Vous êtes sur la page 1sur 41

Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

CHAPITRE 1:
CADRE INSTITUTIONNEL DE L’ETUDE

Il a été question dans ce chapitre de présenter la société SUCRE SALE et


d’exposer le déroulement du stage.

Section 1: Présentation du cadre de l’étude


Dans cette section, il s’agit pour nous d’exposer d’une part l’historique,
l’objectif, la mission et les activités de la société SUCRE SALE et d’autre part
de présenter ses ressources et sa structure organisationnelle.

Paragraphe 1: Historique, activités, vision et objectifs de SUCRE


SALE
A- Historique

Créée 2009 par monsieur Irénée PIO, SUCRE SALE est une entreprise à caractère
commercial spécialisé dans la fabrication et la distribution des produits pâtissiers
et dont l’activité secondaire est le commerce général. Elle est immatriculée à
l’identifiant fiscal unique sous le n° 3 2009 017665 19. Son siège social est à
Godomey dans la commune d’Abomey Calavi et elle dispose de deux points de
vente. Elle est dotée de la personnalité morale et jouit d’une autonomie
financière.
Nous vous présentons en annexe de façon synthétique, la fiche signalétique de
l’entreprise.

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 2


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

B- Activités

La société SUCRE SALE a pour principale activité, la fabrication et la distribution


de produits de pâtisserie. A cela s’ajoutent des activités secondaires telles que

définit par les statuts de la société. Il s’agit :

 du service traiteur ;
 de la restauration ;
 du commerce Général et Divers;
 de la formation en pâtisserie ;
 et de toutes autres activités se rattachant directement ou indirectement à
son objet social et susceptible d’en faciliter la réalisation.

C- Vision

La vision d’une entreprise étant l’essence du business modèle de celle-ci, la


société SUCRE SALE envisage d’être un partenaire privilégié et un leader
incontournable dans la distribution des produits de pâtisserie de très bonne
qualité.

D- Objectifs
L’entreprise SUCRE SALE s’est fixé plusieurs objectifs à court et à long terme.
A court terme, l’entreprise prévoit de:
 mieux satisfaire la clientèle à travers un traitement plus rapide des
commandes de produits pâtissiers pour les manifestations et cérémonie ;
 accroître de 30% son chiffre d’affaires par rapport à l’année précédente ;
 étendre ses points de vente et de distribution dans les autres villes du pays ;

Paragraphe 2: Mission, ressources, et organisation et de la société


SUCRE SALE
A- Mission

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 3


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

En vue d’atteindre ces objectifs, la société SUCRE SALE s’est assigné une
mission claire : offrir à la population des produits aux meilleurs goûts et
d’excellente qualité en ce qui concerne les produits de pâtisserie.
B- Ressources
Pour mener à bien ses activités en vue d’atteindre ses objectifs prévus,
l’entreprise SUCRE SALE dispose de ressources financières, humaines et
matérielles.
 Ressources financières : les ressources financières dont dispose la
société sont constituées de ses fonds propres issues de son exploitation,
des apports du promoteur et dans une certaine mesure des emprunts et
découverts bancaires qu’elle sollicite auprès des institutions bancaires.
 Ressources matérielles : en termes de matériels, SUCRE SALE
dispose d’un patrimoine non moins important. Il s’agit :
 de matériels informatiques (ordinateurs, imprimantes, copieur, …) ;
 de matériels spécifiques de pâtisserie (fours artisanal et électronique, …..)
 de mobiliers de bureau (bancs d’attentes, chaises, …) ;
 de matériels de transport (motos) ;
 de matériels spécifiques de distribution (réfrigérateurs, …) ;
 d’autres matériels comme le groupe électrogène, ….
 Ressources humaines : les ressources humaines qu’emploie
l’entreprise SUCRE SALE sont de deux catégories ; les cadres et les
employés qualifiés. Les cadres sont : le Directeur Général et le
contrôleur de. Les employés qualifiés sont les agents commerciaux, les
cuisiniers, les agents pâtissiers.
Il importe de souligner que tous les employés ne sont pas des agents permanents.
Parmi eux, on retrouve aussi des agents occasionnels, des prestataires et même
des stagiaires.

C- Organisation

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 4


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

L’organisation constitue un pilier important dans la réussite de toute entreprise.


Les entités qui réussissent dans leur œuvre sont celles qui sont mieux
organisées. Ainsi, nous vous présentons la structure organisationnelle de la
société SUCRE SALE.

1- Organe de décisions : le seul organe de décision dont dispose


l’entreprise est la Direction. Elle est gérée par le promoteur lui-même. Il
prend les décisions en lien avec le fonctionnement normal de la vie de la
société. Il accompli tous les actes de gestion qui entrent dans l’objet
social de la société. Il veille sur les intérêts de la société et a donc le
pouvoir de représentation illimitée.

2- Organes d’exécution : les organes d’exécution sont les différents


services dépendant hiérarchiquement du Directeur Général. Il s’agit du:
 service production : qui s’occupe de toutes les activités ayant traits à la
production. Il est sous la responsabilité d’un chef-atelier et comporte le
laboratoire et la cuisine
 service commercial : il est dirigé par une secrétaire faisant office aussi
d’assistante commerciale. Elle s’occupe de la gestion des deux points de
ventes.
 magasin : il est sous la responsabilité du magasinier qui surveille les flux de
matières premières et autres consommables utilisés dans le cadre de
l’exploitation de la société.
3- Organes de contrôle : il s’agit ici du cabinet indépendant GHE Il est
chargé de :
 vérifier, faire des investigations, étudier les transactions au sein de la société;
 suivre et évaluer la performance de chaque acteur interne dans l’atteinte des
objectifs ;
 relever et de corriger au mieux et en temps réel les éventuels
dysfonctionnements au sein de la structure;
 mieux guider et orienter chaque acteur grâce aux outils clés de gestion ;

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 5


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

 faire un traitement judicieux et un meilleur suivi des informations de


gestion ;
 analyser et traiter les informations comptables et financières afin de produire
en fin d’exercice les états financiers relevant du régime fiscal auquel est
assujettie la société.

L’organigramme de la société est présenté en annexe.

Section 2: Déroulement du stage et analyse SWOT de la structure


La deuxième section que voici de notre mémoire met en relief le déroulement de
notre stage et l’analyse SWOT réalisée sur la structure.

Paragraphe 1: Déroulement du stage


A- Travaux exécutés
Au cours de ce stage de trois (3) mois, nous avons travaillé sur les structures
qu’a en charge le cabinet GHE. Il s’agit pour la plupart des PME dans lesquelles
nous allons collecter et traiter partiellement les informations comptables pour
procéder à l’achèvement une fois au cabinet.
Dans ces différentes structures, nous avons eu à exécuter un certain nombre de
tâches. Il s’agit :
 des missions d’évaluation du patrimoine et de présentation des états des
lieux ;
 des missions de suivi et de contrôle de gestion ;
 la réalisation des brouillards ;
 de l’imputation et de la saisie des pièces comptables recueillies auprès des
structures ;
 du classement chronologique des pièces comptables dans les différents
classeurs ;
 l’enregistrement manuel des opérations dans les livres journaux
concernés (notamment ceux de caisse et de banque) ;

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 6


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

 de l’enregistrement des opérations dans le logiciel PERFECTO ;


 de l’élaboration des bulletins de paie et des états de rémunération ;
 de l’élaboration des états de déclarations des charges sociales et fiscales
des structures ;

B- Difficultés rencontrées
Au cours de notre stage, nous n’avions pas eu de grandes difficultés. Les
quelques problèmes rencontrés sont :

Au cours de notre stage, nous n’avions pas eu de grandes difficultés. Les


quelques problèmes sont :

- le manque de moyens de déplacement pour la collecte des informations


dans les différentes structures;
- la négligence observée chez le personnel chargé de conserver les
pièces comptables dans les structures parcourues, ce qui ralentissait les
tâches à nous confier ;
- l’absence de documentation sur la vie et le fonctionnement du cabinet.

Paragraphe 2: Analyse SWOT de la société SUCRE SALE


L’étude de l’environnement interne et externe de la société nous a permis d’une
part d’analyser ses forces et faiblesses et d’autre part d’apprécier les
opportunités de celle-ci et les menaces qu’elle encoure.

A- Analyse interne
Le tableau ci-dessous regroupe les forces et faiblesses issues de l’analyse de la
structure interne de SUCRE SALE.
Tableau 1:Forces et faiblesses de SUCRE SALE

Forces (Strengths) Faiblesses (Weaknesses)

- Couverture insuffisante de la zone


- Réseau de distribution très dense
de distribution

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 7


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

- Inexistence de plan stratégique pour


- Main d’œuvre très qualifiée
l'atteinte des objectifs.
- Absence de motivation du
- Bonne organisation des agents commerciaux
personnel
- Disponibilité de matériels sophistiqués et
 
performants

Source : Nos analyses et observations.

B- Analyse externe

Le tableau 2 expose les opportunités et les menaces que présente


l’environnement externe de SUCRE SALE sur celle-ci.

Tableau 2  : Opportunités et menaces de SUCRE SALE

Opportunités (Opportunities) Menaces (Threats)


- Multiplicité de partenariats avec les
revendeurs et centres commerciaux. - Accroissement des concurrents
- Bonne réputation auprès des grandes - Risque d'être devancé dans la
entreprises couverture de la zone de distribution.
 
Source : Nos analyses et observations.

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 8


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

CHAPITRE 2:
CADRE THEORIQUE ET METHODOLOGIE DE
L’ETUDE

Dans ce chapitre, nous allons circonscrire le cadre dans lequel nous allons
conduire notre étude. Ainsi, seront successivement présentés la problématique
et intérêt du sujet, les objectifs, les hypothèses, la revue de littérature et la
méthodologie de la recherche ainsi que du diagnostic global en passant par les
travaux effectués

Section 1 : Problématique, Intérêt de l’étude, Objectifs, et hypothèses

Paragraphe 1 : Problématique, Intérêt de l’étude

1.1. Problématique

L’entreprise, unité autonome produisant des biens et des services pour le


marché en vue de réaliser un profit, joue un rôle capital dans la vie
économique et socio‐culturelle d’une nation.

Depuis plusieurs années, les pays pauvres font face à un fort taux de chômage.
Pour remédier à ce problème, les autorités publiques ont pris des mesures parmi
lesquelles l’incitation à l’auto emploi. Ainsi, naissent des petites et moyennes
entreprises qui exercent dans plusieurs domaines de la vie économique. Mais le
constat fait est que la plupart de ces entreprises naissantes finissent par sombrer
au bout de deux à quelques années d’exercice ; éteignant ainsi l’espoir de
propulsion de l’économie placé en elles. Et pour cause, la mauvaise gestion
financière et le non maîtrise des indicateurs clés de gestion.

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 9


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

Comme toutes les activités d’une entreprise se traduisent en flux


financiers, leur gestion est nécessaire sinon elle prête à la liquidation.
Alors l’analyse financière reste un instrument de suivi, d’évaluation et de
contrôle de gestion qui permet aux dirigeants de l’organisation de prendre
des décisions à des moments opportuns.

La théorie financière d’une entreprise utilise conjointement le concept


d’analyse financière et de diagnostic financier. L’analyse devient alors un
ensemble des travaux qui permettent d’étudier la situation de l’entreprise,
d’interpréter les résultats et d’y prendre les décisions qui impliquent des
flux monétaires. Son but est de porter un jugement destiné à éclairer les
actionnaires, les dirigeants, les salariés et les tiers sur l’état de fonctionnement
d’une firme, face aux risques auxquels elle est exposée en servant
d’informations et de source externe. Les activités de l’analyse financière,
englobent la collecte des données significatives et leurs interprétations afin de
tirer des conclusions sur la santé financière d’une entreprise, sa politique
d’endettement et de refinancement.

De tout ce qui précède, nous sommes convaincu que l’établissement


PATISSERIE SUCRE SALE est une entreprise dont la rentabilité est
menacée. Si cette menace fait l’objet d’une détection précoce, elles
peuvent donner lieu à un traitement préventif. Mais si elle est simplement
constatée alors qu’elle a déjà pris un caractère manifeste, notre analyse
permettra également d’en repérer les causes et d’orienter de façon plus
efficace les mesures immédiates qu’il faudra mettre en œuvre ; d’où le choix
de notre thème intitulé « Analyse de la rentabilité d’une entreprise : Cas de
La PATISSERIE SUCRE SALE».

A travers ce thème nous nous sommes proposé de faire une analyse


financière de cette entreprise pour contribuer à remédier à cette situation afin de
diagnostiquer les maux qui minent son bon fonctionnement et de suggérer
des solutions adéquates.

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 10


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

Pour y parvenir, trois questions méritent d’être soulevées comme :

- Peut‐on dire que la SUCRE SALE est financièrement équilibrée ?

- PATISSERIE SUCRE SALE court‐elle le risque de défaillance à travers la


mesure de son degré de solvabilité ?

- PATISSERIE SUCRE SALE est‐elle rentable du point de vue économique,


financier et commercial ?

1.2. Intérêt de l’étude

Les avantages de cette étude viennent principalement du fait qu’elle se propose :

- d’analyser la rentabilité de l’entreprise afin d’identifier les éventuels


obstacles à la croissance de l’entité ;
- d’apprécier la structure financière à travers l’analyse de l’équilibre
financier et de la solvabilité ;
- de mettre en évidence l’application de ces concepts dans un
environnement dominé par les entités concurrentes ;
- de retracer les perspectives et formuler les suggestions visant à favoriser
la croissance et la pérennité de l’entité.

Paragraphe 2 : Objectifs et Hypothèses

2.1 Objectif général

L’objectif principal de notre travail est de contribuer à l’amélioration de


la gestion financière de la PATISSERIE SUCRE SALE.

Par ailleurs les objectifs spécifiques sont les suivants :

Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques sont au nombre de trois :

- OS1 : Expliquer le déséquilibre financier que traverse l’exploitation


de la PATISSERIE SUCRE SALE à travers l’analyse de sa structure
financière.

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 11


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

- OS2 : Apprécier le risque de défaillance de la PATISSERIE SUCRE


SALE à travers la mesure de son degré de liquidité et de solvabilité.
- OS3 : Proposer des solutions pour améliorer la rentabilité de la structure
afin de garantir sa croissance et sa pérennité.

2.2 Hypothèses de recherche

Pour appréhender notre étude et répondre efficacement à nos questions de


recherche, nous avons formulé les hypothèses suivantes :

H1 : La fragilité de la structure financière de la PATISSERIE SUCRE


SALE explique le déséquilibre financier qui caractérise son exploitation

H2 : la PATISSERIE SUCRE SALE court le risque de cessation de


paiement dû au manque de liquidité inhérent à la structure de son bilan.

H3 : la faiblesse du résultat dégagé par la PARISSERIE SUCRE SALE justifie


l’insuffisance de sa rentabilité financière.

Section 2 : Revue de littérature et Méthodologie de recherche

Paragraphe 1 : Revue de littérature


Le but de l'analyse financière est de réaliser une évaluation d'entreprise, selon le
cas :

 Soit pour évaluer la solvabilité de l'entreprise (pour lui consentir


un crédit par exemple, et plus généralement pour nouer des relations
d'affaires avec elle) : analyse crédit ;
 Soit pour estimer la valeur de l'entreprise dans une optique de
cession de participation d'achat ou de vente d'actions en bourse :
évaluation d'actions boursières.

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 12


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

1.1. Définition de l'analyse financière

Plusieurs auteurs ont essayé de donner une définition de l’analyse


financière.

Selon Elie COHEN, (1997), l'analyse financière constitue « un ensemble


de concepts, de méthodes et d'instruments qui permettent de formuler une
appréciation relative à la situation financière de l'entreprise, aux risques
qui l'affectent, aux niveaux et à la qualité de ses performances».

Jean‐Pierre LAHILLE, (2001) définit l’analyse financière comme une


démarche qui s’appuie sur l’examen critique de l’information comptable et
financière fournis par l’entreprise à destination des tiers.

Pour Chantale BRUISSART, (1999) ; l’analyse financière vise à formuler un


diagnostic financier sur l’entreprise, mesurer sa rentabilité, apprécier
l’équilibre des masses présentes dans le bilan, toute évaluation nécessaire pour
la survie de l’entreprise

En s'appuyant sur le traitement et interprétation d'informations comptables


ou d'autres informations de gestion, cette discipline participe à faire des
démarches de diagnostic, de contrôle et d'évaluation qui ont tout d'abord
concerné les entreprises privées à caractère capitaliste, mais grâce à l'extension
de son champ d'application, ses méthodes tendent à être utilisées de plus
en plus largement et concernent aujourd'hui toutes les institutions dotées
d'une certaine autonomie financière qu'il s'agisse des entreprises de toute forme,
des associations, des coopératives, des mutuelles ou de la plupart des
établissements publics.

1.2. Historique de l'analyse financière

A la veille de la crise de 1929, qui devrait introduire une profonde


mutation des habitudes, le métier des banquiers consistait essentiellement à
assurer les mouvements des comptes et à octroyer des facilités des caisses
occasionnelles. Le problème était d'assurer le financement d'industries
naissantes (charbon, textile, construction, mécanique,...). Des crédits
d'exploitation étaient consentis moyennant de solides garanties destinées à
éviter une confusion entre le risque du banquier et celui de l'entreprise.
Les garanties permettent en effet au banquier de s'assurer du
remboursement du sort de l'entreprise débitrice. De telles garanties

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 13


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

reposaient sur des biens faisant partie du patrimoine de l'entreprise, mais non
directement affectés par son exploitation ou tout simplement sur le
patrimoine personnel du (des) propriétaire (s) de l'entreprise. Le patrimoine
était essentiellement constitué aux yeux des gens de l'époque, comme
depuis toujours en France, par des biens fonciers et immobiliers. Il en résulte
que le risque du crédit bancaire était alors lié aux modalités juridiques de la prise
de garantie. Encore fallait‐il vérifier que le bien donné en garantie avait une
valeur indépendante de l'évolution de l'entreprise, et en suite évaluer ce bien
ainsi que les risques des moins-values liées. L'incertitude quant à la valeur
réelle de l'actif net en cas de liquidation, joint à la difficulté d'évaluer les
biens donnés en garantie et à déterminer l'indépendance à l'égard de
l'exploitation de l'entreprise, montreront aux banquiers que la simple
optique de la recherche de la solvabilité était insuffisante pour déterminer
rationnellement la décision d'octroi d'un crédit. Un éclairage complémentaire
se trouvait indispensable : «Analyse financière de l'entreprise ». Dès lors «
l'analyse de la rentabilité de l'entreprise » trouve sa justification et sa raison
d'être.

1.3. Importance et étapes de l'analyse financière

L'analyse financière est un outil indispensable à la bonne marche de


l'entreprise. Son objectif consiste à utiliser les ressources limitées d'un
agent économique de la façon la plus efficace possible.

BERZILE Rejean (1989) distingue trois décisions essentielles pouvant être


prises sur base de la gestion financière.

- La décision d'investir ;

- La décision de financer l'entreprise ;

- La décision de distribuer les dividendes.

Ces trois types de décisions reviennent à la responsabilité du Directeur


Financier d'une entreprise sur plusieurs plans à savoir :

- La planification et la prévision financière ;

- L'analyse des états financiers ;

- Le suivi et l'évaluation de la performance de l'entreprise.

Plusieurs agents économiques s'intéressent à l'information financière


publiée par les entreprises. Il s'agit notamment des créanciers à court

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 14


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

terme, à long terme et à moyen terme ; principalement les banquiers, les


actionnaires actuels et éventuels, les services gouvernementaux, les
représentants syndicaux et les gestionnaires. Chacun de ces auteurs utilise
ces informations pour ses propres intérêts. Le banquier étudie la demande
de prêt à C.T et s'intéresse à déterminer si l'emprunteur sera à mesure de
faire face à ces échéances à C.T.

Le détenteur des obligations à long terme examine la structure du capital,


la couverture des intérêts et ainsi que l'évaluation de la situation
financière.

Quant à l'actionnaire, il se préoccupe de la solvabilité ainsi que de la rentabilité


de l'entreprise.

En tenant compte des intérêts divergents de tous ces acteurs, l'analyse


financière demeure fondamentalement « un outil et une méthode
permettant de définir l'entreprise à partir de quelques points clés»

Pour être en mesure de porter un jugement sur la situation d'une


entreprise, l'analyse doit tenir compte de l'ensemble d'informations
disponibles, surtout celles publiées par la comptabilité. Généralement
plusieurs étapes doivent être suivies à savoir :

1) Préciser les objectifs de l'analyse ;


2) Procéder à l’examen global des états financiers, cet examen porte
généralement sur les emplois (actifs), des ressources (passif), les ventes et
les bénéfices ;

3) Analyser le rapport du vérificateur, l'énoncé des principes


comptables, les notes aux états financiers et d'autres informations pertinentes ;

4) Appliquer les techniques d'analyse comme les ratios, l'étude du


bilan en masse et autres ;

5) Enfin, porter un jugement sur la situation, formuler des


recommandations et tirer des conclusions.

1.4. Quelques stratégies financières d'une entreprise

Comme vu précédemment, l'entreprise définit le plan de son devenir, pour


cela elle va procéder à un certain nombre de choix des moyens pour

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 15


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

optimiser sa politique financière. De ce fait l'entreprise ne pourra pas compter


sur ses fonds propres (capital et résultats), elle sera peut-être dans ce cas
contrainte de limiter une politique d'investissement que le marché aurait voulu
plus large.

L'entreprise peut enfin se financer de façon externe, dans ce cas elle fait
recours aux marchés financiers disponibles et accepte de perdre une partie
de son autonomie financière pour accroître ses actifs. Elle pourra le faire
de plusieurs manières : subvention d'équipement, appels à des organisations
spécialisées en matières de crédit, émettre elle‐même sur le marché
financier des obligations, c'est‐à‐dire des titres des créances portant intérêts,
fusion avec les entreprises similaires.

Paragraphe 2 : Méthodologie de recherche

En vue de valider nos hypothèses, nous avons fait recours aux méthodes et aux
outils suivants :

1- Méthode d’investigation

La technique est «un ensemble des moyens et des procédés qui


permettent aux chercheurs de rassembler des données et des informations
sur les sujets de recherche».

Recherche documentaire

Elle nous a été très utile dans la définition des concepts de notre sujet et
dans l'analyse du cas d'étude. Tout travail scientifique demande au moins
un minimum de connaissances sur le thème à traiter. Cette technique nous
a permis d'exploiter des différents documents de nos prédécesseurs en vue
de faciliter notre recherche.

Recherches empiriques

Cette partie traite des points de recherches antérieures

Joress S. AGBOVOEDE, (2009) sur le thème « Diagnostic financier d’une


entreprise en difficulté : cas de la Centrale COOP » montre que cette entreprise
est une structure anémiée car elle est née avec des problèmes et semble croître
au fil des années avec des difficultés. Les niveaux des dettes enregistrées au
cours des années antérieures sont expliqués par l’absence des moyens de sa
politique commerciale et de la dépendance des créances (emprunteur, personnel,

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 16


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

institution financière, Etat etc.) donc il apparait évident d’assainir la structure


financière afin de gagner la confiance de potentiels bailleurs de fonds.

Donatien AKOGOU & Faustin LOKONON (2008) ; quant à eux, sur le


thème« Diagnostic financier d’une société de manutention portuaire : cas de la
SMTC » font ressortir que toutes les difficultés rencontrés par les entreprises ne
sont pas seulement financière mais que le diagnostic reste un outil à la
disposition de l’entreprise dans la concrétisation de son ambition de devenir au
fil des années un secteur incontournable dans son domaine d’activité non
seulement en terme de qualité de ses prestations aux clients mais aussi en terme
de rentabilité et surtout à la contribution de l’économie nationale.

2- Les outils d’analyse des données


Les outils d’analyse des données utilisés dans ce travail sont essentiellement les
ratios, le bilan financier et le compte de résultat. Ainsi pour une bonne
appréciation des résultats obtenus, ceux‐ci ont été présentés sous forme de
tableaux et de graphiques.

2.1. Le bilan financier :

Le bilan comptable, par définition, se soucie de la permanence des ressources et


de la durée du cycle d’exploitation. C’est dans cette optique que les ressources et
les emplois sont présentés selon leur nature. Par ailleurs, l’application de,
certains principes comptables fait qu’on retrouve dans le bilan comptable,
certains postes dépourvus de toutes réalités économiques. C’est pour toutes ces
raisons, qu’il est important d’effectuer un travail préalable de restructuration des
comptes avant de les soumettre à un quelconque diagnostic financier. Une étude
statistique sera faite de ce bilan, qui sera également utilisé pour l’analyse de
l’équilibre financier, ainsi que pour l’évaluation du risque de liquidité. Sur la
base de ce bilan financier, nous utiliserons entre autre le FRN, le BFR, la TN
ainsi que les ratios qui leurs sont rattachés.

2.2 Les ratios :

Plusieurs auteurs du domaine de l'analyse financière restent unanimes à affirmer


que seule l'analyse basée sur le fonds de roulement ne suffit pas pour porter un
jugement définitif sur la santé financière d'une entreprise. Ainsi, ils préconisent
le recours à la deuxième approche de l'analyse financière, celle des ratios.

Le ratio est le rapport expressif entre deux grandeurs caractéristiques


(significatives) de la situation du potentiel de l'activité ou de rendement de
l'entreprise. Ce rapport est dit expressif car à partir de deux données, l'on peut

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 17


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

établir une nouvelle information de nature différente. Ce rapport permet à


l'analyste de raisonner sur la situation financière d'une entreprise. Il peut être
exprimé soit sous forme d'un quotient, soit sous forme d'un pourcentage. Les
ratios peuvent servir à mesurer les relations qui existent entre les éléments de la
structure de l'actif et du passif ou pour apprécier l'équilibre entre le degré de
liquidité et le degré d'exigibilité. L’analyse financière par ratios permet au
responsable de suivre le progrès de son entreprise et de situer l’image qu’elle
offre aux tiers intéressés tels que les actionnaires, les banquiers, les clients, les
fournisseurs et les personnels.

Les ratios de structure financière

Ils permettent de porter un jugement sur la structure financière de l’entreprise à


un moment donné, et d’apprécier la solvabilité et l’équilibre financier de
l’entreprise. Nous avons :

a) Le ratio de financement permanent (R.F.P)


Il exprime le taux de couverture des emplois stables par les ressources stables, il
exprime également le niveau de fonds de roulement. Il se calcule par la formule
suivante :
Capitaux Permanents
RFP=
Actifs immobilisés

Ce ratio doit être supérieur ou égale à 1, il permet d’identifier la part des


capitaux permanents dans le financement des immobilisations.

b) Le ratio de financement propre (R.F.Pro)


Ce ratio concerne le financement propre des immobilisations. Il traduit ainsi
l’autonomie dont l’entreprise fait preuve dans le financement de ces
investissements cumulés. Il mesure la capacité de l’entreprise à financer ses
investissements par ses propres qu’il doit être supérieur ou égale à 0,5. Il se
calcule par la formule suivante :
Capitaux Propres
R . F . Pro=
Actifs Immobilisées

c) Le Ratio d’autonomie financière (R.A.F)

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 18


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

Il mesure la capacité de l’entreprise à s’endetter. Et aussi il indique le degré


d’indépendance de l’entreprise vis-à-vis ses créanciers. Ce ratio doit être
supérieur ou égale à1. Il se calcule par la formule suivante :
Capitaux Propres
R . A . F=
Somme des Dettes

d) Le ratio de solvabilité générale (R.S.G)


Il mesure la capacité de l’entreprise à faire face à ces dettes à court et long
terme. Il doit être supérieur ou égale à 1, car en cas de faillite ou liquidation,
l’entreprise peut payer ses dettes par la vente de ses actifs comme dernière
solution. Il se calcule comme suit :
Total Actif
R . S . G=
Somme des Dettes

e) Le ratio de liquidité générale (R.L.G)


Ce ratio mesure la capacité de l’entreprise à faire face ces dettes à court terme. Il
doit être supérieur ou égal à 1 et il se calcule par la formule suivante :
Actif Circulant ( AC )
R . L . G=
Passif Circualnt (PC )

Les ratios de rentabilités (R.R) :

Evaluer la rentabilité d’une entreprise revient à déterminer sa performance.


Ainsi nous utiliserons les ratios de rentabilité tels que les ratios de rentabilité
économique, financière et commerciale.

a) Le Ratio de la rentabilité économique (R.R.E)


Ce ratio mesure la rentabilité des actifs investis dans l’entreprise. Il permet de
rémunérer les capitaux investis dans l’entreprise.

Il se calcule par la formule suivante :


Résultat d ’ Exploitation
R . R . E=
Total Actif

b) Le ratio de la rentabilité financière (R.R.F)

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 19


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

La rentabilité financière est un indicateur de mesure et de création de valeur


pour l’actionnaire. Il se calcule par :
Résultat Net (RN )
R . R . F=
Capitaux Propres(CP)

c) Le ratio de rentabilité commerciale (R.R.C)

Elle a trait à la politique de prix de l'entreprise et à la marge brute qu'elle prélève


sur le prix de revient des produits vendus. Il se calcule comme suit :
Excédent Brut d ' Exploiatation(E . B . E)
R . R . C=
Chiffre d ' affaires

d) L’effet de levier

L’effet de levier désigne l’utilisation de l’endettement pour augmenter la


capacité d’investissement d’une entreprise, d’un organisme financier ou d’un
particulier et l’impact de cette utilisation sur la rentabilité des capitaux propres
investis.
Effet de Levier=RFi−Réco

2.3 Le compte de résultat


Le compte de résultats détermine le bénéfice (ou la perte) de l’entreprise réalisé
à la fin d’une période de temps donné par confrontation des produits et charges ;
il fournit des données qui peuvent être analysées afin d’obtenir des indicateurs
utiles pour la gestion. Les ratios de rentabilités utilisés y sont affectés.

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 20


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

CHAPITRE 3:
PRÉSENTATION DES RÉSULTATS, ANALYSES ET
SUGGESTIONS

Dans ce chapitre, il sera question de faire une analyse de la gestion financière,


afin de vérifier nos hypothèses et de faire des suggestions pouvant contribuer à
un meilleur résultat.

Section 1 : Présentation, interprétation des données et vérification des


hypothèses

Dans cette section, nous présenterons dans le premier paragraphe, la prestation


et l’interprétation des données, la vérification des hypothèses du diagnostic dans
le second paragraphe.

Paragraphe 1 : Présentation et interprétation des données

I- Le bilan financier, et l’équilibre financier


A) Présentation du bilan financier
Le bilan constitue notre support et il s’avère nécessaire d’effectuer un certain
nombre de retraitements et de reclassements afin de passer à l’optique
financière.

Le bilan financier se présente comme suit :


EXTRAIT DU BILAN FINANCIER CONDENSE 2017 à 2019 (ACTIF)
TABLEAU N°4

Masses 2017 2018 2019


   Montant %   Montant %   Montant % 
AI 11 015 768 67 13 219 043 80 16 274 569 80

STOCKS 3 997 300 25 2 197 050 13 2 569 665 13

Créances 1 171 000 7 830 000 5 964 800 5

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 21


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

TA 170 045 1 287 350 2 463 610 2

Total 16 354 113 100 16 533 443 100 20 272 644 100

Source : réalisé par nous même à l’aide des états financiers de 2017 à 2019

EXTRAIT BILAN FINANCIER CONDENSE 2017 à 2019 (PASSIF)


TABLEAU n°5

Masses 2017 2018 2019


 Montant %   Montant  %  Montant  %
CP 12 041 713 74 13 028 523 79 15 938 824 79

DF 0 0 0 0 0 0

PC 4 312 400 26 3 504 920 21 4 333 820 21

TP 0 0 0 0 0 0

Total 16 354 113 100 16 533 443 100 20 272 644 100

Source : réalisé par nous même à l’aide des états financiers de 2017 à 2019

B) L’équilibre financier
Nous aurons à étudier sur cinq (5) ans (2009 à 2013), le Fonds de Roulement
Net, le Besoin en Fonds de Roulement, la Trésorerie Nette, et les ratios de
structure que sont : le ratio de financement permanent.

 Fonds de roulement Net (FRN)


Le fonds de roulement (FRN) est le montant des ressources stables qui reste à la
disposition de l’entreprise après le financement de ses emplois stables.

- Première méthode : à partir du haut de bilan

FRNG=Ressources Stables (RS) –Emplois Stables (ES)

- Deuxième méthode : à partir du bas de bilan

FRNG=Actif à Court Terme (ACT) – Passif à Court Terme (PCT)

TABLEAU n° 6 : Détermination du FRN


  2017 2018 2019

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 22


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

RESSOURCES STABLE 12 041 713 13 028 523 15 938 824


ACTIFS IMMOBILISES 11 015 768 13 219 043 16 274 569
FRN 1 025 945 -190 520 -335 745
Source : réalisé par nous même à l’aide des états financiers de 2017 à 2019

Commentaire
En considérant ce tableau, nous constatons que sur les trois ans de notre étude,
les fonds de roulement sont insuffisants et négatifs pour les deux derniers. Ainsi,
le principe de l'équilibre financier minimum n’a pas été respecté par la SUCRE
SALE SARL. Ce principe veut que les emplois durables soient financés par des
ressources durables. Pour cette entreprise, ceci constitue déjà un signe alarmant
qui traduit une mauvaise structure financière. Cette déficience du FRN est de
nature structurelle ce qui entraine une situation délicate de la liquidité.
Toutefois, pour compléter notre analyse, il serait mieux de déterminer le besoin
en fonds de roulement.

 Besoin en Fonds de Roulement (BFR)


Le BFR est l’élément clé de la gestion du cycle d’exploitation. Il exprime le
besoin net de financement provenant des opérations liées au cycle
d’exploitation. L’idéal est de couvrir les actifs circulants par les dettes
circulantes.

BFR = AC – PC
TABLEAU n° 7 : Détermination du BFR

  2017 2018 2019


  montant montant montant
Actifs circulant 5 168 300 3 027 050 3 534 465
Passifs circulant 4 312 400 3 504 920 4 333 820
BFR 855 900 -477 870 -799 355
Source : réalisé par nous même à l’aide des états financiers de 2017 à 2019

Commentaire
A travers ce tableau, nous lisons que le BFR est négatif sur les deux dernières
années d’étude. Cela veut dire que les besoins de financement du cycle

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 23


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

d'exploitation de SUCRE SALE SARL sont inférieurs aux ressources de


financement. Ceci montre que les emplois cycliques ont été financés en totalité
par les ressources cycliques durant cette période.

 Trésorerie Nette (TN)


C’est également un agrégat fondamental de l’équilibre financier. C’est la
disponibilité appartenant à l’entreprise. TN = FRN – BFR

TABLEAU n° 8 : Détermination de la TN

  2017 2018 2019


  montant montant montant
FRN 1 025 945 -190 520 -335 745
BFR 855 900 -477 870 -799 355
TN 170 045 287 350 463 610
Source : Réalisé par nous même à l’aide des états financiers.

Commentaire
La trésorerie est positive sur toute la période de notre étude. Il faut noter qu'une
trésorerie positive représente une satisfaction totale ou partielle du BFR. La
SUCRE SALE dispose d'une trésorerie positive mais est-elle est en mesure
d'honorer ses engagements à court terme ? C'est pourquoi pour mieux compléter
notre interprétation, nous allons calculer les ratios de liquidité et de solvabilité
pour s'assurer de cette autonomie.

II) Les ratios de structure financière, trésorerie, les délais de règlement et


l’étude de rentabilité

A) Ratios de structure financière et de trésorerie

1) Ratios de structure financière

 Ratio de solvabilité Générale (RSG)

Elle indique le degré de couverture du passif exigible et donne une idée de


la solvabilité probable de l’entreprise en cas de liquidation. Il mesure la
sécurité dont jouissent les créanciers et la marge de crédit de l’entreprise.

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 24


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

Actif Réel Total


RSG=
Capitaux Etrangers

TABLEAU n° 9 : Détermination du RSG

  2017 2018 2019


  montant montant montant
ART 16 354 113 16 533 443 20 272 644
CE 4 312 400 3 504 920 4 333 820
RSG 3,79 4,72 4,68
Source : réalisé par nous même à l’aide des états financiers de 2017 à 2019

Commentaire
Le ratio de solvabilité est supérieur à 1 sur les trois années, ce qui montre que la
SUCRE SALE SARL arrive à faire face à ses engagements financiers. Par
conséquent il y a une bonne sécurité générale pour les tiers créanciers car les
avoirs de la SUCRE SALE SARL sont en mesure de rembourser toutes les
dettes.

 Ratio d’autonomie financière (RAF) ; ratio de financement permanent et propre :

Il s’agit ici des ratios de l’équilibre financier

Tableau 9 : Ratios de l’équilibre financier (en %)

Ratios Formules 2017 2018 2019

Autonomie Capitaux propres


2,79 3,72 3,68
financière Dettes

Financement Ressources stables


1,09 0,99 0,98
permanent Actifs immobilisés

Financement Capitaux propres


1,09 0,99 0,98
propre Actifs immobilisés
Source : Nous-mêmes à partir des bilans financiers

Commentaire

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 25


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

Concernant l’autonomie financière, nous constatons que les ratios sont


supérieurs à 1. Ce qui signifie que la SUCRE SALE SARL est financièrement
Autonome sur les trois ans.
Quant au financement permanent, on retient que les ressources stables n’arrivent
pas à financer les immobilisations en totalités. Cette structure n’est pas bonne
car les capitaux permanent ne sont pas investis d’une manière durable dans
l’activité et ne couvrent pas la totalité des valeurs immobilisés Cela traduit le
fonds de roulement net négatif que nous avons relevé plus haut.
L’analyse du ratio de financement propre se rattache à celle du ratio de
financement permanent, dans la mesure où les capitaux propres sont égaux aux
capitaux permanents ; l’entité ne disposant d’aucune dette financière.
2) Ratio de trésorerie

Il est question dans ces sous ‐ point de déterminer les ratios de liquidité et
d'analyser le degré de solvabilité de la BC SARL pendant la période de notre
étude.

Ratios de liquidité
L'analyse du risque de faillite s'apprécie sur des notions d'exigibilité et de
liquidité qui mettent en correspondance l'actif et le passif. Ces ratios ont pour
objet de juger l'aptitude de l'entreprise à honorer ses dettes à court terme au
moyen de transformation progressive de son actif circulant en trésorerie.

Au nombre de ces ratios, on distingue :

 le ratio de liquidité générale  : qui représente la couverture des fonds de


tiers à court terme par les actifs circulants restreints. A cet effet, les
banques exigent habituellement que ce ratio soit supérieur à l’unité, ce qui
signifie que le fonds de roulement financier devra être positif.

 le ratio de liquidité réduite  : qui mesure la capacité de l’entreprise à payer


ses dettes à court terme sans fait recours à la vente de ses stocks. Il doit
être supérieur à 1.

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 26


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

 le ratio de liquidité immédiate  : Ce ratio montre dans quelle mesure les


liquidités de l’entreprise permettent de payer l’ensemble des dettes à court
terme. Il est généralement inférieur à 1.

L'évolution de ces ratios dans le cas de la SUCRE SALE SARL est reprise dans
le tableau suivant :

Tableau 10 : Calcul des ratios de liquidité

Ratios Formules 2017 2018 2019


Liquidité Actif à Court Terme
1,24 0,95 0,92
générale Passif à Court Terme

Liquidité Créances+ Disponibiltés


1,2 0,86 0,82
réduite Passif à Court Terme

Liquidité Disponibiltés
0,04 0,08 0,1
immédiate Passif à Court Terme

Source : Nous-mêmes à partir des bilans financiers

Commentaire
La liquidité générale est inférieure à l’unité durant les deux dernières années de
notre étude. Ce qui traduit que la SUCRE SALE SARL à partir de ses valeurs
circulantes n’est pas capable de faire face à ses dettes à court terme. Selon
l’exigence des banques ce ratio est insatisfaisant car inférieur à 1, ce qui
explique la présence de fonds de roulement net négatif.

Quant à la liquidité réduite, elle est aussi inférieure à 1 pour les deux dernières
années c'est‐à‐dire les valeurs réalisables et disponibles ne suffissent pour
rembourser les dettes à court terme.

La liquidité immédiate est nettement inférieure à 1 donc les valeurs disponibles


de 2017, 2018 et 2019 permettent de recouvrir respectivement 4%, 8% et 10%
des dettes à court terme.

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 27


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

B) Les délais de règlement et l’étude de rentabilité

1) Les délais de règlement

 La durée de crédit accordé aux clients se calcule par le ratio suivant :

Ce ratio indique la durée des crédits accordés par une entreprise. Pour notre cas,
ce ratio se présente dans le tableau suivant :
Créance commerciale
Délai client = 360j x Chiffre d ' affaire

Tableau N° 14 : Détermination de la durée des crédits accordés aux clients (en jours)

  2017 2018 2019


  montant montant montant
créances clients 1 171 000 830 000 964 800
Chiffre d'affaires HT 39 815 375 46 891 050 54 506 150
Chiffre d'affaires TTC 46 982 143 55 331 439 64 317 257
délai de crédit clients en jours 8,97277088 5,40018488 5,4002303
Source : Etabli à partir des données de la SUCRE SALE

Commentaire

De ce tableau, nous constatons que le délai de crédit accordé aux clients est
moins important pour une PME soit en moyenne 65 jours cela se justifie par son
activité de restauration.

 Durée de crédit accordé par les fournisseurs se détermine de la manière


suivante :

Ce ratio indique la durée des crédits accordés par les fournisseurs (échéances).
Ce délai serait suffisant d'autant plus qu'il soit supérieur au délai de
recouvrement des créances‐ clients. Le tableau suivant nous permet de calculer
ce délai.
Dette commerciale
Délai fournisseur = 360j x Achat TTC

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 28


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

Tableau N°16 : Détermination de la durée du crédit accordée par les


fournisseurs (en jours)

 Années 2017 2018 2019


dettes fournisseurs 630700 0 0
Achat HT 36 084 820 42073625 47 503 770
achat TTC 42 580 088 49 646 878 56 054 449
délai de crédit fournisseurs 5,33235164 0 0
Source : Etabli à partir des données de la SUCRE SALE

Commentaire

Le délai accordé par les fournisseurs à la SUCRE SALE SARL est aussi moins
important. Les fournisseurs sont donc réglés soit au comptant soit dans un délai
de 6 jours.

. Etude de rentabilité

D’une manière générale, la rentabilité est le quotient d’un résultat obtenu par le
capital engagé pour obtenir ce résultat. Ainsi, nous allons apprécier dans le cadre
de ce travail la rentabilité de la SUCRE ALE SARL à travers les ratios de la
rentabilité économique, financière et commerciale puis l’effet de levier.

2.1. La rentabilité économique


La rentabilité économique appelée aussi ‘’return of Investment’’ peut être
appréciée en la décomposant en ses diverses composantes. Nous allons la
décomposer en tenant compte des marges nettes et de la rotation des actifs :

Résultat net Résultat net Chiffre d ' affaires


= X
Actif total Chiffre d ' affaires Actif total

Le premier terme mesure le taux de marge nette ou le taux de profit net tandis
que le deuxième terme mesure la vitesse de rotation des actifs investis. Le
tableau ci‐après nous présente ces différents calculs :

Tableau 13: Calcul de la rentabilité économique

  2017 2018 2019


Résultat net 672413 986810 2910301
actifs total 16 354 113 16 533 443 20 272 644
ROI 0,04111583 0,05968569 0,14355804

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 29


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

Source : Etabli à partir des données de la SUCRE SALE

Commentaire
De ce tableau nous remarquons que la rentabilité économique est extrêmement
faible sur les trois années de notre étude. Ce niveau de ROI dégagé dénote d’un
résultat net beaucoup plus faible. Toutefois, un regard tourné vers l’évolution de
ces ratios nous permet de dire qu’il y a un minimum d’effort de gestion de la
sucre sale.

2.2. Rentabilité financière


La rentabilité financière, appelée aussi « return on equity (ROE) » indique
la rémunération des fonds propres apportés par les actionnaires de l'entreprise.
Elle intéresse principalement les propriétaires. Pour notre cas, le tableau suivant
nous donne ce ratio durant la période de notre étude.

Tableau 14: Ratio de la rentabilité financière

  2017 2018 2019


Résultat net 672413 986810 2910301
Capitaux Propres 12 041 713 13 028 523 15 938 824
ROE 0,05584031 0,07574228 0,18259195
Source : Etabli à partir des données de la SUCRE.

Commentaire
La ROE de la SUCRE SALE SARL est faible et a connu une évolution
notable de 2018 à 2019. Cette situation est due à l’augmentation des capitaux
propres de l’entreprise de plus d’un million d’une année à une autre malgré
l’amélioration du résultat sur la période.

2.3. Effet de levier financier

Par effet financier, on attend l’incidence de la structure financière de l’entreprise


sur la rentabilité des capitaux propres. Sous certaines conditions, l’appel à
l’endettement permet, grâce à un effet dit de « levier » d’accroitre la rentabilité

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 30


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

des capitaux propres. En formalisant le problème nous allons mettre en évidence


la part de rentabilité des capitaux propres qui provient de l’activité économique
de l’entreprise (ROI) et celle qui est imputable au mode de financement (ROE).
Ainsi l’effet peut être obtenu à partir de la formule suivante :

ELF = ROE – ROI (1 ‐ T)

Tableau 15 : Effet de Levier Financier : ELF


  2017 2018 2019
ROI 0,04111583 0,05968569 0,14355804
ROE 0,05584031 0,07574228 0,18259195
ELF 0,01472448 0,01605658 0,03903391
Source : Nous‐mêmes

Commentaire
De ce tableau, l’effet de levier financier présente une valeur positive sur les trois
années considérées de notre étude. Il est donc favorable.

Paragraphe 2 : Vérification des hypothèses

I. Vérification de l’hypothèse n°1

Après l’analyse de la structure financière de la SUCRE SALE SARL, nous


remarquons que le Fonds de Roulement Net est inférieur au Besoin en Fonds de
Roulement (tous deux négatifs) et la Trésorerie Net est positive sur les deux
dernières années de l’étude. De tout ce qui précède nous constatons que les
conditions de validation de cette hypothèse sont réunies. Par conséquent
l’hypothèse H1 selon laquelle "la structure financière explique le déséquilibre
préoccupant observé au niveau du bilan n’est pas entièrement vérifiée.

II. Vérification de l’hypothèse n°2

Après évaluation des degrés de liquidité et de solvabilité générale de la SUCRE


SALE SARL, nous remarquons que le RLG et le RLR sont inférieurs à 1 pour
les deux dernières années. De même, le RSG est supérieure à 2 ; ce qui est
conforme aux moyens de vérifications de cette hypothèse. D’où l’hypothèse H2

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 31


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

selon laquelle « la SUCRE SALE SARL court le risque de cessation de


paiement dû au manque de liquidité inhérent à la structure de son bilan » n’est
pas entièrement vérifiée
III. Vérification de l’hypothèse n°3

D’après le tableau nous constatons que la rentabilité économique représente en


moyenne 0,08 ; ce qui rend l’entreprise vulnérable sur le marché financier.
Quant à la rentabilité financière, elle est d’une valeur moyenne de 0,10 et évolue
de façon croissante. De plus l’Effet de Levier Financier est positif sur toute la
période de l’étude. Seulement les rentabilités économique est d’une faiblesse
extrême parmi les ratios ci-dessus cités.

De tout ce qui précède l’hypothèse H3 selon laquelle "la faible marge


nette dégagée par la BC SARL est due à sa rentabilité, économique et
financière" est partiellement vérifiée.

Section 2 : Solutions envisageables et condition de mise en


œuvre

L’un des principaux objectifs de l’analyse financière consiste à formuler


un diagnostic financier sur l’entreprise, mesurer sa rentabilité, apprécier
l’équilibre financier, toutes évaluations nécessaires pour la suivie de l’entreprise.
Néanmoins les résultats issus de notre étude révèlent que la SUCRE SALE
SARL n’a pas pu réellement atteindre son équilibre financier et une amélioration
de sa performance.

Pour pallier à ces maux aucune solution n’est définitive. Toutefois, elles
constitueront le début d’une amélioration à la SUCRE SALE SARL si le
contenu est respecté.

2-1- Proposition de quelques solutions possibles aux problèmes


rencontrés par la SUCRE SALE SARL.

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 32


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

Après analyse de sa situation financière, la SUCRE SALE SARL doit avoir


recours aux dettes à long terme pour financer ces actifs immobilisés. Pour ce fait
elle doit pouvoir diminuer partiellement les dettes circulantes tout en
augmentant les ventes aux comptant, limiter le crédit accordé aux clients, faire
respecter le délai de paiement, stimuler les encaissements à brève échéance.

Pour améliorer sa rentabilité, la SUCRE SALE SARL devait chercher à


accroître sa capacité bénéficiaire en neutralisant la rémunération de fonds
propres ou des fonds de tiers.

Au niveau de la gestion des créances clients, il s’agira de minimiser les crédits


clients. Ainsi, minimiser les crédits client revient à réduire le crédit moyen c'est-
à-dire le délai allant de la date de livraison à celle à laquelle la somme est
effectivement disponible sur les comptes de l’entreprise. Cette minimisation
consistera pour les clients de payer leur dette soit au comptant soit par
anticipation.

2.2. Tableau de bord

C’est un ensemble cohérent d’indicateurs qui sont mis à la disposition d’un


responsable avec une périodicité qui lui permet d’intervenir efficacement et ce,
sur des éléments significatifs sans être noyés dans le détail. Ainsi le tableau de
bord est caractérisé par :
- son aspect synthétique ;
- son orientation vers l’action ;
- sa composition d’indicateur financier ;
- son aspect visualisable.

Type de tableau de bord proposé :

Nous avons choisi comme méthode d’analyse permanente un tableau de bord


opérationnel. Ce tableau de bord opérationnel a pour objectif de permettre aux

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 33


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

responsables opérationnels de piloter son plan d’action en vue d’atteindre les


objectifs fixés. Ainsi à chaque service, on peut dresser un tableau de bord
simplifié constitué par deux ou trois indicateur.

La démarche de conception du tableau de bord opérationnel :

- identifier les variables d’acteur pour atteindre les objectifs ;


- identifier pour chaque variable un paramètre de mesure ;
- définir pour chaque paramètre un indicateur de mesure ;
- définir les objectifs de la SUCRE SALE SARL.

Afin d’affiner la politique commerciale et marketing, le dirigeant peut avoir


intérêt à décortiquer les factures par segment de clientèle, ou par zone
géographique. Ainsi, il décompose chaque mois son chiffre d’affaires selon trois
indicateurs d’activité : le montant des facturations, le nombre de clients et le
nombre de prospects.

Ainsi, le gérant de la société peut suivre de près la productivité commerciale et


analyser le chiffre d’affaires réalisé par client. Cela peut se faire par
l’intermédiaire d’un tableau de bord simplifié qui se trouve ci‐dessous :

Mission Objectif Indicateur Intitulé Formules

Suivre le Chiffre d ' affairesr é el


chiffre Indice du CA Chiffre d' affairespr é visionnel
Accroître
d’affaires Indicateur
le volume
trimestriel et d’activité
des ventes
son évolution
Taux de Nombre de prospects
par rapport au
Nombre total
même trimestre concrétisation
de l’année

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 34


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

précédente.
Taux de
( CA n )−(CA n−1)
croissance du
CA n−1
CA

La mesure de la rentabilité
Le dirigeant de la SUCRE SALE SARL doit suivre tous les mois ses recettes et
ses dépenses, il peut en revanche se contenter de surveiller à ce rythme la
rentabilité, son chiffre, son résultat net.
A cet effet, nous avons proposé le tableau de bord ci‐dessous :

Mission Objectifs Indicateur Intitulé Formules


Rentabilité
RN
économique
Actif Total
Améliorer
la
Mesurer la Ratio de
rentabilité Rentabilité
rentabilité rentabilité RN
de la Commercial
Chiffre d ' affaires
société

Rentabilité RN
Financière Capitaux propres

La mesure des coûts

Le gérant doit suivre trimestriellement l’évolution de ses principaux postes de


charges. Pour constituer un indicateur lisible, ses charges doivent être exprimées
en pourcentage du chiffre d’affaires.

Tout en ayant comme objectif l’optimisation de sa production, nous proposons


des indicateurs qui permettent de mesurer la part des charges sur lesquelles la
société peut agir dans le chiffre d’affaires. Dans ce cadre, nous proposons trois

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 35


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

catégories de charges qui sont particulièrement contrôlées : les frais d’entretien


et de réparation, les frais de personnel et les consommations de matières et
fournitures.

Mission Objectifs Indicateu


r Intitulé Formules

Chargesd ' entretienet de r é paration


Chiffre d ' affaires HT
Déterminer
quelques
indicateurs
de charges Pourcentag Charges de personnel
(frais de Minimise Part de e des Chiffre d ' affaires HT
personnel, r les charge charges par
dépenses charges dans le CA rapport au
d’entretien, CA
frais de
publicité… Frais de fournitures et consommables
) Chiffre d ' affaires HT

Le suivi d’équilibres financiers


Le suivi de la trésorerie est incontournable. En plus, le besoin en fonds de
roulement (BFR) constitue souvent un autre indicateur important. Plus une
affaire se développe, plus son BFR risque d’augmenter et sa trésorerie de
plonger dans le rouge. Donc le dirigeant doit prendre garde à la cessation de
paiement. Pour cela, il faut disposer d’un indicateur qui permettra de prendre les
mesures nécessaires au bon moment.

Mission Objectifs Indicateur Intitulé Formules

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 36


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

Eviter une
trésorerie Trésorerie TA – TP
Surveiller de négative
FRN - BFR
près : la
trésorerie et
les besoins en
fonds de Empêcher
Equilibre
roulement. l’augmentatio financier BFR AC – PC
Pour éviter n de BFR
de se
retrouver en
cessation de
paiement Surveiller le Autonomie
niveau financière CAPRO
d’endettement Dettes

I. Les limites de l’étude


Toutes nos démarches, même si elles ne sont pas veines ne se sont pas
faites sans aucune limite. En effet, l’accès à certaines informations du
point de vue stratégique nous a causé quelques difficultés à cause de la
rétention de l’information et de certains documents. De plus, tenu par le
secret professionnel, le personnel a manifesté un tant soit peu sa réticence
à fournir les données relative aux activités de l’entreprise, ce qui a limité
notre appréciation. De ce point de vue, nous avons travaillé avec les
renseignements qu’on a pu obtenir, de plus les grandeurs extraites du bilan
en vue de calculer les ratios, doivent être utilisée avec précaution. De
nombreux facteurs peuvent déformer le sens des ratios utilisés. Par exemple,
les ratios utilisés sont calculés à partir des données annuelles ne rendant
pas compte de la saisonnalité éventuelle de l’activité de l’entreprise.

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 37


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

CONCLUSION
L’analyse de la structure financière et de rentabilité de la SUCRE SALE SARL
de 2017 à 2019 nous a permis de rendre compte des difficultés liées à
l’exploitation des ressources et des conséquences de ces derniers sur son niveau
de rentabilité. Cette étude révèle que la SUCRE SALE SARL présente
globalement une santé financière pas très pénible avec des résultats faibles mais
qui a plus que doublé la troisième année.

De cette analyse, il ressort que la SUCRE SALE SARL est une entreprise
présentant un déséquilibre financier. De même, elle est une entreprise solvable
mais non liquide dont les ressources stables ne couvrent pas les actifs fixes. Par
ailleurs sa rentabilité financière est faible et s’améliore de même que la
rentabilité économique.

Eu regard de tout ce qui précède, nous avons formulé des


recommandations que nous espérons bien, permettront de prendre des mesures
adéquates qui s’imposent pour corriger les insuffisances relevées afin de rendre
la société plus compétitive et plus performante.

Il ressort de ces recommandations que la SUCRE SALE SARL doit


prendre des mesures correctives afin de relancer son activité, d’où la nécessité
d’un suivi rigoureux des différents indicateurs de santé financière. Ceci lui

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 38


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

permettrait de s’améliorer et de s’assurer un développement harmonieux et


durable.

Somme toute, cette analyse de la structure financière et de la rentabilité de la


SUCRE SALE SARL de 2017 à 2019 est d’une utilité certaine tant pour les
responsables, les travailleurs que pour les chercheurs en général.

Bibliographie
I- OUVRAGES
1- BRUISSART Chantal, « Analyse financière » ; édition Foucher, 1999
2- COHEN E., « Analyse financière », 4ème édition Economica, Paris, 1997
3- CONSO P & COLTA, A, « Gestion financière de l'entreprise », édition
Dunod, Paris, 1998
4- FARBER A., « Eléments de l'analyse financière », ULB, Janvier 2002
5- J. PAQUET, Syllabus d’analyse financière (PDF)
6- Akim A. TAÏROU, Analyse et décisions financières, Septembre 2004
(PDF)
7- S. SOLHI, Analyse financière (PDF)
8- Pr. El MALLOUKI, Analyse financière, 2014 (PDF)
9- D. Antraigue, Gestion de trésorerie et diagnostic financier (PDF)
approfondi

II. MEMOIRES

1. Christian SEWANOU et Marc S. AHOUASSOU «Analyse de la structure


financière et de la rentabilité d’une entreprise : cas de La Poste du Bénin
SA.», Mémoire de licence FASEG/UAC, 2007

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 39


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

2. GOUTAL Wahiba et ASLOUDJ Nedjima «Analyse financière d’une


entreprise : cas de la STH-DRC de Bejaia», Mémoire de master, Faculté des
sciences économiques, commerciales et des sciences de gestion, Université
A. Mira de Bejaia (Maroc)

Annexes
Annexe 1 : Fiche d’identification de la SUCRE SALE SARL

Raison sociale SUCRE SALE


Forme juridique Société A Responsabilité Limitée
Capital social 5000000 F CFA
Godomey PK 14, route de Ouidah, C/SB Maison PIO,
Siège social
BP 05-9050 Cotonou,
Adresse Tél: 97 96 74 14
N° IFU 3 2009 017665 19
RCCM RB/COT/16 D 107
Date de création
Production et distribution de produits de pâtisserie
Activités
Restauration, Service traiteur, Commerce général,
Formation, Divers

Source : Cabinet GHE

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 40


Analyse de la rentabilité financière d’une entreprise : Cas de la pâ tisserie SUCRE SALE

Réalisé par Romain B. KPAZOU et Page 41