Vous êtes sur la page 1sur 25

Cours réseaux d’accès

sans fil
S3. La couche physique (PHY) dans
les réseaux sans fil
Amin Zribi
Institut Supérieur des Etudes Technologiques en Communications, Tunis
Contenu du cours

 Réseaux d’accès sans fil


 Introduction

 La couche physique dans les réseaux sans fil

 Le contrôle d’accès dans les réseaux sans fil

 Le WIFI

 Le Bluetooth

 Le WIMAX

 IP mobile, les liaisons satellitaires…

2 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Contenu de la séance

 La couche Physique dans les réseaux sans fil


 Les techniques d’étalement de spectre

 CDMA et étalement de spectre

 Le codage

3 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


L’étalement de spectre: idée de base
 Canaux à spectre non étalé
 La qualité du signal dépend de la fréquence
 Transmission non équitable: selon le canal
utilisé, chaque utilisateur à une qualité donnée

 Canaux à spectre étalé


 Tout les canaux sont affectés par les
interférences de la même façon

4 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


L’étalement de spectre: idée de base
 Le spectre du signal original est étalé:
 Immunité aux interférences
 Immunité au brouillage (jamming)
 L’étalement se fait à travers un code indépendant des données
 Le récepteur doit se resynchroniser sur le code pour récupérer les données

5 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Direct Sequence Spread Spectrum: DS-SS
 Utilisation d’une séquence d’étalement pour chaque bit
(série de bits)
 1 signal  un ensemble de signaux: chips
 Le spreading code étale le signal sur une plus large bande
de fréquence
 l’étalement est directement proportionnel au nombre de bits
utilisés (facteur d’étalement)

6 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Direct Sequence Spread Spectrum: DS-SS
 L’émetteur et le récepteur doivent connaitre le spreading
code
 Pour les autres utilisateurs, le signal est équivalent à un
bruit
 La redondance introduite rend le signal plus robuste

7 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Direct Sequence Spread Spectrum: DS-SS
 Exemple

8 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Direct Sequence Spread Spectrum: DS-SS
 Réalisation: double modulation
 Modulation à étalement de spectre
 Modulation à la porteuse requise
 Dés-étalement:
 L’émetteur et le récepteur doivent être bien synchronisés
 Intégration sur une période bit

9 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Frequency Hopping Spread Sprectrum: FH-SS
 Spectre divisé en plusieurs canaux avec des intervalles de
garde
 L’émetteur et le récepteur commutent leurs communications
sur ces canaux selon une la Hopping sequence
 Sauts à intervalles réguliers (fixes)

10 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Frequency Hopping Spread Sprectrum: FH-SS
 Slow hopping
 Fast Hopping

11 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Frequency Hopping Spread Sprectrum: FH-SS
 Réalisation
 Modulation à la fréquence porteuse, ensuite appliquer les sauts de
fréquence
 Varier la fréquence porteuse à des instants réguliers

 Ecoute difficile (meilleure contre le jamming que DS-SS)


 Resistance aux interférences
 Saut de fréquences: perte en temps de transmission
12 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi
CDMA & étalement de spectre
 CDM: Multiplexage de plusieurs données sur des canaux
utilisant chacun un code
 CDMA:
 Utilisation de ces codes pour séparer les utilisateurs
 Accès multiple sans interférences
 Les critères de construction des codes ???
 Orthogonalité: Ci * Cj = 0 pour i différent de j
 Bonne auto corrélation: Ci * Ci importante (attention aux retards)
 Temps bit divisé en n intervalles appelés chips
 Un code n-bit unique (Chip sequence) assigné à chaque
utilisateur
 transmission de 1 => envoi de la chip sequence 1
 transmission de 0 => envoi de la chip sequence 2
13 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi
CDMA & étalement de spectre
 Exemple: Deux émetteurs A et B utilisant resp. les codes
d’étalement Ak=010011 et B
 Emetteur A
 Bit information Ad = 1, Code étalement Ak = 010011
 Signal envoyé As = Ad * Ak = (-1, +1, -1, -1, +1, +1)
 Emetteur B
 Bit information Bd = 0, Code étalement Bk = 110101
 Signal envoyé Bs = Bd * Bk = (-1, -1, +1, -1, +1, -1)
 Les signaux seront transmis sur la même fréquence
 As + Bs = (-2, 0, 0, -2, +2, 0)
 Récepteur A
 Multiplication par le code Ak
 (-2, 0, 0, -2, +2, 0) · Ak = -2 + 0 + 0 - 2 - 2 + 0 = -6
 Résultat est négatif  bit émis = 1
 Par analogie, le récepteur B
 (-2, 0, 0, -2, +2, 0) · Bk = 2 + 0 + 0 + 2 + 2 + 0 = 6  bit émis = 0

14 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


CDMA & étalement de spectre
 Problème: A et B transmettent avec différentes puissances !!!
 Contrôle de puissance
 Les signaux CDMA

15 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


CDMA & étalement de spectre


16 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


CDMA & étalement de spectre


17 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


CDMA & étalement de spectre
 Si on n’a pas la bonne séquence d’étalement ??

18 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


CDMA & étalement de spectre
 Exemple: CDMA et accès multiple

19 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


CDMA & étalement de spectre
 Exemple: Décodage de l’instant bit 4 dans le récepteur C

20 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Le codage
 Les codes détecteurs d’erreurs

 Exemples:
 Le code de parité
 Cyclic redundancy check (CRC)
21 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi
Le codage
 Les codes correcteurs d’erreurs (FEC)

 Exemples:
 Les codes en blocs linéaires
 Les codes convolutifs
22 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi
Le codage
 Les codes correcteurs d’erreurs (FEC)
 Exemples: code de Hamming

 Erreur introduite par le canal

23 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Le codage
 La technique de retransmission Automatic repeat request
(ARQ)

 Couche liaison de données

 Généralement associé à
 Un code détecteur d’erreurs de type CRC

 Une technique d’acquittement

 3 types de protocoles ARQ


 Stop-and-wait ARQ

 Go-Back-N ARQ

 Selective Repeat ARQ

24 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


La séance prochaine…

 Le contrôle d’accès dans les réseaux sans fil


 Motivations

 SDMA

 FDMA

 TDMA

 CDMA

25 Introduction aux réseaux sans fil Amin Zribi

Vous aimerez peut-être aussi