Vous êtes sur la page 1sur 12

Centres africains de prévention et de contrôle des

maladies (AFRICA CDC)

Orientations sur la
distanciation sociale
communautaire
pendant la flambée
CONTEXTE
En Afrique, le nombre de cas de COVID-19 et des pays touchés ne cesse
d’augmenter. Au 12 mars 2020, 129 cas ont été diagnostiqués dans 12 pays,
dont un décès. Dans les pays en dehors de l’Afrique, l’expérience montre
qu’une fois les premiers cas diagnostiqués, la transmission communautaire
se produit rapidement. Les États membres doivent immédiatement mettre
en œuvre la distanciation sociale individuelle et planifier la mise en œuvre
de la distanciation sociale communautaire.

La distanciation sociale est une stratégie acceptée visant à retarder et


réduire l’ampleur des flambées de grippe pandémique. Au niveau individuel,
la distanciation sociale implique l’utilisation de salutations sans contact,
le maintien d’une distance d’au moins un mètre entre soi-même et les
autres personnes et le confinement chez soi lorsqu’on est malade. Au
niveau communautaire, la distanciation sociale implique la suspension/
fermeture de toutes les manifestations ou lieux de rassemblement, y
compris les écoles, les lieux de travail, les lieux de culte et les manifestations
culturelles, sociales et sportives. Pour la COVID-19, la distanciation sociale
est nécessaire aux niveaux individuel et communautaire, car la transmission
se produit souvent d’une personne à l’autre et l’infection provoque une
maladie grave qui affecte jusqu’à 20 % des personnes. Il n’y a aucune
immunité de population et il n’y a encore pas de vaccin ou de remède.
La réduction du contact entre les personnes réduit le nombre cumulatif
de possibilités de transmission et c’est le seul moyen de protéger les
personnes particulièrement vulnérables aux formes graves de la COVID-19.

2
On sait peu de choses sur l’efficacité de la distanciation sociale
communautaire pour la COVID-19. En mars 2020, ce que nous savons,
c’est que :
1. Pour le virus de la grippe, qui est l’infection la plus comparable au
coronavirus, la distanciation sociale individuelle et communautaire,
ajoutée à l’isolement rigoureux des personnes présentant des
symptômes (cas confirmés ou suspects), retarde et réduit l’ampleur
des flambées.
2. La transmission est facilitée par la proximité, la durée et le nombre
de contacts. L’objectif de la distanciation sociale communautaire est
de réduire autant que possible le nombre, la proximité et la durée des
contacts entre les personnes. Le confinement complet ne serait peut-
être pas possible, mais tout doit être fait pour éviter autant de contacts
inutiles que possible.
3. La distanciation sociale communautaire devrait être instituée au
minimum, dès qu’il y a des preuves de transmission communautaire,
puis elle doit être maintenue pendant des semaines ou des mois en
fonction du stade de la flambée ou de la présence de cas au sein de
la communauté.
4. Le principal résultat de la distanciation sociale communautaire est
de ralentir la transmission et réduire le nombre de cas quotidiens,
afin de permettre :
a. Aux établissements de santé de s’occuper d’un nombre raisonnable
de patients sans compromettre la qualité des soins ;
b. Aux responsables de la santé publique d’appliquer les nouvelles
connaissances pour cibler plus précisément les interventions ;
c. Aux chercheurs de développer des vaccins et des médicaments.

5. Les caractéristiques spécifiques de transmission de la COVID-


19 suggèrent que la distanciation sociale communautaire est
nécessaire au retardement et à la réduction de l’ampleur des
épidémies :
a. La transmission se produit fréquemment entre les contacts proches.
b. La transmission peut provenir de personnes infectées qui n’ont
pas encore de symptômes.
c. La transmission peut provenir de personnes infectées qui ne
présentent jamais de symptômes.

3
6. L’application rigoureuse de la distanciation sociale communautaire
en Chine a ralenti la transmission.
7. La distanciation sociale communautaire est perturbatrice, difficile
et potentiellement dangereuse. Elle a un impact grave et inéquitable
sur l’activité économique, sociale et culturelle. Cependant, l’engagement
communautaire prudent peut atténuer ces effets.

De nombreuses questions se posent au sujet de la


distanciation sociale communautaire pour la COVID-19,
notamment ce qui suit :

1. Dans quelle mesure la distanciation sociale individuelle


est-elle efficace dans le retardement et la réduction de
l’ampleur des épidémies avec ou sans la distanciation sociale
communautaire ?

2. Pour ce qui est de la distanciation sociale communautaire,


dans quelle mesure la fermeture d’écoles est-elle efficace,
surtout si elle est appliquée à différents niveaux (primaire,
secondaire, supérieur) ?

3. Dans quelle mesure la distanciation sociale communautaire


est-elle efficace si d’autres activités de contact telles que le
travail et les transports en commun se poursuivent ? Quelles
mesures les lieux de travail peuvent-ils prendre pour réduire
la transmission ?

4. Quelle est la gravité des préjudices subis par les individus


et les communautés à cause de la distanciation sociale
communautaire, notamment en termes de santé physique,
mentale, de cohésion sociale et de vie économique ?

5. Dans quelle mesure la distanciation sociale communautaire


est-elle réalisable et acceptable dans les différentes
communautés et cultures, surtout si les gens ne peuvent pas
gagner leur vie, faire leurs courses aux marchés et assister
aux offices ?

4
RECOMMANDATIONS

Mobiliser les communautés en


faveur de la distanciation sociale

1. Les États membres doivent, à tous les niveaux de gouvernement,


adresser au public des messages saillants sur la distanciation
sociale individuelle, notamment à travers :

a. L’utilisation des salutations sans contact.

b. L’application d’une bonne hygiène des mains et


de la toux.

c. Le maintien d’une distance d’un mètre entre


1 metre
vous et les autres lorsque vous êtes en public
et si possible.
d. Le confinement à la maison si vous avez de la
fièvre, de la toux, un essoufflement ou d’autres
symptômes respiratoires, et l’auto-isolement
autant que possible des personnes partageant
votre foyer, surtout les personnes âgées.
e. La sollicitation des soins médicaux uniquement
pour des symptômes graves, tels que les
difficultés respiratoires.

2. Les États membres doivent, à tous les niveaux de gouvernement,


entamer immédiatement leur communication sur les risques
avec les principaux leaders d’opinion, chefs religieux et le grand
public au sujet de la nécessité probable d’une distanciation
sociale communautaire. Les messages doivent être clairs, cohérents
et adaptés à la culture. Des informations doivent être fournies sur les

5
raisons pour lesquelles ces mesures sont importantes, et ce, bien avant
leur application, afin de donner aux gens le temps de se préparer à la
fois psychologiquement et pratiquement.
3. L’acceptation de ces mesures peut être améliorée en mettant
l’accent sur la responsabilité personnelle/sociale et sur le fait que
la distanciation sociale est un moyen de se protéger.
4. L’acceptation par le public des mesures de distanciation sociale
sera plus facile si la promotion de ces mesures est accompagnée
d’une date de fin prévue, mais il convient également de préciser que
cela pourrait être prolongé s’il y a une autre vague de transmission.
5. Dans la mesure du possible, la distanciation sociale communautaire
doit être mise en œuvre avec le consentement de la communauté
et en encourageant la responsabilité sociale par le biais d’autorités
et de canaux fiables. En dernier recours, les gouvernements
devraient revoir leurs lois aux niveaux national et infranational pour
s’assurer qu’ils ont le pouvoir de mettre en œuvre la distanciation
sociale communautaire.
6. Les gouvernements et les agences de santé publique doivent
identifier des canaux et des acteurs crédibles pour expliquer
les mesures de distanciation sociale communautaire et pour
écouter les préoccupations et les obstacles à la distanciation
sociale communautaire.
7. La communication sur les risques doit tenir compte de différents
publics (p. ex. en incluant les langues minoritaires).

6
Appliquer la distanciation sociale

1. La distanciation sociale communautaire doit être mise en œuvre


immédiatement après la sensibilisation des populations et en tenant
compte de la situation sociopolitique ainsi que de la phase épidémique
(voir tableau).
2. L’application de la distanciation sociale communautaire est indiquée
lorsque des cas ou des décès sont détectés en dehors des chaînes
de transmission connues.
3. Les États membres doivent, à tous les niveaux de gouvernement,
veiller à ce que les établissements de santé et les lieux de
rassemblement, tels que les prisons et les établissements de soins
infirmiers, respectent les normes de distanciation sociale individuelle
et de prévention et de contrôle des infections.
4. Après sa mise en place, la distanciation sociale communautaire doit
être maintenue pendant une longue période et son retrait doit
être bien réfléchi.
5. La distanciation sociale communautaire ne doit être utilisée que dans
l’unité géographique la plus limitée nécessaire à la réalisation de
l’impact attendu.
6. Les États membres doivent veiller à ce que toute application légale
de la distanciation sociale communautaire, de l’isolement et de la
quarantaine se fasse dans le respect total des droits de l’homme
et de la dignité de l’être humain.
7. Plusieurs niveaux de distanciation sociale doivent être instaurés
simultanément, plutôt qu’un par un (voir tableau).
8. La distanciation sociale communautaire doit également comprendre
ce qui suit :
a. Au niveau de l’état : collaborer avec les leaders religieux pour
adapter les offices à la distanciation sociale (prier en plein air,
maintenir une distance minimale d’un mètre entre les fidèles et
éviter le partage d’ustensiles ou de consommables).

7
b. Au niveau de la population : maintenir les précautions de
distanciation sociale individuelle (une distance d’un mètre
des autres personnes, salutations sans contact, etc.) dans les
lieux de rassemblement de routine, tels que les gares routières et
les marchés.
c. Au niveau des employeurs et leurs personnels : s’efforcer
d’accroître la distance physique entre les employés,
notamment en modifiant le travail posté et en décalant les horaires
de travail, en permettant le télétravail, en déplaçant les activités de
travail à l’extérieur et en limitant les rassemblements liés au travail.
d. Au niveau des employeurs : offrir des congés de maladie
payés, soutenir les parents dans la garde des enfants et
inciter les employés à rester chez eux s’ils présentent des
symptômes respiratoires.
e. Des messages publics saillants encourageant les personnes
âgées de 60 ans et plus et les personnes atteintes de maladies
pulmonaires ou cardiaques chroniques à limiter strictement
leurs déplacements et le temps qu’elles passent en public.
f. Des messages publics saillants demandant aux personnes
présentant une fièvre, une toux, un essoufflement ou d’autres
symptômes respiratoires de :

‚ S’isoler immédiatement à leur domicile et communiquer avec


les agences de santé publique concernées.
‚ Ne solliciter des soins médicaux qu’en cas de symptômes
graves, tels que les difficultés respiratoires.
‚ Suivre une prévention efficace de l’infection au sein du
ménage et recevoir le soutien du gouvernement et/ou de la
communauté pour ce faire.1

1 https://www.who.int/fr/publications-detail/home-care-for-patients-with-suspected-
novel-coronavirus-(ncov)-infection-presenting-with-mild-symptoms-and-management-
of-contacts

8
Aider les organisations et
les individus à appliquer la
distanciation sociale

1. Tous les niveaux de gouvernement et les entités non gouvernementales


doivent assurer une grande disponibilité du matériel d’hygiène
des mains à l’entrée de chaque bâtiment et dans toutes les
toilettes, tels que le savon et l’eau et le gel hydroalcoolique.
2. Les transports publics doivent être maintenus pour faciliter l’accès
à la nourriture, aux services médicaux et à d’autres formes
d’assistance sociale.
3. La force physique ne devrait pas être utilisée pour restreindre
la circulation des personnes à l’extérieur de leur domicile ou à
l’extérieur de l’unité géographique qui applique la distanciation
sociale communautaire.
4. Les organismes gouvernementaux doivent envisager tous les
mécanismes possibles pour fournir la nourriture, l’appui
financier, les médicaments, le soutien religieux et l’assistance
sociale à toutes les personnes touchées par la distanciation
sociale communautaire, en accordant une attention particulière aux
groupes vulnérables.
5. Les autorités doivent lutter de manière proactive contre la
stigmatisation potentielle associée à la quarantaine en promouvant
le sens de la solidarité au sein de la population : “tout le monde est
vulnérable” et “nous sommes tous concernés”.

9
Tableau : Mesures de distanciation sociale individuelle

Distanciation sociale individuelle

Mesure de Description Justification


distanciation
sociale

Recommandations Recommandation au public Recommandations de la distanciation


de rester à la de rester à la maison, sociale volontaire des personnes,
maison d’éviter les rassemblements notamment des groupes à haut risque,
de masse et le contact étroit pour réduire la transmission et la
avec les personnes, ciblant morbidité et ainsi réduire le fardeau sur
particulièrement les groupes le système de santé.
à haut risque connus

Distanciation sociale communautaire

Mesure de Description Justification


distanciation
sociale

Fermeture des • Écoles (y compris les • La prévention de contact parmi les


établissements garderies, les maternelles enfants est une mesure de prévention
scolaires et les établissements connue dans les flambées de grippe
d’enseignement primaire
• Les universités et autres
et secondaire)
établissements scolaires sont
• Fermeture des également des zones où un grand
établissements nombre de personnes se rassemblent
d’enseignement supérieur dans des endroits renfermés.
(y compris les universités
• Dans les études des flambées
et les instituts de
de grippe, les deux mesures ont
recherche
généralement un impact optimal
lorsqu’elles sont appliquées au
début de la phase de transmission et
lorsqu’elles sont maintenues jusqu’à la
diminution de la circulation de l’agent
pathogène (c.-à-d. après plusieurs
semaines)

• Nécessité également d’empêcher le


rassemblement des jeunes en dehors
de l’école pour assurer l’efficacité

10
Distanciation sociale communautaire

Mesures pour • Mesures visant à limiter • Ces établissements hébergent un


les populations le nombre de visiteurs grand nombre de personnes à haut
spéciales externes et le contact risque de maladie grave en cas
entre les détenus/patients d’infection, sans aucun bénéfice. Ils
dans des milieux fermés, sont souvent densément peuplés, et
tels que les établissements une épidémie de COVID-19 dans ces
de soins prolongés pour endroits peut entraîner des taux de
les personnes âgées morbidité et de mortalité importants
ou les personnes ayant
• Les mesures doivent être appliquées
des besoins particuliers,
à un stade précoce de la flambée
les établissements
épidémique et doivent être poursuivies
psychiatriques, les
jusqu’à diminution de la circulation de
logements des sans-abris
COVID-19 dans la communauté
et les prisons

Annulations des • Manifestations culturelles • L’objectif est d’éviter la transmission


rassemblements de (théâtres, cinémas, parmi un grand nombre de personnes
masse concerts, etc.) dans des endroits renfermés

• Manifestations sportives • Pour certains événements – même


(football, compétitions s’ils peuvent être organisés à l’extérieur
sportives en en salle et en (p. ex. des matchs de football) – les
plein air, marathon, etc.) participants peuvent être en contact
étroit dans les transports en commun,
• Festivals
à l’entrée et à la sortie, etc.
• Conférences, réunions,
foires, etc.

Cordon sanitaire/ • Désigne la quarantaine et • Vise à limiter le contact entre les zones
quarantaine la fermeture d’un bâtiment à forte transmission et celles dont le
obligatoire d’un ou d’une zone résidentielle niveau de transmission est faible ou nul
bâtiment ou entière (ville, région, etc.)
• Cette mesure implique que les
d’une/de zone(s)
mesures ci-dessus (p. ex., fermeture
résidentielle(s)
des écoles et des établissements
d’enseignement supérieur, annulation
des rassemblements de masse) sont
également mises en œuvre pour
maximiser la distanciation sociale à
l’intérieur du cordon sanitaire.

‘Confinement’ • Seuls les mouvements • Vise à lutter contre les taux de


essentiels sont autorisés transmission en haute croissance,
dans une zone définie malgré la mise en œuvre antérieure
d’efforts de distanciation sociale .

• C’est une mesure extrême.

11
Design by Inis Communication – www.iniscommunication.com

Africa Centres for Disease Control and Prevention (Africa CDC),


African Union Commission
Roosevelt Street W21 K19, Addis Ababa, Ethiopia

+251 11 551 7700 africacdc@africa-union.org www.africacdc.org africacdc @AfricaCDC