Vous êtes sur la page 1sur 12

arile RAPPORT

AGIR POUR L’INSERTION D’ACTIVITÉ


Synthèse
année 2016
Nadine Quagliozzi,
ancienne Présidente
de l’association Horizon
et Vice-Présidente de l’arile

LE MOT DU PRÉSIDENT
ET DE LA VICE-PRÉSIDENTE
DÉLÉGUÉE
Paul Nataf et Nadine Quagliozzi

L’arile est née fin 2016 : une nouvelle asso-


ciation nourrie des expériences de plusieurs
décennies d’actions et de projets mis en
œuvre par Bail, Habitat Éducatif et Horizon.
Paul Nataf,
ancien Président L’arile met au cœur de son action globale
d’Habitat Éducatif d’insertion l’accueil inconditionnel de tous les
et Président de l’arile publics en difficulté.

Nous voulons faire évoluer le regard de


la société sur les bénéficiaires de nos
interventions, dans un esprit de respect des
personnes, de tolérance et de laïcité.

Nous affirmons que notre travail


d’accompagnement social et professionnel
global permet à la personne bénéficiaire de
restaurer son estime de soi, grâce à laquelle
sa réinsertion pourra être un succès.

L’arile va se développer en 2017.

En répondant aux besoins sociaux non sa-


tisfaits par des projets innovants et en étant
prête à accueillir d’autres associations qui
partagent ses valeurs.

2 Rapport d’activité
année 2016 Bel avenir à l’arile !
LE MOT DU DIRECTEUR
François Catel

2016 a vu la concrétisation du rapproche- Un grand merci particulier aux administrateurs


ment arile tant attendu. et aux membres du comité de direction
qui ont œuvré sans relâche pour que le
Les salariés et les administrateurs de chaque rapprochement soit effectif au 31 décembre
association se sont mobilisés pour relever le 2016, ce qui a bien été le cas !
défi tout au long de l’année 2016 et aboutir
le 28 novembre 2016 à la grande journée de 2017 sera l’an I de l’arile.
lancement de l’arile à Saint-Thibaut-des-Vignes.
Il importera de réussir à relever le double
Moment d’échanges et de convivialité avec la défi qui consiste à trouver les articulations
présence de tous les salariés permanents et pertinentes entre les établissements et les François Catel, ancien
des administrateurs, qui a permis la présen- services communs et développer l’arile par Directeur de l’association
tation de l’organisation et des personnes, le la réponse à de nouveaux appels à projets et Horizon et Directeur
choix de notre logo pour les années à venir l’accueil d’associations désireuses de re- Général de l’arile
par vote des salariés, la restitution du travail joindre le projet associatif.
engagé autour du projet associatif.

Rapport d’activité
année 2016 3
228 096
heures de travail
réalisées
en 2016

L’arile EN
CHIFFRES 5
établissements
Bail, Guillaume
au 31/12/16
Briçonnet, Horizon,
La Traversière,
Louise Michel

aides aux postes


1 195 821 €

prestations
3 336 660 €
budget total
dotations et
13 470 346 € produits de
tarification
6 352 037 €
1952
enfants

3710 subventions
5 Rapport d’activité
adultes
année 2016
2 585 828 €
pris en charge
DES CHANTIERS
D’INSERTION
PAR L’ACTIVITÉ
ÉCONOMIQUE ET
POUR REMETTRE À
L’EMPLOI
Remettre à l’emploi des En 2016, ce sont 152 personnes livres ; 212 tonnes de textile, linge,
personnes éloignées de l’emploi, qui ont bénéficié d’un contrat chaussure ; 209 tonnes d’ameu-
orientées par un prescripteur à durée déterminée d’insertion blement ; 73 tonnes d’équipement
sur l’un des 4 chantiers d’insertion électrique), 684 tonnes ont trouvé
public grâce à 4 chantiers
par l’activité économique (ressour- une seconde vie, soit 91,2 % de
d’insertion par l’activité cerie réemploi, collecte papier, déchets évités.
économique sur des métiers espaces verts, maraîchage).
environnementaux. La ressourcerie Horizon a vu
Cela a représenté plus de 100 000 34 494 clients sur l’année en
Proposer un accompagnement heures de travail. large progression, soit plus de
social et professionnel à tous 172 clients par jour en moyenne
les salariés en insertion à partir AU 31 décembre 2016, ils étaient et plus de 9 500 apports volon-
d’un protocole d’élaboration 84 en poste ; sur les 40 départs, taires sur l’année, soit plus de 47
et d’évaluation du parcours 28 étaient en sorties dynamiques apports volontaires par jour.
et 12 en retour à Pôle Emploi, soit
d’insertion, permettant
un taux de sortie dynamique de Les partenariats en 2016 sont
d’identifier les freins au projet 70 %. Les 28 autres personnes notamment le Smitom, Ecologic,
professionnel de la personne et n’ont pas été comptabilisées car Éomobilier, Valdélia, Gebetex,
de travailler à leur résolution. ont été soit en rupture de période Disney et Arjowiggins.
d’essai, licenciées pour faute grave,
L’objectif est la sortie en incarcérées, décédées, en congés La prestation Pôle Emploi
emploi de droit commun ou en maternité ou ont déménagé. « je vais retrouver un emploi ! » a
formation qualifiante. permis à 98 personnes de bénéficier
750 tonnes collectées (174 d’un accompagnement spécifique
tonnes papier ; 82 tonnes de de remobilisation vers l’emploi.

Rapport d’activité
année 2016 5
UNE ACTION EFFICACE
EN FAVEUR DU LOGEMENT
L’accès au logement ou le maintien
dans son logement est une finalité
de tout un chacun. C’est un des droits
fondamentaux à satisfaire.
L’association accompagne sur la Habitat, des mesures conventionnées Grâce au dispositif d’Aide à la Média-
Seine-et-Marne et le Val-de-Marne avec les mairies de Choisy et Bon- tion Locative (AML) des logements
plus de 778 familles. neuil, des Missions Hébergement complémentaires sont mis à dispo-
Logement (MHL) en appartements sition de familles pour une phase
Dans cet objectif, l’association ap- relais, des missions d’aide au reloge- préalable à la location en titre sur un
porte une aide personnalisée pour ment avec le bailleur Pays de Meaux autre logement et des baux glissants
favoriser et faciliter l’insertion des Habitat. permettant au sous-locataire de
familles dans leur logement par le devenir locataire en titre à l’issue d’une
dispositif Accompagnement Social période de 24 mois maximum.
Lié au Logement (ASLL) via le Fonds
de Solidarité Logement (FSL) sur les Des dispositifs Le dispositif Accompagnement Vers
territoires des maisons départemen-
tales et des solidarités de Meaux et multiples en faveur et Dans le Logement (AVDL) permet
un diagnostic et une aide adaptée au
de Lagny-sur-Marne et le Fonds de
Solidarité Habitat (FSH) sur le Val-de-
du logement relogement des personnes reconnues
prioritaires par la commission de média-
Marne, par des suivis Droit de Cité tion du droit au logement opposable.

6 Rapport d’activité
année 2016
9
TYPES
D’ACCUEIL

en alternative
269 LOGEMENTS
SUR NOTRE TERRITOIRE D’ACTION
à l’hôtel
OISE
en centres 60
maternels
en centres AISNE
d’hébergement 02
et de réinsertion 3
sociale 3
156 Meaux
d’urgence 1 Marne
1
2 2
mère enfants SEINE-SAINT-DENIS
93
sortants de
détention Vitry-sur-Seine rne
PARIS Ma 1

jeunes 75 1
1 Grand Morin
domiciliation Ivry-sur-Seine 1 2
2 4 9 Coulommiers
3
accueil de jour 1 2
Villejuif 8 18 14 Créteil
des familles 1 3 6
1 Sucy-en-Brie
Choisy-Le-Roi 8
1 VAL-DE-MARNE
1
Villeneuve-le-Roi 4 4 94
4 Villeneuve-Saint-Georges
Ablon 1
SEINE-ET-MARNE
Se 77
in
e

189 505
nuitées d’hébergement prises en charge

Rapport d’activité
année 2016 7
METTRE EN ŒUVRE
LES DÉCISIONS
DE JUSTICE
L’association travaille à la mise en œuvre
des décisions de justice tant au pénal qu’au civil
et contribue à la lutte contre la délinquance
et pour la prévention de la récidive.
Elle exerce des rapide, lors des contrôles judi-
missions socioju- ciaires socio-éducatifs et des
diciaires au pénal sursis mise à l’épreuve, mais éga-
pré-sentencielles lement par des groupes de parole
de contrôle et de responsabilisation et des
judiciaire, stages de responsabilisation pour
d’enquêtes de la prévention et la lutte contre
personnalité les violences au sein du couple
et d’enquêtes
sociales rapides Au civil :
destinées à aider le juge à indivi-
dualiser la peine dans un souci de 241 personnes
lutte contre la récidive et post-sen-
tencielles avec le sursis mise à
concernées
l’épreuve et l’aménagement de et sexistes en mesure alternative
peine en placement extérieur. aux poursuites. Des places en
hébergement collectif pour éloi-
Au pénal : gner les auteurs de leurs victimes
complètent le dispositif.
1006 personnes L’association exerce également
suivies des missions au civil d’enquêtes
sociales familiales et d’auditions
Une spécialisation s’est mise de mineurs afin d’éclairer le juge
en place sur la thématique dans sa prise de décision quant
de la prise en charge aux modalités de garde des mi-
des auteurs de vio- neurs chez leurs parents séparés,
lences conjugales, au mieux de l’intérêt des enfants.
dès l’enquête sociale

8 Rapport d’activité
année 2016
25
administrateurs
bénévoles

Des professionnels
156
professionnels
et des missions
pluridisciplinaires

Agents de maintenance Comptables


Psychologues Chefs de service
Maîtresses de maison
Agents d’accueil
Conseillers en économie
sociale et familiale Intervenants
sociojudiciaires
Encadrants techniques
Éducateurs spécialisés Éducateurs
jeunes enfants
Secrétaires
Assistantes sociales
Directeurs
Référents Chargés de
socioprofessionnels développement
Rapport d’activité
année 2016 9
LES PRINCIPES DES COMMISSIONS
LES COMMISSIONS :
Les commissions ont pour principal
objectif, sur un thème de base (logement,
UN DÉVELOPPEMENT
hébergement, emploi, justice), d’accompagner
le développement de l’association, et de PARTICIPATIF
parfaire son professionnalisme, en unissant
et activant les compétences de l’ensemble Mise en place de 4 commissions thématiques en 2017 :
des collaborateurs, avec celles que les hébergement, logement, emploi, justice.
administrateurs sont en mesure d’apporter
par leurs expériences et connaissances Leurs objectifs opérationnels sont de :
spécifiques. • identifier et recenser les besoins,
Le principe général de
• mener une réflexion interactive sur les problématiques
fonctionnement repose sur la
intéressant le champ de compétences des commissions,
transversalité, le partage des
• être en veille sur les opportunités,
informations, la recherche et le
• favoriser la transversalité des réflexions interacteurs
recours aux interlocuteurs les plus
et l’articulation de différents dispositifs,
appropriés, et la complémentarité
• assurer une cohérence régionale de nos réponses,
des actions pour atteindre les
• faire gagner en expertise et en culture commune,
objectifs déterminés.
• faciliter les mutualisations,
• prendre en compte la notion de parcours,
Dans les domaines respectifs d’intervention, • proposer des projets innovants.
il s’agit à la fois d’entretenir un cercle de
réflexions, et d’initialiser des actions qui Leur composition consiste en un panachage d’administrateurs,
contribueront à l’activité et à l’image de de salariés et de membres des associations invitées.
l’association, en cohérence avec son objet social.
Leur production sera soumise au comité de direction par le directeur
général et au bureau par les présidents des commissions qui décide-
ront des thématiques de travail à engager.

10 Rapport d’activité
année 2016
Article 5 des statuts de l’arile

DES PROJETS DE (Le Conseil d’Administration, après examen des caractéristiques


de l’association demanderesse pour un regroupement avec l’Arile

RAPPROCHEMENTS (activités, valeurs, statuts, agréments, santé financière, raisons


de la demande d’admission) validera sa candidature à la ma-
jorité des 2/3 de ses membres présents ou représentés. Cette
L’Association Régionale pour l’Insertion le Logement candidature sera ensuite approuvée par l’Assemblée Générale
et l’Emploi a notamment pour vocation de permettre suivante. Une association dont la candidature a été approuvée
à des associations existantes, souhaitant conserver peut désigner un ou plusieurs délégué(s) qui a(ont) la qualité de
leur identité et préparer leur avenir, de rejoindre le membre actif de l’Arile. Le nombre de délégué(s) est défini par la
projet arile. décision de l’Assemblée générale de l’Arile prononçant l’agrément
de l’association. Les délégués ont pendant un an une voix consul-
Conformément à l’Article 5 admission de ses statuts, trois structures tative. Au terme de cette année, chaque délégué dispose d’une
deviennent en 2017 associations invitées, deux de Seine-et-Marne et voix délibérative),
une de Paris.

Projet d’Insertion et d’Orien- SOS Solidarité de Pontault-Com- Association d’Aide Pénale


tation par le Logement (PIOL) bault est une association inter- (AAPé) de Paris dont les pôles
de Mitry-Mory est une association médiaire qui œuvre pour l’inser- d’activité sont le contrôle judi-
qui effectue des mesures d’ac- tion par l’activité économique, ciaire socio-éducatif en alterna-
compagnement social lié au loge- effectue des mesures d’accompa- tive à la détention provisoire,
ment et propose des logements gnement social lié au logement, la médiation pénale en mesure
de transition pour des jeunes d’aide à la médiation locative, alternative aux poursuites et la
majeurs. d’accompagnement vers et dans réparation pénale des mineurs.
le logement, des missions de
maîtrise d’ouvrage de logements
d’insertion et une brocante soli-
daire annuelle.

Rapport d’activité
année 2016 11
n° SIRET 315 063 214 00219
www.asso-arile.com

Siège social : 41 boulevard Jean Rose – 77100 Meaux


Association Régionale pour l’Insertion, le Logement et l’Emploi

Tél. : 06 63 23 36 17. RCS CRÉTEIL 802 501 288 – Licence Creative Commons CC BY-NC-ND - Cette œuvre est mise à disposition sous licence Attribution - Pas d’Utilisation commerciale -
Pas de modification 2,0 France. Pour voir une copie de cette licence, visitez http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ ou écrivez à Creative Commons, PO Box 1866, Mountain
View, CA 94042, USA | Photo : © Jean-Claude Quagliozzi - Nicolas Créchet | Ne pas jeter sur la voie publique – Date de parution : mai 2017.