Vous êtes sur la page 1sur 172

NOUVELLE CLIO : NOTRE PREMIER ESSAI ÉVÉNEMENT

REDÉCOUVREZ TOYOTA SUPRA

LA ROUTE
26 voitures
RANGE ROVER EVOQUE

sensations, techno, confort, collector...


CHRYSLER 300C

1ER CONTACT
LES BELLES
PROMESSES DE
LA NOUVELLE
SÉRIE 1

172UVPAEGELSLE
NO ULE
FORM
MATCH 3-ROUES MOBILITÉ VERTE
JUILLET 2019

Morgan d’hier contre 1er essai : Mercedes EQC l’Étoile revient


N° 878

Yamaha de demain à l’électrique avec un SUV


Audi e-tron
M 01120 - 878 - F: 4,90 E - RD

Test : la vraie
autonomie
après 16 jours
au banc d’essai
Des Technologies
pour la vie
www.bosch.fr
Depuis plus de dix ans, le groupe Bosch contribue activement à façonner
le monde connecté. Bosch est aujourd’hui une entreprise leader dans le domaine
de l’Internet des objets (IoT). Via son propre cloud IoT, l’entreprise a déjà mis
en œuvre de nombreux projets en lien avec l’IoT dans des domaines tels que
la mobilité, la maison intelligente, la ville intelligente et l’agriculture.
Flashés !
ÉDITORIAL

Nouveau
chapitre
P
our rester au cœur de vos envies, les automobiles
évoluent cycliquement. Rafraîchissements cosmétiques,
mises à jour techniques et puis, l’heure venue, la relève.
S’il fallait un seul exemple de cette réécriture constante, la
nouvelle Clio ne pouvait tomber mieux ! Et, à l’issue de notre
premier essai réalisé en DH (dernière heure, juste avant les
ultimes envois à l’imprimerie) – d’où ce cahier spécial en
LE NOUVEL “A.M.” SE JETTE À L’EAU… p.38 –, la petite Renault n’a pas bâclé sa copie.
Oui, la plaisanterie est facile. Mais pour cette nouvelle formule, nos Au même moment, L’Automobile Magazine vous propose, lui
pêcheurs d’images se sont encore une fois pliés en quatre pour aussi, sa refonte. Emballement des problématiques de mobi-
vous proposer des images au service de l’info et de l’émotion. lité, désintérêt des grands médias, excès de buzz et fausses
Une autre spécificité que “L’A.M.” cultive. rumeurs brouillent les pistes de l’information automobile.
De quoi nous inciter
Décoder les à refaçonner votre
magazine d’autant
nouveaux enjeux que notre site (www.

de l’automobile et
automobile-magazine.
fr) établit de nouveaux
nourrir la passion records d’audience :
5 millions de pages
sont les priorités vues par mois. Ainsi,
Photo Stéphane Chagny

de cet “A.M.”
votre mensuel – c’est
la force et la chance

refaçonné
de presse écrite – vous
garantit décryptages
argumentés et repères
utiles quand l’emporte-pièce est trop souvent la norme
ailleurs. À “L’A.M.”, donc, de séparer les annonces qui méritent
VOUS ÊTES D-DAY OU CENTENAIRE ? votre attention de celles servant la com’ des marques ou des
Qu’il débarque en kiosques un 6 juin (c’est notre cas !) ou pas, un politiques dès qu’il s’agit de fiscalité, dépollution ou sécurité.
magazine n’existerait pas sans ses lecteurs qui s’avèrent aussi des À “L’A.M.” de saluer les nouveautés qui innovent et non celles
reporters. Comme Stéphane Chagny qui a immortalisé cette qui radotent. À “L’A.M.” surtout de décoder la révolution
“Deuche” aux faux airs de Jeep du débarquement (75e anniversaire)
“verte” qu’entame, enfin, l’industrie automobile. En particu-
également parée pour le centenaire des chevrons !
lier, via des essais toujours indépendants, plus approfondis et
étayés de mesures certifiées qu’aucun autre média ne propose
(voir notre méthodologie p.11).
Ce contenu renforcé, nous l’avons aussi voulu plus simple
d’accès : la lisibilité est accrue, la présentation épurée, les
fiches techniques commentées et un nouveau rubriquage vous
guide du premier feuilletage à une lecture plus approfondie.
Et parce qu’à L’Automobile Magazine, la voiture ne se réduira
jamais à un objet électro-connecté de plus, la passion fait
toujours l’objet de sujets réalisés exclusivement pour nos
lecteurs. Tandis qu’un logo redessiné témoigne de cette place
à part de “L’A.M.” et de ses soixante-quinze ans d’histoire.
Alors, bonne découverte et surtout, à vos plumes et claviers,
pour témoigner de vos satisfactions et critiques. Car, s’il y
a bien un avis qui compte, c’est le vôtre, chers abonnés et
lecteurs, sans qui, L’Automobile Magazine ne serait pas cette
LE PATRON D’OPEL FRANCE EN TENAILLE voix que les constructeurs convoitent et craignent tout autant.
A priori, Stéphane Le Guével, le nouveau DG de la marque à l’éclair
dans l’hexagone n’a pas trop souffert de sa première confrontation Stéphane Meunier
avec la presse française. “L’A.M.” ne l’a pas ménagé, mais la Rédacteur en chef
nouvelle Corsa donne le sourire à ce manager aux trente années
d’expérience chez PSA.

Réagissez sur : opinions@automobile-magazine.fr


MÉTHODOLOGIE

Pourquoi une certification


pour nos mesures d’essai ?
P
arce que les chiffres Bref, plus de 300 données seuls de la presse européenne
de performances et pour juger tous les modèles. à le faire pour vous garantir
surtout de consomma- À L’Automobile Magazine, un maximum de sérieux. Une
tions officiels sont très opti- nous avons décidé d’aller plus certification auditée chaque
mistes, les – rares – magazines loin et, afin que vous puissiez année que nous avons égale-
automobiles sérieux réalisent comparer avec la meilleure ment obtenue pour les modèles
leurs propres mesures. fiabilité possible les mesures hybrides, et électriques, à l’aide
Depuis plus de trente ans, de plusieurs voitures, nous d’outils de mesures et de proto-
nous vous fournissons ces soumettons, depuis 2001, coles spécifiques. Ainsi, nous
chiffres, ainsi que ceux du notre protocole de mesures à la sommes les seuls à vous donner
niveau sonore, du freinage, certification ISO 9001. Ainsi, les vraies autonomies et temps
de l’habitabilité, du poids... nous sommes toujours les de recharge des électriques.

Sur notre base d’essai de Montlhéry,


toujours aux mêmes endroits, et dans
des conditions météo surveillées, nous
réalisons notre batterie de plus de 300
mesures, sous protocole certifié ISO 9001.

Nos essais du mois


Audi e-tron 55 quattro ........................ p. 41
BMW Série 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 60
Ford Focus Active SW 2.0 EcoBlue auto. . p.106
Honda HR-V 1.5 i-VTEC turbo Sport . . . . . . . p.112

Reprises : comment être sûr Mercedes EQC 400 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 52

de dépasser en toute sécurité ? Mercedes GLE 300d . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.110

Morgan 3-Wheeler vs. Yamaha Niken . . . . . . p.92


Doubler en toute sécurité sur route, c’est un enjeu pour effectuer cet exercice en écrasant la pédale
crucial, tant pour vous que pour ceux qui arrivent de droite. Au-delà de 17,5 s, c’est trop long pour Range Rover Evoque D240 AWD auto. . . . . . p. 88
en face. Et selon nous, cette notion ne doit pas être en sécurité. Entre 13,5 s et 17,5 s la relance est Skoda Superb ................................... p. 78
dépendre de la catégorie de votre voiture, ni de correcte pour entamer le dépassement. Sous les
Photo Bruno Picault.

sa puissance. Nous jugeons donc dans l’absolu les 13,5 s, le temps pour doubler est bon, facilitant alors Toyota GR Supra ................................ p. 70
chiffres de reprises de tous les modèles. Notre grille cet exercice, même si la ligne droite n’est pas très
de lecture est simple. Sur l’exercice étalon du 80 longue. Pour situer les écarts, 17,5 s correspondent Volkswagen T-Roc 1.5 TSI Evo . . . . . . . . . . . . . . . p.108
à 120 km/h, qui représente un dépassement sur
route, nous mesurons le temps qu’il faut en 6e, 5e
et 4e (ou en Drive pour les boîtes automatiques)
à 490 m pour doubler, 13,5 s à 370 m, 9 s à 250 m,
et 7,5 s à seulement 200 m pour réaliser l’exercice.
Des écarts considérables !
+ 22 essais dans le dossier
“redécouvrez la route” . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 58

11 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


ÉVÉNEMENT
Événement
Nouvelle Renault Clio. Déjà la cinquième génération
pour la citadine préférée des Français : un essai prometteur.
Cahier spécial entre les pages 38 et 39

58 Dossier
Rédécouvrez la route !
Accrocs aux sensations, attentifs au
confort ou fans de design ? Découvrez,
parmi 26 voitures, celle qu’il vous faut.

Z-
ABONNSE
VOU
OFFRE E
142
Découverte
SP.É10C1I&A1L57 New Stratos. Voiture de légende,
la Stratos renaît en série ultra-limitée !
PP

12 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


SOMMAIRE

132 Anniversaire
Citroёn XM. 2019 est l’année du centenaire de Citroën,
16
26
34
Voie express
Nouvelle Opel Corsa
Concept Citroën 19_19

mais aussi celle des trente ans de la XM : flashback en 1989. 41 Mobilité verte
42 Audi e-tron 55 quattro
52 Mercedes EQC 400

58 Dossier
Redécouvrez la route !
60 Sensations
66 Confort
70 Design
78 Famille
84 Collector
88 Techno

92 Aire de jeu
92 Morgan 3-Wheeler vs. Yamaha Niken

102 Quelle voiture choisir ?


102 Notre top achat des SUV urbains
104 Notre top achat par catégorie
106 Ford Focus Active
SW 2.0 EcoBlue auto.
108 Volkswagen T-Roc 1.5 TSI Evo
110 Mercedes GLE 300d
112 Honda HR-V 1.5 i-VTEC
114 Citroën, Peugeot, Renault :
le match fiabilité
118 Achat d’occasion : Fiat Tipo

127 Quel deux-roues choisir ?


128 Kawasaki Versys 1000 SE
130 Triumph Speed Twin 1200

132 Découverte
132 Citroën XM : 30 ans
142 New Stratos
148 Mouvements
150 Niki Lauda : la F1 perd une légende
154 24 Heures du Mans :
les trois mousquetaires de Porsche

Photos Bernard Asset, Piotr Degler, Bernard Rouffignac et constructeur


160 Image : le best of de Bernie

162 Le dernier mot


Vos courriers, nos réponses

120 Expérience
Fabien, Lionel et Michel, les trois
ambassadeurs de l’A.M., racontent
leur mois avec le Citroën C5 Aircross

150 Hommage
Mentions légales : voir p.116
Photos de couverture : Alex Krassovsky et constructeur
Ce numéro comprend, entre les pages 38 et 39, un cahier rédactionnel
de 8 pages foliotées en chiffres romains.
Il comprend également un encart abonnement jeté dans les
exemplaires de la diffusion kiosques France métropolitaine.
Niki Lauda. Le pilote autrichien a, par son courage,
marqué l’histoire de son sport : portrait d’un héros.
13 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
NOUVELLE PEUGEOT 508 SW
WHAT DRIVES YOU?*

PEUGEOT I-Cockpit® AVEC SYSTÈME INFRAROUGE DE VISION DE NUIT (1)


AIDE AU MAINTIEN DANS LA VOIE (1)
BOÎTE AUTOMATIQUE 8 RAPPORTS (1)

VERSION PLUG-IN HYBRID DISPONIBLE À LA COMMANDE (2)

* Qu’est-ce qui vous fait avancer ? (1) En option, de série ou indisponibles selon les versions. (2) Ouverture des commandes le 7 juin 2019.
Consommation mixte NEDC (en l/100 km) : de 3,8 à 5,7 ; Émissions de CO2 NEDC (en g/km) : de 99 à 130 (selon tarif 19B).
Données provisoires en cours d’homologation.
VOIE EXPRESS
TROPHÉES DE L’AUTOMOBILE MAGAZINE

es
Les 40 rugissants
Fin 2018, nous vous avons
L’événement une nouvelle fois associés,
chers lecteurs, à l’élection des
du mois Trophées de L’Automobile
Magazine. Nous vous dévoilons
donc ici “nos” huit lauréats de
l’année. Une édition en peu particulière, puisqu’il
s’agit de la quarantième de notre histoire.
La gamme Seat s’est enrichie,

V
ous avez été très nombreux à participer à l’élection de notamment en SUV
nos 40es Trophées. Il y a tout juste quinze ans en effet,
nous avons commencé à vous solliciter pour nous
aider à choisir nos lauréats et à chaque fois, vous êtes plus
50% Trophée du dynamisme
des votes
nombreux à vous prêter au jeu. Recevez donc nos plus vifs
remerciements pour votre implication dans ce grand exercice
lecteurs
commercial : Seat
de démocratie automobile ! C’est sûr, la filiale espagnole Kadjar aussitôt suivi de l’Ibiza
Comme à notre habitude, pour cette édition nous avons du groupe Volkswagen est cinquième du nom, puis du
rassemblé les marques, designers, industriels et associa- encore loin des 38 000 ventes petit Arona, dans la foulée.
tions les plus éclectiques, portant notre attention à tous les françaises d’il y a dix ans, alors L’an dernier, Seat a ajouté à sa
domaines de l’automobile. Ces élus rejoignent ainsi les plus que vous ne juriez quasiment gamme un nouveau vaisseau
de trois cents gagnants récompensés en quatre décennies. que par l’Ibiza. Mais l’enri- amiral, le grand SUV Tarraco.
Parmi eux, des noms illustres comme Michèle Mouton, Jacky chissement de la gamme, Résultat, entre 2014 et 2018,
Ickx, Giorgetto Giugiaro, Jean Todt, Michael Schumacher, en particulier avec des SUV un bond de 48 % !
Sergio Pininfarina, Sébastien Loeb, Jacques Calvet ou encore de tous gabarits, a permis à Résultat des autres candidats :
Alain Prost. Seat de reprendre son envol, Jeep : 33 % ; Suzuki : 17 %
Ce qui est réjouissant, c’est de voir que l’automobile reste un ces cinq dernières années.
vecteur d’enthousiasme et de passion, que notre magazine Cette courbe vertueuse a
s’attache à vous faire partager tous les mois. Nos Trophées commencé dès le lancement Seat : cinq ans de
symbolisent cet engouement qui ne se dément pas… Après de l’actuelle génération de la progression en France
avoir découvert les gagnants de cette nouvelle édition, compacte Leon, courant 2013. 2014 21 090 ex. vendus
plongez dans la frise ci-dessous, où vous retrouverez les Toutefois, l’accélération de 2015 22 009 ex. vendus
temps forts de notre événement maison au fil de ces quarante la marque date de l’Ateca, né
2016 21 648 ex. vendus
dernières années, ainsi que dans vos souvenirs automobiles. mi-2016 et qui a conquis de
nombreux amateurs du genre. 2017 24 716 ex. vendus
Un concurrent des 3008 et 2018 31 221 ex. vendus

Nos temps forts


1983 L’A.M.
n° 439 : Michele Albo-
reto retrouve son ami
Didier Pironi, dont cette
soirée des Trophées
était la première sortie
depuis son terrible
accident du GP d’Alle-
magne, en août 1982.
Deux stars de la F1

1978
aujourd’hui disparues.
L’Automobile n° 391 : premier compte-
rendu de la cérémonie des Trophées, alors fastueuse.
60% Trophée de la maîtrise
des votes
lecteurs
énergétique : Toyota
Cela fait maintenant plus de hybrides en dehors des petites
vingt ans que Toyota peaufine, Aygo, Yaris et des pick-up.
année après année, sa techno- L’initiatrice du genre, la Prius,
logie hybride. Sa transmission bat ainsi tous les records de
CVT un peu spéciale, à effet consommations, avec un
variateur, impose une sensa- incroyable 4 l/100 km en ville
tion de patinage à l’accéléra- vérifiés par nos soins. Et le
tion, mais elle est tellement reste de la gamme du japonais
efficace pour abaisser les n’est pas loin derrière. Une
consommations que Toyota a sacrée maîtrise énergétique,
décidé, au moins en France, de couronnée par ce Trophée !
ne proposer que des modèles Hyundai : 23 % ; Kia : 17 %

Depuis plus de 20 ans, 54% Trophée de la stratégie


Toyota est l’ambassadeur de des votes
la technologie hybride. lecteurs produit : Citroën
C’est très largement que jamais négligés, prestations
Citroën est arrivé en tête de routières confortables et
vos votes pour ce Trophée de rassurantes…) fonctionne à
la stratégie produit. Comme fond ! Après une progression
nous, vous avez voulu saluer de plus de 6 % l’an dernier,
l’aboutissement du reposi- Citroën, qui fête ses 100 ans,
tionnement de la gamme des bondit de près de 15 % depuis
Chevrons. Rien qu’en France, janvier. Vos chouchoutes du
la recette appliquée aux moment : les C3, C3 Aircross,
modèles commercialisés ces C5 Aircross…
dernières années (cohérence Résultat des autres candidats :
du design, aspects pratiques Audi : 32 % ; Lexus : 14 %

35% Trophée de la réussite sportive


des votes
lecteurs
Tommi Makinen
En 1999, Tommi Makinen ont pulvérisé ce record. dès la deuxième saison en
rejoignait son compa- N’empêche, le Finlandais 2018. Aux mains d’un trio
triote Juha Kankkunen au reste une très grande figure très nordique (Ött Tänak,
sommet du palmarès du du WRC. Aussi, quand Akio Jari-Mari Latvala et Esapekka
Championnat du monde Toyoda, le big boss de Toyota, Lappi), parfaitement managé
des rallyes en coiffant une a décidé d’engager à nouveau par Makinen, les Yaris se sont
quatrième couronne, avec un sa marque en rallye, il a imposées à cinq reprises, un
plus inédit, quatre titres à la donné carte blanche à l’an- exploit.
suite (au total, 24 victoires cien Flying Finn et la réussite Résultat des autres candidats :
avec Mitsubishi). Depuis, les a été exceptionnelle : titre Frédéric Vasseur : 33 %
Sébastien, Loeb puis Ogier, mondial des constructeurs Hugues de Chaunac : 32 %

1994 L’A.M. n° 571 :


quatre amis d’Alain Prost,
1999 L’A.M.
n° 631 : sacrée
Alain Giresse, Gérard brochette d’invités pour
Holtz, Riccardo Patrese et nos 20es Trophées ! De
Richard Anconina lui font gauche à droite : Sergio
la surprise d’apparaître Pininfarina, Jean Todt,
revêtus des combinaisons Mika Häkkinen et Louis
et casques qu’il portait au Schweitzer, patron de
sein des quatre écuries Renault, qui taille la
lui ayant valu ses 51 bavette avec “notre”

1995
victoires. Le clou animateur du jour,
de la soirée ! L’A.M. n° 583 : Michael Schumacher partage Michel Drucker.
la vedette avec Edouard Balladur, alors Premier ministre.
VOIE
OIE EXPRESS
XPRESS
50% Trophée de l’Innovation
des votes
lecteurs
à bord : Mercedes Classe A
L’effet “waouh” est la dernière niveau de finition Progressive
expression pour décrire la Line, offre aussi une lisibi-
surprise en montant à bord lité parfaite, même en plein
de la nouvelle Classe A, soleil. Les deux écrans 10,25
il faudrait afficher la plus pouces, très bien définis, se
parfaite mauvaise fois, pour paramètrent à l’envi. Mieux,
ne pas être ébahi. Les deux la commande vocale obéit au
écrans posés sur la planche de
bord, sans casquette, créent
doigt et à l’œil ! On comprend
donc que vous ayez partagé
73% Trophée du design
des votes
une ambiance aussi épurée notre Trophée.
qu’high-tech. La dalle centrale Résultat des autres candidats :
lecteurs
Peugeot e-Legend
tactile, très réactive, qui arrive DS3 Crossback : 25 % Quand Peugeot, excep- Peugeot, lancée en 1969
de série à partir du deuxième Peugeot 508 : 25 % tionnellement, succombe et signée Pininfarina. Dans
au design néo-rétro, cela l’habitacle, le velours bleu
donne le concept e-Legend. et le bois font aussi allusion
Dévoilée au Mondial de Paris au passé. Dommage, malgré
à l’automne dernier, cette l’engouement du public,
504 Coupé du 21e siècle a le Lion ne prévoit pas de
volé la vedette aux autres produire l’e-Legend en série.
nouveautés du Salon. Sa Ce qui n’a pas empêché nos
silhouette, ses surfaces vitrées lecteurs de lui décerner ce
bien droites, ses quatre Trophée du Design.
phares et ses six feux arrière Résultat des autres candidats :
sont autant de clins d’œil à DS X E-Tense : 20 %
cette variante de la familiale Pininfarina HK : 7 %

La Joliverie

38% Trophée de la relève : La Joliverie


des votes
lecteurs
et le Scarabée d’Or ex-aequo
Cette quarantième édition de à Paris. Les premiers reçoivent catégorie “Enthousiasme et
nos Trophées se devait d’inau- donc un Trophée de la Relève Défi technique” ! Aux seconds,
gurer une grande première : pour leurs multiples victoires qui bûchent depuis 2016 sur
l’égalité entre deux candidats ! au Shell Ecomarathon, la construction d’une réplique
Impossible de départager auquel ils participent avec du Scarabée d’Or, l’autoche-
les étudiants en BTS moteur leur célèbre prototype expé- nille qui avait mené Citroën
combustion interne du lycée de rimental Microjoule, dont ils à travers le Sahara lors de la
La Joliverie (44) des élèves du viennent d’ailleurs de dévoiler Croisière noire de 1924-25,
Lycée professionnel du Château la cinquième génération. Pour nous attribuons donc la même
d’Epluches (95), associés aux rappel, La Joliverie avait déjà distinction. Bravo à la relève !
futurs ingénieurs en génie reçu un Trophée de L’Auto- Résultat de l’autre candidat :
mécanique des Arts et Métiers mobile Magazine en 1993, Les Galapiats : 24 % Le Scarabée d’Or

2001 L’A.M. n° 656 : Super Trophée pour


Jean Todt, directeur sportif de Ferrari. Ce dernier
2016 L’A.M. n° 842 : pour ses 70 ans, L’A.M.
s’offre une Citroën C4 Cactus couverte de ses logos.
a bouclé la saison 2000 de F1 avec un double titre Elle aussi est l’une des stars de nos Trophées...
Champion du monde pilotes et constructeurs.

2012 L’A.M. n° 791 : Yvan Muller (à droite),


triple champion du monde de WTCC, reçoit
le Trophée de l’exploit sportif.
VOIE EXPRESS

Alpine Mini du mois


revient La Jeep du
en rallye D-Day
Le retour des berlinettes Alors que nous célébrons
sur les spéciales de rallye, le 75e anniversaire du
c’est pour la fin de l’année. Débarquement des troupes
Alpine, en partenariat avec américaines sur les côtes
Signatech, va proposer normandes, le 6 juin 1944,
une A110 Rallye de près de Oliex rend hommage à la Jeep
300 ch destinée à la compé- Willys, à jamais associée à
tition-clients. La fiche tech- cet événement historique. Ce
nique complète n’est pas fabricant français de modèles
encore connue et les homo- réduits reproduit en effet
logations dans les différents 500 MILES D’INDIANAPOLIS deux versions de la célèbre

Pagenaud
championnats possibles sont “1/4 Ton”, l’une bâchée,
en cours. Pour le moment, on l’autre ouverte avec son pare-
sait seulement qu’elle sera brise rabattable, à l’échelle
basée sur l’A110 Cup 1/43e. Le rapport qualité/prix

triomphe à Indy
et qu’elle restera, comme au est excellent, ces miniatures
bon vieux temps, une simple étant vendues 16,90 € l’unité
propulsion. sur Minicarweb.fr.

Gagner la classique américaine, Fernando Alonso


en rêvait, Simon Pagenaud l’a fait. Un exploit pour le
Poitevin de 35 ans, ex-pilote Peugeot en Endurance, qui
a orienté sa carrière vers les États-Unis en 2012. Auteur
de la pole position, au commandement durant 112 tours
sur 200, il offre à la prestigieuse écurie Penske son 18e
succès à Indy et rejoint, au palmarès de la plus ancienne
course du monde, les Français Jules Goux (Peugeot) et
René Thomas (Delage) vainqueurs en… 1913 et 1914 !

Le Discovery Sport à la retouche


Quatre ans après son lance- rétroviseur intérieur peut faire
ment, le Land Rover Disco- office d’écran retransmettant
very Sport se refait une beauté les images d’une caméra située
pour rester dans le coup. Si le au-dessus de la lunette arrière.
pare-chocs avant et les phares Les puissances des moteurs
sont déjà l’objet de retouches restent inchangées mais
visibles, c’est l’arrière qui intègrent désormais une
change le plus. Les optiques hybridation légère avec un
à LED abandonnent la forme réseau électrique en 48V.
ronde et le bouclier devient Seul le 2.0 diesel d’entrée
bien plus enveloppant. Pour de gamme (150 ch) en trac-
le profil en revanche, c’est tion fait l’impasse sur cette
évidemment blanc bonnet et évolution, ce qui permet de
bonnet blanc. Tout le contraire maintenir un prix d’accès
de la présentation intérieure inchangé, à 35 800 €. La version
qui évolue en profondeur quatre roues motrices
et intègre désormais deux augmente pour sa part
nouveaux écrans. Au centre, de 300 €, passant ainsi
une dalle tactile reprise du à 38 600 €. Une future
dernier Evoque et, effet de déclinaison hybride
mode du moment, les comp- rechargeable associera
teurs passent à l’affichage un inédit 3-cylindres
numérique. Sur la console 1.5 turbo-essence avec
centrale, le Discovery Sport ne un moteur électrique,
s’encombre pas d’un second dont le prix et la puis-
écran tactile comme le Velar. sance seront révélés
À l’instar du Toyota RAV4, son plus tard dans l’année.
20 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
VOIE EXPRESS

Renault/Fiat : Ferrari :
vers la fusion ? une hybride
À l’heure où nous bouclons ces
lignes, les bans du mariage qui
de 1 000 ch !
se murmurait entre Renault Au moment où nous bouclons
et Fiat Chrysler Automobiles ces pages, une indiscrétion
(FCA) n’ont pas été détaillés. nous apprend que la marque
Mais le groupe italo-américain, au cheval cabré s’apprête
qui détient entre autres Jeep à dévoiler une hybride de
et Maserati, aurait proposé au 1 000 ch. Plusieurs vidéos d’un
Losange de fusionner avec un prototype de développement
nombre d’actions égal au sein ont déjà fuité, laissant penser
de la future entité. Partage de que la nouvelle venue sera
plateformes, de technologies une supercar. V6, V8, V12 ?
(avec les nombreux enjeux liés Il faudra attendre l’annonce
à l’électrification) et accès à de officielle pour le découvrir, en
nouveaux marchés (Asie pour même temps que sa plastique.
FCA, Amérique du Nord pour Quant au SUV Purosangue
Renault) : la création de ce (“pur-sang” en italien), il n’est
nouveau mastodonte de l’au- pas prévu avant 2022.
tomobile vise aussi à réaliser AUDI A4

Un lifting pour un
de substantielles économies,
côté achat, ingénierie… Il reste Skoda Octavia
aussi à savoir quelles seront les Všechno nejlepší k naroze-
conséquences de cette union ninám Octavia ! Traduisez :

anniversaire
sur l’Alliance Renault-Nissan, joyeux anniversaire Octavia !
fragilisée par l’affaire Carlos On l’aurait presque oublié,
Ghosn. mais la berline star du
constructeur tchèque n’est
Lancée en 1994, la familiale d’Audi passe par la case pas née en 1996, cinq ans
après que Volkswagen ait

Suivez toute ur
restylage. La face avant supporte le gros des change-
ments avec une calandre plus basse et plus large ainsi que racheté la marque. L’Octavia

l’actualité auto sine.fr


des phares redessinés. À l’arrière, les feux profitent d’une première du nom est sortie en
nouvelle signature lumineuse tandis que les boucliers 1959 – il y a soixante ans – et

www.automobile-magaz
sont légèrement revus. À l’intérieur, c’est plus succinct : a été produite en berline et en
la molette du MMI disparaît au profit d’un écran tactile break jusqu’en 1971.
posé en haut de la console centrale. Trois des six motori-
Photos constructeur.

sations prévues au lancement en septembre gagnent une


micro-hybridation (12V). Le restylage concerne toutes
les carrosseries (berline, Avant et Allroad) et intervient
alors que l’A4 fête ses 25 ans, avec plus de 7,5 millions
d’unités vendues dans le monde.

Plus de 300 ch
pour les JCW !
Avec 231 ch, les précé- de plus qu’auparavant et est
dentes Mini Clubman et le même que celui qui officie
Countryman John Cooper déjà dans le X2 M35i. Pour
Works ne manquaient déjà pallier toute perte de motri-
pas vraiment de puissance. cité, la transmission intégrale
Après une pause forcée due (non permanente) ALL4 est
aux nouvelles homologations imposée, tout comme l’au-
WLTP et normes antipollution tobloquant mécanique sur le
(ajout d’un FAP entre autres), train avant et la boîte auto.
les voilà qui reviennent dans à 8 rapports. La Mini Hatch
la gamme avec le même bloc, (3-portes) aura aussi droit à ce
mais “légèrement” plus épicé. moteur, mais dans une inédite
Quoique… Elles passent à finition JCW GP, plus radicale
306 ch et 450 Nm de couple ! puisque traction seulement (!)
Le 2.0 turbo affiche ainsi 75 ch et limitée à 3 000 exemplaires.
22 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
NOUVEAUTÉ

MCLAREN GT Tout le monde attendait

L’art de se faire la malle


une McLaren avec deux petites
places arrière pour chatouiller
la Porsche 911. Ce ne sera pas
pour cette fois-ci.

L
e constructeur de maison d’ordinaire très tortu-
Woking ne s’arrête plus. rées. La nouvelle McLaren est
Quelques semaines avant tout dédiée au voyage,
seulement après les débuts notamment grâce à une capa-
des 600LT et 720S Spider, cité de chargement de 570 l,
McLaren revient avec une répartie entre 150 l dans le
nouvelle carrosserie, cette fois coffre avant et 420 l derrière
100 % à part dans la gamme. les passagers. Mais pas ques-
Son nom ? GT. Avec 4,68 m tion de renier ses gènes :
de long, le doute était permis en position centrale arrière
Photos constructeur.

quant à l’éventuelle présence prend place un V8 4.0 biturbo


de places arrière, ce qui en de 620 ch et 630 Nm de
aurait fait la première 2+2 de couple, de quoi permettre à
l’histoire de la marque. Il n’en la GT de “cruiser” à 326 km/h
est rien, hélas ! la GT restant et d’atteindre les 100 km/h
une stricte deux-places. Pour en seulement 3,2 s. Bien que
ne pas faire doublon avec McLaren le considère comme
la 570GT déjà existante (une une nouveauté, il semble plus embrayage et 7 rapports marche limité à 1 530 kg. Prix
570S à peine moins radicale), probable que le moteur soit demeure. Un constat qui de base du jouet ? 199 500 €,
la GT profite d’un design à directement repris de la 720S n’enlève rien à la fiche tech- juste en dessous des
part, plus consensuel, qui puis dégonflé, d’autant nique alléchante de la GT, qui 201 000 € de sa sœur ennemie
tranche avec les productions que la boîte SSG à double promet un poids en ordre de la 570 GT.
23 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
VOIE EXPRESS

Ford
mal en point
Le constructeur américain
n’est pas en forme. Son patron,
Jim Hackett, a donc entrepris
une vaste restructuration
à l’automne dernier afin
de réaliser 11 milliards de
dollars d’économies. Parmi les
nombreuses mesures, la ferme-
ture de l’usine de Blanquefort
en France (850 emplois) qui
a entraîné un bras de fer avec
les syndicats et le gouverne-
ment français, mais aussi la
suppression de 7 000 emplois Mazda CX-30

Moins cher qu’un 3008


de cadres, soit 10 % des
postes que compte l’entre-
prise (70 000 personnes) sur
un effectif total de 195 000
salariés. On sait déjà qu’en
Amérique du Nord, 2 300 Il ne débarque dans les prometteuse technologie elle permettrait à ce
postes disparaîtront, soit concessions Mazda qu’en SkyActiv-X débarque moteur fonctionnant
par des incitations au départ septembre, mais le CX-30 en série et le CX-30 va à l’essence d’être aussi
volontaire, soit par des licen- a déjà ouvert son carnet en profiter (180 ch, dès sobre qu’un diesel.
ciements secs, mais il faudra de commandes. Il faut 33 200 €). Pour rappel, On a hâte de le vérifier.
attendre la fin du mois d’août débourser a minima
pour connaître les consé- 26 500 € pour s’offrir ce
quences de ce plan en Chine, concurrent du Peugeot
3008 (à partir de 27 000 €)

Photos constructeur, archives “L’A.M.”


en Amérique du Sud et bien
évidemment en Europe, où avec un 2.0 essence de
le constructeur à l’ovale bleu 122 ch doté d’un système
a terminé l’année 2018 en de micro-hybridation et
troisième position (-2,6 %, soit convenablement équipé.
légèrement plus d’un million En diesel, seul le récent
de voitures vendues) derrière 1.8 maison de 116 ch
Volkswagen et Renault. est disponible (à partir
de 31 200 €). Attendue
depuis longtemps, la

in
C’était dema Les bouchons rendaient
déjà fou dans les années
60. En 1966, “L’A.M.” se
fait l’écho de l’initiative de
Diego, coiffeur de profes-
sion. Son idée : proposer
ses services aux automo-
bilistes à l’arrêt, comme
le relate, photo à l’appui,
cette brève publiée dans
le n° 248. Si cette presta-
tion devait sans doute
permettre de se sentir plus
libre dans sa tête le temps
d’un embouteillage, Diego
n’a pas suscité de voca-
tion, vraisemblablement
coiffé au poteau par les
laveurs de pare-brise.
Vu dans L’Automobile
Magazine n° 248
en décembre 1966.
25 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
VOIE EXPRESS

Nouvelle Corsa
Une éclaircie pour Opel
Emblématique, la Corsa est également capitale pour les ventes d’Opel.
C’est peu dire que cette nouvelle génération, cousine technique de la prochaine
208, a aussi de lourdes responsabilités. Elle paraît, toutefois, bien partie.

“E
st-ce que vous trouvez a éreinté Opel, cette sixième avec l’installation des batteries
qu’elle a un côté allemand génération de Corsa s’avère la directement entre les essieux
à conduire ?” Cette drôle première sous gouvernance dans le plancher, elle autorise
de question, plusieurs membres française. Un projet commun nombre de combinaisons
de l’équipe de développement avec PSA avant même le rachat (3 empattements, 2 largeurs
de la nouvelle Corsa nous l’ont en 2017 et qui a conduit à de voies ou 3 ancrages du train
posée lors de nos essais de l’abandon de la base technique arrière) et, surtout, promet un
prototypes sur route à la fron- GM prévue à l’origine. De fait, poids en baisse, avec jusqu’à
tière franco-allemande. Impos- la citadine allemande partage 108 kg de moins que la précé-
sible de leur répondre direc- beaucoup avec la prochaine dente génération et un modèle
tement, mais si l’idée cachée génération de la Peugeot 208, d’entrée de gamme annoncé
derrière leur interrogation est : à commencer par la récente sous la tonne (980 kg). On
“La Corsa a-t-elle progressé ?”, plate-forme CMP. Outre le demande tout de même à véri-
nous répondons sans hésiter fait que cette base permet fier car la Corsa a grandi tant en
“Ja”. Après des décennies sous d’adopter des moteurs conven- longueur (4,06 m, soit 4 cm de
contrôle de General Motors, qui tionnels mais aussi électriques plus) qu’en largeur (1,73, soit
26 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
VOIE EXPRESS

AI
PREMIER ESS

27 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


VOIE EXPRESS

Nous avons pris le volant de


ces prototypes lourdement
camouflés sur route à la
frontière franco-allemande.
La Corsa est prête à 80 % selon
l’équipe en charge du projet.

La priorité de la nouvelle Sport 4 de nos prototypes


seront écartés en série pour
oblige à quitter la route des
yeux. Certes, avec l’écran
Corsa ? Que le conducteur des questions de coût. Ensuite, compteur disponible sur les

soit moins négligé qu’avant,


la direction de l’allemande, versions haut de gamme, la
légère en ville, ce qui est Corsa coche toutes les cases
et c’est plutôt réussi agréable, ne s’alourdit pas
suffisamment avec le rythme.
de la citadine de son époque,
mais sans “effet waouh”. Pour
La montée en effort est trop cela, Opel mise plutôt sur un
1,8 cm de plus). Il n’y a qu’en résultat final (20 % de la mise faible pour vous donner éclairage à diodes sophistiqué
hauteur qu’elle a fait chemin au point reste à peaufiner, confiance. Sur ce sujet, les (gestion automatique, roulage
inverse avec un pavillon selon nos interlocuteurs), responsables du développe- en pleins phares sans éblouir
descendu de près de 5 cm mais le progrès est palpable. ment confirment qu’ils avaient les autres usagers) qui ne sera
à 1,43 m. Le fait que l’acheteur qui aime encore du travail. Autre grief, vraisemblablement pas livré
L’agilité, c’est néanmoins ce conduire soit moins négligé plus difficile à corriger, en en série. Et contrairement à la
qui frappe dès les premiers qu’avant est amplifié par une héritant de mécaniques PSA, Ford Fiesta qui poursuit avec
kilomètres dans la future position de conduite bien plus la Corsa a aussi récupéré la deux carrosseries, l’Opel ne se
Corsa, surtout après – idée agréable. C’est tout d’abord boîte manuelle à six vitesses décline qu’en cinq portes, et
judicieuse d’Opel – être une histoire de sellerie (la qui va avec et dont la précision nous avons pu vérifier en nous
descendu de l’actuelle. Entre version de série recevra-t-elle de commande n’est pas la glissant aux places arrière que
les deux, c’est le jour et la ces sièges mi-baquets ?) mais première qualité. Enfin, même l’allemande a le sens de l’ac-
nuit. Tandis qu’aujourd’hui, aussi le fait d’être assis bien si nos prototypes cachaient cueil tant pour ses passagers,
l’Opel peine à contrôler ses plus bas qu’avant (-2,8 cm). sous de grosses moquettes grâce notamment à l’empatte-
mouvements de caisse et subit Enfin, la greffe du 3-cylindres la planche de bord, nous ment rallongé (+2,8 cm, soit
la route tout en malmenant 1.2 turbo essence bien connu n’avons pas été surpris par les 2,54 m), que côté coffre, lui
ses passagers, sa remplaçante, chez PSA participe aussi à ce premières photos officielles aussi en progrès (+24 l, soit
qui sera commercialisée à beau tableau. Que cela soit en (ci-contre, en version 100 % 309 l). Bref, toujours grand
l’automne prochain, avale 100 ch ou en 130 ch avec la électrique). public dans l’esprit et plus
avec gourmandise les virages récente boîte automatique à sympa à conduire, la Corsa
sinueux, avec un train avant huit rapports, ces mécaniques Esprit grand public progresse à bien des égards.
précis et un train arrière qui séduisent par une bonne Classique, pour ne pas dire Un bon début pour relancer la
suit la cadence sans rechigner. volonté à évoluer à bas régime prudent, le dessin du poste marque à l’éclair, comme s’en
Le tout sans secouer ses hôtes puis à pétiller sur route sans de conduite de l’allemande réjouit son nouveau patron
malgré un amortissement casser les oreilles. De là à dire cherche à ne déplaire à en France (voir interview
dont la fermeté ne se fait sentir que la Corsa pourrait devenir personne. De plus, n’étant ci-contre), mais qui devra
que sur chaussée dégradée une référence côté conduite pas installée en hauteur, la être suivi d’autres nouveautés
à basse vitesse. Certes, ces est toutefois hâtif. D’abord dalle centrale tactile (deux convaincantes.
prototypes ne reflètent pas le parce que les Michelin Pilot tailles seront disponibles) /// TEXTE PIERRE LEFEBVRE
28 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
VOIE OPEL
NOUVELLE EXPRESS CORSA

La planche de bord rassure plus


qu’elle ne surprend à l’inverse
de celle de la cousine Peugeot
208. Si l’une et l’autre partagent
beaucoup d’équipements à bord
(levier de vitesse, commandes
de clim...), ainsi que leurs bases
roulantes, côté carrosserie, PSA
a laissé chacune de ses marques
s’exprimer.

150000
40%
35%
35% La Corsa de la relance ?
En représentant au minimum un quart des ventes d’Opel
44% 31% 26% en France depuis 20 ans, la Corsa est cruciale pour la marque
120000 allemande, mais pas suffisante à son retour aux avant-postes.
23%
19%
24% 34%
40% 41%
39% 40%
90000

38% 32% 37%


30%
32%
35% 30%
60000

30000

0
18
08

09

10

11

12

13

14

15

16

17
98

99

00

01

02

03

06
04

05

07

20
20

20

20

20

20

20

20

20

20

20
19

19

20

20

20

20

20

20

20

20

29 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


VOIE EXPRESS

STÉPHANE LE GUÉVEL - OPEL FRANCE

“Avec la Corsa,
nous montrons
notre capacité à
nous réinventer”
Lorsqu’on est nommé à la tête d’une entreprise,
il est courant de s’octroyer cent jours avant de
s’exprimer. Mais avec la présentation de la
nouvelle Corsa, Stéphane Le Guével, le tout
nouveau patron d’Opel France, a fait une entorse
à la règle pour “L’A.M.”

Q
uel est l’enjeu du largement les besoins du client
lancement de la Corsa moyen. À nous de faire tomber
pour Opel en France ? les freins psychologiques et,
Elle est un levier idéal pour ça, nos concessionnaires
pour faire passer plusieurs sont fin prêts… D’ailleurs,
messages. Tout d’abord, un d’ici à 2024, l’intégralité de la
rappel : Opel a un potentiel gamme Opel sera électrifiée,
énorme, son histoire est très avec des modèles 100 % élec-
riche – nous avons 120 ans triques ou hybrides.
cette année – et plusieurs de
nos modèles sont devenus Comment restaurer l’image
mythiques. La Corsa, elle, de la marque ?
bénéficie d’ores et déjà d’un Le fait est que l’ancien modèle
fort capital sympathie. Avec économique était un peu leur de l’ingénierie allemande particuliers d’Opel augmente
la commercialisation de la destructeur. Notre gamme mais avec une approche déjà, ce qui est un bon signal.
version électrique, dans la contenait beaucoup de petites plus enthousiasmante, fun,
foulée des thermiques tout voitures, qu’on écoulait en décontractée que celle des Qu’est-ce que ça change
début 2020, nous montrons concédant de grosses remises. autres labels d’outre-Rhin. pour Opel, d’avoir intégré le
qu’Opel a la capacité de se J’entends trop souvent que Après quatre-vingt-huit ans giron de Peugeot-Citroën ?
réinventer et démocratise l’in- “chez Opel, on fait de bonnes passés chez General Motors, C’est une immense opportu-
novation. Avec 340 kilomètres affaires”. Je voudrais que notre Opel a été rapproché de ses nité. Lorsqu’il m’a nommé,
d’autonomie, la Corsa comble image soit plutôt celle du meil- racines allemandes depuis Carlos Tavares m’a demandé
son rachat par PSA, avec un de faire d’Opel une marque
centre de gravité réellement allemande forte en France.
situé à Rüsselsheim. Opel doit Et nos vendeurs ont aussi
rester une marque populaire, compris qu’il s’agissait d’une
proche des gens, mais en chance, vue la rentabilité
même temps, nous devons démontrée chez Peugeot ou
augmenter le prix moyen de Citroën, et de nouvelles possi-
nos modèles neufs et améliorer bilités, entre autres, auprès
la valeur de revente en occa- des sociétés et des loueurs
sion. Pour cela, il faut revenir à de longue durée, qui nous
un système plus vertueux, où échapperaient si nous n’ap-
l’on réduira la part des ventes partenions pas au groupe PSA.
“tactiques”, c’est-à-dire les Prenez aussi, par exemple,
loueurs, les “zéro kilomètre”, la nouvelle plate-forme de
tout en améliorant la satisfac- vente de voitures d’occasion
tion client : nous sommes en Spoticar, commune à Peugeot,
retard par rapport à d’autres Citroën et Opel. Elle va nous
marques en France, mais aussi permettre d’écouler bien plus
par rapport à des filiales Opel de modèles qu’avant… Or,
dans d’autres pays d’Europe. je suis convaincu que tout
La Corsa n’est disponible qu’en cinq portes et sa version 100 % électrique, Mais, depuis le début de commence par le véhicule
ici en photo, débarquera en 2020. l’année, la part des clients d’occasion.
30 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
VOIE EXPRESS

Mulhouse
en faites cinq par mois, ça
peut aller assez vite. L’effet célèbre
peut être vertueux, car pour Bugatti
louer plus cher, le proprié-
taire se motive pour changer
sa vieille voiture. Contraire-
ment à ce qu’on dit souvent
de nous, on peut aider à faire
tourner l’industrie automo-
bile et donc, à faire baisser
la pollution.” Certains arti-
sans louent même leurs
utilitaires le week-end. La Cité de l’Automobile de
Pratique pour déménager. Mulhouse est célèbre, entre
“Il y a une demande pour autres, pour accueillir la plus
tout, continue Benoît grande collection Bugatti au
Sineau. Des cabriolets, des monde. Pour les 110 ans de
voitures anciennes pour la marque française, qui a
LOCATION ENTRE PARTICULIERS les mariages… Des véhi- rejoint le giron de Volkswagen

Laisser ses clefs :


cules avec beaucoup de en 1998, le musée ajoute à
kilomètres, ça a aussi des ses Royale, Tank ou encore
avantages. Ça ne coûte pas Atalante les productions plus
cher à louer et ça rend tout récentes, allant de l’EB110 à

pas si simple
autant service. Ce qu’il faut, la Divo. Une exposition excep-
c’est qu’ils fonctionnent tionnelle ouverte du 19 juin
bien. Personnellement, je au 3 novembre, qui retrace
parcours moi-même 10 à aussi la carrière des figures
Si vous êtes propriétaire de bouche-à-oreille. Ces 30 000 15 000 km par an et j’ai qui ont marqué l’histoire de
l’un des 500 000 logements personnes qui ont mis leur conduit des voitures de plus la marque, réunissant pour
disponibles à la location véhicule en location sur de 15 ans, avec des kilomé- l’occasion de rares archives.
sur AirBnb en France, louer notre site commencent à trages supérieurs à 150 000 Entrée : 14 €. Rens. sur
votre voiture à un particu- parler de notre processus, km, en bien meilleur état www.citedelautomobile.com.
lier devrait vous paraître simple et sécurisé…” Le que certains modèles plus
tout naturel. Mais alors que
Koolicar, l’une des start-up
PDG de la start-up estime
qu’il faudrait environ
récents !”
Pour les plus hésitants,
Un dernier
pionnières de l’autopar- 100 000 offres de location, notez que l’inscription sur Speedster
tage entre particuliers,
a fermé ses portes début
soit 0,25 % des 40 millions
de véhicules du parc fran-
le site de OuiCar est gratuite
et que vous pourrez fixer
pour la route
janvier, les deux acteurs qui çais, pour que des voitures vous-même vos tarifs. À
croient encore au dévelop- soient disponibles partout partir du moment où le loca-
pement de ce service, Drivy où la demande existe. taire part avec la voiture
et OuiCar, ne proposent À ce jour, qui sont les utili- – ce qui prend deux à trois
respectivement que 36 000 sateurs ? “Un peu tout le minutes, l’ensemble de la
et 30 000 véhicules en monde, de toutes catégo- transaction étant désor-
France. ries socioprofessionnelles, mais dématérialisée –, Alors que la gamme de la
Selon Benoît Sineau, avec une moyenne d’âge celle-ci est couverte à 100 % nouvelle 911 type 992 s’étoffe
le patron de OuiCar, le de 30-35 ans, explique par l’assureur de la plate- (voir nos essais des coupé
principal frein, c’est que Benoît Sineau. Les salaires forme. Même si en temps et cabriolet Carrera S dans
la possibilité de louer un peu faibles cherchent normal, votre véhicule n’est “L’A.M.” n° 874 et 877), la
sa propre voiture reste un complément de revenu. couvert qu’au tiers. En cas génération précédente tire
méconnue. “Si le fait d’en- D’autres couvrent leurs d’accident, pas de malus à sa révérence avec une ultime
trer et de sortir d’un appar- coûts d’usage. En effet, il y craindre, ni de PV si le loca- version, la 991 Speedster,
tement sans état des lieux, a beaucoup de gaspillage taire se fait flasher. Bien produite à 1 948 exemplaires,
en toute confiance, malgré à posséder « tout le temps » sûr, reste la possibilité que en référence à l’année de
Photos constructeur, Francis Ketch

la présence de mobilier, un véhicule dont on n’a pas la voiture soit immobilisée, naissance de Porsche. Son
d’écrans plats ou d’ordi- toujours besoin. Car le prix suite à une panne ou un “flat-six” 4.0 atmo. de 502 ch
nateurs, est entré dans les de l’assurance, l’amortis- accrochage. Il faudra alors est emprunté à la grandiose
mœurs, pour la voiture, il sement du véhicule ou le patienter jusqu’à ce qu’elle 991 GT3, tandis que la
reste à éduquer le marché, parking, lui, reste incom- soit réparée. “C’est le seul boîte manuelle six rapports
justifie-t-il. Ça fait à peine pressible… En moyenne, risque qui demeure…”, est imposée. Les premiers
plus de cinq ans que nous une location rapporte 100 à concède Benoît Sineau. exemplaires fabriqués seront
existons. Notre noto- 110 €, dont 70 à 80 € vont Alors, convaincu ? livrés fin 2019. Pour le tarif,
riété passera aussi par le au propriétaire. Si vous ///ALEXANDRA LEGENDRE comptez 200 000 €… grand
minimum.
32 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
VOIE EXPRESS

Métissage inattendu
Les marques adorent tordre le cou aux catégories. Les thèmes coupé
4-portes et SUV cabriolet étant déjà pris, Citroën présente, pour ses
100 ans, une routière buggy. Un croisement loin de la série.

R
CONCEPT CA

34 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


CITROËN 19_19

Des clins d’œil au


futur… et au passé
Les rangements, de même que la console et le volant, sont
réalisés en résine minérale rappelant l’aspect du marbre. Plus
futuriste, l’assistant personnel surgit de la planche de bord
tandis que volant et pédalier se rétractent. A contrario, l’habi-
tacle est truffé de références à 1919, année de fondation de
Citroën. Pour prolonger l’esprit du buggy des plages suggéré
par la silhouette, les designers se sont amusés à déployer un
treillis façon hamac, à l’arrière, afin de poser la tête. Dans ses
3,10 m d’empattement, cette étude se veut un prolongement
de votre salon, la cheminée en moins.
35 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
VOIE EXPRESS Ce bleu roi reprend la couleur
de la célèbre Rosalie qui, en
1933, parcourut 300 000 km sur
l’autodrome de Montlhéry en
134 jours (ci-dessous)…

R
CONCEPT CA

P
our son centième anni-
versaire, Citroën avait
promis deux études
de style. À l’Ami One, mini
deux-places conçue pour l’au-
topartage urbain dévoilée en
mars à Genève, succède cet
étonnant 19_19. Plus question
de rester confiné entre les murs
de la ville à bord de ce véhi-
cule haut sur pattes, pourtant
Deux Lidar (détection par laser) sont greffés
100 % électrique. Grâce à ses
sur le pavillon, façon double empennage. énormes batteries de 100 kWh, C’est sûr, il y a un air de famille entre cette Rosalie de record et le 19_19 !
qui entraînent deux moteurs
électriques – l’un placé sur
l’essieu avant, l’autre à l’ar-
rière – développant 460 ch Pour ses cent ans, Citroën
et 800 Nm, le 19_19 promet s’imagine un futur ravivant
son histoire : aventure,
800 km d’autonomie, sur cycle
d’homologation WLTP. Le
format buggy n’est donc qu’un
trompe-l’œil : ce concept est confort… et originalité
imaginé pour tailler la route.
L’incontournable duo Frédéric maintes fois invité dans nos intentions routières du 19_19,
Duvernier / Jean-Arthur pages pour nous expliquer les lequel reprend le thème du
Madelaine, responsables intentions design de Citroën, salon roulant, déjà exploré
du style “avance de phase” a encore frappé ! Le 19_19, qui par l’étude CXperience de
(le premier pour l’extérieur, mesure 4,66 m de long pour 2016 (“L’A.M.” n° 845). Siège
le deuxième pour l’intérieur), 2,24 m de large (et seulement moelleux et enveloppant pour
1,60 m de haut), perché sur ses le conducteur – s’il souhaite
roues de 30 pouces et 93 cm prendre le volant, la conduite
de diamètre, adopte un profil autonome faisant évidem-
fuselé et de larges surfaces ment partie du package –,
vitrées. Mémorisez bien la méridienne semi-allongée
signature lumineuse, à l’avant pour le passager avant, sofa
comme à l’arrière : les barres à l’arrière… Toujours pour le
de diodes en V, à chaque angle, confort, le 19_19 dispose bien
se retrouveront en effet dès sûr des butées hydrauliques
2020, d’abord sur la future progressives des C4 Cactus et
C4. Pas sûr que l’on retrouve, C5 Aircross, rejointes par des
en revanche, ces radars et suspensions et un pilotage
autres Lidar voulus appa- intelligents, capable de “lire”
rents, plutôt que dissimulés. la route. Allez, on embarque ?
C’est à bord que l’on saisit les /// TEXTE ALEXANDRA LEGENDRE
36 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
UNE NOUVELLE PERSPECTIVE
DE CONDUITE.

NOUVELLE ALFA ROMEO STELVIO EDIZIONE


Le SUV tout équipé à 38 110 € ou 419 €/mois
(1)
(2)

LLD sur 37 mois avec apport de 4 900 €. Garantie, entretien et assistance inclus*
RÉGULATEUR DE VITESSE ADAPTATIF • NAVIGATION 3D 8,8” • INTÉGRATION SMARTPHONE
• OUVERTURE SANS CLÉ • CAMÉR A DE RECUL • VITRES ARRIÈRES SUR-TEINTÉES.
(1) Exemple pour une Alfa Romeo Stelvio Edizione 2.2 160 ch AT8 (modèle présenté) au tarif constructeur du 01/06/2019 de 43 300 € déduction faite d’une
remise de 5 190 €. (2) Exemple pour une Alfa Romeo Stelvio Edizione 2.2 160 ch AT8 (modèle présenté) en location longue durée sur 37 mois et 30 000 km
maximum, soit 37 loyers mensuels de 419 € TTC après un apport de 4 900 € incluant garantie, entretien et assistance*. Sous réserve d’acceptation de votre
dossier par LEASYS France, SAS - 6 rue Nicolas Copernic - ZA Trappes Élancourt 78190 Trappes - 413 360 181 RCS Versailles. Courtier d’assurance enregistré à
l’ORIAS n. 08045147. *Assistance garantie et mise en œuvre par Europ Assistance, entreprise régie par le code des assurances. (1) et (2) Offres non cumulables,
réservées aux particuliers, valables sur véhicules neufs en stock jusqu’au 30/06/2019, dans le réseau Alfa Romeo participant. **La mécanique des émotions.
Alfa Romeo Stelvio - Consommations mixtes (l/100 km) : 4,7 à 9,8. Émissions CO2 (g/km) : 124 à 227. Alfa Romeo France
VOIE EXPRESS

Toutes les voitures du monde


ÉTATS-UNIS JAPON
Ford Flex Mitsuoka Rock Star
À l’échelle américaine, ce n’est pas le plus grand, puisque les Cet artisan japonais est surtout sur le cas de la dernière Mazda
Expedition et F-150 mesurent 20 cm de plus, au minimum. connu pour ses Viewt et Galue, MX-5 pour en faire sa Rock
Ce SUV né mi-2008, accueillant jusqu’à 7 passagers, mesure des Nissan ou Toyota des Star, aux faux airs de Corvette
tout de même 5,11 m de long. Toutefois, son allure de break années 1990 (Micra, Crew, C2 Stingray. Le résultat est très
étiré ne lui a jamais valu le succès. Ainsi, en 2018, il n’a trouvé Cedric, Corolla Axio…), réussi, même si l’on reconnaît
que 20 300 acheteurs, quand Ford escomptait en écouler jusqu’à redessinées pour ressembler les pare-brise et les portières
100 000 par an. Le Flex accuse déjà dix ans bien tassés et pourrait à des Jaguar et Bentley vintage. d’origine. Sous son capot
ne pas être reconduit… tandis que son hybridation paraît Son coupé Orochi, en 2006, prend place le 4-cylindres
plus qu’improbable. Il doit se contenter d’un V6 3.5 de 287 ch basé sur la précédente 1.5 de 132 ch, bien suffisant
“de base”, qui peut être boosté à 365 ch avec un turbo. génération de Honda NSX, pour ses 1 080 kg.
valait aussi le détour ! Depuis
fin 2018, Mitsuoka se penche

OUZBÉKISTAN
Ravon R2 ROYAUME-UNI
Les regards les plus acérés avec le gouvernement local.
auront reconnu ici une Lorsque General Motors Ginetta Akula
Chevrolet Spark de troisième rachète le constructeur On savait que le petit constructeur anglais, qu’on a davantage
génération. Cette petite sud-coréen, en 2008, l’habitude de voir sur les circuits, travaillait sur une supercar.
citadine, que nous avons l’aventure ouzbek continue, Les visiteurs du dernier Salon de Genève n’ont pas été déçus :
connue dans nos contrées, les Daewoo fabriquées sur le coupé Akula – requin, en russe – reçoit un gros 6.0 V8 de
Photos constructeurs.

est produite dans l’ancienne place se contentant d’adopter 600 ch. Mais ce sont surtout ses lignes torturées qui surprennent.
république soviétique depuis un logo Chevrolet. Ce n’est Le capot est interminable, l’aileron arrière démesuré, tandis que
2016, sous le nom Ravon R2. qu’à partir de 2015 que les ouïes et les lames verticales courant le long des bas de caisse
Revenons un peu en arrière : les Spark, Gentra et Matiz sont évidemment dessinées pour rappeler celles d’un squale.
en 1996, Daewoo s’installe de l’Est arboreront le logo La méchante Akula est vendue 340 000 £ (pas loin de 400 000 €)
en Ouzbékistan, en association de la nouvelle marque Ravon. et sera produite à compter de 2020.
38 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
ÉVÉNEMENT

IO
NOU VELLE CL
I
P R E M IE R E S S A

NE VOUS FIEZ PAS AUX


APPARENCES…
Attrayante mais pas irréprochable notamment côté qualité, la Clio de 2012
a néanmoins été un carton. Pour la remplacer, Renault a donc été conservateur
sur la forme tout en revisitant intégralement le fond. Et c’est bien vu.
I - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
ÉVÉNEMENT

S
erpentant à flanc de montagne à quand la chaussée est glissante. Cette
une quarantaine de kilomètres au Clio rassure aussi par la neutralité de son
sud de Lisbonne, la N 379-1 est une châssis – une tradition dans la famille –
belle route touristique, avec des vues avec un train arrière toujours stable, et
spectaculaires sur le bleu azur de l’At- un avant qui glisse progressivement si l’on
lantique. Cet itinéraire a aussi le mérite aborde un virage un peu vite, indiquant
de pouvoir prendre le pouls du châssis qu’il est temps de lever le pied. Les plus
d’une voiture avec ses virages en tout pointilleux regretteront peut-être que
genre. Si nous sommes ici, c’est tout sauf la française ne soit pas plus communica-
un hasard. Lors d’un premier essai, il y a tive lorsque l’on passe sur le programme Le changement comparé
quelques mois, sur le circuit de Mortefon- de conduite Sport, mais le compromis à la Clio précédente saute aux yeux à
taine avec des prototypes (voir “L’A.M.” de la neutralité rassurera le plus grand bord avec un poste de conduite inédit
n° 876) de cette nouvelle génération de nombre. Cela tombe bien pour une voiture et de meilleure facture. Au volant,
Clio – la cinquième, déjà –, nous avions destinée à Madame et Monsieur-Tout-le- le principal progrès c’est un niveau
détecté quelques faiblesses côté châssis, Monde. Cette volonté d’être encore plus de confort en nette hausse.
spécialement avec le 1.0 TCe 100. Halte grand public, se remarque aussi par des
au suspense ! Les défauts repérés alors ne
sont plus qu’un lointain souvenir.

Priorité au confort
Précise et assez directe la direction de la
nouvelle Clio présente une consistance
suffisante, meilleure que celle de la précé-
dente génération, qui était trop artificielle,
rendant difficile la perception du niveau
d’adhérence pourtant si importante

Grâce à des arrière de dossiers avant plus creusés, la


place aux jambes a gagné 2 à 3 cm, bien que cette
Clio 5 soit 1 cm plus courte que la précédente.
Le coffre conserve des dimensions appréciables,
même pour une petite famille. Joints de portes
efficaces et meilleur confort, il fait plutôt bon
voyager dans cette nouvelle Clio, même derrière.
NOUVELLE CLIO PREMIER ESSAI

Un trois-cylindres
cœur de gamme
Ici à l’essai, le 1.0 turbo, baptisé HR10, fait partie
de la nouvelle famille de moteurs Renault-Nissan allant
jusqu’à 1.3 (HR13). Ce dernier, à quatre cylindres, est utilisé
par Mercedes pour ses Classe A et B. Le 1.0 de la Clio est donc
un HR13 amputé d’un cylindre, mais il conserve sa distribu-
tion par chaîne afin de minimiser les coûts d’entretien, ainsi
que le calage variable des soupapes, côté admission comme
échappement, pour favoriser la souplesse et la dépollution.
Afin d’abaisser son poids au maximum, Renault se passe des
classiques et lourdes chemises en acier, remplacées par une
microcouche de revêtement métallique projetée par plasma
directement sur les parois du bloc en aluminium. Ainsi,
le HR10 pèse 19 kg de moins que le 0.9 TCe qu’il remplace,
tout en offrant 10 ch et 20 Nm de couple en plus. Avec ses
100 ch et 160 Nm, il représente le cœur de la gamme Clio.
Mais le prix restant crucial dans ce segment, Renault a
conservé une injection indirecte, alors qu’une variante
à injection directe de 117 ch existe sur la Nissan Micra. Selon
le constructeur, cette proposition n’apportait pas un gain
significatif au niveau de la consommation par rapport
au surcoût demandé. Comme les moteurs équivalents
de la concurrence, ce HR10 se passe d’arbre d’équilibrage,
remplacé par un volant moteur et une poulie d’accessoires
judicieusement déséquilibrés pour limiter les vibrations
inhérentes à cette architecture. Essayé ici avec une boîte
manuelle à 5 vitesses, ce bloc arrivera d’ici à la fin de l’année
avec une transmission X-Tronic (à variation continue CVT,
peu goûtée en Europe), ainsi qu’en variante GPL.

III - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


ÉVÉNEMENT

Partir en vacances
à l’autre bout
de l’Europe ne
fera pas peur à
cette Clio, 5e du
genre, qui séduit
par sa polyvalence
NOUVELLE CLIO PREMIER ESSAI

réglages de suspensions plus souples afin


de gagner en confort. Lequel est excellent
sur route, y compris côté train arrière
lequel, sur la pécédente Clio, n’était pas
très conciliant pour les vertèbres. Efficace
dans l’ensemble, sa remplaçante absorbe
avec une belle facilité les déformations et
il n’y a qu’en ville où quelques trépidations
peuvent se faire sentir sur les raccords de
la chaussée. Il faut dire que les roues de
17 pouces (205/45 R17 à 300 €) de notre
modèle d’essai, plus lourdes et aux flancs
plus bas et raides que les 195/55 R16 de
série, n’aident pas. Voilà en tous cas un
beau bilan qui la place d’emblée parmi
les références, même si une Ford Fiesta
s’avère plus amusante à conduire.
Côté mécanique, il y a également du chan-
gement avec le tout nouveau 1.0 TCe 100.
Moderne, ce HR10 (voir encadré, ci-des-
sous) distille une sonorité rauque typique
des trois-cylindres, mais sans excès. Jamais
creux et évitant les balancements moteur
fréquents avec cette architecture lors des
démarrages au feu, il délivre de bonnes
relances dès 2 000 tr/mn, y compris sur
un filet de gaz. Mais ensuite, on s’aperçoit
rapidement qu’enfoncer davantage la
pédale de droite ne donne pas plus de brio,
malgré une Clio allégée d’environ 50 kg.

Une version Intens déjà riche...


Six airbags • Alerte survitesse + lecture panneaux de signalisation • Alerte distance de sécurité •
Assistant maintien de la voie • Freinage actif d’urgence avec détection piétons et cyclistes • Allumage
auto. des phares et gestion auto. route/croisement • Régulateur-limiteur de vitesse • Radars
de parking arrière • Capteur de pluie • Carte mains-libres • Compteurs-écran personnalisable
• Phares 100 % LED • Antibrouillards à LED • Quatre lève-vitres électriques • Personnalisation des
modes de conduite et ambiances intérieures • Rétroviseur intérieur jour/nuit auto. • Rétroviseurs
dégivrants et rabattables électriquement • Clim’ auto. • Système multimédia tactile 7 pouces avec
radio et GPS compatible Android Auto/Apple Carplay, connex. Bluetooth, 2 prises USB et 1 aux. • Jantes
alliage 16 pouces • Banquette arrière rabattable 60/40 • Volant réglabe en hauteur et profondeur •
Volant cuir multifonction réglable en hauteur et en profondeur • Sellerie mixte tissu/cuir synthétique
noirs • Kit de gonflage
Les options recommandées :
Système multimédia tactile grande taille de 9,3 pouces avec radio numérique : 350 € • Chargeur sans fil pour
téléphone : 150 € • Pack City Plus (radars avant/arrière + caméra de recul) : 350 € • Roue de secours : 130 €
Les options selon vos goûts :
Pack hiver (sièges avant et volant chauffants) : 350 € • Ambiance intérieure grise ou rouge (bandeau
de planche de bord, entourage de console centrale et panneaux de portes) : 250 € • Pack perso
extérieur noir, rouge, ou orange (jonc de calandre, pare-chocs arrière, bas de porte) : 250 €
• Personnalisation intérieure orange ou rouge (liseret aérateur et embase de levier de vitesses) : 100 €

Prix serrés... en entrée de gamme


Life Zen Business Intens RS Line Initiale
SCe 65 * 14 100 € - - - - -
Essence

SCe 75 * 14 600 € 16 500 € 16 900 € - - -


TCe 100 - 17 800 € 18 200 € 20 100 € 21 400 € 23 300 €
TCe 130 EDC FAP - - - - 22 800 € 24 100 €
Blue dCi 85P - 19 300 € 19 700 € - - -
Diesel

Blue dCi 115 - 20 600 € 21 000 € 22 900 € 24 200 € -


ÉVÉNEMENT

Cette course d’accélérateur, qui donne


quasiment tout au début, ne peut ensuite Après une
masquer que ce bloc à injection indirecte génération 2012
en retrait,
ne délivre que 160 Nm de couple, soit
2 moins que ses rivaux, tous à injection
4
3
directe, qui flirtent avec les 200 Nm, ou
les dépassent. Comparé au pétillant 1.2 la nouvelle Clio
1
PureTech 110 de PSA, ce TCe 100 semble
reprend la main
côté qualité de
même un peu éteint, notamment lors des
dépassements. Il ne faut donc pas hésiter à

réalisation. Ouf !
rétrograder, parfois en 3e (!) pour doubler
1 Le siège conducteur est réglable en hauteur, mais en sécurité, ce qui impose de recourir à
ne propose pas de soutien lombaire réglable 2 une commande de boîte à 5 vitesses un
Facturé 350 € en option sur la finition Intens, l’écran peu lente, et qui accroche parfois. Si ce 1.0
de 9,3 pouces (7 pouces en série), lié au GPS manque de tonus quand on lui demande le trée. Enfin, histoire de proposer une
connecté est un vrai plus. L’abonnement pour maximum, il promet des consommations offre mécanique digne d’une citadine
les données et services (zones de danger, météo, vraiment basses sur le cycle d’homologa- des années 2020, la Clio passera à l’hy-
prix des carburants…) est offert pendant trois ans tion WLTP… chose que nous ne manque- bride avec la technologie E-Tech 130 ch
3 Les plastiques souples descendent jusqu’aux rons pas de vérifier prochainement sur et sa transmission très particulière (voir
accoudoirs de portes. Mais ces derniers ne sont nos cycles de mesures plus réalistes sous “L’A.M.” n° 871).
pas assez rembourrés et font mal aux coudes protocole ISO 9001. Estrada Nacional 379-1 et travaux
à la longue. 4 Les matériaux sont assez flatteurs pratiques terminés, nous entrons dans
sauf sur les deux premiers niveaux de finition.
Des packs en option permettent de choisir
L’hybride attendu en 2020 Setubal, un ancien port de pêche spécia-
Au lancement, ce TCe 100 est épaulé lisé dans la sardine dont la vieille ville
les couleurs de l’habitacle.
par son grand frère le quatre-cylindres présente encore des façades habillées des
1.3 TCe 130 associé à une boîte à double typiques azulejos, quand je comprends,
embrayage EDC7, ainsi que par les diesels dans mon portugais – très approximatif –
1.5 dCi 85 et 115 dotés d’une boîte un “Eh ! dis-donc ! c’est la nouvelle Clio
manuelle à 6 rapports. Quant aux 1.0 SCe !”, proféré par un vieux monsieur à sa
65 et 75 ch, tous deux atmosphériques et, femme en sortant de sa voiture. C’est bien
à priori, fort justes en performances pour le premier et surtout l’un des rares à nous
cette Clio, il faudra attendre la rentrée. avoir remarqué. Il est vrai qu’hormis ses
Mais ils aident à abaisser le ticket d’en- projecteurs en forme de C, façon Mégane,
VI - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
NOUVELLE CLIO PREMIER ESSAI

1 2 3

Les détails qui plaisent… 4


ou qui fâchent
1 À gauche du volant, les commandes essentielles
sont accessibles facilement 2 Les sièges avant sont
confortables 3 Pour mieux résister aux chocs arrière,
le seuil de coffre est rehaussé de cinq centimètres.
Moins pratique 4 La CLio embarque un arsenal
sécuritaire complet en série 5 La taille du satellite de
commande radio a été réduite, et particulièrement
les touches de volume, pas faciles à trouver
6 Le programme Munti-Sense propose trois modes
de conduite : Eco, Sport, et My Sense que l’on
paramètre comme on veut 7 La commande de la
boîte à 5 vitesses n’est pas parfaite 8 L’écran
compteur est personnalisable 9 De vrais boutons
pour les commandes de clim’. Simple et pratique.

5 6 7

8 9
ÉVÉNEMENT

Le trois-cylindres, 1.0, de cette


version TCe 100 n’est pas taillé pour la
performance mais promet d’être sobre.
De quoi faire de la Clio cet outil que vous
êtes nombreux à apprécier.

LA SYNTHÈSE DE NOTRE ESSAI

Renault Clio
TCe 100 Intens
Moteur 3 cyl. T.ess.12S, 999 cm³ Puiss.
100 ch à 5 000 tr/mn Couple 160 Nm

Nouvelle la Clio ?
à 2 750 tr/mn Transmission AV, méca.
de survitesse avec lecture des panneaux 5 vitesses Pneus AV/AR 195/55 R 16
ou encore les alertes distance de sécurité
Si ce n’est pas
L/l/h 4,05/1,80/1,44 m Réservoir 42 l
et assistants de maintien dans la voie, Fabriquée en Turquie

évident au premier
le tout contrôlé par un tandem camé- BUDGET
ra-radar, les matériaux haut de gamme
Prix : 20 100 €
abord, habitacle
Bon
n’ont pas le droit de cité dans les finitions
Bonus 0 € Bon
inférieures. Ainsi, les matériaux rigides
et prestations
CO² 100 g/km Bon
sont omniprésents dans la finition Life,
Conso. mixte
en progrès
tandis que la Zen, juste au-dessus, n’opte
pour des garnissages souples que pour le 4,4 l/100 km Bon

le confirment
bandeau central de la planche de bord Main-d’œuvre**** 72,80 € Bon

et des panneaux de porte. Une finition Qualité du SAV Bon

plus ou moins soignée selon l’épaisseur CONDUITE


de notre portefeuille, ce qui était déjà le Agrément Bon
et ses feux arrière évoquant ceux du cas sur la Clio de troisième génération à Performances Moyen
Captur, cette Clio ressemble beaucoup la bonne réputation et commun chez la Vit. maxi* 187 km/h / 0 à 100 km/h 11,8 s
à sa devancière. Pourtant, elle n’est concurrence. Poids 1 178 kg

*Données constructeur. ** Taux horaire moyen de main-d’œuvre


en rien une version restylée et s’avère
entièrement nouvelle, de sa plate-forme Déco intérieure SÉCURITÉ
à son architecture électronique. Une Reste que les budgets serrés ne Tenue de route Bon

fois la porte ouverte, le doute n’est plus manqueront de rien côté équipe- Visibilité Moyen

permis. Pas au niveau de l’habitabilité ment avec la clim’ manuelle, la radio, Freinage d’urgence Bon

et du coffre, logeable, puisque toutes les et évidemment l’écran tactile placé Suspensions
cotes sont identiques ou presque, à un à la verticale. De belle taille de série Ville Bon Route Excellent

ou deux centimètres près, et très accep- (7 pouces), il peut, en option, être géant FONCTIONNALITÉS
tables pour une citadine de 4,05 m (un (9,3 pouces) et profite d’une interface Qualité perçue Bon
centimètre de moins que la précédente). simple que l’on espère juste plus fiable Ergonomie Bon
Mais côté qualité, la nouvelle oppose que l’ancien système R-Link. Pour donner Position de conduite Bon
une planche de bord cossue, en forme de envie, la Clio mise aussi sur des packs de Aspects pratiques Moyen
vague, et habillée de matériaux souples décoration intérieure, ou d’équipement Habitabilité AV Bon AR Moyen
ou moussés partout où l’on peut poser la comme le volant chauffant, histoire Coffre annoncé 391dm³ Bon
main, du moins à partir de cette finition cela ne s’invente pas, d’avoir tout d’une
Intens (3e niveau sur 5). Car si Renault grande. Une Clio convaincante qu’on a NOTRE VERDICT
a mis le paquet côté sécurité avec, en hâte de voir face à sa future meilleure 15/20 Plus soignée à bord et surtout
série, des aides à la conduite dernier cri ennemie : la Peugeot 208. nettement plus confortable que
comme le freinage actif d’urgence avec /// TEXTE CHRISTOPHE CONGREGA - PHOTOS sa devancière, cette nouvelle Clio
réussit là où on l’attendait.
détection de piétons et cyclistes, l’alerte BERNARD ROUFFIGNAC

VIII - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


ÉLECTRIQUE & TELLEMENT PLUS
Hybride rechargeable
4 roues motrices
Électrique jusqu’à 135 km/h**
Autonomie électrique : 45 km***
Émissions de CO2 : 46 g/km***
Capacité de traction : 1,5 tonne

MITSUBISHI
À PARTIR DE 299 €/MOIS (1)

LLD sur 49 mois et 40 000 km | 1 loyer majoré de 8 000 € er

*Dépassez vos ambitions. **Sur circuit uniquement. ***Selon normes WLTP. (1) Exemple de Location Longue Durée (LLD) de 49 mois et 40 000 km pour le financement
d’un MITSUBISHI OUTLANDER PHEV Business. 1er loyer majoré de 8 000 € TTC, suivi de 48 loyers mensuels de 299 € TTC. Modèle présenté : financement d’un Mitsubishi
Outlander Hybride Rechargeable Instyle (peinture métallisée incluse). 1er loyer majoré de 8 000 € TTC suivi de 48 loyers mensuels de 479 € TTC.
Exemples hors assurances et prestations facultatives. Offres réservées aux particuliers valables pour tout achat d’un MITSUBISHI OUTLANDER PHEV
neuf commandé entre le 01/01/2019 et le 30/06/2019 chez tous les distributeurs participants. Sous réserve d’acceptation par PRIORIS, SAS au capital
de 15 500 000 €, 69 avenue de Flandre 59700 Marcq-en-Baroeul, SIREN 489 581 769 - RCS Lille Métropole. Garantie et assistance Mitsubishi Motors :
5 ans ou 100 000 km, au 1er des 2 termes échu, selon conditions générales de vente. Tarifs Mitsubishi Motors maximums autorisés en vigueur en
France métropolitaine au 02/01/19. M MOTORS AUTOMOBILES FRANCE SAS au capital de 10 000 000 € - RCS PONTOISE n° 428 635 056 - 1 avenue du
Fief 95067 Cergy-Pontoise Cedex.

Valeurs WLTP selon règlements (EC) 715/2007 et (EU) 2017/1347


Consommation normalisée Outlander Hybride Rechargeable (l/100 km) : 2,0 Retrouvez-nous sur Facebook et Instagram w w w . m i t s u b i s h i - m o t o r s .f r
Émissions CO2 (g/km) : 46
NOUVEAU LEXUS UX HYBRIDE
À PARTIR DE 349 €/MOIS
(1)

ENTRETIEN INCLUS** ET SOUS CONDITION DE REPRISE (2)

LOA(3) 37 mois, 1er loyer de 3 870 € suivi de 36 loyers de 349 €.


Montant total dû en cas d'acquisition : 37 814 €.

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.
Consommations (L/100 km) et émissions de CO2 (g/km) en cycle mixte : de 4,1 à 4,5 et de 94 à 103. Valeurs corrélées NEDC en condition mixtes déterminées sur la base du nouveau cycle d’homologation WLTP.
(1) Exemple pour un Lexus UX 250h 2WD neuf au prix exceptionnel de 32 490 €, remise de 3 000 € et aide à la reprise (2) de 1 000 € déduites. LOA(3) 37 mois, 1 er loyer de 3 870 € suivi de 36 loyers de 349 €/mois hors assurances
facultatives. Option d'achat : 21 380 € dans la limite de 37 mois & 30 000 km. Montant total dû en cas d'acquisition : 37 814 €. Assurance de personnes facultative à partir de 38,99 €/mois en sus de votre loyer, soit 1 442,63 € sur la
durée totale du prêt. Modèle présenté : Lexus UX 250h 4WD F SPORT Executive neuf au prix exceptionnel de 52 490 €, remise de 3 000 € et aide à la reprise (2) de 1 000 € déduites. LOA(3) 37 mois, 1er loyer de 3 870 € suivi de
36 loyers de 675 €/mois hors assurances facultatives. Option d'achat : 33 007 € dans la limite de 37 mois & 30 000 km. Montant total dû en cas d'acquisition : 61 177 €. Assurance de personnes facultative à partir de 62,99 €/mois
en sus de votre loyer, soit 2 330,63 € sur la durée totale du prêt. ** Entretien inclus dans la limite de 37 mois & 30000 km (au 1er des 2 termes atteint). Offre réservée aux particuliers valable jusqu’au 30/06/2019 chez les distributeurs
Lexus participants portant sur le tarif en vigueur au jour de la souscription du contrat. (2) Pour toute reprise de véhicule. (3) LOA : Location avec option d'achat. En fin de contrat, restitution du véhicule dans votre concession avec paiement
des frais de remise en état standard et des éventuels kilomètres excédentaires. Sous réserve d’acceptation par TOYOTA France FINANCEMENT, 36 bd de la République 92423 Vaucresson, RCS 412 653 180 - n° ORIAS 07 005 419
consultable sur www.orias.fr. * Vivez l’exceptionnel.
ESSAI ÉLECTRIQUE Page 41

MOBILITÉ
Pour sa première génération, l’Audi e-tron frappe fort, mais
reste limitée en matière d‘autonomie et de temps de recharge.
ACTUALITÉS Page 50

VERTE
La Hyundai Ioniq muscle sa batterie, la Jeep Renegade bientôt
branchée, Honda e et VW ID.3 péréservées en ligne…
ESSAI ÉLECTRIQUE Page 52
L’EQC, la Mercedes électrique est réussie côté confort, mais
là aussi, le bât blesse en ce qui concerne l’autonomie.

AUDI E-TRON 55 QUATTRO


EDITION ONE

Premier
de cordée
Après un premier contact il y a quelques mois, il
nous tardait de décortiquer la première Audi 100 %
électrique. Après seize jours de tests — entre autres —
sous notre protocole ISO, l’e-tron présente un bilan
plutôt positif, mais pas là où l’on l’attendait…

41 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


MOBILITÉ VERTE

S
elon Audi, les mensurations idéales
pour faire de l’e-tron un top-modèle
parmi les voitures électriques sont
les suivantes : 2,28 m de long, 1,63m de
large et 34 cm de haut… Nous parlons,
évidemment, des dimensions de son
énorme batterie Lithium-ion. Grâce à cette
réserve d’énergie généreuse cachée dans
le plancher, offrant 95 kWh de capacité
(dont 84 sont utilisables), le construc-
teur aux Anneaux promet – c’est le nerf
de la guerre dans la catégorie – une auto-
nomie alléchante de 415 km sous le cycle
d’homologation WLTP. C’est assurèment
moins dans la vraie vie, comme le confir-
ment nos mesures sous protocole ISO.
L’e-tron a effectivement parcouru plus de
300 km sur route, et plus encore en ville
(320 km). Mais pas de miracle sur auto-
route où il faudra refaire le plein d’élec-
tricité après moins de deux heures de
conduite (voir encadré temps de recharge).
Un Kia eNiro à la batterie pourtant plus
modeste (64 kWh) fait aussi bien dans ces
conditions (250 km maximum). À cela, il
n’y a pas une, mais plusieurs explications.
La première, c’est le poids. La batterie
XXL pèse 700 kg (!) et alourdit une e-tron
Pas d’esbroufe en matière déjà massive : plus de 2,5 tonnes vérifiées
de style. Si l’e-tron est sur notre balance ! Malgré son plancher
un SUV électrique, il doit entièrement caréné, une calandre à volets
avant tout se fondre au reste actifs ou encore une suspension pneuma-
de la gamme Audi. tique de série qui abaisse automatique-
ment la garde au sol de 2,6 cm au-delà de
42 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
AUDI E-TRON 55 QUATTRO

L’e-tron ne fait pas (sans arbre de transmission), lorsque l’on


ne sollicite pas toute la puissance, il se voit
de miracle côté propulsé uniquement par son bloc arrière.
2
autonomie.
Reste qu’avec une puissance cumulée de
360 ch (et même 408 en mode Boost

Mais il épate par


pendant 8 secondes), il est bien difficile de
résister à la tentation d’accélérer à fond. 1 3
ses performances Décollages dignes d’une sportive, reprises
éclairs, l’e-tron a du tonus à revendre,
et son confort le tout mis en valeur par 561 Nm de
couple (664 Nm en mode Boost) délivrés,
4

machinerie électrique oblige, sans délai.


Enfin, l’absence de boîte de vitesses et le 1 Les écrans retransmettant les images prises
silence monacal régnant à bord (notre par les rétroviseurs-caméra sont placés au bout
120 km/h, l’engin ne peut pas non plus modèle d’essai enfonçait le clou avec un des contre-portes. Côté conducteur, cela réclame
gommer un gabarit d’armoire normande vitrage latéral feuilleté de série ou option une certaine habitude. 2 Le large écran-compteur
(1,63 m de haut, 1,95 m de large) peu à 600 € selon la finition) participent au permet d’accéder à de nombreuses fonctions sans
favorable à la pénétration dans l’air. Il plaisir de conduire une automobile à part. quitter la route des yeux… 3 Ce n’est hélas pas
y a aussi une raison technique. Plutôt le cas lorsqu’il faut régler la température
qu’une motorisation synchrone à aimants Agile et rassurant de climatisation sur l’écran central tactile du bas.
permanents, Audi a retenu l’induction Pour décider ses clients à sauter le pas de 4 Comme une Audi “normale”, l’e-tron
(asynchrone). Cette technologie ne néces- la voiture électrique, Audi a misé sur… la est proposé avec plusieurs finitions et vous avez
site pas l’emploi de terres rares pour les sobriété. Entendez par là que l’e-tron ne le choix pour personnaliser la voiture comme pour
aimants (un plus pour l’environnement se distingue guère des Q7 et compagnie. la couleur des sièges en cuir.
et le coût, car la Chine en a le quasi-mo- C’est aussi le cas à bord où l’on retrouve un
nopole), mais elle avoue un rendement univers connu. Orientée vers le conducteur,
légèrement inférieur. Rassurez-vous, l’al- la console centrale accueille deux écrans
lemand a tout de même la santé puisqu’il tactiles; celui du bas sert notamment à la
embarque non pas un, mais deux moteurs, climatisation et oblige à quitter la route
chacun distribuant la puissance à l’essieu des yeux. Étant donné que l’écran-comp-
auquel il est associé. On trouve un bloc de teur Virtual Cockpit n’a plus rien d’inédit,
125 kW à l’avant, et de 140 kW à l’arrière. l’e-tron s’offre, à la place, une première
Si l’association de ces deux mécaniques mondiale pour faire son effet. Ainsi, les
fait de l’e-tron une quatre-roues motrices rétroviseurs remplacés par des caméras,
43 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
MOBILITÉ VERTE

L’e-tron pèse plus


de deux tonnes et demi
mais n’est pas une
enclume à mener.

Pas de recharge, sans borne rapide


0 h 55 14 h 54 h 25
100 %
90 %
80 %
Autonomie récupérée
70 % par temps de charge
(de 0 à 80 %)
60 %
50 %
Sur borne rapide Ionity (150 kW) 8 km/mn
40 %
30 % Sur Wallbox 32 A (7,2 kW) 23 km/h
20 %
10 % Sur prise domestique 16A (3,6 kW) 5,6 km/h

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56
Temps de recharge en heures

Le chargeur embarqué de l’e-tron accepte jusqu’à seulement 23 km d’autonomie par heure de charge. Par exemple, sur une prise domestique 16A,
11 kW (22 kW en option), mais cette puissance Si vous disposez d’un point de recharge en 11 kW, l’e-tron accepte seulement 1,7 kW sur les 3,6 kW
impose une alimentation triphasée, quasiment cela vous permettra de récupérer environ 35 km que la prise est théoriquement capable de délivrer.
inexistante dans les habitations. d’autonomie par heure, et d’achever un plein Une limitation voulue pour la sécurité,
La puissance maximale dont on peut disposer complet en 9 heures environ, ce qui reste encore afin de ne pas surchauffer l’installation.
à la maison avec une alimentation classique en long ! Ces temps sont les valeurs minimales, quand le Les valeurs de kilomètres récupérés par heure
32A est de 7,2 kW, via une Wallbox. Une solution réseau débite la puissance maximale, et que l’e-tron de charge sont une moyenne, car ils dépendent
qui impose tout de même au minimum 14 heures l’accepte. Car nous avons régulièrement constaté des de l’usage (on consomme davantage sur autoroute
pour une charge complète et permet de récupérer cas où la puissance de charge varie à la baisse. ou sur route qu’en ville).

44 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


AUDI E-TRON 55 QUATTRO

une technologie inédite qui ne nous a


pas convaincus à l’usage (voir encadré,
p. 46). Pour le reste, l’e-tron reste une
voiture presque normale… et même une
très bonne ! Masquant comme par magie
une masse “mammouthesque” répartie à
quasi égalité entre les essieux (1 288 kg sur
l’avant, 1268 à l’arrière), il s’avère suffisam-
ment agile et rassurant avec un freinage à
la hauteur, comme le révèlent nos mesures.
Le système électrohydraulique employé
parvient même à faire (presque) oublier
les traditionnels désagréments engendrés
par la régénération d’énergie à la décélé-
ration, avec une fin de freinage difficile à
doser, moment où l’e-tron en profite pour
recharger sa batterie. Par défaut, le niveau
de décélération est très faible afin de laisser
la voiture rouler sur son élan, mais on peut
augmenter le niveau de régénération (deux
choix possibles) en jouant avec la palette de
gauche au volant. Audi a toutefois décidé
de ne pas aller jusqu’à l’arrêt complet de la
voiture sans toucher la pédale de freins, à
l’inverse des BMW i3 ou des Nissan Leaf.

Rouler dans du coton


Si côté confort les grandes roues de
21 pouces de notre modèle d’essai (la
monte d’origine est de 19 pouces) ne
permettent pas de rendre une copie
parfaite avec des petites percussions à
basse vitesse, la suspension pneumatique
combinée à un amortissement piloté
donne la sensation de rouler dans du
coton. L’espace à bord participe aussi au
bien-être, que l’on soit devant ou derrière
où l’absence de tunnel de transmission
autorise un plancher plat comme un lac.
Suite page 49

Audi (et les marques du


groupe VW) sont associées
à Mercedes, Ford et BMW
pour développer un réseau
de superchargeurs (Ionity)
le long des principaux axes
européens. Les bornes
peuvent distribuer jusqu’à
150 kW et permettent de faire
le plein bien plus vite qu’avec
une Wallbox ou qu’une prise
classique. Pratique, les câbles
se rangent dans un coffre
dédié situé à l’avant.
Une application disponible sur smartphone permet
de contrôler l’état de la voiture et certaines fonctions
à distance (clim’, verrouillage des portes).
45 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
MOBILITÉ VERTE

Rétros caméras
Gadget ou réel progrès ?
Longtemps, les caméras à la place des rétroviseurs de l’e-tron, améliorerait l’insonorisation (bruits d’air) et
ont été un fantasme technologique réservé aux offrirait aussi une meilleure vision vers l’arrière quelles
concept-cars. Avec l’e-tron, Audi est le tout premier que soient les conditions météo ou la luminosité,
constructeur (avant Honda et sa citadine électrique avec une correction permanente et, évidemment, le
“e” attendue en fin d’année) à proposer cette chauffage des lentilles des caméras. En pratique, c’est
innovation sur une voiture de série (option à 1 850 €), selon nous moins évident. Si après plusieurs centaines
en sachant que seule l’Europe y aura droit puisque de kilomètres de jour comme de nuit l’œil apprécie des
ni les États-Unis ni la Chine ne l’homologuent images de belle qualité, il faut s’habituer à la position
pour l’instant. Comment ça marche ? Deux caméras des écrans, en particulier côté conducteur, placé trop
grand angle remplacent les rétroviseurs extérieurs bas et donc hors du champ de vision naturel.
et les images qu’elles captent sont retransmises Plus gênant encore, la notion
sur deux écrans OLED installés sur les contre-portes. de profondeur et donc de distance et de vitesse
Celui de gauche, tactile, permet d’ajuster des autres usagers est difficile à appréhender.
les réglages à sa guise comme un bouton de réglage C’est perturbant sur route et plus encore en manœuvre
de rétroviseur classique. de stationnement, ou heureusement l’écran central
Selon Audi, il n’y aurait que du plus à choisir ce de la caméra de recul vient à la rescousse.
système. Il permettrait d’améliorer l’aérodynamique Bref, ce progrès ne nous convainc pas vraiment.

46 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


AUDI E-TRON 55 QUATTRO

L’ e-tron ne va pas
rester longtemps
seul. L’an prochain
Audi lancera trois
autres électriques,
dont un Q4 plus
compact

Crédit photo

47 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


MOBILITÉ VERTE

1 2 4

3 Les détails qui plaisent


ou qui fâchent…
1 Le coffre est largement suffisant mais pas immense
compte tenu du gabarit. 2 Pour augmenter le niveau
de freinage régénératif, il faut appuyer sur la palette
gauche au volant. 3 Le levier de vitesse “à gachette”
est très facile à utiliser. 4 Sièges électriques,
chauffants, massants, l’e-tron soigne ses hôtes mais
pas en série. 5 L’Audi électrique présente une
signature lumineuse spécifique. 6 On peut afficher
la carte du GPS en grand sur le compteur-écran. 7 La
série de lancement Edition One se distingue avec
étriers jaunes. 8 L’e-tron propose plusieurs
programmes de conduite . 9 ll y a de la place derrière
et le passager central profite d’un plancher bien plat.

5 6 7

8 9
AUDI E-TRON 55 QUATTRO

LES MESURES DE NOTRE ESSAI

Audi e-tron
55 quattro Edition One
2 Moteurs AV/AR électriques asyn-
chrones, (125 kW/140 kW), Puiss. cu-
mulée 360 ch*, Cple cumulé 561 Nm*,
Batterie : Lithium-ion, Capacité batterie
95 kWh, Transmission auto. intégrale
1 rapport fixe, Pneus AV/AR 265/45
R 21L/l/h 4,90/1,94/1,63 m
Fabriquée en Belgique
*408 ch et 664 Nm en mode Dynamic
pendant 8 secondes max.
BUDGET
Prix : 107 140 €
Bonus 6 000 € Excellent
CO2 0 g/km Excellent

Conso. moyenne**
34,5 kWh/100 km Décevant
Ville 33,4 kWh /Route 35,5 kWh/
Autoroute 38,6 kWh

AUTONOMIE
Ville 320 km Moyen
Route 301 km

Mesures L’Automobile Magazine. *Données constructeur. ** Dont 20% d’autoroute. *** Taux horaire moyen de main-d’œuvre.
Décevant
Autoroute 250 km Décevant
Coût 5,35 €/100 km
(50%ville/50 % route)
Main-d’œuvre**** 111,10 € Mauvais
Qualité du SAV Moyen

CONDUITE
Agrément Bon

Enfin, l’e-tron propose un grand coffre


doublé à l’avant d’un bac de 60 litres Recharger une Performances Bon
Vit. maxi* 200 km/h / 0 à 100 km/h 6 s
servant à ranger les câbles de recharge. électrique n’a rien 400/1 000 m DA 14,4 / 26,6 s
Poids mesuré 2 556 kg
Pistes de recharge de gratuit, pas sûr SÉCURITÉ
La recharge est un dossier épineux qu’Audi
n’a pas négligé. Premier argument rassu- que cela soit Tenue de route
Visibilité
Excellent

un souci pour
Moyen
rant, les superchargeurs Ionity, un réseau Freinage d’urgence

ceux qui peuvent


commun avec Ford, Mercedes, BMW et à 100 km/h 39 m Moyen
le groupe Volkswagen afin de donner le à 130 km/h 63 m Excellent

s’offrir l’e-tron
change à Tesla. À terme, 400 stations en Reprises 80 à 120 km/h
Europe, dont 80 en France et compre- en D 3,7 s Excellent
nant jusqu’à six points de recharge seront
CONFORT
à disposition sur les autoroutes. Déli-
Bilan sonore
vrant jusqu’à 150 kW, elles permettent de charging service. Mais, contrairement à au ralenti n.m.
recharger l’e-tron rapidement, comme une idée reçue, cela n’a rien de gratuit à 90 km/h 60 dBA Excellent
nous avons pu le vérifier sur les premières puisqu’il faut souscrire un abonnement à 130 km/h 66 dBA Excellent
bornes installées à Angers et à Chartres. après la première année (carte Transit à Suspensions
Mais, nous avons dû patienter 45 minutes 17,95 €/mois comprenat l’accès aux bornes Ville Bon Route Bon
pour faire le plein alors qu’il ne restait que Ionity) et les recharges sont évidemment
19 % de batterie et 61 km d’autonomie. payantes. Un plein sur un superchargeur FONCTIONNALITÉS
Audi propose aussi, afin de recharger à coûte forfaitairement 8 € quelle que soit la Qualité perçue Bon

domicile moins lentement qu’avec une quantité chargée et, afin d’inciter le client Ergonomie Moyen

prise domestique de 16 A (55 heures !), à vite libérer la place, chaque minute après Position de conduite Bon

deux Wallbox : 3,2 kW/540 € pour une le plein est ensuite facturée 0,65 €. Pas Aspects pratiques Bon

charge en 30 heures ou 7 kW/1 450 € en donné. Mais pas sûr que ce soit le problème Habitabilité AV Bon AR Bon

15 heures, prix comprenant la pose sous de la clientèle visée qui déboursera au moins Coffre mesuré 340 dm³ Bon

réserve que l’installation électrique du lieu 82 600 €, hors bonus écologique, pour s’of- NOTRE VERDICT
soit compatible. Enfin, on peut utiliser une frir la première Audi 100 % électrique, dont 12/20 Si on attendait mieux de
carte sésame autorisant l’accès à un vaste on attendait davantage côté autonomie. lui côté autonomie, l’e-tron, luxueux
réseau de chargeurs en Europe (70 000, /// TEXTE PIERRE LEFEBVRE - PHOTOS et confortable, plaira néanmoins à la
selon le constructeur), baptisée Audi e-tron ALEX KRASSOVSKY clientèle visée.

49 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


MOBILITÉ VERTE

HYUNDAI IONIQ ELECTRIC

Pile et… face


À l’occasion du restylage de sa Ioniq, Hyundai en profite
pour muscler la batterie de la version 100 % électrique.

C
omme ses sœurs hybride annoncée ici à 294 km sur le
et hybride rechargeable, cycle d’homologation WLTP. Si
la Ioniq électrique passe c’est un progrès, le SUV Kona
sous le bistouri après trois ans Electric permet d’aller encore
de carrière. Les retouches plus loin avec le plein puisque,
esthétiques sont légères dehors aux côtés de la batterie de base
(calandre, optiques) et plus (39,2 kWh), il y a aussi une
visibles dedans avec notam- proposition grande capacité
ment l’adoption d’une nouvelle (64 kWh).
console centrale dominée
par une large et inédite dalle En progrès, mais…
tactile. Mais c’est du côté tech- Cette différence s’explique
nique que le programme est le tout simplement par le fait que
plus chargé avec, contraire- l’espace manque pour placer
ment aux deux Ioniq hybrides, davantage de modules dans
de vrais changements. En effet, le plancher de la Ioniq. Cela
jusqu’ici dotée d’une batterie dit, la berline coréenne adopte
lithium-ion à la capacité plutôt un nouveau chargeur (7,2 kW
limitée (28 kWh utilisables), la contre 6,6 avant) et voit égale- freinage régénératif, mais on officiellement être dévoilés
Ioniq adopte un nouvel accu- ment sa puissance augmenter, ne sait pas encore si ce dispo- avant l’été mais, selon nos
mulateur de 38,3 kWh. de 120 à 136 ch. Enfin, la Ioniq sitif permettra d’aller jusqu’à estimations, la Ioniq Electric
Il permettrait selon Hyundai adopte des palettes au volant l’arrêt sans toucher à la pédale ne devrait pas être disponible
d’augmenter l’autonomie, afin de faire varier le niveau de de frein. Les tarifs devraient à moins de 36 000 €.
50 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
SUV Dyson Audi Q5 55
On connaît plus Dyson pour
ses aspirateurs que pour ses
TFSI e quattro
voitures, mais une équipe C’était annoncé, c’est désor-
de développement planche mais officiel, le Q5 se décline en
depuis quelque temps déjà version hybride rechargeable
sur le premier modèle prévu (bientôt suivi par les A6 et A7).
pour 2021. Quelques brevets Un moteur électrique associé
ont récemment fait surface, à une batterie de 14,1 kWh
permettant de découvrir un logée dans le plancher du
véhicule de plus de 5 m de coffre vient donc seconder
long à la garde au sol impor- un 4-cylindres 2.0 TFSI pour
tante (26 cm), mais il est trop une puissance cumulée de
tôt pour connaître son design. 367 ch et un couple appré-
Bien que développée à Hulla- ciable de 500 Nm. Dans la vraie
vington en Angleterre, la vie, même si l’engin permettra
première Dyson à quatre roues d’effectuer quelques dizaines
sera produite à Singapour. de kilomètres en mode zéro
émission (40 km annoncés), il
consommera évidemment plus
EDF lance d’essence que les 2,1 l/100
Dreev JEEP RENEGADE
annoncés selon le cycle WLTP
(46 g de CO2 par km).

Bientôt branché
EDF vient de lancer une filiale
baptisée Dreev. Sa mission est
de puiser l’électricité stockée
dans les batteries des voitures
électriques quand celles-ci Attendu en fin d’année, le Renegade hybride rechar-
sont inutilisées et branchées geable devrait, selon des indiscrétions, être dispo-
sur des bornes V2G conçues nible en deux versions et deux niveaux de puissance.
par la start-up californienne La première, formant la version d’accès, délivrerait
Nuvve. En réinjectant l’électri- autour de 190 ch et demeurerait une simple traction. La
cité dans le réseau, il devient seconde, aidée par un second moteur électrique logé à
possible de pallier les pics de l’arrière, respecterait la tradition Jeep avec quatre roues
consommation sans passer motrices et développerait autour de 240 ch. Dans les
par des moyens de production deux cas, le moteur thermique choisi serait le récent
polluants. Les propriétaires 4-cylindres 1.3 turbo de 150 ch et non le 3-cylindres
sont gagnants en vendant turbo 1.0 (120 ch) afin de justifier, par une puissance
l’électricité pour le réseau ou importante, des tarifs qui seront sans doute élevés. Notez
en l’utilisant directement pour que la Fiat 500X, cousine du Renegade et assemblée
leur logement. Dans l’Hexa- comme lui (pour la version européenne) dans l’usine
gone, les premières bornes ont italienne de Melfi, devrait elle aussi être proposée en
été installées dans l’entreprise version branchée dans le courant 2020.
Hotravail à Bordeaux.

Honda e et VW ID.3,
Carnets ouverts
Pas encore dévoilées officielle- doit être rempli chez un conces-
ment, les citadines 100 % élec- sionnaire. Si Honda est avare
triques de Honda et Volk- de détails techniques, Volk-
swagen ont désormais un nom, swagen annonce que son ID.3
à savoir sobrement “e” pour la sera disponible avec trois batte-
nipponne et “ID.3” pour l’al- ries. Aux côtés de la version de
lemande. Dans les deux cas, lancement dotée de l’inter-
elles peuvent être préréservées médiaire (58 kWh /420 km
Photos constructeur.

en ligne. Après avoir rempli d’autonomie annoncée), l’al-


un dossier, il faut déposer un lemande sera aussi déclinée
acompte (800 € chez Honda, en 77 kWh (550 km d’auto-
1 000 € chez VW) qui sera nomie) et en version de base
remboursé en cas de rétracta- 45 kWh (330 km), annoncée
tion. Le bon de commande final sous les 30 000 € en Allemagne.
51 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
MOBILITÉ VERTE

MERCEDES EQC

Une bonne sur prise ?


Première Mercedes conçue pour l’électrique après la Classe B électrifiée de 2014,
l’EQC est plutôt réussi même si, à l’usage, ce SUV ne lève pas les freins du genre.

L
a Norvège en général, et sa capitale véhicules classiques, souvent de forte
Oslo en particulier, sont des lieux puissance, donc pas les plus vertueux.
rêvés pour les électriques. Absence Dans l’hypercentre d’Oslo où les modèles
de taxes – elles sont très élevées sur les thermiques sont souvent bannis, notre
thermiques –, parkings, péages et tunnels EQC ne renconte aucun souci de rayon
gratuits, une circulation autorisée dans d’action. Au milieu des bus électriques ou
les voies de bus pour s’affranchir des au biogaz carburant, et d’un important
bouchons, ainsi qu’un pouvoir d’achat réseau de tramway, ce SUV se fraie silen-
très élevé font qu’on y croise une quan- cieusement un chemin… entre les vélos
tité incroyable de BMW i3, Nissan Leaf, et les trottinettes, souvent électriques. Il
Renault Zoe, et autres Tesla. Mais devant faut avoir l’œil car cela arrive de tous les
le coût cumulé de ces incitations, l’ad- côtés. Et si l’ambiance sonore est incon-
ministration fiscale locale réfléchit à testablement apaisée, la vie des piétons
nettement les diminuer. Et si les habi- n’est pas toujours simple avec tous ces
tants d’Oslo semblent concernés par engins qui glissent sans bruit ou presque,
l’écologie, ils ont les mêmes soucis d’au- y compris sur les trottoirs. Avec ses 4,76
tonomie et de recharge que les autres. m, soit 10 cm de plus que le GLC dont il
Aussi beaucoup possèdent, à côté de leur reprend la base modifiée, l’EQC est un peu
engin relié à une prise, un ou plusieurs imposant pour nos villes engorgées, mais
52 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
MERCEDES EQC

Avec un moteur
électrique sur
chaque essieu,
l’EQC offre 4 roues
motrices, sans
liaison mécanique
avant-arrière
ici, dans cette circulation clairsemée, tout
va bien. Il braque correctement, et en
dépit de ses grosses roues de 20 pouces,
les raccords et bouches d’égout sont
correctement absorbés malgré l’absence
d’amortissement piloté et de suspension
pneumatique – même en option – que
proposent les Audi e-Tron (de série, voir
p. 41) ou le Jaguar I-Pace (en option).
Et, contrairement à la majorité des
électriques ou hybrides dont la pédale
de frein est compliquée à gérer en ville Très performant et plutôt
quand le système doit mixer le freinage confortable, l’EQC est
régénératif et celui par friction (typique- agréable sur la route,
comme ailleurs.
ment juste avant l’arrêt), l’EQC propose
une pédale de gauche facile à doser lors
des décélérations. On note juste un désa-
gréable temps de réponse du système en
cas de surprise, donc d’appui rapide sur la
pédale. Enfin, Mercedes propose quatre
niveaux de freinage régénératif, réglables
via les palettes au volant, allant de roue
libre jusqu’à une décélération maximale
de 0,2 g permettant quasiment une
conduite “une seule pédale” tant, dans la
majorité des cas, l’EQC ralentit fortement
dès qu’on relâche l’accélérateur.

Freinage… manuel
En revanche, contrairement aux Nissan
Leaf et BMW i3, ce Mercedes ne va pas
au bout de cette logique, et impose de
toucher à la pédale de frein pour un arrêt L’EQC ne partage
complet. Même dans le mode automa- aucune pièce de
tique du freinage régénératif, un mode carrosserie avec le GLC,
automatique (actif en position Max mais il en reprend les
Range – autonomie maxi – ou en tirant dessous, ici modifiés
la palette de gauche pendant 3 secondes pour intégrer
pour activer le mode D Auto) qui utilise la batterie de 80 kWh.
Sa consommation
les radars, les caméras, ainsi que les
autour de
informations du GPS pour piloter auto-
25 kWh/100 km lors
matiquement la décélération par les blocs de notre essai,
électriques afin de maximiser la récupé- permettrait de
ration d’énergie. Sur route, ce Mercedes parcourir un peu
dose bien, sans jamais secouer, ce frei- plus de 300 km.
nage en fonction de la distance et de la
décélération des voitures qui précèdent,
s’adapte au profil de la chaussée, que ce
soit dans les descentes ou à l’approche
des virages où il ralentit généralement
jusqu’à une vitesse acceptable. Si c’est
53 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
MOBILITÉ VERTE

Contrairement
aux Audi et Jaguar
électriques rivales, 1 2
6
l’EQC se passe
de suspension 5 3
pneumatique. 4
Mais il est fort
confortable
1 Entièrement paramétrable, l’écran derrière
le volant remplace les compteurs.
2 Dans son prolongement, celui de droite,
également de 10,25 pouces mais tactile, gère tout
bien compliqué de jauger une nouveauté ! l’infodivertissement. 3 Sur la console centrale,
J’en profite pour détailler l’intérieur le Pad offre une autre possibilité d’activation.
très soigné de l’EQC, surtout dans cette 4 Sous l’accoudoir, un profond rangement
édition limitée 1886, dont l’habitacle est accueille deux prises USB-C.
tapissé de cuir jusque sur la planche de 5 Les vastes bacs des portes acceptent de grandes
bord. Comme sur toutes les dernières bouteilles. 6 Spécifique à l’EQC, la planche
Mercedes, les deux superbes écrans de bord est recouverte de cuir sur cette édition
de 10,25 pouces (26 cm) remplacent de lancement 1886.
l’ensemble de l’instrumentation. Celui
de droite est tactile, mais on peut aussi
commander le tout par le Pad sur la
console centrale, ou par la voix après
efficace pour l’autonomie, c’est parfois avoir prononcé “Mercedes”. Derrière,
déroutant car on ne sait jamais trop quel l’espace ne manque pas, même si, comme
niveau automatique va être appliqué souvent, la place centrale s’apparente
par ce SUV, ce qui complique parfois le davantage à une chaise étroite plutôt qu’à
dosage du freinage final. Si Oslo est le un confortable fauteuil. Enfin, si le coffre
paradis des conducteurs d’électriques, le est assez logeable, il manque de hauteur
reste du pays n’est pas celui des amateurs avec seulement 41 cm sous tablette.
de conduite. Interminables lignes droites Coincé derrière une file de camions et de
fréquemment agrémentées d’interdic- voitures, mode Max Range activé, l’ordi-
tions de doubler, éventuellement de sépa- nateur de bord annonce environ 350 km
rateurs centraux, même sur les routes en usage mixte route-ville, chiffre que
à deux voies, limitation à 80 km/h, et nous vérifierons bientôt sur nos cycles
multiples contrôles de vitesse… Il y est de mesure sous protocole ISO 9001.
54 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
WRV CHRONOGRAPHE AUTOMATIQUE «TACHYMÈTRE»
Témoin des belles années de la course automobile, le nouveau Chronographe Automatique WRV transcende les codes et marie
avec élégance courbes lisses et satinées, mouvement traditionnel et précision actuelle, acier chirurgical et cuir matelassé.
Chronographe Automatique WRV, une éloge de la vitesse et du temps.

Mouvement chronographe mécanique à remontage automatique - Boîtier en acier chirurgical 316L satiné et poli
Verre saphir bombé traité antireflets - Bracelet en veau barénia matelassé cousu main - Série limitée à 100 pièces
Fabriquée en France.

WWW.RALFTECH.COM
*toujours prêt

BE READY®*
MOBILITÉ VERTE

LA SYNTHÈSE DE NOTRE ESSAI

Mercedes EQC
Hybride rechargeable Premium
Moteur 2 Moteurs électriques à induc-
tion Puiss./Cple cumulés 408 ch/760 Nm
Capacité batterie 80 kWh. Transmission
intégrale 1 rapport fixe. Pneus AV/AR
235/50 R 20/255/45 R 20
L/l/h 4,76/1,88/1,62 m
Fabriquée en Allemagne

BUDGET
Prix 88 500 €
Bonus 6 000 €
CO² 0 g/km
Conso. mixte
19,7-20,8 kWh/100 km
Main-d’œuvre** 106,80 € Décevant
Qualité du SAV Moyen

Avec son chargeur CONDUITE ET SECURITÉ

embarqué
Agrément Bon
Performances Excellent

de 7,4 kW, l’EQC Vit. maxi* 180 km/h (limitée)/

*Données constructeur. ** Taux horaire moyen de main-d’œuvre.


0 à 100 km/h 5,1 s

exige pas loin Poids 2 425 kg


Tenue de route
de 12 heures
Bon
Visibilité Moyen

pour une recharge


Freinage d’urgence Bon
Suspensions

complète
Ville Bon Route Excellent

à domicile !
FONCTIONNALITÉS
Qualité perçue Excellent
Ergonomie Bon
Position de conduite Excellent
Soit, malgré une batterie moins grosse
Aspects pratiques Moyen
que celle de l’e-Tron (80 kWh utiles ici
Habitabilité AV Excellent AR Bon
contre 84 kWh), une petite cinquantaine
Coffre annoncé 505 dm³
de kilomètres de plus que son rival d’In-
golstadt, un peu décevant sur ce point. NOTRE VERDICT
Pour autant, leurs technologies sont simi- 14/20 Agréable à vivre et à utiliser
Photos constructeur

laires : deux moteurs à induction, donc pour toute la famille, l’EQC donne entière
sans aimants permanents, pourtant plus satisfaction... sauf pour la recharge, trop
efficaces en rendement, et un poids à peu longue comme sur toutes les électriques.
près identique (2 500 kg).

Confort ouaté alors, une partie de sa consistance, ce


Pour ne pas devoir refaire entièrement Une masse liée aux 652 kg de la batterie qui aurait permis de mieux cerner les
la plate-forme du GLC, Mercedes a dû prévoir lithium-ion, mais qui n’empêche pas de limites d’adhérence, spécialement dans
ce treillis en gros tubes reprenant l’encombrement solides performances quand on écrase les conditions glissantes. Enfin, au-delà
et la rigidité de l’ensemble moteur-boîte la pédale de droite et que le bloc arrière, du tarif un peu moins salé que ses deux
des versions thermiques, qui participe activement au couple plus élevé, s’ajoute à celui de rivaux – dès 78 950 €, soit tout de même
à l’absorption de l’énergie en cas de choc. devant, dont le rôle est d’optimiser le 10 000 € de plus qu’un GLC 43 AMG de
C’est autant de kilos en plus. Après une recharge rendement. Car avec un maximum de 367 ch – reste l’autonomie qui limite
de 45 minutes sur une borne rapide,
408 ch et 760 Nm de couple cumulés, l’usage longue distance, et l’écueil réel du
notre EQC annonçait une autonomie un peu
ce gros SUV annonce seulement 5,1 s temps de recharge. Si les bornes rapides
supérieure à 300 km.
pour passer de 0 à 100 km/h, et sûre- minimisent une attente encore impor-
ment moins pour passer de 80 à 120 tante (40 minutes pour une charge à
km/h. Le tout avec un confort toujours 80 % sur les rares bornes Ionity des auto-
ouaté, comme nous l’avons constaté sur routes…), la recharge à domicile se fera –
des routes sinueuses. L’EQC ne souffre au mieux – sur une Wallbox 7 kW en… 11
pas trop de son poids à condition de à 12 heures. Soit une récupération d’en-
ne pas le brusquer en virages, mais on viron 28 km d’autonomie par heure de
aurait souhaité que la direction, globa- charge… /// TEXTE CHRISTOPHE CONGREGA
lement pas trop assistée, ne perde pas, - PHOTOS ALEX KRASSOVSKY
56 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
PUBLI-COMMUNIQUÉ

MICHELIN TRACK CONNECT

LE PNEU CONNECTÉ
Michelin propose la première solution de pneu connecté pour augmenter votre performance et votre
plaisir de pilotage sur circuit. Le dispositif MICHELIN Track Connect révèle les détails qui font la différence !

L
’innovation est née d’un constat : au pilote qui peut ainsi procéder
les pilotes amateurs passionnés à des ajustements.
de conduite sur circuit s’inté- COMMENT ÇA MARCHE ?
ressent aux paramètres de pres- L’alliance du plaisir
sion et température des pneus pour et de la performance
améliorer leurs performances et leur Des réglages plus précis des pneuma-
plaisir de conduire. tiques permettent un meilleur compor- LES PNEUS
tement du véhicule sur circuit, procu- 01 Équiper son véhicule de 4 pneus
Une technologie très aboutie rant ainsi davantage de sécurité et une MICHELIN Pilot Sport Cup 2 Connect.
S’appuyant sur une ingénierie sof- confiance accrue. Cela permet donc
tware/hardware, une année de tests d’améliorer rapidement son temps LES CAPTEURS
dans un club Porsche et des cen- au tour et de profiter pleinement de 02 Faire installer les 4 capteurs de
taines de sessions durant sa première sa journée sur circuit. Ajoutons que pression et température dans les
année de commercialisation dans l’ajustement optimal de la pression pneus. Liste des points de vente
trois pays, Michelin a conçu une so- permet une utilisation prolongée de agréés disponible sur www.michelin.fr.
lution connectée accessible à tous. ses pneumatiques. Que vous pilotiez
MICHELIN Track Connect permet une une Porsche, une Ferrari, une Megane LE RÉCEPTEUR
surveillance des pneus en temps réel RS, une Golf R ou autre, la technolo- 03 Placé dans l’habitacle et alimenté
grâce à des capteurs qui mesurent la gie MICHELIN Track Connect vous via l’allume-cigare ou le port USB, le
pression et la température. Le dispo- permet de tirer le maximum de votre boîtier récepteur transmet les signaux
sitif offre de précieuses informations véhicule… et un plaisir décuplé. des capteurs à votre smartphone.

L’APPLICATION MOBILE
UN ACCOMPAGNEMENT COMPLET EN 3 ÉTAPES 04 Elle traite les données
transmises par le récepteur
et permet de les visualiser.
AVANT PENDANT APRÈS
L’application mobile Un code couleur, du vert au rouge, Vous consultez, comparez
recommande les pressions permet de visualiser en temps réel et partagez les données des Gratuite et téléchargeable sur
à chaud les mieux si les pneus sont dans leur zone différents runs dans votre
adaptées au véhicule et de fonctionnement optimum. De application. Avant de repartir
aux conditions de roulage plus, une jauge indique l’équilibre du circuit, le mode « route »
du moment : circuit sec, du véhicule : sur ou sous-vireur. vous donne les ajustements
humide ou mouillé. Le chronomètre est intégré. de pression à effectuer.

4 NOUVELLES FONCTIONNALITÉS 2019 !


Le mode WARM-UP permet de favoriser la montée en température des pneus sur les premiers tours,
avant d’effectuer les premiers ajustements. Le mode MANOMÈTRE offre une visualisation en direct
des pressions dans les 4 pneus et facilite leur ajustement sans manomètre extérieur. Les modes TEAM
et PARTAGE permettent de créer une équipe et de partager les performances réalisées.
DOSSIER

Redécouvrez
la route !
L’automobile est une passion aux multiples facettes. En fonction de vos
besoins, de vos priorités ou tout simplement de vos envies, nous avons
sélectionné celles qui feront votre bonheur que vous soyez férus de design
ou de conduite, parent poule, fans de techno ou amateur de collector…
58 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
26
modèles
essayés
SENSATIONS
Page 60

CONFORT
Page 66

DESIGN
Page 70

FAMILLE
Page 78

COLLECTOR
Page 84

TECHNO
Page 88
59 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
DOSSIER

SENSixA TIONS
qui s’impose
Le cho
BMW Série 1

Avant-première
Ce n’est pas la première BMW à le faire, mais
la Série 1 adopte à son tour les roues avant
motrices. Sacrilège ou pari gagnant ?
Tout nous indique qu’elle a bien fait.

C
e qui était, il y a encore quelques Celle que vous avez sous les yeux, la troi-
années, un dogme a du plomb dans sième du nom, est désormais entraînée
l’aile. Chez BMW, le duo 6-cylindres par ses roues avant. Un sacrilège ? Bien
en ligne et roues arrière motrices, qui a au contraire. Même si les essais se dérou-
tant contribué à l’image de la marque, leront au mois de septembre, “L’A.M.” a
n’a plus le premier rôle. Au grand regret déjà pris le volant de deux “mulets” de
des fans de l’Hélice. Dernier exemple en cette nouvelle Série 1 en avant-première
date de cette nouvelle politique maison : (voir “L’A.M.” n° 876).
la Série 1. Risqué, car c’est bien cette Agile et dynamique tout en étant plus
recette qui conférait à la compacte BMW confortable que sa devancière, cette troi-
un statut à part depuis sa sortie en 2004. sième génération a trouvé un excellent
Pendant plus de quinze ans, elle va jouer compromis confort/comportement,
de cette partition unique sur son segment, tant avec le châssis “normal” qu’avec sa
et avec succès. Mais en 2019, la petite déclinaison “Sport”. Lors de notre prise
bavaroise (4,31 m) rentre dans le rang. en main, nous avons pu tester trois des
60 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
REDÉCOUVREZ LA ROUTE !

En finition Sportline, la Série 1 reçoit de série des jantes 17 pouces, alors que les finitions d’entrée de gamme
se contentent de jantes de 16 pouces. Contrairement aux deux premières générations, la petite BMW n’est
désormais plus disponible qu’en version 5-portes.
DOSSIER

cinq moteurs attendus sous le capot de


la bavaroise. D’un côté, deux versions Modernisée
“sages” : une 118i mue par un 3-cylindres et bien faite,
la planche de
1.5 turbo essence de 140 ch ainsi qu’une
1 2 120d xDrive de 190 ch. De l’autre, la
3 sportive M135i dont le 4-cylindres turbo
développe 306 ch. Sur circuit, cette bord de la Série 1
5
turbulente s’est montrée prometteuse.
ébouriffe moins
que celle de la
Disons-le tout de suite, elle ne décevra
que les mélomanes, car, même sympa-
4
Classe A, mais
thique, la sonorité de son moteur n’a plus
1 L’ordinateur de bord numérique mesure 10,25 rien à voir avec celle du 6-cylindres des
pouces. Sur les versions d’entrée de gamme, il faut
2
compter sur des compteurs à aiguilles. Toujours
actuelles M140i.
Munie, de série, d’un différentiel autoblo- côté conduite…
incliné vers le conducteur, l’écran multimédia (10,25 quant Torsen à l’avant, d’une transmis-
pouces) est tactile et très lisible. Il est aussi optionnel. sion intégrale et d’une boîte automatique
Le combiné des versions d’entrée de gamme mesure à huit rapports, cette nouvelle M135i ce que vous découvrirez en concession à
8,5 pouces et sera également tactile. fait de l’efficacité sa priorité mais peut,
la rentrée, au moment de sa commercia-
3 Les matériaux qui composent la planche de bord dans les courbes serrées, être mobile dulisation. Fini le côté “break de chasse” des
ainsi que sa forme sont plus variés qu’avant. train arrière : sympa ! Ces motorisations
deux premières générations. Feux avant
Une baguette rétroéclairée égaye un peu une convaincantes recevront l’appui, dès qui remontent sur les ailes, capot court,
présentation classique. Elle se prolonge le long des le lancement, de deux autres diesels : habitacle étiré, la petite BMW ressemble
contre-portes. 4 Les sièges livrés de série offrent un la 116d d’entrée de gamme (116 ch) à désormais à une compacte comme une
meilleur maintien latéral que sur les précédentes 27 150 € et la 118d (150 ch). autre. À peine plus courte qu’avant
générations de Série 1. 5 Le pavé central, comme (-0,5 cm), cette Série 1 est en revanche
le reste de la planche de bord, est repris à la récente Crise de croissance plus large (+3,4 cm, 1,80 m) et plus
Série 3. La molette iDrive est surtout destinée au Si le numéro de charme s’annonce effi- haute (+1 cm, 1,45 m), si bien qu’elle
passager pour gérer le système multimédia. cace sur la route, la nouvelle robe de la paraît plus imposante. Le principal
munichoise ne convaincra pas forcé- objectif de cette petite crise de croissance
ment tout le monde. En empruntant ses est clair : gagner en habitabilité, point
dessous aux monospace Active Tourer et noir de ses devancières. Pour s’y être
aux SUV X1 et X2, cette Série 1 adopte des installé, difficile d’être catégorique, mais
proportions bien plus conventionnelles, le progrès n’est pas flagrant. C’est toute-
perdant au passage son originalité. C’est fois à l’arrière que le gain d’espace est le
62 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
REDÉCOUVREZ LA ROUTE !

En finition Sportline, la Série 1 reçoit de série


des jantes 17 pouces, alors que les finitions
d’entrée de gamme se contentent de jantes de
16 pouces. Sous cet angle, la petite BMW paraît
plus grande qu’avant. Elle n’est que 1 cm plus
haute et sa longueur est même inférieure (- 5 mm).

plus sensible alors même que l’empatte-


ment a été raccourci de 20 mm (2,67 m).
L’accès à la banquette semble un peu plus
aisé et l’on se satisfait de la réduction de
l’encombrement du tunnel central de
transmission. À l’avant, les changements
sont plus importants puisque la Série 1
hérite d’une toute nouvelle planche de
bord. En l’occurrence, celle de la Série 3,
composée de deux dalles numériques de
10,25 pouces. Tactile et réactif, l’écran
du système multimédia peut toujours
être géré par la molette iDrive. La confi-

Photos constructeur.
guration présentée ici demeure toutefois
optionnelle, et les versions d’entrée de
gamme ne proposent que des compteurs
à aiguilles et un écran multimédia 8,5
pouces tactile.

Train arrière affûté


Comme dans la berline “3”, la position
La nouvelle Série 1
ne mâche pas ses prix
de conduite s’avère parfaite. La qualité
perçue de l’ensemble, qui faisait défaut
auparavant, a progressé. Côté coffre,
Finition Série 1 Lounge Edition Sport Luxury M Sport M Performance
BMW annonce une augmentation de la
contenance de 20 litres pour atteindre 118i 140 ch 27 300 € 28 400 € 31 650 € 33 400 € 34 750 € -
Essence

380 litres. Prudence, toutefois, car cette 118i auto.* 140 ch 29 500 € 30 600 € 33 850 € 35 600 € 36 950 € -
mesure est effectuée sans le plancher M135i xDrive* 306 ch - - - - - 54 500 €
modulable (optionnel). Avec celui-ci, la 116d 116 ch 27 150 € 28 900 € 32 150 € 33 900 € 35 250 € -
contenance baisserait à 305 litres. C’est 116d auto.* 116 ch 29 350 € 31 100 € 34 350 € 36 100 € 37 450 € -
Diesel

peu, mais il faut dire que toutes les Série 1 118d 150 ch 30 200 € 31 300 € 34 550 € 36 300 € 37 650 € -
sont dotées, de série, d’un coûteux et 118d auto. 150 ch 32 400 € 33 500 € 36 750 € 38 500 € 39 850 € -
encombrant train arrière multibras, qui 120d xDrive* 190 ch 38 400 € 39 500 € 42 750 € 44 500 € 45 850 € -
ampute cette soute de quelques cm 3
* Les versions 4-roues motrices xDrive sont dotées, de série, de la boîte automatique à huit rapports d’origine Aisin,
supplémentaires. Un choix technique qui
alors que les versions 3-cylindres, essence (118i auto.) ou diesel (116d auto.), reçoivent une transmission automatique
prouve que BMW a fait du dynamisme
à double embrayage sept vitesses.
sa priorité lors du développement de sa
nouvelle compacte. Sensation oblige…
/// TEXTE FRANÇOIS LEMAUR ET PIERRE
LEFEBVRE

63 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


DOSSIER

Depuis sa première
génération lancée il y a 20 ans,
la MX-5 réussit le tour de force

SENSATIO NS de garder la ligne. Résultat :


un plaisir intact et une place à
alin
Le choix m
part sur le marché.

Mazda MX-5 conducteur à s’impliquer en allant cher-


cher la puissance dans les tours. Et jouer

Un joujou extra
du court levier de vitesse est un tel plaisir
que l’on se surprend à le manipuler sans
en avoir besoin.
Svelte avec une masse autour de la tonne,
Le bonheur d’une propulsion à conduire cheveux équilibrée et facile, même s’il faudra se
montrer fin au volant sur route humide
au vent, telle est la magie du roadster MX-5. malgré la présence de l’antidérapage
ESP, la MX-5 est sans conteste l’une des

C
ontrairement à certaines séries à solide avant-goût. La toute dernière géné- automobiles les plus ludiques de notre
succès qui finissent par lasser leurs ration (nom de code ND) de celle que l’on époque. Il est réconfortant de s’asseoir à
admirateurs au gré des saisons, le surnomme affectueusement Miata trans- son volant, à une époque où tant d’autres
temps semble ne pas avoir de prise sur le forme chaque kilomètre en moment de voitures souffrent de leur aseptisation. On
best-seller MX-5. bonheur. Assis les fesses au ras du bitume, pourrait presque regretter que ce plaisir ne
Depuis trente ans et en quatre géné- position de conduite agréable grâce à un se partage qu’à deux. Mais il n’exige pas
rations, le roadster nippon écrit l’une volant désormais réglable sur les deux de sacrifices déraisonnables avec un coffre
des plus belles sagas de l’automobile plans, le conducteur est aux anges et peu suffisant pour les longs week-ends et des
moderne, une véritable love story avec importe le moteur choisi. coûts d’entretien rendant le rêve presque
ses fans inconditionnels. Il faut dire qu’en accessible. Si votre budget d’achat est
décidant de réinterpréter à la toute fin des Amusante et raisonnable limité, la MX-5 (à partir de 26 400 €) peut
années 80 le roadster anglais, alors tombé Si le 2.0 de 184 ch aura évidemment les aussi se déguster en occasion avec, sous
en désuétude, et en y ajoutant la fiabi- faveurs des amateurs de performances réserve d’un entretien sérieux, une fiabi-
lité qui leur faisait défaut, Mazda a eu le pures et d’efficacité avec la présence en lité en béton qui permet de dormir sur ses
Photo constructeur.

nez creux. Des roues arrière motrices, un série d’un autobloquant et en option d’un deux oreilles. Enfin pour ceux qui seraient
moteur à l’avant et une capote qui s’efface amortissement signé Bilstein, le 1.5 de effrayés par la capote en toile, sachez que
en deux temps trois mouvements pour base, récemment passé à 132 ch, vaut déjà l’avant-dernière et l’actuelle génération
profiter du moindre rayon de soleil, si ce le détour. Pourquoi ? Parce qu’atmosphé- existent aussi avec un toit rigide escamo-
n’est pas le paradis, la MX-5 en donne un rique comme son grand frère, il invite le table (la RF, à partir de 28 900 €).
64 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
REDÉCOUVREZ LA ROUTE !

SENSATIONS
UV
Le choix S
Alfa Romeo
Stelvio
Le charme agit
U
n SUV dans nos choix sensation ?
Les puristes risquent bien d’assaillir
notre standard téléphonique !
Pourtant, le Stelvio est un cas à part dans
le vaste monde des SUV, un peu comme le
Porsche Macan. Direction très directe et
précise, train avant tranchant, adhérence
étonnante et train arrière toujours très
stable, mais que l’antidérapage ESP fait
légèrement pivoter en freinant les roues
intérieures pour aider le train avant à L’italien offre un dynamisme rare dans la catégorie des gros SUV. De quoi s’amuser au volant ? Oui !
repousser les limites du sous-virage…
À la moindre route sinueuse, c’est le le performant 2.0 turbo essence de 280 ch, si sa direction très directe lui donne un
sourire assuré pour le conducteur. D’au- ce Stelvio enchante aussi par ses relances, caractère bien à lui, doublé d’une sacrée
tant que la boîte Auto 8 d’origine ZF tout comme avec les 2.2 diesel (160, 190 agilité, la tenue de cap sur autoroute
choisit, dans quasiment tous les cas, et 210 ch), mais ces derniers manquent demande des corrections permanentes,
le bon rapport, rendant superflues les d’éducation, laissant échapper trop de d’autant que l’assistance est globalement
palettes au volant, pourtant idéalement grondements et de vibrations. trop présente, empêchant de percevoir
dimensionnées et toujours accessibles. Pour que le tableau soit parfait, ce tran- les évolutions de l’adhérence. Autre point
Sans oublier que l’Alfa affiche 100 bons salpin (à partir de 39 900 €) manque toute- souffrant d’une assistance exagérée : les
kilos de moins que ses concurrents. Avec fois de soin côté qualité de fabrication. Et freins, difficiles à doser en ville.

SENSATIO NS
calé
Le choix dé
Ford Mustang
Les chevaux du plaisir
F
aut-il encore la présenter ? Icône de l’automobile améri-
caine depuis 1964, la Mustang aura attendu la géné-
ration actuelle pour être officiellement importée chez
nous. Mais cette longue attente valait vraiment la peine. Au
côté rock and roll qui a toujours fait le charme de la plus célèbre
des pony cars – ruades du train arrière au rythme endiablé des
Photos constructeur, Bernard Rouffignac.

V8 – la Mustang actuelle a ajouté une pincée de rigueur bien-


venue avec un comportement routier en net progrès (abandon Avec quatre ou huit cylindres, cette Mustang saura vous divertir.
de l’essieu arrière rigide au profit de roues indépendantes) et
une fabrication moins désinvolte. caractère que par ses performances. Et pas besoin de préférer
Le mélange riche en saveurs n’en fait certes pas un modèle le cabriolet au coupé pour en prendre plein les oreilles. Les
d’agilité, mais ce gros coupé de 4,78 m distribue du plaisir de deux carrosseries ont bénéficié d’un léger restylage en 2017
conduite sans compter. Son 4-cylindres 2.3 turbo de 290 ch qui a introduit de nouvelles technologies avec notamment un
est performant et efficace (40 400 €), mais le V8 5.0 vous échappement à clapets actifs et une boîte automatique à dix
envoie directement au firmament (48 400 €). Figurant parmi rapports. Notez aussi que la Mustang rend hommage au film
les derniers moteurs atmosphériques de la production, ce Bullitt avec une inédite déclinaison de 460 ch (uniquement
crooner à pistons de 450 ch donne des frissons, tant par son coupé et boîte mécanique). Idéal pour jouer à Steve McQueen.

65 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


DOSSIER

CONF ORT
ui s’impose
Le choix q
Volvo V60 D4

L’art de recevoir
Le confort à la suédoise n’a pas été inventé par un
célèbre marchand de meubles en kit, mais par
Volvo. Une tradition perpétuée par ce break V60.

B
usiness class ou première ? Ceux Audi ou Mercedes, le catalogue d’op-
qui ont déjà eu la chance de tions permet d’aménager l’habitacle à sa
voyager aux avant-postes d’un vol guise pour se sentir comme à la maison.
long courrier vous le diront : le confort En effet, cuirs fins avec plusieurs choix
du siège est le petit plus qui fait toute de couleurs et de placages en bois ou en
la différence pour arriver frais comme aluminium du plus bel effet sont autant
un gardon à bon port. À défaut de vous de possibilités de personnalisation.
envoyer au-delà des nuages, le break
V60 soigne lui aussi le séant de ses hôtes. Surcharge pondérale
À son bord, les longs voyages se transfor- Le toucher de route du V60 participe
ment en promenade de santé. Dessinés aussi à cette ambiance cocooning, no-
pour épouser la forme du corps et bien le tamment avec l’amortissement piloté
maintenir, offrant de multiples réglages Four-C (900 €). Absorbant les gros dé-
pour accueillir toutes les morphologies, fauts de la chaussée, il permet d’ava-
les fauteuils Volvo sont reconnus parmi ler les longs kilométrages sans crainte,
les plus douillets du monde automobile. même si les plus exigeants regretteront
Pour ceux qui en veulent plus, sachez deux choses. La première, c’est un léger
qu’ils vous éviteront le traditionnel coup manque de moelleux en ville (phéno-
de chaud estival en pulsant de l’air frais mène amplifié par les grandes jantes
dans votre dos, et vous masseront en en surmonte optionnelle). La seconde,
option ! c’est que ce break n’est pas ce qui se fait Au-delà de son
élégance, cette
Grâce à son empattement généreux de mieux côté plaisir de conduite. Si son
(2,87 m), le break V60 n’oublie pas de 2.0 diesel de 190 ch ne manque pas de
soigner les passagers arrière grâce à une
banquette apte à accueillir convenable-
tonus grâce à un couple conséquent, ses
performances n’ont rien d’ébouriffant. V60 brille par son
ment deux grands gabarits, même si les Plus que la boîte automatique à huit
confort. Ses sièges
font référence
plus longs sur pattes se plaindront de rapports qui ne brille pas par sa rapidi-
l’assise insuffisamment profonde. Quant té, le coupable est à chercher du côté de

dans le genre
au coffre, sans faire référence avec ses la balance.
370 dm3 sous le cache-bagages vérifiés Avec 1,8 tonne, le break V60 avoue
par nos mesures ISO, il contentera la quelques kilos en trop et cela fait rare-
plupart des clients de ce break qui, de ment bon ménage avec le dynamisme.
toute façon, ont choisi leur camp entre Équilibré et stable, le suédois l’est. Mais
volume utile et charme de la ligne. sur route sinueuse, son train avant
rend assez vite les armes, défaut d’au-
L’élégance en prime tant plus gênant que la direction, très
Au-delà d’un coup de crayon épuré et assistée, ne permet pas de s’en rendre
élégant qui fait le sel des Volvo contem- compte facilement en filtrant exagéré-
poraines, il suffit pour s’en convaincre de ment les sensations. Passer sur un autre
jeter un coup d’œil au poste de conduite. programme de conduite ne change rien
le break V60 avance aussi une qualité de à l’affaire, prouvant que le domaine de
réalisation irréprochable. De quoi donner prédilection de ce break est le confort
le change aux prétendues références avant tout, sans oublier le style.
allemandes d’autant que, comme chez /// TEXTE PIERRE LEFEBVRE
66 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
REDÉCOUVREZ LA ROUTE !

Rares sont les automobiles à paraître


plus élégante en version break qu’en
berline. La V60 pourrait entrer dans
cette catégorie, même si la berline S60
est loin d’être disgracieuse.
En contrepartie, le volume utile de ce
break n’atteint pas des sommets.

VOLVO V60 D4 GEATRONIC 8


Prix : dès 45 300 €
Moteur 4 cyl. 16S biturbo-diesel, 1 969 cm3,
Puissance 190 ch à 4 250 tr/mn, Couple 400 Nm à
Photos constructeur.

1 750 tr/mn, Transmission traction auto. 8 vitesses,


Pneus 235/40 R19, Poids/réservoir 1 810 kg/71 l,
L/l/h : 4,76/1,85/1,43 m, Vitesse maxi : 220 km/h,
0 à 100 km/h 8,6 s, 80 à 120 km/h en D 5,8 s, Conso.
moyenne 6,8 l/100 km

67 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


DOSSIER

tout en douceur. Au volant, quelques


kilomètres suffisent pour se convaincre
du bien-fondé de ce choix technique.
Lissant les défauts de la route aussi faci-
lement qu’un fer à repasser efface les plis
d’une chemise, avalant les dos-d’âne sans
rebond parasite, la C4 Cactus fait oublier
que nos routes ne sont pas en aussi bon
état qu’avant. Les passagers sensibles du
dos apprécieront, même si cette sensation
de tapis volant pourra décontenancer
certains conducteurs qui auront l’impres-
sion que la voiture n’est pas d’une préci-
sion de conduite redoutable. On ne peut
pas tout avoir !

Poids plume
Ce constat, vaut aussi pour les sièges
avant. Citroën prétend qu’ils participent à
la sensation de bien-être à bord. Nous en
sommes moins convaincus… Assises trop
plates, manquant de maintien latéral, ils

CONFORnT
gâchent un peu ce beau tableau. Les passa-
gers arrière y trouveront aussi à redire. Si

Le choix mali
l’on peut comprendre qu’avec 4,17 m entre
les boucliers, la petite Citroën ne peut pas
faire de miracle quand la moyenne de la
Citroën C4 Cactus catégorie tourne autour des 4,30 m, elle
qui se prétend concurrente des berlines

Amorti gagnant
compactes ne peut égaler l’habitabilité des
Ford Focus et autres Renault Mégane. De
plus, les vitres arrière à compas ne laissent
passer qu’un maigre filet d’air : claustro-
Lors de son récent restylage, le C4 Cactus en a phobes s’abstenir !
La tricolore se rattrape sur le plan
profité pour améliorer le bien-être de ses passagers. mécanique. Grâce à son poids contenu
(1 190 kg), l’agréable 3-cylindres Pure-

S
auf à posséder un diplôme de l’origine utilisée en rallye, cette techno- Tech 130 ch marie belles performances
fakir, s’asseoir sur un cactus est logie parvient, en schématisant, à amortir et sobriété (7,1 l/100 km mesurés en
une expérience déplaisante. Mais l’amortisseur. De fait, cela permet d’assou- moyenne). Voilà qui prête à réfléchir d’au-
rassurez-vous, si la C4 a ajouté le nom de plir les réglages pour digérer les légères tant que les tarifs pratiqués raviront ceux
cette plante piquante à son patronyme, déformations, les butées progressives qui ont un cactus dans le portefeuille.
voyager avec elle n’a rien de traumati- se chargeant d’absorber les gros cahots /// TEXTE PIERRE LEFEBVRE
sant, bien au contraire. Comme toutes les
Citroën récentes, la compacte de la famille L’habitacle demeure
place le confort, fonds de commerce de la assez fidèle au style du
maison tricolore depuis des lustres, sur un premier C4 Cactus et le
piédestal. jeu des options permet
Pour y parvenir, elle a donc changé bien d’égailler l’ambiance.
plus de choses que ne le laisse supposer
son restylage survenu en octobre 2017.
Si la C4 Cactus a perdu en origina-
lité avec notamment la relégation des
sympathiques protections de carros-
serie Airbumps du milieu des portières
vers les bas de caisse et l’adoption de
nouveaux phares et feux, pour le reste,
tout est mieux, à commencer par l’inso-
norisation. Pare-brise acoustique, vitres
latérales au verre épaissi ou encore joints
revus… Tout cela améliore grandement
le confort auditif à bord. L’autre change-
ment tout aussi probant est à chercher du
côté de l’amortissement avec l’adoption
de butées hydrauliques progressives. À
68 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
REDÉCOUVREZ LA ROUTE !

CONFORT
Le choix SUV
Citroën C5
Aircross
Les lombaires
d’abord !
L
ongtemps, le confort Citroën a été
synonyme pour certains de mal
de mer. En effet, la technologie
hydropneumatique chère aux Chevrons
n’était pas sans effet sur les estomacs
fragiles. Mais tout cela est du passé
puisque le constructeur a abandonné En privilégiant confort et modularité, le C5 Aircross se veut l’ami de la famille, et l’héritier des monospaces.
cette coûteuse technologie avec l’arrêt de
sa berline C5 en 2017. 3008, le SUV Citroën invite à rouler “en inspirée dans son dessin. Pour coller à l’es-
Et que les parents soucieux de leur progé- bon père de famille”. Quoi de plus logique prit zen de l’engin, mieux vaut privilégier
niture se rassurent : le SUV C5 Aircross, pour un engin dédié à cela ! Accueillant et la boîte automatique à huit rapports EAT8.
comme la C4 Cactus, opte pour des amor- astucieux comme un monospace avec ses Si vous roulez beaucoup, le sobre 1.5
tisseurs à butées hydrauliques donnant trois sièges arrière individuels coulissants BlueHDi 130 (6,7 l/100 km en moyenne)
l’impression de rouler sur un nuage. Et ça livrés de série qui permettent de privilé- assure largement. Mais sachez tout de
marche. Effaçant les défauts de la route gier les bouts de choux, ou les bagages même que les moteurs essence (à partir
comme par magie, au prix, il est vrai (de 350 à 440 dm3 selon nos mesures), le de 130 ch avec le 3-cylindres PureTech)
de sensations de conduite bien moins C5 Aircross soigne aussi sa présentation sont aussi convaincants et évidemment
précises que celles de son cousin Peugeot avec une planche de bord massive, mais plus silencieux. /// P. L.

T
CONFORlé
Le choix déca
BMW Série 6 GT
Limousine cachée
E
n devenant Série 6 GT, la remplaçante de la Série 5 GT
change de taille (+ 9 cm), et devient une concurrente
directe de la limousine de la marque : la Série 7, seule-
Photos constructeur, Bruno Picault, Alex Krassovsky.

ment 1 cm plus longue à 5,10 m.


À bord de cette 6 au style décalé, on appréciera le coffre
immense et facile à charger grâce à son hayon, mais surtout
son intérieur géant – particulièrement aux places arrière,
dotées de dossiers réglables électriquement – et raffiné, où
seuls les plus beaux matériaux ont droit de cité, le bois mat
Luxe, confort et habitabilité… Cette 6 GT menacerait presque la Série 7.
veiné étant aussi noble que chaleureux. En plus d’une inso-
norisation parfaite, le confort profite d’une suspension pneu- limousine. De quoi profiter d’un châssis bien plus efficace que
matique à amortissement piloté offrant autant de douceur en ses dimensions le laisse croire, et en net progrès sur sa devan-
ville que de tenue sur route, le tout sans jamais secouer ses cière, surtout si vous cochez l’option quatre roues directrices.
occupants, hormis la présence de quelques trépidations sur Côté conduite, il aurait seulement fallu que la direction soit
les raccords dues aux très grosses roues. plus consistante pour offrir un bon ressenti de l’adhérence. Un
Sous le capot, mieux vaut privilégier les 6-cylindres et éviter le défaut qui tend à se généraliser chez BMW, du moins sur les
petit 2.0 diesel dont le 4-cylindres sied moyennement à cette châssis propulsion. /// TEXTE CHRISTOPHE CONGREGA

69 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


DOSSIER

DESIG N
s’impose
Le choix qui
Toyota Supra

Dévisseuse
de têtes
Pour faire revivre sa Supra, Toyota a dû s’allier à BMW.
Cela n’empêche pas le spectaculaire coupé japonais
d’avoir sa personnalité, tout en devenant plus agile.

Q
uand on fait partie des rares proprié- prototype (voir “L’A.M.” n° 871), me voici
taires français de la précédente prêt à vérifier si le modèle de série est
génération de Supra, accueillir sa digne de son patronyme.
descendante avec enthousiasme ne va Le long capot qui ondule devant moi est
pas forcément de soi. Cette cinquième de bon augure. Non, la Supra n’a pas jeté
mouture a le mérite de faire revivre une tout son patrimoine aux orties et elle fait
lignée disparue depuis dix-sept ans, mais envie. Son museau pointu comme celui
elle a été conçue, pour la première fois, d’une monoplace, son double bossage de
en partenariat avec un autre construc- pavillon, ses ailes musclées ou ses feux
teur : BMW. Dans le Club Supra France, arrière pointus tapent dans l’œil. Si de
dont votre serviteur est administrateur, nombreuses ouïes factices et un style
nombreux sont ceux qui accusent la petite assez chargé ne feront pas l’unanimité,
nouvelle d’être un “simple” Z4. Mais recar- le constat est sans appel : malgré des
rossé. Après un premier contact avec un proportions similaires, dictées par un
70 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
REDÉCOUVREZ LA ROUTE !

Photos constructeur.

De l’extérieur, difficile
de deviner que cette nouvelle
Supra est une proche cousine
du dernier Z4. Mais la parenté
est bien plus évidente
à bord.
71 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
DOSSIER

1 2
empattement ultracourt, et des voies très
larges, impossible de confondre l’égérie La nouvelle
5
japonaise avec le roadster bavarois. Supra présente,
certes, un look
C’est moins évident à l’intérieur.
4 Pourtant, Toyota s’est offert une planche

de supersportive,
de bord spécifique, avec un compte-
tours qui garde une apparence classique,
3
un écran implanté façon tablette ou
des aérateurs étirés. Mais rien n’y fait : mais conserve un
Malgré de nombreux éléments signés BMW,
privée du côté “cockpit” de l’ancienne
Supra, cette planche de bord manque
comportement GT
la planche de bord, à la qualité de fabrication de personnalité, tandis que la molette
soignée, est bien spécifique. Le compte-tours 1 multimédia, le volant ou le système de
reste ici rond et bien central, malgré navigation rappellent que BMW est disponibilité hors pair et catapulte avec
l’instrumentation numérique, alors que l’écran passé par là. Plus regrettable encore : les vigueur les 1 495 kg annoncés.
central 8,8 pouces tactile 2 fourni de série est places arrière de la devancière, certes Dommage que sa sonorité, pourtant
implanté façon tablette, mais une molette 3 trône étriquées, ont également été sacrifiées. agréable, demeure plutôt étouffée, même
toujours entre les sièges. Seul le logo distingue Reste une consolation : la qualité de s’il y a du progrès depuis le prototype
le volant 4 de celui du Z4. Quant aux palettes fabrication n’appelle guère de critiques. essayé à l’automne, et que l’on ne puisse
5 situées derrière, elles gagneraient à être plus
L’ancienne génération ne pouvait pas en l’apprécier qu’avec une boîte automa-
grandes et placées sur la colonne de direction pour dire autant… tique. D’autant que cette transmission se
être plus facilement utilisables en virage.
montre parfois récalcitrante à rétrograder
Un 3.0 vigoureux en mode manuel, une opération déjà
Employé depuis la toute première compliquée par les palettes trop petites.
mouture, en 1978, le 6-cylindres en ligne Si le poids est bien plus raisonnable que
est fidèle au poste. Mais comme Toyota a sur la précédente Supra, qui dépassait
abandonné cette architecture depuis plus les 1 600 kg, et légèrement inférieur
d’une décennie, il provient désormais aux 1 535 kg du Z4, il reste malgré tout
d’outre-Rhin. Le 3.0 turbo revendique notable. De fait, sur la piste technique et
ainsi les mêmes 340 ch et 500 Nm que vallonnée de Jarama, près de Madrid, la
dans le Z4 M40i, et présente le même germano-japonaise ne peut offrir la même
caractère. Ce qui n’est pas forcément un sensation d’agilité que la récente Alpine
défaut, puisque ce moteur conserve une A110. Si le différentiel arrière piloté aide
72 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
REDÉCOUVREZ LA ROUTE !

la poupe de la Supra à enrouler les courbes


avec délectation, le long nez finit par
élargir la trajectoire dans les virages les
plus serrés. Comme souvent chez… BMW,
le freinage n’apprécie pas longtemps
l’exercice du circuit et finit par donner des
signes de faiblesse.

Taillée pour la route


Cette GR Supra (son nouveau nom)
s’avère, comme ses aïeules, davantage
taillée pour la route. D’autant qu’elle
ne craint plus les itinéraires vraiment
sinueux, comme celui qui nous attend
dans les environs de Madrid. Les pneus
Michelin Super Sport spécifiques offrent
une belle adhérence et, lorsque cette
japonaise finit par accepter de glisser,
elle le fait toujours avec tact, sans
vivacité excessive. Quant au confort de
suspension, il est plutôt bien préservé,
même en choisissant le mode Sport de
l’amortissement piloté. Bon point, cette
Toyota n’a pas trop hérité des fâcheuses
habitudes de BMW dans ce domaine. En
revanche, si la direction est assez incisive,
elle demeure trop peu communicative,
comme chez le partenaire bavarois.
Un peu avare en rangements mais
plutôt silencieux, bien équipé et doté
d’un hayon qui donne accès à un coffre
suffisant pour des vacances à deux, ce
coupé “grand tourisme” confirme une
âme de voyageur. Un voyage dont la
facture demeure assez salée, puisque
cette japonaise ne s’offre pas à moins de
65 900 €. Cela n’a toutefois pas empêché
les 900 exemplaires prévus pour l’Europe
en 2019 de trouver assez vite preneurs.
Même si les jeux vidéo et le cinéma lui
ont ensuite apporté une belle notoriété,
l’ancienne Supra est loin de pouvoir se
vanter d’un tel engouement, avec à peine
une cinquantaine d’exemplaires vendus
durant ses trois années de présence en
France… /// TEXTE YOHANN LEBLANC
Jamais une Toyota Supra n’a été aussi à son aise
sur route sinueuse, mais une direction plus
informative permettrait de gagner en confiance.

TOYOTA GR SUPRA
Prix 65 900 € Moteur 6 cylindres en ligne T-ess, 24S,
2998 cm3 Puissance 340 ch à 5 000 tr/mn, Couple
500 à 1 600 tr/mn Transmission propulsion,
Photos constructeur

auto. 8 vitesses Pneus AV/AR 225/35 R 19 –


275/35 R 19 Poids/réservoir 1 495 kg/52 l L/l/h
4,38/1,85/1,29 m Vitesse maxi 250 km/h 0 à
100km/h 4,3 s Conso. moyenne 7,5 l/100 km Malus
4 890 € Fabriquée en Autriche
DOSSIER

DESIGN
Le choix décalé
Kia Stinger panier de la catégorie avec entre autres,
une installation audio signée Harman

Le langage du cœur
Kardon ou encore un arsenal sécu-
ritaire complet (détecteurs d’angles
morts, régulateur de vitesse adaptatif
par radar). Mieux encore, sa conduite
Pour faire tourner les têtes et susciter l’envie, nourrit les émotions. Moteur avant,
roues arrière motrices (ou intégrale
cette coréenne ne mise pas que sur son physique. en option 1 500 €), direction à démul-
tiplication variable, différentiel arrière

L
e blason ? Les chevaux sous le Si la marque coréenne n’a pas la pater- à glissement limité mécanique… Tout
capot ? Le contenu technolo- nité de la berline taille basse, genre cela augure du bon.
gique ? Ces trois qualités réunies que Mercedes a réinstallé avec la CLS, En pratique, c’est même du très bon.
ne suffiront pas pour rencontrer le l’équipe des designers maison, sous Mélange subtil entre stabilité et agilité
succès si le style est raté. Une belle la houlette du Français Gregory Guil- avec un train arrière joueur, mais qui ne
carrosserie capable de faire monter laume, a plutôt été habile. piège jamais, font que notre préférence
le désir est une aide précieuse et les va à la version deux roues motrices.
exemples sont légion dans l’histoire de De l’audace ! Ainsi, la Stinger est sans conteste la Kia
l’automobile. Chez Kia, on s’est donc Faisant irrésistiblement tourner les têtes la plus sympa qui nous ait été donnée de
dit que pour donner un coup de fouet à sur son passage, masquant habilement conduire et l’une des meilleures berlines
l’image de marque, avoir dans la gamme son gabarit généreux (4,83 m de long), du moment. On peut juste regretter que
une égérie serait une bonne idée… la Stinger suscite la curiosité et le plus ces belles qualités dynamiques se paient
souvent… l’envie. Afin d’éviter que le par un amortissement plutôt ferme et
soufflé ne retombe à l’ouverture de la que son diesel de 200 ch associé à une
portière, ses couturiers se sont exprimés excellente boîte automatique 8 vitesses
tout aussi librement à l’intérieur. Jolis ne soit pas plus discret.
aérateurs circulaires, volant à méplat, De rares griefs ne pesant pas lourd
sièges enveloppants avec appuis têtes face au coup de cœur que suscite cette
signés, présentation flatteuse : même coréenne également disponible avec un
si un œil attentif repérera ça ou là l’in- 2.0 turbo de 252 ch ou un V6 3.3 biturbo
fluence d’Audi, l’ensemble, plutôt bien de 366 ch uniquement 4x4, facturée
construit, ne dépareillerait pas dans une alors 60 000 € ! La clientèle avisée,
voiture plus chère. Et pour enfoncer le habituée à des marques plus établies,
clou, la Stinger compte, en jouant avec devrait, selon nous, donner sa chance à
les finitions et les options, sur une dota- cette séduisante coréenne.
tion qui n’a rien à envier au haut du /// TEXTE PIERRE LEFEBVRE

Que ce soit à l’intérieur ou


à l’extérieur, on ne peut pas
reprocher un manque de
personnalité à cette Stinger.
Photos Alex Krassovsky, Constructeur.

74 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


REDÉCOUVREZ LA ROUTE !

un agencement propre à séduire le plus


grand nombre. La petite déception vient
d’une mise en scène qui n’est pas aussi
personnelle qu’à l’extérieur.
Il faut se contenter, face au passager,
d’une barre de maintien pour rappeler
l’univers baroudeur, tandis que l’évoca-
tion de la Willys ne tient qu’aux haut-
parleurs marqués d’un logo évoquant son
minois. Reste que depuis 2014, le Rene-
gade plaît beaucoup dans le monde entier
et c’est pour cela que Jeep s’est montré
conservateur lors du restylage intervenu
il y a quelques mois.

Vive le 3-cylindres
Comme sa cousine, la Fiat 500X, avec
laquelle il partage son usine italienne (il
est aussi produit en Chine et au Brésil),
le Renegade a profité d’une grosse
refonte technique avec notamment
l’adoption d’une nouvelle famille de

DESIGN
moteurs essence reposant sur une cylin-
drée unitaire de 333 cm3. Si vous prenez

Le choix SUV souvent la grande route, le 4-cylindres


1.3 (décliné en 150 ch et 180 ch unique-
ment avec la transmission intégrale) aura
Jeep Renegade votre préférence. Mais dans la plupart
des situations, le 3-cylindres 1.0 T3 de

Classique revisité
base suffit largement avec ses 120 ch.
Même s’il n’est pas ce qui se fait de mieux
côté sobriété (8,1 l/100 km de super en
moyenne), il ravit à l’usage.
Jouant sur la corde nostalgique, le Renegade Pas fainéant à bas régimes, tonique
ensuite et bien aidé par une boîte six
s’identifie comme une Jeep au premier coup d’œil vitesses à l’étagement serré, il fait bien
le job. De quoi se laisser tenter car, même

A
u sujet du petit dernier, c’est À l’ouverture de la portière, le Renegade si le Renegade est ferme sur les bosses
souvent la question que toute la souffle le chaud et le froid. Le chaud, c’est et n’est pas un modèle d’agilité, il est un
famille se pose. À qui ressemble- qu’il propose tout ce que l’on attend d’une compagnon agréable à vivre avec son
t-il ? Il a le nez de son père… Les yeux automobile moderne avec une planche grand coffre et ses places arrière accueil-
de sa mère ? L’avantage avec le Rene- de bord habillée en son centre de l’in- lantes. Et surtout, quelle bouille !
gade, c’est qu’on a la réponse au premier dispensable écran tactile et présentant /// TEXTE PIERRE LEFEBVRE
coup d’œil : il a tout de sa grand-mère !
Deux yeux rondouillards à souhait, une Évoquant le dessin du
calandre à sept fentes identifiable entre jerrican habituellement
mille et à l’arrière des feux faisant penser greffé à l’arrière de la
au jerrican que Mamie embarquait : le Jeep Willys originelle,
lien de parenté avec la vénérable Willys les feux arrières font un
de 1941 est évident. clin d’œil sympathique
Cette fibre nostalgique, Jeep la cultive à l’histoire…
avec plus ou moins de brio depuis
toujours, mais on ne s’en lasse pas. Un
goût prononcé pour les angles droits est
une autre marotte de la marque améri-
caine. Dessinée à l’équerre, du capot au
pare-brise en allant jusqu’aux passages
de roues, la carrosserie du Renegade
mise sur la simplicité et la robustesse,
suscitant au passage l’idée que l’engin
est armé pour affronter les pires condi-
tions, ce qui n’est évidemment pas le cas
en pratique puisque c’est un petit SUV et
non un baroudeur façon Wrangler. Mais
qu’importe !
75 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
DOSSIER

Fidèle à la silhouette DESIGN


qui a fait son succès, le TT a
su affûter son comportement Le choix malin
au fil des ans.
Fiat 500
Dans les
vieux pots
C
omment ne pas craquer ? En réin-
terprétant en 2007 le célèbre pot de
yaourt qui a mis l’Italie d’après-guerre
sur la route, Fiat a comblé de bonheur les
tifosi de Rome et d’ailleurs. Si technique-
ment cette nouvelle 500 n’a évidemment
plus rien à voir avec sa devancière, avec un
moteur et des roues motrices désormais
à l’avant et des prestations bien moins

DESIGN
rustiques, elle fait vibrer la corde sensible
aussi à bord.

Le choix fiabilité
Placages avec rappel de la couleur carros-
serie sur la planche de bord, boule du levier
de vitesse imitant la bakélite et liste sans fin
Audi TT de personnalisation, la 500 a un charme fou
tant et si bien que pour son dernier restylage

Du style sans risque


en juillet 2015, Fiat a décidé d’y aller “piano
piano” avec pour principaux changements,
des nouveaux phares et feux. Revers de la
médaille, la petite italienne n’est pas d’une

I
l y a maintenant plus de vingt ans, écran LCD complètement paramétrable grande modernité à mener. Manquant de
une sorte d’ovni, aux formes lisses remplaçant les compteurs, qu’inaugu- rigueur, son amortissement n’assure pas
comme un galet, hypnotise. L’avant rait le TT en 2014. Après avoir proposé un comportement routier exemplaire et
et l’arrière, très semblables dans leur pendant quelques années un efficace 2.0 le confort n’est pas non plus son fort. Le
dessin, se répondent pour composer une TDI 184 ch qui ne collait pas vraiment à chapitre mécanique fait également dans le
symétrie presque parfaite… si ce n’est la la philosophie d’un coupé voulu sportif, suranné puisqu’à l’original mais décevant
lunette arrière un peu plus inclinée que le TT n’est plus proposé qu’avec de bicylindre TwinAir, mieux vaut privilégier
le pare-brise qui limite au passage les performants 2.0 turbo essence de 197 ch le modeste 4-cylindres atmosphérique
places arrière aux très petits gabarits. à 310 ch, et l’unique 2.5 5-cylindres 1.2 à 8 soupapes de base, une mécanique
Plus que par ses qualités dynamiques, turbo de 400 ch à la sonorité fabuleuse. de 69 ch qui est toutefois à la peine dès que
assez moyennes alors, le TT a marqué son Au volant, les performances sont donc au l’on quitte la ville. La nouvelle fait un joli
époque par un design très pur, au point rendez-vous, et l’agrément de conduite clin d’œil à son ancêtre aux performances
que les deuxième et troisième généra- de haut niveau avec un train avant précis encore plus modestes et s’avère craquante
tions n’ont pas cherché à révolutionner et un châssis vraiment efficace… tant quand elle enlève le haut avec la version
une ligne toujours d’actualité, mais que la route est bien plate. cabriolet (500 C) à laquelle il est encore plus
l’ont simplement virilisée par quelques Sinon l’amortissement peu progressif et difficile de résister. /// TEXTE PIERRE LEFEBVRE
touches acérées dans les feux arrière et surtout trop lâche, particulièrement du
projecteurs. Idem à l’intérieur où l’archi- train arrière, laisse ce coupé s’agiter et
tecture très épurée de la planche de bord, rebondir sur ses butées jusqu’à perdre
avec ses aérateurs cerclés d’aluminium, l’adhérence sur chaussée bosselée.
Photos Alex Krassovsky, Bruno Picault.

a été conservée, toujours rehaussée de la Un défaut que l’amortissement piloté


légendaire qualité de finition Audi, avec (option sur 197 et 245 ch) minimise
ici une forte présence de l’aluminium. un peu sans parvenir à l’éradiquer. Une
conduite calme est donc recommandée
Sportif et robuste dans ce cas. La variante roadster, avec
Toujours dans l’idée de conserver des ses deux gros arceaux, est tout aussi
lignes simples, le TT se passe d’écran désirable, d’autant que son coffre assez
GPS sur sa console centrale. Navigation, logeable permet toujours de partir à
radio, et autres informations s’affichent deux en week-end… et sans redouter la
donc sous les yeux du conducteur entre panne vu la très bonne fiabilité du TT. Le parti pris rétro de la 500 est le secret de son succès,
les compteurs grâce au virtual cockpit, un /// TEXTE CHRISTOPHE CONGREGA mais c’est aussi le premier frein à son évolution.
76 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
DOSSIER

FAMIi s’LimLpEose
Le choix qu
Škoda Superb Combi 2.0 TDI

Générosité pour tous


Vous recherchez le break le plus accueillant ? Aussi
généreux pour ses occupants que pour ses bagages,
la Škoda Superb Combi est donc fait pour vous.

B
reak de tous les records, la Superb du conducteur, à la raclette à givre dans
Combi ravira les familles pour qui la trappe à carburant, en passant, dans le
l’espace est une priorité. Spacieuse, coffre, par les crochets porte-sacs, l’espace
très bien construite et fourmillant d’idées dédié au cache-bagages et la lampe torche
pratiques, la grande Škoda mérite vrai- mobile rechargeable, la Superb sait vous
ment le détour. D’ailleurs, référence de la bichonner. D’autant qu’avec son empatte-
catégorie, le coffre de la tchèque ne fait ment géant (2,84 m), elle propose aussi
pas dans la demi-mesure : en associant une des dimensions intérieures généreuses.
belle longueur de chargement (120 cm), Les grands gabarits – même de plus de
une largeur de 101 cm minimum et une 1,90 m ! – sont étonnamment bien reçus
hauteur exceptionnelle sous le cache-ba- à l’arrière. Exceptionnel ! Ce sens de l’ac-
gages (59 cm), sa soute dépasse le demi- cueil se double d’une finition soignée
mètre cube (530 dm 3 en configura- dans le choix des matériaux, même si la
tion 5-places) et peut engloutir jusqu’à qualité perçue s’avère encore éloignée du
1 260 dm3 une fois la banquette arrière “premium”. La Superb, c’est du sérieux,
rabattue. Qui plus est, il s’avère très facile comme le rappelle le dessin convenu de
à charger, grâce à une vaste ouverture et la planche de bord, à laquelle on repro- Combi ! – qu’on apprécie davantage pour
un seuil de chargement bas (60 cm). Les chera surtout son écran tactile trop bas son confort que pour son agilité. Par
plus exigeants pourront même replier le qui oblige à quitter longtemps la route du ailleurs, les suspensions peinent parfois
siège avant droit pour rentrer des objets regard. Consolation : la belle amplitude à contrôler les mouvements de caisse
de 3,10 m de longueur. La modularité des réglages permet à chacun de trouver parasites, notamment en courbe quand le
se limite à des dossiers rabattables, la une position de conduite optimale. L’idéal revêtement est bosselé, ou bien au passage
Škoda multiplie les petites attentions : pour appréhender au mieux le grand d’un “gendarme couché”.
du parapluie rangé dans la contre-porte format (4,86 m) de ce break – pardon,
Du cœur à l’ouvrage
Le vaisseau amiral Reste que toutes les mécaniques – du plus
Škoda dans sa variante “petit” et seul essence proposé, le 1.5 TSI
break bat des records en DSG7 de 150 ch (dès 36 550 €), au gros
habitabilité, notamment diesel 2.0 TDI de 190 ch lui aussi associé
à l’arrière, et en capacité à cette douce boîte auto (dès 41 450 € et
de chargement. 43 450 € en transmission 4x4) – sont à
la hauteur de leur tâche, offrant toutes
des reprises sécurisantes, même avec la
famille à bord. S’il n’y a pas le choix en
essence, côté diesel, le 2.0 TDI de 150 ch
associé à la DSG7 (également disponible
en boîte manuelle 6 rapports) nous semble
être le meilleur compromis, la sécurité des
relances étant bien assurée (seulement
6,6 s pour passer de 80 à 120 km/h) et
l’appétit assez contenu (6,9 l/100 km en
moyenne). On peut juste reprocher au
bloc TDI ses accents “agricoles” à l’accélé-
ration et à la boîte à double embrayage de
REDÉCOUVREZ LA ROUTE !

ŠKODA SUPERB COMBI 2.0 TDI 150 DSG7


Moteur 4 cyl. T-dies. 16S, 1 968 cm³, Puiss. 150 ch à
3 500 tr/mn, Couple maxi 340 Nm à 1 700 tr/mn, Transm.

Photos Bernard Rouffignac.


AV, auto. dble emb. 7 vitesses, Pneus AV/AR 235/45 R 18,
Poids/Réservoir : 1 650 kg / 66 l, Coffre : 530 à 1 260 dm3
L/l/h 4,86/1,87/1,48 m, Vitesse maxi : 209 km/h, 0 à
100 km/h : 9,7 s, 80 à 120 km/h en D : 6,6 s, Conso.
moyenne : 6,9 l/100 km, Malus CO2 : 35 € (117 g/km)
Fabriquée en République tchèque

Très logeable,
pratique et bien L’ergonomie est satisfaisante,
la qualité perçue rassure,
fini, ce break mais l’écran de navigation placé
bas implique de quitter la route
Škoda a tout pour du regard.

séduire les familles


insensibles à la
mode du SUV
manquer de douceur au décollage sur l’en-
semble des motorisations. Rien d’insup-
portable, mais cette transmission se révèle
plus à l’aise sur la route, où elle enchante
par la transparence et la pertinence de
ses changements de vitesse. Enfin, cette
volumineuse Superb Combi, qui n’est
certes pas donnée (39 650 € pour ce 2.0
TDI 150 Style), avance en contrepartie
un rapport prix/prestations imbattable.
La Peugeot 508 SW équivalente (BlueHDi
160 EAT8 Allure), moins spacieuse et
moins bien dotée, pointant à 40 350 € sans
options. /// TEXTE PASCAL MARTIN
79 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
DOSSIER

FAMILLE
l’avantage d’être escamotables et extrac-
tibles. Chaque strapontin (11 kg) libère

Le choix suv un espace de 39 dm³, ce qui permet d’aug-


menter un peu plus encore la capacité de
chargement déjà généreuse. Ajoutez à
Peugeot 5008 cela 40 dm³ de rangements disséminés un
peu partout dans l’habitacle et des aspects

Le sens de l’accueil
pratiques bienvenus (tablette au dos
des sièges avant, pare-soleil latéraux au
deuxième rang…) et ce 5008 a tout d’un
vrai monospace.
Né monospace, le 5008 est devenu un plaisant SUV, Espace et rigueur
mais n’a pas oublié sa vocation familiale. À la conduite, on ressent tout de suite une
plus grande fermeté d’amortissement

C
lassique monospace à ses débuts, le places arrière. Malgré son style surélevé de comparé au “petit” 3008. C’est la rançon
5008 s’est transformé en un 3008 SUV, le nouveau venu n’a pas abandonné des suspensions arrière raffermies afin
allongé. Si on peut les confondre de l’agencement intelligent du 5008 originel. de supporter l’éventuelle charge supplé-
face, le grand SUV Peugeot marque nette- Au contraire même, il l’a amélioré. Déjà, mentaire. Sinon, c’est toujours avec grand
ment sa différence de profil avec 19 cm en s’allongeant de 11 cm, il a grappillé un plaisir que l’on profite de ce châssis aussi
de plus en longueur, dont 16,5 cm pour peu de place ici et là : plus d’air au-dessus efficace que rassurant, même si l’em-
l’empattement. Par ailleurs, son hayon de la tête en deuxième et troisième pattement et le poids supérieurs au 3008
spécifique vient davantage mordre dans rangée, davantage de liberté d’évolution équivalent (+ 110 kg) limitent l’agilité.
le bouclier pour faciliter l’accès au coffre. aux genoux pour les passagers du second N’empêche, le plaisir de conduite est
Fort logiquement, le 5008 reprend à rang. C’est d’ailleurs à cet emplacement déjà là avec les talentueux et volontaires
son compte l’aménagement intérieur, la qu’on est le mieux reçu, grâce aux trois petits 3-cylindres essence 1.2 PureTech
planche de bord, les équipements et tous sièges de même largeur, coulissants (sur (dès 27 800 €) ou diesel 1.5 BlueHDi (dès
les moteurs de son petit frère. Au risque 15 cm), et dont les dossiers sont réglables 34 300 €), deux 130 ch dotés d’un bon
de nous répéter, on ne peut qu’encenser en inclinaison. En contrepartie, les occu- couple, disponible qui plus est dès les
cet agréable habitacle au design réin- pants du fond, des sixième et septième bas régimes. À choisir de préférence en
venté, aussi élégant dans son dessin que places, sont un peu plus gênés aux entour- boîte auto EAT8, aussi efficace que douce
moderne dans son aménagement. Mais nures qu’auparavant. Des places d’ap- dans son fonctionnement, la transmission
le principal intérêt du 7-places Peugeot point à réserver, de préférence, aux plus mécanique se montrant peu précise et
réside surtout dans l’espace dévolu aux jeunes et aux plus souples, mais qui ont accrocheuse. /// TEXTE PASCAL MARTIN

Monospace dans l’âme,


SUV dans la forme, le familial
5008 est un “deux-en-un” à sept
places convaincant à l’usage et
plaisant à conduire.

80 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


REDÉCOUVREZ LA ROUTE !

FAMILLEé
Le choix fiabilit
BMW Série 2
Active Tourer
Plaisir partagé
U
n monospace BMW ? Voilà qui peut
sembler incongru chez une marque
mettant en avant le plaisir de
conduite. Sans oublier que cette silhouette
n’a plus vraiment le vent en poupe depuis
la mode des SUV. Mais le constructeur n’a
pas oublié ses fondamentaux pour cette
proposition dont l’habitabilité et le coffre
sont à même de loger une famille et ses
bagages. Réglé “aux petits oignons”, son
châssis traction fait même mieux que celui
des propulsions de la marque. Direction En dépit de sa silhouette surélevée et de sa transmission aux roues avant, ce monospace est une vraie BMW.
offrant une bonne consistance et amor-
tissement aussi prévenant que progressif déplacer dignement ce monospace une de coffre, ou souhaitent avoir la possibi-
préservent autant les vertèbres de vos fois chargé, n’envisagez pas moins que le lité de transporter sept personnes – occa-
passagers que votre plaisir au volant. Et 220i en essence (à partir de 35 200 €) et sionnellement, car les deux places dans le
comme cet Active Tourer fait partie des le 218d en diesel (dès 33 400 €). Mais en coffre sont exiguës – il existe la Série 2 Gran
modèles vraiment fiables, il est un des contrepartie de ce tarif élevé, vous aurez Tourer, plus longue de 22 cm et affichée
meilleurs choix pour la famille, malgré des droit à une belle qualité de fabrication qui 1 750 € de plus. Toutefois, cette version
tarifs pas vraiment démocratiques. Parce aidera à maintenir une certaine cote à la longue est indisponible en hybride rechar-
qu’il faut un minimum de “coffre” pour revente. Pour ceux qui veulent davantage geable. /// TEXTE CHRISTOPHE CONGREGA

FAMILLE
Le choix décalé
Land Rover Discovery
Monstre gentil
S
ept personnes, adultes compris, ça ne fait vraiment pas
peur au Discovery. Forcément, avec 4,97 m de long, 2 m
de large et 1,89 m de haut, cet immense SUV dispose de
capacités d’emport hors du commun. Le tout dans un confort
assez exceptionnel, grâce à ses suspensions à grands débat-
tements très moelleuses, du moins quand on coche l’option
pneumatique à 1 653 €. À bord, entre l’excellente insonorisa-
tion et une qualité de construction soignée, la vie est douce et
le voyage agréable. Le tout avec des lignes plus en rondeurs,
Gros et lourd, ce SUV spacieux n’est pas taillé pour les itinéraires sinueux.
assez inhabituelles dans l’univers des vrais 4x4 (Jeep Wran-
gler, Mercedes Classe G…), ce qu’il est compte tenu de ses En revanche, le 2.0 diesel de 240 ch s’en sort très honora-
belles capacités de franchissement. Rançon de ces aptitudes blement, malgré la masse très élevée. Grâce à ses 500 Nm
Photos constructeurs.

familiales et hors bitume, ce “Disco” se révèle très lourd, près disponibles dès 1 500 tr/mn, et en dépit d’une boîte auto plus
de 2 400 kg à vide, et forcément pataud si l’itinéraire vient douce que réactive, ce petit 4-cylindres garantit des relances
à tourner. D’autant que ses pneumatiques mixtes “quatre très correctes sans jamais trop élever la voix. Un choix à part
saisons” manquent d’efficacité sur le bitume, et que sa direc- qui ne commence pas à moins de 60 200 €, auxquels il faut
tion filtre bien trop les informations en provenance des roues. ajouter 10 500 € de malusCO2 ! /// C. C.

81 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


DOSSIER

mais toujours à un tarif très raisonnable,


puisque le SUV roumain s’affiche – au
minimum – 10 000 € moins cher que ses
rivaux. Un tarif imbattable qui ne se paie
pas pour autant par des prestations au
rabais. Sur cette deuxième génération, un
gros effort a été fait sur les plastiques de
la planche de bord qui restent durs, mais
présentent bien mieux. L’écran du GPS,
encore un peu bas, a été relevé de 7 cm
et les sièges, qui manquent toujours de
support lombaire, offrent désormais un
soutien correct du corps. Pour le reste, le
Duster réalise quasiment un sans-faute.

Il sait tout faire


À sa belle habitabilité, ce SUV ajoute un
châssis efficace et doté de suspensions
très progressives capables d’absorber
en douceur toutes les déformations. De
quoi, avec sa belle garde au sol de 21 cm,
lui permettre de passer presque partout

FAMILLE
sans frotter ses dessous, tandis que ceux
fréquentant les chemins glissants, boueux,

Le choix malin
ou enneigés, pourront opter pour la trans-
mission intégrale (+ 2 000 €) désormais
proposée, en plus du diesel 1.5 Blue dCi de
Dacia Duster 115 ch, sur ce 1.3 essence. Un 4-cylindres
très moderne (distribution variable à l’ad-

Toujours plus confortable


mission comme à l’échappement) dont
le turbo souffle sans temps de réponse
dès 1 300 tr/mn et délivre 240 Nm dès
1 600 tr/mn. Avec ses 130 ch (il existe aussi
Cette seconde génération, toujours à prix serré, en 150 ch) pour seulement 1 300 kg, ce
1.3 assure déjà des dépassements parfai-
éradique les faiblesses de sa devancière. Une réussite. tement sûrs, même sans trop rétrograder
(seulement 10,8 s et 7,8 s pour passer de

D
epuis sa première génération en que les lève-vitres arrière électriques et 80 à 120 km/h en 4e et 3e), tout en restant
2010, le Duster est le chouchou les projecteurs antibrouillard. Enfin, le sobre puisqu’il se contente de seulement
des acheteurs malins désirant niveau Prestige y ajoute, entre-autres, la 7,8 l/100 km. Un excellent choix proposé
rouler en SUV. Tour de force de la marque clim’ auto, une caméra de recul et un GPS à partir de 16 250 € en finition Essentiel.
depuis ses débuts, et malgré des évolu- avec cartographie France. Bref, de quoi Imbattable ce Duster !
tions constantes ainsi qu’un enrichisse- se configurer un Duster sur mesure… /// TEXTE CHRISTOPHE CONGREGA
ment de sa dotation, son tarif d’accès n’a
pas changé : 11 990 € ! Certes, il s’agit à ce
prix-là d’un équipement de base et d’un
modeste moteur 1.6 essence atmosphé-
rique de 115 ch, mais quand même… Un
choix toujours pertinent qui explique son
remarquable succès, tant en neuf qu’en
occasion, d’autant que cette deuxième
génération a corrigé quasiment toutes les
faiblesses du modèle originel. Ainsi, dès
le deuxième niveau de finition Essentiel,
Photos Alex Krassovsky, Bruno Picault.

on dispose d’un équipement suffisant


intégrant le limiteur de vitesse, l’allu-
mage automatique des feux, la climati-
sation, la radio, le réglage en hauteur du
siège conducteur ainsi qu’en profondeur
pour le volant (en plus de la hauteur) qui Tout progresse à bord
du Duster, y compris
permet enfin à toutes les morphologies
les plastiques du tableau
de se concocter une position de conduite de bord qui n’étaient pas
plus correcte. Le troisième niveau baptisé son point fort.
Confort propose le régulateur de vitesse,
les radars de recul, les jantes alu ainsi
82 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
DOSSIER

COLLqEuC TOR
i s’impose
Le choix
Peugeot 406 Coupé

Déjà classique
Pleine de qualités, la Peugeot 406 Coupé dessinée
par Pininfarina s’impose comme l’une des stars
des “jeunes voitures de collection”.

D
epuis la Peugeot 403 présentée au tacle par le recours à la séduisante sellerie
Salon de Paris en 1955, une rela- cuir optionnelle disponible en trois coloris.
tion fructueuse s’est nouée entre Au lancement, la 406 Coupé est dispo-
le constructeur sochalien et le célèbre nible avec un 4-cylindres 1 998 cm3 de
carrossier italien Pininfarina. La 404 puis 135 ch et un V6 2 946 cm3 de 194 ch.
la 504, qui lui succèdent, sont déclinées Ce nouveau V6 à 24 soupapes, dit ESL,
Une robe déjà
classique, mais
toutes les deux en coupé et cabriolet. est une réalisation commune à PSA et
Autant de réussites esthétiques qui font Renault qui vise à remplacer le vieux V6

indémodable,
aujourd’hui la joie des collectionneurs… PRV – partagé également avec Volvo –
Mais après 1983 et la fin de production de dont la conception remontait au début
la 504, la formule coupé-cabriolet n’est pas
reconduite par Peugeot qui traverse alors
des années 1970. Et c’est le coupé 406
qui a le privilège d’inaugurer cette méca- telle est la
une crise profonde après avoir racheté nique moderne et fiable. Quelle que soit la première qualité
du coupé 406
Chrysler Europe. Les projets de coupé motorisation, on a le choix entre une boîte
405 et 505 sont ainsi enterrés. Autant manuelle à 5 rapports ou une automa-
dire que le coupé 406 présenté au Salon tique à 4 rapports. Dès 1999, le 4-cylindres
de Paris 1996 est attendu de pied ferme ! emprunté à la 605 est remplacé par
Treize années d’attente qui ne déçoivent un nouveau moteur 2.0 déjà vu sur la
pas. La création franco-italienne séduit berline 406 (1 997 cm3, 137 ch) au béné- (210 ch) tandis que la consommation
immédiatement. Comme ses devancières, fice des émissions, tandis que perfor- baisse. Nous sommes alors en mai 2000.
cette élégante ne partage aucun élément mances et consommations sont équiva- Et l’évolution mécanique ne s’arrête pas
de carrosserie avec la berline dont elle lentes. Pour sa part, le V6 est retravaillé là, puisqu’en janvier 2001, le coupé 406
est issue. En revanche, à l’intérieur, on chez Porsche dans sa partie haute avec reçoit un 4-cylindres diesel 2.2 HDI fort
retrouve la même planche de bord, mais calage d’admission variable. Résultat : de 136 ch destiné à compenser un tasse-
on peut rehausser l’exclusivité de l’habi- le couple et la puissance progressent ment des ventes. Il faut dire que ce type
84 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
REDÉCOUVREZ LA ROUTE !

La 406 Coupé ne conserve aucun


élément de carrosserie de la berline dont
elle est issue. Présentée pour la première
fois au Mondial de Paris 1996, elle a été
commercialisée l’année suivante.

de motorisation est plébiscité, alors qu’au- que cela suppose. Les moteurs essence
jourd’hui elle est totalement délaissée par sont robustes, même si les premières V6
les collectionneurs… Enfin, au printemps “210 ” peuvent souffrir de la faiblesse
2002, un dernier bloc essence apparaît, des bobines Sagem, ultérieurement
et ce n’est pas le moins intéressant : un remplacées par des Delphi plus fiables. En
4-cylindres 2 230 cm3 développant 160 revanche, le diesel 2.2 HDI est à surveiller :
ch uniquement disponible en boîte méca- débitmètre, sonde de pression d’air, élec-
nique à 5 vitesses. Sans être aussi perfor- trovanne, boîtier de préchauffage, durites
mant que les versions V6, il présente un du turbo, filtre à particules sont autant de
compromis intéressant et offre le surcroit pièces sensibles. Par ailleurs, les trois fais-
de pep qui manque aux versions 2 litres. ceaux électriques (multiplexage partiel
En octobre 2004, la production s’arrête en 1999, puis complet en 2001) peuvent
après 107 631 exemplaires produits. occasionner quelques fantaisies. Enfin,
la cote demeure raisonnable. On peut PEUGEOT 406 COUPÉ V6 “210”
Quelle version choisir ? trouver un modèle 4-cylindres présen- Moteur 6 cyl., 24S, essence, 2946 cm3,
Photos Max Pages

La version la plus prisée demeure logi- table dès 3 000 €, alors qu’une version V6 Puissance 210 ch à 6 000 tr/mn, Couple 285 Nm
quement la V6 “210”. Au rayon des demandera au moins 5 000 €, et une série à 3 750 tr/mn, Transmission traction man. 5 vitesses,
4-cylindres, la 2.2 160 ch est à privilé- limitée Settant’anni ou Ultima Edizione Pneus 215/55 R16, Poids 1 485 kg
gier, en sachant qu’elle n’a été produite pourra tutoyer la barre des 10 000 €. L/l/h : 4,62/1,78/1,35 m, Vitesse maxi : 240 km/h,
qu’entre 2002 et 2004, avec la rareté /// TEXTE LOUIS-THOMAS FEDERSPIEL 0 à 100km/h 7,7 s, Conso. moyenne 10,4 l/100 km

85 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


DOSSIER

proposées au lancement sont améri-


caines : deux V6 de 2 736 et 3 518 cm³
produisant respectivement 193 et
253 ch, tandis que le V8 de 5 654 cm³
atteint 340 chevaux. La 300C est plutôt
bien accueillie. Son comportement est
sûr, son équipement pléthorique, sa
finition satisfaisante quoique inférieure
aux standards Mercedes et ses tarifs
sont compétitifs. Pour faire décoller les
ventes en France, il ne manquait plus
que le V6 turbo diesel CRD d’origine
Mercedes, qui arrive en fin d’année
2005. Avec 2 987 cm³ et 224 ch (puis
218 ch), il séduit la majorité des clients.
Une version break, baptisée Touring, fait
son apparition simultanément. Puis, en
début d’année 2006, une cinquième
motorisation complète la gamme par
le haut avec la version SRT-8 dotée d’un
gros V8 de 6.1 développant 425 chevaux
(puis 431 ch). Une véritable muscle car
familiale !

COLLECTOléR
Rare SRT-8
Mais alors que le désengagement de
Le choix déca Daimler se profile à l’horizon, la gamme
se réduit. Le V6 essence 3.5 est retiré en
2007, puis le petit 2.7 disparaît l’année
Chrysler 300C suivante. En mai 2009, Chrysler est
déclaré en faillite et placé sous la tutelle

C’est l’Amérique
de l’État américain. Bientôt, la 300C ne
peut compter que sur deux moteurs : le
V6 diesel 3.0 et le V8 SRT-8. Après être
passé sous le contrôle de Fiat, Chrysler
Cette berline américaine affiche fièrement sa déserte le marché européen fin 2010,
et la 300C grimée en Lancia survivra
singularité, qui a fait son succès chez nous. quelque temps sous l’appellation Thema.
Aujourd’hui, une 300C essence ou diesel

A
u début des années 2000, dans racheté par Daimler-Benz, forme le convenable, mais fortement kilométrée,
la foulée du roadster Prowler groupe Daimler Chrysler au point que exigera au moins 7 000 €. Pour accéder
– né Plymouth – ou des New le Crossfire n’est ni plus ni moins qu’un au charme du V8 5.7, le compromis le
Beetle et la nouvelle Mini, Chrysler roadster SLK rebadgé. Côté 300C, les plus intéressant, vu la rareté de la SRT-8,
élargit son offre néo-rétro. Il propose trois mécaniques – toutes essence – comptez entre 13 000 et 18 000 €.
les PT Cruiser ni break ni monospace
et le coupé roadster Crossfire qui se La finition est plutôt
caractérisent par leur style affirmé. La bonne pour
berline 300C, lancée en 2004, vient une américaine,
compléter cette offre avec plus de mais reste en deçà
des standards Mercedes.
cohérence. Cette berline spectacu-
En revanche, le niveau
laire, longue de 5 mètres, reprend une
d’équipement est
appellation née en 1955. Un œil averti excellent et, pour ne rien
pourra d’ailleurs identifier certains gâcher, la 300C vieillit
traits repris des Chrysler de la série 300 plutôt bien et ne
produites entre 1955 et 1965 : phares présente aucune
ronds, calandre grillagée, feux arrière faiblesse particulière.
verticaux… Cette 300C repose sur une
plate-forme dérivée de la Mercedes
Classe E contemporaine et lui reprend
plusieurs composants comme la trans-
mission automatique et le train arrière,
pour ne citer que les plus importants.
Il est vrai que depuis 1998, Chrysler,

86 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


REDÉCOUVREZ LA ROUTE !

COLLECTO R
V
Le choix SU
Renault
Avantime
Crossover
avant l’heure
F
ort de leur succès commun avec
l’Espace, Renault et Matra ont tenté
d’imposer un nouveau concept
automobile baptisé “coupéspace”. L’idée
est de proposer aux nombreux clients
de l’Espace, désormais débarrassés des
contraintes de la vie de famille, une L’Avantime est peut-être arrivé trop tôt sur le marché, mais son succès en collection est déjà assuré.
voiture plus hédoniste, mais offrant les
mêmes qualités. Le concept Avantime second moteur essence apparaît au prin- divise… Il ne sera produit que 8 557 exem-
est présenté au Salon de Genève en mars temps 2002 (4-cylindres turbo 1 998 cm³, plaires jusqu’en mai 2003. Cette ultime
1999 et le modèle de série apparaît dès 165 ch), juste avant l’arrivée d’un turbo production Matra a presque aussitôt
le mois d’octobre à Francfort. Pourtant, diesel à l’été (2 188 cm³, 150 ch). Avec suscité l’intérêt des amoureux du véhi-
la commercialisation n’intervient qu’en ses vitres sans montants, son toit pano- cule, mais il demeure abordable. Les plus
septembre 2001 en raison d’une mise au ramique, ses portières à pantographe beaux exemplaires peinent à franchir les
point laborieuse. Au lancement, seul le pouvant s’ouvrir dans un espace réduit et 10 000 €. La version V6 est probablement
V6 essence 2 947 cm³ de 210 ch est dispo- sa belle tenue de route, l’Avantime a des la plus courue, mais le 4-cylindres essence
nible. Alors que les Français ne jurent que arguments. Mais tout cela ne compense constitue un bon compromis en raison de
par le diesel, ce choix laisse dubitatif. Un pas une finition perfectible et un style qui son entretien plus simple.

COLLECTO R
lin
Le choix ma
Toyota IQ
Session de rattrapage
F
aisant suite au concept dévoilé en 2007, la Toyota IQ
(quotient intellectuel, en anglais) est présentée l’année
suivante au Salon de Genève et se positionne comme
une micro citadine maline. En moins de trois mètres, elle peut
embarquer trois passagers – voire un quatrième s’il n’est pas
trop grand – en leur offrant un niveau de sécurité élevé. Dans
la ligne de mire de la Toyota, il y a bien sûr la Smart ForTwo,
Photos Alex Krassovsky, constructeurs

plus courte de 29 cm, mais ne proposant que deux places. Les


tarifs élevés (à partir de 13 000 €) sont, en partie, compensés
par l’équipement : toutes les versions disposent de neuf airbags,
d’un ABS avec répartiteur de freinage (EBD) et amplification En dépit de ses qualités, l’IQ dispose d’un style original et plutôt plaisant.
du freinage d’urgence (BA), d’une gestion de la motricité et de
la stabilité avec assistance directionnelle (VSC+), sans oublier la commercialisation s’arrête en Europe en 2014. Aujourd’hui,
la climatisation, six haut-parleurs et des jantes alliage de 15 l’IQ demeure une citadine de référence facile à dénicher (entre
pouces. Côté motorisations, le petit 3-cylindres 998 cm³ de 68 ch 4 000 et 9000 €), mais le diesel peu pertinent sur cette urbaine
est parfait pour la ville, tandis que les 4-cylindres 1 298 cm³ de est à oublier. Malgré une carrière terne, ses bonnes dispositions
101 ch (puis 98) et turbo diesel 1 398 cm³ de 90 ch prétendent peuvent vous inciter à lui accorder une seconde chance. Mais
aider à affronter la route. Les ventes ne décolleront jamais et confort et comportement sont ceaux d’une (toute) petite voiture.
87 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
DOSSIER

TECHi s’N O
impose
Le choix qu
Range Rover Evoque

Inspecteur gadget
Le nouvel Evoque séduit à bien des égards. Féru
de technologies et plaisant à conduire malgré son
poids élevé, le SUV anglais déride le quotidien.

Les accessoires
L’
Evoque “2” en fait des tonnes pour compliqués à utiliser, et finalement le plus
faire oublier que sa ligne évolue convaincant en matière d’ergonomie chez
en douceur : poignées de portes ce geek sur roues reste l’excellente posi- proposés par
l’Evoque ne
affleurantes qui se déploient à l’arrêt, tion de conduite.
sellerie “vegan” sans cuir, caméra arrière Bref, il faut apprivoiser cet intérieur tout
affichée sur le rétroviseur central, l’anglais
propose tous les raffinements qui peuvent
britannique, qui charme par son ambiance
raffinée, souligné d’une finition huppée, manquent pas
impressionner le chaland. L’époque est
aux écrans couleur haute définition ?
dans l’esprit de son grand frère Velar. En
outre, si l’Evoque ne grandit pas et reste
de charme,
Qu’à cela ne tienne, l’Evoque en propose compact (4,37 m), il affiche de belles cotes encore faut-il les
apprivoiser
trois à bord. Un en guise de compteurs, d’habitabilité devant comme derrière. Les
largement configurable et surmonté d’un grands et la famille apprécieront, même
afficheur “tête-haute”, et deux tactiles sur si le coffre, en léger progrès pourtant,
la console. Celui du haut, qui présente demeure assez petit dans le genre.
notamment la carte du GPS, l’image des À conduire, l’Evoque millésime 2019 montre une agilité enviable dans les
caméras et gère la connectivité, s’avère fait partie des SUV les plus plaisants du enchaînements de courbes, assorti d’une
assez réactif. Tout l’inverse du celui du moment. Son châssis, aux trains roulants bonne qualité de filtration, en dépit des
bas, qui impose un temps de latence entièrement revus, propose un amortis- énormes roues optionnelles de 21 pouces
pour passer d’un menu à l’autre (clima- sement piloté optionnel (1 155 €) et pour (dès 840 €). Impossible d’échapper à
tisation, sièges, modes de conduite…), les versions à quatre roues motrices, une quelques réactions sèches sur les raccords
d’autant plus gênant qu’en l’absence de transmission intégrale capable d’envoyer et plaques d’égout. Mais le confort est
retour haptique, on ne sait pas trop si on davantage de couple sur la roue arrière d’autant plus appréciable que le 2.0 ne
a appuyé. Les deux pavés tactiles situés extérieure au virage. Ainsi, à l’essai de vibre pas et se révèle discret à vitesse
sur le volant s’avèrent, eux aussi, un peu la mouture diesel D240 4x4, l’Evoque stabilisée. C’est moins vrai à l’accéléra-
88 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
REDÉCOUVREZ LA ROUTE !

Le rétroviseur central est en fait un écran connecté


à la caméra arrière. L’intérêt du dispositif est d’offrir
un angle de champ bien supérieur à celui d’un tradi-
tionnel rétroviseur en verre, mais il faut s’y habituer.
Les animations des écrans sont soignées, à l’image
du reste de l’habitacle.

tion. Des bonnes manières soulignées par


la douceur de la boîte automatique à neuf
rapports, qui, en revanche, déçoit par sa
lenteur quand on élève le rythme. Et ces
belles dispositions sont contrariées par le
poids élevé. L’Evoque a oublié de se mettre
au régime accusant 1 880 kg dans cette
version diesel la plus puissante. La bonne
volonté des 240 ch en prend un coup et
sur les revêtements glissants, la masse a
tendance à tirer ce SUV vers l’extérieur.
Finalement, beaucoup de qualités pour ce
branché aux tarifs élitistes. Sans compter
un malus C0 2 conséquent, malgré la
micro-hybridation 48 V à laquelle toutes
les déclinaisons ont droit, à l’exception
de l’entrée de gamme diesel de 150 ch.
De quoi obtenir une carte grise au tarif
raboté de 50 à 100 % selon la région. C’est
toujours ça. /// TEXTE GAËL BRIANCEAU

RANGE ROVER EVOQUE D240 AWD


Prix : dès 50 900 €
Moteur 4 cyl. T-dies. 16S, 1 999 cm³, Puissance
Photos Alex Krassovsky.

240 ch à 4 000 tr/mn, Couple maxi 500 Nm à


1 500 tr/mn, Trans. 4x4, auto. 9 vitesses, Pneus
AV-AR 235/60 R 18, Poids/réservoir
1 880 kg/54 l, L/l/h 4,37/1,90/1,60 m, Vitesse
maxi 225 km/h, 0 à 100 km/h 7,7 s, Conso.
mixte 6,3 l/100 km (163 g/CO2)

89 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


DOSSIER

En plus d’une finition


irréprochable, la Classe E
propose une multitude

TECHNO ose
d’équipements pour
choyer ses passagers.

Le choix qui s’imp


nomie du “pack d’assistance à la conduite
Mercedes Classe E Plus” à 2 350 €, censé faire un pas vers
la conduite autonome, mais qui s’avère

Geek, au-delà des apparences


bien trop faillible pour inspirer confiance,
tant sur route que sur autoroute. Sous le
capot de cette routière-née (4,92 m), nous
conseillons le 2.0 diesel 220d, dont les
Classique dehors, la Classe E recèle des trésors 194 ch et 400 Nm disponibles dès 1 600 tr/
mn s’accordent vraiment bien avec la boîte
de technologie pour soigner ses occupants. auto 9G-Tronic, aussi douce que réactive.
Les performances sont largement suffi-

S
i la ligne de la Classe E, longtemps tion, l’éclairage ou encore le parfumeur santes (80 à 120 km/h en seulement
la préférée des taxis, fait carrément d’ambiance (400 €) pour créer, selon 5,5 s), tandis que la consommation reste
dans le classique, il suffit d’ou- votre désir, une atmosphère relaxante, extrêmement raisonnable avec 6,8 l/100
vrir la portière pour que sa technophilie énergisante, tonifiante, etc. Pour encore km en moyenne. Comme souvent chez
saute aux yeux. Devant le conducteur, mieux choyer ses passagers, la E propose le constructeur étoilé, toutes ces qualités
les compteurs physiques n’existent plus, aussi une option suspension pneuma- ont un prix peu démocratique. À partir de
remplacés par deux immenses écrans tique (2 300 €) capable de gommer les 56 700 €, auxquels il faut bien sûr ajouter
juxtaposés de 12,3 pouces (31,2 cm !), pires défauts de la route pour procurer un les coûteuses et indispensables options
dont celui de droite, qui gère la naviga- confort très ouaté. précitées. /// TEXTE CHRISTOPHE CONGREGA
tion et tout l’info-divertissement, est
tactile. Ces deux dalles numériques sous Course à l’équipement
leur mini-casquette (cette dernière a Elle n’oublie pas non plus quelques atten-
disparu sur les modèles récents de la tions en direction du conducteur, comme
marque) sont totalement paramétrables les phares Multibeam (1 500 €), dont les
et surplombent une vague sur la planche 84 LED par projecteur, pilotables indivi-
de bord pouvant être habillée de laque, duellement, permettent de rester en pleins
d’aluminium, ou des plus beaux bois. En phares même si une autre voiture vous
partie inférieure de cette vague, le long de précède ou vient en face. L’astuce ? Quatre
la console centrale et sur les contre-portes, calculateurs pilotent, grâce à une caméra
un éclairage d’ambiance par diodes offre située sous le rétroviseur intérieur, l’extinc-
au choix 64 couleurs. High-tech, cette tion des diodes qui pourraient éblouir les
Classe E l’est aussi par ses sièges, ventilés, autres usagers, tout en laissant les autres
chauffants ou encore massants, ainsi que à pleine puissance afin de bénéficier du
par un programme de confort Energizing meilleur éclairage possible. Efficacité bluf- Avec cette calandre optionnelle, la Classe E
(250 €) capable de jouer sur la climatisa- fante garantie ! En revanche, faites l’éco- se donne des airs de Classe S.
90 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
REDÉCOUVREZ LA ROUTE !

TECHNOé
Le choix fiabilit
Toyota Prius
Avant-gardiste
depuis 20 ans
C
elle qui a inventé l’hybride a passé
les 20 ans, mais sa technologie reste
particulière et finalement assez peu
répandue. Optimisé à chacune des quatre
générations de Prius, et équipant désor-
mais presque toute la gamme, le système
hybride Toyota repose sur un moteur
thermique très optimisé en rendement
(cycle de combustion Atkinson avec une
course de détente plus longue que celle La dernière Prius, dont le physique particulier peut dérouter, jouit d’une aérodynamique très étudiée.
de compression, afin de maximiser l’ef-
ficacité), associé à un moteur électrique tionnelles, une fiabilité quasi légendaire, bon agrément de conduite, y compris sur
via une transmission particulière utilisant tout comme la batterie, d’ailleurs (majo- route sinueuse. Reste que sa transmission
un train épicycloïdal à effet variateur. ritairement nickel-métal-hydrure). À la très particulière fait grimper le moteur
La démultiplication de ce dernier étant clef, des consommations vraiment très haut dans les tours, qui braille alors désa-
contrôlée par le deuxième moteur élec- basses en ville – seulement 4 l/100 km sur gréablement lors des accélérations un peu
trique qui fait office de générateur. Le tout la dernière Prius – mais moins impression- fortes (dépassements) ou, plus gênant, sur
se passe ainsi d’embrayage, de démarreur nantes sur route ou autoroute, malgré une itinéraires vallonnés, où cette Toyota perd
et d’alternateur et affiche, à l’image des aérodynamique soignée. Grâce à la plate- alors beaucoup de son agrément et de sa
premières générations toujours opéra- forme TNGA, la Prius atteint désormais un douceur. /// C. C.

TECHNO
Le choix décalé
BMW i8
Le futur aujourd’hui
S
ous sa ligne hallucinante, l’i8 est un condensé de toutes
les technologies existantes. Un 3-cylindres 1.5 fortement
suralimenté associé à un alterno-démarreur (capable
de le booster) entraîne les roues arrière via une boîte auto-
matique 8 vitesses. Devant, un bloc électrique, alimenté par
une batterie rechargeable de 11,6 kWh, assure la propulsion
zéro émission au travers d’une boîte à deux rapports et peut
également assurer la fonction quatre roues motrices et hautes
performances en complément du thermique. Pour contenir
Ce physique spectaculaire dissimule une vraie débauche de technologie.
au mieux le poids de cet empilement technologique (1 610 kg
annoncés, quand même), la monocoque est en plastique canaux d’air extrêmement travaillés perçant les ailes arrière,
renforcé de fibres de carbone. Enfin, pour illuminer au mieux ou des livrées bicolores dont les touches de bleu attirent
la nuit au volant de ce très performant coupé 2+2, l’i8 peut immanquablement les regards. Au volant, cette GT délivre
Photos constructeur.

être équipée de projecteurs utilisant la technologie laser en une expérience inhabituelle en étant capable, selon les modes
pleins phares, capables d’éclairer droit devant jusqu’à plus de de conduite choisis, de proposer une palette allant des avan-
500 m. Étonnamment, l’intérieur de cette soucoupe volante tages d’une électrique à ceux d’un vrai coupé sportif de 374 ch.
s’avère presque classique. Ce qui est déroutant au regard des Chez elle, il n’y a pas que le look qui est décalé… /// C. C.

91 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


AIRE DE JEU
MORGAN 3-WHEELER VS YAMAHA NIKEN

La troisième
voie
Avec trois roues chacune, la Morgan 3-Wheeler
et la Yamaha Niken dynamitent les codes et proposent
un voyage dans l’inédit dont nul ne revient indemne,
que l’on soit automobiliste ou motard.
AIRE DE JEU

U
ne roue de trop ou une qui manque ?
Moto ou voiture ? Ni tout à fait l’une
ni plus vraiment l’autre, la Morgan
3-Wheeler et la Yamaha Niken s’amusent à
brouiller les pistes pour mieux vous ensor-
celer. Le genre d’engins que l’on ne choisit
pas par hasard et qui procure des sensa-
tions uniques, tout bonnement parce que
ces deux-ci le sont.
Si elle semble évadée d’un musée, la
Morgan 3-Wheeler est pourtant flambant
neuve. Comment est-ce possible ? Tout
simplement parce que, chez le petit artisan
britannique de Malvern Link, on n’aime
pas le moderne, ou plutôt on s’échine à
faire survivre le passé. N’y voyez pas ici
une manœuvre opportuniste surfant sur
la vague du néo-rétro. La 3-Wheeler figu-
rait déjà au catalogue au début du siècle
dernier, alors que l’entreprise venait de se
lancer, et son héritière légitime que vous
avez sous les yeux n’en est que la réin-
terprétation moderne. Enfin, si tant est
que cet adjectif soit celui qui correspond
le mieux ! Cette baignoire en aluminium
riveté, construite sur une structure tubu-
laire en acier qui fait aussi appel, c’est
une tradition, à une ossature en bois, ne
cache ni des puces électroniques ni autres
capteurs derrière ses chromes et roues
étroites à rayons. Non, ici, les sensations
sont brutes de décoffrage.
Voulez-vous une tasse d’assis…tée ? No,
thank you. Direction et freinage en sont
privés afin de mieux communier avec
dame route et surtout avec le monument
mécanique logé à l’avant. Comme tout
bon cyclecar qui se respecte, la 3-Wheeler
est animée par un moteur de moto, et pas
n’importe laquelle. En l’occurrence, son
2-litres est un V-Twin d’origine Harley-Da-
vidson cuisiné aux gros pistons par le
célèbre préparateur yankee S&S. La natio-
nalité de cette mécanique ne fait aucun
mystère dès que l’on presse le bouton
Start. Ça vibre, ça pétarade, ça estomaque
et, surtout, ça vous dessine sur le visage
une banane indescriptible.

La 3-Wheeler est un Démonstration technique


cyclecar, traduisez : une Dans un autre genre, la Yamaha Niken a
moto-voiture. Entre le elle aussi un effet immédiat sur les zygo-
V-Twin logé à l’avant, les matiques. Bouche bée d’étonnement,
échappements latéraux qui lorsqu’ils la croisent, les badauds se
pétaradent et une conduite demandent de quelle planète vous débar-
à grand air, on est effective- quez, sans parler des motards qui vous
ment proche de l’univers prennent au mieux pour un doux dingue,
moto... mais à l’ancienne. au pire pour un traître. Mais qu’est-ce
qui a bien pu passer par la tête des ingé-
nieurs d’Iwata ? L’envie sans doute de
faire étalage d’un grand savoir-faire
technologique. Si l’architecture à trois
roues n’a rien d’inédit dans l’univers du
scooter, le constructeur aux trois diapa-
sons a décidé d’en écrire sa propre inter-
94 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
Avec la Morgan
3-Wheeler, les
yeux se régalent.
Le moindre détail
fait vibrer la corde
nostalgique et on
peut évidemment
la personnaliser
à l’envi

95 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


AIRE DE JEU

Trois roues les


unissent, un siècle
de conception
les sépare.
La 3-Wheeler et
la Niken opposent
sensations d’antan
et efficacité
contemporaine

YAMAHA NIKEN
Prix : Dès 14 999 €
Moteur 3-cyl. 12S, 847 cm3, Puissance 115 ch
à 10000 tr/mn, Couple 87,5 Nm à 8 500 tr/mn,
Transmission par chaîne méca. 6 vitesses, Poids/
réservoir 263 kg/18 l, L/l/hauteur de selle :
2,15/0,89/0,82 m, Vitesse maxi : n.c. 0 à 100 km/h
n.c., Conso. mixte 8,1 l/100 km

96 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


MORGAN 3-WHEELER
Prix : Dès 51 300 €
Moteur 2-cyl. en V 4S, 1 979 cm3
Puissance 69 ch à 5 250 tr/mn, Couple 129 Nm,
Transmission propulsion méca. 5 vitesses,
Poids/réservoir 585 kg/42 l, L/l/h : 3,29/1,74/1,01 m
Crédit photo

Vitesse maxi : 185 km/h 0 à 100 km/h 7 s


Conso. mixte 8,1 l/100 km

97 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


AIRE DE JEU

La Niken est-elle
encore une moto ?
La réponse est oui
côté pilotage. Mais
avec sa ligne façon
manga, elle oblige
à se prononcer :
on aime ou on
déteste !

98 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


prétation pour offrir de nouvelles sensa-
tions au guidon avec, à la clef, un design
très manga. Compte tenu du poids et de
l’encombrement de la bête, on se dit au
premier abord qu’on a plus affaire à une
enclume qu’à une plume. Il n’en est rien.
Agile comme une moto, précise comme
une moto et amusante comme une moto,
la Niken est une vraie moto qui ne peut
d’ailleurs se piloter qu’avec le permis…
moto.
Si celui d’une voiture suffit pour la
Morgan, mieux vaut tout de même avoir
de l’expérience. Vous croyez que l’ab-
sence de toit et le minuscule pare-brise
sont les seules concessions au confort de
l’anglaise ? Sorry, vous vous fourrez le
finger in the eye. Vous êtes grand ? Vous
serez mal installé. Vous êtes petit ? C’est
pareil. Et pour cause. Après avoir enjambé
la carrosserie et vous être glissé à bord sur
le minuscule siège en cuir, vous voilà en
place une fois pour toutes, car ni le volant
ni le pédalier et encore moins l’assise ne se
règlent. De fait, les petits gabarits doivent
décoller le dos du siège pour bien tenir
le volant tandis que les hauts sur pattes
touchent du genou la base du cerceau.
Et ce n’est pas terminé puisque, à gauche
du mini-pédalier, aucun repose-pied ne
permet de souffler un peu. Mais qu’il est
parfois bon d’avoir mal !

Des sensations pures


Rustique, la Morgan l’est. Mais sa
conduite est un moment à part. Vive,
grâce à son poids plume, elle accélère
fort, à condition de comprendre le mode
d’emploi de son twin. Ronchon en bas du
compte-tours, son bicylindre en V n’aime
pas non plus s’envoler dans les tours, en
réclamant de passer un rapport supérieur
bien avant 5 000 tr/mn. Pas de panique,
ce moment est un régal grâce à une boîte
cinq vitesses d’origine Mazda proposant,
comme de coutume chez le constructeur
d’Hiroshima, une commande aux débat-
tements courts transformant la manipu-
lation en partie de plaisir. Mais si cette
transmission est précise, le reste de la Pas besoin de mode d’em-
3-Wheeler l’est nettement moins. Son ploi pour se faire aux deux
comportement d’un autre temps invite à roues avant de la Niken :
l’humilité au volant. Freinage compliqué sa prise en mains est enfan-
à doser – gare au blocage des roues car il tine. Mais le permis moto
n’y a pas d’ABS ! –, direction floue, mieux est obligatoire et c’est tant
vaut être aguerri avant de se mettre en mieux car le 3-cylindres
mode attaque façon pilote de Spitfire, CP3 est d’un tempérament
d’autant que, lesté par le gros moteur explosif. Musclé en bas du
logé en porte-à-faux avant et chaussé compte-tours, il ne relâche
de pneus étroits à crampons offrant peu jamais son effort et vous
d’adhérence, le train avant rend vite les emmène à 10 000 tr/mn.
armes en élargissant la courbe dès que
l’on hausse le rythme. Mais qui s’attend à
autre chose ? Sachant que niveau sensa-
tions, cette 3-Wheeler vaut tous les tours
99 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
AIRE DE JEU

sur la plus haute montagne russe. Assis


au ras des pâquerettes, on en prend
plein le nez. Le shoot d’adrénaline est Le club des triplés
garanti sans rouler vite, et c’est jouissif.
Au guidon de la Niken, le bonheur est
Une seule roue à l’avant ou une seule à l’arrière ? Ancien ou moderne ?
aussi de rigueur. Il faut dire que, entre les Dans la famille des 3-roues, on trouve de tout. En voici un florilège.
jambes du pilote, le 3-cylindres CP3 est
une véritable drogue dure. Déjà énervé
à l’entame du compte-tours, il pousse
ensuite furieusement et n’arrête son
effort qu’au-delà des 10 000 tr/mn. Ce
caractère bien trempé, accompagné pour
ne rien gâcher par une belle bande-son,
le cœur de la Niken le doit à son archi-
tecture atypique, offrant la niaque d’un
bicylindre à bas régime et l’allonge d’un
4-cylindres ensuite : magique !

Choc culturel
À la dimension artisanale de sa camarade
de jeu, la Niken oppose aussi une mise Tuk-tuk ATC
Incontournable en Asie et plus particulièrement Inventée par Honda à l’aube des années 70
au point toute japonaise. Commandes en Thaïlande, le tuk-tuk est le taxi local rapide (Yamaha et d’autres en ont aussi produit),
douces, sélecteur de la boîte six vitesses et pas cher. Sorte de mix entre le scooter – il l’ATC a connu ses heures de gloire jusqu’au
conciliant (sauf pour trouver le point se pilote avec un guidon – et la carriole où milieu des années 80. En effet, majoritairement
mort), l’ensemble participe à une prise en embarquent ses passagers, l’engin a conquis vendu aux États-Unis, l’engin était difficile
main enfantine. Quant au plus apporté le monde entier : on en trouve même à Paris à piloter au point d’être à l’origine de nombreux
par les deux roues à l’avant, il ouvre un en version électrique ! accidents mortels et… d’actions judiciaires qui
débat impossible à trancher. Les motards ont scellé son sort.
aguerris trouvent que l’on ne sent pas la
différence et que la Niken n’a donc qu’un
intérêt modéré comparée à une moto
classique. D’autres apprécient l’aide de
ces deux gambettes. En effet, grâce à
un bon feeling du train avant, une belle
agilité et sans doute aussi une part d’effet
psychologique, la Niken invite à mettre
beaucoup d’angle en virage sans se poser
de question. Il faut aussi saluer la capacité
des deux fourches de la bête à absorber
les défauts de la chaussée, une qualité que Can-Am Spyder Isetta
l’on retrouve aussi lors des gros freinages Pas besoin de permis moto pour piloter le Spyder Créée au début des années 50 en Italie par ISO
même si, à la limite, le poids excessif sur (ou son petit frère le Ryker) fabriqué par le Rivolta, l’Isetta va surtout connaître le succès
l’avant finit par se faire sentir. Bref, l’engin constructeur québécois Bombardier. Animé par ailleurs car produite sous licence en France ou
est aussi fun à regarder qu’à piloter en un 3-cylindres Rotax associé à une boîte semi-au- encore en Allemagne par BMW où on la surnom-
sachant que, contrairement à la Morgan, tomatique et contrôlé d’une main de fer par des mait “l’œuf roulant”. À trois ou quatre roues,
l’électronique aide ici avec trois modes de aides électroniques, l’engin manque toutefois l’engin avait aussi pour particularité d’avoir une
conduite et un antipatinage réglable. Mais de fun en ne s’inclinant pas en virage. seule et unique portière… frontale !
avec sa protection sommaire (une version
GT mieux carénée est disponible depuis
peu à 16 299 €) et son manque de confort
– la faute à un amortisseur arrière et une
selle trop raides –, pas sûr que la Niken
soit votre meilleure compagne au quoti-
dien. Voilà qui lui fait au moins un point
commun supplémentaire avec l’anti-
conformisme imbattable de la 3-Wheeler !
/// TEXTE PIERRE LEFEBVRE - PHOTOS ALEX
Bond Bug Polaris Slingshot
KRASSOVSKY
Moins connue que la Robin de feu son proprié- Commercialisé jusqu’en 2017 chez nous, le
taire le constructeur Reliant, la Bond Bug est une Slingshot ne nécessite pas le port du casque
L’Automobile Magazine remercie Beaumont 3-roues/2-places de 2,79 m de long produite (mais il est recommandé) et un permis auto
Automobiles, distributeur Morgan, pour entre 1970 et 1974. Une courte carrière qui suffit. Avec un 2.4 de 173 ch et moins de 800 kg,
le prêt de la 3-Wheeler (www.bbeaumont. s’explique par sa position haut de gamme avec il déménage (5,2 s de 0 à 100 km/h). Sa conduite
com), ainsi que la marque Chapal (www. la possibilité d’avoir le chauffage à bord. Elle est étonnante grâce à sa roue arrière motrice et
chapal.fr) et la boutique Star Motors (www. coûtait le prix d’une Mini de l’époque ! son train avant de près de deux mètres de large !
starmotors.fr) pour l’équipement des pilotes.
100 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
ABONNEZ-VOUS À
Ou abonnez-vous sur www.automobile-magazine.fr/abonnement

Chaque mois, retrouvez nos essais, nos enquêtes


et toute l’actualité du secteur automobile.
-50%
80,60
L’ABONNEMENT 1AN

39 €
12 NUMÉROS
(DONT 1 DOUBLE)
À L’AUTOMOBILE
MAGAZINE
+ 3 HORS-SÉRIES

2019
stre

35
20
seme

DE
/ 1 er

DS
série

LA
Hors-

S
HO

IL
RS-

-F
UL
SÉR

RE
NA
IE
/ TOM


RE

DU
D’EX

BO
E 2

ÉE

M
M
SS

LA
NO
MAC

DY

O
AU
L’O

ÉR
HINE

L’A
CEPT

J,
SV
S&F

E T
ET
IGUR

OV
TR
AS
ES

ION
OFFRE F
40 CH
Speedt
ail, la  : 12,
^
GT ve La Sk ÉTO
- CH

nue d’ oda IL
a mus E ROU
ailleu qui
7,90 €

rs elé le GE
s Rus
M :

ses
- DO

On a P O

PASSION
réve M
illé un -POM
7,90 €

e Ya
mah
GIRL
NTI. :

a XT 50
0
RT.CO
- PO
7,90 €
 :
L/LUX

SPEE
DTA
- BE

La M
cL IL
aren
0 €

venu

RE LE !
le : 6,9

e d’ai
QUIN lleur
s
TE
tropo

tre A SSENC
L’au
ston E
e mé

de 00 AM 37

F
7
Franc

OF CIA HORS-SÉRIES :
mach2
019_co
uvertu
re_ok.
indd
HO
RS-
1

SÉR
/ TOM
- Toutes les voitures du monde : 356 pages ! Toute la production auto mondiale.
IE

É
E 2

SP - SUV : Tout le marché du SUV en 200 pages.


- Machines d’exception : L’écrin de la passion automobile. 16/11/
2018
15:35:05

BULLETIN D’ABONNEMENT
À retourner à L’Automobile Magazine – Service Abonnements - 4, rue de Mouchy – 60438 Noailles Cedex

Ou abonnez-vous sur www.automobile-magazine.fr/abonnement


❏ OUI, je m’abonne à L’Automobile Magazine pour MES COORDONNÉES : AM19878
1 an (12 numéros dont 1 double) + 3 Hors-séries
Nom : ........................................................................................................
pour 39€ seulement, soit 50% de réduction !
Prénom : ...................................................................................................
JE CHOISIS DE RÉGLER PAR : Adresse : ..................................................................................................
❏ Chèque bancaire à l’ordre de L’Automobile Magazine CP : Ville : ..............................................................................
❏ Carte bancaire (Visa, Eurocard ou Mastercard)
ffff

Tél : ............................................................................................................
E-mail : ......................................................................................................
N° : ffff ffff ffff ffff

❏ Cochez cette case pour être informé(e) des offres promotionnelles de L’Automobile Magazine.
Date de validité : ff ff
❏ Cochez cette case pour être informé(e) des offres promotionnelles de ses partenaires.

Signature Vous pouvez acquérir séparément chaque numéro de L’Automobile Magazine au prix de 4,20 € ( hors n° spéciaux ).
Tarifs étrangers nous consulter svp au 00 33 1 55 56 70 52. « Conformément à la loi informatique et Libertés du
06/01/78, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux données personnelles vous concernant. Par notre
intermédiaire, vous pouvez être amené à recevoir des propositions d’autres sociétés. Si vous ne le souhaitez pas, il
vous suffit de nous l’écrire en indiquant vos coordonnées ».
QUELLE VOITURE
CHOISIR ?
SUV urbains
Nos favoris
1
er
Seat Arona
Dès 19 970 € Pour être premier de la classe, pas de secrets :
il faut être bon en tout. Sans exceller dans un domaine particulier,
le petit SUV espagnol convainc donc par son homogénéité.
Accueillant, avec de la place pour tout le monde sans oublier
les bagages, l’Arona en offre aussi pour son argent avec une
présentation rassurante et sérieuse à défaut de fun, et une
dotation n’oubliant rien d’essentiel. À l’épreuve de la route, il fait
aussi étalage d’un bon sens du compromis. Confortable, sûr sans
pour autant figurer parmi les plus agiles de la catégorie, il forme
avec l’excellent 3-cylindres 1.0 TSI 115 un duo efficace. Pas
fainéant en bas du compte-tours, volontaire ensuite et secondé
par une boîte “6” à la commande plaisante, ce TSI lui va comme
un gant. Pour ne rien gâcher, l’ensemble soigne le chapitre
budget tant côté tarifs qu’au quotidien, avec un appétit mesuré.

3
e
Peugeot 2008
Dès 22 350 € Malgré son âge, le 2008 continue de proposer de vraies qualités
routières, grâce à un poids réduit et un confort de bon aloi. Gréé du sobre et
pétillant 1.2 PureTech 130, le tableau n’en est que meilleur. Le lionceau accueille
sans problème une petite famille, bien que ses places arrière ne soient pas les
plus logeables du segment. La silhouette de break surélevé ne perdurera pas
longtemps puisque le nouveau 2008 arrivera à l’automne prochain, avec à la clef
une mise à jour stylistique importante calquée sur les 508 et 208.

2
e

Citroën C3 Aircross
Dès 19 850 € Grâce à une modularité bien pensée avec une banquette arrière
coulissante (de série en haut de gamme, sinon 300 € en option), le français est
l’ami de la famille. Du haut de ses 1,64 m, le SUV aux Chevrons lisse la route et
prodigue à bord une belle sensation d’espace. Son amortissement conciliant se
marie bien avec la sellerie moelleuse, même si les sièges avant manquent de
maintien latéral. Quant au 1.2 PureTech 110, il sied parfaitement au Citroën C3
Aircross : il est à l’aise dès les bas régimes, pas mollasson ensuite et évidemment
raisonnable à la pompe.
102 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
TOP ACHAT Page 104 LE PRIX DU NEUF Page 116
Par catégorie, notre sélection des voitures les plus Pour vous en donner beaucoup plus,
convaincantes que nous testons à longueur d’année. notre “Prix du neuf” devient téléchargeable.
Avec, à chaque fois, une alternative verte réussie. Au menu : 8 000 tarifs et tous les équipements.
LES ESSAIS DU MOIS Pages 106 à 112 L’OCCASION Page 118
Ce mois-ci, les Ford Focus SW, Les infos techniques et tarifaires essentielles
Opel Crossland X, Mercedes GLE et Honda HR-V. pour acheter une voiture d’occasion. Ce mois-ci, la Fiat Tipo.
LE MATCH FIABILITÉ Pages 114 et 115
La fiabilité des marques françaises a progressé,
mais entre Citroën, Peugeot et Renault, laquelle se distingue ?

4
e

Fiat 500X
Dès 18 990 € Le SUV italien compte avant tout sur son style pour séduire.
À l’extérieur comme à l’intérieur, la présentation est flatteuse et colorée. Les
matériaux sont soignés mais l’espace à bord n’est pas son point fort, malgré un
gabarit imposant. Le 500X est fermement amorti (mais pas autant que la Jeep
Renegade qui repose sur la même plate-forme) et sa direction est perfectible.
Si le petit 3-cylindres récemment introduit sous son capot fait le job, le SUV
a l’atout de proposer en option une transmission
intégrale, rare sur le segment.

5
e

Mazda CX-3
Dès 23 700 € Le constructeur japonais ne fait rien comme les autres et se
complaît dans l’anticonformisme : quand tout le monde s’efforce de réduire
la cylindrée, Mazda l’augmente ! Le petit 1.5 diesel a récemment fait place à un
1.8 de 115 ch (+ 10 ch) qui, même s’il est bruyant à l’accélération, ravira les gros
rouleurs, autant avec la boîte manuelle qu’avec la convaincante boîte automatique
à six rapports (1 800 €). La mise à jour profite aussi au confort qui progresse et
l’intérieur est toujours soigné, mais le petit coffre (200 dm3) reste handicapant.

NATIV Toyota C-HR


E
’ALTER

TE

Dès 29 300 € Quoi de plus logique que de proposer


L une motorisation essence-électrique pour un SUV
VE
R

urbain ? C’est dans l’air du temps et Toyota l’a bien


compris, en ne proposant plus le C-HR qu’en hybride,
dans une déclinaison 122 ch. Plus confortable que
franchement dynamique, le Toyota a clairement fait de
la cité son terrain de prédilection, où il ne consomme
que 5,4 l/100 km. Pourtant, son gabarit pas si
compact (4,36 m de long) le classe presque dans la
catégorie supérieure, malgré des places arrière un
peu confinées. Le C-HR se rattrape avec une qualité
intérieure intéressante, pour peu que l’on opte pour
une finition haute. Mais gare aux tarifs, qui sont
déjà salés dès l’entrée de gamme.

103 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


QUELLE VOITURE CHOISIR ?

PETITES, NOS FAVORITES


1 Peugeot 208 2
re e
Dès 14 500 € Un intérieur plutôt Volkswagen Polo Dès 15 310 € Plus récente qu’il n’y
léché et spacieux, un coffre paraît, cette Polo est un concentré de
généreux (230 dm3), un châssis sérieux : finition aux petits oignons,
aussi efficace que plaisant à mener espace généreux, position de
et un 1.2 PureTech 110 (dès 20 900 €) conduite agréable. Ses moteurs
aux reprises canon composent un 3-cylindres sont réussis, notamment
très bon choix. Pour ne rien gâcher, le 1.0 TSI de 95 ch (dès 16 130 €).
la 208 sait rester sobre : 7,1 l/100 km Mais la direction peu consistante
en moyenne. perturbe l’agrément.

COMPACTES, NOS FAVORITES


1 Peugeot 308 2
re e
Dès 21 050 € La 308 s’est refait Renault Mégane Dès 21 300 € Un cran en dessous
une beauté l'an dernier. Derrière de la 308, la Mégane dispose d’un
un petit restylage et un équipement bon châssis, mais brille moins en
au goût du jour, le châssis n’évolue confort et finition. Côté moteur, le
pas. Il faut dire qu’il n’en avait pas récent 1.3 TCe 115 (dès 23 300 €)
besoin pour rester au top. Le 1.2 doux, assez performant et
PureTech 130 (dès 26 800 €), frugal raisonnablement sobre, sort du lot.
et vivant, sublime ses qualités, que Les quatre roues directrices sont
ce soit en boîte manuelle ou auto. l’apanage des sportives GT.

SUV COMPACTS, NOS FAVORIS


1 2
er e
Peugeot 3008 Dès 27 000 € Peugeot n’a pas raté BMW X1 Dès 32 750 € Le plus petit
le châssis, très efficace, de ce SUV, par SUV de BMW mêle bon confort,
ailleurs doté d’un intérieur moderne, efficacité routière, qualité,
soigné et élégant. De quoi mettre moteurs performants et habitabilité
un coup de vieux à la concurrence décente depuis qu’il repose sur
et justifier des tarifs assez élevés. la plate-forme de l’Active Tourer.
Comme ce SUV n’est pas trop lourd, Le 2.0 diesel 18d de 150 ch
le 1.5 BlueHDi 130 (dès 31 600 €) (dès 36 950 €) lui convient aussi bien
lui sied parfaitement. en traction qu’en 4 x 4.

MONOSPACES, NOS FAVORIS


Citroën Grand Renault
1 Dès 27 850 € De l’espace, une
2 Dès 26 000 € Qui a dit qu’un
er e
C4 Spacetourer modularité étudiée et des suspensions Grand Scénic monospace devait être banal ?
confortables : le Grand C4 7-places Avec ses lignes sculptées et ses roues
soigne la famille. Compte tenu de de 20 pouces, le Grand Scénic 5 ou
son aérodynamique et de son poids, 7-places attire les regards. On regrette
le 1.5 BlueHDi 130 (dès 30 050 €) tout de même qu’il n’ait plus qu’une
reste le meilleur choix. Si vous n’êtes banquette 1/3-2/3 et un châssis un
pas un grand rouleur, optez pour peu ferme. Sobre mais bruyant,
le 1.2 PureTech 130 en boîte EAT6. le 1.7 dCi 120 (dès 28 700 €) suffit.

CABRIOLETS, NOS FAVORIS


1 Mazda MX-5 2
re e
Dès 26 400 € Il existe plus Mini cabrio Dès 25 000 € Le plus petit
douillet et spacieux, mais au rayon cabriolet 4-places du marché s’est
sensations, la MX-5 à toit souple se offert un léger restylage. Sympa,
pose là. Léger et agile, cet attachant assez rigide et facile à vivre, même
roadster à roues arrière motrices se si l’espace réservé aux passagers
satisfait du 1.5 de 132 ch (dès arrière n’est pas géant et le confort
26 400 €) pour faire naître un sourire limité, cette Mini fait bon usage du
chez son conducteur. En prime, achat trois-cylindres 1.5 turbo de 136 ch
et entretien sont raisonnables. de la Cooper (dès 26 700 €).

104 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


DE LA PETITE AU CABRIOLET

NATI
3
e
Ford Fiesta Dès 13 500 € (5 p.) Cette Toyota Yaris Dès 19 650 € Depuis que Honda

VE
ALTER
Hybride

TE
7e génération est dans le coup : L’ a décidé de ne pas importer la
habitacle accueillant et relativement VE déclinaison hybride de la Jazz,

R
spacieux, écran tactile réactif, la Yaris Hybride a la voie libre.
position de conduite agréable, Sobre en ville (5,2 l/100 km) et très
la Fiesta sait recevoir. Plutôt douce à conduire, elle n’aime pas,
confortable, elle s’avère sympa en revanche, sortir de la cité, une
à conduire avec le 1.0 EcoBoost de coquetterie due à un châssis et une
100 ch (dès 16 800 € en 3-portes). insonorisation moyens.

NATI
3

VE
ALTER
e
Seat Leon Dès 20 390 € L’espagnole reprend Toyota Corolla Dès 26 950 € La nouvelle

TE
les sérieuses qualités de sa cousine L’
VE Hybride compacte nippone propose

R
Golf sous un dessin plus enjoué et désormais deux versions hybrides :
attrayant. Qualité de fabrication et 1.8 de 122 ch et 2.0 de 180 ch
équipement riche ne l’empêchent (dès 30 750 €). La première est
pas d’afficher un tarif concurrentiel. optimisée pour la sobriété,
Armée du 1.5 TSI 150 (dès 28 110 €), la seconde affiche de solides
frugal et dynamique, la Leon devient performances. Dans les deux
une compacte bien séduisante. cas, confort et douceur sont là.

NATI
3
e
Mazda CX-5
VE
ALTER

Dès 30 800 € Derrière un style Kia Niro Dès 27 950 € Capable, à la façon
TE

légèrement revu, le CX-5 peaufine L’ des hybrides Toyota, de rouler


VE
R

son intérieur, toujours un peu jusqu’à 50 km/h en électrique


austère, mais doué pour accueillir sur 2 à 3 km, le Niro affiche un
la famille. Encore plus agréable petit appétit en ville et sur route
à conduire et mieux insonorisée (4,8 et 5,3 l/100 km). Qui plus est,
qu’avant, cette Mazda apparaît très grâce à sa boîte à double embrayage,
convaincante avec le diesel 2.2 son 1.6 essence ne hurle pas trop
SkyActiv-D de 150 ch (dès 33 200 €). lors des fortes accélérations.

NATI
VE
ALTER

Bmw Série 2 Toyota Prius+


3 Dès 27 900 € Soigné, le Gran Dès 33 000 € Hybride + 7 places
e
TE

Gran Tourer Tourer mêle une présentation de L’


VE
+ tarif doux ? Grande sœur de
R

berline, les aspects pratiques d’un l’ancienne génération de Prius,


monospace et des qualités routières ce monospace est pertinent en ville,
honorables avec le diesel 18d (dès où il est très frugal (6,3 l/100 km).
34 950 €). Reste que les deux sièges En revanche, il est moins à l’aise sur
d’appoint situés dans le coffre ne route et autoroute, car son châssis
sont guère accueillants et les options se révèle pataud. Notez que sa fin
s’avèrent onéreuses. de carrière est proche.

NATI
VE
ALTER

AUDI Smart fortwo


3
e
TE

A3 Cabriolet Dès 34 740 € Il ne s’adresse pas L’ cab. EQ Dès 25 050 € Désormais équipée
à toutes les bourses, mais ce VE d’un moteur électrique fabriqué par
R

cabriolet s’avère vivant et sobre Renault et disposant d’un meilleur


en version 35 TFSI (dès 34 740 €), rendement, la Smart ED promet une
équipée du 1.5 TSI de 150 ch autonomie de 160 km sans rien
à désactivation de cylindres. émettre. De quoi faire de courtes
Plus de place à l’arrière aurait été balades en profitant du silence
appréciable, mais cette découvrable étonnant qui règne à bord de cette
est tout à fait fréquentable. puce tendance verte.

105 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


QUELLE VOITURE CHOISIR ?
Les signes distinctifs de cette
déclinaison Active surélevée
sont discrets, mais le confort
est au rendez-vous.

Ford Focus SW 2.0 EcoBlue 150 auto. Active

Un dur plus tendre


Chez Ford, on “SUVise” à tout-va. C’est au tour de la Focus, ici en version
SW, d’enfiler son costume de baroudeur au grand bénéfice du confort.
À L’Automobile Magazine, nous sommes
fans des breaks. Plus sympas à
conduire, performants, vertueux et pas
break SW. Des trépidations subsistent,
mais moins marquées, tandis que les
ralentisseurs sont effacés avec l’aisance
moins polyvalents que les SUV, ils ont d’un bon SUV. Ces progrès font oublier que
tout de la familiale idéale. À une réserve l’efficacité comme la précision de conduite
près : avec un train arrière raffermi pour y laissent des plumes.
supporter toute une famille et ses bagages, Plus étroits (21,5 cm contre 23,5), les
cette carrosserie impose souvent une 18 pouces “quatre saisons” (500 €)
suspension sèche à vide. La Focus SW n’y préservent de bonnes distances d’arrêt,
échappe pas (voir “L’A.M.” n° 874), mais mais offrent moins d’adhérence que des
Ford a une solution : sa déclinaison Active. pneus classiques. Plus gênant, la direction,
Derrière l’accastillage pseudo aventurier déjà perfectible sur le SW, offre encore
– entourage des feux, élargisseurs d’ailes et moins de ressenti. Dommage, car le châssis
barres de toit noirs ; seuils de boucliers et conserve une agilité qui pourrait être
bas de caisse anodisés –, elle profite d’une une référence si les aides électroniques
carrosserie relevée de 30 mm devant et intervenaient à bon escient. Équipée ici
34 mm derrière. La garde au sol portée à du diesel 2.0 EcoBlue de 150 ch et de la
16 cm ne suffit pas à la faire grimper aux boîte automatique à huit vitesses, l’Active
arbres, mais les suspensions gagnent en se montre logiquement aussi alerte que
La disposition des commandes est bonne, tandis que débattement. De fait, seul au volant, l’Ac- le SW “normal”. Plus surprenant, malgré
la finition n’est pas exemplaire. tive est bien plus vivable que le “simple” sa hauteur accrue, il s’avère tout aussi
106 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
sobre. L’explication tient à ses gommes LES MESURES DE NOTRE ESSAI
spécifiques, moins “énergivores” que les
18 pouces standard. Dommage, l’Active
ne s’est pas débarrassée des hésitations de
Ford Focus SW
2.0 EcoBlue 150 auto. Active
sa transmission en ville et en manœuvre.
Enfin, les deux modes de conduite supplé- CARACTÉRISTIQUES* Moteur 4 cyl. T.
mentaires, Trail et Terrain glissant, servi- dies. 16S, 1 997 cm³ Puiss. 150 ch à
3 500 tr/mn Couple 370 Nm à 2 000 tr/
ront surtout avec une monte pneuma- mn Transmission AV, auto. 8 vitesses
tique hiver dédiée à faciliter montées et Pneus AV/AR 215/50 R 18 L/l/h
descentes à la mauvaise saison. 4,69/1,83/1,50 m Réservoir 47 l
Fabriquée en Allemagne et en Espagne
Prévenant et pratique BUDGET
Notable dehors, la variante Active l’est
beaucoup moins à bord. Seule la sellerie, Prix : 31 750 €
Bonus-malus 0 € Moyen
soulignée d’un “A” sur les sièges avant, lui
CO² 115 g/km
est propre. Un peu court pour égayer cet
habitacle plein de bonnes intentions, mais Conso. moyenne**
6,8 l/100 km

Mesures L’Automobile Magazine. *Données constructeur. ** Dont 20% d’autoroute. *** Taux horaire moyen de main-d’œuvre.
austère et à la finition inégale. Reste que Moyen

l’on trouve vite ses repères : l’écran central Ville 7,2 l /Route 6,4 l /Autoroute 6,6 l
est à bonne hauteur, les commandes se Autonomie 690 km Moyen

révèlent intuitives (sauf sur le volant, Main-d’œuvre*** 84 € Moyen

surchargé), les rangements sont nombreux Qualité du SAV Bon

et l’habitabilité généreuse. CONDUITE


À l’arrière, c’est Byzance, avec un espace Agrément Moyen
aux jambes géant, tandis que la soute Performances Moyen
affiche une contenance généreuse, Vit. maxi* 203 km/h / 0 à 100 km/h 9,6 s
assortie d’aspects pratiques pertinents : 400/1 000 m DA 17 / 31,3 s
tirettes pour basculer les dossiers depuis Poids mesuré 1 630 kg
le coffre, hayon électrique mains-libres
(400 €), logement pour le cache-bagages, SÉCURITÉ
solide bac de coffre en plastique pour aller Tenue de route Bon

promener le chien en forêt sans ruiner la Visibilité Moyen

moquette… Comme quoi, à soigner son Freinage d’urgence


à 100 km/h 38 m Bon
confort sans renier ses aspects pratiques,
à 130 km/h 63 m Excellent
cette version Active 2.0 EcoBlue 150 auto- Noir, c’est noir ! Mais l’espace aux jambes est plus
Reprises 80 à 120 km/h
matique, facturée 31 750 €, s’affirme la que généreux et la modularité ainsi que les aspects en Drive 6,6 s Bon
plus recommandable des Focus SW. /// pratiques ne sont pas en retrait.
TEXTE GAËL BRIANCEAU CONFORT
Bilan sonore
au ralenti 45 dBA Bon
Photos constructeur, G. Brianceau.

à 90 km/h 64 dBA Excellent


à 130 km/h 69 dBA Bon
Suspensions
Ville Bon Route Bon

FONCTIONNALITÉS
Qualité perçue Moyen
Ergonomie Moyen
Position de conduite Bon
Aspects pratiques Bon
Habitabilité AV Bon AR Excellent
Coffre mesuré 380-1 160 dm³ Bon

NOTRE VERDICT
15/20 Plus confortable qu’un break
Focus “normal”, l’Active n’est pas par-
faite, mais s’affirme un bon choix dans
cette gamme Ford.

L’implantation de l’écran
central permet de trouver rapidement
ses repaires au volant.
QUELLE VOITURE CHOISIR ?

LES MESURES DE NOTRE ESSAI

Volkswagen T-Roc
1.5 TSI EVO 150 ch R-Line
Moteur 4 cyl. T.ess. 16S, 1 498 cm³
Puiss. 150 ch à 6 000 tr/mn Couple
250 Nm à 1 500 tr/mn Transmission
AV, man. 6 vitesses Pneus AV/AR
215/55 R 17 L/l/h 4,23/1,82/1,57 m
Réservoir 50 l
Fabriquée au Portugal

BUDGET
Prix : 32 470 €
Malus 55 €
CO² 121g/km
Conso. moyenne**
7,6 l/100 km moyen orange
Ville 7,6 l /Route 7,4 l /Autoroute 8,2 l
Autonomie 650 km Bon

Mesures L’Automobile Magazine. *Données constructeur. ** Dont 20% d’autoroute. *** Taux horaire moyen de main-d’œuvre.
Main-d’œuvre*** 96,20 € Moyen

Volkswagen T-Roc 1.5 TSI 150 EVO – R Line Qualité du SAV

CONDUITE
Décevant

À qui gagne perd


Agrément Bon
Performances Moyen
Vit. maxi* 205 km/h / 0 à 100 km/h
10,3 s
400/1 000 m DA x / 17,2/31,2 s
En toute logique, le 1.5 TSI de 150 ch devrait faire davantage Poids mesuré 1 330 kg
pétiller le T-Roc que le 1.0 TSI. Oui, mais pas en pratique… SÉCURITÉ
Tenue de route
P ourquoi dépenser plus ? Pour avoir engagé, cette mécanique va comme un Moyen

mieux, pardi ! Sauf que l’investisse- gant au T-Roc. Le système de désactivation Visibilité Moyen

ment n’en vaut parfois pas la peine. C’est des cylindres ne prête pas non plus le flanc Freinage d’urgence
à 100 km/h 40 m Moyen
le cas avec le T-Roc 1.5 TSI 150 Evo. Sur à la critique, puisque son fonctionnement
à 130 km/h 67 m Moyen
le papier, son moteur essence a tout pour est quasi transparent. Il faut être vraiment
Reprises 80 à 120 km/h
ridiculiser le 3-cylindres 1.0 TSI de base de attentif pour se rendre compte que l’on en 4e 8 s Excellent
115 ch. Plus de puissance, plus de couple ne roule alors plus que sur “deux pattes”. en 5e 10,1 s Bon
(+ 50 Nm, soit 250 Nm) distribué 500 tr/ Alors, c’est quoi, le problème ? en 6e 12,8 s Bon
mn plus tôt, et enfin plus de technologie, Le souci de ce 1.5 TSI vient de l’étagement
puisque ce bloc peut désactiver la moitié long comme un hiver en Sibérie de sa CONFORT
de ses quatre cylindres (charge partielle), boîte six vitesses, qui lui coupe les ailes. Bilan sonore
afin de moins consommer. Mais alors, Selon nos mesures ISO, l’écart en perfor- au ralenti 39 dBA 39 dBA Bon

qu’est-ce qui ne va pas chez lui ? mances est anecdotique, pour ne pas dire à 90 km/h x dBA 63 dBA Bon

Côté caractère, rien à signaler. Très bien inexistant, avec le 1.0 TSI facturé à fini- à 130 km/h 69 dBA Bon

élevée, avec de la souplesse à bas régime tion équivalente… 1 950 € de moins ! Une Suspensions
et de l’allant ensuite, délivrant des perfor- petite seconde de mieux au départ arrêté, Ville Moyen Route Moyen

mances décentes, voire un surprenant un gain de deux secondes en reprise FONCTIONNALITÉS


tonus en reprise quel que soit le rapport en sixième, la moisson est vraiment Qualité perçue Décevant
trop maigre. Et si ce T-Roc affiche une Ergonomie Moyen
consommation moyenne raisonnable, la Position de conduite Bon
version 1.0 TSI 115 est encore plus sobre Aspects pratiques Moyen
(- 0,2 l/100 km) et propose un agrément Habitabilité AV Bon AR Moyen
général d’un très bon niveau. Bref, vous Coffre mesuré 250 dm³ Bon
voilà prévenu si cette Golf en altitude vous
tente. En effet, hormis une position de NOTRE VERDICT
conduite plus en hauteur, des matériaux 10/20 Le 1.5 TSI affiche trop peu
de planche de bord moins valorisants et d’écart avec le 1.0 TSI 115 de base.
Alors si vous voulez un T-Roc, prenez
un train arrière plus volage en manœuvre le moins cher des deux !
Photos Bruno Picault.

d’urgence, le T-Roc évoque à bien des


égards la compacte vedette. Reste que,
dans la famille VW, il y a d’autres choix,
notamment avec le petit SUV T-Cross,
De la couleur à bord, c’est possible. Mais les maté- moins cher et à l’esprit pratique plus
riaux ne sont pas au niveau attendu d’une VW. affirmé. /// TEXTE PIERRE LEFEBVRE
108 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
QUELLE VOITURE CHOISIR ?

Voyageur au long cours, le


GLE emporte avec délicatesse
toute la famille. Toutefois, son
gabarit et son poids le péna-
lisent sur itinéraires sinueux.

Mercedes GLE 300d AMG Line

Petit, mais costaud


Seulement 1 000 € moins cher que le GLE V6 350d,
ce 300d se contente d’un 4-cylindres suffisant et plus sobre.
L es objectifs européens draconiens et la
fiscalité française en matière d’émis-
sion de CO ont parfois des conséquences
2.0. De quoi mouvoir dignement ce géant
de 4,92 m, malgré un poids déraisonnable
mesuré à 2 407 kg ! Secondé par une
2
étranges. Chez Mercedes, la facture boîte auto 9 assez réactive qui s’adapte
est habituellement salée pour passer à bien aux montées et descentes une fois le
la motorisation supérieure. Mais dans mode Sport activé, ce GLE 300d affiche de
la gamme GLE, seuls 1 000 € séparent solides reprises (80 à 120 km/h en seule-
le 300d au 2.0 diesel de 245 ch (dès ment 5,5 s) garantes de dépassements
67 600 €) et le 350d doté d’un six en ligne éclairs sur le réseau secondaire.
3.0 de 272 ch. Discount sur le 350d ? Diffi- Malgré cette masse et une aérodyna-
cile à dire, mais n’oublions pas qu’il faut mique forcément médiocre – 2 m de
ajouter à la version 6-cylindres un malus large et 1,77 m de haut –, ce petit bloc
de 8 460 € contre “seulement” 2 940 € au fortement sollicité parvient à rester assez
300d et, pour les entreprises, une TVS plus sobre dans cet énorme SUV avec seule-
élevée de 4 563 € sur trois ans. ment 8,8 l/100 km en moyenne selon nos
Cela dit, en optant pour le 4-cylindres, mesures. Le tout en demeurant extrême-
Photos constructeur.

l’acheteur de GLE n’est pas volé. Bien sûr, ment silencieux à allure stabilisée. De quoi
la sonorité est moins plaisante et il gronde apprécier le voyage dans cet habitacle
sensiblement à l’accélération. Mais en géant, doté de finitions ultra-soignées, et
L’espace est géant au deuxième rang. Contre 3 100 €, faisant souffler fort son turbo, Mercedes très richement équipé, même dans sa fini-
il existe en variante 7 places… moins généreuses. arrive à tirer 245 ch et 500 Nm de ce petit tion d’entrée de gamme Avantgarde.
110 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
Les deux écrans géants juxtaposés de LES MESURES DE NOTRE ESSAI
12,3 pouces, dont celui de droite est
tactile, permettent de gérer les innom-
brables fonctions. Ils sont doublés par
Mercedes GLE
300d AMG Line
un Pad sur la console centrale, ainsi que
par une commande gestuelle ou vocale, Moteur* 4 cyl. T.dies. 16S, 1 950 cm³
cette dernière étant très efficace pour Puiss. 245 ch à 4 200 tr/mn Couple
500 Nm à 1 600 tr/mn Transmission
programmer un guidage GPS en roulant. intégrale auto. 9 vitesses Pneus AV/AR
Au volant, on apprécie l’assistance de 275/50 R 20 L/l/h 4,92/2,00/1,77 m
direction bien calibrée, permettant de Réservoir 85 l
ressentir le niveau d’adhérence. Fabriquée aux États-Unis
BUDGET
Ne le bousculez pas Prix : 71 600 €
Mais on perçoit assez vite le côté placide
Malus 2 940 €
de ce géant, bien moins efficace et précis
CO² 159 g/km Moyen
qu’un BMW X5 dès que la route tourne.
Dans ces conditions, ce “poids lourd” Conso. moyenne**
8,8 l/100 km

Mesures L’Automobile Magazine. *Données constructeur. ** Dont 20% d’autoroute. *** Taux horaire moyen de main-d’œuvre.
martyrise ses pneus avant et chahute ses Bon

passagers. On préférera alors adopter Ville 9,2 l /Route 8,3 l /Autoroute 8,8 l
une conduite apaisée. Pourtant, côté Autonomie 966 km Excellent

confort, tout n’est pas parfait malgré la Main-d’œuvre*** 106,8 € Décevant

suspension pneumatique, habituellement Qualité du SAV Moyen

garante de douceur. Ici, les lourdes roues CONDUITE


de 20 pouces rebondissent sur les défauts Agrément Moyen
de la chaussée, tandis que les réglages très Performances Bon
souples du mode confort laissent ce SUV Vit. maxi* 225 km/h / 0 à 100 km/h 8,4 s
s’agiter en virage et sur les déformations 400/1 000 m DA 16 / 29,6 s
de la chaussée. D’autant que les grosses Poids mesuré 2 407 kg Mauvais
barres antiroulis (indispensables à la
stabilité des véhicules hauts et lourds) SÉCURITÉ
secouent latéralement. Étonnamment, la Tenue de route Moyen

solution consiste à sélectionner la suspen- Visibilité Décevant

sion Sport dans le mode de conduite Indi- Freinage d’urgence


vidual. Les mouvements de caisse sont à 100 km/h 40 m Moyen

alors mieux contenus sans que la suspen- à 130 km/h 66 m Bon


Sur la console centrale, le bouton de réglage de la
sion ne devienne pour autant trop ferme. Reprises 80 à 120 km/h
suspension et des modes de conduite. Individual
En toute chose, les excès sont à éviter. est notre préféré avec la suspension en mode Sport. en D5 5 s Bon

/// TEXTE CHRISTOPHE CONGREGA C’est la combinaison qui assure le meilleur confort ! CONFORT
Bilan sonore
au ralenti 41 dBA Bon
à 90 km/h 61 dBA Excellent
à 130 km/h 66 dBA Excellent
Suspensions
Ville Décevant Route Bon

FONCTIONNALITÉS
Qualité perçue Excellent
Ergonomie Bon
Position de conduite Bon
Aspects pratiques Bon
Habitabilité AV Bon AR Excellent
Coffre mesuré 370-420 dm³ Moyen

NOTRE VERDICT
12/20 Grand voyageur, ce GLE séduit
par son faible appétit et ses perfor-
mances. Si le confort est au rendez-vous,
le dynamisme n’est pas son fort.

Qualité des matériaux et assemblages


sont très soignés. Spectaculaires, les
deux immenses écrans de 12,3 pouces
(31,2 cm !) gèrent les multiples fonctions.
QUELLE VOITURE CHOISIR ?

LES MESURES DE NOTRE ESSAI

Honda HR-V
1.5 i-VTEC Turbo Sport
Moteur* 4 cyl. T.ess. 16S, 1 498 cm³
Puiss. 182 ch à 5 500 tr/mn Couple
240 Nm à 1 900 tr/mn Transmission
AV man. 6 vitesses Pneus AV/AR
225/50 R 18 L/l/h 4,35/1,79/1,61 m
Réservoir 50 l
Fabriquée au Japon
BUDGET
Prix : 29 190 €
Malus 353 €

Photos constructeur
CO² 135 g/km Moyen

Conso. moyenne**
7 l/100 km Bon
Ville 7,2 l /Route 6,6 l /Autoroute 7,4 l
Autonomie 715 km Excellent

Mesures L’Automobile Magazine. *Données constructeur. ** Dont 20% d’autoroute. *** Taux horaire moyen de main-d’œuvre.
Main-d’œuvre*** 90,7 € Moyen
Honda HR-V1.5 i-VTEC Turbo Sport Qualité du SAV Moyen

Une pincée d’épices


CONDUITE
Agrément Bon
Performances Excellent
Vit. maxi* 215 km/h / 0 à 100 km/h 7,9 s
400/1 000 m DA 15,8 / 28,5 s
Avec son 1.5 turbo de 182 ch tonique et son châssis équilibré, Poids mesuré 1 343 kg
le nouveau HR-V Sport n’usurpe pas totalement son label. SÉCURITÉ
Tenue de route
M algré leur appellation “Sport Utility n’attendez pas le tempérament d’un VTEC Bon

Vehicle”, les SUV sont rarement taillés “à l’ancienne”. Si ce 1.5 turbo monte dans Visibilité Moyen

pour la conduite dynamique. Pourtant, le les tours avec entrain, il interrompt son Freinage d’urgence
à 100 km/h 39 m Moyen
HR-V, restylé à l’automne dernier, ose une effort dès 6 500 tr/mn. Contrairement à
à 130 km/h 63 m Excellent
version baptisée “Sport”, en empruntant une Civic Type R, ce HR-V Sport ne cherche
Reprises 80 à 120 km/h
le 1.5 turbo de son grand frère CR-V. Avec pas non plus à en mettre plein la vue. Sa en 4e 5,6 s Excellent
182 ch et 240 Nm à la clé, alors que le 1.5 double sortie d’échappement ou ses jantes en 5e 7 s Excellent
atmosphérique jusqu’ici proposé se conten- noires le distinguent à peine, alors que la en 6e 9 s Excellent
tait de 130 ch et 155 Nm. Les performances présentation intérieure demeure très sobre.
changent de galaxie. Dans une sonorité On regrettera également le système multi- CONFORT
gentiment rauque, ce nouveau moteur média à la fois confus et vieillot, sans Apple Bilan sonore
relance les 1 343 kg de ce SUV compact sans Carplay ni Android Auto, ou l’absence de clé au ralenti 39 dBA Excellent

jamais donner l’impression de peiner. mains libres. à 90 km/h 65 dBA Bon

Rétrograder devient donc un luxe… que Quant aux sièges avant, leur manque de à 130 km/h 70 dBA Bon

l’on s’accordera bien volontiers, puisque maintien pourra se montrer gênant si vous Suspensions
le fin levier de boîte manuelle conjugue décidez de bousculer ce japonais en virage. Ville Moyen Route Bon

débattements courts et guidage précis. De Pourtant, le bougre n’est pas allergique FONCTIONNALITÉS
quoi se passer de la transmission à variation à cet exercice. Aidé par son amortisse- Qualité perçue Bon
continue facturée 1 300 €. En revanche, ment spécifique, il contient plutôt bien ses Ergonomie Décevant
mouvements de caisse et sa poupe accepte Position de conduite Moyen
d’enrouler légèrement pour accompa- Aspects pratiques Excellent
gner le mouvement. Sans être moelleuse, Habitabilité AV Bon AR Excellent
la suspension n’apparaît par ailleurs pas Coffre mesuré 370-1 180 dm³ Excellent
exagérément ferme. Le compromis proposé
est donc plutôt convaincant, même si les NOTRE VERDICT
Michelin Primacy 3 ici employés sont loin 14/20 À défaut de grand frisson, ce
d’offrir l’efficacité des pneus Pilot Sport 4 HR-V est un bon compagnon, qui prend
du même manufacturier. Un peu trop sage soin des passagers sans négliger l’agré-
ment pour le conducteur.
pour être qualifié de GTi surélevée, ce HR-V
turbo place toujours son malus raisonnable
(353 €), sa consommation franchement
remarquable (7 l/100 km) et son habitacle
à la fois spacieux et astucieux. Le prag-
Seulement disponible en 4x2, ce HR-V ne souffre matisme avant le sport. /// TEXTE YOHANN
pourtant pas d’un déficit de motricité. LEBLANC

112 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


www.sellerie-3000.com
Selle de Moto
Offrez de la haute couture :
✦ Votre voiture : Intérieur personnalisé, Capote et ciel de toit,
Réparation de tous sièges…
✦ Votre Véhicule Ancien : Restauration complète intérieur/extérieur…
✦ Votre Moto : Selle design, confort et « Café racer »… DEVIS GRATUIT
✦ Votre Etablissement : Banquette bar, tables Médicales, salle de sport…
✦ Votre Bateau : Intérieur/extérieur, Sièges, banquette et Taud…
✦ La broderie : pour les véhicules mais aussi les accessoires et textiles (tee-shirt, casquettes)
✦ Les tapis de sol : qualité supérieure, sur mesure, et entièrement personnalisables Grand choix de matières, broderies
et coloris pour personnaliser votre
ESPACE SELLERIE 3000 véhicule et tous vos accessoires
1 Ter rue de la Loge aux Bergers
77820 LE CHÂTELET EN BRIE
Tél : 01.60.66.66.22
sellerie-3 000@ orang e.f r
S EL L ER I E S U R M ES U R E CA P O T ES - T O U T CA B R I O L ET - V EN T E + P O S E www.sellerie-3000.com

NOUVEAU Broderie sur mesure / textile


2 Av. André Guedon
77830 PAMFOU
ATELIER Vente de textile à personnaliser
(logo, prénom, citations…)
Port : 07.50.57.92.49 BRODERIE PROFESSIONNELS
ASSOCIATIONS
info@espace-broderie.fr MARQUAGE PARTICULIERS

www.sellerie-3000.com Sportster Ergomed

Passage au contrôle anti-pollution


satisfait ou remboursé*
Pour véhicules de tous âges,
essence ou diesel.
• Réduction radicale de la pollution
• décrassage FAP et EGR
• Economie du carburant
• Protection de la nature
Avec
Mecarun,
Pack décrassage :
un Eco 10 000 de 250 ml vous roulez
+ un C 99 de 250 ml
pour traiter jusqu’à 1 000 litres.
Eco-Propre.

2 versions : Gas-oil ou Essence. TC
(Avec bec verseur amovible)
Satisfait ou remboursé* 3 9 T
*(hors frais de port)

Conditions sur www.mecarun.fr.

L i s t e d e s p o i n t s d e v e n t e s u r w w w. m e c a r u n . f r / e g r

Mecarun_C99.indd 1 22/05/2019 14:44


QUELLE VOITURE CHOISIR ?

CITROËN/PEUGEOT/RENAULT

Le match fiabilité
Les marques tricolores ont longtemps pâti d’une mauvaise réputation
en matière de fiabilité. Si, aujourd’hui, la barre a été largement redressée, quelques
imperfections subsistent. Mais qui présente la meilleure copie ?

Côté mécanique

Même les stars ont leurs faiblesses


D
epuis l’arrêt du 1.2 TCe, dont l’im- ou le 3008 chez Peugeot. Chez ces deux être remplacé, les mises à jour n’étant
portant appétit en lubrifiant a marques, les pannes d’autres éléments se pas toujours opérantes. Sur la Clio IV,
amené son lot de casses moteur, font également rares. Le C4 SpaceTourer aujourd’hui rebaptisée Génération pour
la gamme Renault ne comprend plus de a quelques soucis avec son condenseur de sa fin de carrière, les soucis de conden-
blocs à problèmes. Il faudra toutefois climatisation, tandis que les embrayages seur de climatisation ne sont pas encore
rester vigilant quant au 1.3 TCe qui le des 208, 2008 et 308 se montrent parfois résolus. Le même problème est également
remplace et que l’on trouve dans presque fragiles. Les propriétaires ayant dû le faire toujours d’actualité sur l’Espace. Plus
chaque modèle porteur du Losange. En remplacer aux alentours de 50 000 km grave, celui qui se veut le haut de gamme
effet, la production de ce dernier a été sont assez nombreux. de la marque connaît également des tracas
interrompue à plusieurs reprises pour Concernant la 308 diesel, pourtant avec sa boîte automatique EDC, dont les
résoudre des problèmes de qualité. éprouvée, on note également des blocages, voire les casses, touchent un
Son concurrent direct estampillé PSA, le vannes EGR et des filtres à particules nombre assez important d’exemplaires.
1.2 PureTech, affichait il y a peu un très qui rendent l’âme précocement, parfois La boîte de vitesses peut également être
bon bilan. Mais sa réputation commence dès 80 000 km. un problème sur le Scénic. Mais, ici, il
à être entachée par une série de casses de s’agit des transmissions manuelles qui se
bougies d’allumage de la version 130 ch, Avantage Peugeot bloquent.
qui, en tombant dans les cylindres, Renault connaît aussi des pannes récur- Quant à la Zoe, sa mécanique électrique ne
entraînent la destruction du moteur. rentes. Elles sont plus nombreuses que la met pas à l’abri de problèmes. Certaines
Des défaillances heureusement encore chez PSA. Sur la Twingo, c’est le calcu- d’entre elles connaissent des pannes de
assez limitées et qui concernent princi- lateur d’injection des versions TCe qui différentiel de charge ou des soucis avec
palement le C4 SpaceTourer chez Citroën fait des siennes, parfois jusqu’à devoir leur câble de recharge.

Photos Bernard Rouffignac, Alex Krassovsky, Constructeurs.

114 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


TION
NOTRE SÉLEC t
qualité / agrémen
Côté électronique
Le Losange à la traîne
la fonction MirrorLink) et C4 SpaceTourer.
Du côté de Sochaux, les 108, 208, 2008, PETITE : Citroën C3 1.2 PureTech 82 ch
308, 3008 et 5008 fréquentent régulière-
ment les concessions pour des soucis de ce
type. Enfin, chez Renault, pas un modèle
n’échappe aux caprices du R-Link. La liste
des problèmes liés à l’électronique ne s’ar-
rête pas là. La Peugeot 208, pénalisée par
sa conception ancienne, n’est pas avare en
voyants de tableau de bord qui s’allument
sans raison ou en diodes des feux arrière SUV URBAIN : Citroën C3 Aircross 1.2 PureTech 110 ch
qui rendent l’âme. Or dans ce cas, il faut
changer l’optique en intégralité.
Le Losange est le constructeur tricolore
qui maîtrise le moins les fonctions high-
tech. L’ESP de la Twingo se déclenche

S
i les systèmes multimédia à écran inopinément, tandis que le Stop & Start
tactile, avec leurs nombreuses fonc- est trop paresseux. Un problème que
tions (radio, GPS…), ont profondé- l’on retrouve sur la Clio IV/Génération.
ment changé l’habitacle de nos automo- Sur cette dernière, mais également sur FAMILIALE COMPACTE : Peugeot 308 1.2 PureTech 110 ch
biles, ils sont aussi une source de travail le Scénic, on déplore des pannes de la
inépuisable pour les ateliers. Quelle que gestion de la climatisation. Mais le bonnet
soit la marque, la plupart des modèles sont d’âne revient à l’Espace qui cumule, en
touchés. Chez Citroën, les plus concernés effet, les défaillances : 4Control, capteur
par ces bugs sont les C1 (GPS), C3 (surtout de pression des pneus…

Qualité de fabrication SUV COMPACT : Peugeot 3008 1.5 BlueHDi 130 ch*

Les vieux démons


C
onformément à sa volonté de monter
en gamme, Peugeot soigne la qualité
de fabrication. Tout n’est pas parfait,
notamment sur les 208 et 2008, dont la
retraite pointe, sujettes à des tissus de sièges MONOSPACE COMPACT : Renault Grand Scénic
qui s’effilochent après quelques dizaines de 1.7 BluedCi 150 ch*
milliers de kilomètres. On trouve çà et là
quelques imperfections d’assemblage sur les
Lionnes, mais rien de dramatique s’agissant
d’une marque généraliste. Chez Citroën, on
observe le phénomène inverse. Les prix de
vente devant être affûtés, les voitures ont
été soumises à un strict régime financier. Les
matériaux sont dans la moyenne. Résultat, FAMILIALE : Peugeot 508 SW 2.0 BlueHDi 160 ch EAT8
les couvercles des rangements de la planche
de bord du C4 SpaceTourer se déforment
(photo ci-contre) après quelques années qualités. Les rossignols s’invitent à bord et de
d’utilisation. Ce modèle est également nombreux propriétaires, de la Twingo à l’Es-
victime d’un hayon en matériaux compo- pace, se plaignent de selleries qui plissent,
sites qui se fissure, et pas d’autres choix que s’usent ou se décousent. Quelques modèles
le remplacement (environ 1 500 €). Toutes ont des soucis qui leur sont propres : des
Citroën confondues, les bruits de mobilier capots avant qui vibrent sur la Twingo, des
sont assez courants. C’est également à bord portes, hayons et capots mal alignés avec SUV FAMILIAL : Peugeot 5008 1.2 PureTech 130 ch
que les Renault pèchent. Plastiques, tissus, le reste de la carrosserie sur les Mégane et
*Pour ces deux diesels récents, on manque
cuirs et autres matériaux ont, visiblement, Scénic, et des plastiques qui se rayent très de recul côté fiabilité, mais performances
été retenus plus pour leur prix que pour leurs facilement dans l’Espace. /// LA RÉDACTION et consommation sont au rendez-vous.

115 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


QUELLE VOITURE CHOISIR ?

RÉDACTION
Pour joindre votre correspondant, composez le 01 41 33 suivi du numéro de poste,
ou écrivez-nous à opinions@automobile-magazine.fr
DIRECTEUR DE LA RÉDACTION ET RÉDACTEUR EN CHEF : Stéphane Meunier (38 02)
Le prix de 8 000 modèles
Retrouvez à tout moment notre “Prix
ADJOINTE AU RÉDACTEUR EN CHEF : Alexandra Legendre (37 83)
RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT : Pierre Lefebvre
du Neuf” sur notre site. Vous accéderez
CONSEILLER ARTISTIQUE : Olivier Robert gratuitement aux tarifs officiels de tous
CHEF DE SERVICE : Pascal Martin – ESSAIS (38 81)
RÉDACTEURS : Gaël Brianceau (37 68), Christophe Congrega (38 66),
les modèles commercialisés en France.
Yohann Leblanc (79 27), François Lemaur (37 82) Y figurent aussi de nombreuses
ICONOGRAPHIE : (icono@automobile-magazine.fr)
ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO :
informations : équipements, bonus-malus
Rédaction : Louis-Thomas Federspiel, Francis Monsenergue, Bertrand Thiébault.
Secrétariat de rédaction: Jean-Claude De Medts, Louis-Thomas Federspiel.
CO2… Bref, un outil complet pour budgeter
Correction : CopieQualité. Maquette: Julien Landeau, Éliane Seignot, Michel Souday.
ÉDITEUR
votre prochain achat.
172 Bureaux de la Colline
92213 SAINT-CLOUD CEDEX
Tél. : 01 41 33 3848
Fax : 01 41 33 37 99 UNE INFORMATION
COMPLÈTE
DIRECTION
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Nicolas Le Gall, nlegall@upsidedown-media.com Retrouvez le prix du neuf, les
UN MOTEUR
ASSISTANTE : Marie Lauriot dit Prévost (38 02) émissions de CO2, le montant DE RECHERCHE
du bonus/malus et la vignette Retrouvez simplement
CERTIFICATION L’Automobile Magazine Crit’Air correspondant à votre le modèle de votre choix
SYSTÈMES QUALITÉ a été le premier titre véhicule en un clin d’œil ! parmi plus de 8 000
européen dont le système
ISO 9001 (ÉDITION 2015) de réalisation de mesures versions.
Certificat n° SQ/1126-6 fut certifié ISO 9001

DIGITAL
DIRECTEUR TECHNIQUE : Julien Desvages (47 66)
DIRECTEUR ADJOINT DU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET CHEF DE PROJET :
Stéphane Archer (47 38)
COMMUNITY MANAGER : Carmen Denizot (37 90)
PUBLICITÉ PRINT & DIGITAL
DIRECTEUR COMMERCIAL : Arnaud Dossin (37 40) adossin@newcom-regie.com
DIRECTRICES DE LA PUBLICITÉ : Fanny Lempereur (37 78) flempereur@newcom-regie.com
Albane Sauvage (37 45) asauvage@newcom-regie.com
ASSISTANTE DE PUBLICITÉ : Laurence Delbecq (37 48) ldelbecq@newcom-regie.com
RESPONSABLE MARKETING : Jérôme Patte (45 23) jpatte@newcom-regie.com
Les sites internet et réseaux sociaux de L’Automobile Magazine
font partie du pack Auto de NEWCOM REGIE

DIFFUSION ET PROMOTION
Abonnements et anciens numéros L’AUTOMOBILE MAGAZINE, 4 rue de Mouchy, 60438
Noailles Cedex, tél. + 33 1 7037 31 55, e-mail : abonnements@upsidedown-media.com
Tarifs abonnement France métropolitaine : 1 an, 12 numéros : 41 €, 1 an + 3 hors-série : 58 €
Tarifs DOM-TOM et étranger sur demande
Abonnements en Suisse : DYNAPRESSE, 38 av. Vibert, CH 1227 Carouge, tél. :
+41 (0) 22 308 08 08, e-mail : abonnements@dynapresse.ch, Internet : www.dynapresse.ch
Abonnements en Belgique : Edigroup Belgique, Bastion Tower Etage, 20 pl. du Champ de Mars,
51050 Bruxelles, e-mail : abobelgique@edigroup.org, tél. : 070 233 304, Fax : 070 233 414
RENSEIGNEMENTS ABONNEMENTS : 01 70 37 31 55
Référence ICS Upside Down Media : FR67ZZZ856090

VENTES AU NUMÉRO
Contact diffuseurs et dépositaires de presse :
Mercuri-Presse – Responsable des ventes – Laurent CHARRIE – 01 42 36 96 65
Distribution : Presstalis

Fabrication : Rivages – A. Torres – atorres.rivages@gmail.com


IMPRIMÉ EN FRANCE, Roto France Impression, Lognes (77)
Origine du papier : Italie
Taux de fibres recyclées : 0 %
Certification : PEFC
Eutrophisation : Ptot 0,01 kg/t
BONUS MALUS CO2
UPSIDE DOWN MEDIA EST UNE FILIALE DE ALEXIAS
Consulter le montant du
MENTIONS LÉGALES bonus ou du malus CO2 lié
DIFFUSION : Presstalis numéro de commission paritaire : 1119 K 79132 au véhicule de votre choix.
dépôt légal juillet 2019.

L’Automobile
L’Automobile Magazine est
partenaire du sondage Best cars depuis
Magazine
est membre
plus de deux décennies. Dans le cadre
de cette enquête de satisfaction
du comité Pour retrouver la version
numérique du “Prix du Neuf”,
d’organisation
annuelle, nos lecteurs élisent leurs
de la Voiture
marques et modèles préférés.
de l’année. flashez le QR-code avec votre
ISSN 0982-9156 Tous les textes et photographies sont placés sous le copyright appareil mobile ou rendez-vous
L’Automobile Magazine. Toute reproduction, même partielle, est formellement interdite. sur Internet à l’adresse suivante :
Sauf accord particulier, les manuscrits, photos et dessins adressés à L’Automobile Magazine,
publiés ou non, ne sont ni rendus ni renvoyés. http://am.express/PrixDuNeuf
LE RENDEZ-VOUS DE L’ENTRETIEN AUTO

Climatisation :
entretenez, respirez

COMPRESSEUR, CONDENSEUR,
ÉVAPORATEUR, FLUIDE FRIGORIGÈNE,
VOTRE CLIMATISATION SE
COMPOSE DE NOMBREUX
ÉLÉMENTS QUI FONCTIONNENT
TOUS DE CONCERT AFIN DE VOUS
OFFRIR UN AIR FRAIS ET SAIN. VOTRE CONSEIL SPÉCIALISTE
MAIS ELLE NÉCESSITE
UN ENTRETIEN RÉGULIER ! Sébastien Tourtay, Ballancourt (91)

L
e printemps est de retour et avec lui, les températures
remontent dans les habitacles des voitures. Après de longs Quelle est la bonne fréquence pour l’entretien de la
mois au repos, votre climatisation s’apprête donc à climatisation ?
reprendre du service et pour qu’elle soit efficace, il ne vous suf- Il n’y a pas de fréquence d’entretien fixe, car les performances
de votre climatisation dépendent de beaucoup de paramètres.
fira pas simplement d’appuyer sur le bouton. Comme le moteur A commencer par l’endroit où circule la voiture. Par exemple,
de votre véhicule, le système de climatisation d’un véhicule si vous roulez dans le Nord de la France, les entretiens de
nécessite un entretien régulier afin de rester efficace. Il y a clim’ peuvent s’espacer de 3 ou 4 ans, tandis que dans le
d’abord l’entretien classique, qui consiste en la recharge du gaz Sud, où les systèmes fonctionnent à plus forte intensité et
frigorigène et le changement des filtres. Ces prestations font en plus forte fréquence, l’entretien de la climatisation se fait
aux alentours de 2 ans. En revanche, n’oubliez pas le
général partie des offres de premiers prix chez les garagistes. nettoyage complet du système et des conduits.
Elément principal d’une climatisation, c’est le gaz réfrigérant qui,
par son changement d’état et sa circulation dans les circuits du
système, permet d’obtenir un air frais dans l’habitacle. La recharge Quels sont les indices qui permettent de déceler
n’étant pas infinie, il suffit simplement de la remplacer lorsque vous une climatisation défaillante ?
sentez que votre climatisation fonctionne moins bien. Il existe d’ail-
Ils sont nombreux. Le plus évident est la qualité du
leurs plusieurs types de fluides frigorigènes. Depuis 2017, une direc- refroidissement. Si lorsque vous réglez votre clim’ au
tive européenne impose que, dans tous les véhicules neufs, le gaz plus froid, l’air qui en sort n’est que tiède, c’est qu’il
HFO-1234yf ait remplacé le gaz R134a, dont l’impact sur le réchauf- n’y a plus de gaz réfrigérant. Mais il y a d’autres indices
fement climatique, par contribution à l’effet de serre, était jugé dan- qui indiquent un système défaillant, comme une
formation de buée dans l’habitacle, ou encore un taux
gereux. A ce sujet, sachez qu’une climatisation construite pour d’humidité très élevé. Ces anomalies rappellent que
fonctionner avec le R134a ne peut recevoir le récent HFO-1234yf, et le manque de gaz n’est pas la seule raison d’une
vice-versa. panne de climatisation. L’évaporateur, le condenseur
et parfois le compresseur peuvent être usés. Dans
Par ailleurs, la climatisation n’a pas pour seul rôle de refroidir l’air les voitures modernes, les pannes de compresseur
ambiant. Elle joue également un rôle primordial dans l’assainissement sont rares, ceux-ci étant devenus très fiables. En
de l’air à l’intérieur de votre voiture. Aussi, les filtres doivent être rem- revanche, le condenseur, dont le rôle est de faire
passer le fluide frigorigène de l’état gazeux à l’état
placés régulièrement. Mais pour obtenir un air sain, il faut aller plus loin liquide au début de la chaîne, a une durée de vie
et opter pour un nettoyage complet du système. Lors du fonctionnement d’une dizaine d’années.
d’une clim’, de la condensation se dépose dans les conduits. Au fur et à
mesure du temps, des bactéries et de la moisissure peuvent se former
dans les canalisations et les aérateurs et produire de mauvaises odeurs
ou des allergies. La désinfection et le traitement antibactériens sont donc
RETROUVEZ L’INTERVIEW INTÉGRALE SUR
des étapes essentielles. N’oubliez pas non plus que c’est votre climatisa-
© Euro Repar Car Services

WWW.AUTOMOBILE-MAGAZINE.FR
tion qui absorbe l’humidité présente dans l’habitacle, par l’intermédiaire
d’un évaporateur qui mérite, lui aussi, un petit coup d’œil de temps en
temps.
En général, ces prestations complémentaires ne sont pas comprises dans les
forfaits d’entretien de premier prix. Optez donc pour le forfait supérieur une
fois tous les deux ans. Il est certes plus cher, mais nettement plus sain pour
votre habitacle et votre santé.
117 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
QUELLE OCCASION CHOISIR ?

EN RÉSUMÉ
Vendue depuis mars 2016.
Existe en 4/5-portes et break.
DIMENSIONS 3/5-P. (BREAK).
L/l/h (m) 5-portes 4,53/1,79/1,50
Break 4,57/1,79/1,51
Vol. coffre (dm3) 520 (550)
Vol. réservoir (l) 45
CÔTÉ ÉQUIPEMENT..
Tipo ABS, six airbags, vitres électriques,
climatisation, condamnation centralisée
à distance, banquette fractionnable.
Pop Ajoute régulateur, vitres arrière
et rétros électriques, multimédia.
Easy Ajoute clim. auto, phares et
essuie-glaces auto, jantes alliage 16”,
radar de recul.
Lounge Ajoute GPS, jantes 17”, limiteur,
caméra de recul.

OCCASION
NOTRE CHOIX.
1.4 T-Jet ou 1.6 Mjt 120

Dès 8900 € FIABILITÉ


Fiat Tipo depuis 2016 Bon

MÉCANIQUES

Bon outil à prix d’ami


Peu de soucis de ce côté, les moteurs ne
sont pas de prime jeunesse et ont été
fiabilisés. Reste que les moteurs essence
consomment beaucoup. Quelques
retours sur les moteurs diesel, générale-
ment des problèmes de sonde lambda.
Dans une gamme phagocytée par la 500 et ses dérivés, la Fiat Tipo
offre une alternative intéressante : une grande compacte pas trop AUTRES ÉLÉMENTS
Électronique Des bugs affectent les
chère, et qui malgré quelques défauts, fait bien son boulot. fonctions électroniques de la Tipo,
principalement des écrans figés ou des
écrans tactiles inopérants. Également
C ertes, la Fiat Tipo ne remportera pas
le prix de la compacte la plus glamour,
mais elle a quelques beaux arguments à
cation et les matériaux quelconques
côtoient des ajustements approximatifs,
l’habitabilité se révèle convaincante et le
des soucis de stop & start.
Boîte de vitesses manuelle Beaucoup
de plaintes en raison de tringleries
faire valoir. Si, à bord, la qualité de fabri- volume de coffre fait partie des meilleurs accrocheuses, parfois avec difficultés de
de la catégorie. C’est encore plus vrai pour passage du deuxième rapport et de la
le break qui est tout simplement le plus marche arrière.
volumineux du segment, mais se contente Bruits aérodynamiques Haut du pare-
d’une modularité très basique. brise ou rétroviseurs.
La conduite n’a rien d’enivrant, avec une
direction peu précise, une commande ENTRETIEN (1.6 MJT 120)
Distribution 505 €
de boîte trop ferme, un comportement
Embrayage 896 €
peu agile et des suspensions souples qui
Plaquettes AV 161 €
dégradent l’agrément sans pour autant
Disques + plaquettes AV 405 €
profiter au confort. Mais sur la route, la
Amortisseurs AV 401 €
Tipo se révèle rassurante et assure niveau
Amortisseurs AR 341 €
freinage, ce qui n’est pas si mal. Si l’exé-
Silencieux AR 213 €
cution d’entrée de gamme apparaît trop
Catalyseur 2 542 €
dépouillée, les finitions supérieures ont
Pneus Moyen Assurance Moyen
droit à des équipements plutôt modernes. ■ Bon marché ■ Moyen marché ■ Cher

Mise Puiss. Puiss. Conso. Prix


mixte* en occasion NOS REMARQUES
MOTORISATION en vente réelle fiscale
de 8 900 Un moteur sans prétention, ni réel intérêt, qui ne
1.4 95 95 ch 5 CV 5,7 l à 14 900 € conviendra qu’aux petits rouleurs.
ESSENCE

03/16

03/16 pas d’offre Uniquement proposé avec transmission à double


1.6 110 ATX à 01/19 110 ch 6 CV 6,3 l significative embrayage. Rarissime.
03/16 de 9 900 Ce 1.4 offre de très belles prestations à la Tipo.
Photos Bruno Picault.

1.4 T-Jet 120 à 01/19 120 ch 7 CV 6l à 19 900 € Seul bémol, il est gourmand en carburant.
de 9 900 Suffisant pour une utilisation périurbaine, mais il
1.3 Mjt 95 03/16 95 ch 5 CV 4,1 l à 18 900 € avoue ses limites sur route.
DIESEL

de 11 500 Un moteur sonore au ralenti, mais qui offre à la


1.6 Mjt 120 03/16 120 ch 6 CV 4,2 l à 21 900 € Tipo une belle allonge sans consommer.
de 11 900 Cette version à boîte à double embrayage rend la
1.6 Mjt 120 DCT 03/16 120 ch 6 CV 3,8 l à 23 900 € conduite plus souple et agréable.
* Données constructeur. Sans hésiter À vous de voir À éviter

118 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


192x269.indd 1 30/01/2019 16:15
EXPÉRIENCE LECTEURS

Fabmie n
ier libéral,
41 ans, infir rieu (38) Lioneue l
Les Roches-de-Cond r général,
39 ans, Direct
Mios (33)

Mich el ité
t gardé une activ
72 ans, retraité ayanr-Marne (94)
Ormesson-su

120 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


UN MOIS EN SUV CITROËN C5 AIRCROSS

Le verdict
de nos ambassadeurs
Fabien, Michel et Lionel les trois lecteurs ambassadeurs de
L’Automobile Magazine ont testé durant 30 jours le Nouveau SUV C5 Aircross.
Vie quotidienne, week-ends prolongés, vacances en famille… Voici leur
verdict sur ce grand SUV Citroën dont le confort invite au voyage.

121 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


EXPÉRIENCE LECTEURS

Avec ses sièges


U
n mois en Citroën C5 Aircross… fois aux mains de nos trois ambassa-
Pour Michel, Fabien et Lionel, deurs qui s’apprêtaient à partir avec lui,
ce sont de nombreuses cartes moelleux et ses un mois, dans la “vraie vie”.

suspensions
postales gravées en mémoire, des souve-
nirs de voyages en famille, de paysages Ambiance cocon
observés d’un peu plus haut, de trajets
quotidiens, des enfants “différents” au ultra-filtrantes, Après avoir navigué à travers la belle
région des Landes chez Lionel, arpenté
“taquet” le matin pour partir à l’école
et… un peu le “salon de l’auto” dans le Citroën C5 les petites routes de l’Isère avec Fabien
et aussi goûter aux joies de la circula-
la rue, lorsque voisins et amis défilent Aircross, c’est un tion parisienne grâce à Michel, le SUV

peu le “Monsieur
pour découvrir “leur” nouvelle voiture : Citroën a, jour après jour, épaté par
le grand SUV Citroën, plus “imposant en son confort. “J’ai même découvert un
vrai qu’il n’y paraît dans la pub télé”. Un
beau gaillard “très chic” dans cette fini- Confort” dans la bien-être digne d’une routière premium.”
affirme Lionel, “avec ces fauteuils joli-
tion haut de gamme Shine agrémentée
d’options qui roule même (gentiment)
catégorie SUV ment matelassés qui absorbent toutes les
vibrations et ces suspensions qui donnent
des mécaniques dans cette version cette sensation de flotter au-dessus de l’as-
essence PureTech 180 accouplée à la phalte, je conduisais sans chercher à éviter
boîte automatique EAT8. Comfort à mousse bidensité et ses inno- les nids-de-poule” poursuit-il.
Lors de la remise des clés à nos trois vantes suspensions à butées hydrau- Et Michel d’ajouter “entre la belle qualité
lecteurs sur les pistes cabossées du liques progressives à effet “tapis volant” de finition, l’ambiance chaleureuse et
centre d’essai de Mortefontaine (60), lui assurant un confort au-dessus du lot lumineuse, les suspensions et les sièges
il faisait même un peu le fier ce SUV (voir “L’A.M.” n° 877). Restait à savoir très moelleux, le confort est exceptionnel à
Citroën avec ses sièges Advanced s’il tiendrait toutes ses promesses, une bord de ce SUV C5 Aircross. Il est tellement

Fabien
“Conduire ce SUV,
une vraie révélation !”
Fabien a jeté aux orties tous ses préjugés sur les SUV. Il ne s’attendait pas à un tel confort
et une telle facilité de conduite. Le C5 Aircross lui a même changé son quotidien !

“ Je n’ai
jamais été aussi
bien installé dans
une voiture.
Ce SUV Citroën
est parfaitement “ Les places arrière sont très
confortables et la modularité de
adapté à ma très monospace plaît à toute la famille
grande taille

“ Malgré le
gabarit imposant,
la facilité de prise
en main sur
la route est
étonnante. Il se
manœuvre même
très facilement !
“ La boîte auto contribue à la
douceur générale, apporte un vrai
plaisir et du confort de conduite

122 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


UN MOIS EN C5 AIRCROSS

agréable et si cosy, que je le sortais du Lionel


“Un confort surprenant
garage juste pour le plaisir de rouler avec
lui”. Quant à Fabien, infirmier libéral,

pour un SUV”
sur la route du matin au soir, il assure
même avoir été bluffé. “Lors de mes
tournées quotidiennes ou durant notre
long périple dans le sud de l’Espagne, ce Pourtant habitué aux modèles haut de gamme, Lionel a découvert un SUV aux lignes
SUV Citroën nous a changé la vie ! Et c’est modernes, polyvalent, à la pointe de la technologie et au confort très « premium ».
la première fois que j’arrive à caser mes
1,97 m sans me tordre dans tous les sens
et à rouler des heures sans fatigue, ni mal “ Que l’on
soit conducteur
de dos”. ou passager,
Ce confort et ce sens de l’accueil, le C5 impossible de
Aircross le doit aussi à une multitude rester insensible
d’attentions, à l’image de ses nombreux
rangements “bien pratiques quand une au moelleux des
voiture fait aussi office de secrétariat”, cinq sièges qui
son grand toit ouvrant panoramique participent au
qui baigne l’habitacle de lumière “et bien-être à bord
fait voyager les enfants la tête dans les
nuages” ou ses sièges chauffants et
massants multipoints “parfaits pour
une douce transition le matin, entre son
lit et le fauteuil du bureau” dixit Lionel.
Manque plus qu’un bon café, aurait-il
pu ajouter… Le bel écran TFT numé-
rique de 12,3 pouces “configurable à
souhait”, la tablette tactile 8 pouces
“aussi intuitive que réactive”, la recharge
sans fil (par induction) pour smartphone “ Tout au long
de ce mois d’essai,
(Android seulement), tous ces détails j’avais vraiment
qui font du C5 Aircross un SUV bien dans l’impression de
son époque. Même si la recharge n’est rouler en classe
“pas toujours rapide”, et que le hayon à
affaire
ouverture électrique “ne s’ouvre pas assez
haut”.
L’entourage l’a aussi bien noté cette
Citroën : “mes filles adoraient envoyer des
SMS par commande vocale ajoute Lionel.
Lors des voyages ou des courses avec les
enfants, la modularité de ce SUV Citroën
façon monospace avec trois sièges arrière
“ C’est agréable
de vivre dans un cocon,
fait de douceur et de
individuels de même taille – pour ne pas
faire de jaloux – et qui, en plus, coulissent chaleur. Surtout avec ces
(sur 15 cm) pour moduler le grand suspensions qui filtrent
coffre, a aussi rendu bien des services”. littéralement la route
“Lors du grand test Ikea, on a tout chargé
sans laisser notre tribut sur le parking !”
résume Fabien, lui aussi sous le charme
de ce C5 Aircross, taillé pour la famille.

Tout en douceur
Particulièrement confortable, moderne


et s’adaptant à de multiples situations,
Au quotidien, c’est un
le SUV C5 Aircross a aussi séduit par
la douceur de son moteur PureTech de SUV spacieux et pratique.
180 ch “très silencieux et à la hauteur de À l’arrière, mes enfants
ce gabarit de ce SUV” et surtout, de sa apprécient même beaucoup
transmission automatique EAT8 “hallu- son confort et adorent voir
cinante de fluidité” assure Lionel, pour- la route hors cadre à travers
tant habitué aux boîtes automatiques de le toit panoramique
modèles plus haut de gamme.
Photos DR.

Et Fabien d’ajouter : “Cette transmission


ajoute un réel plaisir et participe aussi
beaucoup au confort de conduite. Elle m’a
123 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
EXPÉRIENCE LECTEURS

été d’une aide précieuse, parce qu’elle faci-


litait les manœuvres et me reposait beau- Le silence du toroute car je me suis aperçu qu’il corri-
geait mes petites erreurs d’inattention et
coup sur les petites routes de montagne moteur PureTech qu’il était finalement très relaxant de se

180 et la grande
que j’arpente à longueur de temps”. laisser conduire. Mais en montagne, il ne
Même Michel, pour qui c’était une m’était pas d’une grande utilité, pas plus
première, s’y est presque habitué :
“elle apporte beaucoup de douceur en fluidité de la d’ailleurs que le système de maintien dans
la file, agaçant sur les routes étroites. Je le
ville malgré quelques petits à-coups aux transmission déconnectais systématiquement”.

automatique
très basses vitesses. Mais sur route, pour Lionel est finalement le seul à avoir
doubler, ses rétrogradages sont un peu été totalement séduit par le système

EAT8 assurent une


brutaux. Je préférais alors reprendre la Highway Driver Assist : “Pour moi,
main avec le mode séquentiel au volant”. c’est l’innovation automobile la plus
Aimant conduire et rester “maître à
bord”, Michel est en revanche critique conduite tout utile de ces dernières années ! Une fois la
confiance établie, les kilomètres défilent
sur certaines aides à la conduite :
“Certes, le passage automatique codes/
en douceur sans fatigue. Et dans les embouteillages,
cette aide qui permet au C5 Aircross de
phares que j’ai pu tester sur les routes s’arrêter et redémarrer seul (avec la boîte
du Sud de la France m’a convaincu par automatique seulement, N.D.L.R.) se
sa réactivité, de même que les aides au (le Highway Driver Assist, N.D.L.R.) m’a révèle même très sécurisante.” Comme
stationnement très pratiques lors des souvent gêné car il anticipe trop les frei- quoi, après un mois passé à voyager en
manœuvres et, à plusieurs reprises, le nages notamment lorsque je rattrapais “classe confort”, il fallait bien un petit
système de surveillance des angles morts ou me rabattais derrière une voiture”. Un point de discorde entre Michel, Fabien
m’a aussi été très utile. Mais le radar de avis pas vraiment partagé par Fabien : et Lionel à propos du C5 Aircross, leur
distance couplé au régulateur de vitesse “Il m’est devenu indispensable sur l’au- “nouvel ami”.

Michel
“Une Citroën
comme je les aime”
Un beau design, un grand confort, beaucoup de plaisir de conduite :
Michel a retrouvé la grande époque de Citroën au volant de ce C5 Aircross.

“ Lorsque
nous sommes
descendus dans
le Sud de la France,
ma femme et moi
avions presque
la sensation de “ La position haute de SUV et les
nombreuses aides au stationnement
voyager assis dans facilitent les manœuvres
notre salon

“ À bord,
l’ambiance est
lumineuse,
chaleureuse et
très valorisante
malgré certains
plastiques durs,
pas tout à fait à
la hauteur
“ Citroëniste de cœur, j’espérais
que le confort soit à la hauteur.
Je n’ai pas été déçu, loin de là

124 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


abri-proteccar.com
A bris v oiture · T errasse · G ol f · C amp in g - C ar

e 25 ans
d

e puis plus
D

P A R C SE X P O S
8 3 ST T R O P E Z
6 0 C H A M B LY
V id eo d isp on ible sur Y outube P rotec c ar !

03.44.84.82.11
www.kymco.fr

125i

À PARTIR DE
3 699€
SEULEMENT

Avec sa signature lumineuse LED en X, impossible de le manquer.


Polyvalent, confortable et performant, le X.Town est le scooter 125 cm3 idéal pour les citadins à la recherche
d’un véhicule pour se déplacer en ville au quotidien.

Document et photos non contractuels. Informations données à titres indicatives, sous réserve de
Rejoignez-nous
modification. Kymco Lux se réserve le droit d’apporter toute modification sans préavis.
QUEL 2-ROUES CHOISIR ?

Gilet jaune
obligatoire ?
Disposer d’un gilet jaune à
bord de sa moto est obliga-
toire depuis 2011 – comme il
l’est pour un automobiliste –,
mais son port permanent
avait à l’époque été rejeté
sous la pression des motards.
Toutefois, un récent amende-
ment à la loi d’orientation des
mobilités pourrait l’imposer
en toutes circonstances, tant
pour les motos, scooters,
vélos ou encore trottinettes.
Le gilet jaune n’a pas fini de
Zontes se prend
faire parler de lui… pour BMW ?
TRIUMPH ROCKET 3 TFC Le chinois Zontes n’est pas

La démesure
encore près de concurrencer
l’hégémonie de BMW et son
gros trail R 1250 GS, mais
son modèle 310 T s’inspire
Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 3-cylindre, 2 458 cm3, tout de même largement de
plus de 170 ch, 221 Nm de couple, environ 320 kg… et la référence allemande, au
29 500 €. Seuls 750 passionnés pourront s’offrir cette moins sur le plan esthétique.
Triumph Rocket 3 TFC, un power-cruiser sculpté pour Coté mensurations, ce n’est
s’arracher les rétines et les bras ! La marque britannique qu’un petit trail de 310 cm3,
avait sacrifié son ancienne Rocket III (sortie en 2004) sur 35 ch et 160 kilos qui tente
de se faire plus grosse que le
Protégé et looké l’autel des normes Euro 4 et cette série limitée TFC – pour
Triumph Factory Custom – préfigure le retour d’un modèle bœuf. À 4 890 € avec 3 ans de
Ces baskets Eleveit Freeride de grande série. En l’attendant, Triumph propose cette garantie, cette Zontes 310 T
1.5 sont le parfait allié du version très haut de gamme, tout en muscle et raffinement, reste 3,5 fois plus abordable
motard qui ne veut pas en la plus grosse et puissante production d’Inckley. L’habil- que le généreux trail BMW…
avoir l’air. Protections homo- lage est fait de fibre de carbone et l’instrumentation est
loguées CE, coloris unique. digitale. Une sérieuse rivale pour la Ducati Diavel 1260 S.
Prix : 99,99 €

Peugeot Pulsion 125, le scooter connecté


Ce nouveau scooter GT urbain sable, communiquant via une PowerMotion 4-temps Euro 4
haut de gamme s’inspire de appli smartphone, apportant de 14,6 ch (env. 110 km/h).
l’univers automobile Peugeot. les fonctions GPS, téléphonie, Fabriqué en France, ce modèle
Remplaçant du Satelis, le notification, etc. Un ensemble bien équipé est proposé à
Pulsion arbore un tableau de de fonctions i-Connect calqué 4 699 € (version Allure ou
bord très technologique avec sur le i-Cockpit automobile. RS) ou 4 299 € pour la version Chrome & Black
écran TFT couleur personnali- Le Pulsion reçoit le groupe Active non-connectée. L’adorable petit side-car
Mash Family Side 400 cm3,
le plus abordable du marché,
se décline désormais dans
cette édition Chrome & Black.
Réservoir chromé, habillage
intégral noir pour le side-car,
une note de charme supplé-
mentaire pour cet attelage
“français” (Mash est une
marque bourguignonne),
mais assemblé en Chine. D’où
son tarif alléchant : 9 290 €
pour cette version Chrome &
Black. Ce side-car de faible
puissance homologué 3 places
se conduit avec un permis
moto A2.
127 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
QUEL 2-ROUES CHOISIR ?

LA FI C HE TESTS

Kawasaki Versys
1000 SE
Moteur* 4 cyl., ess. 16S, 1 043 cm3
Puiss. 120 ch à 9 000 tr/mn Couple
maxi 102 Nm à 7 500 tr/mn Boîte 6
vit. Transmission par chaîne Pneus AV/
AR 120/70 R17 / 180/55 R17 L/l/h
2,27/0,95/1,49 m Hauteur de selle
840 mm Réservoir 21 l permis moto A
Fabriquée au Japon
BUDGET
Prix : 16 899 €
6,5 l/100 km
Autonomie 320 km Bon

Assurance
281 € /an
Tarif annuel pour un assuré âgé de 35 ans, 16 ans
de permis auto ou moto, bonus 50% depuis plus de
3 ans. Résidant à Toulouse. Garantie RC, assistance
juridique, vol/incendie, casque, gants, gilet airbag.

CONDUITE
Agrément Bon
Performances Bon
Vit. maxi env. + de 200 km/h
0 à 100 km/h n.c.

Kawasaki Versys 1000 SE


Poids 257 kg

Techno-trip
SÉCURITÉ
Tenue de route Bon
Freinage Bon
Reprises Moyen

CONFORT
Pour se faire une place parmi les gros trails, Kawasaki et sa Versys Suspensions
Ville Route
1000 jouent la carte de la technologie avec cette version SE. Bon Bon

À L’USAGE

*Données constructeur. Photos constructeur


I l fut une époque lointaine où un trail
permettait avec autant d’aisance d’aller
tous les jours au bureau, d’affronter les
par deux bonnes vieilles vis moletées qui
dénote dans cet univers ouaté, mais aussi
très technologique. En effet, dans sa version
Main-d’œuvre
Qualité du SAV
n.c.
n.c.
À la revente Bon
chemins creux ou de remporter le Dakar, SE haut de gamme, la Versys 1000 dispose
tout cela avec un simple monocylindre d’une ribambelle de boutons pilotant d’in- NOTRE VERDICT
de 500 cm3… Temps révolus : nous voici nombrables fonctions. Il y a bien sûr les Si la Kawasaki Versys 1000 SE en im-
à l’heure du techno-trail, de la course modes moteur (route, sport, pluie), un pose par son gabarit et sa technologie,
effrénée aux performances, voire à la contrôle de motricité, un ABS intelligent, elle reste facile à dompter. Ses qualités
démesure. De cet esprit trail originel, il un régulateur de vitesse, une connectivité de voyageuse sont indéniables avec
une rigueur et un confort de premier
ne reste plus, sur la Kawasaki Versys 1000 smartphone, des feux adaptatifs prenant en
ordre, mais il lui manque un petit
SE, qu’une allure haute sur pattes. Le reste compte l’angle de la moto pour supprimer supplément d’âme pour rendre son
tient davantage d’une moto de Grand les zones d’ombre, un afficheur d’angle pilotage vraiment excitant.
Tourisme, un embourgeoisement qui mémorisant l’inclinaison maximale…
s’exprime par mille attentions au service Délaissant les habituelles grandes roues des
du confort. Le gabarit de cette Kawasaki trails, la Versys 1000 se comporte comme
en impose avec ses 260 kg, plus encore une routière classique. Agile, rassurante,
avec ses valises optionnelles (879 €) qui mais aussi très stable et rigoureuse au frei-
la rendent aussi large que les hanches de nage. Si son confort peut être comparé à
Kim Kardashian ! Son moteur fait aussi celui de la référence de la catégorie, la BMW
dans le costaud avec un 4-cylindres en R 1250 GS (à partir de 17 400 €), cette
ligne 1 043 cm3 et 120 ch sous contrôle Versys est toutefois un peu trop discrète
d’une armada d’aides électroniques. Para- côté look. Côté moteur, son 4-cylindres
doxalement une fois en selle, tout s’oublie. manque de caractère et les reprises ne sont
On se retrouve aux commandes d’un tapis pas affolantes. L’ensemble reste toutefois
volant, avec une étonnante aisance pour cohérent et s’affiche comme une véri-
une si grosse machine. Il n’y a guère que table ode au voyage pour les dévoreurs de Malgré de nombreuses informations et paramé-
le pare-brise réglable uniquement à l’arrêt bitume. /// TEXTE BERTRAND THIÉBAULT trages, l’instrumentation reste lisible.
128 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
NOUVEAU PEUGEOT PULSION
RESHAPE YOUR CITY LIFE*

D
N ECTE
#CON

DÉCOUVREZ L’URBAN GT 125 CONNECTÉ


TABLEAU DE BORD i-Connect
APPLICATION GPS (1)

ABS + FREINAGE SYNCHRONISÉ SBC (2)

DÉMARRAGE SANS CONTACT AVEC SMART KEY

LO G O V E C TO R I

(1) Disponible sur Peugeot Pulsion RS et Allure, hors version Active. (2) Synchro Braking Concept : freinage combiné Peugeot Motocycles, permet d’utiliser le levier FA B R I Q U É
gauche pour freiner les deux roues simultanément et avec la bonne répartition. * Redécouvrez votre vie urbaine EN FRANCE
Urban GT = GT Urbain. Smart key = clé intelligente. Connected = Connectés
PEUGEOT MOTOCYCLES RECOMMANDE

FA B R I Q U É
QUEL 2-ROUES CHOISIR ?

LES MESURES DE NOTRE ESSAI

Triumph Speed
Twin 1200
Moteur* 2 cyl., ess. 8S, 1 200 cm3
Puiss. 97 ch à 6 750 tr/mn Couple maxi
112 Nm à 4 950 tr/mn, Boîte 6 vit.
Transmission par chaîne Pneus AV/AR
120/70 R17 / 160/60 R17 L/l/h n.c./
n.c./1,10 m Hauteur de selle 807 mm
Réservoir 14,5 l permis moto A
Fabriqué en Grande-Bretagne
BUDGET
Prix : 12 900 €
conso. moyenne 4,8 l/100 km*
Autonomie 300 km* Bon

Assurance
318 € /an
Tarif annuel pour un assuré âgé de 35 ans, 16 ans
de permis auto ou moto, bonus 50% depuis plus de
3 ans. Résidant à Toulouse. Garantie RC, assistance
juridique, vol/incendie, casque, gants, gilet airbag.

CONDUITE
Agrément Bon
Performances Bon
Vit. maxi env. 200 km/h
0 à 100 km/h en 3’’5

Triumph Speed Twin 1200


Poids 186 kg à sec

Radio nostalgie
SÉCURITÉ
Tenue de route Bon
Freinage Bon
Reprises Bon

CONFORT
Une allure rétro, mais une technique parfaitement actuelle, voici Suspensions
Ville Route
la proposition séduisante de cette nouvelle Triumph Speed Twin. Bon Moyen

A L’USAGE
L’ image du motard à blouson noir a bien
changé depuis les années 60, période
de référence pour la Triumph Bonneville.
performants et d’une partie cycle rigou-
reuse. Sa finition et sa présentation ne
souffrent d’aucune critique, soignée dans
Main-d’œuvre
Qualité́ du SAV
n.c.
n.c.
À la revente Bon
Elle incarnait alors la moto de caractère les moindres détails et le plaisir de pilo-
chevauchée par des hordes de bad boys… tage est immédiat. Basse de selle, souple, NOTRE VERDICT
Elle est désormais en vogue dans les beaux l’anglaise se domine avec facilité grâce Les lignes rétro de cette Speed Twin

*Données constructeur.
quartiers. Depuis la résurrection de la une position de conduite reposante, le 1200 font ouvertement référence au
marque britannique dans les années 90, tout accompagné d’une mélodie sympa- glorieux passé de la marque britan-
le filon néo-rétro est savamment exploité, thique. La Speed Twin n’a pourtant rien nique, mais il s’agit d’une moto tout
à fait actuelle, dans ses performances
ce qui a conduit au retour de la Bonneville d’une machine sportive, les temps ne sont comme son comportement.
pour satisfaire une nouvelle clientèle d’es- plus à la vitesse : seul compte le plaisir de Un roadster de caractère des plus
thètes en mal d’authenticité. la caresse du vent… Un plaisir que l’on élégants.
La Speed Twin 1200 est le dernier retrouve immédiatement en l’absence de
résultat de cette politique. Et de toutes toute protection. Enchaîner les courbes est
les tentatives pour s’approcher de modèle un régal avec ce châssis agile et la réponse
original, la Speed Twin est sans conteste du moteur doté de plusieurs modes de
la plus réussie, ajoutant à la robe parfai- conduite. On peut bien sûr regretter le
tement équilibrée ce qui manquait pour rayon de braquage important, gênant en
retrouver la gloire d’antan : du carac- ville, la selle plate à l’assise trop ferme,
tère ! Avec cette mécanique 1 200 cm3, mais chaque rotation de la poignée de
Triumph renoue avec ses racines. Le gaz fait oublier ces petits désagréments.
bicylindre vertical est une pure réussite, Affichée à 12 900 €, cette Speed Twin
Photos constructeur

retravaillé pour libérer près de 100 ch 1200 est en concurrence directe avec les
et un couple généreux. La Speed Twin a BMW R NineT Pure, Honda CB 1100 RS,
tous les atouts d’une moto actuelle, taillée et autres Kawasaki Z 900 RS qui jouent
comme un roadster, équipée des derniers elle aussi avec élégance la carte néo-rétro. La technologie ne s’exhibe pas au tableau de
gadgets électroniques, munie de freins /// TEXTE BERTRAND THIÉBAULT bord qui conserve des compteurs à aiguilles.

130 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


DÉCOUVERTE

LA XM A 30 ANS

Faille
temporelle
Quel rapport entre le lancement de l’ambitieuse XM en 1989, la circulation des
trains dans les Hautes-Vosges, un collectionneur et une journaliste en devenir ?
A priori aucun, et pourtant… le lien existe. Histoire d’itinéraires croisés,
comme Citroën en a créé des milliers.
DÉCOUVERTE

À l’arrière, notez la double lunette qui, lorsque le coffre est ouvert, protège les
passagers arrière du froid. Pas du luxe, en cette matinée frisquette où l’air des
Hautes-Vosges nous fouette le sang… Les vitres latérales (ouverture électrique
à l’avant, manuelle à l’arrière) s’abaissent symétriquement. Élégant.
NOM VOITURE

Citroën n’a que


70 ans à la sortie
de la moderne
Xm. Trente ans
plus tard, sa ligne,
signée Bertone,
reste racée

Crédit photo
DÉCOUVERTE

Ce quˇen
disait “LˇA.M.”
“Retour vers le futur”, titre notre magazine en
ce printemps 1989. Dans ce numéro, nous
n’avions pas encore essayé la Xm et sa fiabilité
aléatoire ne l’avait pas encore plombée. Le ton
est donc à l’optimisme : “Avec sa suspension
Hydractive inédite et un style de caractère, la
Xm renoue avec une tradition avant-gardiste
qui s’était quelque peu étiolée depuis la CX.
Aujourd’hui, Citroën sort du tunnel. On parle
de reconquête”. Le directeur de la rédaction de
l’époque tempère : “Loin d’être une œuvre d’art
à l’égal de l’illustrissime DS, [la Xm] a le mérite
non négligeable de prendre à contre-pied les
canons esthétiques actuels”, écrit-il dans son
éditorial. Et déjà, il pose la question qui fâchera
plus tard : “Performances, mais surtout qualité
de fabrication et de finition n’ont jamais été des
thèmes très forts chez Citroën. Ils doivent impé-
rativement le devenir”. On connaît la suite…

L’Automobile
Magazine n° 514
d’avril 1989

136 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


NOM VOITURE

Crédit photo

137 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


Pour Jérôme, propriétaire
de cette Xm de 1998, ce reportage
est presque une revanche,
car autour de lui, personne
ne comprend son intérêt pour
cette discrète descendante
des DS, SM et CX !

138 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


DÉCOUVERTE

L
a Citroën Xm fête ses 30 ans en 2019.
Pas de quoi en faire une pendule,
fût-elle à cristaux liquides verts sur
fond noir, comme sur son tableau de bord.
Car sans avoir tout à fait sombré dans
l’oubli, cette berline haut de gamme des
Chevrons, lancée en grande pompe devant
15 000 invités réunis à Lyon, le 23 mai
1989, n’a jamais eu l’aura de la CX qu’elle
remplace alors, et moins encore celle de son
illustre aïeule, la DS. La faute, surtout, aux
énormes soucis de fiabilité de ses débuts,
qui ont rapidement plombé sa carrière.
Autant dire que la Xm peine aujourd’hui à se
faire une place dans l’histoire automobile.
À la rédaction, exhumant le dossier de 15
pages que nous lui avions consacré dans
“L’A.M.” n° 514, c’est un peu moqueurs que
nous avons imaginé lui rendre hommage.
Car si, en France, nous sommes nombreux
à partager des souvenirs en 2 CV ou DS, les
anecdotes autour de la Xm ne sont sûre-
ment pas légion. Enfin, sauf pour Jérôme, Retour au garage après
propriétaire de cette superbe “Phase 2”. Et cette journée de balade vosgienne…
sauf pour moi, auteure de ces lignes. Même si cette Xm “état concours”
n’a besoin d’aucun entretien.
Reine des Vosges
Flash-back en cette fin du mois de
mai 1989, quelques jours après la fiesta
lyonnaise. Je suis alors étudiante en Retour aux sources, cable. Mais dans ses souvenirs à lui, la Xm
c’est une avalanche d’enquiquinements
langues, à mille lieues d’imaginer que à la rencontre de qu’il doit prendre en charge, alors qu’il est

cette Xm miraculée
je deviendrai journaliste automobile, et au tout début de sa carrière de mécanicien
je révise mes cours chez mes parents, à automobile. “À sa sortie, on l’a rapidement
Remiremont, dans les Vosges. Un autre
événement anime cette magnifique qui m’évoque rebaptisée la Bête à chagrin, se rappelle-t-il
en rigolant. Soucis de connectique, liaisons
journée de printemps : ce week-end-là, la fin des années électriques de mauvaise qualité, broches de

1980, une balade


c’est la dernière fois que les trains raccordement mal… raccordées, on a tout
desservent les villages nichés plus haut de suite croulé sous les réparations”. Hugues

endiablée et une
dans la montagne. Un adieu salué à coup confirme : de retour de la fête lyonnaise,
de sifflements aigus des michelines, qui en ce fameux 23 mai 1989, au volant de la
retentiront de l’aube au crépuscule dans
les vallées de la Moselle et de la Mose- soirée de fête Xm que nous avons essayée quelques jours
plus tard, il était tombé en panne. Rien
lotte. Mais c’est en vérité la sonnette de la de tout cela avec la “Phase 2” de Jérôme,
porte d’entrée qui me sort de ma torpeur dont le 2.0 turbo CT de 150 ch tourne à
estudiantine. Hugues, concessionnaire aux myrtilles, voici comment la sortie merveille. Trente ans plus tard, à moi le
Citroën et surtout ami de mon grand de la Xm a été somptueusement célé- volant, c’est parti pour un pèlerinage sur
frère, vient nous chercher pour… essayer brée, dans ma petite ville des Vosges. Et “mes” petites routes vosgiennes ! La Xm
la Xm. Superbe profil supervisé par Marc comment cet anniversaire fait ressortir n’est pas si longue (4,71 m), elle est agile,
Deschamps pour Bertone, intérieur cuir, des souvenirs émouvants, certainement la boîte 5 est agréable… Quel dommage
V6 3.0 de 170 ch (la version 24 soupapes fondateurs de ma carrière de journaliste d’avoir si mal démarré son histoire. Car ses
de 200 ch n’est apparue que courant automobile… ennuis lui ont été fatals : sur les 800 000
1990) : une véritable invitation à profiter exemplaires espérés, seuls 331 000 ont été
des petites routes des Hautes-Vosges ! Le grand pardon fabriqués jusqu’en 2000.
Après avoir copieusement valdingué d’un Trente ans plus tard, c’est naturellement De retour à la rédaction, Francis,
côté à l’autre de la confortable banquette vers mon ami Hugues que je me suis aujourd’hui en charge de notre rubrique
– à l’époque, il ne me serait venu à l’idée tournée pour savoir s’il connaîtrait une Sport mais rédacteur en chef de L’Auto-
ni de prendre le volant ni de boucler Xm “photographiable” pour ce retour mobile Magazine à l’époque, se remémore
ma ceinture à l’arrière –, j’ai regagné la aux sources. Heureux hasard, Jérôme, à son tour : “Notre premier modèle d’essai
maison en titubant… moins cependant le réceptionnaire de la concession, en s’est effondré sur ses quatre roues, alors
qu’au terme de cette journée inoubliable, possède une, en plus de sa Méhari, de que nous venions de l’emprunter à Citroën.
très arrosée, où de nombreux amis nous sa 2 CV 6 Spécial et de sa ZX Volcane ! Système hydraulique kaput.” Mais rien n’y
avaient rejoints pour admirer “la nouvelle Son année-modèle 1998, sauvée in fait : la Xm incarne pour moi deux paren-
Citroën”. Jusqu’à tard dans la nuit, mon extremis de la casse malgré ses seulement thèses magiques volées au temps, en 1989
père derrière son barbecue, ma mère 86 000 km au compteur, semble sortir tout et… en 2019. /// TEXTE ALEXANDRA LEGENDRE
improvisant quiches lorraines et tartes droit d’usine : elle est absolument impec- PHOTOS BERNARD ROUFFIGNAC

139 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


HELD ROOT
Le neo-rétro est toujours à la mode, en
témoigne le Root, un intégral en fibre de
verre au look d’époque. Uni ou décoré, le
design minimaliste fait écho aux casques
de course d’antan. L’intérieur est amovible
et lavable et la large visière se clipse avec un BRACELET DE MONTRE I-UNIQUE
bouton-pression. I-Unique propose un bracelet de montre en caoutchouc
1 300 g en taille M. Du XS au XL. totalement personnalisable. Avec 12 textures qui
À partir de 189,95 €. www.held.de imitent différents matériaux (carbone, cuir, toile…),
des surpiqures contrastantes et pas moins de 18
couleurs, chacun y trouvera son compte ! Trois tailles
d’entre-cornes (18, 20 et 22mm) sont disponibles.

Caprices des
À partir de 220 €.
www.i-unique.ch

pères
Besoin d’une idée cadeau de dernière
minute ou simplement envie de vous faire WATERROWER
Le sport avec classe, c’est ce que propose WaterRower avec
plaisir ? Suivez le guide ! son rameur fait d’alu, d’inox ou de bois. Sa résistance à eau
permet de travailler 80 % du corps sans forcer. En option, la
poulie connectée SmartRow permet d’accéder à toutes les
statistiques d’une séance via une application dédiée.
À partir de 999€. www.waterrower.fr

GLEN TURNER RUM CASK FINISH


Ce Single Malt d’exception s’appuie sur l’expertise des
artisans Glen Turner. La double maturation à travers un
premier long vieillissement en fûts de Bourbon suivi
d’un autre en fûts de Rhum AOC de la Martinique offre
des notes de caramel, de vanille toastée et de noix
épicées. Authentique et déroutant, pour les amateurs
de Scotch à la recherche de nouvelles expériences.
70 cl - 40° - 19,95 € disponible en GMS

L’OR BARISTA
Parce que le rituel matinal a son importance,
L’Or dévoile son percolateur haute
performance Barista. Avec pas moins de
19 bars de pression, le système est à même
de produire un café de qualité, comme au
bistrot. La Barista est compatible avec la plupart
des capsules simples et double espresso
du marché et l’eau monte en
température en seulement 25 s.
À partir de 99 €.
www.lorespresso.com
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.
140 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
En kiosques
DÉCOUVERTE

NEW STRATOS

Les divas
ne meurent jamais
Les machines d’exception survivent dans la mémoire collective bien après
leur fin de carrière. Mais certaines envoûtent tant que leurs aficionados veulent
les ressusciter. La Stratos est de ces obsessions.

142 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


Crédit photo

143 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


DÉCOUVERTE

Cette “Alitalia” ressuscitée par la


Manifattura Automobili Torino est la n° 1 d’une
série qui n’excédera pas les 25 exemplaires.
Elle s’est envolée pour l’Allemagne peu après
notre reportage exclusif .

E
n gravissant cette dune de Monca-
lieri, au sud de Turin, l’illusion est
totale. Tel un Sandro Munari qui
aurait 40 ans de moins, on s’imagine
démarrer notre “Alitalia” pour voler vers
une 34e victoire. Toutefois, cette Stratos
– venue dégourdir ses 540 ch en exclusi-
vité pour L’Automobile Magazine – n’est
pas exactement la Lancia de nos souvenirs.
Et le champion italien qui vient de fêter ses
79 ans a déjà largement marqué son temps
en ayant remporté 50 % des 66 épreuves
qu’il a pu terminer (117 départs de course
au total). N’empêche, les jappements du
V8 Ferrari, qui propulse cette réincarna-
tion que l’on doit à la Manifattura Auto-
mobili Torino (MAT), donnent la chair
de poule. De quoi tutoyer le V6 2.4 l
d’époque que la Lancia empruntait à la
Dino 246 GT ? En tout cas, la base roulante
de cette néo-rétro – rien de moins que celle
de la F430 raccourcie d’une dizaine de
centimètres – fera aussi bien que la Stratos
originelle dont le pilotage réclamait tout le
talent des Jean-Claude Andruet, Bernard
De par sa structure Darniche, Gérard Larrousse ou Michèle
carbone, la Stratos de MAT Mouton, pour ne citer que les hérauts fran-
s’annonce plus rigide et çais de cette bête de rallye. Et c’est crucial,
100 kg plus légère que car la gageure de toute recréation est de
la Ferrari F430, dont elle ne pas souiller la légende qu’elle prétend
reprend châssis alu, trains faire revivre.
roulants et V8 4.3 à boîte
manuelle. Avec 2,3 kg/ch, elle Le flacon et l’ivresse
offre le rapport poids/puis- Les frissons viennent aussi du fait que
sance d’une Lamborghini cette New Stratos roule bel et bien, après
Huracan Evo… tant de tentatives avortées de relancer la
diva. Passons sur les réplicas de micro-
artisans (Transformer, Hawk, Lister Bell…),
des acteurs plus ambitieux s’y sont aussi
cassé les dents. En 2000, Stola, carrossier
turinois de renom, sollicite le maestro
144 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
Avant même
d’envisager de
commander cette
Stratos, vérifiez
que vous avez
une Ferrari F430
à sacrifier. Elle est
indispensable à la
transformation

Crédit photo

145 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


Vendue 70 000 francs à l’époque,
la Stratos était plutôt une affaire entre
une Alfa Romeo Montréal V8 (49 990 F)
et une Maserati Merak à peine plus
puissante (208 ch contre 190), 400 kg
plus lourde et tarifée plus de 189 000 F !
Cette réédition s’avère elle aussi légère
(alu ou carbone contre acier et polyester
en 1971) sauf côté… tarif !

NEW STRATOS
Prix : n.c., Moteur 8 cyl. en V à 90° 32S, 4 308 cm3
Puissance 540 ch à 8 200 tr/mn, Couple 519 Nm
à 3 750 tr/mn, Transmission propulsion méca.
6 vitesses, Poids 1 247 kg (AV 44% - AR 56%),
L/l/h : 4,18/1,97/1,24 m, Vitesse maxi : > 275 km/h,
0 à 100 km/h 3.3 s, 0 à 200 km/h 9,7 s,
Conso. mixte : nc. Fabriquée en Italie

146 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


DÉCOUVERTE

Marcello Gandini en personne pour qu’il


réinterprète la HF de 1971. Las ! Seule
une maquette verra le jour. Cinq ans plus
tard, Fenomenon surprend son monde
à Genève avec une Stratos des plus
modernes – il a récupéré l’usufruit de l’ap-
pellation – qui vise une utilisation routière,
en particulier sur des revêtements où les
supercars ne peuvent aller. Il se susurre
que les Anglais de Prodrive – sommité du
monde du rallye – pourraient la produire.
Le prototype, élaboré avec les Français du
studio D3, s’avère l’aboutissement d’une
passion partagée entre l’Autrichien Chris-
tian Hrabalek – alors aspirant designer – et

Photos Mat, constructeur.


son prospère papa qui posséderait jusqu’à
neuf exemplaires de la fameuse Lancia.
Mais, en 2015, père et fils se déchirent
au tribunal sous prétexte que Christian
ne rend pas quatre Stratos qu’Ernst lui a
“prêtées et non données”, comme l’assure
sa progéniture.
Reste que l’idée a séduit Michael et Maxi-
milian Stoschek, acteurs fortunés de la
distribution de pièces automobiles outre- Voulue par
Rhin qui, eux, commissionnent Pinin-
farina pour transformer une F430. Et
Cesare Fiorio
voilà que, début 2011, la New Stratos est pour maintenir
la suprématie de
présentée en grande pompe à l’essai sur le
circuit du Castellet (voir “L’A.M.” n° 777)
avec l’idée que 25 exemplaires seraient
produits. Nouvelle interruption… qui fait Lancia en rallye,
dire que Ferrari aurait fait les gros yeux la Stratos a survolé
ses rivales, mais n’a
autant auprès des clients que des poten-
tiels sous-traitants. Pourtant, c’est bien
cette idée que relance, ici, l’ingénieur
Paolo Garella dont MAT, le bureau d’ingé- pas été conçue pour
nerie créé en 2014, détient la licence des
Stoschek. À son actif, cet ancien de Pinin-
un usage routier
farina a plus d’une cinquantaine de projets
de Ferrari, Maserati ou encore Bentley sur serie en polyester – assez rare à l’époque
mesure pour des clients non moins sélects. mais facile à réaliser et moins coûteuse –
Cette New Stratos est donc bien de ces est retenue. L’homologation “Groupe 4”
petits miracles à l’italienne. tarde jusqu’au 1er octobre 1974, mais, dès
avril 1973, la Stratos s’impose en Espagne
Edition très limitée au Rallye Firestone, avant d’accumuler
Si l’originale, avec 3,71 m, s’avère 10 centi- plus de 80 victoires de niveau interna-
mètres plus courte qu’une Mini actuelle, tional avec une triple couronne de cham-
sa descendante affiche 4,18 m. Soit la pionne du monde des rallyes de 1974
longueur de la nouvelle Alpine A110 dont à 1976.
l’ancêtre, la berlinette, avait justement Un incroyable palmarès qui, pour
mis fin au règne de la Fulvia HF en rallye, certains, justifie le financement de cette
poussant Cesare Fiorio, homme lige de New Stratos affûtée, rare – cinq exem-
Lancia et fondateur de l’écurie Squadra plaires ont déjà été vendus sur les vingt-
Corse HF dès 1963, à vite lui trouver une cinq prévus – et inaccessible. Puisqu’en
remplaçante. Et plus question de partir plus de la Ferrari F430 qu’il faut confier
d’une voiture de série. Appuyé par Pier à MAT pour la transformation, une enve- Comme dans l’originale, les bacs de portière
Ugo Gobbato, un ex-Ferrari directeur loppe de 550 000 euros est à prévoir. de la New Stratos peuvent loger un casque !
général de Lancia, Fiorio commande à En échange, on dispose d’un engin Une transformation sur base Ferrari que le turinois
l’équipe technique de Sergio Camuffo atypique, précieusement manufacturé et privilégie en boîte méca. pour retrouver le
une “machine à gagner” qui reprend le qui s’annonce aussi grisant à mener que “parfum de la machine d’époque”.
nom et la silhouette en coin d’un ovni du la première Stratos, brutale et rétive.
design présenté en 1970 par Bertone : la Or, derrière un volant, n’est pas Sandro
Stratos Zero. La réglementation obligeant Munari qui veut. /// TEXTE STÉPHANE
à produire 500 exemplaires, une carros- MEUNIER - PHOTOS PIOTR DEGLER

147 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


DÉCOUVERTE

Mouvements Par Stéphane Meunier


Heures locales
 Très apprécié avec l’explosion des relations inter-
nationales (déplacements, vidéo-conférences…),
l’affichage d’un second fuseau horaire est une
complication récente, comparée à d’autres (phase
Ralf Tech médical. Si, d’origine, le mouvement
suisse propose trois compteurs, il a été
de lune, chronographe…). Si cette fonctionnalité
ne réclame que quelques lignes de code sur les
Chronographe habilement décidé de ne garder que ceux smartphones, elle a plus de conséquences tech-

1 Reconnu pour ses montres destinées des heures (à 6 h) et minutes (12 h) pour niques (roues additionnelles, cames…) sur une
aux forces spéciales, Ralf Tech inau- plus de pureté, tandis qu’une discrète date montre mécanique. Certains horlogers n’hésite-
ront pas à installer deux mouvements qui posent
gure ce chronographe aux multiples argu- perce à 3 h. Une série limitée à 55 exem- des problèmes d’encombrement et de synchroni-
ments tant objectifs (fabrication, mouve- plaires, comme c’est la tradition chez sation. Mais la forme la plus achevée reste l’Heure
ment…) que subjectifs (design, Raidillon. Universelle proposée par Patek Philippe dès les
couleurs…). Ainsi, à son vocabulaire Acier 316L, diamètre 41 mm, verre saphir années 30 : un disque intérieur 24 heures indique
esthétique propre, l’horloger tricolore bombé 3,5 mm, fond vissé et numéroté, en continue l’heure locale pour une trentaine de
adosse la réputation d’un solide calibre étanchéité 100 m – calibre auto. ETA Valjoux 7750 – villes réparties sur le cadran. D’autres solutions
8R48 Seiko qui se targue d’un dispositif 25 rubis – 28 800 A/h (-5/+15 s/jour) – 42 heures mono-mouvement vont ensuite afficher un
roue à colonnes et embrayage vertical de marche. 3 950 € sur nubuck et déployante. second horaire via un compteur secondaire ou
– comme chez Rolex ou Breitling – assu- dans un guichet, et même selon que l’on regarde
rant plus de fluidité et d’efficience lors des
déclenchements et remises à zéro. Un outil
Briston la face ou le dos de la montre (Reverso…). Actuel-
lement, la solution la plus simple est dite GMT
dont l’assemblage final est réalisé dans Clubmaster GMT où une deuxième aiguille dont la course prend
24 heures, indique sur une couronne graduée,
l’atelier parisien, et certainement futur
“collector” puisque limité à 100 unités. 4 Initialement considérées comme
des accessoires de mode (forme,
préalablement ajustée, l’horaire à destination.

Acier 316L, diamètre 43,9 mm, épaiss. 17,5 mm, mouvement quartz…), les montres


verre saphir bombé 3,5 mm, fond vissé et numéroté, Briston accèdent graduellement au monde indication cruciale sur toute “Plongeur”
étanchéité réelle 200 m – calibre auto. RTAC002 horloger avec de vrais mécanismes, et qui se respecte.
à roue à colonnes (base Seiko 8R48) – 34 rubis même des complications. Telle cette GMT Acier inox traité PVD Titane, diamètre 44 mm,
– 28 800 A/h – 45 heures de marche. 3 300 € sur au boîtier carré-cambré et à la lunette lunette unidirectionnelle, verre saphir antireflet,
nubuck matelassé. 24 heures jour/nuit (rouge/bleu) bidirec- étanchéité 300 m – mouvement auto. AL-525 (base
tionnelle que vient pointer une grande Selitta) – 26 rubis – 28 800 A/h – 38 heures de
Anonimo aiguille laquée rouge fort lisible
(2e fuseau). Animée d’un mouvement
marche. 1 295 € sur cuir et bracelet caoutchouc.

Nautilo Vintage automatique suisse avec date à 3 h, elle Seiko


2 SiNautilo
vous n’aviez pas déjà cédé à la
– entre autres dans sa
forme un ensemble aussi original que
pratique pour les voyageurs qui retien- Prospex Twilight Blue SPB097j1
version cadran soleillé bleu –, cette “cioc-
colato” risque de balayer vos hésitations.
dront une des 500 pièces pour chacune
des quatre versions prévues (lunettes 6 Dès 1965, la manufacture japonaise
lance une “Plongeur” qui, pour
Alliant modernité et nostalgie, cette noir/blanc, noir/bleu ou noir/vert). beaucoup de fans de Seiko, s’avère un
Anonimo revendique autant son italianité Acier 316L, diamètre 42 x 42 mm, verre saphir collector désormais inaccessible. Cette
(formes, matières…) que sa fabrication bombé 2,1 mm, fond, cornes et couronnes solide Twilight Blue (44 mm) s’inspire,
suisse et un mécanisme de même prove- vissés, étanchéité 100 m – mouvement auto. elle, plutôt de son évolution “68” au
nance. Une élégante avec date à 6 h qui Selitta SW330-1 – 25 rubis – 28 800 A/h – 42 heures célèbre mouvement haute-fréquence
peut s’adapter à une vie – très – active du de marche. 1 250 € sur Nato nylon. (10 Hz), autre pièce de collection. Même
fait de ses caractéristiques tout temps si cette Prospex série spéciale est à diffu-
(lunette céramique unidirectionnelle,
couronne décentrée et vissée…).
Alpina sion limitée, elle reste bien plus aisée à se
procurer et à porter au quotidien que ses
Acier 316L, diamètre 42 mm, épaiss. 11,8 mm, Seastrong Diver 300 m ancêtres. Elle est, en effet, taillée pour l’ef-
lunette céramique, verre saphir antireflet,
étanchéité 200 m – mouvement auto. 5 Branche sportive de la manufacture
Frédérique Constant (Groupe
fort (traitement anti-éraflures, verre
saphir, mécanisme maison ultra-éprouvé,
Selitta SW200-1 – 26 rubis – 28 800 A/h – Citizen), Alpina a pour habitude de couronne décentrée, étanchéité 200 m…),
38 heures de marche. 2 190 € sur cuir. proposer des outils qui savent aussi offrant une résistance qu’on ne peut
donner l’heure. Elle est d’ailleurs le four- espérer d’une ancienne. Une SPB097j1
Raidillon nisseur officiel de la Fédération française
de ski. Cette Seastrong ventrue (44 mm)
dont le matricule contraste avec son inspi-
ration couleur poétique puisqu’elle
41 – CIC-301 semble plutôt taillée pour les descentes… évoque le coucher du soleil sur l’île de
3 Avec ce chrono à carrure asymé-
trique, l’horloger belge investit le
marines, avec son étanchéité à 300 m. Si
son fabricant met en avant la finition
Malte… Vous voilà paré pour la célèbre
baie de La Valette !
segment des montres de formes tout en plaquée bronze de cette Diver, ce sont Acier traité anti-éraflures, diamètre 44 mm,
restant sportif. Il est signé par le designer plutôt ces versions – façon titane – à épaiss. 13,1 mm, étanchéité 200 m, amagnétique
anversois Axel Enthoven qui, depuis plus cadran gris ou bleu et index patinés (ou à 4 800 A/m, saphir antireflet double face, calibre
de quarante ans, croque aussi bien des blanc) qui s’accordent le mieux avec la auto. Seiko 6R15, 23 rubis – 21 600 A/h – 50 heures
trams et des meubles que du matériel “grrossse” et rutilante aiguille des minutes, de marche. 1 200 € sur acier + bracelet silicone.
149 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
HOMMAGE

NIKI LAUDA (1949-2019)

Le courage, la rigueur
et le talent
M
onza, le 10 septembre 1976 au d’épouvante. La gravité de son état est telle médecin réticent insister fermement pour
matin, juste avant la première qu’à l’hôpital les médecins ne croient guère que les terribles séances de “nettoyage” de
séance d’essais libres du Grand en sa survie. Il reçoit l’extrême-onction. son système respiratoire se poursuivent.
Prix d’Italie de Formule 1. Trois Ferrari La suite, Lauda l’a racontée, avec des Car, hélas, en plus des dommages irré-
sont prêtes, une pour le Suisse Clay mots précis et saisissants, et les images du versibles sur sa peau, Niki a inspiré des
Regazzoni, pilote de la Scuderia depuis film Rush de Ron Howard en 2013 ont su émanations nocives et destructrices. Mais
1974, une pour l’Argentin Carlos Reute- donner la mesure de l’infini courage de il est prêt à l’impossible pour surmonter
mann, débauché de chez Brabham avec l’homme, de sa pugnacité sans limites, l’insurmontable, pour redevenir le
un contrat en “rouge” pour remplacer des horribles souffrances qu’il a subies pilote leader de la Scuderia Ferrari, pour
Lauda, et, énorme surprise, une pour… des heures durant, restitués avec réalisme conquérir un deuxième titre mondial, lui
Niki Lauda, contre l’avis d’Enzo Ferrari. par l’acteur allemand Daniel Brühl qui qui avait pris le départ de ce maudit Grand
Quarante jours plus tôt, au Grand Prix l’incarne à l’écran. On le voit auprès du Prix d’Allemagne alors que le cap de la
d’Allemagne, l’Autrichien n’a pu avoir la mi-saison était franchi avec une avance au

Un mois et demi
vie sauve que grâce à l’intervention de championnat du monde quasiment irrat-
quatre pilotes courageux, dont l’Italien trapable par ses adversaires.

après avoir été


Arturo Merzario, qui l’a sorti du brasier En ce matin de septembre, c’est lui, ce
avant que les secours arrivent sur les lieux. miraculé, qui débarque à Monza devant
Niki est en vie mais les séquelles du long
calvaire qu’il a enduré dans sa F1 sont extrait de sa une tribune de tifosi médusés : il est
là ! Dans la voie des stands, tout le petit
considérables. Dans le choc, son casque voiture en feu, il monde de la F1 n’en croit pas ses yeux.

reprend le volant
intégral s’est dégrafé et, à tout jamais, son On ne voit que le regard bleu de ce grand
visage portera les marques de ces minutes brûlé couvert de bandages. On pense aux
lésions, sinon visibles, du moins probables,
sur son visage, ses mains, son corps. Pas à
ses poumons ni à ses bronches. Il est là,
déterminé comme il l’est depuis toujours.
Comme avant, il est déjà dans sa course,
coupé du monde. Cette première démons-
tration de bravoure n’est, on ne le sait pas
encore, que le prélude à un week-end inou-
bliable. Il signe le cinquième temps des
essais et distance ses deux équipiers, pour-
tant autrement plus en forme physique
que lui. En course, sur un circuit italien
vétuste où le danger est permanent, après
un départ raté, il entame une remontée au
cours de laquelle il humilie Reutemann
en le dépassant pour terminer quatrième.
Résultat, malgré les deux forfaits en
Autriche et aux Pays-Bas pendant qu’il se
battait pour sa survie et les victoires de
James Hunt (McLaren) en Allemagne et

Les deux patrons de Mercedes F1 :


Toto Wolf, directeur exécutif et Niki Lauda,
directeur non éxécutif. Ce duo très lié,
photographié ici à Barcelone en 2016,
a connu une très grande réussite.
150 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
151 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
HOMMAGE

En 1984, troisième
titre de champion
du monde pour
un demi-point face
à Prost !

aux Pays-Bas, Niki reste leader au cham- Ci-dessus, Lauda dans sa Ferrari avant
pionnat face à l’Anglais, 64 points contre le départ du GP des États-Unis Ouest 1977,
47. Deux GP plus tard, avant la finale au à l’orée d’une saison où il sera couronné
Japon, l’écart a fondu, 68-65, mais Lauda pour la deuxième fois.
ne baisse pas les bras. Sauf qu’à Fuji, c’est Ci-contre, Prost et Lauda, équipiers chez
le déluge et Niki renonce, Hunt est cham- McLaren, en 1984.
pion pour un point. Et Lauda, même s’il Ci-dessous, Niki à Hockenheim en 2000,
avait mis un terme à sa carrière ce jour-là, coiffé de son éternelle casquette rouge.
était déjà entré dans l’his-
toire. Mais cet homme
hors du commun n’allait
pas en rester là. Désor-
mais, plus personne ne
le regarde comme avant.
Hier, on le surnommait à reprendre le volant, le voilà de nouveau
“l’ordinateur” pour la en piste avec une McLaren en 1982.
perfection de son pilo- Après deux années pleines sans piloter
tage, l’excellence de ses et seulement trois GP, il gagne encore
trajectoires mais aussi, une fois malgré l’arrivée d’une nouvelle
au second degré, pour génération aux dents longues. En 1984,
son attitude : pas fran- il découvre le turbo et son nouvel équi-
chement communicant, pier, Alain Prost, de six ans son cadet. Une
facilement distant, tota- saison palpitante, un final incroyable au
lement immergé dans Portugal avec un troisième sacre pour
son univers, la Formule 1. un demi-point. L’année suivante, il est
En 1977, c’est définitive- en roue libre et sort par la grande porte
ment un héros. Et, pour toujours. Reute- N’empêche, Bernie Ecclestone, le proprié- en marquant les 9 derniers points de sa
mann, son équipier, est battu, une victoire, taire de Brabham, et Gordon Murray, son carrière, aux Pays-Bas, autrement dit ceux
quatrième au championnat pendant directeur technique, le convainquent de de la victoire, la vingt-cinquième, comme
que l’Autrichien multiplie les podiums. piloter pour leur écurie en 1978. Excepté Jim Clark. Ce jour-là, c’est tout juste si l’on
Pas d’extravagance ni d’attaques “suici- une victoire étonnante avec la contestée se souvient qu’il n’a cessé de souffrir dans
daires” contre les adversaires, il domine BT46B “aspirateur”, son palmarès ne s’enri- son corps depuis presque dix ans.
pleinement son sujet, il est le maître de la chit pas et Niki ne finit pas la saison 1979. Il S’en souvenait-on encore l’été dernier,
Formule 1. Il n’a rien perdu de son style, quitte la F1 avec des envies d’aéronautique, quarante-trois ans après son accident,
Photos Bernard Asset

si pur, que vu de l’extérieur il semble aller et fonde Lauda Air. Il pilote lui-même, mais quand l’état de son système respiratoire
moins vite que d’autres. L’évidence du plus tard un de ses charters, un Boeing 767 s’est dégradé ? Dans l’équipe Mercedes,
talent. Logiquement, il est couronné de victime d’un défaut technique imputable dont il était actionnaire et directeur non
nouveau et avec lui la Scuderia, qui, après au constructeur américain, s’écrasera en exécutif, Niki aura continué à jouer un
une bonne décennie de vaches maigres, Thaïlande, faisant 223 morts en 1991. rôle important auprès des pilotes. Il avait
est une nouvelle fois au zénith. Qu’importent les raisons qui le poussent 70 ans. /// FRANCIS MONSENERGUE
152 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019
DÉCOUVERTE

24 HEURES DU MANS

Tiercé
gagnant
Dans la famille des pilotes Porsche, trois Français
brillent. Au Mans, Kevin joue le titre mondial
en catégorie GT, mais Frédéric et Patrick visent
le podium. Rencontre.

S
i Ferrari a renoué officiellement Il a trouvé sa voie dans la “Porsche Cup” :
avec les courses d’endurance il y a “J’ai choisi cette discipline car, au vu du
quelques années, son engagement parcours d’anciens de la Coupe, j’ai compris
n’a rien à voir avec celui de Porsche. L’al- que ce pouvait être une bonne piste. Le fait
lemand est aussi présent dans la plupart de l’avoir gagnée en France en 2011, puis
des championnats nationaux à travers le en Allemagne en 2013, m’a permis de me
monde, sans oublier la fameuse Carrera faire connaître auprès des dirigeants de la
Cup organisée depuis trente-trois ans, véri- marque, toutefois c’est McLaren qui m’a
table pépinière de champions. En 2019, recruté en 2014.”
ils sont 25 pilotes à courir pour Porsche,
un cas unique dans l’univers de la course La bonne trajectoire
automobile. Au sein de ces talents de haut Fin 2015, en fin de contrat avec la firme
niveau, un trio de Français, Kevin Estré, anglaise, Estré est sollicité par Porsche. Le
Frédéric Makoviecki et Patrick Pilet qui, voilà donc intégré pour disputer le cham-
à eux trois, ont gagné toutes les grandes pionnat du monde d’endurance (WEC) :
classiques de l’endurance. Un quatrième “J’ai découvert une véritable famille où règne
Français, Mathieu Jaminet, 24 ans, un authentique respect des personnes. La
auteur d’une formidable saison 2017 en longévité des carrières y est incroyable avec
Carrera Cup, a été intégré dans l’entité des pilotes qui sont là depuis plus de quinze
“jeune pilote” et disputera ses premières ans, qui ont plus de 40 ans. C’est une fierté
24 Heures du Mans en compagnie d’un de rejoindre ce groupe avec des gens comme
autre “jeune”, le Norvégien Dennis Olsen, Romain Dumas qui « ont un logo Porsche sur
et de l’expérimenté Sven Müller sur une le front ». Dans l’équipe, la relation est vrai-
911 RSR affûtée, la n° 94. ment exceptionnelle.”
Prétendant au titre mondial pilotes, Kevin Au Mans, il partage le volant de la 911 RSR
Estré, 30 ans, a gagné la Formule Campus n° 92 avec son équipier habituel, le Danois
en 2006 mais a très vite réalisé que s’il Michael Christensen, et le Belge Laurens
voulait réaliser son rêve, devenir pilote Vanthoor, troisième pilote obligatoire pour
professionnel, il fallait oublier la mono- les épreuves de 24 Heures. “En GTE Pro,
place compte tenu des budgets à apporter. explique Kevin, le niveau de pilotage est très
154 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
De gauche à droite,
Frédéric Makowiecki,
Kevin Estré et Patrick Pilet,
trois valeurs sûres
de la grande écurie Porsche
dans les courses
d’endurance sur tous
les continents.

Crédit photo

155 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019


DÉCOUVERTE

La redoutable 911 RSR a conquis


le titre mondial 2018. Elle a débuté
aux 24 Heures de Daytona 2017,
2e avec Pilet-Makowiecki derrière
la Ford GT de Bourdais.

élevé et le nombre de voitures très important, rière. “La 911 a beaucoup évolué et n’a plus

LMP1, un avenir c’est extrêmement disputé. Tout au long de la


super-saison 2018-2019, Porsche n’a jamais
un comportement aussi atypique. La RSR a
des caractéristiques plus proches des modèles
incertain survolé les débats mais a toujours placé au
moins une voiture sur le podium à chaque
à moteur avant alors que la McLaren ressem-
blait plus à l’ancienne Porsche avec un train
Les 24 Heures du Mans (15-16 juin 2019) course. Le Mans est une épreuve très dure qui avant pas facile.”
clôturent la super saison entamée en mai ne ressemble à aucune autre, en particulier à Si Le Mans ne figure pas encore à son
2018. Exceptionnellement les titres mondiaux cause d’une aérodynamique spécifique. L’an palmarès, il est en revanche très fier de
sont donc attribués après deux éditions de la dernier, les BMW étaient les meilleures la s’être imposé sur le Nürburgring en 2018 :
classique mancelle. La prochaine saison (huit nuit mais dans la journée, c’était les Ferrari “Des quatre grandes courses de 24 Heures,
épreuves) commencera par les Six Heures de
alors que nous étions plus constants sur la l’allemande est de loin la plus dure par
Fuji le 6 octobre 2019 et s’achèvera par Le Mans
les 13-14 juin 2020. Toyota sera toujours là durée. Donc, on ne peut pas dire que nous rapport au Mans, Spa et Daytona. Le circuit
mais, pour la suite, un nouveau règlement aura sommes favoris même si avec mes deux équi- est très long, les conditions météo très chan-
vu le jour et bien malin qui peut dire ce qui va piers, nous avons gagné en 2018.” geantes, pluie, brouillard, énormes flaques
changer. La version “Hypercar” (des modèles Parmi les adversaires à redouter, figure d’eau. La nuit, il faut souvent improviser.”
hybrides avec des carrosseries inspirées de la une autre RSR, la n° 91 de Richard Lietz et Cette course épique, Fred l’a gagnée avec
série), qui semblait intéresser Aston Martin Gianmaria Bruni également postulants au Patrick Pilet l’an passé.
et McLaren, n’a guère suscité d’engouement titre qui, comme en 2018, seront épaulés
excepté chez Toyota qui avait fait des proposi-
tions aux instances fédérales et à l’Automobile
par Frédéric Makowiecki (38 ans). Ancien Pilet, l’habitué des 24 H
vainqueur de la Coupe Porsche française Pour sa onzième participation au Mans,
Club de l’Ouest. La saison 2020-2021 se
résume donc à un point d’interrogation, au (2010), le Nordiste a ensuite piloté pour Patrick fait équipe, sur la RSR n° 93, avec
moins pour la catégorie reine LMP1, le LMP2 Aston Martin, McLaren, Ferrari et Honda deux anciens vainqueurs de l’épreuve sur
et les Grand Tourisme n’étant pas concernés avant que la marque allemande ne vienne la 919 Hybrid, Nick Tandy (2015) et Earl
par une refonte profonde. Cependant, après le chercher. Comme Estré, il s’y sent bien : Bamber (2015 et 2017). Comme Estré
les 24 Heures 2019, BMW n’engagera plus ses “Pour avoir fréquenté d’autres construc- et Makowiecki, Pilet (37 ans) a couru en
magnifiques M8 en WEC, à la suite de résultats teurs, je peux affirmer que se retrouver dans monoplace, puis a basculé vers la Carrera
décevants, mais pourrait continuer de courir le giron de Porsche est une chance. Avec eux, Cup France en 2007 et a été sacré cham-
aux États-Unis. En revanche, plus de Ford qui le rêve devient réalité, les dirigeants sont pion d’emblée, une première dans la
arrête ses programmes WEC et américain. ouverts à la discussion et ont un contact rela- discipline, avant de passer en Super Cup
tionnel qu’on ne retrouve pas forcément chez la saison suivante, celle où se retrouvent
les autres. Je suis arrivé en 2014 quand il a les meilleurs en lever de rideau de certains
fallu remplacer les pilotes de GT sélectionnés Grands Prix de F1. À l’époque, le plus
pour le programme LMP1 (la 919 Hybrid).” ancien Porschiste du trio ne manquait
Également pilote Nissan en Super GT au pas d’arguments pour se faire remarquer,
Japon cette saison, Makowiecki maîtrise mais sa détermination à pouvoir vivre de
autant les machines à moteur avant qu’ar- sa passion était telle qu’il n’a pas hésité
156 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
ABONNEZ-VOUS À
Ou abonnez-vous sur www.automobile-magazine.fr/abonnement

4.90 €
3,
PAR NUMÉRO
90 €
OFFRE LIBERTÉ
À DURÉE LIBRE

OFFRE
LIBERTÉ ABONNEZ-VOUS SANS ENGAGEMENT !
3,90 € au lieu de 4,90 €
Chaque mois, retrouvez nos essais, nos enquêtes et toute
l’actualité du secteur automobile.

BULLETIN D’ABONNEMENT
À retourner à L’Automobile Magazine – Service Abonnements - 4, rue de Mouchy – 60438 Noailles Cedex

Ou abonnez-vous sur www.automobile-magazine.fr/abonnement

❏ OUI, je m’abonne à L’Automobile Magazine chaque mois MES COORDONNÉES : A19878DL


pour 3,90 € seulement.
Nom : ........................................................................................................
Prénom : ...................................................................................................
JE CHOISIS DE RÉGLER PAR :
❏ Carte bancaire (Visa, Eurocard ou Mastercard) Adresse : ..................................................................................................
N° : ffff ffff ffff ffff
CP : ffff Ville : ...............................................................................
Date de validité : ff ff Tél : ............................................................................................................
E-mail : ......................................................................................................
Signature
❏ Cochez cette case pour être informé(e) des offres promotionnelles de L’Automobile Magazine.
❏ Cochez cette case pour être informé(e) des offres promotionnelles de ses partenaires.

Vous pouvez acquérir séparément chaque numéro de L’Automobile Magazine au prix de 4,20 € ( hors n° spéciaux ).
Tarifs étrangers nous consulter svp au 00 33 1 55 56 70 52. « Conformément à la loi informatique et Libertés du
06/01/78, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux données personnelles vous concernant. Par notre
intermédiaire, vous pouvez être amené à recevoir des propositions d’autres sociétés. Si vous ne le souhaitez pas, il
vous suffit de nous l’écrire en indiquant vos coordonnées ».
DÉCOUVERTE

Sans surprise, Toyota est


devenu champion du monde LMP1
de la super saison 2018-2019,
et espère renouveler le doublé de
2018 avec Alonso dont c’est la dernière
participation en endurance.

à postuler directement auprès du big


Victorieuse en 2018 dans boss de la compétition d’alors, Hartmut
la Sarthe, l’équipe française est Kristen : “Je n’avais pas son adresse mail
en lice pour un titre mondial mais j’ai tenté le coup et c’est arrivé sur son
dans la catégorie LMP2. ordinateur. J’avais préparé un courrier
très argumenté, je voulais le convaincre
de me faire passer un test. Ça a marché et,
depuis 2008, je suis toujours là !” Et avec
un sacré palmarès : “Je suis bien incapable
de dire combien de courses j’ai gagnées.” On
citera les plus marquantes : 24 Heures de
Spa-Francorchamps et du Nürburgring,
12 Heures de Sebring et “Petit Le Mans”
sur le circuit américain de Road Altlanta
en Géorgie.
Avec un programme comprenant le WEC
et le championnat américain, Patrick
dispute 16 courses par an et, fort de sa
grande expérience, il a aussi en charge
le coaching des jeunes pilotes de la

Alpine : jouer la gagne


Carrera Cup. Ainsi, en mai, il a participé
à un stage de préparation physique en
altitude à Font-Romeu (Pyrénées-Orien-
L’équipe Signatech Alpine n’a pas le choix ! Pour menté, Nicolas Lapierre, joue un rôle déterminant tales). “J’en ai profité pour rester un jour
gagner les 24 Heures une seconde fois d’affilée dans l’écurie et sait, comme le dit Sinault, “faire de plus et travailler seul avec l’entraîneur.
et devenir championne du monde LMP2, elle passer les messages auprès de ses équipiers, le C’est important d’être au maximum de sa
doit obligatoirement terminer devant ses trois Brésilien André Negrao et le Français Pierre Thiriet.
poursuivantes au championnat, toutes pouvant, N’empêche, nous n’avons pas d’autre issue que de
forme avant Le Mans. En piste, le souci,
mathématiquement, prétendre à la couronne jouer la gagne. Comme nos adversaires…” À savoir, c’est la météo, mais le plus dur à gérer, c’est
mondiale. “Nous savions dès l’an dernier que sur les vingt LMP2 engagées, les deux Oreca de l’événement. Il y a beaucoup de tension, de
ce serait très serré, explique Philippe Sinault, le l’écurie chinoise Jackie Chan et celle de l’améri- pression, de sollicitations, ce qui veut dire un
patron de l’écurie. Le règlement, très strict, ne nous caine Dragonspeed avec Pastor Maldonado (ex-F1) risque de perdre sa concentration.” Or, Pilet,
permet pas d’être créatifs, alors il faut se préparer le et Anthony Davidson (ex-F1 et endurance chez comme les 50 autres pilotes du GTE Pro,
Photos constructeurs.

mieux possible et travailler à fond la stratégie pour Peugeot et Toyota). Une belle finale en perspective en a en effet bien besoin tant la bagarre
ne pas faire d’erreur. Aujourd’hui, au Mans, chaque avec ces machines toutes équipées du moteur s’annonce somptueuse entre les quatre
seconde, chaque dixième, même, est important. Gibson, un V8 4.2 de 600 ch, dont certaines sont Porsche 911 RSR, quatre Ford GT, trois
Nous avons commencé l’aventure Alpine en 2013 également menées par une brochette de pilotes Ferrari 488 Evo, deux Corvette et autant
et donc accumulé beaucoup d’expérience, et notre “top” dont Jean-Éric Vergne, Loïc Duval et Romain
trio de pilotes s’entend à merveille.” Le plus expéri- Dumas. F. M. d’Aston Martin Vantage et BMW M8 !
/// TEXTE FRANCIS MONSENERGUE
158 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
DÉCOUVERTE

Philippe Anzemberger (1953-2012)


Après avoir passé trois ans à l’école de photo
des Gobelins, à Paris, Philippe devient
photographe publicitaire avant de collaborer
pour la presse automobile à partir de 1982.
Parallèlement et par passion, il couvre les
24 Heures du Mans et quelques courses
dans l’Hexagone.
set
Bernard As

Le best of de Bernie
160 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
NOM VOITURE

Le plus beau duel


de la F1, Grand
Prix de France
1979, circuit
de Dijon-Prenois

E
xceptionnellement, je ne suis
pas l’auteur de ce best of. La date
anniversaire du célèbre mano à mano
Arnoux/Villeneuve, le 1er juillet 1979, est
une belle occasion pour rendre hommage
à un ami photographe trop tôt disparu,
Philippe Anzemberger, auteur de cette
photo. J’avais connu Philippe à l’école de
photo des Gobelins (Paris), bien qu’étant de
la promotion antérieure à la mienne. C’est
un tirage noir et blanc représentant une
Ford GT 40 au Mans, scotché à l’intérieur
de son casier, qui avait attiré mon attention
et provoqué notre première discussion.
Par la suite, après plusieurs années à
évoluer dans la publicité, il avait comme
moi rejoint la presse automobile, mais côté
nouveautés et essais. Par pure passion, il
allait régulièrement sur quelques courses,
histoire de ramener une “plaque” ou deux,
et surtout “taper la tchatche” avec des
potes. Libre comme l’air de toute contrainte
en cette fin de Grand Prix, et malgré la
première victoire de Jabouille et Renault qui
se profilait, Philippe avait préféré profiter
jusqu’au bout des F1 en bord de piste. Il s’était
ainsi retrouvé presque le seul professionnel
à assister au duel historique Ferrari/Renault
pour la deuxième place, alors que nous étions
déjà tous au pied du podium. Des années plus
tard, conscient de son manque d’organisation
après avoir égaré et retrouvé plusieurs fois
ce cliché, il me l’avait confié en diffusion. Je
devenais l’agent de l’artiste pour cette unique
photo ! L’année avant qu’il nous quitte, j’avais
eu le plaisir de lui verser ses droits pour une
exploitation grand format à l’occasion des
40 ans du circuit de Dijon. Comme j’aurais
aimé célébrer avec lui cette double page…

BERNARD ASSET, 40 ANS DE SPORT AUTOMOBILE


Photographe français de renommée internationale et collaborateur historique de
Crédit photo

“L’A.M.”, Bernie est, depuis les années 70, l’auteur de nombreux clichés d’anthologie.
Fin connaisseur des coulisses du sport automobile, ses anecdotes sont également
mémorables. Tous les mois, il sélectionne pour nous ses coups de cœur.
161 - L’AU T OMOBI L E M AG A Z I N E - J U I L L E T 2 019
LE MOT DE LA FIN
Une tribune ? Un coup de gueule ? Un coup de cœur ? Cette page est la vôtre. Elles attendent vos commentaires sur
opinions@automobile-magazine.fr ou à notre adresse : 172, Bureaux de la Colline 92213 Saint-Cloud Cedex

Leçon Le compte
d’histoire est bon
Dans votre dernier numéro Je suis interpellé par vos
de “L’A.M.”, votre article sur consommations des Nissan
l’Iran rappelle combien les Leaf et Renault Zoe. Vous
Peugeot 206 et 405 y sont annoncez 18,1 kWh pour
omniprésentes. Une situation la Leaf et 22,4 kWh pour
née de l’héritage de la popu- la Zoe. Propriétaires d’une
laire Peykan, une Hillman Zoe R90 41 kWh, après

Photomontage
Hunter fabriquée sous licence 4 000 km pas toujours en
par Iran Khodro et, depuis la mode éco (ville, autoroute et
fin des années 70, avec l’aide campagne), nous en sommes
du groupe PSA, par suite à 15,4 kWh/100 km. Diffé-
de l’absorption des filiales LA LETTRE DU MOIS rence considérable !

Favoritisme ?
européennes de Chrysler. Détail notable, la Zoe pèse
Depuis cette époque, Peugeot 100 kg de moins que la Leaf.
a essayé tant bien que mal Richard Derre, par e-mail
de maintenir les fabrications
iraniennes en dépit de l’em- Votre ordinateur de bord
bargo économique. On a ainsi Je suis excédé par le “deux poids, deux mesures” dans le donne la consommation
vu le Lion fermer les yeux sur traitement de la 208 par rapport à la Clio dans Toutes les du moteur électrique, mais
d’improbables 405 à roues voitures du monde 2019/2020 […]. La Clio sort avant la n’intègre pas l’énergie
arrière motrices (la version 208 mais c’est la 208 qui fait la une… Ce sont les données consommée par le chargeur
RD) ou faites de pièces de techniques de la 208 qui sont publiées […]. Pour la Clio embarqué, qui convertit
contrefaçon chinoises. vous écrivez : “Terminé le break, la Clio ne sera disponible le courant alternatif 230V
Afin de ne pas subir les qu’en 5-portes.” Rien sur la fin de la Peugeot en 3-portes… en courant continu. Cette
foudres des États-Unis qui Pour la 208 GT Line : “profite d’un bouclier arrière qui conversion provoque de la
sanctionnent depuis 2018 évoque certaines sportives.” Pour la Clio RS Line : “c’est le chaleur, donc une perte de
tout commerce avec l’Iran, flacon sans l’ivresse.” Quel enthousiasme… Parce que sur la rendement (déjà médiocre
Peugeot a préféré aban- Peugeot l’ivresse sera là avec un 3-cyl. essence de 130 ch ? sur la Zoe). Mais vous payez
donner à leur sort les 206 La 208 sera commercialisée huit mois après sa présenta- bien la consommation
et 405 perses, pour que tion (septembre 2019), ce qui va permettre “d’écouler des totale ! D’où notre volonté de
l’indispensable chiffre d’af- dizaines de milliers d’exemplaires” de l’ancienne version. mesurer la consommation
faires nord-américain de sa Avec la Clio, présentée en janvier 2019 et commercialisée effective totale des modèles
filiale Faurecia (planches en juin (les commandes sont ouvertes depuis le mois électriques (unique en
de bord, sièges…), ainsi d’avril) Renault “a sans doute mis son réseau en difficulté”… Europe). Le plein d’une Zoe
que le retour prochain de la Ah bon ? Vous avez des chiffres à l’appui ? […] En 2018, de 40 kWh consomme ainsi
marque aux USA, ne soient les ventes de la Clio au niveau européen représentent entre 50 et 52 kWh (entre 41
pas compromis. L’histoire 365 508 exemplaires, devant la Polo et loin devant la 208 et 44,5 kWh pour une Leaf).
n’est cependant pas finie car avec seulement 235 357 exemplaires. […] Il y a ce que vous
Iran Khodro et AzerMash préférez et ce qui se vend. Et là, c’est Renault qui gagne !
démarrent en Azerbaïdjan la Yves Le Maout, par e-mail Précision
production des 207i et 406
(nos 206+ et 405). Mais Avec leur renouvellement concomitant, les vedettes fran- conso
cela suffira-t-il à contenir çaises perpétuent un duel qui remonte aux 205/Super Dans notre hit-parade de la
la montée en puissance Cinq… En revanche, au moment où nous avons bouclé sobriété (n° 877, p. 43), les
dans la région des marques notre hors-série, Renault n’était pas capable de nous lignes 36 et 53 parlent bien
chinoises ? confirmer les données et prix de sa nouvelle Clio. de la même Peugeot 208 1.2
Rémi Godot, par e-mail PureTech 110, mais la ligne
36 correspond à la version
Best Cars capable de faire 800 000 km
sans intervention. À l’opposé,
raison ignore. Il faut recon-
naître que les premiers
avec la boîte EAT6 en mode
manuel, quand la ligne 53 est
Votre article Best Cars paru les Audi (et VW), BMW et de la classe ne sont pas une mesure en mode automa-
dans “L’A.M.” n° 875 (pp. 122 Mercedes ont souvent des nécessairement les plus tique.
à 125) montre bien les préfé- problèmes mécaniques. populaires. Le sérieux des
rences des Français. Ce qui est Les conducteurs sont constructeurs japonais que Retrouvez-
amusant c’est que ce classe- masochistes ! vous citez est une réalité nous dans
la chronique
ment est presque l’inverse de Jean-Paul Estivie par e-mail depuis des décennies, mais
votre Top 100 de la fiabilité.
Ce sont les Toyota, Honda et Vous connaissez sans
l’attrait, tant esthétique
que technique, des modèles
Mag
Mazda qui ont le moins de aucun doute l’adage : le allemands, fait également Auto
pannes, la Prius est même cœur a ses raisons que la recette depuis longtemps. sur Radio Vinci Autoroutes

162 - L’AUTOMOBILE MAGAZINE - JUILLET 2019


Vous allez aimer
votre prochaine
voiture d’occasion !

Prix fixe Historique Satisfait ou Garantie Solutions de


compétitif entretien remboursé* 12 mois* Financement

Rendez-vous sur CarNext.com pour découvrir notre large sélection


de voitures d’occasion contrôlées et garanties*.
*Sous réserve des modalités précisées aux Conditions Générales de Vente CarNext.com est une marque du Groupe LeasePlan.
LeasePlan France S.A.S. | 274, avenue Napoléon Bonaparte • 92562 Rueil-Malmaison Cedex | RCS Nanterre 313 606 477.