Vous êtes sur la page 1sur 22

Cours réseaux d’accès

sans fil
S2. La couche physique (PHY) dans
les réseaux sans fil
Amin Zribi
Institut Supérieur des Etudes Technologiques en Communications, Tunis
Contenu du cours

 Réseaux d’accès sans fil


 Introduction

 La couche physique dans les réseaux sans fil

 Le contrôle d’accès dans les réseaux sans fil

 Le WIFI

 Le Bluetooth

 Le WIMAX

 IP mobile, les liaisons satellitaires…

2 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Contenu de la séance

 La couche Physique dans les réseaux sans fil


 Rappels théoriques

 Le spectre électromagnétique

 Les modulations numériques

 Débit et bande passante

 Le multiplexage

3 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Rappels Théoriques
Représentation temporelle d’un signal
 Signal analogique & signal numérique dans le temps
 Caractéristiques & exemples
 Signal périodique & signal apériodique
 Signal périodique: Période (s), Fréquence (Hz), Amplitude (V),
Phase (rad)
 Effet des paramètres sur le signal:
 Transmission sans fil: propagation dans l’air d’une onde
électromagnétique:
 La longueur d’onde: distance parcourue par l’onde pendant une période

où c est la vitesse de la lumière (≈3×108 m/s)

4 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Rappels Théoriques
Représentation fréquentielle d’un signal
 Un signal électromagnétique = somme de signaux périodiques
 La fréquence fondamentale

 Le spectre d’un signal: ensemble de fréquences qu’il contient


 Largeur de bande absolue: toute la bande
 Largeur de bande effective: bande où l’énergie est confinée

Représentation en phase d’un signal

5 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Antennes & propagation
Travaux Pratiques
 Les antennes
 Les modes de propagation
 Transmission Line-of-Sight (LoS)
 L’évanouissement (fading) dans les environnements
mobiles
 …

6 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Le spectre électromagnétique

7 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Le spectre électromagnétique
La bande ISM: Industrial, Scientific, Medical

 Utilisation libre sans licence individuelle


 Respectant la puissance d’émission

8 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Les modulations numériques

Modulation avec porteuse


Amplitude Fréquence Phase

Modulation d’amplitude (ASK)

 Facile à réaliser
 Bande de fréquence limitée
 Sensible aux perturbations
 Utilisée généralement en transmission optique

9 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Les modulations numériques

Modulation avec porteuse


Amplitude Fréquence Phase

Modulation de fréquence (FSK)

 Perte de fréquences
 Bande de fréquence large
 Utilisée parfois pour la transmission de données

10 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Les modulations numériques

Modulation avec porteuse


Amplitude Fréquence Phase

Modulation de Phase (PSK)

Saut de phase de 180°


 Démodulation complexe
 Robuste contre les perturbations
 Très utilisée dans les transmissions mobiles

11 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Les modulations numériques
La modulation MSK: Minimum Shift Keying
 FSK avec un minimum d’occupation spectrale

 GMSK: Gaussian MSK (GSM, DECT…): filtrage gaussien


12 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi
Les modulations numériques
Les modulations PSK avancées
 La modulation PSK à M=2n états: modulation de n bits successifs avec M
sauts de phase
 Exemple: Quadrature PSK (QPSK): M=4, n=2
 Un signal=2 bits: débit de transmission doublé
 Exemple

 La modulation DPSK: Differential PSK (Wifi)


 Exemple DBPSK, QDPSK

13 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Les modulations numériques
Les modulations PSK avancées
 Les modulations QAM: Quadrature Amplitude Modulation
 QAM = ASK + PSK
 Exemple 1: Modulation 8-QAM

 Exemple 2 : Modulation 16-QAM

 On utilise de nos jours 256-QAM…


14 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi
Les modulations numériques
Les modulations multi-porteuses
 Système conventionnel: Utilisation de toute la bande pour les symboles
 Multi-porteuse: Diviser les symboles sur N groupes et utiliser une
fréquence pour moduler chaque groupe
 OFDM/COFDM: Orthogonal Frequency Division Multiplexing
 Avantages
 Efficace contre le fading sélectif en fréquence
 Minimise l’interférence inter-symboles

15 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Débit et bande passante
Relation débit et largeur de bande d’un
signal
 Largeur de bande: bande de fréquence nécessaire
pour transmettre un signal
 Plus la bande du signal est large, plus il est
capable de véhiculer des données
 Lorsque le signal peut varier plus rapidement, il
peut transporter plus d’informations
Pourquoi pas des signaux avec un très
large spectre ?
 L’impact du canal de transmission sur le signal
transmis varie selon la nature de ce dernier
 Bonne transmission pour certaines fréquences
 Atténuation remarquable aux autres fréquences
 Solution: Adapter le signal au support de
transmission

16 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Débit et bande passante
Définitions
 Débit: taux avec lequel les données peuvent être transmises (nombre
de bits par seconde: bps)
 Capacité du canal: taux maximum de transmission permis pour un
canal donné
 Bruit: valeur moyenne des effets introduits par le canal de transmission
sur le signal
 Taux d’erreurs: nombre moyen de bits reçus avec erreurs
Débit et capacité d’un canal non bruité
 Nyquist: Un canal (non bruité) ayant une bande passante B peut
transmettre des données avec une capacité de 2B (modulation binaire)
 Exemple: B=3000Hz  C= 6000 bps
 Pour un signal donné, combien est la largeur de la bande passante nécessaire ?
 Modulation à M états:

17 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Débit et bande passante
Débit et capacité d’un canal bruité
 Rapport signal à bruit (RSB, SNR):

 Haut SNR Vs Faible SNR ?

 Shannon: la capacité d’un canal à bruit blanc

Exemple
 Spectre canal 3-4 MHz, SNR= 24 dB
 B=1 MHz, SNR=251  C= 8e6 bps = 8 Mbps
 De combien d’états de modulation a-t-on besoin ?
 M=16 états

18 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Le multiplexage
 Capacité canal >> Capacité nécessaire pour un signal
 Utilisation efficace du canal: envoyer plusieurs signaux à la fois
 Multiplexage

 Principe: création de canaux selon


 Temps
 Fréquence
 Code
 Espace…

19 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Le multiplexage
 Multiplexage dans l’espace: utilisation de
cellules
 Multiplexage en fréquence: FDM
 Création de nouveaux canaux à des fréquences
différentes
 Modulations avec différentes porteuses
 Intervalle de garde entre les fréquences
(interférences)
 FDD Frequency Division Duplex
 Multiplexage en temps: TDM
 Chaque signal occupe toute la bande pour une
durée fixe
 Synchrone, asynchrone
 Temps de garde entre les signaux
 TDD Time Division Duplex

20 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


Le multiplexage
 Combinaison FDM/TDM
 Un canal utilise une fréquence donnée, pour un
intervalle de temps précis

 Temps/fréquence de garde

 Besoin de coordination entre plusieurs émetteurs

 Multiplexage en codes: CDM


 Les canaux utilisent la même fréquence à n’importe
quel moment…

 Chaque canal possède un code particulier

 Distance de garde entre les codes (orthogonalité)

21 La couche PHY dans les réseaux sans fil Amin Zribi


La séance prochaine…

 La couche Physique dans les réseaux sans fil


 Les techniques d’étalement de spectre

 CDMA et étalement de spectre

 Le codage

22 Introduction aux réseaux sans fil Amin Zribi