Vous êtes sur la page 1sur 2

INTRODUCTION :

L'Afrique se caractérise par une croissance forte et rapide. La plupart des pays du continent
appliquent des réformes dans tous les secteurs favorisant les mécanismes du marché et le
désengagement de l'État.

La finance africaine et les banques en particulier ont connu des mutations importantes ces
vingt dernières années. Ces changements ont aiguisé la concurrence et ont incité les banquiers
à développer de nouvelles stratégies spatiales reposant sur une logique industrielle et de
nouveaux métiers liés aux nouvelles technologies de l'information et des télécommunications.

Aujourd’hui, le digital bouleverse profondément le secteur bancaire, la relation client se


digitalise, de nouvelles technologies apparaissent, et des modèles basés sur le partage et la
collaboration émerge.

L’arrivée de nouveaux concurrents aussi menace la profitabilité de la banque ; généralement


nous sommes de plus en plus connecté, les objets qui nous entourent sont eux aussi connecté,
cet évolution technologique s’est accompagnée de nouveaux comportements des internautes,
qui ont des nouveaux attentes, accèdent plus facilement à l’information, et il la partage, de ce
fait ils ont besoin d’une information instantanée de plus en plus volatile et éphémère, ainsi
que des services numériques étendues et qui renouvelles sans cesse. Et dans cette période de
pandémique la plupart des banques africaines sont dépende sur la digitalisation comme une
solution pour éviter les risques de contamination de COVID19.

De ce fait, tous cela va brusquement tout remettre en question, d’où vient la nécessité pour les
banques africaines de s’adapter à ses nouveaux pratiques. D’ailleurs cette période de
COVID19 est considérée comme la bonne monument pour évaluer les banques africaines à
l’heure de transformation digital.

GROUP BMCE BANK OF AFRICA est considérée comme un très bon exemple qui a pu
s’adapter aux nouveaux pratiques de la transformation digital. En fait Trusted Advisors a
décerné le prix de « La maturité des initiatives d’innovation digitale » à la GROUP BMCE
BANK OF AFRICA par son programme de transformation adapté.

Donc les questions qui se posent : Comment les nouvelles technologies pourraient
accroitre la performance des banques africaines ? et Quelle est l’impact de la
transformation digital sur les banques africaines ? Est-ce que la digitalisation des
banques une bonne solution pour éviter les risques de contamination de COVID19 en
Afrique ?

Vous aimerez peut-être aussi