Vous êtes sur la page 1sur 7

TRANSISTOR BIPOLAIRE EN REGIME DYNAMIQUE (REGIME DE PETITS SIGNAUX)

En régime dynamique, le montage est alimenté par une tension variable

I--THEORIE DE QUADRIPLOE APPLIQUEE AU TRANSISTOR BIPOLAIRE

IC C.

.
B IB
VCE

.EIEI
VBE
E

Le transistor est un quadripôle de bornes d’entrée B et E et bornes de sortie C et E.


le transistor utilise les paramètres hybrides. On a les équations suivantes :

Vbe=h11ib +h12Vce

Ic=h21ib +h22Vce

h11=(vbe/ib)vce=0 = impédance d’entrée lorsque la sortie est en court-circuit.

h12=(vbe/vce)ib=0 = coefficient de réaction interne pour l’entrée en circuit ouvert.

h21=(ic/ib)vce=0 =coefficient d’amplification en courant pour la sortie en court-circuit.

h22=(ic/vce)ib=0 = admittance de sortie pour l’entrée en circuit ouvert.

NB : afin d’alléger les notations, on pose souvent h11=r, h12=0, h21=β et (1/h22)=ρ

Le schéma équivalent du transistor en régime dynamique (régime de petits


signaux) iC
iB
B C

Vbe r βib ρ Vce

E
Si h22 =0, c’est a dire (1/h22)=ρ=infini, le schéma devient
iB iC
B C

Vbe r βib ρ Vce

II--ROLES DU CONDENSATEURS DANS


E UN ETAGE AMPLIFICATEUR
1
R4
C3
R1
C1
V2 R6
-1/1V +
V1

R2 R5
1kHz C2
R3

1—condensateur de liaison en regime variable


Un condensateur de liaison assure la transmission des signaux variables. En régime
variable, il est équivalent à un interrupteur fermé (court circuit). Exemple C1 et C3
2—blocage en courant continu.

Le condensateur est employé pour bloquer les tensions continues ou constantes


d’une partie du circuit et l’empêcher d’arriver de l’autre partie. En régime continu,
il est considéré comme un interrupteur ouvert.

3—condensateur de découplage

Un condensateur de découplage est monté en parallèle avec une résistance ou une


source de tension continue de façon à court-circuiter celle-ci en régime variable.
Exemple C2

III--ETUDE DES DIFFERENTS MONTAGES AMPLIFICATEURS

1—le montage émetteur commun (EC)

Le signal d’entrée est appliqué à la base du transistor et le signal de sortie est


recueilli sur le collecteur.

a-schéma
R1
cR4 C3
is
C1
ie B
C
Vs Vcc
Rg E
L R5
Ve R2
R3
E
C2
eg

b--Etude en régime continue (schéma de polarisation)

2
Tous les condensateurs sont remplacés par des interrupteurs ouverts. On obtient
le montage suivant :

Rc
R1

+
Vcc

R2
RE

c— Etude en régime variable (régime de petits signaux)

On remplace tous les condensateurs et la source de tension continue par des


interrupteurs fermés. Le montage devient :

R1
cR4 C3
is
C1
ie B
C
Vs Vcc
Rg E
L R5
Ve R2
R3
E
C2
eg

Remarque : RE court-circuitées, l’émetteur à la masse, R1 et R2 montées en


parallèle, RC et RL en parallèles.

Schéma équivalent en régime dynamique ou variable (régime de petits signaux)

ie B iB iC iCS

Rg
Ve r βiB Rc VsR
R2 R1 L
eg
E

d— Grandeurs caractéristiques

 L’impédance d’entrée Ze résistance d’entrée Re


Ze=(ve/ie)

3
ve
  R1 // R2 // r  Ze= R1//R2//r
Ve=(R1//R2//r)ie  ie d’où
 L’impédance de sortie Zs
Zs=(Zs/iS) avec eg court-circuitée et RL déconnectée et βiB=0
ZS =RC
 L’amplification en tension AV
AV=(VS/Ve)
Posons RS=RC//RL
AV= —(βRS/r)
 L’amplification en courant Ai
Ai=(iS/ie)
Ai=(βRCRP)/((Ru+RS)(RP+r)

2-Montage collecteur commun (CC)

Le signal d’entrée est appliqué à la base du transistor et le signal de sortie est


recueilli sur l’émetteur.

a-Montage
R1
C
R g ie C1
B
iS
C2 +
Vcc
E
eg Ve R2 RE Ru
Vs

b— Etude en régime variable

On remplace tous les condensateurs et la source de tension continue par des


interrupteurs fermés. Le montage devient :

4
R1
C
R g ie C1
B
iC2S +
Vcc
E
eg Ve R2 RE Ru
Vs

Remarque : le collecteur à la masse, R1 et R2 montées en parallèle, RE et RU en


parallèles.

Schéma équivalent en régime variable

Rg ie B iB r iS E
βiB
R2 R1 Ru
R Vs
eg Ve E
iC
C
RP RS
c—Grandeurs caractéristiques

 L’impédance d’entrée Ze

Ze = (Ve/ie) = (h11+(1+β)RS)//RP avec RP=R1//R2 et RS=RE//RU

 L’impédance de sortie ZS

ZS=(VS/iS) a condition Ru déconnectée eg = 0 et βiB=0

Le circuit dévient h 11
B iS E
ZS=RE//(RP+h11)

Rg R1 R2 VS R E RP =Rg//R1//R2

 L’amplification en tension AV

5
AV= (VS/Ve) = RS(1+β)/(h11+(1+β)RS

 L’amplification en courant Ai

Ai=(iS/ie)

Ai=—[(RP+h11+(1+β)RS)(RU+RE)]/[RPRU(1+β)]

3- Montage base commune (BC).

Le signal d’entrée est appliqué à l’émetteur du transistor et le signal de sortie est


recueilli sur le colleteur. La base est reliée a la masse du point de vue alternatif a
l’aide d’un condensateur.

a-Montage
+Vcc

R1 Rc C2 iS
c
B
C1 e iS Rg
E Ru Vs
C3
R2
RE Ve eg

b— Etude en régime variable

On remplace tous les condensateurs et la source de tension continue par des


interrupteurs fermés. Le montage devient :

6
R1 Rc
iS
c
B
ie
E
Ru Vs
R2
RE Ve eg

Remarque : La base est reliée à la masse, R1 et R2 sont court-circuitées. RC et RU en


parallèle.

Schéma équivalent en régime de petits signaux (h22=  et h12=0)

Rg ΒiB
ie E C iS

eg Ve h1 1 Rc
RE Ru Vs

iB
B