Vous êtes sur la page 1sur 41

Manuel d’installation

Montage en sur-toiture inclinée avec support crochetés


SUN 110
Sur toiture - SUN 110

1. CONSIGNES GENERALES 1

2. INSTRUCTIONS DE SECURITE 2

3. DESCRIPTION DU PRODUIT 3

3.1. TUBES SOUS VIDE 3


3.2. REFLECTEUR CPC 3
3.3. COLLECTEUR 3
3.4. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 4
3.5. PERTES DE CHARGE 4
3.6. SENS D’ECOULEMENT 5

4. INSTRUCTIONS GENERALES 6

5. VUE D’ENSEMBLE DES COMPOSANTS 7

6. INSTRUCTIONS DE MONTAGE 12

6.1. PRESENTATION GENERALE DU MONTAGE 12


6.2. PRESENTATION DETAILLEE 16
6.3. MISE EN PLACE DE LA SONDE DE TEMPERATURE 28

7. MISE EN SERVICE DU CIRCUIT SOLAIRE 31

7.1. CONSIGNES GENERALES 31


7.2. TEST DE PRESSION 31
7.3. RINÇAGE DE L’INSTALLATION 31
7.4. REMPLISSAGE DE L’INSTALLATION 31
7.5. GESTION DE LA SURCHAUFFE SOLAIRE 32
7.6. CONTROLE DE L’ANTIGEL 32
7.7. CONDITIONS DE GARANTIE ET DE RESPONSABILITE 32

8. INSTRUCTIONS DE MAINTENANCE 33

8.1. INSTRUCTIONS GENERALES 33


8.2. PROCEDURE DE CHANGEMENT D’UN TUBE EN VERRE 33

9. FICHE DE CONTROLE 37

10. FICHE DE MAINTENANCE 38

11. NOTES 39
Sur toiture - SUN 110

1. Consignes générales
Le présent manuel de montage et d’entretien contient des informations importantes nécessaires au
montage et à l’entretien corrects, fiables et professionnels des capteurs solaires TECNISUN SUN110 type
8, 10 ou 12 tubes. Avant de commencer le montage, il faut lire attentivement et prendre en considération
toutes les instructions qui sont décrites et illustrées dans ce manuel.

Cette notice est adressée aux installateurs spécialisés autorisés possédant des connaissances
approfondies et l’expérience nécessaires à la manipulation des installations de chauffage et de distribution
hydraulique. Vous ne devez réaliser les différentes étapes de montage que si vous possédez les
connaissances et expériences citées.

Le capteur TECNISUN SUN110 a été développé et fabriqué de manière à satisfaire à toutes les
normes de sécurité. Respectez toujours les directives qui figurent dans cette notice de manière à ce que les
dispositifs montés restent intacts.

La société TECNISUN décline toute responsabilité en cas d’emploi non-conforme ou de


modification non autorisée des composants de montage. Elle décline également toute responsabilité sur
les conséquences qui en résultent. En cas de non-respect de ces instructions en matière de montage et de
mise en service, toute prétention au titre de la garantie s’éteint.

Toutes les données et informations contenues dans ce mode d’emploi se réfèrent au stade actuel de
notre développement. Veillez à toujours utiliser le mode d’emploi correspondant au capteur livré.

A noter également que les illustrations utilisées sont des figures types réalisées dans une
configuration donnée. Par conséquent, des différences peuvent survenir suivant les configurations
structurales des installations.

Pour ces raisons, nous déclinons toute responsabilité quant à l’exactitude des contenus. Chaque
édition renvoie aux conditions générales de vente en vigueur.

Dans cette notice, vous trouverez une fiche de contrôle. L’installateur doit soit compléter cette fiche
disponible à la Section 9. Fiche de contrôle, soit de préférence compléter la Fiche de Contrôle Générale
livrée avec le kit solaire complet. Celle-ci est destinée à vous aider à contrôler après le montage que rien
n’a été oublié. Vous devez compléter cette fiche en y indiquant le nom de la société, la date et votre
signature et la conserver à proximité de l’installation. Cela vous permettra d’une part de réaliser une
installation de qualité, sûre et pérenne et d’autre part de faciliter toute maintenance future. De plus, vous
devez remettre un exemplaire du manuel de montage et d’entretien à votre client et vous devez lui
expliquer le fonctionnement global et l’utilisation de l’appareil. Enfin, un entretien régulier doit être
réalisé par l’installateur ou une entreprise spécialisée conformément à la Section 8. Instructions de
maintenance.

En cas de problèmes techniques ou si vous souhaitez obtenir des compléments d’informations sur le
processus de montage des capteurs TECNISUN SUN110, n’hésitez pas à nous contacter.

- 1/39 -
Sur toiture - SUN 110

2. Instructions de sécurité
Ce chapitre énumère les consignes de sécurité et les conseils d’utilisation spécifiques au montage
des capteurs TECNISUN SUN110 ainsi que quelques remarques adressées à l’installateur.

Veuillez lire attentivement les consignes de sécurité avant de commencer l’installation du capteur
solaire TENISUN SUN110. Le non-respect des consignes de sécurité peut provoquer des accidents graves
ainsi que des dégâts matériels importants et rendre ainsi l’installation inexploitable. Familiarisez-vous
avec tous les composants et leur manipulation avant de commencer les travaux.

Pour des raisons de sécurité, nous vous recommandons de porter en permanence des gants et des
lunettes de protection.

Lors de la manipulation des tubes en verre, veillez à ne jamais exercer d’efforts mécaniques sur ces
derniers au risque de vous blesser avec les éclats de verre. De plus, portez une attention particulière à
l’extrémité basse du tube en verre (le queusot) qui est très fragile et risque d’être endommagée au
moindre choc. Il est par conséquent conseillé de toujours manipuler les tubes en verre avec leur bouchon
protecteur associé.

N’enlevez jamais le film de protection solaire tant que l’installation solaire n’est pas totalement
terminée et le circulateur mis en route. Attention également lors de la manipulation des tubes en verre et
de leur caloduc. En effet, bien qu’il n’y ait aucun risque de brûlure sur la paroi extérieure des tubes en
verre lors de leur manipulation en plein soleil, vous ne devez jamais introduire vos mains à l’intérieur des
tubes en verre ou toucher les caloducs au risque de vous brûler fortement. Par conséquent, nous vous
conseillons de privilégier des périodes de travail peu ensoleillées lors de l’installation des capteurs
solaires.

Lors du montage des capteurs en hauteur sur toiture, sur terrasse ou sur façade murale verticale,
vous devez vous prévenir de tous les risques de chutes corporelles possibles. Pour cela, vous devez
sécuriser les différentes zones de travail.

Lors de la manipulation du fluide caloporteur antigel, vous devez suivre scrupuleusement les
consignes de sécurité notifiées sur le produit.

- 2/39 -
Sur toiture - SUN 110

3. Description du produit
Les capteurs tubulaires à caloducs TECNISUN SUN110 sont constitués de trois éléments
principaux :
• Des tubes en verre sous vide avec leurs caloducs associés,
• Un réflecteur de type CPC,
• Un collecteur dans lequel circule le fluide caloporteur.

3.1. Tubes sous vide


Les tubes sous vide sont constitués de deux tubes concentriques en verre de type borosilicate d’une
épaisseur de 1,6mm. Les tubes sont soudés entre eux à une extrémité par une soudure verre-verre. La
seconde extrémité des tubes est fermée. L’espace entre les deux tubes est mis sous vide. La qualité du
taux de vide est assurée dans le temps par un getter à base de baryum déposé à l’intérieur de l’extrémité
du tube externe. Ce getter a pour fonction d’absorber les molécules pouvant pénétrer dans l’espace inter-
annulaire au cours du temps. De plus, ce getter permet de signaler visuellement un défaut sur la qualité du
vide car il devient blanc (perte de l’éclat métallique) lorsque la qualité du vide décroît.

L’absorbeur est constitué d’une couche sélective déposée sur toute la périphérie externe du tube
interne. Cette couche sélective est à base de nitrure d’aluminium. Elle joue le rôle d’absorbeur du
rayonnement solaire.

Un profilé en forme de S est placé à l’intérieur du tube en verre. Ce profil permet d’assurer le
transfert thermique entre le tube en verre interne et le tube caloduc. La forme en S du profilé permet
d’assurer un contact avec toute la périphérie du tube en verre interne tout en assurant une élasticité
mécanique.

Le tube caloduc placé à l’intérieur du profilé en S transporte la chaleur ainsi récupérée à l’intérieur
du tube en verre vers le collecteur où circule le fluide caloporteur.

3.2. Réflecteur CPC


Le réflecteur CPC (Compound Parabolic Concentrator) est placé à l’arrière des tubes en verre et
permet de réfléchir le rayonnement solaire direct et diffus en direction de l’absorbeur. Ce réflecteur est
réalisé en aluminium résistant aux intempéries et permet d’assurer une réflexion maximale du
rayonnement solaire quel que soit l’angle d’incidence. Les caractéristiques thermiques sont donc assurées
quel que soit la période du jour et de l’année.

Ce réflecteur est réalisé en aluminium avec un revêtement de surface : il présente un haut pouvoir
de réflexion du rayonnement solaire tout en ayant une excellente résistance à la corrosion.

3.3. Collecteur
Le collecteur est situé dans la partie supérieure du capteur, dans le coffre métallique. Il est constitué
d’un tube en cuivre aplati à l’intérieur duquel circule le liquide caloporteur à base d’eau glycolée. Le
collecteur reçoit également la partie supérieure des tubes caloducs. Les tubes caloduc sont des
conducteurs de chaleur très performante qui permettent d’effectuer le transfert de chaleur entre l’intérieur
des tubes en verre sous vide et le collecteur avec un maximum d’efficacité et de rendement.

Le collecteur est isolé par une épaisseur de laine de roche de 25 mm au minimum.

- 3/39 -
Sur toiture - SUN 110

3.4. Caractéristiques techniques


Les caractéristiques techniques des capteurs TECNISUN sont répertoriées dans le Tableau 1 ci-
après :
Désignation SUN110 08 SUN110 10 SUN110 12
Capteur tubulaire Capteur tubulaire Capteur tubulaire
Type de capteur sous vide à sous vide à sous vide à
caloducs caloducs caloducs
Toiture Toiture Toiture
Terrasse Terrasse Terrasse
Type de montage
Sol Sol Sol
Paroi verticale Paroi verticale Paroi verticale
Nombre de tubes 8 10 12
Surface hors-tout (brute) m² 1,63 1,99 2,36
Surface d’entrée (nette) m² 1,25 1,56 1,88
Hauteur hors-tout (brute) mm 1665 1665 1665
Largeur hors-tout (brute) mm 958 1178 1398
Hauteur d’entrée (nette) mm 1440 1440 1440
Largeur d’entrée (nette) mm 866 1086 1306
Profondeur mm 111 111 111
Poids à vide kg 28 35 42
Contenance du collecteur litre 0,40 0,49 0,57
Raccordement hydraulique 3/4" 3/4" 3/4"
Avis technique CSTB 14/07-1135 14/07-1135 14/07-1135
Certificat CSTBat CSTBat-80-1135 CSTBat-80-1135 CSTBat-80-1135
Rendement optique 0,63 0,63 0,63
Coefficient de perte du premier ordre a1 W/ (m².K) 1,24 1,24 1,24
Coefficient de perte du second ordre a2 W/ (m².K²) 0,009 0,009 0,009
Pression de service maximale bar 2,5 2,5 2,5
Température de stagnation (1000W/m² - 20°C) °C > 220 > 220 > 220
Plage de température ambiante recommandée °C -40 à +70 -40 à +70 -40 à +70
Débit recommandé litre/ (h.mSentrée²) 50 à 90 50 à 90 50 à 90
Inclinaison recommandée degré 20 à 90 20 à 90 20 à 90
Nombre maximal de capteurs en série 9 7 6
Tableau 1 : Caractéristiques techniques des capteurs TECNISUN SUN110

3.5. Pertes de charge


Le Tableau 2 vous renseigne sur les pertes de charge des capteurs TECNISUN de la gamme
SUN110 :
Débit Pertes de charge
litre / heure mmCE Formules de calcul des pertes de charge :
0 0,0 0,0 0,0
20 5,7 6,3 6,9
- SUN110 08 :
(Pertes de charge) = 0,0017 x (Débit) ² + 0,2533 x (Débit)
40 12,9 14,2 15,4
- SUN110 10 :
60 21,3 23,6 25,4
(Pertes de charge) = 0,0019 x (Débit) ² + 0,2787 x (Débit)
80 31,1 34,5 37,1 - SUN110 12 :
100 42,3 46,9 50,4 (Pertes de charge) = 0,0020 x (Débit) ² + 0,3040 x (Débit)
150 76,2 84,6 90,6
200 118,7 131,7 140,8 Unités :
250 169,6 188,4 201,0
300 229,0 254,6 271,2 - Pertes de charges en mmCE
400 373,3 415,5 441,6 - Débit en litre/heure
Tableau 2 : Pertes de charge des capteurs TECNISUN SUN11

- 4/39 -
Sur toiture - SUN 110

3.6. Sens d’écoulement

- 5/39 -
Sur toiture - SUN 110

4. Instructions générales
Quel que soit le type d’implantation prévue, le coffre des capteurs de la gamme SUN110 doit
toujours être situé en haut.

L’inclinaison des capteurs doit toujours être comprise entre 20° et 90° par rapport à l’horizontal afin
d’assurer un fonctionnement correct des caloducs et un auto-nettoyage optimal des capteurs.

Lors du montage des capteurs solaires, le film protecteur anti-rayonnement ne doit pas être retiré
même par temps non ensoleillé afin d’éviter la montée en température rapide des tubes en verre et des
caloducs. Le film protecteur pourra être enlevé seulement après la mise en circulation de l’installation
solaire. Le non-respect de cette consigne entraîne la perte de la garantie.

Afin d’éviter l’endommagement du capteur, transportez toujours le capteur dans son emballage.
Vous ne devez enlever l’emballage principal qu’une fois avoir atteint le lieu d’implantation du capteur.
Attention, comme signalé précédemment, ne retirez pas le film anti-rayonnement lors du déballage du
capteur mais seulement après la mise en circulation de l’installation solaire. Lors du déballage, ne rayez
pas les réflecteurs CPC avec vos outils.

- 6/39 -
Sur toiture - SUN 110

5. Vue d’ensemble des composants


Le kit d’installation du champ de capteurs en sur-toiture inclinée comprend le ou les capteurs
SUN110, les éléments nécessaires à la fixation des capteurs sur la structure porteuse ainsi que tous les
éléments de raccordement hydraulique. Ces composants sont listés dans le Tableau 3 et illustrés sur les
Figure 1 à Figure 15 des pages suivantes.

Numéro Désignation Numéro Désignation

A Chevron 16 Rondelle M6
B Liteau 17 Rondelle M6 Feragrip
C Couverture 18 Rondelle M8
1 Capteur SUN110 19 Rondelle M8 large
2 Support de rail crocheté 20 Ecrou bas M6
3 Rail 21 Ecrou M6 Feragrip
4 Feragrip M6 22 Ecrou M8
5 Crochet en L 23 Planche en bois 38mm x 65mm
6 Raccord femelle 3/4" 24 Planche en bois 30mm x 75mm
7 Soufflet mâle 3/4" 25 Sonde de température D 6mm
8 Raccord coudé demi-tour à 180° 26 Passe-fil Sonde
9 Joint d'étanchéité plat 3/4" OPTIONNEL
10 Conduite 27 Opt : Ecrou sonde
11 Cache raccord coudé à 180° 28 Opt : Joint d’étanchéité
12 Vis M6x16 29 Opt : Doigt de gant sonde
13 Vis M6x25 30 Opt : Manchon sonde
14 Vis double écrou M8 31 Opt : Té 3/4" mâle sonde
15 Tirefond M8

Tableau 3 : Nomenclature pour un montage en sur-toiture inclinée

- 7/39 -
Sur toiture - SUN 110

Figure 1 : Capteur SUN110 08, 10 ou 12

Figure 2 : Supports de rail droits ou crochetés de 30, 60 ou 90 mm de hauteur

- 8/39 -
Sur toiture - SUN 110

Figure 3 : Rail

Figure 6 : Planche en bois 38mm x 65mm

Figure 4 : Crochet en S

Figure 7 : Planche en bois 30mm x 75mm


Figure 5 : Crochet en L

- 9/39 -
Sur toiture - SUN 110

Figure 8 : Vue éclatée du rail et de ses accessoires

- 10/39 -
Sur toiture - SUN 110

Figure 9 : Soufflet 3/4" mâle

Figure 13 : Cache coude

Figure 10 : Raccord coudé demi-tour à 180° - 3/4"


mâle

Figure 14 : Sonde de température D 6mm et passe-fil

Figure 11 : Joint d'étanchéité plat 3/4"

Figure 15 : OPTIONNEL : Sonde & Té


Figure 12 : Conduite flexible isolée

- 11/39 -
Sur toiture - SUN 110

6. Instructions de montage
Ce chapitre vous donne les instructions d’installation relatives au montage des capteurs SUN110 en
sur-toiture inclinée avec des supports de rail crochetés. Vous devez vous assurer au préalable que les
structures portantes pourront supporter la charge supplémentaire de poids qu’ajoutent les capteurs solaires
au poids de la structure. A noter que les systèmes de fixation sont conçus pour résister aux variations de
température indiquées sur la fiche technique, aux intempéries, au rayonnement UV ainsi qu’à la
corrosion. Nous vous invitons tout de même à nous consulter dans le cas d’une implantation dans des
régions fortement ventées ou enneigées.

Lors de l’installation, veillez à choisir un emplacement où le fonctionnement des capteurs solaires


ne sera pas entravé par des projections d’ombres lors de la période d’utilisation principale.

Vous devez, avant tout montage des capteurs, vous assurez que vous disposez de suffisamment
d’espace sur le lieu d’installation pour installer les capteurs. Vous pouvez pour cela vous reporter à la
Figure 19.

Lors du raccordement hydraulique, veuillez suivre les instructions concernant le sens d’écoulement
évoqués à la Section 3.6. Sens d’écoulement.

6.1. Présentation générale du montage


L’installation en sur-toiture correspond au montage des capteurs SUN110 au-dessus de la toiture
grâce à des supports crochetés et vissés sur des planches en bois elles-mêmes vissées fermement dans les
chevrons de la charpente. Les capteurs SUN110 ne doivent pas être au contact physique de la couverture
de la toiture. En effet, un espace doit résider entre les capteurs et cette dernière. Il est à souligner que le
système de fixation proposé empêche toute infiltration d’eau de pluie. La procédure de montage décrite
ci-après considère une toiture traditionnelle composée de chevrons en bois allant de la gouttière au faîte
de la toiture, de liteaux en bois fixés perpendiculairement aux chevrons et de tuiles en terre cuite posées
sur les liteaux.

L’inclinaison du capteur SUN110 en sur-toiture doit être conforme à celle spécifiée dans la fiche
technique du produit.

Le Tableau 3 référence les pièces principales nécessaires à l’installation des capteurs SUN110 en
sur-toiture ainsi que les éléments de toiture sur lesquelles reposent les capteurs SUN110.

La Figure 16 présente une vue en coupe du montage des capteurs SUN110 en sur-toiture avec des
supports crochetés. La Figure 17 montre une vue éclatée des différents éléments composant le kit de
fixation en sur-toiture pour l’installation de deux capteurs SUN110. Quant à la Figure 18, elle illustre
l’installation finale obtenue après le suivi scrupuleux des règles de montage. Chaque figure est
agrémentée d’explications.

- 12/39 -
Sur toiture - SUN 110

- 13/39 -
Chaque capteur (1) est fixé sur deux rails (3) à l’aide de deux crochets en L (5) et de deux Feragrip (4). Chaque rail est vissé sur deux
supports crochetés (2). Chaque support (2) repose sur les planches (23) et (24) et se glisse entre deux tuiles (C). Chaque support est
crocheté et ancré à l’aide d’un tirefond sur la planche (24). Les planches (23) et (24) sont vissées sur les chevrons (A), parallèlement aux

Figure 16 : Vue en coupe du montage du capteur SUN110 en sur-toiture inclinée avec des supports crochetés
liteaux (B) et viennent en appui contre la couverture en tuiles (C).
Sur toiture - SUN 110

- 14/39 -
éclatée du montage du capteur SUN110 en sur-toiture inclinée avec des supports crochetés
Les principales étapes de montage consistent à : vérifier l’encombrement, visser les planches (23, 24) sur les chevrons (A), crocheter et
visser les supports crochetés (2) sur les planches (23, 24), visser les rails (3) sur les supports crochetés (2), fixer les capteurs (1) sur les
rails (3) à l’aide des crochets en L (5) et des Feragrip (4), intercaler des soufflets (7) entre les capteurs (1), réaliser le raccordement
terminal (8, 11), raccorder la sonde de température (25) à travers le passe-fil (26), raccorder les capteurs (1) au circuit solaire (10).

Figure 17 : Vue
Sur toiture - SUN 110

- 15/39 -
Chaque capteur (1) est fixé en sur-toiture sur deux rails (3). Le champ de capteurs (1) est relié au circuit hydraulique à l’aide des

Figure 18 : Vue finale du montage du capteur SUN110 en sur-toiture inclinée avec des supports crochetés
conduites (10). Entre les capteurs, sont intercalés deux soufflets (7) afin de compenser les dilatations des matériaux. Le retour hydraulique
est réalisé à l’aide d’un raccord coudé à 180° (8) protégé par un cache (11). La mesure de la température est effectuée avec une sonde de
température (25) disposée au point le plus chaud.
Sur toiture - SUN 110

6.2. Présentation détaillée


Après avoir pris connaissance des consignes générales et des instructions de montage, nous vous
guidons maintenant, étape par étape, dans le montage de votre installation solaire en sur-toiture inclinée
avec des supports crochetés. Il est à noter que toutes les vis de fixation des capteurs doivent être serrées
avec force.

Les principales étapes illustrées ci-après sont les suivantes :


 Vérifier l’encombrement : Figure 19.

 Positionner et visser fermement les planches (23) et (24) sur les chevrons (A) : Figure
20 et Figure 21.

 Positionner et visser fermement les supports de rail crochetés (2) sur les planches (24) :
Figure 20 et Figure 21.

 Positionner et visser fermement les rails (3) sur les supports de rail crochetés (2) :
Figure 22 et Figure 23.

 Positionner les capteurs (1) sur les rails (3) : Figure 24 et Figure 25.

 Mettre en place les soufflets (7) : Figure 26 et Figure 27.

 Réaliser le raccordement hydraulique (8, 11 et 10) et le montage de la sonde de


température (25) : Section 3.6. Sens d’écoulement, Figure 28 et Figure 29.

- 16/39 -
Sur toiture - SUN 110

- 17/39 -
Assurez-vous que vous disposez de suffisamment d’espace sur la toiture pour poser L’encombrement pour chaque modèle de capteur est
le suivant :
o Modèle SUN110 08 : H = 1800 mm, Y = 75 mm, L = 958 mm, E = 75 mm, Z = 150 mm,
o Modèle SUN110 10 : H = 1800 mm, Y = 75 mm, L = 1178 mm, E = 75 mm, Z = 150 mm,

Figure 19 : Encombrement du montage du capteur SUN110 en sur-toiture inclinée avec des supports crochetés
o Modèle SUN110 12 : H = 1800 mm, Y = 75 mm, L = 1398 mm, E = 75 mm, Z = 150 mm.
Sur toiture - SUN 110

- 18/39 -
Nous vous préconisons tout d’abord de vérifier la qualité du bois des chevrons. Détuiler les zones nécessaires. Suivez les cotes indiquées.
Débiter et fixer ensuite les deux planches de section 38x65 (23) parallèlement aux liteaux (B) et en appui sur les tuiles inférieures (C).

Figure 20 : Vue éclatée du positionnement et de la fixation des planches et des supports de rail crochetés
Fixer ensuite les deux planches de section 30x75 (24) en appui des planches précédentes (23). Crocheter enfin les supports (2) sur les
planches (24) et visser les à l’aide des tirefonds (15).
Sur toiture - SUN 110

- 19/39 -
Une fois le positionnement et la fixation des planches (23 et 24) et des supports de rail crochetés (2) terminés, vous pouvez remettre les
tuiles en place et vous devez obtenir le résultat représenté sur la figure ci-dessus.

Figure 21 : Vue finale du positionnement et de la fixation des planches et des supports de rail crochetés
Sur toiture - SUN 110

- 20/39 -
Positionner chaque rail (3) dans le sens de la pente sur les supports crochetés (2) avec le crochet en L (5) en bas et le Feragrip (4) en haut
de la toiture. Lors de cette opération, veiller à centrer correctement chaque rail (3) sur ses deux supports (2). Fixer les rails (3) sur les

Figure 22 : Vue éclatée du positionnement et de la fixation des rails sur les supports de rail crochetés
supports crochetés (2) à l’aide des vis (14), des rondelles (18 et 19) et des écrous (22). Pour cela, insérer l’écrou rail (22) dans la rainure
du rail (3) en poussant au maximum sur la vis (14), tourner l’écrou rail (22) pour qu’il se bloque dans le rail (3), relâcher le tout puis
visser et insérer le deuxième écrou (22) pour bloquer l’ensemble en portant une attention particulière à l’alignement des rails entre eux.
Sur toiture - SUN 110

- 21/39 -
Une fois l’opération de positionnement et de fixation des rails (3) sur les supports de rail crochetés (2) effectuée, vous devez obtenir le
résultat représenté sur la figure ci-dessus.

Figure 23 : Vue finale du positionnement et de la fixation des rails sur les supports de rail crochetés
Sur toiture - SUN 110

- 22/39 -
Figure 24 : Vue éclatée du montage des capteurs sur les rails
Déposer chaque capteur (1) sur ses deux rails (3) en le faisant coulisser de manière légèrement inclinée le long des rails (3) jusqu’à venir
en butée sur les deux crochets en L (5).
Sur toiture - SUN 110

- 23/39 -
Figure 25 : Vue finale du montage des capteurs sur les rails
Une fois le capteur placé, positionner les Feragrip (4) situés en partie haute du capteur dans le sens illustré et visser sans serrer les vis (20)
des crochets en L (5) et des Feragrip (4). Il est à noter qu’au stade actuel de l’installation, le capteur est libre de translater parallèlement
aux liteaux (B).
Sur toiture - SUN 110

- 24/39 -
Figure 26 : Vue éclatée du montage des soufflets
Dans le cas où des capteurs (1) sont assemblés en série, intercaler entre ces derniers deux soufflets métalliques (7). Lors de l’assemblage,
veillez tout particulièrement à ce que chaque soufflet (7) ne soit ni en compression, ni soumis à des efforts de torsion et qu’il soit
parfaitement coaxial avec les conduites. L’étanchéité est réalisée à l’aide de joints plats (9) intercalés entre les soufflets (7) et les raccords
(6) des capteurs (1). Visser fermement les vis (13) et contre-écrous (20) et (21) des crochets en L (5) et des Feragrip (4).
Sur toiture - SUN 110

- 25/39 -
Figure 27 : Vue finale du montage des soufflets
Une fois l’opération de montage des soufflets (7) effectuée et les vis (13) des crochets en L (5) et des Feragrip (4) serrées fermement,
vous devez obtenir le résultat représenté sur la figure ci-dessus.
Sur toiture - SUN 110

- 26/39 -
A la fin de la série de capteurs (1), fermer le circuit à l’aide du raccord demi-tour (8) et des joints plats d’étanchéité (9). Protéger et isoler
le coude (8) à l’aide du cache coude (11) vissé sur le flanc du coffre du capteur (1). Raccorder ensuite le champ de capteur (1) à l’aide des

Figure 28 : Vue éclatée du raccordement terminal et du montage de la sonde et des conduites flexibles
conduites (10). En suivant les instructions de la section 6.3. Mise en place de la sonde de température, positionner la sonde de
température (25) et son passe-fil (26) à l’extrémité la plus chaude du champ de captage (1), c'est-à-dire à la sortie. L’étanchéité est
réalisée à l’aide de joints d’étanchéité plats (9).
Sur toiture - SUN 110

- 27/39 -
Isoler thermiquement et contre les intempéries les soufflets (7) et les différents raccords (6). Une fois l’opération de raccordement
terminal (8, 11) et du montage de la sonde (25) avec son passe-fil (26) et des conduites flexibles (10) effectuée, vous devez obtenir le

Figure 29 : Vue finale du raccordement terminal et du montage de la sonde et des conduites flexibles
résultat représenté sur la figure ci-dessus.
Sur toiture - SUN 110

6.3. Mise en place de la sonde de température


Le but est de positionner une sonde de température Pt1000 dans la zone la plus chaude du champ
de captage. Cette sonde sera insérée dans un doigt de gant en cuivre brasé sur le collecteur. L’étanchéité
est réalisée à l’aide d’un passe-fil. Les passe-fils sont initialement fermés étanches. Le coffre ne doit
en aucun cas être ouvert pour la mise en place de cette sonde au risque de rompre l’étanchéité du
coffre. En aucun cas, le coffre doit rester sans passe-fil.

1. Repérer l’extrémité la plus chaude du champ de captage où sera installée la sonde de température.

2. Retirer le passe-fil correspondant.

3. Percer l’extrémité fermée du passe-fil.

- 28/39 -
Sur toiture - SUN 110

4. Repérer le doigt de gant à travers la laine de roche à l’aide d’un tournevis. Le coffre ne doit en aucun
cas être ouvert au risque de rompre l’étanchéité de ce dernier. L’illustration ci-dessous à gauche sert
juste pour explication.

5. Faire coulisser le passe-fil le long de la sonde sur environ 10cm.

6. Enduire de pate thermique.

7. Enfoncer la sonde d’environ 10cm dans le coffre et dans le doigt de gant avant d’arriver en butée. Si ce
n’est pas le cas, la sonde n’est probablement pas dans le doigt de gant.

8. Remettre le passe-fil à l’aide d’un petit tournevis si besoin.

- 29/39 -
Sur toiture - SUN 110

9. Vérifier que le passe-fil soit bien inséré, stable et étanche.

10. Vérifier la tenue de l’ensemble des autres passe-fils.

- 30/39 -
Sur toiture - SUN 110

7. Mise en service du circuit solaire


Ce chapitre explique les consignes et les remarques générales adressées à l’utilisateur pour le
raccordement du champ de capteurs solaires TECNISUN SUN110 à un circuit solaire classique.

7.1. Consignes générales


Nous rappelons que l’installateur doit se reporter et compléter soit la fiche de contrôle disponible à
la Section 9. Fiche de contrôle, soit de préférence la Fiche de Contrôle Générale livrée avec le kit
solaire complet. De plus, un entretien régulier doit être réalisé par l’installateur.

Signalons à nouveau que les capteurs solaires doivent rester recouverts du film de protection anti-
rayonnement jusqu’à la mise en service définitive de l’installation afin d’éviter toute surchauffe et toute
brûlure grave.

La mise en service du circuit solaire doit être réalisée par un personnel spécialisé autorisé possédant
des connaissances approfondies et l’expérience nécessaires à la manipulation des installations de
chauffage et de distribution hydraulique.

Lors de la manipulation du fluide caloporteur anti-gel, veuillez suivre les consignes de sécurité
propres au produit.

Un purgeur peut-être installé au point le plus haut de l’installation pour faciliter la purge de
l’installation lors de la mise en route. Ce purgeur peut être manuel ou automatique. Dans le cas d’un
purgeur automatique il doit être équipé d’une vanne d’isolement permettant de l’isoler une fois la purge
réalisée.

7.2. Test de pression


Avant le nettoyage et le remplissage de l’installation solaire, vous devez réaliser un test de pression
afin de contrôler l’étanchéité de l’installation et de tous ses raccords, de vérifier le bon fonctionnement de
la soupape de sécurité et de vous garantir de tout disfonctionnement futur.

7.3. Rinçage de l’installation


Par l’intermédiaire des vannes de remplissage et de rinçage inclus dans la station solaire et d’une
pompe à épreuve, nettoyer le circuit solaire avec de l’eau afin d’enlever toutes les impuretés présentes
dans les composants et les tuyauteries de l’installation. N’hésitez pas à laisser circuler longuement le
fluide de nettoyage. Procéder ensuite à la vidange complète du circuit.

7.4. Remplissage de l’installation


Ne pas démarrer le circulateur solaire avant la fin de l’installation. Avant le remplissage, vous
devez ouvrir tous les purgeurs d’air de l’installation solaire. Placer le réservoir de fluide de remplissage
proche de la station solaire. A l’aide de tuyaux flexibles, connecter une pompe à épreuve entre le réservoir
de fluide caloporteur et la vanne de remplissage. Relier la vanne de vidange au même réservoir à l’aide
d’un tuyau flexible qui doit être immergé. Fermer la vanne de départ du circuit solaire. Remplissez
l’installation avec le fluide caloporteur en fermant progressivement tous les purgeurs d’air dès que du
fluide ressort du purgeur. Comme le tuyau de retour est immergé, vous pouvez visualiser facilement la
présence ou non de bulles d’air. Laisser tourner l’installation tant que des bulles d’air sont visibles.
Fermer la vanne de vidange et pressuriser le circuit à la pression de service. Fermer la vanne de
remplissage et arrêter la pompe externe. Contrôlez la pression.

- 31/39 -
Sur toiture - SUN 110

A l’issu du remplissage, il est possible de retirer les films de protection parasolaire. L’installation ne
doit pas être remplie si le capteur a été soumis au rayonnement solaire. En effet, il peut y avoir des risques
de chocs thermiques qui pourraient endommager les tubes. De plus il y a alors formation de bulles de
vapeur qui rend très difficile la purge de l’installation.

7.5. Gestion de la surchauffe solaire


Lorsque le ballon a atteint la température maximale, le circulateur s’arrête ce qui a pour
conséquences de stopper la circulation du fluide caloporteur. Cette condition d’exploitation est normale
bien que rare. La température dans les tubes sous vide atteint alors des valeurs supérieures à 200 °C ce qui
a pour effet de vaporiser le fluide caloporteur. Lorsque la température diminue le fluide caloporteur
retourne vers le collecteur sous l’effet de la pression.

7.6. Contrôle de l’antigel


La durée de vie de l’installation est liée à la qualité du liquide antigel. TECNISUN recommande de
faire une révision de l’installation une fois par an par une entreprise spécialisée. La protection antigel du
caloporteur ainsi que la pression de service doit faire l’objet du contrôle annuel de routine.

La durée de vie du liquide caloporteur est comprise entre 3 et 5 ans. Cependant cette durée de vie
est fonction des arrêts de l’installation sous températures élevées. Il est donc important d’assurer une
révision régulière de l’installation et du fluide caloporteur.

7.7. Conditions de garantie et de responsabilité


TECNISUN accorde une garantie sur tout vice de production selon les conditions générales de
vente en vigueur. Les tubes sous vide TECNISUN résistent à la majeure partie des intempéries comme la
grêle ou les chutes de grêle.

En Europe, TECNISUN s’engage à remplacer gratuitement, pendant la durée de garantie du


capteur, les tubes sous vide qui seraient détériorés sous l’effet de la grêle.

Le constructeur décline toute responsabilité et garantie en cas de dommages dus à :

- un non respect des instructions de montage,


- une utilisation incorrecte,
- une exploitation du capteur sous une pression supérieure à la pression nominale,
- un montage ou une mise en service incorrect,
- un maintien du capteur dans un état non rempli sans film de protection solaire et pendant
plusieurs jours,
- l’utilisation de liquides antigel autre que ceux préconisés
- l’usure normale du capteur
- une poursuite de l’utilisation du capteur malgré l’apparition d’un vice
- une intervention dans le capteur solaire.

- 32/39 -
Sur toiture - SUN 110

8. Instructions de maintenance
8.1. Instructions générales
Prenez connaissance des instructions de sécurité et des instructions générales avant toutes
opérations de maintenance.

La maintenance générale de l’installation doit être réalisée par un personnel qualifié. Nous
recommandons d’effectuer une fois par an une revue complète de l’installation solaire.

De plus, le serrage de chaque plaque en cuivre sur le collecteur d’énergie en cuivre doit être
contrôlé : le couple de serrage doit être de 1,2 N.m.

8.2. Procédure de changement d’un tube en verre


Vérifier régulièrement le bon état de fonctionnement des tubes en verre. Lors d’un contrôle visuel,
vous pouvez repérer rapidement un tube en verre défectueux. En effet, lorsqu’un tube en verre n’est plus
sous vide et par conséquent défectueux, le getter d’un éclat initial gris brillant se colore d’une couleur
blanchâtre. Plusieurs raisons peuvent expliquer le défaut de vide dans un tube en verre. Il peut être brisé
lors d’un choc mécanique (par exemple pendant une averse de grêle très violente) ou alors dans des cas
très rares le taux de vide peut décroître au fil du temps à cause d’une légère fissure. Quelque soit la
configuration, nous vous recommandons de procéder au remplacement du tube en verre défectueux afin
de garantir un meilleur rendement de votre installation solaire. Veuillez vous munir de gants et de
lunettes pour les opérations de remplacement.

Il est à noter que le tube en verre et son caloduc sont hydrauliquement découplés du circuit solaire
évitant ainsi de vidanger l’installation solaire lors du remplacement d’un tube en verre défectueux.

Pour éviter tout risque de brûlures, nous vous recommandons de procéder au remplacement d’un
tube seulement en l’absence de soleil : c'est-à-dire par temps fortement couvert, tôt le matin ou tard le
soir.

Lorsqu’un tube en verre n’est que faiblement endommagé : c'est-à-dire dans le cas où un tube en
verre n’est pas brisé mais seulement fissuré, veuillez dévisser la cornière de blocage, déclipser le bouchon
et retirer le tube en verre défectueux en le laissant coulisser le long du profilé en aluminium jusqu’à ce
que le tube soit libre et en prenant soins de ne pas rayer les réflecteurs CPC. Pour cela, veuillez vous
reporter à la Figure 30. Remonter ensuite le nouveau tube en verre prémuni de son bouchon en le faisant
glisser le long du profilé en aluminium jusqu’à ce que le bouchon vienne se clipser dans le cadre du
capteur. Pour cela, veuillez vous reporter à la Figure 31. Attention : vous ne devez pas incliner le tube en
verre par rapport au capteur au risque d’endommager le caloduc comme indiqué sur la Figure 32. Si vous
n’avez pas suffisamment d’espace pour pouvoir faire coulisser le tube en verre, veuillez vous reporter au
paragraphe suivant.

- 33/39 -
Sur toiture - SUN 110

Figure 30 : Procédure de changement d’un tube en verre seul en retirant simplement le tube en verre seul et son
bouchon.

Figure 31 : Procédure de changement d’un tube en verre seul en remontant simplement le tube en verre seul et son
bouchon.

- 34/39 -
Sur toiture - SUN 110

Figure 32 : Ne pas incliner le tube en verre par rapport au capteur

Lorsqu’un tube en verre est fortement endommagé ou s’il n’est pas possible d’enlever le tube en
verre seul à cause de la présence d’obstacles : dévisser le couvercle du coffre du capteur, enlever
l’isolation supérieure, dévisser la plaque en cuivre, dévissez la cornière de blocage, retirez le bouchon, le
tube en verre, le profilé et le caloduc et enlever tous les débris de verre présents à l’extérieur ou à
l’intérieur du coffre en prenant soins de ne pas rayer les réflecteurs CPC. Pour cela, veuillez vous reporter
à la Figure 33. Remonter ensuite l’ensemble composé du bouchon, du tube en verre, du profilé et du
caloduc en venant visser la plaque du caloduc sur les pattes de fixation prévues à cet effet dans le coffre et
en clipsant le tout au cadre du capteur à l’aide du bouchon. La visserie de la plaque en cuivre doit être
serrée au couple à 1,2N.m. Pour cela, veuillez vous reporter à la Figure 34. Le pourtour des flasques
sur lesquels le couvercle repose doit être siliconé de manière continue et totale à l’aide de Sikaflex
221. Tout manquement à cette règle entraine l’arrêt de la garantie.

Nous préconisons de réaliser un contrôle visuel complet de l’installation solaire de manière annuelle
afin de détecter toute anomalie de fonctionnement. Ce contrôle doit s’accompagner d’un examen visuel
des capteurs solaires et des tubes en verre. De plus, nous vous recommandons de vérifier la propreté des
réflecteurs CPC et des tubes en verre. Par principe, l’inclinaison des capteurs étant supérieure à 20°, les
réflecteurs CPC et les tubes en verre ne nécessitent pas de nettoyage. S’il s’avère que ces derniers ne sont
pas propres, vous devez utiliser un chiffon humidifié propre en portant une attention toute particulière à
ne pas rayer les réflecteurs CPC.

Nous conseillons également de contrôler le fluide antigel tous les ans, de préférence avant l’hiver.
Cette inspection consiste à contrôler la concentration du mélange à l’aide d’un contrôleur antigel et de
mesurer sa valeur pH à l’aide d’un bâtonnet de mesure pH. Cette valeur doit être supérieure à pH = 7,0.
Dans le cas contraire, vous devez remplacer immédiatement le fluide antigel qui ne joue plus son rôle de
protecteur antigel.

En cas de pertes de fluide dans le circuit solaire par évaporation ou fuite, vous devez rajouter du
fluide antigel non dilué et réaliser un contrôle du mélange antigel.

Nous vous recommandons de contrôler annuellement la pression du circuit solaire.

- 35/39 -
Sur toiture - SUN 110

Figure 33 : Procédure de changement d’un tube en verre avec son profilé et son caloduc en retirant le tube en
verre avec son profilé et son caloduc.

Figure 34 : Procédure de changement d’un tube en verre avec son profilé et son caloduc en remontant le tube en verre
avec son profilé et son caloduc.

- 36/39 -
Sur toiture - SUN 110

9. Fiche de contrôle
L’installateur doit soit compléter le Tableau 4 lors de l’installation des capteurs et du circuit solaire
associé, soit de préférence la Fiche de Contrôle Générale livrée avec le kit solaire complet.

Nature de la vérification OK Remarques


Dimensionnement correct de l’installation
Vérification de la fourniture livrée
Film parasolaire enlevé seulement après la mise en
service de l’installation solaire
Vérification de la fixation correcte des supports sur les
éléments structuraux (toiture, mur, terrasse…)
Vérification de la fixation correcte des capteurs sur
leurs supports
Vérification de l’état des tubes en verre
Vérification du raccordement hydraulique correct des
capteurs au circuit solaire
Utilisation exclusive des raccords et des conduites
solaires avec isolation thermique et protection anti-UV
fournis
Vérification de la mise en place de la sonde de
température sur le capteur le plus chaud du champ de
capteurs
Mise en place du circuit solaire
Mise en place des organes de sécurité
Mise en place de purgeurs
Utilisation exclusive de l’antigel spécifié
Réglage de la pression initiale du vase d’expansion
Réalisation du test de pression
Vérification de l’étanchéité du circuit solaire : raccords,
soudures, vannes et robinets, lors de la mise sous eau
Rinçage complet du circuit solaire
Remplissage du circuit solaire
Vérification de la purge du circuit
Vérification de la pression de fonctionnement
Vérification du bon fonctionnement et du
déclenchement du circulateur
Vérification du bon fonctionnement de la sonde de
température
Vérification de la présence d’un différentiel de
températures entre le départ et le retour
Valeurs des réglages effectués notées dans un document
laissé à l’utilisateur
Fonctionnement et consignes expliqués à l’utilisateur
Documentation relative au produit donnée à l’utilisateur

Tableau 4 : Fiche de contrôle

- 37/39 -
Sur toiture - SUN 110

10. Fiche de maintenance


Les points de contrôle à vérifier sont listés dans le Tableau 5 avec les explications associées dans
le paragraphe ci-après.

Points de contrôle et Remarques /


Entreprise Date OK
de maintenance Anomalies
Effectuer un contrôle visuel
complet de l’installation
solaire
Contrôler l’état des
capteurs solaires
Contrôler l’état des tubes
en verre du capteur solaire
Contrôler la propreté des
réflecteurs CPC et des
tubes en verre
Contrôler le fluide antigel
Contrôler la pression du
circuit solaire
Contrôler le bon
déclenchement du
circulateur
Contrôler le bon
fonctionnement de la sonde
de température

Tableau 5 : Cahier de contrôle de l'installation solaire

- 38/39 -
Sur toiture - SUN 110

11. Notes
____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

____________________________________________________

- 39/39 -

Vous aimerez peut-être aussi