activités,
déclaration, cesse d'être exploité pendant plus d'une année,
applicable produits et
l'exploitant doit faire une nouvelle déclaration.
services

Lorsqu'un établissement autorisé ou déclaré change d'exploitant, le


Toutes les
successeur ou son représentant doit, dans le mois qui suit la prise
non activités,
de possession, en faire la déclaration à l'autorité qui a délivré
applicable produits et
l'autorisation ou reçu la déclaration. Il est délivré un récépissé sans
services
frais de cette déclaration, qui doit être établie sur papier timbré.

11
11 Lorsqu'un chef d'établissement veut ajouter à son exploitation
première, quelle que soit la classe dans laquelle elle rentre, une
autre industrie classée, même de classe inférieure à celle qui a été
autorisée, il est tenu de se pourvoir d'une nouvelle autorisation ou
de faire une nouvelle déclaration pour cette nouvelle industrie. Tout
transfert d'un établissement classé sur un autre emplacement, toute
transformation dans l'état des lieux, dans la nature de l'outillage ou
Toutes les
du travail, toute extension de l'exploitation entraînant une
non activités,
modification notable des conditions imposées par l'arrêté
applicable produits et
d'autorisation ou des termes de la déclaration nécessitent, suivant
services
la classe de l'établissement, une demande d'autorisation
complémentaire ou une déclaration nouvelle qui doit être faite
préalablement aux changements projetés. Cette demande et cette
déclaration sont soumises aux mêmes formalités que la demande et
la déclaration primitives. Les dispositions des articles 5 et 10,
dernier alinéa, sont également applicables aux cas prévus par le
présent alinéa.

Toutes les
L'autorisation est toujours révocable, mais seulement dans un non activités,
12
intérêt public et moyennant une juste indemnité. applicable produits et
services

L'inspection des établissements insalubres, incommodes ou


dangereux est confiée, concurremment avec les officiers de police
judiciaire, aux agents spécialement commissionnés à cet effet par le
directeur général des travaux publics.
Les agents ainsi commissionnés spécialement doivent, avant de
prendre possession de leurs fonctions, devant le tribunal de paix de
leur résidence, prêter serment de ne pas révéler, et de ne pas
utiliser directement ou indirectement, même après cessation de Toutes les
leurs fonctions, les secrets de fabrication et, en général, les non activités,
procédés d'exploitation dont ils pourraient avoir pris connaissance applicable produits et
dans l'exercice de leurs fonctions. Toute violation de ce serment est services
punie conformément aux dispositions de l'article 378 du Code
pénal.
Les agents qualifiés pour l'inspection des établissements classés
ont mission de surveiller l'application du présent dahir et des arrêtés
relatifs à son exécution, et ont entrée dans les établissements
soumis à leur surveillance à tout moment de leur fonctionnement,
en vue d'y faire telles constatations qu'ils jugent nécessaires.

Toutefois, les inspecteurs du travail sont seuls chargés de


l'application des prescriptions des arrêtés concernant l'hygiène et la
sécurité du personnel employé dans les établissements classés. Toutes les
Les contraventions à ces prescriptions sont constatées et punies non activités,
13 comme les contraventions aux dispositions du dahir du 13 juillet applicable produits et
1926 (2 moharrem 1345) portant réglementation du travail dans les services
établissements industriels et commerciaux relatives à l'hygiène et à
la sécurité des travailleurs.
Avant de constater les contraventions aux dispositions autres que
celles concernant l'hygiène et la sécurité des travailleurs, les
officiers de police judiciaire et les agents commissionnés, habilités à
l'inspection des établissements classés, doivent mettre, par écrit,
les chefs d'établissements en demeure de se conformer, dans un
délai déterminé, aux prescriptions des arrêtés du directeur général
des travaux publics ou des pachas ou caïds auxquels il aura été
contrevenu. La mise en demeure est consignée sur un registre
spécial, mis à la disposition des agents habilités à inspecter les Toutes les
établissements, à qui les patrons ou leurs préposés sont tenus de non activités,
présenter à toute réquisition ce registre, ainsi que les arrêtés applicable produits et
d'autorisation ou les récépissés de déclaration et les arrêtés services
annexés aux récépissés.
Les contraventions visées à l'alinéa précédent sont constatées par
des procès-verbaux, qui font foi en justice jusqu'à preuve du
contraire.
Ces procès-verbaux sont dressés en double exemplaire, l'un étant
envoyé au directeur général des travaux publics et l'autre au
procureur commissaire du gouvernement près le tribunal de
première instance.

Les dispositions du présent dahir s'appliquent aux établissements


existant au jour de la promulgation.
Les chefs, directeurs ou gérants desdits établissements, sont tenus, Toutes les
dans un délai de trois mois, à dater de l'arrêté du Grand Vizir prévu non activités,
14
par l'article 2, de se conformer aux prescriptions des articles 4 et applicable produits et
suivants. services
Toutefois, le refus d'autorisation s'il y a lieu, ou les conditions
imposées en vertu de l'article 9, peuvent donner lieu à indemnité.

Seront punies d'une amende de 100 à 1 000 francs les infractions


aux prescriptions de l'article 4 du présent dahir et d'une amende de
5 à 15 francs, les infractions aux prescriptions de l'avant-dernier
alinéa de l'article 5, ainsi que les infractions aux prescriptions des
Toutes les
arrêtés prévus à l'article 10 pour les établissements des première et
non activités,
15 deuxième classes.
applicable produits et
En cas de récidive, les amendes seront respectivement de 200 à
services
5.000 francs et de 16 à 500 francs.
Il y a récidive, pour l'application du présent dahir, lorsque, dans les
douze mois antérieurs au fait poursuivi, le contrevenant a déjà subi
une condamnation devenue définitive, pour une infraction identique.

Le tribunal de première instance de la situation des lieux peut, sur Toutes les
réquisition de l'Administration, ordonner la fermeture ou la non activités,
suppression d'un établissement qui ne s'est pas conformé aux applicable produits et
prescriptions du présent dahir ou de l'arrêté d'autorisation. services

16
Le directeur général des travaux publics ou, s'il s'agit d'un
16 établissement de la deuxième catégorie, le pacha ou le caïd, peut
ordonner la suspension des travaux ou la fermeture de Toutes les
l'établissement jusqu'à ce que soit intervenue la décision du non activités,
tribunal. Le directeur général des travaux publics peut également applicable produits et
ordonner la fermeture des établissements de troisième classe, en services
cas d'inobservation persistante des conditions essentielles édictées
à l'égard des catégories d'établissements auxquels ils se rattachent.
ANNEXE 1 MODELE DU RAPPORT DE LACCIDENT DE TRAVAIL
Est établi, tel qu'annexé au présent arrêté, le modèle du rapport qu'il faut élaborer sur les
circonstances de l'accident du travail, de la maladie professionnelle ou à caractère professionnel.

Le présent arrêté sera publié au Bulletin officiel.

Modèle du rapport sur les circonstances de l'accident du travail, de la


maladie professionnelle ou à caractère professionnel
L'employeur

Nom :...........................................................................................
Adresse: .......................................................................................
Nature de l'activité:...........................................................................
Téléphone:.....................................................................................
La victime :

Nom et prénom : .............................................................................

Nationalité : ...........................Date de naissance :.................................

Ancienneté dans le poste du travail : ...................Date d'embauche :.............


Poste occupé : ...............................................................................
L'accident

Arrêté du ministre de l'emploi et de la


formation professionnelle n° 345-05 Date de l'accident : .................................. Lieu de
du 29 hija 1425 (9 février 2005) fixant l'accident : ......................................
le modèle du rapport qu'il faut
élaborer sur les circonstances de Heure : ..................................................................................................
l'accident du travail, de la maladie .................
professionnelle ou à caractère Circonstances détaillées de
professionnel. l'accident : ........................................................................
Nature, situation et conséquences des lésions causées par
l'accident : ...............................
Maladie professionnelle ou à caractère professionnel

Date d'affection ou de constatation de la


maladie : .............................................................
Le travail ayant causé la
maladie : .....................................................................................
Les conséquences de la
maladie : ......................................................................................
Résultat de l'enquête réalisée par le comité d'hygiène et de sécurité

Causes de l'accident ou de la maladie professionnelle


Dispositions, prises pour éviter un accident similaire :
Taux de l'incapacité temporaire fixé par le médecin°:
Taux de l'incapacité permanente :
Noms et fonctions des membres du Comité ayant réalisé l'enquête :
Date de la réalisation des enquêtes :
Signature des délégués du personnel
ou des représentants syndicaux dans le comité

Signature de l'employeur
ou de son représentant
ANNEXE 2 PLAN TYPE RAPPORT MEDICAL ANNUEL

Le plan type du rapport médical annuel que doit établir le médecin du travail doit être conforme au
modèle annexé au présent arrêté.
Annexe
Plan type du rapport médical annuel
0. généralités :
01. Caractéristiques de l'entreprise
010- Nom et prénoms de l'employeur, ou raison sociale.
011- Adresse de l'établissement.
012- Numéro d'affiliation à la Caisse nationale de sécurité sociale.
013- Effectif moyen annuel.
014- Nature des travaux et fabrications.
015- Risques de maladies professionnelles encourus.
02. Caractéristiques du service médical
020- Personnel :
- Médecin(s) : nom, prénom, titres : diplôme, certificat d'études supérieures de médecin hygiéniste
du travail-année et faculté d'obtention ;
- Nombre de vacations hebdomadaires et durée de celles-ci ;
- Assistante(s) sociale(s) : nom, prénoms, qualification ;
- Infirmier(s), infirmière(s) : nom, prénoms, qualification ;
- Autres personnels (secouristes, etc.).
021- Locaux. (Emplacement et état actuels, etc.).
022- Matériel : matériel radiologique (marque, type) autre matériel.
023- Nature du service (Autonome
(Interentreprises (dénomination,adresse).
1. Bilan d'activités médicales :
(Correspondant au cahier d'activités)
10- Embauchage : Nombre d'examens pratiqués ;
Nombre de refus prononcés.
Examens systématiques de surveillance :
Nombre d'examens annuels ;
Nombre d'examens des sujets exposés à un risque particulier d'accidents du travail ou aux
maladies professionnelles ;
Nombre d'examens de jeunes ;
Autres examens (femmes enceintes, déficients, etc.).
12- Examens systématiques spéciaux :
121- A la reprise du travail :
Apres maladie ;
Après accident.
122- En vue de changement de poste.
123- En vue de changement d'emploi.
13- Consultations spontanées de membres du personnel.
14- Nombre de malades orientés par spécialité.
15- Nombre d'examens radiologiques : (radiographies, radiophotographies, etc.).
16- Nombre d'examens complémentaires à la charge de l'employeur :
Clinique ;
Radiologie ;
Laboratoire.
17- Nombre de maladies professionnelles déclarées :

- figurant à l'annexe I de l'arrêté du ministre du travail et des affaires sociales n° 100-68 du 20 mai
1967, pris pour l'exécution du dahir du 26 joumada I 1362 (31 mai 1943) étendant aux maladies
professionnelles les dispositions de la législation sur la réparation des accidents du travail.

figurant à l'annexe IV du même arrêté.


18- Nombre d'accidents du travail enregistres au service.
19- Nombre d'ouvriers hospitalisés pour accident du travail ou maladie professionnelle.
2. Données Documentaires :
20- Commentaires sur les données numériques des rubriques 10 à 19.
21- Commentaires sur les maladies professionnelles et sur les accidents du travail.
210- Produits ou travaux responsables de maladies et manifestations cliniques ou biologiques
observées.
211- Pathologie spéciale à certaines activités du travail.
212- Importance des premiers soins donnés pour maladie d'origine professionnelle et pour
accident du travail.
213- Etude du facteur humain dans la genèse des accidents du travail (éléments du facteur
personnel le plus fréquemment dégagés).
214- Taux de fréquence et taux de gravité des accidents du travail.
Nombre d'accidents x 100.000
Taux de fréquence :____________________________
Nombre d'heures ouvriers
Nombre de journées perdues x 1.000
Taux de gravité :______________________________________
Nombre d'heures ouvriers
22- Réadaptation professionnelle : nombre de cas. Résultats obtenus.
23- Participation à la surveillance de l'hygiène et de la sécurité de l'entreprise :
- Nombre de visites des lieux de travail et des installations sanitaires.
- Détail des mesures préventives (individuelles ou collectives).
24- Etudes des postes de travail.
25- Commentaires sur la morbidité générale et l'absentéisme.
26- Liaisons intérieures et extérieures.
27- Autres organisations de caractère médical et paramédical de l'entreprise.
28- Travaux et publications du médecin du travail (s'il y a lieu).
29- Remarques et suggestions concernant la médecine du travail.
ANNEXE 3 CLASSIFICATION DES ETABLISSEMENTS CLASSES INCOMMODES INSALUBRES DANGEREUX
Les établissements auxquels s'appliquent le dahir susvisé du 25 août 1914 (3
01 01 chaoual 1332) et les dahirs qui l'ont modifié ou complété et le classement desdits
établissements sont déterminés par le tableau ci-après :

Num Désignation des industries Inconvénients Classes

Bruit, odeur,
danger des
1 0 Abattoirs publics et abattoirs industriels mouches, Première
altération des
eaux.
Emanations
2 0 Accumulateurs (Fabrication des plaques d')
nuisibles.
Deuxième

0 Acétates (Fabrication des) :


D'amyle (voir n° 47) ;
De cuivre (voir n° 381)
D'éthyle (voir n° 170) ;
De méthyle (voir n° 271).

Odeur et
Acétylène comprimé sous une pression supérieure à un kilogramme et demi par
3 0 centimètre carré ou dissous (Fabrication de I').
danger Première
d'explosion.

Danger
Acétylène comprimé sous une pression supérieure à un kilogramme et demi par
4 0 centimètre carré (Dépôts d').
d'incendie et Première
d'explosion

5 0 Acétylène dissous (Dépôts d'), :


Danger
d'explosion et
d'incendie,
A.- Sous une pression supérieure à 15 kg/cm2 à la température de 15 degrés Première
bruit, altération
accidentelle
des eaux.

B : Sous une pression ne dépassant pas 15 kg/cm 2 à la température de 15 degrés :

1° Le dépôt étant situé dans un local spécial au rez-de-chaussée éloigné de


8 mètres au moins de bâtiments occupés ou habités par des tiers et le
1 volume de gaz emmagasiné (calculé à la température de 15 degrés et à la
pression normale de 760 mm de mercure) étant :

a) Supérieur à 300 m3 id. Deuxième.


b) Supérieur à 48 m3 mais inférieur ou égal à 300 m3 id. Troisième.

2° Le dépôt ne répondant pas aux conditions de situation du paragraphe 1°


2 et le volume de gaz emmagasiné (calculé comme au paragraphe 1°) étant :

a) Supérieur à 100 m3 id. Deuxième.


b) Supérieur à 12 m3 mais inférieur ou égal à 100 m3 id. Troisième.

Acétylène gazeux ou comprimé sous une pression de un kilogramme et demi par


centimètre carré de surpression au plus, par l'action de l'eau sur le carbure de
6 0 calcium, la quantité de carbure mise en oeuvre étant supérieure à deux kilogrammes
et le volume de gaz emmagasiné mesuré à 760 millimètres et à 15 degrés supérieur
à 20 litres (Fabrication de l') :

1° Lorsque le générateur est dans un local spécial non surmonté d'étages et


extérieur à tout autre bâtiment, la quantité de carbure mise en oeuvre étant Danger
1 inférieure à 75 kilogrammes mais supérieure à 10 kilogrammes et le volume d'incendie et Troisième
du gaz emmagasiné, mesuré à 760 millimètres de mercure et 15 degrés d'explosion
inférieur à 1.200 litres mais supérieur à 50 litres ;
2° Lorsque le générateur est place dans un bâtiment (atelier ou immeuble),
Danger
la quantité de carbure mise en oeuvre étant inférieure à 10 kilogrammes et
2 le volume du gaz mesuré à 760 millimètres et 15 degrés inférieur à 200
d'incendie et Troisième
d'explosion.
litres.
3° Lorsque le générateur est placé dans un local non surmonté d'étages et
Danger
extérieur à tout autre bâtiment, la quantité de carbure mise en oeuvre étant
3 inférieure à 10 kilogrammes et le volume mesuré à 760 millimètres de
d'incendie et Troisième
d'explosion.
mercure et à 15 degrés inférieur à 50 litres.
Odeurs, danger
4 4° Dans tous les autres cas.
d'explosion
Deuxième

Danger
7 0 Acétylène liquéfié (Fabrication de l') d'explosion et Première
d'incendie.
8 0 Acétylène liquéfié (Dépôts d') Id. Première

9 0 Acide acétique (Fabrication de l') par synthèse à partir de l'aldéhyde éthylique Id. Première

Emanations
nuisibles,
10 0 Acide arsénieux (Fabrication ou raffinage de l') par volatilisation et condensation poussières Première
nocives pour le
bétail.
Acide arsénique (Fabrication de l') au moyen de l'acide arsénieux et de l'acide
11 0 azotique :
Emanations
1 1° Quand les produits gazeux sont absorbés nuisibles Deuxième
accidentelles.
Emanations
2 2° Quand les produits gazeux ne sont pas absorbés
nuisibles
Première

12 0 Acide butyrique (Fabrication de l') :


1 1° Par fermentation des vinasses ou résidus analogues d'origine végétale Odeur. Première
2 2° Par fermentation d'hydrates de carbone Id. Deuxième
13 0 Acide chlorhydrique (Fabrication de l') :
1 1° Par le sel marin et l'acide sulfurique (voir n° 354) ;
2 2° Par décomposition des chlorures de magnésium et autres :
Emanations
nuisibles,
a a) Quand il y a dégagement d'acide action nocive Première
sur la
végétation.
Emanations
b b) Quand il n'y a pas dégagement d'acide nuisibles Deuxième
accidentelles
Poison très
Acide cyanhydrique (Fabrication de l'), quel que soit le procédé de
13 bis fabrication employé.
violent. Danger Première
d'explosion :
Acide cyanhydrique (Dépôts et mise en oeuvre d'). id. Première
Emanations
14 0 Acide fluorhydrique (Fabrication de l')
nuisibles.
Deuxième

15 0 Acide lactique (Fabrication de l') Odeur. Deuxième


Acide nitrique (Fabrication de l') par la décomposition d'un nitrate ou par oxydation
16 0 de l'azote de l'air ou du gaz ammoniac :
Emanations
1 1° Quand il y a dégagement de vapeurs nitreuses
nuisibles.
Deuxième

Emanations
2 2° Quand il n'y a pas dégagement de vapeurs nitreuses nuisibles Troisième
accidentelles.
17 0 Acide oxalique (Fabrication de l') :
1 1° Par l'acide nitrique :
Emanations
a a) Quand il y a dégagement de vapeurs nitreuses
nuisibles.
Première

Emanations
b b) Quand il n'y a pas dégagement de vapeurs nitreuses nuisibles Troisième
accidentelles.
2 2° Par la sciure de bois et la potasse ou la soude Fumée, odeur.