Vous êtes sur la page 1sur 4

************************************************

CONSEIL NATIONAL DES EXPORTATEURS DE CAJOU

BENIN CASHEW DAY

POINT DES PROPOSITIONS

Janvier 2020
REPUBLIQUE DU BENIN
*****
CONSEIL NATIONAL DES EXPORTATEURS DE CAJOU
*********

L’an deux mil vingt et le vingt-quatre Janvier à 8 heures cinq minutes, les acteurs de

la filière anacarde du Bénin, constitués des familles professionnelles que sont les

producteurs d’anacarde représentés par la Fédération Nationale des Producteurs

d’Anacarde du Bénin (FENAPAB), les transformateurs d’anacarde représentés par

le Conseil National des Transformateurs de cajou (CNTC), les Exportateurs de

cajou représentés par le Conseil National des Exportateurs de Cajou (CoNEC) et

les Acheteurs d’anacarde représentés par la Fédération Nationale des Acheteurs

des Produits Agricoles et Tropicaux du Bénin (FENAPAT), les membres du

Ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, les membres du Ministère de

l'Industrie et du Commerce, les partenaires techniques et financiers se sont réunis sur

invitation du Conseil National des Explorateurs de Cajou (CoNEC-Bénin) autour de la

première édition du Benin Cashew Day à l'hôtel Golden Tulip de Cotonou.

Les points inscrits à l'ordre du jour de cette assise se présentent comme suit :

1) Communication des familles d'acteurs;

2) Cérémonie officielle de lancement;

3) Communication des Pays invités et des partenaires

4) Discussion et Propositions d'amélioration du système de commercialisation.

1
Au cours des assises, les propositions suivantes ont été faites:

 Accompagner les producteurs dans l'amélioration du rendement;

 Accompagner les industriels à travers le reversement d'une partie des

prélèvements faits à l’exportation de noix de cajou ;

 Tenir compte du compte d’exploitation du producteur avant la fixation du

prix plancher ;

 Mettre en place des moyens pour la généralisation et l’adhésion des

producteurs à la vente groupée ;

 Professionnaliser les acteurs des différents niveaux de la chaîne de valeur

afin de situer chacun dans son rôle ;

 Orienter les subventions vers les producteurs qui devraient choisir les

points sur lesquels ils devraient être accompagnés ;

 Mettre en place par l’Etat à travers les partenaires un Système

d’Informations sur le Marché et la situation des prix ;

 Accompagner l’Etat pour mettre un terme au désordre qui s’observe sur

le terrain à travers l’élaboration d’un texte qui organise le statut de

l’exportateur et de l’acheteur et par la mise en place d’un répertoire des

acheteurs et exportateurs par l'introduction de la procédure d'agrément

et;

 Mettre en place le système de vente groupée autour des magasins

 Mettre en place un mécanisme d'approvisionnement des usines;

 Sensibilisation et formation sur la qualité des produits;

2
 Activer les liens d'affaire et établir des liens contractuels entre les familles

d’acteurs pour contenter chaque maillon de la chaine;

 Mettre en place un système d'identification des acteurs;

 Mettre en place un système dans lequel les usines disposeraient d'une

période d'approvisionnement pour constituer le niveau de leur besoin

après laquelle les exportateurs pourraient valablement mener leurs

activités.