Vous êtes sur la page 1sur 7

-LES PROVISIONS

Généralités
La provision est un nom qui signifie l’accumulation de choses nécessaires en vue d’un
usage ultérieur.
La constitution de “ provisions ” est une application du principe de “ prudence ”.
Par conséquent, nous avons , deux catégories de provisions:
1 ‫ ــ‬les provisions pour dépréciation
2 – les provisions pour risques et charges (PRC)
Le mécanisme des “ provisions ” se rapproche de celui des “ amortissements ” (charges
calculées).
But des provisions:
Les provisions sont destinées à constater soit une perte possible , soit une charges ou un
risque probable.
Dr. Sidi Med Abbad COMPTABILITE BACC 260 F 1
1 -- les provisions pour dépréciation
Donnée par le plan comptable général (PCG) « la dépréciation est la constatation
comptable d’un amoindrissement de la valeur d’un élément d’actif résultant de
causes dont les effets ne sont pas jugés irréversibles
En général, ces dépréciations ont pour origine des moins-values constatées sur les
éléments d’actif, non amortissables.
Ces dépréciations apparaissent à l’actif du bilan en négatif (comme les
amortissements)... corrigeant, en réduction les éléments auxquels elles se
rapportent.
Dépréciations susceptibles d’être constatées
A. créances : en particulier les créances sur les clients “ douteux”.
B. immobilisations non amortissables : terrains , fonds de commerce , titres de
participation, marques…
C. stocks : marchandises, matières premières, produits finis,
D. valeurs mobilières de placement.
Dr. Sidi Med Abbad COMPTABILITE BACC 260 F 2
La constatation de la provision pour dépréciation
Comme il est interdit de modifier directement la valeur d’entrée d’un bien, la
provision pour dépréciation sera constatée dans des comptes associés aux biens
en question de la façon suivante : on intercale le chiffre 9 en 2ème position du
compte d’actif concerné.
Exemple : Pour le compte 210: Terrains On a le compte 2910: Provision pour
dépréciation des terrains
Pour le compte 37 : Stock de marchandises
On a le compte 397 : Provision pour dépréciation des stocks de marchandises

En contrepartie, on utilisera comme compte pour les provisions , les


subdivisions des comptes 68 :
685 : d’exploitation
687 : Risques et charges
Dr. Sidi Med Abbad COMPTABILITE BACC 260 F 3
A- provision pour dépréciation ( Les créances)
• Lorsque le recouvrement d’une créance apparaît compromis en raison de la
situation financière du débiteur qui par exemple est en redressement
judiciaire, il convient dans un premier temps d’isoler cette créance dans un
compte 412 : Clients douteux pour son montant TTC. En effet l’entreprise
cherche à récupérer sa créance pour son montant total. Par contre, la
provision à constituer est calculée sur le montant HT de la créance car celle-
ci devient irrécouvrable. L’entreprise pourra demander au fisc la restitution
de la TVA qu’elle avait initialement versée.

Dr. Sidi Med Abbad COMPTABILITE


4
BACC 260 F
Exemple 1 :
Clôture N : Aly 11 960 TTC 10 000 HT TVA 1960
Sidi 23 920 TTC 20 000 HT TVA 3 920
On pense que 40% de la créance sur Aly sera perdue et on pourra récupérer 70% de la
créance sur Sidi.
Aly 10000 x 40% = 4000
Sidi 20000 x 30% = 6000
• Les écritures comptables : 10 000

412 Clients douteux 35880


410 Clients 35880

685 dotation aux provisions pour dépréciation d’exploitation 10000


4912 provisions pour dépréciation client 10000

Dr. Sidi Med Abbad COMPTABILITE BACC 260 F 5


A la clôture de l’exercice N+1, on estime que 50% de la créance sur Aly sera
perdue, d’autre part, la créance sur Sidi est définitivement perdue.
l’exercice N+1
Clients Créances Provision existante Provision nécessaire Dotation Reprise Perte HT
TTC l’exercice N l’exercice N+1
Aly 11 960 4 000 5 000 1 000
Sidi 23 920 6 000 0 6 000 20 000
• Les écritures comptables :

685 dotation aux provisions pour dépréciation d’exploitation 1000

4912 provisions pour dépréciation client 1000

4912 provisions pour dépréciation des Client 6000


78 Reprises sur Provision 6000

648 Pertes sur créances irrécouvrables 20000


4357 TVA collectée 3920
410 Clients 23920
Dr. Sidi Med Abbad COMPTABILITE BACC 260 F 6
• Exercice:
Créances “ clients ”
L’entreprise a constaté le 15/12/N que la créance sur le client MOKTAR
s’élevant à 23 920 TTC est douteuse La probabilité de perte est estimée à
60 % (TVA 3920).
NB : on provisionne toujours sur le montant hors taxe de l’élément d’actif.
L’entreprise a, par ailleurs, relevé que la créance sur le client DIDI s’élevant à
8442 (et provisionnée antérieurement pour 7 000) n’a plus de raison d’être,
le client ayant soldé sa dette le 31/12/N.
Au 31/12/N+1, le risque de perte sur la créance MOKTAR est évalué à 80 %.

Travail à faire : passez au journal les écritures relatives à ces opérations.


COMPTABILITE BACC 260 F 7