Vous êtes sur la page 1sur 1

Terme Definition

1. __g__ phonétique a. Groupe de sons prononcé en une seule émission de voix. En


français, elle comporte obligatoirement une voyelle, et, le plus
souvent, une ou plusieurs consonnes.
2. __c__Phonologie b. Perception de la succession à intervalles plus ou moins
réguliers des accents démarcatifs dans un texte. Il varie selon le
débit, car plus on parle vite, moins il y a de pauses et d'accents.
3. __a__Syllabe c. Étude des sons à valeur linguistique, phonèmes en relation
avec un signifié. Les traits phoniques sont appréhendés par
rapport à leur valeur distinctive
4. __e__Phonème d. Qualité de ce qui est aigu.
5.__f__ prosodie e. Entité abstraite qui peut correspondre à plusieurs sons ; il est
en effet susceptible d’être prononcé de façon différente selon les
locuteurs ou son environnement au sein du mot. il en existe 36.
6.___b__ rythme f. Étude des phénomènes de l'accentuation et de l'intonation.
7. __m__ intonation g. Étude des sons utilisés dans la communication verbale,
concerne les sons eux-mêmes (les « phones »), leur production,
leur variation plutôt que leur contexte.
8. ___h__ accent h. En français, il frappe la dernière syllabe de chaque groupe de
mots. Les pauses et les accents d'une phrase délimitent son
rythme, qui est le plus souvent souligné par la ponctuation.
9. ___j__timbre i. Lorsqu’on prononce la consonne finale d’un mot avec la
voyelle qui débute le mot suivant. Exemple : Le car a 50 places.
[kara]. On ne fait pas de pause entre les deux mots.
10. __d___ acuité j. Qualité particulière du son, indépendante de sa hauteur ou de
son intensité mais spécifique de la voix qui l'émet.
11 __l__ son k. Découpage en syllabes de la chaîne parlée.
12.__k___ syllabation l. Sensation auditive produite sur l'organe de l'ouïe par la
vibration périodique ou quasi-périodique d'une onde matérielle
propagée dans un milieu élastique, en particulier dans l'air.
13. __i___ Enchainement m. Structuration mélodique des énoncés en groupes rythmiques.
Modulations provoquées par des changements de hauteur dans
la fréquence fondamentale, autrement dit la courbe mélodique.