Vous êtes sur la page 1sur 67

INDEX

1.- PLANCHER 4 (7 - 10.2 M)............................................................................................. 2

2.- PLANCHER 3 (3.8 - 7 M)............................................................................................... 14

3.- PLANCHER 2 (0.6 - 3.8 M)............................................................................................ 28

4.- PLANCHER 1 (-2 - 0.6 M).............................................................................................. 43

5.- FONDATION................................................................................................................. 58
Vérifications du poteau P4

1.- PLANCHER 4 (7 - 10.2 M)

Données du poteau
Géométrie
Dimensions : 40x20 cm
Tronçon : 7.000/10.200 m
Hauteur libre : 2.80 m
Enrobage géométrique : 3.0 cm
20 Diamètre du plus gros granulat : 25 mm
Matériaux Longueur de flambement
Béton : C25/30 Plan ZX : 2.80 m
Acier : Fe E400 Plan ZY : 2.80 m
40
Armature longitudinale Armature transversale
Coin : 4HA10 Armatures transversales : 1étHA6+Y1épHA6
Face X : 2HA10 Espacement : 15 cm
Ratio : 0.59 %

Dispositions relatives aux armatures (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC 2008,


Articles 8.2 et 9.5)
Un poteau est un élément dont le grand côté de la section transversale ne
dépasse pas 4 fois le petit côté de celle-ci (Articles 5.3.1(7) et 9.5.1):
400 mm ≤ 800 mm
Où:
h: Plus grande dimension de la section de l'élément porteur. h : 400.00 mm
b: Plus petite dimension de la section de l'élément porteur. b : 200.00 mm

Armature longitudinale
Il convient d'adopter une distance libre sb (horizontalement et verticalement)
entre barres parallèles ou entre lits horizontaux de barres parallèles
supérieure ou égale à smin (Article 8.2(2)):
108 mm ≥ 30 mm
Où:
smin: Valeur maximale de s1, s2, s3. smin : 30 mm
s1 : 10 mm

s2 : 30 mm

s3 : 20 mm
Avec:
Ømax: Diamètre de la barre comprimée la plus épaisse. Ømax : 10 mm
dg: Dimension du plus gros granulat. dg : 25 mm
Il convient que le diamètre des barres longitudinales ne soit pas inférieur à 8
mm (Article 9.5.2(1)):
10 mm ≥ 8 mm
Où:
Ømin: Diamètre de la barre comprimée la plus mince. Ømin : 10 mm

Armatures transversales

Page 2 - 67
Vérifications du poteau P4

Il convient d'adopter une distance libre sb (horizontalement et


verticalement) entre barres parallèles ou entre lits horizontaux de barres
parallèles supérieure ou égale à smin (Article 8.2(2)):
144 mm ≥ 30 mm
Où:
smin: Valeur maximale de s1, s2, s3. smin : 30 mm
s1 : 6 mm

s2 : 30 mm

s3 : 20 mm
Avec:
Ømax: Diamètre de la barre la plus épaisse de l'armature
transversale. Ømax : 6 mm
dg: Dimension du plus gros granulat. dg : 25 mm
Il convient de limiter à s cl,tmax l'espacement des armatures transversales le
long du poteau (Article 9.5.3(3)):
150 mm ≤ 200 mm
Où:
scl,tmax: Valeur minimale de s1, s2, s3. scl,tmax : 200 mm
s1 : 200 mm

s2 : 200 mm

s3 : 400 mm
Avec:
Ømin: Diamètre de la barre comprimée la plus mince. Ømin : 10 mm
Bmin: Dimension minimale de la section. Bmin : 200 mm
Il convient que le diamètre des armatures transversales ne soit pas inférieur
au quart du diamètre maximal des barres longitudinales (Article 9.5.3(1)):
6 mm ≥ 6 mm
Où:
Ømax: Diamètre de la barre comprimée la plus épaisse. Ømax : 10 mm

Page 3 - 67
Vérifications du poteau P4

Armatures minimales et maximales (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC 2008, Article


9.5.2)
Il convient que la quantité totale d'armatures longitudinales A s ne soit
pas inférieure à As,min (Article 9.5.2(2)):
4.71 cm² ≥ 1.60 cm²
Où:
As: Section d'armature longitudinale. As : 4.71 cm²
As,min : 1.60 cm²
Avec:
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
Il convient de limiter l'aire de la section des armatures longitudinales A s
à As,max (Article 9.5.2(3)):
4.71 cm² ≤ 32.00 cm²
Où:
As: Section d'armature longitudinale. As : 4.71 cm²
As,max : 32.00 cm²
Avec:
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
Il convient que la quantité totale d'armatures longitudinales A' s ne soit
pas inférieure à As,min (Article 9.5.2(2)):
4.71 cm² ≥ 0.20 cm²
Où:
A's: Surface totale d'armature comprimée. A's : 4.71 cm²
As,min : 0.20 cm²
Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 69.44 kN
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa

État limite d'épuisement face au cisaillement (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC


2008, Articles 6.2.2, 6.2.3 et 9.2.2)
Doit être respecté:

η : 0.016

Où:
VEd: Effort tranchant effectif de calcul. VEd,x : 2.97 kN
VEd,y : 3.62 kN
VRd,max: Effort tranchant d'épuisement par compression oblique dans VRd,max,Vx : 277.47 kN
l'âme. VRd,max,Vy : 288.30 kN

η : 0.123

Où:

Page 4 - 67
Vérifications du poteau P4

VEd: Effort tranchant effectif de calcul. VEd,x : 2.97 kN


VEd,y : 3.62 kN
VRd,c: Effort tranchant d'épuisement par traction dans l'âme. VRd,c,Vx : 36.38 kN
VRd,c,Vy : 39.45 kN
Les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables se produisent à 'Tête',
pour la combinaison d'hypothèses "1.35·PP+1.35·G+1.5·Qa".
Effort tranchant d'épuisement par compression oblique dans l'âme.
L'effort tranchant d'épuisement par compression oblique de l'âme est déduit
de l'expression suivante:
Cisaillement dans la direction X:
La valeur de calcul de l'effort tranchant maximal pouvant être repris par
l'élément, avant écrasement des bielles de compression, est obtenue
d'après (Article 6.2.3(3)):

VRd,max : 277.47 kN
Où:
αcw: Coefficient tenant compte de l'état de contrainte dans la
membrure comprimée. αcw : 1.000

Avec:
σcp: Contrainte de compression moyenne dans le béton
due à l'effort normal de calcul, mesurée positivement. σcp : -1.27 MPa

Où:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 62.02 kN
A's: Surface totale d'armature comprimée. A's : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Résistance de calcul de l'armature A's. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 bw : 200.00 mm
z: Bras de levier des forces internes, pour un élément de hauteur
constante, correspondant au moment fléchissant dans l'élément
considéré. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 z : 277.47 mm
ν1: Coefficient de réduction de la résistance du béton fissuré à
l'effort tranchant. ν1 : 0.600

α: Angle entre les armatures d'effort tranchant et la fibre moyenne


de l’élément. α : 90.0 degrés
θ: Angle entre la bielle de compression du béton et l'axe de la
pièce. θ : 45.0 degrés
Cisaillement dans la direction Y:
La valeur de calcul de l'effort tranchant maximal pouvant être repris par
l'élément, avant écrasement des bielles de compression, est obtenue
d'après (Article 6.2.3(3)):

VRd,max : 288.30 kN
Où:
αcw: Coefficient tenant compte de l'état de contrainte dans la
membrure comprimée. αcw : 1.000

Page 5 - 67
Vérifications du poteau P4

Avec:
σcp: Contrainte de compression moyenne dans le béton
due à l'effort normal de calcul, mesurée positivement. σcp : -0.25 MPa

Où:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 62.02 kN
A's: Surface totale d'armature comprimée. A's : 2.36 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Résistance de calcul de l'armature A's. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 bw : 400.00 mm
z: Bras de levier des forces internes, pour un élément de hauteur
constante, correspondant au moment fléchissant dans l'élément
considéré. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 z : 144.15 mm
ν1: Coefficient de réduction de la résistance du béton fissuré à
l'effort tranchant. ν1 : 0.600

α: Angle entre les armatures d'effort tranchant et la fibre moyenne


de l’élément. α : 90.0 degrés
θ: Angle entre la bielle de compression du béton et l'axe de la
pièce. θ : 45.0 degrés

Les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables se produisent à 'Tête',


pour la combinaison d'hypothèses "1.35·PP+1.35·G+1.5·Qa".
Effort tranchant d'épuisement par traction dans l'âme.
Cisaillement dans la direction X:
Résistance à l'effort tranchant de calcul dans les pièces sans armature
de renforcement au cisaillement, obtenue d'après (Article 6.2.2(1)):

VRd,c : 36.38 kN

avec une valeur minimale de:

VRd,c : 31.27 kN
Où:
CRd,c : 0.120
Avec:
γc: Coefficient partiel de sécurité pour le béton. γc : 1.500

k : 1.846

ρl: Quantité géométrique de l'armature longitudinale principale de


traction. ρl : 0.006

Avec:
Asl: Aire de la section des armatures tendues, prolongées
sur une longueur ≥ (lbd+d) au-delà de la section
considérée. Article 6.2.2(1), Figure 6.3 Asl : 3.14 cm²

Page 6 - 67
Vérifications du poteau P4

fck: Résistance caractéristique à la compression du béton. fck : 25.00 MPa


σcp: Contrainte moyenne de compression. σcp : 0.78 MPa

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 62.02 kN
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. bw : 200.00 mm
d: Hauteur utile de la section en mm référée à l'armature
longitudinale de flexion. d : 279.50 mm

Vmin : 0.44 MPa

Cisaillement dans la direction Y:


Résistance à l'effort tranchant de calcul dans les pièces sans armature
de renforcement au cisaillement, obtenue d'après (Article 6.2.2(1)):

VRd,c : 39.45 kN

avec une valeur minimale de:

VRd,c : 39.18 kN
Où:
CRd,c : 0.120
Avec:
γc: Coefficient partiel de sécurité pour le béton. γc : 1.500

k : 2.000

ρl: Quantité géométrique de l'armature longitudinale principale de


traction. ρl : 0.004

Avec:
Asl: Aire de la section des armatures tendues, prolongées
sur une longueur ≥ (lbd+d) au-delà de la section
considérée. Article 6.2.2(1), Figure 6.3 Asl : 2.36 cm²
fck: Résistance caractéristique à la compression du béton. fck : 25.00 MPa
σcp: Contrainte moyenne de compression. σcp : 0.78 MPa

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 62.02 kN
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. bw : 400.00 mm
d: Hauteur utile de la section en mm référée à l'armature
longitudinale de flexion. d : 159.00 mm

Vmin : 0.50 MPa

Page 7 - 67
Vérifications du poteau P4

État limite d'épuisement face aux sollicitations normales (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN


1992-1-1:2004/AC 2008, Articles 5.2, 5.8.3.1, 5.8.8 et 6.1)
Les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables se produisent à 'Pied', pour la
combinaison d'hypothèses "1.35·PP+1.35·G+1.5·Qa".
Doit être respecté:

η : 0.300

N (kN) (0;0;1497.27)
N (kN)

Mxx (kN·m)
(0;41.45;591.17)
(26.05;25.96;231.55) (26.05;25.96;231.55) (26.05;25.96;231.55)
(7.81;7.79;69.44) (7.81;7.79;69.44) (7.81;7.79;69.44)
N (kN)
Mxx (kN·m) M (kN·m) (-81.56;0;591.17) Myy (kN·m)

(0;0;-163.91) (81.56;0;591.17)
)

(0;-41.45;591.17)
·m
kN
y(
My

Volume de capacité Vue N, M Vue Mx, My

Vérification de résistance de la section (η1)


NEd,MEd sont les efforts de calcul du premier ordre, en incluant, s'il y a
lieu, l'excentricité minimale selon 6.1(4):
NEd: Effort normal de calcul. NEd : 69.44 kN
MEd: Moment de calcul du premier ordre. MEd,x : 7.79 kN·m
MEd,y : 7.81 kN·m
NRd,MRd sont les efforts qui produisent l'épuisement de la section avec les
mêmes excentricités que les efforts sollicitants de calcul les plus
défavorables.
NRd: Effort normal d'épuisement. NRd : 231.55 kN
MRd: Moments d'épuisement. MRd,x : 25.96 kN·m
MRd,y : 26.05 kN·m
Où:

Avec:
ee: Excentricité du premier ordre. Elle se calcule en ee,x : mm
112.49
prenant en compte l'excentricité minimale emin selon
l'article 6.1(4). ee,y : 112.13 mm
Dans ce cas, les excentricités e0,x et e0,y sont
supérieures à la minimale.

Où:
Sur l'axe x:

Page 8 - 67
Vérifications du poteau P4

emin : 20.00 mm

h: Hauteur de la section dans le plan


de flexion considéré. h : 200.00 mm

e0 : 112.13 mm

Où:
Md: Moment de calcul du premier
ordre. Md : 7.79 kN·m
Nd: Effort normal de calcul. Nd : 69.44 kN
Sur l'axe y:

emin : 20.00 mm

h: Hauteur de la section dans le plan


de flexion considéré. h : 400.00 mm

e0 : 112.49 mm

Où:
Md: Moment de calcul du premier
ordre. Md : 7.81 kN·m
Nd: Effort normal de calcul. Nd : 69.44 kN
Vérification de l'état limite d'instabilité
Sur l'axe x:
Les effets du second ordre peuvent être négligés, étant donné que
l'élancement mécanique du support λ est inférieur à l'élancement limite
inférieur λlim indiqué dans 43.1.2.

λ : 48.50

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
ic: Rayon de giration de la section de béton. ic : 5.77 cm
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
I: Inertie. I : 26666.67 cm4

λinf : 50.72
Où:
A : 0.74
Avec:
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.8
B : 1.12
Avec:

ω : 0.12

Où:
As: Surface totale de renfort longitudinal. As : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa

Page 9 - 67
Vérifications du poteau P4

C : 0.70

n : 0.05

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 69.44 kN
Sur l'axe y:
Les effets du second ordre peuvent être négligés, étant donné que
l'élancement mécanique du support λ est inférieur à l'élancement limite
inférieur λlim indiqué dans 43.1.2.

λ : 24.25

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
ic: Rayon de giration de la section de béton. ic : 11.55 cm
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
I: Inertie. I : 106666.67 cm4
λinf : 50.72
Où:
A : 0.74
Avec:
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.8
B : 1.12
Avec:

ω : 0.12

Où:
As: Surface totale de renfort longitudinal. As : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
C : 0.70

n : 0.05

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 69.44 kN
Calcul de la capacité résistante
Le calcul de la capacité résistante ultime des sections est effectué à partir des
hypothèses générales suivantes (Article 6.1):
(a) L'épuisement est caractérisé par la valeur de la déformation dans des
fibres déterminées de la section, définies par les domaines de
déformation d'épuisement.
(b) Les déformations du béton suivent une loi plane.
(c) Les déformations εs des armatures passives sont maintenues égales à
celles du béton qui les enveloppe.

Page 10 - 67
Vérifications du poteau P4

(d) Les contraintes dans le béton comprimé se déduisent du diagramme


contrainte-déformation de calcul donné en 3.1.7(1).
Le diagramme de calcul contrainte/déformation du béton est de type parabole
rectangle. La résistance du béton à la traction n'est pas prise en compte.

εcu2: Déformation ultime, telle qu'indiquée dans le Table 3.1. εcu2 : 0.0035
εc2: Déformation atteinte pour la contrainte maximale, telle qu'indiquée dans le
Table 3.1. εc2 : 0.0020
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa

Avec:
αcc: Facteur prenant en compte la fatigue du béton lorsque celui-ci est soumis à
des niveaux élevés de compression du fait de charges à long terme. αcc : 1.00
fck: Résistance caractéristique à la compression du béton. fck : 25.00 MPa
γc: Coefficient partiel de sécurité pour le béton. γc : 1.5
(e) Les contraintes dans les armatures sont obtenues du diagramme donné dans:
Article 3.2, Figure 3.8

εsu: Déformation ultime, telle qu'indiquée dans le Article 3.2.7(2.b). εsu : 0.0100
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa

Avec:
fyk: Résistance caractéristique de l'acier. fyk : 400.00 MPa
γs: Coefficient partiel de sécurité pour l'acier. γs : 1.15
(e) Les équations générales d'équilibre de forces et de moments sont appliquées
aux résultantes des contraintes dans la section.

Page 11 - 67
Vérifications du poteau P4

Équilibre de la section pour les efforts d'épuisement, calculés avec les mêmes excentricités que
les efforts de calcul les plus défavorables:

3 εmax = 3.48 ‰ σmax = 16.67 MPa


x = 108.43 mm

2 ε = 3.5 ‰
Cc Cs ε = 2.0 ‰

ε = 0.0 ‰
1 4
T

6
5
εmin = -5.81 ‰

Coord. X Coord. Y σs
Barre Désignation ε
(mm) (mm) (MPa)
1 HA10 -159.00 59.00 -108.03 -0.000540
2 HA10 0.00 59.00 +135.00 +0.000675
3 HA10 159.00 59.00 +347.83 +0.001890
4 HA10 159.00 -59.00 -347.83 -0.001791
5 HA10 0.00 -59.00 -347.83 -0.003006
6 HA10 -159.00 -59.00 -347.83 -0.004221

Résultante e.x e.y


(kN) (mm) (mm)
Cc 284.07 71.66 68.26
Cs 37.92 114.54 59.00
T 90.44 -14.92 -47.93

NRd : 231.55 kN

MRd,x : 25.96 kN·m

MRd,y : 26.05 kN·m


Où:
Cc: Résultante des compressions dans le béton. Cc : 284.07 kN
Cs: Résultante des compressions dans l'acier. Cs : 37.92 kN
T: Résultante des tractions dans l'acier. T : 90.44 kN
ecc: Excentricité de la résultante des compressions dans le béton dans la ecc,x : 71.66 mm
direction des axes X et Y. ecc,y : 68.26 mm
ecs: Excentricité de la résultante des compressions dans l'acier dans la ecs,x : 114.54 mm
direction des axes X et Y. ecs,y : 59.00 mm
eT: Excentricité de la résultante des tractions dans l'acier dans la direction eT,x : -14.92 mm
des axes X et Y. eT,y : -47.93 mm
εcmax: Déformation de la fibre la plus comprimée du béton. εcmax : 0.0035
εsmax: Déformation de la barre d'acier la plus tendue. εsmax : 0.0042
σcmax: Contrainte de la fibre la plus comprimée du béton. σcmax : 16.67 MPa
σsmax: Contrainte de la barre en acier la plus tendue. σsmax : 347.83 MPa

Page 12 - 67
Vérifications du poteau P4

Équilibre de la section pour les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables:

3
εmax = 0.58 ‰ σmax = 8.22 MPa
x = 108.37 mm

2
Cc Cs

ε = 0.0 ‰
1 4
T

6
5
εmin = -0.91 ‰

Coord. X Coord. Y σs
Barre Désignation ε
(mm) (mm) (MPa)
1 HA10 -159.00 59.00 -6.50 -0.000033
2 HA10 0.00 59.00 +28.55 +0.000143
3 HA10 159.00 59.00 +63.59 +0.000318
4 HA10 159.00 -59.00 -59.24 -0.000296
5 HA10 0.00 -59.00 -94.29 -0.000471
6 HA10 -159.00 -59.00 -129.34 -0.000647

Résultante e.x e.y


(kN) (mm) (mm)
Cc 84.93 71.36 71.57
Cs 7.24 109.74 59.00
T 22.73 -42.09 -56.35

NEd : 69.44 kN

MEd,x : 7.79 kN·m

MEd,y : 7.81 kN·m


Où:
Cc: Résultante des compressions dans le béton. Cc : 84.93 kN
Cs: Résultante des compressions dans l'acier. Cs : 7.24 kN
T: Résultante des tractions dans l'acier. T : 22.73 kN
ecc: Excentricité de la résultante des compressions dans le béton dans la ecc,x : 71.36 mm
direction des axes X et Y. ecc,y : 71.57 mm
ecs: Excentricité de la résultante des compressions dans l'acier dans la ecs,x : 109.74 mm
direction des axes X et Y. ecs,y : 59.00 mm
eT: Excentricité de la résultante des tractions dans l'acier dans la direction eT,x : -42.09 mm
des axes X et Y. eT,y : -56.35 mm
εcmax: Déformation de la fibre la plus comprimée du béton. εcmax : 0.0006
εsmax: Déformation de la barre d'acier la plus tendue. εsmax : 0.0006
σcmax: Contrainte de la fibre la plus comprimée du béton. σcmax : 8.22 MPa
σsmax: Contrainte de la barre en acier la plus tendue. σsmax : 129.34 MPa

Page 13 - 67
Vérifications du poteau P4

2.- PLANCHER 3 (3.8 - 7 M)

Données du poteau
Géométrie
Dimensions : 40x20 cm
Tronçon : 3.800/7.000 m
Hauteur libre : 2.80 m
Enrobage géométrique : 3.0 cm
20 Diamètre du plus gros granulat : 25 mm
Matériaux Longueur de flambement
Béton : C25/30 Plan ZX : 2.80 m
Acier : Fe E400 Plan ZY : 2.80 m
40
Armature longitudinale Armature transversale
Coin : 4HA10 Armatures transversales : 1étHA6+Y1épHA6
Face X : 2HA10 Espacement : 15 cm
Ratio : 0.59 %

Dispositions relatives aux armatures (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC 2008,


Articles 8.2 et 9.5)
Un poteau est un élément dont le grand côté de la section transversale ne
dépasse pas 4 fois le petit côté de celle-ci (Articles 5.3.1(7) et 9.5.1):
400 mm ≤ 800 mm
Où:
h: Plus grande dimension de la section de l'élément porteur. h : 400.00 mm
b: Plus petite dimension de la section de l'élément porteur. b : 200.00 mm

Armature longitudinale
Il convient d'adopter une distance libre sb (horizontalement et verticalement)
entre barres parallèles ou entre lits horizontaux de barres parallèles
supérieure ou égale à smin (Article 8.2(2)):
108 mm ≥ 30 mm
Où:
smin: Valeur maximale de s1, s2, s3. smin : 30 mm
s1 : 10 mm

s2 : 30 mm

s3 : 20 mm
Avec:
Ømax: Diamètre de la barre comprimée la plus épaisse. Ømax : 10 mm
dg: Dimension du plus gros granulat. dg : 25 mm
Il convient que le diamètre des barres longitudinales ne soit pas inférieur à 8
mm (Article 9.5.2(1)):
10 mm ≥ 8 mm
Où:
Ømin: Diamètre de la barre comprimée la plus mince. Ømin : 10 mm

Armatures transversales

Page 14 - 67
Vérifications du poteau P4

Il convient d'adopter une distance libre sb (horizontalement et


verticalement) entre barres parallèles ou entre lits horizontaux de barres
parallèles supérieure ou égale à smin (Article 8.2(2)):
144 mm ≥ 30 mm
Où:
smin: Valeur maximale de s1, s2, s3. smin : 30 mm
s1 : 6 mm

s2 : 30 mm

s3 : 20 mm
Avec:
Ømax: Diamètre de la barre la plus épaisse de l'armature
transversale. Ømax : 6 mm
dg: Dimension du plus gros granulat. dg : 25 mm
Il convient de limiter à s cl,tmax l'espacement des armatures transversales le
long du poteau (Article 9.5.3(3)):
150 mm ≤ 200 mm
Où:
scl,tmax: Valeur minimale de s1, s2, s3. scl,tmax : 200 mm
s1 : 200 mm

s2 : 200 mm

s3 : 400 mm
Avec:
Ømin: Diamètre de la barre comprimée la plus mince. Ømin : 10 mm
Bmin: Dimension minimale de la section. Bmin : 200 mm
Il convient que le diamètre des armatures transversales ne soit pas inférieur
au quart du diamètre maximal des barres longitudinales (Article 9.5.3(1)):
6 mm ≥ 6 mm
Où:
Ømax: Diamètre de la barre comprimée la plus épaisse. Ømax : 10 mm

Page 15 - 67
Vérifications du poteau P4

Armatures minimales et maximales (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC 2008, Article


9.5.2)
Il convient que la quantité totale d'armatures longitudinales A s ne soit
pas inférieure à As,min (Article 9.5.2(2)):
4.71 cm² ≥ 1.60 cm²
Où:
As: Section d'armature longitudinale. As : 4.71 cm²
As,min : 1.60 cm²
Avec:
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
Il convient de limiter l'aire de la section des armatures longitudinales A s
à As,max (Article 9.5.2(3)):
4.71 cm² ≤ 32.00 cm²
Où:
As: Section d'armature longitudinale. As : 4.71 cm²
As,max : 32.00 cm²
Avec:
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
Il convient que la quantité totale d'armatures longitudinales A' s ne soit
pas inférieure à As,min (Article 9.5.2(2)):
4.71 cm² ≥ 0.60 cm²
Où:
A's: Surface totale d'armature comprimée. A's : 4.71 cm²
As,min : 0.60 cm²
Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 207.52 kN
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa

État limite d'épuisement face au cisaillement (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC


2008, Articles 6.2.2, 6.2.3 et 9.2.2)
Doit être respecté:

η : 0.046

Où:
VEd: Effort tranchant effectif de calcul. VEd,x : 11.35 kN
VEd,y : 8.88 kN
VRd,max: Effort tranchant d'épuisement par compression oblique dans VRd,max,Vx : 307.75 kN
l'âme. VRd,max,Vy : 313.84 kN

η : 0.274

Où:

Page 16 - 67
Vérifications du poteau P4

VEd: Effort tranchant effectif de calcul. VEd,x : 11.35 kN


VEd,y : 8.88 kN
VRd,c: Effort tranchant d'épuisement par traction dans l'âme. VRd,c,Vx : 50.85 kN
VRd,c,Vy : 55.92 kN
Les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables se produisent à 'Tête',
pour la combinaison d'hypothèses "1.35·PP+1.35·G+1.5·Qa".
Effort tranchant d'épuisement par compression oblique dans l'âme.
L'effort tranchant d'épuisement par compression oblique de l'âme est déduit
de l'expression suivante:
Cisaillement dans la direction X:
La valeur de calcul de l'effort tranchant maximal pouvant être repris par
l'élément, avant écrasement des bielles de compression, est obtenue
d'après (Article 6.2.3(3)):

VRd,max : 307.75 kN
Où:
αcw: Coefficient tenant compte de l'état de contrainte dans la
membrure comprimée. αcw : 1.109

Avec:
σcp: Contrainte de compression moyenne dans le béton
due à l'effort normal de calcul, mesurée positivement. σcp : 1.82 MPa

Où:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 200.11 kN
A's: Surface totale d'armature comprimée. A's : 1.57 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Résistance de calcul de l'armature A's. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 bw : 200.00 mm
z: Bras de levier des forces internes, pour un élément de hauteur
constante, correspondant au moment fléchissant dans l'élément
considéré. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 z : 277.47 mm
ν1: Coefficient de réduction de la résistance du béton fissuré à
l'effort tranchant. ν1 : 0.600

α: Angle entre les armatures d'effort tranchant et la fibre moyenne


de l’élément. α : 90.0 degrés
θ: Angle entre la bielle de compression du béton et l'axe de la
pièce. θ : 45.0 degrés
Cisaillement dans la direction Y:
La valeur de calcul de l'effort tranchant maximal pouvant être repris par
l'élément, avant écrasement des bielles de compression, est obtenue
d'après (Article 6.2.3(3)):

VRd,max : 313.84 kN
Où:
αcw: Coefficient tenant compte de l'état de contrainte dans la
membrure comprimée. αcw : 1.089

Page 17 - 67
Vérifications du poteau P4

Avec:
σcp: Contrainte de compression moyenne dans le béton
due à l'effort normal de calcul, mesurée positivement. σcp : 1.48 MPa

Où:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 200.11 kN
A's: Surface totale d'armature comprimée. A's : 2.36 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Résistance de calcul de l'armature A's. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 bw : 400.00 mm
z: Bras de levier des forces internes, pour un élément de hauteur
constante, correspondant au moment fléchissant dans l'élément
considéré. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 z : 144.15 mm
ν1: Coefficient de réduction de la résistance du béton fissuré à
l'effort tranchant. ν1 : 0.600

α: Angle entre les armatures d'effort tranchant et la fibre moyenne


de l’élément. α : 90.0 degrés
θ: Angle entre la bielle de compression du béton et l'axe de la
pièce. θ : 45.0 degrés

Les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables se produisent à 'Tête',


pour la combinaison d'hypothèses "1.35·PP+1.35·G+1.5·Qa".
Effort tranchant d'épuisement par traction dans l'âme.
Cisaillement dans la direction X:
Résistance à l'effort tranchant de calcul dans les pièces sans armature
de renforcement au cisaillement, obtenue d'après (Article 6.2.2(1)):

VRd,c : 50.85 kN

avec une valeur minimale de:

VRd,c : 45.74 kN
Où:
CRd,c : 0.120
Avec:
γc: Coefficient partiel de sécurité pour le béton. γc : 1.500

k : 1.846

ρl: Quantité géométrique de l'armature longitudinale principale de


traction. ρl : 0.006

Avec:
Asl: Aire de la section des armatures tendues, prolongées
sur une longueur ≥ (lbd+d) au-delà de la section
considérée. Article 6.2.2(1), Figure 6.3 Asl : 3.14 cm²

Page 18 - 67
Vérifications du poteau P4

fck: Résistance caractéristique à la compression du béton. fck : 25.00 MPa


σcp: Contrainte moyenne de compression. σcp : 2.50 MPa

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 200.11 kN
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. bw : 200.00 mm
d: Hauteur utile de la section en mm référée à l'armature
longitudinale de flexion. d : 279.50 mm

Vmin : 0.44 MPa

Cisaillement dans la direction Y:


Résistance à l'effort tranchant de calcul dans les pièces sans armature
de renforcement au cisaillement, obtenue d'après (Article 6.2.2(1)):

VRd,c : 55.92 kN

avec une valeur minimale de:

VRd,c : 55.64 kN
Où:
CRd,c : 0.120
Avec:
γc: Coefficient partiel de sécurité pour le béton. γc : 1.500

k : 2.000

ρl: Quantité géométrique de l'armature longitudinale principale de


traction. ρl : 0.004

Avec:
Asl: Aire de la section des armatures tendues, prolongées
sur une longueur ≥ (lbd+d) au-delà de la section
considérée. Article 6.2.2(1), Figure 6.3 Asl : 2.36 cm²
fck: Résistance caractéristique à la compression du béton. fck : 25.00 MPa
σcp: Contrainte moyenne de compression. σcp : 2.50 MPa

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 200.11 kN
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. bw : 400.00 mm
d: Hauteur utile de la section en mm référée à l'armature
longitudinale de flexion. d : 159.00 mm

Vmin : 0.50 MPa

Page 19 - 67
Vérifications du poteau P4

État limite d'épuisement face aux sollicitations normales (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN


1992-1-1:2004/AC 2008, Articles 5.2, 5.8.3.1, 5.8.8 et 6.1)
Les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables se produisent à 'Tête', pour la
combinaison d'hypothèses "1.35·PP+1.35·G+1.5·Qa".
Doit être respecté:

η : 0.433

η : 0.645

N (kN) (0;0;1497.27)
N (kN)

Mxx (kN·m)
)

(-24.97;-29.62;310.16)
m

(-24.97;-29.62;310.16)

(0;41.45;591.17)
(k

(-16.11;-19.11;200.11)
yy

(-16.11;-19.11;200.11)
M

(81.56;0;591.17)
Mxx (kN·m) (-81.56;0;591.17)
M (kN·m) N (kN) Myy (kN·m)

(0;0;-163.91) (-16.11;-19.11;200.11)
(-24.97;-29.62;310.16)
(0;-41.45;591.17)
Volume de capacité Vue N, M Vue Mx, My

Vérification de résistance de la section (η1)


NEd,MEd sont les efforts de calcul du premier ordre, en incluant, s'il y a
lieu, l'excentricité minimale selon 6.1(4):
NEd: Effort normal de calcul. NEd : 200.11 kN
MEd: Moment de calcul du premier ordre. MEd,x : -12.82 kN·m
MEd,y : -16.11 kN·m
NRd,MRd sont les efforts qui produisent l'épuisement de la section avec les
mêmes excentricités que les efforts sollicitants de calcul les plus
défavorables.
NRd: Effort normal d'épuisement. NRd : 461.98 kN
MRd: Moments d'épuisement. MRd,x : -29.59 kN·m
MRd,y : -37.20 kN·m
Où:

Avec:
ee: Excentricité du premier ordre. Elle se calcule en ee,x : mm
-80.52
prenant en compte l'excentricité minimale emin selon
l'article 6.1(4). ee,y : -64.05 mm
Dans ce cas, les excentricités e0,x et e0,y sont
supérieures à la minimale.

Page 20 - 67
Vérifications du poteau P4

Où:
Sur l'axe x:

emin : 20.00 mm

h: Hauteur de la section dans le plan


de flexion considéré. h : 200.00 mm

e0 : -64.05 mm

Où:
Md: Moment de calcul du premier
ordre. Md : -12.82 kN·m
Nd: Effort normal de calcul. Nd : 200.11 kN
Sur l'axe y:

emin : 20.00 mm

h: Hauteur de la section dans le plan


de flexion considéré. h : 400.00 mm

e0 : -80.52 mm

Où:
Md: Moment de calcul du premier
ordre. Md : -16.11 kN·m
Nd: Effort normal de calcul. Nd : 200.11 kN
Vérification de l'état limite d'instabilité (η2)
NSd,MSd efforts sollicitants de calcul défavorables obtenus à partir de ceux
du premier ordre incrémentés pour prendre en compte les effets du
second ordre à cause de l'élancement.
NSd: Effort normal sollicitant de calcul le plus défavorable. NSd : 200.11 kN
MSd: Moment fléchissant sollicitant de calcul défavorable. MSd,x : -19.11 kN·m
MSd,y : -16.11 kN·m
NRd,MRd sont les efforts qui produisent l'épuisement de la section avec les
mêmes excentricités que les efforts sollicitants de calcul les plus
défavorables.
NRd: Effort normal d'épuisement. NRd : 310.16 kN
MRd: Moments d'épuisement. MRd,x : -29.62 kN·m
MRd,y : -24.97 kN·m
Sur l'axe x:
Les effets de second ordre ne peuvent pas être négligés, étant donné
que l'élancement mécanique du support λ est supérieur à l'élancement
limite inférieur λlim indiqué dans 43.1.2.

λ : 48.50

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
ic: Rayon de giration de la section de béton. ic : 5.77 cm
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
I: Inertie. I : 26666.67 cm4

Page 21 - 67
Vérifications du poteau P4

λinf : 29.88
Où:
A : 0.74
Avec:
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.8
B : 1.12
Avec:

ω : 0.12

Où:
As: Surface totale de renfort longitudinal. As : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
C : 0.70

n : 0.15

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 200.11 kN
La vérification de l'état limite d'instabilité se fait selon les critères de
l'article 5.8.8, en additionnant à l'excentricité du premier ordre une
excentricité qui représente les imperfections géométriques et une autre
excentricité qui représente les effets de second ordre, selon ce qui est
détaillé par la suite:
NSd : 200.11 kN

MSd : -19.11 kN·m


Où:
etot : -95.48 mm
Avec:
ee: Excentricité de premier ordre. Elle se calcule en prenant en
compte l'excentricité minimale emin selon l'article 6.1(4). ee : -64.05 mm
ei: Excentricité additionnelle pour considérer l'effet des
imperfections, selon 5.2. ei : -7.00 mm

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
θi : 0.0050
Avec:
θ0: Valeur de base (1/200). θ0 : 0.0050
αh: Coefficient de réduction relatif à la
hauteur. αh : 1.0000

l: Hauteur l : 2.800 m
αm: Coefficient de réduction relatif au
nombre d'éléments. αm : 1.0000

Page 22 - 67
Vérifications du poteau P4

e2: Déformation, selon 5.8.8. e2 : -24.43 mm

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
c: Coefficient dépendant de la distribution des
2
courbures (π ). c : 9.870
1/r: Courbure. 1/r : 0.0308 m-1

Où:
Kr: Coefficient de correction dépendant de
l'effort normal. Kr : 1.000

Où:
nu : 1.12

ω : 0.12

n : 0.15

nbal : 0.40
Kϕ: Coefficient tenant compte du fluage. Kϕ : 1.265

Où:
β : 0.152
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.750
1/r0 : 0.0243 m-1
Où:
εyd : 0.00174
d: Distance de la fibre la plus
comprimée de béton au centre
de gravité de l'armature la plus
en traction. d : 159 mm
Sur l'axe y:
Les effets du second ordre peuvent être négligés, étant donné que
l'élancement mécanique du support λ est inférieur à l'élancement limite
inférieur λlim indiqué dans 43.1.2.

λ : 24.25

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
ic: Rayon de giration de la section de béton. ic : 11.55 cm
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
I: Inertie. I : 106666.67 cm4
λinf : 29.88
Où:

Page 23 - 67
Vérifications du poteau P4

A : 0.74
Avec:
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.8
B : 1.12
Avec:

ω : 0.12

Où:
As: Surface totale de renfort longitudinal. As : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
C : 0.70

n : 0.15

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 200.11 kN
Calcul de la capacité résistante
Le calcul de la capacité résistante ultime des sections est effectué à partir des
hypothèses générales suivantes (Article 6.1):
(a) L'épuisement est caractérisé par la valeur de la déformation dans des
fibres déterminées de la section, définies par les domaines de
déformation d'épuisement.
(b) Les déformations du béton suivent une loi plane.
(c) Les déformations εs des armatures passives sont maintenues égales à
celles du béton qui les enveloppe.
(d) Les contraintes dans le béton comprimé se déduisent du diagramme
contrainte-déformation de calcul donné en 3.1.7(1).
Le diagramme de calcul contrainte/déformation du béton est de type parabole
rectangle. La résistance du béton à la traction n'est pas prise en compte.

εcu2: Déformation ultime, telle qu'indiquée dans le Table 3.1. εcu2 : 0.0035
εc2: Déformation atteinte pour la contrainte maximale, telle qu'indiquée dans le
Table 3.1. εc2 : 0.0020

Page 24 - 67
Vérifications du poteau P4

fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa

Avec:
αcc: Facteur prenant en compte la fatigue du béton lorsque celui-ci est soumis à
des niveaux élevés de compression du fait de charges à long terme. αcc : 1.00
fck: Résistance caractéristique à la compression du béton. fck : 25.00 MPa
γc: Coefficient partiel de sécurité pour le béton. γc : 1.5
(e) Les contraintes dans les armatures sont obtenues du diagramme donné dans:
Article 3.2, Figure 3.8

εsu: Déformation ultime, telle qu'indiquée dans le Article 3.2.7(2.b). εsu : 0.0100
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa

Avec:
fyk: Résistance caractéristique de l'acier. fyk : 400.00 MPa
γs: Coefficient partiel de sécurité pour l'acier. γs : 1.15
(e) Les équations générales d'équilibre de forces et de moments sont appliquées
aux résultantes des contraintes dans la section.

Équilibre de la section pour les efforts d'épuisement, calculés avec les mêmes excentricités que
les efforts de calcul les plus défavorables:

εmax = 3.48 ‰ σmax = 16.67 MPa


x = 116.67 mm

5 ε = 3.5 ‰
6
ε = 2.0 ‰
Cc Cs
ε = 0.0 ‰
4 1

2
εmin = -4.98 ‰
3

Coord. X Coord. Y σs
Barre Désignation ε
(mm) (mm) (MPa)
1 HA10 -159.00 59.00 -283.29 -0.001416
2 HA10 0.00 59.00 -347.83 -0.002466

Page 25 - 67
Vérifications du poteau P4

Coord. X Coord. Y σs
Barre Désignation ε
(mm) (mm) (MPa)
3 HA10 159.00 59.00 -347.83 -0.003516
4 HA10 159.00 -59.00 -16.16 -0.000081
5 HA10 0.00 -59.00 +193.76 +0.000969
6 HA10 -159.00 -59.00 +347.83 +0.002018

Résultante e.x e.y


(kN) (mm) (mm)
Cc 345.78 -56.75 -65.49
Cs 42.54 -102.12 -59.00
T 78.16 12.89 57.08

NRd : 310.16 kN

MRd,x : -29.62 kN·m

MRd,y : -24.97 kN·m


Où:
Cc: Résultante des compressions dans le béton. Cc : 345.78 kN
Cs: Résultante des compressions dans l'acier. Cs : 42.54 kN
T: Résultante des tractions dans l'acier. T : 78.16 kN
ecc: Excentricité de la résultante des compressions dans le béton dans la ecc,x : -56.75 mm
direction des axes X et Y. ecc,y : -65.49 mm
ecs: Excentricité de la résultante des compressions dans l'acier dans la ecs,x : -102.12 mm
direction des axes X et Y. ecs,y : -59.00 mm
eT: Excentricité de la résultante des tractions dans l'acier dans la direction eT,x : 12.89 mm
des axes X et Y. eT,y : 57.08 mm
εcmax: Déformation de la fibre la plus comprimée du béton. εcmax : 0.0035
εsmax: Déformation de la barre d'acier la plus tendue. εsmax : 0.0035
σcmax: Contrainte de la fibre la plus comprimée du béton. σcmax : 16.67 MPa
σsmax: Contrainte de la barre en acier la plus tendue. σsmax : 347.83 MPa

Équilibre de la section pour les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables:

εmax = 1.42 ‰ σmax = 15.26 MPa


x = 116.47 mm

5
6
CcCs
4 ε = 0.0 ‰
1

2
εmin = -1.91 ‰
3

Coord. X Coord. Y σs
Barre Désignation ε
(mm) (mm) (MPa)
1 HA10 -159.00 59.00 -115.58 -0.000578

Page 26 - 67
Vérifications du poteau P4

Coord. X Coord. Y σs
Barre Désignation ε
(mm) (mm) (MPa)
2 HA10 0.00 59.00 -189.83 -0.000949
3 HA10 159.00 59.00 -264.09 -0.001320
4 HA10 159.00 -59.00 +18.04 +0.000090
5 HA10 0.00 -59.00 +92.30 +0.000461
6 HA10 -159.00 -59.00 +166.56 +0.000833

Résultante e.x e.y


(kN) (mm) (mm)
Cc 223.09 -55.60 -68.07
Cs 21.75 -85.28 -59.00
T 44.73 41.46 59.00

NSd : 200.11 kN

MSd,x : -19.11 kN·m

MSd,y : -16.11 kN·m


Où:
Cc: Résultante des compressions dans le béton. Cc : 223.09 kN
Cs: Résultante des compressions dans l'acier. Cs : 21.75 kN
T: Résultante des tractions dans l'acier. T : 44.73 kN
ecc: Excentricité de la résultante des compressions dans le béton dans la ecc,x : -55.60 mm
direction des axes X et Y. ecc,y : -68.07 mm
ecs: Excentricité de la résultante des compressions dans l'acier dans la ecs,x : -85.28 mm
direction des axes X et Y. ecs,y : -59.00 mm
eT: Excentricité de la résultante des tractions dans l'acier dans la direction eT,x : 41.46 mm
des axes X et Y. eT,y : 59.00 mm
εcmax: Déformation de la fibre la plus comprimée du béton. εcmax : 0.0014
εsmax: Déformation de la barre d'acier la plus tendue. εsmax : 0.0013
σcmax: Contrainte de la fibre la plus comprimée du béton. σcmax : 15.26 MPa
σsmax: Contrainte de la barre en acier la plus tendue. σsmax : 264.09 MPa

Page 27 - 67
Vérifications du poteau P4

3.- PLANCHER 2 (0.6 - 3.8 M)

Données du poteau
Géométrie
Dimensions : 40x20 cm
Tronçon : 0.600/3.800 m
Hauteur libre : 2.80 m
Enrobage géométrique : 3.0 cm
20 Diamètre du plus gros granulat : 25 mm
Matériaux Longueur de flambement
Béton : C25/30 Plan ZX : 2.80 m
Acier : Fe E400 Plan ZY : 2.80 m
40
Armature longitudinale Armature transversale
Coin : 4HA10 Armatures transversales : 1étHA6+Y1épHA6
Face X : 2HA10 Espacement : 15 cm
Ratio : 0.59 %

Dispositions relatives aux armatures (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC 2008,


Articles 8.2 et 9.5)
Un poteau est un élément dont le grand côté de la section transversale ne
dépasse pas 4 fois le petit côté de celle-ci (Articles 5.3.1(7) et 9.5.1):
400 mm ≤ 800 mm
Où:
h: Plus grande dimension de la section de l'élément porteur. h : 400.00 mm
b: Plus petite dimension de la section de l'élément porteur. b : 200.00 mm

Armature longitudinale
Il convient d'adopter une distance libre sb (horizontalement et verticalement)
entre barres parallèles ou entre lits horizontaux de barres parallèles
supérieure ou égale à smin (Article 8.2(2)):
108 mm ≥ 30 mm
Où:
smin: Valeur maximale de s1, s2, s3. smin : 30 mm
s1 : 10 mm

s2 : 30 mm

s3 : 20 mm
Avec:
Ømax: Diamètre de la barre comprimée la plus épaisse. Ømax : 10 mm
dg: Dimension du plus gros granulat. dg : 25 mm
Il convient que le diamètre des barres longitudinales ne soit pas inférieur à 8
mm (Article 9.5.2(1)):
10 mm ≥ 8 mm
Où:
Ømin: Diamètre de la barre comprimée la plus mince. Ømin : 10 mm

Armatures transversales

Page 28 - 67
Vérifications du poteau P4

Il convient d'adopter une distance libre sb (horizontalement et


verticalement) entre barres parallèles ou entre lits horizontaux de barres
parallèles supérieure ou égale à smin (Article 8.2(2)):
144 mm ≥ 30 mm
Où:
smin: Valeur maximale de s1, s2, s3. smin : 30 mm
s1 : 6 mm

s2 : 30 mm

s3 : 20 mm
Avec:
Ømax: Diamètre de la barre la plus épaisse de l'armature
transversale. Ømax : 6 mm
dg: Dimension du plus gros granulat. dg : 25 mm
Il convient de limiter à s cl,tmax l'espacement des armatures transversales le
long du poteau (Article 9.5.3(3)):
150 mm ≤ 200 mm
Où:
scl,tmax: Valeur minimale de s1, s2, s3. scl,tmax : 200 mm
s1 : 200 mm

s2 : 200 mm

s3 : 400 mm
Avec:
Ømin: Diamètre de la barre comprimée la plus mince. Ømin : 10 mm
Bmin: Dimension minimale de la section. Bmin : 200 mm
Il convient que le diamètre des armatures transversales ne soit pas inférieur
au quart du diamètre maximal des barres longitudinales (Article 9.5.3(1)):
6 mm ≥ 6 mm
Où:
Ømax: Diamètre de la barre comprimée la plus épaisse. Ømax : 10 mm

Page 29 - 67
Vérifications du poteau P4

Armatures minimales et maximales (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC 2008, Article


9.5.2)
Il convient que la quantité totale d'armatures longitudinales A s ne soit
pas inférieure à As,min (Article 9.5.2(2)):
4.71 cm² ≥ 1.60 cm²
Où:
As: Section d'armature longitudinale. As : 4.71 cm²
As,min : 1.60 cm²
Avec:
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
Il convient de limiter l'aire de la section des armatures longitudinales A s
à As,max (Article 9.5.2(3)):
4.71 cm² ≤ 32.00 cm²
Où:
As: Section d'armature longitudinale. As : 4.71 cm²
As,max : 32.00 cm²
Avec:
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
Il convient que la quantité totale d'armatures longitudinales A' s ne soit
pas inférieure à As,min (Article 9.5.2(2)):
4.71 cm² ≥ 0.99 cm²
Où:
A's: Surface totale d'armature comprimée. A's : 4.71 cm²
As,min : 0.99 cm²
Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 345.35 kN
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa

État limite d'épuisement face au cisaillement (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC


2008, Articles 6.2.2, 6.2.3 et 9.2.2)
Doit être respecté:

η : 0.030

Où:
VEd: Effort tranchant effectif de calcul. VEd,x : 6.14 kN
VEd,y : 7.40 kN
VRd,max: Effort tranchant d'épuisement par compression oblique dans VRd,max,Vx : 315.23 kN
l'âme. VRd,max,Vy : 327.53 kN

η : 0.157

Où:

Page 30 - 67
Vérifications du poteau P4

VEd: Effort tranchant effectif de calcul. VEd,x : 6.14 kN


VEd,y : 7.40 kN
VRd,c: Effort tranchant d'épuisement par traction dans l'âme. VRd,c,Vx : 57.83 kN
VRd,c,Vy : 63.86 kN
Les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables se produisent à 'Pied',
pour la combinaison d'hypothèses "1.35·PP+1.35·G+1.5·Qa".
Effort tranchant d'épuisement par compression oblique dans l'âme.
L'effort tranchant d'épuisement par compression oblique de l'âme est déduit
de l'expression suivante:
Cisaillement dans la direction X:
La valeur de calcul de l'effort tranchant maximal pouvant être repris par
l'élément, avant écrasement des bielles de compression, est obtenue
d'après (Article 6.2.3(3)):

VRd,max : 315.23 kN
Où:
αcw: Coefficient tenant compte de l'état de contrainte dans la
membrure comprimée. αcw : 1.136

Avec:
σcp: Contrainte de compression moyenne dans le béton
due à l'effort normal de calcul, mesurée positivement. σcp : 2.27 MPa

Où:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 345.35 kN
A's: Surface totale d'armature comprimée. A's : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Résistance de calcul de l'armature A's. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 bw : 200.00 mm
z: Bras de levier des forces internes, pour un élément de hauteur
constante, correspondant au moment fléchissant dans l'élément
considéré. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 z : 277.47 mm
ν1: Coefficient de réduction de la résistance du béton fissuré à
l'effort tranchant. ν1 : 0.600

α: Angle entre les armatures d'effort tranchant et la fibre moyenne


de l’élément. α : 90.0 degrés
θ: Angle entre la bielle de compression du béton et l'axe de la
pièce. θ : 45.0 degrés
Cisaillement dans la direction Y:
La valeur de calcul de l'effort tranchant maximal pouvant être repris par
l'élément, avant écrasement des bielles de compression, est obtenue
d'après (Article 6.2.3(3)):

VRd,max : 327.53 kN
Où:
αcw: Coefficient tenant compte de l'état de contrainte dans la
membrure comprimée. αcw : 1.136

Page 31 - 67
Vérifications du poteau P4

Avec:
σcp: Contrainte de compression moyenne dans le béton
due à l'effort normal de calcul, mesurée positivement. σcp : 2.27 MPa

Où:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 345.35 kN
A's: Surface totale d'armature comprimée. A's : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Résistance de calcul de l'armature A's. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 bw : 400.00 mm
z: Bras de levier des forces internes, pour un élément de hauteur
constante, correspondant au moment fléchissant dans l'élément
considéré. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 z : 144.15 mm
ν1: Coefficient de réduction de la résistance du béton fissuré à
l'effort tranchant. ν1 : 0.600

α: Angle entre les armatures d'effort tranchant et la fibre moyenne


de l’élément. α : 90.0 degrés
θ: Angle entre la bielle de compression du béton et l'axe de la
pièce. θ : 45.0 degrés

Les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables se produisent à 'Pied',


pour la combinaison d'hypothèses "1.35·PP+1.35·G+1.5·Qa".
Effort tranchant d'épuisement par traction dans l'âme.
Cisaillement dans la direction X:
Résistance à l'effort tranchant de calcul dans les pièces sans armature
de renforcement au cisaillement, obtenue d'après (Article 6.2.2(1)):

VRd,c : 57.83 kN

avec une valeur minimale de:

VRd,c : 52.72 kN
Où:
CRd,c : 0.120
Avec:
γc: Coefficient partiel de sécurité pour le béton. γc : 1.500

k : 1.846

ρl: Quantité géométrique de l'armature longitudinale principale de


traction. ρl : 0.006

Avec:
Asl: Aire de la section des armatures tendues, prolongées
sur une longueur ≥ (lbd+d) au-delà de la section
considérée. Article 6.2.2(1), Figure 6.3 Asl : 3.14 cm²

Page 32 - 67
Vérifications du poteau P4

fck: Résistance caractéristique à la compression du béton. fck : 25.00 MPa


σcp: Contrainte moyenne de compression. σcp : 3.33 MPa

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 345.35 kN
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. bw : 200.00 mm
d: Hauteur utile de la section en mm référée à l'armature
longitudinale de flexion. d : 279.50 mm

Vmin : 0.44 MPa

Cisaillement dans la direction Y:


Résistance à l'effort tranchant de calcul dans les pièces sans armature
de renforcement au cisaillement, obtenue d'après (Article 6.2.2(1)):

VRd,c : 63.86 kN

avec une valeur minimale de:

VRd,c : 63.58 kN
Où:
CRd,c : 0.120
Avec:
γc: Coefficient partiel de sécurité pour le béton. γc : 1.500

k : 2.000

ρl: Quantité géométrique de l'armature longitudinale principale de


traction. ρl : 0.004

Avec:
Asl: Aire de la section des armatures tendues, prolongées
sur une longueur ≥ (lbd+d) au-delà de la section
considérée. Article 6.2.2(1), Figure 6.3 Asl : 2.36 cm²
fck: Résistance caractéristique à la compression du béton. fck : 25.00 MPa
σcp: Contrainte moyenne de compression. σcp : 3.33 MPa

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 345.35 kN
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. bw : 400.00 mm
d: Hauteur utile de la section en mm référée à l'armature
longitudinale de flexion. d : 159.00 mm

Vmin : 0.50 MPa

Page 33 - 67
Vérifications du poteau P4

État limite d'épuisement face aux sollicitations normales (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN


1992-1-1:2004/AC 2008, Articles 5.2, 5.8.3.1, 5.8.8 et 6.1)
Les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables se produisent à 'Tête', pour la
combinaison d'hypothèses "1.35·PP+1.35·G+1.5·Qa".
Doit être respecté:

η : 0.368

η : 0.621

N (kN) (0;0;1497.27)
N (kN)

Mxx (kN·m)
(-28.23;-34.19;544.17)
(-28.23;-34.19;544.17)
)
m

(-17.53;-21.24;337.93)

(-17.53;-21.24;337.93) (0;41.45;591.17)
(k
yy
M

(81.56;0;591.17)
Mxx (kN·m) (-81.56;0;591.17)
N (kN)
M (kN·m) Myy (kN·m)

(0;0;-163.91) (-17.53;-21.24;337.93)
(-28.23;-34.19;544.17)
(0;-41.45;591.17)
Volume de capacité Vue N, M Vue Mx, My

Vérification de résistance de la section (η1)


NEd,MEd sont les efforts de calcul du premier ordre, en incluant, s'il y a
lieu, l'excentricité minimale selon 6.1(4):
NEd: Effort normal de calcul. NEd : 337.93 kN
MEd: Moment de calcul du premier ordre. MEd,x : -10.61 kN·m
MEd,y : -10.69 kN·m
NRd,MRd sont les efforts qui produisent l'épuisement de la section avec les
mêmes excentricités que les efforts sollicitants de calcul les plus
défavorables.
NRd: Effort normal d'épuisement. NRd : 917.57 kN
MRd: Moments d'épuisement. MRd,x : -28.82 kN·m
MRd,y : -29.04 kN·m
Où:

Avec:
ee: Excentricité du premier ordre. Elle se calcule en ee,x : mm
-31.65
prenant en compte l'excentricité minimale emin selon
l'article 6.1(4). ee,y : -31.40 mm
Dans ce cas, les excentricités e0,x et e0,y sont
supérieures à la minimale.

Page 34 - 67
Vérifications du poteau P4

Où:
Sur l'axe x:

emin : 20.00 mm

h: Hauteur de la section dans le plan


de flexion considéré. h : 200.00 mm

e0 : -31.40 mm

Où:
Md: Moment de calcul du premier
ordre. Md : -10.61 kN·m
Nd: Effort normal de calcul. Nd : 337.93 kN
Sur l'axe y:

emin : 20.00 mm

h: Hauteur de la section dans le plan


de flexion considéré. h : 400.00 mm

e0 : -31.65 mm

Où:
Md: Moment de calcul du premier
ordre. Md : -10.69 kN·m
Nd: Effort normal de calcul. Nd : 337.93 kN
Vérification de l'état limite d'instabilité (η2)
NSd,MSd efforts sollicitants de calcul défavorables obtenus à partir de ceux
du premier ordre incrémentés pour prendre en compte les effets du
second ordre à cause de l'élancement.
NSd: Effort normal sollicitant de calcul le plus défavorable. NSd : 337.93 kN
MSd: Moment fléchissant sollicitant de calcul défavorable. MSd,x : -21.24 kN·m
MSd,y : -17.53 kN·m
NRd,MRd sont les efforts qui produisent l'épuisement de la section avec les
mêmes excentricités que les efforts sollicitants de calcul les plus
défavorables.
NRd: Effort normal d'épuisement. NRd : 544.17 kN
MRd: Moments d'épuisement. MRd,x : -34.19 kN·m
MRd,y : -28.23 kN·m
Sur l'axe x:
Les effets de second ordre ne peuvent pas être négligés, étant donné
que l'élancement mécanique du support λ est supérieur à l'élancement
limite inférieur λlim indiqué dans 43.1.2.

λ : 48.50

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
ic: Rayon de giration de la section de béton. ic : 5.77 cm
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
I: Inertie. I : 26666.67 cm4

Page 35 - 67
Vérifications du poteau P4

λinf : 22.99
Où:
A : 0.74
Avec:
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.8
B : 1.12
Avec:

ω : 0.12

Où:
As: Surface totale de renfort longitudinal. As : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
C : 0.70

n : 0.25

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 337.93 kN
La vérification de l'état limite d'instabilité se fait selon les critères de
l'article 5.8.8, en additionnant à l'excentricité du premier ordre une
excentricité qui représente les imperfections géométriques et une autre
excentricité qui représente les effets de second ordre, selon ce qui est
détaillé par la suite:
NSd : 337.93 kN

MSd : -21.24 kN·m


Où:
etot : -62.84 mm
Avec:
ee: Excentricité de premier ordre. Elle se calcule en prenant en
compte l'excentricité minimale emin selon l'article 6.1(4). ee : -31.40 mm
ei: Excentricité additionnelle pour considérer l'effet des
imperfections, selon 5.2. ei : -7.00 mm

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
θi : 0.0050
Avec:
θ0: Valeur de base (1/200). θ0 : 0.0050
αh: Coefficient de réduction relatif à la
hauteur. αh : 1.0000

l: Hauteur l : 2.800 m
αm: Coefficient de réduction relatif au
nombre d'éléments. αm : 1.0000

Page 36 - 67
Vérifications du poteau P4

e2: Déformation, selon 5.8.8. e2 : -24.43 mm

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
c: Coefficient dépendant de la distribution des
2
courbures (π ). c : 9.870
1/r: Courbure. 1/r : 0.0308 m-1

Où:
Kr: Coefficient de correction dépendant de
l'effort normal. Kr : 1.000

Où:
nu : 1.12

ω : 0.12

n : 0.25

nbal : 0.40
Kϕ: Coefficient tenant compte du fluage. Kϕ : 1.265

Où:
β : 0.152
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.750
1/r0 : 0.0243 m-1
Où:
εyd : 0.00174
d: Distance de la fibre la plus
comprimée de béton au centre
de gravité de l'armature la plus
en traction. d : 159 mm
Sur l'axe y:
Les effets de second ordre ne peuvent pas être négligés, étant donné
que l'élancement mécanique du support λ est supérieur à l'élancement
limite inférieur λlim indiqué dans 43.1.2.

λ : 24.25

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
ic: Rayon de giration de la section de béton. ic : 11.55 cm
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
I: Inertie. I : 106666.67 cm4
λinf : 22.99
Où:

Page 37 - 67
Vérifications du poteau P4

A : 0.74
Avec:
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.8
B : 1.12
Avec:

ω : 0.12

Où:
As: Surface totale de renfort longitudinal. As : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
C : 0.70

n : 0.25

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 337.93 kN
La vérification de l'état limite d'instabilité se fait selon les critères de
l'article 5.8.8, en additionnant à l'excentricité du premier ordre une
excentricité qui représente les imperfections géométriques et une autre
excentricité qui représente les effets de second ordre, selon ce qui est
détaillé par la suite:
NSd : 337.93 kN

MSd : -17.53 kN·m


Où:
etot : -51.89 mm
Avec:
ee: Excentricité de premier ordre. Elle se calcule en prenant en
compte l'excentricité minimale emin selon l'article 6.1(4). ee : -31.65 mm
ei: Excentricité additionnelle pour considérer l'effet des
imperfections, selon 5.2. ei : -7.00 mm

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
θi : 0.0050
Avec:
θ0: Valeur de base (1/200). θ0 : 0.0050
αh: Coefficient de réduction relatif à la
hauteur. αh : 1.0000

l: Hauteur l : 2.800 m
αm: Coefficient de réduction relatif au
nombre d'éléments. αm : 1.0000
e2: Déformation, selon 5.8.8. e2 : -13.24 mm

Page 38 - 67
Vérifications du poteau P4

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
c: Coefficient dépendant de la distribution des
2
courbures (π ). c : 9.870
1/r: Courbure. 1/r : 0.0167 m-1

Où:
Kr: Coefficient de correction dépendant de
l'effort normal. Kr : 1.000

Où:
nu : 1.12

ω : 0.12

n : 0.25

nbal : 0.40
Kϕ: Coefficient tenant compte du fluage. Kϕ : 1.548

Où:
β : 0.313
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.750
1/r0 : 0.0108 m-1
Où:
εyd : 0.00174
d: Distance de la fibre la plus
comprimée de béton au centre
de gravité de l'armature la plus
en traction. d : 359 mm
Calcul de la capacité résistante
Le calcul de la capacité résistante ultime des sections est effectué à partir des
hypothèses générales suivantes (Article 6.1):
(a) L'épuisement est caractérisé par la valeur de la déformation dans des
fibres déterminées de la section, définies par les domaines de
déformation d'épuisement.
(b) Les déformations du béton suivent une loi plane.
(c) Les déformations εs des armatures passives sont maintenues égales à
celles du béton qui les enveloppe.
(d) Les contraintes dans le béton comprimé se déduisent du diagramme
contrainte-déformation de calcul donné en 3.1.7(1).
Le diagramme de calcul contrainte/déformation du béton est de type parabole
rectangle. La résistance du béton à la traction n'est pas prise en compte.

Page 39 - 67
Vérifications du poteau P4

εcu2: Déformation ultime, telle qu'indiquée dans le Table 3.1. εcu2 : 0.0035
εc2: Déformation atteinte pour la contrainte maximale, telle qu'indiquée dans le
Table 3.1. εc2 : 0.0020
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa

Avec:
αcc: Facteur prenant en compte la fatigue du béton lorsque celui-ci est soumis à
des niveaux élevés de compression du fait de charges à long terme. αcc : 1.00
fck: Résistance caractéristique à la compression du béton. fck : 25.00 MPa
γc: Coefficient partiel de sécurité pour le béton. γc : 1.5
(e) Les contraintes dans les armatures sont obtenues du diagramme donné dans:
Article 3.2, Figure 3.8

εsu: Déformation ultime, telle qu'indiquée dans le Article 3.2.7(2.b). εsu : 0.0100
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa

Avec:
fyk: Résistance caractéristique de l'acier. fyk : 400.00 MPa
γs: Coefficient partiel de sécurité pour l'acier. γs : 1.15
(e) Les équations générales d'équilibre de forces et de moments sont appliquées
aux résultantes des contraintes dans la section.

Page 40 - 67
Vérifications du poteau P4

Équilibre de la section pour les efforts d'épuisement, calculés avec les mêmes excentricités que
les efforts de calcul les plus défavorables:

εmax = 3.48 ‰ σmax = 16.67 MPa


5 ε = 3.5 ‰
x = 154.47 mm

6
ε = 2.0 ‰
Cs
Cc
4 1 ε = 0.0 ‰

T
2
3 εmin = -3.05 ‰

Coord. X Coord. Y σs
Barre Désignation ε
(mm) (mm) (MPa)
1 HA10 -159.00 59.00 -43.84 -0.000219
2 HA10 0.00 59.00 -214.85 -0.001074
3 HA10 159.00 59.00 -347.83 -0.001929
4 HA10 159.00 -59.00 +130.86 +0.000654
5 HA10 0.00 -59.00 +301.86 +0.001509
6 HA10 -159.00 -59.00 +347.83 +0.002364

Résultante e.x e.y


(kN) (mm) (mm)
Cc 530.50 -40.96 -52.34
Cs 61.30 -44.20 -59.00
T 47.64 79.69 59.00

NRd : 544.17 kN

MRd,x : -34.19 kN·m

MRd,y : -28.23 kN·m


Où:
Cc: Résultante des compressions dans le béton. Cc : 530.50 kN
Cs: Résultante des compressions dans l'acier. Cs : 61.30 kN
T: Résultante des tractions dans l'acier. T : 47.64 kN
ecc: Excentricité de la résultante des compressions dans le béton dans la ecc,x : -40.96 mm
direction des axes X et Y. ecc,y : -52.34 mm
ecs: Excentricité de la résultante des compressions dans l'acier dans la ecs,x : -44.20 mm
direction des axes X et Y. ecs,y : -59.00 mm
eT: Excentricité de la résultante des tractions dans l'acier dans la direction eT,x : 79.69 mm
des axes X et Y. eT,y : 59.00 mm
εcmax: Déformation de la fibre la plus comprimée du béton. εcmax : 0.0035
εsmax: Déformation de la barre d'acier la plus tendue. εsmax : 0.0019
σcmax: Contrainte de la fibre la plus comprimée du béton. σcmax : 16.67 MPa
σsmax: Contrainte de la barre en acier la plus tendue. σsmax : 347.83 MPa

Page 41 - 67
Vérifications du poteau P4

Équilibre de la section pour les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables:

εmax = 1.38 ‰ σmax = 15.08 MPa


5
x = 154.41 mm

Cs
Cc
4 1 ε = 0.0 ‰

2
εmin = -1.13 ‰
3

Coord. X Coord. Y σs
Barre Désignation ε
(mm) (mm) (MPa)
1 HA10 -159.00 59.00 -17.34 -0.000087
2 HA10 0.00 59.00 -78.42 -0.000392
3 HA10 159.00 59.00 -139.51 -0.000698
4 HA10 159.00 -59.00 +66.95 +0.000335
5 HA10 0.00 -59.00 +128.03 +0.000640
6 HA10 -159.00 -59.00 +189.12 +0.000946

Résultante e.x e.y


(kN) (mm) (mm)
Cc 326.25 -44.39 -56.29
Cs 30.17 -50.57 -59.00
T 18.48 82.56 59.00

NSd : 337.93 kN

MSd,x : -21.24 kN·m

MSd,y : -17.53 kN·m


Où:
Cc: Résultante des compressions dans le béton. Cc : 326.25 kN
Cs: Résultante des compressions dans l'acier. Cs : 30.17 kN
T: Résultante des tractions dans l'acier. T : 18.48 kN
ecc: Excentricité de la résultante des compressions dans le béton dans la ecc,x : -44.39 mm
direction des axes X et Y. ecc,y : -56.29 mm
ecs: Excentricité de la résultante des compressions dans l'acier dans la ecs,x : -50.57 mm
direction des axes X et Y. ecs,y : -59.00 mm
eT: Excentricité de la résultante des tractions dans l'acier dans la direction eT,x : 82.56 mm
des axes X et Y. eT,y : 59.00 mm
εcmax: Déformation de la fibre la plus comprimée du béton. εcmax : 0.0014
εsmax: Déformation de la barre d'acier la plus tendue. εsmax : 0.0007
σcmax: Contrainte de la fibre la plus comprimée du béton. σcmax : 15.08 MPa
σsmax: Contrainte de la barre en acier la plus tendue. σsmax : 139.51 MPa

Page 42 - 67
Vérifications du poteau P4

4.- PLANCHER 1 (-2 - 0.6 M)

Données du poteau
Géométrie
Dimensions : 40x20 cm
Tronçon : -2.000/0.600 m
Hauteur libre : 2.20 m
Enrobage géométrique : 3.0 cm
20 Diamètre du plus gros granulat : 25 mm
Matériaux Longueur de flambement
Béton : C25/30 Plan ZX : 2.20 m
Acier : Fe E400 Plan ZY : 2.20 m
40
Armature longitudinale Armature transversale
Coin : 4HA10 Armatures transversales : 1étHA6+Y1épHA6
Face X : 2HA10 Espacement : 15 cm
Ratio : 0.59 %

Dispositions relatives aux armatures (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC 2008,


Articles 8.2 et 9.5)
Un poteau est un élément dont le grand côté de la section transversale ne
dépasse pas 4 fois le petit côté de celle-ci (Articles 5.3.1(7) et 9.5.1):
400 mm ≤ 800 mm
Où:
h: Plus grande dimension de la section de l'élément porteur. h : 400.00 mm
b: Plus petite dimension de la section de l'élément porteur. b : 200.00 mm

Armature longitudinale
Il convient d'adopter une distance libre sb (horizontalement et verticalement)
entre barres parallèles ou entre lits horizontaux de barres parallèles
supérieure ou égale à smin (Article 8.2(2)):
108 mm ≥ 30 mm
Où:
smin: Valeur maximale de s1, s2, s3. smin : 30 mm
s1 : 10 mm

s2 : 30 mm

s3 : 20 mm
Avec:
Ømax: Diamètre de la barre comprimée la plus épaisse. Ømax : 10 mm
dg: Dimension du plus gros granulat. dg : 25 mm
Il convient que le diamètre des barres longitudinales ne soit pas inférieur à 8
mm (Article 9.5.2(1)):
10 mm ≥ 8 mm
Où:
Ømin: Diamètre de la barre comprimée la plus mince. Ømin : 10 mm

Armatures transversales

Page 43 - 67
Vérifications du poteau P4

Il convient d'adopter une distance libre sb (horizontalement et


verticalement) entre barres parallèles ou entre lits horizontaux de barres
parallèles supérieure ou égale à smin (Article 8.2(2)):
144 mm ≥ 30 mm
Où:
smin: Valeur maximale de s1, s2, s3. smin : 30 mm
s1 : 6 mm

s2 : 30 mm

s3 : 20 mm
Avec:
Ømax: Diamètre de la barre la plus épaisse de l'armature
transversale. Ømax : 6 mm
dg: Dimension du plus gros granulat. dg : 25 mm
Il convient de limiter à s cl,tmax l'espacement des armatures transversales le
long du poteau (Article 9.5.3(3)):
150 mm ≤ 200 mm
Où:
scl,tmax: Valeur minimale de s1, s2, s3. scl,tmax : 200 mm
s1 : 200 mm

s2 : 200 mm

s3 : 400 mm
Avec:
Ømin: Diamètre de la barre comprimée la plus mince. Ømin : 10 mm
Bmin: Dimension minimale de la section. Bmin : 200 mm
Il convient que le diamètre des armatures transversales ne soit pas inférieur
au quart du diamètre maximal des barres longitudinales (Article 9.5.3(1)):
6 mm ≥ 6 mm
Où:
Ømax: Diamètre de la barre comprimée la plus épaisse. Ømax : 10 mm

Page 44 - 67
Vérifications du poteau P4

Armatures minimales et maximales (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC 2008, Article


9.5.2)
Il convient que la quantité totale d'armatures longitudinales A s ne soit
pas inférieure à As,min (Article 9.5.2(2)):
4.71 cm² ≥ 1.60 cm²
Où:
As: Section d'armature longitudinale. As : 4.71 cm²
As,min : 1.60 cm²
Avec:
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
Il convient de limiter l'aire de la section des armatures longitudinales A s
à As,max (Article 9.5.2(3)):
4.71 cm² ≤ 32.00 cm²
Où:
As: Section d'armature longitudinale. As : 4.71 cm²
As,max : 32.00 cm²
Avec:
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
Il convient que la quantité totale d'armatures longitudinales A' s ne soit
pas inférieure à As,min (Article 9.5.2(2)):
4.71 cm² ≥ 1.28 cm²
Où:
A's: Surface totale d'armature comprimée. A's : 4.71 cm²
As,min : 1.28 cm²
Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 445.88 kN
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa

État limite d'épuisement face au cisaillement (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC


2008, Articles 6.2.2, 6.2.3 et 9.2.2)
Doit être respecté:

η : 0.019

Où:
VEd: Effort tranchant effectif de calcul. VEd,x : 0.84 kN
VEd,y : 6.64 kN
VRd,max: Effort tranchant d'épuisement par compression oblique dans VRd,max,Vx : 336.15 kN
l'âme. VRd,max,Vy : 349.26 kN

η : 0.105

Où:

Page 45 - 67
Vérifications du poteau P4

VEd: Effort tranchant effectif de calcul. VEd,x : 0.84 kN


VEd,y : 6.64 kN
VRd,c: Effort tranchant d'épuisement par traction dans l'âme. VRd,c,Vx : 57.83 kN
VRd,c,Vy : 63.86 kN
Les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables se produisent à 'Pied',
pour la combinaison d'hypothèses "1.35·PP+1.35·G+1.5·Qa".
Effort tranchant d'épuisement par compression oblique dans l'âme.
L'effort tranchant d'épuisement par compression oblique de l'âme est déduit
de l'expression suivante:
Cisaillement dans la direction X:
La valeur de calcul de l'effort tranchant maximal pouvant être repris par
l'élément, avant écrasement des bielles de compression, est obtenue
d'après (Article 6.2.3(3)):

VRd,max : 336.15 kN
Où:
αcw: Coefficient tenant compte de l'état de contrainte dans la
membrure comprimée. αcw : 1.211

Avec:
σcp: Contrainte de compression moyenne dans le béton
due à l'effort normal de calcul, mesurée positivement. σcp : 3.52 MPa

Où:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 445.88 kN
A's: Surface totale d'armature comprimée. A's : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Résistance de calcul de l'armature A's. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 bw : 200.00 mm
z: Bras de levier des forces internes, pour un élément de hauteur
constante, correspondant au moment fléchissant dans l'élément
considéré. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 z : 277.47 mm
ν1: Coefficient de réduction de la résistance du béton fissuré à
l'effort tranchant. ν1 : 0.600

α: Angle entre les armatures d'effort tranchant et la fibre moyenne


de l’élément. α : 90.0 degrés
θ: Angle entre la bielle de compression du béton et l'axe de la
pièce. θ : 45.0 degrés
Cisaillement dans la direction Y:
La valeur de calcul de l'effort tranchant maximal pouvant être repris par
l'élément, avant écrasement des bielles de compression, est obtenue
d'après (Article 6.2.3(3)):

VRd,max : 349.26 kN
Où:
αcw: Coefficient tenant compte de l'état de contrainte dans la
membrure comprimée. αcw : 1.211

Page 46 - 67
Vérifications du poteau P4

Avec:
σcp: Contrainte de compression moyenne dans le béton
due à l'effort normal de calcul, mesurée positivement. σcp : 3.52 MPa

Où:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 445.88 kN
A's: Surface totale d'armature comprimée. A's : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Résistance de calcul de l'armature A's. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 bw : 400.00 mm
z: Bras de levier des forces internes, pour un élément de hauteur
constante, correspondant au moment fléchissant dans l'élément
considéré. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 z : 144.15 mm
ν1: Coefficient de réduction de la résistance du béton fissuré à
l'effort tranchant. ν1 : 0.600

α: Angle entre les armatures d'effort tranchant et la fibre moyenne


de l’élément. α : 90.0 degrés
θ: Angle entre la bielle de compression du béton et l'axe de la
pièce. θ : 45.0 degrés

Les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables se produisent à 'Pied',


pour la combinaison d'hypothèses "1.35·PP+1.35·G+1.5·Qa".
Effort tranchant d'épuisement par traction dans l'âme.
Cisaillement dans la direction X:
Résistance à l'effort tranchant de calcul dans les pièces sans armature
de renforcement au cisaillement, obtenue d'après (Article 6.2.2(1)):

VRd,c : 57.83 kN

avec une valeur minimale de:

VRd,c : 52.72 kN
Où:
CRd,c : 0.120
Avec:
γc: Coefficient partiel de sécurité pour le béton. γc : 1.500

k : 1.846

ρl: Quantité géométrique de l'armature longitudinale principale de


traction. ρl : 0.006

Avec:
Asl: Aire de la section des armatures tendues, prolongées
sur une longueur ≥ (lbd+d) au-delà de la section
considérée. Article 6.2.2(1), Figure 6.3 Asl : 3.14 cm²

Page 47 - 67
Vérifications du poteau P4

fck: Résistance caractéristique à la compression du béton. fck : 25.00 MPa


σcp: Contrainte moyenne de compression. σcp : 3.33 MPa

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 445.88 kN
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. bw : 200.00 mm
d: Hauteur utile de la section en mm référée à l'armature
longitudinale de flexion. d : 279.50 mm

Vmin : 0.44 MPa

Cisaillement dans la direction Y:


Résistance à l'effort tranchant de calcul dans les pièces sans armature
de renforcement au cisaillement, obtenue d'après (Article 6.2.2(1)):

VRd,c : 63.86 kN

avec une valeur minimale de:

VRd,c : 63.58 kN
Où:
CRd,c : 0.120
Avec:
γc: Coefficient partiel de sécurité pour le béton. γc : 1.500

k : 2.000

ρl: Quantité géométrique de l'armature longitudinale principale de


traction. ρl : 0.004

Avec:
Asl: Aire de la section des armatures tendues, prolongées
sur une longueur ≥ (lbd+d) au-delà de la section
considérée. Article 6.2.2(1), Figure 6.3 Asl : 2.36 cm²
fck: Résistance caractéristique à la compression du béton. fck : 25.00 MPa
σcp: Contrainte moyenne de compression. σcp : 3.33 MPa

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 445.88 kN
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. bw : 400.00 mm
d: Hauteur utile de la section en mm référée à l'armature
longitudinale de flexion. d : 159.00 mm

Vmin : 0.50 MPa

Page 48 - 67
Vérifications du poteau P4

État limite d'épuisement face aux sollicitations normales (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN


1992-1-1:2004/AC 2008, Articles 5.2, 5.8.3.1, 5.8.8 et 6.1)
Les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables se produisent à '0.6 m', pour la
combinaison d'hypothèses "1.35·PP+1.35·G+1.5·Qa".
Doit être respecté:

η : 0.347

η : 0.580

N (kN) (0;0;1497.27)
N (kN)

Mxx (kN·m)
(23.26;36.16;595.91)
(23.26;36.16;595.91) (0;41.45;591.17)
(13.48;20.96;345.35)
(13.48;20.96;345.35) (23.26;36.16;595.91)
(13.48;20.96;345.35)

N (kN)
Mxx (kN M (kN·m) (-81.56;0;591.17) Myy (kN·m)
·m)
) (0;0;-163.91) (81.56;0;591.17)
·m (0;-41.45;591.17)
kN
y y(
M

Volume de capacité Vue N, M Vue Mx, My

Vérification de résistance de la section (η1)


NEd,MEd sont les efforts de calcul du premier ordre, en incluant, s'il y a
lieu, l'excentricité minimale selon 6.1(4):
NEd: Effort normal de calcul. NEd : 345.35 kN
MEd: Moment de calcul du premier ordre. MEd,x : 10.10 kN·m
MEd,y : 6.49 kN·m
NRd,MRd sont les efforts qui produisent l'épuisement de la section avec les
mêmes excentricités que les efforts sollicitants de calcul les plus
défavorables.
NRd: Effort normal d'épuisement. NRd : 994.55 kN
MRd: Moments d'épuisement. MRd,x : 29.09 kN·m
MRd,y : 18.69 kN·m
Où:

Avec:
ee: Excentricité du premier ordre. Elle se calcule en ee,x : mm
18.79
prenant en compte l'excentricité minimale emin selon
l'article 6.1(4). ee,y : 29.25 mm
Dans ce cas, l'une des excentricités e0,x, e0,y est
supérieure à la minimale.

Page 49 - 67
Vérifications du poteau P4

Où:
Sur l'axe x:

emin : 20.00 mm

h: Hauteur de la section dans le plan


de flexion considéré. h : 200.00 mm

e0 : 29.25 mm

Où:
Md: Moment de calcul du premier
ordre. Md : 10.10 kN·m
Nd: Effort normal de calcul. Nd : 345.35 kN
Sur l'axe y:

emin : 20.00 mm

h: Hauteur de la section dans le plan


de flexion considéré. h : 400.00 mm

e0 : 18.79 mm

Où:
Md: Moment de calcul du premier
ordre. Md : 6.49 kN·m
Nd: Effort normal de calcul. Nd : 345.35 kN
Vérification de l'état limite d'instabilité (η2)
NSd,MSd efforts sollicitants de calcul défavorables obtenus à partir de ceux
du premier ordre incrémentés pour prendre en compte les effets du
second ordre à cause de l'élancement.
NSd: Effort normal sollicitant de calcul le plus défavorable. NSd : 345.35 kN
MSd: Moment fléchissant sollicitant de calcul défavorable. MSd,x : 20.96 kN·m
MSd,y : 13.48 kN·m
NRd,MRd sont les efforts qui produisent l'épuisement de la section avec les
mêmes excentricités que les efforts sollicitants de calcul les plus
défavorables.
NRd: Effort normal d'épuisement. NRd : 595.91 kN
MRd: Moments d'épuisement. MRd,x : 36.16 kN·m
MRd,y : 23.26 kN·m
Sur l'axe x:
Les effets de second ordre ne peuvent pas être négligés, étant donné
que l'élancement mécanique du support λ est supérieur à l'élancement
limite inférieur λlim indiqué dans 43.1.2.

λ : 48.50

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
ic: Rayon de giration de la section de béton. ic : 5.77 cm
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
I: Inertie. I : 26666.67 cm4

Page 50 - 67
Vérifications du poteau P4

λinf : 22.74
Où:
A : 0.74
Avec:
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.8
B : 1.12
Avec:

ω : 0.12

Où:
As: Surface totale de renfort longitudinal. As : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
C : 0.70

n : 0.26

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 345.35 kN
La vérification de l'état limite d'instabilité se fait selon les critères de
l'article 5.8.8, en additionnant à l'excentricité du premier ordre une
excentricité qui représente les imperfections géométriques et une autre
excentricité qui représente les effets de second ordre, selon ce qui est
détaillé par la suite:
NSd : 345.35 kN

MSd : 20.96 kN·m


Où:
etot : 60.68 mm
Avec:
ee: Excentricité de premier ordre. Elle se calcule en prenant en
compte l'excentricité minimale emin selon l'article 6.1(4). ee : 29.25 mm
ei: Excentricité additionnelle pour considérer l'effet des
imperfections, selon 5.2. ei : 7.00 mm

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
θi : 0.0050
Avec:
θ0: Valeur de base (1/200). θ0 : 0.0050
αh: Coefficient de réduction relatif à la
hauteur. αh : 1.0000

l: Hauteur l : 2.800 m
αm: Coefficient de réduction relatif au
nombre d'éléments. αm : 1.0000

Page 51 - 67
Vérifications du poteau P4

e2: Déformation, selon 5.8.8. e2 : 24.43 mm

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
c: Coefficient dépendant de la distribution des
2
courbures (π ). c : 9.870
1/r: Courbure. 1/r : 0.0308 m-1

Où:
Kr: Coefficient de correction dépendant de
l'effort normal. Kr : 1.000

Où:
nu : 1.12

ω : 0.12

n : 0.26

nbal : 0.40
Kϕ: Coefficient tenant compte du fluage. Kϕ : 1.265

Où:
β : 0.152
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.750
1/r0 : 0.0243 m-1
Où:
εyd : 0.00174
d: Distance de la fibre la plus
comprimée de béton au centre
de gravité de l'armature la plus
en traction. d : 159 mm
Sur l'axe y:
Les effets de second ordre ne peuvent pas être négligés, étant donné
que l'élancement mécanique du support λ est supérieur à l'élancement
limite inférieur λlim indiqué dans 43.1.2.

λ : 24.25

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
ic: Rayon de giration de la section de béton. ic : 11.55 cm
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
I: Inertie. I : 106666.67 cm4
λinf : 22.74
Où:

Page 52 - 67
Vérifications du poteau P4

A : 0.74
Avec:
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.8
B : 1.12
Avec:

ω : 0.12

Où:
As: Surface totale de renfort longitudinal. As : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
C : 0.70

n : 0.26

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 345.35 kN
La vérification de l'état limite d'instabilité se fait selon les critères de
l'article 5.8.8, en additionnant à l'excentricité du premier ordre une
excentricité qui représente les imperfections géométriques et une autre
excentricité qui représente les effets de second ordre, selon ce qui est
détaillé par la suite:
NSd : 345.35 kN

MSd : 13.48 kN·m


Où:
etot : 39.03 mm
Avec:
ee: Excentricité de premier ordre. Elle se calcule en prenant en
compte l'excentricité minimale emin selon l'article 6.1(4). ee : 18.79 mm
ei: Excentricité additionnelle pour considérer l'effet des
imperfections, selon 5.2. ei : 7.00 mm

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
θi : 0.0050
Avec:
θ0: Valeur de base (1/200). θ0 : 0.0050
αh: Coefficient de réduction relatif à la
hauteur. αh : 1.0000

l: Hauteur l : 2.800 m
αm: Coefficient de réduction relatif au
nombre d'éléments. αm : 1.0000
e2: Déformation, selon 5.8.8. e2 : 13.24 mm

Page 53 - 67
Vérifications du poteau P4

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.800 m
c: Coefficient dépendant de la distribution des
2
courbures (π ). c : 9.870
1/r: Courbure. 1/r : 0.0167 m-1

Où:
Kr: Coefficient de correction dépendant de
l'effort normal. Kr : 1.000

Où:
nu : 1.12

ω : 0.12

n : 0.26

nbal : 0.40
Kϕ: Coefficient tenant compte du fluage. Kϕ : 1.548

Où:
β : 0.313
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.750
1/r0 : 0.0108 m-1
Où:
εyd : 0.00174
d: Distance de la fibre la plus
comprimée de béton au centre
de gravité de l'armature la plus
en traction. d : 359 mm
Calcul de la capacité résistante
Le calcul de la capacité résistante ultime des sections est effectué à partir des
hypothèses générales suivantes (Article 6.1):
(a) L'épuisement est caractérisé par la valeur de la déformation dans des
fibres déterminées de la section, définies par les domaines de
déformation d'épuisement.
(b) Les déformations du béton suivent une loi plane.
(c) Les déformations εs des armatures passives sont maintenues égales à
celles du béton qui les enveloppe.
(d) Les contraintes dans le béton comprimé se déduisent du diagramme
contrainte-déformation de calcul donné en 3.1.7(1).
Le diagramme de calcul contrainte/déformation du béton est de type parabole
rectangle. La résistance du béton à la traction n'est pas prise en compte.

Page 54 - 67
Vérifications du poteau P4

εcu2: Déformation ultime, telle qu'indiquée dans le Table 3.1. εcu2 : 0.0035
εc2: Déformation atteinte pour la contrainte maximale, telle qu'indiquée dans le
Table 3.1. εc2 : 0.0020
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa

Avec:
αcc: Facteur prenant en compte la fatigue du béton lorsque celui-ci est soumis à
des niveaux élevés de compression du fait de charges à long terme. αcc : 1.00
fck: Résistance caractéristique à la compression du béton. fck : 25.00 MPa
γc: Coefficient partiel de sécurité pour le béton. γc : 1.5
(e) Les contraintes dans les armatures sont obtenues du diagramme donné dans:
Article 3.2, Figure 3.8

εsu: Déformation ultime, telle qu'indiquée dans le Article 3.2.7(2.b). εsu : 0.0100
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa

Avec:
fyk: Résistance caractéristique de l'acier. fyk : 400.00 MPa
γs: Coefficient partiel de sécurité pour l'acier. γs : 1.15
(e) Les équations générales d'équilibre de forces et de moments sont appliquées
aux résultantes des contraintes dans la section.

Page 55 - 67
Vérifications du poteau P4

Équilibre de la section pour les efforts d'épuisement, calculés avec les mêmes excentricités que
les efforts de calcul les plus défavorables:

3
εmax = 3.48 ‰ σmax = 16.67 MPa
2 ε = 3.5 ‰
x = 152.69 mm

Cs
Cc ε = 2.0 ‰

1
4 ε = 0.0 ‰
T

6
5
εmin = -2.78 ‰

Coord. X Coord. Y σs
Barre Désignation ε
(mm) (mm) (MPa)
1 HA10 -159.00 59.00 +192.09 +0.000960
2 HA10 0.00 59.00 +334.27 +0.001671
3 HA10 159.00 59.00 +347.83 +0.002382
4 HA10 159.00 -59.00 -51.35 -0.000257
5 HA10 0.00 -59.00 -193.53 -0.000968
6 HA10 -159.00 -59.00 -335.71 -0.001679

Résultante e.x e.y


(kN) (mm) (mm)
Cc 572.85 31.01 51.35
Cs 68.66 28.33 59.00
T 45.60 -77.87 -59.00

NRd : 595.91 kN

MRd,x : 36.16 kN·m

MRd,y : 23.26 kN·m


Où:
Cc: Résultante des compressions dans le béton. Cc : 572.85 kN
Cs: Résultante des compressions dans l'acier. Cs : 68.66 kN
T: Résultante des tractions dans l'acier. T : 45.60 kN
ecc: Excentricité de la résultante des compressions dans le béton dans la ecc,x : 31.01 mm
direction des axes X et Y. ecc,y : 51.35 mm
ecs: Excentricité de la résultante des compressions dans l'acier dans la ecs,x : 28.33 mm
direction des axes X et Y. ecs,y : 59.00 mm
eT: Excentricité de la résultante des tractions dans l'acier dans la direction eT,x : -77.87 mm
des axes X et Y. eT,y : -59.00 mm
εcmax: Déformation de la fibre la plus comprimée du béton. εcmax : 0.0035
εsmax: Déformation de la barre d'acier la plus tendue. εsmax : 0.0017
σcmax: Contrainte de la fibre la plus comprimée du béton. σcmax : 16.67 MPa
σsmax: Contrainte de la barre en acier la plus tendue. σsmax : 335.71 MPa

Page 56 - 67
Vérifications du poteau P4

Équilibre de la section pour les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables:

3
2 εmax = 1.24 ‰ σmax = 14.25 MPa
x = 153.23 mm

Cs
Cc

1
4 ε = 0.0 ‰
T
6
5 εmin = -0.91 ‰

Coord. X Coord. Y σs
Barre Désignation ε
(mm) (mm) (MPa)
1 HA10 -159.00 59.00 +82.54 +0.000413
2 HA10 0.00 59.00 +126.77 +0.000634
3 HA10 159.00 59.00 +171.00 +0.000855
4 HA10 159.00 -59.00 -16.90 -0.000085
5 HA10 0.00 -59.00 -61.13 -0.000306
6 HA10 -159.00 -59.00 -105.36 -0.000527

Résultante e.x e.y


(kN) (mm) (mm)
Cc 329.89 34.17 55.61
Cs 29.87 36.98 59.00
T 14.40 -76.69 -59.00

NSd : 345.35 kN

MSd,x : 20.96 kN·m

MSd,y : 13.48 kN·m


Où:
Cc: Résultante des compressions dans le béton. Cc : 329.89 kN
Cs: Résultante des compressions dans l'acier. Cs : 29.87 kN
T: Résultante des tractions dans l'acier. T : 14.40 kN
ecc: Excentricité de la résultante des compressions dans le béton dans la ecc,x : 34.17 mm
direction des axes X et Y. ecc,y : 55.61 mm
ecs: Excentricité de la résultante des compressions dans l'acier dans la ecs,x : 36.98 mm
direction des axes X et Y. ecs,y : 59.00 mm
eT: Excentricité de la résultante des tractions dans l'acier dans la direction eT,x : -76.69 mm
des axes X et Y. eT,y : -59.00 mm
εcmax: Déformation de la fibre la plus comprimée du béton. εcmax : 0.0012
εsmax: Déformation de la barre d'acier la plus tendue. εsmax : 0.0005
σcmax: Contrainte de la fibre la plus comprimée du béton. σcmax : 14.25 MPa
σsmax: Contrainte de la barre en acier la plus tendue. σsmax : 105.36 MPa

Page 57 - 67
Vérifications du poteau P4

5.- FONDATION

Données du poteau
Géométrie
Dimensions : 40x20 cm
Tronçon : -2.248/-2.000 m
Hauteur libre : 0.00 m
Enrobage géométrique : 3.0 cm
Diamètre du plus gros granulat : 25 mm
Matériaux Longueur de flambement
Béton : C25/30 Plan ZX : 2.20 m
Acier : Fe E400 Plan ZY : 2.20 m
Armature longitudinale Armature transversale
Coin : 4HA10 Armatures transversales : 1étHA6
Face X : 2HA10
Ratio : 0.59 %

Dispositions relatives aux armatures (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC 2008,


Articles 8.2 et 9.5)
La vérification n'est pas réalisée

Armatures minimales et maximales (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC 2008, Article


9.5.2)
La vérification n'est pas réalisée

État limite d'épuisement face au cisaillement (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN 1992-1-1:2004/AC


2008, Articles 6.2.2, 6.2.3 et 9.2.2)
Doit être respecté:

η : 0.019

Où:
VEd: Effort tranchant effectif de calcul. VEd,x : 0.84 kN
VEd,y : 6.64 kN
VRd,max: Effort tranchant d'épuisement par compression oblique dans VRd,max,Vx : 336.15 kN
l'âme. VRd,max,Vy : 349.26 kN
Les efforts sollicitants de calcul défavorables se produisent pour la
combinaison d'actions 1.35·PP+1.35·G+1.5·Qa.
Effort tranchant d'épuisement par compression oblique dans l'âme.
L'effort tranchant d'épuisement par compression oblique de l'âme est déduit
de l'expression suivante:
Cisaillement dans la direction X:
La valeur de calcul de l'effort tranchant maximal pouvant être repris par
l'élément, avant écrasement des bielles de compression, est obtenue
d'après (Article 6.2.3(3)):

VRd,max : 336.15 kN
Où:
αcw: Coefficient tenant compte de l'état de contrainte dans la
membrure comprimée. αcw : 1.211

Page 58 - 67
Vérifications du poteau P4

Avec:
σcp: Contrainte de compression moyenne dans le béton
due à l'effort normal de calcul, mesurée positivement. σcp : 3.52 MPa

Où:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 445.88 kN
A's: Surface totale d'armature comprimée. A's : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Résistance de calcul de l'armature A's. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 bw : 200.00 mm
z: Bras de levier des forces internes, pour un élément de hauteur
constante, correspondant au moment fléchissant dans l'élément
considéré. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 z : 277.47 mm
ν1: Coefficient de réduction de la résistance du béton fissuré à
l'effort tranchant. ν1 : 0.600

α: Angle entre les armatures d'effort tranchant et la fibre moyenne


de l’élément. α : 90.0 degrés
θ: Angle entre la bielle de compression du béton et l'axe de la
pièce. θ : 45.0 degrés
Cisaillement dans la direction Y:
La valeur de calcul de l'effort tranchant maximal pouvant être repris par
l'élément, avant écrasement des bielles de compression, est obtenue
d'après (Article 6.2.3(3)):

VRd,max : 349.26 kN
Où:
αcw: Coefficient tenant compte de l'état de contrainte dans la
membrure comprimée. αcw : 1.211

Avec:
σcp: Contrainte de compression moyenne dans le béton
due à l'effort normal de calcul, mesurée positivement. σcp : 3.52 MPa

Où:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 445.88 kN
A's: Surface totale d'armature comprimée. A's : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Résistance de calcul de l'armature A's. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
bw: La plus petite largeur de la section comprise entre la membrure
tendue et la membrure comprimée. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 bw : 400.00 mm
z: Bras de levier des forces internes, pour un élément de hauteur
constante, correspondant au moment fléchissant dans l'élément
considéré. Article 6.2.3(1), Figure 6.5 z : 144.15 mm

Page 59 - 67
Vérifications du poteau P4

ν1: Coefficient de réduction de la résistance du béton fissuré à


l'effort tranchant. ν1 : 0.600

α: Angle entre les armatures d'effort tranchant et la fibre moyenne


de l’élément. α : 90.0 degrés
θ: Angle entre la bielle de compression du béton et l'axe de la
pièce. θ : 45.0 degrés

État limite d'épuisement face aux sollicitations normales (NF EN 1992-1-1:2007/NA - EN


1992-1-1:2004/AC 2008, Articles 5.2, 5.8.3.1, 5.8.8 et 6.1)
Les efforts sollicitants de calcul défavorables se produisent pour la combinaison
d'actions 1.35·PP+1.35·G+1.5·Qa.
Doit être respecté:

η : 0.385

η : 0.516

N (kN) (0;0;1497.27)
N (kN)

(1.32;36.29;863.49)
(1.32;36.29;863.49)
Mxx (kN·m)

(0.68;18.74;445.88) (0;41.45;591.17)
(0.68;18.74;445.88)
(1.32;36.29;863.49)
(0.68;18.74;445.88)

M (kN·m) N (kN) Myy (kN·m)


(-81.56;0;591.17)
) Mx
x (k
(kN·m N·m (0;0;-163.91) (81.56;0;591.17)
Myy ) (0;-41.45;591.17)

Volume de capacité Vue N, M Vue Mx, My

Vérification de résistance de la section (η1)


NEd,MEd sont les efforts de calcul du premier ordre, en incluant, s'il y a
lieu, l'excentricité minimale selon 6.1(4):
NEd: Effort normal de calcul. NEd : 445.88 kN
MEd: Moment de calcul du premier ordre. MEd,x : 8.92 kN·m
MEd,y : 0.68 kN·m
NRd,MRd sont les efforts qui produisent l'épuisement de la section avec les
mêmes excentricités que les efforts sollicitants de calcul les plus
défavorables.
NRd: Effort normal d'épuisement. NRd : 1158.36 kN
MRd: Moments d'épuisement. MRd,x : 23.17 kN·m
MRd,y : 1.77 kN·m
Où:

Page 60 - 67
Vérifications du poteau P4

Avec:
ee: Excentricité du premier ordre. Elle se calcule en ee,x : mm
1.53
prenant en compte l'excentricité minimale emin selon
l'article 6.1(4). ee,y : 20.00 mm
Dans ce cas, les excentricités e0,x et e0,y sont
inférieures à la minimale.

Où:
Sur l'axe x:

emin : 20.00 mm

h: Hauteur de la section dans le plan


de flexion considéré. h : 200.00 mm

e0 : 12.31 mm

Où:
Md: Moment de calcul du premier
ordre. Md : 5.49 kN·m
Nd: Effort normal de calcul. Nd : 445.88 kN
Sur l'axe y:

emin : 20.00 mm

h: Hauteur de la section dans le plan


de flexion considéré. h : 400.00 mm

e0 : 1.53 mm

Où:
Md: Moment de calcul du premier
ordre. Md : 0.68 kN·m
Nd: Effort normal de calcul. Nd : 445.88 kN
Vérification de l'état limite d'instabilité (η2)
NSd,MSd efforts sollicitants de calcul défavorables obtenus à partir de ceux
du premier ordre incrémentés pour prendre en compte les effets du
second ordre à cause de l'élancement.
NSd: Effort normal sollicitant de calcul le plus défavorable. NSd : 445.88 kN
MSd: Moment fléchissant sollicitant de calcul défavorable. MSd,x : 18.74 kN·m
MSd,y : 0.68 kN·m
NRd,MRd sont les efforts qui produisent l'épuisement de la section avec les
mêmes excentricités que les efforts sollicitants de calcul les plus
défavorables.
NRd: Effort normal d'épuisement. NRd : 863.49 kN
MRd: Moments d'épuisement. MRd,x : 36.29 kN·m
MRd,y : 1.32 kN·m
Sur l'axe x:

Page 61 - 67
Vérifications du poteau P4

Les effets de second ordre ne peuvent pas être négligés, étant donné
que l'élancement mécanique du support λ est supérieur à l'élancement
limite inférieur λlim indiqué dans 43.1.2.

λ : 38.11

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.200 m
ic: Rayon de giration de la section de béton. ic : 5.77 cm
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
I: Inertie. I : 26666.67 cm4

λinf : 20.02
Où:
A : 0.74
Avec:
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.8
B : 1.12
Avec:

ω : 0.12

Où:
As: Surface totale de renfort longitudinal. As : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
C : 0.70

n : 0.33

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 445.88 kN
La vérification de l'état limite d'instabilité se fait selon les critères de
l'article 5.8.8, en additionnant à l'excentricité du premier ordre une
excentricité qui représente les imperfections géométriques et une autre
excentricité qui représente les effets de second ordre, selon ce qui est
détaillé par la suite:
NSd : 445.88 kN

MSd : 18.74 kN·m


Où:
etot : 42.03 mm
Avec:
ee: Excentricité de premier ordre. Elle se calcule en prenant en
compte l'excentricité minimale emin selon l'article 6.1(4). ee : 20.00 mm
ei: Excentricité additionnelle pour considérer l'effet des
imperfections, selon 5.2. ei : 5.50 mm

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.200 m

Page 62 - 67
Vérifications du poteau P4

θi : 0.0050
Avec:
θ0: Valeur de base (1/200). θ0 : 0.0050
αh: Coefficient de réduction relatif à la
hauteur. αh : 1.0000

l: Hauteur l : 2.200 m
αm: Coefficient de réduction relatif au
nombre d'éléments. αm : 1.0000
e2: Déformation, selon 5.8.8. e2 : 16.53 mm

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.200 m
c: Coefficient dépendant de la distribution des
2
courbures (π ). c : 9.870
1/r: Courbure. 1/r : 0.0337 m-1

Où:
Kr: Coefficient de correction dépendant de
l'effort normal. Kr : 1.000

Où:
nu : 1.12

ω : 0.12

n : 0.33

nbal : 0.40
Kϕ: Coefficient tenant compte du fluage. Kϕ : 1.387

Où:
β : 0.221
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.750
1/r0 : 0.0243 m-1
Où:
εyd : 0.00174
d: Distance de la fibre la plus
comprimée de béton au centre
de gravité de l'armature la plus
en traction. d : 159 mm
Sur l'axe y:
Les effets du second ordre peuvent être négligés, étant donné que
l'élancement mécanique du support λ est inférieur à l'élancement limite
inférieur λlim indiqué dans 43.1.2.

Page 63 - 67
Vérifications du poteau P4

λ : 19.05

Où:
l0: Longueur de flambement l0 : 2.200 m
ic: Rayon de giration de la section de béton. ic : 11.55 cm
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
I: Inertie. I : 106666.67 cm4
λinf : 20.02
Où:
A : 0.74
Avec:
ϕef: Coefficient de fluage effectif. ϕef : 1.8
B : 1.12
Avec:

ω : 0.12

Où:
As: Surface totale de renfort longitudinal. As : 4.71 cm²
Ac: Surface totale de la section de béton. Ac : 800.00 cm²
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa
C : 0.70

n : 0.33

Avec:
NEd: Effort normal de compression de calcul. NEd : 445.88 kN
Calcul de la capacité résistante
Le calcul de la capacité résistante ultime des sections est effectué à partir des
hypothèses générales suivantes (Article 6.1):
(a) L'épuisement est caractérisé par la valeur de la déformation dans des
fibres déterminées de la section, définies par les domaines de
déformation d'épuisement.
(b) Les déformations du béton suivent une loi plane.
(c) Les déformations εs des armatures passives sont maintenues égales à
celles du béton qui les enveloppe.
(d) Les contraintes dans le béton comprimé se déduisent du diagramme
contrainte-déformation de calcul donné en 3.1.7(1).
Le diagramme de calcul contrainte/déformation du béton est de type parabole
rectangle. La résistance du béton à la traction n'est pas prise en compte.

Page 64 - 67
Vérifications du poteau P4

εcu2: Déformation ultime, telle qu'indiquée dans le Table 3.1. εcu2 : 0.0035
εc2: Déformation atteinte pour la contrainte maximale, telle qu'indiquée dans le
Table 3.1. εc2 : 0.0020
fcd: Résistance de calcul à la compression du béton. fcd : 16.67 MPa

Avec:
αcc: Facteur prenant en compte la fatigue du béton lorsque celui-ci est soumis à
des niveaux élevés de compression du fait de charges à long terme. αcc : 1.00
fck: Résistance caractéristique à la compression du béton. fck : 25.00 MPa
γc: Coefficient partiel de sécurité pour le béton. γc : 1.5
(e) Les contraintes dans les armatures sont obtenues du diagramme donné dans:
Article 3.2, Figure 3.8

εsu: Déformation ultime, telle qu'indiquée dans le Article 3.2.7(2.b). εsu : 0.0100
fyd: Limite élastique de l'armature. fyd : 347.83 MPa

Avec:
fyk: Résistance caractéristique de l'acier. fyk : 400.00 MPa
γs: Coefficient partiel de sécurité pour l'acier. γs : 1.15
(e) Les équations générales d'équilibre de forces et de moments sont appliquées
aux résultantes des contraintes dans la section.

Page 65 - 67
Vérifications du poteau P4

Équilibre de la section pour les efforts d'épuisement, calculés avec les mêmes excentricités que
les efforts de calcul les plus défavorables:

2 3
εmax = 3.48 ‰ σmax = 16.67 MPa
ε = 3.5 ‰
x = 150.27 mm

Cs
1 Cc
ε = 2.0 ‰

T ε = 0.0 ‰
6 4

εmin = -1.27 ‰
5

Coord. X Coord. Y σs
Barre Désignation ε
(mm) (mm) (MPa)
1 HA10 -159.00 59.00 +347.83 +0.002430
2 HA10 0.00 59.00 +347.83 +0.002476
3 HA10 159.00 59.00 +347.83 +0.002521
4 HA10 159.00 -59.00 -42.72 -0.000214
5 HA10 0.00 -59.00 -51.77 -0.000259
6 HA10 -159.00 -59.00 -60.82 -0.000304

Résultante e.x e.y


(kN) (mm) (mm)
Cc 793.73 1.38 38.72
Cs 81.95 0.00 59.00
T 12.20 -18.53 -59.00

NRd : 863.49 kN

MRd,x : 36.29 kN·m

MRd,y : 1.32 kN·m


Où:
Cc: Résultante des compressions dans le béton. Cc : 793.73 kN
Cs: Résultante des compressions dans l'acier. Cs : 81.95 kN
T: Résultante des tractions dans l'acier. T : 12.20 kN
ecc: Excentricité de la résultante des compressions dans le béton dans la ecc,x : 1.38 mm
direction des axes X et Y. ecc,y : 38.72 mm
ecs: Excentricité de la résultante des compressions dans l'acier dans la ecs,x : 0.00 mm
direction des axes X et Y. ecs,y : 59.00 mm
eT: Excentricité de la résultante des tractions dans l'acier dans la direction eT,x : -18.53 mm
des axes X et Y. eT,y : -59.00 mm
εcmax: Déformation de la fibre la plus comprimée du béton. εcmax : 0.0035
εsmax: Déformation de la barre d'acier la plus tendue. εsmax : 0.0003
σcmax: Contrainte de la fibre la plus comprimée du béton. σcmax : 16.67 MPa
σsmax: Contrainte de la barre en acier la plus tendue. σsmax : 60.82 MPa

Page 66 - 67
Vérifications du poteau P4

Équilibre de la section pour les efforts sollicitants de calcul les plus défavorables:

2 3
εmax = 0.87 ‰ σmax = 11.31 MPa
x = 170.90 mm

Cs
Cc
1

6 4 ε = 0.0 ‰

εmin = -0.17 ‰
5

Coord. X Coord. Y σs
Barre Désignation ε
(mm) (mm) (MPa)
1 HA10 -159.00 59.00 +127.95 +0.000640
2 HA10 0.00 59.00 +129.57 +0.000648
3 HA10 159.00 59.00 +131.18 +0.000656
4 HA10 159.00 -59.00 +11.65 +0.000058
5 HA10 0.00 -59.00 +10.03 +0.000050
6 HA10 -159.00 -59.00 +8.42 +0.000042

Résultante e.x e.y


(kN) (mm) (mm)
Cc 412.99 1.45 41.35
Cs 32.89 2.45 50.52
T 0.00 0.00 0.00

NSd : 445.88 kN

MSd,x : 18.74 kN·m

MSd,y : 0.68 kN·m


Où:
Cc: Résultante des compressions dans le béton. Cc : 412.99 kN
Cs: Résultante des compressions dans l'acier. Cs : 32.89 kN
T: Résultante des tractions dans l'acier. T : 0.00 kN
ecc: Excentricité de la résultante des compressions dans le béton dans la ecc,x : 1.45 mm
direction des axes X et Y. ecc,y : 41.35 mm
ecs: Excentricité de la résultante des compressions dans l'acier dans la ecs,x : 2.45 mm
direction des axes X et Y. ecs,y : 50.52 mm
eT: Excentricité de la résultante des tractions dans l'acier dans la direction
des axes X et Y. eT : 0.00 mm
εcmax: Déformation de la fibre la plus comprimée du béton. εcmax : 0.0009
εsmax: Déformation de la barre d'acier la plus tendue. εsmax : 0.0000
σcmax: Contrainte de la fibre la plus comprimée du béton. σcmax : 11.31 MPa
σsmax: Contrainte de la barre en acier la plus tendue. σsmax : 0.00 MPa

Page 67 - 67

Vous aimerez peut-être aussi