Vous êtes sur la page 1sur 3

Anomalies du liquide amniotique

Rappel physiologique
2 périodes distinctes:
0-20 SA:
formé à travers la peau fœtale (avant la kératinisation), composition proche du sérum fœtal

20 SA à Terme :
formé par la diurèse fœtale et par l’excrétion du liquide pulmonaire, composition totalement
différente du sérum fœtal

-Le rôle du LA:

*Anti-bactérien:
grâce aux propriétés bactériostatiques et bactéricides

*Mécanique:
permet les mouvements actifs du fœtus indispensables à la maturation de la motricité et à la
trophicité musculaire générale. il le protège contre les traumatismes externes, de plus, il
joue un rôle primordial dans le développement du poumon fœtal

Volume

• 0-20 sem:  très progressive corrélée au poids foetal


• 22-39 SA: volume quasi constant
• pic autour de 32-33 SA
• volume moyen 500 ml ( 300 - 2000ml).
• témoin du bien-être foetal
Méthodes de mesure

Deux techniques:
*Chamberlain qui mesure la profondeur de la plus grande citerne, quatre grades :
I : inférieur à 1 cm ou oligoamnios ;
II : 1 à 2 cm ou marginal ;
III : 2 à 8 cm ou volume normal ;
IV : supérieur à 8 cm ou hydramnios.
*Phelan : C'est l'index du LA. Cette technique semble être la meilleure. 5 groupes :
-de 0 à 5 cm : oligoamnios ;
-de 5,1 à 8 cm : marginal ;
-de 8,1 à 18 cm : volume normal ;
-supérieur à 18,1-25 cm : excès ;
- supérieur à 25 cm : hydramnios.
HYDRAMNIOS
Excès anormal du volume de liquide amniotique défini en échographie par une citerne de liquide
amniotique supérieure à 8 cm ou un index amniotique supérieur à 25 cm.
De 20 à 40 % des hydramnios sont en rapport avec une malformation fœtale.

-Causes Fœtales de l’hydramnios :

-Malformations,
-Grossesse gémellaire avec anastomoses
vasculaires (jumeau transfuseur),
-Infection congénitale,
-Anomalie de l'hémoglobine (thalassémie),
-Transfusion fœto-maternelle ;
-Causes maternelles de l’hydramnios :

-Diabète,
-Iso-immunisation érythrocytaire ;

aucune étiologie n'est retrouvée dans 30 % des cas environ

-Conduite à tenir :

Hydramnios aigu du deuxième trimestre :


malformation fœtale et syndrome transfuseur-transfusé d'une grossesse gémellaire : le
traitement repose sur des évacuations amniotiques répétées, mais le pronostic est mauvais.

Hydramnios chronique du troisième trimestre :


-Recherche des causes ;
-Échographie pour étude de la morphologie, de la motricité et de la déglutition fœtales ;
-Vélocimétrie Doppler ombilicale ;
-Amniocentèse : alpha-fœtoprotéine, acétylcholinestérase, bilirubine :
-- caryotype,

OLIGOAMNIOS

Il s'agit d'une diminution pathologique de la quantité de liquide amniotique dont le diagnostic


est échographique : plus large citerne de liquide amniotique inférieure à 2 cm ou index
amniotique des 4 quadrants inférieur ou égal à 5 cm.

-Causes :
Fœtales :  
-Malformations (urinaires ++),
-Anomalies chromosomiques,
-RCIU,
-Postmaturité,
-Rupture prématurée des membranes ;
Maternelles :  
-Insuffisance utéro-placentaire (syndromes vasculo-rénaux, hypovolémie),
-Iatrogènes (AINS et inhibiteurs de l'enzyme de conversion) ;
Placentaires :  
-Syndrome transfuseur-transfusé.

-Conduite à tenir :

-L'échographie est essentielle pour le diagnostic positif, la recherche d'une malformation fœtale
(uropathie obstructive ou non) et du retentissement sur la vitalité (RCIU).
-Elle doit être complétée Doppler utérine et ombilicale.
-Une amniocentèse et/ou cordocentèse permet de faire un caryotype. 
L'amnio-infusion (injection intra-amniotique de sérum physiologique) facilite le diagnostic
échographique et permet parfois d'objectiver une rupture prématurée des membranes.

*Au deuxième trimestre. Dans les cas graves (oligoamnios avant 20 SA, malformation), une
interruption médicale de la grossesse peut être discutée. Des amnio-infusions hebdomadaires
pour éviter l'hypoplasie pulmonaire et les déformations articulaires du fœtus ont été proposées.

*Au troisième trimestre. Si la cause est une souffrance fœtale chronique (HTA, toxémie, terme
dépassé), le bilan de vitalité permettra d'adopter la meilleure conduite à tenir (déclenchement
du travail ou césarienne).

Vous aimerez peut-être aussi