Vous êtes sur la page 1sur 4

Quelles relations entre le diplôme, l’emploi et le salaire – L’impact de la qualification sur le risque chômage et le salaire perçu

(2 / 3) - Page 1 sur 4

Quelles relations entre le diplôme, l’emploi et le salaire ?


--
L’impact de la qualification sur le risque chômage et le salaire perçu (2/3)
--
Fichier d’activités
Etape 1 : Vérification des connaissances

Document : Vrai/Faux
Vra Fau Justification
i x
1. La qualification individuelle correspond à X cela correspond à la qualification
l’ensemble des diplomes et compétences individuelle
necessaires pour occuper un emploi.
2. Pour être considérée comme chômeuse, la X Une personne au chômage, c’est la
personne doit uniquement être sans emploi. personne qui est en âge de travailler,
sans emploi, disponible, et est en
recherche active d’un emploi
3. L’absence de qualification est une des X Lorsqu’une personne manque de
explications du chômage. qualifications, elle est à un risque plus
élevé d’être au chômage quand
comparer à une personne avec plus de
qualifications
4. Une personne diplomée avec un bac +5 a X La détention d’un diplôme avec un
plus de risque d’être au chômage qu’une bac+5 le risque d’exposition au
personne sans diplôme. chômage de l’individu est réduite.
5. Plus on est diplomé, moins on peut X Plus la personne est diplômée, plus son
espérer un salaire élevé capital humain est grand, ce qui facilite
l’accès à un emploi qualifié, donc par
suite un salaire plus élevé

Etape 2 : Activités sur documents


Exercice 1 : Niveau d’études et salaires

1. La donnée en gras, représente le salaire mensuel brut médian en euros de l’ensemble des
jeunes sortant du système scolaire.

2. 2375-1384=991€. L’écart de rémunération entre les diplômés détenteurs d’un baccalauréat


et ceux détenteurs d’une école de commerce des jeunes sortant du système scolaire en 2015
est de 991€.

3. Le lien qu’on remarque est que plus le niveau de diplôme est élevé plus le salaire le sera
aussi. Ainsi, les individus non diplômés ont un salaire mensuel brut médian 1278€, les
individus diplôme d’un bac ont un de 1384€, ceux diplômés d’un master 2 en ont un
d’environ 2004€ et enfin ceux diplômés d’un bac+5 en ont un d’environ de 2406€.

Page 1 sur 4
Quelles relations entre le diplôme, l’emploi et le salaire – L’impact de la qualification sur le risque chômage et le salaire perçu
(2 / 3) - Page 2 sur 4

Exercice 2 : Niveau d’études et chômage

1. Ce document est un graphique représentant l’évolution du taux de chômage selon 3


niveaux de diplômes (diplôme supérieur à bac+2, aucun diplôme ou CPE, et l’ensemble), en
pourcentage, selon les années allant de 1987, jusqu’à 2017.

2. Le taux de chômage pour l’ensemble des diplômés supérieur à bac+2 et des non diplômés
ou CEP était d’environ 9% en 2017.

3. Comme nous le voyons, les gens non diplômés ou CPE, quelle que soit l’année, ont un
taux de chômage élevé qui s’étend environ entre 11% et 19%. Au contraire, les personnes
ayant un diplôme supérieur à bac+2, quelle que soit l’année, ont un taux de chômage faible
comparer à ceux non diplômés qui s’étend environ entre 4% et 7,5%. Pour conclure on
remarque que le taux de chômage est plus faible chez les personnes avec un diplôme
supérieur à bac+2 quand comparer aux personnes avec aucun diplôme au CPE.

Exercice 3 : Niveau d’études et type d’emploi

1. Un emploi à durée déterminée est un emploi temporaire qui ne se fait par un accord entre
l’employeur et le salarie ou la durée de travail du salarie est détermine par une certaine date
limite de par exemple 6 mois en attendant de trouver un emploi à durée indéterminée ou le
salarié travail sans date limite donc jusqu’à ce qu’il décide lui-même de démissionner.

2. La donnée entourée représente le pourcentage des employés de la génération 2013 ayant


un bac+5 trois ans après la fin de leurs études, travaillant dans un emploi à durée
indéterminée.

3. Oui, le diplôme possédé a une incidence sur le statut de l’emploi. En effet plus on a un
niveau de diplôme élevé plus notre capital humain est élevé et donc nos chances d’avoir un
emploi fiable à durée indéterminée seront plus importante. Alors, comme on peut le voir, la
majorité des personnes non diplômées ou qui ont un niveau de diplôme faible sont dans des
emplois à durée détermine. Au contraire, la majorité des personnes qui ont un niveau de
diplômes élevé sont dans des emplois à durée indéterminés. Par exemple, seulement 35% des
jeunes non diplômées de la génération 2013 trois après la fin de leurs études sont dans des
emplois indéterminé contre 90% chez ceux sortis d’écoles de commerces et d’ingénieurs.

Etape 3 : Tâche finale


Complétez le tableau suivant puis rédigez l’intégralité du propos sur le sujet suivant : Montrez quels sont
les 3 gains à la poursuite d’études pour un individu
Page 2 sur 4
Quelles relations entre le diplôme, l’emploi et le salaire – L’impact de la qualification sur le risque chômage et le salaire perçu
(2 / 3) - Page 3 sur 4

Tableau de synthèse des arguments

Affirmation Explication Illustration


La détention d’une qualification Si une personne qui a étudié dans une
Faible exposition au chômage individuelle importante permet à école de commerce ou a un bac+5 et une
l’individu de réduire son exposition au autre personne qui ne possède aucun
chômage en se distinguant des autres. diplôme concurrent dans l’obtention
Une personne diplômée à moins de d’un emploi, c’est surement la personne
risque d’être exposé au chômage diplômée qui obtiendra le travail.
Une personne possédant davantage de L’écart de rémunération entre les
Salaire plus élevé qualifications individuelles et plus une diplômés détenteurs d’un baccalauréat et
ressource rare et aura plus de ceux détenteurs d’une école de
compétences à valoriser dans son commerce des jeunes sortant du système
emploi. Il rapportera donc plus à son scolaire en 2015 est de 991 €.
employeur qu’une personne peu ou pas
diplômés résultant à un salaire plus
élevé que son camarade.
Plus on a un niveau de diplôme élevé Seulement 35% des jeunes non
Emploi fiable à durée indéterminé plus notre capital humain est élevé et diplômées de la génération 2013 trois
donc nos chances d’avoir un emploi après la fin de leurs études sont dans des
fiable à durée indéterminée seront plus emplois indéterminé contre 90% chez
importante ceux sortis d’écoles de commerces et
d’ingénieurs

La poursuite d’études est ce qui donne à un individu une qualification individuelle et un niveau
de diplôme importants. Avec, vont trois principaux avantages.

Premièrement, elle permet à une faible exposition au chômage. En effet, la détention d’une
qualification individuelle importante permet à l’individu de réduire son exposition au chômage en se
distinguant des autres comme quoi une personne diplômée à moins de risque d’être exposé au chômage.
Ainsi, Si une personne qui a étudié dans une école de commerce ou possédant un bac+5 et une autre
personne qui ne possède aucun diplôme concurrent dans l’obtention d’un emploi, c’est surement la personne
diplômée qui obtiendra le travail.

Deuxièmement, elle aide à avoir un salaire plus élevé. En d’autres termes, une personne
possédant davantage de qualifications individuelles et plus une ressource rare et aura plus de compétences à
valoriser dans son emploi. Il rapportera donc plus à son employeur qu’une personne peu ou pas diplômés
résultant à un salaire plus élevé que son camarade. C’est pour cette raison que l’écart de rémunération entre
les diplômés détenteurs d’un baccalauréat et ceux détenteurs d’une école de commerce des jeunes sortant du
système scolaire en 2015 est de 991 €.

Dernièrement, elle facilite l’accès à un emploi fiable à durée indéterminé. Effectivement, Plus on
a un niveau de diplôme élevé plus notre capital humain est élevé et donc nos chances d’avoir un emploi
fiable à durée indéterminée seront plus importante. C’est pourquoi seulement 35% des jeunes non diplômées
de la génération 2013 trois après la fin de leurs études sont dans des emplois indéterminé contre 90% chez
ceux sortis d’écoles de commerces et d’ingénieurs

Pour conclure on peut dire que la poursuite des études donne accès à trois principaux avantages
qui sont un risque de chômage faible, un salaire plus élevé et l’accès à un emploi fiable à durée
indéterminée.

Page 3 sur 4
Quelles relations entre le diplôme, l’emploi et le salaire – L’impact de la qualification sur le risque chômage et le salaire perçu
(2 / 3) - Page 4 sur 4

Page 4 sur 4