Vous êtes sur la page 1sur 21

MÉMOIRES DE TECHNIQUES

COMMERCIALES

AZIZA EL KHAOUA

Formation ADEA 2019-2020

0
Sommaire :

1. Les fondations de mon projet


A. Présentation ............................................................................................................................ Page 2
B. Revenons dans le passé ........................................................................................................... Page 3
C. Formation ADEA ...................................................................................................................... Page 3

2. Mon projet de relance


A. Nature du projet...................................................................................................................... Page 4
B. Les services proposés .............................................................................................................. Page 4
a. La pose..................................................................................................................... Page 5
b. La restauration......................................................................................................... Page 6
c. La rénovation ........................................................................................................... Page 6
d. Le traitement............................................................................................................ Page 6

3. La commercialisation de mon projet


A. Diagnostic SWOT ..................................................................................................................... Page 7
B. Analyse SWOT ......................................................................................................................... Page 8
C. Marché et action commerciales liées....................................................................................... Page 8
a. Étude de marché ..................................................................................................... Page 8
b. Analyse des résultats de l’étude de marché ............................................................ Page 9
c. Études documentaires reconnues ........................................................................... Page 11
d. La concurrence et la dimension géographique ........................................................ Page 11
D. Plan d’actions commerciales détaillées ................................................................................... Page 12
a. Le mix marketing ..................................................................................................... Page 12
b. Tableau d’objectifs .................................................................................................. Page 12
c. Évaluation du chiffre d’affaire prévisionnel ............................................................. Page 13

4. Le dossier financier
A. Les aides à la création ............................................................................................................. Page 13
B. Le plan de financement prévisionnel ...................................................................................... Page 14
C. Le seuil de rentabilité .............................................................................................................. Page 14

5. Conclusion
Mot de fin ............................................................................................................................... Page 15
Annexe 1 : Fiche signalétique de l’entreprise .......................................................................... Page 16
Annexe 2 : Étude de marché format papier ............................................................................ Page 17
Annexe 3 : Étude de la FEP sur le marché européen................................................................ Page 19
A.

EL KHAOUA Aziza 1 ADEA


1. Les fondations de mon projet

M. EL KHAOUA
Mme. EL KHAOUA Aziza
Saïd
Né le 28/06/1971,
Née le 06/02/1974, âgée de 46
âgé de 49 ans 📞 06
ans 📞 06 58 41 68
16 75 93
16aziza@isma.pro
55said@isma.pro

A. Présentation :

Je me présente, je m’appelle Aziza EL KHAOUA, âgée de 46 ans, mariée avec M.EL KHAOUA Saïd
depuis 26 ans, et nous avons 4 enfants. Je suis titulaire d’un baccalauréat S.V.T que j’ai obtenu au
Maroc en 1994. Par la suite, j’ai suivi une année de formation en architecture d’intérieur.
En France j’ai participé au développement de l’entreprise de mon mari en tant que secrétaire
de bureau, pendant plus de 20 ans dans le cadre d’un statut conjoint salarié.

Actuellement demandeuse d’emploi, et en formation ADEA, j’ai poursuivi en lien avec cette
dernière un stage de 3 jours par semaine dans un magasin de la chaîne Saint Maclou, spécialisée en
décoration d’intérieur, du 9 janvier au 16 mars, interrompu par le confinement lié au COVID.
Mon mari et moi avons pour objectif de relancer une activité professionnelle de prestations de
services artisanaux, spécialisée dans le revêtement des sols, pour tous types de parquets (classique,
chêne, bois massif, stratifié). Grâce à une expérience de plus de 25 ans dans ce domaine, et un
savoir-faire artisanal, nous souhaitons répondre à tout type de projets.

EL KHAOUA Aziza 2 ADEA


B. Revenons un peu dans le passé :

Mon conjoint Saïd, ex-gérant-entrepreneur dans le parquet traditionnel et artisanal, a été


positionné sur ce corps de métier dans la région parisienne depuis une vingtaine d’années. Il disposait
d’un effectif de quatre salariés dont moi, sous contrat salarié en fonction de secrétaire de bureau.
Malgré la barrière de la langue française, mon conjoint a su gérer et développer son entreprise
pendant 20 ans. Malheureusement, l’entreprise a été victime de son succès ; elle n’a pas pu supporter
la surcharge de travail comparée à la grande difficulté de recrutement dans ce domaine.
Par conséquence, l’entreprise a perdu l’un de ses salariés les plus polyvalents et les plus
expérimentés dans ce savoir-faire, ce qui a entrainé une surcharge supplémentaire et des difficultés
dans la gestion globale des interventions de l’entreprise.
Saïd a dû demander la liquidation judiciaire simplifiée de son entreprise, prononcée le 18
octobre 2018.
À la suite de la rupture de mon contrat de travail pour motif économique, j’ai eu la chance de
pouvoir bénéficier du CSP (le contrat de sécurisation professionnelle), qui m’a permis d’être
accompagnée par le Pôle Emploi de la région et de réaliser mon souhait de poursuivre des formations
et d’enrichir mon bagage de connaissances professionnelles.

C. La formation ADEA :

J’ai fait le choix de m’inscrire à la formation ADEA car, en premier lieu, j’avais besoin de
progresser dans l’utilisation et l’exploitation des outils informatiques dans le cadre professionnel.
Également, je souhaitais connaître plus formellement les formules simples et les règles de base
nécessaires à la fonction d’assistante d’entreprise, et ainsi apprendre les méthodes d’organisation
courantes relatives aux meilleures gestion comptable et financières pour une entreprise au quotidien.
Grâce aux quatre modules proposés par la formation, j’ai pu consolider mes connaissances et
mes besoins afin d’assurer les tâches administratives et le bon fonctionnement d’une organisation,
favorisant le développement d’une entreprise.
La formation va me permettre de mettre en place une stratégie qui est de diriger en
connaissance des erreurs de notre passé, et en analysant les facteurs de notre échec afin de ne pas les
reproduire, ainsi qu’établir clairement nos besoins et nos atouts actuels.
Cette formation me permet également de réaliser un stage en lien avec mes besoins, qui me
donne les compétences nécessaires pour travailler efficacement au sein de ma future entreprise. Le
stage est une expérience extrêmement enrichissante en termes d’exemples d’organisation d’une
entreprise mettant en lien des clients et des artisans.

EL KHAOUA Aziza 3 ADEA


2. Mon projet de relance

A. Nature du projet

Comme vous l’aurez compris, notre projet sera donc dans le domaine des revêtements sols et
plus particulièrement dans l’artisanat du parquet.
Le parquet est un matériau noble et vivant, dont la maitrise artisanale est un savoir-faire qui
s’apprend au bout de longues années. Malgré l’échec de l’entreprise précédente gérée par Saïd, il
possède toujours beaucoup d’amour pour ce métier dont il a perfectionné les techniques. C’est donc
après beaucoup d’introspection que nous avons décidé que nous souhaitions continuer dans ce
domaine et nous renouveler afin de proposer un service encore plus étudié, encore plus minutieux, et
avec la finesse artistique des meilleurs artisans de parquet. Notre objectif est d’augmenter en valeur et
en volume, de ne plus se limiter et plutôt avoir l’ambition de proposer un artisanat haut de gamme.

B. Les services proposés

Les services que nous proposerons tourneront autour de 4 grands domaines suivants :

 La pose de parquet
 La restauration de parquets anciens
 La rénovation de parquet et d’escalier
 Le traitement de parquet comme la vitrification, la teinte, la cire, l’huilage…

a. Pose d’un parquet b. Exemple de parquet à


restaurer

c. Ponçage d’un parquet à rénover d. Vitrification d’un parquet

EL KHAOUA Aziza 4 ADEA


a. La pose de parquet

La pose de parquet dans les règles de l’art présente plusieurs dispositions possibles selon les techniques
et agencement utilisées. Ci-après une liste non-exhaustive des dispositions de parquet que nous proposerons.
Les poses dîtes « classiques » et plus courantes sont numérotées de 1 à 6.
Les poses dîtes « spécifiques » qui sont plus rarement maitrisées, sont numérotées de 6 à 12.

1 2 3

Largeur régulières, longueur


Longueur et largeur irrégulières irrégulières (chutes utilisées) Longueur et largeur régulières

Pose à l'anglaise Pose à l'anglaise


Pose à la française
en coupe perdue en coupe de pierre

4 5 6

Lames régulières anglées Petites lames disposées en


Lames régulières en angle droit panneaux réguliers
entre 45° et 55°
Pose à bâtons rompus / en
Pose en point de Hongrie Pose en mosaïque
chevrons

7 8 9

Lames régulières perpandiculaires à Panneaux de lames agencées Lames anglées entre 45 et 55°
lames transversales en motif sur lame transversale régulière

Pose en échelle Pose en panneaux "Chantilly" Pose en fougère / en vannerie

10 11 12

Panneaux de lames agencées Panneaux de lames agencées Panneaux de lames agencées


en motif en motif en motif

Pose en panneaux "d'Aremberg" Pose en panneaux de marqueterie Pose en panneaux "Versailles"

EL KHAOUA Aziza 5 ADEA


b. La restauration de parquets anciens

La restauration de parquet est un service qui nous ouvrirait une part de marché importante due à
plusieurs facteurs comme sa vulnérabilité au dégât des eaux, le parquet ne supportant pas l’humidité.
D’autres facteurs comme l’usure causée par le travail du bois, son utilisation intensive, et l’effort
constant qu’on lui applique nous force à restaurer un parquet. En conséquence de nombreux logements
relativement anciens où a été installé un plancher qui a vieilli et a subi des dommages ont besoin d’une
restauration, ce qui représente une clientèle que nous souhaitons toucher.
Dans certains cas, il s’agit là de parquet traditionnel qui a besoin d’un savoir-faire particulier en
connaissance des techniques employées au moment de sa pose, et nous proposerions ainsi une restauration à
l’identique de son état originel.
Ces restaurations peuvent se traduire par le remplacement des certaines lames du plancher à restaurer,
par une étude de la pose existante afin que la remise à neuf soit uniforme et indistinguable du reste du sol.

c. La rénovation de parquet

À la différence de la restauration de parquet, une rénovation ne veut pas toujours dire un parquet
ancien ou abimé, mais seulement un parquet ou un escalier auquel on veut redonner un aspect neuf.
En général cela peut se traduire par un ponçage du parquet. Le ponçage est un procédé qui permet
d’obtenir une surface plane, propre et lisse. Il élimine toutes les imperfections : tâches, rayures, fissures…
C’est une opération que nous avons maitrisé à la perfection depuis des années, dont nous connaissons
tous les secrets et pour laquelle nous avons tout le matériel professionnel adéquat. Le ponçage est également
une étape obligatoire avant la vitrification d’un parquet, ce qui nous mène à la partie suivante.

d. Le traitement d’un parquet

Il existe plusieurs types de traitement de parquet, chacun produisant un produit fini différent.
Un traitement fréquent est la finition par vitrification. Il s’agit d’un film invisible et imperméable qui protège le
parquet des rayures et empêche les tâches de s’incruster, et lui donne une teinte au choix du client, ainsi qu’un
aspect mat, brillant, ou satiné. Il existe aussi les finitions huilées ou les finitions cirées, qui présentent des
caractéristiques peu différentes à la vitrification.

EL KHAOUA Aziza 6 ADEA


3. La commercialisation de mon projet

A. Le diagnostic SWOT

Forces Faiblesse
s
 Un parcours de 18 ans en qualité d’assistante administrative  Une surcharge de travail est possible, les réponses sont limitées
et des bases solides en gestion d’entreprise. aux offres
 La formation ADEA qui a consolidé mes connaissances.  Moins de profit du fait de la sous-traitance
 Un conjoint ex-entrepreneur, dans le domaine depuis  Pas de politique publicitaire jusqu’à maintenant, pas d’expérience
une vingtaine d’années. dans la démarche publicitaire.
 Un savoir-faire et une maitrise technique du service proposé,  Frais de déplacement supplémentaires pour aller travailler en
pour un travail rigoureux. région parisienne, là où se trouve la plupart des clients de notre
 Une très bonne réputation pour la qualité de nos services, carnet d’adresses.
reconnus par nos anciens clients.  Une seule personne compétente disponible pour le moment
 Sollicité pour la rénovation et la réparation de parquets très
anciens, une qualité rare.
 Une bonne connaissance des exigences des clients dans ce
domaine.
 La capacité de conseiller nos clients sur toutes les questions
de ce domaine d’activité.
 Recontactés par nos anciens clients, ce qui représente 60%
de notre ancien chiffre d’affaire récupérable.
 Étant demandeuse d’emploi, j’ai la possibilité de bénéficier
d’aides de l’État telles que l’ACRE et l’ARE.
 Je dispose de l’accompagnement NACRE, des aides financières,
prêt à taux 0%, les réductions CGA et IR.

W
 Disponibilité d’un capital propre de 5000€.
 Disponibilité d’une grande partie des outils de travail

S
de l’ancienne entreprise (matériel professionnel
et informatique, locaux pour stocks…).

T
Menac
es
O
Opportunités
Une demande constante et non saisonnière en  Grandes difficultés de recruter du personnel qualifié

particulier en région parisienne.  La perte de savoir-faire dans le domaine du parquet artistique
 Un carnet de contacts d’anciens clients professionnels fidèles. et le traditionnel classique,
 De bonnes relations avec les anciens fournisseurs-partenaires.  Pouvoir d’achat et demande en risque de baisse en raison de
 Le magasin Saint Maclou a collaboré avec notre ancienne l’actualité (COVID-19)
entreprise et désire retravailler avec nous sous un nouveau contrat  Grande dépendance du contrat convenu avec Saint Maclou
de sous-traitance mieux négocié qui nous donne plus d’importance  Pas de diversification des risques dans l’ancienne entreprise
 Prestations de la rénovation de parquets d’escaliers à exploiter,
qui rapporte plus de marge qu’auparavant
 Rares concurrents qualifiés pour la rénovation et la réparation
de parquets très anciens
 L’application de traitement en qualité qui respecte désormais
des normes écologiques et biologiques
 Le blanchissement et la rénovation d’un ancien parquet qui est
devenu dans les actuelles tendances de décoration d’intérieur,
ainsi que le parquet en chêne dont la consommation augmente.

EL KHAOUA Aziza 7 ADEA


B. L’analyse du SWOT :

Après avoir effectué le diagnostic SWOT de l’entreprise, on remarque beaucoup de points sur lesquels
notre potentiel n’a pas été exploité lors de l’exercice de notre activité dans le passé, et un point récurrent est la
présence de beaucoup de forces et d’opportunités dans le domaine de la communication dont nous n’avons pas
profité. Nous disposons d’une très bonne réputation pour la qualité de nos services, ainsi que des partenariats
avec des marques reconnues sur notre marché telles que Saint-Maclou, Blanchon, Castorama…
Notre première action commerciale serait donc de développer notre communication et notre publicité
sur nos nombreux partenariats, notre expérience et connaissance des attentes de la clientèle.
Nous sommes régulièrement recontactés par nos anciens clients fidèles, qui souhaitent notre relance et
nous devrons entretenir cette relation et tout mettre en place pour récupérer cette part de notre ancien chiffre
d’affaire.
Nous devons aussi nous renouveler dans la recherche de prospect. Afin d’éliminer la menace posée par
le peu de diversification de notre clientèle produite par notre ancienne dépendance à certains contrats de sous-
traitance, il est nécessaire de réfléchir aux cibles que nous pourrons toucher en dehors des marques telles que
Saint-Maclou, et ainsi mettre en place une meilleure segmentation de nos prospects.
Pour améliorer nos chances de transformer ces prospects en clients, nous avons établi une liste de
secteurs et d’organisations qui pourraient être intéressées : architectes d’intérieur, gestionnaires de patrimoine,
compagnie d’assurances, syndicats de copropriétés, les agences immobilières et de construction.
Pour mieux réunir tous ces points en une communication forte et efficace, nous aurons besoin d’utiliser
les outils informatiques de manière plus poussée qu’avant : création d’un site web, présence sur les réseaux
sociaux, mise en place de campagnes publicitaires et commerciales, sans jamais négliger notre réputation et la
méthode traditionnelle du bouche à oreille qui reste la meilleure façon de trouver des clients, que nous
employions auparavant.

Grâce à ma formation ADEA, et ma plus grande connaissance des aides qui me sont disponibles, nous
pourrons mieux gérer l’organisation interne de l’entreprise, et avoir une politique de recrutement structurée et
bien plus efficace qu’avant, au moyen par exemple du recrutement d’un jeune apprenti, par contrat
d’apprentissage ou de professionnalisation, ainsi que l’appel à des prestataires extérieurs pour les commandes
spécifiques sur lesquels nous ne pourrons pas faire de recrutement immédiat. Aussi les aides et les exonérations
de charges sur lesquels nous reviendront plus tard nous offriront de nouvelles possibilités.

C. Le marché et notre plan d’action


a. L’étude de marché

Pour connaître au mieux notre marché et pour évaluer les besoins et les attentes de notre clientèle nous
avons réalisé un questionnaire anonyme sur Google Forms. Il a à ce jour eu 38 participants, qui nous ont donné
leurs réponses sur environ 15 questions. À cause de la situation actuelle créée par la crise du COVID, nous
n’avons pas pu faire d’étude de marché sur le terrain, et étions limités à Internet pour répandre notre
questionnaire. Cependant, notre étude de marché est toujours en cours et nous recevons encore plusieurs
réponses par jour. Nous continuons à envoyer notre questionnaire à nos clients, prospects, et à le répandre sur
les réseaux sociaux sur des pages en lien avec notre activité. Maintenant que nous ne sommes plus confinés,
nous allons continuer à réaliser notre étude sans exclure de la faire sur le terrain.

Lien vers le questionnaire (aussi en annexe)  : http://questionnaire.isma.pro/

EL KHAOUA Aziza 8 ADEA


b. Analyse des résultats de l’étude de marché

Ces premières réponses nous donnent déjà une esquisse du marché que nous étudions et révèle déjà
des choses à changer par rapport à la démarche que nous avions dans notre entreprise précédente.

Dès la première question, nous confirmons que


la majorité des participants nous approchent
pour des projets de pose de parquet, même si
la rénovation est également une part
importante du marché.

On remarque aussi qu’une très grande partie de ces


projets de pose de parquet portent sur le parquet en
chêne massif, or la majorité de nos poses étaient
dans le domaine du parquet stratifié, considéré
comme low-cost et donc plus populaire.
Cependant, il semblerait que la demande d’une pose
de bois haut de gamme comme le chêne est élevée,
et ce malgré le prix plus élevé également.

Comme mentionné précédemment, le critère de prix n’arrive donc qu’en quatrième position, après le
savoir-faire, l’expérience, et la qualification de l’entreprise. Il serait donc plus intelligent de mettre l’accent sur
nos compétences et faire en sorte de faire reconnaître notre entreprise auprès du maximum de labels et
certifications.

EL KHAOUA Aziza 9 ADEA


On remarque un autre point sur lequel nous devons changer notre politique commerciale à cette question.
Nous avions auparavant une grande majorité des poses effectuées à la française qui est finalement aussi
demandée par les clients que la pose en point de Hongrie et la pose à bâtons rompus, mais il semblerait que la
pose traditionnelle à l’anglaise soit à nouveau de mode dans le design d’intérieur.

Effectivement, le bouche à oreille est le


meilleur moyen de se faire connaître. On
remarque aussi qu’étonnement peu de
personnes disent chercher leur artisan en
grande surface, ce qui nous laisse se
questionner sur l’importance des contrats
de sous-traitance qui étaient tout notre
marché auparavant, et imaginer
l’étendue du marché d’internet et des
particuliers.

Plus de 75% des clients préfèreraient


donc faire appel à des parqueteurs
comme notre entreprise, ce qui nous
donne une place de choix sur le marché
et nous incite à mieux communiquer sur
ce titre plutôt qu’un autre.

EL KHAOUA Aziza 10 ADEA


c. Études documentaires reconnues

En plus de notre propre étude, et afin d’observer le marché avec une plus grande échelle, nous avons
aussi cherché des études documentaires réalisées par des organismes reconnus et avec des informations et
sources fiables. Nous avons choisi l’étude réalisée par la F.E.P. (Fédération Européenne du Parquet) sur le
marché de la production et la consommation de parquet à l’échelle européenne. Cette étude nous permet de
mieux nous rendre compte de la tendance positive dans la consommation de parquet en France. Elle confirme
qu’une grande part de la production de parquet revient au chêne, ce qui est en lien avec les tendances actuelles
que nous remarquons dans la consommation de parquet en chêne et la visibilité récente donnée au parquet
dans la sphère du design d’intérieur. Voir étude en annexe.

d. La concurrence et la dimension géographique

Les artisans du secteur de parquet font face ces dernières années à une concurrence compétitive, les
grandes surfaces, qui proposent de plus en plus souvent d’installer les revêtements qu’ils vendent avec des
tarifs compétitifs, mettant à profit leur capacité à proposer ce service à une plus grande échelle et donc à casser
les prix. Il leur est également plus facile d’embaucher des ouvriers BTP généraux. Ils disposent aussi d’une
grande visibilité et d’un service après-vente avec moins de restrictions.

Nous avons aussi une concurrence indirecte par les autres artisans des métiers du bois, tels que les
menuisiers, et les autres corps de métiers maitrisant les revêtements des sols, comme les carreleurs.

Beaucoup de travailleurs illégaux sur le marché du BTP profitent de la facilité d’apprentissage de


certaines méthodes et de certains parquets pour être extrêmement compétitifs, ce qui pousse le marché en
général à proposer des prix plus attractifs.

Cependant, comme nous l’avons déterminé lors de notre diagnostic SWOT, la concurrence dans le
domaine de la rénovation et de la restauration de parquets anciens et la pose de parquet spécifique se fait rare,
et nous devrons nous positionner sur ce marché pour profiter de l’offre encore basse de ces services et mettre
en valeur notre savoir-faire unique.

Ces éléments sur la concurrence existante nous poussent à nous démarquer des entreprises devenues
trop nombreuses à proposer le même service, et développer notre capacité à restaurer de chantiers délicats
comme les châteaux et anciens monuments, ainsi que notre compétence à réaliser des planchers aux motifs
artistiques, avec des teintes et aspects nombreux, variés, et de la plus haute qualité possible.

En raison de la nature de notre activité, la prestation de services artisanaux, la région parisienne nous
offre un marché à exploiter et à optimiser de manière constante grâce à sa demande abondante et non-
saisonnière. La densité de population de la région indique une possible clientèle plus élevée qu’en région rurale
où des chantiers seraient moins demandés.

EL KHAOUA Aziza 11 ADEA


D. Plan d’actions commerciales détaillées
a. Le mix marketing

Pour résumer nos prestations et les actions à mettre en place qui en découlent, nous avons conçu un tableau dit
de « mix marketing » autour de 4 axes :
POLITIQUE PRODUIT POLITIQUE DE PRIX POLITIQUE DE DISTRIBUTION POLITIQUE DE COMMUNICATION

Prestations Ordre de prix Mode de distribution Approche marketing


Fidéliser nos anciens clients
Prix similaire à la concurrence, Vente intermédiaire
classique Renégocier pour plus de volume
compétitivité (contrat de sous-traitance)
Obtenir des recommandations
La pose
Ciblage client, offre exclusive grandes
Position haut-de gamme, prix Vente directe
spécifique surfaces à poser, démonstration photo
supérieur pose classique (démarchage)
de poses artistiques

Vente intermédiaire Pas d’expertise nécessaire,


Prix similaire à la concurrence,
classique Vente internet devis rapide sur site web
compétitivité
(devis immédiat) Partenariat gestion patrimoine
La rénovation Démonstrations en salon
spécifique Vente directe
Position haut-de gamme, prix de design d’intérieur
(parquet+ (démarchage)
supérieur rénovation classique Publicité réseaux sociaux
escaliers) Vente intermédiaire
(démonstrations vidéo)

Ciblage client, (compagnies d’assurance


Prix aligné au marché ou supérieur Vente intermédiaire
classique pour dégât des eaux)
de 10% (contrat de sous-traitance)
Négociation de commission
La restauration
Aller à la rencontre de contacts de
Prix à étudier individuellement Vente directe
spécifique 1er degré (designers et décorateurs
Chantiers sur mesure et délicats (démarchage)
d’intérieur)

b. Tableau d’objectifs

Nous avons désormais établi un bon nombre d’actions commerciales lors de nos analyses du SWOT et
de l’étude de marché, et en avons détaillé et précisé dans le mix marketing. Nous allons désormais établir un
ensemble d’objectifs, les organiser en tableau et définir leur dimension temporelle.

Au lancement (N) Croissance (N+1) Maturité (N+2) Objectif


Recruter l’apprenti en
Recruter 1 salarié Recruter et qualifier le
salarié et recruter un
et 1 apprenti personnel
nouvel apprenti
Créer un carnet d’adresse
A Démarcher des clients Signer des partenaires
informatique fourni pour
C ciblés commerciaux
campagne marketing
T
Réinvestir notre trésorerie L’ouverture d’un point de
I
dans un showroom vente physique
O
N Utiliser notre carnet
Créer un site web et le Faire la publicité du Développer notre politique de
S d’adresse, avoir des
référencer showroom communication
campagnes publicitaires
Assurer une présence technologique continue sur les réseaux,
produire du contenu visuel pour faire connaître notre savoir-faire unique

EL KHAOUA Aziza 12 ADEA


c. Évaluation du chiffre d’affaire prévisionnel

Ci-après un tableau définissant nos objectifs de chiffre d’affaire prévisionnel N+1 se basant sur un panier
moyen et sur la moyenne de clients par prestations que nous avions et que nous aurons selon notre étude du
marché actuel.

Chiffre d’affaire Pourcentage du Panier moyen Nombre de


Prestations
par prestation chiffre d’affaire total par client clients à N+1
simple 42 000 € 35 % 627 € 67 clients

colle classique 12 000 € 10 % 800 € 15 clients


Pose
colle spécifique 12 000 € 10 % 900 € 14 clients

clouée sur chevron 6 000 € 5% 1 200 € 5 clients

simple
25 000 € 21 % 700 € 36 clients
(vitrification simple)
Ponçage
spécifique
12 000 € 10 % 850 € 15 clients
(finition sur-mesure)

simple (lames à changer) 5 000 € 4% 340 € 15 clients


Restauration
1 000 €
spécifique (sur-mesure) 6 000 € 5% 6 clients

Chiffre d’affaire total à N+1 120 000 € valeurs arrondies à l’unité supérieure

4. Le dossier financier
A. Les aides à la création :

En tant que demandeuse d’emploi, et en optant pour la création d’entreprise, j’ai la possibilité de
bénéficier de l’aide à la création d’entreprise (ACRE) cumulable avec d’autres aides telles que l’aide au retour à
l’emploi (ARE) et l’accompagnement à la création (NACRE), l’exonération des charges sociales pour la première
année. M’est également possible d’avoir une prime de retour à l’emploi de 1000€.

Sous certaines conditions, je peux bénéficier d’aides financières sous la forme de prêt à taux 0%, et ce
pendant les 5 premières années suivant la création d’entreprise. Je peux également bénéficier d’une réduction
de 18% sur l’impôt sur le revenu, pour les frais de comptabilité et d’adhésion à un CGA (Centre de Gestion
Agréé)

Nous pouvons solliciter d’autres aides comme la subvention régionale ainsi que l’aide pour
l’entreprenariat féminin qui me concerne.

B. Le plan de financement prévisionnel :

EL KHAOUA Aziza 13 ADEA


Nous disposons d’un apport de la somme de 5000€, ce qui représentera notre capital propre. Nous
disposerons également d’un apport de biens, entre autres l’équipement informatique nécessaire au démarrage
et tout le matériel nécessaire pour intervenir sur les premiers chantiers, qui sera ensuite complété au fur et à
mesure de notre activité, ainsi qu’un petit local de 12m² pour stocker produits et outils de travail.
Sans compter ce que nous avons déjà à disponibilité, nous aurons besoin pour le lancement :

Besoins (durables) Montant Ressources (durables) Montant


Véhicule utilitaire 2 000 €
Logiciels de comptabilité et d’organisation 400 €
Prestataire site internet 750 €
Apports 5 000 €
Cartes visites et autres outils de communication 350 €
TVA 20% 500 €
Besoin en fonds de roulements 1 000 €
Total Besoins 5 000 € Total Ressources 5 000 €

Nous n’avons pas comptabilisé la possibilité de subvention et d’aides en cours de demande dans notre
plan de financement prévisionnel.

C. Le seuil de rentabilité :

Pour calculer le seuil de rentabilité nous nous sommes basés sur les charges fixes et variables que nous
avions lors de notre dernier bilan de l’entreprise précédente.

Seuil de rentabilité
Chiffre d’affaire 73 499 €
Charges variables 10 706 €
Marge sur coûts variables (CA – Charges variables) 62 793 €
Charges fixes 62 793 €

Résultat 0€

EL KHAOUA Aziza 14 ADEA


5. Conclusion
Mot de fin :

Ces études et analyses, ainsi que la rédaction de ce document m’ont permis de mettre au clair mon
projet de relance, et mettre le doigt sur les zones d’ombres et les erreurs que nous n’avions pas réalisé
auparavant.

Nous savons désormais par où commencer, c’est-à-dire par la valorisation de notre savoir-faire et de
notre expérience. Nous allons tout d’abord faire les démarches nécessaires pour la reconnaissance de
l’expérience professionnelle de 25 ans de M. EL KHAOUA Saïd. Ensuite, comme nous l’a montré dans notre
étude de marché, les qualifications d’une entreprise sont un point fort que les clients recherchent lors du choix
de leur artisan. Nous allons donc faire le nécessaire pour acquérir la qualification Qualibat en premier lieu, et
recueillir un maximum d’autres qualifications et de recommandations de la part d’entreprises reconnues dans le
domaine du parquet. Une fois ces premiers pas faits, nous aurons des objectifs clairs et des actions déjà
élaborées à mettre en place.

La formation ADEA, le cadre dans lequel il m’a été donné de rédiger ce document, a été extrêmement
bénéfique et enrichissante. Les modules de cours qui m’ont été proposés se sont avérés remplis
d’enseignements qui ont beaucoup de valeur et me seront indispensables pour la réussite de mon projet, c’est
pourquoi je tiens à remercier ceux qui m’ont donné ces connaissances. Je compte ne pas m’arrêter là dans ma
soif de savoir, et je continuerai à me former au maximum.

Pour mener à bien ce projet et pour un bon pilotage de l’entreprise, il nous sera essentiel d’établir des
règles et d’éclaircir tous les points de vigilance. La relance d’une entreprise demande beaucoup d’implication et
aura un impact direct sur notre vie privée et familiale. Pour que cet impact soit positif, il nous sera indispensable
de mettre en place les techniques d’organisation du travail que j’aurai apprise, et ne plus mélanger travail et vie
de famille.

Des techniques commerciales à la bureautique en passant par des compétences en économie, cette
formation et ces modules m’auront apporté énormément que je pourrai appliquer de manière très concrète
dans ma vie, professionnelle et personnelle.

C’est avec beaucoup d’ambition et de motivation que je tâcherai d’employer ce que j’ai appris et de
suivre la ligne de conduite que je me suis donnée lors de l’écriture de ces mémoires.

EL KHAOUA Aziza 15 ADEA


Annexe 1 : Fiche signalétique de l’entreprise

Nom de l’entreprise : ISMA

Intérieur Sur Mesure Artisanal

Date prévue pour la création : 02 octobre 2020

Statut juridique : SAS (Société par actions simplifiées)

Adresse de domiciliation : 8 rue du fond du val


27570 Breux sur Avre

Capital : 5 000 €

Secteur d’activité : Paris – Île de France – Normandie

Activité : Prestations de services artisanaux


Spécialisée dans le revêtement des sols en parquet

Téléphone : 06.16.75.93.55 (Saïd) – 06.58.41.68.16 (Aziza)

Adresse email : contact@isma.pro

Nombre de salariés : 2 salariés

Site internet : http://www.isma.pro/

Sous réserve d’un avis préalable par notre expert-comptable

EL KHAOUA Aziza 16 ADEA


Annexe 2 : Étude de marché

EL KHAOUA Aziza 17 ADEA


EL KHAOUA Aziza 18 ADEA
Annexe 3 : Étude de la FEP sur le marché européen

EL KHAOUA Aziza 19 ADEA


EL KHAOUA Aziza 20 ADEA