Vous êtes sur la page 1sur 23

4.2.

2 Le système mouflage
Un système de forage est une partie d'un complexe de levage de fond
de trou, qui est utilisé pour lever et abaisser les opérations de forage,
maintenir le poids du train de tiges pendant le forage, le tubage et
d'autres opérations dans un puits.
Le système de levage se compose d'un groupe fixe de poulies - un
bloc de grue monté au sommet de la tour de forage sur un châssis de bloc
de grue, et un groupe mobile de poulies - un bloc de levage avec un
crochet. Un chariot en acier est relié à la console, dont une extrémité est
fixée au tambour gauche (mobile, en marche, de traction, branche avant du
système) et l'autre extrémité par un dispositif spécial à la base de la tour
(fixe).

1
La fixation de l'extrémité fixe de la corde à la base du puits de forage
au moyen d'un dispositif spécial est conditionnée par la nécessité
d'équilibrer la composante horizontale de la force dans la branche avant,
l'installation d'un capteur d'équipement de mesure sur celle-ci, conçu pour
contrôler la charge sur le crochet, ainsi que la mise en œuvre du
coulisseau de la corde de levage pour réduire son usure. Avec ce système,
le nombre de poulies-couronnes est toujours supérieur d'une unité à
celui du bloc de roues et le nombre de branches dans l'outillage est pair,
c'est-à-dire qu'il y a une formule :
Zêá Zòá 1,
où Zkb et Ztb sont le nombre de poulies, respectivement, du bloc-couronne
et du bloc-roue. Le nombre de poulies de blocs, leurs tailles et le nombre de
branches de câble dans le même système sont déterminés par la capacité de
charge du crochet, la force de traction du treuil, le nombre de couches de
câble s'enroulant sur le tambour du treuil, la taille, la force et la vitesse
d'enroulement du câble sur le tambour du treuil.
et le type et la valeur de la corde.
Le crochet 3 est relié au chalut 2 (Fig. 42), sur lequel un élévateur
pour tuyaux ou un émerillon est suspendu aux cordes.
n1 n3 n5 n7 n9=0

1
ȣ1 ȣ2 ȣ3 ȣ4 ȣ5 ȣ6 ȣ7 ȣ8
P1 P2 P3 P4 P5 P6 P7 P8

ȣɧ=0
n2 n4 n6 n8 2

Ɋɜ Pɧ
5

4 3

Fig. 42. Le schéma cinématique du système de la thalla :


1 - support ; 2 - bloc de thalès ; 3 - crochet ; 4 - treuil de forage ; 5 - mécanisme de
fixation de l'extrémité fixe de la corde de thalès

Aujourd'hui, l'unité de la brouette et le crochet de levage se


combinent dans de nombreux cas en un seul mécanisme - le bloc à
crochet.
Les formules suivantes sont utilisées pour déterminer la charge sur
l'unité de levage :
• sous charge statique
PI P G ,
òá ê ê

où Rk est la plus grande charge due au poids de la colonne de tuyaux ; Sk


est le poids du crochet et de l'élévateur avec les sangles ;
• sous charge dynamique
PII (Ð
òá ê Gê )⎛ ⎟ê ⎞,
⎝ ⎜1g ⎠
où k - accélération du crochet lors du levage ; g - accélération de la chute
libre.
Le système en polystyrène sert à augmenter sa puissance de levage en
réduisant la vitesse du crochet par rapport à celle de la branche avant du
câble de levage enroulé sur le tambour jambe-cuisse. Plus le nombre de
cordes et de poulies est élevé, plus l'unité de crochet monte lentement.
La force totale dans les cordes du palan (Mt) n'est pas la même dans
le même état et le même mouvement :
• sous charge statique
P I= P I + G ,
т тб tsc

où "ts est le poids total de la partie mobile du système de levage, égal à "ts = "tb
+ "tk ; "tb est le poids de l'unité de levage ; "tk est le poids de 2/3 de la longueur du
câble de levage en position basse du crochet ;
• sous charge dynamique
ò PII òáPII⎛òñ⎜ê ⎞. ⎟
g
⎝ ⎠
Quel que soit le type de chargement, il existe une expression
Mt = P1 + P2 +...+ Pn,
où P1, P2,..., Pn sont les forces dans les cordes de support du polystyrène
(voir diagramme).
Sous charge statique.
P1 = P2 = ... = Pn = Rv = Pn,
alors la force dans n'importe quelle chaîne peut être calculée par la
formule

Pñ Pò ,
è
òñ

où il s'agit du nombre de cordes entre le bloc de fusion et le bloc de


couronne, c'est-à-dire la multiplicité du polyspastique.
La force dans les cordes de l'outillage lors du levage ne dépasse pas
10 % du poids le plus élevé de la tige de forage, alors que lors des
descentes et des freinages brusques, elle peut dépasser ce poids d'une
fois et demie.
Les cordes ne sont pas soumises à des charges dynamiques lorsque
la partie mobile du système de levage se déplace en raison de la poulie et de
la flexion de la poulie.
Tension des cordes de travail de l'outillage pendant le levage :
R1p = Rvpsh, R2p = R1psh... Rip = Rip-1sh,
où Pvp - tension dans la branche avant du câble de levage ; w - efficacité
de la pouliew = 0,96...0,97 pour les calculs).
L'efficacité de l'ensemble du système de levage dépend du nombre
de poulies, du diamètre de la corde, du degré d'usure des poulies et de la
corde, de la charge sur le crochet, etc. et peut être trouvée par la
formule :
 (1
)èòñ
 ø.
èòñ (1ø )
Pour les travaux pratiques
tc = 1 - 0,02uts.

La tension peut être calculée lors du mouvement régulier de la partie


mobile du système de levage pendant le levage :
• pour le fil de guidage

Pâï
Gòñ
Ðê max ;
èòñòñ

• pour une corde fixe


Rnp = Rwpts,
où Rk max est la charge maximale sur le crochet lors du levage.
Lors d'une descente régulière, la tension de la ligne d'entraînement
du câble de levage est calculée comme suit :

Ðâóñ (Ðêä Gòñ )òñ


max
è ,
òñ

où le Rkd max est la charge maximale sur le crochet lorsque vous descendez.
La vitesse de la corde d'entraînement du câble de levage lors du levage
dans les conditions d'enroulement sur le tambour du treuil ne doit pas
dépasser 20 m/s, c'est-à-dire
"v = "kits 20 m/s, où
"k est la vitesse de levée du crochet.
La vitesse de rotation moyenne du tambour du treuil est calculée à
l'aide d'une formule :

náñð 60vâñð
, îá/ìèí,
Dñð 
où Dcr est le diamètre moyen de l'enrouleur de câble, m.

Dñð
D0 Dl
2 ,
où D0 est le diamètre minimum de l'enrouleur de câble, m ; Dl est le
diamètre maximum de l'enrouleur de câble, m.
D0 Dá dê
où Db est le diamètre du tambour du treuil, m ; "k est le diamètre du
câble, m ;
Dl Dá (2Z 1)dê ,
où - le coefficient de réduction du diamètre d'enroulement dû au
flambage et à la pose de câbles ( = 0,93 ... 0,95) ; Z - le nombre de couches
d'enroulement de câbles.
La puissance du crochet de la tige de forage est déterminée par la
formule lorsque la tige de forage est soulevée :
Nêï Ðêv,
où Rk - charge au crochet en mode de levage constant, H ; - vitesse de
levage du crochet pendant cette période, m/s.
Puissance maximale sur le crochet lors du levage
Nêï max Pê max vê max ,

où Rk max est la charge maximale du crochet lors du levage, H ; to max est la vitesse
maximale du crochet, m/s.
La puissance sur le fil conducteur du câble de levage est déterminée
par une formule dans le mode de levage du train de tiges de forage :

Nâï N
èëè Nâï Pâïvâï,
êï


où Pvp est la tension de la branche avant pendant la période de levage
établie, H ; "vp estlavitessemoyennede la branche avant d'un câble de levage
pendant cette période, m/s. Le fonctionnement pratique des systèmes de
remorques a montré qu'il est plus pratique de réduire le nombre de poulies,
d'augmenter leur diamètre et d'augmenter le nombre de poulies.
CHANGE THE STURDY ROPES Б»ЬШЕГО IN DIAMETER IN ORDER TO
REDUCE THE CHI-
L'enroulement des couches de câble sur le tambour du treuil, car le câble
d'enroulement multicouche casse mal le câble. Pour ce faire, on utilise
également des rapports plus importants entre le diamètre de la poulie et
celui de la corde (jusqu'à 42 d) et des cordes identiques mais plus
résistantes à l'usure avec une âme métallique qui permet de réduire le
flambage transversal de la corde.
4.2.2.1 Éléments d'un système de brouette
Cronblock
Cronblock - partie fixe du système de thalassothérapie. Il est conçu
pour maintenir la partie mobile du système de thalassothérapie au poids.
Le support est l'un des principaux composants du système mécanique en
polysplastique. Le support est un cadre soudé constitué d'une puissante
poutre en I sur laquelle sont montés les supports et les essieux avec les
poulies pour la corde de gauche. Pour les tours de mât, la charpente du mât
sert généralement de lien au sommet des mâts et est incluse avec la tour.
Les opérations de forage de production et de forage exploratoire profond
sont basées sur trois modèles (fig. 43) : uniaxial 1, biaxial avec les axes 2 et
triaxial avec l'axe 3.
1 3
2

Fig. 43. Dessins structurels des couronnes


Les briques à un seul axe sont utilisées sur les plates-formes de forage
mobiles légères, et les briques à trois axes avec un axe non axial sont
utilisées sur les plates-formes de forage automatisées pour la mise en
place des bougies en utilisant le complexe ASP.
Paramètres de base des parenthèses :
• charge maximale ;
• le nombre de poulies à corde ;
• le diamètre de la corde de levage pour l'outillage ;
• le diamètre de la poulie est l'extérieur et le fond de la rainure.
La SA "Uralmash" produit les supports biaxiaux suivants pour les
installations de rappel avec disposition manuelle des bougies : УКБ-6-250 ;
УКБ-6-270 ; УКБ-6-250 ; УКБ-7-400 ; УКБ-7-500.
Pour un jeu complet de ciseaux à bois avec ASP de JSC "Uralmash",
vous pouvez laisser sortir des couronnes à trois axes : UKBA-6-250 ; UKBA-
6-400 ; UKBA-7-500 ; UKBA-7-600.
Les abréviations de ces parenthèses sont déchiffrées comme suit
(UCB-6-250) :
• U - un bloc de couronne produit par la JSC "Uralmash" ;
• Buy More est un bloc de la couronne ;
• Six est le nombre de poulies ;
• 250 - Charge maximale sur le support en tonnes.
Les cronblocs fabriqués par Volgograd Drilling Technology Plant LLC
n'ont pas de code spécial, mais sont identifiés par le code de la plate-
forme de forage, par exemple, BU 2000/140M-DEP-1.
Composants : cadre ou poutres de support ; supports détachables ;
essieux ; roulements à billes - à rouleaux ou coniques ; poulies ; capot de
sécurité à charnière.
En fig. 44 L'apparence des trois principaux types constructifs de
blocs de couronne est donnée.

ɛ aɜ
Fig. 44. Apparition de blocs de couronne :
a - uniaxial ; b - biaxial ; c - triaxial

Lors de l'installation de tours à l'aide de palans spéciaux


(Kershenbaum) selon la méthode descendante, la partie supérieure de la
tour est d'abord montée avec un cadre de sous-bloc renforcé, avec ou sans
chèvre avec ou sans bloc de montage, une clôture à plat, puis un support
est monté et fixé au cadre de sous-bloc.
Dans les installations de forage avec des tours en forme de A, le
support est monté après l'assemblage des mâts en position horizontale,
car le cadre du sous-bloc est le lien de connexion de la partie supérieure des
mâts.
Avant de monter un support, il faut le vérifier :
• rotation facile des poulies ;
• les cagoules sont faciles à plier et ne sont pas pliées ;
• la fixation sécurisée de toutes les connexions, en particulier des
supports d'unités auxiliaires ;
• la présence d'attelles, de contre-écrous, de vis ;
• la présence de lubrifiant dans tous les roulements.
Pendant le fonctionnement, les roulements doivent être surveillés.
Les poulies doivent tourner librement sans que les roulements ne se
bloquent ou ne fassent de bruit. L'échauffement des roulements à plus de
70 °C n'est pas acceptable. Si les roulements deviennent chauds, il faut les
rincer manuellement avec de l'essence ou du kérosène, puis avec de
l'huile minérale chauffée à 60 ... 80 °C et ensuite appliquer de la graisse
fraîche.
Il est nécessaire de surveiller l'usure des flux de poulies. PULLEYS
CLOSER TO THE END OF THE ROPE GOING TO THE WINCH CARRY
Б»ЬШУЮ ON THE LOAD, SO THE WEAR OF THE STREAMS OF THE
PULLEYS IS UNEVEN. En cas de détection
Pour ce phénomène, tournez la section de 180° (si un équipement
parallèle est utilisé) ou remplacez la section des poulies. Pour ce faire, il
faut abaisser le bloc-roue, retirer le câble des poulies du bloc-couronne,
modifier la position des axes avec les poulies et refabriquer l'outillage.
Vérifiez la fixation du carter sur la tour et les axes du carter dans les
roulements pour vous assurer que les flasques des poulies ne sont pas
coincés par les couvercles.
Corde filetée
Dans les installations de forage de production et d'exploration en
profondeur, on utilise des câbles de levage de type LK-RO de modèle 631
(1+6+6/6+12) avec une âme métallique de modèle 77 (m. p.) ou une âme
organique (s. p.). Ici, le premier chiffre indique le nombre de brins, le
deuxième chiffre après le signe "" indique le nombre de fils dans les
brins. Les chiffres entre parenthèses correspondent au nombre de fils
dans les couches du toron : 1 - un fil central ; 6 - nombre de fils de même
diamètre dans la première couche intérieure ; 6/6 - dans la deuxième
couche intérieure 6 fils d'un diamètre et 6 fils d'un autre diamètre (12 fils au
total) ; 12 - nombre de fils dans la couche extérieure du toron. Pour
augmenter la résistance à l'usure, les torons des câbles sont tissés avec
un toucher linéaire des fils (LC). On n'utilise pas le tissage ponctuel dans
les cordes pour l'exploration opérationnelle et profonde. Ce type de
tissage est utilisé dans des cordes peu coûteuses servant à l'installation de
systèmes de thalassothérapie d'unités pour la réparation souterraine et la
révision de puits. La nature différente des fils de tissage
La corde est représentée dans la figure. 45.
Fig. 45. Redressez la corde :
a - avec une touche linéaire en forme de fil ; b, c - avec une touche
ponctuelle en forme de fil ; 1 - noyau ; 2 - couches internes ; couche
externe

La couche extérieure et la première couche intérieure du toron ont


le même diamètre (O) et la deuxième couche intérieure a un diamètre
différent (P), ce qui augmente la résistance à la traction du câble en
augmentant le taux de remplissage.
Sur les propriétés mécaniques d'un câble métallique sont subdivisés
en câbles de la marque B - haute qualité et les câbles de la marque 1 -
qualité normale. En termes de précision de fabrication, les cordes sont
produites avec une précision de fabrication accrue (T) et une précision
normale.
L'enroulement des torons dans la corde se fait principalement dans
le sens des aiguilles d'une montre (enroulement à droite). On utilise
parfois le tissage des brins dans le sens inverse des aiguilles d'une
montre (cochon gauche).
Le sens dans lequel les fils des torons sont enroulés est opposé à
celui des torons du câble, ce qui garantit des tensions de laminage
minimales. Un tel porc est appelé un porc croisé (fig. 46).

ɚ ɛ
Fig. 46. Piggy à cordes croisées :
a - croix de droite ; b - croix de gauche.

Câble à six rangées 631+1 m. p. ; 631 = 186 fils avec âme


métallique de construction 77 = 49 fils (toron de câble
1+6+6,6+12 ; toron d'âme 1+6).

Câble à six rangées 631+1 o. p. ; 631 = 186 câbles


d'acier à âme organique (toron 1+6+6,6+12).
Exemples de symboles :
Corde MS-32-V-T-1570 (GOST 16853-88). Corde à âme métallique,
diamètre 32 mm, marque B, le rouleau croisé droit, la précision de
fabrication élevée de T, groupe de marquage sur la résistance à la rupture
dans le temps 1570 N/mm2 (160 kgf/mm2).
Corde MS-32-1-L-1570 (GOST 16853-88). Idem, marque 1, croix de
gauche, précision de fabrication normale.
Corde OS-32-V-T-1770 (GOST 16853-88). Corde à âme organique,
diamètre 32 mm, marque B, le rouleau croisé droit, la précision de
fabrication élevée de T, groupe de marquage sur la résistance au temps à
une rupture de 1770 N/mm2 (180 kgf/mm2).
Corde OS-32-1-L-1770 (GOST 16853-88). Idem, marque 1, croix de
gauche, précision de fabrication normale.
Les diamètres et longueurs nominaux des câbles de fusion sont
indiqués dans le tableau 8.
Tableau 8
Dimensions nominales des cordes trapézoïdales
Longueur nominale de la corde, m, au
Diamètre de la corde, moins.
mm ok abrégé
25,0 1000 450
28,0 1200 570
32,0 1500 850
35,0 1500 850
38,0 1500 850

Mode d'emploi
Le diamètre de la corde utilisée doit correspondre au type de
système de levage sur lequel elle doit être utilisée.
N'utilisez pas la corde sans stabilisateur et ne salissez pas les parties de
la corde avec de la boue de forage et des abrasifs.
L'état de la corde doit être surveillé. L'utilisation de cordes est interdite
s'il est déterminé que :
• un des torons est déchiré, comprimé ou le câble a un fil fendu en un
ou plusieurs brins ;
• une âme de corde ou de toron est extraite ;
• La corde présente une déformation sous forme d'ondulation, de forme
de panier, d'augmentation ou de diminution locale du diamètre de la
corde ;
• Le nombre de fils déchirés sur une marche de corde d'un diamètre
maximal de 20 mm est supérieur à 5 %, et sur une corde d'un
diamètre supérieur à 20 mm, il est supérieur à 10 % ;
• il y a une torsion, un virage, un couloir sur la corde ;
• En raison de l'usure de la surface et de la corrosion, le diamètre de
la corde a été réduit de 7 % ou plus ;
• lorsque le diamètre des fils extérieurs du câble est réduit de 40 % ou
plus en raison de l'usure et de la corrosion ;
• Il présente des signes d'exposition à des températures élevées (couleurs
vives, écailles) ou à des courts-circuits (fusion de l'arc électrique).
Le câble est déroulé périodiquement avec une dérivation au cours
du forage en utilisant un mécanisme de fixation pour une branche fixe du
câble de service.
Lors de l'installation et du contournement de câbles à âme métallique,
les torons du câble ne doivent pas être séparés de l'âme. Un cœur à un seul
brin est utilisé pour tisser une boucle au bout de la corde. La corde doit être
coupée à l'aide de méthodes mécaniques spéciales. Le coupage de corde
n'est pas autorisé
l'utilisation de la soudure électrique.
Bloc de roue - partie mobile du système de timonerie. Utilisé
séparément pour tenir un crochet dans une CU avec placement manuel
de la bougie et un élévateur automatique dans une CU avec montée
automatique (ASP) ou avec un ensemble de mécanismes pour monter
(KMSP).
On distingue les unités uniaxiales et biaxiales. Les unités au
thallium à deux essieux ont deux axes coaxiaux séparés, ce qui permet
aux bougies de forage de passer librement entre eux. Les unités de
gauche diffèrent également dans la façon dont elles sont reliées au crochet
:
• pour une connexion mobile à un crochet ;
• pour se connecter de manière rigide au crochet ;
• universel - pour une connexion rigide et mobile au crochet.
La SA "Uralmash" fabrique des unités de forage rotatives
universelles à un axe : UTB-5-250, UTB-5-225 et UTB-6-320.
Pour un ensemble complet d'appareils de forage avec ASP (KMSP),
JSC "Ural-Mash" produit des unités de taelage à deux axes : UTBA-5-
200 ; UTBA-5-320 ; UTBA-6-400 ; UTBA-6-500.
Les abréviations de ces unités de levage sont déchiffrées comme suit
(UTBA-6-400) :
• U - un bloc de couronne produit par la JSC "Uralmash" ;
• La tuberculose est une unité de fusion ;
• A - pour les complexes ASP, KMSP ;
• Six est le nombre de poulies ;
• 250 - Charge maximale sur le support en tonnes.
Les principaux paramètres des unités de levage sont : la charge
maximale ; le nombre de poulies de câble ; le diamètre du câble de levage
de l'équipement ; le diamètre extérieur de la poulie.
OOO "Usine de machines de forage de Volgograd" produit des
unités de fusion universelles à axe unique et pour la connexion mobile
avec un crochet.
En fig. 47 est donné à titre d'exemple un plan d'assemblage de
l'unité de fusion universelle UTB-6-320 produite par la JSC "Uralmash".
En fig. 48 l'apparition de l'unité de fusion BU-75 BRE de la production
de la VZBT et sur la fig. 49 - apparition de l'unité à deux axes UTBA-5-
250 thalla de la SA "Uralmash".

Fig. 47 : UTB868320 Unité Talve (à gauche) :


1 - mâchoire ; 2 - poulie ; 3 - essieu ; 4 - palier ; 5 - coussinet ; 6 -
couvercle latéral ; 7 - couvercle inférieur ; 8 - essieu ; 9 - appui-tête

Les exigences relatives aux unités de levage en fonctionnement sont les


mêmes que pour les unités de levage, c'est-à-dire la libre rotation des poulies
sans grippage, le bruit et l'échauffement des roulements à plus de 70 °C.
Fig. 48. Bloc de talve BU875
BRE (B875) :
1 - une boucle d'oreille ; 2 - un doigt
d'attache d'une boucle d'oreille ; 3 -
une joue ; 4 - des bouteilles d'huile ;
5 - un axe ;
6 - palier ; 7 - poulies ;
8 - crosse ; 9 - capuchon ;
10 - support de suspension des boucles
d'oreille

Fig. 49. UTBA858200 Unité de


Talve :
1 - tube de guidage ;
2 - amortisseur ; 3 - joue ; 4 - bloc ;
5 - axe gauche de l'installation des
blocs ;
6 - carénage à gauche ;
7 - support de rétro-éclairage ; 8 - doigt
;
9 - coupelle ; 10 - support de
coupelle - roulement à billes de
butée ;
11 - la traverse ;
12 - carénage droit ; 13
est l'axe de la traverse ;
14 - le capot inférieur ;
15 - couverture latérale ; 16 - cadre
Crochets de forage
Conçu pour maintenir un émerillon avec tige de forage pendant le
forage ou un élévateur pendant les opérations d'abaissement et de levage
avec des tiges de forage et de tubage.
Selon la méthode de fabrication, les crochets sont divisés en trois
types :
1) forgé ;
2) les plaquettes composites ;
3) coulée en acier.
L'OJSC "Uralmash" produit trois hameçons UK-225 et UK-320 en
tant que produit indépendant.
OOO "Usine de machines de forage de Volgograd" produit sous la forme
d'un produit autonome des crochets à trois barres pour la connexion mobile
avec un bloc de roue de pouce sur la boucle d'oreille.
Les crochets de cette entreprise n'ont pas d'abréviation particulière.
Ils sont identifiés par le code de l'unité de forage à laquelle ils sont
destinés ou par le code du plan de montage.
Les principaux paramètres des crochets de forage : charge autorisée ;
di-mètre des cornes centrale et latérales ; force du ressort.
En fig. 50 représente un crochet BU-75 BRE (B-75) fabriqué par la
VZBT.

Fig. 50. Crochet BU875 BRE (B875) :


1 - loquet ; 2 - support de cornet latéral ;
3 - crochet à trois coups ; 4 - doigt de
suspension du crochet ; 5 - verre ; 6 -
dispositif de verrouillage ;
7 - ressort ; 8 - bouteille d'huile ; 9 - doigt ;
10 - course ; 11 - écrou de fût ; 12 - fût ; 13
- couvercle
Crochets
Les crochets, rigides ou articulés, sont des crochets qui sont reliés à
l'unité de levage.
La SA "Uralmash" produit les blocs à crochet suivants : UTBK-5-225,
UTBK-5-320, UTBK-6-320, UTBK-6-450.
Les abréviations de ces hameçons sont les suivantes (UTBK-5-225) :
• U - production de l'OAO Uralmash ;
• TBC est un crochet de bloc de thalassothérapie ;
• 5 - nombre de poulies dans l'unité de service ;
• 225 - charge maximale sur le crochet en tonnes.
OOO Volgograd Drilling Machinery Plant produit des blocs à
crochet SB-11B (4 poulies, 160 tonnes), B31.11 (4 poulies, 175 tonnes).
Les principaux paramètres : charge maximale sur le crochet ; nombre
de poulies de câble ; diamètre du câble pour le gréement du bloc de la
remorque ; dimensions des cornes principales et latérales ; diamètre de la
poulie.
En fig. 51 montre le dispositif des crochets UTBK.

Fig. 51. Crochet UTBK :


1 - corps ; 2 - parenthèse ;
3 - support ; 4 - crochet ;
5 - coussin ; 6 - claquement ;
7 - serrure ; 8 - serrure ;
9 - ressort ; 10 - axe ; 11
- palier d'appui ;
12 - tronc ; 13 - écrou de
barillet ; 14 - joue ; 15 - poulie
de corde ;
16 - essieu ; 17 - traverse ; 18 - capot.
Lors de l'utilisation de crochets et de barillets, le jeu entre la barre de
verrouillage et l'écrou du barillet doit être systématiquement vérifié, au
moins une fois par mois. La barre de verrouillage est boulonnée à
l'extrémité du canon, qui doit à son tour être solidement serrée et protégée
contre le dévissage du fil. L'espace libre spécifié doit être d'au moins 3-4
mm.
Au début de chaque montre, vous devez inspecter les cornes de
crochet, les cordes, etc. S'il y a des fissures visibles dans les parties
porteuses du crochet, celui-ci ne doit pas être exposé. Tous les 6 mois, les
crochets doivent être vérifiés par des détecteurs de défauts par ultrasons
ou par rayonnement pour détecter les fissures de fatigue cachées dans les
parties porteuses.
Assurez-vous que le couvercle du crochet est fixé au verre dès que le
couvercle du crochet se détache et que des blessures graves sont subies.
Mécanisme de fixation d'une branche de corde fixe
Pour fixer une branche fixe, contourner la partie de la feuillure du câble
de service et installer un capteur de poids. Ce mécanisme est constitué d'un
bras en porte-à-faux capable de tourner sur l'axe du corps (Fig. 52), le
tambour, qui à son tour peut tourner sur l'axe du bras en porte-à-faux.
Pendant le fonctionnement du système de levage, le tambour, qui est
enroulé avec 4 tours du câble de levage, s'arrête avec un doigt. Lorsque la
corde est dérapée, on enlève la pince, on retire la goupille de verrouillage et on
tire la corde du tambour à la base du bloc du treuil jusqu'au treuil. Un
capteur de poids ou un cavalier rigide peut être installé entre le bras de la
console et le boîtier de la machine.

Fig. 52. Mécanisme de fixation


d'une branche fixe de la corde
de service :
1 - boîtier ; 2 - capteur de poids
(tirant) ; 3 - pince ; 4 - corde de
dégel ;
5 - levier de la console ; 6 -
tambour ; 7, 9 - axe ; 8, 10 -
roulement à rouleaux ; 11 -
goupille de verrouillage ;
12 - bande de protection
Le mécanisme de fixation de la branche fixe du câble de service a les
paramètres opérationnels suivants : diamètre du câble de service ;
tension maximale admissible du câble ; nombre de tours du tambour (4) ;
charge du capteur de poids.
Accessoires du système de voyage
Pour la production nationale et les plates-formes de forage
exploratoire profond, selon les caractéristiques requises du SPK, les
systèmes d'installation suivants sont utilisés : 34 ; 45 ; 56 ; 67. Les
plates-formes de forage étrangères utilisent davantage de poulies dans
leur gréement, jusqu'à 1112.
Il existe plusieurs encliquetages différents pour le système de levage,
qui diffèrent par l'ordre dans lequel les poulies de l'unité de levage et du
support sont équipées, dont l'encliquetage en croix est largement utilisé
(Fig. 53). Avec un tel équipement, les axes du bloc de la couronne et du
bloc de levage sont situés dans des plans mutuellement perpendiculaires,
et la branche avant du câble de levage descend de la poulie du bloc de la
couronne, située dans le plan de symétrie du tambour du treuil. Cela permet
d'obtenir un couple de stabilisation maximal sur le bloc cellulaire. Le
gréement parallèle peut être utilisé dans les CU mobiles et les plates-formes
de forage équipées d'un système d'entraînement par le haut.

Fig. 53. Options de croisement pour le système d'élevage porcin :


à gauche - pour une UC avec placement manuel de la bougie ; à droite - pour une UC avec
ASP.

Vérifiez la fixation du support sur le cadre du carter avant d'installer le


système de levage, placez l'unité de levage au centre de la base de la tour
afin que les poulies puissent tourner librement.
Lorsque les pylônes sont montés horizontalement, l'unité de levage
est placée à l'avant de la base du pylône sur la partie horizontale du pont
de réception. Les boucliers de sécurité sont retirés du support et de l'unité
de direction. L'anse avec la corde à installer est placée à l'avant de la base
du pont de réception sur un dispositif spécial qui permet la libre rotation de
l'anse pour dérouler la corde. Poussez l'extrémité de la corde dans le
mécanisme pour fixer la branche fixe de la corde de levage, puis produisez
les poulies selon le modèle choisi. La branche courante (motrice) de la
corde de gauche est levée sur le support lorsqu'elle est équipée d'un poids
léger. Une corde de chanvre ou une corde de plus petit diamètre qui est
attachée à la corde de service peut être utilisée pour l'outillage. Après le
gréement de toutes les poulies, l'extrémité de la branche avant est fixée
dans une pince spéciale sur le tambour du treuil, et la branche fixe du
câble est fixée dans un mécanisme spécial. La longueur de l'extrémité libre
de la branche fixe du câble est choisie de manière à ce qu'il reste 8 à 10
enroulements sur le tambour du treuil lorsque l'appareil de forage est
descendu au sol. La longueur de la corde pour le gréement du système de
levage dépend de la hauteur de la tour et du plan de gréement. La longueur
minimale de la corde est déterminée par
la formule :
L Huòñ lïâ líâ lø ,
où H - hauteur d'une tour depuis le sol d'un ciseau jusqu'à l'axe d'un bloc
de couronne, m ; c'est - nombre de cordes de travail d'un système de
fléau ; Іpv - longueur d'une branche mobile d'une corde, m ; Інв - longueur
d'une branche fixe d'une corde, m ; Іb - longueur du treuil à corde tordu
sur une barre-banque au bloc de ciseau abaissé sur un sol, m ; Іsh -
longueur d'une corde sur les poulies d'un bloc de fléau et d'un bloc de
couronne, m.
La valeur de ib est déterminée par la formule :
lá8...10) D,
où D est le diamètre du tambour du treuil, m.
La valeur de l'ISh est déterminée par la formule :
Ish = 1,57kd,
où k est le nombre de poulies pour le bloc-couronne et le bloc-roue ; d est
le diamètre de la gorge des poulies, m.
Avec une tour de 45 mètres et un gréement de 45 ou 56 longueurs de
corde
est généralement accepté à 450 ou 570 m, respectivement, et à 53 m et 56
ou 67 m, 750 ou 850 m, respectivement.