Vous êtes sur la page 1sur 9

30/03/2020

ARCHITECTURES ET
PROTOCOLES RÉSEAUX

Chapitre 3: La couche réseau: le


routage

Dr. Nejla OUESLATI

A. U: 2019-2020

PLAN
 Routage statique
 Routage statique par défaut

 Routage dynamique: RIP

1
30/03/2020

INTRODUCTION
 Le routage est effectué sur la base de l’adresse IP de
destination
 Sans le routage, une interface réseau peut seulement
atteindre les destinations avec qui elle se trouve sur
le même segment réseau.
 Dans le cadre de la configuration d’un hôte, on
identifie l’adresse de passerelle par défaut: c’est
l’adresse d’une interface du routeur connecté au
même réseau que l’hôte.
 Le routeur est un équipement réseau de niveau 3
qui:
• définit la passerelle de chaque réseau local
• acheminer les paquets d'un réseau local à un
3
autre en s'appuyant sur l'adressage IP

EXEMPLE PASSERELLE PAR DÉFAUT


La passerelle par défaut
d’une machine est
l’interface du routeur le
plus proche de cette
machine (ex un PC)

Masque=/28=255
.255.255.240

172.16.1.17

2
30/03/2020

DÉFINITION D’UN ROUTEUR


 Le routeur possède une interface (identifiée par son @IP et son
@MAC) sur chaque réseau auquel il est connecté
 Lorsqu’un routeur reçoit sur l’une de ses interfaces réseau la
trame qui lui est adressée, il la décapsule et en extrait le
datagramme IP qu’elle contenait ; il lit alors depuis l’entête du
paquet, l’adresse IP de destination et cherche dans sa table de
routage la route (son interface de sortie et prochain routeur ) qui
permet d’atteindre le réseau du destinataire.
 Si la route est trouvée ou une route par défaut est configurée sur
le routeur, le routeur ré-capsule le paquet (en changeant les
valeurs des @ MAC source et destination) et l’envoie sur son
interface adéquate
 Sinon, le paquet est abandonné
5

COMPOSANTS D’UN ROUTEUR

3
30/03/2020

TABLE DE ROUTAGE
L’algorithme de routage est géré par tables de
routages pour stocker les routes.
 Ces tables de routage contiennent :
• l'adresse du destinataire à atteindre (adresse de
station, adresse d'un réseau)
• le prochain équipement (next hop) à atteindre sur
ce « chemin ».
 Chaque datagramme IP est traité
individuellement par les routeurs,
 Manipulation des champs de la couche réseau de
chaque datagramme
7

EXEMPLE DE TABLE DE ROUTAGE


R#show ip route

4
30/03/2020

CLASSIFICATION DES ALGORITHMES DE


ROUTAGE
 Statiques (non-adaptatif) : les routes sont fixes. Il faut les changer
manuellement en cas de modifications du réseau par l’administrateurs
réseaux
 Utilisé si le réseau ne comporte que quelques routeurs. Dans ce cas, l’utilisation
d’un protocole de routage dynamique ne présente aucun avantage. Par contre, le
routage dynamique peut gaspiller la bande passante par l’échange des
informations de mise à jour du routage
(-) complexité, erreurs
 Dynamiques (adaptatif) : mise à jour automatique en fonction de
mesures de trafic et des modifications de la topologie.
 Lorsqu'un routeur possède plusieurs chemins vers une destination donnée, le
routeur choisit le meilleur selon un algorithme qui dépend du protocole de
routage utilisé.
 La plupart des algorithmes associent un coût à un chemin (on parle de
métrique) en fonction de plusieurs paramètres (distance géographique, délai
de transit, temps d’attente, débit, bande passante, etc.) 9

CONFIGURATION DE ROUTAGE STATIQUE IP ET


ROUTAGE STATIQUE PAR DÉFAUT

@réseau destination 10

masque @ interface suivante

5
30/03/2020

UNE ROUTE STATIQUE PAR DÉFAUT


 Une route statique par défaut est une route qui correspond à tous les
paquets. Les routes statiques par défaut sont utilisées :
 Quand aucune autre route de la table de routage ne correspond à l’adresse IP
de destination du paquet, en d’autres termes, en l’absence d’une
correspondance plus spécifique.
 Lorsqu’un routeur n’est connecté qu’à un seul autre routeur. Ce cas est appelé «
routeur d’extrémité ».

11

ROUTAGE DYNAMIQUE
2 principaux types d'algorithme de routage dynamique :
vecteur de distance (distance vector)
- table de routage basée le plus court chemin selon un critère de
coût simple : le nombre de routeurs traversés (=nombre de
sauts (bonds)).
 Diffusion périodique aux routeurs voisins de la « distance »
minimale
 Pas d’indication de chemin complet ;
 Ancienne table non prise en compte dans le calcul de la
nouvelle.
 Exemple: protocole RIP (Routing Information Protocol)
état des liens (link state routing)
- écoute en continu des différents routeurs de la topologie du
réseau
- table de routage basée sur les plus courts chemins (en temps)
vers les autres routeurs
- diffusion périodique de cette information (aux voisins) sous
12
formes de paquets de mise à jour.
- Exemple: protocole OSPF (Open Shortest Path First)

6
30/03/2020

ROUTAGE DYNAMIQUE: ROUTAGE À VECTEURS


DE DISTANCES
 Chaque routeur démarre avec une table de routage
contenant un ensemble initial de routes auquel il est
directement relié
 Chaque entrée (ligne de la table) identifie un réseau
de destination mais indique la distance exprimée en
nombre de sauts (bonds) qui sépare le routeur de ce
réseau
 RIP est limité aux réseaux dont le plus long chemin
implique 15 routeurs au maximum
 RIP est un protocole de routage par classe (not
classless) (n’inclue pas le masque de sous-réseau
dans la mise à jour de la table de routage car il ne
connait pas les masques VLSM mais il connait les 13
masques FLSM

ALGORITHME RIP
 diffusion toutes les 30s la liste des couples (adresse
destination + nombre de routeurs à traverser (ou
nombre de sauts) ) aux routeurs adjacents
 A la réception d'un paquet RIP arrivant d’un routeur
voisin d’adresse @routeur_p contenant chaque destination
(@destination_p, cout_p) faire:
- Si @destination_p est inconnue alors
• rajouter dans la table de routage (@destination_p, @routeur_p,
cout_p +1)
- Si @destination_p est connue (apparait dans la table
(@destination, @routeur_voisin, cout_présent))
alors
• Si @routeur_voisin = @routeur_p alors
– changer table (@destination, @routeur_p, cout_p + 1)
• Si @routeur_voisin ≠ @routeur_p et cout_p+ 1 < 14
cout_présent alors
– changer table (@destination, @routeur_p, cout_p + 1)

7
30/03/2020

EXEMPLE 1
 Les routeurs (R1, R2, R3) assurent le routage des
paquets entre ces différents réseaux. Le protocole de
routage considéré est le protocole RIP.

 Net : est le réseau destination qu’on veut atteindre,


 Next Hop : est le prochain saut pour atteindre ce réseau

 Metric : est la distance (nombre de sauts) séparant le


routeur du réseau destination
15

16

8
30/03/2020

RÉSULTAT DE LA DERNIÈRE ITÉRATION


• Pour atteindre la
convergence, chaque
routeur doit inclure
dans sa table de
routage tous les
réseaux existants
dans la topologie
• Pour cet exemple,
chaque routeur
converge après une
itération donc après
30s, (chaque table
contient les 3 réseaux)
• Tout le réseau
converge aussi à 30s
puisque tous les
routeurs du réseau
convergent à 30s
17

QUIZZ
Exercice de réflexion

Les adresses suivantes peuvent-elles être attribuées à un hôte ?

131.107.256.80 NON 256 > 255


222.222.255.222 OUI
231.200.1.1 NON 231 : classe D
172.16.0.0 NON adresse réseau
190.7.2.0 OUI
198.121.254.255 NON adresse de diffusion

18