Vous êtes sur la page 1sur 2

MPSI CHAPITRE 15

EXERCICES

15-1 La cuprite
La cuprite Cu2O cristallise dans le système cubique centré. Les ions O 2– occupent les noeuds du réseau et les ions Cu +
occupent les milieux de 4 des 8 demi-diagonales du cube.
1) Quel est le contenu de la maille ?
2) Quelle est la coordinence de chacun des ions ?
3) Calculer le paramètre cristallin (a : arête du cube) sachant que M Cu 2 O = 143,1 g.mol –1 et que la densité de la cuprite
est d = 6,00.

15-2 Spinelle
La spinelle MgxA1y04 est formée d'ions oxyde occupant les noeuds d'un réseau c.f.c, d'ions Mg 2+ occupant des sites
tétraédriques et d'ions A13+ occupant des sites octaédriques.
1) Déterminer x et y.
2) Calculer le taux d'occupation de chacun des types de sites.

15-3 Compacité des cristaux ioniques


1) Connaissant les rayons ioniques de Ag + 126 pm, Na+ 95 pm, Cs + 169 pm et Br– 195 pm, quelles structures peut-on prévoir pour les
cristaux AgBr, NaBr et CsBr ?
2) Calculer la compacité de chacun de ces cristaux.

15-4 L'oxyde de sodium


L'oxyde de sodium Na2O cristallise dans la structure de type anti-fluorine dans laquelle les anions remplacent les cations de
la fluorine et réciproquement.
1) Quel est le contenu de la maille cubique ?
2) Quelle est la coordinence de chaque ion ?
3) En prenant rO2– = 140 pm, calculer r Na+, connaissant la masse volumique de l'oxyde de sodium : 2,27.10 3 kg.m–3 et sa masse
molaire : 62,2 g.mol –1.

15-5 La wurtzite
1) Représenter la maille prismatique de la wurtzite.
2) Connaissant la masse molaire 97,5 g.mol –1 et la masse volumique 3,98.10 kg.m –3 de la wurtzite, calculer les paramètres a
et c de cette maille.

15-6 Observations de Landé


En considérant les cristaux MgO, MnO, MgS et MnS, Landé a observé que dans les sulfures, les anions S 2– forment une
structure compacte dans les interstices de laquelle les cations Mg 2+ ou Mn2+ peuvent se placer. La détermination de la distance entre
deux ions S2– permet d'attribuer un rayon ionique à S2–.
Mg0 et Mn0 cristallisent dans le système de type NaCl alors que MgS et MnS cristallisent dans le système de type blende.
Les masses volumiques de ces cristaux sont
Mg0 1 = 3,58.103 kg.m –3 Mn0 2 = 5,43.103 kg.m –3
MgS 3 = 2,62.10 kg.m
3 –3
MnS 4 = 4,01.103 kg.m –3
Les masses molaires atomiques sont
MMg = 24,3 g.mol –1 MMn = 54,9 g.mol –1
–1
MO = 16,0 g.mol MS = 32,1 g.mol –1
Vérifier les observations de Landé et calculer le rayon ionique de l'ion sulfure.

15-7 Le silicium
Le silicium cristallise dans le même système que le diamant. Calculer le rayon covalent de l'atome de silicium connaissant la
masse molaire atomique M = 28,1 g.mol-1 et sa masse volumique  = 2,33 g.cm –3.
Comparer à l'atome de carbone (r = 77 pm) et expliquer la différence.
15-8 La cristobalite
Une variété allotropique de la silice SiO 2 , appelée cristobalite, a la structure suivante : les atomes Si forment le même
réseau que les atomes C dans le diamant, avec un atome d'oxygène entre deux atomes de silicium.
1) Quel est le contenu de la maille ? En déduire le paramètre cristallin a, connaissant la densité de la cristobalite, d = 2,32 et la
masse molaire de la silice : M = 60,1 g.mol –1.
2) Quelle est la coordinence de chaque atome ?
3) Expliquer la stabilité de cet édifice tridimensionnel.

15-9 La carboglace
Le dioxyde de carbone solide, ou carboglace, a une structure c.f.c. dans laquelle les nœuds sont occupés par les atomes de
carbone.
On donne la densité : d = 1,56 et la masse molaire de CO2 : M = 44,0 g.mol –1.
Calculer le paramètre cristallin a et en déduire la distance d entre les noyaux C de deux molécules voisines. Comparer d à la
longueur de la liaison double C=O : L = 120 pm. Expliquer cette différence.

15-10 Le borazole et le nitrure de bore


1) Rappeler les structures électroniques des atomes de bore. (Z = 5) et d'azote (Z = 7).
2) La molécule de borazole B3N3H6 a une structure semblable à celle du benzène : les atomes de bore et d'azote alternent sur un
hexagone régulier plan. Ecrire les formules mésomères de ce composé.
3) Le nitrure de bore BN a la même structure que le graphite, avec alternance d'atomes B et N. Représenter la macromolécule
plane du nitrure de bore.