Vous êtes sur la page 1sur 1

Lancement du Live CD Mandriva Linux Live 2006

(Décembre 2005)

Booté directement sur le lecteur CD ou, sous Windows redémarrer avec le CD Linux dans le lecteur.
Choix de la langue : à vous de voir.
Choix du pays : à vous de voir.
Choix de la langue du clavier : à vous de voir.
Et s’est partit, le bureau KDE se met en place sans rien installer sur le disque dur.
Rien n’est modifier dans votre ordinateur par le lancement de Linux. Dans le menu démarrer vous trouverez
deux panneaux de configurations en plus de tous les programmes présent sur le CD.
Astuce :
- Toujours brancher et mettre en marche les périphériques externes (même le réseau) avant de lancer le Live
CD. Pour info, la connexion est automatique à Internet par la carte réseau (ex: en passant par un routeur ADSL
ou partage de connexion Internet).
- Enlever l’écran de veille + la gestion d’énergie : Menu Démarrer => Administrez votre système =>
Configurer votre bureau => Apparence => Ecran de veille. Puis Gestion d’énergie => Contrôle de l’indicateur
de puissance. Décochez tous dans les deux cas.
- Un accès Administrateur est possible en sélectionnant Fin de session puis dans l’ouverture de session, écrire
root et ensuite appuyer sur Entrée. Cette solution permet de réparer sont système Linux installer dans un
environnement graphique.
- Dans la barre d’adresse de ‘’Dossier personnel’’ (qui sert de navigateur), juste après file:/ taper mnt/ puis
cliquez sur ‘’Ok’’ ou faite directement ‘’Entrée’’ (sur le clavier) et vous verrez apparaître tous les lecteurs et
disques dur présent sur votre machine, se qui donne chez moi : cdrom, floppy, win_c, win_d, win_e, win_f,
lin, lin_home et peut importe le système d’exploitation qui si trouve et le type de formatage qu’à été fait. Il
voit pratiquement partout ;-) Si ce n’est pas le cas, monté les partions manuellement (voir plus bas). Pour info :
‘’/home’’ (sous Mandriva Linux) correspond à ‘’C:\Documents and Settings’’ (sous Windows 2000 ou XP).
- Monté, Partitionner, formater : Menu Démarrer => Administrez votre système => Configurer votre
ordinateur => Points de montage => Partitions. Pour info : hda = disque 1, hdb = disque 2, sda = disque
externe.
Monté : Point de montage ex : (/mnt/win_c) puis monté. En fermant, enregistrer les modifications.
Partitionner : même avec Windows XP d’installer. Mais là il y a quelques précautions à prendre comme avoir
plusieurs fois bien défragmenter de disque dur, savoir ou se trouve le fichier qui sert de mémoire virtuel et
surtout réussir le repartitionnement du premier coup (50 Go (pour simple exemple) peut être un minimum pour le
confort de Windows XP. Attention si vous êtes plutôt joueur, il lui faudra certainement un peut plus de place). Puis
créer à la suite les partitions que vous souhaitez avoir. En fermant, enregistrer les modifications et faite un
redémarrage sous Windows (avec scandisque automatique) après que tous soit fini évidement. Refaire un nouveau
formatage NTFS, se coup si depuis Windows. Explication : Clique droit sur Poste de travail => Gérer => Gestion
des disques => ……..
Formatage possible pour Linux ext3 (recommandé parmi tout les types de formatages) et pour Windows : Fat32
(uniquement). En fermant, enregistrer les modifications.
Explications pour Windows uniquement (Pour une installation Linux, tout ça peut se faire à partir du CD
d’installation) : En ‘’mode normal’’ (plus facile) ou ‘’expert’’, sélectionnez le disque puis la (les) partition(s) à
supprimer et cliquez sur ‘’supprimer’’ de façon à tout remettre à plat par exemple.
Cliquez sur la zone ainsi supprimée puis ‘’Créez’’ choisir la taille en Mo que l’on veut.
Type du système de fichiers : Fate32 (que l’on pourra reconvertir en NTFS avec Windows 2000 ou XP).
Point de montage : Aucun, enlevez le / de façon à laisser la fenêtre vide, puis formatez le disque ou la (les)
partition(s) une par une. En fermant, enregistrer les modifications.
Mandrake Linux et devenu Mandriva Linux : le Linux le plus convivial pour les serveurs et le bureau.
Site officiel : http://www.mandrakesoft.com/ devient donc http://www1.mandrivalinux.com/fr/
Rémy