Vous êtes sur la page 1sur 2

Conclusion :

Nous pouvons conclure que les gestionnaires du secteur public sont imprégnés
d'une culture de performance qui influence grandement leurs manières de gérer et
décider. Ainsi, ils ont opté pour des outils qui sont adaptés à cette réalité. Étant un
outil de gestion et un outil de contrôle, le tableau de bord est choisi par la plupart des
organismes publics pour véhiculer cette nouvelle culture et la faire transiter à travers
les niveaux hiérarchiques. La particularité de cet outil est qu'il permet le pilotage d'un
service, d'une activité ou de toute l'organisation. C'est pour cette raison que son lien
et son impact perçu sur la performance semblent être conséquents.
Notre revue de littérature mène à mieux cerner la place des tableaux de bord issus
des services de contrôle de gestion dans le système d’information des managers. Du
cout il apparaît que toutes informations proviennent du tableau de bord joue un rôle
important dans le pilotage de l’entreprise.
Ces tableaux de bord du siège permettent de dresser un diagnostic et de situer les
performances d’une entité de responsabilité par rapport à celles de l’entreprise dans
son ensemble.
Les tableaux de bord issus des services de contrôle de gestion internes permettent
plutôt de déterminer les responsabilités, anticiper les problèmes et identifier les
leviers d’action.
Mais le métier contrôle de gestion a connu une grande évolution. On assiste à une
apparition de contrôle de gestion plus proche des opérationnels. En outre, le
contrôleur de gestion devient un consultant, impliqué directement dans le processus
de décision du manager dont il dépend.
Les tableaux de bord de gestion sont les outils de pilotage les plus aptes à donner
une vision claire, synthétique, fidèle et prédictive de la situation, et ils sont jugés très
utile anticiper et identifier des leviers d’action.
Quoique les tableaux de bord sont pris en considération comme des principaux outils
d’informations et de pilotage issus des services de contrôle de gestion, ils ne
constituent pas les seules sources d’information.
Et la principale source pour avoir une information structurée et formalisée sur le
personnel est constitué par le bilan.
Ainsi que les informations disponibles dans les tableaux de bord concernant les
indicateurs d’éclairage et humains son degré de satisfaction reste globalement
médiocre.
De ce fait, le résultat le plus marquant est le fait que les tableaux de bord disponibles
sont plus centrés sur l’axe financier. Néanmoins, des tableaux de bord équilibrés
(intégrant des indicateurs financiers ainsi que physiques et humains) sont utiles à
mettre en œuvre pour assurer le meilleur pilotage de l’entreprise.
Ceci explique bien le fait que les principaux utilisateurs des tableaux de bord sont,
seulement les directeurs généraux (ou de filiales) et les directeurs financiers.