Vous êtes sur la page 1sur 26

-1-

- Handball à l’école -
Cycle des approfondissements

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
-2-

Handball à l’école : quel partenariat ?

Un partenariat entre une école et le Comité Départemental de Handball de l’Allier vous est proposé.

Ce partenariat permet l’intervention d’un spécialiste de handball (brevet d’état) pendant 3 séances maximum auprès des enseignants qui le
souhaitent. De plus, le Comité Départemental met à disposition des écoles des cages de handball et des ballons pendant le module d’apprentissage.
Pour finaliser le projet, une rencontre inter-écoles est prévue avec l’aide des conseillers pédagogiques.

LE CADRE DU PROJET

Il s’agit de réaliser un cycle de 10 séances d’apprentissage en handball avec la participation d’un intervenant extérieur pendant 3 séances
maximum (à définir en fonction des besoins). La fin du cycle se termine par un tournoi encadré par les enseignants avec ou sans le spécialiste. Cette
rencontre finale peut se dérouler entre les élèves de l’école ou entre plusieurs écoles d’un même secteur géographique.

Une réunion de préparation avec l’intervenant extérieur pour prévoir l’organisation est nécessaire avant le début du cycle d’apprentissage (4
semaines avant – envoi de la demande d’agrément auprès de la circonscription).

L’intervenant extérieur est présent en tant que spécialiste de l’activité, il apporte un éclairage et une aide technique, il s’agit d’une concertation
étroite pour l’élaboration du projet (spécifier le rôle de chacun).
En aucun cas il ne se substitue à l’enseignant de la classe qui reste toujours le responsable.
Il est intéressant d’envisager la présence de l’intervenant comme formatrice pour l’enseignant : un travail en commun pour donner des outils
d’observation et cibler les difficultés des élèves pour leur permettre de progresser.

La co-animation peut être gérée de différentes manières.


Quelques exemples d’organisation de la classe :
• La classe travaille par atelier, l’intervenant extérieur et le maître de la classe prennent chacun un atelier en charge.
• La classe est divisée en deux groupes qui réalisent des situations différentes avec un adulte présent avec chaque groupe et rotation.
• La classe est divisée en deux groupes qui réalisent les mêmes situations. Rotation pour permettre des retours différents et complémentaires.
• La classe réalise les mêmes situations d’apprentissages, l’enseignant de la classe et l’intervenant extérieur effectuent ensemble la régulation des
apprentissages. Sinon, chacun peut évoluer dans des espaces différents et apporter des retours variés.

Pour favoriser les apprentissages nous conseillons un prolongement du travail réalisé en EPS dans la classe : travail sur le règlement, connaissance
culturelle de l’activité, maîtrise de la langue, mathématique, …
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
-3-
L’ORGANISATION

Une concertation entre le comité départemental de l’Allier et l’Inspection Académique est nécessaire pour une mise en place cohérente des
actions proposées. Les interlocuteurs privilégiés sont l’agent de développement du handball de l’Allier et les conseillers pédagogiques EPS de
circonscription.

• Public ciblé : classes de cycle 3 d’écoles situées en zone rurale.

• Proposition du projet via les circonscriptions par mail aux écoles et information sur site de l’IA.

• Réponses des écoles intéressées aux conseillers pédagogiques de la circonscription qui transmettent l’information à l’agent de développement de
handball du comité de l‘Allier par mail.

• L’agent de développement de handball du comité de l’Allier prend contact avec les écoles et organise avec elles la mise en place des actions. Le
conseiller s’il le peut participe à la réunion de préparation.

• L’école envoie la demande d’agrément auprès de sa circonscription.

• Retour d’information par le comité départemental sur la mise en place du projet auprès du conseiller : date, organisation particulière, …

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
-4-

Quels apprentissages développés en handball ?


Extrait des fiches d’accompagnement des programmes 2002 en EPS au cycle 3
Compétences spécifiques
Conduire un affrontement individuel * Réaliser et enchaîner des actions de plus en plus complexes et variées pour coopérer avec des partenaires et s’opposer collectivement à un ou plusieurs adversaires dans un jeu
et/ou collectif collectif (type basket, handball…) :
- Comme attaquant :
- Porteur de balle : dribbler sur quelques mètres, progresser vers l’avant, passer la balle à un partenaire arrêté ou en mouvement, ou tirer en position favorable.
- Non-porteur de balle : se démarquer dans un espace libre, recevoir une balle.
- Comme défenseur :
- Courir pour gêner le porteur de balle, et/ou courir et s’interposer entre les attaquants et le but.
* Passer du rôle d’attaquant à celui de défenseur et réciproquement.
Compétences transversales
S’engager lucidement dans la pratique de * S’engager dans les diverses situations de jeu :
l’activité - en choisissant les stratégies d’action les plus efficaces, ou les plus adaptées: aller tirer quand on est seul face au but, passer à un partenaire mieux placé que soi…
- en anticipant sur les actions à réaliser : se placer en attaque dans un espace libre vers l’avant, en défense entre l’attaquant et le but…
- en contrôlant ses émotions et leurs effets dans des situations de « match » : tenter sa chance au tir, jouer gardien de but, défendre contre un attaquant plus fort que soi…
* Enrichir son répertoire de sensations motrices inhabituelles et leurs combinaisons :
- tenter des tirs « acrobatiques » (en suspension, par exemple), marquer un essai…
Construire de façon de plus en plus * Formuler, mettre en oeuvre des projets et s’engager contractuellement, individuellement ou collectivement, en utilisant ses ressources et ses connaissances de manière adaptée :
autonome un projet d’action - pour viser une meilleure performance ou l’acquisition de formes d’action diversifiées : élaborer un projet d’entraînement de l’équipe pour améliorer la progression de la balle, ou une
stratégie collective de défense…
- pour acquérir des savoirs nouveaux : meilleure connaissance des règles de jeu, du rôle d’arbitre, de l’histoire de l’activité…
Mesurer et apprécier les effets de * Apprécier, lire des indices de plus en plus nombreux et de plus en plus complexes :
l’activité - les caractéristiques du terrain (lignes, zones interdites, cibles), les espaces libres, les déplacements des autres joueurs, les trajectoires de balle…
* Mettre en relation des notions d’espace et de temps :
- partir vite en attaque dès que son équipe a récupéré le ballon, lancer la balle vers l’avant à un partenaire…
* Identifier, sélectionner et appliquer des principes pour agir méthodiquement (faire des hypothèses d’action, identifier des constantes, anticiper…)
- Observer une situation de jeu à effectif réduit et dire pourquoi l’action (d’attaque ou de défense) a réussi ou échoué.
- Proposer une stratégie d’attaque ou de défense.
* Situer son niveau de capacités motrices, ses ressources corporelles et affectives :
- pour réaliser des actions précises : connaître ses points forts comme attaquant ou comme défenseur
- pour s’engager dans une situation de risque mesuré : choisir le rôle du poursuivant (jeu traditionnel), aller seul au tir…
* Évaluer, juger ses actions et celles des autres avec des critères objectifs :
- Expliquer sa propre action de joueur.
- Tenir une feuille de match (tableau de résultats)
- Arbitrer une période de jeu ou un match
*Identifier et décrire différentes actions et leurs principes : dire ce qu’il faut faire pour dribbler, tirer en suspension, intercepter une balle, feinter un adversaire…
Se confronter à l’application et à la * Se conduire dans le groupe en fonction de règles, de codes, que l’on connaît, que l’on comprend et que l’on respecte, et que l’on peut expliquer aux autres :
construction des règles de vie et de - Règles de jeu de plus en plus contraignantes : ne pas « marcher » balle en main, ne pas percuter l’adversaire, ne pas marcher dans la zone…
fonctionnement collectif - Règles de vie collective : respecter les décisions de l’arbitre, ne pas l’injurier, ni injurier les autres joueurs…
* Coopérer, adopter des attitudes d’écoute, d’aide, de tolérance et de respect des autres pour agir ensemble ou élaborer en commun des projets (comme préparer un tournoi inter-
équipes, élaborer des stratégies à plusieurs…)
- Proposer de nouvelles règles de jeu
- Arbitrer un match à deux
- Conseiller ses équipiers sur une façon d’attaquer ou de défendre
- Conseiller un camarade sur la meilleure façon de s’y prendre pour réussir (marquer un panier, empêcher un adversaire de passer…)
* Connaître et assurer plusieurs rôles dans les différentes activités :
- Attaquant, défenseur, gardien de but, arbitre, observateur, collecteur de résultats…

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
-5-

GERER SA MOTRICITE
COOPERER ET S’OPPOSER
1/ Manipuler la balle avec aisance : dribbler des adversaires,
1/ Progresser vers un objectif en présence d’un ou plusieurs passer ou recevoir la balle de plusieurs façons, tirer après un
défenseurs : déplacement et marquer, arrêter ou bloquer la balle (gardien de
- être un appui but).
- un soutien
- se démarquer 2/ Coopérer avec mes partenaires : traverser le terrain le plus
rapidement possible à 2 en faisant des passes et sans perdre la
2/ S’opposer à plusieurs à des adversaires qui progressent : balle, traverser le terrain à plusieurs et en un minimum de
- changer de rôle (passer d’attaquant à défenseur) temps et tirer.
- se replier
- presser 3/ S’opposer aux adversaires : récupérer la balle à un
adversaire et la conserver.

Le handball au cycle 3 : des


objectifs opérationnels

TENIR DIFFERENTS ROLES


CONNAITRE L’ACTIVITE
1/ Jouer en acceptant les règles : faire partie d’une équipe,
1/ Utiliser le vocabulaire spécifique à l’activité : des noms (la
prendre des initiatives, connaître les règles principales du jeu,
zone - la défense - l’attaque - la contre attaque - le marcher - la
accepter et comprendre les décisions d’arbitrage, observer une
reprise de dribble - le jet franc - le penalty - le tir en suspension
période de jeu.
- le saut de zone), des verbes (dribbler – passer - tirer - recevoir
- intercepter - se démarquer).
2/ Arbitrer : accepter d’arbitrer avec une aide, justifier ses
décisions d’arbitrage et les faire respecter.
2/ Connaître la culture propre à l’APS (par exemple,
l’histoire du handball, les pays qui le pratiquent, les grands
3/ Participer à l’organisation d’une rencontre : lire et
clubs et les grands champions dans le monde et en France en
remplir une feuille de match, donner des informations pendant
particulier).
et après le jeu, organiser une rencontre avec ses camarades.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
-6-

Construction d’un module d’apprentissage

10 à 12 SEANCES

DECOUVERTE EVALUATION EVALUATION


OBJECTIFS
DE L’ACTIVITE DIAGNOSTIQUE SEANCES (8 à 10) FINALE
D’APPRENTISSAGE
1 à 2 séance(s) Situation de référence 1 séance

en fonction Chaque séance comporte une


du niveau des élèves  Manipuler le ballon : mise en activité, une situation
dribbler, passer, tirer. d’apprentissage et une
JEU situation jouée.
5 contre 5
La cachette des écureuils avec gardien Situations d’apprentissage
sur terrain normal pour travailler l’objectif

 S’organiser pour L’épervier dribbleur - situation de
Règles référence ;
récupérer la balle (défense). Lapins-chasseurs
fondamentales - rencontre,
Passe à 5 ou à 10 La cachette des écureuils
minimales tournoi : matchs de
Les chercheurs d’or
1- Jouer à la main.  handball
2 - Une zone interdite. Les portes à fermer (utilisation du
3 - Ne pas porter la balle. Empêcher une passe. règlement joint).
Le béret inversé 4 - Ne pas bousculer  Coopérer pour Gêner les déplacements
l'adversaire, ne pas arracher progresser vers la cible de l’adversaire.
le ballon des mains. (attaque). Les zones de défense
Le gardien du château
Observer et comptabiliser 
- le nombre de tirs au but, Sauvez le poisson clown
Relais déménageurs
Les lions et les gazelles
- le nombre de buts,
 Connaître et exercer Les douaniers contrebandiers
- le nombre de balles en Les ballons croisés
différents rôles :
zone. 
partenaire/adversaire,
dans toutes les situations
Balle aux capitaines joueur/gardien, arbitre, …
précédentes

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
-7-

Construction d’une séance type

Présentation d’une séance type, on retrouve un cadre similaire d’une séance à l’autre.

MISE EN ACTIVITE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE FIN DE SEANCE


SITUATIONS JOUEES
Jeux (traditionnels) Retour sur les points positifs (ou
qui permettent de faire - 1 à 2 par séance avec des variables. négatifs) concernant
émerger un problème. - Privilégier des situations d’apprentissage similaires lors le fonctionnement (aptitudes),
de la même séance. la pratique (capacités),
Les jeux proposés dans les connaissances (savoirs).
« Découverte de - Situations jouées pour réinvestir les apprentissages
l’activité » peuvent être (avec utilisation des règles du handball). RETOUR AU CALME
repris.

- Faire découvrir les règles par le jeu, construction des règles par les élèves, intégration de l’arbitrage.
- Observateurs pour permettre des retours effectifs et favoriser l’émergence de problème.
- Organiser et adapter les situations en fonction de l’espace disponible, du nombre d’élèves et du temps de pratique.

Ateliers

Au cours des séances, des ateliers plus techniques peuvent être introduits (cf. fiches annexes).

• Ateliers « ADRESSE-HABILETE » : fiches n° 1 à 10

• Ateliers « JEU SUR GRAND ESPACE » : fiches n° 1 à 8

• Ateliers « RENCONTRES » : fiches n°1 à 6

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
-8-

Règlement handball au cycle 3

I. LE BUT DU JEU
 Faire entrer la balle entièrement dans le but de l’adversaire (cette action marque 1 point). Le match est gagné par l’équipe ayant marqué le plus de points au coup de sifflet final.
II. LE TERRAIN
 Dimensions du terrain : 20 mètres (longueur), 15 mètres (largeur)
 Dimensions des buts : 2,40 mètres (largeur), 1,70 mètre (hauteur)
 Tracés :

5m 6m 20 m
15 m

40 m
20 m

♦ Centre du terrain
♦ Lignes de zone délimitant l’espace réservé au gardien de but : Demi-Cercle de 5 mètres de rayon à partir du centre des buts (plâtre, coupelles, …)
♦ Point de penalty : 6 mètres

III. LE MATÉRIEL
 Le ballon
♦ De préférence, prendre un ballon de minihand dont la texture en « mousse » permet de le gonfler afin qu’il rebondisse mais qui n’est pas dangereux pour le gardien de but.
♦ Sinon, prendre un ballon taille n°0 (ne pas trop le gonfler).
 La tenue
♦ Tenue sportive de rigueur (maillot, short, et chaussures de sport lacées).
♦ Port de bijoux interdit.
♦ Si le port des lunettes se révèle indispensable, elles seront attachées par un lien.
IV. LES ÉQUIPES
 Nombre de joueurs :
♦ 5 joueurs sur le terrain sont autorisés (4 joueurs de champ et un gardien de but).
♦ Les remplaçants
• Il est possible de disposer d’un maximum de 3 remplaçants.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
-9-
• Toutes les 2 minutes, un remplaçant rentrera sur le terrain.
• Le nombre de joueurs de chaque équipe présents sur le terrain ne doit jamais dépasser 5.
 Les droits des joueurs
♦ Joueurs de champ
• Le ballon peut être joué avec toutes les parties du corps situées au-dessus du genou.
• Le joueur peut garder le ballon sans faire action de jeu durant un maximum de 3 secondes.
• Le joueur peut se déplacer avec le ballon en main sur 3 pas au maximum
• Le joueur peut passer le ballon à ses partenaires à l’exclusion du gardien de but dans sa zone.
• Le joueur peut progresser en dribblant (en faisant rebondir le ballon au sol) une seule fois.
• Le joueur peut faire 3 pas, dribbler et refaire 3 pas avant de passer ou de tirer.
• Le joueur peut arrêter un adversaire en se plaçant devant lui.
• Le joueur peut se déplacer, passer, tirer, dribbler sur l’ensemble du terrain à l’exclusion des zones réservées au gardien de but.
• Le joueur peut tirer en étant en suspension au-dessus de la zone adverse.
♦ Gardien de but
• Le gardien de but, dans la zone de 5 mètres qui lui est réservée, peut jouer ou saisir le ballon avec n’importe quelle partie de son corps. Les déplacements et la
manipulation du ballon sont libres.
• S’il sort de sa zone, il doit se comporter comme un joueur de champ.
• Il n’a pas le droit de revenir dans sa zone en possession du ballon.

V. LE JEU
 Durée du match : 6 minutes sans mi-temps
 Début du match
♦ Avant le match, un tirage au sort a lieu entre les deux équipes pour désigner celle qui engagera.
♦ A l’engagement, au début de chaque période, tous les joueurs sont dans leur camp respectif, les adversaires sont à au moins 2 mètres du ballon, le ballon est au centre du terrain.
Au coup de sifflet, le joueur passe le ballon à un partenaire ou tire.
 Fin du match
♦ À la fin du temps réglementaire, le chronométreur indique à l’arbitre que la partie est terminée. L’arbitre de terrain siffle immédiatement la fin du match (3 coups de sifflet).
Après avoir consulté les arbitres de but, l’arbitre de terrain inscrit le résultat, fait signer les capitaines des 2 équipes et signe la feuille de match.
 But – Engagement
♦ Le but est marqué si le ballon a franchi entièrement la ligne de but entre les montants et la barre transversale du but. L’engagement après un but se fait par le gardien depuis sa
surface de jeu.
 Sorties du ballon hors du terrain
♦ Le ballon est sorti du terrain lorsqu’il a entièrement dépassé une ligne de touche ou de but (soit à terre, soit en l’air). Les lignes appartiennent aux surfaces qu’elles délimitent.
♦ La remise en jeu est accordée
• Pour les lignes de touche, à l’équipe qui n’a pas fait sortir le ballon.
• Pour les lignes de but :
 au gardien de but sauf si le ballon a été touché par un de ses coéquipiers.
 à l’équipe adverse (jet de coin), si le ballon a été touché par un coéquipier du gardien de but.
• Les adversaires sont à une distance de 2 mètres minimum du ballon.
• Le joueur qui remet le ballon en jeu effectue une passe ou tire en gardant un pied sur la ligne de touche ou sur le coin du terrain. Il ne peut rejouer le ballon avant qu’un
autre joueur ne l’ait touché.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 10 -
 Fautes/Echelle des fautes

Fautes Echelle des fautes

♦ Catégorie n°1 ♦ Catégorie n°1


• Fautes concernant le joueur et le ballon
 Jouer le ballon avec une partie du corps au-dessous du genou  Jet franc
 Passer le ballon à son gardien lorsque celui-ci est dans la surface  Sauf le passage en zone d’un défenseur : Penalty sans exclusion
 Dribbler, s’arrêter, repartir en dribble
 Garder le ballon plus de 3 secondes
 Faire plus de 3 pas ballon en main

• Fautes concernant le joueur et le terrain


 Pénétrer dans la zone réservée au gardien sauf en suspension (empiétement)  Empiétement d’un attaquant : renvoi par le gardien.
 Empiétement par un attaquant  Empiétement d’un défenseur : penalty.
 Empiétement par un défenseur

♦ Catégorie n°2 ♦ Catégorie n°2


• Fautes concernant le joueur et un adversaire et / ou un partenaire • Actes de violence sans danger de but
 Coup de pied  Première faute : jet franc
 Croc en jambes  Répétition de la même faute par le même joueur : jet franc et exclusion d’une minute
 Charger, pousser, bousculer un adversaire • Actes de violence avec danger de but
 Ceinturer un adversaire  Penalty et exclusion une minute
 Tirer le maillot d’un adversaire
 Bloquer le bras armé d’un adversaire
 Rentrer en contact volontairement avec l’adversaire
 Arracher le ballon des mains de l’adversaire
 Faute commise sans danger de but
 Faute commise avec danger de but
♦ Catégorie n°3 ♦ Catégorie n°3
• Fautes concernant une attitude répréhensible envers les adversaires,
l’arbitre ou les spectateurs  Jet franc et exclusion définitive
 Agresser verbalement l’arbitre, un joueur, un spectateur.
 Agresser physiquement l’arbitre, un joueur, un spectateur.
 Contester systématiquement les décisions de l’arbitre.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 11 -
 Sanctions
♦ Jet franc
• Le ballon est placé à l’endroit de la faute, à 2 m de la surface de but si nécessaire, l’adversaire étant obligatoirement à 2 m.
• Le joueur effectue le jet en gardant toujours un pied à terre.
• Il passe à l’un de ses coéquipiers (hormis le gardien de but, s’il est dans sa zone réservée) ou tire.
• Il n’y a pas de signal de l’arbitre. Le joueur joue le jet franc dès qu’il est prêt.
• Si les joueurs ne sont pas au moins à 2 m du ballon au moment ou le joueur joue le jet franc, l’arbitre peut faire recommencer le jet franc.
♦ Penalty

Le ballon est placé sur le point de penalty à 6 mètres des buts.

Les adversaires du tireur se trouvent à 2 mètres au moins du ballon ET de la zone réservée au gardien.

Les partenaires du tireur se trouvent à 2 mètres au moins de la zone réservée au gardien.

Le gardien de but se tient à 2 mètres du tireur dans sa zone réservée.

Le tir doit s’effectuer en gardant un pied au sol.
♦ Exclusion temporaire et définitive (voir échelle des fautes)

D ocumen t r éal isé p ar


C omité D ép ar temen t al U SE P de l’A l lier
C omité D ép ar temen t al de H an dbal l de l’A llier

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 12 -

Des jeux pour découvrir l’activité

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 13 -

Passe à 5 ou à 10
Occuper l’espace pour se démarquer.
Objectifs
Lancer et attraper la balle.
But du jeu Se passer la balle entre joueurs d’une même équipe : cinq passes consécutives réussies apportent un point à l’équipe.
Matériel 2 ballons de handball, 4 jeux de dossards, matériel de balisage
La classe est divisée en 4 équipes mixtes et équilibrées.
Des jeux pour découvrir l’activité

Les équipes se rencontrent 2 à 2 en rotation (ex : a contre b, c contre d, puis a contre c, …).
Organisation
La durée peut être donnée : 5 minutes et on note le score, ou dépendra du score : arrêt du jeu dès qu’une équipe
marque 3 points.
On ne se déplace pas avec la balle : on tolère un pied pivot.
La balle change de main dès qu’elle tombe à terre, si elle sort du terrain à la suite d’une passe et après chaque point
Règles et sanctions marqué.
Aucun contact n’est admis, zone de protection équivalente à la longueur du bras tendu pour celui qui a la balle.
Le compteur est remis à zéro à chaque interception ou faute.

Y X X X
X Y Y
YY
Y
Plan Y
Y Y X
X
X Y X Y Y X

Réussir 5 passes consécutives entre joueurs de la même équipe.


Critères de réussite
Marquer plus de points que l’adversaire.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 14 -

Le béret inversé
Se déplacer rapidement en dribblant.
Objectifs Tirer au but et marquer.
Arrêter les tirs pour le gardien.
But du jeu Marquer un but avant l’adversaire.
Matériel Un terrain de handball avec ses deux buts, 4 cônes, un ballon par joueur.
2 équipes composées de 1 gardien de but et x joueurs de champ
Des jeux pour découvrir l’activité

Les joueurs de champ sont numérotés de 1 à x et se placent dos à dos sur la ligne médiane, ballon en main. (n°1 dos à
Organisation
dos avec le n°1 adverse, …).
On peut choisir de jouer un temps imparti ou fixer un nombre de but à atteindre pour gagner la partie.
A l’appel de leur numéro, les 2 adversaires partent en dribblant, passent entre les 2 cônes et essaient de marquer un
Règles et sanctions but au gardien adverse.
1 point à l’équipe de celui qui a marqué le premier en respectant les règles du handball (marcher, zone interdite, ...).

Plan

Marquer plus de buts que l’équipe adverse.


Critères de réussite Marquer un but en respectant les règles du jeu.
Marquer un but plus vite que son adversaire direct.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 15 -

Relais déménageurs
Ajuster ses déplacements en fonction du trajet d’une balle.
Objectifs Coordonner des actions de déplacement, lancer, recevoir.
Prendre des informations sur les espaces, la position des coéquipiers.
But du jeu Remplir la caisse « arrivée » avant l’autre équipe.
Matériel Ballons ou balles en nombre identique dans chaque caisse « départ ».
Equipes réparties dans les zones de jeu.
Deux terrains parallèles identiques avec plusieurs zones (3 ou 4).
Des jeux pour découvrir l’activité

Organisation Au signal, les joueurs situés dans la zone 1 prennent des ballons dans la caisse « départ » et les lancent à leurs
équipiers de la zone 2, et ceci jusqu’à la zone 4 où l’on remplit la caisse « arrivée ».
Le jeu est terminé lorsqu’une équipe a entièrement rempli sa caisse « arrivée ».
- Vider la caisse « départ », remplir la caisse « arrivée ».
- Se passer les ballons d’une zone à l’autre.
Règles et sanctions
- Ne pas faire plus de trois pas avec le ballon.
- Rester dans sa zone.

Plan

Avoir déménagé tous ses ballons avant l’autre équipe.


Critères de réussite
Choisir un partenaire démarqué dans la zone suivante.
Variante Introduction d’un ou plusieurs adversaires par zone pour perturber le jeu, les passes.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 16 -

La balle aux capitaines


Objectifs Faire des passes, attraper le ballon, marquer l’adversaire et se démarquer, coopérer, s’organiser collectivement.

But du jeu Passer le ballon au capitaine placé dans l'en-but adverse.


Matériel 2 terrains pour 1 classe, 1 ballon par terrain, 4 jeux de chasubles ou maillots
Equipes de 6 joueurs + remplaçants éventuels. Pour une classe : 4 équipes, 2 terrains de jeu.
Organisation
L’arbitrage est assuré par un joueur remplaçant. Matchs de 2x5mn
Dans chaque équipe, il y a un joueur capitaine et 5 joueurs de champ.
Dans chaque demi terrain, il doit y avoir 3 attaquants et 2 défenseurs.
Les joueurs changent de rôle à la mi-temps (il suffit de faire changer de place les deux joueurs buts).
Des jeux pour découvrir l’activité

Durant une période de jeu, on ne peut changer de rôle ni sortir de sa zone de jeu.
On peut faire entrer un remplaçant pendant une période de jeu.
Les contacts sont interdits.
Un défenseur a la possibilité de passer directement la balle à son joueur but.
Interdiction de marcher ou de courir avec le ballon.
Règles et sanctions
Le dribble n'existe pas, un joueur en possession du ballon peut tenter une passe au capitaine ou passer la balle à un partenaire démarqué dans
l'une ou l'autre zone de jeu.
Si un joueur change de zone ou pénètre dans le camp du joueur but, la balle est perdue pour son équipe.
En cas de sortie du ballon, remise en jeu par l'adversaire à l'endroit où elle est sortie.
1 point est marqué si la passe au joueur but est réussie (le joueur a bloqué la balle avant rebond au sol).
Après un point réussi, la balle est remise en jeu par l'équipe adverse au centre du terrain.
Après un point manqué, la balle est remise en jeu à l’endroit où elle se trouve dans le terrain ou à l’endroit où elle est sortie le cas échéant.
Lorsqu’une règle est transgressée, le ballon est rendu à l’adversaire.

Plan

Marquer plus de points que l’équipe adverse.


Réussir à passer et attraper le ballon.
Critères de réussite
Se démarquer.
Marquer l’adversaire.
Variante Passer du rôle de capitaine à celui de gardien de but.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 17 -
L’épervier dribbleur Lapins-chasseurs

Objectifs : Occuper l’espace pour marquer et se démarquer, lancer et


Objectif : Conduire la balle. attraper la balle, exercer des rôles antagonistes.

But du jeu : Traverser le terrain de handball dans le sens de la largeur ou But(s) du jeu :
Des situations d’apprentissage : manipuler le ballon

de la longueur en dribblant et en évitant de se faire toucher par l'épervier. Pour les chasseurs : toucher un lapin avec la balle.
Pour les lapins : esquiver la balle pour ne pas être touché ou la bloquer et
Organisation matérielle : une base de départ et une base d'arrivée. devenir chasseur à son tour.

Consignes : Atteindre la base d'arrivée en conduisant sa balle avec Organisation :


rebond (dribble) en évitant l'épervier. La classe est divisée en 4 équipes mixtes et équilibrées.
Si danger : s'arrêter, s'immobiliser, dribbler sur place et repartir quand le Les équipes se rencontrent 2 à 2 en rotation (ex : a contre b, c contre d,
danger s'éloigne. puis a contre c, …).
La partie peut se jouer au temps (5 min) ou au nombre de points marqués.
Variantes :
- Les éperviers sont aussi en possession d'un ballon et dribblent. Règles et sanctions :
- Les joueurs en possession du ballon dribblent et tentent de toucher On ne se déplace pas avec la balle. On tolère un pied pivot.
les éperviers. La balle change de main dès qu’elle tombe à terre, si elle sort du terrain à
- Possibilité de refuge dans des cerceaux placés au sol. la suite d’une passe et après chaque point marqué.
Aucun contact n’est admis, zone de protection équivalent à la longueur
Remarque : Les ballons seront toujours bien gonflés. du bras tendu pour celui qui a la balle.
Les joueurs peuvent être lapin ou chasseur, le possesseur de la balle
devient avec son équipe un chasseur.

Critères de réussite :
Marquer plus de points que l’adversaire en touchant les lapins.
Dans une variante, on peut attribuer un point chaque fois qu’un lapin
bloque la balle.

La situation « La cachette des écureuils » (cf. page 12) peut être reprise pour apprendre aux élèves à manipuler le ballon.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 18 -

Des situations d’apprentissage : manipuler le ballon

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 19 -
SITUATION : Les portes à fermer
Objectif : S’organiser pour récupérer la balle (la défense).

Ce que le joueur doit vivre Organisation


« Je gêne la progression du ballon en fermant les portes donc les espaces de jeu. » 2 équipes de 5 joueurs sur le terrain, 1 balle.
Temps : 10 minutes Plus de portes (intervalles) que de joueurs dans une équipe.
Consignes
Passer par les portes pour marquer des points.
Défense individuelle : il est interdit de rester plus de 3 secondes dans les portes.

Bien siffler les fautes (marchers, reprise de dribble, 3 secondes, …) souvent occasionnées
par les placements des défenseurs.

Manche en 7 points. Faire 2 manches gagnantes.

Critères d’observation :
- Visualisation et exploitation des espaces libres.
Matériel : 12 plots – 2 jeux de 5 chasubles - Etagement et écartement du jeu.
- Jeu des défenseurs (avec et sans sens de progression puis avec but).

LES EXPLICATIONS
Le problème posé au joueur : S’opposer individuellement et collectivement à la marque des points des adversaires, puis à la progression de la balle.
Le défi : Marquer plus que mon adversaire direct.
La notion de plaisir : Elle se retrouve dans l’affrontement individuel et collectif.
L’activité déclenchée : L’activité est ludique et réflexive.

LES REGULATIONS
Constats Interventions possibles
La situation est trop facile. -Modifier les rapports de force dans les équipes.
-Ajouter un sens de progression de la balle avec poser la balle dans la zone.
La situation est trop difficile. -Modifier les rapports de force.
-Réexpliquer les consignes pour les attaquants et les défenseurs.
-Leur poser des questions quant à la manière de faire.
Les enfants paraissent se lasser (pas ou -Leur demander d’élaborer une stratégie quand ils ont la balle et quand ils ne l’ont pas.
plus de plaisir). -Valoriser la récupération de la balle = 1 point.
-Ajouter la notion de but, mettre un GB et le nombre de points dépend du nombre de portes libres passées (2 portes passées = 2 points).
Pas de changement de comportement -Questionnement des jeunes : comment faire pour récupérer la balle ?
Obs. : T en percussion ? Forme du -Faire durer.
tir (course, …) ?
Fiche élaborée par Véronique TRONCY, Comité Départemental de Handball de l’Allier
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 20 -

Des situations d’apprentissage : s’organiser pour récupérer la balle

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 21 -

Des situations d’apprentissage : s’organiser pour récupérer la balle Les zones de défense Le gardien du château

Objectif : S’organiser collectivement pour être efficace. Objectif : Se déplacer pour protéger sa cible.

But du jeu : Toucher ou récupérer la balle sur l’attaque de l’adversaire. But du jeu : Empêcher les attaquants de toucher les tours du château.

Organisation matérielle : Organisation matérielle :

Zone 1 Zone 2

Une équipe forme un cercle au centre duquel se trouvent les tours du


château (3 ou 4 plots).
Un défenseur protège les tours sans bloquer le ballon.
Consignes :
- Les attaquants tentent de marquer un but. Ils marquent 1 point s’ils
Durée : 1 à 2 minutes par défenseur. A adapter. 6 à 8 minutes par partie.
tentent le tir, 3 points s’ils marquent 1 but.
- Les défenseurs n’ont pas le droit de changer de zone. Ils marquent 1
Consignes :
point s’ils touchent le ballon, 3 points s’ils interceptent le ballon.
- Les attaquants tirent sur une cible. Ils se font des passes pour dépasser
le défenseur et toucher une tour = 1 point.
Variantes :
- Le défenseur se déplace pour protéger sa cible.
- 1 défenseur peut venir en aide dans la zone 2.
Variantes :
Critères de réussite : sur 5 attaques, l’équipe en défense doit récupérer 3
- Remplacer les plots par des objets plus volumineux.
fois le ballon.
- Mettre plusieurs défenseurs.
- Remplacer les plots par un attaquant surveillé qui récupère la passe de
son équipe. 3 défenseurs cherchent à récupérer le ballon.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 22 -

Des situations d’apprentissage : coopérer pour progresser vers la cible

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 23 -

Des situations d’apprentissage : coopérer pour progresser vers la cible

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 24 -

Des situations d’apprentissage : coopérer pour progresser vers la cible

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 25 -

Histoire du handball

« Selon certains historiens, l’année 1898 aurait vu la naissance du handball au Danemark avec l'apparition du "haandbold", jeu
qui se déroulait sur un petit terrain quasi identique à celui du "sept " d'aujourd'hui.
Les origines du jeu se retrouvent peut-être aussi dans un jeu ancien appelé "hazena", pratiqué en Tchécoslovaquie, et dans le "Torball"
(balle au but), offert comme activité sportive aux femmes allemandes.
Dans les années 1900, Casey, un Irlandais introduisit un jeu semblable au handball aux USA. L'engouement est tel qu'en 1919,
une compétition aurait vu le jour à Los Angeles.
La même année, un professeur de l'Ecole Normale Germanique d'Education Physique de Leipzig, Carl Schellenz, propose une
adaptation pour les hommes du Torball, et crée le handball à onze.
Les fédérations allemandes d'athlétisme et de gymnastique l'adoptent dès 1920 comme sport complémentaire.
En 1926, à la Haye, le congrès de la Fédération Internationale d'Athlétisme Amateur nomme une commission chargée d'établir
un règlement international pour la pratique du "jeu à la main" qui deviendra le Handball.
En 1928, le handball (joué en plein air par équipes de onze) apparaît comme sport de démonstration aux J.O. d'Amsterdam au
cours desquels se crée la Fédération Internationale de Handball Amateur (F.I.H.A.).
En 1936, 23 pays sont affiliés à la F.I.H.A. Le handball entre au programme des Jeux Olympiques de Berlin. Six nations
participent : Allemagne, Autriche, Suisse, Hongrie, Roumanie, USA.
Deux ans plus tard, l'Allemagne organise les premiers Championnats du Monde à Onze et à Sept. Elle remporte les deux titres.
Après la seconde guerre mondiale, le handball disparaît du programme des Jeux. En juillet 1946, huit fédérations nationales dont
la France, fondent à Copenhague l'actuelle Fédération Internationale de Handball (I.H.F.).
En 1954, le sept apparaît en compétition officielle (Mondial en Suède).
Plus technique, plus rapide, plus spectaculaire, il mettra à peine dix ans pour détrôner le onze. Ce dernier disparaît définitivement de la
scène internationale en 1966.
En 1972, à Munich, le sept est inscrit au programme des Jeux Olympiques pour les hommes puis, pour les femmes aux Jeux de
Montréal en 1976.
En 1976, la Fédération Internationale comptait 68 pays et plus de 3 millions de joueurs. Vingt cinq ans plus tard, on compte 150
pays affiliés, 20 pays en cours d'affiliation, plus de 19 millions de pratiquants et 800 000 équipes. »
Extrait du site Internet de la Fédération Française de Handball (adresse : http://www.ff-handball.org/ffhb/html/le_handball/histoire_du_handball.php )

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008
- 26 -

Bibliographie

• « Handball à l’école », collection Essai de réponses, Editions Revue EPS, 2001

• « Handball-Premiers pas : le handball au cycle 2 », production Fédération Française de Handball-USEP, 2007

• « 40 jeux de handball », collection Des jeux aux sports, Editions Revue EPS, 2000

• « Le handball des 9/12 ans », collection Activité sportive et éducation, Editions Revue EPS, 1989

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Document pédagogique élaboré par l’Inspection Académique de l’Allier et le Comité Départemental de Handball de l’Allier – Février 2008