Vous êtes sur la page 1sur 3

CIH BANK : UNE FORTE PROGRESSION DE L’ACTIVITÉ

COMMERCIALE À FIN 2019


Écrit par : Soubha Es-siari 22 février 2020

Ecouter L'Article
A l’occasion de la présentation des résultats de CIH Bank au titre de l’année 2019 ce vendredi 21 février, son PDG Lotfi
Sekkat s’est réjouit des réalisations qu’il considère comme étant intéressantes. Il estime qu’au-delà des chiffres, l’année écoulée
s’est caractérisée, malgré la forte digitalisation, par l’ouverture de 18 agences dépassant ainsi   le seuil de 300 agences. Autre
chiffre clé pour le top management : la banque a dépassé la barre de 1 million de clients actifs. En matière d’innovation, 2019 a
été riche en évènements allusion faite à l’enrichissement de l’offre adressée à la clientèle et le lancement de nouvelles
fonctionnalités CIH mobile et CIH net à travers les Smart services. Et il enchaîne : « Pour 2020, la  banque s’anime toujours de
cette volonté d’apporter du changement et de la fraicheur dans un environnement en perpétuelle mutation pour ne citer que
l’Afrique qui a affiché des avancées tangibles dans le paiement mobile ».
D’après Lotfi Sekkat, 2019 peut être qualifiée d’une bonne année pour la banque pour deux raisons : la première est relative à
l’augmentation du capital de 500 MDH réalisée avec succès et la seconde est afférente au lancement du fonds OPCI « CIH
PATRIMMO » qui comporte un certain nombre d’actifs de CIH Bank.
Le PNB consolidé en hausse de 11,3%

En matière d’indicateurs, il ressort des chiffres consolidés que les dépôts clientèle ont progressé de 20,3% à 44,6 Mds de DH de
DH. Les ressources à vue ont constitué 73% de la collecte réalisée enregistrant une évolution de 20% par rapport à décembre
2018. On note également une hausse des ressources marché de 4,3% due essentiellement à la hausse des Bons de société de
financement (BSF) de Sofac, soit 680 MDH. Dans le marché, CIH Bank s’est adjugée une part de marché en amélioration de 65
pbs. Elle a d’ailleurs superformé le marché (2,7%) avec une hausse des dépôts clientèle de 20,3% (une meilleure collecte des
comptes chèques). Les crédits clientèle ont augmenté de 12,1% à 53,1 Mds de DH.

Source : CIH Bank

Par type de clientèle, la banque affiche des crédits hors immobilier à 24,7 Mds de DH soit une hausse de 27,1% par rapport à fin
2018. Les crédits immobiliers affichent une croissance de 2,3%. « Encore une fois, la banque a fait mieux que le marché avec une
hausse des crédits Clientèle de 12,8% (vs 5,3% pour le secteur) », rappelle Youness Zoubir, directeur général adjoint en
charge des finances, moyens et traitements de la banque.
Cette dynamique commerciale a valu à la CIH Bank la conquête de plus de 410.000 nouveaux clients.

Autres réalisations et pas des moindres à mettre à l’actif de la banque dans les activités monétique et digitales, elle a occupé le
1er rang en tant qu’émetteur de cartes (500.000 nouvelles cartes), s’est accaparée une PDM de 21% en ce qui concerne le
nombre de transactions par cartes à l’étranger  et enregistré un total de 260.000 connexions par jour.
Le coût du risque dans le standard du marché
Le PNB consolidé a connu une hausse de 11,3% à 2,5 Mds de DH à fin 2019. La hausse est tirée essentiellement par l’activité
bancaire à 193,8 MDH qui se répartit comme suit :  124 MDH CIH Bank, 43 MDH Umnia Bank et 20 MDH Sofac.
La marge nette d’intérêt a enregistré une hausse de 0,6%. Le taux du coût du risque consolidé s’est établit à 0,45% et reste, selon
Youness Zoubir, dans le standard du marché.

Le Résultat net part du groupe a affiché une baisse 6,3%. Cette baisse résulte essentiellement de la
contribution de Umnia Bank en retrait de 47,9 MDH.

Source : CIH BANK

En social, le résultat brut d’exploitation progresse de 51,6% à 1,2 Md de DH. D’après le management de la banque, cette hausse
résulte de la réalisation de l’opération OPCI qui a généré une plus-value de 338 MDH. « Le coût du risque s’établit à
543,2 MDH contre 243,2 MDH destinés à couvrir le risque de contrepartie, soit un taux normatif de 0,51%. Le reliquat a été
constitué en tant que provisions pour risques généraux, traduisant l’approche pro-active de la banque dans la couverture des
risques éventuels notamment ceux induits par des évolutions réglementaires », explique le top management de la banque.
En social, le Résultat net s’établit à 451,4 MDH en hausse de 0,1% par rapport à 2018.
A l’issue de la présentation des résultats de l’année 2019, le Conseil d’Administration tenu le 19 février a décidé de proposer à
l’Assemblée Générale la distribution d’un dividende ordinaire de 14 DH/action, payable à compter du 1er juillet 2020.

Lire également : CIH BANK : MISSION ACCOMPLIE DE AHMED RAHHOU